DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Il est impossible de se considérer comme catholiques si on reconnaît le droit au mariage entre personnes du même sexe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Il est impossible de se considérer comme catholiques si on reconnaît le droit au mariage entre personnes du même sexe   Lun 15 Fév 2010, 23:46

Citation :
Il est impossible de se considérer comme catholiques si on reconnaît le droit au mariage entre personnes du même sexe

Hier, le cardinal Caffarra, archevêque de Bologne, a publié une note doctrinale sur le mariage et les unions homosexuelles. Extraits :

"La présente note s'adresse en premier lieu aux fidèles afin qu'ils ne soient pas troublés par les rumeurs des mass-media. Mais j'ose espérer qu'elle sera prise en considération par ceux qui, comme non-croyants, ont l'intention de se servir, sans aucun préjugé, de leur raison.

1. Le mariage est l'un des biens les plus précieux de l'humanité. [...] En Occident, l'institution du mariage traverse sans doute sa crise la plus grave. Je ne dis pas cela à cause du nombre croissant de divorces et de séparations; je ne le dis pas à cause de la fragilité qui semble miner toujours plus le lien matrimonial: je ne le dis pas à cause du nombre croissant d'unions libres. Autrement dit, je ne le dis pas en observant des comportements. La crise concerne le jugement sur le bien du mariage. C'est face à la raison que le mariage est entré en crise, dans le sens où il ne jouit plus d'une estime à la mesure de son caractère précieux. La vision de son unicité éthique incomparable a été obscurcie.

Le signe le plus évident, même si ce n'est pas le seul, de cette "désestime" intellectuel est le fait que certains Etats concèdent, ou vont concéder une reconnaissance légale aux unions homosexuelles qui vise à les assimiler à l'union légitime entre un homme et une femme, incluant la possibilité d'adopter des enfants. Peu importe le nombre de couples qui pourraient bénéficier de cette reconnaissance - même s'il y en avait un seul! - une telle assimilation constituerait une blessure grave au bien commun. [...]

2. L'assimilation, sous quelque forme ou à quelque degré que ce soit, d'unions homosexuelles au mariage aurait objectivement la signification de déclarer la neutralité de l'Etat face à deux manières de vivre la sexualité qui ne sont en réalité pas également pertinentes pour le bien commun. [...]

3. Une autre considération que je soumets à ceux qui veulent réfléchir sereinement à ce problème. L'assimilation aurait, d'abord dans l'ordre juridique, puis dans l'ethos de notre peuple, une conséquence que je n'hésite pas à qualifier de dévastatrice. Si les unions homosexuelles devaient être traitées comme le mariage, celui-ci serait dégradé à n'être plus qu'une des façons de se marier, indiquant que pour l'Etat, il est indifférent que l'on fasse un choix plutôt qu'un autre. En d'autres termes, l'assimilation signifierait objectivement que le lien de la sexualité avec la procréation et l'éducation des enfants est un fait qui n'intéresse pas l'État étant donné qu'il n'a aucune importance pour le bien commun. Et avec cela, c'est l'un des piliers de notre ordre juridique qui s'écroulerait: le mariage comme un bien public. [...]

4. Je voudrais maintenant prendre en considération quelques-unes des raisons invoquées à l'appui de cette assimilation. La première et la plus courante est que la tâche première de l'Etat est de supprimer toute discrimination dans la société, et dans un but positif, d'étendre le plus possible la sphère des droits subjectifs. [...] Ne pas attribuer le statut légal du mariage à des formes de vie qui ne sont pas et ne peuvent pas être des mariages, n'est pas de la discrimination, mais simplement reconnaître les choses comme elles sont. La justice est la Seigneurie de la vérité dans les relations entre les personnes. [...]

5. Je m'adresse à présent au croyant qui a des responsabilités publiques, de quelque sorte que ce soit. Outre le devoir partagé avec tout un chacun de promouvoir et de défendre le bien commun, le croyant a aussi un grave devoir de cohérence totale entre ce qu'il croit et ce qu'il pense à ce sujet et propose pour le bien commun. Il est impossible de faire cohabiter dans sa propre conscience la foi catholique et le soutien pour l'égalité entre les unions homosexuelles et le mariage: les deux sont contradictoires. De toute évidence la responsabilité la plus grave incombe à ceux qui proposent d'introduire dans notre système juridique cette assimilation, ou vote au Parlement en faveur d'une telle loi. Il s'agit d'un acte publiquement et gravement immoral. [...]

Il est impossible de se considérer comme catholiques si, d'une manière ou d'une autre on reconnaît le droit au mariage entre personnes du même sexe."

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2010/02/il-est-impossible-de-se-consid%C3%A9rer-comme-catholiques-si-on-reconna%C3%AEt-le-droit-au-mariage-entre-perso.html

salut

Voilà qui est clair! C'est la même chose en ce qui concerne l'avortement, l'euthanasie, la contraception. L'enseignement de l'Église est à prendre ou à laisser mais est non-négociable.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Il est impossible de se considérer comme catholiques si on reconnaît le droit au mariage entre personnes du même sexe   Mar 16 Fév 2010, 00:36

amourforce a écrit:
Paul a écrit:
Citation :
Il est impossible de se considérer comme catholiques si on reconnaît le droit au mariage entre personnes du même sexe

Hier, le cardinal Caffarra, archevêque de Bologne, a publié une note doctrinale sur le mariage et les unions homosexuelles. Extraits :

"La présente note s'adresse en premier lieu aux fidèles afin qu'ils ne soient pas troublés par les rumeurs des mass-media. Mais j'ose espérer qu'elle sera prise en considération par ceux qui, comme non-croyants, ont l'intention de se servir, sans aucun préjugé, de leur raison.

1. Le mariage est l'un des biens les plus précieux de l'humanité. [...] En Occident, l'institution du mariage traverse sans doute sa crise la plus grave. Je ne dis pas cela à cause du nombre croissant de divorces et de séparations; je ne le dis pas à cause de la fragilité qui semble miner toujours plus le lien matrimonial: je ne le dis pas à cause du nombre croissant d'unions libres. Autrement dit, je ne le dis pas en observant des comportements. La crise concerne le jugement sur le bien du mariage. C'est face à la raison que le mariage est entré en crise, dans le sens où il ne jouit plus d'une estime à la mesure de son caractère précieux. La vision de son unicité éthique incomparable a été obscurcie.

Le signe le plus évident, même si ce n'est pas le seul, de cette "désestime" intellectuel est le fait que certains Etats concèdent, ou vont concéder une reconnaissance légale aux unions homosexuelles qui vise à les assimiler à l'union légitime entre un homme et une femme, incluant la possibilité d'adopter des enfants. Peu importe le nombre de couples qui pourraient bénéficier de cette reconnaissance - même s'il y en avait un seul! - une telle assimilation constituerait une blessure grave au bien commun. [...]

2. L'assimilation, sous quelque forme ou à quelque degré que ce soit, d'unions homosexuelles au mariage aurait objectivement la signification de déclarer la neutralité de l'Etat face à deux manières de vivre la sexualité qui ne sont en réalité pas également pertinentes pour le bien commun. [...]

3. Une autre considération que je soumets à ceux qui veulent réfléchir sereinement à ce problème. L'assimilation aurait, d'abord dans l'ordre juridique, puis dans l'ethos de notre peuple, une conséquence que je n'hésite pas à qualifier de dévastatrice. Si les unions homosexuelles devaient être traitées comme le mariage, celui-ci serait dégradé à n'être plus qu'une des façons de se marier, indiquant que pour l'Etat, il est indifférent que l'on fasse un choix plutôt qu'un autre. En d'autres termes, l'assimilation signifierait objectivement que le lien de la sexualité avec la procréation et l'éducation des enfants est un fait qui n'intéresse pas l'État étant donné qu'il n'a aucune importance pour le bien commun. Et avec cela, c'est l'un des piliers de notre ordre juridique qui s'écroulerait: le mariage comme un bien public. [...]

4. Je voudrais maintenant prendre en considération quelques-unes des raisons invoquées à l'appui de cette assimilation. La première et la plus courante est que la tâche première de l'Etat est de supprimer toute discrimination dans la société, et dans un but positif, d'étendre le plus possible la sphère des droits subjectifs. [...] Ne pas attribuer le statut légal du mariage à des formes de vie qui ne sont pas et ne peuvent pas être des mariages, n'est pas de la discrimination, mais simplement reconnaître les choses comme elles sont. La justice est la Seigneurie de la vérité dans les relations entre les personnes. [...]

5. Je m'adresse à présent au croyant qui a des responsabilités publiques, de quelque sorte que ce soit. Outre le devoir partagé avec tout un chacun de promouvoir et de défendre le bien commun, le croyant a aussi un grave devoir de cohérence totale entre ce qu'il croit et ce qu'il pense à ce sujet et propose pour le bien commun. Il est impossible de faire cohabiter dans sa propre conscience la foi catholique et le soutien pour l'égalité entre les unions homosexuelles et le mariage: les deux sont contradictoires. De toute évidence la responsabilité la plus grave incombe à ceux qui proposent d'introduire dans notre système juridique cette assimilation, ou vote au Parlement en faveur d'une telle loi. Il s'agit d'un acte publiquement et gravement immoral. [...]

Il est impossible de se considérer comme catholiques si, d'une manière ou d'une autre on reconnaît le droit au mariage entre personnes du même sexe."

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2010/02/il-est-impossible-de-se-consid%C3%A9rer-comme-catholiques-si-on-reconna%C3%AEt-le-droit-au-mariage-entre-perso.html

salut

Voilà qui est clair! C'est la même chose en ce qui concerne l'avortement, l'euthanasie, la contraception. L'enseignement de l'Église est à prendre ou à laisser mais est non-négociable.

Et aprés l'eglise catholique romaine dit qu'elle ne rejette personne la preuve est faite, donc ce discours est totalement contraire à Dieu. Car Dieu ne rejette personne lui.

C'est évident que si on n'accepte pas l'enseignement de l'Église, il est difficile de se dire catholique si l'Église catholique enseigne que le mariage est uniquement entre un homme et une femme.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Il est impossible de se considérer comme catholiques si on reconnaît le droit au mariage entre personnes du même sexe   Mar 16 Fév 2010, 00:40

amourforce a écrit:


Et aprés l'eglise catholique romaine dit qu'elle ne rejette personne la preuve est faite, donc ce discours est totalement contraire à Dieu. Car Dieu ne rejette personne lui.

Vous confondez rejeter des gens et le fait que les gens pratiquent des actes et défendent des idées condamnées par l'Eglise. Dans ce cas ce sont eux qui s'excluent de l'Eglise, non l'inverse.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Il est impossible de se considérer comme catholiques si on reconnaît le droit au mariage entre personnes du même sexe   Mar 16 Fév 2010, 00:46

amourforce a écrit:


oui mais en guidant pardon en dirigeant la vie des gens avec un gant de fer est contraire à Dieu, Dieu est amour et paix, et lui n'oblige personne, l'eglise de rome impose la est la différénce. Car pour elle si tu es né catholiques que tu as fait tes communions et que tu refuses certains discours alors pour elle les gens sont pas digne d'etre catholique d'ou la menace de excommunication et tous cela est totalement contraire à Dieu.

Quand on fait partie d'une organisation, il faut se plier aux règles. Quelqu'un qui est membre d'un parti et qui défend des idées contraires à la ligne du parti va être dans une situation embarrassante! Même chose quand on est membre de l'Église catholique.

Et c'est la même chose quant aux commandements de Dieu; on ne peut pas se contenter de croire en Lui, de Lui dire: "je t'aime" et faire fi de Ses commandements.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Il est impossible de se considérer comme catholiques si on reconnaît le droit au mariage entre personnes du même sexe   Mar 16 Fév 2010, 00:53

amourforce a écrit:
Paul a écrit:
amourforce a écrit:


oui mais en guidant pardon en dirigeant la vie des gens avec un gant de fer est contraire à Dieu, Dieu est amour et paix, et lui n'oblige personne, l'eglise de rome impose la est la différénce. Car pour elle si tu es né catholiques que tu as fait tes communions et que tu refuses certains discours alors pour elle les gens sont pas digne d'etre catholique d'ou la menace de excommunication et tous cela est totalement contraire à Dieu.

Quand on fait partie d'une organisation, il faut se plier aux règles. Quelqu'un qui est membre d'un parti et qui défend des idées contraires à la ligne du parti va être dans une situation embarrassante! Même chose quand on est membre de l'Église catholique.

Et c'est la même chose quant aux commandements de Dieu; on ne peut pas se contenter de croire en Lui, de Lui dire: "je t'aime" et faire fi de Ses commandements.

perso je pense que dès lors qu'une religion t'impose les choses, refusent de t'entendre quand tu n'est pas d'accord, voir te montre la porte, j'appelle cela du sectarisme pur et dur. Car faut pas oublier que Dieu nous donne le choix, n'impose rien, puisqu'il nous a donné le libre arbitre et que Dieu souhaite que les gens viennent à lui parce qu'ils l'ont décider d'eux et non parce que imposé par une religion. Donc le fait de ne pas entendre les autres, d'imposé leur doctrine est tous simplement sectaire ( puisque fermé ) et non spirituel.

" Vois, j'ai mis aujourd'hui devant toi la vie et le bien, la mort et le mal, en te prescrivant aujourd'hui d'aimer Yahweh, ton Dieu, de marcher dans ses voies et d'observer ses commandements, ses lois et ses ordonnances, afin que tu vives et que tu multiplies, et que Yahweh, ton Dieu, te bénisse dans le pays où tu vas entrer pour le posséder. Mais si ton coeur se détourne, que tu n'écoutes point et que tu te laisses entraîner à te prosterner devant d'autres dieux et à les servir, je vous déclare en ce jour que vous périrez certainement; vous ne prolongerez pas vos jours sur la terre où après avoir passé le Jourdain, tu vas entrer pour la posséder. J'en prends aujourd'hui à témoin contre vous le ciel et la terre: j'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis donc la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité, en aimant Yahweh, ton Dieu, en écoutant sa voix et en t'attachant à lui; car cela, c'est ta vie et de longs jours à demeurer dans la terre que Yahweh a juré de donner à tes pères, Abraham, Isaac et Jacob.» - Deutéronome 30, 15-20
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est impossible de se considérer comme catholiques si on reconnaît le droit au mariage entre personnes du même sexe   Mar 16 Fév 2010, 00:58

[quote="amourforce"]
Paul a écrit:
amourforce a écrit:



Et c'est la même chose quant aux commandements de Dieu; on ne peut pas se contenter de croire en Lui, de Lui dire: "je t'aime" et faire fi de Ses commandements.

perso je pense que dès lors qu'une religion t'impose les choses, refusent de t'entendre quand tu n'es pas d'accord, voir te montre la porte, j'appelle cela du sectarisme pur et dur. Car faut pas oublier que Dieu nous donne le choix, n'impose rien, puisqu'il nous a donné le libre arbitre et que Dieu souhaite que les gens viennent à lui parce qu'ils l'ont décidés d'eux même et non parce que imposé par une religion. Donc le fait de ne pas entendre les autres, d'imposé leur doctrine est tous simplement sectaire ( puisque fermé ) et non spirituel.

C'est vrai que Dieu n'impose rien. Mais, parce qu'il n'impose rien, cela implique-t-il que ma liberté me donne le droit de prendre le volant, alors que je sors d'un repas copieux et bien arrosé, et que j'écrase ma voiture contre un arbre et que je me tue ???
Est-ce que Dieu veut que j'utilise mon libre-arbitre pour me tuer ? Et serais-je sectaire, si mon bon sens me dicte de ne conduire que le lendemain ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Il est impossible de se considérer comme catholiques si on reconnaît le droit au mariage entre personnes du même sexe   Mar 16 Fév 2010, 01:02

amourforce a écrit:


Alors nous ne devons pas prier le même Dieu, car le dieu que je prie, écoute, conseille, est attentif et plein d'amour et de paix. Le Dieu que je prie ne maudit pas, ne menace pas car mon Dieu il nous aime et nous console quand nous pleurons. il est toujours là , nous donne l'espérance de croire en l'amour

Dieu est un Père qui veut le bien pour Ses enfants. Il ne nous menace pas pour le plaisir mais pour nous avertir des conséquences de notre choix de Le suivre ou non.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Il est impossible de se considérer comme catholiques si on reconnaît le droit au mariage entre personnes du même sexe   Mar 16 Fév 2010, 01:06

amourforce a écrit:
Paul a écrit:
amourforce a écrit:


Alors nous ne devons pas prier le même Dieu, car le dieu que je prie, écoute, conseille, est attentif et plein d'amour et de paix. Le Dieu que je prie ne maudit pas, ne menace pas car mon Dieu il nous aime et nous console quand nous pleurons. il est toujours là , nous donne l'espérance de croire en l'amour

Dieu est un Père qui veut le bien pour Ses enfants. Il ne nous menace pas pour le plaisir mais pour nous avertir des conséquences de notre choix de Le suivre ou non.

oui mais un pere d'amour, et son amour est tellement grand que je vois même impossible de voir Dieu comme un tortionnaire autoritaire, il est l'etre le plus parfait par essence et donc est naturellement Amour, bonté. Voila ce qui défini Dieu.

Un etre qui est 10% amour et bonté ne peut etre autoritaire puisqu'il est parfait.

Dieu n'est pas un tortionnaire. Si nous n'obéissons pas à Ses commandements, c'est nous qui nous punissons nous-mêmes et non pas Lui. Dieu est Amour et non méchanceté.

"Prendrai-je plaisir à la mort du méchant,--oracle du Seigneur Yahweh? N'est-ce pas plutôt à ce qu'il se détourne de ses voies et qu'il vive?" - Ézéchiel 18, 23

"Dis-leur: je suis vivant! --oracle du Seigneur Yahweh: je ne prends point plaisir à la mort du méchant, mais à ce que le méchant se détourne de sa voie et qu'il vive. Revenez, reve-nez de vos mauvaises voies! Et pourquoi mourriez-vous, maison d'Israël'?" - Ézéchiel 33, 11
Revenir en haut Aller en bas
le plombier



Masculin Messages : 439
Inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Il est impossible de se considérer comme catholiques si on reconnaît le droit au mariage entre personnes du même sexe   Dim 21 Fév 2010, 01:00

On ne peut se dire catholique et voter pour des gens qui approuvent le mariage homosexuel .
On ne peut se dire catholique et voter pour des gens qui approuvent le travail le Dimanche .
On ne peut se dire catholique et voter pour des gens qui approuvent l'avortement .
Les électeurs doivent prendre leur responsabilité .
Jacques. :bougie:
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Il est impossible de se considérer comme catholiques si on reconnaît le droit au mariage entre personnes du même sexe   Dim 21 Fév 2010, 01:03

le plombier a écrit:
On ne peut se dire catholique et voter pour des gens qui approuvent le mariage homosexuel .
On ne peut se dire catholique et voter pour des gens qui approuvent le travail le Dimanche .
On ne peut se dire catholique et voter pour des gens qui approuvent l'avortement .
Les électeurs doivent prendre leur responsabilité .
Jacques. :bougie:

Mais il y a des électeurs qui laissent leur foi à la maison quand ils vont voter. Ils deviennent ainsi des apostats en votant pour des candidats pro-mort, pro-travail le dimanche ou pro-mariage homosexuel.
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Il est impossible de se considérer comme catholiques si on reconnaît le droit au mariage entre personnes du même sexe   Dim 21 Fév 2010, 01:29

amourforce a écrit:


oui mais un pere d'amour, et son amour est tellement grand que je vois même impossible de voir Dieu comme un tortionnaire autoritaire, il est l'etre le plus parfait par essence et donc est naturellement Amour, bonté. Voila ce qui défini Dieu.

Un etre qui est 100% amour et bonté ne peut etre autoritaire puisqu'il est parfait.

Dieu n'est pas autoritaire la preuve c'est que tu es libre ,s'il etait autoritaire il n'aurait pas laissé libre.Mais si Dieu nous a voulu libre c'est pour que nous soyons TOTALEMENT ET ENTIÈREMENT EN LUI malgré les difficultés. J'espère qu'un jour tu comprendra que l'homosexualité active est un péché et que tu ne peux vivre vraiment en Dieu en vivant une vie sexuel homosexuel
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Il est impossible de se considérer comme catholiques si on reconnaît le droit au mariage entre personnes du même sexe   Mar 23 Fév 2010, 01:17

Paul a écrit:
le plombier a écrit:
On ne peut se dire catholique et voter pour des gens qui approuvent le mariage homosexuel .
On ne peut se dire catholique et voter pour des gens qui approuvent le travail le Dimanche .
On ne peut se dire catholique et voter pour des gens qui approuvent l'avortement .
Les électeurs doivent prendre leur responsabilité .
Jacques. :bougie:

Mais il y a des électeurs qui laissent leur foi à la maison quand ils vont voter. Ils deviennent ainsi des apostats en votant pour des candidats pro-mort, pro-travail le dimanche ou pro-mariage homosexuel.


bonjour Paul

il est impossible d'être catholique et de pratiquer des violes sur mineur (majeur c'est pas mieux) Jésus a dit "Si un homme est une occasion de chute pour un seul de ces petits qui sont a moi mieux vaudrait pour lui ne pas être né !"

donc ceux qui ont abusés des enfants et ceux qui on caché la vérité se sont sortis de l'Eglise eux même donc il faut le dire clairement ! autant que pour ceux d'on tu parles en haut du fil !! il ne saurait y avoir 2 poids 2 mesures !

ce sont vos propos vos affirmations qui sont justes et vont dans le même sens que la 1ere citation de ce fil !
alors moi j'attends que l'on passe aussi aux actes.
car entendre de braves évêques nous dire " on va former nos séminaristes pour que cela ne se produise plus " je trouve cela plus que scandaleux, ça va drôlement rendre crédible !!
parce que avant on ne se souciez donc pas de savoir si une foi curé ces gars là allaient être des pervers ?

des milliers de violes Aux USA, en Irlande en Allemagne et ailleurs bien sur , et connu de la hiérarchie et quoi " du blabla !!

c'est pas ainsi que l'on va devenir crédible !

donc ils se sont coupé de l'Eglises ceux qui ont agit ainsi et ceux qui le sont couverts pendant des décennies ! désolé j'attends la même Parole de fermeté envers la rupture quand c'est pour l'homosexualité que quand c'est pour avoir abusé les enfants !

les homoséxuels le font par consentement , les enfants ont subits cela , le crime me paraît autrement plus grave et là on a pratiquement radio silence ou de petites remarque " ha bah c'ets pa sbeau on est pa sfière on va voir ce que l'on peut faire !"
NON si l'Homoséxualité coupe d el'Eglise , alors le viole d'enfant répété mérite au moins la même sanction !

je ne soutiens pas l'homoséxualité , mais encore bien moins le viole d'enfants !

on ne peut pas dire qu'ils soient aussi prompt a parler du sujet !
c'est pour tout c'est raison que je fin par dire que l'on se comporte en religion non pas en ÉGLISE Épouse du Christ !

et j'en ai un peu marre !
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Il est impossible de se considérer comme catholiques si on reconnaît le droit au mariage entre personnes du même sexe   Mar 23 Fév 2010, 22:26

Je te comprends , Théodéric . Mais aussi monstrueux que soient ces faits , ils pointeront tôt ou tard sur le véritable péché du terrien : être comme Dieu : définir le bien et le mal , dominer . Car , enfin , c'est bien ce qui est en jeu dans la pédophilie : la domination sur le plus faible . Et il faudra bien reconnaître , tôt ou tard , que la hiérarchie catholique ne crachait pas sur le concept de domination , même si cela lui a valu la révolution et ses abominations . Comme l'Israêl antique , l' église une , sainte , catholique et apostolique ,
se divise , pèche , se centre sur Rome et se tait face aux injustices . Mais Christ et Sa Mère , l'aiment toujours ! Allez comprendre !
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Il est impossible de se considérer comme catholiques si on reconnaît le droit au mariage entre personnes du même sexe   Ven 26 Fév 2010, 22:52

Bonjour Boudo,

tu sais je ne crie pa s"vengeance " mais simplement Justice et surtout une authentique humilité et reconnaissance du laisser aller !

je reconnais qu'étant sourd je ne sais pas ce qui se dit au niveau verbale du coté des Évêques et ailleurs , je veux dire verbale " Haut et fort ! " , mais coté écrit cela me paraît plus que timide voir lâche !

on fait des déclaration de vraie fonctionnaire, comme ci ce qui ce produit là et c'est produit pouvez être traité comme un incident sur une machinerie a coup de circulaire !

que des hommes (prêtres) ai fait cela c'est déja abominable et triste, mais que la hiérarchie l'ai su et n'est pas prise de décision au couperet et livré les personnes a la justice, là c'est de la complicité ou de l'incurie !

alors pour ce que j'ai lu tous les bla bla officiel et somptueux de vocabulaire me donne la nausée !
Qui a donc l'Autorité du Christ la dedans ? qui se rappel avec quelle fermeté Jésus s'adresse aux hommes du monde entier et donc encore plus fermement aux siens, sur le fait que "si un seul est une occasion de chute pour un seul de ces petits qui sont a Moi, mieux vaudrait pour lui ne pas être né !"

Alors si on dit avoir l'autorité si on est bien capable d'excomunir des docteurs et une famille qui avorte une gamine de 11 ans , j'attend que l'on ai au moins la même fermeté pour des adultes formés a la Vie Chrétienne et connaissant Jésus lorsqu'ils violent des enfants par dizaines et aussi que l'on ai des sanctions crédibles envers ceux qui ont soit étouffé les affaires soit laissé couler !

" a qui on a donné beaucoup il sera demandé beaucoup, a qui on a confié d'avantage il sera demandé plus encore !"
ils se sont vu confier le troupeau et ceratin la garde du troupeau, si c'est l'heure de rendre des comptes sur un dommage fait au troupeau, mieux vaut être ferme ici et que le repentir les tarrode , car se sont de sfautes extrémement grave car elles ont atteint les âmes et aussi la crédibilité de l'Evangile au travers de l'Eglise !
si on fait dans la même mollesse que le silence habituel et le vaticanisme de diplomatie de ce monde, alors je continu d'affirmer que cela fait partie de la destruction de Rome et qu'elle ne l'a pas volée !

désolé pour ceux que cela scandalise !
pierre y survivra , peut être cul nue dans la rue , mais il y survira.
par contre que le clinquant de Rome saute si il s'obstine a être aussi stupide , rien d'tonnant;

je suis radicale ? "OUi c'est vrai " mais comment voulez vous que le shommes viennent au Christ si on est pa sfichue de sanctionner droitement et fermement tous ces abus (abus c'est vraiment peut dire) tous ces crimes !
rendez vous comptes que c'est la police (donc le monde) qui a été obligé de le mettre au jour ! était-ce donc impossible a l'Eglise de faire la Lumière chez elle ?
mais voila on est devenu des gens en place des images d'Épinal des sclérosés de l'apparence du coup on a peur de casser le charme !

Jésus Lui avez le courage du Nom qu'Il portait ; nous Non !
alors c'est sûr le vent souffle ailleurs et le reste s'effondre !
Pierre m'Aimes Tu ? Alors pais Mes Agneaux !
ce n'est pas paitre le troupeau que d elaisser perdurer ce qui a été fait là, et se n'est pas édifier le peuple de Dieu que de ne pas élever des sanction radicales !

je l'écris sans haine, ni colére, mais jésus ne sera pas complice de cela !

certes Il Aime L'Eglise, mais ne déterminait pas l'Eglise a Rome, car avant d'être a Rome Pierre était a Jérusalem, si pour sa trahison Jérusalem a était labourée a la charrue et son temple rasé alors qu'ils n'avaient que la loi, que va t-il arriver a Rome qui ne se ressaisit pas ?

je suis comme Jérémie , je parle de malheur et cela scandalise les biens pensants, mais avez vous pensé , a ceux qui ont subit cela de la part de ceux qui devaient être les témoins de la Résurrection ?

si nous ne nous sanctionnons pas en reconnaissant nos fautes avec rigueur, votre silence vous fera manger par votre mal !

alors c'est comme Ninive ou le repentir ou la destruction parce que l'on se soumet au mal ! et le mal est destructeur !

l'Eglise à la lune sous les pieds mais si elle déchoie de sa spiritualité Transparente, elle aura le croissant de lune sur la tête ! et c'est en marche !
Revenir en haut Aller en bas
 
Il est impossible de se considérer comme catholiques si on reconnaît le droit au mariage entre personnes du même sexe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'antidépresseur Stablon considéré comme un stupéfiant.
» Qu'est-ce qui est considéré comme le plus dangereux ?
» quelques questions
» l'amour et la religion
» Foie gras halal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: