DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Mer 17 Mar 2010 - 1:49

Darky:"Lorsque Jean se réveille, il est dans un bloc opératoire. Flottant au-dessus de son corps inerte"

Etait-il dans le coma ?

Si oui,c'est une NDE,mais la phrase est sujette à mauvaise interprétation
Si non,c'est un voyage en dehors de son corps,possible de faire en dehors de tout accident,coma etc...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Mer 17 Mar 2010 - 1:55

lion-des-bois a écrit:
Chère TdarkyT,

êtes vous donc toujours aussi agressive.

Démontrez-moi que j'ai été agressif : citez-moi les termes ou les expressions agressives. C'est vous qui percevez de l'agressivité dans mes phrases. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Mer 17 Mar 2010 - 2:01

lion-des-bois a écrit:
Si TdarkyT, elles sont tout-à-fait dignes de foi. J'ai aussi, comme beaucoup, eu ce genre d'aventures, donc rassurez-vous, elles sont dignes de foi, pour moi-même du moins, et pour beaucoup d'entre nous, dont Jeb, mais ce ne sont pas des NDE, ce sont des sorties du corps
Cher TdarkyT,

Comme Lion-des-Bois l'a écrit, c'est exactement ce que je veux dire.

Dans la définition des NDE que vous citez vous oubliez de souligner le plus important :
"Sigle américain pour Near Death Experience, un terme forgé par le psychiatre américain Raymond Moody au cours des années 70. Traduit en français par " expérience de mort imminente ".
Il désigne les témoignages des "rescapés de la mort" (dits aussi experiencers) qui suggèrent une expérience de " vie après la vie " : entre un tiers et la moitié des personnes réanimées après un accident grave, un coma, ou même une mort clinique, déclarent qu’au moment de la mort, on sort de son corps, on traverse un tunnel, guidé par des personnes décédées vers une lumière " ineffable ", avant de passer en revue toute sa vie.
Seuls 10 % des experiences entrent alors dans une lumière extraordinaire, y voient des choses merveilleuses et souvent indescriptibles, avant de revenir dans leur corps. Les spécialistes ont ainsi relevé cinq grandes étapes, divisées en 15 points communs à toutes les NDE — et ce quels que soient l’âge, le sexe, la race ou la culture de l’individu. De nombreuses explications " rationnelles " ont été proposées au cours des années pour expliquer ce phénomène mais, à ce jour, aucune d’elles n’a réussi à faire autorité. Le mystère quant à l’interprétation de la NDE reste entier.
"

Toute la différence est là avec les exemples que vous nous avez donné plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Mer 17 Mar 2010 - 2:08

Jeb a écrit:
Toute la différence est là avec les exemples que vous nous avez donné plus haut.

« entre un tiers et la moitié des personnes réanimées après un accident grave, un coma, ou même une mort clinique, déclarent qu’au moment de la mort, on sort de son corps, on traverse un tunnel, guidé par des personnes décédées vers une lumière " ineffable ", avant de passer en revue toute sa vie. »

Vous avez ignoré un passage important. Vous faites une lecture approximative, en ne retenant que ce qui vous arrange.


Dernière édition par TdarkyT le Mer 17 Mar 2010 - 2:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Mer 17 Mar 2010 - 2:10

Enlui a écrit:
Darky:"Lorsque Jean se réveille, il est dans un bloc opératoire. Flottant au-dessus de son corps inerte"

Etait-il dans le coma ?

Si oui,c'est une NDE,mais la phrase est sujette à mauvaise interprétation
Si non,c'est un voyage en dehors de son corps,possible de faire en dehors de tout accident,coma etc...

On est en juin 1949. Ce jeune appelé de 20 ans est transporté mourant, à l'hôpital militaire Larrey. Il a reçu une balle dans l'abdomen lors d'un exercice de tir. L'armée annonce son décès à ses parents. Mais les médecins vont tenter le tout pour le tout, l'opération du foie, une première à l'époque. Lorsque Jean se réveille, il est dans un bloc opératoire.

« Lorsque Jean se réveille, il est dans un bloc opératoire. »

L'auteur rapporte ici les paroles de Jean : Jean nous parle de son NDE. C'est évident.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Mer 17 Mar 2010 - 2:26

Se réveille....:fait une NDE pendant son coma ? Mais le mot "se réveiller" prête à confusion.

Ou se réveille,sort du coma donc, et commence un voyage en dehors du corps ?

Je me suis déjà réveillé en bloc opératoire...je sortais juste de l'anesthésie.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Mer 17 Mar 2010 - 2:30

TdarkyT a écrit:
Jeb a écrit:
Toute la différence est là avec les exemples que vous nous avez donné plus haut.

« entre un tiers et la moitié des personnes réanimées après un accident grave, un coma, ou même une mort clinique, déclarent qu’au moment de la mort, on sort de son corps, on traverse un tunnel, guidé par des personnes décédées vers une lumière " ineffable ", avant de passer en revue toute sa vie. »

Vous avez ignoré un passage important. Vous faites une lecture approximative, en ne retenant que ce qui vous arrange.
Cher TdarkyT,

Depuis le début je vous parle de NDE où les personnes ont rencontré un "être de lumière", sans contester les autres que vous appelez NDE, et que j'appelle "sortie de corps". Elles existent, pourquoi les nierais-je ?

Les exemples que vous nous avez donnés, je le répète encore une fois, ne parle pas de "traversée de tunnel vers une lumière ineffable", sauf erreur de ma part.

On tourne en rond là... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Mer 17 Mar 2010 - 2:38

Enlui a écrit:
Se réveille....:fait une NDE pendant son coma ? Mais le mot "se réveiller" prête à confusion.

Remplacez « Lorsque Jean se réveille » par « quand son expérience NDE commence ». Je vous ai écrit que l'auteur rapporte ici les paroles de Jean :

« Quand son expérience NDE commence, il est dans un bloc opératoire. Flottant au-dessus de son corps inerte. »

Donc Jean commence par « sortir de son corps » et observe son environnement.

« entre un tiers et la moitié des personnes réanimées après un accident grave, un coma, ou même une mort clinique, déclarent qu’au moment de la mort, on sort de son corps, »

Citation :
Jean Morzelle :

On est en juin 1949. Ce jeune appelé de 20 ans est transporté mourant, à l'hôpital militaire Larrey. Il a reçu une balle dans l'abdomen lors d'un exercice de tir. L'armée annonce son décès à ses parents. Mais les médecins vont tenter le tout pour le tout, l'opération du foie, une première à l'époque. Lorsque Jean se réveille [quand son expérience NDE commence], il est dans un bloc opératoire. Flottant au-dessus de son corps inerte, il voit deux chirurgiens et trois infirmières s'activer autour de lui. Il entend tout, observe un médecin extraire son foie en petits morceaux pour le réparer. Il voit une infirmière tomber dans les pommes, prise de nausée. En bougeant dans la pièce, il s'aperçoit aussi qu'il peut traverser les murs, sortir dans le parc, visiter le garage à vélo. Explorant le bloc opératoire il passe sous la table sur laquelle il est allongé et remarque une plaque marquée « Armes et cycles de Saint-Étienne ».
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Mer 17 Mar 2010 - 4:35

Darky: "Remplacez « Lorsque Jean se réveille » par « quand son expérience NDE commence »

C'est cette précision que j'attendais.

Cela en fait un NDE!!!

Reconnais que le mot "se réveille" porte à confusion!

Merci d'avoir compris où portait ma question Smile
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Mer 17 Mar 2010 - 12:07

spirit a écrit:
Jeb a écrit:
...Le dernier message de Spirit dans lequel il nous relate les conversations d'une entité faisant référence à une disquette d'ordinateur, il nous l'avait déjà sorti.
Je lui avais même dit que son entité n'était pas vraiment inspirée, sachant qu'une disquette de 3 pouces 1/2 ne contient que 1,44 Mégaoctets. Très insuffisant pour stoker la quantité phénoménale d'informations emmagasinées par l'homme dans toute une vie, à moins d'avoir une cervelle de moineau. Cette entité aurait pu parler au moins de disque dur pour être peut-être crédible.

aaaaaaaaaaaaaaaargh Embarassed Embarassed Embarassed Honte à moi de revenir ici,
Mais non mon cher Spirit, il n'y a pas de honte à revenir. Tu sais qu'on t'aime ! Very Happy

mais je ne peux pas laisser déformer mes propos et mes messages! J'ai déjà précisé que les commentaires intermédiaires concernant la disquette d'ordinateur sont ceux du médium (une femme) qui n'est pas censée y connaitre quoi que ce soit en informatique.
Si elle est "visitée" par une entité évoluée elle doit mal interpréter ses "communications" alors.
Pour une entité évoluée le monde matériel n'a pas de secret, sinon il y a quelque chose qui cloche.
What the fuck ?!?

Elle a essayé d'imager ce qu'on cherchait à lui dire.
Donc elle interprète à sa façon les messages venant de cette entité.
Un vrai prophète restitue mot à mot ce que l'Esprit-Saint lui dit, même s'il ne comprend pas.
C'est le rôle d'un vrai prophète, et c'est là que l'on reconnaît un faux d'un vrai prophète.

Lorsque l'entité est évoluée, bas astral ou non (cela peut tout simplement être une démarche d'Amour et d'entraide d'une entité qui descend dans le bas astral), les messages sont hautement spirituels, intellligents et empreints d'Amour. Les non-évoluées sont incapables de communiquer quoi que ce soit.

Mais non, ici vous êtes plus intelligents que tout le monde et vous savez reconnaitre les vrais prophètes, même lorsque l'éternel prône massacre et sacrifice.
Ta lecture de la Bible est trop sélective. Tu oublies les passages où Dieu parle de lui comme une mère qui chérie ses enfants, comme un père lent à la colère et plein de miséricorde, etc, etc. Je peux te faire la liste de tous les passages où Dieu crie son amour pour ses enfants, et ce, rien que dans l'AT.

C'est absolument du n'importe quoi. Pour moi c'est fini, le catholicisme est définitivement classé aux oubliettes.
Tu oublies que tu viens en toute liberté sur un forum catholique. Tu affirmes ta croyance par tes arguments mais tu n'es pas d'accord quand on affirme les nôtres.

Spirit :evil: (vous avez fini par me faire perdre mon soleil sur ce forum, heureusement que je le récupère dès que je suis déconnecté).
On t'aime tel que tu es Spirit : en colère ou avec ton sunny
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Mer 17 Mar 2010 - 12:43

Coucou Spirit Very Happy

Tu reviens librement faire un petit tour chez nous dans les enfers Very Happy

Meuh oui qu'on l'aime bien notre petit démon d'Amour !

Bienvenue parmi nous. J'avais un doute sur ton départ définitif. Les grandes stars aussi n'arrêtent pas de déclarer qu'elles quittent la scène Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Mer 17 Mar 2010 - 19:59

Jeb a écrit:
Les exemples que vous nous avez donnés, je le répète encore une fois, ne parle pas de "traversée de tunnel vers une lumière ineffable", sauf erreur de ma part.

Jean Morzelle en parle dans cette vidéo : le tunnel et la « lumière d'Amour » . Jean Morzelle a effectivement vécu une NDE.

Il y a les classiques des NDE : les livres du Docteur Raymond moody - docteur en philosophie et médecin - et de Melvin Morse - pédiatre et professeur à l'Université de Washington.

Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Jeu 18 Mar 2010 - 0:30

Ah !Spirit,tu solutionnes trop négligemment par:
"Pour moi c'est fini, le catholicisme est définitivement classé aux oubliettes."

Jauge bien la phrase et tu en verras tout seul l'étroitesse.

___________________

Qui,revenant d'une NDE,nous dira plus que le ressuscité?

Si,selon toi, rien ici ne pousse,
c'est qu'Il a déjà tout poussé!

N'amène-t-il pas à l'arbre de vie ?

Si tu t'en vas...ne vas-t-en pas faché!

C'est erreur que de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Jeu 18 Mar 2010 - 1:22

Spirit....Si tu partais...


Un jour tu m'a demandé si j'étais français...parce-que mes phrases étaient alambiquées et obscures,incompréhensibles des fois....

Tu n'avais pas tort,elles sont des fois tournées de façon elliptiques (non hermetiques)
et avec mots choisis décalés....

C'est ainsi qu'un jour j'ai écrit:

Peu me chaut que cela ne lui sied

Vieux mots....qui signifient:peu m'importe que cela ne lui plaise pas.

Tu connais,je pense,"ce vêtement lui est très seyant"....ou: "lui sied bien" cela vient du verbe seoir.....

Et peu me chaut vient de "chaloir",c'est plus rare encore....

Si tu pars:

salut et bisous et regrets.

Enlui
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Jeu 18 Mar 2010 - 6:52

Citation :
C'est votre croyance en Jésus comme étant Dieu, le problème. Ou Jésus est Dieu et nous le serons nous aussi tôt ou tard, ou il n'est pas Dieu et nous serons nous aussi tôt ou tard des fils de Dieu. Un saint peut, tout comme Jésus, être un verbe de Dieu. Voilà, telle est pour le moment ma position.

Le Christ est le Verbe incarné (nature Divine, personne de la Trinité) dans une nature humaine (nature divine, âme). Il possède donc une nature Divine (Dieu) et une nature divine (homme, âme). Nous, nous ne possèdons qu'une seule nature qui est humaine (divine, âme). Le Christ est totalement Dieu et totalement homme ("Divin et divin" donc le Fils de Dieu. On disait même "voici l'Homme"). Nous, nous somme totalement homme ("divin" donc fils de Dieu). Ce qui concerne l'évolution des âmes n'est en réalité que l'aspect humain (divin) du Christ et non son aspect Divin. L'aspect Divin du Christ ne concerne que Dieu seul (et non l'évolution des âmes). Le Christ est venue sauver les âmes (donc évolution des âmes, aspect divin). La nature humaine évoluera vers ce qu'elle est (divin) mais de plus en plus purifier (saint). La nature humaine (divin) ne se transformera pas en nature Divine. Nous n'avons qu'une seule nature qui est humaine et qui évoluera dans son humanité (purification). De plus en plus saint (divin)...

P.s. Pour être le Verbe, il faut avoir une nature Divine. Un verbe ne serait qu'un homme rien d'autre (nature humaine, rien de nouveau sous le soleil). Nous somme déjà les fils de Dieu...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Jeu 18 Mar 2010 - 14:48

Salut bien.

salut
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Jeu 18 Mar 2010 - 14:50

spirit a écrit:
Ca c'est ta croyance et celle de l'église chère Tourtou, mais, ne t'es-tu jamais posé la question de pourquoi on parle de purification de l'âme et non d'accession à la sainteté? Que penses-tu que l'on purifie? Lorsqu'on purifie un diamant ou de l'alcool, par exemple, que reste-t-il si ce n'est l'essence pure? Et qu'est-ce que l'essence pure d'une âme si ce n'est l'essence divine?

Spirit,

Que savez-vous de l'essence divine ? RIEN Que savez-vous de l'essence de l'âme ? RIEN

Notre connaissance de la matière, de la nature humaine est elle-même limitée.

Comment arrivez-vous, sans qu'on ne sache rien sur l'essence divine, à dire que l'âme, une fois purifiée est d'essence divine ? Qui connaît l'essence divine, sinon Dieu Lui-même ?

Il nous est absolument impossible de nous représenter une substance immatérielle comme l'âme ? Comment pouvez-vous dire avec autant d'applomb que l'âme dont l'essence nous est totalement innaccessible, est d'essence divine, elle-même totalement innacessible ?

Seriez-vous Dieu lui-même pour affirmer que votre âme est de même essence que son Être ?

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Jeu 18 Mar 2010 - 15:00

spirit a écrit:
C'est le parcours de Jésus qui est un mystère. Il "EST" depuis toute éternité et ne s'est peut-être jamais incarné avant son incarnation d'il y a 2000 ans, mais, comme tous les esprits, il fut émané de Dieu (du père ou de la source) et a dû acquérir au fil des millénaires sa connaissance (probablement sans passer par la matière). C'est sa connaissance qui lui permet d'être verbe. Oui, il est vraiment le fils de Dieu, mais il n'est pas né Dieu, il a grandi et est devenu comme Dieu. Telle est ma croyance et ce que nous révèlent les esprits supérieurs. Ma croyance se base sur la raison et la logique, pas sur une croyance aveugle à des révélations quelconques. Nous, nous nous sommes incarnés sans connaissance et partons depuis zéro, alors que Jésus s'est incarné en possédant déjà la connaissance.

Spirit,

Vous dites que l'esprit de Jésus et donc "sa personne" s'est émané de Dieu il y a 2000 ans. Donc, pour vous, l'esprit de Jésus est devenu un esprit "individuel", un "esprit sujet", quand il fut émané de Dieu. Ce qui veut dire que Jésus, comme esprit individuel, comme sujet n'existait pas avant l'an 0 de notre ère ; qu'il était comme tous les esprits que vous croyez émanés de Dieu, un avec Dieu ; il n'avait pas d'existence individuelle. Est-ce cela que vous croyez ?

Cordialement

Petero


Dernière édition par petero le Jeu 18 Mar 2010 - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Jeu 18 Mar 2010 - 15:11

spirit a écrit:
Jésus et les saints le prouvent et "ceux qui savent" le confirment. Un fils est de la même essence que son père, la différence c'est qu'il doit grandir et apprendre. Ce n'est qu'une métaphore qui, extrapolée dans la matière, a évidemment ses limites.

Spirit,

Le fils d'un homme est constitué comme son père ; il est de même nature que son père. Ok, et comme nous sommes nous mêmes fils d'hommes, nous avons une certaine connaissance de notre nature humaine. Mais là vous nous parlez de l'essence de l'âme. Que savons-nous, pauvre humains que nous sommes, sur l'essence de l'âme ? RIEN. Tous ce que nous percevons de l'âme, c'est ce que nous sommes capables d'en percevoir, au travers de notre nature humaine. Je suis incapable, Spirit, de communiquer directement avec votre âme ; je suis obligé de passer par ma nature humaine ; comme les âmes de vos défunts sont incapables de communiquer directement avec votre âme. Elles n'ont pas cette capacité. Elle sont obligé de passer par la nature humaine du médium.

Comment pouvez-vous dire que notre âme est d'essence divine quand d'une part on ne connaît rien sur l'essence de l'âme et encore moins sur l'essence de Dieu ?

Jésus est les saints n'ont jamais prouvés qu'ils étaient d'essence divine. Jésus a dit qu'Il était Dieu, il a donné des signes de sa puissance, mais pas de son essence.

Tout ce que nous savons sur Jésus Dieu, c'est au travers de la nature humaine dans laquelle il s'est incarné. Si vraiment notre esprit avait été d'essence divine, comme Dieu, le Verbe de Dieu n'aurait jamais eu besoin de s'incarné pour se révéler à nous ; il l'aurait fait directement ; nous aurions été dès notre soit disant émanation, dans la vision béatifique.

Cordialement

Petero


Dernière édition par petero le Jeu 18 Mar 2010 - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Jeu 18 Mar 2010 - 15:19

Citation :
Hooooo Tourtou, c'est pas très gentil ton salut militaire...

Spirit

Je sais, mais je n'y peut rien... Cette confusion entre la nature humaine et la nature Divine est voulue par tes entités dit supérieures. C'est pour cette raison qu'ils appellent une nature humaine, une nature divine, afin d'amener cette confusion... La seule chose qui les intéressent du Christ est son aspect Divin et cela parce qu'ils espèrent devenir des Dieux. Il faut vraiment avoir un orgueil supérieur pour s'imaginer devenir un jour des Dieux! L'humilité (voir sa propre réalité telle qu'elle est) est un diamant qu'ils ne sont pret de découvrir... Il n'y a aucune évolution possible dans l'orgeuil. Le jour ou ils reconnaîtront leur ignorance, lls commenceront peut-être à évolluer... Mais pour l'instant on dit: "ne donnez pas vos perle aux pourceaux"... :sage:

Salut bien, mon coeur. I love you salut

p.s. Tu n'as aucune raison d'avoir honte d'être ici (cela n'est que l'expression de l'orgueil qui se sens supérieur).. Ces entités ne touchent que l'orgueil humain finalement (c'est évident)...

Tourtou
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Jeu 18 Mar 2010 - 20:58

Attention de ne pas trop jouer avec l'essence, c'est dangereux !
Et ça prend vite feu ! Mr.Red

Un petit intermède dans ce débat très sérieux Mr. Green ... Bon OK, je sors... Arrow
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Jeu 18 Mar 2010 - 21:07

spirit a écrit:
Ce que je veux dire c'est que l'esprit de Jésus (donc sa nature divine), EST de toute éternité. C'est son humanité qui a débuté à l'an zéro.

Avant l'an zéro L'esprit de Jésus était "comme" Dieu.

Spirit,

Que nous révèle Dieu en donnant son Nom à Moïse : "Je Suis celui qui Suis" ou "Je suis m'envoie vers vous" Dieu se présente comme celui qui est l'Être au sens le plus existensiel. Dieu n'est ni ceci, ni cela, il est l'Unique, l'Incomparable, le Tout-Autre ; Il Est.

Dieu se présente comme étant "quelqu'un" = "Je" ; il s'affirme en tant que personne. De fait, Dieu en s'adressant à son Peuple, n'est plus un inconnu ; il se présent comme "une personne" avec laquelle on va avoir "une relation" de personne à personne. Je n'ai pas de relation avec la terre, avec la mer, avec les animaux qui restent des êtres impersonnels.

Ne trouvez-vous pas très étonnant que Jésus utilise pour s'adresser aux pharisiens la même expression : "Si vous ne croyez pas que Je Suis, vous mourrez dans vos péchés". (Jean 8, 24)

C'est comme si Jésus leur avait dit : "si vous ne croyez pas que je suis l'Unique, l'Incomparable, le Tout-Autre, que "Je Suis celui qui Suis", c'est à dire "le Dieu de vos pères", vous mourrez dans vos péchés.

Est-ce que Jésus, dans cette Parole, se présente aux pharisiens comme un esprit qui est "COMME DIEU" ? NON ; car dans ce cas il n'aurait jamais utilisé l'expression "Je Suis". Celui qui EST n'est pas COMME. Où on "Est", ou "on est comme". Si on EST COMME on n'EST pas. Comprenez-vous ce que je veux dire.

Si je dit "Je suis Spirit", cela veut dire qu'en vérité Je suis Spirit. Si je dis "Je suis comme Spirit", alors je ne suis plus Spirit. Je suis quelqu'un d'autre. Si je dis "Je Suis", je ne peux pas dire ensuite "Je Suis comme".

l'Esprit de Jésus ne peut pas "Être Dieu" et "Être comme Dieu".

Moi je trouve qu'il y a quelque chose de pas très logique dans votre raisonnement.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Jeu 18 Mar 2010 - 21:57

spirit a écrit:
Tourterelle a écrit:
Citation :
Hooooo Tourtou, c'est pas très gentil ton salut militaire...

Spirit

Je sais, mais je n'y peut rien... Cette confusion entre la nature humaine et la nature Divine est voulue par tes entités dit supérieures. C'est pour cette raison qu'ils appellent une nature humaine, une nature divine, afin d'amener cette confusion... La seule chose qui les intéressent du Christ est son aspect Divin et cela parce qu'ils espèrent devenir des Dieux. Il faut vraiment avoir un orgueil supérieur pour s'imaginer devenir un jour des Dieux! L'humilité (voir sa propre réalité telle qu'elle est) est un diamant qu'ils ne sont pret de découvrir... Il n'y a aucune évolution possible dans l'orgeuil. Le jour ou ils reconnaîtront leur ignorance, lls commenceront peut-être à évolluer... :sage:

Salut bien, mon coeur. I love you salut

Tu n'a aucune raison d'avoir honte d'être ici (cela n'est que l'expression de l'orgueil qui se sens supérieur)..

Smile Mais détends-toi Tourtou, personne ne veut devenir Dieu. Ne pas devenir Dieu est même la condition sine qua none de la vie éternelle. On peut s'en approcher à tel point qu'on peut atteindre une telle sainteté qu'elle puisse être assimilable à celle de Dieu, mais sans être Dieu lui-même et sans être omniscient. Ce serait quoi alors faire UN avec Dieu si on en est pas digne? Peut-être s'agit-il de faire UN avec Dieu dans l'Amour et d'en être séparé par la connaissance? Quoi qu'il en soit, ne t'inquiète pas, j'ai dit que la finalité du message que j'ai postée était discutable. Ceux que beaucoup d'autres disent c'est qu'on ne peut jamais rejoindre Dieu et que c'est cela le gage de la vie éternelle.

Bisous quand-même I love you flower

Spirit sunny

J'en suis d'accord spirit à par une miette.

Si Jésus est Dieu,et il l'est,de s'unir à Lui,nous fait Un avec lui
Nous devenons Lui par adoption et co-héritiers:nous devenons Dieu

Mais sans atteindre l'essence même de Dieu.A trop près s'approcher de la flamme nous brûlons.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Ven 19 Mar 2010 - 11:57

Jésus ne garde pas du tout, à partir d'un certain moment, l'ambiguité sur la divinité. Lisqez saint Jean. Il se proclame YAHVE, et ce plusieurs fois, disant même qu'il existait "avant Abraham" et ce DANS LE PRINCIPE.

Les Juifs, ce jours là, voulurent le lapider.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Ven 19 Mar 2010 - 12:11

spirit a écrit:
petero a écrit:
spirit a écrit:
Ce que je veux dire c'est que l'esprit de Jésus (donc sa nature divine), EST de toute éternité. C'est son humanité qui a débuté à l'an zéro.

Avant l'an zéro L'esprit de Jésus était "comme" Dieu.

Spirit,

Que nous révèle Dieu en donnant son Nom à Moïse : "Je Suis celui qui Suis"

Heu... vous êtes sérieux, là? Shocked cet espèce de démon qui parle soi-disant à Moïse serait Dieu (sans compter que cet ange mi-démon et mi-dieu se disait Dieu des hébreux)?

Soyons un peu sérieux, voyons, je ne suis pas ici pour discuter de légendes ou de contes de fées.

Si Jésus a dit "je suis" c'est parce que probablement il a voulu dire que son esprit existe depuis toujours. Et encore faut-il qu'il y ait eu une correcte interprétation suivie d'une correcte traduction.

Mais de grâce, Pétéro, ne venez jamais me citer l'AT en référence pour justifier une quelconque vérité.

Spirit,

En rejetant l'AT vous rejetez l'Ancienne Alliance et vous rejetez Jésus-Christ venu accomplir l'Ancienne Alliance. Vous rejetez le véritable Christ et le Dieu véritable pour mettre à sa place, à la place de Dieu, le dieu qui sort de votre imagination, un dieu préfabriqué, un faux dieu qui est peut-être très "séduisant", "très attirant", mais qui n'a rien à voir avec le Dieu révélé par Jésus-Christ ; comme vous mettez à la place de Jésus-Christ, un faux Christ qui est lui-même séduisant, attirant, mais qui n'est pas le vrai Christ, le vrai Jésus-Christ dont ont témoigné les Apôtres.

Le véritable conte de fée, c'est celui que vous élaborez avec votre imagination. Le dieu dont vous témoignez et le Christ dont vous témoignez, c'est celui qui est sortie de votre imaginaire, c'est celui de votre conte de fée ; il n'a rien à voir avec le Dieu dont a témoigné Moïse et dont témoigne le Nouveau Moïse, Jésus.

Voici ce que dit Jésus aux pharisiens : "Car si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, car c'est de moi qu'il a écrit. Mais si vous ne croyez pas à ses écrits, comment croirez-vous à mes paroles?" (Jean 5, 46-47)

Cette parole du Christ elle est pour vous Spirit. Comment voulez-vous croire dans les paroles de Jésus-Christ, le Nouveau Moïse, celui que Moïse annonçait en figure, si vous croyez que les écrits de Moïse ne sont que légende et conte de fée ?

Comment voulez-vous croire que Jésus est "Je Suis", si vous ne croyez pas dans le témoignage de Moïse qui nous rapporte, dans ses écrits, que Dieu s'est révélé à Lui dans le buisson ardent en se présentant comme étant "Je Suis".

Le Christ dont vous témoignez sur ce forum, il n'a donc rien à voir avec le Christ dont ont témoignés les Apôtres, dont témoignent les Evangélistes ; il n'a rien à voire avec le Christ qui nous invite à croire à tout ce que Moïse e dit, à tout ce qu'il a écrit.

En rejetant l'AT vous vous privez de la clé qui permet de découvrir qui est Jésus et ce qu'il est venu accomplir ; vous vous privez de ce qui "ouvre le coeur à l'intelligence des Ecritures" ; ce dont Jésus s'est servi lui-même pour ouvrir le coeur de ses disciples à la compréhension de tout ce dont il avait été les témoins depuis qu'ils suivaient Jésus : "Et, commençant par Moïse et parcourant tous les Prophètes, il leur interpréta dans toutes les Ecritures ce qui le concernait.... Puis il leur dit : "Telles sont bien les paroles que je vous ai dites quand j'étais encore avec vous : il faut que s'accomplisse tout ce qui est écrit de moi dans la Loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes." Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Ecritures" (Luc 24, 27 ; 24, 44-45)

Tant que vous rejeterez l'AT vous resterez dans l'incapacité d'entrer dans la connaissance de la Révélation ; vous resterez étranger au véritable Messie annoncé par Moïse et les prophètes ; au véritable Jésus-Christ dont on témoignés les Apôtres. Tant que vous resterez enfermé dans votre propre conte de fée, vous ne pourrez pas rencontre le vrai Jésus-Christ, celui que Philippe, l'Apôtre de Jésus a rencontré : "Philippe rencontre Nathanaël et lui dit : "Celui dont Moïse a écrit dans la Loi, ainsi que les prophètes, nous l'avons trouvé : Jésus, le fils de Joseph, de Nazareth." (Jean 1, 45)

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Ven 19 Mar 2010 - 12:58

spirit a écrit:
Vous savez très bien que Jésus garde intentionnellement l'ambigüité sur le fait qu'il soit Dieu ou pas.
Il y a également: "Personne n’a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître." Jean 1:18. Pourquoi dire que personne n'a jamais vu Dieu alors que Jésus était là devant eux ?

Spirit,

Ce que St Jean veut dire, c'est que personne n'a jamais vu Dieu directement, en son essence. Seul le Fils unique, qui Est dans le sein du Père, et donc qui "voit Dieu directement", est dans la vision du Père, Lui le voit et il est le seul qui puisse nous faire connaître le Père en vérité.

Les Apôtres n'avaient pas la vision béatifique ; ils voyaient Jésus au travers de l'humanité du Christ ; ce qui les obligeait à poser des actes de foi en Lui.

[quote)"Spirit"]Il y a plus d'écrits qui démontrent qu'il n'est pas Dieu le père [/quote]

Jésus n'a jamais dit qu'il était Dieu le Père !!! Les Apôtres n'ont jamais témoigné que Jésus était Dieu le Père. Jésus est Dieu le Fils unique. Il est l'Un de Dieu avec le Père et l'Esprit.

Spirit a écrit:
que le contraire (inutile que je vous en fasse la liste que vous devez connaitre par coeur et qui serait trop longue).


Jésus a simplement démontré qu'il était, tout en étant pleinement Dieu, pleinement homme.

Spirit a écrit:
Jésus devait s'exprimer de cette manière pour être crédible. Quand je vois le fils de mon frère je dis aussi: "Quand je vois le fils, je vois le père", mais est-ce que le père et le fils sont une seule personne ?

Jésus, en disant "qui me voit voit le Père", n'a jamais dit que Lui et le Père n'était qu'une seule et même personne. Un personne se fait connaître, au travers de sa nature. Ce que Jésus nous a révélé, c'est que son Père se révèlait par Lui, par son Être divin qui leur était "commun". Quand les Apôtres entendent Jésus dire : "Voici si longtemps que je suis avec toi, et tu ne me connais pas Philippe", c'est la personne du Père qui a ce moment là passe par la nature humaine assumée par son Fils pour se révéler. Il utilise la nature humaine assumée par son Fils ; il n'utilise pas la personne de son Fils. C'est la personne du Père qui parle au travers de la nature qui leur est commune, la nature divine ; et la nature humaine assumée par le Fils.

C'est comme si votre propre fils vous disait : "montre-moi mon grand-père" et que tout à coup, votre grand-père qui serait en vous, répondrait : "il y a si longtemps, Bruno (exemple) que je suis avec toi et tu ne me connais pas". Votre père, Spirit, ne peut pas dire cela à votre fils par vous ; Le Père de Jésus, pouvait le faire, car il ne fait qu'Un seul Être : "Il Est", avec son Fils".

Spirit a écrit:
Auriez-vous cru en une personne se disant "je suis comme Dieu"? Il aurait fallu alors qu'il précise "ma nature divine est comme Dieu, pas ma nature humaine". Ce n'était pas du tout le cas qu'il complique encore plus ce que déjà personne ne comprenait.

Parce que vous croyez que les pharisiens l'auraient cru d'avantage s'il leur avait dit : "ma nature divine est comme Dieu, pas ma nature humaine !!!!" . Sur quoi Jésus leur demande de faire reposer leur foi ? Sur les oeuvres qu'il accomplit et les signes qu'il donne : "Si je ne fais pas les oeuvres de mon Père, ne me croyez pas; mais si je les fais, quand bien même vous ne me croiriez pas, croyez en ces oeuvres, afin de reconnaître une bonne fois que le Père est en moi et moi dans le Père." (Jean 10, 37-38)

Lorsque Jésus dit qu'il a le pouvoir de remettre les péchés, les pharisiens savent très bien que Dieu seul a ce pouvoir. C'est la raison pour laquelle Jésus leur dit : "Si vous ne croyez pas que Je Suis, vous mourrez dans vos péchés" ; sous entendu, si vous ne croyez pas que Je Suis Dieu qui pardonne les péchés, vous n'accueillerez jamais le pardon des péchés que je donne.

C'est bien parce que Jésus fait des choses que Dieu seul peut faire, comme pardonner les péchés ; ou se dire maître du Sabbat, que les pharisiens le rejette, l'accusent de blasphémer. La réaction des pharisiens, c'est la preuve que Jésus était sans ambiguité avec eux.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Ven 19 Mar 2010 - 13:04

spirit a écrit:
Si Jésus a vraiment dit "Car si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, car c'est de moi qu'il a écrit. Mais si vous ne croyez pas à ses écrits, comment croirez-vous à mes paroles?" (Jean 5, 46-47), je peux vous dire sans crainte que je ne crois même plus en Jésus.

Spirit,

Vous n'avez jamais cru dans le Christ Jésus dont témoigne les Evangiles. Le Jésus auquel vous avez cru, c'est le Jésus que vous vous êtes fabriqué. Vous ne risquez donc pas de ne pas croire en Jésus ; puisque c'est en un "clône" de Jésus que vous semblez avoir mis depuis longtemps votre foi.

Ce qui explique que dans toutes les paroles rapportées par les évangélistes, et qu'aurait prononcées Jésus ; soit vous les rejetées comme étant fausse quand elle sont imprononçable par votre clône ; soit vous essayez de les adapter au caractère de votre clône.

Spirit a écrit:
Si on veut croire encore à Jésus après ça, on ne peut qu'en déduire que les évangiles n'ont pas été inspirés par l'esprit saint! Jean s'est complètement planté et tout l'édifice de l'église s'écroule de toute manière.

NON, Spirit, c'est vous qui vous vous plantez totalement en ayant mis votre foi dans ce Jésus imaginaire que vous vous êtes fabriqué.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Ven 19 Mar 2010 - 13:12

spirit a écrit:
Pétéro a écrit: "En rejetant l'AT vous vous privez de la clé qui permet de découvrir qui est Jésus et ce qu'il est venu accomplir"

Ainsi donc, pour vous, un Dieu qui prône la guerre, la lapidation, l'esclavage, le sacrifice des humains et des animaux et qui désire des offrandes matérielles serait un Dieu tout Amour qu'il faudrait aimer?

Désolé Pétéro, mais je n'ai vraiment pas peur de le dire, ce Dieu là je l'ai en horreur et je le combattrai de toutes mes forces jusqu'à la fin de ma vie!

Si Jésus a vraiment dit "Car si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, car c'est de moi qu'il a écrit. Mais si vous ne croyez pas à ses écrits, comment croirez-vous à mes paroles?" (Jean 5, 46-47), je peux vous dire sans crainte que je ne crois même plus en Jésus.

Pas étonnant que les religions courent toutes à l'apostasie générale. Tout ça donne littéralement la gerbe!

Si on veut croire encore à Jésus après ça, on ne peut qu'en déduire que les évangiles n'ont pas été inspirés par l'esprit saint! Jean s'est complètement planté et tout l'édifice de l'église s'écroule de toute manière.

Spirit :|

Ce que décrit l'AT se sont les oeuvres des hommes : tant leur mauvais en eux, que leur foi !
Et on en est toujours là aujourd'hui, sauf......... que le NT nous donne le moyen de changer nos coeurs.
Le plus difficile, c'est la volonté.... D'où le combat de la foi.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Ven 19 Mar 2010 - 13:53

Ce que tu sélectionnes, spirit, se sont les phrases mêmes de la Bible.
Il faut autant d'énergie pour mettre une phrase en entier que pour la 'sectionner' comme tu le fais. Ca ne vaut même pas la peine de te corriger sur ton comportement vis-à-vis de nos 'fadaises'....
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Ven 19 Mar 2010 - 14:38

spirit a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Jésus ne garde pas du tout, à partir d'un certain moment, l'ambiguité sur la divinité. Lisqez saint Jean. Il se proclame YAHVE, et ce plusieurs fois, disant même qu'il existait "avant Abraham" et ce DANS LE PRINCIPE.

Les Juifs, ce jours là, voulurent le lapider.

Heureusement que vous avez rajouté "à partir d'un certain moment". Que c'est-il donc passé? Jésus se serait aperçu que sa stratégie ne fonctionnait pas et qu'il fallait qu'il dise clairement qu'il était Dieu? Et où le dit-il clairement?

Depuis Noé jusqu'à Jésus, Dieu a toujours agi PROGRESSIVEMENT. Il disait chaque chose en son temps, au moment voulu.

L'Eglise aussi, tout en ayant tout reçu par Jésus, ne cesse de progresser dans la compréhension de ce qu'il avait dit.




Citation :


Dire qu'il EST de tout éternité et qu'il existait avant Abraham DANS LE PRINCIPE, absolument personne ne le met en doute, ça ne veut pas dire qu'il est Dieu. Mais qu'est ce que "LE PRINCIPE" si ce n'est Dieu le père? Encore ici il se dissocie du père.

Il (dans sa divinité) est la CONTEMPLATION ETERNELLE que le Père a de lui-même. Voilà pourquoi il est Dieu, identique à Dieu (qui se connaît parfaitement) tout en étant face au Père et en venant de lui.

Et son humanité est autre chose : il l'a assumé il y a 2000 ans seulement.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Ven 19 Mar 2010 - 15:07

L'Esprit Saint mesure la vitesse. Et ne vous inquiétez pas pour l'Eglise. Elle ne grandit et diminue que par la volonté de Dieu qui en fait son instrument pour le salut du grand nombre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Ven 19 Mar 2010 - 15:21

spirit a écrit:
Ca va, assez de fadaises! Si le NT s'appuie sur l'AT pour être crédible c'est que tout est à jeter à la poubelle.

Le NT ne s'appuie pas sur l'AT pour être crédible. Pour découvrir qui est le Christ et ce qu'il vient réaliser, il faut s'appuyer sur l'AT, car Jésus accompli les promesses de l'AT ; il mène à son terme l'Alliance passée par Dieu avec Moïse, il accomplit cette Alliance.

Spirit a écrit:
Rien que dans l'exode voilà ce qu'on peut trouver, non pas sur les hommes, MAIS SUR DIEU!!:

L'Éternel dit: J'ai vu la souffrance de mon peuple qui est en Égypte, et j'ai entendu les cris que lui font pousser ses oppresseurs, car je connais ses douleurs. (nous avons ici un Dieu qui sélectionne son peuple)

Dieu ne sélectionne pas. Dieu, en appelant Abraham, en le mettant à part, s'est constitué "un peuple" avec lequel il va conclure une alliance ; un peuple qu'il s'engage à sanctifier, à rendre saint à condition que ce peuple écoute sa Parole et la mette en pratique, respecte le contrat passer avec Lui. Dieu va s'attacher à ce petit peuple minuscule, demandant, en retour, à ce petit peuple, de s'attacher à Lui. Ce petit peuple qui ne va pas réussir à s'attacher ; qui va sans cesse être infidèle à l'alliance ; ce petit peuple que Dieu va reprendre sans cesse, va ramener sans cesse dans l'alliance. Ce petit peuple, qui va finir par se retrouver prisonnier du Pharaon, esclavage du Pharaon ; et que Dieu va abandonner pendant quelques années pour le rendre "humble".

C'est alors qu'une fois humilié, brisé, que Dieu vient à son secours en appelant Moïse et en l'envoyant libérer son Peuple. Dieu pour sauver l'humanité du déluge, avait choisi un homme, Noé ; pour sortir l'humanité du paganisme, il avait appelé Abraham ; pour sauver son Peuple de cet esclage des Egyptiens, il a appelé Moïse. Dieu pour venir en aide à l'humanité, passe toujours par des hommes qu'il met à part, à qui il confie une mission, et à qui il donne ses dons pour réaliser cette mission.

Nous avons donc là un Dieu qui fait "miséricorde" à son Peuple, en ayant "pitié de lui". Un Dieu qui vient au secours de son Peuple ; qui ne l'abandonne pas totalement. Cela n'a rien à voir avec un Dieu qui sélectionne. Ce que l'on oublie de dire, c'est que cet esclavage a sauvé le peuple d'Israël d'un plus grand mal, celui de la famine. Dieu s'est servi de cet esclavage pour sauver son peuple de la famine ; cet esclavage qui a redonner faim de Dieu ; qui a fait que les coeurs de ses enfants, brisés, humiliés, se sont à nouveau tourner vers Lui pour réclamer de l'aide.

Spirit a écrit:
3.11
Moïse dit à Dieu: Qui suis-je, pour aller vers Pharaon, et pour faire sortir d'Égypte les enfants d'Israël?
J'ai aussi établi mon alliance avec eux, pour leur donner le pays de Canaan, le pays de leurs pèlerinages, dans lequel ils ont séjourné. 6.5
J'ai entendu les gémissements des enfants d'Israël, que les Égyptiens tiennent dans la servitude, et je me suis souvenu de mon alliance.
(nous avons ici un Dieu qui "se souvient" - sic, heureusement, Dieu a de la mémoire Rolling Eyes - et qui établit des alliances avec des hommes)

Si tu ne laisses pas aller mon peuple, je vais envoyer les mouches venimeuses contre toi, contre tes serviteurs, contre ton peuple et contre tes maisons; les maisons des Égyptiens seront remplies de mouches, et le sol en sera couvert.
L'Éternel distinguera entre les troupeaux d'Israël et les troupeaux des Égyptiens, et il ne périra rien de tout ce qui est aux enfants d'Israël.
9.5 (ici nous sommes en plein délire légendaire...)

Non, nous ne sommes pas en plein délire légendaire. Dieu va simplement, par toutes ces épreuves qui vont s'abattre sur Pharaon et son Peuple, chercher à briser l'orgueil de ce Pharaon. Vous me disiez que Dieu aurait pu casser le bras du pharaon !!! Parce que vous croyez que c'est en cassant le bras de quelqu'un qu'on brise son orgueil ? Non, on brise l'orgueil de quelqu'un en brisant son coeur ; son esprit. Dieu voyant que les malheurs qui s'abattent sur le Pharaon ne brise pas son orgueil, va s'attaquer à ce que le Pharaon a de plus cher, ce qu'il chérie le plus, son fils. Dieu va faire mourir son fils.

Dieu est allé doucement avec le Pharaon. Il lui a donné six fois l'occasion de se convertir, de changer d'avis, de laisser partir le peuple d'Israël. Un dieu cruel, n'aurait pas donné autant de chance à Pharaon qui finit par reconnaître lui-même que ce Dieu qui le frappe est "juste" et que c'est lui qui est "injuste" : "Pharaon fit appeler Moïse et Aaron et leur dit : "Cette fois, j'ai péché; c'est Yahvé qui est juste, moi et mon peuple, nous sommes coupables. Priez Yahvé. Il y a eu assez de tonnerre et de grêle. Je m'engage à vous laisser partir et vous ne resterez pas plus longtemps." (Exode 9, 27-28)

C'est parce que Pharaon ne va pas tenir sa promesse que Dieu va continuer à le frapper dans un seul but : "briser son coeur endurci par l'orgueil" : "Quand Pharaon vit que la pluie, la grêle et le tonnerre avaient cessé, il recommença à pécher, et lui et ses serviteurs appesantirent leur coeur. Le coeur de Pharaon s'endurcit et il ne laissa pas partir les Israélites, comme Yahvé l'avait prédit par Moïse." (Exode 9, 34-35)

Moïse ne va pas arrêter de se repentir et de revenir sur ses promesses. Il faudra la mort de son fils et de tous les premiers nés d'Egypte pour que Pharaon capitule et laisse partir le peuple avec tous ses troupeaux. Pharaon qui est avertit de la sentence que Dieu a prononcé et qui malgré cet avertissement, refuse de céder.

Ce n'est pas Dieu qui est responsable de la mort du fils du Pharaon et de tous les premiers d'Egypte, c'est le Pharaon qui bien qu'avertit a laissé Dieu faire. (Exode 11, 1-8)

Spirit a écrit:
Consacre-moi tout premier-né, tout premier-né parmi les enfants d'Israël, tant des hommes que des animaux: il m'appartient. tu consacreras à l'Éternel tout premier-né, même tout premier-né des animaux que tu auras: les mâles appartiennent à l'Éternel. (ici Dieu fait un festin avec les nouveaux nés! Rolling Eyes )

Cher Spirit, je découvre que vous n'avez jamais vraiment lu et étudié l'AT. Dieu n'a jamais demandé à ce que tous les premiers nés parmi les enfants d'Israël, soient immolés. Ils ont été "consacrés" à Dieu ; mis à part pour servir Dieu. Seul les premiers nés des animaux, excepté celui de l'âne remplacé par une brebis, ont été immolés, ont servis pour le sacrifice. Ce sont ces "premiers nés consacrés à Dieu" qui seront remplacé plus tard par "les fils de Lévi", moyennant le paiement de 5 sicles.

Spirit a écrit:
et, comme Pharaon s'obstinait à ne point nous laisser aller, l'Éternel fit mourir tous les premiers-nés dans le pays d'Égypte, depuis les premiers-nés des hommes jusqu'aux premiers-nés des animaux. Voilà pourquoi j'offre en sacrifice à l'Éternel tout premier-né des mâles, et je rachète tout premier-né de mes fils. (encore ici nous avons un exemple de l'Amour et de la miséricorde absolue de Dieu dans le massacre de nouveaux nés)

Offrir en sacrifice cela ne voulait pas dire "faire mourir les premiers nés pour faire plaisir à Dieu". La preuve c'est que Dieu a demandé à Abraham de ne pas "immoler son fils" ; pourquoi aurait-il demandé aux hébreux ce qu'il n'a pas demandé à Abraham. Votre méconnaissance profonde de l'AT fait que vous l'avez très mal interprété.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Ven 19 Mar 2010 - 15:37

spirit a écrit:
La seule chose qu'il faut savoir c'est: Est-ce dieu qui a dit cela, oui ou non?

Si oui, sortez une bonne fois pour toute cet AT de votre enseignement, sinon vous allez à votre perte.

Spirit sunny

C'est de votre lecture complètement faussée, de l'AT qu'il vous faut sortir et je viens de vous donner la preuve de votre méconnaissance totale de l'AT. Vous voyez de la cruauté là où Dieu fait preuve de beaucoup de patience avec l'homme cruel (la patience dont Dieu fait preuve avec le Pharaon) ; comme vous voyez de la cruauté à où il n'y en a pas (quand vous interprétez la "consécration des premiers nés d'Israël, comme une "immolation").

C'est vous, qui en interprétant très mal les Ecritures, faites de Dieu quelqu'un de cruel, alors qu'il ne l'est pas. Lorsqu'il l'est, c'est parce qu'il n'a pas d'autre choix, comme à Sodome et Gomorrhe. L'homme qui ne se convertit pas doit craindre "la colère de Dieu"; comme il devra craindre la colère de l'Agneau.

Votre dieu Spirit, est un dieu qui permet tout ; qui laisse l'homme juge de tout ce qu'il fait ; qui laisse l'homme sans aucun repère, sans aucune loi. Le Dieu des chrétiens est un Dieu qui avertit l'homme des malheurs qui risquent de s'abbatre sur Lui s'il ne change pas de vie, de comportement ; s'il ne se laisse pas purifier et sanctifier par Lui. Le malheur qui s'abattra sur l'homme c'est le malheur qu'il a fait venir sur Lui ; qu'il aura lui-même provoquer par son conduite.

Dans le lévitique, il est dit que le sang du pécheur retombe sur lui. Jésus a choisit de remplacer le sang du pécheur, par son propre sang, le sang du Saint, pour que le péché soit pardonné et l'homme sauvé. L'homme qui aura rejeté jusqu'au bout, jusqu'au jugement dernier le sang que Jésus verse pour le libérer de son péché, le sauver, verra le malheur de son péchés, de ses péchés, retomber sur lui.

Comme le Pharaon fut coupable de la mort de son fils et de tous les premiers nés d'Egypte, le pécheur sera responsable de sa mort éternelle, parce qu'il aura refusé de se convertir et de recevoir du Christ la Vie éternelle.

Voilà la Vérité, Spirit et pas celle que vous avez élaboré à partir de votre mauvaise interprétation des Ecritures. Voilà ce qui arrive quand on cherche à interpréter avec son propre esprit où avec l'aide d'esprits que l'on croit supérieur à l'Esprit du Christ, l'Esprit de Dieu.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Ven 19 Mar 2010 - 23:14

spirit a écrit:
Pétéro, je n'ai absolument pas envie de débattre avec vous les écrits de l'AT, ces textes, s'ils ne sont pas lus comme une fable ou une légende, sont pour moi une insulte à mon intelligence. Ils ne méritent même pas un débat.

Désolé Spirit,

Mais on ne peut débattre du Christ, de ses Paroles, de sa Vie, sans aller voir l'AT. C'est ce que Jésus a fait lui-même avec les disciples d'Emmaus. Jésus nous renvoie, pour comprendre l'oeuvre qu'il vient réaliser, à l'AT, à commencer par Moïse. Sans l'AT il est impossible de comprendre le Christ.

Votre rejet de l'AT, c'est ce qui explique votre total incompréhension à l'égard du Christ, de ses Paroles, de son oeuvres et votre total incompréhension à notre égard, nous les disciples du Christ.

Comme vous l'avez dit, vous n'avez pas d'autre choix, en rejetant l'AT, que de rejeter le Christ qui se réfère à l'AT ; comme étant celui qui s'est révélé à Moïse ; comme étant Celui qui a envoyé Moïse et qui vient Lui-même maintenant, en son Fils, pour nous libérer du péché et de la mort qui nous retenaient jusqu'à sa venue, prisonniers.

C'est d'ailleurs ce que vous avez fait. Vous avez rejeté le Christ du NT pour vous faire le disciple du Christ que vous ont annoncé vos entités du bas astral et qui n'a rien à voir avec le Christ révélé par les Apôtres ; l'Agneau de Dieu dont on doit redouter la colère au jour du jugement dernier.

Ce Jésus là, qui s'est présenté comme étant l'Eternel, il y a longtemps que vous l'avez rejeté Spirit. Continuez à suivre ce Christ que vous annonce ces entités soit disant supérieures, que vous croyez sans pouvoir vérifier qu'elles sont vraiment supérieures, et vous irez tout droit "au suicide" vous aussi Laughing

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Sam 20 Mar 2010 - 2:01

spirit a écrit:
petero a écrit:
[...Votre rejet de l'AT, c'est ce qui explique votre total incompréhension à l'égard du Christ, de ses Paroles, de son oeuvres et votre total incompréhension à notre égard, nous les disciples du Christ.


Je l'ai déjà dit, ou Dieu est tout Amour et toute miséricorde, ou il ne l'est pas, il n'y a pas de demie mesure. Ce que je rejette ce n'est pas le Christ, mais l'église. Jésus ne peut pas se contredire d'un millénaire à l'autre. Le problème est ailleurs et votre erreur est de ne pas le chercher. L'église est coincée parce que cela contredirait le dogme de l'infaillibilité et elle perdrait tout son pouvoir. Ce qu'elle ne comprend pas c'est que ce pouvoir elle ne l'a plus que sur les faibles et les ignorants. Les nouvelles générations ne sont pas dupes.

Spirit sunny

Je te l'annonce, Spirit, tu rejettes bien plus le Christ que tu ne le crois. Si tu ne le rejettais pas, tu l'aurais rencontré, et alors tu pourrais en parler. Sans l'avoir rencontré, tu te forges une idée mentale de ce qu'il pourrait être et tu t'en as fait une vérité. Ta vérité. Et "Ta vérité" qui n'ets pas la vérité du Christ vu que tu ne l'as pas rencontré, fait qu'elle t'obstrue le regard sur lui et t'interdit par là même de t'offrir la chance qu'il puisse t'atteindre. "Ta" vérité que ton mental a construite est une barrière à la connaissance. Même en Esotérisme, on parle du fait de se dégager du mental, ce que tu es à 1000 lieues de faire, vu que tu t'obstines dans tes idées mentales que ton égo érige devant tes yeux comme une barrière à la lumière et connaissance que tu recherches et désires tant. C'est aussi enseigné en ésotérisme.

Tu ne cherches pas le Christ Spirit, tu souhaiterais le chercher mais tu ne le cherches pas. LE Christ ne se cherche pas avec le mental, mais avec le coeur. LE coeur mène à la connaissance, pas le mental. Le mental, lui, est obstructeur à la connaissance.

Cet enseignement est un enseignement ésotérique. Celui auquel tu adhères, mais que tu ne suis pas.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» corps sans âme
» Sous corps de R
» Tantra de Kalachakra - Le livre du corps subtil
» La sortie hors du corps consciente, appelée aussi "voyage astral"
» cours iufm lumière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: