DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Contraception et péché mortel, communion eucharistique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
jean-luc56



Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 16:57

en France, mai 68 a été chaud,trés chaud.
je ne jouait pas au GI Joe(toujours horreur de cela) en 68 et dans mon lycée cela a été chaud avec grève, AG etc....
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 16:59

A douze ans on est pas meneur dans une société, alors que vos aînés nés entres 45 et 52 OUI!

GI Joe était une figuration, c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 17:01

il faut il me semble une chose:
que cette stérilité soit connue par l'un et cachée à l'autre volontairement.

la notion de stérilité a bien reculé de nos jours,car pour dire stérile il faut que tout ai été tenté.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 17:03

on n'est pas meneur,oui mais certains comprennent bien les événements et y sont trés sensibles.
on peut être meneur auprès des personnes de son age
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 17:03

Espérance a écrit:
l'idiot a écrit:


ce que l'Eglise exige c'est le respect de la loi naturelle voulue par Dieu et ordonnée pour la procréation. Tant que vous refuserez ceci , vous allez toujours trouver des contradictions!

et concrètement, si un couple s'aperçoit qu'il ne peut pas procréer : Madame va voir ailleurs ?

Mais non, c'est Ysof qui dit cela et moi je dis le contraire depuis! l'impossibilité de procréer n'est pas une raison de nullité du mariage une fois de plus, sinon qu'on me cite le droit canon qui le stipule. C'est l'impossibilité d'avoir des relations sexuelles qui est une raison de nullité
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 17:04

jean-luc56 a écrit:
il faut il me semble une chose:
que cette stérilité soit connue par l'un et cachée à l'autre volontairement.

la notion de stérilité a bien reculé de nos jours,car pour dire stérile il faut que tout ai été tenté.

Dans le principe de la pratique religieuse, l'homme et la femme avant qu'ils se marient ne peuvent la savoir voyons.


Dernière édition par ysov le Sam 17 Jan 2015, 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 17:06

l'idiot a écrit:
Espérance a écrit:
l'idiot a écrit:


ce que l'Eglise exige c'est le respect de la loi naturelle voulue par Dieu et ordonnée pour la procréation. Tant que vous refuserez ceci , vous allez toujours trouver des contradictions!

et concrètement, si un couple s'aperçoit qu'il ne peut pas procréer : Madame va voir ailleurs ?

Mais non, c'est Ysof qui dit cela et moi je dis le contraire depuis! l'impossibilité de procréer n'est pas une raison de nullité du mariage une fois de plus,  sinon qu'on me cite le droit canon qui le stipule. C'est l'impossibilité d'avoir des relations sexuelles qui est une raison de nullité

L'impossibilité de relations sexuelles entre en cause à l'incapacité de procréer, c'est inévitable, de même que la stérilité. :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 17:08

savoir quoi? il y a des maladies qui impliquent clairement soit une impuissance, soit une stérilité. Donc dans le cas où on fait face à une de ces maladies, on peut très bien savoir que un tel est stérile ou impuissant à priori!
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 17:11

ysov a écrit:


L'impossibilité de relations sexuelles entre en cause à l'incapacité de procréer, c'est inévitable, de même que la stérilité. :mdr:

Vous confondez la conclusion à l'hypothèse dans ce que vous dites là, c'est une erreur logique commune.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 17:14

Savez-vous dans quel contexte précis que le simple fait de ne pas avoir de relations sexuelles alors qu'il y a aucun problème de stérilité, ou d'incapacité de procréer, fonder famille, est que si un des conjoints avaient cachés son homosexualité! Ça aussi c'est reconnu pour reconnaître le mariage NUL!
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16690
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 17:16

Et l'amour dans tout ça ? on se marie parce qu'on s'aime et non pas pour coucher ensemble.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16690
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 17:17

ysov a écrit:
Savez-vous dans quel contexte précis que le simple fait de ne pas avoir de relations sexuelles alors qu'il y a aucun problème de stérilité, ou d'incapacité de procréer, fonder famille, est que si un des conjoints avaient cachés son homosexualité! Ça aussi c'est reconnu pour reconnaître le mariage NUL!

oui mais alors pourquoi il (ou elle) se serait marié(e) ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 17:18

l'idiot a écrit:
savoir quoi? il y a des maladies qui impliquent clairement soit une impuissance, soit une stérilité. Donc dans le cas où on fait face à une de ces maladies, on peut très bien savoir que un tel est stérile ou impuissant à priori!

Beaucoup de femmes ont des problèmes d'ovules et même de plus en plus souffrent de pré-ménopause précoce, dès l'âge de vingt ans! Je parle de moyenne l'idiot non d'absolue.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 17:19

Espérance a écrit:
ysov a écrit:
Savez-vous dans quel contexte précis que le simple fait de ne pas avoir de relations sexuelles alors qu'il y a aucun problème de stérilité, ou d'incapacité de procréer, fonder famille, est que si un des conjoints avaient cachés son homosexualité! Ça aussi c'est reconnu pour reconnaître le mariage NUL!

oui mais alors pourquoi il (ou elle) se serait marié(e) ?

A cause de la non acceptation de son orientation, ou bien pour de basse raison matériel.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16690
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 17:20

ysov a écrit:
pré-ménopause précoce, dès l'âge de vingt ans

un peu exagéré quand même ! à partir de 40 ans, oui.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 17:21

Espérance a écrit:
Et l'amour dans tout ça ? on se marie parce qu'on s'aime et non pas pour coucher ensemble.

Mais l'amour est la clé, mais la capacité d'aimer est bien relative cependant. Wink
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 17:23

Espérance a écrit:
ysov a écrit:
pré-ménopause précoce, dès l'âge de vingt ans

un peu exagéré quand même ! à partir de 40 ans, oui.

40 ans est une pré-ménopause normale. Vous seriez suprise du nombre de jeune femme qu'ils l'ont précocement! Jean-Luc est soit disant toubib, il devrait être en mesure de vous le confirmer. De même que pour les jeunes hommes, la qualité de leur sperme
est de plus en plus problématique, causée par plusieurs facteurs, comme la pollution, les caleçons et jeans trops serrés pour leurs bijoux de familles. :beret:
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 18:01

il existe des problème pathologiques qui créent une ménopause.
en pré-ménopause (qui n'existe pas sauf pour balancer des hormones aux femmes,on parle d'insuffisance luthéale) la procréation est toujours possible mais plus difficile.
la prise de contraceptif tôt peut donner ce type de problème car le  cycle hormonal n'est pas encore mature et du fait des hormones on le met au repos chimiquement.
20 ans une pré-ménopause c'est rare et franchement pathologique.
cela se retrouve plus à partir de 35 ans et cela dépend de l'hérédité et de beaucoup de facteurs.
à 40 ans on peut encore enfanter,j'ai connue une patiente portugaise qui a eu son dernier enfant à 50 ans. les merveille de la nature.
bombarder les femmes d'hormones a des conséquences que ce soit par médicaments que dans l'alimentation(le soja)
d'ailleurs,l'age dev la première grossesse recule et se rapprocherai de 35 ans ce qui n'est pas rare.

avant de parler fringues pour hommes qui compriment les burnes il faut mettre en cause le tabac,la pollution et les bains tres chauds trés prisés par certains,.

"Jean-Luc est soit disant toubib" genre de phrase débile;je suis plus médecin(le mot toubib je le garde pour ceux que je respecte) que vous êtes Catholique romain peu pratiquant dans son sillon humain.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16690
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 18:10

jean-luc56 a écrit:
il existe des problème pathologiques qui créent une ménopause.
en pré-ménopause (qui n'existe pas sauf pour balancer des hormones aux femmes,on parle d'insuffisance luthéale) la procréation est toujours possible mais plus difficile.
la prise de contraceptif tôt peut donner ce type de problème car le  cycle hormonal n'est pas encore mature et du fait des hormones on le met au repos chimiquement.
20 ans une pré-ménopause c'est rare et franchement pathologique.
cela se retrouve plus à partir de 35 ans et cela dépend de l'hérédité et de beaucoup de facteurs.
à 40 ans on peut encore enfanter,j'ai connue une patiente portugaise qui a eu son dernier enfant à 50 ans. les merveille de la nature.
bombarder les femmes d'hormones a des conséquences que ce soit par médicaments que dans l'alimentation(le soja)
d'ailleurs,l'age dev la première grossesse recule et se rapprocherai de 35  ans ce qui n'est pas rare.

avant de parler fringues pour hommes qui compriment les burnes il faut mettre en cause le tabac,la pollution et les bains tres chauds trés prisés par certains,.

"Jean-Luc est soit disant toubib" genre de phrase débile;je suis plus médecin(le mot toubib je le  garde pour ceux que je respecte) que vous êtes Catholique romain peu pratiquant dans son sillon humain.

Merci Jean-Luc. Il me semblait bien que 20 ans, ça n'est pas normal !!

J'ai une cousine qui a eu son dernier à 48 ans : "un accident", mais elle a été très suivie et tout s'est bien passé.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 18:13

JE PARLE DE VINGTAINE non de vingt ans.  JE PARLE DE MOYENNE NON D'ABSOLUE! Le record pour un premier enfant fut une anglaise dans la soixantaine, mais in vitro si je me souviens bien.

BON va falloir que je sorte des liens webs qui font états d'études sur la fertilité moyenne actuelle... No

Comme on dirait en joual québécois ''Maudit que c'est fatiguant discuter avec des durs de comprennures comme vous''. siffler
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 18:19

40 c'est deux vingtaines Pouffer de rire
" dès l'âge de vingt ans!" kiki a écrit cela?
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 18:25

quelques chiffres:
La fertilité en chiffre

Le taux de fécondité de la France (deux enfants par femme) serait-il l'arbre qui cache la forêt ? C'est en tous cas ce que semblent penser les chercheurs de l'Inserm, qui annoncent que le pourcentage de couples restés infertiles après 12 mois sans contraception est en progression. Dans un numéro spécial de leur Bulletin épidémiologique hebdomadaire consacré à la fertilité, les chercheurs parlent même "d'un problème de santé non négligeable" en constatant qu'entre 18 et 24 % des couples ne parviennent pas à obtenir une grossesse après un an de tentatives.

L’infertilité en chiffre

L'infertilité est un sujet qui touche de plus en plus de personnes et de couples au XXIème siècle. Voici quelques chiffres pour tenter de mieux comprendre.

80 millions : nombre de couples concernés par  l'infertilité à travers le monde.
500 000 : nombre de couples qui consultent environ chaque année afin être aidés pour concevoir un enfant, soit environ 1 couple sur 7 et 1 sur 10 suit des traitements.
80 % des couples conçoivent naturellement un enfant au bout de 2 ans
60 % des couples qui éprouvent des difficultés conçoivent un enfant au bout de 1 an
6 mois : C'est le délai moyen pour qu'une grossesse spontanée apparaisse lors d'un désir d'enfant.
15 % : C’est le pourcentage des couples connaissant un problème d'infertilité en France
33% : C'est le pourcentage d'infertilité féminine. Cette infertilité est souvent liée à des troubles de l'ovulation ou à un problème au niveau des trompes (infertilité tubaire).
20% : C'est le pourcentage d'infertilité masculine. C'est à dire les cas où seul l'homme à des soucis.
40 % : C'est le pourcentage d'infertilité mixte. Dans ces cas là, les médecins décèlent un problème à la fois chez l'homme et chez la femme. Tous les deux subissent des traitements médicaux, et très souvent cette infertilité aboutie à une FIV.
58 % des fécondations in vitro sont des ICSI.
50 % des FIV (fécondation in vitro) concernent les femmes âgées de plus de 35 ans
200 000 : Voici un chiffre qui va redonner espoir à tous les couples ayant actuellement des problèmes pour procréer. Depuis les débuts de l'Aide Médicale à la Procréation (AMP) jusqu'à fin 2008, on recense en France 200 000 enfants conçus par fécondation In Vitro (FIV), un chiffre en constante augmentation.
10% : Ce chiffre correspond aux infertilités inexpliquées. Malheureusement, il existe des cas ou l'infertilité ne peut être expliquée. Tout va bien chez l'homme et chez la femme et pourtant, aucun embryon ne s'implante dans l'utérus de la maman. Il faut également noter que ce type d'infertilité augmente avec l'âge et devient "plus fréquent" après 35 ans.
L'âge de la première grossesse est passé de 24 ans environ en 1978 à 29 ans en 2007.
28 000 femmes âgées de 40 ans environ ont accouché en 2007 alors qu'elles étaient environ 8000 en 1978.


Fertilité : les bébés se font désirer

Les chercheurs se sont basés sur deux études pour évaluer la fertilité des couples français.

La première étude incluait plus de 14 000 femmes ayant accouché dans des maternités publiques ou privées. Si 26 % de ces jeunes mamans sont tombées enceintes dès le premier mois sans contraception, 32 % des grossesses sont survenues plus de 6 mois après, 18% au bout de 12 mois et 8% au bout de 24 mois.

La seconde étude a consisté à recruter de façon aléatoire 867 femmes de 18 à 44 ans n’utilisant pas de contraception et ayant des rapports sexuels réguliers. Les résultats montrent que 6 mois après l’arrêt de la contraception, 46% d’entre elles n’ont pas obtenu de grossesse. Ces proportions passent respectivement à 24 % après 12 mois sans contraception et 11 % après deux ans. "Ces taux sont sans doute plus réalistes car ils ne tiennent pas compte seulement des couples recrutés dans les maternités. Il ne faut pas perdre de vue que certains couples abandonnent leur projet parental lorsqu'ils ne parviennent pas à avoir d'enfant après plusieurs mois d'essais" explique Rémy Slama, de l'Unité INSERM de Grenoble et co-auteur de l'étude.

Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 18:26

jean-luc56 a écrit:
40 c'est deux vingtaines Pouffer de rire
" dès l'âge de vingt ans!" kiki a écrit cela?

Ok désolé. Dès la vingtaine, à vingt ans c'est bien-sûr plus rare. Cependant, l'insuffisance luthéale ou pré-ménopause comme plusieurs l'utilisent ce terme, apparaît de plus en plus chez les jeunes femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 18:27

Hello à tous , dire que la contraception est un péché mortel c'est plutôt riquiqui désolé de vous le dire , et hors du temps présent aller dire cela aux jeunes même catholiques ils vont vous rires au nez :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 18:39

" l'insuffisance luthéale ou pré-ménopause comme plusieurs l'utilisent ce terme, apparaît de plus en plus chez les jeunes femmes."

il existe plusieurs types d'insuffisance lutéale:
- à la mise en place du cycle,cela cafouille parfois pas mal.
-pendant la vie hormonale normal.
- vers la fin de cette vie hormonale avant son arrêt qui est physiologique.(appelé pré-ménopause)

désolé mais en France ton affirmation ne tient pas la route.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 18:40

Occitane, tu as raison, les temps ont changé.
qu'est ce que le péché mortel???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 18:43

Bonsoir Jean-Luc , une petite question je vous prie une jeune droguée peut-elle avoir ce genre de problème même à 20 ans ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 18:45

jean-luc56 a écrit:
Occitane, tu as raison, les temps ont changé.
qu'est ce que le péché mortel???

Pour moi qui suis protestante , c'est de ne pas mettre en pratique " Aimez-vous les uns les autres "
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 19:56


pour moi,chrétien je te suis à 100%
je dirai même plus;"aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimé"
l'absence d'amour appelle la haine . I love you
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 20:01

" une petite question je vous prie une jeune droguée peut-elle avoir ce genre de problème même à 20 ans ?"

elle peut avoir un blocage du cycle en liaison avec sa drogue,le mal être qu'elle vit, je dirai sa souffrance et son vécu.
tout cela peut bloqué un cycle plus ou moins longtemps et de façon plus ou moins complet.
une prise de sang peut être utile mais je pense qu'elle sera relativement normale,quoique.

un choc émotionnel peut bloquer les ovaires c'est fréquent.
I love you

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 21:34

jean-luc56 a écrit:
" une petite question je vous prie une jeune droguée peut-elle avoir ce genre de problème même à 20 ans ?"

elle peut avoir un blocage du cycle en liaison avec sa drogue,le mal être qu'elle vit, je dirai sa souffrance et son vécu.
tout cela peut bloqué un cycle plus ou moins longtemps et  de façon plus ou moins complet.
une prise de sang peut être utile mais je pense qu'elle sera relativement normale,quoique.

un choc émotionnel peut bloquer les ovaires c'est fréquent.
I love you


Jean-Luc , je vous ait posé cette question car ayant travaillée dans le secteur médical nous avons parfois , eu ce genre de problème bien merci à vous d'avoir éclairé ma lanterne
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Sam 17 Jan 2015, 21:38

jean-luc56 a écrit:

pour moi,chrétien je te suis à 100%
je dirai même plus;"aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimé"
l'absence d'amour appelle la haine . I love you

Sur Docteur Angélique , il y a souvent confrontation mais bon à nous de propager la paix du Seigneur , la haine est pour moi un manque réel de communication et de dialogue .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Mon Avis au sujet de ce fourum   Mar 08 Sep 2015, 05:25

Cher Arnaud Dumouch

Au sujet de la première lettre envoyée par une dame qui s’appelle Sophie, je tiens à vous dire que je conseille à Sophie de parler avec le prêtre de son paroisse. C’est bien d’avoir votre conseil, mais je pense qu’elle a besoin aussi d’un soutien personnel de la part du prêtre de son paroisse. Parfois cette aide est tellement importante qui pourra l’aider beaucoup à résoudre ce conflit. J’ai résolu plusieurs doutes avec le prêtre de mon paroisse. Merci de vous transmettre ce conseil à cette dame.

D’une autre part, au sujet de votre conseil et étant donné que votre conseil indique de ne pas communier, il y a quelques questions que j’aimerais vous poser:

Est-ce que cette dame ne pourra pas communier jusqu’à ce qu’elle commence la ménopause?

Ma réflexion à ce sujet: Ça signifiera une espèce interdiction de communier pour quelques années? Je pense que ça sera très dur pour cette femme qui aime communier et qui a la difficulté à laisser les méthodes contraceptives, car la décision appartient à deux personnes. Pour nous les catholiques, la communion est tellement importante, le même que le sacrement de la pénitence. Sans ces deux sacrements, on laisse la porte ouverte à une faiblesse spirituelle et la personne pourra plus facilement tomber en péché. Cette dame serait privée de ces deux sacrements tellement importants.

Cette situation (l’utilisation de méthodes contraceptives) est une situation commune dans plusieurs mariages catholiques bien établis, dans cette couple il y a de personnes qui sont très religieuses et qui font ses efforts pour s’y conformer à l’église et à la vie de l’évangile, pourtant  elles se trouvent avec cet obstacle qui pourrait causer un problème dans sa relation avec Dieu et sa pratique religieuse au sein de l’église.

Je pense que tous, nous devons comme église parler de ce sujet et faire les efforts nécessaires pour mettre une solution à plusieurs cas afin d’aider à femmes comme Sophie et accompagner la famille entière de près pour garder son lien avec l’église et l’encourager à continuer ses pratiques sacramentels, spécialement la communion.  Vous, les prêtres ont un rôle très important à jouer dans ce sujet, je pense que plusieurs couples seraient prêts à se joindre à un groupe  à ce sujet. Nous, les paroissiens, nous serons prêts sûrement à aider nos prochaines.

Dieu vous bennisse
Bonne journée!!!

--------------------------------------- TEXTE DE FOURUM --------------------------------------
Arnaud Dumouch a écrit:
RECU DE SOPHIE PAR EMAIL PRIVE (avec autorisation de reproduire une partie du message) :
Citation :

J’en viens à cette question délicate qui me pose problème.  Je ne la pose pas dans le forum, c’est une question sujette à polémique et j’en ai fait quelque part les frais, avec la « condamnation » d’internautes.  Il s’agit de la contraception artificielle dans le mariage.  Je comprends tout à fait le pourquoi de l’Eglise de ne pas mettre en avant la contraception artificielle.  La chair est faible, risque de banalisation de la sexualité, infidélités possibles, irresponsabilité des parents n’acceptant pas cet enfant et voulant avorter ….  

Mais j’ai du mal à comprendre la condamnation.  Et voici ce qu’on m’a dit à propos de mon refus d’abandonner la contraception artificielle : à partir du moment ou on commet un péché, que je sais que c’est un péché (mais je n’arrive pas du tout à comprendre en quoi je commets un péché dans ce cas précis), cela devient un péché mortel, car je me complais dedans, et ça me met dans l’impossibilité de communier.  Si je vais communier dans cet état, je commet un péché encore plus grave, un blasphème envers Jésus Christ et pour les citer « je mange ma propre condamnation ».  Avouez que c’est quelque chose de très dur pour moi et de difficile à admettre car je ne vois pas du tout où est le mal.  

M’étant fait ma petite idée sur vous suite aux vidéos et à vos interventions sur le forum, sachant que vous êtes théologien,  pourriez-vous m’éclairer à ce propos (et peut-être me rassurer) ?

Je vais vous exposer mon cas précis, et ma vue de l’union de l’homme et de la femme dans le couple :

D’abord, suite à mes renseignements (sur le net, gynécologue …), une pilule hormonale (pas la pilule du lendemain évidemment) ou un stérilet hormonal (donc pas le stérilet au cuivre) n’est pas abortif.

Pour moi il y a deux choses importantes dans la vie intime d’un couple marié : la communion des époux, renforcer et faire grandir leur amour, devenir de plus un plus uni, se donner tout entier à l’autre  (et ceci jour après jour) et la transmission de la vie (sur la durée du mariage), tout en restant ouvert à la vie (c’est à dire que si un enfant devait venir alors qu’il n’est pas du tout « prévu », il faut l’accueillir avec amour).  
Et il est évident que l’union sexuelle des époux ne doit pas devenir le centre d’intérêt du couple et doit se faire dans le respect le plus absolu de son conjoint.  Il faut d’abord penser à l’autre qu’à son propre plaisir égoïste, il faut s’oublier pour l’autre.

Les accidents avec une contraception artificielle arrivent aussi (même si beaucoup plus rares).  A savoir que si pour une raison quelconque, ma contraception artificielle ne marcherait pas, cet enfant à venir serait accueilli avec autant d’amour que mes deux premiers (et ceci même si mes grossesses ont été très difficiles et douloureuses avec le risque dans les deux cas de perdre mes bébés).

Evidemment je reconnais ne pas « respecter » les cycles naturels, mais est-ce vraiment un péché ?  Où est le mal ?  

M’étant renseignée sérieusement sur la méthode billings, je serais incapable de l’appliquer (de plus mon mari n’accepterait jamais cela, il n’est pas vraiment croyant même si catholique de naissance, et même s'il a le même point de vue que moi sur le mariage).  Actuellement, je suis incapable de modifier ma contraception.

Et les réflexions de certains internautes me heurtent, et m’inquiètent, surtout si on me dit que je commets un blasphème en allant communier dans cet état de péché devenu mortel car je m’y complets dedans.  On m’a conseillé aussi d’en parler avec un prêtre, mais c’est un sujet très intime et actuellement, je ne pourrais pas en parler avec un prêtre.  Mais l’avis d’un théologien vaut peut-être celui d’un prêtre ?

Et pour l’instant, lorsque je vais à la messe, je demande pardon à Dieu pour les péchés que j’ai commis, j’ouvre mon cœur et je reçois parfois un tel sentiment de bien-être avant la communion, une chaleur qui envahit mon cœur lorsque je lui demande si je peux ou non aller communier, que j’y vais.  Et ce sentiment m’accompagne encore quelques temps voire quelques heures après la messe.  Je me dis que si je ressens cela, c’est peut-être une grâce de Dieu, qu’Il me pardonne peut-être et ne veut surtout pas m’empêcher d’aller communier.  Mais peut-être est-ce une mauvaise interprétation de ma part.

J’espère que vous voudrez bien me répondre et si ce n’est pas le cas, je comprendrais.

Bien à vous,



MA REPONSE :


Chère Sophie,


Pour répondre à votre question, voilà ce que je vous dirais :

Votre cas est typique de ce qui arrive à la plupart d'entre nous : on ne peut être PARFAIT, on doit faire au mieux (moindre mal).

Vous n'êtes (on le voit à la lecture de votre message) absolument pas en état de péché MORTEL (ce péché qui tue l'amour de Dieu et l'amour pour votre conjoint). Vous êtes dans un état de péché VENIEL (une simple imperfection qui touche à l'idéal, tout en permettant l'amour.

Je m'explique : Ce qui est MORTEL, c'est de séparer l'acte sexuel d'une de ses deux finalités indissociables :

1° L'amour de votre époux
2° L'accueil de la vie au point d'être prêt à la tuer si elle venait (ce n'est absolument pas vote intention).


Ce qui est VENIEL, c'est de ne pas être à 100% dans la perfection de l'acte NATUREL, physique, entre un homme et une femme.

Devez vous communier dans cet état ?

Mon avis est le suivant : vous avez l'opportunité comme nous tous, d'entrer de temps en temps dans la voie du publicain (voir Luc 18, 13 "Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel, mais il se frappait la poitrine, en disant : Mon Dieu, aie pitié du pécheur que je suis!Je vous le dis : ce dernier descendit chez lui justifié, l'autre non. Car tout homme qui s'élève sera abaissé, mais celui qui s'abaisse sera élevé.")

Je serais vous, par vérité devant Dieu puisque vous êtes dans cet ETAT PERMANENT (véniel) d'imperfection face à l'idéal, je ne communierais pas >>> HUMILITE ET VERITE.

Seriez vous d'accord pour que je prenne une petite partie de votre lettre pour ouvrir un sujet sur le forum ?
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Mar 08 Sep 2015, 06:25

l'idiot a écrit:
savoir quoi? il y a des maladies qui impliquent clairement soit une impuissance, soit une stérilité. Donc dans le cas où on fait face à une de ces maladies, on peut très bien savoir que un tel est stérile ou impuissant à priori!
houai!!!! qu'est tu nous fait toi les jeunes camer connaissent leurs cycles mensuel ça s'apprend a l'école, a défaut c'est la mère qui fait l'éducation sexuelle de ses filles.
En cas de panne sexuel il faut prendre du démarreur.
Une femme stérile peu élever des enfants l'idiot tu sais très bien que maman au camer n'est pas forcément la mère biologique.
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Mar 08 Sep 2015, 06:31

A  lire tout ça mes soupçons sont renforcé on accomplit l'acte sexuel pour avoir des enfants et rien d'autre.
De plus quand il est écrit "tous péchés est coupable de mort" et qu'il faut avoir une repentance niet nada.
siffler
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Mar 08 Sep 2015, 06:48

WillJr a écrit:
Cher Arnaud Dumouch

Au sujet de la première lettre envoyée par une dame qui s’appelle Sophie, je tiens à vous dire que je conseille à Sophie de parler avec le prêtre de son paroisse. C’est bien d’avoir votre conseil, mais je pense qu’elle a besoin aussi d’un soutien personnel de la part du prêtre de son paroisse. Parfois cette aide est tellement importante qui pourra l’aider beaucoup à résoudre ce conflit. J’ai résolu plusieurs doutes avec le prêtre de mon paroisse. Merci de vous transmettre ce conseil à cette dame.

D’une autre part, au sujet de votre conseil et étant donné que votre conseil indique de ne pas communier, il y a quelques questions que j’aimerais vous poser:

Est-ce que cette dame ne pourra pas communier jusqu’à ce qu’elle commence la ménopause?

Ma réflexion à ce sujet: Ça signifiera une espèce interdiction de communier pour quelques années? Je pense que ça sera très dur pour cette femme qui aime communier et qui a la difficulté à laisser les méthodes contraceptives, car la décision appartient à deux personnes. Pour nous les catholiques, la communion est tellement importante, le même que le sacrement de la pénitence. Sans ces deux sacrements, on laisse la porte ouverte à une faiblesse spirituelle et la personne pourra plus facilement tomber en péché. Cette dame serait privée de ces deux sacrements tellement importants.

Cette situation (l’utilisation de méthodes contraceptives) est une situation commune dans plusieurs mariages catholiques bien établis, dans cette couple il y a de personnes qui sont très religieuses et qui font ses efforts pour s’y conformer à l’église et à la vie de l’évangile, pourtant  elles se trouvent avec cet obstacle qui pourrait causer un problème dans sa relation avec Dieu et sa pratique religieuse au sein de l’église.

Je pense que tous, nous devons comme église parler de ce sujet et faire les efforts nécessaires pour mettre une solution à plusieurs cas afin d’aider à femmes comme Sophie et accompagner la famille entière de près pour garder son lien avec l’église et l’encourager à continuer ses pratiques sacramentels, spécialement la communion.  Vous, les prêtres ont un rôle très important à jouer dans ce sujet, je pense que plusieurs couples seraient prêts à se joindre à un groupe  à ce sujet. Nous, les paroissiens, nous serons prêts sûrement à aider nos prochaines.

Dieu vous bennisse
Bonne journée!!!

Chère WillJr, ce qui produit ici l'incapacité de communier sacramentellement et de recevoir l'absolution, ce n'est pas la gravité du péché, mais c'est l'existence d'un état permanent qui bloque artificiellement toute ouverture à la vie. Et on ne peut se repentir de cet "état permanent" puisqu'on continue de prendre la pilule.

Et bien sûr, dès que cette contraception artificielle disparaît par exemple par la ménopause, la cause disparaît.

Maintenant, Sophie ne comprenait pas en quoi la prise de la pilule était une faute, alors que la gestion par les rythmes naturels des périodes non fécondes n'en était pas : La raison en est dans le respect de la nature et dans l'ouverture à une vie potentielle que permet la méthode naturelle. La pilule au contraire ferme la nature et crée une mentalité contraceptive totale qui conduit à l'avortement en cas d'accident.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Mar 08 Sep 2015, 09:36

Arnaud,
La luxure le problème de contraception ne serait il pas là tout bonnement ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Mar 08 Sep 2015, 10:04

Thor a écrit:
Arnaud,
La luxure le problème de contraception ne serait il pas là tout bonnement ?

La luxure, c'est le sexe finalisé exclusivement pas la jouissance sexuelle.

Ainsi la contraception artificielle de conduit pas directement à la luxure puisque, si elle sépare complètement le sexe du don de la vie, cependant beaucoup de couples sous contraception ne séparent pas le sexe de l'amour réciproque du couple.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Mar 08 Sep 2015, 10:13

Arnaud Dumouch a écrit:
Thor a écrit:
Arnaud,
La luxure le problème de contraception ne serait il pas là tout bonnement ?

La luxure, c'est le sexe finalisé exclusivement pas la jouissance sexuelle.

Ainsi la contraception artificielle de conduit pas directement à la luxure puisque, si elle sépare complètement le sexe du don de la vie, cependant beaucoup de couples sous contraception ne séparent pas le sexe de l'amour réciproque du couple.
A ton le droit de prendre son pied ?
Je dis cela car certain évangéliques pensent que les femmes prennent la pilule sont des perverses No pas pour moi. No
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Mar 08 Sep 2015, 10:36

Thor a écrit:

A ton le droit de prendre son pied ?
Je dis cela car certain évangéliques pensent que les femmes prennent la pilule sont des perverses No pas pour moi. No

Le plaisir mis au service de l'amour de l'autre, et ouvert potentiellement à la vie, tel est le projet de Dieu qui a créé le corps humain en deux sexes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: Contraception et péché mortel, communion eucharistique   Mar 08 Sep 2015, 13:10

Arnaud Dumouch a écrit:
Thor a écrit:

A ton le droit de prendre son pied ?
Je dis cela car certain évangéliques pensent que les femmes prennent la pilule sont des perverses No pas pour moi. No

Le plaisir mis au service de l'amour de l'autre, et ouvert potentiellement à la vie, tel est le projet de Dieu qui a créé le corps humain en deux sexes.
Bof pas convaincu.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contraception et péché mortel, communion eucharistique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» On peut faire une communion spirituelle de désir !
» Lettre aux Évêques de L'Église Catholique sur l'accès à la communion eucharistique des fidèles divorcés-remariés
» L’Eucharistie tient une place et un rôle décisifs dans notre vie.
» L'Église des témoins et des martyrs
» Adoration Eucharistique dans le monde entier LE 2 JUIN 2013 * En communion avec le Pape François

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: