DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 De la psychologie comme panacée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 17/12/2008

MessageSujet: De la psychologie comme panacée   Mer 3 Mar 2010 - 23:55

J'ai trouvé sur un forum une reflexion d'Arnaud Dumouch à laquelle je souscris pleinement.

Arnaud Dumouch a écrit:

Notre époque moderne croit avoir progressé en psychologie. Elle l'a fait sur certaines choses. Nul ne peut le nier.

Mais sur beaucoup d'autres, essentielles, il y a eu une profonde régression.

Ex : en faculté de psychologie, on distingue habituellement deux parties de l'affectivité humaine : besoins (végétatifs) et désirs (psychiques).

Savez vous que, pour saint Thomas, il y a trois degrés de l'affectivité :

Besoins, désirs et VOLONTES.

Pour saint Augustin, il y a même un quatrième degré, mystique (l'âme humaine étant, par essence, faite pour la vision de Dieu).

Du coup, désespérément, le monde actuel croit pouvoir faire aller bien les gens en comblant leur besoins (richesses matérielles) et leur désirs (loisirs et plaisirs). Du coup, les psychologues ne comprennent pas l'augmentation du mal-être actuel.

Il serait aisé pour le bon sens des psychologues de réintroduire le degré 3 (moral) (la partie spirituelle de l'homme recherche l'HONNEUR de la fidélité à son conjoint, à ses amis, jusque dans le sacrifice).

Par contre, il faudra se lever tôt pour que des psychologues comprennent les suicides de ceux pour qui tout va bien mais qui n'ont pas de sens à leur vie (degré 4, mystique, oubli du vrai Dieu).

J'ajouterais même que solutionner le niveau 4 solutionne les autres niveaux.
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: De la psychologie comme panacée   Jeu 4 Mar 2010 - 0:09

Extrèmement intéressant !!!

Sur quel forum trouve-t-on cet exposé d'Arnaud ???

Il pourrait me servir pour les jeunes ados que j'ai au caté, ou à l'information-prévention ivg dans laquelle je suis investie !!

Merci !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: De la psychologie comme panacée   Jeu 4 Mar 2010 - 0:10

SJA a écrit:
J'ai trouvé sur un forum une reflexion d'Arnaud Dumouch à laquelle je souscris pleinement.

Arnaud Dumouch a écrit:

Notre époque moderne croit avoir progressé en psychologie. Elle l'a fait sur certaines choses. Nul ne peut le nier.

Mais sur beaucoup d'autres, essentielles, il y a eu une profonde régression.

Ex : en faculté de psychologie, on distingue habituellement deux parties de l'affectivité humaine : besoins (végétatifs) et désirs (psychiques).

Savez vous que, pour saint Thomas, il y a trois degrés de l'affectivité :

Besoins, désirs et VOLONTES.

Pour saint Augustin, il y a même un quatrième degré, mystique (l'âme humaine étant, par essence, faite pour la vision de Dieu).

Du coup, désespérément, le monde actuel croit pouvoir faire aller bien les gens en comblant leur besoins (richesses matérielles) et leur désirs (loisirs et plaisirs). Du coup, les psychologues ne comprennent pas l'augmentation du mal-être actuel.

Il serait aisé pour le bon sens des psychologues de réintroduire le degré 3 (moral) (la partie spirituelle de l'homme recherche l'HONNEUR de la fidélité à son conjoint, à ses amis, jusque dans le sacrifice).

Par contre, il faudra se lever tôt pour que des psychologues comprennent les suicides de ceux pour qui tout va bien mais qui n'ont pas de sens à leur vie (degré 4, mystique, oubli du vrai Dieu).

J'ajouterais même que solutionner le niveau 4 solutionne les autres niveaux.

J'adhère aussi !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: De la psychologie comme panacée   Jeu 4 Mar 2010 - 0:27

Matthieu 4
4.1
Alors Jésus fut emmené par l'Esprit dans le désert, pour être tenté par le diable.
4.2
Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim.
4.3
Le tentateur, s'étant approché, lui dit: Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains.
4.4
Jésus répondit: Il est écrit: L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: De la psychologie comme panacée   Ven 5 Mar 2010 - 2:55

SJA a écrit:
J'ajouterais même que solutionner le niveau 4 solutionne les autres niveaux.

Juste un détail :

solutionner -> résoudre


Dernière édition par Wàng le Dim 7 Mar 2010 - 5:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: De la psychologie comme panacée   Sam 6 Mar 2010 - 0:03

Wàng a écrit:
SJA a écrit:
J'ajouterais même que solutionner le niveau 4 solutionne les autres niveaux.

Juste un détail :

to solution (EN) -> résoudre (FR)

Et en esperanto ça donne quoi ??

Je me félicite de votre retour cher Wàng.

;)
Revenir en haut Aller en bas
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: De la psychologie comme panacée   Dim 7 Mar 2010 - 5:01

SJA a écrit:


Et en esperanto ça donne quoi ??


Cher SJA, solvi.

Cela dit, en réalité solutionner n'est pas un anglicisme (to solution n'existe pas), mais c'est un simple néologisme plus régulier que la forme classique construit à la façon dont les anglophones utilisent une même racine sous forme de verbe ou de nom. Mais dans le cas de solution, les deux langues ont deux mots au radical différent pour exprimer le nom et le verbe.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: De la psychologie comme panacée   Mar 9 Mar 2010 - 20:57

Une illustration:

Si nous étions les auteurs de notre nature, nous serions aussi les auteurs de notre science et nous n’aurions que faire des leçons d’autrui ; il suffirait pareillement, pour être heureux, de rapporter notre amour à nous-mêmes et de jouir de nous; mais puisque Dieu est l’auteur de notre nature, il faut, si nous voulons connaître le vrai et posséder le bien, qu’il soit notre maître de vérité et notre source de béatitude.

Saint Augustin
Revenir en haut Aller en bas
 
De la psychologie comme panacée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sociologie et psychologie en Ufologie
» L'actualité de la psychologie : que lire comme revues ?
» Vivre comme un roi
» Comme Jésus est beau dans l’Eucharistie !
» questce que cela implique vivre comme un laïc consacré ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: