DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Dieu de Jésus-Christ n'est pas un Dieu impersonnel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le Dieu de Jésus-Christ n'est pas un Dieu impersonnel.   Mar 23 Mar 2010, 14:59

spirit a écrit:
On sent que vous n'avez aucune culture ou aucune connaissance à ce sujet, alors que moi cela me fascine depuis mon enfance. Votre endoctrinement a développé en vous une peur incontrôlée des tables tournantes et divers autres phénomènes non reconnus par l'église.

Spirit,

Mais qu'est-ce que vous en savez que j'aurai une peur incontrôlée des tables tournantes et autres phénomènes !!!!! Vos tables tournantes et autres phénomènes paranormaux, ils ne m'intéressent pas Spirit. Je ne me suis jamais senti attiré par ce genre de phénomène. L'échange avec des défunts, cela ne m'a jamais attiré. C'est sans doute parce que Jésus me fascine depuis mon enfance et que vous c'est le paranormal qui vous a fasciné. Jésus est mon compagnon de vie intérieur depuis que je suis tout petit.

Spirit a écrit:
Ca vous a rendu totalement hermétique à des vérités importantes.

Ces vérités sont peut-être importante ; il n'en demeure pas moins qu'elles ne sont pas la Vérité que seul Jésus-Christ, né il y a 2000 ans connais et qu'il transmet aux hommes via son Eglise et le successeur de Pierre. Vos vérités elles viennent en contradiction avec la Vérité Révélée Spirit ; et c'est pas parce qu'elles sont le fruit d'un témoignage donné par des êtres qui sont dans l'au-delà et qui se disent supérieurs, que cela fait de ces vérités, la Vérité.

Jésus a annoncé que la Vérité serait annoncé jusqu'à la fin du monde, sur la terre, par ses Apôtres et leurs successeurs ; et qu'il y veillerait personnellement. Puisque la Vérité est annoncé aujourd'hui par les successeurs des Apôtres et plus particulièrement de Pierre, comme Jésus l'a promis, je ne vois pas pourquoi on devrait accorder du crédit à ces soit disants vérités que vos entités délivrent ? D'autant plus que ces vérités ne s'accordent en aucun cas à la Vérité Révélée par le Christ.

C'est pas que je sois hermétique à ces vérités, c'est que pour moi, elles sont à l'image de votre dieu et de votre christ, des clônes de la Vérité Révélée. Elles sont belles en apparence parce que pleines d'amour, mais elles sonnent "creux" ; à l'intérieure elle sont vides, totalement vides. En leur essence elles ne sont pas Vérité.

Spirit a écrit:
vous seriez fasciné par ce que vous apprendriez sur l'au-delà (tous des témoignages réels).

Ce n'est pas parce que ces témoignages vous semblent réels qu'ils sont la Vérité. Moi je vous dis que ces témoignagnes qui parlent d'un Christ tout autre que le Christ révélé par les Evangiles et par l'Eglise, ce sont peut-être de beaux témoignages, séduisants, impressionnants, mais ce n'est pas le témoignage de la Vérité Révélée par Jésus-Christ.

Ce qui fascine c'est ce qui brille. Je me méfie de tout ce qui brille pour séduire Laughing

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le Dieu de Jésus-Christ n'est pas un Dieu impersonnel.   Mer 24 Mar 2010, 08:54

spirit a écrit:
Il ne s’agit pas de doctrine, mais de témoignages.

Cher Spirit,

Ce qu'enseigne l'Eglise c'est aussi "un témoignage", celui que Jésus-Christ a donné à ses Apôtres et qu'ils ont été chargé, par Lui, de transmettre :

"Mais vous allez recevoir une force, celle de l'Esprit Saint qui descendra sur vous. Vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre." (Actes 1, 8)

"Vous savez ce qui s'est passé dans toute la Judée : Jésus de Nazareth, ses débuts en Galilée, après le baptême proclamé par Jean; comment Dieu l'a oint de l'Esprit Saint et de puissance, lui qui a passé en faisant le bien et en guérissant tous ceux qui étaient tombés au pouvoir du diable; car Dieu était avec lui. Et nous, nous sommes témoins de tout ce qu'il a fait dans le pays des Juifs et à Jérusalem. (Actes 10, 37)

"Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé, ce que nos mains ont touché du Verbe de vie; car la Vie s'est manifestée nous l'avons vue, nous en rendons témoignage et nous vous annonçons cette Vie éternelle, qui était tournée vers le Père et qui nous est apparue -- ce que nous avons vu et entendu, nous vous l'annonçons, afin que vous aussi soyez en communion avec nous. Quant à notre communion, elle est avec le Père et avec son Fils Jésus Christ." (1ère Jean 1, 1-3)

Ce que l'Eglise transmet et qui fut enrichi par le témoignage des saints, c'est à dire de tous ceux qui sont entrés en communion avec Dieu par Jésus, accueillant son témoignage ; ce que l'Eglise transmet, enseigne, c'est d'abord ce que les Apôtres ont reçu du Christ, par le témoignage que celui là leur a donné et laissé.

Jésus-Christ est "un témoin unique" ; il n'en existe pas d'autre comme Lui ; car Il est le seul qui connaisse Dieu totalement, intimement et plus encore car Il est en personne "la connaissance" que Dieu a de Lui-même ; Il Est Dieu qui se dit à Lui-même ce qu'Il Est, l'Amour absolu.

Quand vous faites une course de relais, vous recevez entre les mains "un témoin". Ce témoin vous allez vous le transmettre jusqu'à la ligne d'arrivée.

Eh bien Jésus est ce "témoin unique" que Dieu a donné aux Apôtres et que les Apôtres sont appelés à transmettre aux hommes et que les hommes sont appelés à se transmettre les uns aux autres jusqu'à la ligne d'arrivée qui est "la fin du monde".

Jésus est ce témoin que tous les hommes sont appelés à recevoir, qu'ils doivent accueillir, parce qu'Il Est "le chemin" pour chacun d'entre nous et pour l'humanité rassemblée par Lui ; le Chemin qui mène à la Véritable Vie en Dieu, avec Dieu pour laquelle l'homme a été créé.

Jésus est ce témoin que nous devons non pas porter dans nos mains comme le font les coureurs de relais, mais le témoin que nous devons porter en notre coeur pour que notre coeur soit transformé par sa présence et que nous devenions par tout notre être nous-même témoins de l'Amour absolu qu'Il Est, du Chemin qu'Il Est pour l'homme ; de la Vérité et la Vie qu'Il est pour l'homme.

Le témoins que Dieu nous a donné en son Fils ; et que les Apôtres et successeurs des Apôtres transmettent, il donne la Vie éternelle, car Il est porteur de la Vie éternelle. L'Eglise nous donne "un témoignage vivant" car c'est pas ce qu'elle croit qu'elle nous transmet, c'est d'abord le Christ-Jésus Lui-même qu'elle nous transmet par les sacrements ; par elle c'est Dieu Lui-même et Marie qui est devenu son épouse en mettant au monde son Fils, qui nous donne son Fils pour que nous devenions avec son Fils ressuscitant en nous pour vivre en nous et par nous, des témoins de ce que Dieu accomplit pour nous et notre salut.

Les témoignages que vous recevez de l'au-delà, cher Spirit, "ils sont beau en apparence, rempli de mots d'amour", mais il sont "vide" de ce que Dieu veut donner à l'homme pour le faire entrer dans la Vie éternelle ; ils ne sont pas "porteurs de la Vie". Ces paroles que vous annoncer, elles ne sont pas Parole de la Vie dans laquelle nous fait entrer Jésus ; de la Vie dont Jésus est porteur pour ceux qui l'accueillent en son coeur, tel qu'il se donne, dans le Pain de Vie.

Spirit a écrit:
C’est à vous ensuite de les faire coller à ce que vous croyez.

C'est là toute la différence Spirit. La vérité que vous annoncer, c'est "un vulgaire montage", c'est "du bricolage". Vous faite coller le témoignage de ces entités, à votre croyance personnelle. Vous bricolez une vérité universelle en ce sens où l'assemblage de tout ce que les hommes croient avec le témoignage donné par ces entités, cela donne "une vérité dans laquelle toutes les vérités se retrouvent assemblée à la vérité donné par ces entités". C'est une vérité à multiple facettes ; une vérité acceptable par tous et c'est en ce sens qu'elle devient universelle.

Sauf que c'est pas cela la Vérité dont Jésus a témoigné. La Vérité dont Jésus a témoigné elle n'est pas l'assemblage de tous ce que les hommes croient et de ce que les défunts voient. La Vérité de Jésus c'est je le répète "la connaissance unique qu'Il a de Dieu, en tant que connaissance de Dieu personnifié ; en tant que Verbe de Dieu.

Votre assemblage de connaissance qui donne naissance à votre vérité universelle, c'est du "pipi de chat" à côté de la Vérité dont est porteur Jésus et l'Eglise catholique par laquelle il continu et continuera à transmettre sa Vérité ; à se transmettre Lui, la Vérité.

Jésus ne nous demande pas de faire coller sa Vérité à ce que nous croyons. Il nous demande de renoncer à tout ce que nous croyons pour nous coller, nous attacher à sa Vérité ; car ce que nous pouvons croire par nous-mêmes, c'est pas la Vérité que nous devons croire et qu'Il annonce. C'est sa Vérité qui doit nous faire vivre, qui donne sens à notre vie et pas toutes ces vérités qui circulent sur la terre et qui sont aussi nombreuses que le sont les hommes et que vous voulez assemblez pour fabriquer une vérité universelle.

La Vérité universelle elle est unique et c'est celle que Jésus donne aux hommes en se donnant Lui-même comme semence de Vérité, de Vie, dans la Pain de Vie, le Pain de l'Eucharistie.

Spirit a écrit:
La vérité universelle dont tout le monde s'accorde est une seule : l’Amour

La Vérité qui doit "accorder" tous les hommes ; les unir en un même corps pour qu'ils donnent un même témoignage, celui de l'Amour de Dieu, c'est Jésus-Christ en personne et pas le bricolage que vous nous proposez Spirit. Lé Vérité en effet, il n'y en a qu'une et c'est celle que le Christ, par l'Eglise qu'il bâtit sur le ministère de Pierre depuis 2000 ans, nous propose ; Vérité qui est bien plus qu'une doctrine ; Vérité qu'Il Est, Lui, Jésus qui se donne réellement à nous, dans le Pain de Vie ; Jésus-Christ qui se sème en nous pour devenir notre Vérité, notre Chemin et notre Vie éternelle.

Sprit a écrit:
(l’humilité en fait partie). Ensuite, pour les points de doctrines et les vérités intermédiaires, si chacun devait se plier à la vérité de l’autre il n’y aurait pas de paradis possible.

Il ne s'agit pas de se plier à la vérité de l'autre et encore moins à celle de Jésus-Christ. Jésus ne nous demande pas de "nous plier", nous courber, nous soumettre à la Vérité qu'Il Est en personne ; mais DE L'EPOUSER.

Spirit a écrit:
Chacun a droit à son paradis à partir du moment où il est capable d'aimer.

Encore une différence importante. "Chacun a DROIT à SON PARADIS". Le Paradis de Jésus n'est pas quelque chose auquel on A DROIT. C'est UN DON de Dieu Lui-même. Avec Jésus il n'est pas question d'acquérir son petit paradis où l'on va se sentir bien ; il s'agit d'entrer dans SON PARADIS A LUI qui n'est autre que l'Amour que Lui et son Père se donne l'un à l'autre dans l'Esprit qu'Il sont en commun ; et qui n'est autre que leur bonheur absolu. Notre Paradis, celui qui nous devient commun, c'est le bonheur absolu que se donne le Père et le Fils, dans l'Amour qu'Ils ont l'un pour l'autre depuis toute éternité et dont ils nous rendent, par la grâce, la Charité, participants.

Dommage cher Spirit que vous ne voyez pas le fossé qui existe entre votre vérité universelle bricolée que vous nous proposez et LA VERITE que le Christ nous demande d'épouser.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Le Dieu de Jésus-Christ n'est pas un Dieu impersonnel.   Mer 24 Mar 2010, 12:29

Bonjour Petero


Merci pour ce beau témoignage.

je ne pense pas avoir volé aussi haut, même s'il y avait peut-être ou sans doute un ange par exemple, je n'ai pu le voir comme toi, mais on ne doute pas de sa présence.

Cependant, dans le ravissement, le tien et le mien, je constate une similitude dans 2 choses de base qui sont présentées:

1 - Un don positif, comme , le Christ, la trinité, l'amour, un ange, un bain d'énergie positive donc etc.
2 - qui est utile et nécessaire pour tuer le péché, le diable, également présenté (dans mon cas ma "cave" comme tu sais)

il y a une étrange similitude dans le fond, dans le but, l'intention, mais non la forme qui elle semble adaptée au besoin de chaque âme et son niveau spirituel.

Merci Petero, nous parler de cela est très instructif pour moi.

En fait je vois 3 phases. Est-ce que tu confirmes ceci:

1 - avant le ravissement, il se passe des choses dans la vie qu'on comprend pas, qui reste des enigmes, qu'on compend pas, qui peuvent créer de l'angoisse, souffrances, etc. et cela ressemble comme une pente descendante

2 - le ravissement lui-même, comme ton témoignage, avec une vision positive et négative comme je l'ai présenté juste ci dessus

3 - ensuite, après le ravissement, il se passe des choses, des évènements dans la vie qui vont être comme la solution des énigmes d'avant le ravissement. C'est un peu comme si on remontait une pente, comme si on récupérait la 2ème partie du puzzle qui s'emboite et réemboitée donne la solution, et la véritable lumière vient ainsi progressivement

En fait, ces phénomènes de ravissement, je me demande si, il ne faut pas considérer ces 3 phases comme un tout, formant 1 seule unité. Notamment, la guidance invisible commencerait au début de la phase 1 pour se terminer à la fin de la phase 3, et non seulement durant le ravissement.

Est-ce que tu as un avis sur la question ? Si tu n'as pas, c'est pas grâve, je t'adore quand même ;)


Dernière édition par lion-des-bois le Mer 24 Mar 2010, 13:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Le Dieu de Jésus-Christ n'est pas un Dieu impersonnel.   Mer 24 Mar 2010, 12:45

Sorry Petero dans mon post précédent je fais référence à ton post ancien que voici. J'avais pas vu qu'il y avait 2 pages dans le fil Embarassed

petero a écrit:

Ce que j'ai vécu c'est avant tout une expérience "personnelle". Je n'ai jamais désiré rejoindre Dieu au coeur de la Trinité car je ne pensais même pas que ce fut possible. Je n'aurai jamais pensé qu'une ange vienne me chercher et qui plus est l'archange Michel pour m'emmener jusqu'au coeur de la Trinité. Je n'ai eu aucune vision, je n'ai rien vu. Je n'ai fait qu'entendre et encore, pas entendre comme on entend avec ses oreilles. Cette expérience fut d'ailleurs la première expèrience mystique (si je puis l'appeler ainsi) que j'ai faite. Quand je suis revenu à moi, je n'ai même pas penser que c'était l'archange Michel qui m'avait accompagné. C'est après, que j'ai fait le rapprochement entre mon évêque qui portait ce prénom et la voix que j'avais entendu. Sur le coup, je n'ai pas compris que j'avais été accompagné par un ange. C'est par des petits signes que j'ai reçu après coup, que mon expérience a pris tout son sens.

J'ai fait queques semaines ou mois plus tard un vol d'esprit au cours d'une nuit et qui me prouve que ce que j'ai vécu n'est pas quelque chose que mon esprit se serait fabriqué.

Nous étions en 1996. Je ne me suis pas vu sortir de mon corps comme je ne m'étais pas vu non plus la toute première fois. Je me suis retrouvé, accompagné d'un ange que je ne voyais pas, dans le ciel, au dessus de la terre. Nous volions ensemble quand nous sommes arrivé au dessus d'une grande ville vers laquelle nous sommes descendu, puis vers un grand bâtiment, puis dans une pièce sans que je me souvienne avoir franchi des portes ou passer par des fenêtres. Dans cette pièce, Jésus était là, allongé sur un lit. Je me souviens m'être assis à côté de Lui. Je ne saurai dire la joie, le bonheur qui était la mien. Je ne me souviens pas si nous avons échangé. Je me souviens simplement du bonheur infini que j'éprouvais de pouvoir m'asseoir à côté de mon Seigneur, l'époux de mon âme.

C'est alors que je l'ai quitté et que je me suis retrouvé à côté, dans une pièce où l'ange m'a fait enter je crois, et là tout à coup, je me suis retrouvé avec le diable qui s'est jeté sur moi. J'ai du alors le combattre pour me libérer de son emprise, un combat en corps à corps ; quand j'ai découvert qu'une grande partie de la pièce était ronde et en verre. J'ai alors, par miracle, trouvé à porté de main un pieux que j'ai enfoncé dans le coeur du diable et que j'ai jeté ensuite dans le mur en verre pour le briser ; et par le trou que j'ai réussi à faire, je me suis échappé. Et là je me suis mis à chercher la vierge Marie et je me suis réveillé déçu de ne l'avoir pas trouvé.

Il n'y avait pas grand chose à comprendre dans cette expérience, sinon que j'avais rencontré le Christ et qu'après j'avais rencontré le diable avec lequel je m'étais battu. Cette expérience je l'ai oublié ensuite, disons qu'elle est resté enfoui en ma mémoire pour ressortir 2 ans plus tard.

Entre temps j'ai changé d'affectation. J'ai été nommé aumônier dans un hôpital militaire, ce qui m'a obligé à déménager et d'être célibataier géographique pendant 1 an. J'ai, durant mon célibat géographique fait la rencontre d'un médecin militaire, ivoirien, féminin avec lequel j'ai sympathisé. C'est devenue une ami qui m'accompagnait dans un groupe de prière. Je l'ai beaucoup aidé. Quand un jour, son fiancé qui était en Côtes d'Ivoire a fait une crise de jalousie, nous accusant d'avoir une relation, ce qui était totalement faux. J'ai alors pris mes distances avec cette femme pour ne pas mettre son couple en danger et le mien. Je n'ai presque plus vu cette femme pendant 1 an, sauf de temps en temps quand nous nous crosions sur l'hôpital.

En 1999, j'ai appris qu'elle s'était marié. Quelques jours après, ils ont débarqué dans mon bureau. J'ai été surpris sur le coup. Je les ai félicité pour leur mariage. C'est alors que le mari m'a dit que sa femme venait de lui avouer qu'elle avait eu avec moi une relation sexuelle, un soir, dans la sacristie qui touche la chapelle de l'hôpital ; et que soit disant, quand elle venait réciter les vêpres avec moi à la chapelle, devant le tabernacle, je la caressais. Pendant que son mari racontait cela, la femme avait les yeux baissé. Je lui ai dit qu'elle savait très bien qu'il ne s'était jamais rien passé entre nous ; et j'ai demandé à sa femme de me regarder dans les yeux, lui faisant prendre conscience que ce que son mari était très grave ; et lui ai demandé de dire la vérité. En me regardant elle a redit ce que son mari venait de me dire, en donnant des détails saugrenus, sur lequel je ne m'étendrais pas.

Je me suis alors vivement accroché avec son mari que j'ai fini par attraper par le col et faire sortir avec sa femme de mon bureau. Il voulait que j'aille me mettre à genoux devant le tabernacle, avec sa femme pour demander pardon de ce que nous avions fait. Quand je l'ai sorti, il m'a menacé d'écrire à mon évêque. Je lui ai dit qu'il n'avait qu'à le faire.

Quand ils sont sortis je me suis mis à pleurer car j'ai pensé de suite à mon épouse, à ma famille, à tout ce qui arriverait si cet homme venait à faire un scandale avec cela. C'était la parole de sa femme contre la mienne. Tout ceci s'était passé alors que j'étais célibataire géographique. C'est alors que tout à coup, l'expérience que j'avais faite ou le songe, je ne saurai dire, m'est revenu à l'esprit. Il a resurgit à ce moment là quand regardant le mur de mon bureau, une association s'est faites entre celui-ci et ce songe. En effet, mon bureau était sur toute la moitié, fait de briques de verres et arrondi. C'était l'entrée d'une manufacture de tabac, qui avait été aménagé en bureau. C'est alors que mon songe a pris tout son sens.

2 ans auparavant, te rends-tu compte, ce que je venais de vivre m'avais été annoncé ; pas dans les détail bien évidement, mais c'est incroyable le lien que je pouvais faire. Mon voyage avec cet ange vers cette grande ville et ce bâtiment, c'était ma mutation dans cet hôpital milaire, qui s'est faites plusieurs mois après mon songe. Le Christ qui était allongé sur le lit d'hôpital, c'était les malades que j'allais visiter en exerçant mon ministère d'aumônier : "J'étais malade et vous m'avez visité". Et le diable avec lequel je me suis battu dans cette pièce dont le mur était en verre et arrondi, c'était cet homme qui venait de sortir de mon bureau après avoir essayé de me détruire en m'accusant d'avoir couché avec sa femme.

Expliquez-moi, Spirit, comment j'ai pu, 2 ans avant que cet évènement se produise, vivre une réalité qui aurait correspondu à une idée que je me serais fait. Je vous assure qu'en 1996, j'étais incapable d'imaginer que 2 ans après je serais affecté dans un hôpital où je visiterai les malades et que j'y rencontrerai le diable avec lequel je devrai me battre en corps à corps ; car cet homme venant de Côte d'Ivoire et qui avait soit disant des dons de voyance puisqu'il m'aurait vu, de son pays, faire l'amour avec sa futur femme, cet homme il était vraiment possédé du diable ; du diable qui voulait me détruire et détruire mon couple et ma famille ; ce qu'il a presque réussi à faire.

Heureusement cet homme n'a pas écris à mon évêque tout simplement parce que le Christ n'a pas voulu que cela aille jusque là ; mon évêque à qui j'avais aussitôt écris pour l'informer de ce qui m'arrivait. Le fait que ce songe me soit revenu et que j'avais été comme avertis 2 ans auparavant pour que je puisse comprendre ce qui venait de m'arriver, fut le signe pour moi que c'était une épreuve par laquelle le Seigneur avait voulu que je passe. A vrai dire, comme pour Abraham, Dieu voulait savoir si j'étais prêt à perdre mon épouse, à cause de son Nom. J'ai effectivement, quand j'ai compris, ne sachant pas ce qui allait se passer et quelle serait vraiment la réaction de mon épouse si elle apprenait cela, accepté de perdre mon épouse, d'être salit par ce type, par cette femme ; de perdre mon travail, etc ... si c'était la volonté du Seigneur. Et là, au moment où tout aurait du s'écrouler, rien ne s'est passer, sauf au niveau de la relation avec mon épouse qui a pris un coup.

Je veux bien que notre propre esprit puisse s'inventer des choses, mais là cela dépasse l'entendement ce que j'ai vécu.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Le Dieu de Jésus-Christ n'est pas un Dieu impersonnel.   Mer 24 Mar 2010, 13:01

spirit a écrit:
petero a écrit:
...Ce qu'enseigne l'Eglise c'est aussi "un témoignage", celui que Jésus-Christ a donné à ses Apôtres et qu'ils ont été chargé, par Lui, de transmettre :

...Dommage cher Spirit que vous ne voyez pas le fossé qui existe entre votre vérité universelle bricolée que vous nous proposez et LA VERITE que le Christ nous demande d'épouser.

Cordialement

Petero

Hum... décidément vous êtes enfermé dans votre réalité et il vous est impossible de pénétrer un millième de la réalité de votre voisin, car il y a une différence entre la vérité unique et la réalité que chacun se crée.

Lorsque je vous dis que ce sont des témoignages et non des doctrines, ça veut dire que cela concerne ce qui se passe pour les âmes après leur mort. Un sort différent est réservé à chacune selon le degré d'amour qu'elle a acquis et qu'elle a été capable de manifester sur terre. Cela ne vous intéresse pas de savoir quel sort nous sera réservé et ce que nous allons faire plus tard? C'est pourtant fascinant. C'est comme si je vous racontais mes vacances aux caraïbes. Smile

Donc, il n'y a aucun fossé, comme vous dites, ce sont juste des informations supplémentaires qui viennent se RAJOUTER à l'enseignement du Christ.

Vous ne pouvez pas faire plus succinct lorsque vous écrivez? Vous êtes totalement dans votre monde et on a du mal à parcourir tous vos messages. Smile

Spirit sunny

Mais si mais si, Spiritou, on connaît de quoi tu parles, seulement Petero essait de te faire comrpendre avec A-M-O-U-R qu'il y a d'autres choses de plus d'intérêt.

C'est que tu nous parles de Dunkerke les bains de pieds, et nous ont préfèrent les¨îles du Pacifique. Et là, Petero vient de parler dans le post que je cite de son voyage gratuit aux Caraïbes célestes Very Happy

On sait que ce que tu racontes existe, on n'est pas sourd, on a des oreilles, on est passé aussi dans l'astral Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Le Dieu de Jésus-Christ n'est pas un Dieu impersonnel.   Mer 24 Mar 2010, 13:29

Very Happy

Spiritou !!!! Mon pote !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le Dieu de Jésus-Christ n'est pas un Dieu impersonnel.   Mer 24 Mar 2010, 13:56

Excusez-moi,le temps d'écrire mon post,d'autres sont venus que je n'ai pas lus.....mais je le crois bien dans le sujet....!

__________________

petero,j'en aurais la force,je réunirais tes posts,les classifierais,et en ferais un site
Tu m'as fait pleuré

________________________

Spirit: Je ne crois pas que jamais petero fut dans l'astral,avec ce qu'il a dit,ou alors Saint Jean aussi!!!

Ou bien tu cumules et mets sous la même dénomination les enlèvements spirituels de Dieu,qui jamais ne parleront de réincarnation,avec les tiens et ceux des expériences astrales...spirites.....
__________

il est faux que Moïse se voila le visage à sa vision du buisson ardent.

Non,il ne le fit pas!...mais:

Exode 34:29 Moïse descendit de la montagne de Sinaï, ayant les deux tables du témoignage dans sa main, en descendant de la montagne; et il ne savait pas que la peau de son visage rayonnait, parce qu’il avait parlé avec l’Eternel.

par contre: Ex 34,33 Lorsque Moïse eut achevé de leur parler, il mit un voile sur son visage



Là il a dit les dix commandements au peuple,c'est symbole que le peuple sera privé de ce rayonnement (il faut en effet ouvrir son esprit et son coeur et recevoir la lumière....et ce peuple venait juste de s'adonner aux idoles)



Et ce fut ainsi,toute les fois où il allait rencontrer Dieu,il en sortait le visage lumineux,il prononçait les paroles de Dieu et remettait le voile.

Ex 34,34 Quand Moïse entrait devant l’Eternel, pour lui parler, il ôtait le voile, jusqu’à ce qu’il sortît;
et quand il sortait, il disait aux enfants d’Israël ce qui lui avait été ordonné.

35 Les enfants d’Israël regardaient le visage de Moïse, et voyaient que la peau de son visage rayonnait; et Moïse remettait le voile sur son visage jusqu’à ce qu’il entrât, pour parler avec l’Eternel.

Le voile n'est pas un tissu en l'occurrence,mais un visage qui cesse de faire rayonner sur terre une lumière qui lui vient du ciel.

Ce que le nouveau testament indique ...le voile que mettait Moïse est ci-dessus décrit et ci-dessous expliqué:

2 Corinthiens 3:13 et nous ne faisons pas comme Moïse, qui mettait un voile sur son visage, pour que les fils d’Israël ne fixassent pas les regards sur la fin de ce qui était passager.

2 Corinthiens 3:14 Mais ils sont devenus durs d’entendement. Car jusqu’à ce jour le même voile demeure quand, ils font la lecture de l’Ancien Testament, et il ne se lève pas, parce que c’est en Christ qu’il disparaît.

2 Corinthiens 3:15 Jusqu’à ce jour, quand on lit Moïse, un voile est jeté sur leurs coeurs;
2 Corinthiens 3:16 mais lorsque les coeurs se convertissent au Seigneur, le voile est ôté.
________________________

Je t'ai déjà dit....
Tu auras beau parvenir à la phase ultime des révélations astrales.....ceci te restera fermé le temps qu'il le faut

Intellectuellement tu peux faire le rapport,mais s'il n'y a pas l'étincelle cela reste principes et comparaisons.

Il va sans dire que l'étincelle,hormis que de l'appeler,tu ne peux la provoquer.

Elle est don de Dieu

Mais,je dirais,que d'avoir réunis ces principes et ces significations,que d'en avoir eu compréhension,c'est avoir réuni ce qui peut détonner.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le Dieu de Jésus-Christ n'est pas un Dieu impersonnel.   Mer 24 Mar 2010, 14:23

lion-des-bois a écrit:
En fait, ces phénomènes de ravissement, je me demande si, il ne faut pas considérer ces 3 phases comme un tout, formant 1 seule unité. Notamment, la guidance invisible commencerait au début de la phase 1 pour se terminer à la fin de la phase 3, et non seulement durant le ravissement.

Est-ce que tu as un avis sur la question ? Si tu n'as pas, c'est pas grâve, je t'adore quand même ;)

Cher lion des bois,

J'avoue que je n'ai pas d'avis sur cette question car je ne me suis jamais posé toutes ces questions, du moins pas des questions de cet ordre.

Attention !!! Il n'y a que Dieu qu'on doit adorer pukel Ton amitié me vas quand même tout droit au coeur. Je te remercie.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le Dieu de Jésus-Christ n'est pas un Dieu impersonnel.   Mer 24 Mar 2010, 15:14

spirit a écrit:
Lorsque je vous dis que ce sont des témoignages et non des doctrines, ça veut dire que cela concerne ce qui se passe pour les âmes après leur mort. Un sort différent est réservé à chacune selon le degré d'amour qu'elle a acquis et qu'elle a été capable de manifester sur terre. Cela ne vous intéresse pas de savoir quel sort nous sera réservé et ce que nous allons faire plus tard? C'est pourtant fascinant. C'est comme si je vous racontais mes vacances aux caraïbes. Smile

Spirit,

Ce que vous me racontez-là, c'est de la "publicité mensongère", vous savez comme ces belles pubs qu'on nous montre sur les vacances aux caraïbes en nous montrant que le bon côté des choses, dans le seul but de nous allécher. Pendant que vous rêver à ce Paradis qui vous est décris par vos entités, vous passez à côté de l'essentiel, vous passez à côté de la Porte du Paradis dans lequel Jésus veut nous faire entrer ; un Paradis qui n'a rien à voir avec le paradis que vous décrivent vos entités.

Je n'ai pas besoin du témoignage de vos défunts pour savoir ce qui va se passer après ma mort où ce qui se passe pour les autres âmes et plus particulièrement ces âmes qui communiquent via les médiums ; et je n'en ai pour le moment, rien à faire personnellement, de ce qui se passera après ma mort.

Pour le moment, Spirit, je suis UN VIVANT de la terre et ce qui m'intéresse c'est ce que Jésus fait pour les vivants qui sont encore sur la terre, en vue de leur entrée dans le Royaume de Dieu. L'important pour moi c'est pas d'avoir une description du Paradis, c'est de pouvoir entrer dans ce Paradis, le Royaume de Dieu, tout de suite ; comme le petit enfant entre dans le monde le jour où il est conçu, grâce au sein de sa maman. Ce don à besoin le petit enfant, dans le sein de sa mère, c'est pas de voir comment sera le monde dans lequel il est appelé à naître ; ce dont il a besoin c'est de l'amour de sa maman qui va le faire naître en ce monde. Pour venir au monde, il a besoin que sa maman l'aime assez pour le faire naître ; car elle peut, si elle le veut, le faire mourir avant de naître.

Ce que je veux vous expliquer, c'est que ce qui m'importe aujourd'hui, c'est pas ce qui se passe de l'autre côté et que je découvrirai le moment venu. Il y a un temps pour tout ; un temps pour les vivants et un temps pour les mort. L'heure de ma mort, je ne la vie pas encore ; laissez-moi la savourer quand le moment viendra. Je crois que c'est encore plus merveilleux quand on n'a pas découvert avant. Découvrir avant, avoir un aperçu avant, je crois que cela gâche la découverte.

Il est des personnes qui ne connaissent les Caraïbes qu'au travers des pub, car elles n'auront jamais les moyens de s'y rendre. Le moyen de me rendre dans le Paradis dont nous parle Jésus, je ne l'aurai jamais si je n'accueille pas en moi Jésus et le don qu'il me fait de son Esprit. L'important pour moi, et pour tout homme qui veut entrer dans le Royaume de Dieu, c'est d'accueillir Jésus, et Jésus seul ; car Jésus est la Porte du Paradis, du Royaume de Dieu. Il est Celui qui nous fait entrer dans le Paradis et ce Paradis, pour moi, c'est la Vision béatifique ; le Paradis pour moi c'est Dieu brûlant de tous ses feux en moi ; c'est Dieu faisant de moi "son soleil" ; c'est Dieu rayonnant par moi.

Si vous saviez, Spirit, le bonheur infini que je retire de tout ce que je vous écris depuis plusieurs semaines. Certains sont étonnés de tout ce temps que je prends à vous répondre. J'en retire un tel bonheur Spirit ! En quelque sorte, vous participez au bonheur infini que Dieu me communique en me faisant écrire tout ce que je vous écris.

Accueillir le témoignage de tous vos défunt cela vous procure un certain bonheur, cela vous met l'eau à la bouche et je le comprends très bien ; comme les pubs sur les Iles paradisiaques du pacifique ou de l'océan indien, mettent l'eau à la bouche, font naître en nous désir de pouvoir nous rendre un jour dans ces iles.

Eh bien moi je préfère accueillir "ce témoin" du Paradis auquel nous destine Dieu plutôt que le témoignage de vos défunts. Car en accueillant "ce témoin", c'est le Paradis que j'accueille en mon coeur ; c'est le Ciel qui entre en mon coeur ; c'est l'Eau Vive qui entre en mon coeur et pas l'eau à la bouche. Avec Jésus venant habiter mon coeur, j'entre déjà dans le Paradis, Spirit, comme le petit enfant entre dans le monde au jour de sa conception. Je ne vois pas le Paradis, c'est vrai, comme le petit enfant porté dans le sein de sa mère ne le voit pas, ce qui ne m'empêche pas d'y être déjà et l'important pour moi c'est d'y être et pas de déjà le voir.

Ce que vous nous proposez, Spirit, c'est d'acquérir par nos propre force et sur plusieurs vie, de quoi vous payer l'ascenseur qui vous amènera au premier étage de ce Paradis, dont vous parle vos entités dans lequel ils semblent se complaire. Ce que me propose Jésus, c'est pas de m'emmener au premier étage, c'est de m'emmener directement au 7ème étage. Y'a pas photo, je choisis la proposition de Jésus. Laughing

Ce "témoin" qu'est Jésus et que Dieu me donne, c'est aussi "l'ascenseur" qui va me mener directement au 7ème étage, si je le laisse me fiancer à Lui. Il est évident que si je ne me laisse pas faire totalement et que j'entrave l'opération de restauration de mon âme qu'il est venu entreprendre, qu'il sera obligé, au jour de ma mort, de m'arrêter où au premier étage, ou au 2ème, où au 3ème. Les étages du purgatoire, sont comme des ateliers de restauration, où est achevée notre purification et notre sanctification.

Moi j'ai choisis d'être restauré, sanctifié, purifié, sur terre, pour que Jésus m'emmène tout de suite, au jour de ma mort, au 7ème étage. Comprenez-vous cela Spirit. Je sais, pour vous, Jésus n'est qu'un guide spirituel, il ne peut accomplir un tel miracle. A Dieu tout est possible et à Jésus qui est Dieu tout est possible. La restauration totale de notre âme, Jésus peut la réaliser par la puissance de son Esprit, durant cette première vie qu'il m'accorde. C'est ce que je crois Spirit.

Spirit a écrit:
Donc, il n'y a aucun fossé, comme vous dites, ce sont juste des informations supplémentaires qui viennent se RAJOUTER à l'enseignement du Christ.

Des informations inutiles, qui ne servent à rien. Tout ce que nous avons besoin de savoir pour prendre l'ascenseur pour aller au Ciel, Jésus nous l'a fait savoir par ses Apôtres. L'enseignement que nous donne Jésus par son Eglise et surtout les sacrements que nous donne Jésus, plus particulièrement le sacrement de l'Eucharistie, son sang versé pour nous, c'est le billet d'avion pour se rendre au Paradis.

Avec la pub de vos défunts vous risquez d'attendre longtemps avant de vous envoler pour ce paradis de bas étage dont il témoigne. Avec le sang de Jésus, vous recevez votre billet d'avion qui va vous permettre de vous envoler, à la fin de votre vie sur terre, jusqu'au 7ème ciel.

Spirit a écrit:
Vous ne pouvez pas faire plus succinct lorsque vous écrivez? Vous êtes totalement dans votre monde et on a du mal à parcourir tous vos messages. Smile

Vous avez du mal à les parcourir parce que vous êtes pressé de me contrer, de faire passer votre pub. Prenez le temps de les lire et de les relire, si vraiment ce que j'écris vous intéreresse, ce dont je doute vraiment.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Le Dieu de Jésus-Christ n'est pas un Dieu impersonnel.   Mer 24 Mar 2010, 15:47

Petero, c'est vrai que sans Spirit, jamais tu aurais pu écrire tout ce que tu écris là.

Quel Amour d'en haut, Petero, faire sortir le Christ de tes tripes. Car là, "Il" sort toute voile dehors. Je lis pas tout des méandres de votre discussion, mais ce dernier post de toi, Petero, il me souffle. Quelle Bataille le Christ est prêt à livrer pour ramener ne serait-ce qu'une seule brebis au bercail.

Sens-tu l'Amour Spirit ? Toi aussi tu es mon pote !
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Le Dieu de Jésus-Christ n'est pas un Dieu impersonnel.   Mer 24 Mar 2010, 16:08

petero a écrit:
lion-des-bois a écrit:
En fait, ces phénomènes de ravissement, je me demande si, il ne faut pas considérer ces 3 phases comme un tout, formant 1 seule unité. Notamment, la guidance invisible commencerait au début de la phase 1 pour se terminer à la fin de la phase 3, et non seulement durant le ravissement.

Est-ce que tu as un avis sur la question ? Si tu n'as pas, c'est pas grâve, je t'adore quand même ;)

Cher lion des bois,

J'avoue que je n'ai pas d'avis sur cette question car je ne me suis jamais posé toutes ces questions, du moins pas des questions de cet ordre.

Petero

C'est pas grâve Petero. Pourquoi c'est important pour moi ? car dans mon "expérience" il y a de la pureté sur laquelle s'est collée une couche d'impureté, et il m'est donc nécessaire de faire le tri. Je te remercie donc encore une fois d'avoir parlé de ton ravissement, car alors en comparant avec la mienne je peux mieux voir le pur et l'impur. Tu comprends, l'importance, Petero ?


Dernière édition par lion-des-bois le Mer 24 Mar 2010, 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le Dieu de Jésus-Christ n'est pas un Dieu impersonnel.   Mer 24 Mar 2010, 16:14

lion-des-bois a écrit:
Tu comprends, l'importance, Petero ?

Je ne suis pas sûr de comprendre mais c'est pas important pour moi. Tant mieux si l'Esprit Saint se sert aussi des réponses que je fais à Spirit, pour t'éclairer et te faire progresser. C'est du bonheur en plus pour toi et pour moi. Je ne demande rien d'autre.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le Dieu de Jésus-Christ n'est pas un Dieu impersonnel.   Mer 24 Mar 2010, 18:43

J'ai tout lu....! Il faut prendre le temps spirit!

_______________

Pas de méandres mais voie droite et directe et montante,lionceau.

_______________

Dur à comprendre bouche célébrant Dieu avec tiédeur et cendres ....et beautés que mère soufflant à son fils:je t'adore!

Tu comprends petero ?

(onction de perséverance,armure complête bien attachée,et douceur de jésus en ton coeur.)

______________

Petit lion,fleur venue,tu en es responsable non pas pour embeaumer en ta maison,tu le sais,mais pour l'offrir.

Et tu sais que mieux tu le feras..... mieux sentira bon chez toi!

Comme tu as quitté vieille cruche au puits ....je crois bien que tu as l'eau à ta bouche!

Grâces sanctifiantes sur ton chemin!

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le Dieu de Jésus-Christ n'est pas un Dieu impersonnel.   Mer 24 Mar 2010, 23:20

spirit a écrit:
J'admire vos talents de poète, Pétéro, mais vous me faites là l'apologie de Jésus et de vous-mêmes. Et à par vous, qu'est-ce qui se passe pour les autres? Vous allez me répondre comme à l'accoutumé "qu'il leur suffit de vouloir" ?

Spirit,

Il leur suffit de "suivre le Christ" qui nous appelle tous à prendre l'ascenseur pour monter au 7ème ciel. "Beaucoups sont appelés, mais peu sont élus." (Matthieu 22, 14)

Pourquoi peu sont élus ? Parce que peu se préparent sur terre pour être élevé directement au 7ème ciel par Jésus, par son Esprit Saint. Peu au moment de mourir sont prêt à entrer dans la vision béatifique. Non il ne suffit pas de le vouloir ; le vouloir c'est la première phase ; c'est la phase qui enclanche la préparation à l'ascension. Il faut non seulement le vouloir, mais il faut aussi se préparer et se laisser préparer par celui qui veut nous élever dans les 2 sens du terme : éduquer et faire monter. Suivre Jésus c'est d'abord mettre toute notre confiance en Lui et c'est ensuite, se livrer à Lui ; comme le malade qui veut retrouver la santé doit faire confiance à son médecin et se livrer à Lui, c'est à dire, se laisser examiner, opérer, soigner.

Encore faut-il commencer par accepter qu'on soit malade, pécheur. Jésus a dit : "Je ne suis pas venu pour les bien portant, mais pour les malades ; je ne suis pas venu pour les justes, mais pour les pécheurs". (Marc 2, 17)

Ce sont les pécheurs, ceux qui sont malades au plus intime de leur âme que Jésus désire faire entrer dans son Ascenseur. Il est évident que ceux qui ne se reconnaissent pas malades au plus intime de leur âme, pécheurs, ils ne risquent pas de répondre favorablement à l'appel de Jésus. Tous nous sommes pécheurs, ce qui veut dire que tous nous sommes appelés. Mais ils sont si peu les hommes qui veulent se reconnaître pécheurs. Pour être élu, il faut commencer par se reconnaître pécheur. C'est ce que j'appèlerai "l'élection primaire".

Comme vous le voyez, l'Eglisse catholique n'est pas fait pour les saints, elle est faites pour les pécheurs qui se reconnaissent pécheurs et qui désire être libérés de leurs péchés et être sanctifiés. Mais si peu se reconnaissent pécheurs ; si peu désirent être libéré de leur péché (je ne parle pas de leurs faiblesses) ; si peu désirent être sanctifiés ; si peu désire que Jésus soit glorifié en eux ; si peu se livre totalement à Jésus pour que Jésus les sanctifient. Nombreux sont donc ceux qui mettent "un frein" à leur sanctification ; qui la retarde, obligeant Jésus à la reporter après leur mort, à condition qu'après leur mort il ne s'oppose pas à cette purification et sanctification.

Je reconnais qu'ils sont peu nombreux ceux qui montent directement du rez de chaussée (la terre) au 7ème ciel. Personnellement c'est ce que je désire, faire partie des heureux élus et j'essaie de faire tout ce que je peux pour en faire partie, mais cela reste pour le moment "une espérance", un désir. Ce qui ne m'empêche pas d'être prêt à m'arrêter aux étages inférieurs, si Jésus le juge nécessaire. Ce n'est pas à moi de juger de mon degré de sainteté atteint sur terre, c'est à Jésus. Je suis comme ma marraine, Ste Thérèse de l'Enfant Jésus qui disait : "Je désire arriver au degré de gloire que vous avez préparé pour moi dans le Royaume, mais je sens mon impuissance ô mon Dieu, c'est pourquoi je vous demande d'être vous-même ma sainteté" (acte d'offrande à l'Amour mésicordieux". Je ne veux rien d'autre que ce que Jésus veut pour moi. Ce qui est certain c'est que Jésus veut que nous soyons tous avec Lui, auprès du Père, quelque soit le degré de gloire auquel Dieu nous destine. Il est bien évident que ce qu'il veut ne pourra être accompli que dans la mesure où ne le voulons aussi.

Sprit a écrit:
Ca n'empèche pas qu'aujourd'hui j'ai pensé à vous et Jésus chez mon dentiste. Je me disais: Courage, Jésus, lui, on l'a cloué sur une croix. Et Pétéro, est-ce qu'il se serait plaint? Very Happy

Non, je ne me plaint pas, je m'abandonne comme Jésus l'a fait sur la Croix en me blotissant dans les bras de mon Dieu, pensant très fort à Lui pour ne pas trop souffrir.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le Dieu de Jésus-Christ n'est pas un Dieu impersonnel.   Jeu 25 Mar 2010, 07:38

spirit a écrit:
Very Happy Mais je n'en doute pas cher Pétéro, c'est pour cette raison que j'ai pensé à vous! Very Happy

Cher spirit,

Dans les expériences mystiques fortes et pas ordinaire qu'il m'a été donné de faire par la grâce de Dieu, j'ai toujours été "un tout petit enfant" ; j'étais "l'enfant Jésus" ; l'enfant de Dieu, l'enfant de Marie et Joseph. Il m'est arrivé que pendant ces extases qui pouvait durer jusqu'à 2 jours, avec quelques interruptions, je dus souffrir en ma chair, au niveau du coeur ; parfois jusqu'à me plier totalement tellement je souffrais. C'est du moins ce que j'avais l'impression car à ce moment là j'étais toujours dans le noir, puisque cela se passait la nuit. Je ne me voyais pas, mais c'est l'impression que j'avais. A chaque fois j'étais accompagné par une voix qui m'encourageaoit à tenir bon. La première fois, c'était juste avant que je fis ce vol d'esprit jusqu'au coeur de la Trinité.

Une autre fois, c'est la voix de Marie que j'ai entendu. C'est pas le son de sa voix que j'ai reconnu, car je ne connais pas le son de la voix de Marie ; c'est à ce qu'elle m'a dit. Après m'avoir averti que j'allais souffrir en ma chair, et m'avoir encouragée, elle m'a dit : "Pour t'aider, je vais te changer la chanson que je te chantais pour t'endormir quand tu était tout petit" et tu vas la chanter avec moi. C'est alors qu'elle se mettait à chanter : "Jésus, Jésus, Jésus ....." Si vous saviez tout l'Amour qui passait par ces mots et le bien que cela me faisait. Je sentais alors la blessure qui m'avait été faite en ma chair quand le Coeur de Jésus m'avait été donné, comme se réveiller. J'avais très mal, hyper mal. C'est comme si le Nom de Jésus que chantait Marie était déposé sur cette blessure pour la soulager ; mais à vrai dire c'est le beaume de son Amour que Marie répandait sur cette blessure qui se réveillait. Cela me fait penser à une chanson qui dit : "ton Nom, Jésus, une huile parfumé, qui nous guérie, un vin qui réjouit".

C'est la raison pour laquelle maintenant, quand je sais que je vais souffrir naturellement, il m'arrive souvent de chanter ce Nom : "Jésus, Jésus ...." et cela me soulage ; cela ne diminu pas la souffrance, mais cela m'aide énormément à la supporter. Laughing

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le Dieu de Jésus-Christ n'est pas un Dieu impersonnel.   Sam 27 Mar 2010, 20:35

C'est trop beau!

J'en suis coi

Je suis heureux pour toi

C'est si beau!
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Dieu de Jésus-Christ n'est pas un Dieu impersonnel.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'oeuvre de DIEU par Jésus-Christ dans le coeur des êtres humains
» Fête du Christ Roi
» PARDONNER COMME CHRIST VOUS A PARDONNE
» JESUS ETAIT SOUMIS A DIEU
» Résultats de la Mission de Jésus Christ sur terre!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: