DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 la connaissance est-elle un peche ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
franco



Masculin Messages : 74
Inscription : 03/02/2010

MessageSujet: la connaissance est-elle un peche ?   Sam 13 Fév 2010, 13:58

De l’Evangile selon Luc (10, 21-24)

Au même moment, il tressaillit de joie par l'Esprit-Saint et il dit : "Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux savants et les as révélées aux tout-petits.
Revenir en haut Aller en bas
http://communautedelajoieparfaite.ning.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Sam 13 Fév 2010, 14:42

franco a écrit:
De l’Evangile selon Luc (10, 21-24)

Au même moment, il tressaillit de joie par l'Esprit-Saint et il dit : "Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux savants et les as révélées aux tout-petits.

cher franco

je crois que les termes "sage et savant" etaient destine au pharisiens et au clerge de l"epoque de jesus qui ne reconnaissaient pas jesus comme le messie annonce dans les ecritures
en revanche le peuple l'avait reconnu et le suivait Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
franco



Masculin Messages : 74
Inscription : 03/02/2010

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Sam 13 Fév 2010, 18:23

voici ce que benoit 16 nous dit....


Chers frères et sœurs, les paroles du Seigneur que nous venons d’entendre dans le passage de l’évangile (Luc 10, 21-24) sont pour nous, théologiens, un défi ou peut-être, pour mieux dire, une invitation à faire un examen de conscience : qu’est-ce que la théologie ? Nous, théologiens, que sommes-nous ? Comment bien faire de la théologie ? Nous avons entendu le Seigneur louer le Père d’avoir caché le grand mystère du Fils, le mystère trinitaire, le mystère christologique, aux sages, aux savants - ils ne l’ont pas connu - mais de l’avoir révélé aux tout-petits, aux "nèpioï", à ceux qui ne sont pas savants, qui n’ont pas une grande culture. C’est à eux qu’a été révélé ce grand mystère.

Par ces paroles, le Seigneur décrit simplement un fait de sa vie ; un fait qui commence dès l’époque de sa naissance, quand les Mages de l’Orient demandent aux gens compétents, aux scribes, aux exégètes, quel est le lieu de la naissance du Sauveur, du Roi d’Israël. Les scribes le savent parce que ce sont de grands spécialistes ; ils peuvent dire tout de suite où naît le Messie : à Bethléem ! Mais ils ne se sentent pas invités à y aller : pour eux cela reste une connaissance académique, qui ne touche pas leur vie ; ils restent en dehors. Ils peuvent donner des informations, mais l’information ne devient pas formation de leur vie.

Puis, pendant toute la vie publique du Seigneur, on trouve la même chose. Il est impossible, pour les savants, de comprendre que cet homme qui n’est pas savant, qui est un galiléen, puisse être vraiment le Fils de Dieu. Il reste inacceptable, pour eux, que Dieu, le grand, l’unique, le Dieu du ciel et de la terre, puisse être présent en cet homme. Ils savent tout, ils connaissent aussi Isaïe 53, toutes les grandes prophéties, mais le mystère reste caché. Au contraire il est révélé aux petits, depuis la Vierge Marie jusqu’aux pêcheurs du lac de Galilée. Ils savent, comme le capitaine romain sous la croix sait : celui-ci est le Fils de Dieu.

Les faits essentiels de la vie de Jésus n’appartiennent pas qu’au passé : ils sont présents, de différentes manières, à toutes les générations. Et ainsi, même à notre époque, au cours des 200 dernières années, on observe la même chose. Il y a de grands savants, de grands spécialistes, de grands théologiens, des maîtres de la foi, qui nous ont enseigné beaucoup de choses. Ils ont pénétré dans les détails de la Sainte Ecriture, de l’histoire du salut, mais ils n’ont pas pu voir le mystère lui-même, le vrai noyau, à savoir que Jésus était réellement Fils de Dieu, que le Dieu trinitaire entre dans notre histoire, à un moment historique déterminé, dans un homme comme nous. L’essentiel est resté caché ! On pourrait facilement citer de grands noms de l’histoire de la théologie de ces 200 dernières années, dont nous avons beaucoup appris, mais pour qui le mystère n’a pas été ouvert aux yeux du cœur.

Au contraire, il y a aussi, à notre époque, des petits qui ont connu ce mystère. Pensons à sainte Bernadette Soubirous ; à sainte Thérèse de Lisieux, avec sa nouvelle lecture de la Bible, "non scientifique" mais qui va jusqu’au cœur de la Sainte Ecriture ; et aussi aux saints et bienheureux de notre de notre temps : sainte Joséphine Bakhita, la bienheureuse Teresa de Calcutta, saint Damien de Veuster. On pourrait en citer tant !

Mais de tout cela naît la question : pourquoi est-ce ainsi ? Le christianisme est-il la religion des sots, des gens sans culture, non formés ? La foi s'éteint-elle là où la raison se réveille ? Comment cela s’explique-t-il ?

Peut-être faut-il regarder encore une fois l’histoire. Ce que Jésus a dit, ce que l’on peut observer dans tous les siècles, reste vrai. Mais il y a une "espèce" de petits qui sont également savants. Au pied de la croix se tient la Vierge Marie, humble servante de Dieu et grande dame éclairée par Dieu. Et aussi Jean, pêcheur du lac de Galilée ; mais c’est ce Jean qui sera appelé à juste titre «le théologien» par l’Eglise, parce qu’il a vraiment su voir et annoncer le mystère de Dieu : avec l’œil de l’aigle il est entré dans l’inaccessible lumière du mystère divin.

Même après sa résurrection, le Seigneur touche, sur le chemin de Damas, le cœur de Saül, un de ces savants qui ne voient pas. Celui-ci, dans la première lettre à Timothée, dit qu’il était «ignorant» à cette époque, malgré sa science. Mais le Ressuscité le touche : il perd la vue et, en même temps, il devient vraiment voyant, il commence à voir. Le grand savant devient un tout-petit et c’est justement pour cela qu’il voit la sottise de Dieu qui est sagesse, une sagesse plus grande que toutes les sagesses humaines.

On pourrait continuer à lire toute l’histoire de cette façon. Encore une seule observation. Ces savants et ces sages, "sophoï" et "synètoï", apparaissent dans la première lecture sous un autre aspect (cf. Isaïe 11, 1-10). Ici "sophia" et "synèsis" sont des dons de l’Esprit-Saint qui reposent sur le Messie, sur le Christ. Qu’est-ce que cela signifie ? On comprend qu’il y a un double usage de la raison et une double manière d’être sages ou petits.

Il y a une façon d’utiliser la raison qui est autonome et se place au-dessus de Dieu, dans toute la gamme des sciences, à commencer par les sciences naturelles, où une méthode adaptée à la recherche de la matière est généralisée : Dieu n’entre pas dans cette méthode, donc Dieu n’existe pas. Il en est ainsi, enfin, même en théologie : on pêche dans les eaux de la Sainte Ecriture avec un filet qui ne permet de prendre que des poissons d’une certaine taille ; ce qui est au-delà de cette taille n’entre pas dans le filet et ne peut donc pas exister. Le grand mystère de Jésus, du Fils fait homme, est ainsi réduit à un Jésus historique : une figure tragique, un fantôme sans chair ni os, un homme qui est resté dans le sépulcre, s’est corrompu et est vraiment un mort. Cette méthode parvient à "capter" certains poissons mais exclut le grand mystère, parce que l’homme se fait lui-même mesure : il a cet orgueil, qui est en même temps une grande sottise parce qu’il absolutise des méthodes qui ne sont pas adaptées aux grandes réalités ; il entre dans cet esprit académique que nous avons vu chez les scribes qui répondent aux Rois mages : cela ne me concerne pas; je reste enfermé dans ma vie, qui n’en est pas changée. C’est la spécialisation qui voit les détails, mais perd de vue l’ensemble.

Et puis il y a l’autre façon d’utiliser la raison, d’être savant : celle de l’homme qui reconnaît qui il est ; il reconnaît sa propre taille et la grandeur de Dieu, en s’ouvrant humblement à la nouveauté de l’action de Dieu. Ainsi, justement parce qu’il accepte sa petitesse, qu’il se fait aussi petit qu’il l’est réellement, il arrive à la vérité. De cette façon, la raison aussi peut exprimer toutes ses possibilités, elle ne s’éteint pas, mais elle s’élargit et devient plus grande. Il s’agit d’une autre "sophia", d’une autre "synèsis", qui n’exclut pas du mystère mais qui est vraiment communion avec le Seigneur en qui résident le savoir, la sagesse, et leur vérité.

Maintenant, nous voulons prier pour que le Seigneur nous donne la vraie humilité. Qu’il nous donne la grâce d’être tout-petits pour pouvoir être vraiment sages ; qu’il nous éclaire, nous fasse voir son mystère de la joie du Saint-Esprit, nous aide à être de vrais théologiens, capables d’annoncer son mystère parce qu’ils sont touchés au fond de leur cœur, au fond de leur vie. Amen.
Revenir en haut Aller en bas
http://communautedelajoieparfaite.ning.com/
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Sam 13 Fév 2010, 19:04

Un très grand merci, cher Franco, pour ces paroles prononcées par notre Très Saint Père Benoît XVI. Elle m'ont profondément touché. Very Happy

Comme il a raison Very Happy

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Sam 13 Fév 2010, 19:35

La connaissance est une nécessité. Dieu nous a créé intelligent !

Ce qui est un péché, c'est l'ORGUEIL de celui qui croit savoir et qui, du haut de sa petite science, impose, méprise, domine.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Sam 13 Fév 2010, 22:47

Il faut donc dire, comme Socrate: "Je sais que je ne sais rien."
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Sam 13 Fév 2010, 23:05

Paul a écrit:
Il faut donc dire, comme Socrate: "Je sais que je ne sais rien."

Oui ! Mais en même temps, il faut chercher la connaissance AVEC SOIF.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Sam 13 Fév 2010, 23:14

À ceux-là, Jésus dit:

"Jésus lui répondit: "Quiconque boit de cette eau aura encore soif; mais celui qui boira de l'eau que je lui donnerai, n'aura plus jamais soif; au contraire, l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau jaillissant jusqu'à la vie éternelle." - Jean 4, 13-14

"Le dernier jour de la fête, qui en est le jour le plus solennel, Jésus, debout, dit à haute voix: "Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi, et qu'il boive. Celui qui croit en moi, de son sein, comme dit l'Ecriture, couleront des fleuves d'eau vive." Il disait cela de l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croient en lui; car l'Esprit n'était pas encore donné, parce que Jésus n'avait pas encore été glorifié." - Jean 7, 37-39
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Dim 14 Fév 2010, 02:28

" La soif de c.o.n.-naître naît de la certitude, aie la foi et fais ce que tu dois ! "
Lephenix


Cette citation s'oppose à celle d'André Gide : "Le besoin se savoir naît du doute. Cesse de croire et instruis-toi"
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Lun 15 Fév 2010, 07:38

Paul a écrit:
À ceux-là, Jésus dit:

"Jésus lui répondit: "Quiconque boit de cette eau aura encore soif; mais celui qui boira de l'eau que je lui donnerai, n'aura plus jamais soif; au contraire, l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau jaillissant jusqu'à la vie éternelle." - Jean 4, 13-14

"Le dernier jour de la fête, qui en est le jour le plus solennel, Jésus, debout, dit à haute voix: "Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi, et qu'il boive. Celui qui croit en moi, de son sein, comme dit l'Ecriture, couleront des fleuves d'eau vive." Il disait cela de l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croient en lui; car l'Esprit n'était pas encore donné, parce que Jésus n'avait pas encore été glorifié." - Jean 7, 37-39

Je pense que Paul cible juste en faisant référence au puit de la samaritaine. Au puit se verse ou jaillit, en fonction du sens qu'on regarde, l'esprit-saint. L'Esprit-saint apporte Amour et Connaissance [spirituelle]. Si l'âme reçoit cette eau vive sans être dans l'orgueil de l'obtenir, sans la demander, mais la reçoit par grâce, pourquoi y aurait-il péché ?
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Lun 15 Fév 2010, 08:09

Merci Franco pour ce message de Benoît XVI dont tu me fait connaître sa pensée qui me touche beaucoup et à laquelle j'adhère tant
Revenir en haut Aller en bas
LBDLM



Masculin Messages : 132
Inscription : 03/02/2010

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Mer 17 Fév 2010, 22:47

Arnaud Dumouch a écrit:
La connaissance est une nécessité. Dieu nous a créé intelligent !

Ce qui est un péché, c'est l'ORGUEIL de celui qui croit savoir et qui, du haut de sa petite science, impose, méprise, domine.

Mon cher Arnaud, cette description s'applique à beaucoup d'ecclésiastiques, ne trouvez-vous pas?
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Mer 17 Fév 2010, 22:57

A tous les êtres LBLM !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Mer 17 Fév 2010, 22:59

LBDLM a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
La connaissance est une nécessité. Dieu nous a créé intelligent !

Ce qui est un péché, c'est l'ORGUEIL de celui qui croit savoir et qui, du haut de sa petite science, impose, méprise, domine.

Mon cher Arnaud, cette description s'applique à beaucoup d'ecclésiastiques, ne trouvez-vous pas?

Bonsoir lbdlm

vous en avez dit trop ou pas assez Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
LBDLM



Masculin Messages : 132
Inscription : 03/02/2010

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Mer 17 Fév 2010, 23:09

Pour vous tous prière
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Mer 17 Fév 2010, 23:35

Non:à toi! prière
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Mer 17 Fév 2010, 23:57

franco a écrit:
De l’Evangile selon Luc (10, 21-24)

Au même moment, il tressaillit de joie par l'Esprit-Saint et il dit : "Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux savants et les as révélées aux tout-petits.

bonjour franco,



le danger de la science et du savoir, c'est qu'IL coupe souvent la spontanéité profonde du cœur !
une traduction dit au sages et aux prudents ; voila bien le risque c'est que quand Dieu vient te visiter le savoir te rend prudent même envers Dieu, tu calcul plutôt que de te jeter a l'eau pour l'atteindre LUI par Pur Amour!

L'Amour n'est pas toujours sage , suivant les critères de la science et de la prudence ; est ce sage de mourir pour des pécheurs qui te trahissent et te haïsse ? est ce prudent de s'en remettre a des gens sans fidélité !?

la science aide a comprendre l'Amour que l'on vit, mais la science n'est pas le moyen d'accomplir l'Amour, car les pauvres et les simples n'ont pas de science ils ont la pauvreté nue de l'Amour Riche de rien !

sur La Croix Jésus a jeté bas toutes sciences, tout savoir, toute prudence , (Paul dit que " c'est Folie") IL ne Lui resté que L'Amour et la vulnérabilité et Se Rien Immense du Désir Divin Salvifique Se Besoin d'Offir Son Être pour racheter de la mort comme Dieu EST !

la science n'est pas un pécher mais elle doit mourir aussi Être consumée, si elle devient un refuge, une prudence en forme de tiédeur) elle sera un freins en place d'une liberté de Ferveur !

"Le Royaume de Dieu Est pour les enfants et a ceux qui leurs ressemble "
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Jeu 18 Fév 2010, 00:33

De ce que j'ai compris,lors de ma conversion,est que le fruit de la connaissance offre en mélange,le bien et le mal,et qu'une fois absorbé,il participe à notre chair,de sorte que le mal désormais en fait part....

Et qui auparavant ne connaissait pas le mal,à présent celui-ci l'habite

Une image:Dis-moi ce que tu manges....et je te dirai qui tu es....tout le monde connait cette phrase...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Jeu 18 Fév 2010, 07:26

LBDLM a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
La connaissance est une nécessité. Dieu nous a créé intelligent !

Ce qui est un péché, c'est l'ORGUEIL de celui qui croit savoir et qui, du haut de sa petite science, impose, méprise, domine.

Mon cher Arnaud, cette description s'applique à beaucoup d'ecclésiastiques, ne trouvez-vous pas?

Oui. Et c'est pourquoi saint François d'Assise, au début, refusait la science qui enfle ... jusqu'à ce qu'il entende saint Antoine de Padoue !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Jeu 18 Fév 2010, 17:08

amourforce a écrit:


tu as entièrement raison spirit et sa confirme ce que tu penses parce que jesus a dit qu'il fallait ce détacher de tous ce qu'il y a sur terre car ce qu'il y a sur terre nous ne le ramènerons pas avec nous dans les cieux.

jesus a dit : Ne cherchez pas la loi dans vos Écritures, car la loi est vie alors que l'Écriture est mort. Je vous le dis en vérité, Moïse n'a pas reçu de Dieu ses lois par l'Écriture, mais par la parole vivante. La Loi est une parole de vie, proférée par le Dieu de vie, transmise à des prophètes vivants pour des hommes vivants. Dans toute chose qui a vie se trouve écrite la Loi. Vous la trouverez dans l'herbe, dans l'arbre, dans la rivière, dans la montagne, dans les oiseaux du ciel, dans les poissons des lacs et des mers, mais cherchez-la surtout en vous-mêmes. Car je vous le dis, en vérité, toutes les chose qui sont douées de vie sont plus près de Dieu que les écrits qui sont privés de vie. Dieu a ainsi fait la vie et toutes les choses vivantes de façon qu'elles soient la parole de vie éternelle et qu'elles enseignent à l'homme les lois du vrai Dieu. Dieu n'a pas écrit ses lois en des pages de livres, mais dans votre souffle, dans votre sang, dans vos os, dans votre chair, dans vos entrailles, dans vos yeux, dans vos oreilles et dans chacune des parties les plus intimes de votre corps. Elles sont présentes dans l'air, dans l'eau, dans la terre, dans les plantes, dans les rayons du soleil, dans les profondeurs et dans les hauteurs. Toutes ces choses vous parlent afin que vous puissiez comprendre la parole et la volonté du Dieu vivant. Malheureusement, vous avez fermé les yeux pour ne rien voir et vous vous êtes bouché les oreilles pour ne rien entendre. Je vous le dis, en vérité, l'Écriture est l'oeuvre de l'homme, tandis que la vie et tous ses hôtes sont oeuvre de notre Dieu. Pourquoi ne prêtez-vous pas l'oreille aux paroles de Dieu qui sont écrites dans ses oeuvres? Et pourquoi étudiez-vous les Écritures dont la lettre est morte, étant oeuvre de la main des hommes?»

Ce texte n'est pas de Jésus bien sûr!

Nous avons par exemple:Mt 22:29 Jésus leur répondit: Vous êtes dans l’erreur, en ne connaissant ni les Écritures ni la puissance de Dieu.

L'écriture ne sert de rien pour le vieil homme,ça c'est sûr....et celui qui en fait sa connaissance mais sans coeur,celui-là n'y trouvera pas le trésor.Elle ne s'ouvre que par la grâce de l'Esprit-Saint et par la foi,ainsi que la prière

Jn 2:22 Aussi, quand il ressuscita d’entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu’il avait dit cela, et ils crurent à l’Écriture et à la parole qu’il avait dite.
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Jeu 18 Fév 2010, 17:25

Je me suis posé une question un peu différente, les gens ayant plus de connaissance ont ils plus de chance d'allé en enfer ?

Et ce qui me questionne d'avantage c'est pourquoi des hommes de science plus intelligent que moi, nie souvent l'évidence. On va me répondre car il n'ont pas la foi, hors quelqu'un qui cherche la vérité devrait tôt ou tard trouver Dieu, non ? :aliliounet:
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Jeu 18 Fév 2010, 17:42

S'il ne s'enferme pas dans la lettre, mais y trouve l'esprit contenu,certainement.

Pour le danger (plutôt que de l'enfer) du purgatoire se souvenir de:Jac 3:1 Ne soyez pas nombreux, mes frères, à devenir docteurs. Vous le savez, nous n’en recevrons qu’un jugement plus sévère
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Jeu 18 Fév 2010, 18:43

Vincent01 a écrit:
Je me suis posé une question un peu différente, les gens ayant plus de connaissance ont ils plus de chance d'allé en enfer ?

Et ce qui me questionne d'avantage c'est pourquoi des hommes de science plus intelligent que moi, nie souvent l'évidence. On va me répondre car il n'ont pas la foi, hors quelqu'un qui cherche la vérité devrait tôt ou tard trouver Dieu, non ? :aliliounet:

Uniquement si leurs connaissance, durant leur vie terrestre, a servi leur ORGUEIL. De toute façon, à l'heuyre de la mort, tout homme reçoit la connaissance PARFAITE de l'enfer et du paradis. Et cela ne rend pas orgueilleux. Cela permet le choix éternel.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Sam 20 Fév 2010, 00:25

Enlui a écrit:
De ce que j'ai compris,lors de ma conversion,est que le fruit de la connaissance offre en mélange,le bien et le mal,et qu'une fois absorbé,il participe à notre chair,de sorte que le mal désormais en fait part....

Et qui auparavant ne connaissait pas le mal,à présent celui-ci l'habite

Une image:Dis-moi ce que tu manges....et je te dirai qui tu es....tout le monde connait cette phrase...

bonsoir enlui,

super formulation je trouve !

en fait nous cherchons peut être la connaissance pour juger du bien et du mal, plutôt que de connaître pour cesser de juger.
en nous habite un doute qui fait que la Connaissance qui en Fait Est Jésus " LUI Le Seul Maître" donc la Connaissance ne peut être suspecte ni être condamnante mais devrait être juste Limpide et Unifiante.

mais depuis le péché, la nature du démon le diviseur =vrai rupture avec l'Esprit Saint, veut nous ramener a un jugement, en fait le siens lui qui tombe sous le jugement de son péché consommé !

Jésus dit " La Parole que Je vous ai donnée c'est Elle qui vous jugera au dernier jour !"
cette Connaissance que donne La Parole Est connaissance de Dieu en Esprit et Partage de Sa Vie qui es Amour
en fait Sa Parole n'accuse personne, car Jésus n'Est pas Venu pour perdre mais pour Sauver, pas pour Accuser , mais pour Justifier !
cette Parole Est connaissance de LUI Le Principe Eternel ; avoir Cette Connaissance Est Bon puisque que Dieu Est Bon, Connaître en vérité c'est Le Vivre , sinon notre connaissance n'en n'est pas une !
la Connaissance ne doit pas mener a notre chair mais a Celle du Christ !
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Sam 20 Fév 2010, 00:33

Jésus dit que c'est La parole qu'Il nous a donné qui nous Jugera au dernier jour !
étonnant quand les Apôtres disent qu'il n'y a plus de Jugement pour ceux qui sont nées a Christ !

donc il n'y a pas de jugement, mais Jésus a Énoncé Une Parole , LUI Le VERBE DE DIEU , mais cette Parole ne Juge pas ceux qui y trouvent un jugement c'est justement ceux qui refusent l'Amour Divin La Vie Unifié a Dieu , car cette Parole n'accuse pas Elle Justifie , tend une main d'Amie même a ceux qui s'en veulent ennemis !
Donc ceux qui Aime Jésus ne passent pas en Jugement car ils passent devant cette Parole et n'entende d'elel que " Viens Mon Aimée Je t'attendais depuis si longtemps " et eux ne craigne pas de se jeter dans les Bras de l'epoux , donc pour eux le jugement c'est un OUi a l'Amour Eternel.
ceux qui y trouvent une condamnation c'est ceux qui ont refusé l'Amour !
ceux d'on la connaissance n'a servit qu' a développer ou affermir la suspicion envers Dieu !
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Sam 20 Fév 2010, 01:33

On sait qu'au Ciel auront passé la connaissance des mystères les plus secrets ,et même la foi et l'espérance....puisque nous seront dans la présence de lumière et d'amour,en mariage avec elle...Dieu nous ayant sanctifié et glorifié et associé à sa divinté par adoption,et de même au paradis Adam et Eve étaient en osmose avec Dieu ....c'est ainsi que dire "bien" et "mal" est la preuve même qu'il y a eu séparation sinon il serait inutile de les distinguer.

1) avant il fallait désobéir à Dieu et user de notre liberté pourtant auparavant totalement vivant dans sa volonté
2) Avant de connaitre il fallait manger un fruit.....

Beaucoup entendent le mot fruit de la connaissance comme le résultat de celle-ci,de même que l'on parlera du fruit du travail de quelqu'un

En fait le fruit est premier

Manger j'en ai parlé plus haut:ce que l'on mange devient nous.
Si je mange une bonne omelette qui cependant est pleine de Salmonellose, et que cela me mène à la mort,cette image illustre le fait que manger (et ici c'est physique dira-ton,mais en fait à tous les niveaux de l'être pour ce qui concerne de se nourrir de la connaissance du bien et du mal et on comprend pourquoi le résultat est la mort

Ce n'est pas la connaissance qui entraine le péché,elle en est la conséquence

en tant que l'homme s'attache à l'approfondir dans ce qu'elle lui enseigne du Bien et à se conformer à ce Bien,il restaure un lien avec Dieu d'autant plus que cela suppose qu'il cherche à obéir, à l'aimer,la foi dans ce que Dieu énonce et lui révèle par le bien

Tandis que de côtoyer et s'enfoncer dans le mal que l'on a connu cela perpétue la révolte ancienne.

Malheureusement ce mal présent dans le fruit de la connaissance fait partie de l'homme en conflit avec le bien.

L'éclairement final de toute cette histoire et sa solution se manifeste en Jésus.

Et ici aussi il faut une chose préalable( qui correspond ci-dessus au 1):une réponse du coeur à l'appel de Dieu d'abord (la foi)
et puis une absorption,une assimilation(qui ci-dessus correspond à 2) :"tu te nourriras de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.
Plus tard il livrera son corps et versera son sang et nous trouvons encore une question de manger :Jn 6:55 Car ma chair est vraiment une nourriture et mon sang vraiment une boisson.
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Jeu 25 Fév 2010, 13:08

Arnaud Dumouch a écrit:
La connaissance est une nécessité. Dieu nous a créé intelligent !

Ce qui est un péché, c'est l'ORGUEIL de celui qui croit savoir et qui, du haut de sa petite science, impose, méprise, domine.

Arnaud Dumouch a écrit:
Paul a écrit:
Il faut donc dire, comme Socrate: "Je sais que je ne sais rien."

Oui ! Mais en même temps, il faut chercher la connaissance AVEC SOIF.

En fait, dans ce fil, je crois qu'on parle de la connaissance spirituelle et non scientifique.


"JE suis la porte", dit Jésus

Qui dit porte, dit mur. Sans un mur, pourquoi faudrait-il une porte ? Ce n'est que dans un mur qu'on met une porte. ;)

Donc au départ la connaissance spirituelle nous est cachée par ce mur.

Celui qui de sa propre volonté veut atteindre cette connaissance sans prendre la porte, en brisant ce mur, en l'escaladant, en faisant un tunnel par dessous, ou tout autre subterfuge, celui-là est sous l'emprise de satan et se retrouve dans la position d'Adam et Eve tentés par Satan, il se retrouvera tout nu et aussi connaîtra la chute. C'est le péché d'orgueil du péché originel.

Celui qui prend la porte à la façon que Jésus l'enseigne dans ses évangiles, en se faisant petit, car la porte est basse et étroite, celui là n'aura plus jamais soif.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Sam 27 Fév 2010, 04:11

Tu connais j'imagine:

Mt 27:51 Et voilà que le voile du Sanctuaire se déchira en deux, du haut en bas; la terre trembla, les rochers se fendirent,

et, 2Co 3:14 Mais leur entendement s’est obscurci. Jusqu’à ce jour en effet, lorsqu’on lit l’Ancien Testament, ce même voile demeure. Il n’est point retiré; car c’est le Christ qui le fait disparaître.

Salut à toi coeur de lion
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Sam 27 Fév 2010, 10:05

Enlui a écrit:
Tu connais j'imagine:

Mt 27:51 Et voilà que le voile du Sanctuaire se déchira en deux, du haut en bas; la terre trembla, les rochers se fendirent,

et, 2Co 3:14 Mais leur entendement s’est obscurci. Jusqu’à ce jour en effet, lorsqu’on lit l’Ancien Testament, ce même voile demeure. Il n’est point retiré; car c’est le Christ qui le fait disparaître.

Salut à toi coeur de lion

Oui mon cher Enlui

Et ce déchirement, toujours dans l'Esprit-saint et avec l'autorisation du Christ SVP !

PAr pitié n'allez pas dans les sectes pour forcer ce genre de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: la connaissance est-elle un peche ?   Sam 27 Fév 2010, 11:00

"PAr pitié n'allez pas dans les sectes pour forcer ce genre de choses." J'imagine que c'est une instigation adressée à tout lecteur.Et que cela fait référence à ton post antérieur

C'est de bon conseil

Moi-même n'ai cru que seul face à la parole,le voile ce n'est pas moi qui l'ai levé.

Voici:
J'ai peu de mémoire..... mais tant de choses du texte se sont inscrite en moi,
non pas textuellement
mais selon l'esprit en elles contenu,leur sens et son souffle,
que très souvent pour retrouver un verset je m'ouvre et me pénètre de l'esprit du verset que je recherche et de là j'en retrouve les mots,sinon quelques mots (je fais un traduction en fait)

C'est pour cela que je retrouve en général très rapidement ce que je cherche dans la Bible.

Les choses s'étant ainsi inscrite,rien ne pu les déloger......
Revenir en haut Aller en bas
 
la connaissance est-elle un peche ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la confession a t'elle un fondement biblique ?
» Egypte : l’Eglise copte condamnée parce qu’elle ne reconnaît pas le divorce
» Une religion est-elle une secte qui a réussi ?
» La prière vaut-elle un antidépresseur ?
» Débats d'idées sans détour : La religion rend-elle altruiste ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: