DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dieu, les anges, l'ange déchu et l'Homme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
stéphane



Messages : 11
Inscription : 08/02/2006

MessageSujet: Dieu, les anges, l'ange déchu et l'Homme   Ven 17 Fév 2006, 00:54

Bonjour, j'ai écrit un texte qui se veut décrire notre vie en évoquant Dieu, les anges, l'anges déchu et l'Homme. Ce texte est une modification d'un texte déjà paru dans un autre sujet. Quelles sont vos remarques? Voici le texte :


Dieu est la force à l'origine de la création de notre monde, de la vie animale et de la vie humaine. Cette force guidée par une intelligence infinie possède un centre d’énergie situé à un point très haut dans les cieux. Elle nécessite ce qu’on appelle communément générosité, courage, humilité, amour, espérance et satisfaction. Ces passions sont donc à l’origine de la création de la vie animale et humaine.
Dieu a créé des forces semblables à la sienne d’intensités puissantes mais forcément inférieures à la sienne. Ce sont ce qu’on appelle communément les anges. Ils évoluent librement et leur rôle est d’aider au développement des âmes sur terre grâce aux passions de leur créateur.

Peu après sa création et celle de la vie animale, un de ces anges souhaitait accroître rapidement sa force afin que son intensité soit proche de celle de son créateur. C’est par amour pour lui qu’il avait cet espoir. Mais cela n’était pas possible car les anges ne sont pas destinés à égaler leur créateur mais à déployer ses valeurs.
Cette réalité a entraîné rapidement la modification de la nature de la force en question. Son intensité a dans un premier temps diminué. Puis dans un deuxième temps, l’intelligence de cette force s’est modifiée. Les passions initialement dégagées se sont modifiées. Elles sont devenues ce qu’on appelle communément tristesse, envie, dégoût, jalousie, crainte et haine. C’était ce qu’éprouvait cet ange envers son créateur en conséquence de son espoir anéanti de pouvoir être son égal. Il a donc décidé de ne plus le servir. Il a déplacé son centre d’énergie sous la surface de la terre. Sa force perturbe alors les âmes sur terre grâce aux nouvelles passions nées en lui. Sa volonté est d’accroître sa force alors négative. Pour ce faire, il s’applique à perturber les âmes initialement bonnes afin qu’elles deviennent mauvaises. Cet ange s’appelle communément l’ange déchu, le démon ou le diable.

Nous possédons les passions à l’origine de notre création à savoir : la générosité, le courage, l’humilité, l’amour, l’espérance et la satisfaction. On pourra les appeler les bonnes passions.

Nous possédons les passions mises en nous par l’ange déchu à savoir : la tristesse, l’envie, le dégoût, la jalousie, la crainte et la haine. On pourra les appeler les mauvaises passions.

Nous possédons une volonté qui détermine nos choix de pensée et d’action en fonction de ces passions.

Nous possédons une raison. C’est elle qui révèle la vérité concernant nos agissements. Elle dépends donc de la connaissance de ces agissements. Elle amène toujours à susciter les bonnes passions.

Au cours de notre vie, nous affrontons des épreuves que l’on s’impose ou qui nous sont imposées. Ce sont elles qui réveillent les passions doucement, modérément ou violemment selon la difficulté de l’épreuve. Chacune d’entre elles amène notre volonté à faire un choix entre deux voies : celle dictée par la raison et celle dictée par la mauvaise passion suscitée.

Le choix dicté par la mauvaise passion peut se présenter sous deux formes :

-Il peut être fait sans aucune raison. C’est une erreur que notre raison ne peut donc pas comprendre. Elle va réveiller en nous et autour de nous des mauvaises passions.

-Il peut être fait avec raison. C’est une erreur que notre raison peut donc comprendre. Elle peut réveiller en nous et autour de nous des bonnes passions mais aussi de façon certaine des mauvaises passions.

Le choix dicté par la raison est un acte juste. Il peut cependant être nuancé aussi. Aucun homme n’est épargné des mauvaises passions. Tout choix dicté par la raison s’accompagne donc de mauvaise passion qui varie de la passion douce à la passion excessive.
Un acte juste accompagné de mauvaise passion douce ne va réveiller en nous et autour de nous que des bonnes passions.
Un acte juste accompagnée de mauvaise passion excessive va réveiller en nous et autour de nous des bonnes passions mais aussi des mauvaises passions.

La vie est un cadeau que Dieu nous offre. Il est à l’image de la grande satisfaction générée à la naissance d’un nouvel enfant. Le besoin d’exprimer de l’amour en retour est né en nous à notre naissance. Pour ce faire, il nous a offert les bonnes passions. Grâce à elles, il est possible d’observer véritablement l’amour que nous donnons. Un geste d’amour est une épreuve effectuée dictée par la raison qui amène donc a développer une bonne passion.


Les difficultés de certaines épreuves nous amènent à commettre des erreurs. Nous pouvons cependant les admettre. Nous pouvons demander pardon aux personnes offensées. Si nous le décidons, notre demande doit être dictée par la raison pour être acceptée. Parfois, certains hommes ne pardonnent pas car une mauvaise passion a le dessus sur leur raison. Nous pouvons alors demander pardon à Dieu. Si nous le faisons, il pardonne les erreurs, des plus douces aux plus douloureuses.

La vérité ou le sens de notre vie est donc d’affronter les épreuves en s’appliquant à maîtriser les passions par la volonté de suivre notre raison. Le pardon des erreurs commises est nécessaire pour évoluer au mieux dans ce sens. Il permet d’amener notre volonté à mieux réagir aux mauvaises passions.
Si nous parvenons à maîtriser toutes les bonnes et mauvaises passions et à demander pardon pour toutes nos erreurs, nous récoltons une paix supérieure fruit de la sagesse. Un homme sage n’a pas fuit les mauvaises passions, il a su les éprouver et est parvenu a en faire usage raisonnablement. Il peut alors en bonne intelligence s’imposer des épreuves qui l’amèneront à améliorer encore la nature de son âme. Atteindre la sagesse est une véritable preuve d’amour. Pour y parvenir, il est nécessaire de faire appel à la grâce de certaines personnes montées au ciel qui sont parvenues à ce niveau et l’ont amélioré jusqu’à leur mort. En usant d’une forte volonté de s’aider de cette grâce, un homme prisonnier de ses mauvaises passions peut arriver à libérer son âme. D’autre part, cette grâce peut aussi aider à développer les bonnes passions.

Tous les hommes naissent égaux devant la vérité.

Tous les hommes à leur naissance :

-possèdent une âme identiquement bonne
-possèdent une volonté identique. Elle se fortifie a souhait durant notre vie
-possèdent une raison identique. La connaissance qui développe la raison s’acquit à souhait durant notre vie.
-possèdent toutes les passions déjà citées. Elles sont en état de repos.

Tous les hommes vivent égaux devant la vérité.

Soit A un âge quelconque.
Quelques soient les épreuves rencontrées et les mauvaises passions suscitées, la difficulté accumulée des épreuves visant à perturber la volonté de suivre la raison depuis la naissance est identique pour tous les hommes d’âge A.


Les différences entre les hommes s’identifient par les différences des passions souvent suscitées. Des épreuves différentes entre elles suscitent des passions différentes. Les différences entre les hommes s’expliquent donc par les épreuves différentes auxquelles ils sont confrontés. Ces épreuves varient selon les régimes politiques des pays du monde et des conditions de vie sociale au sein même de ces pays. Durant les épreuves, les différences de choix dictés par les mauvaises passions ou par la raison accentuent les différences entre les hommes.

Cependant, la justesse au regard de la vérité est la même pour tous les hommes. Elle constate à un certain moment de la nature de l’âme qui est plus ou moins bonne selon les hommes. Les hommes sont libres de leurs choix, ils peuvent alors à tout moment de leur vie modifier la nature de leur âme et donc leur justesse au regard de la vérité.

A un moment donné, un jeune homme lépreux et prisonnier peut ainsi être plus juste qu’un vieil homme politique riche en argent. Et selon la volonté de ces deux personnes face aux épreuves, ce constat peut changer à tout moment.
La maladie et la privation de liberté physique réveillent des passions. De même, le pouvoir et l’argent réveillent des passions.

A notre naissance, notre âme est bonne.
Au cours de notre vie, la nature de notre âme se modifie ainsi :

Une épreuve gagnée est un choix suivi dicté par la raison. Elle entraîne une évolution positive de notre âme.

Une erreur est un choix suivi dicté par une mauvaise passion. Elle entraîne une évolution négative de notre âme.

Si nous admettons l’erreur et demandons raisonnablement pardon à Dieu, il pardonne. C’est alors une épreuve gagnée. Elle entraîne un effacement de l’erreur et une évolution positive de notre âme.

Notre corps est mortel mais notre âme est immortelle. A l’heure de la mort physique, son devenir appartient exclusivement à Dieu son créateur.

Une âme bonne monte directement au ciel.
Compte tenu de l’absence ou du peu de connaissance, l’âme d’un jeune enfant décédé monte au ciel.

Une âme mauvaise se voit proposée un choix qui est le suivant :
-rejoindre le ciel, siège de la force divine ou
-rejoindre les profondeurs de la terre, siège de la force de l’ange déchu.
Dieu n’influence pas le choix. L’ange déchu tente de faire pencher le choix vers les profondeurs afin d’accroître sa force.
Une âme peu mauvaise peut par peur se détourner de l’ange déchu et avoir un penchant favorable pour le ciel.
Une âme assez mauvaise est charmé par l’ange déchu et a donc un penchant favorable pour les profondeurs. Dans ce second cas, l’amour bafoué pour le créateur peut se réveiller et faire pencher l’âme pour le choix du ciel.
Mais toujours dans ce cas, il reste difficile de choisir le ciel.

Si l’âme choisit les profondeurs, la force négative globale s’accroît alors.
Le dessous de la surface de la terre est un espace où les âmes des hommes continuent d’évoluer en cultivant leurs mauvaises passions pour l’éternité .
Plus la nature de l’âme est mauvaise, plus elle descends profondément sous la surface de la terre pour y occuper la place souhaitée.
Une âme peu mauvaise peut choisir de demeurer à la surface de la terre. Une fois le choix effectué, tout âme est libre de remettre ce choix en question. Il est difficile mais alors possible pour une âme de choisir de se libérer des profondeurs afin de rejoindre le ciel.

Si l’âme choisit le ciel, la force divine globale s’accroît alors.
Le ciel est un espace épargné des mauvaises passions où les âmes des hommes continuent d’évoluer en paix en cultivant les bonnes passions pour l’éternité.
Plus l’âme est bonne, plus elle monte haut dans le ciel pour y occuper la place souhaitée.

Dieu laisse agir l’ange déchu. Il a confiance en la force et l'intelligence de l’Homme et de ses anges qu’il a créés. Il sait qu’elles peuvent maîtriser la force négative de l’ange déchu et par cette façon permettre à l’Homme d’acquérir une grandeur d’âme plus importante que si cette force n’existait pas. S’il ne croyait pas en nous, il aurait user de sa force infinie créatrice exclusive de tout notre monde pour effacer dès son changement l’ange déchu.
Revenir en haut Aller en bas
jasna-gora



Messages : 43
Inscription : 11/02/2006

MessageSujet: question   Ven 17 Fév 2006, 19:01

Une âme bonne monte directement au ciel.

et il est où ton ciel ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cyberquebec.ca/zundel/
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Dieu, les anges, l'ange déchu et l'Homme   Ven 17 Fév 2006, 19:39

En bas Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Dieu, les anges, l'ange déchu et l'Homme   Ven 17 Fév 2006, 19:45

Laughing

Code:
il est où ton ciel ?

Code:
En bas 

Mais non, crétin (excuse ! le mot m’a échappé) ; le ciel, il est en haut.

C’est un gars (un communiste, en plus) qui m’a expliqué ça, il y a plus de 20 ans de ça (comme le temps passe !) : quand on t’enterre, le corps se décompose, et il en sort des gaz ; mais, les gaz, ça monte, ça descend pas. Et si t’es incinéré, c’est pareil, la fumée, elle monte, vers le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
jasna-gora



Messages : 43
Inscription : 11/02/2006

MessageSujet: oufti   Ven 17 Fév 2006, 21:55

C’est un gars (un communiste, en plus) qui m’a expliqué ça, il y a plus de 20 ans de ça (comme le temps passe !) : quand on t’enterre, le corps se décompose, et il en sort des gaz ; mais, les gaz, ça monte, ça descend pas. Et si t’es incinéré, c’est pareil, la fumée, elle monte, vers le ciel.


un spécialiste du ciel sur terre ....ton coco .... suis rassuré !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cyberquebec.ca/zundel/
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Dieu, les anges, l'ange déchu et l'Homme   Sam 18 Fév 2006, 01:07

Citation :
un spécialiste du ciel sur terre ....ton coco .... suis rassuré !!!!!

Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dieu, les anges, l'ange déchu et l'Homme   Sam 18 Fév 2006, 07:02

Cher Stéphane,

Merci pour votre texte.

Ce que je relève, c'est qu'il possède beaucoup d'imprécisions philosophiques et théologiques. Mais peut être n'est ce pas votre but que d'être précis. Je le comprends parfaitement. Peut-être ne voulez vous pas faire un texte de théologie mais plutôt une parabole évangélique.

Si c'est le cas, c'est parfait.

Au cas où vous voulez faire un texte de théologie,

Je prends un exemple en philosophie:

Citation :
Tous les hommes à leur naissance :

-possèdent une âme identiquement bonne
-possèdent une volonté identique. Elle se fortifie a souhait durant notre vie
-possèdent une raison identique. La connaissance qui développe la raison s’acquit à souhait durant notre vie.
-possèdent toutes les passions déjà citées. Elles sont en état de repos.

Parfois la volonté et la raison sont incapables de s'exercer pendant toute une vie car le corps par lequel elles s'exercent est profondement handicapé. Ainsi, si volonté et intelligence sont bien là chez tous les hommes, elle n'ont pas une égalité de liberté et d'exercice.


En théologie:

Citation :
Si l’âme choisit le ciel, la force divine globale s’accroît alors.
Le ciel est un espace épargné des mauvaises passions où les âmes des hommes continuent d’évoluer en paix en cultivant les bonnes passions pour l’éternité.

Globalement, pour le choix de l'enfer, il est interessant de parler de "force négative qui s'accroit". Car il n'y a pas de relations interpersonnelles avec le "Maître" de l'enfer.

Mais pour l'âme qui choisit le Ciel, c'est autre chose. La force divine ne s'accroit pas, elle est infinie et paisible. Ce qui s'accroit, c'est le nombre de ceux qui participent à l'amour d'amitié, dans un mariage éternel. Car tout cela (le Ciel) n'a pas à prouver sa victoire. C'est un monde d'ami uni à un Dieu qui n'a rien à prouver. Il est

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jasna-gora



Messages : 43
Inscription : 11/02/2006

MessageSujet: au fait   Sam 18 Fév 2006, 09:00

c'est quoi une âme ...

et de quelle volonté parles-tu ?

CERTES ..."Le ciel est un espace épargné des mauvaises passions où les âmes des hommes continuent d’évoluer en paix en cultivant les bonnes passions pour l’éternité." ....et il est où cet espace ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cyberquebec.ca/zundel/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: au fait   Sam 18 Fév 2006, 09:32

jasna-gora a écrit:


CERTES ..."Le ciel est un espace épargné des mauvaises passions où les âmes des hommes continuent d’évoluer en paix en cultivant les bonnes passions pour l’éternité." ....et il est où cet espace ?

Si Stéphane entend par "Ciel", les 5 purgatoires qui suivent cette terre, alors on continue d'y évoluer, approfondissant de plus en plus une humilité de plus en plus totale. L'amour, quant à lui, est parfait car total dès lors qu'on a vu Jésus car on l'aime ou on le déteste tout entier quand on le voit.

Si Stéphane entend par "Ciel" la Vision béatifique (le septième Ciel), alors il n'y a plus évolution de nous-même mais une éternelle découverte, à chaque seconde, de nouvelles merveilles du coeur de Dieu et de nos frères, tout cela en paix, sans aucun troupble denotre paix: ce n'est pas le bonheur, c'est la béatitude éternelle.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jasna-gora



Messages : 43
Inscription : 11/02/2006

MessageSujet: berk   Sam 18 Fév 2006, 11:52

je suis toujours en état de béatitude lorsqu'on me décrit l'au-delà ... à croire qu'il y a en qui sont revenus pour expliquer ....ceci dit je préfère les vierges du gugusse de Mohamed

What a Face
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cyberquebec.ca/zundel/
 
Dieu, les anges, l'ange déchu et l'Homme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dieu, les anges et nous.
» Gnose - Anges et Démons
» Tu peux demander tout conseil, aussi “terrestre” soit-il, à ton ange gardien : il sera heureux...
» Prière à votre ange gardien (petite)
» Nos anges gardiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: