DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La conversion: une expérience forte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: La conversion: une expérience forte   Jeu 28 Jan 2010, 22:03

Je me prénomme Gérard, je suis belge (Liège), j'ai 49 ans. Jusque là tout va bien.

NB: Mon histoire de conversion est racontée de façon très synthétique, car le discours linéaire ne permet pas de raconter "réellement" cette histoire. Elle est donc racontée de façon très imparfaite et incomplète. Jamais je ne pourrai la raconter avec des mots.

40 ans d'athéïsme. Ensuite, un truc dingue et inimaginable, inconcevable se produit. Je me sens progressivement "écrasé" par une force qui descend en moi, dans mon corps, me torture durant 6 mois de plus en plus me sentant prêt à mourir tant les souffrances sont insupportables. Ensuite, J'ai été comme guidé vers le lit et j'ai dormi 48 heures sans pourtant être fatigué pour avoir envie de dormir. Durant ce sommeil, j'ai été comme ravi hors du corps, j'ai voyagé, reçu un enseignement, etc. Cela m'a boulversé, torturé, destabilisé. L'horreur c'est aussi qu'on ne trouve personne pour en parler, Prêtres psi, et autres tournent le dos à ce genre de chose, sauf le Christ lorsqu'il me fait la charité de ses signes et de sa présence. Petit à petit j'ai pu réalisé que l'enseignement reçu était celui des évangiles, que le Christ était présent. Donc, maintenant, je lis les évangiles, pour 2 raisons:

- M'assurer que ce que j'ai reçu est pur, dégagé de toute transformation néfastes par les entités inférieures
- parfaire ma connaissance du Christ, m'approcher d'avantage de lui.

L'enseignement que j'ai reçu va aussi au-delà de l'enseignement purement accepté par le dogme de l'église catholique. Ca ne veut pas dire qu'il est impur. Bref, je dois avancer avec beaucoup de discernement et d'humilité.

Je suis, par la force des choses, dans un parcours mystique. Ma vie est faite d'ascétisme, de solitude, de prière, de lecture, de service simple à autrui, pour l'essentiel.

Je me dis chrétien, mais n'adhère pas (encore ?) à une église en parliculier.

Je suis très interessé pour partager la vie avec une communauté monastique attaché à la mystique chrétienne, pour le temps des week-end par exemple. Surtout pour assoir ma foi sur un roc pur. L'échange avec d'autres chrétiens dans un parcours mystique me parait essentiel. Je suis laic

Arc-en-Ciel a écrit:
Bienvenue lion-des-bois. fleur 6
Ton message m'a fait penser à cette rencontre du Christ avec St Paul sur la route de Damas.
Bon chemin de Damas avec St Paul et frères et soeurs de ce forum.
:stefamille:

IL y a sans doute du lazare et du saint-Paul à Damas, Ces 2 exemples de l'évangile m'aident à vivre et à comprendre un peu mieux, à part avec moi, je crois que j'ai eu cette expérience en tant que très gros pécheur, pas en tant que prophète. Vraiment aucune fiérté, ça écrase et brise le coeur en imposant l'humilité, et en fait, je l'accepte car je sais que c'est juste. C'est comme un sceau de feu, ça brule et ça illumine. Un mélange de joie et de souffrance. Ca met l'âme en bouillie comme dans une lessiveuse. J'ai l'impression depuis d'être dans un purgatoire ici sur terre.


Dernière édition par lion-des-bois le Lun 01 Fév 2010, 23:06, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Jeu 28 Jan 2010, 22:15

lion-des-bois a écrit:
IL y a sans doute du lazare et du saint-Paul à Damas, Ces 2 exemples de l'évangile m'aident à vivre et à comprendre un peu mieux, à part avec moi, je crois que j'ai eu cette expérience en tant que très gros pécheur, pas en tant que prophète. Vraiment aucune fiérté, ça écrase et brise le coeur en imposant l'humilité, et en fait, je l'accepte car je sais que c'est juste. C'est comme un sceau de feu, ça brule et ça illumine. Un mélange de joie et de souffrance. Ca met l'âme en bouillie comme dans une lessiveuse. J'ai l'impression depuis d'être dans un purgatoire.
Comme beaucoup parmi nous.
St Paul était aussi un grand pècheur qui ne "sentait pas très bon" en persécutant les chrétiens.
Qu'il est bon et quelle grâce de passer dans cette "lessiveuse" de la Miséricorde de Dieu. cheers La grâce d'une conversion. Et j'en et nous rendons grâce à Dieu pour vous. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Jeu 28 Jan 2010, 22:18

lion-des-bois a écrit:
IL y a sans doute du lazare et du saint-Paul à Damas, Ces 2 exemples de l'évangile m'aident à vivre et à comprendre un peu mieux, à part avec moi, je crois que j'ai eu cette expérience en tant que très gros pécheur, pas en tant que prophète. Vraiment aucune fiérté, ça écrase et brise le coeur en imposant l'humilité, et en fait, je l'accepte car je sais que c'est juste. C'est comme un sceau de feu, ça brule et ça illumine. Un mélange de joie et de souffrance. Ca met l'âme en bouillie comme dans une lessiveuse. J'ai l'impression depuis d'être dans un purgatoire ici sur terre.

Je crois que tu as l'impression d'être dans un purgatoire sur la terre, parce que tu as approché Dieu de près, tu l'as rencontré... alors revenir de cette contemplation LUMINEUSE , revenir aux choses de ce monde... oui on peut le comparer à un purgatoire...

Il me semble que ce serait cela......

Qui peut nous contenter si ce n'est l'Absolu de Dieu ???
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Ven 29 Jan 2010, 00:31

-Julienne a écrit:
lion-des-bois a écrit:
IL y a sans doute du lazare et du saint-Paul à Damas, Ces 2 exemples de l'évangile m'aident à vivre et à comprendre un peu mieux, à part avec moi, je crois que j'ai eu cette expérience en tant que très gros pécheur, pas en tant que prophète. Vraiment aucune fiérté, ça écrase et brise le coeur en imposant l'humilité, et en fait, je l'accepte car je sais que c'est juste. C'est comme un sceau de feu, ça brule et ça illumine. Un mélange de joie et de souffrance. Ca met l'âme en bouillie comme dans une lessiveuse. J'ai l'impression depuis d'être dans un purgatoire ici sur terre.

Je crois que tu as l'impression d'être dans un purgatoire sur la terre, parce que tu as approché Dieu de près, tu l'as rencontré... alors revenir de cette contemplation LUMINEUSE , revenir aux choses de ce monde... oui on peut le comparer à un purgatoire...

Il me semble que ce serait cela......

Qui peut nous contenter si ce n'est l'Absolu de Dieu ???

Bonjour Julienne,

Je crois que tout dépend de l'état de pureté de l'âme. J'adhère à ce que disent les mystiques chrétiens comme Jean de la Croix et thérèse d'Avila. La lumière du saint-Esprit illumine l'âme pure et brule l'âme impure. En fonction de notre état de pureté face au péché, l'âme reçoit dans sa même proportion sa part de brulure (souffrance) et illumination (joie presque extasique). Dans mon cas, ça a été entre ces 2 extrèmes. Je ne peux m'empécher d'avoir de la compassion pour le plus pécheur que moi. Car pour lui, la part brulure et souffrance doit être encore plus épouvantable. J'étais athée, dois-je dire que le 10ème de cette expérience est suffisante pour convertir le plus convaincu de la non existence de Dieu, de son Esprit, de la necessité de se purifier, de l'importance difficile de la tâche de l'Eglise catholique, etc.

Dans mon cas, mi énorme souffrance et mi énormes joies, c'est le purgatoire, à mi-chemin entre enfer et paradis. Un peu là où se situent sans doute ma majorité d'entre nous. JE suis revenu sur terre pour travailler ma part de péché, c'est un purgatoire.

En revenant ici, je me suis tapé un dépression, car on voit l'amour là-haut et le contrastre avec ici-bas et mon état de pécheur. Ensuite, on se relève (avec le CHrist progressivement) car conscient de cela, on se dit qu'il y a beaucoup à faire sur terre, même si ma part avec mes limites n'est qu'une petite goutte, je dois verser cette goutte sur la terre. On a envie de pouvoir dire non à son égo, accepter sa mort, pour que cette goutte se verse sur la terre. Que puis-je, que suis-je, si je n'accepte pas cette mort. Voilà ce qu'on se dit lorsqu'on revient.

Julienne, ... je n'ai pas vu Dieu, je n'ai eu que la révélation de sa présence. Avant cela, avec ma conscience d'athée, Dieu était une abération, une invention des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Ven 29 Jan 2010, 04:35

" Avant cela, avec ma conscience d'athée, Dieu était une abération, une invention des hommes."

pour moi c'était même un mensonge !

Tu vois Lionceau, tu aurais grand bénéfice que de regarder les vidéos de théologie d'Arnaud

En fait,si en quelques vidéos,tu t'ennuies laisse tomber,mais ça m'étonnerais!

Par ailleurs tu pourrais lui envoyer un message privé pour lui demander par laquelle commencer ,selon tes préoccupations actuelles .

Franchement fais le pas et tu l'en remercieras!

I love you
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Ven 29 Jan 2010, 14:00

Bonjour Enlui,

Merci pour le surnom de petit lionceau. Ca me plait bien. ;) En fait j'aurais dû m'auto-totemiser Lionceau des bois. A retenir pour une prochaine fois.

Si tu es sensible à mon expérience, tu as dû vivre aussi peut-être cette espèce de passage dans la grande lessiveuse cosmique pour passer d'athée à croyant.

J'en parle comme si cela s'était passé hier, en fait ça s'est passé en 2003/2004. DOnc depuis, j'ai cheminé. D'abord via l'astrologie et Alice Bailey. J'y ai vu du bon là dedans pour autant qu'on avance avec énormément de discernement. Là, on apprend le discernement, de ne pas gober ce qui est audelà de ce que ma conscience me permet d'accepter. Simplement se dire: elle me raconte des trucs, mais pour bon nombre de chose ma conscience ne me permet pas de dire si c'est vrai ou faux. J'ai lu René Guénon aussi que j'ai beaucoup aimé. Mais jamais rien dans l'enseignement n'est centré sur le CHrist. La personne qui me cherche et que je cherche sans savoir qui c'est (le CHrist, je ne savais pas que je cherchais le Christ, lui le savait que je le cherchais et moi je ne savais pas qu'il savait) mais je sentais une présence qui m'acompagnait, qui me montrait des signes comme il pouvait à moi l'aveugle. Un jour j'ai entendu sa voix, mais je ne l'ai toujours pas reconnu, il ne s'est pas présenté, et moi tellement saisi je n'ai pas eu la présence d'esprit de lui demander:"mais qui es-tu ?"
Etc. Ca prend du temps, et les années passent durant. Entretemps, on fouille, on travaille, on cherche, dans les ténèbres, avec une présence qui te dit:" va là. Regarde là, tourne à droite." Etc.

Un jour cette Présence m'a poussé vers Jean de la Croix. Je me suis éffondré. De la je suis passé à sainte thérèse d'Avila (le Chateau intérieur). Et Là, c'était vraiment extraordinaire, car j'arrêtais progressivement mon errance dans les ténèbres après une phase dans la lumière (cette lumière éclaire surtout mes ténèbres, donc, par la lumière je prend d'abord conscience de mes ténèbres), c'est comme si on m'avait montré la sortie du tunnel. La présence alors se fait beaucoup plus sentir. Je finis par l'identifier. Et pourtant, je l'ai renié encore. J'ai dis:"Non, ce n'est pas possible, ça ne peut être toi ! Pourquoi toi tu viendrais à moi alors que moi je ne suis rien. " Plusieurs fois comme ça. Surtout que je ne voulais pas m'inventer des balivernes, me monter la tête. PEndant ce temps là, je passais du temps à la bibliothèque de l'échevé, je lisais le grand dictionnaire spirituel (celui qui est encore plus grand que l'encyclo universalis), à des mots comme péché, amour, enfer, purgatoire, kénose, redemption, Christ, croix, mort mystique, épreuve spirituelle, avec une telle avidité, car je me retrouvais en plein. Origène aussi m'a beaucoup aidé. Que j'ai pu le lire celui là.

Je crois que mon parcours de recherche via l'astro et l'ésotérisme était nécessaire (même si ce que je dis est dangereux pour d'autres) car il fallait d'abord que je cherche par moi-même, que je fasse ma quête, que je découvre par moi-même ce que je vivais. LE Christ nous laisse volontairement dans le camboui, il observe et intervienbt lorsqu'il le juge utile. JE me dis que l'aveugle que je suis à dû louper des signes. Vient le moment où l'on se dit que c'est justice, que l'épreuve est juste et nécessaire, que si on apporte tout sur un plateau, cela ne parle pas et on est sourd au message (l'évangile). Je suis certes comme saint-thomas, ça me coûte plus cher, mais je ne le regrette pas, car lorsqu'on adhère, il me semble que l'adhérance est plus forte encore.

Je passe actuellement beaucoup de mon temps libre à l'enseignement d'Arnaud, que je salue au passage. Je serai peu présent sur ce forum actuellement. Manque de temps, besoin de me centrer sur moi avec le Christ hors du chaos, nécessité d'aider mes parents, etc.

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Ven 29 Jan 2010, 14:40

[quote="lion-des-bois"][quote="-Julienne"]
lion-des-bois a écrit:
Bonjour Julienne,

Je ne peux m'empécher d'avoir de la compassion pour le plus pécheur que moi.

Bonjour Lion-des-bois,


Permets moi de t'interpeller au sujet de l'humilité, comment sais tu qu'il y a plus pécheur que toi ???
Ceci dit dans un esprit de fraternité.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Ven 29 Jan 2010, 21:12

Lionceau-boiseau.....

Réponds à Julienne si tu le veux bien.
A mon avis,elle te pose la question pour te mieux comprendre et il est vrai que la phrase telle quelle :"Je ne peux m'empécher d'avoir de la compassion pour le plus pécheur que moi" ...est sans doute rapide ,qu'en penses-yu?

________________

Guenon...! tu me rappelles soudain une lecture,entre autres,que j'eus à l'époque!
J'avais oublié!

Ah! Saint Jean de la Croix....Sainte Therèse d'Avila...Catherine de Sienne,François d'Assise,Thérèse de Lisieux.....Bah! la liste serait si longue!

Bon ressourcement lionceau! :sts:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Sam 30 Jan 2010, 17:24

[quote="-Julienne"][quote="lion-des-bois"]
-Julienne a écrit:
lion-des-bois a écrit:
Bonjour Julienne,

Je ne peux m'empécher d'avoir de la compassion pour le plus pécheur que moi.

Bonjour Lion-des-bois,


Permets moi de t'interpeller au sujet de l'humilité, comment sais tu qu'il y a plus pécheur que toi ???
Ceci dit dans un esprit de fraternité.

Je pense que Lion des bois veut parler de ceux qui ont commis de gros péchés comme le meutre, le viol, ou d'autres atrocités... que Lion des bois n'a sans doute pas commis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Sam 30 Jan 2010, 17:41

[quote="louis74"][quote="-Julienne"]
lion-des-bois a écrit:
-Julienne a écrit:
lion-des-bois a écrit:
Bonjour Julienne,

Je ne peux m'empécher d'avoir de la compassion pour le plus pécheur que moi.

Bonjour Lion-des-bois,


Permets moi de t'interpeller au sujet de l'humilité, comment sais tu qu'il y a plus pécheur que toi ???
Ceci dit dans un esprit de fraternité.

Je pense que Lion des bois veut parler de ceux qui ont commis de gros péchés comme le meutre, le viol, ou d'autres atrocités... que Lion des bois n'a sans doute pas commis.

Merci de m'éclairer Louis !

Je crois que j'ai réagi trop vivement et je présente mes excuses à Lion-des-bois !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Sam 30 Jan 2010, 20:59

bonsoir a tous

c'est une question que je me pose souvent aussi

comment avoir autant pecher ,et comment etre devenu croyant Question

DIEU nous a appelle pour faire quelque chose,mais pour l'instant je suis un peu dans

le brouillard

d'ailleurs pourquoi avons nous entendu son appel aussi tard Question

scratch scratch
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Sam 30 Jan 2010, 21:03

TOBIE a écrit:
bonsoir a tous

c'est une question que je me pose souvent aussi

comment avoir autant pecher ,et comment etre devenu croyant Question

DIEU nous a appelle pour faire quelque chose,mais pour l'instant je suis un peu dans

le brouillard

d'ailleurs pourquoi avons nous entendu son appel aussi tard Question

scratch scratch

Cher Tobie,

Tu es devenu croyant parce que tu as rencontré Jésus venant au devant des pécheurs que nous sommes. C'est bien parce que tu as péché beaucoup que Jésus a croisé ton chemin. Jésus a un amour de prédilection pour les pécheurs, c'est pour eux qu'il est venu ; et comme nous sommes tous pécheurs, tous nous le rencontrons ou le rencontrerons. Car il se peut que Jésus aie déjà croisé notre chemin, mais nous ne l'avons pas reconnu.

L'important n'est-il pas de l'avoir rencontré, que ce soit tôt ou tard ? Very Happy

Lorsque les hébreux ont suivis Moïse et Dieu qui guidait Moïse jusqu'en terre promise, il avait demandé à ce qu'on ne regarde pas en arrière, mais qu'on regarde toujours vers l'avant, vers la terre promise, vers Lui.

Il faut faire de même quand on rencontre Jésus. Se demander pourquoi on a entendu son appel si tard, n'est-ce pas regarder en arrière, de regarder vers le passé pour essayer de comprendre ? Ne cherchons pas à comprendre, suivons Jésus comme le Peuple de Dieu a suivir Moïse ; attachons-nous à Lui par le lien de son Esprit Saint et avançons en regardant vers la terre promise, le Ciel où nous attends le Père. Pensons à ce Père qui guette notre retour pour nous couvrir de ses baisers.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Sam 30 Jan 2010, 22:45

merci petero

je regarderais droit devant desormais Very Happy

jusqu'a la resurection de ma chair cheers

sauf mon nez(j'aime pas mon nez :beret: )
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Lun 01 Fév 2010, 20:54

Bonjour à tous,

Comme toutes les semaines je vais à la campagne pendant quelques jours où il n'y a ni téléphone ni internet. Ce qui explique mon retour ici maintenant.

Je réponds volontiers aux quelques questions.


Julienne a écrit:
lion-des-bois a écrit:

Bonjour Julienne,

Je ne peux m'empécher d'avoir de la compassion pour le plus pécheur que moi.

Bonjour Lion-des-bois,


Permets moi de t'interpeller au sujet de l'humilité, comment sais tu qu'il y a plus pécheur que toi ???
Ceci dit dans un esprit de fraternité.

Bonjour Julienne,

Mon expérience a été une descente aux enfers, tortures, souffrances, aussi vision des démons (nommée vision astrale que je n'ai plus heureusement depuis que je suis remonté grâce au Christ). En fait, je suis descendu au plus bas selon moi, selon mon péché, selon ma nécessité de purification. Mais on peut voir là, que plus bas il y a encore moyen de descendre, que j'ai touché "mon fonds" de mes enfers, mais pas "le fonds". Par la pression de l'Esprit-Saint, je suis descendu dans "mon enfer", donc.

Donc, je sais qu'il y a plus pécheurs que moi vu que l'enfer est encore plus profond que ce que j'ai vu et qu'en plus, il peut être éternel. Sachant la souffrance, on ne peut plus se moquer d'un pécheur. Car la moquerie, le rejet, est la tendance générale du pécheur non touché par le Christ, et donc non conscient de son état de pécheur. Les pharisiens lapidèrent Marie-Madeleine car c'est la réaction du pécheur face à un autre pécheur. Toujours. Car un pécheur ne peut pas supporter de voir devant lui le reflet de son propre péché. La vision du péché d'autrui réveille nos propres péchés cachés en nous, ce qui est inssupportable, on préfère donc tuer les péchés chez autrui (illusion car on ne peut) que de tuer les siens propres qu'on ne voit pas, avec et par le Christ et l'Esprit-Saint (cfr l'histoire de l'oeil, la poutre et la paille). Au plus je me bats contre mes péchés et au moins j'ai envie de me battre contre autrui, car ces péchés ne me touchent plus, car je deviens insensible aux démons de l'autre qui motivent ses actions. Je peux donc m'avancer dans le calme vers cette personne, dans le respect, sans crainte, car je ne cours aucun danger, si par le Christ et l'Esprit-saint j'ai pu me dégager de certains de mes péchés, les démons d'autruis n'ont plus d'accroches sur moi, je n'ai plus besoin de répondre par la haine face à la haine, etc. Or, comme il y a encore beaucoup de violence, il y a forcément plus pécheur que moi, autre façon de le voir Idea Ton curé par exemple est violent pour une bonne raison compréhensible: il est titillé par ses démons intérieurs. Et dans ce cas, il faut jamais voir sa violence, elle n'est le reflet que de sa souffrance et de son combat avec ses démons. Là, alors, on reste calme, et il suffit de regarder la lumière intérieur cachée en lui qui elle connaît l'amour mais cachée et emmurée par la noirceur des démons tout autour. Ainsi, en voyant chez l'autre amour et souffrance et non plus colère et égoïsme, on y répond alors par l'amour et la compassion. Evidement, si on ne regarde que les aspects extérieurs, la haine, la colère, etc, on active nos démons et ce sont eux qui répondent.


TOBIE a écrit:


c'est une question que je me pose souvent aussi

comment avoir autant pecher ,et comment etre devenu croyant Question

DIEU nous a appellé pour faire quelque chose,mais pour l'instant je suis un peu dans

le brouillard

d'ailleurs pourquoi avons nous entendu son appel aussi tard Question

scratch scratch


Bonjour Tobie,

Petero a déjà bien répondu. Je te propose mes réponses. Tu poses en fait 3 questions:


1. comment avoir autant pecher ,et comment etre devenu croyant Question


Le Chrétien ne peut devenir Croyant [par le christ réssuscité] que parce qu'il est pécheur. Une des raisons qui me font dire que c'est le Christ qui est venu est que je suis d'abord passé par un processus de descente enclenché par l'Esprit-Saint. Au plus bas, là-où la continuation de la chute m'aurait mené vers la mort écrabouillante et définitive, Il vient, te relève. C'est un peu comme une lumière qui t'éclaire, et tout au début, cette lumière éclaire ma noirceur, mes péchés, je peux les voir. Il m'apporte un réconfort, ne me sort pas directement des enfers, mais me place au bas d'un escalier qui monte. ET au plus on monte (lentement, mais on monte), on comprend progressivement le pourquoi de la descente. Ca s'éclaire, on sent de plus en plus sa présence on finit par percevoir que cette personne, c'est lui, et bien lui. Tout cela est dit par image, car le dire est impossible avec des mots, avec le langage articulé que nous avons. Voilà, en tout cas comment le Christ s'est révélé à moi. Au coeur du bas de mon enfer, et dans les écritures, il dit qu'il est venu pour les pécheurs. Or seuls les pécheurs vont en enfer.


2. DIEU nous a appellé pour faire quelque chose,mais pour l'instant je suis un peu dans le brouillard

Il faut te tourner vers le CHrist. Sa lumière permet de sortir du brouillard. On est tous dans un relatif brouillard. L'Eglise en parle mieux que moins, car je ne suis pas un exemple, si je suis descendu aux enfers.

3. d'ailleurs pourquoi avons nous entendu son appel aussi tard Question

Pour moi, l'Esprit-Saint décide, non le Christ, du moment d'agir, le Christ est au service de la décision de L'Esprit-Saint. Dans l'évangile, il est dit quelque chose du genre: Veille, car L'Esprit-saint pénètrera ta demeure (ici ton âme) comme un voleur au moment où tu ne t'y attendras pas. Dans mon cas, je sais que mes 40 ans de vie d'athée ont été necessaires pour deployer mon péché devant moi, afin que j'en prenne mieux conscience au milieu de ma vie (Vers 40 ans). Une analyse de son parcours de vie de 40 ans à la lumière du Christ et de l'Esprit-Saint permet de comprendre le pourquoi et le comment de "son" péché. 40 ans sont parfois nécessaires, car je pense qu'un temps d'introspection est nécessaire pour rebondir, avec le CHrist, vers l'avant, car c'est cela le but, et non pas se regarder le nombril éternellement.

Bien cordialement


Dernière édition par lion-des-bois le Lun 01 Fév 2010, 23:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Lun 01 Fév 2010, 21:44

bonsoir liondesbois

incroyable nos experiences sont identiques Very Happy

le peche m'a emmene loin de DIEU pendant 40 ans moi aussi,mon orgueil demesure m'a conduit en enfer
j'ai longtemps pense que la vie m'avait remis a ma place,je sais que c'est DIEU qui etait la derriere tout ca
je sais desormais que je dois racheter mes peches,mais je ne suis pas sur d'avoir assez de temps
CHRIST prend pitie Confused
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Lun 01 Fév 2010, 21:58

TOBIE a écrit:
bonsoir liondesbois

incroyable nos experiences sont identiques Very Happy

le peche m'a emmene loin de DIEU pendant 40 ans moi aussi,mon orgueil demesure m'a conduit en enfer
j'ai longtemps pense que la vie m'avait remis a ma place,je sais que c'est DIEU qui etait la derriere tout ca
je sais desormais que je dois racheter mes peches,mais je ne suis pas sur d'avoir assez de temps
CHRIST prend pitie Confused
Cher TOBIE, J'ai une bonne nouvelle pour toi.
Tu n'as pas à racheter tes péchés. Le Christ l'a fait pour toi.
Nous tous, pécheurs, nous devons juste épouser sa croix, cette croix qui nous porte, et devons l'aimer comme IL nous aime, dans les petites choses insignifiantes offertes pour LUI et notre prochain, ou pour d'autres selon SON appel, à de grandes choses.
Qu'importe le temps, il ne nous appartient pas de le mesurer et quantifier nos oeuvres.
Pense à l'ouvrier de la dernière heure. fleur 6
Aime sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Lun 01 Fév 2010, 22:05

[quote="lion-des-bois"]Bonjour à tous,

Comme toutes les semaines je vais à la campagne pendant quelques jours où il n'y a ni téléphone ni internet. Ce qui explique mon retour ici maintenant.

Je réponds volontiers aux quelques questions.


[quote="-Julienne"]
lion-des-bois a écrit:
-Julienne a écrit:
lion-des-bois a écrit:
Bonjour Julienne,

Je ne peux m'empécher d'avoir de la compassion pour le plus pécheur que moi.

Bonjour Lion-des-bois,


Permets moi de t'interpeller au sujet de l'humilité, comment sais tu qu'il y a plus pécheur que toi ???
Ceci dit dans un esprit de fraternité.

Bonjour Julienne,

Mon expérience a été une descente aux enfers, tortures, souffrances, aussi vision des démons (nommée vision astrale que je n'ai plus heureusement depuis que je suis remonté grâce au Christ). En fait, je suis descendu au plus bas selon moi, selon mon péché, selon ma nécessité de purification. Mais on peut voir là, que plus bas il y a encore moyen de descendre, que j'ai touché "mon fonds" de mes enfers, mais pas "le fonds". Par la pression de l'Esprit-Saint, je suis descendu dans "mon enfer", donc.

Donc, je sais qu'il y a plus pécheurs que moi vu que l'enfer est encore plus profond que ce que j'ai vu et qu'en plus, il peut être éternel. Sachant la souffrance, on ne peut plus se moquer d'un pécheur. Car la moquerie, le rejet, est la tendance générale du pécheur non touché par le Christ, et donc non conscient de son état de pécheur. Les pharisiens lapidèrent Marie-Madeleine car c'est la réaction du pécheur face à un autre pécheur. Toujours. Car un pécheur ne peut pas supporter de voir devant lui le reflet de son propre péché. La vision du péché d'autrui réveille nos propres péchés cachés en nous, ce qui est inssupportable, on préfère donc tuer les péchés chez autrui (illusion car on ne peut) que de tuer les siens propres qu'on ne voit pas, avec et par le Christ et l'Esprit-Saint (cfr l'histoire de l'oeil, la poutre et la paille). Au plus je me bats contre mes péchés et au moins j'ai envie de me battre contre autrui, car ces péchés ne me touchent plus, car je deviens insensible aux démons de l'autre qui motivent ses actions. Je peux donc m'avancer dans le calme vers cette personne, dans le respect, sans crainte, car je ne cours aucun danger, si par le Christ et l'Esprit-saint j'ai pu me dégager de certains de mes péchés, les démons d'autruis n'ont plus d'accroches sur moi, je n'ai plus besoin de répondre par la haine face à la haine, etc. Or, comme il y a encore beaucoup de violence, il y a forcément plus pécheur que moi, autre façon de le voir Idea Ton curé par exemple est violent pour une bonne raison compréhensible: il est titillé par ses démons intérieurs. Et dans ce cas, il faut jamais voir sa violence, elle n'est le reflet que de sa souffrance et de son combat avec ses démons. Là, alors, on reste calme, et il suffit de regarder la lumière intérieur cachée en lui qui elle connaît l'amour mais cachée et emmurée par la noirceur des démons tout autour. Ainsi, en voyant chez l'autre amour et souffrance et non plus colère et égoïsme, on y répond alors par l'amour et la compassion. Evidement, si on ne regarde que les aspects extérieurs, la haine, la colère, etc, on active nos démons et ce sont eux qui répondent.


TOBIE a écrit:


c'est une question que je me pose souvent aussi

comment avoir autant pecher ,et comment etre devenu croyant Question

DIEU nous a appellé pour faire quelque chose,mais pour l'instant je suis un peu dans

le brouillard

d'ailleurs pourquoi avons nous entendu son appel aussi tard Question

scratch scratch


Bonjour Tobie,

Petero a déjà bien répondu. Je te propose mes réponses. Tu poses en fait 3 questions:


1. comment avoir autant pecher ,et comment etre devenu croyant Question


Le Chrétien ne peut devenir Croyant [par le christ réssuscité] que parce qu'il est pécheur. Une des raisons qui me font dire que c'est le Christ qui est venu est que je suis d'abord passé par un processus de descente enclenché par l'Esprit-Saint. Au plus bas, là-où la continuation de la chute m'aurait mené vers la mort écrabouillante et définitive, Il vient, te relève. C'est un peu comme une lumière qui t'éclaire, et tout au début, cette lumière éclaire ma noirceur, mes péchés, je peux les voir. Il m'apporte un réconfort, ne me sort pas directement des enfers, mais me place au bas d'un escalier qui monte. ET au plus on monte (lentement, mais on monte), on comprend progressivement le pourquoi de la descente. Ca s'éclaire, on sent de plus en plus sa présence on finit par percevoir que cette personne, c'est lui, et bien lui. Tout cela est dit par image, car le dire est impossible avec des mots, avec le langage articulé que nous avons. Voilà, en tout cas comment le Christ s'est révélé à moi. Au coeur du bas de mon enfer, et dans les écritures, il dit qu'il est venu pour les pécheurs. Or seuls les pécheurs vont en enfer.


2. DIEU nous a appellé pour faire quelque chose,mais pour l'instant je suis un peu dans le brouillard

Il faut te tourner vers le CHrist. Sa lumière permet de sortir du brouillard. On est tous dans un relatif brouillard. L'Eglise en parle mieux que moins, car je ne suis pas un exemple, si je suis descendu aux enfers.

3. d'ailleurs pourquoi avons nous entendu son appel aussi tard Question

Pour moi, l'Esprit-Saint décide, non le Christ, du moment d'agir, le Christ est au service de la décision de L'Esprit-Saint. Dans l'évangile, il est dit quelque chose du genre: Veille, car L'Esprit-saint pénètrera ta demeure (ici ton âme) comme un voleur au moment où tu ne t'y attendras pas. Dans mon cas, je sais que mes 40 ans de vie d'athée ont été necessaires pour deployer mon péché devant moi, afin que j'en prenne mieux conscience au milieu de ma vie (Vers 40 ans). Une analyse de son parcours de vie de 40 ans à la lumière du Christ et de l'Esprit-Saint permet de comprendre le pourquoi et le comment de "son" péché. 40 ans sont parfois nécessaires, car je pense qu'un temps d'introspection est nécessaire pour rebondir, avec le CHrist, vers l'avant, car c'est cela le but, et non pas se regarder le nombril éternellement.

Bien cordialement

Lion-des-bois,

Tout d'abord je tiens à te redemander pardon ..... j'avais mal compris et j'ai réagi trop vivement.... tu sais je me donnerais des claques ! tant je suis désolée de mon impétuosité eh oui c'est mon principal défaut....... Sad

Je suis blessée de t'avoir blessé , je te remercie infiniment de ce témoignage, tu sais si je t'ai répondu de la sorte c'est que pour le moment je passe par des nuits, lumière, nuit, lumière......
je le supporte douloureusement........

Ce que je viens de lire de toi me fait tant de bien !

Encore pardon, ton message vient de l'Esprit maintenant je comprends.

Même je vais te dire j'ai honte Embarassed

Il m'arrive de réagir comme dans la parabole de l'enfant prodigue, je réagis comme le fils ainé je dis à Dieu moi je te sers depuis quasi 60 ans et alors je lui fait des reproches dès qu'un pepin m'arrive ou une peine, ou n'importe quoi..........

Je n'ai jamais quitté l'Eglise mais cela ne veut rien dire......... moi je n'aurai pas assez de toute ma vie pour comprendre mon péché que le Seigneur te bénisse Lion-des-bois, Dieu t'a choisi et Il est venu à toi !

Puisse tu me pardonner mon frère, j'ai cela sur le coeur et en t'écrivant les larmes me viennent aux yeux j' ai honte......... Embarassed Sad
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Lun 01 Fév 2010, 22:09

Bonjour Tobie,

Super ! Alors nous sommes frères sur le chemin vers le Christ, très cher Tobie, mais comme nous sommes tous j'en suis sûr sur ce forum.

Je pense que comme j'ai été très générique dans la description du chemin beaucoup peuvent aussi se reconnaître. Je dirais que cette généricité de la vie du Chrétien peut s'exprimer en 3 étapes:

1/ Un temps de mise en péché, de création/ mise en place de la blessure
2/ Un temps de purification: descente/mort/résurrection par l'Esprit-saint, en Christ, et dans l'Esprit-Saint. Guérison.
3/ Un temps de paix avec soi, et d'oeuvrance avec le CHrist et dans l'Esprit-Saint.

Cette vie de chrétien en 3 temps et plein de mouvements, va à la mesure de chacun. Remarque que j'emploie des termes musicaux (temps, mouvements, mesure, car la vie est musique Very Happy )

Si un prêtre ou théologien me donne son avis, j'en serai heureux.


Dernière édition par lion-des-bois le Lun 01 Fév 2010, 22:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Lun 01 Fév 2010, 22:11

Arc-en-Ciel a écrit:
TOBIE a écrit:
bonsoir liondesbois

incroyable nos experiences sont identiques Very Happy

le peche m'a emmene loin de DIEU pendant 40 ans moi aussi,mon orgueil demesure m'a conduit en enfer
j'ai longtemps pense que la vie m'avait remis a ma place,je sais que c'est DIEU qui etait la derriere tout ca
je sais desormais que je dois racheter mes peches,mais je ne suis pas sur d'avoir assez de temps
CHRIST prend pitie Confused
Cher TOBIE, J'ai une bonne nouvelle pour toi.
Tu n'as pas à racheter tes péchés. Le Christ l'a fait pour toi.
Nous tous, pécheurs, nous devons juste épouser sa croix, cette croix qui nous porte, et devons l'aimer comme IL nous aime, dans les petites choses insignifiantes offertes pour LUI et notre prochain, ou pour d'autres selon SON appel, à de grandes choses.
Qu'importe le temps, il ne nous appartient pas de le mesurer et quantifier nos oeuvres.
Pense à l'ouvrier de la dernière heure. fleur 6
Aime sunny

bonsoir arc en ciel

je n'oublie pas le sacrifice du SEIGNEUR
mais je culpabilise
j'ai fais et dit des choses que je n'arrive pas a me pardonner
mon entourage aussi s'en souvient et ne peut pas croire a ma conversion
:help:
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Lun 01 Fév 2010, 22:21

Ma petite Julienne,

Qu'as tu ? Tu ne m'a blessé en rien, Julienne,
Je ne pourrai te pardonner que s'il y avait quelque chose à pardonner.

J'ai vu que pour toi, dire qu'il y a plus gros pécheur que soi est perçu comme de la prétention. Juste ? J'accepte très fort l'humilité que tu as, elle est belle. Mais cette humilité, ne la doit-on pas d'abord envers le CHrist, l'Esprit-saint. Entre toi et moi, Julienne, nous sommes frères, donc sur un pied d'égalité. Ne t'abaisse pas devant moi, Julienne, tu as posé ta question qui te chiffonnait, et si tu me prend pour un prétentieux pour ceci ou cela, tu te dois de le dire, c'est important que tu le dises, je n'en suis pas heurté.
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Lun 01 Fév 2010, 23:29

Tobie,

Alors, par ce que tu me dis que ton expérience est silimaire, je viens de me dire, comme pour moi la première béatitude doit te parler au premier niveau.

Je la considère, comme pour tout l'évangile, dans la traduction de Chouraqui.

"En avant, les écrasés du souffle, car le royaume des cieux est à vous"

Bien plus parlant et plus juste à mon sens que: Bienheureux les pauvres d'esprit, car le royaume des cieux est à eux.

Athée, j'interprétais alors cette béatitude ainsi: "Bienheureux les imbéciles car le royaume des cieux est à eux." Comment aurai-je pu m'approcher de l'Eglise, et du Christ ?

Par contre, dans Chouraqui, qui est la traduction la plus proche du texte original, alors là, quelle force, quelle vérité.

En Avant, Yallah ! me répete sans cesse le Christ en Soeur Emmanuelle. C'est la première béatitude. Que la force du coeur demeure et vive !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Mar 02 Fév 2010, 00:08

TOBIE a écrit:
Arc-en-Ciel a écrit:
TOBIE a écrit:
bonsoir liondesbois

incroyable nos experiences sont identiques Very Happy

le peche m'a emmene loin de DIEU pendant 40 ans moi aussi,mon orgueil demesure m'a conduit en enfer
j'ai longtemps pense que la vie m'avait remis a ma place,je sais que c'est DIEU qui etait la derriere tout ca
je sais desormais que je dois racheter mes peches,mais je ne suis pas sur d'avoir assez de temps
CHRIST prend pitie Confused
Cher TOBIE, J'ai une bonne nouvelle pour toi.
Tu n'as pas à racheter tes péchés. Le Christ l'a fait pour toi.
Nous tous, pécheurs, nous devons juste épouser sa croix, cette croix qui nous porte, et devons l'aimer comme IL nous aime, dans les petites choses insignifiantes offertes pour LUI et notre prochain, ou pour d'autres selon SON appel, à de grandes choses.
Qu'importe le temps, il ne nous appartient pas de le mesurer et quantifier nos oeuvres.
Pense à l'ouvrier de la dernière heure. fleur 6
Aime sunny

bonsoir arc en ciel

je n'oublie pas le sacrifice du SEIGNEUR
mais je culpabilise
j'ai fais et dit des choses que je n'arrive pas a me pardonner
mon entourage aussi s'en souvient et ne peut pas croire a ma conversion
:help:

Le regard des autres, n'est pas le regard du Christ. Qu'importe si ton entourage ne croit pas en ta conversion. Ton entourage n'est pas le regard que le Christ porte sur toi, un regard plein d'amour.
fleur 6
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Mar 02 Fév 2010, 00:18

Lion des bois et Tobie ont marché 40 ans dans le désert, si on peut dire, mais comme dit Petero, l'important est qu'ils ont trouvé la source.

D'autres marchent encore, prions pour qu'ils la trouvent, eux aussi!

"Quiconque boit de cette eau aura encore soif; mais celui qui boira de l'eau que je lui donnerai, n'aura plus jamais soif; au contraire, l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau jaillissant jusqu'à la vie éternelle." - Jean 4, 13-14
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Mar 02 Fév 2010, 00:55

Oui Paul, pour ma part je confirme cette errance de 40 ans. Et cette errance fut nécessaire et utile pour recevoir L'Esprit-saint au milieu des ténèbres. Je ne regrette rien. Mais comme dans le cantique des cantiques, Le christ c'est comme dans la chanson de claude François:" Je m'en vais et je reviens ..."

Je suis très heureux d'en avoir parler ici, dans une communauté catholique, car en fait je craignais de me faire traiter d'hérétique, et je vois que non.

JE ne suis pourtant pas vraiment catho, par exemple j'ai une certaine adhérance à la loi de karma et de réincarnation, qui pour moi n'enlève rien à ma foi en Christ, ni à l'enseignement des évangiles, mais de toute évidence, ne me permet pas d'adhérer totalement à l'enseignement de l'Eglise Catho. Je souhaite aller plus loin dans la connaissance dogmatique purement catholique, dans un parfait respect mutuel, cela va de soi.

Je connais les arguments catho sur la question. Cependant, si dans cette expérience chrétienne, je me suis vu aussi transporté dans des vies antérieures, dont l'unique but était de me montrer mes actes antérieures qui ont été la cause et la justification de ma descente aux enfers dans cette vie çi, m'en purifier et me remettre en piste, là, maintenant, aujourd'hui, dans cette vie çi, de me dégager des démons du passé [antérieur], puisque dans cette vie çi je n'ai pas commis de péché mortel pour justifier une telle descente aux enfers, or dans ma vie antérieure, oui. Cela remet en cause la définition de "enfer", "purgatoire" dans la théologie catholique, puisque je suis revenu sur terre pour vivre la purgation de mon âme par une descente aux enfers terrestres et ensuite un remontée en purgatoire terrestre (actuellement) et ensuite (peut-être) une montée en paradis, si j'oeuvre bien avec le CHrist. Je suis comme saint-thomas, je crois à ce que je vois, vis et expérimente. Et cette histoire de karma et réincarnation n'est vraiment pas central à ma foi, mais bien le Christ et ma purification de mes péchés et m'avancer dans l'Amour du Christ. JE pense que dans mon cas, L'Esprit-Saint a jugé utile de me transporter dans le passé antérieur car selon la loi divine mon péché est jugé "mortel" et il me fallait sans doute la vision de mon péché (dans l'effroi et l'horreur) pour m'en dégager. Pour moi, cette connaissance n'est utilile qu'à ça, me dégager du péché. Tout le reste n'est que curiosité mal placée, de même que voyages astraux provoqués par soi-même, régression provoquées par soi même etc. Seul l'Esprit-Saint pour moi à l'autorité de faire ce genre de chose; l'homme, jamais, ou alors il joue avec les démons et le feu (de l'Esprit-saint)
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Mar 02 Fév 2010, 02:16

Arc-en-Ciel a écrit:
TOBIE a écrit:
bonsoir liondesbois

incroyable nos experiences sont identiques Very Happy

le peche m'a emmene loin de DIEU pendant 40 ans moi aussi,mon orgueil demesure m'a conduit en enfer
j'ai longtemps pense que la vie m'avait remis a ma place,je sais que c'est DIEU qui etait la derriere tout ca
je sais desormais que je dois racheter mes peches,mais je ne suis pas sur d'avoir assez de temps
CHRIST prend pitie Confused
Cher TOBIE, J'ai une bonne nouvelle pour toi.
Tu n'as pas à racheter tes péchés. Le Christ l'a fait pour toi.
Nous tous, pécheurs, nous devons juste épouser sa croix, cette croix qui nous porte, et devons l'aimer comme IL nous aime, dans les petites choses insignifiantes offertes pour LUI et notre prochain, ou pour d'autres selon SON appel, à de grandes choses.
Qu'importe le temps, il ne nous appartient pas de le mesurer et quantifier nos oeuvres.
Pense à l'ouvrier de la dernière heure. fleur 6
Aime sunny

Bonjour Arc en Ciel,

J'aime beaucoup ton pseudo. Pour moi, l'arc en ciel représente le lien entre ciel et terre après la tempête. C'est pour moi très spirituel, surtout le fait qu'il apparaît après la tempête (spirituelle).

Je souhaite pondérer et compléter d'avantage ce que tu dis à Tobie. Je pense en fait que dans le rachat de nos péchés nous sommes 3: Le christ, l'Esprit-Saint et moi. Chacun a sa part à jouer. N'est-il pas dangereux de dire que c'est le Christ qui rachète tout et que nous, il ne nous reste plus qu'à porter la croix et que cela n'est que Joie? Je pense que si les purifications passives appartiennent effectivement à l'Esprit-Saint grâce au Christ, je crois aussi que nous avons une part qui nous revient, pas facile, c'est-à-dire ce qu'on appelle les purifications actives, sans quoi rien ne peut se faire. Par exemple la compréhension de mes péchés, la prière, le repentir, la confession, une vie saine, l'action positive, le partage, l'esprit de tolérance, etc. Sans doute était-ce sous entendu dans tes dire que le Christ seul, ne peut rien. Par la révélation du Christ, on est 3, toujours 3. Plus le Père mais dont on ne peut sentir que son Esprit. Ensemble, on peut. Si je fais un pas vers lui, lui, Il en fera 10.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Mar 02 Fév 2010, 10:21

lion-des-bois a écrit:
Ma petite Julienne,

Qu'as tu ? Tu ne m'a blessé en rien, Julienne,
Je ne pourrai te pardonner que s'il y avait quelque chose à pardonner.

J'ai vu que pour toi, dire qu'il y a plus gros pécheur que soi est perçu comme de la prétention. Juste ? J'accepte très fort l'humilité que tu as, elle est belle. Mais cette humilité, ne la doit-on pas d'abord envers le CHrist, l'Esprit-saint. Entre toi et moi, Julienne, nous sommes frères, donc sur un pied d'égalité. Ne t'abaisse pas devant moi, Julienne, tu as posé ta question qui te chiffonnait, et si tu me prend pour un prétentieux pour ceci ou cela, tu te dois de le dire, c'est important que tu le dises, je n'en suis pas heurté.

Cher Lion-des-bois,

Je me suis trompée dans ton message et je te prenais pour un prétentieux...

Mais je constate que ce n'est pas le cas.

oui nous sommes frères et soeurs dans la foi, dans la foi au Christ, au Saint-Esprit...

Merci de ton message mon frère !
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Ven 05 Fév 2010, 21:09

Bonjour à tous,

Je reviens ici parce que je suis en train de lire la discussion sur la seconde mort.

D'abord je m'excuse de venir ici pour parler de mon nombril, je n'aime pas trop en fait. Cependant, par rapport à ce que j'ai véçu il est important pour mon âme de comprendre quel peut-être le positionnement de l'Eglise catholique.

MOn âme é été happée durant 3 jours, dormant et hors du corps selon ma conscience et le regard de Dieu trinitaire, mais mort pour le regard d'autrui. C'est une expérience douloureuse, qui traumatise autant qu'elle met l'âme en joie.

Durant ce "ravissement", dont j'ai trouvé un terme approchant en terminologie catholique qui est "mort mystique", il se passe en gros ceci, par analogie (faible) avec ce que Arnaud dit du passage de la mort:

- voyage et vision par énigme et comme à travers un miroir (expression d'Origène qui convient bien, la plus proche en tout cas) de mes péchés

- réception d'un enseignement, celui des évangiles, par présentation de visions, images, perception, etc.

- sentiment intime d'une présence invisible, qui observe et se tait durant tout le processus.

- réveil brutal après 3 jours.

- ensuite alors parcours de souffrance et de purgatoire (sur terre), comme une très lente remontée, où progressivement le Christ se rélève et je peux percevoir que c'est lui cette présence invisible, qui me guidait et me montrait des signes autant qu'il pouvait.

- Et puis j'en suis là, toujours à remonter cette pente purgative.


Donc, ainsi, sur base de cette expérience, je perçois autrement la mort et la réssurrection dans la chair, notamment, cette phrase de Jean citée par Petero:

Citation :

ECRITURE "N'en soyez pas étonnés, car elle vient, l'heure où tous ceux qui sont dans les tombeaux entendront sa voix et sortiront ceux qui auront fait le bien, pour une résurrection de vie, ceux qui auront fait le mal, pour une résurrection de jugement." (Jean 5, 28-29)

ST AUGUSTIN à propos de ce passage de l'Ecriture : "L'heure vient où tous ceux qui sont dans les tombeaux entendront Sa voix, dit-Il en parlant du Fils de l'homme, et ils sortiront ." La mention des tombeaux indique assez qu'il s'agit des cadavres de ceux qui sont morts physiquement, de tous les cadavres ; de même, le verbe "sortir" indique le mouvement physique par lequel les trépassés se meuvent hors de la tombe. Les morts paraissent donc avec leur corps et leur âme devant le tribunal ultime, la personne est jugée tout entière ."

Suis-je dans l'hérésie si je considère Lazare comme ayant eu une résurrection de vie, car il entre dans l'amitié du Christ suite à cette mort et cette réssurection dans la chair et dans sa même vie physique; et dans mon cas une de résurrection de jugement, qui m'a jeté dans un enfer puis un purgatoire, tout cela dans une seule vie physique?

Que penser par Exemple de l'expérience de Jonas ? Mort aux yeux du monde dans le ventre du poisson (poisson = le Christ ?) pour ne pas avoir écouté Dieu et pas mort face lui-même et face à Dieu, pourtant ensuite rejeté sur la rive, retour donc dans le même monde, dans sa même vie, mais totatement transformé.

Dans l'expérience de Lazare, je peux mieux comprendre la présence du Christ que je ne voyais pas et ne savais pas alors que c'était lui à l'époque. Le Christ reste en effet toujours en relation avec Lazare durant sa mort pour le regard d'autrui mais son sommeil pour le Christ et, bien-sûr le saint-Esprit, et donc le Père.

Donc je ne peux adhérer totalement à l'interprétation de Saint-Augustin. C'est pas que je dis qu'elle est fausse, car je ne suis pas en mesure de juger de ce qui se passe après la vraie mort. Mais je ne peux pas adhérer quand il dit qu'il faut ne considérer que la mort physique car je suis le témoin vivant que non.

Entretemps, j'ai rencontré d'autres personnes qui ont eu une expérience similaire durant leur vie (de mort et ravissement par l'Esprit-saint avec la présence du Christ qui guide et relève/réveille) et préfèrent les sectes. Or, je souhaite rejoindre l'Eglise, si possible catholique, vu que c'est l'Eglise principale de mon Pays (Belgique) et que c'est là que j'ai été baptisé.

Quel est le regard de l'Eglise catholique sur cela ? Et puis quel est votre regard à chacun.

En fait par rapport à cette expérience, j'ai véçu comme un rejet de l'Eglise, et en fait, c'est terriblement blessant. Je le vis, mais bon, comme tout chrétien, j'ai envie de pouvoir rejoindre l'Eglise sans me sentir dans l'obligation de devoir cacher cette expérience extraordinaire qui m'a transformé si fort en passant d'athée à chrétien.

D'avance, je vous remercie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Ven 05 Fév 2010, 21:41

bonsoir lion des bois.

Pourquoi resentez vous comme un rejet de l'Eglise de votre expèrience?
Peut etre avez vous parlez à un pretre qui s'est montrer septique?
Dans ce cas souvenez vous que sainte Bernadette de Lourdes a aussi rencontrer l'incredulité des membres du clergé lorsqu'elle a raconté les apparitions.
Il est vrai que de nos jours les pretres reste prudente pour eviter qu'ensuite on la critique de trop s'exalter sur des expérience non courante.
Je vous rassurre que certaine personnes ont raconté des expèriences hors normes lors des réunions de cathechisme pour adultes auquel j'ai participé, et jamais elle n'ont été jugées.
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Ven 05 Fév 2010, 21:55

Bonjour Louis,

En fait, je crois que cette expérience mène "au delà de", au delà de la peur, au dela des démons, là où l'on rencontre l'Esprit-saint et le Christ, qui est "au delà de" cette barrière érigée par nos démons, et que la plupart souhaite garder inconsciemment en guise de protection. Dans le monde chrétien, et athée, et pire bien sûr, musulman, le rejet est féroce.

Ma meilleure consolation, c'est dans Sainte-thérèse d'Avila qui dit dans sa 4ème ou 5ème demeure, on ne peut plus compter sur son confesseur, car il ne peut plus supporter ce qu'il s'y passe dans ces demeures, et donc ce confesseur va renier et rejeter tout en bloc. Dans un Sermon de Jean Tauler, j'ai trouvé le même genre de remarque, mais en tant que confesseur, là, il disait que si un de ses moines dont il avait la charge se trouvait dans cette situation-là, il ne pourrait que se détourner de lui, que ce moine ne devait son salut alors que au Christ et que personne d'autres sur terre ne peut lui apporter quoi que ce soit. C'est une solitude horrible, pour laquelle les épaules sont trop frèles au départ, on s'éfondre, pleure, etc, et en fait, pour répondre à Arnaud, qui dit que l'on a le choix soit de choisir le Christ ou non, après la mort, dans la mort "mystique" que j'ai véçue, on n'a pas ce choix, car on n'a pas d'autres choix que d'arrêter de tourner le dos au Christ, de faire volte face et de se diriger vers lui, car cela devient une question de vie ou de mort.

Donc, chez les plus grands mystiques chrétiens, je trouve réponse et me sent accepté, en pensée et en prière avec eux. Mais au sein de l'Eglise, là, c'est une toute autre histoire.

C'est aussi pour celà que je me dis que, peut-être, en rejoignant une communauté de moine sur un parcours mystique durant quelque temps, je pouurai peut-être trouvé une écoute, une consolation.

Bon, évidement, comme tout cela date d'il y a 5 ans, je me suis reconstruis, je le vis relativement bien, cependant, cette écoute de quelqu'un sur terre à qui cela fait écho, .... quel soulagement cela serait pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Ven 05 Fév 2010, 23:09

Excusez moi Lion des bois, ma femme avait besion d'un coup de main et me rappelle que je dois travailler tôt demain. Comme souvent elle me rammene à la raison ;)

J'espère que nous pourrons discuter une autre fois sur votre belle expèrience .

Bonne nuit

Fraternellement et en union de prière

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Ven 05 Fév 2010, 23:12

merci louis

Passe une bonne nuit
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Ven 05 Fév 2010, 23:32

lion-des-bois a écrit:
Bonjour Louis,

En fait, je crois que cette expérience mène "au delà de", au delà de la peur, au dela des démons, là où l'on rencontre l'Esprit-saint et le Christ, qui est "au delà de" cette barrière érigée par nos démons, et que la plupart souhaite garder inconsciemment en guise de protection. Dans le monde chrétien, et athée, et pire bien sûr, musulman, le rejet est féroce.

Ma meilleure consolation, c'est dans Sainte-thérèse d'Avila qui dit dans sa 4ème ou 5ème demeure, on ne peut plus compter sur son confesseur, car il ne peut plus supporter ce qu'il s'y passe dans ces demeures, et donc ce confesseur va renier et rejeter tout en bloc. Dans un Sermon de Jean Tauler, j'ai trouvé le même genre de remarque, mais en tant que confesseur, là, il disait que si un de ses moines dont il avait la charge se trouvait dans cette situation-là, il ne pourrait que se détourner de lui, que ce moine ne devait son salut alors que au Christ et que personne d'autres sur terre ne peut lui apporter quoi que ce soit. C'est une solitude horrible, pour laquelle les épaules sont trop frèles au départ, on s'éfondre, pleure, etc, et en fait, pour répondre à Arnaud, qui dit que l'on a le choix soit de choisir le Christ ou non, après la mort, dans la mort "mystique" que j'ai véçue, on n'a pas ce choix, car on n'a pas d'autres choix que d'arrêter de tourner le dos au Christ, de faire volte face et de se diriger vers lui, car cela devient une question de vie ou de mort.

Donc, chez les plus grands mystiques chrétiens, je trouve réponse et me sent accepté, en pensée et en prière avec eux. Mais au sein de l'Eglise, là, c'est une toute autre histoire.

C'est aussi pour celà que je me dis que, peut-être, en rejoignant une communauté de moine sur un parcours mystique durant quelque temps, je pouurai peut-être trouvé une écoute, une consolation.

Bon, évidement, comme tout cela date d'il y a 5 ans, je me suis reconstruis, je le vis relativement bien, cependant, cette écoute de quelqu'un sur terre à qui cela fait écho, .... quel soulagement cela serait pour moi.


Mon Cher Lion-des-bois,

Ton expérience trouve écho en moi car tu sais ma mystique préférée est justement Sainte Thérèse d'Avila...

Je connais le livre les 7 demeures.....

Une expérience mystique est souvent très incomprise de ceux qui ne la vivent pas et je te dirai l'important si en toi tu en as la conviction de ces expériences, si tu ne doutes pas un seul instant alors cela vient de Dieu.

Ces expériences ne sont valables que pour nous.......... si nous, nous sommes certains sans aucun doute cela vient de Dieu.

Et que le Seigneur te bénisse,

Union de prières

:sts: fleur 6
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Ven 05 Fév 2010, 23:56

Merci Julienne,

Je sais Qui parle à travers toi.

Tu vois, derrière le nuage, le soleil demeure !

Merci Julienne
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Sam 06 Fév 2010, 00:38

Cher Lion-des-bois,
Si tu peux trouver, au sein de l'Eglise, un monastère dont un frère accepterait d'être pour toi un guide, un père spirituel, je pense que cela serait bon pour toi.

Ce temps de discernement, ne peut se faire en une rencontre, mais sur plusieurs mois, voire quelques années.
Celui qui t'accompagnera est un homme de prières et le Seigneur peut, par ce guide ou père spirituel, te guider.

Les grands mystiques ont tous eu un guide, un confesseur, un père spirituel.
Et au cours de tous leurs entretiens, ils sont tous passés, du moins je crois ????, par une épreuve qui est souffrance et celle qui ce doit d'être vérifiée et révélée : celle de l'obéissance au sein de l'Eglise, à leur guide : Comme le Christ s'est fait obéissant jusqu'à la Croix.

Je ne pense pas, qu'après ce temps d'épreuve dans la foi, de discernement et dans l'obéissance, leur confesseur les ai rejetés, mais ont reconnu que ce qu'ils vivaient venait de Dieu. Beaucoup de leur guide ou confesseur, par la suite, ont recueillis et accueillis leurs méditations en notant ce qu'ils disaient et voyaient.

Tout se justifie dans la durée, le discernement et l'obéissance en Eglise.

Je te souhaite de trouver un tel accompagnement et pardonne moi pour l'avoir très mal exprimé.

Que Marie te soit consolatrice
:stefamille:
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Sam 06 Fév 2010, 01:46

Bonjour Arc-en-ciel,

Pendant 2 ans environ, je cherchais dehors cette consolation, une compassion, chez les prêtres, les psy, les amis, ma compagne, etc. Et je ne trouvais rien. Que incompréhension et rejet. Je cherchais ici-bas ce même amour, cette même compassion que j'avais connu là-haut.

Un jour, en dernier espoir, j'ai écrit un mail à une dame, et je n'ai jamais reçu de réponse. C'était le point le plus bas, Je n'en pouvais plus, Je me sentais brisé, écrabouillé.

Puis, le lendemain je reçois une voix, à l'intérieur de moi, qui n'était pas la mienne, jamais je n'aurai eu l'idée ou l'imagination de me dire ça. JE ne savais qui était cette voix à l'époque. Cette voix m'a dit:"Gérard (c'est moi), Pourquoi cherches-tu donc dehors, pourquoi me tournes-tu donc le dos, c'est à l'intérieur de toi que je suis, je souhaite me relier à toi, mais comment pourrais-je si tu me tournes le dos. C'est moi que tu cherches sans savoir."

Qui c'était celui là qui débarque comme ça ??? Dans sa voix, un tel amour, une telle douceur, une telle souffrance de ne pouvoir se lier, une telle patience, il connaissait tout de moi. Il m'a fallu du temps pour le reconnaître. Un jour une personne m'a dit, qu'il n'y avait pas à douter, seul le Christ peut dire cela. Et j'ai dis: "non, c'est pas possible, pourquoi lui, pourquoi à moi. Ca ne peut être lui, car moi, je ne suis rien. Il m'en a fallu du temsp pour arriver à la lecture des Evangiles. Et plus j'allais vers les évangiles, et vers saint-jean de la Croix et Thérèse d'Avila, il plus je recevais des signes, des indications. Des trucs dingues, comme par exemple, je me pose une question, j'ouvre un livre à la bibliothèque à une page, et la réponse est là, écrite devant mes yeux. Plein de trucs irrationnel, comme pour me guider. C'est quand même dingue, une fois qu'on se dirige vers lui, tout arrive.

Maintenant, je sais que c'est lui. Il m'a dit de chercher à l'intérieur de moi, et là il est. C'est complètement fou et irrationnel. J'arrive à peine à tenir ça sur mes épaules. Au début, on titube en fait, tant le poids est lourd. Mais ça va au fil que j'avance. Il y a des hauts et des bas, des jours et des nuits.

Ce qui m'interesse surtout dans la rencontre avec des mystiques chrétiens, c'est de comparer mon enseignement/expérience avec la leur. Une écoute compassionnelle si elle est possible s'ils ont véçu quelque chose de similaire. Et il est probable que je ne pourrai adhérer à tout, même si pour moi l'enseignement de l'Eglise est très riche. De plus en plus, j'ai foi en mon expérience, et c'est elle qui me guide, car plus j'avance, et plus je peux poser un pied ferme dessus.


Dernière édition par lion-des-bois le Sam 06 Fév 2010, 02:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Sam 06 Fév 2010, 02:03

Cher Gérard,
C'est bien dans la nuit de ton tombeau, que le Seigneur t'a parlé.
Il fait de toi d'un cadavre, un vivant. flower
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Sam 06 Fév 2010, 02:07

oui Arc en ciel,

Mais ce n'est pas le tombeau physique avec une mort physique définitive d'où l'on ne revient pas sur terre !!!!

Et on renaît bien dans la chair !!!!
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Sam 06 Fév 2010, 02:13

Et même si tu sais cela, alors tu portes bien ton pseudo Arc-En-Ciel-Entre-Ciel-Et-Terre-Après-L-Orage flower

PS: zut, y a pas de smiley en forme d'arc en ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Sam 06 Fév 2010, 02:17

lion-des-bois a écrit:
oui Arc en ciel,

Mais ce n'est pas le tombeau physique avec une mort physique définitive d'où l'on ne revient pas sur terre !!!!

Et on renaît bien dans la chair !!!!

Si le Seigneur a ressuscité Lazare, nous aussi nous ressusciterons, lors de sa venue, dans nos propres corps, mais un corps glorieux tout comme le Christ.
Tu veux dire, que comme Lazare, Dieu t'aurai ressuscité?
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Sam 06 Fév 2010, 02:20

lion-des-bois a écrit:
Et même si tu sais cela, alors tu portes bien ton pseudo Arc-En-Ciel-Entre-Ciel-Et-Terre-Après-L-Orage flower

PS: zut, y a pas de smiley en forme d'arc en ciel.
J'en ai fait mon pseudo après un gros orage "spirituel".
Un arc-en-ciel, s'est juste formé dans le ciel et j'en ai pris une photo.
Un arc-en-ciel ne dure pas longtemps. Very Happy
Je te souhaite une nuit bénie, cher Gérard. fleur 6
La mamie que je suis va faire dormir ces yeux. I don't want that


Dernière édition par Arc-en-Ciel le Sam 06 Fév 2010, 02:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Sam 06 Fév 2010, 02:29

Arc-en-Ciel a écrit:


Tu veux dire, que comme Lazare, Dieu t'aurai ressuscité?

Euh, pas tout à fait, Lazare lui, est devenu ami du Christ, dans un corps de joie, purifié. Il est entré dans la fraternité du Christ

Moi, Ca a été plutôt ensuite une descente au enfer, qui s'est terminé par ce message/voix du Christ (au plus bas et milieu des ténèbres) et qui m'a donné l'impulse pour entamer une remontée vers le purgatoire. Là je suis. Donc, je suis plutôt en chemin vers cette amitié.

J'ai vu sur le site d'Arnaud, qu'il a un article sur la divine comédie de Dante. Je me retrouve +/- bien dans le parcours décrit par Dante. Je dois lire cet article d'Arnaud. C'est dans le pipe.
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Sam 06 Fév 2010, 02:38

Guttenacht schoene Mamie I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Sam 06 Fév 2010, 02:43

lion-des-bois a écrit:
Arc-en-Ciel a écrit:


Tu veux dire, que comme Lazare, Dieu t'aurai ressuscité?

Euh, pas tout à fait, Lazare lui, est devenu ami du Christ, dans un corps de joie, purifié. Il est entré dans la fraternité du Christ

Moi, Ca a été plutôt ensuite une descente au enfer, qui s'est terminé par ce message/voix du Christ (au plus bas et milieu des ténèbres) et qui m'a donné l'impulse pour entamer une remontée vers le purgatoire. Là je suis. Donc, je suis plutôt en chemin vers cette amitié.

J'ai vu sur le site d'Arnaud, qu'il a un article sur la divine comédie de Dante. Je me retrouve +/- bien dans le parcours décrit par Dante. Je dois lire cet article d'Arnaud. C'est dans le pipe.

On ne sait pas ce qu'est devenu Lazare. Je ne crois pas qu'il avait un corps glorieux, comme le Christ. Qui sait, cela a été pour lui, un temps pour cheminer avec le Christ, un temps de relation d'amour avec le Christ, un temps de purgatoire.

Il va falloir que je me remette à lire cet article sur la divine comédie de Dante. J'ai oublié.

Bonne nuit bénie cher Gérard. En te confiant dans les bras tout maternel de Marie. queen
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Sam 06 Fév 2010, 11:24

bonjour a tous

cher liondesbois

je constate que vous vous posez beaucoup de questions,c'est normal
la conversion des athees que nous etions pose problemes
les croyants de "tradition" ont beaucoup de mal a accepter que la foi nous soit tombe sur la tete et que DIEU se soit fait connaitre aux pecheurs que nous sommes
notre entourage est encore plus incredule que tout a coup nous ayons envie d'aller a l'eglise ,ou de prier
au debut ,ma petite femme a cru que je voulais rentrer dans une secte!
j'ai moi aussi ressenti le rejet de tous,mais je n'arrivais pas a me detacher du christ
c'etait plus fort que moi
il y a quelques mois j'ai demande a DIEU de m'aider
ou je quittais l'eglise dans laquelle je venais juste de rentrer!ou il me montrais le chemin a suivre
apres quelques temps ,un soir d'eucharistie,des benevoles du sc ont fait un appel pour les rejoindre
une lumiere s'est allumee dans mon esprit,c'etait ca le chemin pour moi
depuis j'ai rencontre des chretiens actifs sur le terrains,et cela correspond tout a fait a l'appel que DIEU m'a fait
il y a aussi dans ma paroisse des chretiens qui prient en groupes de prieres ,cela est leurs chemin
il est different mais tres important aussi
en fait DIEU appelle chacun a une tache differente,il suffit de trouver la sienne
si je peux vous donner un conseil:ne vous prenez plus la tete sur votre conversion,
n'essayer pas de comprendre,ni de chercher des explications aupres des autres croyants,car DIEU donne la foi de milles manieres differentes
vouloir comprendre est a mon avis inutile,seul DIEU pourra vous l'expliquer
profitons du bonheur que DIEU nous a fait ,en se montrant a nous pauvres pecheurs

cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Sam 06 Fév 2010, 13:13

Merci à Arc-en-Ciel et lion-des-bois de leur témoignage.....

Souvent les mystiques ne peuvent pas parler de leurs expériences de rencontre avec Dieu... cela ennuie l'entourage...

Quand j'ai envie d'en parler je vois bien que les autres ne sont pas intéressés. Du moins c'est mon cas.

Ici sur un forum on peut au moins se libérer de ce trop plein d'Amour de l'âme !
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Sam 06 Fév 2010, 23:20

Bonjour et merci Arc-en-Ciel, Tobie et Julienne

Votre intervention ici montre que vous n'êtes pas indifférents. Ca me remonte le moral.

Tobie, je suis très sensible à ce que vous me dîtes. Merci pour le conseil. IL y a beaucoup de choses du passé à jetter derrière si l'on veut avancer. Je sais cela. Si ma tête le sait, parfois on est repris par la sangsue du démon. Lorsque le Christ se retire, pour nous mettre dans ce que Saint-Jean de la Croix appelle une "nuit", les démons du passés reviennent.

Vous m'avez tous à votre manière "aidé" à leur tourner le dos. Je me sens plus appaisé grâce à vous tous.

Cette expérience du rejet est dure à vivre. Je l'explique par les démons qui sortent, car une purification par le feu consiste à chasser nos démons. Lorsque nous entrons dans cette lessiveuse cosmique, c'est comme quand on fait la lessive. Le linge est sale et l'eau est propre au départ. Puis la crasse va dans l'eau dehors. Et les gens ne voyent que cette eau sale. Ce sont les démons qui sortent du linge, du corps, de l'âme. Ces démons se mettent en résonnance avec les démons qui sont chez les autres, ils ne peuvent le supporter. Les gens en fait ne voyent que ces démons et non la lumière intérieure au centre. Donc c'est le rejet de tous. Le Christ et son parcours de croix montre cela, et nous montre le chemin que nous serons appellés à imiter. Il ouvre la voie. Tous ces démons mènent à la mort et le Christ vient, pour nous résusciter. Ce rejet, je l'ai effectivement véçu comme la flagellation du Christ. Origène dans ses commentaire sur l'évangile de Jean dit que c'est l'esprit-saint qui a motivé Le grand Caïphe à vouloir la mort de Jésus. DAns sa première descente, l'Esprit-Saint vient purifier notre corps de péché. avant l'incarnation du Christ, cela menait à la mort et on restait aux enfers. PAr l'incarnation du Christ, maintenant, lorsque l'Esprit-Saint descend pour cette purification, le Christ relève. Ils oeuvrent à 2. N'est-ce pas cela l'évangile ? Le Christ qui résuscite les morts de pécheurs tous les jours depuis 2000 ans ? Et les gens en général de voyent rien de cela. Le Christ oeuvrent dans l'ombre, même pour les athées qui ne vont interpréter cela que sur le plan psychologique. Ils parlent de crise de 40 ans par exemple et s'encourent chez les psy en dépensant beaucoup d'argent. Derrière la crise de 40 ans, il y a l'Esprit-saint et le Christ qui oeuvrent dans l'invisible, même chez les athées !!

Vous percevez les signes du Christ, Tobie. C'est extraordinaire. Lorsqu'on se tourne vers lui il envoie des signes partout nous nous guider. Lorsqu'on lui tourne le dos, rien, silence radio. Le silence radio peut aussi être cette nuit spirituelle necessaire. Parfois aussi, je demande au Christ de me laisser tranquille, car trop de lumière d'un coup, c'est trop de lumière, et j'apprécie le voile qui me protège de trop de lumière d'un coup. C'est vraiment un chemin à petit pas.

Julienne, tu parles d'un autre rejet, celui-là n'est pas mystique je crois. Il vient que nous vivons dans un monde constitué de beaucoup d'athées. Donc, il faut absolument une communauté où l'on peut vivre ensemble et échanger. Moi, en fait, je ne pouvais pas. Effectivement, dans mon processus de nettoyage façon lessiveuse et essorage à 2000 tours/minute, aurait-ce été de l'Amour que de débarquer avec tous mes démons dehors, et de ne pouvoir offrir que cela aux autres ? Je n'avais pas d'autres choix que celui de la solitude, le silence, et la quête du Christ intérieur. Lui seul relève et peut élever la tête du dragon, chasser les démons comme il l'a fait à MArie-Madeleine (Que celui qui n'a jamais péché ...)

Je ne sais comment vous remercier vous tous, car vous m'aidez sincèrement à me retouner vers le Christ. Je crois que le moment vient progressivement de quitter ma solitude avec le Christ et de m'avancer vers un groupe, chrétien, cela va de soi. A petit pas cependant.


Arc-en-ciel a écrit:

On ne sait pas ce qu'est devenu Lazare. Je ne crois pas qu'il avait un corps glorieux, comme le Christ. Qui sait, cela a été pour lui, un temps pour cheminer avec le Christ, un temps de relation d'amour avec le Christ, un temps de purgatoire.

Bonjour Mamie Arc en Ciel, Oui je pense comme toi. Lazare est entré dans l'amitié intime du Christ, c'est si je puis dire un niveau suppérieure de relation intime avec le Christ suite à sa purification de mort et de renaissance. Corps glorieux, je ne sais si l'on y est à se moment là. L'expérience de lazare est relatée au chapitre 11, il y a encore 10 chapitres jusqu'au chapitre 21 dans l'évangile de Jean. L'évangile de Jean est un chemin, le chapitre 11 étant la suite du parcours du chapitre 10, etc.

Pour ce qu'il est devenu, l'histoire ne raconte-t-elle pas qu'il aurait suivi les 3 Marie dans ce bateau sans voile et sans rame pour arriver en Provence ?
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Dim 07 Fév 2010, 02:11

Merci "mon tout petit" :sage: Gérard pour ta délicatesse à nous répondre.
Je ressens un certain apaisement dans ton échange.

"Il y eut un soir, il y eut un matin" ce n'est peut-être pas anodin.

Dans nos nuits, nous avons heureusement, des "yeux de chat" en Saint Jean de la Croix, Petite Thérèse et la Vierge Marie qui nous aident et nous guident. Ceux sont nos amis.
Je suis sûre, que le Seigneur mettra sur ta route, un frère et père spirituel qui te guidera et te sera "ses yeux de chat".

Ce guide sera peut-être là, lorsque la "lessiveuse" tombera en panne. :bougie:

Cet autre nuit où tu perds la foi en la vie, en Dieu et en toi.
"La seconde conversion de la dépression religieuse à la liberté spirituelle" du Père André Gromolard ( Les chemins du sens Ed.Desclée de Brouwer) m'aide beaucoup.
Si cela devait t'arriver ou t'arrive ne t'en étonne point.

Je médite aussi, vu mon âge, l'heure de la mort par notre bien aimé théologien Arnaud.
C'est plein d'espérance et je reviens même en arrière en reméditant sur ses vidéos sur le sacrement du mariage. Que de bonnes nuits!!!! :greenange:

"aurait-ce été de l'Amour que de débarquer avec tous mes démons dehors, et de ne pouvoir offrir que cela aux autres ?"
Oui! Marie les écrase en la prière de tes frères et soeurs en Christ, au sein même de Son Eglise.

Pour ce qui est de Lazare, j'ai entendu cette histoire. Est-elle vrai?
Mais pourquoi pas.
J'aime les belles histoires. Very Happy

J'espère ne pas trop t'avoir ennuyé avec les miennes.
Nuit bénie de mamie cher petit frère. En Marie :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Dim 07 Fév 2010, 03:42

Chère Mamie Arc en ciel entre ciel et après l'orage, hugh :aliliounet:

Mamie Arc-en-Ciel a écrit:

"aurait-ce été de l'Amour que de débarquer avec tous mes démons dehors, et de ne pouvoir offrir que cela aux autres ?"
Oui! Marie les écrase en la prière de tes frères et soeurs en Christ, au sein même de Son Eglise.

Ah bon ? T'es sure ? scratch
Moi je n'ai vu que des prêtres terrorisés sortir des "vade retro satanas" et qui pendaient leur soutane à leur cou. Bien sûr, au début, ils t'accueillent avec un beau sourire, se disant, chouette, v'là un pécheur !

Il y a, chère Arc en Ciel, un niveau de péché qui n'est pas acceptable par le tout venant, le péché dit mortel, que tout le monde fuit comme le diable et la peste, curé ou pas. Seul le Christ est en mesure de venir.

Ce que tu dis de Marie m'inspire !

En fait, j'ai remarqué quand je vous entend parler de Marie que elle représente ce que j'ai appellé dans mon jargon le "violon de bois". Le violon, un réceptacle qui reçoit la musique et la fait vibrer, un temple de la musique, mon âme. Mais là, tu me fais découvrir des attributs de ce violon de bois que je ne connaissais pas. Marie est plus qu'un violon de bois. Je ne me suis jamais interessé à Marie. Apparament, je devrais.

Mamie Arc en Ciel a écrit:

Ce guide sera peut-être là, lorsque la "lessiveuse" tombera en panne.

Ce guide est venu lorsque la lessiveuse m'a éjecté dehors il y a 5 ans, tel Jonas sur la rive hors du poisson. Ce guide, c'est le Christ ! Dans le ventre du poisson (la lessiveuse) on est en crise face à l'Esprit-Saint, ensuite, sur la rive, en combat, puis vient la depression. ET puis, à l'horizon, l'arc en ciel. Ton pseudo est-il prémonitoire pour moi ?
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Dim 07 Fév 2010, 08:50

lion-des-bois a écrit:
ET puis, à l'horizon, l'arc en ciel. Ton pseudo est-il prémonitoire pour moi ?
Sans doute, puisqu'Arc-en-ciel agit très bien de la sorte sur ce forum :-)
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La conversion: une expérience forte   Dim 07 Fév 2010, 15:40

lion-des-bois a écrit:
Bonjour et merci Arc-en-Ciel, Tobie et Julienne

Votre intervention ici montre que vous n'êtes pas indifférents. Ca me remonte le moral.

Tobie, je suis très sensible à ce que vous me dîtes. Merci pour le conseil. IL y a beaucoup de choses du passé à jetter derrière si l'on veut avancer. Je sais cela. Si ma tête le sait, parfois on est repris par la sangsue du démon. Lorsque le Christ se retire, pour nous mettre dans ce que Saint-Jean de la Croix appelle une "nuit", les démons du passés reviennent.

Vous m'avez tous à votre manière "aidé" à leur tourner le dos. Je me sens plus appaisé grâce à vous tous.

Cette expérience du rejet est dure à vivre. Je l'explique par les démons qui sortent, car une purification par le feu consiste à chasser nos démons. Lorsque nous entrons dans cette lessiveuse cosmique, c'est comme quand on fait la lessive. Le linge est sale et l'eau est propre au départ. Puis la crasse va dans l'eau dehors. Et les gens ne voyent que cette eau sale. Ce sont les démons qui sortent du linge, du corps, de l'âme. Ces démons se mettent en résonnance avec les démons qui sont chez les autres, ils ne peuvent le supporter. Les gens en fait ne voyent que ces démons et non la lumière intérieure au centre. Donc c'est le rejet de tous. Le Christ et son parcours de croix montre cela, et nous montre le chemin que nous serons appellés à imiter. Il ouvre la voie. Tous ces démons mènent à la mort et le Christ vient, pour nous résusciter. Ce rejet, je l'ai effectivement véçu comme la flagellation du Christ. Origène dans ses commentaire sur l'évangile de Jean dit que c'est l'esprit-saint qui a motivé Le grand Caïphe à vouloir la mort de Jésus. DAns sa première descente, l'Esprit-Saint vient purifier notre corps de péché. avant l'incarnation du Christ, cela menait à la mort et on restait aux enfers. PAr l'incarnation du Christ, maintenant, lorsque l'Esprit-Saint descend pour cette purification, le Christ relève. Ils oeuvrent à 2. N'est-ce pas cela l'évangile ? Le Christ qui résuscite les morts de pécheurs tous les jours depuis 2000 ans ? Et les gens en général de voyent rien de cela. Le Christ oeuvrent dans l'ombre, même pour les athées qui ne vont interpréter cela que sur le plan psychologique. Ils parlent de crise de 40 ans par exemple et s'encourent chez les psy en dépensant beaucoup d'argent. Derrière la crise de 40 ans, il y a l'Esprit-saint et le Christ qui oeuvrent dans l'invisible, même chez les athées !!

Vous percevez les signes du Christ, Tobie. C'est extraordinaire. Lorsqu'on se tourne vers lui il envoie des signes partout nous nous guider. Lorsqu'on lui tourne le dos, rien, silence radio. Le silence radio peut aussi être cette nuit spirituelle necessaire. Parfois aussi, je demande au Christ de me laisser tranquille, car trop de lumière d'un coup, c'est trop de lumière, et j'apprécie le voile qui me protège de trop de lumière d'un coup. C'est vraiment un chemin à petit pas.

Julienne, tu parles d'un autre rejet, celui-là n'est pas mystique je crois. Il vient que nous vivons dans un monde constitué de beaucoup d'athées. Donc, il faut absolument une communauté où l'on peut vivre ensemble et échanger. Moi, en fait, je ne pouvais pas. Effectivement, dans mon processus de nettoyage façon lessiveuse et essorage à 2000 tours/minute, aurait-ce été de l'Amour que de débarquer avec tous mes démons dehors, et de ne pouvoir offrir que cela aux autres ? Je n'avais pas d'autres choix que celui de la solitude, le silence, et la quête du Christ intérieur. Lui seul relève et peut élever la tête du dragon, chasser les démons comme il l'a fait à MArie-Madeleine (Que celui qui n'a jamais péché ...)

Je ne sais comment vous remercier vous tous, car vous m'aidez sincèrement à me retouner vers le Christ. Je crois que le moment vient progressivement de quitter ma solitude avec le Christ et de m'avancer vers un groupe, chrétien, cela va de soi. A petit pas cependant.


Arc-en-ciel a écrit:

On ne sait pas ce qu'est devenu Lazare. Je ne crois pas qu'il avait un corps glorieux, comme le Christ. Qui sait, cela a été pour lui, un temps pour cheminer avec le Christ, un temps de relation d'amour avec le Christ, un temps de purgatoire.

Bonjour Mamie Arc en Ciel, Oui je pense comme toi. Lazare est entré dans l'amitié intime du Christ, c'est si je puis dire un niveau suppérieure de relation intime avec le Christ suite à sa purification de mort et de renaissance. Corps glorieux, je ne sais si l'on y est à se moment là. L'expérience de lazare est relatée au chapitre 11, il y a encore 10 chapitres jusqu'au chapitre 21 dans l'évangile de Jean. L'évangile de Jean est un chemin, le chapitre 11 étant la suite du parcours du chapitre 10, etc.

Pour ce qu'il est devenu, l'histoire ne raconte-t-elle pas qu'il aurait suivi les 3 Marie dans ce bateau sans voile et sans rame pour arriver en Provence ?

Bonjour lion-des-bois,

J'apprécie beaucoup de te lire non seulement parce que tu dis que nous te faisons du bien Merci sunny

mais il faut que je te dise que à moi tu en fais aussi et je ne suis pas du genre à flatter... ceux qui me connaissent bien sur ce forum te diront même quel caractère épouvantable je pouvais avoir affraid il faut dire que je me suis assagie avec l'âge et surtout la souffrance morale.....

Oui tu cernes bien ce rejet, nous vivons dans un monde constitué de beaucoup d'athées..

Tu as raison il faut une communauté....

J'ai déjà témoigné sur ce forum mais je veux rester pudique, j'ai cependant souffert dans une communauté de par ses membres...... pendant deux ans j'étais comme dans une secte, plus de personnalité... mon médecin est intervenu et grâce à lui j'ai pu avoir le courage de démissioner car je m'étais investie beaucoup et je suis partie....... le curé de cette paroisse m'a dit d'aller au D.......

Je ne désire pas me raviver cette blessure, pendant des mois je ne suis pas sortie de chez moi, me repliant et étant dans la nuit spirituelle....... je passe par des nuits.... puis de nouveau à l'aube l'Aimé revient.......

Il sait que je suis trop petite pour tenir longtemps sans sa présence....

Maintenant je suis dans une autre communauté d'église, je vais servir de nouveau peu à peu...... mes blessures cicatrisent...... il m'a fallu deux ans ...

Dieu a mis aussi sur mon chemin une personne merveilleuse, un être bon et qui m'a beaucoup aidée par sa patience , son affection fraternelle et pure......... Dieu lit son nom dans mon coeur car nous sommes sur internet et il faut être prudent.

Dieu ne nous laisse jamais seul, même quand nous le croyons loin, Il est là à nous observer.....

Je ne juge personne dans mes malheureuses histoires car Dieu se sert de tout pour que tout finisse en bien pour notre Salut, il se sert de notre souffrance pour nous faire grandir et nous faire passe d'une demeure dans une autre........

Que le Seigneur te bénisse lion-des-bois

C'est la première fois que je lis un témoignage qui me fait tant de bien sur un forum.. tu m'apaises l'âme......

flower :sts: flower
Revenir en haut Aller en bas
 
La conversion: une expérience forte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Saint Camille de Lellis et commentaire du jour "Le Christ nous appelle tous à la conversion"
» La Conversion des nations selon les prophéties
» Groupe de prières pour la conversion des musulmans, des juifs et des protestants
» Conversion en masse de musulmans
» Forte hausse de température

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: