DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant
AuteurMessage
dims



Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Lun 22 Fév 2016, 16:10

Il enseigne la voie qui permet de sortir du samsara et donc de mettre fin à la souffrance.
Tous les êtres sont concernés car tout les êtres aspirent profondément au bonheur.
Nous avons tous en nous cette essence pure et immuable qui est la nature de Bouddha ( la conscience pure ).
Ceci n'est pas un dogme à croire mais c'est une chose qui est à expérimenter et à vérifier.

C'est l'ignorance qui empêche de suivre la voie quelqu'un qui est profondément attiré par la vérité peut importe sa religion trouvera cette nature parfaite qui est en lui.

Il y a 2 manières de voir l'unique réalité, soit vous la voyez comme elle est et il n y a pas d'individualité ou soit vous la voyez de façon tronquée et il y a l'individualité.
C'est comme si vous étiez plongé dans une pièce noir et que vous voyez un serpent, vous allumez la lumière et vous voyez que vous avez été leurré ce n'était qu'une simple corde.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Messages : 2588
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Lun 22 Fév 2016, 22:03

philippe bis a écrit:
Gérard2 a écrit:
philippe bis a écrit:

Je vous l 'accorde un Dieu absolu et infini serait absurde sans notre Dieu trinitaire...

Il n'y a pas plusieurs Dieux, le Dieu trinitaire se doit d'être le Dieu absolu et infini.
Tout a fait il est absolu et infini contrairement a moi et a vous ne vous en déplaise mon cher...

Contrairement à qui? A vous et à moi? Mais ni vous ni moi n'existons, "mon cher" ( Smile ), seul Dieu existe.

Ce que vous êtes aujourd'hui n'est pas ce que vous serez demain, alors, qui êtes-vous aujourd'hui? Et qui serez-vous demain? Il n'existe pas un "je" ou un ego qui s'améliore, s'amplifie ou qui grandit en puissance, mais au contraire un "je" ou un ego qui disparait progressivement.

Ceci dit, je ne cois pas au "je", mais je crois à une individualité spirituelle, sinon, comme vous l'avez vous-même souligné, à qui incomberait le karma? A quoi cela sert-il de parler de la sortie du samsara, de la fin de la souffrance, que cela concerne tous les êtres, que tous les êtres aspirent au bonheur, pour affirmer ensuite que les êtres n'existent pas?

J'adhère à la non dualité, mais je ne suis pas bouddhiste. La non dualité n'empêche pas la logique et la cohérence, mon cher. Wink  

Il y a encore un argument irréfutable qui prouve l'existence des individualités spirituelles: c'est la notion de transcendance de Dieu. On ne peut affirmer que Dieu transcende toute chose pour ensuite prétendre qu'une hypothétique réalisation absolue soit possible.

Gérard
Revenir en haut Aller en bas
dims



Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Lun 22 Fév 2016, 22:19

Tous les êtres aspirent au bonheur car tous les êtres sont profondément le Soi et rien d'autre.
Le Soi est la multiplicité des êtres quant il ne se connaît pas.
Croire en une individualité aussi subtile soit elle c'est croire en un "je" ! C'est réfuter le "je" pour le réinstaller, autrement dit c'est se voiler la face.

Le karma existe tant que l'illusion du "je" existe et il y a beaucoup de méprise à ce sujet.
Voilà pourquoi certains se sentent obligé de donner une dimension absolu au karma et forcément de lui trouver une individualité absolu.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2588
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Lun 22 Fév 2016, 22:46

dims a écrit:
Tous les êtres aspirent au bonheur car tous les êtres sont profondément le Soi et rien d'autre. .

Alors a quoi cela sert-il de parler des êtres s'il n'y a pas d'êtres?

dims a écrit:
Le Soi est la multiplicité des êtres quant il ne se connaît pas.

Ce qui veut dire que les être existent puisqu'ils sont le Soi qui ne se connait pas.

dims a écrit:

Croire en une individualité aussi subtile soit elle c'est croire en un "je" ! C'est réfuter le "je" pour le réinstaller, autrement dit c'est se voiler la face.

Se voiler la face c'est croire qu'on existe pas lorsqu'on existe bel et bien et qu'on le démontre à chaque mot qu'on écrit (même si d'un point de vue absolu on n'existe pas, c'est cela le grand mystère de la vie).

dims a écrit:

Le karma existe tant que l'illusion du "je" existe et il y a beaucoup de méprise à ce sujet.
Voilà pourquoi certains se sentent obligé de donner une dimension absolu au karma et forcément de lui trouvé une individualité absolu.

Il n'y a pas d'individualité absolue à part Dieu. Mais le fait que Dieu soit individualité absolue ne signifie pas qu'il ne puisse exister des individualités relatives pouvant s'identifier à l'individualité absolue.

J'interviens à nouveau lorsque me viennent à l'esprit d'autres arguments comme celui qui suit, par exemple:

Le Bouddha et le Christ ne font qu'UN, sommes-nous d'accord? Or, même si l'on affirme comme vous le faites que la souffrance est relative, qui peut avoir le souvenir d'avoir souffert sur la croix, Bouddha ou le Christ?

Gérard
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Lun 22 Fév 2016, 23:06

Citation :
Alors a quoi cela sert-il de parler des êtres s'il n'y a pas d'êtres?

Car la vérité s'exprime de 2 manières d'une façon juste et d'une façon fausse.
Il n'est pas interdit de parler de la façon fausse mais il est important de préciser qu'elle est fausse ( vérité conventionnelle ). La vérité conventionnelle est le seul moyen de pouvoir échanger.

Citation :
Ce qui veut dire que les être existent puisqu'ils sont le Soi qui ne se connait pas.

Ils existent comme un mirage pourrait exister. Quant le Soi se connaît la multiplicité des êtres n'existe plus. Cela existe donc illusoirement et non réellement.

Citation :
Se voiler la face c'est croire qu'on existe pas lorsqu'on existe bel et bien et qu'on le démontre à chaque mot qu'on écrit (même si d'un point de vue absolu on n'existe pas, c'est cela le grand mystère de la vie).

Ceux qui disent " j'existe " on tord, ceux disent " je n'existe pas " on tord.
Ils font tous l'erreur de dire "je", l'être dépasse tout ces concepts.

Citation :
Le Bouddha et le Christ ne font qu'UN, sommes-nous d'accord? Or, même si l'on affirme comme vous le faites que la souffrance est relative, qui peut avoir le souvenir d'avoir souffert sur la croix, Bouddha ou le Christ?

La différence entre le Christ et Bouddha n'est que d'ordre relative, elle s'arrête à la perception erronée des hommes. Dieu n'a jamais été crucifié sur une croix ( la réalisation est de voir les choses ainsi ).

Vous vous arrêtez à la perception du non réalisé qui observerait un être réalisé. Du point de vue de la réalisation tout ceci n'a aucun sens.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2588
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Mar 23 Fév 2016, 00:03

dims a écrit:

Citation :
Le Bouddha et le Christ ne font qu'UN, sommes-nous d'accord? Or, même si l'on affirme comme vous le faites que la souffrance est relative, qui peut avoir le souvenir d'avoir souffert sur la croix, Bouddha ou le Christ?

La différence entre le Christ et Bouddha n'est que d'ordre relative, elle s'arrête à la perception erronée des hommes. Dieu n'a jamais été crucifié sur une croix ( la réalisation est de voir les choses ainsi ).

Vous vous arrêtez à la perception du non réalisé qui observerait un être réalisé. Du point de vue de la réalisation tout ceci n'a aucun sens.

Vous n'avez pas répondu à la question. Je n'ai pas dit qu'il y avait une différence entre le Christ et Bouddha, puisque j'ai écrit qu'ils ne font qu'UN. La question est: "qui peut avoir le souvenir d'avoir souffert sur la croix, Bouddha ou le Christ?"

Répondre à cette question c'est répondre au mystère de l'individualité dans l'unité. Voilà pourquoi vous allez encore vous débrouillez pour ne pas y répondre.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Mar 23 Fév 2016, 08:06

Je vous ai répondu il me semble !
Du point de vue du non réalisé le Christ semble être un individu mort sur la croix, mais du point de la réalisation ( du Christ ) non. Il n y a plus identification ou limitation, le Soi étant partout il est tout.

Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2588
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Mar 23 Fév 2016, 09:20

dims a écrit:
Je vous ai répondu il me semble !
Du point de vue du non réalisé le Christ semble être un individu mort sur la croix, mais du point de la réalisation ( du Christ ) non. Il n y a plus identification ou limitation, le Soi étant partout il est tout.


C'est bien ce que je dis, vous ne pouvez répondre à la question.

La vie (ou Dieu) n'est pas une vulgaire sirène d'alerte, c'est une immense symphonie. Pour que la symphonie soit possible il faut que tous les musiciens soient accordés sur le même "La" et que chaque instrumentiste s'identifie à l'instrument qu'il maîtrise. Le violoniste n'est pas la pianiste ou le percussionniste. Si chaque instrumentiste désire être le chef d'orchestre, la symphonie disparait.

Affirmer que Dieu est le tout, que tout est en Dieu et que Dieu transcende le tout, ne veut pas dire que Dieu est rien, que rien est en Dieu et que Dieu transcende rien. Que voulez-vous que transcende Dieu s'il n'y a rien à transcender? Vous devez être cohérent avec ce que vous affirmez. Reconnaitre cela ne veut pas dire que Dieu n'est pas la seule réalité objective, c'est juste reconnaitre que chaque conscience limitée est un monde en soi.

Mais pas seulement, même si les consciences limitées perdent progressivement leur limitation, il n'empêche que même une conscience qui a perdu toutes ses limitations n'est toujours pas Dieu pour deux raisons:
1- Aucune individualité consciente ne possède le même vécu expérientiel (c'est donc à ce niveau que Bouddha n'est pas le Christ).
2- En vertu de la vérité que Dieu transcende toute chose.

Gérard
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Mar 23 Fév 2016, 12:48

Au contraire c est très cohérant !
Dieu est à la fois l illusion quand il apparaît par la multiplicité des êtres et à la fois vérité quand il transcende cette multiplicité. D ou l affirmation Dieu est à la fois le monde et la transcendance du monde.

Deuxième chose pourquoi Dieu ne peut pas être la somme de toute les individualités ? Car cela voudrait dire que l individualité seule n est pas Dieu. Cette individualité existerait donc en elle même. Vous en faites donc un absolu.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2588
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Mar 23 Fév 2016, 13:07

dims a écrit:
Au contraire c est très cohérant !
Dieu est à la fois l illusion quand il apparaît par la multiplicité des êtres et à la fois vérité quand il transcende cette multiplicité. D ou l affirmation Dieu est à la fois le monde et la transcendance du monde.

Ce qui importe n'est pas de savoir qui est Dieu, mais qui nous sommes. Que Dieu soit à la fois le monde et la transcendance du monde ne nous avance à rien.

dims a écrit:

Deuxième chose pourquoi Dieu ne peut pas être la somme de toute les individualités ? Car cela voudrait dire que l individualité seule n est pas Dieu. Cette individualité existerait donc en elle même. Vous en faites donc un absolu.

Si Dieu transcende le monde, alors Dieu transcende toutes les individualités. Encore une fois, pour qu'il y ait une transcendance des individualités il faut qu'il y ait des individualités. Chaque individualité existe en tant que monde en soi, en tant que monde limité. L'individualité est un monde absolu subjectif évolutif. Cela signifie qu'à chaque tombée d'une limitation le monde absolu individuel change. Les limitations ne tombent pas avec du bla bla bla, il faut vivre la vie pour qu'elles tombent (j'ai déjà suffisamment développé cet argument).

Seul ce paradigme permet de parler de bonheur des êtres et de transcendance. Sinon vous ne pouvez parler de rien. Vous ne pouvez que vous taire.

Je vous invite à lire mon message antérieur, je l'ai complété.

Gérard



Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Mar 23 Fév 2016, 14:34

L individualité est impermanente justement car elle ne dispose d aucune valeur intrinsèque qui lui soit propre.
Tout est vacuité et interdépendance car tout est en essence Dieu. Si l individualité existait tout serait figé et rien ne changerait. Il n y a pas de principe individuel qui soit immuable donc il n a aucune individualité.

Si Dieu est les êtres ( en illusion ) et leur transcendance ( en vérité ) alors vous avez la réponse de à vous êtes. C est extrêmement simple. La transcendance des individualités c est la transcendance de l illusion. C est une illusion qui est transcendée et non une vérité c est toujours ce que vous oubliez dans votre discours.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2588
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Mar 23 Fév 2016, 17:44

dims a écrit:
L individualité est impermanente justement car elle ne dispose d aucune valeur intrinsèque qui lui soit propre.

L'individualité spirituelle n'est pas impermanente, ce qui est impermanent c'est l'ego et la notion de "je". L'individualité spirituelle est une étincelle divine équivalente à un centre de conscience. Elle possède tous les attributs de Dieu comme la volonté, l'intelligence et la liberté, mais pas la conscience et la connaissance de type expérimentale. En d'autres termes, l'individualité spirituelle c'est Dieu (ce que vous appelez le substrat) sans la connaissance expérimentale. C'est pour cette raison qu'il est impossible d'arriver à Dieu sans passer par la conscientisation. Si vous faites le chemin inverse, c'est à dire une annulation de la conscience, vous arrivez à un substrat vide de conscience.

Nous ne vivons pas la même réalité et je comprends bien que vous ne partagerez jamais cet avis. Pour moi il ne peut en être autrement. C'est le seul moyen pour tout expliquer. Ce qui importe ce n'est pas ce que chacun pense mais ce que chacun vit. Vous pouvez théoriser tant que vous voulez, personne ne peut faire vivre à un autre sa propre réalité. Les réalités de chacun ne peuvent se modifier qu'après l'acquisition d'une conscience plus ample.

dims a écrit:
Tout est vacuité et interdépendance car tout est en essence Dieu. Si l individualité existait tout serait figé et rien ne changerait. Il n y a pas de principe individuel qui soit immuable donc il n a aucune individualité.

C'est exactement l'inverse et c'est votre conception qui fige tout. Lorsque l'individualité spirituelle acquiert une conscience plus ample sa réalité change. C'est le seul moyen qui permet, justement, le mouvement et le changement.

dims a écrit:

Si Dieu est les êtres ( en illusion ) et leur transcendance ( en vérité ) alors vous avez la réponse de à vous êtes. C est extrêmement simple. La transcendance des individualités c est la transcendance de l illusion. C est une illusion qui est transcendée et non une vérité c est toujours ce que vous oubliez dans votre discours.

Je répète, ce qui importe c'est ce que chacun est et ce que chacun vit. Moi j'accepte d'être un pianiste qui joue la symphonie divine avec Dieu comme chef d'orchestre. Vous, vous ne voulez plus jouer d'aucun instrument, vous ne voulez plus participer à la symphonie et vous aspirez à devenir chef d'orchestre. Ce sont nos réalités et elles nous sont propres. Ni vous ni moi ne pouvons modifier nos réalités respectives.

A partir du moment oú je respecte toutes les réalités, la vôtre y comprise, je ne vois pas ce que vous pouvez rajouter.

Gérard
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Mar 23 Fév 2016, 20:39

Citation :
L'individualité spirituelle n'est pas impermanente, ce qui est impermanent c'est l'ego et la notion de "je". L'individualité spirituelle est une étincelle divine équivalente à un centre de conscience.

L'ego c'est précisément avoir ce sentiment d'individualité.
Apres vous pouvez appeler cette individualité comme vous voulez il n'en reste pas moins que c'est de l'ego. Notre véritable identité immuable est la même pour tous et pour cela il faut se séparer de cette illusion d'être une être individuel et différent des autres. Tous ce qui est multiple est illusoire, il n'y a qu'une seule réalité, qu'une seule identité.

Citation :
C'est exactement l'inverse et c'est votre conception qui fige tout. Lorsque l'individualité spirituelle acquiert une conscience plus ample sa réalité change. C'est le seul moyen qui permet, justement, le mouvement et le changement.

Si il y a une individualité, il y a permanence et alors rien ne peut changer.
Si il y a impermanence cela veut dire que l'individualité n'existe pas réellement mais que tout est vacuité.

Citation :
A partir du moment oú je respecte toutes les réalités, la vôtre y comprise, je ne vois pas ce que vous pouvez rajouter.

Vous êtes libre de croire ce que vous voulez, mais des lors que vous m'interpeller directement ou indirectement ne vous étonnez pas de recevoir une réponse différente. Il n y a pas d'objection à reconnaître l'individualité du moment qu'elle est reconnu pour ce qu'elle est réellement.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2588
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Mer 24 Fév 2016, 01:25

dims a écrit:
Citation :
L'individualité spirituelle n'est pas impermanente, ce qui est impermanent c'est l'ego et la notion de "je". L'individualité spirituelle est une étincelle divine équivalente à un centre de conscience.

L'ego c'est précisément avoir ce sentiment d'individualité.
Apres vous pouvez appeler cette individualité comme vous voulez il n'en reste pas moins que c'est de l'ego.

Peut-être, mais l'ego n'est pas forcément l'égoïsme. Entre accepter d'oeuvrer pour Dieu et se prendre pour Dieu , je vous laisse vous-même conclure qu'elle est la position la plus humble.

dims a écrit:

Notre véritable identité immuable est la même pour tous et pour cela il faut se séparer de cette illusion d'être une être individuel et différent des autres. Tous ce qui est multiple est illusoire, il n'y a qu'une seule réalité, qu'une seule identité.

Oui et non, répondrait un vrai bouddhiste. Inutile que je développe encore une fois ce point.

dims a écrit:

Citation :
C'est exactement l'inverse et c'est votre conception qui fige tout. Lorsque l'individualité spirituelle acquiert une conscience plus ample sa réalité change. C'est le seul moyen qui permet, justement, le mouvement et le changement.

Si il y a une individualité, il y a permanence et alors rien ne peut changer.
Si il y a impermanence cela veut dire que l'individualité n'existe pas réellement mais que tout est vacuité

Ce n'est pas aussi simpliste. Vous oubliez l'élément principal: La conscience! Il y a un individualité commune permanente qui se conscientise. Une conscience qui s'amplifie n'est pas la même chose qu'un "je" qui disparait.

dims a écrit:

Citation :
A partir du moment oú je respecte toutes les réalités, la vôtre y comprise, je ne vois pas ce que vous pouvez rajouter.

Vous êtes libre de croire ce que vous voulez, mais des lors que vous m'interpeller directement ou indirectement ne vous étonnez pas de recevoir une réponse différente.

Justement, c'est bien ce que je vous dis, je ne m'étonne pas du tout que votre réponse soit différente, elle fait tout à fait partie de mon paradigme. C'est parce que votre réponse est différente qu'elle confirme ce que je vous dis.

dims a écrit:

Il n y a pas d'objection à reconnaître l'individualité du moment qu'elle est reconnu pour ce qu'elle est réellement.

Tout dépend de quelle individualité on parle. Tout comme un enfant n'est pas moins humain qu'un homme, une individualité spirituelle peu consciente n'est pas plus illusoire qu'une individualité spirituelle fortement consciente. Tout ce qui est vrai n'est pas illusoire, quel que soit le type de vérité. Je parle donc d'une individualité qui n'est faite que de vérités. Cela n'a rien à voir avec une âme impure. Mais je sais que cette conception est trop moderne pour être comprise.

Vous avez également écrit:
"Le karma existe tant que l'illusion du "je" existe et il y a beaucoup de méprise à ce sujet."

Ok, mais qui subit le karma? Quelle individualité? Qui a l'illusion du "je"? Pourquoi parler de karma s'il n'y a aucune individualité pour le générer?

Revenons à la question:
"qui peut avoir le souvenir d'avoir souffert sur la croix, Bouddha ou le Christ?"


Gérard
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Mer 24 Fév 2016, 08:10

Citation :
Peut-être, mais l'ego n'est pas forcément l'égoïsme. Entre accepter d'oeuvrer pour Dieu et se prendre pour Dieu , je vous laisse vous-même conclure qu'elle est la position la plus humble.

L'égoïsme est l'une des caractéristiques de la croyance en l'ego.
"Ego est un substantif tiré du pronom personnel latin (moi/je). Il désigne généralement la représentation et la conscience que l'on a de soi-même."

Se prendre pour Dieu poserait un problème d'humilité si on identifierait Dieu à une individualité.
Mais ce n'est pas le cas, car dire tout est Dieu c'est reconnaître que tous ce qui nous entoure est identique à nous même. En revanche croire en une individualité immuable c'est en quelque sorte divinisé l'ego et cela peut effectivement apporter un gros manque d'humilité.

Citation :
Oui et non, répondrait un vrai bouddhiste. Inutile que je développe encore une fois ce point.
Si il est inutile que vous développez pourquoi donc commencer à argumenter sur quelque chose que vous n'allez pas terminer ? Il n y a pas plus ambigu que ce genre de réponse.
Un vrai Bouddhiste vous dirait que oui dans le réel tout est un et que non dans l'illusoire tout est multiple. Je ne remet pas en cause l'individualité comme relatif mais comme absolu.

Citation :
Justement, c'est bien ce que je vous dis, je ne m'étonne pas du tout que votre réponse soit différente, elle fait tout à fait partie de mon paradigme.

La votre aussi sauf qu'elle n'est pas intégré comme vérité mais comme les divers illusions que fait naitre la croyance en l'ego.

Citation :
Ok, mais qui subit le karma? Quelle individualité? Qui a l'illusion du "je"? Pourquoi parler de karma s'il n'y a aucune individualité pour le générer?

Le karma est autant illusoire que le "je".
Tant que le sentiment "je" existe il y a production de karma. Beaucoup pensent que le karma c'est quelque chose d'extérieur qui vient agir sur une entité mais c'est une erreur.
Le karma c'est le résultat des illusions latentes qui sont produites par la croyance "je". Pour être plus précis la croyance en "je" constitue divers attachements illusoires et ces attachements sont le karma. Plus il y a détachement de ces illusions plus le karma s'épure et plus le sentiment "je" s efface.

Citation :
"qui peut avoir le souvenir d'avoir souffert sur la croix, Bouddha ou le Christ?"

Encore une fois Bouddha ou Jésus sont les représentations illusoires que l'homme non réalisé se fixe.
Le Christ est Divin mais le Divin n'est pas le Christ voilà ce qui peut vous mettre sur la voie.
Du point de vue de la réalisation c'est à dire de Bouddha lui même ou de Jésus, il n y a plus de Bouddha et de Jésus. C'est pour nous qui cherchons qu'il y a Bouddha et Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2588
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Mer 24 Fév 2016, 12:24

dims a écrit:
Citation :
Peut-être, mais l'ego n'est pas forcément l'égoïsme. Entre accepter d'oeuvrer pour Dieu et se prendre pour Dieu , je vous laisse vous-même conclure qu'elle est la position la plus humble.

L'égoïsme est l'une des caractéristiques de la croyance en l'ego.
"Ego est un substantif tiré du pronom personnel latin (moi/je). Il désigne généralement la représentation et la conscience que l'on a de soi-même."

Ben oui, relisez la définition, l'ego n'est pas une croyance mais la représentation et la conscience que l'on a de soi-même. Il dépend de la conscience et du sentiment d'exister, rien à voir avec une croyance. Pour preuve, vous n'y croyez pas et pourtant vous l'exprimez dans toute sa splendeur régulièrement sur ce forum.
Vous ne comprenez pas que c'est un problème de conscience.

dims a écrit:


Citation :
Ok, mais qui subit le karma? Quelle individualité? Qui a l'illusion du "je"? Pourquoi parler de karma s'il n'y a aucune individualité pour le générer?

Le karma est autant illusoire que le "je".
Tant que le sentiment "je" existe il y a production de karma. Beaucoup pensent que le karma c'est quelque chose d'extérieur qui vient agir sur une entité mais c'est une erreur.
Le karma c'est le résultat des illusions latentes qui sont produites par la croyance "je". Pour être plus précis la croyance en "je" constitue divers attachements illusoires et ces attachements sont le karma. Plus il y a détachement de ces illusions plus le karma s'épure et plus le sentiment "je" s efface.

- Qui a le sentiment du "je"?
- S'il n'y a pas quelque chose d'extérieur à une entité, qui est l'entité?
- Qui a des illusions latentes?
- Qui croit au "je"
- Oú s'attachent ou sur quoi s'attachent les illusions?
- Qui se détache des illusions?


dims a écrit:

Citation :
"qui peut avoir le souvenir d'avoir souffert sur la croix, Bouddha ou le Christ?"

Encore une fois Bouddha ou Jésus sont les représentations illusoires que l'homme non réalisé se fixe.
Le Christ est Divin mais le Divin n'est pas le Christ voilà ce qui peut vous mettre sur la voie.
Du point de vue de la réalisation c'est à dire de Bouddha lui même ou de Jésus, il n y a plus de Bouddha et de Jésus. C'est pour nous qui cherchons qu'il y a Bouddha et Jésus.

- Si le Christ est divin mais que le divin n'est pas le Christ, qui est le Christ?
- Qui est le chercheur?
- Qui cherche la joie, la félicité et la paix? Dieu? La chair? Le cerveau? Qui?

G.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Mer 24 Fév 2016, 12:40

C 'est tellement simple que c 'est devenu tres compliqué ,voici l 'enseignement du Bouddha "hier existe plus demain n 'existe pas,le penseur EST la pensée et la pensée EST le passé".
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2588
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Mer 24 Fév 2016, 13:23

philippe bis a écrit:
C 'est tellement simple que c 'est devenu tres compliqué ,voici l 'enseignement du Bouddha "hier existe plus demain n 'existe pas,le penseur EST la pensée et la pensée EST le passé".

Du coup le passé existe par la pensée.
Et la créativité, l'inspiration et la génialité dans tout ça?
Vous êtes sûr que ça vient du Bouddha? Vous avez une référence?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Mer 24 Fév 2016, 13:31

Gérard2 a écrit:
philippe bis a écrit:
C 'est tellement simple que c 'est devenu tres compliqué ,voici l 'enseignement du Bouddha "hier existe plus demain n 'existe pas,le penseur EST la pensée et la pensée EST le passé".

Du coup le passé existe par la pensée.
Et la créativité, l'inspiration et la génialité dans tout ça?
Vous êtes sûr que ça vient du Bouddha? Vous avez une référence?
C 'est un fait c 'est factuel et vous voulez une référence?Hier n 'existe plus oui ou non?
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2588
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Mer 24 Fév 2016, 14:00

philippe bis a écrit:
Gérard2 a écrit:
philippe bis a écrit:
C 'est tellement simple que c 'est devenu tres compliqué ,voici l 'enseignement du Bouddha "hier existe plus demain n 'existe pas,le penseur EST la pensée et la pensée EST le passé".

Du coup le passé existe par la pensée.
Et la créativité, l'inspiration et la génialité dans tout ça?
Vous êtes sûr que ça vient du Bouddha? Vous avez une référence?
C 'est un fait c 'est factuel et vous voulez une référence?Hier n 'existe plus oui ou non?

Il faut aller au-delà des mots. Hier peut très bien exister dans nos regrets et nos souvenirs, et demain peut exister dans la peur du futur. On est dans l'éternel présent lorsqu'on vit en paix, sans regret et sans peur. C'est le cas des sages, mais loin d'être le cas de tous. L'affirmer c'est très facile, mais être dans l'éternel présent est beaucoup plus difficile.

Par contre, j'aimerais bien que vous m'expliquiez le sens de "le penseur est la pensée et la pensée est le passé". Et quel est le lien avec l'éternel présent? Comme je vous ai écrit plus haut, si la pensée est le passé, alors le passé existe par la pensée. C'est pour cette raison que je doute que ce soit le Bouddha qui ait dit cela.

G.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Mer 24 Fév 2016, 14:33

Il faut aller au dela des mots vous dites mais vous semblez bien les apprécier... et incapable de repondre a une simple question par un oui ou un non...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2588
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Mer 24 Fév 2016, 14:56

philippe bis a écrit:
Il faut aller au dela des mots vous dites mais vous semblez bien les apprécier... et incapable de repondre a une simple question par un oui ou un non...

Relisez ma réponse, c'est à la fois oui et non. Hier n'existe plus dans le temps mais peut exister dans les regrets et les souvenirs. Le réel instant présent est hors du temps, ce n'est pas un non hier et un non demain, mais à la fois hier, aujourd'hui et demain.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2588
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Mer 24 Fév 2016, 19:25

dims a écrit:

Se prendre pour Dieu poserait un problème d'humilité si on identifierait Dieu à une individualité.

Dieu est absolu et est une individualité absolue, ou un ego absolu.

dims a écrit:

Mais ce n'est pas le cas, car dire tout est Dieu c'est reconnaître que tous ce qui nous entoure est identique à nous même. En revanche croire en une individualité immuable c'est en quelque sorte divinisé l'ego et cela peut effectivement apporter un gros manque d'humilité.

Vous êtes identique à un caillou? Je répète, le problème se situe au niveau de la conscience. Dieu n'est pas qu'un vulgaire substrat, il est substance et conscience (entre autres). Dieu est le tout et transcende le tout exactement comme l’homme est corps, âme et esprit tout en transcendant son corps, son âme et son esprit.

Il ne s'agit pas de diviniser l'ego, mais de rendre vivant l'ego par l'Esprit.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Mer 24 Fév 2016, 21:19

Citation :
- Qui a le sentiment du "je"?
- S'il n'y a pas quelque chose d'extérieur à une entité, qui est l'entité?
- Qui a des illusions latentes?
Ect...

Toutes ces questions se résume en une seule " Qui suis je ? ".

Qui est le "je" dans " je suis " ?
C'est tout simplement la pure conscience. La croyance en l'individu et en l'ego provient uniquement de la surimposition, la conscience s'identifie à ce qu'elle projette. Toute sorte d'individualité aussi subtile soit elle ( comme l'individualité spirituelle ) est une surimposition, tant qu'un fragment d'ego demeure il ne peut y avoir de réalisation.

Citation :
Dieu est absolu et est une individualité absolue, ou un ego absolu.

Dieu est une individualité absolue, ca n'a aucun sens...
L'ego se détermine dans la limitation, donc pour vous Dieu est absolument limité.

Citation :
Vous êtes identique à un caillou? Je répète, le problème se situe au niveau de la conscience. Dieu n'est pas qu'un vulgaire substrat, il est substance et conscience (entre autres).

Les pensées et le corps ne sont pas conscients et pourtant vous l'identifiez à la conscience.
C'est le conscient qui en fait l'expérience et c'est le même conscient qui anime tout. C'est à dire que c'est grâce au caillou qu'une pensée peut apparaître par exemple. Vous intégrez cela à tout les phénomènes et vous comprendrez que tout s'anime par le jeu de la conscience. Il n'y a pas de phénomène isolé qui existe par lui même, tout est interdépendant. Certain appel aussi cela l'effet papillon.

Il y a une analogie pour expliquer cela que reprend aussi Eric Tolone ( que vous semblez apprécier ).

Prenez une éponge qui est plongée dans l'océan.
Les alvéoles de l'éponge sont en mouvement grâce à l'eau, ce qui fait que certaines s'ouvrent quand d'autres se referment. Certaines prennent forment en se remplissant d'eau et d'autres disparaissent quand l'eau se retire. Et cette eau est précisément la même que l'eau de l'océan. Pour en revenir à Dieu c'est identique, il n y a aucune individualité intrinsèque tout est en essence Dieu.
Dieu est à la fois dans l'illusion la multiplicité ( les alvéoles ) et à la fois la vérité dans l'un ( c'est la même eau que l'océan qui compose les différentes alvéoles ).

Citation :
Dieu est le tout et transcende le tout exactement comme l’homme est corps, âme et esprit tout en transcendant son corps, son âme et son esprit.

Il ne s'agit pas de diviniser l'ego, mais de rendre vivant l'ego par l'Esprit

Vous reconnaissez vous même que l'homme est fait d'éléments non homme ( corps, âme et esprit ).
Ou est l'individualité homme si il n'est que le résultat d'éléments non homme ? On peut faire la même chose pour tout.
Le corps est fait d'éléments non corps ( bras, jambe, tête etc... ) donc ou est l'entité corps ? La tête est faite d'élément non tête ( cheveux, yeux, bouche etc...) donc ou est l'entité tête ?
L'âme est faite d'éléments non âme ( pensées, désirs, passion etc... ) donc ou est l'entité âme ? Tout est vacuité car tout est Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2588
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Mer 24 Fév 2016, 23:39

Dims, Dieu est absolument tout ce que l'on veut, absolument limité ou absolument illimité, illusion absolue ou objectivité absolue, là n'est pas le problème. Le problème est ce que nous sommes nous, pas Dieu.

La différence qu'il y a entre nous et un caillou c'est que nous nous pouvons en faire l'expérience, lui non. Et l'expérience que nous allons en faire dépend de notre niveau de conscience, tout se résume à cela.

Ce que nous sommes dépend donc directement de notre niveau de conscience. Si une conscience plus grande contient en elle une conscience plus petite cela signifie que la réalisation ne peut dépendre que d'une amplification constante de la conscience, jusqu'à parvenir à la pure conscience issue du vécu et de l'expérience.  

Vous dites:
Toutes ces questions se résume en une seule " Qui suis je ? ".

Qui est le "je" dans " je suis " ?
C'est tout simplement la pure conscience. La croyance en l'individu et en l'ego provient uniquement de la surimposition, la conscience s'identifie à ce qu'elle projette. Toute sorte d'individualité aussi subtile soit elle ( comme l'individualité spirituelle ) est une surimposition, tant qu'un fragment d'ego demeure il ne peut y avoir de réalisation.


Et puis? Est-ce qu'un être réalisé est conscient? Si oui, se souvient-il s'il a été crucifié? Si non, alors votre conscience pure n'est que néant.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2588
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Mer 24 Fév 2016, 23:52

dims a écrit:


Citation :
Vous êtes identique à un caillou? Je répète, le problème se situe au niveau de la conscience. Dieu n'est pas qu'un vulgaire substrat, il est substance et conscience (entre autres).

Les pensées et le corps ne sont pas conscients et pourtant vous l'identifiez à la conscience.
C'est le conscient qui en fait l'expérience et c'est le même conscient qui anime tout. C'est à dire que c'est grâce au caillou qu'une pensée peut apparaître par exemple. Vous intégrez cela à tout les phénomènes et vous comprendrez que tout s'anime par le jeu de la conscience. Il n'y a pas de phénomène isolé qui existe par lui même, tout est interdépendant. Certain appel aussi cela l'effet papillon.

Certes, mais vous oubliez de préciser qu'il ne s'agit pas d'une pleine conscience, mais d'une conscience limitée. C'est grâce au jeu des consciences limitées qu'apparait l'individualité. Mais attention, je parle toujours d'une individualité représentant une partie de la vérité et de la réalité absolue. C'est le degré des vérités assimilées qui détermine le niveau de conscience, bien sûr, pas ce qui est faux. Ça parait évident et pourtant je n'ai pas l'impression par rapport à vos réponses que vous ayez compris ce que j'entends par individualité spirituelle.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Jeu 25 Fév 2016, 00:08

Gérard,

Vous ne faites que reformuler votre conception sans prendre en compte l'argumentaire que je viens d'exposer.Car quand vous me répondez cela :
" Et puis? Est-ce qu'un être réalisé est conscient? Si oui, se souvient-il s'il a été crucifié? Si non, alors votre conscience pure n'est que néant. "
Je considère que vous êtes totalement passé à coté de ce que j'essaye de vous expliquer.

Je viens de vous dire que le sentiment d'individualité et de limitation provient de la surimposition. Pensez vous réellement que la conscience pure se limite en un corps et un mental ? Elle partout et en tout, pourquoi buttez vous sur le fait que des pensées doivent appartenir à une entité ?


Dernière édition par dims le Jeu 25 Fév 2016, 00:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Jeu 25 Fév 2016, 00:15

Gérard2 a écrit:
dims a écrit:


Citation :
Vous êtes identique à un caillou? Je répète, le problème se situe au niveau de la conscience. Dieu n'est pas qu'un vulgaire substrat, il est substance et conscience (entre autres).

Les pensées et le corps ne sont pas conscients et pourtant vous l'identifiez à la conscience.
C'est le conscient qui en fait l'expérience et c'est le même conscient qui anime tout. C'est à dire que c'est grâce au caillou qu'une pensée peut apparaître par exemple. Vous intégrez cela à tout les phénomènes et vous comprendrez que tout s'anime par le jeu de la conscience. Il n'y a pas de phénomène isolé qui existe par lui même, tout est interdépendant. Certain appel aussi cela l'effet papillon.

Certes, mais vous oubliez de préciser qu'il ne s'agit pas d'une pleine conscience, mais d'une conscience limitée. C'est grâce au jeu des consciences limitées qu'apparait l'individualité. Mais attention, je parle toujours d'une individualité représentant une partie de la vérité et de la réalité absolue. C'est le degré des vérités assimilées qui détermine le niveau de conscience, bien sûr, pas ce qui est faux. Ça parait évident et pourtant je n'ai pas l'impression par rapport à vos réponses que vous ayez compris ce que j'entends par individualité spirituelle.

Il n y a pas de conscience limitée.
La conscience limitée c'est juste ce conscient pure qui par identification à ses projections c'est limité.
Nous sommes uniquement cette conscience pure, la limitation vient du fait que l'on s'identifie et que l'on surimpose.
De la même façon que le cristal d'origine transparent prend la couleur rouge quand il se fixe sur le rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2588
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Jeu 25 Fév 2016, 01:13

dims a écrit:
Gérard2 a écrit:
dims a écrit:


Citation :
Vous êtes identique à un caillou? Je répète, le problème se situe au niveau de la conscience. Dieu n'est pas qu'un vulgaire substrat, il est substance et conscience (entre autres).

Les pensées et le corps ne sont pas conscients et pourtant vous l'identifiez à la conscience.
C'est le conscient qui en fait l'expérience et c'est le même conscient qui anime tout. C'est à dire que c'est grâce au caillou qu'une pensée peut apparaître par exemple. Vous intégrez cela à tout les phénomènes et vous comprendrez que tout s'anime par le jeu de la conscience. Il n'y a pas de phénomène isolé qui existe par lui même, tout est interdépendant. Certain appel aussi cela l'effet papillon.

Certes, mais vous oubliez de préciser qu'il ne s'agit pas d'une pleine conscience, mais d'une conscience limitée. C'est grâce au jeu des consciences limitées qu'apparait l'individualité. Mais attention, je parle toujours d'une individualité représentant une partie de la vérité et de la réalité absolue. C'est le degré des vérités assimilées qui détermine le niveau de conscience, bien sûr, pas ce qui est faux. Ça parait évident et pourtant je n'ai pas l'impression par rapport à vos réponses que vous ayez compris ce que j'entends par individualité spirituelle.

Il n y a pas de conscience limitée.
La conscience limitée c'est juste ce conscient pure qui par identification à ses projections c'est limité.
Nous sommes uniquement cette conscience pure, la limitation vient du fait que l'on s'identifie et que l'on surimpose.
De la même façon que le cristal d'origine transparent prend la couleur rouge quand il se fixe sur le rouge.

La conscience limitée est une conscience limitée par définition, elle n'a rien à voir avec un conscient pur ou une conscience pure. La limitation ne vient pas du fait que l'on s'identifie, mais du fait d'un manque de vérités assimilées qui détermine la qualité de la perception, donc la qualité de la conscience.

Ainsi, c'est exactement le contraire de ce que vous dites, vous faites erreur sur la cause et l'effet. La limitation ne vient pas du fait que l'on s'identifie, mais c'est l'identification qui vient de la limitation. Ce n'est pas la couleur rouge qui rend le cristal rouge, c'est la plus ou moins bonne capacité à percevoir les couleurs qui va permettre de voir une couleur (ce qui peut être rouge pour un tel peut-être orange pour un autre). Sinon vous tombez exactement dans le travers que parfois vous me reprochez, vous supposez l'existence objective de la couleur rouge.

En clair: Ce n'est pas l'incapacité à distinguer des formes qui engendre la myopie, mais la myopie qui a pour effet de mal distinguer les formes. C'est d'une évidence frappante et cela fait tomber tout votre discours comme un château de carte.

Donc, c'est parce qu'il y a limitation qu'il y a identification! La recherche du plaisir matériel, par exemple, est un manque de conscience, c'est à dire un manque de connaissance vécue.

Comme d'habitude on n'avance pas d'un pouce et comme d'habitude je ne suis pas d'accord, mais franchement pas d'accord. C'est même de pire en pire!


Dernière édition par Gérard2 le Jeu 25 Fév 2016, 02:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2588
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Jeu 25 Fév 2016, 01:36

dims a écrit:
Gérard,

Vous ne faites que reformuler votre conception sans prendre en compte l'argumentaire que je viens d'exposer.Car quand vous me répondez cela :
" Et puis? Est-ce qu'un être réalisé est conscient? Si oui, se souvient-il s'il a été crucifié? Si non, alors votre conscience pure n'est que néant. "
Je considère que vous êtes totalement passé à coté de ce que j'essaye de vous expliquer.

Je viens de vous dire que le sentiment d'individualité et de limitation provient de la surimposition. Pensez vous réellement que la conscience pure se limite en un corps et un mental ? Elle partout et en tout, pourquoi buttez vous sur le fait que des pensées doivent appartenir à une entité ?

L'Esprit est en tout et partout, pas la conscience. Je vous l'ai déjà écrit, un caillou est fait d'esprit, de substance divine indifférenciée, pas de conscience. Il vous manque des éléments important dans votre paradigme: L'Esprit en tant que substance divine indifférenciée, la conscience absolue (ou pure, mais ce n'est pas la vôtre) et la conscience individuelle. Ce n'est que lorsque vous intercalez la conscience individuelle entre l'Esprit pur (le cristal) et la chose perçue que l'Esprit pur (le cristal) se colore.

La conscience absolue ne peut exister que s'il existe une conscience miroir qui renvoie le reflet parfait de la conscience pure (ce reflet parfait ne peut être fait que de vérités). Ce n'est pas du tout une projection illusoire telle que parfois vous la décrivez, mais le reflet de ce qui est vrai et divin. Le vrai (qui peut se résumer à un sentiment plus ou moins fort d'Unité) a une existence réelle alors que le faux n'est qu'illusion. Ce n'est que de cette manière que vous pouvez arriver à la conclusion que Dieu existe. Tout réduire à une conscience pure que vous êtes incapable de définir ne peut qu'apporter confusion et incompréhension.

En ce qui concerne le souvenir des expériences, peut-être que l'exemple du Bouddha et du Christ n'est pas approprié. Si le karma est une réalité, voire une loi, vous n'arrivez en tout cas pas à expliquer à qui il appartient. Si ce n'est pas une réalité pour celui qui le vit, alors pourquoi s'y référer? Tout comme pourquoi parlez-vous de recherche de félicité s'il n'existe aucune entité pouvant l'éprouver?

Il n'y a pas des pensées qui appartiennent à une individualité, mais des consciences spirituelles limitées qui par leur sentiment d'exister constituent une individualité (même si d'un point de vue absolu cela demeure une illusion).
Ces consciences spirituelles ne sont rien d'autre que Dieu en phase d'apparition, elles reflètent Dieu en partie. Il ne s'agit pas de l'acceptation classique de l'individualité en tant que personne possédant des défauts et des qualités (que l'on nome aussi "âme").

De plus, comme je l'ai expliqué dans mon message précédent, c'est la conscience limitée qui crée l'individualité et l'identification, pas le contraire. Je vous répète (car vous ne lisez que très partiellement ce que j'écris), que la conscience limitée vient d'un manque de vécu et non d'une identification. Cette dernière est l'effet de la conscience limitée, pas la cause! Comment voulez-vous assimiler le fait que l'égoïsme isole, rend malheureux et fait souffrir si vous n'êtes jamais passé par l'expérience de la souffrance engendrée par l'égoïsme?

G.


Dernière édition par Gérard2 le Sam 27 Fév 2016, 01:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Jeu 25 Fév 2016, 13:04

Gérard2 a écrit:
dims a écrit:
Gérard2 a écrit:
dims a écrit:




Les pensées et le corps ne sont pas conscients et pourtant vous l'identifiez à la conscience.
C'est le conscient qui en fait l'expérience et c'est le même conscient qui anime tout. C'est à dire que c'est grâce au caillou qu'une pensée peut apparaître par exemple. Vous intégrez cela à tout les phénomènes et vous comprendrez que tout s'anime par le jeu de la conscience. Il n'y a pas de phénomène isolé qui existe par lui même, tout est interdépendant. Certain appel aussi cela l'effet papillon.

Certes, mais vous oubliez de préciser qu'il ne s'agit pas d'une pleine conscience, mais d'une conscience limitée. C'est grâce au jeu des consciences limitées qu'apparait l'individualité. Mais attention, je parle toujours d'une individualité représentant une partie de la vérité et de la réalité absolue. C'est le degré des vérités assimilées qui détermine le niveau de conscience, bien sûr, pas ce qui est faux. Ça parait évident et pourtant je n'ai pas l'impression par rapport à vos réponses que vous ayez compris ce que j'entends par individualité spirituelle.

Il n y a pas de conscience limitée.
La conscience limitée c'est juste ce conscient pure qui par identification à ses projections c'est limité.
Nous sommes uniquement cette conscience pure, la limitation vient du fait que l'on s'identifie et que l'on surimpose.
De la même façon que le cristal d'origine transparent prend la couleur rouge quand il se fixe sur le rouge.

La conscience limitée est une conscience limitée par définition, elle n'a rien à voir avec un conscient pur ou une conscience pure. La limitation ne vient pas du fait que l'on s'identifie, mais du fait d'un manque de vérités assimilées qui détermine la qualité de la perception, donc la qualité de la conscience.

Ainsi, c'est exactement le contraire de ce que vous dites, vous faites erreur sur la cause et l'effet. La limitation ne vient pas du fait que l'on s'identifie, mais c'est l'identification qui vient de la limitation. Ce n'est pas la couleur rouge qui rend le cristal rouge, c'est la plus ou moins bonne capacité à percevoir les couleurs qui va permettre de voir une couleur (ce qui peut être rouge pour un tel peut-être orange pour un autre). Sinon vous tombez exactement dans le travers que parfois vous me reprochez, vous supposez l'existence objective de la couleur rouge.

En clair: Ce n'est pas l'incapacité à distinguer des formes qui engendre la myopie, mais la myopie qui a pour effet de mal distinguer les formes. C'est d'une évidence frappante et cela fait tomber tout votre discours comme un château de carte.

Donc, c'est parce qu'il y a limitation qu'il y a identification! La recherche du plaisir matériel, par exemple, est un manque de conscience, c'est à dire un manque de connaissance vécue.

Comme d'habitude on n'avance pas d'un pouce et comme d'habitude je ne suis pas d'accord, mais franchement pas d'accord. C'est même de pire en pire!


Désolé Gérard mais votre discours est incompréhensible, c est d une extrème confusion.
C est dingue vous avez toujours ce besoin de me défier, c est un moyen de vous sentir exister ?

Bon passons les enfantillages.
Votre discours est confus car vous flirter constamment avec l ambiguïté. Vous dites la limitation vient créer l identification ?
Mais vous parlez de quoi ? Qui se limite ? La conscience pure ou l une des consciences issue de votre panoplie ? 

Si c est une conscience individuelle ca n a aucun sens car comment voulez vous qu une conscience qui est limitée par nature se limite ?

Si vous parlez de la conscience pure ca revient exactement au même de dire qu elle se limite parce qu elle s identifie ou qu elle s identifie parce qu elle se limite. C est exactement la même chose et vous parlez pour ne rien dire. Donc préciser votre pensée.

Ensuite je vous dis que si le diamant transparent se fixe sur le rouge il devient rouge. Donc comment le rouge peut il exister objectivement si sa nature réel est la transparence ?

Vous voyez le problème c est que par fierté vous refusez d admettre que les vrais doctrines sont justes. Comme vous ne voulez jamais avoir tord vous n avez jamais raison.
Vous êtes la seule personne sur ce forum à pouvoir dire tout et son contraire. Vous avez quand même réussi à dire depuis le début de cette discussion que l ego disparaissait progressivement et ensuite qu il y avait un absolu ego. On ne peut pas discuter avec vous sans que ca devienne n importe quoi tout simplement parce que vous refusez d avoir tord.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2588
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Jeu 25 Fév 2016, 13:25

dims a écrit:

Mais vous parlez de quoi ? Qui se limite ? La conscience pure ou l une des consciences issue de votre panoplie ? 

Si c est une conscience individuelle ca n a aucun sens car comment voulez vous qu une conscience qui est limitée par nature se limite ?


Dims, je vous l'ai dit, il vous manque des éléments fondamentaux dans vos théories qui les rendent, non pas incompréhensibles, mais totalement absurdes et incohérentes. Tant que vous limiterez Dieu à un substrat et tant que vous prendrez ce substrat pour une conscience pure vous n'y comprendrez jamais rien. Dans le substrat (ou dans l'Esprit) il y a le germe de la vie et le germe de la conscience. C'est l'ensemble hors du temps de la vie, du substrat (Esprit) et de la conscience qui est Dieu, pas le substrat ou le germe. La vie et la conscience doivent être réalisées pour réaliser Dieu.

Pour le moment, l'important c'est que moi j'y comprenne quelque chose, vous convaincre n'a aucune importance.

G.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Jeu 25 Fév 2016, 13:48

Gérard2 a écrit:
dims a écrit:

Mais vous parlez de quoi ? Qui se limite ? La conscience pure ou l une des consciences issue de votre panoplie ? 

Si c est une conscience individuelle ca n a aucun sens car comment voulez vous qu une conscience qui est limitée par nature se limite ?


Dims, je vous l'ai dit, il vous manque des éléments fondamentaux dans vos théories qui les rendent, non pas incompréhensibles, mais totalement absurdes et incohérentes. Tant que vous limiterez Dieu à un substrat et tant que vous prendrez ce substrat pour une conscience pure vous n'y comprendrez jamais rien. Dans le substrat (ou dans l'Esprit) il y a le germe de la vie et le germe de la conscience. C'est l'ensemble hors du temps de la vie, du substrat (Esprit) et de la conscience qui est Dieu, pas le substrat ou le germe. La vie et la conscience doivent être réalisées pour réaliser Dieu.

Pour le moment, l'important c'est que moi j'y comprenne quelque chose, vous convaincre n'a aucune importance.

G.

En gros vous n avez aucun argument.
Il n y a pas d incohérence vous refusez juste par l absurdité du " moi j ai raison " d accepter la cohérence c est différent. Tant mieux si vous arrivez à vous comprendre dans vos élucubrations, il y en a un au moins qui comprend ce charabia et c est déjà pas mal. Néanmoins comprendre la simplicité de la vérité est impossible pour vous. La conscience pure étant trop absorbée sur ses projections fait croire dur comme fer qu il y a une individualité spirituelle nommée Gérard.

Mais c est normal car il vous manque quelque chose de très important pour comprendre c est l expérience directe de la pure conscience. Tant que vous limiterez votre compréhension à vos pensées vous serez toujours dans le faux.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2588
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Jeu 25 Fév 2016, 16:27

dims a écrit:

Mais c est normal car il vous manque quelque chose de très important pour comprendre c est l expérience directe de la pure conscience. Tant que vous limiterez votre compréhension à vos pensées vous serez toujours dans le faux.

Dims, je peux vous plonger le nez dans votre absurdité avec une seule question:

Est-ce qu'un caillou est Dieu?

G.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Jeu 25 Fév 2016, 21:24

Gérard2 a écrit:
dims a écrit:

Mais c est normal car il vous manque quelque chose de très important pour comprendre c est l expérience directe de la pure conscience. Tant que vous limiterez votre compréhension à vos pensées vous serez toujours dans le faux.

Dims, je peux vous plonger le nez dans votre absurdité avec une seule question:

Est-ce qu'un caillou est Dieu?

G.

Un caillou est bien Dieu.
Et je vous ai expliquez plusieurs fois pourquoi mais en vain. Je vais donc vous l'expliquer autrement.

Quand la conscience pure s'identifie elle devient une vue étroite et limitée qui est la conscience individuelle.
Elle croit être le corps et les pensées. En faisant ainsi tout apparaît scindé et tout devient des concepts.
Le caillou par exemple est un concept qui n'existe pas réellement. Pour la conscience pure il n'y a pas de différence entre sujet et objet tout apparaît comme elle même.
Mais comme vous vous butez à interpréter la réalité avec cette vue étroite qui est le résultat de l'identification, alors forcément vous continuerez à vous identifier et à croire que le caillou est différent de vous même.
D'ailleurs cherchez qui vous êtes et vous verrez que vous êtes conscience pure et non les limitations qui naissent de l'identification. Toutes les identifications cesseront à force de chercher votre source et tout apparaîtra comme un.

"À présent, Râma, je vais t'enseigner le meilleur de ce qu'il y a à connaître afin que soit discréditée
ta croyance à l'existence séparée du monde, à savoir qu'il n'existe que le pur principe de la Conscience universelle, au-dessus de toutes les imaginations forgées par les hommes. [ ... ] C'est pourquoi, ô Râma, jamais il n'a existé, ni n'existe, ni n'existera de monde séparé. C'est la pure Conscience qui, venant à se manifester en tant que monde, déploie la  création en ellemême. (…)
Il est certain que la manifestation du monde visible ne consiste que dans la conception intérieure que nous en avons dans l'espace vide de la Conscience; et que la conscience que nous avons de « moi », « toi » et « lui » sont de fausses impressions dans notre esprit comme dans les contes merveilleux.
Ainsi ces montagnes, ces terres et ces mers, la révolution des jours et des nuits, des mois et des années, la connaissance que ceci est un éon et que ceci n'est qu'un instant, la connaissance que ceci est la vie et que ceci est la mort, tout ceci n'est que la conception [erronée] de notre esprit."


Deuxièmement depuis le début de cette conversation j'ai fais exprès de reprendre les termes et les analogies d'Eric Tolone sur la conscience pure. Car vous aviez dit précédemment que sa vue était la même que la votre ( pour vous donner autorité ), je n'ai rien dis et je n'ai fais que noter.  Sauf que je savais que je vous aurais au tournant ! Vous prouvez que ceci n'était qu'une énième manipulation pour vous apporter de la crédibilité et non une réelle ressemblance avec Eric Tonole. C'est intéressant vous utilisez les mêmes techniques que nos politiciens.

Je vous cite :

" Rien qu'Eric Tolone a déjà une approche semblable à la mienne, et pourtant le gars n'a pas l'air d'être particulièrement réalisé "



Donc je vous invite à écouter à partir des 32 minutes ou il nous parle de la conscience pure. C'est frappant comme il est à des années lumières de votre discours. Et on se demande alors qui tient des propos absurdes ? Et même qui manipule juste pour le soucis de sa personne et d'avoir raison ?
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Jeu 25 Fév 2016, 21:56

bonjours a tous,

vous parlez de conscience et
je voulais vous demander a tout hasard,
avez vous une connaissance a me partager (de façon simple) sur une éventuelle ("conscience" ou "intelligence" de l'herbe) ?
que ce soit du point de vu experience mystique (nde) , ou spirituelle, ou scientifique ou que sais je ...

est ce une chose possible? que l'herbe est une conscience? ou une intelligence...? ou rien ..?

merci.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Jeu 25 Fév 2016, 22:20

k11 a écrit:
bonjours a tous,

vous parlez de conscience et
je voulais vous demander a tout hasard,
avez vous une connaissance a me partager (de façon simple)  sur une éventuelle ("conscience" ou "intelligence" de l'herbe) ?
que ce soit du point de vu experience mystique (nde) , ou spirituelle, ou scientifique ou que sais je ...

est ce une chose possible? que l'herbe est une conscience? ou une intelligence...? ou rien ..?

merci.

Tout est animé par l'être et donc tout est sacré.
Pour savoir si l'herbe est conscience, il faut trouver ce qui est conscient en vous même et alors vous aurez la réponse.


Dernière édition par dims le Jeu 25 Fév 2016, 22:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Jeu 25 Fév 2016, 22:23

merci Dims...
mais, je vais étaler ma non compréhension sur votre intervention "réponse"...
ca veut dire oui ? ou non ? Shocked
conscience? pas conscience?
ou
intelligence? pas intelligence?
ou rien ?
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Jeu 25 Fév 2016, 22:41

k11 a écrit:
merci Dims...
mais, je vais étaler ma non compréhension sur votre intervention "réponse"...
ca veut dire oui ? ou non ? Shocked
conscience? pas conscience?
ou
intelligence? pas intelligence?
ou rien ?

Ce que vous identifiez comme conscience ou non conscience est un concept.
La véritable conscience c'est ce qui transcende les concepts d'existence et de non existence.

Vous avez une sensibilité végétarienne ou végétalienne ? Quel est le but de cette question ?
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Jeu 25 Fév 2016, 22:45

non !! rien a voir avec l'alimentation !!!

c'est plus d'orde "experience mystique" .... nde...

(et pendant cette experience il m'a "semblé" a un moment de l'experience ,  devenir la conscience d'un brin d'herbe....)?

est ce possible?
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Jeu 25 Fév 2016, 22:53

k11 a écrit:


(et pendant cette experience il ma "semblé" a un moment de l'experience ,  devenir la conscience d'un brin d'herbe....)

C'est exact !
Le conscient est à l'origine pur mais quand il s'identifie à des pensées et à un corps il vient créer une vision limitée et se croit séparer du monde qu'il projette. Quand il est libéré de cette limitation il se reconnaît en toute chose. Mais les choses n'apparaissent plus comme ceci ou cela mais comme lui même.
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Jeu 25 Fév 2016, 23:09

(quand il s'identifie à des pensées et à un corps il vient créer une vision limitée et se croit séparer du monde qu'il projette.)
oui et ca on le fait a chaque "instant" !

avec mes mots, quand Dieu ma kidnappé et fait cette grâce immense, j'y ai vu plein de chose, et je comprenais tout instantanément!
c'etait plus vrai que vrai !
les souvenirs j'en garde beaucoup, mais de retour sur terre, ils sont plus aussi nette...? il faut du temps pour délié tout ça... etrange?
c'est pas évident ....

en tout cas, merci Dims !!
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Jeu 25 Fév 2016, 23:19

k11 a écrit:
(quand il s'identifie à des pensées et à un corps il vient créer une vision limitée et se croit séparer du monde qu'il projette.)

oui et ca on le fait a chaque instant !

avec mes mots,
quand Dieu ma kidnappé et fait cette grâce immense, j'y ai vu plein de chose, et je comprenais tout instantanément!
c'etait plus vrai que vrai !
les souvenirs j'en garde beaucoup, mais de retour sur terre, ils sont plus aussi nette...? il faut du temps pour délié tout ça... etrange?
c'est pas évident ....

en tout cas, merci Dims !!




Les NDE sont des expériences proches de l'éveil cher k11. Certains Bouddhistes tibétains utilisent des techniques pour reproduire ce qui se passe au moment de la mort. Car à la mort la conscience pure ( immaculée ) se présente.

En tout cas la réhabilitation dans le monde des concepts doit vous paraître très fade à coté de cette expérience. Etant donné qu'il y a ré-indentification au corps et au mental la liberté que vous avez expérimenté doit rendre cette réalité extrêmement restreinte à présent ?
Tellement restreinte qu'elle vous en fait oublier la saveur.
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Jeu 25 Fév 2016, 23:37

c'est ça ... du moins au début !! pas facile !! jamais entendu parler de c'est truc avant! dur d'en parler aux proches :/ !! puisque dur de comprendre soit même tout ça...
Mais ! ...quelque temps plus tard j'ai eut la révélation du Christ !!
et mon conjoint a lui aussi été touché par le christ quelques mois plus tard Very Happy ! thumleft
donc ca aide beaucoup. :sts:

mais en revenche, aujourd'hui j'ai comme besoin d'etre sur que mes souvenirs de cette experience mystique, sont vrais... (pas pour la révélation du christ!!! mais pour l'experience mystique)... j'ai peur d'avoir des souvenirs "erroné" qui ce délirait de cette experience... voyez ? ^^

Merci beaucoup Dims !!!
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Jeu 25 Fév 2016, 23:56

k11 a écrit:
c'est ça ... du moins au début !! pas facile !! jamais entendu parler de c'est truc avant! dur d'en parler aux proches :/ !! puisque dur de comprendre soit même tout ça...
Mais ! ...quelque temps plus tard j'ai eut la révélation du Christ !!  
et mon conjoint a lui aussi été touché par le christ quelques mois plus tard Very Happy ! thumleft
donc ca aide beaucoup.  :sts:

mais en revenche, aujourd'hui j'ai comme besoin d'etre sur que mes souvenirs de cette experience mystique, sont vrais... (pas pour la révélation du christ!!! mais pour l'experience mystique)... j'ai peur d'avoir des souvenirs "erroné" qui ce délirait de cette experience... voyez ? ^^

Merci beaucoup Dims !!!

Oui je comprend pour donner une image c'est comme un rêve qui au réveil semble réel mais qui plus le temps passe et plus sa réalité s'évanouie.

Si vous êtes attiré profondément par le Christ il faut pratiquer la dévotion à chaque instant. Prenez du temps au calme de réciter le notre père avec ferveur et abandonner vous à lui. Et vous verrez qui si vous avez vraiment cette dévotion pour laisser Dieu être en vous, alors vous le trouverez. Pour laisser Dieu être en vous il faut savoir vous oublier.

Bonne nuit k11.
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Ven 26 Fév 2016, 00:10

dims a écrit:


Oui je comprend pour donner une image c'est comme un rêve qui au réveil semble réel mais qui plus le temps passe et plus sa réalité s'évanouie.

Si vous êtes attiré profondément par le Christ il faut pratiquer la dévotion à chaque instant. Prenez du temps au calme de réciter le notre père avec ferveur et abandonner vous à lui. Et vous verrez qui si vous avez vraiment cette dévotion pour laisser Dieu être en vous, alors vous le trouverez. Pour laisser Dieu être en vous il faut savoir vous oublier.

Bonne nuit k11.

exactement!
Merci beaucoup pour ce partage Dims....

bonne nuit .
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2588
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Ven 26 Fév 2016, 02:50

dims a écrit:
Gérard2 a écrit:
dims a écrit:

Mais c est normal car il vous manque quelque chose de très important pour comprendre c est l expérience directe de la pure conscience. Tant que vous limiterez votre compréhension à vos pensées vous serez toujours dans le faux.

Dims, je peux vous plonger le nez dans votre absurdité avec une seule question:

Est-ce qu'un caillou est Dieu?

G.

Un caillou est bien Dieu.


Et oui Dims, il est bien là votre problème, pour vous chaque phénomène et chaque objet pris séparément est Dieu. Or, chaque chose n'est pas Dieu, mais Dieu est en toute chose, et TOUTES les choses et TOUS les phénomènes sont Dieu, mais l'ensemble des choses et des phénomènes, pas chaque chose et chaque phénomène pris séparément.

Voir Dieu dans un caillou est une chose, mais faire d'un caillou, Dieu, ça en est une autre. Un caillou est fait de substance divine, mais n'a rien à voir avec une conscience pure qui est censée percevoir. Ce simple constat engendre tout un autre paradigme qui n'a plus rien à voir avec le vôtre: Dieu est à la fois substance et conscience. La conscience crée en modelant la substance.

Donc Dieu ne peut être le caillou; le caillou est en Dieu, mais Dieu est au-delà du caillou, car Dieu est à la fois substance et conscience, ce que le caillou n'est pas. Faire d'un caillou, Dieu, c'est séparer les choses et rendre absolu un caillou.

dims a écrit:
Quand la conscience pure s'identifie elle devient une vue étroite et limitée qui est la conscience individuelle.

La conscience pure est la conscience pure, elle ne s'identifie à rien. Je n'ai entendu nulle part dans la vidéo d'Eric Tolone qu'il affirmait que la conscience pure s'identifiait. Ce qui s'identifie c'est l'ego, le "je". "On" s'identifie à ceci, "on" s'identifie à cela, mais le "on" n'est pas la conscience pure, il n'est, justement, qu'une pure illusion et n'existe pas. Il y a donc forcément quelque chose d'autre qui s'intercale entre le cristal et la chose perçue.

Puisque vous m'avez renvoyé à une vidéo d'Eric Tolone, je vous invite à aller visionner celle-ci:
https://www.youtube.com/watch?v=55P-hYBJq5c

Vous verrez que c'est très loin de ce que vous vous comprenez de l'Advaita Vedanta.

Gérard


Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Ven 26 Fév 2016, 07:31

Vous n avez donc pas compris ce que j ai dis plus haut, quand je vous dis que pour la conscience pure les choses n apparaissent plus comme sujet et objet, ni comme des choses d ailleurs.
Dire ceci est un caillou est par avance une conception erronée. Le caillou n est qu un concept, une représentation limitée. Et vous construisez tout votre raisonnement sur ces concepts limitées qui ne sont pas la réalité. Quand vous aurez compris que de croire qu il y a une individualité séparée d un caillou est erroné, vous comprendrez que vous êtes dans un faux débat. Il n y a que cette conscience pure et rien d autre. Tout le reste sont des surimpositions qui donne l illusion que tout est séparé en différentes consciences, en différents objets, degré, phénomènes etc...
C est pareil pour l ego, le sentiment d ego se produit quand il y a surimposition, quand la conscience pure s est focalisée.


Pour Eric Tolone vous ne devez pas écouter ce n est pas possible. Il dit que tout est conscience pure c est à dire conscience sans contenue et quand cette conscience perçoit les phénomènes elle devient conscience avec contenue. Donc avec un minimum de bon sens on comprend que la conscience avec contenue est la conscience qui s est identifiée a l objet de perception donc il y a identification. Et il le dit très explicitement " pour l Advaita il n y a qu une seule et unique conscience ".De toute façon vous êtes tellement de mauvaise fois qu il pourrait dire ceci est vert et vous continuerez à affirmer qu il dit que ceci est rouge. Donc vous allez encore tordre le coup de ce pauvre Tolone pour ne pas admettre que vous avez tord.
Vous n êtes pas une personne sérieuse Gérard, on ne peut pas avoir de débat avec vous.
Donc écoutez continuer à croire qu il y a un individu et un caillou. Tout a été dit sur ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2588
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Ven 26 Fév 2016, 09:02

Dims, pour le moment allez visionner cette autre vidéo d'Eric Tolone, nous reparlerons de tout ça ensuite:

https://www.youtube.com/watch?v=55P-hYBJq5c

G.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2588
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Ven 26 Fév 2016, 09:10

dims a écrit:

Dire ceci est un caillou est par avance une conception erronée. Le caillou n est qu un concept, une représentation limitée.

Tout à fait. Et dire qu'un caillou c'est Dieu, c'est quoi? C'est pas une conception?

C'est l'idée que vous vous faites de Dieu et de la conscience pure qui est fausse. Certes, il y a une conscience pure, mais ce n'est pas celle que vous décrivez. Pour que nous puissions nous comprendre nous devons faire de la métaphysique et tenter de comprendre ce que peut être Dieu.

Avant d'aller visionner l'autre vidéo d'Eric Tolone vous pouvez toujours tenter d'aller prier un caillou.

A plus tard.
G.

Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Ven 26 Fév 2016, 10:39

Dieu EST toutes choses.
(je pense que sur ce point, bouddhisme et christianisme, ce rejoignent très bien.)

donc... un cailloux, fait "parti" de Dieu .

pour moi, un caillou n'est pas Dieu ... mais fait parti de Dieu. (puisque DIEU EST  ...  ""toutes choses"".)  

nous sommes tous, nous humains ou pas, des parties de Dieu, et en Lui et Par Lui, nous ne faisons plus qu'un.
Mais....!! tout en ayant en même temps, une individualité propre.


Dernière édition par k11 le Ven 26 Fév 2016, 15:34, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Ven 26 Fév 2016, 10:47

k11 a écrit:
Dieu EST toute chose.
(je pense que sur ce point, bouddhisme et christianisme, ce rejoignent très bien.)

donc... un cailloux, fait "parti" de Dieu .

mais pour moi, un caillou n'est pas Dieu... mais fait parti de Dieu. (puisque DIEU EST "toute chose".)

nous sommes tous , nous humains ou pas, des parties de Dieu, et en Lui et Par Lui, nous ne faisons plus qu'un.
Mais....!! tout en ayant en même temps, une individualité propre.

avec la différence quand même que dans le bouddhisme, il n'y a pas de Dieu.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?   Ven 26 Fév 2016, 11:03

oui !
ou du moins, il le nomme différemment je pense ... ?
enfin, si j'ai le bon traducteur ^^
comme : conscience pur; grand tout ; etc ... ?
(il est vrai que j'ai peu de notion en bouddhisme...)
(si vous pouviez confirmer, ou pas, svp, cher frères bouddhistes.)

il y a la prière, que nous avons en commun aussi...
et une certaine philosophie de vie... etc..

après.... au niveau du langage.... j'ai de la peine parfois a comprendre le sens des mots qui sont employé par chaque courant et chaque personne...  
idem dans le langage Catholique, au début !!
j'ai beaucoup eut a sortir le dico ... eucharistie ; troisième ciel ... etc ^^
et oui ! pour un chrétien qui a bercé avec ces mots, il comprends tout de suite... c'est simple !
pour moi... ^^ ... c'était pittoresque d'apprendre ces termes!
et c'est pas fini ^^ !!
Revenir en haut Aller en bas
 
Y a-t-il une ressemblance entre le bouddhisme et le christianisme ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 18 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les "Pères" de l'Eglise et la philosophie grecque
» Zen et "Yin et Yang" ?
» contre vérité: le nombre de convertis entre l'islam et le christianisme
» La notion de salut dans le bouddhisme et le christianisme
» Bouddhisme en occident

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: