DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Méditation 238: Lâcheté humaine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
eric



Messages : 898
Inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Méditation 238: Lâcheté humaine.   Dim 28 Mar 2010, 12:07

Ils se saisirent de Jésus pour l'emmener et ils le firent entrer dans la maison du grand prêtre. Pierre suivait à distance. Ils avaient allumé un feu au milieu de la cour et ils s'étaient tous assis là. Pierre était parmi eux. Une servante le vit assis près du feu ; elle le dévisagea et dit : « Celui-là aussi était avec lui. » Mais il nia : « Femme, je ne le connais pas. » Peu après, un autre dit en le voyant : « Toi aussi, tu en fais partie. » Pierre répondit : « Non, je n'en suis pas. » Environ une heure plus tard, un autre insistait : « C'est sûr : celui-là était avec lui, et d'ailleurs il est Galiléen. » Pierre répondit : « Je ne vois pas ce que tu veux dire. » Et à l'instant même, comme il parlait encore, un coq chanta. Le Seigneur, se retournant, posa son regard sur Pierre ; et Pierre se rappela la parole que le Seigneur lui avait dite : « Avant que le coq chante aujourd'hui, tu m'auras renié trois fois. » Il sortit et pleura amèrement. (Lc 22, 54-62)


Pierre était pourtant résolu à suivre Jésus « même en prison, même à la mort » , comme il lui affirma quelques heures auparavant. Et c’est sans doute avec cette ferme intention qu’il commença à suivre son Maître là où le trainaient les gardes du Temple. Ferme intention initiale, mais qui eut tôt fait de s’effilocher : l’apôtre suivait «à distance » Jésus et ceux qui l’emmenaient au supplice, ainsi que nous le précise l’évangéliste. Première dérobade, bien humaine : Pierre avait pu constater la haine mortelle qui s’était emparée de la foule vis-à-vis de Jésus. Il l’avait sentie presque physiquement en entendant les cris portés par elle contre le Christ. Et il avait compris que cette haine pouvait se reporter aussi à tout l’entourage du Christ, à ses disciples, et donc à lui-même.
Première dérobade, mais non la dernière puisqu’elle fut suivie de tout le chapelet des reniements célèbres de l’apôtre : en fait de suivre Jésus jusqu’à la mort comme il le prétendait, on le voit plutôt boire jusqu’à la lie le vin de la lâcheté.
C’est le coq qui chante au petit matin et c’est le regard de Jésus porté au même moment sur lui qui font enfin prendre conscience à Pierre la triste réalité et la misère de son comportement.
Que cet épisode me rappelle deux choses :
1- Les appels de la foule au meurtre, que celui-ci soit voulu réel ou simplement médiatique ou démocratique, ne sont pas les fruits de la justice, mais plutôt ceux de la noirceur de l’âme humaine.
2- Si je commence à me laisser aller au premier geste de lâcheté vis-à-vis de ces mouvements de foule, j’aurai ensuite bien du mal à revenir à une attitude plus ferme et plus courageuse et à ne pas me laisser aller à d’autres lâchetés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 238: Lâcheté humaine.   Dim 28 Mar 2010, 12:18

eric a écrit:

Que cet épisode me rappelle deux choses :
1- Les appels de la foule au meurtre, que celui-ci soit voulu réel ou simplement médiatique ou démocratique, ne sont pas les fruits de la justice, mais plutôt ceux de la noirceur de l’âme humaine.
2- Si je commence à me laisser aller au premier geste de lâcheté vis-à-vis de ces mouvements de foule, j’aurai ensuite bien du mal à revenir à une attitude plus ferme et plus courageuse et à ne pas me laisser aller à d’autres lâchetés.

Bonjour eric

Vos propos sont tres beaux et tres chevalresques,c'est souvent ce que l'on pense avant!

par contre lorsque nous sommes en situation,c'est une autre paires de manches!!!!

qu"aurions nous fait a la place de PIERRE Question Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 238: Lâcheté humaine.   Dim 28 Mar 2010, 12:27

Dieu a cependant fait triompher la lâcheté de Pierre.
Il aurait été emprisonné et serait mort certes en héros, mais l'Église fondée sur les Apôtres aurait perdu sa pierre d'angle.
Voici donc un grand message d'espoir, nous pouvons être confiant et serein.

Ainsi, donnons cet exemple :
lorsque l'on s'attaque à des sujets graves comme l'avortement
(eric dit : 1- Les appels de la foule au meurtre),
mon avis est de ne pas attaquer frontalement, certes ceci est de la pure lâcheté
(eric dit : 2- Si je commence à me laisser aller au premier geste de lâcheté)

et Jésus nous dit bien :
Citation :
Que votre parole soit oui, oui, non, non ; ce qu'on y ajoute vient du malin.
mais le monde attend un sauveur sans connaître son Nom :
donnons-lui son Dieu Sauveur Yeshua et ensuite prêchons la morale.
Et Dieu en fera émerger du bon (voir la suite du NT à commencer par la Pentecôte et les Actes des Apôtres).

Si l'on doit transformer la société alors proposons comme projet de vie de limiter l'avortement en acceptant le bébé, au pire pour le donner à un couple en mal d'enfant, pour tendre vers zéro ; plutôt que de vociférer par exemple contre la loi Veil.
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation 238: Lâcheté humaine.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation 238: Lâcheté humaine.
» Méditation 238: Lâcheté humaine.
» Pendant ma méditation, mon corps devient lourd et j'ai l'impression que je vais m'évanouir.
» Sensations physiques lors de la méditation
» Méditation dominicale : De la richesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: