DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
julieng



Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Dim 14 Mar 2010, 21:32

Citation :
Et puis, en occident, la persécution est douce : on se contente de vous moquer. On ne vous coupe pas en tranches.


non elle conduit en prison, réduit au silence, met sur la paille, déclasse socialement. mais je vous l'accorde cela ne correspond pas à la violence qu'elle déploie ailleurs dans le monde, mais pour qu'elle se modère ainsi, il fallut qu'elle massacre et spolie.

quant à la différence entre anti-sémitisme et anti-judaïsme, l'une porte sur la race ( donc sur quelque chose de non-choisi) le second sur une religion( quelque chose de choisi).

ce que dit une personne arabe musulmane ne peut être contestée en tant que cette personne est arabe, mais en tant qu'elle est musulmane on peut naturellement la contester, s'opposer à elle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Dim 14 Mar 2010, 21:35

et que faites-vous du Saint-Pere...? á la Synagogue ?
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Dim 14 Mar 2010, 21:38

julieng a écrit:
ce que je dis c'est que si de nos jours le catholicisme est en régression par rapport à ce qu'il fût, si les âmes se perdent c'est parce que nous catholiques avons trop pactisé avec le libéralisme, que nous avons dilué la doctrine du Christ dans celle des droits de l'homme, que nous nous contentons d'une version abâtardie de sa doctrine ( émasculé, spiritualisante) et tant que nous n'assumerons pas l'intégralité de la doctrine du Christ les âmes continueront à errer loin de lui.

Pour aller dans le sens de julieng :

Citation :
Une histoire traite d’un voyage qu’un homme a fait au bord de la mer. On l'avait mis en garde contre des courants très forts qui pouvaient l’éloigner de la plage. Insouciant, ou pensant être suffisamment fort pour résister au courant, cet homme se baignait avec beaucoup de plaisir. Il n'avait pas réalisé qu'il dérivait et il n'entendait pas les cris de ses amis qui lui demandaient de revenir.

Quelques minutes plus tard, il était à une bonne centaine de pieds de la plage, fatigué et apeuré. Il savait que s'il tentait de combattre le courant, il s'épuiserait et y laisserait sa vie. Il était seul. Loin du rivage, il se souvint alors d'un papier affiché sur la porte de son hôtel. Il y était mentionné qu'en pareil cas, il fallait nager parallèlement à la plage pour rejoindre un courant circulaire qui reviendrait sur les côtes.

Il fut sauvé de la noyade par cette instruction.

Dans ce sermon sur la montagne, Jésus nous donne ses instructions pour nous sauver du malheur. Malheureusement, beaucoup de chrétiens font naufrage, rongés par l’amertume. Ils sont seuls, loin du rivage. Amer de leur solitude, s'efforçant parfois de nager contre le courant sans y arriver. Ils ignorent quelques instructions simples qui leur permettraient de revenir sur le rivage.

Jésus termine son discours par cette affirmation :

« C’est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison: elle n’est point tombée, parce qu’elle était fondée sur le roc. Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison: elle est tombée, et sa ruine a été grande. »

http://louange.org/EtudeBiblique/PriereAgreableADieu6.pdf
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Dim 14 Mar 2010, 21:44

mais on peut être opposé au judaïsme et malgré tout, parce que la prudence l'exige, entretenir de bonnes relations. non?

cela dit je ne goûte que très peu toutes ces marques de grandes affections pour les autres relgions. le baiser de JPII sur le Coran est pour une insulte terrible envers les martyrs chrétiens d'aujourd'hui comme d'hier qui sont souffert et souffrent en terre musulmane.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Dim 14 Mar 2010, 21:52

QUe Marie nous rende fideles !
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Dim 14 Mar 2010, 21:59

TdarkyT a écrit:
julieng a écrit:
ce que je dis c'est que si de nos jours le catholicisme est en régression par rapport à ce qu'il fût, si les âmes se perdent c'est parce que nous catholiques avons trop pactisé avec le libéralisme, que nous avons dilué la doctrine du Christ dans celle des droits de l'homme, que nous nous contentons d'une version abâtardie de sa doctrine ( émasculé, spiritualisante) et tant que nous n'assumerons pas l'intégralité de la doctrine du Christ les âmes continueront à errer loin de lui.

Pour aller dans le sens de julieng :

Citation :
Une histoire traite d’un voyage qu’un homme a fait au bord de la mer. On l'avait mis en garde contre des courants très forts qui pouvaient l’éloigner de la plage. Insouciant, ou pensant être suffisamment fort pour résister au courant, cet homme se baignait avec beaucoup de plaisir. Il n'avait pas réalisé qu'il dérivait et il n'entendait pas les cris de ses amis qui lui demandaient de revenir.

Quelques minutes plus tard, il était à une bonne centaine de pieds de la plage, fatigué et apeuré. Il savait que s'il tentait de combattre le courant, il s'épuiserait et y laisserait sa vie. Il était seul. Loin du rivage, il se souvint alors d'un papier affiché sur la porte de son hôtel. Il y était mentionné qu'en pareil cas, il fallait nager parallèlement à la plage pour rejoindre un courant circulaire qui reviendrait sur les côtes.

Il fut sauvé de la noyade par cette instruction.

Dans ce sermon sur la montagne, Jésus nous donne ses instructions pour nous sauver du malheur. Malheureusement, beaucoup de chrétiens font naufrage, rongés par l’amertume. Ils sont seuls, loin du rivage. Amer de leur solitude, s'efforçant parfois de nager contre le courant sans y arriver. Ils ignorent quelques instructions simples qui leur permettraient de revenir sur le rivage.

Jésus termine son discours par cette affirmation :

« C’est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison: elle n’est point tombée, parce qu’elle était fondée sur le roc. Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison: elle est tombée, et sa ruine a été grande. »

http://louange.org/EtudeBiblique/PriereAgreableADieu6.pdf

C est tres vrai. L histoire que vous citez est tres belle et l application, tres juste.

En pensant á l instruction de l hotel, je ne peux m empecher de me souvenir d une tres belle homélie oú il fut dit que l Hotellerie oú le bon Samaritain (Jésus) dépose et confie l humanité á moitié morte, c est l Église.

Et il est tres juste que nous sommes responsables des ames qui se perdent par nos tiédeurs á mettre en pratique la Parole de Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Dim 14 Mar 2010, 22:01

julieng a écrit:
cela dit je ne goûte que très peu toutes ces marques de grandes affections pour les autres relgions. le baiser de JPII sur le Coran est pour une insulte terrible envers les martyrs chrétiens

Et les musulmans martyrs des juifs en terre palestinienne? Femmes et enfants perdent la vie durant leur sommeil sous les bombardements. Et le livre des juifs n'est-il pas la Bible....? Confused
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Dim 14 Mar 2010, 22:04

julieng a écrit:
cela dit je ne goûte que très peu toutes ces marques de grandes affections pour les autres relgions.

Les religions ne sont pas les causes directes de ces atrocités. L'homme doit combattre ses démons intérieurs :

« Ecoutez-moi tous, et comprenez bien. Rien de ce qui est extérieur à l'homme et qui pénètre en lui ne peut le rendre impur. Mais ce qui sort de l'homme, voilà ce qui rend l'homme impur. », dit Jésus.


Dernière édition par TdarkyT le Dim 14 Mar 2010, 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Dim 14 Mar 2010, 22:19

Citation :
et heureusement que ceux-ci ont été instaurés, sinon on en serait encore à la barbarie du moyen-âge, la belle époque de l'église

une preuve de plus de votre ignorance.
Citation :

Les nouvelles doctrines new-âge sont plus réalistes et se basent sur des révélations modernes et bien plus crédibles des nouveaux prophètes (je précise que le Christ n'y est pas absent). Elles ne prônent que l'Amour et attirent ceux qui recherchent l'Amour. Il n'y a pas photo, la masse croyante va là où est l'Amour. Dès que je vous lis je suis pris de nausées, c'est dire...

normal vous vous contentez des clichés, de l'écorce des choses.

l'amour que vous avez tj en bouche,votre sentimentalisme mystique, moi m'écoeure, voilà ce qu'en disait St Pie X "or on sait « combien les sentiments et les pensées de l’âme humaine sont enclins au mal «

votre new age c'est qu'une diversion de plus pour gogos...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
SJA



Masculin Messages : 6297
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Lun 15 Mar 2010, 11:06

Arnaud Dumouch a écrit:





Citation :
C'est un peu facile aujourd'hui de critiquer l'Eglise d'alors prise entre les barbaresques, les vikings, les féodaux, en j'en passe.

C'est à l'Etat de mener ces guerres de défense. Pas à l'Eglise.

Oui mais quand l'Etat en est incapable ou pire quand il n'y a pas d'Etat.

Lorsque les etats faillissent à subvenir aux besoin des individus l'Eglise le supplée.

Si vous aviez été à Haîti lors du tremblement de terre, j'imagine que vous auriez porté secour au blessés ne vous contentant pas d'un simple "le secour au blessé échoit au ministère de l'intérieur haïtien non aux téologiens".

Pourquoi n'en serait il pas de même avec les pouvoirs régaliens lorsque la survie des individus est en jeu ?

Les victimes d'un tremblement de terre ou les sidéens en afrique ne sont pas moins mort que les victimes des razzias dans le golfe du Lion.
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Mar 06 Avr 2010, 09:01

Erdogan, un "démocrate conservateur"

Le premier ministre turc Recep
Tayyip Erdogan est attendu ce soir à
Versailles pour la cérémonie de
clôture de la Saison de la Turquie en
France. Il rencontrera dans la
journée le président Sarkozy et son
homologue François Fillon. Erdogan a
osé déclarer :

"En Europe, il existe des partis
chrétiens-démocrates. Mais nous ne
pouvons pas définir notre parti de cette
manière [islamisme modéré]:
personne n'a le droit de facturer à la religion
les erreurs commises
par les politiciens. C'est pour cette raison que je
n'accepte pas non
plus le terme d'« islam politique ». D'un côté, il y a
l'islam, de
l'autre, la politique. Comment cela est-il possible ? En
instituant un
État laïque. Qu'est-ce que la laïcité ? C'est un système

d'administration qui se tient à égale distance de toutes les croyances.

[...] Nous sommes des démocrates conservateurs. C'est ainsi que nous

avons défini l'identité de notre parti et que nous nous adressons à

notre peuple. Pourquoi l'Occident ne nous qualifie-t-il jamais de cette

façon et préfère-t-il utiliser ses propres termes ? Les réformes

engagées dans le cadre des négociations d'adhésion sont claires. Notre

gouvernement a brisé de nombreux tabous que l'on croyait insurmontables

en Turquie. Si nos amis européens nous considéraient comme des

démocrates conservateurs, je crois que nous pourrions venir à bout de

nombreux préjugés."

Un "démocrate conservateiur qui déclarait «les
mosquées sont nos
casernes, les citoyens nos soldats, les coupoles nos
casques, les
minarets nos baïonnettes»...

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2010/04/erdogan-un-

d%C3%A9mocrate-conservateur.html
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Sam 22 Mai 2010, 15:00

CITE DU VATICAN, 21 mai 2010 (AFP) - Pape: l'Eglise doit donner son
"jugement moral" sur des questions politiques

Le pape Benoît XVI a affirmé vendredi que la "mission" de l'Eglise
était de "donner son jugement moral" sur les questions politiques
touchant aux "droits fondamentaux" de la personne humaine.

"La formation technique des hommes politiques n'entre certainement pas
dans la mission de l'Eglise", a déclaré le pape en recevant au Vatican
les participants à l'assemblée plénière du Conseil pontifical pour les
laïcs.

Mais c'est sa "mission" de "donner son jugement moral même sur les
sujets d'ordre politique quand il en va des droits fondamentaux de la
personne et du salut des âmes".

Elle doit alors utiliser "tous les moyens possibles, mais uniquement
ceux qui sont conformes à l'Evangile et au bien de tous, selon la
diversité des époques et des situations", a-t-il ajouté.

Soulignant que "la politique est un domaine très important pour
l'exercice de la charité", Benoît XVI a estimé qu'il "y a besoin
d'hommes politiques authentiquement chrétiens, mais plus encore de
fidèles laïcs qui soient témoins du Christ et de l'Evangile dans la
communauté civile et politique".

Pour lui, les chrétiens doivent "montrer concrètement" dans tous les
aspects de leur vie, y compris sur le plan "politique", "que les
principes fondamentaux de la doctrine sociale de l'Eglise - la dignité
de la personne humaine (...) et la solidarité - sont importants et
d'une grande actualité pour la promotion de nouvelles voies de
développement au service de l'homme tout entier et de tous les hommes".

"Il (leur) revient encore de participer activement à la vie politique,
d'une manière toujours cohérente avec les enseignements de l'Eglise" en
recherchant "un large consensus avec tous ceux qui ont à coeur la
défense de la vie et de la liberté, la protection de la vérité et du
bien de la famille, la solidarité avec les nécessiteux et la nécessaire
recherche du bien commun", a-t-il dit.

"Les chrétiens ne cherchent pas l'hégémonie politique ou culturelle
mais, où qu'ils agissent, ils sont mus par la certitude que le Christ
est la pierre angulaire de toute construction humaine", a ajouté Benoît
XVI.

Il a une nouvelle fois dénoncé "la diffusion d'un relativisme culturel
confus et d'un individualisme utilitariste et hédoniste" qui "affaiblit
la démocratie et favorise la domination des pouvoirs forts", appelant à
"récupérer et revigorer une authentique sagesse politique".
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
 
La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?
» La royauté sociale du Christ
» La Royauté sociale de NSJC
» Quas Primas (Pie XI) sur le règne social du Christ.
» JÉSUS-CHRIST ÉTAIT-IL ESSÉNIEN ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: