DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les photos miraculeuses !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Les photos miraculeuses !   Jeu 14 Jan 2010, 15:13

Jésus avec Joseph d'Arimathie et l'Apôtre Jude Thaddée

Une photographie miraculeuse de Jésus, avec l’apôtre Joseph d'Arimathie (à gauche) et l'apôtre Jude Thaddée (à droite). Cette photo aurait été prise par un touriste en visite à Jérusalem et qui a photographié le mur des lamentations. Après développement de sa pellicule, il vit, à la place du mur des lamentations, cette image extraordinaire.

http://petitremy.p.e.pic.centerblog.net/o5ojujgb.jpg

Jesus appears on film!

http://www.ghoststudy.com/monthly/jan05/jesus.htm

Face of Jesus in the Sunset?

http://www.ghoststudy.com/monthly/sep04/jesus.htm

UNE EXTRAORDINAIRE PHOTO MIRACULEUSE DE LA VIERGE MARIE !

http://dieuetcreation.blogs.nouvelobs.com/archive/2008/08/17/une-extraordinaire-photo-miraculeuse-de-la-vierge-marie.html

Jésus et un foetus

http://storage.canalblog.com/60/81/249840/19480013.jpg

Holy Face 2 / Santa Faz 2

http://www.youtube.com/watch?v=y1bjN5OvvrM&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Ven 15 Jan 2010, 10:10

Citation :
19 Il y avait un homme riche qui s'habillait de pourpre et de lin et qui, chaque
jour, festoyait splendidement.
20 Un pauvre, nommé Lazare, était couché à sa porte, couvert d'ulcères
21 et désireux de se rassasier de ce qui tombait de la table du riche; et
même, les chiens venaient lécher ses ulcères.
22 Or il arriva que le pauvre mourut, et il fut emporté par les anges dans le
sein d'Abraham. Le riche aussi mourut, et on lui donna la sépulture.
23 Dans l'enfer, il leva les yeux, en proie aux tourments, et il aperçut de loin
Abraham, et Lazare dans son sein.
24 Et il s'écria : " Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare pour qu'il
trempe dans l'eau le bout de son doigt et me rafraîchisse la langue, car je
souffre dans cette flamme. "
25 Abraham dit : " Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant
ta vie, et pareillement Lazare ses maux. Maintenant il est consolé ici, et toi
tu souffres.
26 Et avec tout cela, entre nous et vous a été établi un grand abîme, de sorte
que ceux qui voudraient passer d'ici vers vous ne le pourraient pas, et que
[ceux] de là-bas ne traversent pas non plus vers nous. "
27 Et il dit : " Je te prie donc, père, de l'envoyer à la maison de mon père,
28 — car j'ai cinq frères, — pour leur attester (ces choses) de peur qu'ils ne
viennent, eux aussi, dans ce lieu de tourment. "
29 Abraham dit : " Ils ont Moïse et les prophètes : qu'ils les écoutent ! "
30 Il dit : " Non, père Abraham; mais si quelqu'un de chez les morts va vers
eux, ils se repentiront. "
31 Il lui dit : " S'ils n'écoutent pas Moïse et les prophètes, même si quelqu'un
ressuscitait d'entre les morts
, ils ne seraient pas persuadés. "
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Ven 12 Fév 2010, 16:10

The Life of Jesus

http://www.metacafe.com/watch/849675/the_life_of_jesus/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Dim 14 Fév 2010, 16:38

Honnêtement ce genre de photo n'emporte pas mon adhésion et je n'y crois pas pour être sincère !

Par contre, je crois en l'authenticité du suaire de Turin !


Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
LBDLM



Masculin Messages : 132
Inscription : 03/02/2010

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Dim 14 Fév 2010, 17:37

Vive Adobe Photoshop!
drunken
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4992
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Les apôtres de Jésus   Mer 17 Fév 2010, 10:35

En Christ a écrit:
...Jésus, avec l’apôtre Joseph d'Arimathie (à gauche) et l'apôtre Jude Thaddée (à droite)...
D'où tenez-vous ces qualificatifs d'apôtre, car si Jude, dit le Thaddée (plein de cœur) est bien un apôtre, je ne connais pas de Joseph.
Par contre Joseph d'Arimathie est bien connu des Évangiles.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Mer 17 Fév 2010, 23:27

En Christ a écrit:
Jésus avec Joseph d'Arimathie et l'Apôtre Jude Thaddée

Une photographie miraculeuse de Jésus, avec l’apôtre Joseph d'Arimathie (à gauche) et l'apôtre Jude Thaddée (à droite). Cette photo aurait été prise par un touriste en visite à Jérusalem et qui a photographié le mur des lamentations. Après développement de sa pellicule, il vit, à la place du mur des lamentations, cette image extraordinaire.

http://petitremy.p.e.pic.centerblog.net/o5ojujgb.jpg

Comment est-on censé savoir qu'il s'agit de Joseph d'Arimathie et de Thaddée ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Lun 22 Fév 2010, 16:37

Un Miracle D'Allah ?

http://www.metacafe.com/watch/2838473/un_miracle_dallah/
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Lun 22 Fév 2010, 17:13

En Christ a écrit:
Un Miracle D'Allah ?

http://www.metacafe.com/watch/2838473/un_miracle_dallah/

Heu c'est quoi ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Lun 22 Fév 2010, 17:36

Philippe Fabry a écrit:
En Christ a écrit:
Un Miracle D'Allah ?

http://www.metacafe.com/watch/2838473/un_miracle_dallah/

Heu c'est quoi ?

Le toit du minaret apparemment... Lire en bas de la vidéo.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Mar 23 Fév 2010, 21:34

Je ne vois pas ce que représente cette vidéo ???

Est ce un homme sur un tapis volant ?????
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Jeu 04 Mar 2010, 10:10

Voici les mains dans les cieux qui a été vu dans l’émission de Christophe Dechavanne
Samedi dernier, photographier par un jeune garçon avec son portable :

http://www.metacafe.com/watch/616384/is_god_real/
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Jeu 04 Mar 2010, 10:23

Saint Suaire, Les Mystères De L'empreinte

http://www.youtube.com/watch?v=Ov2Ns-vtpmw

The True Face Of Jesus

http://www.metacafe.com/watch/1265952/the_true_face_of_jesus/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Jeu 04 Mar 2010, 15:59

En Christ a écrit:
Voici les mains dans les cieux qui a été vu dans l’émission de Christophe Dechavanne
Samedi dernier, photographier par un jeune garçon avec son portable :

http://www.metacafe.com/watch/616384/is_god_real/

Je suis toujours très sceptique vis-à-vis de ce genre de choses : soit c'est un trucage, soit les nuages prennent cette forme par hasard....

Je suis pourtant assez mystique mais je garde les deux pieds sur terre....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Jeu 04 Mar 2010, 16:08

En Christ a écrit:
Saint Suaire, Les Mystères De L'empreinte

http://www.youtube.com/watch?v=Ov2Ns-vtpmw

The True Face Of Jesus

http://www.metacafe.com/watch/1265952/the_true_face_of_jesus/

Par contre, je crois en l'authenticité du Linceul de Turin !

Merci pour ces liens sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Jeu 04 Mar 2010, 16:10

quand j'étais gamin (avec d'autres p'ti loups), il arrivait qu'on s'assoit l'été au crépuscule, et on regardait la cime des arbres à contre-jour, ainsi que la forme des nuages au-dessus,

chacun devait tour à tour, dire ce qu'il voyait et où,

la tête d'un lutin avec un grand chapeau,...ici...
une immense main de géant,.. là...
un traîneau tiré par deux bêtes immondes,... là-bas...
les fesses de la grosse Nathalie,... ici...

et ça donnait une fresque gigantesque et féérique, bien plus impressionnante !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Jeu 04 Mar 2010, 16:12

nilamitp a écrit:
quand j'étais gamin (avec d'autres p'ti loups), il arrivait qu'on s'assoit l'été au crépuscule, et on regardait la cime des arbres à contre-jour, ainsi que la forme des nuages au-dessus,

chacun devait tour à tour, dire ce qu'il voyait et où,

la tête d'un lutin avec un grand chapeau,...ici...
une immense main de géant,.. là...
un traîneau tiré par deux bêtes immondes,... là-bas...
les fesses de la grosse Nathalie,... ici...

et ça donnait une fresque gigantesque et féérique, bien plus impressionnante !

Coucou Nilamitp !

J'ai joué aussi à ce jeu là .......... sunny

On voyait toutes sortes de choses dans les nuages.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Lun 08 Mar 2010, 11:45

Photos of Jesus and the Virgin Mary

http://jesusphotos.altervista.org/
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Mar 09 Mar 2010, 09:43

Bouddha ?

http://www.magiedubouddha.com/images/prod/amulettes/naturelles/vegetales/arbres/photographie-authentique-du-Bouddha.jpg

http://www.magiedubouddha.com/images/prod/amulettes/naturelles/vegetales/arbres/photo-bouddha.jpg

source: http://www.magiedubouddha.com/p_thai-arbre2.php
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Sam 27 Mar 2010, 23:08

Enquête inédite : chasseurs de démons

http://www.youtube.com/watch?v=bTMl0pTNY-E&feature=channel
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Dim 28 Mar 2010, 16:21

Passion of the Christ rare trailer.

http://www.youtube.com/watch?v=HL4gzZIMd1o
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Ven 02 Avr 2010, 14:06

Citation :
Vendredi Saint - La passion du Christ

C'est un jour important pour les catholiques du monde avec l'adoration de la croix dans toutes les églises qui amènera jusqu'à la pâques. Il est aussi celui de la passion.

La Passion du Christ est l’ensemble des souffrances et supplices qui ont précédé et accompagné la mort de Jésus de Nazareth dit le Christ.

Le récit de la Passion, ainsi que les annonces de la Passion, sont relatés dans le Nouveau Testament de la Bible, en particulier les évangiles synoptiques et l’évangile selon Jean, ainsi que dans divers textes.

Deux jours avant la Pâque juive (Mt. 26, 2; Mc 14, 1), Jésus se trouve chez Simon Le Lépreux à Béthanie, village qui se trouve au sud-est du mont des Oliviers, à environ 3 km de Jérusalem.

Le premier jour des Azymes est le 15 nisan, qui commmence la veille au soir après le repas pascal( un jeudi ). Jésus et les apôtres fêtent la Pâque juive, Pessah, au cours d'un repas (Cène) où les juifs célèbrent la sortie d'Égypte marquant la fin de leur esclavage et la remise des tables de la loi à Moise.

Jésus se rend ensuite au jardin de Gethsémani, où il s’isole avec les apôtres Pierre, Jacques le Majeur et Jean.

L'apôtre Judas arrive alors, menant une bande armée Romaine envoyée par les grands prêtres Juifs et les anciens. Judas désigne Jésus en lui donnant un baiser.
Les gardes se saisissent de Jésus et l’emmènent devant les autorités juives pour qu’il soit jugé. Pierre avait sorti son glaive et coupé l’oreille du serviteur du Grand Prêtre, mais Jésus s’oppose à son intervention

« Rengaine ton glaive ; car tous ceux qui prennent le glaive périront par le glaive. »
Les évangiles synoptiques rapportent que Jésus est emmené devant le grand prêtre Caïphe, où se réunissent les scribes et les anciens. À l’issue de son interrogatoire, Jésus proclame publiquement être le Messie et le Fils de Dieu. Jésus est alors condamné à mort pour blasphème.
La version de l’évangile selon Jean est assez différente : Jésus est mené devant Anne, le beau-père de Caïphe et ancien grand prêtre. Celui-ci interroge Jésus sur ses disciples et sa doctrine : "Après avoir été giflé par l’un des gardes, Jésus est envoyé chez le grand prêtre Caïphe"

Pendant l’interrogatoire de Jésus, Pierre se tenait dans la cour du grand prêtre. Interrogé sur son appartenance aux disciples de Jésus, il renie Jésus trois fois avant le chant du coq, comme cela avait été prédit.

Le lendemain matin, Jésus est emmené et jugé devant le préfet Ponce Pilate. Une fois condamné à mort par Pilate, il est d’abord flagellé, c’est-à-dire lié à une colonne où il est frappé avec un fouet aux lanières lestées d’os ou de métal.

Les évangiles canoniques, à l’exception de l’évangile selon Luc, rapportent que Jésus est emmené au prétoire (Praetorium), supposé être soit le palais du roi de Galilée Hérode Antipas, soit le Fort Antonia (Brown et al. 628). Matthieu et Marc parlent tous deux qu’une compagnie entière de soldats, qui étaient probablement pour la plupart des recrues de Palestine ou de Syrie (Brown et al. 628), punit Jésus.

Jean n'indique pas combien de soldats étaient présents. Ils le revêtent d’une tunique pourpre (sainte Tunique), et lui placent une couronne d'épines sur la tête, et l’acclament comme roi des Juifs. Ils feignent de lui rendre hommage, en lui cognant la tête avec un bâton qui, d’après l’évangile selon Matthieu, avait été fait pour le soutenir. Les Évangiles essaient de montrer que les soldats accomplissent involontairement les desseins de Dieu.

Après cet épisode, Marc et Matthieu notent que les soldats rendent à Jésus ses vêtements, mais d’après l’Évangile selon Jean, ils lui laissent la robe pourpre et la couronne. C'est alors que Ponce Pilate présente Jésus aux outrages à la foule (Ecce homo) et demande au public hébreu présent dans la petite cour du Temple de choisir qui de Jésus ou de Barabbas (un brigand) échappera à l'exécution. Or cette « foule » s'exclame, selon les textes, « Libérez Barabbas », laissant du même coup exécuter Jésus.

Cet épisode est probablement à l'origine de croyances selon lesquelles le peuple juif aurait été responsable de la mort du Christ. Cette interprétation a été combattue par l'Église au moins depuis le concile de Trente, ainsi qu'en témoigne le catéchisme du Concile de Trente (1566), et le catéchisme de l'Église catholique promulgué en 1991. Une survivance de cette croyance est restée jusqu'en 1959 dans la prière du Vendredi saint (Oremus et pro perfidis judaeis).

D’après l’Évangile, Jésus fut obligé, comme d’autres condamnés au crucifiement (qui deviendra pour ce cas précis la Crucifixion), de porter sa propre croix jusqu’au mont du Golgotha (la place du crâne), le lieu de l’exécution.

D’après les évangiles synoptiques, sur la route du Golgotha, les soldats obligent un passant, Simon de Cyrène, à porter la croix de Jésus. La raison n’en est pas donnée dans les Évangiles, mais l’Évangile selon Marc trouve opportun de citer les enfants de Simon, Alexandre et Rufus, comme s’ils avaient été des personnages connus des futurs lecteurs de Marc (Brown et al. 628). Paul cite aussi un Rufus dans son Épître aux Romains Rm 16. 13. Luc ajoute que les femmes disciples suivaient Jésus, et pleuraient sur son destin, mais qu’il leur répondait par des citations Os 10. 8.

Jésus a été livré à la sixième heure de la nuit pour être crucifié (minuit)(Jn 19:14-16). On doit prendre garde à ne pas confondre cette sixième heure avec celle dont il est question en Mt 27:45, puisqu'il s'agit du jour dans ce dernier passage.

Quand ils arrivent au Golgotha, les Évangiles synoptiques déclarent qu’il est proposé à Jésus du vin mêlé de myrrhe pour atténuer la douleur, mais il le refuse. Jésus est alors crucifié, d’après les Évangiles synoptiques, à la troisième heure du jour (9 h).
Les Évangiles synoptiques ajoutent que la croix comportait, au-dessus de la tête de Jésus, l’inscription Iesu Nazarati Rex Iudorum, « Jésus de Nazareth, roi des Juifs ». L’Évangile selon Jean précise que Pilate a rédigé cette inscription sur un titulus (écriteau), en hébreu, en latin et en grec ancien.

Les Évangiles canoniques déclarent alors que les vêtements de Jésus lui furent retirés par les soldats, pour être répartis entre eux en plusieurs lots. L’Évangile selon Jean prétend que ceci accomplit une prophétie de Ps 22. 18.

D’après l’Évangile selon Luc, les deux voleurs crucifiés aux côtés de Jésus, lui parlent. Luc déclare que l’un railla Jésus, et que l’autre le respecta, et que Jésus déclara que le voleur respectueux, Dismas (le bon larron), gagnerait promptement son entrée au paradis ; traditionnellement l’autre, Gesmas ou Gestas (le mauvais larron), est considéré comme voué à l’enfer.

Dismas est considéré comme le premier saint de l'Eglise, canonisé par le Christ lui même : "Aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis" Luc 23-43 . sans étape intermédiaire, ni œuvres, ni baptême, par la foi seule.

D’après les Évangiles, Jésus aurait été crucifié le jour de la Pâque, la veille de la Fête du premier Jour des Pains sans levain, qui est aussi un Shabbat. Afin de bien comprendre la séquence des événements de la période de la passion de Jésus-Christ, on doit tenir compte des faits suivants :

* Pour les juifs de cette époque, les jours commençaient et finissaient au coucher du soleil (Lv 23 :32).
* Les jours n’avaient pas de noms mais étaient numérotés, du premier au septième jour, comme lors du récit de la création (Gen 1:1 – Gen 2:3).

* Le jour durait douze heures (Jn 11:9). Il s’ensuit que la nuit comptait douze heures aussi.

* Le récit biblique de la passion n’inclut pas les mots vendredi, dimanche, midi ou minuit.

* Le jour de la Pâque est suivi du premier jour des pains sans levain, qui est aussi un Shabbat (Lv 23 :7).

Jésus-Christ ayant affirmé qu’il serait «trois jours et trois nuits dans le sein de la terre» (Mt 12 :39-40) et sachant qu’Il était déjà ressuscité le matin du premier jour de la semaine (Mt 28:1), on peut en déduire que la résurrection avait eu lieu la veille, soit le septième jour de la semaine, à la même heure que celle de sa mort (72 heures après), après la neuvième heure du jour (Mt 27:46).

Ce vendredi est l'occasion de se remémorer de cette passion d'un dieu trahis par ses pairs pour sauver le monde.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Lun 05 Avr 2010, 18:13

Le Suaire de Turin : la nouvelle enquête

http://plus7.arte.tv/fr/1697660,CmC=3124200,scheduleId=3100802.html
Revenir en haut Aller en bas
Antoine L.



Masculin Messages : 1402
Inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Lun 05 Avr 2010, 18:17

une fois pour toute, on en est ou pour le saint Suaire ?
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Mer 14 Avr 2010, 11:30

Citation :
Le Saint-Suaire nous renvoie au silence du Samedi saint

Méditation de l’archevêque de Vienne dans la cathédrale de Turin


ROME, Mardi 13 avril 2010 (ZENIT.org) - « Un grand silence règne aujourd'hui sur la terre, un grand silence et une grande solitude » : C'est par cette citation tirée de l'homélie du « grand et saint samedi, attribuée à Epiphane de Salamine, que l'on trouve dans l'Office des lectures du Samedi saint », qu'a commencé la méditation prononcée lundi soir, du cardinal Christoph Schönborn, archevêque de Vienne, dans le Dôme de Turin, à l'occasion de l'Ostension du Saint-Suaire 2010 sur le thème « Passio Christi - Passio hominis. Le mystère du Samedi saint ».

« Cette homélie, a expliqué le cardinal, parle d'un contenu de foi que nous professons dans la brève expression du credo: ...il descendit aux enfers (‘discendit ad inferos') ». Pour la rédemption de l'homme il était nécessaire « que Jésus Christ ‘goûte' aussi à la mort, qu'il expérimente vraiment l'état de mort, comme nous le montre le Saint-Suaire de façon si bouleversante ».

« Il n'est pas facile aujourd'hui, a commenté l'archevêque de Vienne, de comprendre cet article de foi. La vérité de la foi vous est formulée à travers des concepts provenant d'un imaginaire qui nous est étranger. L'idée d'un ‘royaume de la mort', d'un ‘monde inférieur' en dessous du monde dans lequel nous vivons, d'un ‘enfer' renfermant les âmes des morts paraît beaucoup trop éloigné de notre conscience rationnelle moderne ».

« Ne vaudrait-il pas mieux y renoncer ? », a alors demandé aux fidèles le cardinal Schönborn. Mais « l'Eglise, depuis des temps fort lointains, est restée ancrée à cette confession. Cela ne devrait-il pas être pour nous, un stimulant à nous efforcer de comprendre, prècisement parce que la question paraît difficile et obscure ? Du rest, aux vues des évènements du vingtième siècle, s'intéresser au Samedi saint, au jour où Dieu se tait, paraît plus actuel que jamais ».

« Royaume de la mort », « monde inférieur » et « enfer », a expliqué le cardinal Schönborn « n'indiquent pas le lieu d'une condamnation éternelle, mais plutôt la demeure des morts, appelée en hébreu le Sheol, en grec l'Ade (Ac 2,31). C'est le lieu où les âmes des défunts se trouvent emprisonnées après la mort ».

« Les témoignages bibliques, a poursuivi le cardinal en citant Jean-Paul II, confirment la descente du Christ chez les morts comme une vraie expérience de mort, comme l'expression d'une solidarité plus profonde avec les hommes. Durant ces trois jours, de sa mort jusqu'à sa résurrection, Jésus a expérimenté ‘l'état de mort', autrement dit la séparation de l'âme du corps, dans l'état et la condition de tous les hommes ».

D'autre part, « Jésus lui-même l'avait annoncé, comparant son propre cheminement à l'histoire du prophète Jonas : ' Comme Jonas qui est resté dans le ventre du monstre marin trois jours et trois nuits, de même, le Fils de l'homme restera au cœur de la terre trois jours et trois nuits (Mt 12, 40)' ».

« Thérèse Bénédicte de la Croix, Edith Stein, la philosophe et carmélite tuée à Auschwitz, a rappelé l'archevêque de Vienne, a décrit cette scène comme si elle en avait eu la vision, dans une petite pièce de théâtre intitulée 'Dialogue nocturne' qu'elle a écrite en 1941 pour la fête de sa prieure, Mère Antonia a Spiritu Sancto, au couvent hollandais d'Echt ».

La méditation du cardinal, ponctuée de pauses musicales, s'est poursuivie par une lecture de vers composés par Edith Stein.

« Le silence du Samedi saint, dont le Saint-Suaire nous parle de manière si intense, a repris le cardinal Schönborn, est l'attitude qui caractérise l'attente de la terre entière. Il renvoie au silence qui précède la création du monde (Gn 1,2), quand tout attend que Dieu agisse avec puissance ».

« Et il en est ainsi ici aussi, a-t-il déclaré. Le Christ est venu au monde et son œuvre terrestre, la vie entre les hommes et la mort pour le péché, s'est accomplie. Il s'est inséré dans la généalogie du genre humain pécheur, pour le rachat de tous, jusqu'à Adam, l'ancêtre de tous les hommes. Aujourd'hui, le Samedi saint, dans la mort, devenu solidaire également avec les morts, il va comme en triomphe dans le monde des enfers, pour appeler à en sortir tous ceux que la mort retient encore prisonniers ».

L'archevêque de Vienne a ensuite soutenu la vision du théologien Hans Urs von Balthasar qui « met en évidence un aspect qui, chez les Pères, fut très peu développé. Le Samedi saint, la mort du Christ ne porte en soi, dans un premier temps, aucun triomphalisme. Un regard au Saint-Suaire nous le confirme ; nous le voyons dans la liturgie du Samedi saint qui est extrêmement simple sans aucune célébration eucharistique ».

Cette vision rappelle que « dans un premier temps, la mort du Christ laisse ses disciples et l'Eglise dans un état de désarroi, d'affliction et de crainte. Le croyant est invité au silence, au recueillement et à l'adoration. Le salut qui se réalise dans la descente aux enfers en ce Samedi saint est encore caché ; la mort a encore son pouvoir, un pouvoir qui lui sera ensuite enlevé ».

D'un côté, il y a « l'abaissement de Jésus Christ, sa solidarité à notre égard, jusqu'à l'épreuve de la plus profonde amertume de la mort », mais de l'autre il y a « la gloire ; Jésus Christ est vraiment mort, mais dans cette mort il est déjà le bienheureux qui appelle à la bienheureuse communion tous les justes qui sont morts avec lui. Dieu se rabaisse pour arracher les hommes à la mort et les conduire vers le haut ».

« Descendu aux enfers, a poursuivi l'archevêque de Vienne, en citant les 'Méditations sur la Semaine sainte' écrites par le pape à l'époque où il était le cardinal Ratzinger, signifie que le Christ a franchi le seuil de la solitude, qu'il est descendu au fond, insurmontable , inaccessible, de notre état d'êtres abandonnés ».
Cela signifie, a-t-il conclu, que « cette dernière nuit, où aucune parole n'est dite, où nous tous, sommes comme des enfants en pleurs, abandonnés, il y a une voix qui nous appelle, il y a une main qui nous prend et nous guide. La solitude insurmontable de l'homme est surmontée depuis qu'Il y est entré ».
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Lun 19 Avr 2010, 14:52

Citation :
DISCOURS DU SAINT-PÈRE JEAN-PAUL II

Dimanche, 24 Mai 1998



Très chers frères et soeurs!

1. Le regard tourné vers le Saint-Suaire, je désire vous saluer tous cordialement, vous les fidèles de l'Eglise de Turin. Je salue les pèlerins qui, durant la période de l'ostension du Saint-Suaire, viennent de toutes les parties du monde pour contempler l'un des signes les plus bouleversants de l'amour dans la souffrance du Rédempteur.

En entrant dans la cathédrale, qui porte encore les blessures provoquées par le terrible incendie d'il y a un an, je me suis arrêté en adoration devant l'Eucharistie, le Sacrement qui se trouve au centre des attentions de l'Eglise, et qui, sous des apparences humbles, protège la présence véritable, réelle et substantielle du Christ. A la lumière de la présence du Christ parmi nous, je me suis arrêté ensuite devant le Saint-Suaire, le Lin précieux qui peut nous aider à mieux comprendre le mystère de l'amour du Fils de Dieu pour nous.

Devant le Saint-Suaire, image intense et poignante d'un supplice inénarrable, je désire rendre grâce au Seigneur pour ce don particulier, qui exige du croyant une attention bienveillante et une disponibilité totale à la suite du Seigneur. Une provocation à l'intelligence

2. Le Saint-Suaire est une provocation à l'intelligence. Il exige avant tout l'engagement de chaque homme, en particulier du chercheur, pour saisir avec humilité le message profond adressé à sa raison et à sa vie. La fascination mystérieuse qu'exerce le Saint-Suaire pousse à formuler des questions sur le rapport existant entre le Lin sacré et la vie historique de Jésus. Ne s'agissant pas d'un thème de foi, l'Eglise n'a pas la compétence spécifique pour se prononcer sur ces questions. Elle confie aux scientifiques le devoir de poursuivre les recherches afin de réussir à trouver des réponses adéquates aux interrogations liées à ce Suaire qui, selon la tradition, aurait enveloppé le corps de notre Rédempteur lorsqu'il fut déposé de la croix. L'Eglise exhorte à aborder l'étude du Saint-Suaire sans préjugés, qui considèreraient comme une évidence des résultats qui ne le sont pas; elle les invite à agir avec une liberté intérieure et un respect attentif à la méthodologie scientifique et à la sensibilité des croyants. Miroir de l'Evangile

3. Ce qui compte surtout pour le croyant est que le Saint-Suaire est le miroir de l'Evangile. En effet, si l'image du Christ se reflète sur le Lin sacré, on ne peut faire abstraction de la considération que celle-ci a un rapport si profond avec ce que les Evangiles racontent de la Passion et de la mort de Jésus que tout homme sensible se sent intérieurement touché et ému en le contemplant. Celui qui s'en approche est également conscient que le Saint-Suaire n'arrête pas sur lui le coeur des personnes, mais renvoie à Celui au service duquel la Providence bienveillante du Père l'a placé. C'est pourquoi il est juste d'alimenter la conscience de la richesse de cette image, que tous voient et que personne, jusqu'à présent, n' a pu expliquer. Pour chaque personne soucieuse, il est un motif de réflexions profondes, qui peuvent arriver à toucher la vie.

Le Saint-Suaire constitue ainsi un signe tout à fait particulier qui renvoie à Jésus, la véritable Parole du Père, et qui invite à modeler son existence sur celle de Celui qui s'est donné pour nous. Image de la souffrance humaine

4. Dans le Saint-Suaire se reflète l'image de la souffrance humaine. Il rappelle à l'homme moderne, souvent distrait par le bien-être et par les conquêtes technologiques, le drame de tant de frères et l'invite à s'interroger sur le mystère de la douleur pour en approfondir les causes. L'empreinte du corps martyrisé du Crucifié, en témoignant de la terrible capacité de l'homme à procurer la douleur et la mort à ses semblables, se présente comme l'icône de la souffrance de l'innocent de tous les temps: des innombrables tragédies qui ont marqué l'histoire du passé, et des drames qui continuent de se consumer dans le monde.

Face au Saint-Suaire, comment ne pas penser aux millions d'hommes qui meurent de faim, aux horreurs perpétrées dans les si nombreuses guerres qui ensanglantent les Nations, à l'exploitation brutale de femmes et d'enfants, aux millions d'êtres humains qui vivent de privations et d'humiliations dans les périphéries des métropoles, en particulier dans les pays en voie de développement? Comment ne pas rappeler avec douleur et pitié tous ceux qui ne peuvent pas jouir des droits civils élémentaires, les victimes de la torture et du terrorisme, les esclaves d'organisations criminelles?

En évoquant de telles situations dramatiques, le Saint-Suaire nous pousse non seulement à sortir de notre égoïsme, mais également à découvrir le mystère de la douleur qui, sanctifiée par le sacrifice du Christ, engendre le salut pour l'humanité tout entière.

5. Le Saint-Suaire est également l'image de l'amour de Dieu, outre celle du péché de l'homme. Il invite à redécouvrir la cause ultime de la mort rédemptrice de Jésus. Dans l'incommen-surable souffrance dont ce dernier porte les signes, l'amour de Celui qui "a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique" (Jn 3, 16) devient presque palpable et manifeste ses dimensions surprenantes. Face à lui, les croyants ne peuvent que s'exclamer en toute vérité: "Seigneur, tu ne pouvais pas m'aimer davantage!", et se rendre immédiatement compte que le responsable de cette souffrance est le péché: ce sont les péchés de chaque être humain.

En nous parlant d'amour et de péché, le Saint-Suaire nous invite tous à imprimer dans notre esprit le visage de l'amour de Dieu, pour en exclure la terrible réalité du péché. La contemplation de ce Corps martyrisé aide l'homme contemporain à se libérer de la superficialité et de l'égoïsme avec lesquels il traite très souvent l'amour et le péché. Faisant écho à la Parole de Dieu et à des siècles de conscience chrétienne, le Saint-Suaire murmure: Crois en l'amour de Dieu, le plus grand trésor donné à l'homme, et fuis le péché, le plus grand malheur de l'histoire.

6. Le Saint-Suaire est également une image d'impuissance: impuissance de la mort, dans laquelle se révèle la conséquence extrême du mystère de l'Incarnation. La toile du Saint-Suaire nous invite à nous mesurer à l'aspect le plus troublant du mystère de l'Incarnation, qui est également celui à travers lequel se révèle avec quelle vérité Dieu s'est véritablement fait homme, assumant notre condition en tout, hormis le péché. Chacun est troublé à l'idée que le Fils de Dieu lui-même n'a pas résisté à la force de la mort, mais nous sommes tous émus à la pensée qu'il a tellement participé à notre condition humaine qu'il a voulu se soumettre à l'impuissance totale du moment où la vie s'éteint. C'est l'expérience du Samedi saint, un passage important du chemin de Jésus vers la Gloire, dont émane un rayon de lumière qui atteint la douleur et la mort de chaque homme.

La foi, en nous rappelant la victoire du Christ, nous communique la certitude que le sépulcre n'est pas le but ultime de l'existence. Dieu nous appelle à la résurrection et à la vie immortelle.

7. Le Saint-Suaire est une image du silence. Il y a le silence tragique de l'incommunicabilité, qui trouve dans la mort sa plus haute expression, et il y a le silence de la fécondité, qui est propre à celui qui renonce à se faire entendre à l'extérieur, pour atteindre en profondeur les racines de la vérité et de la vie. Le Saint-Suaire exprime non seulement le silence de la mort, mais également le silence courageux et fécond du dépassement de l'éphémère, grâce à l'immersion totale dans l'éternel présent de Dieu. Il nous offre ainsi la confirmation émouvante du fait que la toute-puissance miséricordieuse de notre Dieu n'est arrêtée par aucune force du mal, mais qu'elle sait au contraire faire participer au bien la force même du mal. Notre époque a besoin de redécouvrir la fécondité du silence, pour surmonter la dissipation due aux sons, aux images, aux bavardages qui empêchent trop souvent d'entendre la voix de Dieu.

8. Très chers frères et soeurs! Votre Archevêque, le cher Cardinal Giovanni Saldarini, Custode pontifical du Saint-Suaire, a proposé comme devise de cette Ostension solennelle les paroles suivantes: "Tous les hommes verront ton salut". Oui, le pèlerinage que des foules nombreuses accomplissent vers cette ville est précisément un "venir voir" ce signe tragique et illuminant de la Passion, qui annonce l'amour du Rédempteur. Cette icône du Christ abandonné dans la condition dramatique et solennelle de la mort, qui depuis des siècles est l'objet de représentations significatives et qui depuis cent ans, grâce à la photographie, est diffusée à travers de très nombreuses reproductions, nous exhorte à aller au coeur du mystère de la vie et de la mort pour découvrir le message élevé et réconfortant qui nous est remis avec elle. Le Saint-Suaire nous présente Jésus au moment de son impuissance la plus grande, et il nous rappelle que dans l'annullation de cette mort se trouve le salut du monde entier. Le Saint-Suaire devient ainsi une invitation à vivre chaque expérience, y compris celle de la souffrance et de son impuissance suprême, avec l'attitude de celui qui croit que l'amour miséricordieux de Dieu vainc toute pauvreté, tout conditionnement, toute tentation de désespoir.

L'Esprit de Dieu, qui habite dans nos coeurs, suscite en chacun le désir et la générosité nécessaires pour accueillir le message du Saint-Suaire et pour en faire le critère inspirateur de l'existence.

Anima Christi, sanctifica me! Corpus Christi, salva me! Passio Christi, conforta me! Intra tua vulnera, absconde me!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Dim 25 Avr 2010, 20:09

Voci un petit miracle à Lourdes !




Vidéo complete:



Hostie en lévitation - Lourdes 1999
envoyé par thibjl. - Gag, sketch et parodie humouristique en video.
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Dim 25 Avr 2010, 21:55

Cardinal Billé I love you
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Sam 01 Mai 2010, 15:47

Citation :
Le Linceul renvoie à l’amour infini de Jésus

Interview du président de la Commission diocésaine du Linceul

ROME, Vendredi 30 avril 2010 (ZENIT.org) - A l'occasion de l'ostension du Saint-Suaire dans le Dôme de Turin (10 avril-23 mai), ZENIT a demandé à Mgr Giuseppe Ghiberti, président de la Commission diocésaine du Linceul, d'expliquer la valeur religieuse de cette pièce de tissu qui, pour le croyant, aurait reçu le corps de Jésus avant la résurrection.

Le pape se rendra en pèlerinage à Turin le 2 mai prochain.

ZENIT : L'authenticité du Linceul est-il le seul critère permettant d'établir un lien religieux entre le croyant et cet objet ?

Mgr Ghiberti : Le problème de la justification du lien religieux avec le Linceul est perçu de manières différentes. De nombreuses personnes pensent que seule l'assurance de son authenticité en légitime la vénération de la part des fidèles. La théorie contraire affirme en revanche qu'il s'agit d'un objet à vénérer et qu'il est donc authentique.

Ces deux positions ne sont pas convaincantes. Le lien religieux entre le Linceul et le croyant (c'est-à-dire une personne qui a vécu dans une tradition dans laquelle la personne et les événements de la vie de Jésus sont centraux), naît lorsque l'on se rend compte - lorsque l'on s'approche de l'image du tissu - qu'il y a une correspondance parfaite entre ce que l'on voit et le récit évangélique de la Passion du Christ. A partir du moment où l'on prend conscience de cela, un type de relation se met en place qui n'est pas tant justifié par l'objet lui-même que par le renvoi de cet objet à un autre événement.

On peut définir sa fonction de précurseur. En se comparant à Jésus, saint Jean-Baptiste affirmait : « Il faut que lui grandisse et que moi je décroisse » ; pour le Linceul, c'est la même chose. Dans sa pauvreté, il est sa noblesse parce que sa valeur ne s'épuise pas en ce qu'il est, mais en ce à quoi il renvoie.

Il y a un caractère pré-scientifique à ce type de relation avec le Linceul parce qu'à ce stade, je n'ai encore posé aucune question sur son authenticité : j'ai simplement accueilli le message qui en émane et qui consiste à renvoyer au récit évangélique de la Passion.

Ce n'est que par la suite que je demande à la science si ce morceau de drap a accueilli le corps de Jésus, et cela est très important pour mon cœur. Je m'intéresse donc à la science mais je ne suis pas conditionné par elle. Je pense que cette forme de raisonnement offre la formulation la plus exacte et en l'acceptant, je suis beaucoup plus libre.

ZENIT : Le Linceul a donc une fonction secondaire pour la foi ?

Mgr Ghiberti : Quand on a acquis cette liberté intérieure, les choses vont d'elles-mêmes - bien que je sois un ‘supporter' de l'authenticité du Linceul - le résultat n'influe pas sur la réception du message. Il faut se demander : que signifie le Linceul pour moi, pour la pastorale, pour l'Eglise ?

Les choses sont liées les unes aux autres. Le Linceul n'est certainement pas un objet de foi, les vérités fondamentales dans lesquelles croire sont tout autres. Jean-Paul II l'a clairement dit lors de l'ostension de 1998. Mais il m'aide à croire, il est un des moyens que le Seigneur met sur le chemin de ses enfants pour les appeler à lui. Il n'est pas nécessaire - il y a une quantité de chrétiens qui sont devenus saints sans le Linceul, l'Evangile et leur conscience a suffi - mais de la même manière que le Seigneur a décidé qui seraient mes parents, ce que serait mon chemin de vie, il a aussi décidé de ma rencontre - et de celle de nombreuses personnes - avec le Saint Suaire. Elles sont de plus en plus nombreuses, peut-être parce que la culture de notre époque a une plus grande sensibilité envers l'image : même si l'homme du Linceul a une corpulence harmonieuse, il s'agit quand même d'un corps détruit par la torture.

Les gens demandent toujours à rester plus longtemps devant le Linceul. Mais pour ceux qui peuvent rester longtemps devant, comme cela m'est arrivé, il faut se forcer à ne pas fuir parce que c'est un témoignage de souffrance indicible. La douleur qui en émane, dans une civilisation de l'image comme la nôtre, est plus éloquente que de grands discours. Jean-Paul II, à cette même occasion, affirma : « Il ne pouvait pas nous aimer plus ».

ZENIT : Icône ou relique ?

Mgr Ghiberti : Le premier à utiliser le terme d'icône a été le cardinal Ballestrero et on lui a reproché d'utiliser une subtilité, un concept pour conserver le caractère sacré et éviter de parler de relique au moment où l'on donnait les résultats des analyses au Carbone 14 qui renvoyaient la datation du Linceul au Moyen Age. Il s'agit d'une polémique injustifiée. L'icône est un concept utile, mais pas pour éviter le problème de l'authenticité parce que si celle-ci était démontrée, il n'y aurait pas de problème à l'utiliser. Le problème aujourd'hui est de pouvoir utiliser le concept de relique, c'est-à-dire d'objet qui aurait été en contact avec Jésus.

Dans le jeu entre les deux concepts, celui d'icône a quelque chose en plus et quelque chose en moins. En plus : il a l'avantage de ne pas devoir s'exprimer sur le contact physique avec le corps de Jésus - sans le nier, il ne se prononce pas sur cet aspect - ; en moins : il se perçoit comme un concept un peu plus lointain. Le concept de relique a le désavantage d'anticiper, dans le ressenti commun, des conclusions qui n'ont pas encore été données. Même dans le cas d'une acception ample du terme, la relique peut indiquer quelque chose qui a eu une référence avec un saint mais sans nécessairement un contact physique. En ce sens, c'est un terme que l'on peut aussi utiliser pour le Linceul, en précisant la signification que l'on utilise.

ZENIT : Peut-on dire que cette incertitude sur l'authenticité du Linceul a une fonction éducative que Dieu offre aux croyants ?

Mgr Ghiberti : C'est un des aspects de la pauvreté qui est caractéristique du mystère de l'Incarnation. Quelque chose nous dit que ce mystère est l'enfouissement de la divinité dans la corporéité, l'aspect le plus tangible de la présence d'une personne humaine. En nous donnant le Linceul comme une aide pour la foi, mais sans le libérer des incertitudes de la science, Dieu nous invite à nous concentrer sur l'essentiel du message qui renvoie à son Fils, incarné dans un corps, mort et ressuscité. Même la pauvreté du signe est dans le style de Jésus qui se sert d'instruments ‘faibles' pour convertir les cœurs.

ZENIT : On constate d'une part l'inscription d'un million et demi de pèlerins pour vénérer le Linceul et d'autre part le scepticisme de nombreux croyants : pourquoi est-il plus facile, dans l'incertitude, de croire qu'il n'est pas authentique plutôt que le contraire ?

Mgr Ghiberti : Il faudrait se demander si beaucoup de croyants croient vraiment à des vérités de la foi comme la résurrection et la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie. Il est très difficile, quand il s'agit de bien accueillir en conscience les contenus de ces affirmations fondamentales de la foi, de dire ‘je crois'. Même ceux qui vont régulièrement à la messe pensent peut-être qu'il s'agit d'une manière de dire.

Quand on a mon âge, qu'on approche de la fin de sa vie, la pensée d'un avenir dans lequel ma réalité subit une transformation béatifique n'est pas facile à confirmer ni à accepter. Croire est un processus de conquête qui présente des difficultés et des joies à tous les âges et cela ne me surprend pas qu'en regardant le Linceul, on puisse comprendre quelque chose de similaire. C'est plus préoccupant pour la vérité de la foi. Le Seigneur ne me demandera pas de comptes si je ne reconnais pas le Linceul comme il m'en demandera si je renonce à une ou plusieurs vérités de foi.

ZENIT : Que faut-il recommander aux pèlerins, quelle attitude avoir, comment s'approcher de ce mystère ?


Mgr Ghiberti : Pour se laisser surprendre, il faut se laisser imprégner par le silence, renoncer aux commentaires, vivre ce moment de manière personnelle. Il faut par ailleurs soigner sa préparation.

Pour que ce moment ne se limite pas à une simple émotion, il est possible de s'arrêter dans la chapelle de l'adoration et de la pénitence pour un moment d'adoration ou pour se confesser. Beaucoup entrent par la porte centrale du Dôme pour s'arrêter devant le Linceul avec plus de calme, même de plus loin.

Il s'agit de saisir un renvoi à l'amour infini de Jésus : voilà le message au-dessus de toutes considérations possibles.

Chiara Santomiero
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Mar 15 Juin 2010, 13:28

Je comprends Bouddha qu’il soit autant compatissant il a l’air efféminé, et la compassion est plus du côté féminin selon moi.

http://www.magiedubouddha.com/images/prod/amulettes/naturelles/vegetales/arbres/photographie-authentique-du-Bouddha.jpg
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Sam 26 Juin 2010, 13:05

Vous remarquerez sur cette photo que, Marie, baisse les yeux, elle, la Reine de l’Univers !

http://dieuetcreation.blogs.nouvelobs.com/archive/2008/08/17/une-extraordinaire-photo-miraculeuse-de-la-vierge-marie.html
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Sam 26 Juin 2010, 13:13

En Christ a écrit:
Vous remarquerez sur cette photo que, Marie, baisse les yeux, elle, la Reine de l’Univers !

http://dieuetcreation.blogs.nouvelobs.com/archive/2008/08/17/une-extraordinaire-photo-miraculeuse-de-la-vierge-marie.html

Car sa royauté n'est pas comme celle des rois de la terre.

Voici ce qu'en dit sainte Thérèse de l'EJ :

Citation :
mais le Bon Dieu a fait pour moi ce que rapporte Ézéchiel dans ses prophéties : « Passant auprès de moi, Jésus a vu que le « temps était venu pour moi d'être aimée, Il a fait alliance « avec moi et [je] suis devenue sienne... Il a étendu sur moi son manteau, il m'a lavée dans les parfums précieux, m'a revêtue de robes brodées, me donnant des colliers et des parures sans prix... Il m'a nourrie de la plus pure farine, de miel et d'huile en abondance... alors je suis devenue belle à ses yeux et Il a fait de moi une puissante reine !... »

Citation :
Qu'elle est donc grande la puissance de la Prière ! on dirait une reine ayant à chaque instant libre accès auprès du roi et pouvant obtenir tout ce qu'elle demande.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
territoire en héritage



Masculin Messages : 532
Inscription : 30/04/2010

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Sam 26 Juin 2010, 13:18

J'ai souvent vu des mères baisser les yeux vers un ou des enfants, sans pour autant perdre la moindre dignité (au contraire). Smile
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Sam 26 Juin 2010, 13:22

Photographs of the Virgin Mary

http://jesusphotos.altervista.org/Virgin_Mary.htm
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage



Masculin Messages : 532
Inscription : 30/04/2010

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Sam 26 Juin 2010, 18:51

Je veux quand même préciser que j'ignore si l'image est authentique ou non, mais j'ai argumenté sur la seule orientation du regard : je ne connais pas "l'histoire" de cette image (ou photo).

Et merci pour les références !
Revenir en haut Aller en bas
camélia



Messages : 2
Inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Jeu 08 Juil 2010, 22:07

Bonjour à tous et à toutes

Comment expliquer que cette photo qui date des années 90 soit presque la copie d'un tableau à quelques détails près.

http://petitremy.p.e.pic.centerblog.net/o5ojujgb.jpg


http://web.artprice.com/classifieds/fineart/details.aspx?idstore=0&sh=0&id=420965
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Jeu 08 Juil 2010, 22:16

Chère Camelia, on ne peut rien en dire.

Seule la personne qui a reçu cette image sait si c'est un trucage ou un signe venant du Ciel.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Ven 09 Juil 2010, 10:17

C’est vrai que la peinture ressemble à la photographie en noir et blanc, mais quand on regarde la chevelure de Jésus, on voit une lanière qui lui sert à maintenir ses cheveux, une sorte de serre-tête qu’on ne retrouve pas sur la peinture si vous regardez bien.

http://community.webshots.com/photo/fullsize/1044658615014055466uzwedt
Revenir en haut Aller en bas
camélia



Messages : 2
Inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Ven 09 Juil 2010, 12:38

Magnifique agrandissement merci

Après quelques recherches je suis tombée sur un blog interessant étant donné qu'il concerne la personne qui a obtenu cette photo.

http://marie.roca.over-blog.com/article-22729760-6.html
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Mar 24 Aoû 2010, 16:13

Regina della Pace a Medjugorje compare in una foto scattata alla Veggente Vicka
http://www.youtube.com/watch?v=AwdIozoaYYo&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Ven 27 Aoû 2010, 03:39

-Julienne a écrit:
Honnêtement ce genre de photo n'emporte pas mon adhésion et je n'y crois pas pour être sincère !

Par contre, je crois en l'authenticité du suaire de Turin !


Amicalement.

J'abonde mot pour mot à votre opinion.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Ven 27 Aoû 2010, 12:50

Moi je dis: Heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Sam 28 Aoû 2010, 17:22

Étant donné que pour ma part, seul le linceul de Turin m'impressionne totalement, la seule autre image qui pique beaucoup ma curiosité, car étant pas une photographie (donc, point de photoshop) est le voile de Manoppello:





dont voici un lien afin de le connaître:

http://www.30giorni.it/fr/articolo.asp?id=21123
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Jeu 30 Sep 2010, 15:10

Excellente cette photo:

http://www.drdavidclarke.co.uk/christ1.JPG
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Dim 19 Déc 2010, 15:00

Christ Crucified, Real Images from Heaven/ GOT TO SEE

http://www.youtube.com/watch?v=iHjNlSfMa6I
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Lun 27 Déc 2010, 11:33

Je ne veux pas culpabiliser mais regardez ce que l’on a fait au Christ !

http://www.divinemercysunday.com/Jesus-Crucified.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Lun 27 Déc 2010, 12:22

Et hop ! Le voici dans le ciel :



Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Lun 27 Déc 2010, 12:28

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Et hop ! Le voici dans le ciel :




La seule chose sur terre certaine c’est le doute.
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Lun 27 Déc 2010, 12:38

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Et hop ! Le voici dans le ciel :



Très belle photo ou tableau. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Les photos miraculeuses !   Lun 27 Déc 2010, 12:40

D'après vos messages précédents, vous avez plus envie de croire que de douter.

Je vous conseille d'aller faire un tour sur les forums d'amateurs d'ovnis.

Vous vous y lirez en train de pratiquer une autre religion.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les photos miraculeuses !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Peintures et photos miraculeuses de Jésus
» Photos miraculeuses de la Sainte Face de Jésus !
» Exposition de photos miraculeuses se rapportant aux Apparitions de Naju !
» Images miraculeuses de l'enfant Jésus
» Le visage de la Vierge Marie apparaît dans le ciel sur une photo !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: