DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre   Lun 22 Fév 2010, 16:53

Dis Arnaud, c'est quoi déjà les textes de Saint Thomas applicables aux extraterrestres ? (la question est peut-être large, je veux surtout parler de la problématique du salut chez les extraterrestres, d'une éventuelle Incarnation du Verbe pour chaque espèce à sauver...)
En particulier je crois me souvenir d'un passage, sur l'idée que si le Verbe avait dû s'incarner plusieurs fois pour sauver les hommes, il l'aurait fait. C'est où ? (sinon, je chercherai moi-même, mais bon, si je peux gagner du temps What a Face )

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre   Lun 22 Fév 2010, 16:58

Saint Thomas ne parle pas des extraterrestres à part les anges. Et pour cause : il a une cosmologie bizarre où le monde supralunaire est fait de matière éternelle et indestructible. Il n'a aucune notion des distances immenses dans l'univers.

Bref, il vit dans un autre monde mental que le nôtre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre   Lun 22 Fév 2010, 17:03

Arnaud Dumouch a écrit:
Saint Thomas ne parle pas des extraterrestres à part les anges. Et pour cause : il a une cosmologie bizarre où le monde supralunaire est fait de matière éternelle et indestructible. Il n'a aucune notion des distances immenses dans l'univers.

Bref, il vit dans un autre monde mental que le nôtre.

Ok.
Ceci étant posé, je reviens sur mon histoire de Verbe-qui-se-serait-incarné-plusieurs-fois-si-cela-avait-été-nécessaire.
Cela serait-il applicable à une théologie des extraterrestes ?
Je m'explique : imaginons qu'il y ait des extraterrestres civilisés, comme nous, donc ayant une vie de l'esprit. Les problématiques de péché originel se poseraient de la même façon que chez nous, et peut-être même avec des degrés plus compliqués (si ce ne sont pas les deux premiers qui pèchent, il y en a alors des branches pécheresses et d'autres non, même au sein d'une même "race").
Que doit-on imaginer dans ce cas ? Que le Verbe s'est aussi incarné en E.T, pour les sauver à leur tour, ou bien que l'incarnation de Jésus suffit (peut-être un peu anthropocentrique comme vision) ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre   Lun 22 Fév 2010, 19:23

Philippe Fabry a écrit:

Ok.
Ceci étant posé, je reviens sur mon histoire de Verbe-qui-se-serait-incarné-plusieurs-fois-si-cela-avait-été-nécessaire.
Cela serait-il applicable à une théologie des extraterrestes ?
Je m'explique : imaginons qu'il y ait des extraterrestres civilisés, comme nous, donc ayant une vie de l'esprit. Les problématiques de péché originel se poseraient de la même façon que chez nous, et peut-être même avec des degrés plus compliqués (si ce ne sont pas les deux premiers qui pèchent, il y en a alors des branches pécheresses et d'autres non, même au sein d'une même "race").
Que doit-on imaginer dans ce cas ? Que le Verbe s'est aussi incarné en E.T, pour les sauver à leur tour, ou bien que l'incarnation de Jésus suffit (peut-être un peu anthropocentrique comme vision) ?
Bonsoir Philippe,

d'après ma "théologie" (mystico-gélatineuse selon mes détracteurs)

l'humanité est une, et l'ensemble des personnes humaines sont vouée à appartenir au même Corps glorieux (celui du Christ Jésus) dans l'éternité.

Chaque espèce [extra-terrestre] douée de libre arbitre a de toute façon un premier pécheur et est entièrement pécheresse. Elle possède une "essence" particulière liée à la matière (pour notre nature humaine, chair et sang dans notre réalité sensible) cette essence étant destinée à être sauvée par la Personne du Verbe qui va s'unir à elle et se Sacrifier.

Elles sont donc vouées à appartenir à un Corps glorieux différent du notre (mais toujours la même Personne, le Verbe de Dieu), mais nous serons en communion avec leur Église dans l'Esprit.

Donc :
Dans le cadre de notre Révélation (forcément liée à notre capacité de compréhension) :
- pas d'incarnation pour les espèces qui ne connaissent ni le bien, ni le mal, ni la morale, ni le péché.
- une Incarnation du Verbe et une seule pour le Salut du genre humain.
- une Incarnation du Verbe et une seule pour le Salut de chaque espèce pécheresse de nature différente.
- pas d'Incarnation de l'Esprit.

Dans leurs Révélations (potentielles) :
- des révélations plus ou moins précises (que celle des hommes) (ou pas du tout, ou totalement inimaginable pour nous, ou le décalque intégrale) en fonction de la prescience Divine des actions et réflexions à venir de ces créatures en question.


Dernière édition par nilamitp le Lun 22 Fév 2010, 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre   Lun 22 Fév 2010, 19:40

Je me pose une question... ne me tapez pas dessus Laughing

Les êtres doués d'une intelligence d'une autre planète qui pourraient ne pas être humains, que deviennent-ils après la mort ?
Ont-ils aussi un péché originel ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre   Lun 22 Fév 2010, 19:45

officiellement, le christianisme traite de Dieu et des hommes.
La question "extra-terrestre" n'est pas abordée.

Techniquement, chaque "souffle vivant" est voué à la vie éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre   Lun 22 Fév 2010, 19:46

[quote]
Philippe Fabry a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Saint Thomas ne parle pas des extraterrestres à part les anges. Et pour cause : il a une cosmologie bizarre où le monde supralunaire est fait de matière éternelle et indestructible. Il n'a aucune notion des distances immenses dans l'univers.

Bref, il vit dans un autre monde mental que le nôtre.

Ok.
Ceci étant posé, je reviens sur mon histoire de Verbe-qui-se-serait-incarné-plusieurs-fois-si-cela-avait-été-nécessaire.
Cela serait-il applicable à une théologie des extraterrestes ?

Absolument.



Citation :
Je m'explique : imaginons qu'il y ait des extraterrestres civilisés, comme nous, donc ayant une vie de l'esprit. Les problématiques de péché originel se poseraient de la même façon que chez nous, et peut-être même avec des degrés plus compliqués (si ce ne sont pas les deux premiers qui pèchent, il y en a alors des branches pécheresses et d'autres non, même au sein d'une même "race").
Que doit-on imaginer dans ce cas ? Que le Verbe s'est aussi incarné en E.T, pour les sauver à leur tour, ou bien que l'incarnation de Jésus suffit (peut-être un peu anthropocentrique comme vision) ?

Thumright

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre   Lun 22 Fév 2010, 21:05

Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Je m'explique : imaginons qu'il y ait des extraterrestres civilisés, comme nous, donc ayant une vie de l'esprit. Les problématiques de péché originel se poseraient de la même façon que chez nous, et peut-être même avec des degrés plus compliqués (si ce ne sont pas les deux premiers qui pèchent, il y en a alors des branches pécheresses et d'autres non, même au sein d'une même "race").
Que doit-on imaginer dans ce cas ? Que le Verbe s'est aussi incarné en E.T, pour les sauver à leur tour, ou bien que l'incarnation de Jésus suffit (peut-être un peu anthropocentrique comme vision) ?

Thumright

Juste pour être sûr : le pouce levé c'est pour "une incarnation par espèce" ou "celle de Jésus suffit" (ou encore "j'en sais rien, coco, c'est quoi c'te question ?" )?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre   Lun 22 Fév 2010, 21:25

Si le Verbe éternel s'était incarné sur la planète Blorg et que, un jour, ces ET venaient sur terre nous l'annoncer, pensez-vous que les hommes prendraient cette incarnation comme un message les concernant ?

Je ne crois pas. Nous dirions aux Blorguiens : "Très bien ! Le Créateur vous aime."

Voilà pourquoi Dieu n'ayant pas de limites à son amour, nous devons tenir qu'il prendrait tous les moyens possibles adaptés à chaque type de créature.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre   Lun 22 Fév 2010, 21:27

nilamitp a écrit:

Chaque espèce [extra-terrestre] douée de libre arbitre a de toute façon un premier pécheur et est entièrement pécheresse.

Je suis globalement d'accord avec tout votre message, cher Nilamitp, à l'exception de cette phrase.
En effet, notre espèce humaine est entièrement pécheresse parce que ce sont nos premiers parents qui ont commis le péché originel. Mais si ce n'étaient ni Adam et Eve, ni leurs enfants, mais certains de leurs descendants qui avaient commis le péché originel, suivant la puissance patriarcale, seuls les descendants de ces pécheurs auraient été pécheurs, et alors deux humanités auraient cohabité : l'une pécheresse, l'autre pas.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre   Lun 22 Fév 2010, 21:28

Arnaud Dumouch a écrit:
Si le Verbe éternel s'était incarné sur la planète Blorg et que, un jour, ces ET venaient sur terre nous l'annoncer, pensez-vous que les hommes prendraient cette incarnation comme un message les concernant ?

Je ne crois pas. Nous dirions aux Blorguiens : "Très bien ! Le Créateur vous aime."

Voilà pourquoi Dieu n'ayant pas de limites à son amour, nous devons tenir qu'il prendrait tous les moyens possibles adaptés à chaque type de créature.

Oui, c'est bien ce que je pensais.

Par contre je n'arrive pas à retrouver la citation de Saint Thomas. J'imagine pourtant que ce doit être au début de la Tertia pars, qui traite de l'Incarnation ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre   Lun 22 Fév 2010, 21:31

IIIa, Q. 3 art 7 :

Citation :
ARTICLE 7: Une seule personne divine peut-elle assumer deux natures?
Objections:

1. Il ne semble pas. La nature assumée dans le mystère de l'Incarnation n'a pas d'autre suppôt que le suppôt de la personne divine comme on l'a montré précédemment. Par conséquent, dans l'hypothèse où une seule personne divine assumerait deux natures humaines, il y aurait un seul suppôt pour les deux natures de même espèce. Cela semble impliquer contradiction; car les natures d'une même espèce ne se multiplient que par la distinction des suppôts.
2. Dans cette même hypothèse, on ne pourrait pas dire que la personne divine incarnée serait un homme unique, puisqu'elle n'aurait pas une nature humaine unique. Pareillement, on ne pourrait parler davantage de plusieurs hommes, puisque plusieurs hommes sont autant de suppôts distincts et qu'il n'y aurait ici qu'un seul suppôt. Une telle hypothèse est donc totalement impossible.
3. Dans le mystère de l'Incarnation, toute la nature divine est unie à la nature assumée, et donc à chacune de ses parties. Le Christ est en effet, selon S. Jean Damascène, " Dieu parfait et homme parfait, Dieu total et homme total". Mais deux natures humaines ne peuvent être totalement unies l'une à l'autre; il faudrait en
effet que l'âme de l'une soit unie au corps de l'autre, et que les deux corps soient ensemble, ce qui amènerait la confusion des natures. Il n'est donc pas possible qu'une seule personne divine assume deux natures humaines.
Cependant: tout ce que le Père peut faire, le Fils le peut aussi. Mais le Père, après l'incarnation du Fils, peut assumer une nature humaine autre numériquement que celle assumée par le Fils; par l'incarnation du Fils, la puissance du Père ou du Fils n'a été diminuée en rien. Il semble donc qu'après l'incarnation, le Fils puisse assumer une nature humaine en dehors de celle qu'il a déjà prise.
Conclusion:
Pouvoir faire une chose déterminée et pas davantage, c'est posséder une puissance limitée. Or, la puissance d'une personne divine est infinie et ne peut se limiter à quelque chose de créé. On ne doit donc pas dire qu'en assumant une nature humaine, la personne divine se rend incapable d'en assumer une autre. Ce serait en effet admettre que la personnalité de la nature divine est limitée à ce point par une nature humaine qu'une autre ne puisse être encore assumée par elle. Et cela est impossible, car l'incréé ne peut être renfermé dans le créé. Donc, soit que nous la considérions dans sa puissance qui est principe de l'union, soit que nous la considérions dans sa personnalité qui est terme de l'union, il faut dire que la personne divine, en plus de la nature humaine qu'elle s'est unie, pourrait encore en assumer une autre.
Solutions:
1. Une nature créée est accomplie dans son espèce par la forme; et elle se multiplie par la division de la matière. C'est pourquoi, si la composition de matière et de forme constitue un nouveau suppôt, il s'ensuit que la nature se multiplie selon la multiplication des suppôts. Mais dans le mystère de l'Incarnation, l'union de la forme et de la matière, c'est-à-dire de l'âme et du corps, ne constitue pas un nouveau suppôt, on l'a dit plus haut. La nature peut donc être multiple numériquement, par division de la matière, sans qu'il y ait distinction de suppôts.
2. Dans l'hypothèse envisagée, il semble au premier abord qu'il y aurait deux hommes, puisqu'il y aurait deux natures, sans pourtant qu'il y ait deux suppôts; de même qu'à l'inverse trois personnes seraient considérées comme un seul homme, s'il n'y avait qu'une seule nature humaine assumée. Mais cela ne paraît pas vrai. En effet, on doit se servir des mots d'après leur signification, et cette signification se trouve déterminée par l'usage commun. Or jamais un nom concret désignant le sujet d'une forme quelconque ne se met au pluriel, si ce n'est en raison de la pluralité des suppôts. C’est ainsi qu'à propos d'un homme qui porte deux vêtements, on ne parle pas de deux sujets vêtus mais d'un seul, vêtu de deux habits; de même celui qui possède deux qualités est qualifié au singulier selon l'une et l'autre. Précisément, la nature assumée joue, sous un certain rapport, le rôle d'un vêtement, bien que l'analogie ne soit pas parfaite, on l'a vue. C'est pourquoi, si une personne divine assumait deux natures humaines, on devrait parler, du fait qu'il y a un seul suppôt, d'un seul homme ayant deux natures humaines. Il arrive qu'un grand nombre d'hommes sont dits former un seul peuple, parce qu'ils sont unis sous un certain rapport, mais non quant à l'unité de suppôt. Pareillement, si deux personnes divines assumaient une seule nature humaine, elles formeraient, comme on l'a dit, un seul homme, non pas à cause de l'unité de suppôt, mais en tant qu'elles se rejoignent dans une certaine unité.
3. La nature divine et la nature humaine ne se rapportent pas dans le même ordre à une personne divine". En premier lieu et par soi, il appartient à la nature divine d'être rapportée à la personne avec laquelle elle ne fait qu'un de toute éternité. Tandis que la nature humaine se rapporte à la personne divine postérieurement, du fait de son assomption dans le temps par cette personne, et le résultat de cette assomption n’est pas que la nature s'identifie à la personne, mais bien que la personne subsiste en la nature. En effet, le Fils de Dieu est sa propre déité, mais il n'est pas son humanité. Dès lors, pour que la nature humaine soit assumée par la personne divine, il faut que la nature divine soit unie personnellement à toute la nature assumée, c'est-à-dire à toutes ses parties. Mais s'il y avait deux natures assumées, la relation de l'une et de l'autre à la personne divine serait uniforme, et l'une n'assumerait pas l'autre. Par suite, il ne faudrait pas que l'une d'elles soit unie à l'autre, c'est-à-dire que toutes les parties de l'une soient unies à toutes les parties de l'autre

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre   Lun 22 Fév 2010, 21:36

Bonsoir a tous

sympa la question

et si DIEU avait cree un monde ,dans lequel ses creatures ne se soient pas rebellees contre lui

et qu'il vive avec elles en parfaite harmonie

en nous laissant nous "demer....der" apres son incarnation Question
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre   Lun 22 Fév 2010, 21:42

Arnaud Dumouch a écrit:
IIIa, Q. 3 art 7 :

Merci ! Ta rapidité de réponse fout un peu les jetons, on a l'impression que tu connais la Somme Théologique par coeur, mais merci !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre   Lun 22 Fév 2010, 21:51

Je connais la Somme théologique par coeur.

Signé : MS Office 2007 :caribou:

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre   Lun 22 Fév 2010, 22:24

Citation :
Je suis globalement d'accord avec tout votre message, cher Nilamitp, à l'exception de cette phrase.
Attention,
normalement, au Jour de la Résurrection, les humains ressuscitent chacun dans un corps glorieux qui leur est propre (de chair et de sang) éternel et aux propriétés surnaturelles (idem à celles de JC).

...et pas que toute l'humanité ne fasse qu'une avec le Corps et le Sang du Christ (ma vision).

Citation :
En effet, notre espèce humaine est entièrement pécheresse parce que ce sont nos premiers parents qui ont commis le péché originel. Mais si ce n'étaient ni Adam et Eve, ni leurs enfants, mais certains de leurs descendants qui avaient commis le péché originel, suivant la puissance patriarcale, seuls les descendants de ces pécheurs auraient été pécheurs, et alors deux humanités auraient cohabité : l'une pécheresse, l'autre pas.
C'est-à-dire que dans ma vision légèrement gnostique, une humanité non pécheresse est rigoureusement impossible.

Very Happy

De plus :
Citation :
Genèse 6, 1 Lorsque les hommes commencèrent d'être nombreux sur la face de la terre et que des filles leur furent nées,
Genèse 6, 2les fils de Dieu trouvèrent que les filles des hommes leur convenaient et ils prirent pour femmes toutes celles qu'il leur plut.
Genèse 6, 3 YHWH-Le Seigneur dit: "Que mon esprit ne soit pas indéfiniment responsable de l'homme, puisqu'il est chair; sa vie ne sera que de 120 ans."
Genèse 6, 4Les Nephilim [les géants ?] étaient sur la terre en ces jours-là (et aussi dans la suite) quand les fils de Dieu s'unissaient aux filles des hommes et qu'elles leur donnaient des enfants; ce sont les héros du temps jadis, ces hommes fameux.
Genèse 6, 5 YHWH-Le Seigneur vit que la méchanceté de l'homme était grande sur la terre et que son cœur ne formait que de mauvais desseins à longueur de journée.
Qui sont les filles des hommes, qui sont les fils de Dieu, qui sont les nephilim ?

Je reviendrai sur ce fil quand j'aurais le temps. A+
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre   Mar 23 Fév 2010, 08:38

nilamitp a écrit:
Citation :
Je suis globalement d'accord avec tout votre message, cher Nilamitp, à l'exception de cette phrase.
Attention,
normalement, au Jour de la Résurrection, les humains ressuscitent chacun dans un corps glorieux qui leur est propre (de chair et de sang) éternel et aux propriétés surnaturelles (idem à celles de JC).

...et pas que toute l'humanité ne fasse qu'une avec le Corps et le Sang du Christ (ma vision).

Citation :
En effet, notre espèce humaine est entièrement pécheresse parce que ce sont nos premiers parents qui ont commis le péché originel. Mais si ce n'étaient ni Adam et Eve, ni leurs enfants, mais certains de leurs descendants qui avaient commis le péché originel, suivant la puissance patriarcale, seuls les descendants de ces pécheurs auraient été pécheurs, et alors deux humanités auraient cohabité : l'une pécheresse, l'autre pas.
C'est-à-dire que dans ma vision légèrement gnostique, une humanité non pécheresse est rigoureusement impossible.

Very Happy

De plus :
Citation :
Genèse 6, 1 Lorsque les hommes commencèrent d'être nombreux sur la face de la terre et que des filles leur furent nées,
Genèse 6, 2les fils de Dieu trouvèrent que les filles des hommes leur convenaient et ils prirent pour femmes toutes celles qu'il leur plut.
Genèse 6, 3 YHWH-Le Seigneur dit: "Que mon esprit ne soit pas indéfiniment responsable de l'homme, puisqu'il est chair; sa vie ne sera que de 120 ans."
Genèse 6, 4Les Nephilim [les géants ?] étaient sur la terre en ces jours-là (et aussi dans la suite) quand les fils de Dieu s'unissaient aux filles des hommes et qu'elles leur donnaient des enfants; ce sont les héros du temps jadis, ces hommes fameux.
Genèse 6, 5 YHWH-Le Seigneur vit que la méchanceté de l'homme était grande sur la terre et que son cœur ne formait que de mauvais desseins à longueur de journée.
Qui sont les filles des hommes, qui sont les fils de Dieu, qui sont les nephilim ?

Je reviendrai sur ce fil quand j'aurais le temps. A+


Mwoui, ça expliquerais peut-être ceci:
http://ovni.science.actuel.free.fr/Cranes.html alien
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre   Mar 23 Fév 2010, 21:45

Si j'ai bien compris Saint Thomas d'Aquin III a Q.3 art.7 , UMMOWOA et Jésus-Christ sont une seule et même personne et les ummites ont , comme nous , connu le péché originel .
Cela me rassure et me donne l'envie de leur faire confiance , prudemment .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre   Mar 23 Fév 2010, 22:04

Z'avez pas pu vous empêcher, hein ?
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre   Mar 23 Fév 2010, 23:17

boudo a écrit:
Si j'ai bien compris Saint Thomas d'Aquin III a Q.3 art.7 , UMMOWOA et Jésus-Christ sont une seule et même personne et les ummites ont , comme nous , connu le péché originel .
Cela me rassure et me donne l'envie de leur faire confiance , prudemment .

Sauf que pour avoir parcouru les révélations ummites, je crois me souvenir qu'ils disent que Jésus n'était pas Dieu. Par de nombreux côtés, la vision de Jésus qu'ont les ummites est tout bêtement celle des adeptes du New Age, ce qui rend ce "témoignage" parfaitement irrecevable (à moins de considérer que nous sommes face à de vrais ummites, mais hérétiques ! What a Face )

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre   Mer 24 Fév 2010, 22:52

Philippe Fabry a écrit:
...

Sauf que pour avoir parcouru les révélations ummites, je crois me souvenir qu'ils disent que Jésus n'était pas Dieu. ...

Je n'ai pas eu la même lecture , cher Philippe Fabry . UMMOWOA signifie Dieu de UMMO et désigne un personnage historique de la planète UMMO . Les textes ummites font part d'un ébahissement compte tenu du parallélisme avec l'histoire du Christ .
Il s'agirait donc dans les deux récits , d'une incarnation divine .
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre   Jeu 04 Mar 2010, 00:29

Pour en revenir à notre problématique, suite de la réflexion : imaginons une société non pécheresse :

1 - développerait-elle une quelconque technologie, ou cela lui serait-il parfaitement inutile ?

2 - si le péché originel apparaissait chez certains de ses individus, que se passerait-il ? Contamineraient-ils les autres ?

3 - Nous savons que l'état d'Eden implique une sorte de protection angélique contre, par exemple, les agressions de bêtes sauvages. Cette protection s'appliquerait-elle contre les agressions d'individus tombés dans le péché ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre   Jeu 04 Mar 2010, 18:11

J'imagine bien une société non pécheresse vivant uniquement dans l'Amour de Dieu... Seule la Volonté de Dieu compterait...

1 - développerait-elle une quelconque technologie, ou cela lui serait-il parfaitement inutile ?

La technologie est-elle utile aux yeux de Dieu ? Je ne pense pas, donc...


2 - si le péché originel apparaissait chez certains de ses individus, que se passerait-il ? Contamineraient-ils les autres ?

Jésus, qui agissait toujours selon la Volonté de Dieu le Père, a-t-il condamné les pécheurs ? A la femme adultère Il a dit : " va et ne pèche plus ". Pas de condamnation...


3 - Nous savons que l'état d'Eden implique une sorte de protection angélique contre, par exemple, les agressions de bêtes sauvages. Cette protection s'appliquerait-elle contre les agressions d'individus tombés dans le péché ?

Certainement... oui...
Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexion sur les modes de salut d'éventuels extra-terrestre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» salut, c'est moi
» L'animal est-il un être de réflexion ?
» Le salut par la charité (Théologie catholique)
» Le salut des Musulman?
» Réflexion sur la prière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: