DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 LA MISSION DE LA FEMME DANS L'EGLISE ET DANS LE MONDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: LA MISSION DE LA FEMME DANS L'EGLISE ET DANS LE MONDE   Lun 20 Fév 2006, 14:39

Il n'est pas rare, lorsqu'il est question du laïcat, que l'on oublie la présence de la femme et que l'on minimise ainsi son rôle dans l’Église. De même, lorsqu'on traite de la « promotion sociale de la femme », on l'entend d'ordinaire simplement comme présence de la femme dans la vie publique. Comment envisagez-vous la mission de la femme dans l’Église et dans le monde ?

Bien évidemment, quand on parle du laïcat — de sa tâche apostolique, de ses droits et devoirs, etc. — il n’y a aucune raison, me semble-t-il, de faire une distinction ou discrimination à l'endroit de la femme. Tous les baptisés — hommes et femmes — partagent également la dignité commune, la liberté et la responsabilité des enfants de Dieu. Il y a, dans l'Église, une unité radicale et foncière, que saint Paul enseignait déjà aux premiers chrétiens : Quicumque enim in Christo baptizati estis, Christum induistis. Non est Iudaeus, neque Graecus: non est servus, neque liber: non est masculus, neque femina (Ga 3, 26-28) ;il n'y a plus ni Juif ni Grec ; il n'y a plus ni esclave ni homme libre ; il n'y a plus ni homme ni femme

Hormis la capacité juridique de recevoir les ordres sacrés — distinction qui doit être maintenue, à mon avis, pour de multiples raisons, également de droit divin positif —, j'estime qu'on doit reconnaître pleinement à la femme dans l'Église — dans sa législation, dans sa vie interne et dans son action apostolique — les mêmes droits et les mêmes devoirs qu'aux hommes: droit à l'apostolat, droit de fonder et de diriger des associations, de manifester son opinion librement en tout ce qui concerne le bien commun de l'Église, etc. Je sais que tout cela n'est pas difficile à admettre en théorie, si l'on considère les raisons théologiques bien claires à l’appui — rencontrera, de fait, la résistance de certains esprits. Je me souviens encore de l'étonnement, voire du blâme, que suscitait chez ceux qui – en cela comme en tant d'autres choses— tendent aujourd'hui au mimétisme, le fait que l'Opus Dei encourageait les femmes, appartenant à la section féminine de notre Association, à gravir des grades académiques dans les sciences sacrées.

Je pense néanmoins que ces résistances et ces réticences s’estomperont petit à petit. Au fond, il ne s'agit que d'un problème de compréhension ecclésiologique: se rendre compte que l'Église n'est pas seulement formée de prêtres et de religieux, mais que les laïcs — hommes et femmes — sont, eux aussi, Peuple de Dieu et qu'ils ont, de par un droit divin, une mission propre à remplir et une responsabilité à assumer.

Je voudrais, cependant, ajouter, qu'à mon sens, l'égalité essentielle entre l'homme et la femme demande précisément de saisir à la fois le rôle complémentaire de l'un et de l'autre dans l'édification de l'Église et dans le progrès de la société civile : ce n'est pas en vain que Dieu les fit homme et femme. Cette diversité doit être comprise, non pas dans un senspatriarcal, mais dans toute sa profondeur, si riche de nuances et de conséquences, et qui évite à l'homme la tentation demasculiniserl'Église et la société, et à la femme de concevoir sa mission, dans le Peuple de Dieu et dans le monde, comme une simple revendication de tâches que, seul l'homme accomplissait jusqu'à présent et qu'elle peut tout aussi bien remplir. L'homme et la femme doivent donc, me semble-t-il, se sentir autant l'un que l'autre, et justement, les protagonistes de l'histoire du salut, mais l'un et l'autre de façon complémentaire.

De l’entrevue réalisée par Pedro Rodriguez, publiée chezPalabra (Madrid), octobre 1967.


flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA MISSION DE LA FEMME DANS L'EGLISE ET DANS LE MONDE   Lun 20 Fév 2006, 15:33

Belle analyse, merci, chère Elise. La femme, je pense, s'implique de plus en plus dans la vie apostolique, et l'Eglise peut s'en féliciter : cette complémentarité homme-femme réalise de plus en plus l'harmonie dont l'Eglise a besoin ; une religion d'Amour ne peut se passer de celles qui aiment souvent jusqu'au sacrifice et à l'oubli de soi... Amitiés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA MISSION DE LA FEMME DANS L'EGLISE ET DANS LE MONDE   Lun 20 Fév 2006, 16:12

Chère Fanny, comme c'est bien vrai que

'L'Eglise a besoin des femmes' c'est un prêtre qui à la suite d'une lecture me l'a dit avec tellement d'enthousiasme !

J'ai également des responsabilités en paroisse : équipe liturgique et je fais partie du conseil pastoral également.

Combien j'aime l'expression que vous employez : Religion d' Amour, je l'écris toujours aussi avec un grand A !

Dernièrement j'ai aussi aimé dans une homélie cette parole : " nous ne devons pas économiser notre vie ..." c'était aux funérailles d'un Monsieur qui a consacré une trentaine d'années au service de l'Eglise il a tout donné, qu'y a t'il de plus fort que de donner sa vie pour ses amis, même à petites doses, jusqu'au sacrifice pour faire connaître l'Amour !



Amitiés.

[/img]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA MISSION DE LA FEMME DANS L'EGLISE ET DANS LE MONDE   Lun 20 Fév 2006, 21:35

Surtout, poursuivez votre apostolat avec courage, il est tellement important! Il aide des âmes à se convertir, même si, la plupart du temps, on ne s'en aperçoit pas : l'Esprit Saint agit dans le secret des coeurs... Vous semez, et Lui, il fait germer. Belle mission que la vôtre, assurément! Dans les Evangiles, les femmes ont une place de choix, à commencer par Marie, Mère de Jésus, puis Marie-Madeleine, Marthe, la femme adultère, la Samaritaine...(que des moments "forts"). Sans doute la sensibilité de Dieu transparaît dans ces remarquables figures, on sent le Christ étonnamment proche de ces femmes, comme en accord avec leur nature si aimante et si intuitive...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA MISSION DE LA FEMME DANS L'EGLISE ET DANS LE MONDE   Lun 20 Fév 2006, 21:44

C'est si bien exprimé par vous Fanny,ce que représente l'apostolat !
J'aime le Christ et son Eglise, je suis si heureuse de Servir.

J'en éprouve le besoin, et je ressens en moi cet appel irrésistible.

L'Amour du Christ est infini comme sa Miséricorde !



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA MISSION DE LA FEMME DANS L'EGLISE ET DANS LE MONDE   Lun 20 Fév 2006, 22:05

Chère Elise, combien il est noble de servir, et quelle joie, en effet! Le Christ a servi toute Sa vie. Et si l'on ne peut le faire en paroisse, comme vous, eh bien on le fait dans son entourage, dans sa famille... Là aussi, l'Esprit de Dieu a bien des âmes à labourer! Bien amicalement. N.B. Belle représentation de notre Seigneur, on pense à sainte Faustine... Merci pour cette admirable Présence!
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: LA MISSION DE LA FEMME DANS L'EGLISE ET DANS LE MONDE   Mar 21 Fév 2006, 09:45

Chère Elise,

Merci pour votre image. J'aime encore mieux celle-ci :

http://www.barmherzigkeit-gottes.de/Jezu__ufam_Tobie/jezu__ufam_tobie.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA MISSION DE LA FEMME DANS L'EGLISE ET DANS LE MONDE   Mar 21 Fév 2006, 11:33

Chère Krystyna,

Merci à vous aussi pour cette belle image.

En fait c'est celle-ci qui se trouve dans ma chambre et pour laquelle j'ai une vénération particulière !
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: LA MISSION DE LA FEMME DANS L'EGLISE ET DANS LE MONDE   Mar 21 Fév 2006, 11:40

J'ai aussi beaucoup prié cette image dans le temps. Et puis, tout d'un coup, elle a cessé de me parler. Mais elle m'avait rapproché du St Sacrement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA MISSION DE LA FEMME DANS L'EGLISE ET DANS LE MONDE   Mar 21 Fév 2006, 11:51

Comme disait Thérèse d'Avila je cite de mémoire : il vous faut une image de Jésus avec laquelle vous pouvez vous entretenir.

Si cette image a cessé de vous parler, il y en d'autres ou même tout le monde n'a pas besoin d'un support pour prier !

J'ai reçu beaucoup de grâces spirituelles de ce Jésus, et il me "parle" toujours cela fait des années... des années, je ne compte plus !

Ste Faustine a répété les paroles de Jésus qui disait : Je donne aux hommes un vase avec lequel ils pourront puiser à la source de la Miséricorde. Sans doute avais je besoin d'un vase ?

Bien fraternellement,
flower
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: LA MISSION DE LA FEMME DANS L'EGLISE ET DANS LE MONDE   Mar 21 Fév 2006, 12:00

Mais en fait elle recommence à me parler, cette image.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA MISSION DE LA FEMME DANS L'EGLISE ET DANS LE MONDE   Mar 21 Fév 2006, 13:09

J'en suis heureuse Krystyna pour vous, c'est qu'Il veut vous faire signe certainement !

Parfois il faut insister, Jésus aime qu'on insiste et que l'on frappe à sa porte !

flower
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: LA MISSION DE LA FEMME DANS L'EGLISE ET DANS LE MONDE   Mar 21 Fév 2006, 13:47

Citation :
Hormis la capacité juridique de recevoir les ordres sacrés — distinction qui doit être maintenue, à mon avis, pour de multiples raisons, également de droit divin positif —, j'estime qu'on doit reconnaître pleinement à la femme dans l'Église — dans sa législation, dans sa vie interne et dans son action apostolique — les mêmes droits et les mêmes devoirs qu'aux hommes: droit à l'apostolat, droit de fonder et de diriger des associations, de manifester son opinion librement en tout ce qui concerne le bien commun de l'Église, etc.

Concrètement, ce n'est pas facile à réaliser dans les communautés nouvelles et parfois de la faute des femmes elles-mêmes. Et cela vient probablement de cette phrase de l'évangile de Jean, mal comprise et appliquée :
Citation :
"Marthe Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour bien des choses. Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part. elle ne lui sera pas enlevée.

Voici un exemple précis.

Dans la Congrégation saint Jean, il s'est créé deux communautés de soeurs: Les contemplatives et les apostoliques.

J'ai voulu faire venir un jour des soeurs apostoliques pour qu'elles animent une retraite de jeunes. Elles n'ont pas répondu. Et l'apostolat a été pris par les frères.

Pourquoi? A mon avis parce qu'elles ont du mal à se situer, comme femmes, face au rapport entre intériorité (Marie) et action (Marthe).

Or, il est essentiel aux femmes, même quand elles sont fidèles et priantes, d'intégrer cette complémentarité entre hommes et femmes.

Chère Elise, partout où c'est réalisé, les religieuses comme les prêtres sont plus équilibrés, plus fidèles. Chez les laïques, c'est pareil.

Et ce qui est formidable, c'est de voir que l'Opus Dei est un mouvement très en pointe sur cette question.

Encore une chose: il semble que l'Eglise doivent suivre le Christ dans sa passion. Or, après sa résurrection, une femme fut l'Apôtres des Apôtres.

Il y a certainement là une prophétie pour le futur...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA MISSION DE LA FEMME DANS L'EGLISE ET DANS LE MONDE   Mar 21 Fév 2006, 14:47

Cher Arnaud,

Vous me comblez de joie, vraiment en citant l'Opus Dei comme mouvement de pointe sur cette question !

L'homélie du Père recteur était disponible après la messe et je crois que c'est de la Congrégation dont vous parlez, voici un extrait du texte :

UN GERME NOUVEAU....

Jour après jours, les nouvelles qui nous parviennent sont souvent sombres. Quelques exemples des derniers jours : les matchs truqués et les licenciements; la grippe aviaire qui arrive à nos portes, les prisonniers maltraités en Irak et ailleurs, les nombreuses victimes d'un glissement de terrain aux Philippines...

Et puis, à côté, des accusations méchantes et injustes.
Je pense à ce que j'ai lu ce matin dans le journal à propos des frères et des soeurs de St Jean. Certes, le Cardinal Barbarin de Lyon a retiré la reconnaissance aux soeurs mariales de St Jean à cause de dérives évidentes.
Cette branche n'existe donc plus.
Mais le même cardinal entretien d'excellents rapports avec les branches de St Jean, présentes à Banneux : les frères, les moniales apostoliques qui viennent d'arriver à ND de la Fagne et les soeurs contemplatives dont la maison se trouve rue Clairefagne, au fond du village.

Dans toute famille, certaines personnes sont plus fragiles, certaines peuvent poser problème. Il n'est pas honnête de la part de journalistes de formuler des généralités méchantes à partir de l'une ou l'autre situation malheureuse.

Il y a quelques jours, le Pape Benoît XVI a reçu la famille St Jean à l'occasion du 30ème anniversaire de la fondation de cette famille.
Benoît XVI est un ami du fondateur. Comme un bon pasteur, le Pape a invité les frères et les soeurs à tirer les enseignements de ce qui a été vécu pour opérer un discernement plus profond des vocations.
Il les a aussi encouragés à vivre une collaboration confiante avec les pasteurs des Eglises locales.

Depuis bientôt 10 ans , je crois pouvoir dire que je vis cette collaboration confiante avec les frères. De plus, j'ai désiré la présence d'une communauté contemplative à Banneux après le départ des soeurs orantes.
Enfin, à la demande de notre évêque, le Sanctuaire a racheté ND de la Fagne aux soeurs de l'Alliance afin de pouvoir disposer d'une maison d'accueil et d'un centre spirituel proche du Sanctuaire.
Et cela au moment oùle Centre Spirituel de Mater Dei ferme ses portes. L'arrivée des moniales apostoliques à ND de la Fagne est un réel bienfait et prépare l'avenir.
Cette communauté pourra continuer à donner une âme à cette maison où beaucoup trouveront réconfort et paix dans le repos, la prière et le ressourcement.

Les 3 familles St Jean sont présentes à Banneux avec le plein accord de notre évêque qui a souhaité leur arrivée.

Tout ceci est pour moi l'occasion de redire ma joie de pouvoir collaborer au quotidien avec toutes les familles religieuses présentes dans l'environnement du Sanctuaire. Ces familles sont complémentaires. Chacune apporte sa note particulière avec son charisme propre.
Ma mission de Recteur est de permettre à chacune et à chacun d'être lui-même tout en étant soucieux de servir la grâce du lieu dans une belle communion qui dit quelque chose du mystère de l'Eglise.


Tout ceci, nous renvoie aux lectures du jour :

Isaie '43,18-19.21-22.24c-25 nous invitait à cultiver ce regard de foi sur les événements. Un tel regard nous permet de discerner les germes d'un monde nouveau que Dieu fait apparaître dans des lieux arides.

Paul (2 Corinthiens 1, 18-22) se défendait. Sa volonté n'est pas d'alimenter des dérives sectaires. Son désir est que l'Esprit-Saint habite nos coeurs. Et l'Esprit n'est pas là pour susciter la tromperie et le mensonge. Il nous est donné pour dire "oui" sans retour au Christ, unique Seigneur et Sauveur.

Enfin l'Evangile : Marc 2, 1-12. Il aurait mérité de retenir toute notre attention. Que d'hommes paralysés physiquement, moralement, spirituellement dans notre monde !
Heureusement, le paralysé de l'évangile est porté par quatre hommes.
Nous pouvons y voir une image de l'Eglise. Elle nous aime et nous porte.
Et alors, Jésus peut guérir l'homme intérieur et l'homme extérieur.
Jésus veut la guérison de tout notre être.

Il dit au paralysé : "Lève-toi, prends ton brancard , rentre chez toi".

N'oublions pas le brancard...!

En Christ, nos brancards peuvent devenir des leviers pour vivre en homme debout et pour marcher vers demain...

abbé Joseph CASSART
recteur du Sanctuaire de Banneux.

Finalement, homélie complète Smile
------------------------------------------------


Je me sens autant Marthe que Marie car j'aime Servir mais j'ai aussi besoin d'être Marie, d'être aux pieds de Jésus , de l'aimer dans un tendre coeur à coeur, je dois remercier le Seigneur de me permettre d'être les deux. J'avais aussi aimé dans ma paroisse une parole d'homélie : il ne faut pas économiser sa vie !


Bien fraternellement,
I love you
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: LA MISSION DE LA FEMME DANS L'EGLISE ET DANS LE MONDE   Mar 21 Fév 2006, 17:48

Chère Elise,

Il est formidable que vous soyez laïque, femme et chargée d'une mission comme cela.

C'est tout à fait la ligne de Vatican II. Mais c'est en acte, ap^pliqué, et en plus par l'évêque de Namur, qui lui aussi est vilipendé. Je trouve très amusant que ce qui est plus fidèle à l'Eglise soit aussi le plus moderne.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA MISSION DE LA FEMME DANS L'EGLISE ET DANS LE MONDE   Mar 21 Fév 2006, 18:21

Merci cher Arnaud, il y a quelques années je n'étais pas aussi engagée, j'assistais à des partages d'Evangile, pendant environ 3 ans je me suis occupée de la "Vie Montante" quoique cela ne soit pas de mon âge mais ces gens avaient besoin d'un secrétaire et les partages étaient intéressants après nous avions la messe !
Puis ma profession me prenait beaucoup de temps, depuis que j'ai cessé de travailler au-dehors, mon désir de m'impliquer en Eglise est devenu de plus en plus fort et évident ! je pouvais enfin Lui répondre.
On ne peut résister à ce genre d'appel, je le compare toujours à Jésus qui frappe à la porte, Il frappait à la porte de mon coeur... et j'en éprouvais une sorte de "languissure" , une sorte de non-satisfaction, tant que je ne répondais pas à la demande, difficile à expliquer et ces paroles revenaient sans cesse à mon esprit "ce que tu feras aux plus petits d'entre les miens c'est à moi que tu l'auras fait".
J'étais d'abord dans l'équipe liturgique et puis on m'a demandé de faire partie de la pastorale de ma paroisse, je ne m'attendais vraiment pas à cela, c'est comme si le ciel m'était tombé sur la tête, j'ai demandé deux jours de réflexion car je crains toujours de n'être pas à la hauteur de l'attente. Puis j'ai accepté et voilà mon histoire est simple.
Je suis aussi impliquée dans la Pastorale des malades mais pas aussi intensément que dans les deux engagements cités précédemment.
Et l'Opus Dei est dans mes projets proches. J'ai connu St Josémaria de façon très inattendue, une personne est entrée dans ma vie et m'a fait connaître l'Opus Dei, justement au moment où je me posais un tas de questions car même dans mon entourage ecclésial on me mettait en garde, je voulais savoir par moi-même , maintenant je sais... je crois que la Providence a placé cet être sur mon chemin.

Donc je suis assez active pour me comparer à Marthe, mais chaque jour je suis aussi Marie, je suis en pensée sans cesse avec Lui, Il ne quitte jamais mon esprit ! au fond de moi je suis très "Marie", j'ai besoin de moments d'intimité rien que Lui et moi ! Il est ma force.

Il n'y a aucun mérite à cela, c'est un appel, Il a voulu me sortir du troupeau je ne sais pourquoi mais c'est comme cela, j'ai été séduite, saisie par le Christ !

Je me souviens toujours que je ne travaille pas à ma propre gloire mais à sa Gloire , rien que pour sa Gloire !

J'ai déjà essayé de vous envoyer des photos de mon pélerinage à Banneux je n'y suis pas encore parvenue, si je n'y parviens pas je demanderai à un as de l'informatique que je connais ! Very Happy de poster pour moi mais alors pas avant début mars. Je continue d'essayer de temps à autre car j'aime y arriver par moi-même ! ;)
Revenir en haut Aller en bas
 
LA MISSION DE LA FEMME DANS L'EGLISE ET DANS LE MONDE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA MISSION DE LA FEMME DANS L'EGLISE ET DANS LE MONDE
» La charité dans l'Eglise
» Les charismes dans l’Eglise (Vidéos)
» l'eucharistie dans l'eglise
» Musique dans l'Eglise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: