DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ne pas jeûner quand le Christ est là.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Ne pas jeûner quand le Christ est là.   Sam 25 Fév 2006, 14:20

Sur l'évangile de ce dimanche 26 février

Citation :
Marc 2, 18 Les disciples de Jean et les Pharisiens étaient en train de jeûner, et on vient lui dire: "Pourquoi les disciples de Jean et les disciples des Pharisiens jeûnent-ils, et tes disciples ne jeûnent-ils pas?" Jésus leur dit: "Les compagnons de l'époux peuvent-ils jeûner pendant que l'époux est avec eux? Tant qu'ils ont l'époux avec eux, ils ne peuvent pas jeûner. Mais viendront des jours où l'époux leur sera enlevé; et alors ils jeûneront en ce jour-là.
Personne ne coud une pièce de drap non foulé à un vieux vêtement; autrement, la pièce neuve tire sur le vieux vêtement, et la déchirure s'aggrave. Personne non plus ne met du vin nouveau dans des outres vieilles; autrement, le vin fera éclater les outres, et le vin est perdu aussi bien que les outres. Mais du vin nouveau dans des outres neuves!"



Ce texte semble mêler deux passages sans rapports : Le jeûne d’une part, le vin de l’autre.

Ce n’est qu’une apparence. Il manifeste au contraire une chose très précise : « Réjouissez vous, le salut (le vin) est là, devant vous. »

Analysons :
- Les disciples de Jean-Baptiste jeûnent car leur maître leur a appris à se repentir de cette manière, EN VUE DE LA PREPARATION A LA VENUE DU MESSIE.

- Les pharisiens, quant à eux, jeûnent pour être vertueux et se soumettre à l’ordre de la volonté de Dieu par la Loi de Moïse.

Or, dans les deux cas, le jeûne se révèle hors de propos :
le Messie est là ! La Loi ancienne est accomplie par la loi de l’amour.
Et la présence de ce salut, de sa joie, Jésus le signifie par le symbole du VIN. Le vin, c’est l’ivresse et la joie, la plénitude du plaisir que le Messie vient apporter PAR SA PERSONNE.

Ce qui est triste, c’est que les outres anciennes qui ne pourront contenir le vin sont probablement les disciples de Jean qui s’obstinent à jeûner alors que Jean leur a déjà montré du doigt le Messie qu’il annoncait. Ils ne le suivent pas ! C'est idiot... De même, elles sont les pharisiens qui resteront, après la mort de Jésus, obstinément fermés au vin de l’Evangile. Ils continueront d'appliquer la Loi qui annonce la venue de Jésus alors que Jésus est déjà venu. C'est dommage pour eux.

Ce texte nous apprend la chose suivante : si nous nous sclérosons sur une tradition (y compris évangélique), alors que c'est sur la personne du Christ (qui est vivante comme le vin) que nous devons nous appuyer, nous ne le recevrons probablement pas lors de sa Venue, lorsque nous passerons dans l’autre monde. Nous serons "de vieilles outres"...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ne pas jeûner quand le Christ est là.   Sam 25 Fév 2006, 22:21

Et comment comprenez-vous : "Mais viendront des jours où l'époux leur sera enlevé ; et alors ils jeûneront en ce jour-là."? Est-ce que cela signifie qu'après l'Ascension, les apôtres demeurent orphelins? Ou bien ce jeûne préfigure-t-il les épreuves à venir, avant la joie du Ciel? Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Ne pas jeûner quand le Christ est là.   Sam 25 Fév 2006, 23:47

Chère Fanny,

Cela signifie bien sûr le temps de la mise au tombeau. Marie a jeûné ce jour là, terriblement.

Mais il y a un autre sens, plus étonnant à comprendre. Je pense que la présence invisible de l'Esprit Saint et la présence réelle du Christ dans l'eucharistie sont en fait un terrible jeûne dont nous ne prendrons la mesure que lorsque, paraissant dans sa gloire, le Christ nous fera comprendre par sa lumière nos ténèbres actuelles.

Ce purgatoire, celui de la terre, est sans doute considéré au ciel comme l'un des plus terribles (non pour nous peut-être qui avons la foi) mais pour tous ces jeunes et ces vieux qui errent sans même savoir que Dieu existe.

Beaucoup de chrétiens disent: "Ce n'est pas vrai. L'eucharistie est là. C'est suffisant."
C'est vrai. L'eucharistie et là. Et nous l'aimons, cette présence.

Mais par défaut. Car ce n'est pas naturel: Qui accepterait une vie entière où son amoureux se cache et ne bouge jamais?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Maria Borges



Messages : 248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Ne pas jeûner quand le Christ est là.   Dim 26 Fév 2006, 00:21

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Fanny,

Cela signifie bien sûr le temps de la mise au tombeau. Marie a jeûné ce jour là, terriblement.

Mais il y a un autre sens, plus étonnant à comprendre. Je pense que la présence invisible de l'Esprit Saint et la présence réelle du Christ dans l'eucharistie sont en fait un terrible jeûne dont nous ne prendrons la mesure que lorsque, paraissant dans sa gloire, le Christ nous fera comprendre par sa lumière nos ténèbres actuelles.

Ce purgatoire, celui de la terre, est sans doute considéré au ciel comme l'un des plus terribles (non pour nous peut-être qui avons la foi) mais pour tous ces jeunes et ces vieux qui errent sans même savoir que Dieu existe.

Beaucoup de chrétiens disent: "Ce n'est pas vrai. L'eucharistie est là. C'est suffisant."
C'est vrai. L'eucharistie et là. Et nous l'aimons, cette présence.

Mais par défaut. Car ce n'est pas naturel: Qui accepterait une vie entière où son amoureux se cache et ne bouge jamais?

Merci, Arnaud, comme tu as raison! Notre vie c'est un jeûne, peut-être plus doulureux pour ceux qui croient...
Revenir en haut Aller en bas
jean pierre



Messages : 176
Inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: Ne pas jeûner quand le Christ est là.   Dim 26 Fév 2006, 11:00

Citation :
Mais par défaut. Car ce n'est pas naturel: Qui accepterait une vie entière où son amoureux se cache et ne bouge jamais?

seul le publicain peut l accepter mon cher Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Ne pas jeûner quand le Christ est là.   Dim 26 Fév 2006, 11:03

jean pierre a écrit:
Citation :
Mais par défaut. Car ce n'est pas naturel: Qui accepterait une vie entière où son amoureux se cache et ne bouge jamais?

seul le publicain peut l accepter mon cher Arnaud


C'est vrai. C'est pourquoi la spiritualité du publicain est certainement un sommet.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jean pierre



Messages : 176
Inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: Ne pas jeûner quand le Christ est là.   Dim 26 Fév 2006, 11:14

oui mais haaaggrrrrrrrrrrr que c'est dur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ne pas jeûner quand le Christ est là.   Dim 26 Fév 2006, 17:45

Merci, cher Arnaud. Au fond, toute la vie est un samedi Saint, aux côtés de Marie. Nous adorons la Présence de Jésus dans l'Eucharistie, mais celle-ci ne peut rassasier notre faim ni étancher notre soif spirituelles... Je pense à ce que disait le prêtre dans l'homélie de ce matin : nous sommes bien invités à jeûner à chaque Carême, pour nous préparer à la semaine Sainte, et plus profondément, à l'entrée dans le Royaume ; cela fait écho au jeûne du publicain, non? Nous devons tous traverser le désert...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Ne pas jeûner quand le Christ est là.   Lun 27 Fév 2006, 08:52

Un méditation sur cet évangile trouvée sur Sénit (peut-être de Benoît XVI?

Il existe des « démons » modernes qu’on ne peut vaincre qu’à travers le jeûne et la prière
Citation :
Pourquoi tes disciples ne jeûnent-ils pas ?

« Comme les disciples de Jean Baptiste et les pharisiens jeûnaient, on vient demander à Jésus : ‘Pourquoi tes disciples ne jeûnent-ils pas, comme les disciples de Jean et ceux des pharisiens ?’ Jésus répond : ‘Les invités de la noce pourraient-ils donc jeûner, pendant que l'Époux est avec eux ? Tant qu'ils ont l'Époux avec eux, ils ne peuvent pas jeûner. Mais un temps viendra où l'Époux leur sera enlevé : ce jour-là ils jeûneront’ ».

Jésus ne nie pas ainsi la pratique du jeûne, mais il la renouvelle dans ses modes, ses temps et ses contenus. De nos jours, le jeûne est devenu une pratique ambiguë. Dans l’antiquité on ne connaissait que le jeûne religieux ; aujourd’hui il existe un jeûne politique et social (la grève de la faim), un jeûne lié à l’hygiène ou l’idéologie (végétarien), un jeûne pathologique (anorexie), un jeûne esthétique (pour garder la ligne). Il existe surtout un jeûne imposé par la nécessité : celui des millions d’être humains qui ne disposent pas même du minimum indispensable et qui meurent de faim.

Ces jeûnes-là n’ont en soi rien à voir avec des jeûnes religieux et ascétiques. Dans le jeûne esthétique, au contraire, on « mortifie » parfois (pas tout le temps) le vice de la gourmandise uniquement pour obéir à un autre péché capital, celui de l’orgueil ou de la vanité.

Il est donc important de chercher à redécouvrir le véritable enseignement biblique sur le jeûne. Dans la Bible on trouve la position du « oui, mais », de l’approbation et de la réserve critique vis-à-vis du jeûne. Le jeûne est en soi une chose bonne et recommandable ; il traduit des comportements religieux fondamentaux : révérence par rapport à Dieu, reconnaissance de ses péchés, résistance aux désirs de la chair, sollicitude et solidarité envers les pauvres… Cependant, comme toutes les choses humaines, cela peut conduire à la « vanité de la chair ». Il suffit de repenser aux paroles du pharisien dans le temple : « Je jeûne deux fois par semaine » (Lc 18,12).

Si Jésus nous parlait à nous, ses disciples d’aujourd’hui, sur quoi insisterait-il le plus, sur le « oui » ou sur le « mais » ? Nous sommes très sensibles aux raisons du « mais » et de la réserve critique. Nous sentons comme une chose plus importante le fait de « partager le pain avec celui qui a faim et vêtir celui qui est nu » ; nous avons, à juste titre, honte de parler de « jeûne » quand ce qui serait pour nous le comble de l’austérité – manger du pain et de l’eau – serait pour des millions de personnes un luxe extraordinaire, surtout s’il s’agit de pain frais et d’eau potable !

Ce sont en revanche les raisons du « oui » que nous devons redécouvrir. La question de l’Evangile pourrait de nos jours être posée d’une autre manière : « Pourquoi les disciples de Bouddha et de Mahomet jeûnent-ils et les tiens non ? » (On sait avec quel sérieux les musulmans observent leur Ramadan).

Nous vivons dans une culture dominée par le matérialisme et par une consommation à outrance. Le jeûne nous aide à ne pas nous laisser réduire à de purs « consommateurs » ; il nous aide à acquérir le précieux « fruit de l’Esprit » qui est « la domination de soi », nous prédispose à la rencontre avec Dieu qui est esprit, et nous rend plus attentifs aux besoins des pauvres.

Mais nous ne devons pas oublier qu’il existe des formes alternatives au jeûne et à l’abstinence de nourriture. Nous pouvons faire un jeûne de tabac, de boissons alcoolisées (cela fait non seulement du bien à l’âme mais aussi au corps), un jeûne des images violentes et sensuelles que la télévision, les spectacles, les revues, internet déversent chaque jour. Cette espèce de « démons » modernes est également une espèce que l’on ne peut vaincre qu’à travers « le jeûne et la prière ».
ZF06022607

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Ne pas jeûner quand le Christ est là.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ne pas jeûner quand le Christ est là.
» Quand l'Antéchrist fera t'il son apparition?
» La venue toujours imminente du Christ
» Fête du Très Saint Corps du Christ (FÊTE-DIEU 2010]
» Ste Brigitte de Suede sur l'Antéchrist

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: