DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dieu et la psychiatrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Dieu et la psychiatrie   Sam 02 Jan 2010, 13:30

Aujourd'hui
Voir Dieu est considéré comme des hallucinations
C'est dans ce sens que je dis qu'il y a beaucoup de martyrs Chrétiens en France et en occident
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Sam 02 Jan 2010, 13:45

romuald1972 a écrit:
Voir Dieu est considéré comme des hallucinations
"Voir" Dieu, ça signifie quoi?

Nous pouvons être trompé par nos sens, notre imagination, et le démon. "Voir Dieu" demande un bon discernement, et ce sur une longue période.

D'un autre côté, si le témoignage d'une personne n'est pas écouté, on pourrait dire que cette personne est "martyre", mais ce terme est un peu fort.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Sam 02 Jan 2010, 21:56

cher romuald

vous considerez vous comme un martyr Question Question
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Dim 03 Jan 2010, 13:47

Louis a écrit:
romuald1972 a écrit:
Voir Dieu est considéré comme des hallucinations
"Voir" Dieu, ça signifie quoi?
Nous pouvons être trompé par nos sens, notre imagination, et le démon. "Voir Dieu" demande un bon discernement, et ce sur une longue période.
D'un autre côté, si le témoignage d'une personne n'est pas écouté, on pourrait dire que cette personne est "martyre", mais ce terme est un peu fort.
Oui mais justement
C'est typiquement le genre de logique
Où le Chrétien est présumé coupable

Je parle de cela ce n'est pas uniquement théorique
J'ai vu de nombreux cas comme je vous parle
Le terme "martyr" est hyper-adapté

Et ça fait mal de vous entendre parler ainsi
Car dans le même temps ces personnes continuent de souffrir de leur proximité avec Dieu

Car pour vous certainement il y a des martyrs dans les pays exotiques
Mais pas en France ??
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Dim 03 Jan 2010, 14:23

Expliquez-moi ce que signifie "voir Dieu".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Lun 04 Jan 2010, 19:43

En tant que médecin, je recois de nombreuses plaintes concernant la discrimination contre des patients chrétiens dans certains milieux, en particulier hospitalier.
Il est exact, d apres ces témoignages, que si un musulman refuse examens ou soins pendant qu il prie sur son tapis pluisieurs fois par jour, cela ne sera pas relevé contre lui, mais qu un homme chrétien porte au cou une médaille (et surtout plusieurs) et il sera noté comme "malade" de la tete, ayant des moeurs bizarres.
Il est encore exact que si un chrétien parle d une expérience mystique style "j ai senti Jésus Christ m appeler" ou encore "j ai recu l Effusion du Saint Esprit" il sera tres facilement considéré comme délirant, surtout s il fait état d une apparition (ce qui, somme toutes, est malgré tout possible) il risque fort de se faire interner et droguer. S il se dit "coupable, j ai fait beaucoup de mal dans ma vie, j ai eu des tas de petites amies, j en ai poussées certaines á avorter, je suis un criminel" il sera mis sous antidépresseurs au long cours et psychiatrisé... á moins qu il ne tombe sur un médecin vraiment chrétien et bien courageux. Car heureusement cela existe. Mais quand je dis chrétien, je parle d un christianisme vécu au contact de Dieu dans une vie d oraison, avec éventuellement connaissances des groupes du Renouveau tout comme des phénomenes dits extraordinaires.
Mais je confirme, oui, l existence de la discrimination négative contre les chrétiens.
Un pretre a récemment fait savoir qu on lui a interdit de célébrer sa Messe, meme sur un petit autel portatif, prétextant que cela pouvait nuire á son état. Il était en psychiatrie, contre son gré, (interné par sa communauté religieuse qui a appelé les gendarmes pour l enfermer. Son médecin jugeait l internement abusif mais il était trop tard pour l en faire sortir). Et ce n est pas en URSS dans les années 1950, mais en France en 2009, je confirme. Ce qui est triste, évidemment, c est quand ce sont les chrétiens qui livrent leur freres et soeurs aux loups, pour citer notre Saint Pere.
:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Mar 05 Jan 2010, 22:04

Je pense en effet que les psychiatres athées peuvent faire des dégats.

Je connais plusieurs personnes qui ont fait des séjours en hopital psychiatrique et étiquettés "schyzophrènes" par ignorance, et aucun remèdes et médicaments n'a fonctionné!

Si les remèdes ne marchent pas c'est que le diagnostic est erroné, ça me semble évident.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
saint Zibou



Masculin Messages : 9428
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Mar 05 Jan 2010, 22:48

romuald1972 a écrit:
Aujourd'hui
Voir Dieu est considéré comme des hallucinations
C'est dans ce sens que je dis qu'il y a beaucoup de martyrs Chrétiens en France et en occident

Encore faudrait-il que la psychiatrie ait un cadre épistémologique en béton, pour porter un tel jugement!... :P

Alain Rioux
M.A. philosophie
(UNESCO/UQAM)
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Mer 06 Jan 2010, 07:35

Les psychiatres sont en majorité des gens très dangereux . Ils pensent à " défendre " la société et feignent de penser à l'individu .
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Mer 06 Jan 2010, 12:59

Disons que la psychiatrie est utile pour les cas graves, et pour nous protéger des fous dangereux.

Pour les autres, je conseillerai plutôt la psychologie ou la psychothérapie.

Et pour les souffrances existencielles, je conseillerai... Jésus-Christ !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Jeu 07 Jan 2010, 07:06

Ce rôle social de la psychiatrie monte parfois à la tête de certains psychiatres qui se mettent à penser qu'ils ont autorité sur leurs concitoyens et commettent des injustices , comme dans le cas cité par Christophore . Dans l'ancienne union soviétique , des psychiatres croyaient aussi bien faire en torturant , entre autres , ceux qui étaient restés croyants .
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Mer 13 Jan 2010, 13:56

Une vidéo témoignage d'un schizophrène guéri par Jésus:

http://www.dailymotion.com/video/x9sfcu_jetais-schizophrene_webcam
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Sam 16 Jan 2010, 17:33

Tobie
Vous ne connaissez pas Thérèse de Lisieux non plus
Et c'est pas pour ça que je me moque de vous
Alors je vous demande un peu de respect
Ou sinon mieux vaut vous taire
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Lun 18 Jan 2010, 09:55

Dieu appelle les âmes.

Ne pas y répondre entraine une souffrance.

Certain pense mettre fin à cette souffrance en allant chez le psy.

Tous les psy de la terre ne parviendront jamais à réparer la blessure née du péché originel.

C'est d'ailleurs ce qui fait leur fortune.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Lun 18 Jan 2010, 19:11

romuald1972 a écrit:
Tobie
Vous ne connaissez pas Thérèse de Lisieux non plus
Et c'est pas pour ça que je me moque de vous
Alors je vous demande un peu de respect
Ou sinon mieux vaut vous taire

Question Question Question Question Question
Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Mar 02 Fév 2010, 23:59

boudo a écrit:
Les psychiatres sont en majorité des gens très dangereux . Ils pensent à " défendre " la société et feignent de penser à l'individu .

... alors que pensez de plus de 90% des exorcismes?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Mer 03 Fév 2010, 13:42

denis a écrit:
boudo a écrit:
Les psychiatres sont en majorité des gens très dangereux . Ils pensent à " défendre " la société et feignent de penser à l'individu .
... alors que pensez de plus de 90% des exorcismes?
Je pense que c'est vous qui avez besoin d'un exorcisme!!.. Basketball
Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Mer 03 Fév 2010, 14:13

que le monde est petit...
Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Mer 03 Fév 2010, 14:15

alors je demande un vrai exorcisme... vous savez, ceux où il y a de la lévitation, du vomi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Mer 03 Fév 2010, 14:16

Vous voyez bien que je m'en occupe..
Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Mer 03 Fév 2010, 14:22

vous avez raison... j commence à avoir un de ces mal d crann!!!
il me faut une pose pizza (savoyarde+somon+cannibale)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Mer 03 Fév 2010, 14:26

N'oubliez pas de prendre votre traitement..
Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Mer 03 Fév 2010, 14:58

je n'attend que vous...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Ven 05 Mar 2010, 20:28

Et bien je suis là..
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80806
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Sam 06 Mar 2010, 19:09

Louis a écrit:
romuald1972 a écrit:
Voir Dieu est considéré comme des hallucinations
"Voir" Dieu, ça signifie quoi?

Nous pouvons être trompé par nos sens, notre imagination, et le démon. "Voir Dieu" demande un bon discernement, et ce sur une longue période.

D'un autre côté, si le témoignage d'une personne n'est pas écouté, on pourrait dire que cette personne est "martyre", mais ce terme est un peu fort.

Personne en cette terre ne voit Dieu. Mais on peut voir l'humanité du Christ, dans des cas rares.

Comment discerner que cette vision est vraie ?

Essentiellement par les fruits qu'elle produit : une stupeur devant l'évidence de l'amour !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Dim 07 Mar 2010, 06:29

Louis a écrit:
Une vidéo témoignage d'un schizophrène guéri par Jésus:

http://www.dailymotion.com/video/x9sfcu_jetais-schizophrene_webcam

Je reçois la video avec brouillage assourdissant et pub répétitive .
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Dim 07 Mar 2010, 06:35

denis a écrit:
boudo a écrit:
Les psychiatres sont en majorité des gens très dangereux . Ils pensent à " défendre " la société et feignent de penser à l'individu .

... alors que pensez de plus de 90% des exorcismes?

Il m'est difficile de vous répondre , parce que vous fixez imprudemment un pourcentage , me semble-t-il . Mais il est certain que certains exorcistes pensent plus à la propagation de leur religion qu'à l'individu à guérir .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Mar 09 Mar 2010, 13:53

Vous êtes tous dans votre petit confort bourgeois à défendre des pseudo-idées sur la charité et le reste
Vous êtes complètement déconnectés de toute réalité tangible..
Revenir en haut Aller en bas
Razibuzouzou



Messages : 255
Inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Jeu 01 Avr 2010, 10:16

Procurez vous le METRO page 07 d'aujourd'HUI !


Le COURRIER des LECTEURS : " URGENCE LIBERTE MENACEES" : à PEINE ROSE LYGNE bache loT S'ap.......prètre à leur vider la cervelle ..........
Revenir en haut Aller en bas
http://wizzz.telerama.fr/NIM/videos/8944714076
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Jeu 01 Avr 2010, 11:11

Parfois la pratique religieuse interpelle les psychiatres et je les comprends...

Je connais une personne qui dans la vie n'es pas très fréquentable, quelqu'un de coquin, d'agressif, de tricheur, et que d'ailleurs peu de personnes fréquentent, si ce n'est quelques catholiques de sa paroisse. Il vit dans des tourments qu'il s'est construit, trichant sans cesse dans ses activités, il est en permanence sur la braise, sur le qui-vive, etc.. Ses comportements font qu'il vit mal.

Cette personne s'en prend à tout ce qu'il bouge, se plaint de tout sans arrêt, mais a donc une pratique religieuse très intense, il appartient même à de confréries de pénitents, il va d'ailleurs y participer le vendredi saint lors de la procession.. Va à Lourdes chaque année....

Cette personne par sa pratique religieuse intrigue, il est notoirement connu pour ses déficiences psychiques, il est soigné, bourré de médocs, son cas est donc pathologique, car il dit lui même qu'il est soigné, il en fait porter le tort aux autres. Selon lui, c'est l'enfer des autres qu'il rend malade.

On se retrouve quelque peu face à un catholique qui dit la phrase de Jean Paul Sartre :
"l'enfer, c'est les autres"

Ce cas ne me paraît pas si isolé que ça, des gens qui ont des pratiques religieuses intenses et parallèlement souffrant de graves affections psychiatriques ne sont pas rares.

Dans un diocèse ou je m'étais trouvé un an par mes missions professionnelles, pas moins de trois prêtres s'étaient suicidés dans l'année !

Je pense que ce problème est au au moins, aussi grave, voir plus que les cas de pédophilie, que peuvent penser les gens du dehors de tant de cas pathologiques à l'intérieur de l'Eglise ?

Pour ma part, si j'en témoigne, c'est que toutes ces affaires ont eu un impact sur moi, j'avoue avoir et être encore ébranlé par ces choses là.
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Jeu 01 Avr 2010, 12:44

Le suicide c'est bien la pire des choses, et au sein même de l'Eglise j'avoue être étonné.

Mais je pense que certaine peines sont difficile à subir et sans l'aide de Jésus Christ sans lui faire confiance et vivre avec lui, sans ce faire mal à sois même, aucune paix n'est possible, il n'est pas question de relativiser l'inacceptable mais de suivre le chemin de croix de Jésus Christ, car ce chemin est dur mais pas impossible et l'aide de Jésus Christ est précieuse pour tous.

Alors la psychiatrie personnellement cela me connait un peu, vu que j'ai failli finir fou dès l'age adulte, par mon attitude complètement méchante et devenu sournoise la souffrance ma plongé dans la détresse et j'ai pu changer grâce à Dieu, car lui seul est le véritable médecin du monde et des coeurs.

Alors j'ai beau parler de "confiance" à avoir en Jésus Christ cela ne m'empêche pas d'être toujours suivie par un psychiatre, j'ai quand même vraiment le sentiment fort que sans l'aide du Christ à certain moment et même de la Vierge Marie je n'aurai jamais changer.

Il y a quelque choses de mystérieux mais aussi de libérateur dans la souffrance, les psychiatres je n'ai pas à les juger ni à les critiquer mais c'est vrai que j'ai eu l'impression plus d'une fois qu'ils souffraient au final bien plus que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Jeu 01 Avr 2010, 12:55

Vincent01 a écrit:
Le suicide c'est bien la pire des choses, et au sein même de l'Eglise j'avoue être étonné.

Mais je pense que certaine peines sont difficile à subir et sans l'aide de Jésus Christ sans lui faire confiance et vivre avec lui, sans ce faire mal à sois même, aucune paix n'est possible, il n'est pas question de relativiser l'inacceptable mais de suivre le chemin de croix de Jésus Christ, car ce chemin est dur mais pas impossible et l'aide de Jésus Christ est précieuse pour tous.

Alors la psychiatrie personnellement cela me connait un peu, vu que j'ai failli finir fou dès l'age adulte, par mon attitude complètement méchante et devenu sournoise la souffrance ma plongé dans la détresse et j'ai pu changer grâce à Dieu, car lui seul est le véritable médecin du monde et des coeurs.

Alors j'ai beau parler de "confiance" à avoir en Jésus Christ cela ne m'empêche pas d'être toujours suivie par un psychiatre, j'ai quand même vraiment le sentiment fort que sans l'aide du Christ à certain moment et même de la Vierge Marie je n'aurai jamais changer.

Il y a quelque choses de mystérieux mais aussi de libérateur dans la souffrance, les psychiatres je n'ai pas à les juger ni à les critiquer mais c'est vrai que j'ai eu l'impression plus d'une fois qu'ils souffraient au final bien plus que moi.


Pour être plus précis, ces cas de suicides de prêtres se sont produits en Auvergne. J'avais discuté à l'époque avec des gens, ils me disaient qu'il y avait une grande détresse dans l'église, pas de vraie Foi, des fossiles d'une Eglise qui fût prospère mais qui a périclité. Un clergé assez paumé, et aussi un contexte dont personne échappe à la campagne, à savoir ce que l'on appelle la "dépression rurale".

Contrairement aux idées reçues, le monde rural est désespérant pour un déprimé. La nature, les arbres, les grands étendues, c'est chouette en famille pour faire le pique nique l'été, c'est bien pour le sportif ou il trouve un terrain à sa mesure. Mais le déprimé ne voit que solitude, mélancolie dans la nature. Dans la ville, il y a de la présence, des lumières, ... etc... C'est beaucoup moins désespérant.

Et un prêtre de campagne, entre des églises qui se sont vidés (peut être plus qu'en ville), sollicités que pour des enterrements, et accompagnés par de vieux bigots... Sacerdoce difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Razibuzouzou



Messages : 255
Inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Jeu 01 Avr 2010, 13:26

Méfiez vous des PSYS . Ce sont des suppots du totalitarisme.
Revenir en haut Aller en bas
http://wizzz.telerama.fr/NIM/videos/8944714076
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80806
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Jeu 01 Avr 2010, 15:54

La psychanalyse Freudienne est, sauf pour quelques cas rares, une idéologie. Il existe des psychanalyses bien plus profondes et réalistes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Razibuzouzou



Messages : 255
Inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Jeu 01 Avr 2010, 15:56

étant gamin "VULNERABLE" , en manque affectif en TRES GRANDE SOUFFRANCE , ils m'ont détruit .
Revenir en haut Aller en bas
http://wizzz.telerama.fr/NIM/videos/8944714076
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Jeu 01 Avr 2010, 16:21

La psychanalyse est une arnaque intellectuelle.

La psychologie peut-être intéressante,
mais sans le péché, et sans la grâce donnée par Jésus,
les psychologues sont voués à tourner perpétuellement en rond dans une danse absurde,
sans jamais comprendre le véritable problème de la nature humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Mar 06 Avr 2010, 13:52

Estelle a écrit:
Ben oui,il y a des "cas" parmi les psy eux-mêmes.Comme les chirurgiens qui ratent complètement une opération,qui au lieu de soigner,rendent une personne handicapée physique à vie.Erreur ou pas erreur?De toute façon,..pourquoi leur en vouloir?Car il y aura bien un Jugement Dernier..

On attend des chirurgiens - autre chose, tout de meme.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Mar 06 Avr 2010, 15:59

les psychiatres souvent ce sont eux les malades
et les soi-disant malades leurs victimes
et ceci par un phénomène d'inversion
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Mar 06 Avr 2010, 16:09

Les psychiatres ne connaissent pas la souffrance
ils ont souvent des vies linéaires et confortables
alors comment voulez-vous qu'ils comprennent la souffrance des malades..
Revenir en haut Aller en bas
24decembre



Féminin Messages : 1
Inscription : 13/04/2010

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Mer 14 Avr 2010, 03:22

Arnaud Dumouch a écrit:
La psychanalyse Freudienne est, sauf pour quelques cas rares, une idéologie. Il existe des psychanalyses bien plus profondes et réalistes.

Pourriez-vous préciser à quels types de psychanalyses vous faites allusion ?

De mon côté j'ai lu il y a qq temps avec beaucoup d'intérêt "L'évangélisation des profondeurs" de Simone Pacot : "elle travaille sur la Bible et fait le lien entre le spirituel et le psychologique" (http://www.croire.com/article/index.jsp?docId=6459&rubId=231

"Lève-toi, prends ton grabat et marche" (Jean, chapitre 5 verset 8 )
Encore faut-il se reconnaître comme infirme! les psychothérapies permettent au moins d'identifier ses propres blessures, celles qui vous coupent de Dieu ou des hommes.
Dans mon vécu certains blocages psychologiques me détournaient de Dieu (comment faire confiance, "s'abandonner" à Dieu, quand on a soi-même été un enfant abandonné? que tout son psychisme est tourné vers une volonté de contrôle, de ne pas lacher-prise?)
Alors, malgré l'appel de Dieu que mon âme pouvait ressentir, ma psychologie faisait barrière.... Et oui, même imparfait, fragmentaire et "athée", un travail psychologique m'a permis de me voir dans toutes mes blessures. Et alors seulement j'ai pu demander et accepter la guérison auprès de Dieu.

carole
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80806
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Mer 14 Avr 2010, 08:15

Cher 24decembre, Freud essaye de comprendre l'origine du mal-être d'un adulte (un "moi) par son enfance et le rapport douloureux de ses désirs libidineux et de son sur-moi.

Ca marche parfois lorsqu'on considère des gens de son époque, brimés dans un puritanisme sexuel.

Mais Freud explique TOUT L'HOMME, TOUTES LES DÉVIATIONS par ce schéma. Ses complexes principaux (oedipe, castration) expliquent tout selon lui.

C'est l'exemple type d'une vérité particulière qui exaltée, devient une erreur idéologique.

Il faut lire son conflit avec C.G. Jung pour le comprendre. L'inconscient est bien plus large (inconscient AFFECTIF, MORAL, MYSTIQUE etc.)

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Mer 14 Avr 2010, 10:23

Cher Arnaud,

LA vie n'est-elle pas une katharsis, et avec le Christ et l'Amour, encore la meilleure thérapie ?
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Mer 14 Avr 2010, 10:31

romuald1972 a écrit:
Les psychiatres ne connaissent pas la souffrance
ils ont souvent des vies linéaires et confortables
alors comment voulez-vous qu'ils comprennent la souffrance des malades..

Ce n'est pas le cas de Boris Cyrulnik , pour ne citer que lui .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Jeu 15 Avr 2010, 14:39

boudo a écrit:
romuald1972 a écrit:
Les psychiatres ne connaissent pas la souffrance
ils ont souvent des vies linéaires et confortables
alors comment voulez-vous qu'ils comprennent la souffrance des malades..
Ce n'est pas le cas de Boris Cyrulnik , pour ne citer que lui .
Je ne sais pas comment vous pouvez dire cela
moi j'ai rarement entendu B.Cyrulnik dire quelque chose de valable..
Encore une injustice du monde à l'envers.;
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Jeu 15 Avr 2010, 15:38

Razibuzouzou a écrit:
étant gamin "VULNERABLE" , en manque affectif en TRES GRANDE SOUFFRANCE , ils m'ont détruit .
moi j'ai réussi par la grâce de dieu à rester entier
mais maintenant je me méfie des psychologues comme de la peste
ces gens se fichent de la souffrance des malades
ils ont juste un métier qu'ils exercent au quotidien pour pouvoir payer leurs factures;<;;
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Jeu 15 Avr 2010, 17:19

Razibuzouzou a écrit:
étant gamin "VULNERABLE" , en manque affectif en TRES GRANDE SOUFFRANCE , ils m'ont détruit .

Consacrez votre imagination et votre affectivité á la Tres Sainte Vierge, ayez toujours recours á Elle comme á votre Mere et Elle vous donnera tout et plus que ce que vous avez perdu.

Totus Tuus ego sum : Je suis tout á Toi Marie et tout ce que j ai est á Toi dans maintenant et pour toute l Eternité, Amen.

I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Jeu 22 Avr 2010, 21:49

Estelle a écrit:
Citation :
Ben oui,il y a des "cas" parmi les psy eux-mêmes.Comme les chirurgiens
qui ratent complètement une opération,qui au lieu de soigner,rendent
une personne handicapée physique à vie.Erreur ou pas erreur?De toute
façon,..pourquoi leur en vouloir?Car il y aura bien un Jugement
Dernier..
ok mais un chirurgien qui raterait toutes ses opérations serait vite rayé et ne pourrait plus exercer. Il y a, voyez-vous, des quantités astronomiques de psys qui ne guérissent et n'ont jamais guéri personne et qui continue à exercer et à engraisser les labos pharmaceutiques malgré tout, encore et encore, mais oui mais oui!!!
Je suis tombée entre leur griffes et j'y ai laissé bien des plumes. Je suis marquée au fer rouge par leur machiavélique façon de faire. Mon cerveau gardera à jamais la trace des molécules mortifères qu'ils m'ont fait absorber "pour me soigner".(Plusieurs années sous akhathisie, renseignez-vous sur ce terme étrangement méconnu si ça vous chante.)
Je ne me suis jamais aussi bien portée que depuis que je suis sortie de leur piège "goulag". Je vais très bien à présent madame la marquise, mais je prie pour parvenir un jour à pardonner. Long et laborieux est ce chemin tant la torture m'a meurtrie même si j'ai retrouvé une très bonne santé.
Revenir en haut Aller en bas
Sanctus Germanus



Masculin Messages : 680
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Dim 13 Mai 2012, 01:07

romuald1972 a écrit:
Aujourd'hui
Voir Dieu est considéré comme des hallucinations
C'est dans ce sens que je dis qu'il y a beaucoup de martyrs Chrétiens en France et en occident

S'il y a des martyrs, c'est que le psychiatre n'est pas un médecin. C'est une fraude pseudo-scientifique.

http://video.google.com/videoplay?docid=-30073771927921128#

Le système judiciaire doit venir à bout de cet ennemi de l'homme.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Dim 13 Mai 2012, 08:27

Bibliquement parlant si j'ose dire c'est incompatible.
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Dieu et la psychiatrie   Ven 18 Mai 2012, 00:56

romuald1972 a écrit:
Aujourd'hui
Voir Dieu est considéré comme des hallucinations
C'est dans ce sens que je dis qu'il y a beaucoup de martyrs Chrétiens en France et en occident

Dans le bouddhisme il est conseillé de visualiser un divinité, un Bouddha, le Christ, un saint ou tout autre personne en qui vous placez votre confiance et en qui vous reconnaissez un intermédiaire valable entre vous et Dieu. Un bouddhiste emploierait rarement le mot Dieu dans ce cas car il est trop susceptible de recueillir nos projections.

L'image visualisée de cette façon par le pratiquant lui permettra de recevoir la connaissance spirituelle de la personne invoquée.
Un bouddhiste avancé ne se fera aucune illusion sur l'image qui apparait à ses yeux, elle est un moyen.

Un bouddhiste plus avancé encore n'aura aucun besoin de visualiser une image pour accéder à la nature de l'esprit et y reposer.
Pour ce bouddhiste là, toute image qui apparait à ses yeux est l'image de la réalité absolue qu'un chrétien nommera Dieu.
Ainsi pour cet homme là, reposer en Dieu ou bien être dans le monde est une seule et même expérience.
Ainsi sur cet homme là la mort n'a pas prise puisque déjà de son vivant il repose en Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
 
Dieu et la psychiatrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dieu et la psychiatrie
» MES DEUX ALLERGIES: L'ALCOOL ET DIEU
» Prière au Père ! Que Dieu te bénisse toi qui lit cette prière !
» Quel sens possède la Parole de Dieu, la Sainte Écriture ?
» Le nom de Dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: