DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 banalisation de la violence et rétention d'information

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Atomic



Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Dim 23 Mai 2010, 20:10

Christophore a écrit:
Atomic a écrit:
La provocation, ça existe,
Mais chacun de nous a la possibilité d'y faire face, de ne pas rentrer dans le jeu de celui qui agresse, cherche le clash,
Il y a des trucs assez facile pour désamorcer toute situation désagréable,

Cher Atomic,
Pourriez-vous nous en citer quelques uns de ces "trucs" qui auraient marché dans les cas cités dans ce fil ? Cela pourrait rendre service : il ne faut pas les garder pour vous, surtout !
Merci.


Pour ma part, un truc qui marche bien pour créer le bon contact, c'est la paquet des cigarettes ouvert toujours dans ma poche, paquet ouvert, si je sens que je suis un peu trop toisé, j'en sors une que je mets à la bouche tranquillement, et souvent le mec me demande "tu peux m'en filer une " je donne en toute bonhomie et tout se dégonfle très vite,
(le paquet tient trop longtemps, je suis obligé de le filer entre temps avant qu'il soit inutilisable !), ça m'arrive max trois fois par an,


Un autre truc que l'on m'avait appris aux usa,
c'est d'avoir deux portes feuilles, l'un ou l'on a la petite monnaie, et l'autre la plus grosse et les papiers, si on est vraiment approché pour être taxé, on file le petit porte monnaie et en principe ça passe,
ça m'avait servi une fois sur un parking de Los Angeles ou j'avais été accosté par un type vraiment spécial, habillé un peu comme un psychopathe échappé d'un asile, j'ai trouvé le type vraiment bizarre, pas net du tout, en tout cas, ça avait parfaitement bien fonctionné,

Je pense qu'il faut toujours être prêt à lâcher quelque chose, avec un peu de tact, ça suffit. Je me suis aperçu souvent qu'il y avait parfois très peu entre l'agression et le sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Dim 23 Mai 2010, 20:50

:beret: Thumright


Dernière édition par Christophore le Dim 23 Mai 2010, 20:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Dim 23 Mai 2010, 20:52

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Lun 24 Mai 2010, 19:11

Atomic a écrit:
Je pense qu'il faut toujours être prêt à lâcher quelque chose, avec un peu de tact, ça suffit. Je me suis aperçu souvent qu'il y avait parfois très peu entre l'agression et le sourire.
Ce n'est pas mon avis en tout cas en ce qui concerne les évènements récents
J'ai plutôt eu le sentiment que la cigarette était le prétexte à une soif de violence.. je dirais raciste envers les français comme décrit dans le clip édité plus haut
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Mar 25 Mai 2010, 08:40

Citation :
Atomic a écrit:
Christophore a écrit:
Atomic a écrit:
La provocation, ça existe,
Mais chacun de nous a la possibilité d'y faire face, de ne pas rentrer dans le jeu de celui qui agresse, cherche le clash,
Il y a des trucs assez facile pour désamorcer toute situation désagréable,

Cher Atomic,
Pourriez-vous nous en citer quelques uns de ces "trucs" qui auraient marché dans les cas cités dans ce fil ? Cela pourrait rendre service : il ne faut pas les garder pour vous, surtout !
Merci.


Pour ma part, un truc qui marche bien pour créer le bon contact, c'est la paquet des cigarettes ouvert toujours dans ma poche, paquet ouvert, si je sens que je suis un peu trop toisé, j'en sors une que je mets à la bouche tranquillement, et souvent le mec me demande "tu peux m'en filer une " je donne en toute bonhomie et tout se dégonfle très vite,
(le paquet tient trop longtemps, je suis obligé de le filer entre temps avant qu'il soit inutilisable !), ça m'arrive max trois fois par an,


Un autre truc que l'on m'avait appris aux usa,
c'est d'avoir deux portes feuilles, l'un ou l'on a la petite monnaie, et l'autre la plus grosse et les papiers, si on est vraiment approché pour être taxé, on file le petit porte monnaie et en principe ça passe,
ça m'avait servi une fois sur un parking de Los Angeles ou j'avais été accosté par un type vraiment spécial, habillé un peu comme un psychopathe échappé d'un asile, j'ai trouvé le type vraiment bizarre, pas net du tout, en tout cas, ça avait parfaitement bien fonctionné,

Je pense qu'il faut toujours être prêt à lâcher quelque chose, avec un peu de tact, ça suffit. Je me suis aperçu souvent qu'il y avait parfois très peu entre l'agression et le sourire.



Cela me fait penser à ce que j'ai entendu dans la bouche d'un type (je ne sais pas qui), sur une radio, qui expliquait ce que doivent être les contacts avec des africains, dans la brousse: le truc, pour tout obtenir (photos, hospitalité, etc. ) c'est de donner quelque chose d'emblée, pas n'importe quoi, selon les besoins locaux... et pas forcément beaucoup; si on ne le fait pas, faut pas s'étonner d'être assailli par des demandes de bakshish.
Cela parait évident mais c'est trop facilement oublié...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Mar 25 Mai 2010, 16:35

romuald1972 a écrit:
Atomic a écrit:
Je pense qu'il faut toujours être prêt à lâcher quelque chose, avec un peu de tact, ça suffit. Je me suis aperçu souvent qu'il y avait parfois très peu entre l'agression et le sourire.
Ce n'est pas mon avis en tout cas en ce qui concerne les évènements récents
J'ai plutôt eu le sentiment que la cigarette était le prétexte à une soif de violence.. je dirais raciste envers les français comme décrit dans le clip édité plus haut
Et ce week-end au parc astérix un couple qui fait une remarque a des jeunes qui ne respectent pas la file d'attente et qui se font tabasser de cette ultra-violence ça ne vous surprend toujours pas?
Pour vous tout cela est égal à ce que ça a toujours été?
Non mais faut vraiment fermer volontairement les yeux pour ne pas voir cette montée de violence raciste anti-français..
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Mar 25 Mai 2010, 17:14

Romuald, je ne sais pas si cela peut vous "consoler" un tant soit peu, mais je suis tres sensible á ce que vous venez de dire sur ce couple tabassé par des "jeunes"(terme réservé souvent presque exclusivement pour désigner des musulmans qu on n ose pas nommer par leur nom de peur de paraitre raciste)...
Le drame c est qu ils ne sont pas punis !
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Mar 25 Mai 2010, 17:34

Je viens d'apprendre que l'agresseur de la policière municipale dans la course poursuite sur l'autoroute s'apelle Malik...
la policière était sûrement raciste. spiderman
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Mer 26 Mai 2010, 13:47

eh, oui...

et cette violence-lá :

Si le nombre des mariages baisse en France, celui des mariages
binationaux augmente et partant, celui des affaires d'enfants enlevés
et ramenés dans le pays d'origine du père ou de la mère par l'un des
parents.

Claudine Serre a par ailleurs cité les 15 cas de jeunes filles élevées
en France et renvoyées dans des pays d'Afrique du Nord pour y être
mariées de force.


AFP
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Mer 26 Mai 2010, 13:49

Et ces choses-lá ... en la douce France !

25/05/2010 16:27
GRENOBLE (AFP) - Isère: un couple séquestré par trois malfaiteurs qui
violent la femme

[Photo prise le 25 mai 2010 à Echirolles dans la banlieue grenobloise
du domicile aux volets fermés dans lequel un couple a été séquestré et
la jeune femme violée - © 2010 AFP - Jean-Pierre Clatot]

Un couple a été séquestré à son domicile et la jeune femme violée,
lundi matin dans la banlieue grenobloise, par trois individus
soupçonnés d'avoir agressé samedi quatre étudiants, a-t-on appris mardi
auprès de la police.

Actuellement en fuite, les trois agresseurs se sont rendus au domicile
de leurs victimes à Echirolles (Isère) en obligeant un homme d'une
trentaine d'années, qui était en train de promener son chien, à les
conduire chez lui sous la menace d'une arme de poing et d'un couteau,
a-t-on précisé.

Une fois sur place, les agresseurs ont retenu le couple pendant une
heure et demie puis violé la jeune femme avant d'enfermer leurs
victimes à clef et de s'enfuir avec des objets de valeur.

Cette agression fait écho à celle samedi matin, à Echirolles également,
d'un étudiant à la descente du tramway, qui a été contraint par trois
individus sous la menace d'une arme à les conduire à son domicile, a
révélé le Dauphiné Libéré.

L'étudiant et ses trois colocataires, dont une jeune femme, avaient été
séquestrés près de deux heures par les agresseurs, qui s'étaient enfuis
en emportant leurs téléphones portables, leurs cartes bleues et leurs
ordinateurs.

Une enquête a été ouverte pour "séquestration, vols avec violence et
viol en réunion", selon la police.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Mer 26 Mai 2010, 13:53

Mais c est en quelques années que nous en sommes arrivés lá... et cela continue... et on ne fait plus rien ?!

25/05/2010 16:34
LA COURNEUVE (AFP) - Un homme tué à La Courneuve sur fond de trafic de
drogue

Un homme de 28 ans est mort dans la nuit de lundi à mardi, tué d'une
balle en plein coeur à La Courneuve, dans des affrontements sur fond de
trafics de drogue qui étonnent peu des habitants fatalistes de cette
commune de la Seine-Saint-Denis.

Le jeune homme a été mortellement atteint, au pied de la barre
d'immeubles Balzac, dans la cité des "4.000", connue pour être une
plaque-tournante du trafic de drogue. Le préfet de Seine-Saint-Denis
Christian Lambert a expliqué que l'affrontement s'était en effet
produit "sur fond de trafic de drogue".

La veille, deux groupes de la barre Balzac et du Mail de Fontenay,
situés à quelques centaines de mètres, avaient déjà échangé des coups
de feu. Une mère de famille résidant au Mail de Fontenay avait reçu une
balle, probablement perdue, dans la jambe.

Le jeune homme tué habitait d'ailleurs dans cet immeuble. Selon Loïc
Lecouplier, du syndicat de police Alliance, il était "très connu des
services de police et venait de sortir de prison".

"Il était surtout connu pour être cambrioleur, mais pas
particulièrement pour son rôle dans le milieu de la drogue", a précisé
M. Lecouplier.

Stéphane Troussel, conseiller général PS de La Courneuve et
vice-président du Conseil général, s'est inquiété dans un communiqué
d'une "montée inquiétante des tensions entre bandes rivales depuis
plusieurs jours à La Courneuve".

Selon plusieurs sources, ces affrontements sont liés à la démolition de
la barre Balzac dans les prochains mois. Les trafiquants qui s'y
trouvaient veulent conquérir de nouveaux territoires, au détriment
d'autres dealers.

Cette barre Balzac avait déjà fait la Une en juin 2005: un enfant de 11
ans y avait été tué lors d'une fusillade et Nicolas Sarkozy, alors
ministre de l'Intérieur, avait prononcé sa phrase controversée sur le
"nettoyage au Kärcher", invoquant le droit à la sécurité des habitants
de la cité.

C'est également dans ce quartier que des tirs à la Kalachnikov avaient
été essuyés il y a un an par un fourgon de police convoyant deux gardés
à vue, lors d'un guet-apens. Michèle Alliot-Marie, alors ministre de
l'Intérieur, avait qualifié certains quartiers de La Courneuve de
"supermarché de la drogue".
(...)

"On les voit, les trafiquants, dans leurs belles voitures neuves, mais
même si on sait, on ne dit rien", lâche un homme. Beaucoup refusent de
parler aux journalistes, certains mettant en avant la sécurité de leurs
proches.

L'élu de La Courneuve et député PS Daniel Goldberg s'est lui dit
"étonné de ne pas avoir vu de policiers lundi sur le terrain, de
manière visible". "Après les affrontements de dimanche, on sentait que
ça n'allait pas en rester là. Y compris pour rassurer les habitants, il
fallait plus de policiers", a-t-il estimé.

De son côté, le préfet a assuré que "la police restera dans la zone
Balzac" et que "plusieurs opérations dans les halls d'immeubles auront
lieu prochainement".

Mais : QUAND ?
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Mer 26 Mai 2010, 22:01

Karl a écrit:
Je viens d'apprendre que l'agresseur de la policière municipale dans la course poursuite sur l'autoroute s'apelle Malik...
Ce que je remarque dans cette affaire c'est qu'il faut la mort d'un policier pour que les autorités, les médias donnent le nom des criminels..!!
Malik, 42 ans
En effet s'ils donnaient les noms plus souvent et qu'on verrait que c'est en majorité des personnes issues de l'immigration..
Et bien les bien-pensants ne pourraient plus se cacher derrière des faux arguments..
Mais les Français ont peur de la vérité
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Jeu 27 Mai 2010, 08:31

Citation :
romuald1972 a écrit:
Karl a écrit:
Je viens d'apprendre que l'agresseur de la policière municipale dans la course poursuite sur l'autoroute s'apelle Malik...
Ce que je remarque dans cette affaire c'est qu'il faut la mort d'un policier pour que les autorités, les médias donnent le nom des criminels..!!
Malik, 42 ans
En effet s'ils donnaient les noms plus souvent et qu'on voyait que c'est en majorité des personnes issues de l'immigration..
Et bien les bien-pensants ne pourraient plus se cacher derrière des faux arguments..

Mais les Français ont peur de la vérité


Je suis aussi de cet avis; cette peur de la vérité vient d'une mauvaise conscience fabriquée par la gauche, anti-colonialiste qui s'imagine indéfiniment endettée envers les peuples naguère dominés par la France. Pour se donner bonne conscience...
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Ven 28 Mai 2010, 12:53

dans 20 Minutes :

"C'est en effet ce qui est arrivé à trois hommes, mis en examen
dans l'enquête sur l'attaque d'un fourgon de police à La Courneuve.
Estimant que leur détention n'était «plus nécessaire» aux
investigations, la cour d'appel de Paris les a placés mercredi sous
contrôle judiciaire. A la «stupeur» du syndicat de policiers Alliance.
Faisant fi des réquisitions du parquet général, les magistrats de la
chambre de l'instruction ont infirmé l'ordonnance d’un juge
d’instruction de Bobigny de maintien en détention de ces trois hommes,
âgés de 24 et 25 ans, déjà condamnés pour des vols notamment.

Ils ont estimé que ces trois personnes disposaient de garanties de
représentation (hébergement, promesse d'embauche) suffisantes et que
leur maintien en détention n'était «plus nécessaire» à la poursuite de
l'enquête. Les mis en examen ont toutefois interdiction de se rendre en
Seine-Saint-Denis et de sortir de métropole, et doivent pointer
régulièrement dans un commissariat et travailler. Dans le quartier
sensible des 4.000 de La Courneuve, des tirs à l'arme de guerre, dont
une Kalachnikov, avaient été essuyés le 17 mai 2009 par un fourgon de
police convoyant deux gardés à vue, lors d'un guet-apens tendu par
plusieurs personnes."
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Lun 31 Mai 2010, 13:58

sur fdesouche.com

“T’as pas un 06 ?”
16:34 30 mai 2010 | Auteur : François

Vidéo postée sur Facebook, ce matin, par son auteur “BBR Négeu“,
originaire de Bamako (Mali) et résidant à Bobigny (93)…

http://www.fdesouche.com/117533-tas-pas-un-06

Une adolescente blanche refuse de donner son numéro de portable, elle
se fait frapper…
La scène semble se dérouler sur l’espace de circulation entre le centre
commercial Bobigny 2 et l’esplanade de la préfecture à Bobigny, près du
métro et du tramway.

Les commentaires, sur Facebook, des amis de l’auteur de la vidéo sont
assez éloquents.

’Sa Cés Pour Les Meuf Qui Veulent Pas Pasé Leur 06 Qui Veul Pas Coperé
Voila Ski Ce Passe Sa Par Tro Viite Mdrrr !! Boboch Cé Fooleck Mek
Commentaire de l’auteur de la vidéo sur Facebook

Traduction : “Ça, c’est pour les filles qui ne veulent pas donner leur
numéro de téléphone portable, qui ne veulent pas coopérer, voilà ce
qu’il se passe, ca part trop vite. Mort de rire. Boboch (Bobigny),
c’est fou les mecs ! “
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Lun 31 Mai 2010, 17:54

Christophore a écrit:
sur fdesouche.com

“T’as pas un 06 ?”
16:34 30 mai 2010 | Auteur : François

Vidéo postée sur Facebook, ce matin, par son auteur “BBR Négeu“,
originaire de Bamako (Mali) et résidant à Bobigny (93)…

http://www.fdesouche.com/117533-tas-pas-un-06

Une adolescente blanche refuse de donner son numéro de portable, elle
se fait frapper…
La scène semble se dérouler sur l’espace de circulation entre le centre
commercial Bobigny 2 et l’esplanade de la préfecture à Bobigny, près du
métro et du tramway.

Les commentaires, sur Facebook, des amis de l’auteur de la vidéo sont
assez éloquents.

’Sa Cés Pour Les Meuf Qui Veulent Pas Pasé Leur 06 Qui Veul Pas Coperé
Voila Ski Ce Passe Sa Par Tro Viite Mdrrr !! Boboch Cé Fooleck Mek
Commentaire de l’auteur de la vidéo sur Facebook

Traduction : “Ça, c’est pour les filles qui ne veulent pas donner leur
numéro de téléphone portable, qui ne veulent pas coopérer, voilà ce
qu’il se passe, ca part trop vite. Mort de rire. Boboch (Bobigny),
c’est fou les mecs ! “

Qu'on lui coupe sa queue au moins il n'aurai plus besoin d'un numéro de telephone, peut etre dans sa famille ce comme ca que ca se passe ...
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Mar 01 Juin 2010, 20:24

30/05/2010 17:25


CERGY (AFP) - Treize mineurs en garde à vue après une agression près
d'une gare RER

Treize mineurs âgés de 13 à 17 ans ont été placés en garde à vue à la
suite d'une agression sur deux jeunes adultes survenue samedi soir aux
abords de la gare RER de Villiers-le-Bel/Gonesse/Arnouville
(Val-d'Oise), a-t-on appris dimanche de source judiciaire.

Les victimes, âgées de 19 et 21 ans, ont été prises à partie vers 20H00
par un groupe d'une vingtaine de personnes
qui sortait d'une salle de
spectacle, a expliqué à l'AFP une source judiciaire.

L'un des deux jeunes, qui a perdu connaissance sous la violence des
coups, a été transporté à l'hôpital
mais devait en sortir dimanche
soir, a précisé cette source.

Le motif de l'agression reste à déterminer, mais
il ne s'agirait pas d'un règlement de compte entre bandes, selon cette source.

L'enquête a été confiée au commissariat de Gonesse (Val-d'Oise).
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Dim 06 Juin 2010, 16:51

Un policier roué de coups à Nanterre (92)
16:26 5 juin 2010 | Auteur : Robin

Un policier été violemment agressé par trois hommes jeudi à Nanterre,
alors qu’il quittait son lieu de travail en compagnie de sa conjointe,
a-t-on appris aujourd’hui de sources concordantes.

Le fonctionnaire de police, qui n’était plus en service au moment des
faits, a été agressé jeudi vers 18H00, près de la gare RER de
Nanterre-Université, a précisé une source policière. Ses trois
agresseurs, qui le connaissaient, l’auraient pris à partie avant de le
rouer de coups de poings et de coups de pied sous les yeux de sa
compagne, a précisé cette source.

Souffrant d’un traumatisme facial, le policier a été hospitalisé à
l’Hôtel-Dieu, à Paris, où il se trouvait encore en observation vendredi
après-midi. Selon la source policière, il aurait le nez cassé, une joue
fracturée et pourrait perdre un oeil.


D’après une source proche de l’enquête, les trois agresseurs,
identifiés par la victime, sont activement recherchés. Tous trois sont
déjà connus des services de police, dont deux pour des violences contre
les forces de l’ordre.

La sûreté départementale des Hauts-de-Seine a été saisie de l’enquête.

AFP – Le Figaro
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Lun 07 Juin 2010, 12:36

Isère: un septuagénaire poignardé
22:20 6 juin 2010 | Auteur : François

Un homme de 71 ans est mort poignardé au cours d’une agression par deux
jeunes gens, alors qu’il regagnait son domicile à Saint-Martin-d’Hères,
dans l’agglomération grenobloise, aujourd’hui en fin d’après-midi,
a-t-on appris auprès de la police.

Le septuagénaire est tombé sur le trottoir en tentant de résister à ses
agresseurs, âgés d’environ 18 ans, et l’un d’eux lui a alors asséné un
coup de couteau dans le dos, selon la même source.

Le Figaro
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Dim 11 Juil 2010, 14:17

Nantes : sauvagement agressé par quatre « jeunes », un handicapé décède à l’hôpital

Posté par Novopress dans France, Société le 10 juillet 2010 | 10/07/2010 – 16h20

NANTES (NOVOpress Breizh) – Victime d’une agression samedi dernier, un homme de 52 ans, handicapé, est décédé deux jours plus tard au CHU de Nantes.

L’agression a eu lieu tôt dans la matinée, à proximité du pont de Pirmil, au sud de la ville. C’est un chauffeur de bus qui, apercevant le malheureux qui gisait sur le trottoir, a prévenu des pompiers. L’homme était blessé au bras et avait une fracture du col du fémur. Selon l’autopsie, aucun lien direct n’a pu être établi entre les blessures reçues et le décès.

Les agresseurs – quatre « jeunes » âgés d’environ 18 ans de type africain – sont activement recherchés par la police. Selon les témoignages recueillis ils ont agressé la victime, la rouant de coups, pour lui voler son portefeuille et son tabac.

Ne disposant pas assez d’éléments, la police a lancé un appel à témoins. Elle demande à toute personne ayant vu l’agression de contacter la brigade criminelle chargée de l’enquête au 02 53 46 72 77 ou au 02 53 46 72 75.

[cc] Novopress.info, 2010, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine [ http://breizh.novopress.info/ ]

http://fr.novopress.info/62963/nantes-sauvagement-agresse-par-quatre-%c2%ab-jeunes-%c2%bb-un-handicape-decede-a-l%e2%80%99hopital/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Dim 11 Juil 2010, 14:25

Agression raciste anti-blanc sur les berges du Rhône: le silence qui tue

Envoyé par Rebeyne! dans Racisme anti-blanc, Rebeyne ! le 7 juillet 2010

Communiqué Rebeyne! du 07/07/10

Agression raciste anti-blanc sur les berges du Rhône : le silence qui tue

Associations “antiracistes”, élus locaux, sous-médiatisation : les jeunes identitaires lyonnais s’interrogent sur le silence qui entoure une agression raciste anti-blanc lundi soir sur les quais du Rhône. Les professionnels de l’antiracisme s’abstiennent de toute réaction eux qui sont d’habitude si prompts à s’indigner. La préfecture et les élus ne daignent même pas s’intéresser à la question. Seul une brève discrète dans Le Progrès relate l’agression de jeunes filles, traitées de “sales blanches” et rackettées alors qu’elles se trouvaient sur les berges du Rhône. Un secteur qui a déjà fait l’objet d’agressions contre de jeunes Lyonnaises l’été dernier (vols de sacs à mains, racket de portable et de mp3, accusation de racisme dés que les victimes opposent une résistance à leurs agresseurs, propos racistes anti-blancs)

Autant indigné par l’agression que par le silence qui entoure cette affaire, Rebeyne! apporte tout son soutien aux victimes, et espère que ces actes ne resteront pas impunis. Le racisme anti-blanc, occulté par les médias et la classe politique, ne doit plus subir la loi du silence.

Rebeyne! tient également à alerter les autorités municipales sur la question de la sécurité le long des berges du Rhône. A défaut d’une réaction de la part de la Mairie de Lyon, ce sont les jeunes identitaires lyonnais qui organiseront des rondes citoyennes de sécurisation, à l’instar de précédentes expériences réalisées par les identitaires Niçois dans le TER.

Rebeyne! les jeunes identitaires lyonnais

www.lyonlemelhor.com

http://www.lyonlemelhor.com/2010/07/agression-anti-blancs-sur-les-berges-du-rhone-le-silence-qui-tue/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Dim 11 Juil 2010, 16:37

J ai l impression que la France est livrée pieds et poings liés pendant que se taisent ceux qui devraient la défendre.

Ils savent ce qui attend notre pays et notre continent. Mais ils font comme si c était inéluctable.
Cela me fait penser, avec une grande tristesse, à l état d esprit qui précédait et rendait possible la deuxième guerre mondiale.

J ai une âme de résistant.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Ven 16 Juil 2010, 14:16

A nouveau des violences graves en France
Toutes les personnes interrogées pour les reportages des journaux télévisés sont terrorisées en rapport avec ces évènements anti-Français
La France a peur et c'est la loi du silence qui domine
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Sam 17 Juil 2010, 04:34

Nuit de violence à Grenoble après la mort d'un braqueur

(ats / 17 juillet 2010 04:10)

De violents incidents ont éclaté dans la nuit de vendredi à samedi à Grenoble après la mort d'un braqueur de casino tué la nuit précédente lors d'un échange de tirs avec la police. La tension était encore très vive vers 03h00 du matin dans le quartier populaire de la Villeneuve, d'où était originaire le braqueur.

Après une prière au mort récitée dans la soirée par un imam, écoutée en silence par une cinquantaine de jeunes rassemblés dans un parc, la situation a déviant. De petits groupes de casseurs s'en sont pris à coups de battes à des abribus et un tramway, et des gaz lacrymogènes ont été tirés, a constaté une journaliste de l'AFP. Des dizaines de CRS ont été dépêchés sur place.

Le jeune braqueur de 27 ans, déjà condamné trois fois aux assises pour vol à main armée, avait trouvé la mort dans une course-poursuite après sa fuite du casino d'Uriage-les-Bains, près de Grenoble. Avec son complice, toujours recherché, il s'était fait remettre, sous la menace d'armes lourdes, le contenu de la caisse.

La course-poursuite avait pris fin dans le quartier de la Villeneuve. "Les malfaiteurs ont arrêté leur véhicule... Ils ont ouvert le feu à au moins trois reprises vers les policiers", avait déclaré dans l'après-midi le procureur de la République de Grenoble, Jean Philippe.

"Les policiers de la BAC ont alors riposté", touchant Karim Boudada à la tête, a-t-il précisé, évoquant la "légitime défense". Cette version est contestée par les jeunes de la Villeneuve, qui crient vengeance et haine de la police.

Sur place, les policiers ont retrouvé "un partie", voire "la totalité du butin", entre 20 et 40'000 euros, dans un sac à l'arrière du véhicule des malfaiteurs. Il s'agissait du troisième braquage de casinos de groupes français dans la région Rhône-Alpes et en Suisse voisine depuis quelques mois.

http://www.romandie.com/infos/ats/display.asp?page=20100717041048810172019048094_brf004.xml
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Sam 17 Juil 2010, 10:05

"Vous avez tué un des nôtres. On va vous tuer aussi"

Par TF1 News (avec agence), le 17 juillet 2010 à 07h20, mis à jour le 17 juillet 2010 à 07:41

Alors que le quartier de la Villeneuve, à Grenoble, a vécu une nuit de heurts violents, les casseurs crient leur haine des policiers. Syndicats de police et élus locaux réclament des moyens supplémentaires alors que le "seuil de rupture" est atteint.

C'est Beyrouth. Je te jure, c'est Beyrouth !" s'exclame un habitant du quartier de la Villeneuve en voyant passer des voitures de police toutes sirènes hurlantes. Au-dessus des immeubles, dans le ciel nocturne, passe un hélicoptère de la gendarmerie, équipé de projecteurs et d'une lumière infrarouge pour filmer les attroupements. Des CRS tentent d'encercler des petits groupes de jeunes, insaisissables, qui courent et cassent tout ce qui se trouve sur leur chemin. Une quinzaine d'entre eux, certains le visage masqué par un T-shirt blanc, détruisent deux abribus avec des battes de base-ball. "Les jeunes m'ont dit : vous avez tué un des nôtres. De toutes les manières, vous êtes une sale race, on va vous tuer aussi", assure de son côté un policier déployé à la Villeneuve, confirmant la haine de la police exprimée par de nombreux jeunes du quartier. "Tout ce qui est européen, on va tirer dessus", dit-il avoir également entendu.

Des riverains de tous âges, personnes âgées comme enfants, descendent dans la rue pour regarder les scènes de violence, et expriment eux aussi leur colère. Au passage des CRS, une femme âgée leur crie : "Rentrez chez vous !". "Les flics, quand on en a besoin, ils sont jamais là, zéro. Et quand on en a pas besoin, ils viennent. C'est à cause d'eux tout ça", accuse une jeune femme en djellaba bleue, descendue dans la rue à une heure avancée de la nuit alors que les forces de l'ordre tirent des flash-balls en l'air pour disperser les groupes. "Toutes les mamans, elles sont venues et elles ont vu le corps par terre. Qu'est-ce que ça veut dire tout ça. Les enfants sont choqués. Les flics sont des chiens", ajoute une trentenaire portant le voile intégral, descendue vérifier que sa voiture ne brûlait pas. Un groupe de sexagénaires se lamente : "les jeunes déconnent. Ils n'ont plus rien dans la tête. Il ne faut pas qu'il y ait un autre mort, ça sert à rien tout ça", lance l'un d'entre eux.

"Ils l'ont laissé crever par terre"

La police affirme avoir agi en état de légitime défense lors de la mort de Karim Boudada, poursuivi jusque dans le quartier de la Villeneuve après le braquage du casino d'Uriage-les-Bains. Selon les forces de l'ordre, les malfaiteurs ont ouvert le feu avec des fusils d'assaut, blessant un policier à la tête. Les policiers assurent qu'ils ont alors riposté, tuant l'un des deux braqueurs, pendant que l'autre parvenait à prendre la fuite à pied.

Mais dans le quartier de la Villeneuve, la thèse ne passe pas, malgré l'annonce d'une autopsie samedi, qui doit préciser les circonstances de la mort de cet "enfant du quartier", et le lancement d'une enquête par l'Inspection générale de la police nationale. "Le quartier a très mal vécu la mort du jeune. Ils l'ont laissé crever par terre, ils ont laissé son corps sur le bitume au lieu de le transporter", affirme un habitant, répétant à l'envi la thèse qui circule dans ce quartier populaire de la Villeneuve. "Le sang venait de la tête. Il avait pas de cagoule. C'est sûrement les flics qui l'ont enlevée", assure pour sa part un jeune se disant témoin des échanges de tirs avec les policiers. Lui aussi accuse les services de secours de n'avoir pas tenté de le réanimer.

Des effectifs de police en baisse

Face à la recrudescence de violences dans la région depuis plusieurs mois, le secrétaire départemental du syndicat SGP-FO, Daniel Chomette réclame des "effectifs supplémentaires" pour sécuriser l'agglomération grenobloise, touchée par une récente vague de violences, assurant que la police a "atteint un seuil de rupture". Dans une lettre adressée au ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, Nicolas Comte, secrétaire général du syndicat Unité SGP-Police, souligne que les effectifs de la sécurité publique de Grenoble ont subi une "baisse de 20%" depuis 2008. Dans le même temps, dit-il, une vingtaine d'homicides ont été commis ces dernières années dans des affrontements entre bandes rivales grenobloises et les attaques à main armée se sont multipliées dans la région. Nicolas Comte demande "expressément des renforts de policiers nationaux" dans la circonscription de Grenoble. Le syndicat Alliance s'inquiète pour sa part de voir qu'une nouvelle fois "des criminels lourdement armés n'ont pas hésité à tirer à plusieurs reprises sur des policiers pour couvrir leur fuite". Il rappelle le meurtre d'une policière municipale à Villiers-sur-Marne, près de Paris, le 20 mai dernier.

Quant au député-maire PS de la ville, Michel Destot, il a de nouveau réclamé la tenue d'un "Grenelle de la Sécurité urbaine qui réunisse, aux côtés des ministres compétents, les principaux élus et les préfets afin qu'une stratégie commune soit élaborée, notamment en terme d'affectation de moyens".

Par TF1 News (avec agence) le 17 juillet 2010 à 07:20

http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/2010-07/vous-avez-tue-un-des-notres-on-va-vous-tuer-aussi-5928406.html

(via fdesouche Idea )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Sam 17 Juil 2010, 15:20

romuald1972 a écrit:
A nouveau des violences graves en France
Toutes les personnes interrogées pour les reportages des journaux télévisés sont terrorisées en rapport avec ces évènements anti-Français
La France a peur et c'est la loi du silence qui domine

Pourquoi ne pas expulser hors du territoire national ceux qui n aiment pas la France ? ceux qui montrent de la haine contre elle par la parole et par les actes.
C est aussi leur rendre service que de ne plus les laisser vivre avec une race qu ils haïssent.

La parole, les dons, les tentatives d intégration de ceux qui profitent de la nationalité française, tout cela n ont pas été suivi d effets. Meme pas d un ébauche de dialogue.
Alors, ayant compris que nous sommes de trop dans notre propre pays, il faut passer aux actes.

La gangrène, on la coupe. Sinon c est la mort.
La haine de la patrie, on doit l enlever, sinon, c est la mort.
On doit l enlever, en enlevant ceux qui véhiculent cette haine. Qu importe ce qu ils sont sur leur papier.

Car on est Français par le coeur d abord. Sans le coeur français, le passeport français n est plus que du mensonge.

Oui, le mensonge pratique c est de la gangrene. Qu il faut enlever. Le faire avec charité mais avec fermeté.
Autrement c est le suicide de la France et du continent européen - en attendant le reste du monde.

Combats apocalyptiques en perspective.

Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Sam 17 Juil 2010, 15:33

Mécréant-LV a écrit:
"Vous avez tué un des nôtres. On va vous tuer aussi"

Par TF1 News (avec agence), le 17 juillet 2010 à 07h20, mis à jour le 17 juillet 2010 à 07:41

Alors que le quartier de la Villeneuve, à Grenoble, a vécu une nuit de heurts violents, les casseurs crient leur haine des policiers. Syndicats de police et élus locaux réclament des moyens supplémentaires alors que le "seuil de rupture" est atteint.
Merci pour cet excellent article.

Mais quand est-ce que l'on va enfin lancer des campagnes contre le racisme en France ?
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Sam 17 Juil 2010, 16:10

N est ce pas utopique ? La haine ne se déracine pas par des campagnes. Ils vont passer en clandestinité et attendront le bon moment pour revenir au grand jour.

Et aussi, pourquoi emprisonner dans nos prisons (qui en deviennent surpeuplées) ceux qui nous haissent ?

Déchoir de la nationalité francaise ceux qui ont levé la main sur la France.
Et qu ils retournent chez eux, c est aussi simple que cela !

Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Sam 17 Juil 2010, 17:52

nilamitp a écrit:
Mécréant-LV a écrit:
"Vous avez tué un des nôtres. On va vous tuer aussi"

Par TF1 News (avec agence), le 17 juillet 2010 à 07h20, mis à jour le 17 juillet 2010 à 07:41

Alors que le quartier de la Villeneuve, à Grenoble, a vécu une nuit de heurts violents, les casseurs crient leur haine des policiers. Syndicats de police et élus locaux réclament des moyens supplémentaires alors que le "seuil de rupture" est atteint.
Merci pour cet excellent article.

Mais quand est-ce que l'on va enfin lancer des campagnes contre le racisme en France ?

Ce n'est pas une question de race ou de racisme. Quand on est en colère contre quelqu'un, on l'insulte toujours sur ce qui l'éloigne le plus de nous : la religion si c'est cela, la couleur de peau si c'est cela, l'opinion politique, que sais-je.

Ce n'est pas ça le problème. Le problème c'est de savoir d'où vient la colère qui conduit à l'insulte, quelle que soit son expression. Elle est dans l'appartenance à un groupe, une bande. Elle est dans le fait qu'un délinquant est considéré comme un membre du groupe. Donc, que l'on a affaire non à un groupe ethnique ou religieux, mais à un groupe de délinquants.

C'est une question de banditisme.

Refoutons l'ordre républicain dans toutes ces fourmilières du crime et de la délinquance, écrasons cet esprit renégat qui existe au coeur même du territoire national, quelques soient ses appuis, ses origines ou le terreau idéologique auquel il se mêle, sans consdérations ethniques, et tout ira mieux.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Sam 17 Juil 2010, 18:45

salut D'où le fait que les banlieues, voulant qu'on les débarrassent énergiquement de ces bandits, votent de plus en plus vers plus fort que Sarkozy : Marine Le Pen ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Sam 17 Juil 2010, 20:10

Va faire un tour ici, Philippe (si ce n'est déjà fait) :

http://racismeantiblanc.bizland.com/

De toute façon, peu importe, à la limite, qu'ils soient racistes ou non, le fait est que ces populations nous haïssent, donc, D.E.H.O.R.S. Idea

Ce sont CHAQUE FOIS les mêmes, quel que soit l'endroit où ils se trouvent, de la France à la Scandinavie (et Dieu sait si les scandinaves sont pacifiques et tolérants, tout comme les Hollandais), en passant par l'Allemagne, l'Italie, etc, etc !!!

Et qu'on ne vienne pas me dire que c'est un problème sociâââââl, ou autre conn.... gauchiste, les asiatiques, par exemple, ne posent strictement AUCUN problème, alors qu'ils vivent dans les mêmes conditions que cette vermine.

+ 1 à Christo Idea

Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Dim 18 Juil 2010, 09:42

Philippe Fabry a écrit:
Ce n'est pas une question de race ou de racisme. Quand on est en colère contre quelqu'un, on l'insulte toujours sur ce qui l'éloigne le plus de nous : la religion si c'est cela, la couleur de peau si c'est cela, l'opinion politique, que sais-je.
Donc le racisme n'existe pas et l'anti-racisme est une fourberie ?
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Dim 18 Juil 2010, 10:38

nilamitp a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Ce n'est pas une question de race ou de racisme. Quand on est en colère contre quelqu'un, on l'insulte toujours sur ce qui l'éloigne le plus de nous : la religion si c'est cela, la couleur de peau si c'est cela, l'opinion politique, que sais-je.
Donc le racisme n'existe pas et l'anti-racisme est une fourberie ?

Ce n'est pas ce que j'ai dit. Le racisme existe, mais il naît rarement pour lui-même. Il n'est souvent qu'une autre expression d'autres tensions portant sur autre chose.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jehan



Masculin Messages : 659
Inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Dim 18 Juil 2010, 11:35

Citation :
alors qu'ils vivent dans les mêmes conditions que cette vermine.

Même quand notre cher "Mécréant" a raison sur le fond, ce qui peut lui arriver malgré tout de loin en loin, il s'enferme dans une communication tellement basse et injurieuse, qu’il radicalise à l’extrême le débat…..à l’extrême droite…… :twisted:
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Dim 18 Juil 2010, 12:35

Simple liberté de parole, rien de plus.

Toute personne qui parcourt les forums anglo-saxons (et les termes employés là-bas sont autrement plus durs que ceux que j'emploie) sait parfaitement ce que je veux dire.

Ceci sera ma dernière réponse à tes délires, vu que tu cherches, comme à ton habitude, à pourrir les débats en tentant de les recentrer sur tes obsessions Idea

Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Dim 18 Juil 2010, 14:04

Grenoble : le Raid et le GIPN pour 50 émeutiers !

18 juillet 2010

Les évènements survenus dans le week-end à Grenoble posent une question fondamentale : la capacité et la volonté de l’Etat de continuer à assurer la sécurité des citoyens.

La personnalité du braqueur abattu par la police présente un premier élément consternant. Karim Boudouda, à 27 ans, avait déjà été condamné à trois reprises pour des vols à main armée. Je n’ai aucun doute sur la précocité criminelle de ce sympathique personnage (« très apprécié dans son quartier » blablabla), mais en imaginant que celui-ci ce soit lancé dans le banditisme à 17 ans (ou plutôt, se soit fait attraper pour la première fois à 17 ans) et qu’il se soit tout de même laisser quelques mois entre ces trois condamnations, cela nous laisse donc une moyenne de seulement trois ans de prison par braquage ! On comprend que Karim n’ait été que fort peu dissuadé de recommencer…

La personnalité du policier qui a tué le braqueur n’a pas été mise en avant. C’est pourtant un héros. Par ce tir, il a certainement empêché que l’un de ces collègues, ou un simple passant, soit blessé ou tué. Par ce tir, ce policier a aussi rompu avec la logique qui veut que désormais quand on leur tire dessus à balles réelles (c’est devenu le cas dans quasiment toutes les émeutes urbaines depuis Villiers-le-Bel), les policiers gardent le sourire. Cette logique suicidaire qui veut que l’on salue le sang-froid de policiers devenus des cibles pour ball-trap racailleux, qu’on leur remette une jolie médaille quand ils ont été marqués au plomb par la haine de notre civilisation qui s’exprime désormais au grand jour. Sur les t-shirts, dans les « chansons », dans les tags, dans les tirs d’armes à feu.

Mais cette logique malsaine a vite repris ses droits. Le soir même, dans le quartier de la Villeneuve, lors des incidents ayant démarré juste après la prière aux morts de l’imam, les voyous ont tiré sur les policiers. Mais là personne n’a répliqué, des ordres avaient-ils été donnés ? Il est certain que le pouvoir politique aurait du mal à assumer la mort de deux criminels dans la même journée. Tandis qu’un policier abattu, bah…

Mais la Sarkozie veille, et Brice Hortefeux s’est déplacé sur les lieux pour rappeler que force resterait à la loi, « l’état de droit », » et tout ce genre de balivernes qui ne font plus tellement rire les Français. Avec lui, il a emmené 250 policiers supplémentaires, dont des hommes du RAID et du GIPN !

Et c’est bien là que je pense que nous sommes face à un très grave problème… Le RAID (en particulier) et le GIPN, ne sont pas des unités publicitaires, qui doivent servir à montrer à la population que l’on ne cède pas face aux délinquants. Ce sont des corps d’intervention, des policiers d’élite.

Dans tous les médias, on a évoqué une cinquantaine d’émeutiers. Et quand bien même seraient-ils très féroces, est-il réellement nécessaire d’employer le RAID à effectuer du maintien de l’ordre ? Est-il nécessaire de déployer 250 policiers supplémentaires, soit 50 policiers pour 5 racailles ?!

Et si c’était dix cités du 93, trois cités marseillaises et cinq cités de la banlieue lyonnaise qui s’enflammaient en même temps, il enverrait qui Hortefeux ? Ah oui, notre armée, bientôt plus hallal qu’un Quick !

Une cinquantaine d’émeutiers, dans un quartier confiné… M’est avis qu’une équipe de videurs de boîtes de nuit ou un groupe de supporters du PSG un tant soit peu sur les nerfs pourraient les ramener au calme assez rapidement en réalité. Car tout ce qu’il manque au fond, ce n’est que de la détermination…

Ne nous voilons pas la face, une bonne partie des policiers plongés au cœur de ces actes de guérilla (j’adore voir les médias continuer à parler de « violences urbaines » quand on fait feu sur les forces de l’ordre) ont peur.

Pour le plus grand nombre, peur de la hiérarchie et de la justice. Car il ne faut surtout pas de « bavure » (comprenez, réaction virile face à une agression), et ils savent bien que si cela tourne mal, ils seront lâchés par leur hiérarchie et lynchés par la justice. Bien entendu, le pays légal est encore une fois à rebours du peuple qui trouverait les policiers plus sympathiques s’ils mettaient davantage de baffes aux petites racailles et moins d’amendes aux automobilistes.

Pour certains policiers, il existe aussi une réelle peur physique face aux émeutiers. Comprenons bien qu’aujourd’hui de nombreux jeunes entrent dans la police avant tout pour être fonctionnaire, et pas forcément pour faire la chasse aux truands. On peut aussi penser à ces jeunes policiers arrivant de petites villes ou de régions calmes, et se retrouvant confrontés à une agressivité, des démonstrations de haine, dont ils ne soupçonnaient même pas l’existence. Le petit Jean-François qui a passé toute sa jeunesse à Cholet et finit par se coltiner avec les amis de Karim dans les cités de Grenoble n’était pas forcément préparé, et la formation des gardiens de la paix (par déni de réalité comme souvent) n’est pas du tout adaptée à ce type de situations.

N’est-il pas légitime de se demander pourquoi dans un pays aussi violent que les USA, les policiers peuvent patrouiller seul en voiture, alors qu’en France on attend trois véhicules de renforts pour intervenir sur une bagarre ? Les règles ne sont simplement pas les mêmes, et aux USA (comme dans tous les pays du monde !), si un criminel veut pointer son arme sur un policier, il a plutôt intérêt à tirer vite et bien, car il n’aura pas de seconde chance…


Rien ne sert de déployer des effectifs dithyrambiques dans les cités, d’en appeler aux unités d’élite, si l’esprit qui anime les logiques de maintien de l’ordre et de la sécurité dans notre pays ne change pas. Je ne suis pas, on le sait, un grand amateur du « parti de l’ordre » et des envolées sécuritaires (mon fond libertaire étant ce qu’il est, une société policière n’est pas franchement mon idéal). Mais face à la situation telle qu’elle évolue actuellement, les règles d’engagement de la police doivent évoluer (en s’inspirant du cadre régissant les gendarmes dans ce domaine par exemple). La sécurité des biens et des personnes doit redevenir son rôle central, et non pas la collecte de fonds pour un Etat en faillite financière… et morale. Enfin, s’il est évident que de nombreux corps de la fonction publique ont besoin d’une cure d’amincissement, ce n’est certainement pas le cas des forces de sécurité dans leur ensemble. Les violences explosent mais l’on supprime des postes de policiers et de gendarmes, aucun citoyen ne peut le comprendre.

Notre peuple attend ce Ministre de l’Intérieur qui réunira ses troupes dans la cour de la Place Beauveau et commencera son discours en ces termes : « Messieurs, à partir de maintenant, les règles ont changé… »

Philippe Vardon

http://www.nissarebela.com/2010/07/18/grenoble-le-raid-et-le-gipn-pour-50-emeutiers/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Dim 18 Juil 2010, 19:57

Des gens du voyage saccagent le centre de Saint-Aignan

PARIS
(Reuters) - Plusieurs dizaines de gens du voyage ont attaqué dimanche à
coups de hache et de barre de fer la gendarmerie de Saint-Aignan, dans
le Loir-et-Cher.

Selon Bénédicte Laude, substitut du procureur de la République de
Blois, les agresseurs, une quarantaine, dont certains au visage
dissimulé, avaient d'abord pris d'assaut le peloton de gendarmerie
d'autoroute de Saint-Romain-sur-Cher.
Puis, ils ont attaqué la brigade de gendarmerie de Saint-Aignan
avant de se déchaîner dans le centre-ville, où ils ont abattu des
arbres, incendié des voitures, saccagé des feux de signalisation et le
mobilier urbain et dévasté une boulangerie, a-t-elle précisé à
France-Info.
Cette opération de commando, commencée en début de matinée, a duré près de quatre heures mais n'a pas fait de blessé.

"On a demandé des renforts au niveau des enquêteurs pour pouvoir
traiter ça le plus rapidement possible parce que, bien évidemment, la
population de Saint-Aignan est extrêmement effrayée de tout ça", a
ajouté Bénédicte Laude.
C'est la mort d'un jeune homme vendredi soir, dans une course
poursuite, après avoir forcé un barrage de gendarmerie, qui serait à
l'origine de ce déchaînement de violence.
Le maire de Saint-Aignan, Jean-Michel Billon, craint un regain de
violence dans les prochaines heures. "Ces individus sont partis,
apparemment pas très loin, pour mettre leurs voitures en sécurité et
revenir", a-t-il déclaré à LCI.
Emmanuel Jarry

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/top-news/20100718.REU4458/des-gens-du-voyage-saccagent-le-centre-de-saint-aignan.html

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Dim 18 Juil 2010, 20:34

Citation :
si un criminel veut pointer son arme sur un policier, il a plutôt intérêt à tirer vite et bien, car il n’aura pas de seconde chance…

Je pense que la mère, la femme et les enfants du policier trouvent normal qu il puisse user de légitime défense.

Je pense aussi que si "les règles changeaient", la famille du petit voyou ou du grand truand, l enfermerait plutot, cadenassé, pour pas qu il se fasse descendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Jeu 22 Juil 2010, 13:21

Mon intime conviction est maintenant faite : ce que les media officiels appellent " des violences urbaines " est en fait un début de guerre civile ...
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Jeu 22 Juil 2010, 13:37

Le racisme anti-blanc s'exprimant par des violences est dissimulé,

Le traitement de l'information concernant la violence urbaine qui est une forme de guerre civile est l'objet de la censure d'état.

Ici même sur Forum D.A. le langage de vérité est censuré.
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Jeu 22 Juil 2010, 14:26

A votre avis, cette censure a quels buts (je dis bien buts, en pluriel, car ils sont légion...) ?
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Jeu 22 Juil 2010, 14:56

Escamoter le réel, bien évidemment Idea

Je remets ici la déclaration du leader de l'un des syndicats policiers (ai oublié son nom, l'article est sur un de mes fils ;)), juste avant les dernières présidentielles :

(de mémoire)

Citation :
Si la population savait ce qui se passe vraiment, Jean-Marie Le Pen passe au premier tour

On ne saurait être plus clair Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Jeu 22 Juil 2010, 15:04

Mécréant-LV a écrit:
Escamoter le réel, bien évidemment Idea

Je remets ici la déclaration du leader de l'un des syndicats policiers (ai oublié son nom, l'article est sur un de mes fils ;)), juste avant les dernières présidentielles :

(de mémoire)

Citation :
Si la population savait ce qui se passe vraiment, Jean-Marie Le Pen passe au premier tour

On ne saurait être plus clair Idea
Thumright Thumright Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Jeu 22 Juil 2010, 17:14

boudo a écrit:
Mon intime conviction est maintenant faite : ce que les media officiels appellent " des violences urbaines " est en fait un début de guerre civile ...

La guerre civile est entre citoyens. Ceux qui font la guerre à la France, voulant raire sécession avec leur territoire n'ont de citoyen que des papiers sans valeur. leur coeur hait la France et sa civilisation.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Jeu 22 Juil 2010, 17:17

Est-ce que vous vous seriez radicalisé ces derniers temps ?
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Jeu 22 Juil 2010, 17:19

nilamitp a écrit:
Est-ce que vous vous seriez radicalisé ces derniers temps ?

Les réflexes droitiers d'Arnaud...

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Jeu 22 Juil 2010, 17:20

Arnaud Dumouch a écrit:
boudo a écrit:
Mon intime conviction est maintenant faite : ce que les media officiels appellent " des violences urbaines " est en fait un début de guerre civile ...

La guerre civile est entre citoyens. Ceux qui font la guerre à la France, voulant raire sécession avec leur territoire n'ont de citoyen que des papiers sans valeur. leur coeur hait la France et sa civilisation.

Pas tous . Presque malgré moi , pendant une journée de rénovation de maison à Tournai , j'ai écouté une radio lilloise , qui émettait puissamment . Elle parlait de culture française et de cohésion nationale et soutenait que l'empire français était principalement constitué de musulmans . La musique arabe , constante , était lancinante et hypnotisante . J'ai dû couper la radio pour ne pas risquer une acculturation .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Jeu 22 Juil 2010, 17:38

nilamitp a écrit:
Est-ce que vous vous seriez radicalisé ces derniers temps ?

Absolument pas. Je parle ici de ces bandits, voyous de banlieues ethnicisés.

J'ai un autre discours tout à fait différent pour les islamistes.

Et je ne mets pas l'islam, malgré ses tentations actuelles, dans le même paquet;

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jehan



Masculin Messages : 659
Inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Jeu 22 Juil 2010, 18:02

Arnaud Dumouch a écrit:
nilamitp a écrit:
Est-ce que vous vous seriez radicalisé ces derniers temps ?

Absolument pas. Je parle ici de ces bandits, voyous de banlieues ethnicisés.

J'ai un autre discours tout à fait différent pour les islamistes.

Et je ne mets pas l'islam, malgré ses tentations actuelles, dans le même paquet;

Arnaud, je partage parfaitement votre point de vue...
Il ne faut pas tout mélanger et se garder de cette haine aveugle livrée à la frénésie inflationniste.....
Qu'ils soient de ce coté ou de l'autre, les fanatiques et les intolérants crient toujours plus fort que les modérés.


Dernière édition par Jehan le Jeu 22 Juil 2010, 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Jeu 22 Juil 2010, 18:06

Jehan a écrit:
les fanatiques et les intolérants crient toujours plus fort que les modérés.

Et, vous êtes un fanatique...
Revenir en haut Aller en bas
Jehan



Masculin Messages : 659
Inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Jeu 22 Juil 2010, 19:06

Que répondre au misérable Tiphaine qui commit les crimes les plus inexpiables et à ses modernes émules...
Ne devrait-on pas plutôt suivre ici l'exemple de l'aigle d'airain???

Je vous prends à témoin que cet homme est méchant !
Et, cela dit, ainsi qu'un piocheur fouille un champ,
Il se mit à frapper à coups de bec Tiphaine
Il lui creva les yeux; il lui broya les dents.....
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Jeu 22 Juil 2010, 19:19

Ce qu'il faudrait savoir , c'est ce que pensent des voyous les vrais français partisans ( bien organisés ) de la conversion de masse de la France à l'islam . Ceux que j'ai entendus à une radio de Lille et qui faisaient témoigner des catholiques déçus . Ils parlent de " cohésion nationale " . Qu'entendent-ils par là ?
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: banalisation de la violence et rétention d'information   Jeu 22 Juil 2010, 19:24

Le problème de la violence est d'importance,
si nous l'avons subit ou pas.

Le vécu, les faits, ça change beaucoup de choses. Si on vécu, ou pas quelque chose, ça change la façon dont on en parle.

Il y a un égoïsme considérable chez de nombreux intellectuels à ne pas prendre en considération la souffrance des victimes et par conséquent à les mépriser.

C'est comme ça que le Nazisme a pu sévir, les intellectuels ne voyaient qu'un danger limité au Nazisme et accusaient les juifs d'être des gens belliqueux, des gens à problèmes.

On a vu la suite.

Ce qui se passe en France, la violence quotidienne, ça devrait faire réfléchir humblement.

Mais comme dit un Rabbin Juif, la France s'est féminisée, elle a peur de ce qui se passe et dans sa peur, refuse de voir la réalité.

Le mot malédiction en hébreu n'existe pas,

il a été mal traduit,

de l'hébreu, on aurait du traduire

- illuminer
- alléger
- féminiser

voilà les trois véritables traductions de l'Hébreu.

Nos sociétés se sont allégées, illuminées, féminisées,

Nous avons donc bien reçu une forme de malédiction divine,

il suffit de venir sur Docteur Angélique pour constater ça.
Revenir en haut Aller en bas
 
banalisation de la violence et rétention d'information
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des statisticiens accusent l’éducation nationale de faire de la rétention d'information
» EURORDIS- Bulletin d'Information de Juin 2009
» Demande d'explication et information sur le BBCode
» lettre d'information (ACTA- Gironde) : contre la corrida...
» Information pour installer une thermométre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: