DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jesussauveur et son christianisme des origines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Jesussauveur et son christianisme des origines   Jeu 14 Jan 2010, 10:39

Je n'ai pas dit que l'homme (-acteur ou pas acteur-) aimait la guerre (ce qui serait un jugement de valeur) , mais qu'il incarnait un personnage belliqueux, puisqu'il est acteur il peut le faire bien sûr! ...

Ensuite, si vous vous adressez à moi, n'essayez pas de dire la cébé (vous ne l'avez pas encore fait, je le sais, mais je me prémunis) — mais vous pouvez laisser en minuscule — comme vous l'avez fait pour Philippe .... En français, interpeler quelqu'un en disant "le" suivi d'un prénom en minuscule, ça fait très impersonnel, limite irrespectueux. C'est un jugement de valeur sur la personne ainsi interpelée.

Ne pas s'étonner n'indique pas de sentiment négatif. Ce n'est pas un jugement de valeur.
La signification de ce verbe est : ne pas être surpris parce que ce n'est pas quelque chose d'inattendu. En l'occurrence, ne pas être surpris parce que c'était l'usage à l'époque. C'est un constat historique.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Jesussauveur et son christianisme des origines   Jeu 14 Jan 2010, 11:51

[quote="Philippe Fabry"]
Citation :
On retrouve toujours les mêmes choses : théologie à deux balles et sans nuances la matière c'est mal l'esprit c'est bien, et donc des gens renfrognés qui refusent non seulement le sexe mais du coup la procréation (=> religions extinctionnistes) et aussi la bouffe... (pas étonnant que ce type de gens, on les ait cramés dans le Sud-Ouest : condamner la bouffe au pays du foie gras et du cassoulet, faut être suicidaire !)
Bref de mauvais vivants auquel vouloir ressembler est à mon sens une tragédie.


Je serais presque tenté de me féliciter de la résurgence de certaines hérésies, ne serait-ce que pour d'inénarrables sorties comme celle-là!
hockey Thumright

Juste une remarque, cher Philippe: ces pseudo-religions "extinctionnistes" (bien trouvé,ça) ne le sont jamais trop, d'un certain point de vue... Et Simon de Montfort aurait juste manqué de patience?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Jesussauveur et son christianisme des origines   Jeu 14 Jan 2010, 15:49

C'est celui qui dit qui l'est :amen:
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Jesussauveur et son christianisme des origines   Jeu 14 Jan 2010, 18:07

Jesusauveur attention de ne pas tomber dans le piège du "justicier" contre toute les souffrances du monde. Je ne vous juge pas, loin de là, seulement il faut savoir accepter la souffrance.

Il faut savoir l'accepter et tenir face aux épreuves de la vie. Sans les épreuves j'aurai personnellement continué à être loin de l'Église et repliez sur moi même.

La souffrance est dur, dur de voir quelqu'un ce détruire ou disparaitre, ou de perdre quelque chose qui nous était chère (un rêve, une personne etc...) bien pourtant c'est le chemin de croix que chacun doit suivre, car c'est le chemin que Jésus Christ a montré à chacun de nous.

Il ne s'agit pas de rester passif, souvent les personnes qui semble bien plus faibles qu'une autre, ont souvent parcourue plus d'épreuves. La force réside dans celui qui a confiance dans le Seigneur et qui tient bon, quelque soit ça peine, il sera récompensé, car Dieu est juste et bon. cheers

Je pense que la vie est une sorte de cheminement qui apprend beaucoup à l'âme.

ps : Il ne faut pas trop compter sur le réconfort "humain" car avec lui le temps passe, seul le réconfort de Dieu doit être important car lui sera toujours là avec nous quoi qu'il arrive. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jesussauveur et son christianisme des origines   Jeu 14 Jan 2010, 18:49

Vincent01 a écrit:
Jesusauveur attention de ne pas tomber dans le piège du "justicier" contre toute les souffrances du monde. Je ne vous juge pas, loin de là, seulement il faut savoir accepter la souffrance.

Il faut savoir l'accepter et tenir face aux épreuves de la vie. Sans les épreuves j'aurai personnellement continué à être loin de l'Église et repliez sur moi même.

La souffrance est dur, dur de voir quelqu'un ce détruire ou disparaitre, ou de perdre quelque chose qui nous était chère (un rêve, une personne etc...) bien pourtant c'est le chemin de croix que chacun doit suivre, car c'est le chemin que Jésus Christ a montré à chacun de nous.

Il ne s'agit pas de rester passif, souvent les personnes qui semble bien plus faibles qu'une autre, ont souvent parcourue plus d'épreuves. La force réside dans celui qui a confiance dans le Seigneur et qui tient bon, quelque soit ça peine, il sera récompensé, car Dieu est juste et bon. cheers

Je pense que la vie est une sorte de cheminement qui apprend beaucoup à l'âme.

ps : Il ne faut pas trop compter sur le réconfort "humain" car avec lui le temps passe, seul le réconfort de Dieu doit être important car lui sera toujours là avec nous quoi qu'il arrive. cheers


bonsoir a tous

cher vincent01

votre post me touche,votre reflexion me semble tellement juste,que je me demande si vous avez vraiment 21 ans

votre sagesse me laisse sur le c.l

cher jesussauveur rangez vos couteaux si vous etes chretien alors nous sommes freres en christ,nous ne sommes pas ennemis,oubliez le

passe,oubliez le pape

l'eglise catholique c'est surtout plein de petites pierres vivantes qui essaient d'aider les plus fragiles et les plus pauvres

ne soyez pas trop dur,nous ne sommes que des hommes et seul DIEU nous jugera

je pense que les temps qui arrivent seront de plus en plus dur,et tous ceux qui se reclament du christ devront se rejoindre pour a nouveau

faire connaitre l'evangile a ce monde devenu fou

pensez y

sunny
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Jesussauveur et son christianisme des origines   Ven 15 Jan 2010, 14:34

J'ai retrouvé un texte que j'avais tapé pour un journal.
C'est la conclusion sur les BEATITUDES par le Père Thomas Philippe et que j'aimerais partager avec Jésussauveur.

Parmi nous, chrétiens, qui oserait dire qu'il réalise ou seulement perçoit parfaitement le programme complet des béatitudes ? Nous sentons tous combien nous avons besoin d'un maître : pas seulement d'un enseignement magistral qui proclame les béatitudes du haut de la montagne, mais d'un maître doux et humble qui descende pour les vivre avec nous dans la vallée de larmes du quotidien.
Par sa naissance dans la pauvre crèche de Bethléem, par sa vie cachée de Nazareth, par toutes les humiliations de sa vie d'apôtre, Jésus est ce maître doux et humble : il s'est fait l'ami compatissant qui partage la vie des pauvres, leurs larmes, leurs misères, leurs rejets.

Le Fils de Dieu devenu Fils de l'Homme, ayant en lui la plénitude de l'Esprit Saint, a vécu les béatitudes d'une façon nouvelle, à la fois plus éminente et plus simple, en son existence concrète et individuelle. Il a donné à chacune d'elles une nouvelle note d'humilité et d'intériorité. Il les a rendues plus divines, car désormais elles portent le sceau du Dieu d'amour, Père, Fils et Esprit Saint. Par là même, il les rendit plus humaines, car il les a vécues d'abord comme Fils de l'Homme dans ses relations avec Marie sa mère, dans une vie cachée et douloureuse.

Désormais les béatitudes n'ont plus la note héroïque d'un prophète se détachant de sa famille et de son peuple par des prodiges et des gestes extraordinaires; mais elles ont acquis la note de douceur et d'humilité d'une famille nouvelle : la Sainte Famille, et, avec la vie apostolique, d'une nouvelle fraternité.

Les béatitudes sont la clé précieuse, le filigrane presque invisible qui nous permet de découvrir le secret d'amour de la vie de Jésus, de le suivre durant toutes les étapes si diverses de son existence, de saisir les liens cachés qui unissent la vie du Sauveur, encore enfant et adolescent avec Marie et Joseph, à celle qu'il a vécue durant sa vie publique avec ses apôtres et ses disciples, et qui s'est achevée par le mystère de sa Passion et de sa Croix.

C'est par le Rosaire, c'est-à-dire à l'école de Jésus et de Marie, que l'Esprit Saint nous fait entrer dans l'esprit des béatitudes.

Pour être vécues dans toute leur profondeur, leur universalité, leur unité, les béatitudes doivent trouver leur source et aussi leur achèvement intérieurs dans les mystères joyeux et douloureux que Jésus a vécus avec Marie. Les huit béatitudes sont autant de voies spirituelles, de chemins de foi et d'espérance. Mais la source en est unique : c'est "le cœur unique de Jésus et de Marie", selon l'expression de saint Jean Eudes. Car Jésus et Marie ont vécu les béatitudes en toute perfection dans l'unité de deux cœurs humains identifiés par l'Esprit Saint.

C'est ce mystère que nous sommes appelés à vivre. Jésus a donné les béatitudes comme charte spirituelle à son Eglise.
C'est l'itinéraire indispensable pour parvenir dès ici-bas à la sainteté. C'est le nouveau chemin de foi et d'espérance, inspiré, soutenu, achevé par un Amour nouveau, l'Esprit Saint lui-même. Marie, à Lourdes, disait à la petite Bernadette : "Je ne vous promets pas de vous rendre heureuse en ce monde, mais dans l'autre". Mère éducatrice, elle nous montre les chemins qui conduisent au bonheur du ciel : un bonheur qui certes peut commencer dès ici-bas dans une union intime avec Jésus, mais toujours dans la nuit de la foi, dans l'espérance "contre toute espérance", dans la souffrance offerte avec amour.

Les béatitudes sont un don de Dieu. Mais ce don de Dieu implique en même temps une réponse de notre part, un certain engagement.

*+*+*+*+*
Revenir en haut Aller en bas
 
Jesussauveur et son christianisme des origines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» commentaires sur "Paul, le christianisme des origines..."
» Paul, Le christianisme des origines... Dialogue entre Libremax et Dan26
» Les origines du Christianisme et la recherche du Jésus-Christ historique
» La vie de Jésus ou les origines païennes du christianisme.
» Les origines du christianisme - un peu de lecture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: