DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Homosexualité : la bêtise humaine n'a pas de limites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Homosexualité : la bêtise humaine n'a pas de limites   Lun 23 Avr 2012, 16:26

Je suis choqué par ce que vous me dites. Vous dites avoir été exclu de cette discussion, mais comment? Je trouve dommage que vous ne preniez pas part à cette discussion, et je ne vois pourquoi vous auriez été motif de censure. Merci pour vos marques de soutien en tout cas! cheers

Arnaud, je souhaiterais que vous m'expliquiez en quoi les homosexuels sont-ils plus faibles que les hétérosexuels.

Bien à vous,
Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier le chercheur



Messages : 2782
Inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Re: Homosexualité : la bêtise humaine n'a pas de limites   Lun 23 Avr 2012, 16:28

De rien ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dailymotion.com/video/x3v728_une-nde-avec-nicole-dron
Chrysostome



Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité : la bêtise humaine n'a pas de limites   Lun 23 Avr 2012, 16:35

Olivier le chercheur a écrit:
Simon1976 a écrit:
C'est normal, l'espèce humaine se reproduit via l'union entre un homme et une femme, comme l'a voulu le Créateur. Dieu se serait-il trompé en créant l'homme et la femme ?

Je te retourne la question Dieu se serait il trompé en mettant au monde des homosexuel ?

Dieu n'a pas créé l'homosexualité. Je dirais que c'est une conséquence de certains comportements mal assumés mais je ne suis pas psychologue alors je peux me tromper.

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité : la bêtise humaine n'a pas de limites   Lun 23 Avr 2012, 16:36

Pierre93 a écrit:
Citation :
C'est normal, l'espèce humaine se reproduit via l'union entre un homme et une femme, comme l'a voulu le Créateur. Dieu se serait-il trompé en créant l'homme et la femme ?

Bien sûr que non, Dieu ne s'est en rien trompé. C'est pour cela que je dis que la société est plus qu'hétérocentriste (considérer sa sexualité comme "meilleure"), elle est homophobe (elle rejette tout autre type de sexualité).

Et elle rejette la pédophilie, aussi.

La société me semble moins homophobe qu'avant, si on en juge par le "mariage" gay, l'homoparentalité et la "gay pride".
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité : la bêtise humaine n'a pas de limites   Lun 23 Avr 2012, 16:42

Mais il reste des cas comme celui que j'ai trouvé dans le journal de ce matin: un jeune homosexuel américain qui s'est suicidé:

http://www.985fm.ca/international/nouvelles/un-journal-americain-publie-un-editorial-en-une-po-139754.html

Je suis contre le harcèlement fait à des jeunes parce qu'ils sont gays ou toute autre raison. On doit respecter son prochain, même si on n'est pas d'accord avec sa façon de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Homosexualité : la bêtise humaine n'a pas de limites   Lun 23 Avr 2012, 16:45

Le problème est que ce genre de comportements est animé par un fond homophobe porté par l'Eglise. L'Eglise est homophobe de façon passive, elle condamne l'homosexualité mais condamne aussi la violence faite aux homosexuels. Il y a un fond de démagogie indéniable ici.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité : la bêtise humaine n'a pas de limites   Lun 23 Avr 2012, 16:51

Pas du tout. L'Église fait une distinction entre la personne et ses actes. C'est pourquoi Jésus condamnait l'adultère tout en prenant la défense de la femme que certains voulaient lapider.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Homosexualité : la bêtise humaine n'a pas de limites   Lun 23 Avr 2012, 16:52

Une fois de plus, l'homosexualité et l'homosexuel ne font qu'un, puisque ce dernier n'est pas à même de s'en détacher et qu'il l'acquiert à sa conception et ne la "perd" qu'à sa mort.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité : la bêtise humaine n'a pas de limites   Lun 23 Avr 2012, 16:53

Si on naît homosexuel, alors on naît aussi voleur, meurtrier, adultère ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Homosexualité : la bêtise humaine n'a pas de limites   Lun 23 Avr 2012, 16:55

Il n'y a strictement aucun rapport entre une orientation sexuelle et un hors-la-loi, criminel et déviant. Je ne suis pas voleur, meurtrier ni adultère, je ne saurais donc m'exprimer sur cette question. En revanche, je peux m'exprimer sur l'homosexualité.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité : la bêtise humaine n'a pas de limites   Lun 23 Avr 2012, 16:56

Il n'y a pas de gène de l'homosexualité, on ne naît donc pas homosexuel, on le devient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Homosexualité : la bêtise humaine n'a pas de limites   Lun 23 Avr 2012, 16:59

Je trouve votre allégation un peu hâtive. Pouvez-vous nous citer des rapports scientifiques allant dans votre sens? Comment le savez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Homosexualité : la bêtise humaine n'a pas de limites   Lun 23 Avr 2012, 17:11

Simon1976 a écrit:
Pierre93 a écrit:
Citation :
C'est normal, l'espèce humaine se reproduit via l'union entre un homme et une femme, comme l'a voulu le Créateur. Dieu se serait-il trompé en créant l'homme et la femme ?

Bien sûr que non, Dieu ne s'est en rien trompé. C'est pour cela que je dis que la société est plus qu'hétérocentriste (considérer sa sexualité comme "meilleure"), elle est homophobe (elle rejette tout autre type de sexualité).

Et elle rejette la pédophilie, aussi.

La société me semble moins homophobe qu'avant, si on en juge par le "mariage" gay, l'homoparentalité et la "gay pride".

Je crois que c'est une erreur que de lier la question de l'union des personnes de même sexe et le droit à l'adoption avec celle de l'homophobie. On peut être opposé à l'union civile des personnes de même sexe parce qu'on estime que le seul modèle sain et naturel de la famille c'est l'union d'un homme et d'une femme et que le droit de l'enfant d'avoir un père et une mère est supérieur au droit à l'enfant revendiqués par certains lobbys. On peut considérer que l'homosexualité est un péché sans manifester la moindre hostilité contre les homosexuels en les considérant sans mépris avec respect, compréhension et bienveillance. L'union des semblables est un apauvrissement et ne correspond pas à la vocation de l'homme telle que l'enseigne la Parole de Dieu. Les chrétiens ne sont pas seuls à vouloir protéger la famille contre ceux qui veulent la dénaturer et la détruire.

L'ancien grand rabbin de France Joseph Sitruk estime que "Accepter que des couples puissent se constituer autrement que dans la relation conjugale d’un homme et d’une femme, c’est aller contre l’équilibre naturel établi par Dieu. Sous couvert de démocratie, notre société tend à légiférer selon l’évolution des mœurs. [...] Lorsque l’homme porte atteinte à la nature, il porte atteinte à Dieu et à lui même".

Le dalai lama, grande figure du bouddhisme tibétain, nous livre un point de vue similaire: " Cela fait partie de ce que nous, les bouddhistes, appelons « une mauvaise conduite sexuelle ». Les organes sexuels ont été créés pour la reproduction entre l'élément masculin et l'élément féminin et tout ce qui en dévie n'est pas acceptable d'un point de vue bouddhiste : entre un homme et un homme, une femme et une autre femme, dans la bouche, l'anus, ou même en utilisant la main"

Evidemment, les adeptes d'une sexualité "émancipée", émancipée de toute contrainte et de toute norme, émancipée de l'autorité de Dieu lui-même, ne peuvent qu'être horripilés par de tels propos parce qu'ils ne comprennent pas que l'on puisse se référer à une autorité plus grande que nous-même et à des valeurs supérieures. En tant que chrétiens nous devons être dans une double démarche me semble-t-il: fermeté sur les principes non-négociables en vertu de notre fidélité à l'Evangile de Jésus-Christ annoncé par les apôtres, bienveillance et compréhension pour les personnes qui sont affectées par des tendances homosexuelles. Condamnation de la pratique homosexuelle mais respect de la liberté et de la dignité de ces personnes qui sont elles aussi aimées de Dieu et appelées à se convertir comme nous tous salut
Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: Homosexualité : la bêtise humaine n'a pas de limites   Lun 23 Avr 2012, 17:24

Arnaud Dumouch a écrit:

Cher Pierre, Les faiblesses qui nous agressent nous conduisent plus vite au Ciel qu'une absolue force et maîtrise de soi. On a tous des faiblesses. Encore faut-il les reconnaître comme tel.

C'est ce que j’essayais peut être maladroitement d'expliquer: Il y a des orientations sexuelles qui apparaissent comme des faiblesses, ou même comme des pathologies. IL faut accepter de se faire aider. Si l'on commence à dire que ces personne n'y sont pour rien, parce que Dieu les a créés ainsi, demain les zoophiles, les pédophiles ou les nécrophiles viendront aussi nous faire des "zoophiliepride ou autre "pédophiliepride", sous prétexte qu'ils sont comme ça, et que au nom des droits de l'homme, il faut les laisser vivre leur sexualité, alors qu'ils ont la possibilité d'être suivis psychologiquement, et certainement, de se sortir de cette souffrance. Je pense que c'est une souffrance effectivement, d'avoir une sexualité que la société condamne. Mais je pense aussi que les homo ne peuvent pas imposer au reste de l'humanité que que l'homosexualité est quelque chose de normal. je reste convaincu que cela peut se soigner.
La gaypride, je la vis comme une agression; c'est plus fort que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité : la bêtise humaine n'a pas de limites   Lun 23 Avr 2012, 17:29

bigsam68 a écrit:
Simon1976 a écrit:
Pierre93 a écrit:
Citation :
C'est normal, l'espèce humaine se reproduit via l'union entre un homme et une femme, comme l'a voulu le Créateur. Dieu se serait-il trompé en créant l'homme et la femme ?

Bien sûr que non, Dieu ne s'est en rien trompé. C'est pour cela que je dis que la société est plus qu'hétérocentriste (considérer sa sexualité comme "meilleure"), elle est homophobe (elle rejette tout autre type de sexualité).

Et elle rejette la pédophilie, aussi.

La société me semble moins homophobe qu'avant, si on en juge par le "mariage" gay, l'homoparentalité et la "gay pride".

Je crois que c'est une erreur que de lier la question de l'union des personnes de même sexe et le droit à l'adoption avec celle de l'homophobie. On peut être opposé à l'union civile des personnes de même sexe parce qu'on estime que le seul modèle sain et naturel de la famille c'est l'union d'un homme et d'une femme et que le droit de l'enfant d'avoir un père et une mère est supérieur au droit à l'enfant revendiqués par certains lobbys. On peut considérer que l'homosexualité est un péché sans manifester la moindre hostilité contre les homosexuels en les considérant sans mépris avec respect, compréhension et bienveillance. L'union des semblables est un apauvrissement et ne correspond pas à la vocation de l'homme telle que l'enseigne la Parole de Dieu. Les chrétiens ne sont pas seuls à vouloir protéger la famille contre ceux qui veulent la dénaturer et la détruire.

L'ancien grand rabbin de France Joseph Sitruk estime que "Accepter que des couples puissent se constituer autrement que dans la relation conjugale d’un homme et d’une femme, c’est aller contre l’équilibre naturel établi par Dieu. Sous couvert de démocratie, notre société tend à légiférer selon l’évolution des mœurs. [...] Lorsque l’homme porte atteinte à la nature, il porte atteinte à Dieu et à lui même".

Le dalai lama, grande figure du bouddhisme tibétain, nous livre un point de vue similaire: " Cela fait partie de ce que nous, les bouddhistes, appelons « une mauvaise conduite sexuelle ». Les organes sexuels ont été créés pour la reproduction entre l'élément masculin et l'élément féminin et tout ce qui en dévie n'est pas acceptable d'un point de vue bouddhiste : entre un homme et un homme, une femme et une autre femme, dans la bouche, l'anus, ou même en utilisant la main"

Evidemment, les adeptes d'une sexualité "émancipée", émancipée de toute contrainte et de toute norme, émancipée de l'autorité de Dieu lui-même, ne peuvent qu'être horripilés par de tels propos parce qu'ils ne comprennent pas que l'on puisse se référer à une autorité plus grande que nous-même et à des valeurs supérieures. En tant que chrétiens nous devons être dans une double démarche me semble-t-il: fermeté sur les principes non-négociables en vertu de notre fidélité à l'Evangile de Jésus-Christ annoncé par les apôtres, bienveillance et compréhension pour les personnes qui sont affectées par des tendances homosexuelles. Condamnation de la pratique homosexuelle mais respect de la liberté et de la dignité de ces personnes qui sont elles aussi aimées de Dieu et appelées à se convertir comme nous tous salut

:amen:
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité : la bêtise humaine n'a pas de limites   Lun 23 Avr 2012, 17:30

mahasaraswati a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Pierre93 a écrit:
.

Cher Pierre, Les faiblesses qui nous agressent nous conduisent plus vite au Ciel qu'une absolue force et maîtrise de soi. On a tous des faiblesses. Encore faut-il les reconnaître comme tel.

C'est ce que j’essayais peut être maladroitement d'expliquer: Il y a des orientations sexuelles qui apparaissent comme des faiblesses, ou même comme des pathologies. IL faut accepter de se faire aider. Si l'on commence à dire que ces personne n'y sont pour rien, parce que Dieu les a créés ainsi, demain les zoophiles, les pédophiles ou les nécrophiles viendront aussi nous faire des "zoophiliepride ou autre "pédophiliepride", sous prétexte qu'ils sont comme ça, et que au nom des droits de l'homme, il faut les laisser vivre leur sexualité, alors qu'ils ont la possibilité d'être suivis psychologiquement, et certainement, de se sortir de cette souffrance. Je pense que c'est une souffrance effectivement, d'avoir une sexualité que la société condamne. Mais je pense aussi que les homo ne peuvent pas imposer au reste de l'humanité que que l'homosexualité est quelque chose de normal. je reste convaincu que cela peut se soigner.
La gaypride, je la vis comme une agression; c'est plus fort que moi.

thumleft

C'est un spectacle dégradant et inhumain.
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Homosexualité : la bêtise humaine n'a pas de limites   Lun 23 Avr 2012, 17:39

Quand à ceux qui comme "pierre93" affirment que la question du divorce serait dépassée en reprochant à l'Eglise de ne pas se conformer au siècle présent et aux moeurs occidentales, considérant certainement que la banalisation du divorce (2 mariage sur 3 se termine pas une séparation en France et 2,9 millions d'enfants vivent avec un seul parent généralement la mère) dans les sociétés occidentales est le signe d'un progrès humain significatif, je livre à votre réflexion quelques chiffres: 48% des enfants de couples divorcés déclarent que ceci a perturbé leur propre vie amoureuse et 88% affirment que cela a engendré des effets à long terme sur leur personnalité, 41% d'entre eux estiment que cela a eut des répercussions jusque dans leur vie professionnelle. Enfin, 40% indiquent ne pas avoir maintenu de lien régulier avec le parent qui n'avait pas la garde, généralement le père (source: http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/02/01/01016-20110201ARTFIG00713-les-souffrances-des-enfants-du-divorce.php).

Nous voyons bien que ce que l'Eglise propose, non seulement n'est pas caduc ou périmé, mais contribue au bonheur durable et à l'épanouissement véritable des familles en particulier des enfants. J'ajouterais en guide de conclusion provisoire que le divorce pèse également sur l'accès au logement pour tous car un pourcentage important de familles décomposées augmente nécessairement les besoins de la société en matière de logement et augmentent également l'investissement de l'état dans l'aide au parent qui élève son enfant seul. Ainsi, le divorce pèse sur la collectivité il convient d'en être conscient. C'est la raison pour laquelle, si nous voulons avoir une foi vécue qui s'enracine dans l'Evangile et dans la Tradition vivante de l'Eglise, nous ne pouvons que faire la promotion d'une liberté responsable et d'un amour qui engage un homme et une femme dans une relation aimante qui s'inscrit dans la durée. Il ne suffit pas d'être baptisé pour être pleinement chrétien mais il faut une adhésion profonde à la Parole de Dieu qui nous conduise à la conversion. Le baptême sans la conversion n'a aucune valeur ce n'est pas l'eau du baptême qui sauve mais la conversion profonde et sincère à Dieu qui nous conduit à une obéissance véritable à ses commandements.

Je trouve tout de même assez amusant de constater que certains membres baptisés de l'Eglise catholique rejettent ouvertement son enseignement tandis que des non-catholiques sympatisants comme moi l'accueille et l'approuve. La perte de crédibilité d'une certaine église catholique en Occident, mais aussi d'une partie du monde protestant, ne proviendrait-il pas de là ?


Dernière édition par bigsam68 le Lun 23 Avr 2012, 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité : la bêtise humaine n'a pas de limites   Lun 23 Avr 2012, 18:44


salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Homosexualité : la bêtise humaine n'a pas de limites   Lun 23 Avr 2012, 18:44

Je suis désolé je vous répondrai plus tard, il faut que j'aille en cours !

Bien à vous,
Pierre Smile
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Homosexualité : la bêtise humaine n'a pas de limites   Lun 23 Avr 2012, 19:27

en réalité, et si l'on essaie de se placer sur le plan strictement naturel, l'homosexualité pose problème. je vais même aller plus loin en disant que sur le plan philosophique, elle est aussi une relation qui est sujet à difficulté. en effet, sur le plan naturel, la relation sexuelle ne doit se passer qu'avec un autre, qui nous permette de laisser derrière soi un autre semblable à soi, comme l'indique avec vérité Aristote, dans les Politiques. si notre sexe était destiné à être en relation avec un semblable, la nature nous le montrerais. or, il est évident que ce n'est pas le cas. au contraire, le prolongement d'un véritable amour doit être l'union sexuelle qui aboutit à l'apparition d'un être-autre, qui n'est ni le père, ni la mère, mais l'enfant. il me semble que la recherche de la simple union sexuelle -notamment entre personnes semblables- dénature l'union sexuelle qui vise la procréation, et qui est la plus noble par excellence, puisque la plus conforme à la nature et, si j'ose dire, à la vertu. sinon, nous sommes dans l'égoïsme, et dans une pratique somme toute condamnable. mais attention : je ne condamne pas la personne, mais l'acte, qui lui, étant conséquence du "composé" raison-passion, peut-être jugé.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité : la bêtise humaine n'a pas de limites   Lun 23 Avr 2012, 20:12

Hervé Vilard est homosexuel et trouve "sordide" l'adoption par des couples homosexuels.


"L'adoption par un couple homo ? C'est sordide!"... par lesgrandesgueules
Revenir en haut Aller en bas
 
Homosexualité : la bêtise humaine n'a pas de limites
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» la bêtise humaine n'a pas de limite
» Cachoteries et bétise humaine !!
» Jusqu'oû ira la bêtise humaine ? Cruauté envers les animaux.
» Bernard Stiegler : Comment combattre la bêtise ?
» Un OVNI sur mars ( bétise humaine )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: