DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Jeu 04 Mar 2010, 15:46

spirit a écrit:
La puissance créatrice de notre esprit sera capable de générer son propre corps dans une dimension qui le lui permet. Inutile de disserter pendant 10 pages sur ce qui est naturel ou pas.

Dites-moi donc, cher Spirit, ce que vous avez créé depuis que vous êtes né, avec votre puissance créatrice ?

Combien de mort avez-vous ressuscité ? Et ces catastrophes qui vienne d'arriver en haiti ou au chili, ou en france, qu'avez-vous fait pour venir en aide à tous ces pauvres gens, avec votre puissance créatrice ? Pourquoi n'aller vous pas reconstruire toutes ces maisons qui se sont écroulés ; toutes ces digues qui ont été emportées par les eaux, avec votre puissance créatrice ?

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Jeu 04 Mar 2010, 15:53

spirit a écrit:
La résurrection physique de Jésus fut un moyen de convaincre, rien de plus.

Ah bon !!! Et quel intérêt Jésus avait-il à réssusciter physiquement pour convaincre ? Ne pouvait-il pas convaincre autrement ?

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80824
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Jeu 04 Mar 2010, 16:10

[quote]
spirit a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Vottre pensée liée au spiritisme n'est pas la foi chrétienne. Pas de réincarnation chez Jésus. Chaque personne reste elle-même, avec ses souvenirs et ses relations uniques.

Je ne vois pas où j'ai parlé de réincarnation. Certains peuvent éventuellement lier la réincarnation avec le résurrection, mais ce n'est pas ce que j'ai dit. La résurrection du corps est immédiatement après notre mort. La différence c'est que c'est un corps "immatériel".

Cette solution est tentante mais elle n'est pas chrétienne. Je vous mets un article de théologie catholique qui vous dira pourquoi :


Citation :

Q. 43, article 2 — Le corps ressuscité est-il la même chose que le corps astral dont parle la philosophie orientale ?

Objections :
1. Il semble que le corps des ressuscités, aussi bien au Ciel qu’en enfer, est la même chose que le corps astral. D’après la philosophie chinoise le corps astral possède le pouvoir de traverser les murs, ce qui semble être lié à la subtilité. Il peut se déplacer à grande vitesse dans l’espace ce qui est l’agilité. Il est libéré de tout défaut physique ce qui se rapporte à 1’intégrité etc. Or toutes ces pro¬priétés sont caractéristiques du corps des ressuscités.
2. Le corps astral est affranchi de toute vie végétative : il n’a pas besoin de se nourrir ou de respirer. Il est le siège d’une vie sensible dont l’exercice est très aisé lorsqu’il est séparé du corps physique. Or tout cela semble commun avec les propriétés du corps des ressuscités.
3. Si l’on admet que le corps astral n’est pas autre chose que le corps des ressuscités, on peut être amené à comprendre d’une manière nouvelle et intéressante le mystère de la résurrection. Celle-ci ne serait que la reprise par l’âme d’un corps psychique (qui n’est autre que le corps astral) ou l’absence de vie végétative s’explique par l’absence du corps physi¬que et de son inertie matérielle.

Cependant :
À la résurrection, les hommes retrouveront leur corps au complet. C’est pourquoi ce corps renouvelé sera composé de chair et d’os. Au contraire le corps astral est un corps vaporeux et impalpable et il se distingue du corps physique. Donc, il ne peut y avoir identité entre le corps glorieux et le corps astral.

Conclusion :
Selon certaines traditions philosophiques chinoises et indiennes, on peut discerner dans l’être humain trois degrés de vie auxquels correspondent trois corps parfaitement adaptés l’un à l’autre pour former une seule personne : le corps physique, le corps astral et le corps mental.
Le corps physique est le siège des facultés végétatives comme la nutrition, la reproduction, la croissance. Il est aussi le siège d’un autre corps appelé corps astral. C’est le corps physique qui est source de l’existence du corps astral. Mais, après la mort du corps physique, le corps astral s’en sépare et subsiste en se nourrissant de l’énergie de l’âme elle-même. Ainsi, les morts emportent avec eux leur psychisme, d’où l’expérience de la décorporation que rapportent de nombreuses personnes passées près de la mort. Le corps astral est, avec le corps physique, siège des facultés psychiques comme les sensations, les passions l’imagi¬nation et la mémoire. Le corps mental n’est autre que ce que nous appelons l’esprit, siège de l’intelligence et de la volonté. Ils ne lui donnent le nom de corps que par métaphore car, selon eux, il dépasse cette notion pour être entièrement spirituel. Le corps mental est im¬mortel et indestructible. C’est lui qui, dans la sagesse hindouiste, se réincarne à travers les âges.
Aristote distingue de la même façon trois degrés de vie mais son analyse s’attache moins à la cause matérielle, pour regarder la cause efficiente.
Ceci posé et dans l’hypothèse où le corps astral n’est pas une fiction, on doit admettre qu’il ne peut être identique au corps ressuscité tel que nous l’avons décrit et tel que la foi catholique en parle. En effet, ce qui ressuscite, ce n’est pas une partie du corps mais le corps humain tout entier avec sa chair et ses os. C’est ce que voulait signifier Jésus lorsque ses disciples le prirent pour un fantôme , c’est à dire pour une apparition vaporeuse semblable au corps astral. Il leur fit toucher son corps et Thomas mit la main dans son côté. Au contraire si Jésus était ressuscité en ce sens qu’il aurait retrouvé son seul corps psychique ou astral, il aurait ressemblé à un spectre impalpable et son corps serait reste au tombeau.

Solutions :
1. Il est vrai que les récits rapportent des expériences de décorporation manifestent que les handicaps du corps physique ne sont pas présents dans le corps astral. Celui-ci est décrit comme un double du corps physique composé d’une matière qui n’est pas corpus¬culaire. On pourrait appeler une telle matière une « matière psychique ». Cependant, l’intégrité de ce corps double n’est pas totale puisqu’il lui manque le corps physique qui fait essentiellement partie de la nature humaine. Il n’est donc pas identique au corps ressuscité.
Quant aux propriétés telles que l’agilité et la subtilité qui semblent appartenir au corps astral, elles sont une première participation de celles qui appartiendront au corps des élus lorsque la gloire de Dieu les aura transformés.
2. Que les propriétés du corps astral soient communes avec celles du corps des ressuscités, cela ne prouve pas qu’il lui soit identique. Il lui manque en effet la capacité de se rendre visible et palpable à volonté, tel que le Christ le pouvait. De même, il lui est impossible de toucher la matière atomique, de la goûter. Au contraire, le Christ manifesta à ses disciples qu’il pouvait manger puisqu’il prit du pain et du poisson avec eux. De fait, les morts avant leur résurrection ne sont pas en possession de la troisième partie du microcosme humain, à savoir le corps physique palpable. Le corps astral n’est pas le corps humain mais seulement une partie de ce corps. Il n’est donc pas identique au corps des ressuscités qui sera parfait.
3. La résurrection du Christ est modèle de la nôtre. Or, on doit admettre, avec la foi catholique, qu’il est vraiment mort et que son âme s’est séparée complètement de son corps. Lorsqu’il est ressuscité, il a retrouvé ce corps dans toute son intégrité. Il a pris de nouveau possession de sa chair qui reposait au tombeau et non seulement de son corps psychique ou corps astral. L’hypothèse contenue dans l’objection doit donc être rejetée comme opposée à la foi catholique. En premier lieu, elle méconnaît la perfection supérieure du corps des ressuscités en les réduisant à des corps fantomatiques. En second lieu, elle aboutit à réduire la résurrection du Christ et celle qui aura lieu à la fin des temps à un simple symbole. La raison de cette méfiance vis-à-vis du corps physique vient principalement de l’expérience terrestre de sa misère. Elle confond un mode provisoire lié à une purification avec la gloire que Dieu prépare pour ceux qui l’aiment.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80824
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Jeu 04 Mar 2010, 20:29

Le corps PHYSIQUe, fait de matière palpable, capable de manger, aura les propriété de lumière, d'agilité du corps astral. Voilà tout.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Jeu 04 Mar 2010, 20:38

spirit a écrit:
petero a écrit:
spirit a écrit:
La résurrection physique de Jésus fut un moyen de convaincre, rien de plus.

Ah bon !!! Et quel intérêt Jésus avait-il à réssusciter physiquement pour convaincre ? Ne pouvait-il pas convaincre autrement ?

Petero

Non! La résurrection corporelle était possible pour Jésus, pas de déplacer des montagnes. Parce que si vous pensez qu'un acte autre que la résurrection physique puisse être valable, à ce moment là Jésus n'avait même pas besoin de s'incarner. Il aurait suffit à Dieu d'apparaitre dans les cieux en mettant en garde l'humanité pour leur salut.

Spirit sunny

Si Dieu n'est pas apparu dans les cieux pour mettre en garde les hommes pour leur salut, c'est parce que le salut des hommes, Lui seul pouvait le réaliser, en devenant homme. C'est la raison de son incarnation, de l'incarnation de son Verbe qui va, au Nom de Dieu, réaliser ce salut de l'humanité. Jésus, comme il le dit à Marthe, la soeur de Lazare, est "la résurrection et le vie" ; il est le salut de l'humanité, car il est le seul qui puisse ressusciter l'homme et le faire vivre éternellement de sa Vie à Lui.

L'homme est incapable de se donner à lui-même la résurrection ; il est incapable de se sortir de la mort. Il fallait que Dieu rejoigne l'homme dans sa mort, jusque dans son tombeau, pour le sortir du tombeau et de la mort ; pour le faire entrer dans la Vie éternelle avec Lui.

Donc, apparaître dans les cieux pour mettre en garde, cela ne servait à rien du tout. Il fallait que Dieu descende des cieux, sortent des cieux pour sauver sa créature de la mort éternelle.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Jeu 04 Mar 2010, 20:47

spirit a écrit:
Mais vous vous retrouvez ABSOLUMENT AVEC CE QUE VOUS VOULEZ QUAND VOUS ÊTES à L'éTAT DE CORPS ASTRAL! C'est votre esprit qui crée ce dont vous avez besoin ou ENCORE besoin! Vous désirez de la chair et des os? Et bien vous avez de la chair et des os!

Expliquez-nous alors pourquoi le corps de chair du Christ ne se trouvait plus dans le tombeau, si le Christ n'en avait pas besoin pour apparaître à ses disciples, pouvant se donner, grâce à son corps astral, de la chair et des os ?

Votre explication loufoque ne tient pas face à l'absence du corps de Jésus dans le tombeau, au matin de la résurrection. Avec votre thèse, il n'y avait aucune raison qu'on ne retrouve pas le corps mort de Jésus dans le tombeau. Ors, il n'y avait plus de corps. S'il n'y en avait plus, c'est que Jésus est apparu avec ce corps ressuscité et pas avec un corps qu'il aurait créé pour que sa résurrection soit plus vrai ; ou pour faire plus de sensation, pour convaincre.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Jeu 04 Mar 2010, 22:33

spirit a écrit:
petero a écrit:
spirit a écrit:
Mais vous vous retrouvez ABSOLUMENT AVEC CE QUE VOUS VOULEZ QUAND VOUS ÊTES à L'éTAT DE CORPS ASTRAL! C'est votre esprit qui crée ce dont vous avez besoin ou ENCORE besoin! Vous désirez de la chair et des os? Et bien vous avez de la chair et des os!

Expliquez-nous alors pourquoi le corps de chair du Christ ne se trouvait plus dans le tombeau, si le Christ n'en avait pas besoin pour apparaître à ses disciples, pouvant se donner, grâce à son corps astral, de la chair et des os ?

Votre explication loufoque ne tient pas face à l'absence du corps de Jésus dans le tombeau, au matin de la résurrection. Avec votre thèse, il n'y avait aucune raison qu'on ne retrouve pas le corps mort de Jésus dans le tombeau. Ors, il n'y avait plus de corps. S'il n'y en avait plus, c'est que Jésus est apparu avec ce corps ressuscité et pas avec un corps qu'il aurait créé pour que sa résurrection soit plus vrai ; ou pour faire plus de sensation, pour convaincre.

Cordialement

Petero

Vous ne démontrez rien avec cet argument. Je ne pense pas que ce fut un problème pour Jésus de ressusciter avec son propre corps.


Spirit sunny

Je ne vois vraiment pas pourquoi Jésus aurait ressucité avec son propre corps puisque vous dites qu'il pouvait, avec un corps astral, se donner le corps qu'il voulait !!! Je démontre simplement l'absurdité de votre thèse. D'un côté vous nous dites qu'on n'a pas besoin de notre corps parce qu'on peut se donner celui que l'on veut ; et d'un autre côté vous nous dites que ce ne fut pas un problème pour Jésus de ressuciter avec son corps. Je ne vois vraiment pas pourquoi Jésus aurait alors ressusciter avec son corps, pouvant s'en donner un comme il voulait, avec son corps astral !!!

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Jeu 04 Mar 2010, 23:07

spirit a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Le corps PHYSIQUe, fait de matière palpable, capable de manger, aura les propriété de lumière, d'agilité du corps astral. Voilà tout.

Ben vous dites exactement la même chose que moi, à part que cela ne se passe pas (et ne peut se passer) sur terre.

Parce que votre espérance à vous est de retrouver un corps qui éprouve encore le besoin de manger? Et selon vous les propriétés de lumière et d'agilité du corps astral sont compatibles avec le fait de manger? Shocked

Cher Arnaud, vous êtes à des années lumière d'effleurer un semblant de début de vérité à ce niveau. Nous sommes voués à éliminer petit à petit tout ce qui est d'origine matérielle. Au fil de notre purification seuls la pensée et l'Amour deviennent importants. Le corps disparait petit à petit pour ne laisser place qu'à une lumière (ça ne prend pas quelques jours, évidemment). Vous arrivez à imaginer un corps astral devant aller aux toilettes? Ce que disent les défunts à ce sujet ne vous intéresse Pas?

Spirit sunny

Renier notre corps de chair, c'est renier "l'homme" que nous sommes créé par Dieu.
Lors de notre résurrection, comme le dit Arnaud, nous aurons un corps de chair mais glorifié.

"capable de manger, aura les propriété de lumière, d'agilité du corps astral. Voilà tout"

Ce qu'a fait le Christ ressuscité lorsqu'il est apparu à ses disciples. Ils ne l'ont pas reconnu tout de suite, par son propre corps de chair mais glorifié, apparu sans passer par la porte, mais l'ont reconnu en le touchant dans sa chair et lorsqu'il a mangé avec eux.

Le Christ lui-même, Dieu fait Homme, n'a pas renié, alors qu'Il était de condition divine, sa condition humaine, faite de chair.

Très sincèrement Spirit, c'est vous qui allez chercher bien loin, ce qui est tout simple.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Jeu 04 Mar 2010, 23:25

spirit a écrit:

Non! La résurrection corporelle était possible pour Jésus, pas de déplacer des montagnes. Parce que si vous pensez qu'un acte autre que la résurrection physique puisse être valable, à ce moment là Jésus n'avait même pas besoin de s'incarner. Il aurait suffit à Dieu d'apparaitre dans les cieux en mettant en garde l'humanité pour leur salut.

Saint Thomas avait déjà pesé le problème :

Somme Théologique, IIIa pars a écrit:




ARTICLE 2: L'Incarnation
était-elle nécessaire à la restauration du genre humain?





Objections:


1. Le Verbe de Dieu, étant parfaitement Dieu,
comme on l'a vu dans la première Partie, sa puissance n'a reçu de l'Incarnation
aucun accroissement. Donc, si le Verbe incarné a restauré la nature humaine, il
pouvait le faire même sans s'incarner.


2. Pour restaurer la nature humaine, ruinée par
le péché, rien ne paraissait requis, sinon que l'homme satisfasse pour le
péché. Or l'homme le pouvait, semble-t-il, car Dieu ne peut pas lui demander
plus qu'il ne peut faire; et puisqu'il est plus enclin à faire miséricorde qu'à
punir, de même qu'il impute à l'homme l'acte de son péché pour le punir, de
même doit-il lui imputer l'acte contraire pour son mérite. Il n'était donc pas
nécessaire à la restauration de la nature humaine que le Verbe de Dieu
s'incarne.


3. Le respect envers Dieu est une des conditions
principales pour que l'homme obtienne le salut; ce qui fait dire à Malachie (1,
6): "Si je suis père, où est l'honneur qui m'est dû? Si je suis maître, où
est la crainte qui m'est due? " Mais ce respect des hommes envers Dieu
sera d'autant plus grand qu'ils le considéreront comme élevé au-dessus de tous
et éloigné de la connaissance humaine. D'où la parole du Psaume (113, 4):
"Le Seigneur est élevé au-dessus de tous les peuples, sa gloire au-dessus
de tous les cieux. Qui est semblable au Seigneur notre Dieu? " Donc, il ne
convient pas à notre salut que Dieu nous devienne semblable en assumant notre
chair.


Cependant: ce qui délivre le genre humain de
la perdition est nécessaire au salut. Mais c'est ce que fait le mystère de
l'incarnation divine selon S. Jean (3, 6): "Dieu a tellement aimé le monde
qu'il a donné son Fils unique pour que tout homme qui croit en lui ne périsse
pas mais qu'il ait la vie éternelle." Donc l'Incarnation était nécessaire
au salut des hommes.


Conclusion:


Quelque chose est dit nécessaire à une fin de
deux façons: de telle façon que sans cela quelque chose ne puisse pas exister;
c'est ainsi que la nourriture est nécessaire à la conservation de la vie
humaine. Ou bien parce que cela permet de parvenir à la fin de façon meilleure
et plus adaptée; c'est ainsi qu'un cheval est nécessaire pour voyager. De la
première façon l'Incarnation n'était pas nécessaire à la restauration de notre
nature; car Dieu, par sa vertu toute-puissante, aurait pu restaurer notre
nature de bien d'autres manières. De la seconde façon, il était nécessaire que
Dieu s'incarne pour restaurer notre nature.
C'est ce que dit S. Augustin:
"Montrons que Dieu, à la puissance de qui tout est également soumis, avait
la possibilité d'employer un autre moyen, mais qu'il n'y en a eu aucun plus
adapté à notre misère et à notre guérison."


Et on peut l'envisager au point de vue de notre
progrès dans le bien. 1° Notre foi devient plus assurée, du fait que l'on croit
Dieu qui nous parle en personne. Selon S. Augustin: "Pour que l'homme
marche avec plus de confiance vers la vérité, la Vérité en personne, le Fils de
Dieu, en assumant l'humanité, a constitué et fondé la foi." - 2°
L'espérance est par là soulevée au maximum. Selon S. Augustin: "Rien
n'était aussi nécessaire pour relever notre espérance que de nous montrer
combien Dieu nous aimait. Quel signe plus évident pouvons-nous en avoir que
l'union du Fils de Dieu à notre nature? " - 3° Notre charité est réveillée
au maximum par ce mystère, et S. Augustin dit ailleurs: "Quel plus grand
motif y a-t-il de la venue du Seigneur que de nous montrer son amour pour nous?
" Il ajoute plus loin: "Si nous avons tardé à l'aimer, maintenant au
moins ne tardons pas à lui rendre amour pour amour." - 4° L'Incarnation
nous donne un modèle de vie, par l'exemple que Jésus a présenté. Selon S.
Augustin, " l'homme, que l'on pouvait voir, il ne fallait pas le suivre;
il fallait suivre Dieu, que l'on ne pouvait voir. C'est donc pour donner à
l'homme un modèle visible par l'homme et que l'homme pouvait suivre, que Dieu
s'est fait homme". - 5° L'Incarnation est nécessaire à la pleine
participation de la divinité qui est la béatitude véritable de l'homme et la
fin de la vie humaine. C'est cela qui nous a été conféré par l'humanité du
Christ. Car S. Augustin - l'a prêché: "Dieu s'est fait homme pour que
l'homme devienne Dieu."


Pareillement, l'Incarnation était utile pour nous
éloigner du mal. - l° Par ce mystère l'homme apprend à n'avoir ni préférence ni
respect pour le démon qui est l'auteur du péché. S. Augustin dit à ce sujet:
"Si la nature humaine a été unie à Dieu au point de devenir une seule
personne, que ces esprits mauvais et orgueilleux n'osent plus se préférer à
l'homme sous prétexte qu'ils n'ont pas de chair." - 2° Par ce mystère nous
découvrons toute la dignité de la nature humaine, et qu'il ne faut pas la
souiller par le péché. Ce qui fait dire à S. Augustin: "Dieu nous a montré
la place éminente occupée par la nature humaine dans la création, par le fait
qu'il est apparu aux hommes comme un homme véritable." Et S. Léon dit
aussi: "Chrétien, reconnais ta dignité et, après avoir été uni à la nature
divine, ne va pas, par une conduite honteuse, retourner à ton ancienne
bassesse." - 3° Pour détruire la présomption de l'homme " la grâce de
Dieu est mise en valeur pour nous, sans aucun mérite de notre part, chez le
Christ homme". - 4° " L'orgueil de l'homme, qui est le plus grand
obstacle à l'union avec Dieu, peut être réfuté et guéri par cette grande
humilité de Dieu." - 5° L'Incarnation est utile pour délivrer l'homme de
la servitude du péché. Cela, dit S. Augustin, " devait se faire de telle
sorte que le diable fût vaincu par la justice de l'homme Jésus Christ". Et
cela s'est fait parce que le Christ a satisfait pour nous. Un simple homme ne
pouvait pas satisfaire pour tout le genre humain; et Dieu ne devait pas
satisfaire; il fallait donc que Jésus Christ fût à la fois Dieu et homme. C'est
aussi l'affirmation de S. Léon: "La puissance assume la faiblesse, et la
majesté la bassesse; ainsi ce qui convenait à notre guérison, l'unique
médiateur entre Dieu et les hommes pouvait mourir d'une part, et ressusciter de
l'autre. S'il n'avait pas été vrai Dieu, il n'aurait pas apporté le remède,
s'il n'avait pas été vrai homme, il n'aurait pas offert un modèle."


Il y a encore beaucoup d'autres avantages venus
de l'Incarnation, qui dépassent la connaissance humaine.


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Jeu 04 Mar 2010, 23:53

spirit a écrit:
Arc-en-Ciel a écrit:


Très sincèrement Spirit, c'est vous qui allez chercher bien loin, ce qui est tout simple.

Non, au contraire, je vais chercher les informations là où elles se trouvent, c'est à dire chez les principaux intéressés, c'est tout. Lorsque des milliers de défunts racontent leur histoire, on ne peut plus se tromper sur une partie de la vérité. Maintenant, que vous teniez absolument à rejeter les doctrines révélées par ce biais, c'est un autre discours.

Spirit sunny
Je suis quelqu'un de simple, trop simple sûrement pour vous.
Ce n'est pas aux morts que je me réfère, c'est en Christ, le Vivant. Comme LUI, au dernier jour, à la fin des temps, nous ressusciterons en nos corps.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Ven 05 Mar 2010, 00:03

Mon cher Spirit,

Tu as loupé encore une fois le virage et tu as capoté dans le fossé :
tu confonds corps astral, corps physique et corps ressuscité.

Le corps ressuscité, le meilleur exemple en est Jésus dans les Evangiles, il passe à travers les murs et St Thomas le touche sans passer au travers de Jésus. Il mange avec ses Apôtres pour leur prouver qu'il a bien un corps de chair et d'os, et pourtant il n'a pas besoin de manger pour "nourrir" son corps ressuscité.

Il en sera de même pour tous les hommes à la fin des temps au Jour du Jugement Dernier où tous nous ressusciterons avec notre corps ayant les mêmes propriétés que celui de Jésus.

C'est simple non ?

Ce que tes entités ne peuvent pas connaître puisque le Jour du Jugement Dernier n'est pas encore arrivé, pas au moment où j'écris en tout cas ! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Ven 05 Mar 2010, 00:38

spirit a écrit:


Ce qui est important c'est qu'il ne faut surtout pas prendre la résurrection de Jésus en exemple pour expliquer notre future résurrection.

Spirit sunny (vous n'allez pas le croire, j'avais signé "Jésus", j'espère que ce lapsus est révélateur sunny )

Voilà ce qui est de vouloir faire joujou avec les morts.
On finit par se prendre pour Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Ven 05 Mar 2010, 00:57

spirit a écrit:
Arc-en-Ciel a écrit:
spirit a écrit:


Ce qui est important c'est qu'il ne faut surtout pas prendre la résurrection de Jésus en exemple pour expliquer notre future résurrection.

Spirit sunny (vous n'allez pas le croire, j'avais signé "Jésus", j'espère que ce lapsus est révélateur sunny )

Voilà ce qui est de vouloir faire joujou avec les morts.
On finit par se prendre pour Dieu.

Tant que les morts me donnent de l'Amour, je n'ai aucun problème avec eux. Smile

Spirit sunny

La vision que j'en ai, de leur amour, passe par un banquet céleste que le Seigneur nous donne.
Ils ne sont plus morts, mais vivant en notre Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Ven 05 Mar 2010, 01:33

Spirit a écrit:
Sincèrement, si je dois choisir entre les deux possibilités, je choisis sans hésiter un corps astral possédant toutes les caractéristiques d'un corps terrestre, les maux et les besoins en moins.
Mon cher Spirit,

c'est ce qui revient à dire : avoir un corps ressuscité !

Soit tu n'as pas compris ce que veut dire ressuscité avec un corps glorieux comme Jésus.
Soit tu ne veux pas reconnaître la Résurrection de la Chair au Dernier Jour et pourtant tu dis être catholique. Relis le Credo.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Ven 05 Mar 2010, 13:26

Spirit a écrit:
Et quand je dis "les besoins en moins" cela veut dire qu'il est inutile de manger et aller aux toilettes, ce qui, semble-t-il, ne correspond pas au corps ressuscité auquel vous croyez.
Mon cher Spirit,

Ta réponse ci-dessus montre bien que tu ne sais pas ce qu'est un corps ressuscité comme l'est Jésus.

Il y a nul besoin d'aller aux toilettes même avec un corps ressuscité, je parle de la Résurrection de la Chair au Dernier Jour, pas de la résurrection comme celle de Lazare ressuscité par Jésus.

Je vois que ce Mystère de la Résurrection t'échappe parce que tu ne t'attaches qu'aux connaissances totalement limitées du spiritisme. Dommage, tu passes à côté d'une grande espérance : celle de la Résurrection de la Chair telle que Jésus l'enseigne et les chrétiens à sa suite.

Voici ce qu'en dit le Catéchisme de l'Eglise Catholique :
"Comment les morts ressuscitent-ils ?

997 Qu’est-ce que " ressusciter " ? Dans la mort, séparation de l’âme et du corps, le corps de l’homme tombe dans la corruption, alors que son âme va à la rencontre de Dieu, tout en demeurant en attente d’être réunie à son corps glorifié. Dieu dans sa Toute-Puissance rendra définitivement la vie incorruptible à nos corps en les unissant à nos âmes, par la vertu de la Résurrection de Jésus.

998 Qui ressuscitera ? Tous les hommes qui sont morts : " ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, ceux qui auront fait le mal, pour la damnation " (Jn 5, 29 ; cf. Dn 12, 2).

999 Comment ? Le Christ est ressuscité avec son propre corps : " Regardez mes mains et mes pieds : c’est bien moi " (Lc 24, 39) ; mais Il n’est pas revenu à une vie terrestre. De même, en Lui, " tous ressusciteront avec leur propre corps, qu’ils ont maintenant " (Cc. Latran IV : DS 801), mais ce corps sera " transfiguré en corps de gloire " (Ph 3, 21), en " corps spirituel " (1 Co 15, 44) :

Mais, dira-t-on, comment les morts ressuscitent-ils ? Avec quel corps reviennent-ils ? Insensé ! Ce que tu sèmes, toi, ne reprend vie, s’il ne meurt. Et ce que tu sèmes, ce n’est pas le corps à venir, mais un grain tout nu (...). On sème de la corruption, il ressuscite de l’incorruption ; (...) les morts ressusciteront incorruptibles (...). Il faut en effet que cet être corruptible revête l’incorruptibilité, que cet être mortel revête l’immortalité (1 Co 15, 35-37. 42. 52-53).

1000 Ce " comment " dépasse notre imagination et notre entendement ; il n’est accessible que dans la foi. Mais notre participation à l’Eucharistie nous donne déjà un avant-goût de la transfiguration de notre corps par le Christ :

De même que le pain qui vient de la terre, après avoir reçu l’invocation de Dieu, n’est plus du pain ordinaire, mais eucharistie, constituée de deux choses, l’une terrestre et l’autre céleste, de même nos corps qui participent à l’eucharistie ne sont plus corruptibles, puisqu’ils ont l’espérance de la résurrection (S. Irénée, hær. 4, 18, 4-5)

1001 Quand ? Définitivement " au dernier jour " (Jn 6, 39-40. 44. 54 ; 11, 24) ; " à la fin du monde " (LG 48). En effet, la résurrection des morts est intimement associée à la Parousie du Christ :

Car lui-même, le Seigneur, au signal donné par la voix de l’archange et la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts qui sont dans le Christ ressusciteront en premier lieu (1 Th 4, 16).
"

Je t'invite à lire le texte complet ici, cela t'aidera peut-être un peu plus à comprendre :
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P2C.HTM
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Ven 05 Mar 2010, 17:41

Spirit a écrit:
Votre erreur est de prendre le mot "chair" au premier degré, voilà tout.
C'est toi qui fait cette erreur en parlant "d'aller aux toilettes" et tu nous dis qu'on comprends pas ! C'est fort de café quand-même ! Shocked

Depuis le début on t'explique que le corps ressuscité n'a rien à voir avec notre corps de chair actuel.
Tu lis et tu comprends ce que tu veux comprendre, ton "spiritualisme" te procure un strabisme divergent. What the fuck ?!?

Spirit a écrit:
Entre parenthèse, lorsque je relis certaines analyses très complexes d'entités particulièrement intelligentes et élevées, j'ai l'impression d'être ici à l'école maternelle.
Trop complexes pour arriver à saisir les choses simples que "des entités particulièrement intelligentes et élevées" n'arrivent pas à expliquer simplement !

Luc 10:21 En ce moment même, Jésus tressaillit de joie par le Saint-Esprit, et il dit: Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te loue de ce que tu l’as voulu ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Ven 05 Mar 2010, 21:51

Mon cher Spirit,

je te prouve par ta réponse à Arnaud (que tu n'as pas lu en entier, sinon tu n'aurais pas répondu ce que tu as répondu), je te prouve donc, disais-je, que c'est toi qui n'est pas cohérent dans tes réponses et qui nous "brasse de l'air" avec tes confusions incessantes depuis le début de ce fil entre corps astral, corps spirituel et corps ressuscité.

Dans un soucis d'objectivité, fais-moi la grâce de bien relire en entier le message d'Arnaud et ta réponse au message d'Arnaud que tu as tronqué en sautant sur un passage qui, sorti de son contexte, peut dire l'inverse.


Arnaud Dumouch a écrit:
spirit a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Vottre pensée liée au spiritisme n'est pas la foi chrétienne. Pas de réincarnation chez Jésus. Chaque personne reste elle-même, avec ses souvenirs et ses relations uniques.

Je ne vois pas où j'ai parlé de réincarnation. Certains peuvent éventuellement lier la réincarnation avec le résurrection, mais ce n'est pas ce que j'ai dit. La résurrection du corps est immédiatement après notre mort. La différence c'est que c'est un corps "immatériel".

Cette solution est tentante mais elle n'est pas chrétienne. Je vous mets un article de théologie catholique qui vous dira pourquoi :


Citation :

Q. 43, article 2 — Le corps ressuscité est-il la même chose que le corps astral dont parle la philosophie orientale ?

Objections :
1. Il semble que le corps des ressuscités, aussi bien au Ciel qu’en enfer, est la même chose que le corps astral. D’après la philosophie chinoise le corps astral possède le pouvoir de traverser les murs, ce qui semble être lié à la subtilité. Il peut se déplacer à grande vitesse dans l’espace ce qui est l’agilité. Il est libéré de tout défaut physique ce qui se rapporte à 1’intégrité etc. Or toutes ces pro¬priétés sont caractéristiques du corps des ressuscités.
2. Le corps astral est affranchi de toute vie végétative : il n’a pas besoin de se nourrir ou de respirer. Il est le siège d’une vie sensible dont l’exercice est très aisé lorsqu’il est séparé du corps physique. Or tout cela semble commun avec les propriétés du corps des ressuscités.
3. Si l’on admet que le corps astral n’est pas autre chose que le corps des ressuscités, on peut être amené à comprendre d’une manière nouvelle et intéressante le mystère de la résurrection. Celle-ci ne serait que la reprise par l’âme d’un corps psychique (qui n’est autre que le corps astral) ou l’absence de vie végétative s’explique par l’absence du corps physi¬que et de son inertie matérielle.

Cependant :
À la résurrection, les hommes retrouveront leur corps au complet. C’est pourquoi ce corps renouvelé (je rajoute, moi Jeb pour ta compréhension à toi Spirit : corps renouvelé = corps ressuscité au Dernier Jour ou encore appelé "corps glorieux") sera composé de chair et d’os. Au contraire le corps astral est un corps vaporeux et impalpable et il se distingue du corps physique. Donc, il ne peut y avoir identité entre le corps glorieux et le corps astral.

Conclusion :
Selon certaines traditions philosophiques chinoises et indiennes, on peut discerner dans l’être humain trois degrés de vie auxquels correspondent trois corps parfaitement adaptés l’un à l’autre pour former une seule personne : le corps physique, le corps astral et le corps mental.
Le corps physique est le siège des facultés végétatives comme la nutrition, la reproduction, la croissance. Il est aussi le siège d’un autre corps appelé corps astral. C’est le corps physique qui est source de l’existence du corps astral. Mais, après la mort du corps physique, le corps astral s’en sépare et subsiste en se nourrissant de l’énergie de l’âme elle-même. Ainsi, les morts emportent avec eux leur psychisme, d’où l’expérience de la décorporation que rapportent de nombreuses personnes passées près de la mort. Le corps astral est, avec le corps physique, siège des facultés psychiques comme les sensations, les passions l’imagi¬nation et la mémoire. Le corps mental n’est autre que ce que nous appelons l’esprit, siège de l’intelligence et de la volonté. Ils ne lui donnent le nom de corps que par métaphore car, selon eux, il dépasse cette notion pour être entièrement spirituel. Le corps mental est im¬mortel et indestructible. C’est lui qui, dans la sagesse hindouiste, se réincarne à travers les âges.
Aristote distingue de la même façon trois degrés de vie mais son analyse s’attache moins à la cause matérielle, pour regarder la cause efficiente.
Ceci posé et dans l’hypothèse où le corps astral n’est pas une fiction, on doit admettre qu’il ne peut être identique au corps ressuscité tel que nous l’avons décrit et tel que la foi catholique en parle. En effet, ce qui ressuscite, ce n’est pas une partie du corps mais le corps humain tout entier avec sa chair et ses os. C’est ce que voulait signifier Jésus lorsque ses disciples le prirent pour un fantôme , c’est à dire pour une apparition vaporeuse semblable au corps astral. Il leur fit toucher son corps et Thomas mit la main dans son côté. Au contraire si Jésus était ressuscité en ce sens qu’il aurait retrouvé son seul corps psychique ou astral, il aurait ressemblé à un spectre impalpable et son corps serait reste au tombeau.

Solutions :
1. Il est vrai que les récits rapportent des expériences de décorporation manifestent que les handicaps du corps physique ne sont pas présents dans le corps astral. Celui-ci est décrit comme un double du corps physique composé d’une matière qui n’est pas corpus¬culaire. On pourrait appeler une telle matière une « matière psychique ». Cependant, l’intégrité de ce corps double n’est pas totale puisqu’il lui manque le corps physique qui fait essentiellement partie de la nature humaine. Il n’est donc pas identique au corps ressuscité.
Quant aux propriétés telles que l’agilité et la subtilité qui semblent appartenir au corps astral, elles sont une première participation de celles qui appartiendront au corps des élus lorsque la gloire de Dieu les aura transformés.
2. Que les propriétés du corps astral soient communes avec celles du corps des ressuscités, cela ne prouve pas qu’il lui soit identique. Il lui manque en effet la capacité de se rendre visible et palpable à volonté, tel que le Christ le pouvait. De même, il lui est impossible de toucher la matière atomique, de la goûter. Au contraire, le Christ manifesta à ses disciples qu’il pouvait manger puisqu’il prit du pain et du poisson avec eux. De fait, les morts avant leur résurrection ne sont pas en possession de la troisième partie du microcosme humain, à savoir le corps physique palpable. Le corps astral n’est pas le corps humain mais seulement une partie de ce corps. Il n’est donc pas identique au corps des ressuscités qui sera parfait.
3. La résurrection du Christ est modèle de la nôtre. Or, on doit admettre, avec la foi catholique, qu’il est vraiment mort et que son âme s’est séparée complètement de son corps. Lorsqu’il est ressuscité, il a retrouvé ce corps dans toute son intégrité. Il a pris de nouveau possession de sa chair qui reposait au tombeau et non seulement de son corps psychique ou corps astral. L’hypothèse contenue dans l’objection doit donc être rejetée comme opposée à la foi catholique. En premier lieu, elle méconnaît la perfection supérieure du corps des ressuscités en les réduisant à des corps fantomatiques. En second lieu, elle aboutit à réduire la résurrection du Christ et celle qui aura lieu à la fin des temps à un simple symbole. La raison de cette méfiance vis-à-vis du corps physique vient principalement de l’expérience terrestre de sa misère. Elle confond un mode provisoire lié à une purification avec la gloire que Dieu prépare pour ceux qui l’aiment.

Ta réponse à Arnaud :

spirit a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
spirit a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Vottre pensée liée au spiritisme n'est pas la foi chrétienne. Pas de réincarnation chez Jésus. Chaque personne reste elle-même, avec ses souvenirs et ses relations uniques.

Je ne vois pas où j'ai parlé de réincarnation. Certains peuvent éventuellement lier la réincarnation avec le résurrection, mais ce n'est pas ce que j'ai dit. La résurrection du corps est immédiatement après notre mort. La différence c'est que c'est un corps "immatériel".

Cette solution est tentante mais elle n'est pas chrétienne. Je vous mets un article de théologie catholique qui vous dira pourquoi :


Citation :

Q. 43, article 2 — Le corps ressuscité est-il la même chose que le corps astral dont parle la philosophie orientale ?

....
Cependant :
À la résurrection, les hommes retrouveront leur corps au complet. C’est pourquoi ce corps renouvelé sera composé de chair et d’os. Au contraire le corps astral est un corps vaporeux et impalpable et il se distingue du corps physique. Donc, il ne peut y avoir identité entre le corps glorieux et le corps astral.

....

Shocked Shocked Incroyable d'avoir de telles croyances! Et pourtant vous m'avez l'air d'une personne plutôt sensée!

Mais vous vous retrouvez ABSOLUMENT AVEC CE QUE VOUS VOULEZ QUAND VOUS ÊTES à L'éTAT DE CORPS ASTRAL! C'est votre esprit qui crée ce dont vous avez besoin ou ENCORE besoin! Vous désirez de la chair et des os? Et bien vous avez de la chair et des os! Vous désirez palper votre corps comme étant un corps solide? Et bien votre corps devient tout ce qu'il y a de plus solide! Vous désirez boire une tasse de thé? Et bien vous buvez une tasse de thé! Vous ne désirez plus votre corps parce que vous n'en ressentez plus le besoin? Et bien vous n'avez plus de corps!

Mais quand allez-vous donc vous décider de vraiment vous informer??!
Des centaines, voire des milliers de témoignages de défunts racontent exactement ce qu'ils leur arrivent. Tous affirment être comblés selon leurs désirs. Certains ne mangent plus car ils en ont compris l'inutilité, pendant que d'autres ressentent encore le besoin de manger etc... Mais que voulez-vous donc de plus? Evidemment, tout cela si l'âme est ignorante mais bonne. Lorsque l'âme est mauvaise ou est sous l'emprise de remords immenses, les récits sont tout autre. Il n'y a pas que de la joie et du bonheur, la souffrance spirituelle est également présente. Heu... je peux vous dire que les démons sont inexistants de ce type de sphères d'où viennent les témoignages. Les défunts possédant un esprit démoniaque sont errants et situés dans des "couches astrales" littéralement collées à la terre. Car, comprenez-le une bonne fois pour toute, les démons c'est d'en bas (la terre) qu'ils viennent, pas d'en haut.

Spirit sunny

Qui de nous manque de cohérence ? Toi ou nous ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Sam 06 Mar 2010, 00:35

spirit a écrit:
Shocked Shocked Question Question Heu... Mais est-ce que toi tu as lu ma réponse en entier? Si tu lis correctement tu comprendras que le corps dont je parle comprend tous les corps,
celui de votre compréhension compris.
Ben non, t'as pas compris celui de notre compréhension. Réponse plus bas.

TON CORPS SERA CELUI QUE TU PENSERAS AVOIR! DOIS-JE TE L'éCRIRE EN CHINOIS POUR QUE TU COMPRENNES? MÊME CELUI DES T.D.J, TOUS SANS EXCEPTION, puisque c'est notre esprit qui va l'engendrer. Le corps astral vaporeux et impalpable fait partie de toutes les possibilités. Même un corps immatériel et palpable n'est pas bien difficile à imaginer. N'arrives-tu pas à palper ton corps dans tes rêves? Comment tous ces corps seront compatibles? Tout simplement en ne vivant pas dans les mêmes sphères. Chacun a droit à ce qu'il croit et est parfaitement heureux de vivre avec ceux qui sont dans la même croyance.
Je passe sur ce paragraphe, vaut mieux... What a Face

Si ensuite tu tiens à me faire avaler le corps auquel tu crois, c'est là que je te réponds que penser qu'il sera fait de chair et d'os est totalement absurde. La chair et les os, renouvelés ou pas, nécessitent forcément de s'alimenter et d'aller aux toilettes, détail ridicule parmi tant d'autres, comme par exemple le fait de passer au travers des murs ou voler. Ce qu'a fait Jésus est autre chose. Tout ce qu'on sait c'est que son tombeau était vide.
Décidément tu n'arriveras pas à comprendre ce qu'est un corps glorieux, ressuscité comme celui de Jésus ! :no Sinon tu n'aurais pas affirmer avec un certain aplomb que c'est absurde.
Je vais te l'écrire en gras et en gros :
Un corps glorieux, ressuscité n'aura pas besoin de faire ses besoins même s'il mange, il pourra passer à travers murs et portes et se déplacer à la vitesse de la lumière et sera palpable, tout comme Jésus l'a fait en se montrant à ses Apôtres après sa résurrection ainsi qu'à Paul sur le chemin de Damas et à des milliers d'autres personnes depuis 2000 ans !


Vous prenez trop les écrits au premier degré, alors que parfois vous êtes contraints des les interpréter au 2ème sinon ils sont d'une totale incohérence. Et bien là il s'agit de les interpréter au 2ème.
Tu vas rectifier la théologie chrétienne basée sur 2000 ans d'études d'exégèse au sujet de la Résurrection de la chair. Pas trop mal aux chevilles ? Mr.Red
Spirit sunny
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Sam 06 Mar 2010, 00:43

[quote="spirit"]
Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
spirit a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Vottre pensée liée au spiritisme n'est pas la foi chrétienne. Pas de réincarnation chez Jésus. Chaque personne reste elle-même, avec ses souvenirs et ses relations uniques.

Je ne vois pas où j'ai parlé de réincarnation. Certains peuvent éventuellement lier la réincarnation avec le résurrection, mais ce n'est pas ce que j'ai dit. La résurrection du corps est immédiatement après notre mort. La différence c'est que c'est un corps "immatériel".

Cette solution est tentante mais elle n'est pas chrétienne. Je vous mets un article de théologie catholique qui vous dira pourquoi :


Citation :

Q. 43, article 2 — Le corps ressuscité est-il la même chose que le corps astral dont parle la philosophie orientale ?

....
Cependant :
À la résurrection, les hommes retrouveront leur corps au complet. C’est pourquoi ce corps renouvelé sera composé de chair et d’os. Au contraire le corps astral est un corps vaporeux et impalpable et il se distingue du corps physique. Donc, il ne peut y avoir identité entre le corps glorieux et le corps astral.

....

Shocked Shocked Incroyable d'avoir de telles croyances! Et pourtant vous m'avez l'air d'une personne plutôt sensée!

Mais vous vous retrouvez ABSOLUMENT AVEC CE QUE VOUS VOULEZ QUAND VOUS ÊTES à L'éTAT DE CORPS ASTRAL! C'est votre esprit qui crée ce dont vous avez besoin ou ENCORE besoin! Vous désirez de la chair et des os? Et bien vous avez de la chair et des os! Vous désirez palper votre corps comme étant un corps solide? Et bien votre corps devient tout ce qu'il y a de plus solide! Vous désirez boire une tasse de thé? Et bien vous buvez une tasse de thé! Vous ne désirez plus votre corps parce que vous n'en ressentez plus le besoin? Et bien vous n'avez plus de corps!

Mais quand allez-vous donc vous décider de vraiment vous informer??!
Des centaines, voire des milliers de témoignages de défunts racontent exactement ce qu'ils leur arrivent. Tous affirment être comblés selon leurs désirs. Certains ne mangent plus car ils en ont compris l'inutilité, pendant que d'autres ressentent encore le besoin de manger etc... Mais que voulez-vous donc de plus? Evidemment, tout cela si l'âme est ignorante mais bonne. Lorsque l'âme est mauvaise ou est sous l'emprise de remords immenses, les récits sont tout autre. Il n'y a pas que de la joie et du bonheur, la souffrance spirituelle est également présente. Heu... je peux vous dire que les démons sont inexistants de ce type de sphères d'où viennent les témoignages. Les défunts possédant un esprit démoniaque sont errants et situés dans des "couches astrales" littéralement collées à la terre. Car, comprenez-le une bonne fois pour toute, les démons c'est d'en bas (la terre) qu'ils viennent, pas d'en haut.

Spirit sunny

Bonjour Spirit,

Ces défuns, qui ne volent pas plus haut que le niveau astral, donc les plus basses couches dans les plans subtiles (ensuite il y a le plan mental, causal, bouddhique, etc), ces défuns, n'ont pas la capacité de créer un corps physique par leur propre volonté, la seule possibilité qu'ils ont est de posséder le corps physique d'une autre personne, soit pour communiquer (ex: écriture automatique) soit pour assouvir des besoins matériels comme boire de l'alcohol, baiser, se vanger, etc. une personne dans l'astral qui reste donc près de la terre, prend possession d'un autre corps physique dans des intentions pas très louables. Des personnes dans l'astral qui reste dans l'astral par amour pour rester près d'un être cher jamais ne chercheront à le posséder. Ce sont loins d'être des réssuscités.

Même ce Saï Baba qui se prend pour Dieu le Père lorsqu'il se bilocalise dans l'astral s'est pas réssuscité.

Dans l'optique de réincarnation, ce qui pourrait être le plus proche de la réincarnation chrétienne, serait le fait qu'une âme se réincarne dans la chair. Mais cela ne peut être aussi, car lors de la réincarnation d'une âme dans un corps physique, cette âme reçoit un nouveau karma (une dette karmique) alors que lors de la réssurrection on est dégagé du péché donc de toute dette karmique.

Donc dans un sens ou dans l'autre vouloir comparer résurrrection au corps astral ou à une âme réincarnée crée une sousoupe de pois pas possible

La résurrestion, c'est mourir à son corps de péché, à son "Moi Je", pour renaître d'en-haut purifié, renaître au "JE SUIS", libéré de nos péchés, dans l'Esprit-saint qui nous transcende, dans la même incarnation, dans le même corps physique.

Cela se fait par petite mort et petite résurrection sur l'espace d'une vie physique. (commettre un péché, enfer, confession, repentir, purification et réssurection dans un corps/âme purifié donc plus dans l'Esprit-saint.

Il peut y avoir des morts réelles, sortie du corps soit pour descendre dans des enfers purgatifs, soit pour un ravissement dans une extase contemplative, réincoporation du corps, et résurrection dans la chair dans la même incarnation, mais cela est plus rare, L'Esprit-Saint peut initié cela pour des âmes spirituellement plus avancées, c'est bien-sûr une Grâce même si l'âme est envoyée dans un purgatoire entre sa mort et sa résurrection. Dans l''évangile, on a le cas de Lazare ou de saint-Paul. C'est une Grâce uniquement si cela est orchestré et commendité par l'Esprit-Saint et contrôlé par le Christ, sinon par soi-même selon notre volonté d'homme si on souhaite créer ce processus, cela est blasphème grave contre l'ESprit-Saint et je ne donne pas cher de la peau de cette âme qui jouerait à se prendre pour Dieu. IL est évident aussi que lors de ce ravissement qui est un cas particulier de sortie astrale, l'âme n'est pas résuscitée dans le sens chrétien parce qu'elle est sortie dans l'astral, elle résuscite parce qu'elle reprend naissance dans son corps physique dans la même incarnation et on ne peut parler de résurrection au sens chrétien que si et seulement si ce ravissement hors du corps a été commendité par l'Esprit-Saint et que cette sortie du corps était un acte purificatif ou message personnel de l'Esprit-Saint à cette âme.

Tu vois, on est de la réincarnation du bouddhisme là

Arnaud, et le dogme sans doute, parle d'un truc pour la fin des temps, la réssurrection de la chair. Bon, je lis, mais en fait j'en sais rien. Par contre ce qui m'interesse c'est ma vie dans l'incarnation, que puis-je faire pour mourrir à mon stupide "moi Je" qui est bête, limité, autosuffisant, égocentré, aveugle, qui a peur de tout alors qu'il se crée des barrières invisibles pour se convaincre qu'il n'a peur de rien, etc, pour renaître d'en-haut dans le "JE SUIS" du CHrist et être sous la douche d'eau vive de l'Esprit-Saint qui me libère, m'illumine et me parle d'Amour incroyable et inouï. Pour le reste, mon cher ARnaud, je verrai plus tard après ma vraie mort physique. Ce que je sais, c'est que mon "bien mourir" et mon "bien résusciter" ici et maintenant conditionne ma vie après ma mort, c'est cela qui m'interesse et qui compte.


Dernière édition par lion-des-bois le Sam 06 Mar 2010, 01:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Sam 06 Mar 2010, 01:13

spirit a écrit:
TARKAN a écrit:
comment pouvez vous encore vous posez des questions sur notre corps astral, avec tous les témoignages des personnes ayant fait des NDE ou des EMI, ils disent tous la même chose, notre âme est a l'image de notre corps a la seule différence est que nous n'avons plus la sensation de soif, de manger, d'aller au toilette, que nous parlons par télépathie

Smile Bonsoir et bienvenue Tarkan, il faut comprendre qu'ici on est encore à l'âge de pierre. Et en plus ils s'excitent, c'est le comble...

Spirit sunny

Tarkan ou spiritual?????
Spirit et Tdarky......
Vous avez tous les mêmes propos haineux "contenus" "déguisés" envers les Catholiques et notre Mère l'Eglise.
Voyez-vous, bien que ce soit carême, vous ne faites que me conforter dans ma Foi et l'Amour très profond que j'éprouve au plus profond de mon coeur, en ma Mère l'Eglise mystique, Corps du Christ mystique, au sein de laquelle bat le COEUR de notre Dieu.
Alors, allez-y, tapez dessus, si cela reste un déversoir de votre haine.

Si votre propre esprit, peut engendrer votre propre corps, cela ne me dérange pas que vous vous preniez pour dieu.
Si vous ne comprenez rien au vrai sens de la Résurrection, je n'y peux rien, tant que vous n'aurez pas fait cette rencontre avec le Christ, Dieu FAIT HOMME, cela se comprend.

Mais si vous aviez un tant soit peu d'amour que vous prônez sans arrêt, vous ne viendrez pas sur ce forum pour nous lapider. Mais bon Sad

Nous mettons notre Foi, notre Coeur, notre confiance, notre Espérance, notre amour, toute notre vie en Celui qui est VIVANT, le Christ notre Seigneur et notre Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Sam 06 Mar 2010, 01:34

TARKAN a écrit:
Arc-en-Ciel a écrit:
spirit a écrit:
TARKAN a écrit:
comment pouvez vous encore vous posez des questions sur notre corps astral, avec tous les témoignages des personnes ayant fait des NDE ou des EMI, ils disent tous la même chose, notre âme est a l'image de notre corps a la seule différence est que nous n'avons plus la sensation de soif, de manger, d'aller au toilette, que nous parlons par télépathie

Smile Bonsoir et bienvenue Tarkan, il faut comprendre qu'ici on est encore à l'âge de pierre. Et en plus ils s'excitent, c'est le comble...

Spirit sunny

Tarkan ou spiritual?????
Spirit et Tdarky......
Vous avez tous les mêmes propos haineux "contenus" "déguisés" envers les Catholiques et notre Mère l'Eglise.
Voyez-vous, bien que ce soit carême, vous ne faites que me conforter dans ma Foi et l'Amour très profond que j'éprouve au plus profond de mon coeur, en ma Mère l'Eglise mystique, Corps du Christ mystique, au sein de laquelle bat le COEUR de notre Dieu.
Alors, allez-y, tapez dessus, si cela reste un déversoir de votre haine.

Si votre propre esprit, peut engendrer votre propre corps, cela ne me dérange pas que vous vous preniez pour dieu.
Si vous ne comprenez rien au vrai sens de la Résurrection, je n'y peux rien, tant que vous n'aurez pas fait cette rencontre avec le Christ, Dieu FAIT HOMME, cela se comprend.

Mais si vous aviez un tant soit peu d'amour que vous prônez sans arrêt, vous ne viendrez pas sur ce forum pour nous lapider. Mais bon Sad

Nous mettons notre Foi, notre Coeur, notre confiance, notre Espérance, notre amour, toute notre vie en Celui qui est VIVANT, le Christ notre Seigneur et notre Dieu.

Nous n'avons aucun propos haineux arc en ciel, pourquoi dites vous cela ??, que n'aimez vous pas dans les discours de tdarky, spirit et moi même ?
La rencontre avec jesus et son pere Dieu, je l'ai déja fait et c'est un grand honneur pour moi de les servir par l'amour.

Mais non, dit le serpent d'un ton doucereux et mielleux, vous pouvez goûter aux fruits de cet arbre, et vous aurez la connaissance du bien et du mal. Vous serez comme des dieux, comme Dieu.

Si vous aimiez vraiment Dieu, vous ne vous moqueriez pas de l'Eglise de notre Seigneur.
Je veux bien passer pour une pauvre tarée, mais je ne veux pas que le COEUR même de notre Dieu, en Jésus-Christ, soit bafouée.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Sam 06 Mar 2010, 01:41

spirit a écrit:
lion-des-bois a écrit:
[...Ces défuns, qui ne volent pas plus haut que le niveau astral, donc les plus basses couches dans les plans subtiles (ensuite il y a le plan mental, causal, bouddhique, etc), ces défuns, n'ont pas la capacité de créer un corps physique par leur propre volonté, la seule possibilité qu'ils ont est de posséder le corps physique d'une autre personne, soit pour communiquer (ex: écriture automatique) soit pour assouvir des besoins matériels comme boire de l'alcohol, baiser, se vanger, etc. une personne dans l'astral qui reste donc près de la terre, prend possession d'un autre corps physique dans des intentions pas très louables.

Bonsoir lion-des-bois,
Non, t'es mal informé, tu dois lire à ce propos "la mort ouvre sur la vie" de Neville Randall. Bien au contraire, un défunt du bas astral ne peut faire autrement que d'avoir son propre corps car son ignorance fait que sa volonté le lui imposera. Je ne peux discuter de cela si vous ne vous informez pas sérieusement. Des témoignages de défunts on en trouve des centaines, si ce n'est des milliers.

Spirit sunny

Un défunt a son corps astral, Spirit, on sait ça depuis depuis avant les les pharaons. UN corps astral ne peut évidement monteer plus haut vers les corps plus subtiles. IL gardera son corps astral. Et dans l'obtique réincarnationiste, il se réincarnera, sauf les plus bas dans l'astral, ce qui correspond à l'enfer Chrétien.

Tu crois sortir des scoops, en fait c'est connu depuis lurettes. Soit tu raconte des inepties puisées dans de la litérature ésotérique de gare.

Lis plutôt mon post "intelligemment" plus loin que les 3 premières lignes, sinon, bonsoir. Désolé d'avoir voulu communiquer avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Sam 06 Mar 2010, 01:46

Lion des bois, I love you
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Sam 06 Mar 2010, 02:03

spirit a écrit:
[...]
Il m'a pourtant semblé au contraire avoir été très patient face à l'incompréhension de jeb...
[...]
Mon incompréhension ? Je suis mort de rire ! :mdr:
Je ne vais pas renier ma Foi en la Résurrection de la Chair rien que pour être d'accord avec ton "spiritualisme" sauce new-age. N'y pense pas, ne serait-ce qu'une nano-seconde... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?   Sam 06 Mar 2010, 02:29

spirit a écrit:
Jeb a écrit:
spirit a écrit:
[...]
Il m'a pourtant semblé au contraire avoir été très patient face à l'incompréhension de jeb...
[...]
Mon incompréhension ? Je suis mort de rire ! :mdr:
Je ne vais pas renier ma Foi en la Résurrection de la Chair rien que pour être d'accord avec ton "spiritualisme" sauce new-age. N'y pense pas, ne serait-ce qu'une nano-seconde... Laughing

Il n'est pas question de renier quoi que ce soit, mais de se comprendre.
Décidément vous avez la moquerie facile sur ce forum. Les prêtres vont avoir du boulot ce weekend...

Spirit sunny
Se comprendre ne veut pas dire adhérer aux idées des autres.
Je comprends que tu ne crois pas à la Resurrection de la Chair, et c'est ton droit, mais de là à dire que c'est une absurdité comme tu l'as affirmé à plusieurs reprises, ce n'est pas faire preuve de compréhension, mais plutôt de fermer le dialogue.

Pour moi le sujet est clos, étant arrivés tous les deux au bout du dialogue puisque chacun reste sur ses positions.

Sur ce bonne nuit mon cher Spirit. I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
 
Le corps ressusscité sera-t-il le corps astral ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» corps sans âme
» Sous corps de R
» Tantra de Kalachakra - Le livre du corps subtil
» La sortie hors du corps consciente, appelée aussi "voyage astral"
» cours iufm lumière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: