DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Ven 12 Mar 2010, 15:03

Matthieu 4, 8 De nouveau le diable le prend avec lui sur une très haute montagne, lui montre tous les royaumes du monde avec leur gloire
Matthieu 4, 9 et lui dit : "Tout cela, je te le donnerai, si, te prosternant, tu me rends hommage."


L'Eglise du Moyen-âge rêva de dominer les Nations et de les diriger par la puissance de son pouvoir politique.

Julieng rêve du retour à cette domination politique, afin que les âme soient sauvées, si ce n'est de gré, du moins de force. C'est sa théologie de la Royauté sociale du Christ.

N'est-ce pas céder à la troisième tentation, celle que subit le Christ au désert (de même que les progressistes ont cédé à la première tentation, voulant donner du pain MATÉRIEL aux peuples, avant de leur annoncer l'Evangile ?

Citation :
Matthieu 4, 3 Et, s'approchant, le tentateur lui dit : "Si tu es Fils de Dieu, dis que ces pierres deviennent des pains."
Matthieu 4, 4 Mais il répondit : "Il est écrit : Ce n'est pas de pain seul que vivra l'homme, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu"

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Ven 12 Mar 2010, 15:17

vous êtes intellectuellement malhonnête Arnaud, je n'ai jamais dit qu'il fallait convertir par la force. vous ne comprenez rien à l'anthropologie chrétienne.
il n'y a qu'une société politique qui ait la faveur de Dieu: la cité catholique. c'est la seule qui soit légitime aux yeux de notre seigneur. une société où le temporel est séparé du spirituel est une abomination et mène les âmes à la perdition.

"la civilisation n'est plus à inventer, ni à bâtir dans les nuées. elle a été, elle est: c'est la civilisation chrétienne, la cité catholique. il s'agit de la restaurer sur les fondements naturels et divins: omnia instaurare in Christo"(St Pie X, lettre sur le sillon)


d'avoir douté de l'intégralité de la doctrine chrétienne vous coutera cher, à moins d'un profond repentir.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Ven 12 Mar 2010, 15:57

Je ne dis pas que vous voulez CONVERTIR par la force.

Je dis que vous voulez IMPOSER PAR Gré ou PAR FORCE d'un gouvernement politique, aux peuples chrétiens, une morale chrétienne.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Ven 12 Mar 2010, 16:20

Tiens, est-ce qu'on serait en train de se rapprocher de la laïcité christique ?

Le problème est que nos états n'assument pas leurs fonctions régaliennes et ont trop bouffés le social qui revient au christianisme et l'économie qui revient à la libre entreprise pour des résultats désastreux :
- les gens sont ingrats et attendent toujours plus de l'état (sans comprendre que c'est leur propre poche qu'ils convoitent, et qu'elle est trouée)
- une ardoise de 1500 milliards
- des plans de relances économiques dont on ne voit pas les effets (sauf sur la dette)
- systèmes de retraire plus adapté
- système de sécu en faillite
- colonisation
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Ven 12 Mar 2010, 16:47

ce qui me sidère dans votre propos Arnaud, c'est que vous ne voyez pas son caractère blasphématoire, vous êtes tout simplement en train de dire que pendant 15 siècles l'Eglise a cédé à Satan...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Ven 12 Mar 2010, 17:12

julieng a écrit:
ce qui me sidère dans votre propos Arnaud, c'est que vous ne voyez pas son caractère blasphématoire, vous êtes tout simplement en train de dire que pendant 15 siècles l'Eglise a cédé à Satan...

Pas la SAINTE Eglise.

Les hommes d'Eglise. Mais Dieu a su tirer du bien de ce mal. De même que Dieu tire du bien de toute imperfection.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Ven 12 Mar 2010, 18:20

bien sûr, les pères, les saints, les papes tous se sont trompés... vous savez quelle portée a un enseignement qui fait une telle unanimité à travers les siècles?


vous êtes gangrené par ce mal si bien dénoncé par St Pie X, mon pauvre Arnaud. votre théologie est une résurgence de ce mal constant depuis 3 siècles: le modernisme. certes vous n'êtes pas de la tendance la plus extrême. mais en quelque sorte vous êtes le plus dangereux... car vous êtes le plus brillant...à mes yeux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Ven 12 Mar 2010, 18:22

Citation :
Les hommes d'Eglise. Mais Dieu a su tirer du bien de ce mal. De même que Dieu tire du bien de toute imperfection.
C'est quand même absurde quand on pense que le racisme anti-juif personnel d'Hitler lorsqu'il s'engage en politique en 18-19... a précipité et aboutit à la création d'un état juif 30 ans plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Ven 12 Mar 2010, 18:48

nilamitp a écrit:
Citation :
Les hommes d'Eglise. Mais Dieu a su tirer du bien de ce mal. De même que Dieu tire du bien de toute imperfection.
C'est quand même absurde quand on pense que le racisme anti-juif personnel d'Hitler lorsqu'il s'engage en politique en 18-19... a précipité et aboutit à la création d'un état juif 30 ans plus tard...

mais qui survit par un miracle permanent tant le monde sans Dieu les hait.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Ven 12 Mar 2010, 18:50

julieng a écrit:
bien sûr, les pères, les saints, les papes tous se sont trompés... vous savez quelle portée a un enseignement qui fait une telle unanimité à travers les siècles?



Julieng a raison, ils devaient y avoir pensé.

Dans le cadre de la thèse de la royauté sociale, il me semble qu'elle est un moyen et non une fin.

Et puis le christ refuse non pas le règne mais le moyen : l'adoration de Satan.

puisque des anges viennent et le servent comme un roi.

4.10
Jésus lui dit: Retire-toi, Satan! Car il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul.
4.11
Alors le diable le laissa. Et voici, des anges vinrent auprès de Jésus, et le servaient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Ven 12 Mar 2010, 18:52

Citation :
mais qui survit par un miracle permanent tant le monde sans Dieu les hait.
heiiinnnnnnn???

Ce sont ceux qui se disent les plus croyants qui les aime le plus
>>> évangéliques américains

Ce sont ceux qui se disent les plus croyants (aussi) qui les détestent le plus
>>> musulmans

Et puis je ne vois pas en quoi les munitions américaines peuvent être appelées "miracle".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Ven 12 Mar 2010, 20:11

nilamitp a écrit:
Citation :
Les hommes d'Eglise. Mais Dieu a su tirer du bien de ce mal. De même que Dieu tire du bien de toute imperfection.
C'est quand même absurde quand on pense que le racisme anti-juif personnel d'Hitler lorsqu'il s'engage en politique en 18-19... a précipité et aboutit à la création d'un état juif 30 ans plus tard...

Peut etre que parce que la première alliance est toujours valable, Dieu ne veut pas que le peuple Juif disparaise.
L'histoire de ce peuple m'etonne beaucoup, tant de fois on a essayé de le faire disparaitre mais il renait toujours de ses cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Ven 12 Mar 2010, 20:39

[quote]
SJA a écrit:


Et puis le christ refuse non pas le règne mais le moyen : l'adoration de Satan.

Citation :
Jean 6, 15 Alors Jésus, se rendant compte qu'ils allaient venir s'emparer de lui pour le faire roi, s'enfuit à nouveau dans la montagne, tout seul.

Jésus a toujours refusé la royauté terrestre. Il a toujours refusé cela STRICTEMENT :
Citation :
Jean 18, 36 Jésus répondit : "Mon royaume n'est pas de ce monde. Si mon royaume était de ce monde, mes gens auraient combattu pour que je ne sois pas livré aux Juifs. Mais mon royaume n'est pas d'ici."


Pas toujours les hommes d'Eglise. Ils sont tombés dans la tentation depuis 313 à 1870... De nos jours, depuis la perte des Etats du Vatican, ayant davantage compris l'essence de sa mission, l'Eglise interdit aux prêtres de s'engager en politique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Ven 12 Mar 2010, 21:09

nilamitp a écrit:
Citation :
mais qui survit par un miracle permanent tant le monde sans Dieu les hait.
heiiinnnnnnn???

Ce sont ceux qui se disent les plus croyants qui les aime le plus
>>> évangéliques américains

Ce sont ceux qui se disent les plus croyants (aussi) qui les détestent le plus
>>> musulmans

Et puis je ne vois pas en quoi les munitions américaines peuvent être appelées "miracle".

Ce ne sont ni les chars, ni les chevaux ... ni les munitions américaines (pas plus lá qu ailleurs, en tous cas) mais Dieu seul qui maintient ce mystere. Et les croyants le savent qu ils soient Juifs ou Chrétiens de tous bords.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Ven 12 Mar 2010, 21:16

Bonsoir Christophore,
pour moi, un "état" est un "état", et un "royaume" est un "royaume".

Où est le royaume d'Israël ?
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Ven 12 Mar 2010, 21:20

dans le Coeur de Jésus, Gloire d Israel, Lumiere des Nations... dont le Juif, sans le connaitre, attend la venue, et dont le Chrétien, Le connaissant par Grace, attend le retour.

Le Roi, c est le Bon Pasteur. Il ne laisse pas périr les brebis, ni celles qui Le connaissent ni celles qu Il va chercher...

I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Ven 12 Mar 2010, 22:21

Citation :
Pas toujours les hommes d'Eglise. Ils sont tombés dans la tentation depuis 313 à 1870... De nos jours, depuis la perte des Etats du Vatican, ayant davantage compris l'essence de sa mission, l'Eglise interdit aux prêtres de s'engager en politique


blasphème, les papes ont explicitement enseigné cela, ça fait partie de l'enseignement doctrinal, confirmé par tous les saints, tous les pères.

Pour la doctrine catholique, en effet, il ne saurait y avoir de véritables conceptions de l’homme si l’on exclut la fin dernière, car Dieu est le commencement et la fin de toute chose, y compris dans la société civile : il convient, nous dit Pie X, « que le règne de Dieu s’établisse sur la terre pour le salut éternel des hommes. » ( communium rerum) donc dès ici-bas tout restaurer dans le Christ ( omnia instaurare in Christo) ce leitmotiv est la clé de compréhension de tout son pontificat. Le dernier pape canonisé, fut étrangement celui qui combattit avec le plus de fermeté la montée en puissance des principes qui vous animent Arnaud. cela ne vous met pas un peu la puce à l'oreille?

Je ne sais pas comment anthropologiquement vous vous y retrouvez. car à refuser comme vous le faites la subordination du temporel au spirituel ce ne peut être que la conséquence d'un abandon aux principes du libéralisme, qui veut que la personne est autonome.

Donc d’un côté, avec la tradition, nous avons une conception surnaturelle de la personne, dont la dignité n’est pas incompatible avec la nécessaire dépendance de l’homme, ni, par conséquent, avec l’autorité et l’obéissance qu’elle implique
Du côté libéral, un anthropocentrisme lié à une prétendue autonomie de l’individu, qui relève d’une conception erronée de la liberté.

La foi n’enchaîne pas la liberté, elle est la libre adhésion à la vérité révélée. Si foi et liberté sont compatibles, la vraie liberté chrétienne, qui se situe dans une perspective surnaturelle, présuppose l’autorité, celle de dieu et de ses commandements auxquels il faut se soumettre. Certes, du fait même de sa nature qui le rattache à Dieu, l’homme bénéfice de droit ; mais l’homme étant dépendant de dieu, ces droits sont assortis de devoir. Au contraire, dans la liberté libérale, fruit de l’idéalisme indiviudaliste, il y a confusion entre liberté et autonomie de l’individu. C'est « la corruption de la liberté »(allocution de 1903) St Pie X dénonce ces « hommes qui(…) entraînés par le souci exagéré d’une prétendue liberté » sombrent dans ce « qui n’est en réalité qu’une licence effrénée »( motu propio 1907) dansgereuse pour l’homme et la société », oui cette licence effrénée d’opinions et de mœurs, qui ne respecet aucune autorité, ni divine, ni humaine, qui ne laisse debout aucun droit, et, qui, ébranlant les bases de l’ordre et de la discipline, entraîne à leur ruine les Etats, cette licence, l’Eglise la condamne. »(allocution de 1903)

Il insiste sur les conséquences de cette fausse liberté « Dieu étant retranché, plus de respect aux lois de la cité ni même aux institutions les plus nécessaires : la justice est méprisée, la liberté naturelle qui est de droit est elle-même opprimée. » ( communium rerum)

c'est bien de nos jours ce qu'il se passe, puisque la liberté libérale conduit à la destruction de peuples entiers, leur extermination sous un tapis de bombes au prétexte de les libérer, à la mise en bouillie des innocents dans le ventre de leur mère, à l'aliénation de masse à la logique marchande, aux pulsions... à l'exacerbation du péché...

malheureux hommes qui ont des pasteurs et des théologiens qui refusent de leur faire charité en enseignant la vérité du Christ, en la mutilant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Ven 12 Mar 2010, 22:32

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
SJA a écrit:


Et puis le christ refuse non pas le règne mais le moyen : l'adoration de Satan.

Citation :
Jean 6, 15 Alors Jésus, se rendant compte qu'ils allaient venir s'emparer de lui pour le faire roi, s'enfuit à nouveau dans la montagne, tout seul.

Jésus a toujours refusé la royauté terrestre. Il a toujours refusé cela STRICTEMENT :
Citation :
Jean 18, 36 Jésus répondit : "Mon royaume n'est pas de ce monde. Si mon royaume était de ce monde, mes gens auraient combattu pour que je ne sois pas livré aux Juifs. Mais mon royaume n'est pas d'ici."


Pas toujours les hommes d'Eglise. Ils sont tombés dans la tentation depuis 313 à 1870... De nos jours, depuis la perte des Etats du Vatican, ayant davantage compris l'essence de sa mission, l'Eglise interdit aux prêtres de s'engager en politique.

nous commentions Mathieu 4.

Ce seul passage ne permet pas, il me semble de conclure que le Christ refuse sa royauté terrestre.

Aprés je vous trouve bien sévère avec l'Eglise. Je ne pense pas que le but ultime des hommes d'Eglise fusse le pouvoir en tant que tel. Selon les circonstances de l'époque, ils ont pensé que c'était la meilleure façon de guider le peuple de Dieu vers le salut.

C'est un peu facile aujourd'hui de critiquer l'Eglise d'alors prise entre les barbaresques, les vikings, les féodaux, en j'en passe.

Pendant longtemps le pouvoir était personnel, privé. Il était capital que le souverain rende personnellement un culte.

Aujourd'hui c'est différent, le souverain est le "peuple" ou plutot une machinerie technocratique.

Je suis d'accord pour dire que les machines ne peuvent rendre grace.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Sam 13 Mar 2010, 01:24

julieng a écrit:
vous êtes intellectuellement malhonnête Arnaud, je n'ai jamais dit qu'il fallait convertir par la force. vous ne comprenez rien à l'anthropologie chrétienne.
il n'y a qu'une société politique qui ait la faveur de Dieu: la cité catholique. c'est la seule qui soit légitime aux yeux de notre seigneur. une société où le temporel est séparé du spirituel est une abomination et mène les âmes à la perdition.

Je ne crois pas que le problème soit dans la séparation, mais dans l'empiètement du temporel sur le spirituel.

Pendant longtemps, on a connu à l'inverse un empiètement du spirituel sur le temporel.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Sam 13 Mar 2010, 05:42

SJA a écrit:

Aprés je vous trouve bien sévère avec l'Eglise. Je ne pense pas que le but ultime des hommes d'Eglise fusse le pouvoir en tant que tel. Selon les circonstances de l'époque, ils ont pensé que c'était la meilleure façon de guider le peuple de Dieu vers le salut.

Il est évident que ce fut l'intention profonde et la justification théologique principale de cette royauté terrestre que connut l'Eglise durant 1500 ans.

Et Dieu en tira du bien, nul ne peut le nier. Mais il sortit aussi de cela du mal. Il est évident que voir un pape à la tête d'une armée, arnaché de pied en cape et portant le glaive EST UN EXCÈS. Fort heureusement, les papes se rendirent compte de la chose et finirent par interdire strictement aux hommes d'Eglise de porter une sentence de mort.

La chose fut hélas vite contournée et on livrait "au bras séculier", pour qu'il soit brûlé vif, la sorcière ou l'hérétique.

En comparaison de cette époque, le renoncement actuel à toute royauté terrestre, au profit de la royauté de l'enseignement et de la prédication me paraît être une profonde harmonisation avec la volonté de Jésus.

Quant à Julien qui appelle cet avis "blasphème", voire "hérésie", il est l'exemple typique de cette période passée et sa nostalgie va jusqu'à admirer (voir un autre sujet) la théocratie iranienne persécutée par les occidentaux et leurs idées démocratiques.



Citation :
C'est un peu facile aujourd'hui de critiquer l'Eglise d'alors prise entre les barbaresques, les vikings, les féodaux, en j'en passe.

C'est à l'Etat de mener ces guerres de défense. Pas à l'Eglise.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12219
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Sam 13 Mar 2010, 09:48

Arnaud Dumouch a écrit:
Matthieu 4, 8 De nouveau le diable le prend avec lui sur une très haute montagne, lui montre tous les royaumes du monde avec leur gloire
Matthieu 4, 9 et lui dit : "Tout cela, je te le donnerai, si, te prosternant, tu me rends hommage."


L'Eglise du Moyen-âge rêva de dominer les Nations et de les diriger par la puissance de son pouvoir politique.

Julieng rêve du retour à cette domination politique, afin que les âme soient sauvées, si ce n'est de gré, du moins de force. C'est sa théologie de la Royauté sociale du Christ.

N'est-ce pas céder à la troisième tentation, celle que subit le Christ au désert (de même que les progressistes ont cédé à la première tentation, voulant donner du pain MATÉRIEL aux peuples, avant de leur annoncer l'Evangile ?

Citation :
Matthieu 4, 3 Et, s'approchant, le tentateur lui dit : "Si tu es Fils de Dieu, dis que ces pierres deviennent des pains."
Matthieu 4, 4 Mais il répondit : "Il est écrit : Ce n'est pas de pain seul que vivra l'homme, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu"

Curieuse interprétation. Le texte de Mt ne dit pas le pain avant ou la parole avant le pain. Il dit que l'homme a besoin du pain et de la parole.

Si on attend pour donner le pain que la parole soit dite, reçue et comprise il y a fort à parier que les auditeurs seront mort de faim avant d'avoir entendu toute la parole (ventre affamé n'a pas d'oreille dit-on). C'est de plus me semble-t-il démenti par l'épisode de la multiplication des pains et des poissons qui intervient avant le sermon lui même.
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Sam 13 Mar 2010, 10:27

ce que je considère comme malhonnête chez vous c'est la déformation systématique que vous faites subir à ma pensée. je n'ai jamais prétendu que la doctrine catholique soutenait que le pape devait être un prince temporel, menant bataille. je n'admire absolument pas la théocratie iranienne.
pour répéter inlassablement les mêmes contre-vérités sur ma pensée, malgré toutes les nuances que j'ai déjà apportées, je pense que vous avez au choix:
1) un défaut d'intelligence
2) une intelligence viciée
3) une absence de soif de vérité

je défends que le mondialisme ( fondé sur le libéralisme et le droit de l'homisme) est une idéologie bien plus dévastatrice de nos jours que la religion des mollahs. ai-je le droit de contester le mondialisme sans être un admirateur des mollahs? ai-je le droit de dire que la démocratie n'est pas le bien commun et qu'elle peut, tout au contraire, lorsqu'elle n'est plus ordonnée à la loi naturelle ( elle-même stable que dans sa subordination à la loi surnaturelle) être le pire des régimes, le plus attentatoire à la dignité humaine car séparant l'homme de Dieu, s'érigeant en nouvelle morale?

je défends que la doctrine catholique en matière de relation entre le temporel et le spirituel subordonne le temporel au spirituel, ce qui ne veut pas dire que l'Eglise doit exercer un pouvoir direct sur les gouvernements, mais que tout Etat doit se mettre à l'école de l'Eglise et oeuvrer à la béatitude dans son domaine propre. c'est là la doctrine intégrale de l'Eglise. l'application du principe a pris parfois, peut-être des formes contestables ( à la recherche historique guidée par la providence de l'établir) mais cela n'atteint jamais la légitimité du principe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Sam 13 Mar 2010, 11:29

question à ceux qui contestent la royauté sociale de Notre Seigneur JC:
Dieu est-il l’auteur, donc le maître des nations et des Etats?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Sam 13 Mar 2010, 11:55

Oui , Il l'est mais Il lave les pieds de ceux qu'Il éduque à devenir les ( piètres ) serviteurs de son royaume .
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Sam 13 Mar 2010, 12:06

il les remet en place également sèchement cher Boudo. "passe derrière-moi Satan!"

Dieu est l’auteur, donc le maître des nations et des Etats, lesquels doivent par conséquent, le respecter « Dieu n’est pas seulement le Seigneur et le Maître des hommes considérés individuellement, mais il l’est aussi des nations et des Etats ; et il faut donc que ces nations et ceux qui les gouvernent le reconnaissent, le respectent et le vénèrent publiquement »( St Pie X Gravissimum)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Sam 13 Mar 2010, 12:12

adamev a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Matthieu 4, 8 De nouveau le diable le prend avec lui sur une très haute montagne, lui montre tous les royaumes du monde avec leur gloire
Matthieu 4, 9 et lui dit : "Tout cela, je te le donnerai, si, te prosternant, tu me rends hommage."


L'Eglise du Moyen-âge rêva de dominer les Nations et de les diriger par la puissance de son pouvoir politique.

Julieng rêve du retour à cette domination politique, afin que les âme soient sauvées, si ce n'est de gré, du moins de force. C'est sa théologie de la Royauté sociale du Christ.

N'est-ce pas céder à la troisième tentation, celle que subit le Christ au désert (de même que les progressistes ont cédé à la première tentation, voulant donner du pain MATÉRIEL aux peuples, avant de leur annoncer l'Evangile ?

Citation :
Matthieu 4, 3 Et, s'approchant, le tentateur lui dit : "Si tu es Fils de Dieu, dis que ces pierres deviennent des pains."
Matthieu 4, 4 Mais il répondit : "Il est écrit : Ce n'est pas de pain seul que vivra l'homme, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu"

Curieuse interprétation. Le texte de Mt ne dit pas le pain avant ou la parole avant le pain. Il dit que l'homme a besoin du pain et de la parole.

Si on attend pour donner le pain que la parole soit dite, reçue et comprise il y a fort à parier que les auditeurs seront mort de faim avant d'avoir entendu toute la parole (ventre affamé n'a pas d'oreille dit-on). C'est de plus me semble-t-il démenti par l'épisode de la multiplication des pains et des poissons qui intervient avant le sermon lui même.

Je partage absolument votre avis bien sûr.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Sam 13 Mar 2010, 12:14

julieng a écrit:
il les remet en place également sèchement cher Boudo. "passe derrière-moi Satan!"

Dieu est l’auteur, donc le maître des nations et des Etats, lesquels doivent par conséquent, le respecter « Dieu n’est pas seulement le Seigneur et le Maître des hommes considérés individuellement, mais il l’est aussi des nations et des Etats ; et il faut donc que ces nations et ceux qui les gouvernent le reconnaissent, le respectent et le vénèrent publiquement »( St Pie X Gravissimum)

Un jour, le Christ remettra tous les pouvoirs au Père et même le pouvoir sur la mort, dit saint Paul.

En attendant, l'Eglise est elle-même profondément et de manière plus grande quand elle use de son pouvoir royal par la prédication, l'explication, la conviction.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12219
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Sam 13 Mar 2010, 12:14

julieng a écrit:
question à ceux qui contestent la royauté sociale de Notre Seigneur JC:
Dieu est-il l’auteur, donc le maître des nations et des Etats?

Un auteur, un artiste, un inventeur.... sont-ils jamais responsables des exégèses, interprétations, usages... de leurs oeuvres?
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Sam 13 Mar 2010, 12:15

adamev a écrit:
C'est de plus me semble-t-il démenti par l'épisode de la multiplication des pains et des poissons qui intervient avant le sermon lui même.

Vous croyez ? Relisons le récit donné par Marc :

"Les apôtres se réunissent auprès de Jésus, et ils lui rapportèrent tout ce qu'ils avaient fait et tout ce qu'ils avaient enseigné. Et il leur dit : "Venez vous-mêmes à l'écart, dans un lieu désert, et reposez-vous un peu." De fait, les arrivants et les partants étaient si nombreux que les apôtres n'avaient pas même le temps de manger. Ils partirent donc dans la barque vers un lieu désert, à l'écart. Les voyant s'éloigner, beaucoup comprirent, et de toutes les villes on accourut là-bas, à pied, et on les devança. En débarquant, il vit une foule nombreuse et il en eut pitié, parce qu'ils étaient comme des brebis qui n'ont pas de berger, et il se mit à les enseigner longuement. L'heure étant déjà très avancée, ses disciples s'approchèrent et lui dirent : "L'endroit est désert et l'heure est déjà très avancée; renvoie-les afin qu'ils aillent dans les fermes et les villages d'alentour s'acheter de quoi manger." Il leur répondit : "Donnez-leur vous-mêmes à manger." Ils lui disent : "Faudra-t-il que nous allions acheter des pains pour 200 deniers, afin de leur donner à manger?" (6, 30-37)

D'après ce témoignage de Marc, la multiplication des pains et des poissons intervient APRES LE SERMON LUI-MÊME. Jésus comme par ENSEIGNER LONGUEMENT ces brebis qui n'ont pas de berger. Ce n'est que plus tard, alors que l'heure a passée, que ses disciples viennent le prévenir qu'il est tard et qu'il est temps de les laisser partir acheter de quoi manger dans les fermes et villages alentours.

C'est alors que Jésus leur dit : "donnez-leur vous-même à manger".

Dans le récit de Luc, c'est le même déroulement :

"Mais les foules, ayant compris, partirent à sa suite. Il leur fit bon accueil, leur parla du Royaume de Dieu et rendit la santé à ceux qui avaient besoin de guérison. Le jour commença à baisser. S'approchant, les Douze lui dirent : "Renvoie la foule, afin qu'ils aillent dans les villages et fermes d'alentour pour y trouver logis et provisions, car nous sommes ici dans un endroit désert." Mais il leur dit : "Donnez-leur vous-mêmes à manger." (9, 11-13)

C'est quand le jour commence à baisser, quand il se fait tard, que les Apôtres s'inquiètent pour cette foule qui écoute depuis de longues heures le Christ et qui n'a pas de quoi manger.

Ce qui est donc premier, dans cet évènement, c'est la nourriture sprituelle que Jésus donne, par sa Parole ; la nourriture terrestre vient après ; tout comme dans la rencontre de Jésus avec Marthe et Marie. Marthe prépare à manger et se plaint que Marie elle, se mette d'abord à l'écoute de la Parole de Jésus. Que lui répond Jésus ? "Marie a choisi la meilleur part". Pourquoi ?

Parce que la Parole de Jésus nourrit la Vie éternelle ; tandis que le pain nourrit la vie sur la terre. Ce qui nous sauve, c'est pas le pain que l'on mange pour vivre sur la terre ; c'est le Pain que Jésus nous donne à manger pour vivre à jamais au Ciel.

La priorité c'est le "Royaume de Dieu" qu'il nous faut chercher en premier ; le reste nous est donné par surcroit. Ce qui veut dire que Jésus n'oublie pas la nourriture terrestre, qu'il nous donne en sont temps. Ce qui veut dire qu'on ne doit pas se passer de manger, sous prétexte qu'on se met à l'écoute de la Parole de Jésus qui nous nourrit spirituellement ; il faut faire les 2. Se nourrir spirituellement sans oublier de se nourrir matériellement.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Sam 13 Mar 2010, 13:15

Citation :
En attendant, l'Eglise est elle-même profondément et de manière plus grande quand elle use de son pouvoir royal par la prédication, l'explication, la conviction.

il convient en effet de prêcher inlassablement qu'en matière de doctrine sociale, la doctrine de l'Eglise est celle de la subordination du politique à une fin surnaturelle, qu'aucune société humaine ne peut se prétendre orientée vers le bien commun si elle ne reconnaît pas Notre Seigneur Jésus Christ pour son Maître. La société civile étant « l’œuvre de Dieu », il importe donc d’en respecter la volonté, or c'est le rêve de tous les modernistes d'affranchir la société humaine de la volonté du Seigneur, de la justifier sur d'autres bases, comme vous le faites Arnaud. St Pie X écrit« c’est leur rêve de changer ses bases naturelles et traditionnelles et de promettre une cité future édifiée sur d’autres principes, qu’ils osent déclarer plus féconds, plus bienfaisants que les principes sur lesquels repose la cité chrétienne (...)» et faute de cette reconnaissance de la royauté sociale de NS Jésus Christ la société devient malade « la société est malade ; toutes les parties de son corps sont touchées, les sources de vie sont atteintes »( pascendi) quelle est cette maladie « cette maladie(…) vous la connaissez, c’est, à l’égard de Dieu, l’abandon et l’apostasie »( e supremi apostolatus) « si l’on renverse le fondement de la religion, on dénonce nécessairement par le fait même, le lien de la société civile, spectacle triste pour le présent, et gros de menaces pour l’avenir. »( editae saepe dei)

« la force des sociétés est dans la reconnaissance pleine et entière de la royauté sociale de Notre-Seigneur » (lettre 1913)

par votre négation de la royauté sociale de NS Jésus Christ sur le pouvoir civil, votre pensée se situe hors de la foi catholique et fait de vous, malheureusement, un allié objectif de l'apostasie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Sam 13 Mar 2010, 17:47

Citation :
N'est-ce pas céder à la troisième tentation, celle que subit le Christ au désert (de même que les progressistes ont cédé à la première tentation, voulant donner du pain MATÉRIEL aux peuples, avant de leur annoncer l'Evangile ?

En tous cas, face aux sédévacantistes (si je me souviens bien du nom), c'est ce que j'en ai conclu effectivement.

Dieu veut simplement établir son royaume dans les âmes. "Que ton règne vienne" dans les âmes qui sont sur cette terre comme celles qui sont aux ciel... Il s'agit d'un règne spirituel. Ce royaume est Dieu lui-même qui règne sur les âmes. Rien à voir avec les royaumes de la terre. Évidement plus Dieu régnera dans les âmes, plus la terre sera en paix. Il faut souhaiter cette paix sur terre (le règne de Dieu dans les âmes). Mais les royaumes de la terre lutteront toujours contre le royaume de Dieu. Jésus disait lorsqu'il était sur terre que le royaume de Dieu était déjà là. Et pourtant cette terre n'avait rien du royaume de Dieu même à cette époque. Il parlait donc de sa Personne et de son règne dans les âmes. Le Christ voulait établir son royaume dans les âmes qui habitent cette terre et non établir son royaume sur terre à la manière des hommes (de façon matériel). Mais évidement en voulant établir son royaume dans les âmes qui sont sur terre, un peu de son royaume régnerait sur terre.. Jésus avait ce grand désir (volonté) d'établir son royaume dans les âmes sur terre, d'où la tentation du démon qui lui offrit de régner sur cette terre (mais non de régner dans les âmes sur terre)... Et Jésus lui a répondu, "tu ne tentera pas le Seigneur ton Dieu". C'est bien parce que le Christ voulait établir son règne dans les âmes sur terre comme au ciel que le démon lui offrit de règner sur les royaumes de la terre (donc sur terre)... Mais le royaume de Dieu est Dieu lui-même règnant dans les âmes (même sur terre) et non un royaume humain.


Désolée mon correcteur a disparue...
salut
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Sam 13 Mar 2010, 19:03

tout cela est très beau Tourterelle, dommage que cela ne soit juste pas catholique.

« Dieu n’est pas seulement le Seigneur et le Maître des hommes considérés individuellement, mais il l’est aussi des nations et des Etats ; et il faut donc que ces nations et ceux qui les gouvernent le reconnaissent, le respectent et le vénèrent publiquement »( St Pie X Gravissimum)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Sam 13 Mar 2010, 19:26

Demande tout simplement que le règne de Dieu vienne dans les âmes sur terre comme au ciel et un peu de son règne viendra sur terre. Si les dirigeants des royaumes terrestre ont le royaume de Dieu dans leur âmes, le royaume de Dieu sera là. Sinon cela serait unutile de règner sur un monde sans Dieu (ou Dieu ne règnerait pas dans les âmes). Ton désir est grand Julieng mais pour que le royaume de Dieu vienne sur terre, il doit régner d'abord dans les âmes. Sinon ton désir est une utopie (illusion). Se serait comme construire une maison tout en négligeant sa fondation, elle risquerait de s'écrouler... Le royaume de Dieu est d'abord spirituel...

Citation :
« Dieu n’est pas seulement le Seigneur et le Maître des hommes considérés individuellement, mais il l’est aussi des nations et des Etats ; et il faut donc que ces nations et ceux qui les gouvernent le reconnaissent, le respectent et le vénèrent publiquement »( St Pie X Gravissimum)

Il est évident que le démon offrait à Dieu ce que Dieu possédait déjà puisqu'il est le maître de tout le créé... Mais son royaume est sprituel... Il est inutile de règner sur un monde sans Dieu (ce qui était la tentation du démon), Dieu doit d'abord établir son royaume dans les âmes... Pour que les gouvernents le reconnaissent, le respectent et le vénèrent publiquement, le royaume de Dieu doit d'abord venir dans leurs âmes...
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Sam 13 Mar 2010, 21:34

Citation :
Ton désir est grand Julieng mais pour que le royaume de Dieu vienne sur terre, il doit régner d'abord dans les âmes.

il ne le viendra pas dans les âmes si l'on ne prêche pas la doctrine intégrale.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
adamev



Masculin Messages : 12219
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Sam 13 Mar 2010, 23:01

petero a écrit:

Vous croyez ? Relisons le récit donné par Marc :

.../... on ne doit pas se passer de manger, sous prétexte qu'on se met à l'écoute de la Parole de Jésus qui nous nourrit spirituellement ; il faut faire les 2. Se nourrir spirituellement sans oublier de se nourrir matériellement.

Cordialement Petero

Dont acte. Ca m'apprendra à faire des citations de mémoire sans vérifier.
Pour le reste nous sommes d'accord le pain et la parole et si vous préférez le pain est la parole.


Dernière édition par adamev le Dim 14 Mar 2010, 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Dim 14 Mar 2010, 08:14

Citation :
il ne le viendra pas dans les âmes si l'on ne prêche pas la doctrine intégrale.


Je ne sais ce qu'est la doctrine intégrale... Que peut-il y avoir de plus intégrale comme doctrine de Dieu que Dieu lui-même (le royaume de Dieu)... Mais c'est effectivement ce que fait l'église, prècher la doctrine de Dieu afin que Dieu règne dans les âme sur terre comme au ciel. Dieu n'a pas besoin qu'on lui offre les royaumes de la terre, la terre lui appartient déjà puisqu'il en est le Créateur. Son royaume n'est pas la terre mais sa propre personne. Le Royaume de Dieu est infini et éternelle puisque c'est Dieu lui-même. Les royaumes de la terre sont de bien pâles images du royaume de Dieu qui est éternel... Par contre, Dieu veux régner dans les âmes sur terre (établir déjà son royaume dans les âmes sur terre) afin d'amener les âmes dans son Royaume (vision béatifique)... Les royaumes de la terre passeront, mais son Royaume qui est éternel ne passera pas... Le but de Dieu n'est pas de régner sur terre à la manière des hommes (la terre et tout le créé lui appartient déjà) mais de régner dans les âmes sur terre afin de les amener dans son Royaume (vision béatifique). Le Christ n'est pas née dans un chateau mais dans une étable. Il n'est pas venue pour se faire servir mais pour servir... Il n'a pas régné sur ce monde mais il a régné dans les âmes sur terre... Dieu est le même ajourd'hui comme hier...
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Dim 14 Mar 2010, 10:01

c'est bien pour régner sur les âmes que la politique doit avoir pour finalité la béatitude. le Christ n'a pas convoqué des légions d'anges pour être reconnu comme roi. sa célèbre phrase " mon royaume n'est pas de ce monde" doit 'être comprise dans le sens qu'il ne conquiert pas son royaume par la force, la ruse comme les autres rois le font. mais il n'en demeure pas moins que l'homme à l'égard de Dieu est en rapport de sujétion, que c'est en tant qu'il se reconnaît sujet qu'il accède à sa pleine liberté. Jésus ne voulait pas imposer sa royauté par la force, il attendait qu'elle soit reconnue librement par les hommes, il attendait que la société s'organise autour de lui librement, car c'est autour de lui que la société est appelée à s'organiser.Dieu est l'auteur de la société et c'est en lui rendant un culte qu'elle travaille au bien commun. Le bien de la cité étant au principe du bien des personnes, le premier élément de la doctrine sociale de l'Eglise c'est donc la royauté de notre Seigneur sur la société civile.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Dim 14 Mar 2010, 10:27

julieng a écrit:
tout cela est très beau Tourterelle, dommage que cela ne soit juste pas catholique.

« Dieu n’est pas seulement le Seigneur et le Maître des hommes considérés individuellement, mais il l’est aussi des nations et des Etats ; et il faut donc que ces nations et ceux qui les gouvernent le reconnaissent, le respectent et le vénèrent publiquement »( St Pie X Gravissimum)

Comment Dieu peut-il être de la même façon maitre des hommes et maitre des Etats ?

Les Etats et les hommes ne sont pas de la même nature.

Les Etats n'ont pas âmes.

Et puis admettons.
Dieu permet bien, sur cette terre, de sacrifier aux idoles, d'apostasier, de blasphémer. Que je sache les personnes coupables de de telles fautes ne sont pas foudroyées dans l'instant.

Ces personnes sont sanctionnée aprés la mort (aprés avoir vécu une vie de mal être).

Mais les Etats n'attendent rien au ciel. Ils ne sont d'ailleurs pas attendus. Qu'ont-ils à espérer ? qu'ont-ils à craindre ?

Rien.

Ainsi donc si l'on considère que Dieu est maitre des Etats, cela ne peut être que de la façon dont il est maitre des cailloux ou du sel dans la mer.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Dim 14 Mar 2010, 15:07

que Dieu soit remercier pour l'existence de propos aussi débiles que ceux tenus par Spirit, ils permettent à tous ceux qui sont normalement pourvus en intelligence de comprendre de quel côté se situe la logique du monde...

je me contrefous de la paix du monde...cher Spirit.. je me contrefous de vos catégories de pensée humaine, vous appelez fanatique ce que vous avez été dressé à identifier comme tel par la pensée du monde...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Dim 14 Mar 2010, 17:18

C'est un peu ce qu'espérait Juda, que Jésus règne en grand maître sur ce monde à la manière des hommes... Mais il a été bien déçu. Se n'était pas dans les projets de Jésus... L'église a finalement compris cela.. Il suffit que le règne de Dieu vienne dans les âmes pour que les sociétés humaine s'organisent dans le sens du bien commun. Demandez que le Royaume de Dieu vienne dans les âmes et tout le reste viendra par surcrois (les sociéts s'organiseront dans le sens du bien commun). Chassez de votre coeur ce grand besoin de dominer, faites vous serviteur comme le Christ..
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Dim 14 Mar 2010, 20:58

Citation :

Demandez que le Royaume de Dieu vienne dans les âmes et tout le reste viendra par surcrois (les sociéts s'organiseront dans le sens du bien commun). Chassez de votre coeur ce grand besoin de dominer, faites vous serviteur comme le Christ..

je n'ai aucun besoin de domination, vous ne faites que répéter ce qu'Arnaud dit en déformant systématiquement mes propos. ce que je dis c'est que si de nos jours le catholicisme est en régression par rapport à ce qu'il fût, si les âmes se perdent c'est parce que nous catholiques avons trop pactisé avec le libéralisme, que nous avons dilué la doctrine du Christ dans celle des droits de l'homme, que nous nous contentons d'une version abâtardie de sa doctrine ( émasculé, spiritualisante) et tant que nous n'assumerons pas l'intégralité de la doctrine du Christ les âmes continueront à errer loin de lui.

cette doctrine veut que le temporel soit ordonné au Christ plutôt qu'à une autre figure de la transcendance, car il est impossible que le temporel ne soit pas ordonné à un ordre spirituel ( c'est ainsi, c'est une réalité indépassable, l'homme étant un être social et religieux il ne peut en être autrement). de nos jours les pays en occident sont ordonnés à une religion qui a un dieu occulte et qui s'adosse à une métaphysique. cette religion est celle de sainte liberté, sainte égalité mais en fait c'est celle de Satan. grand rusé, il ne se présente pas comme tel pour l'heure, naturellement, mais par les idéologie qu'il nous insuffle, la métaphysique qui les sous-tend. il nous conduit tous à l'apostasie. vous me direz peut-être que cette religion a au moins le culte de la liberté. rien à voir. cette liberté n'est qu'un leurre, comme tout ce qui sort de Satan.
allez dire aux centaines de milliers de Vendéens massacrés qu'ils sont morts pour le bien de la liberté. pour se mettre en place cette religion a usé de toutes les idéologies, de tous les mensonges, mais partout elle a semé mort, vol et persécutions ( constitution civil du clergé, loi de séparation) et si chez nous la répression, le vol, la persécution ne semblent plus sévir, ce n'est qu'un leurre, des hommes encore dorment en prison pour s'être opposés à l'avortement, pour ne pas suivre la norme en matière de pensée ( les personnes condamnées pour propos prétendument anti-sémite alors qu'ils ne tenaient que des propos anti-judaïste ou ant-sioniste) ou sont déclassés professionnel, lynchés médiatiquement parce qu'elles défendent le pape, dénoncent les crimes de la république etc...
mais surtout cette religion pour s'étendre recourt systématiquement au meurtre de masse ( hier le communisme en fut le plus grand pourvoyeur), désormais c'est le droit de l'homisme, en Irak, en Afhanistan etc...

à part cela:
spirit, par manque de connaissance élémentaire, ne sait pas même qu'en théologie "le monde signifie la logique du péché, la logique du diable, la "paix du monde" est une paix anti-chrétienne...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Dim 14 Mar 2010, 21:09

La persécution est de tout temps. Mais de nos jours, au moins, elle permet aux chrétiens de ne pas se croire arrivés. Car, en période de christianisme triomphant, la persécution des saints est toutes aussi présente mais c'est par la partie mondaine de l'Eglise (majoritaire) qu'elle se fait.

Et puis, en occident, la persécution est douce : on se contente de vous moquer. On ne vous coupe pas en tranches.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Dim 14 Mar 2010, 21:16

Pas encore...

;)
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Dim 14 Mar 2010, 21:23

julieng a écrit:
les personnes condamnées pour propos prétendument anti-sémite alors qu'ils ne tenaient que des propos anti-judaïste ou ant-sioniste

"que" ?

Quelle différence faites-vous entre antisémite et antijudaiste ?
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Dim 14 Mar 2010, 21:32

Citation :
Et puis, en occident, la persécution est douce : on se contente de vous moquer. On ne vous coupe pas en tranches.


non elle conduit en prison, réduit au silence, met sur la paille, déclasse socialement. mais je vous l'accorde cela ne correspond pas à la violence qu'elle déploie ailleurs dans le monde, mais pour qu'elle se modère ainsi, il fallut qu'elle massacre et spolie.

quant à la différence entre anti-sémitisme et anti-judaïsme, l'une porte sur la race ( donc sur quelque chose de non-choisi) le second sur une religion( quelque chose de choisi).

ce que dit une personne arabe musulmane ne peut être contestée en tant que cette personne est arabe, mais en tant qu'elle est musulmane on peut naturellement la contester, s'opposer à elle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Dim 14 Mar 2010, 21:35

et que faites-vous du Saint-Pere...? á la Synagogue ?
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?   Dim 14 Mar 2010, 21:38

julieng a écrit:
ce que je dis c'est que si de nos jours le catholicisme est en régression par rapport à ce qu'il fût, si les âmes se perdent c'est parce que nous catholiques avons trop pactisé avec le libéralisme, que nous avons dilué la doctrine du Christ dans celle des droits de l'homme, que nous nous contentons d'une version abâtardie de sa doctrine ( émasculé, spiritualisante) et tant que nous n'assumerons pas l'intégralité de la doctrine du Christ les âmes continueront à errer loin de lui.

Pour aller dans le sens de julieng :

Citation :
Une histoire traite d’un voyage qu’un homme a fait au bord de la mer. On l'avait mis en garde contre des courants très forts qui pouvaient l’éloigner de la plage. Insouciant, ou pensant être suffisamment fort pour résister au courant, cet homme se baignait avec beaucoup de plaisir. Il n'avait pas réalisé qu'il dérivait et il n'entendait pas les cris de ses amis qui lui demandaient de revenir.

Quelques minutes plus tard, il était à une bonne centaine de pieds de la plage, fatigué et apeuré. Il savait que s'il tentait de combattre le courant, il s'épuiserait et y laisserait sa vie. Il était seul. Loin du rivage, il se souvint alors d'un papier affiché sur la porte de son hôtel. Il y était mentionné qu'en pareil cas, il fallait nager parallèlement à la plage pour rejoindre un courant circulaire qui reviendrait sur les côtes.

Il fut sauvé de la noyade par cette instruction.

Dans ce sermon sur la montagne, Jésus nous donne ses instructions pour nous sauver du malheur. Malheureusement, beaucoup de chrétiens font naufrage, rongés par l’amertume. Ils sont seuls, loin du rivage. Amer de leur solitude, s'efforçant parfois de nager contre le courant sans y arriver. Ils ignorent quelques instructions simples qui leur permettraient de revenir sur le rivage.

Jésus termine son discours par cette affirmation :

« C’est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison: elle n’est point tombée, parce qu’elle était fondée sur le roc. Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison: elle est tombée, et sa ruine a été grande. »

http://louange.org/EtudeBiblique/PriereAgreableADieu6.pdf
Revenir en haut Aller en bas
 
La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La royauté sociale : Et si c'était la 3° tentation du Christ ?
» La royauté sociale du Christ
» La Royauté sociale de NSJC
» JÉSUS-CHRIST ÉTAIT-IL ESSÉNIEN ?
» Preuves scripturaires de la Royauté de Notre-Seigneur Jésus-Christ, pour Arnaud

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: