DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les larmes d'Amour (de Charité)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les larmes d'Amour (de Charité)   Lun 21 Déc 2009, 22:41

Je voudrais vous parler des "larmes d'Amour", certaines personnes me croient en déprime....

Pourtant parfois à l'Adoration, à la messe me viennent des larmes bienfaisantes elles coulent du trop plein de mon coeur...

Et aussi quand je suis en souci pour une personne que j'estime, que j'aime... et que je la sais dans un problème tant qu'elle ne m'a pas donné de ses nouvelles... je prie pour elle et les larmes viennent, mon coeur est gonflé de charité pour cette personne et je pleure pour elle des larmes d'Amour en union avec Jésus !!!

Suis je folle ?

Est ce que d'autres ont vécu ce phénomène?? je ne suis pas dépressive au contraire j'espère en Dieu mais les larmes coulent... trouve pas les mots justes sans doute pour expliquer !

Merci de vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
petitegrenouille



Féminin Messages : 105
Inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Re: Les larmes d'Amour (de Charité)   Lun 21 Déc 2009, 23:37

eh bien je pense que vous devez avoir le don des larmes... cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les larmes d'Amour (de Charité)   Lun 21 Déc 2009, 23:39

petitegrenouille a écrit:
eh bien je pense que vous devez avoir le don des larmes... cheers

Oh petite grenouille Merci !

C' est donc un don les larmes ??? I love you
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Les larmes d'Amour (de Charité)   Mar 22 Déc 2009, 01:52

Plus:le débordement du coeur!

Lu 6:45 L’homme bon, du bon trésor de son coeur, tire ce qui est bon

Jn 11:35 Jésus pleura.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Les larmes d'Amour (de Charité)   Mar 22 Déc 2009, 01:59

Pour le plaisir:Lu 7:44 Et, se tournant vers la femme: Tu vois cette femme? dit-il à Simon. Je suis entré dans ta maison, et tu ne m’as pas versé d’eau sur les pieds; elle, au contraire, m’a arrosé les pieds de ses larmes et les a essuyés avec ses cheveux.

Ou Paul :Ac 20:19 servant le Seigneur en toute humilité, dans les larmes et au milieu des épreuves

Jn 4:14 mais qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura plus jamais soif; l’eau que je lui donnerai deviendra en lui source d’eau jaillissant en vie éternelle.

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les larmes d'Amour (de Charité)   Mar 22 Déc 2009, 09:09

Merci Enlui pour ces versets ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Les larmes d'Amour (de Charité)   Mar 22 Déc 2009, 09:22

Bonjour Julienne,

J'ai trouvé cela sur le net, mais je ne sais pas si ça va répondre à tes interrogations. Je profite de ce message pour te souhaiter un bon anniversaire ( en retard, mais le coeur y est ) et je t'embrasse fraternellement !




Béatitude des larmes et don de science

La première démarche de cette science est donc de nous faire expérimenter l'insuffisance des créatures, les maux qu'elles présentent en nous ensorcelant.

Il y a des âmes qui pleurent à cette vue. Telles sont d'abord les larmes des convertis. Par un mouvement du Saint-Esprit, voyant quelles choses infimes les ont captivés et comment ils ont été trompés en y cherchant leur bonheur, ils regrettent leur aberration et pleurent sur leurs égarements. S'ils reviennent de théories fausses, ils éprouvent de l'amertume à l'égard de ces idées, de ces morales sans Dieu, de ces basses doctrines du sensualisme auxquelles ils ont intellectuellement adhéré; on le voit dans leurs écrits, c'est pour eux une source de larmes. Le P. Gratry, faisant le récit de sa conversion, rapporte que quand il vit crouler, lycéen encore, tout ce qui constituait son bonheur, il s'écria avec d'abondantes larmes : « ô Dieu, ô Dieu »... Mais à côté des intellectuels, il y a tous ceux qui se sont laissés prendre par le cœur, qui se sont roulés dans la fange. Quels cris ! Quels pleurs ! à la pensée de la honte où ils sont tombés, des années qu'ils ont perdues et aussi du Dieu qu'ils ont offensé, puisque c'est Dieu qui les inspire. Nous pouvons citer ici les larmes de Madeleine, lesquelles pourtant ont des motifs complexes. Elle a vu le Christ resplendissant de la beauté morale qu'il puisait à la source de la Sainte Trinité, elle si misérable, et elle a pleuré. Saint Pierre, qui avait cédé à la peur, qui avait choisi de sauvegarder sa vie plutôt que de proclamer son Maître, pleurait amèrement à la pensée qu'il s'était préféré à Lui. Tous les pécheurs qui se convertissent versent de telles larmes.

Nous-mêmes, sans avoir eu ces écarts, quand nous voyons que nous avons adhéré à des futilités, que nous sommes tentés d'y adhérer encore, nous éprouvons un sentiment de tristesse qui peut aller jusqu'aux larmes.

Telle est la science de la vanité des faux biens que nous inspire le Saint-Esprit. Il faut rester sous cette influence, ne pas dessécher cette source de larmes, l'entretenir, car elle est salubre, et elle nous éloigne du mal. Pleurons, non pas des larmes matérielles, mais des larmes du cœur, sur nos infidélités, nos futilités, le temps que nous avons perdu... Ce sont là des larmes pures. Elles peuvent faire partie d'une oraison; elles sont l'entrée en matière, le commencement de l'oraison surnaturelle de recueillement : les « larmes » appartiennent à cette phase.

Il y a encore d'autres larmes. Nous pleurons en voyant clairement la brièveté de la vie. C'est à l'occasion d'un malheur qui a écarté la façade brillante dont se voilait la réalité divine, et nous en a montré le néant; c'est à l'occasion d'un deuil: nous considérons cette petite vie qui va finir, nous songeons à la mort; nous éprouvons un sentiment profond du néant que nous sommes, nous pénétrons la fin de tout, et un sentiment de mélancolie, de tristesse profonde s'impose à nous. C'est donc cela la vie, nous écrions-nous; cette personne honorée avait tous les charmes de la jeunesse, de la fortune, de la beauté; tout s'écroule... et demain sera notre tour. Qu'est-ce que je suis? Qu'est-ce donc que l'homme ? C'est Dieu qui inspire ces larmes. Les convertis l'éprouvent: ces larmes les ont ramenés à Dieu. Les âmes ferventes l'éprouvent aussi. Dans cette vue du néant et cette mélancolie qu'elle inspire, elles trouvent un motif de s'écarter du créé et de s'élancer vers Dieu. Larmes des endeuillés, larmes des malheureux; elles sont encore un effet de la science que le Saint-Esprit nous inspire.

Une autre source de larmes naît à la vue de la folle vie du monde. Les âmes qui aiment Dieu, considérant cette poursuite universelle du vide, éprouvent une commisération infinie. Ce sentiment était au cœur de Notre-Seigneur quand il voyait les foules guidées par les Pharisiens. Il en avait pitié comme de brebis sans pasteur : « J'ai pitié de la foule. » (Marc, VIII, 2 ; Matth., IX, 36.) On sent dans ce mot perler une larme. En une autre circonstance, étant sur la montagne des Oliviers, contemplant Jérusalem, il pleura sur elle : « O Jérusalem, toi que j'ai aimée... je voulais rassembler tes enfants comme une poule rassemble ses tout petits poussins... Il ne sera pas laissé de toi pierre sur pierre (Matth., XXIII, 37.). » Il éprouve ce sentiment devant l'impiété, l'ingratitude de sa patrie.

Ce sont là les larmes des apôtres, des convertisseurs d'âmes. Le désir de faire du bien leur fait comprendre davantage la misère des pauvres hommes. Saint Dominique pleurait souvent; sa physionomie, d'ailleurs douce, était empreinte de mélancolie. Considérant une ville, il pensait aux pécheurs qu'elle abritait, à ceux qui prenaient les biens des créatures pour de vrais biens... Son compagnon Bertrand de Garigue lui aussi pleurait souvent sur ses propres péchés. Saint Dominique lui dit un jour : « C'est assez, pleurez maintenant sur les péchés des autres. » Il pensait que rien n'est fécond comme ces larmes inspirées par la vue du mal qui blesse les âmes; elles sont le signe qu'on a expérimenté à fond ce mal, qu'on a en soi une ardente charité avide de retirer ces pécheurs du bourbier.

Il y a encore les larmes causées par les peines que Dieu nous envoie. Peines physiques ou morales, qui durent parfois longtemps, qui ne nous lâchent pas. Maladies qui nous immobilisent devant le bien à faire, mal de ceux que nous aimons, particulièrement quand ils offensent la loi divine et que nous sommes impuissants à les ramener. Il y a là encore une communication du don de Science. Au contact de nos souffrances, nous palpons la petitesse de notre être, nous voyons comme nous comptons peu et que Dieu n'a pas besoin de nous. Les souffrances des âmes qui nous entourent nous montrent comme elles sont pauvres par elles-mêmes, comme elles dépendent de Dieu. Nous pleurons, et ces larmes font que nous nous tournons vers Dieu pour puiser en lui la consolation; nous sommes impuissants, lui seul pourra tirer de la misère humaine nous et ceux que nous aimons.

Quand nous entrons en oraison, il ne faut pas craindre d'y entrer avec nos expériences personnelles. Le principal sujet d'oraison, c'est Dieu; c'est pourquoi nous prenons un livre qui nous parle de Dieu, nous parcourons l'Évangile pour y entendre ses paroles et y découvrir ses perfections, mais nous-mêmes, notre misère, notre petitesse, la misère des autres, forment aussi d'excellents sujets de méditation. Ces pensées sont un commencement. Nous pouvons entrer par elles dans l'oraison, et les larmes qu'elles nous feront verser se tourneront en joie. Larmes salutaires, qui peuvent nous rapprocher de Dieu, parce qu'elles jaillissent d'un cœur qui sent jusqu'à la douleur la misère des créatures.

Voilà un premier aspect, un aspect essentiel de cette science qui commande la vie purgative, cette phase de l'oraison où l'on se purifie par un sentiment douloureux, par la compréhension de ce qu'est le malheureux attachement aux créatures.

Le Saint-Esprit nous inspire un autre sentiment à l'égard des larmes, et c'est le deuxième aspect du don de Science : il fait transparaître en elles la face de Dieu. A la vue des bienfaits saisis en nous et autour de nous, nous ne pouvons douter que Dieu se cache derrière le voile des choses auxquelles il donne leur splendeur.

Et voilà qui nous captive. Mais si l'âme sent l'influence de Dieu, elle ne peut le voir; elle est attirée par lui, mais ne peut l'atteindre. C'est une nouvelle cause de douleur. L'âme cherche Dieu dans la nuit des sens, elle cherche ses traces comme l'épouse du Cantique soupirant vers son Bien-Aimé. Elle pleure d'angoisse. Où est-il, mon Dieu, que je le voie ! Il y a là une autre sorte d'oraison caractérisée par des larmes, qui ne sont plus des larmes de repentir, mais des larmes angoissées de désir. On le voit, mais incomplètement, on le sent, mais on ne peut le rejoindre. La Sainte Vierge, lorsqu'elle retrouve Notre-Seigneur dans le Temple, lui adresse ce reproche : « Qu'avez-vous fait ?... Votre père et moi, pleurant, nous vous cherchions (Luc, XII, 20). » L'épouse cherche son Dieu comme la Mère cherche son Fils, en pleurant.

Ces larmes de la recherche de Dieu dans les créatures impuissantes à le livrer, quoiqu'elles le trahissent, viennent encore du don de Science. Il nous fait connaître Dieu suffisamment pour nous attacher à lui, sans toutefois le révéler. C'est la première nuit de l'âme. La nuit des sens appartient à cette recherche. L'Epouse cherche son Dieu dans la nuit. Elle a compris que Dieu est derrière ce voile translucide, mais elle reste enfermée comme dans un cercle par l'horizon des créatures, elle est dans la nuit. Le Saint-Esprit lui a inspiré la volonté de ne pas s'attacher au monde; ses sens sont sans emploi; elle voit les créatures, mais elle ne veut sentir que Dieu; elle force ses sens à rester dans la nuit. C'est une situation douloureuse, d'avoir des sens et de ne plus s'en servir. Menteuses créatures, dit-elle, dites-moi où est le Dieu que je cherche... Et elle pleure.

http://www.foi-et-contemplation.net/themes/Esprit-Saint/Saint-Esprit-Vie-Chretienne-beatitude-larmes.php
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les larmes d'Amour (de Charité)   Mar 22 Déc 2009, 09:43

Le don des larmes, c'est exactement ça !!! :sts:


Moi qui croyais l'avoir !!! lol! !!!


Quand je te lis, ma chère Julienne, je m'aperçois bien que j'ai, en fait, le coeur bien sec !!!! Confused


Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Les larmes d'Amour (de Charité)   Mar 22 Déc 2009, 10:15

Citation :
Pourtant parfois à l'Adoration, à la messe me viennent des larmes bienfaisantes elles coulent du trop plein de mon coeur...

Bien souvent les larmes qui coulent (abondamment et sans raison apparente) lors d'une oraison, sont l'effet de l'action de l'esprit saint qui guérit l'âme. Il s'agirait donc de guérison spirituelle ou psychologique.

Les larmes d'amour (don des larmes) sont aussi possible... Elles seraient accompagnées d'une sensation de chaleur au niveaux du coeur. Mais c'est à vérifier (je n'en suis pas certaine)...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les larmes d'Amour (de Charité)   Mar 22 Déc 2009, 15:08

franc_lazur a écrit:
Le don des larmes, c'est exactement ça !!! :sts:


Moi qui croyais l'avoir !!! lol! !!!


Quand je te lis, ma chère Julienne, je m'aperçois bien que j'ai, en fait, le coeur bien sec !!!! Confused


Fraternellement.

Mon Très Cher franc ! I love you

Quelle joie de te lire dans ce post... quelle agréable surprise ! moi je sais que tu n'as pas le coeur sec et que c'est tout le contraire....

Ah voilà comme on ne sait pas se juger soi même tu en es la preuve vivante Mon Ami Très cher ! fleur 6

Je suis émerveillée par ton esprit d'humilité Franc !

Merci le Moine pour votre texte et vos voeux d'anniversaire.... c'est gentil d'avoir pris la peine de rechercher ce sujet sur le net...

Ah ! mon cher Franc, mon ami... je tiens à te redire ne te dévalorise pas toi le coeur sec tu me fais rire lol! alors je me demande qui aura un coeur... si toi tu te qualitifies de la sorte Mon Ami très cher !


Fraternellement. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les larmes d'Amour (de Charité)   Mar 22 Déc 2009, 15:24

Chère Julienne, dans votre cas, il y a autre chose qu'un charisme. C'est tout simplementx dire par là que la grâce (qui fonde un amour d'amitié pour Dieu = charité) suit notre nature.

Certaions ont une manière d'aimer FORTE (don de force), d'autres TENDRE (don de piété), d'autre INTELLECTUELLE (don d'intelligence) etc. Ce sont les sept "dons du saint Esprit. Il y a eu un sujet sur eux ici :

http://docteurangelique.forumactif.com/archives-theologie-dogmatique-morale-et-divers-f14/debat-d-octobre-les-sept-dons-du-saint-esprit-t448.htm?highlight=dons+du

Il me semble que, vous connaissant, vous êtes toute faite en sensibilité, tendresse etc.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les larmes d'Amour (de Charité)   Mar 22 Déc 2009, 15:32

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Julienne, dans votre cas, il y a autre chose qu'un charisme. C'est tout simplementx dire par là que la grâce (qui fonde un amour d'amitié pour Dieu = charité) suit notre nature.

Certaions ont une manière d'aimer FORTE (don de force), d'autres TENDRE (don de piété), d'autre INTELLECTUELLE (don d'intelligence) etc. Ce sont les sept "dons du saint Esprit. Il y a eu un sujet sur eux ici :

http://docteurangelique.forumactif.com/archives-theologie-dogmatique-morale-et-divers-f14/debat-d-octobre-les-sept-dons-du-saint-esprit-t448.htm?highlight=dons+du

Il me semble que, vous connaissant, vous êtes toute faite en sensibilité, tendresse etc.

Cher Arnaud !!! sunny

MERCI MERCI, je vais lire ce lien que tu me donnes ! fleur 6 I love you
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les larmes d'Amour (de Charité)   Mar 22 Déc 2009, 15:41

Chère Julienne, Je remets mon message complet. Je viens de m'apercevoir qu'une partie a sauté :

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Julienne, dans votre cas, il y a autre chose qu'un charisme. C'est tout simplement selon moi l'EXERCICE DE VOTRE FAÇON D'AIMER. Je veux dire par là que la grâce (qui fonde un amour d'amitié pour Dieu = charité) suit notre nature. Et il me semble que NATURELLEMENT, vous aimez de manière sensible et affectueuse.

Certains ont une manière d'aimer FORTE (don de force), d'autres TENDRE (don de piété), d'autre INTELLECTUELLE (don d'intelligence) etc. Ce sont les sept "dons du saint Esprit. Il y a eu un sujet sur eux ici :

http://docteurangelique.forumactif.com/archives-theologie-dogmatique-morale-et-divers-f14/debat-d-octobre-les-sept-dons-du-saint-esprit-t448.htm?highlight=dons+du

Il me semble que, vous connaissant, vous êtes toute faite en sensibilité, tendresse etc.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les larmes d'Amour (de Charité)   Mar 22 Déc 2009, 15:45

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Julienne, Je remets mon message complet. Je viens de m'apercevoir qu'une partie a sauté :

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Julienne, dans votre cas, il y a autre chose qu'un charisme. C'est tout simplement selon moi l'EXERCICE DE VOTRE FAÇON D'AIMER. Je veux dire par là que la grâce (qui fonde un amour d'amitié pour Dieu = charité) suit notre nature. Et il me semble que NATURELLEMENT, vous aimez de manière sensible et affectueuse.

Certains ont une manière d'aimer FORTE (don de force), d'autres TENDRE (don de piété), d'autre INTELLECTUELLE (don d'intelligence) etc. Ce sont les sept "dons du saint Esprit. Il y a eu un sujet sur eux ici :

http://docteurangelique.forumactif.com/archives-theologie-dogmatique-morale-et-divers-f14/debat-d-octobre-les-sept-dons-du-saint-esprit-t448.htm?highlight=dons+du

Il me semble que, vous connaissant, vous êtes toute faite en sensibilité, tendresse etc.

MERCI Cher Arnaud ! sunny flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les larmes d'Amour (de Charité)   Mar 22 Déc 2009, 16:03

Cher Arnaud,

J'ai lu ce lien :

J'ai surtout retenu :

Sainte Marguerite-Marie: Don de piété: Elle est toute en dévotions et sacrifices.


je suis loin d'être Ste Marguerite-Marie mais je l'ai plagiée si tu veux Very Happy

Craignant tout de mes faiblesses, par deux fois je me suis consacrée au Coeur de Jésus.... ma spiritualité est l' Offrande !

Rien n'est jamais perdu pour moi .. souffrance et joie j'offre......;

Par deux fois j'ai renouvelé mon acte d'offrande en copiant Ste Marguerite-Marie et Ste Thérèse de Lisieux, je l'ai écrit dans mes cahiers.... cet acte est inspiré des deux mais reste mon acte puisque j'ai changé certaines phrases correspondant à ma spiritualité.

Oh oui ! je crains tout de mes faiblesses....

Je me réjouis que rien ne se perd ni joie ni souffrance accepté librement et offerte...

car aussi un de mes modèles est Marthe Robin ! j'allais dire Sainte... bon ne devançons pas l'Eglise

Very Happy

Et je voudrais dire puisque je me sens l'audace en ce moment, car je suis plus timide qu'on peut seulement l'imaginer Embarassed

Merci à ton forum d'exister, merci j'y ai toujours trouvé réponses à mes questions... je me sens bien ici !!

Donc longue vie à ce forum que j'adore sunny et qui vit grâce à l'excellent théologien que tu es et tu sais je suis pas du genre à passer de la pommade Very Happy :pompom: heureux champagne heureux
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les larmes d'Amour (de Charité)   Mar 22 Déc 2009, 17:19

thumleft

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les larmes d'Amour (de Charité)   Mar 22 Déc 2009, 17:21

I love you Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Les larmes d'Amour (de Charité)   Mar 22 Déc 2009, 18:55

Citation :
TENDRE (don de piété),

Ça me semble juste...


thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les larmes d'Amour (de Charité)   Mar 22 Déc 2009, 22:59

veuillez m'excuser j'ai fait une fausse manoeuvre...
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Les larmes d'Amour (de Charité)   Ven 25 Déc 2009, 15:02

J'ai entendu l'homélie du pape hier et j'ai pleuré....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les larmes d'Amour (de Charité)   Ven 25 Déc 2009, 15:33

Enlui a écrit:
J'ai entendu l'homélie du pape hier et j'ai pleuré....

Hier soir à la messe (qu'on dit de minuit mais pas à minuit) j'ai pensé à ce grand mystère de Dieu fait homme, Dieu qui s'est fait tout petit pour nous et les larmes de reconnaissance et d'amour coulaient !
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Les larmes d'Amour (de Charité)   Ven 25 Déc 2009, 17:59

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1270
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Les larmes d'Amour (de Charité)   Ven 25 Déc 2009, 22:58

Moi je pleure souvent quand j'écoute des musiques avec Jésus, ou des images, ou tout simplement en lisant les versets du Seigneur.

C'est un sentiment non de tristesse mais une sorte de méditation qui m'ouvre l'esprit un peu plus et une certaine joie difficilement explicable. Et pour rien au monde je ne m'en plaindrais, j'aime Dieu et j'espère l'aimer toute ma vie. cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les larmes d'Amour (de Charité)   Ven 25 Déc 2009, 23:00

Vincent01 a écrit:
Moi je pleure souvent quand j'écoute des musiques avec Jésus, ou des images, ou tout simplement en lisant les versets du Seigneur.

C'est un sentiment non de tristesse mais une sorte de méditation qui m'ouvre l'esprit un peu plus et une certaine joie difficilement explicable. Et pour rien au monde je ne m'en plaindrais, j'aime Dieu et j'espère l'aimer toute ma vie. cheers cheers cheers

Tu as raison ce n'est pas un sentiment de tristesse c'est un sentiment d'Amour Pur ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
 
Les larmes d'Amour (de Charité)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les larmes d'Amour (de Charité)
» Des larmes d'amour
» Dieu notre Père,amour et charité
» l'amour charité, l'amour écoute, l'amour tendresse...
» le sacrement du pardon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: