DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jésus... de Nazareth?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
croyant



Messages : 11
Inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Jésus... de Nazareth?   Mer 08 Fév 2006, 22:11

J'ai lu il y a quelque temps qu'une confusion serait a l'origine du nom donner a Jésus, a savoir Jésus de Nazareth. Toujours d'après ce livre la ville de Nazareth n'aurait été construite que vers l'an 70 de notre ère donc bien après le décès de Jésus.

Son nom viendrait plutot du nom donner a une religion(ou secte) de l'époque du nom des nazaréens. Je croit que pour certains érudits de ce forum il n'est nul besoin de mentionner le nom du livre en question vous l'aurez surement deviner.

Ma question est très simple: qu'en pensez-vous?

Si cela est véridique alors d'ou viendrait réellement Jésus?

Les évangiles sont-elles crédible historiquement?
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Mer 08 Fév 2006, 22:34

Et c'est reparti pour un tour Very Happy

Lagaillette, ca c'est pour toi Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Scat



Masculin Messages : 1169
Inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Jeu 09 Fév 2006, 08:46

j'ai été à nazareth.
Des fouilles ont été faites sur place et une maison en particulier datant du 1er siècle étaient "vénéré" car entourer plus tard par une église byzantine....
Bon je crois qu'il faut être sérieux 5mn....soit on se base sur des faits historiques de gens sérieux soit on lit Da Vinci Code et autre exegète du genre Dusquesnes et là faut pas s'etonner de trouver de tout et surtout du n'importe quoi...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.linceul-turin.com
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Jeu 09 Fév 2006, 11:11

Faites qqes recherches sur le forum, croyant, et vous verrez que la question a été débattue maintes et maintes fois...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Ven 10 Fév 2006, 22:44

croyant a écrit:
J'ai lu il y a quelque temps qu'une confusion serait a l'origine du nom donner a Jésus, a savoir Jésus de Nazareth. Toujours d'après ce livre la ville de Nazareth n'aurait été construite que vers l'an 70 de notre ère donc bien après le décès de Jésus.

Son nom viendrait plutot du nom donner a une religion(ou secte) de l'époque du nom des nazaréens. Je croit que pour certains érudits de ce forum il n'est nul besoin de mentionner le nom du livre en question vous l'aurez surement deviner.

Ma question est très simple: qu'en pensez-vous?

Si cela est véridique alors d'ou viendrait réellement Jésus?

Les évangiles sont-elles crédible historiquement?

Cher Croyant,

Il est impossible que Nazareth ait été bâtie en 70 après Jésus Christ pour une raison simple:

C'est la date exacte de la destruction d'Israël et du massacre d'un tiers de la population par les Romains.

Un million 100 mille morts. Autant dire que les villages ont disparu à cette époque.

D'après les évangiles, Nazareth est un hameau (peut-être 10 à 20 maisons):

Citation :
Jean 1, 46 Nathanaël lui dit: "De Nazareth, peut-il sortir quelque chose de bon?"

_________________
Arnaud


Dernière édition par le Sam 11 Fév 2006, 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jean pierre



Messages : 176
Inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Sam 11 Fév 2006, 13:29

bonjour

j aimerais vous poser une question cher croyant

et si jamais on démontrait que ce que vous dite est vrai et que meme en plus que jésus ait eu des fréres et soeurs ,qu il ait eu des rapports avec Marie madeleine

cela changerait il votre foi ?
Revenir en haut Aller en bas
jasna-gora



Messages : 43
Inscription : 11/02/2006

MessageSujet: croire ?   Sam 11 Fév 2006, 19:09

coucou,

c'est moi Piotr .... l'exclu du parvis .... salut J-p, salut arnaud ....

bon je réponds .... je suis convaincu que jésus a eu des frères et des soeurs .... bof Marie de Magdala ...car Marie Madelaine, c'est une fiction .... r'lisez les évangiles et même si ... cela ne changerait rien à la foi que j'ai en Christ, vrai homme, vrai Dieu ...

me demande combien je vais tenir sur le forum sans me faire exclure .....llloooollllll ....

zavez vu le site de Zundel Maurice, ce théologien catholique extraordinaire !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cyberquebec.ca/zundel/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Sam 11 Fév 2006, 20:46

Citation :
me demande combien je vais tenir sur le forum sans me faire exclure .....llloooollllll ....

Cher Piotr, je vous assure, vous ne serez pas exclu pour une thèse.

Finalement je m'aperçois que l'exclusion n'a touché que des personnes ayant attaqué la charité qui règne dans ce forum.

Ne vous inquiétez pas. Il suffit d^'être amical et à l'écoute, même dans ce que vous soutiendrez de plus énorme.

Il est certain et même évangélique d'affirmer que Jésus a eu des frères.

Voici quelques textes:

Citation :
Jean 2, 12 Après quoi, il descendit à Capharnaüm, lui, ainsi que sa mère et ses frères et ses disciples, et ils n'y demeurèrent que peu de jours.

Citation :
Jean 7, 5 Pas même ses frères en effet ne croyaient en lui.

Citation :
Marc 3, 31 Sa mère et ses frères arrivent et, se tenant dehors, ils le firent appeler.
Marc 3, 32 Il y avait une foule assise autour de lui et on lui dit: "Voilà que ta mère et tes frères et tes soeurs sont là dehors qui te cherchent."
Marc 3, 33 Il leur répond: "Qui est ma mère? Et mes frères?"
Marc 3, 34 Et, promenant son regard sur ceux qui étaient assis en rond autour de lui, il dit: "Voici ma mère et mes frères.

On a même le nom de certains d'entre eux: Jacques en particulier.

Et la tradition orale la plus ancienne, écrite par saint isrénée, disciple de saint Polycarpe, disciple de saint Jean, dit que
Citation :
"Joseph, un homme veuf, avait des enfants quand il épousa Marie.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jean pierre



Messages : 176
Inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: croire ?   Dim 12 Fév 2006, 11:55

Citation :
bon je réponds .... je suis convaincu que jésus a eu des frères et des soeurs .... bof Marie de Magdala ...car Marie Madelaine, c'est une fiction .... r'lisez les évangiles et même si ... cela ne changerait rien à la foi que j'ai en Christ, vrai homme, vrai Dieu

je pense de plus en plus qu il y a deux façons d aborder la foi en Jésus,une façon toute humaine et une qui est spirituel

les médias ne se privent pas de vouloir démontrer a tout prix que Jésus a eu des fréres et des relations sexuel ,mais n'est ce pas la détourner l 'attention de ceux qui cherche ,car meme si c est important,cela n'est pas l'étentiel du message du Christ

c'est ce qui s'est passé avec le livre de l'abbé pierre,les médiats en mettant l'accent sur des points non stratégique ont volontairement occulté le reste du livre qui touchait et élevait l 'ame


Dernière édition par le Dim 12 Fév 2006, 11:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
jean pierre



Messages : 176
Inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: croire ?   Dim 12 Fév 2006, 11:57

un peu comme si avant de faire la messe vous alliez demander au prétre s'il était vierge
Revenir en haut Aller en bas
Nikator



Messages : 93
Inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Dim 12 Fév 2006, 12:16

Gardez Jésus dans votre esprit, tel que l'enseignent la Bible et l'Eglise romaine.

Jésus était pur et Marie était vierge.

Dieu ne saurait-il pas faire, ce que nos chercheurs font aujourd'hui, je veux dire, la procréation à partir d'une cellule ?

Ce n'est peut-être pas la méthode employée pour Marie, mais elle donne à réfléchir, d'autant que des anges l'ont visité, avant sa grossesse.

Si je me suis introduit dans ce topic, c'est pour dire que toute las datations sont fausses, même si je n'ai pas d'argument pour le prouver, au moins pour le moment.

Ne tombez pas dans les filets des racontars, il ne sont là que pour troubler les esprits.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Dim 12 Fév 2006, 12:48

Notre foi nous dit que Marie est restée vierge toute sa vie.

Elle ne manque pas d'argument traditionnels comme le fait que les frères de Jésus étaient des fils de Joseph.

Mais seule la foi peut en être sûr.

A l'heure de la mort, en voyant Marie, nous aurons la preuve dans ses yeux.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jasna-gora



Messages : 43
Inscription : 11/02/2006

MessageSujet: coucou   Dim 12 Fév 2006, 14:10

salut tout le monde,

virginité de la Vierge .... mais ma foi est en Christ .... pas en Marie .... alors laissons discuter ceux qui aiment discuter

l'Abbé Pierre ... j'ai lu son livre et je suis d'accord avec toi .... certes deux chapitres .... et les moins intéressants, par contre les autres chapitres ....là il y a matière à discussion car cela devient franchement intéressant !

je suis bien d'accord avec toi jean pierre .... les autres chapitres sont bien plus intéressants .... mais que voulez vous à part le sexe .... des pseudo déclarations que l'on falsifie car les chapitres de l'abbé Pierre nous parlent d'un vécu, mais d'un choix qu'il n'a pas renié même s'il s'est posé la question de ....

la presse n'aime que les scoops, les pseudo informations, l'audience ...bref le superficiel !

"La foi commence précisémeent là où s'arrête la pensée" Kierkegaard.

Ben non, la foi implique la pensée et l'acceptation que notre pensée est limitée et pour Marie .... comme le dit Arnaud ..." Mais seule la foi peut en être sûr.

A l'heure de la mort, en voyant Marie, nous aurons la preuve dans ses yeux."

Ceci dit, se poser des question ne remet pas en cause notre foi mais l'approfondi .

Saint Augustin (mon préféré) regardait un enfant qui avec une coquille voulait vider la mer ..et Augustin lui dit : "tu n'y arriveras pas" et l'enfant si j'arriverais avant que toi tu aies compris le mystère de Dieu. C'est peut-être une légende ....mais cela reflète notre quête de croyant !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cyberquebec.ca/zundel/
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Dim 12 Fév 2006, 14:23

Citation :
Saint Augustin (mon préféré) regardait un enfant qui avec une coquille voulait vider la mer ..et Augustin lui dit : "tu n'y arriveras pas" et l'enfant si j'arriverais avant que toi tu aies compris le mystère de Dieu. C'est peut-être une légende ....mais cela reflète notre quête de croyant !

Ca me fait penser à Saint Thomas d'Aquin qui, après son "illumination (appelons ca comme ca)", s'est rendu compte que tout son blabla ne servait à rien, au point qu'il n'a jamais terminé sa Somme...

J'en connais un qui doit bien se marrer là-haut, à lire tout ce qui se dit sur lui Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Dim 12 Fév 2006, 15:42

Un leçon d'humilité:

Le plus grand théologien du monde en sait moins sur le ciel qu'un enfant de cinq ans qui vient de mourir et a vu !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Dim 12 Fév 2006, 18:00

Bref ton forum ne sert à rien Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Dim 12 Fév 2006, 18:16

C'est vrai. Tout ce qui est passager disparaîtra, dit saint Paul, même l'Ecriture sainte, quand ce qui est définitif arrivera...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jasna-gora



Messages : 43
Inscription : 11/02/2006

MessageSujet: LOOOLLLL   Lun 13 Fév 2006, 11:53

et alors se pose la question, Laurent ..... pourquoi venir perdre son temps sur ce forum que tu considères qu'il ne sert à rien
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cyberquebec.ca/zundel/
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Lun 13 Fév 2006, 12:20

Laughing

Code:
"Joseph, un homme veuf, avait des enfants quand il épousa Marie.

Si c’est Polycarpe qui le dit que Joseph était veuf, ça doit être la vérité. Mais par où a-t-il bien pu savoir ça, le Polycarpe ?

Code:
Dieu ne saurait-il pas faire, ce que nos chercheurs font aujourd'hui, je veux dire, la procréation à partir d'une cellule ?

C’est pas qu’il ne « saurait pas » faire ; c’est simplement qu’il n’est pas aussi fou que ces « chercheurs ». Dieu, lui, laisse faire la nature qu’il a créée.

Code:
Notre foi nous dit que Marie est restée vierge toute sa vie.

Mais oui, Arnaud, tu sais bien que je partage la foi catholique sur ce point. Simplement je ne pense pas que c’est une affaire de gynécologie, mais plutôt un fait « spirituel ». Finalement, tu n’y crois pas tellement, au « spirituel ». Au fond, qui sont les plus « matérialistes « dans tout ça ?

Code:
le fait que les frères de Jésus étaient des fils de Joseph.

Et d’où le tiens-tu, ce « fait » ?

Code:
A l'heure de la mort, en voyant Marie, nous aurons la preuve dans ses yeux.

Je vais te faire une confidence, Arnaud. Je n’ai pas attendu l’heure de la mort ; je l’ai vu dans ses yeux, à Marie, qu’elle avait fait l’amour et qu’elle est restée vierge. Tu ne sais pas ce que c’est la virginité spirituelle ? Tu ne penses pas que je puisse avoir des "révélations" moi aussi ? Cette nuit encore, j'en ai eu une.

Code:
pourquoi venir perdre son temps sur ce forum que tu considères qu'il ne sert à rien

Salut « yasna gora ». Ton nom bizarre me rappelle une histoire :

« le pape est mort ; un nouveau pape est appelé à régner.
« Araignée, quel drôle de nom ! Pourquoi pas « coccinelle » ou « papillon » ?


Mais que de choses inutiles on fait dans la vie ! Si on ne voulait faire que des chose utiles, on resterait tranquillement dans son lit toute la journée.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Scat



Masculin Messages : 1169
Inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Lun 13 Fév 2006, 12:45

Citation :
Code:
"Joseph, un homme veuf, avait des enfants quand il épousa Marie.


Si c’est Polycarpe qui le dit que Joseph était veuf, ça doit être la vérité. Mais par où a-t-il bien pu savoir ça, le Polycarpe ?

Cela doit être dû à la Tradition qui s'est transmis depuis les premiers apôtres....
Un exemple : A Nazareth un tombeau juif était "vénéré" comme étant le tombeau du Juste , et qui est ce Juste ? --> Joseph.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.linceul-turin.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Lun 13 Fév 2006, 13:46

Citation :
Si c’est Polycarpe qui le dit que Joseph était veuf, ça doit être la vérité. Mais par où a-t-il bien pu savoir ça, le Polycarpe ?

Mieux que cela: Saint Polycarpe, Martyr, évêque de Smyrne (en Grèce) fut ordonné et formé par SAINT JEAN.

Saint Jean: Celui qui prit Marie chez lui... Very Happy

Citation :
Mais oui, Arnaud, tu sais bien que je partage la foi catholique sur ce point. Simplement je ne pense pas que c’est une affaire de gynécologie, mais plutôt un fait « spirituel ». Finalement, tu n’y crois pas tellement, au « spirituel ». Au fond, qui sont les plus « matérialistes « dans tout ça ?

Cher Lagaillette:

Je ne suis ni matérialiste, ni spiritualiste ici.

Je suis LES DEUX.

C'est cela l'incarnation. Une spécificité inventée par le Verbe éternelle: "Voici qu'une Vierge enfante", C'est VRAIMENT une Vierge... (pas seulement, dans son coeur, AUSSI dans son corps.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jasna-gora



Messages : 43
Inscription : 11/02/2006

MessageSujet: bon je me fais l'avocat du diable .....   Lun 13 Fév 2006, 16:45

Mieux que cela: Saint Polycarpe, Martyr, évêque de Smyrne (en Grèce) fut ordonné et formé par SAINT JEAN.

Saint Jean: Celui qui prit Marie chez lui...


bon je me fais l'avocat du diable ..... et qui te dit que Jean lui a dit que ....

pukel

j'aime pas les propos catholiques qui sont pas souvent orthodoxes !

lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cyberquebec.ca/zundel/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Lun 13 Fév 2006, 17:13

Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Lun 13 Fév 2006, 21:09

Laughing

Code:
et qui te dit que Jean lui a dit que ....

C'est l'histoire de l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme .......
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Lun 13 Fév 2006, 22:28

Dans ce cas, cher Lagaillette, vous devez certainement douter de l'existence des microbes. Vous avez vu des microbes de vos yeux vous?

vous êtes l'homme qui a cru un homme qui a cru un prof qui a cru un savant qui a vu des microbes...

Partis avec cette méthode, autant suprimer l'enseignement de l'histoire, de la géographie, de l'astronomie etc.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Lun 13 Fév 2006, 23:26

Laughing

La différence, Arnaud, c'est qu'il me suffirait de prendre un microscope, et je les verrais, les microbes.

Et les astronomes, de même que les historiens, ils ont des arguments autrement convaincants que les racontars de la Tradition.

Basketball
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
jasna-gora



Messages : 43
Inscription : 11/02/2006

MessageSujet: et ????   Ven 17 Fév 2006, 19:09

et ..... ??????

long silence ......

rambo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cyberquebec.ca/zundel/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Ven 17 Fév 2006, 20:08

Cher Lagaillette, donc la parole de Dieu, interprétée par son Eglise, vous paraît très peu digne de confiance.

Moins digne de confiance en tout cas, que votre propre vérification expérimentale. Ca me rappelle saint Thomas.

c'est tout à fait digne de respect.

Mais ce n'est pas la foi. C'est la raison.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: bon je me fais l'avocat du diable .....   Ven 17 Fév 2006, 22:06

jasna-gora a écrit:
Mieux que cela: Saint Polycarpe, Martyr, évêque de Smyrne (en Grèce) fut ordonné et formé par SAINT JEAN.

Shocked Very Happy

Faudra revoir votre géo et histoire mon ami. Smyrne est l'actuelle ville d'Izmir en Turquie, et non pas en Grèce. Elle fut prise par l'empire Ottoman en 1424, rendue à la Grèce en 1920, et reprise par Atatürk en 1922. Son nretour à la Turquie a été confirmé en 1923.

Et ce brave Polycarpe a fait des émules, puisque depuis nous avons "polyclinique", "Polyarthrite", "Polycopie", Polyvalence etc etc ...... Mr. Green :DD Mr. Green

Ça va ! Je sors.
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Ven 17 Fév 2006, 22:17

Shocked

Code:
donc la parole de Dieu, interprétée par son Eglise, vous paraît très peu digne de confiance.

Pourquoi, Arnaud, dites-vous toujours "son Eglise" comme si l'église catholique romaine était la seule église chrétienne ?
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Ven 17 Fév 2006, 22:26

lagaillette a écrit:
Shocked

Code:
donc la parole de Dieu, interprétée par son Eglise, vous paraît très peu digne de confiance.

Pourquoi, Arnaud, dites-vous toujours "son Eglise" comme si l'église catholique romaine était la seule église chrétienne ?

Very Happy

Lagaillette, c'est l'Eglise Catholique tout court qui est la seule véritable église. Catholique = Universel.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Sam 18 Fév 2006, 06:55

Interprétée par son Eglise signifie ici par le Magistère de son Eglise.

Il n'y a pas, dans aucune autre Eglise, de Magistère infaillible, y compris dans l'Eglise orthodoxe qui refuse cette théologie.

En conséquence, il est difficile d'avoir autre chose que des "opinions de haut niveau", dans le genre de celui des Docteurs de l'Eglise dans l'Eglise catholique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jasna-gora



Messages : 43
Inscription : 11/02/2006

MessageSujet: un peu comme dasn la science ...des hypothèses sur Dieu   Sam 18 Fév 2006, 09:07

comme nos fères orthodoxes disent ...des théologoumènes .....des vérités car la Vérité ....

Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cyberquebec.ca/zundel/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: un peu comme dasn la science ...des hypothèses sur Dieu   Sam 18 Fév 2006, 09:45

jasna-gora a écrit:
comme nos fères orthodoxes disent ...des théologoumènes .....des vérités car la Vérité ....

Mr. Green

C'est exactement cela. D'où les discussions perpétuelles entre les théologiens orthodoxes sur les points de théologie non définis dans les sept premiers Conciles oecuméniques.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Sam 18 Fév 2006, 11:04

Sad

Qu'est-ce que ça veut dire "théologoumènes" ?

Et pauvres "orthodoxes" qui n'ont pas droit au titre de détenteurs absolus de la Vérité !

Et pourtant ils ont une "doxa" "droite".
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Sam 18 Fév 2006, 13:24

lagaillette a écrit:
Sad

Qu'est-ce que ça veut dire "théologoumènes" ?

Et pauvres "orthodoxes" qui n'ont pas droit au titre de détenteurs absolus de la Vérité !

Et pourtant ils ont une "doxa" "droite".

Le théogoumène, c'est le Docteur de Dieu.

Chez les orthodoxes, lorsqu'une opinion est débattues entre les Docteurs, il n'y a pas une autorité suprème pour trancher au nom de Dieu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jasna-gora



Messages : 43
Inscription : 11/02/2006

MessageSujet: évidement   Sam 18 Fév 2006, 19:38

toutes nos discussions sont passionnantes ...mais Dieu est inconnaissable et non définissable ... parler de dogme de foi relève d'un esprit mythologique !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cyberquebec.ca/zundel/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: évidement   Sam 18 Fév 2006, 21:10

jasna-gora a écrit:
toutes nos discussions sont passionnantes ...mais Dieu est inconnaissable et non définissable ... parler de dogme de foi relève d'un esprit mythologique !

Un dogme n'est absolument pas une connaissance directe de l'Essence divine.

C'est juste une borne, écrite en langage humain, de ce que l'homme peut dire sur Dieu ici-bas.

Exemple de dogme, celui de Moïse: "Dieu est un".

On ne comprend rien à ce "UN" de Dieu, sauf qu'il n'y a pas DEUX Dieu.

Ne cherchez pas plus loin.

Dans la vision béatifique, après la mort, ce un se montrera tel qu'il est, infini, unique bouleversant.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Zeus



Messages : 2864
Inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Dim 29 Juil 2007, 15:01

Scat a écrit:
j'ai été à nazareth.
Des fouilles ont été faites sur place et une maison en particulier datant du 1er siècle étaient "vénéré" car entourer plus tard par une église byzantine....
Bon je crois qu'il faut être sérieux 5mn....soit on se base sur des faits historiques de gens sérieux soit on lit Da Vinci Code et autre exegète du genre Dusquesnes et là faut pas s'etonner de trouver de tout et surtout du n'importe quoi...

Le fait que ce lieu s'appelle aujourd'hui "Nazareth" ne prouve pas qu'il portait ce nom au Ier siècle, pas plus que l'existence d'habitats sur les sites de Cro-Magnon et de Mohenjo Daro ne prouvent que leurs habitants leur donnaient ces noms là il y a des milliers d'années.
Revenir en haut Aller en bas
http://christouislam.easyforumpro.com/index.htm
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Sam 30 Mai 2009, 03:53

Et toc !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Sam 30 Mai 2009, 06:14

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Et toc !

Rien n'est prouvé sur rien en histoire, du moins si vous cherchez une preuve mathématique.

Napoléon a-t-il existé ?

Lisez ceci :
Citation :

Napoléon n’a jamais existé !
« Il est temps de dévoiler la réalité, Napoléon n’a jamais existé. Toute la prétendue épopée napoléonienne ? Une fable pour les grandes personnes. L’homme ne vit pas que de pain. Il vit aussi de merveilleux. L’histoire ne se nourrit pas que d’événements. Il lui arrive aussi de puiser son aliment dans l’allégorie et la parabole. Et c’en est l’exemple le plus éclatant, que cette légende formée par l’inconscient collectif au début du XIXème siècle : la naissance, l’apogée et le déclin d’un être mythique nommé Napoléon.
L’humanité éprouve périodiquement le besoin de renouer avec la mythologie antique, qui fut le berceau de sa pensée et de sensibilité. Après les bouleversements de la Révolution, l’âme occidentale éprouva ce besoin. Elle forgea un symbole renouvelé du mythe solaire grec. Elle inventa des faits faux, afin de retrouver une fiction véritable. Elle créa l’imaginaire Napoléon. Napoléon ne fut pas un homme. Ce personnage n’a aucune réalité historique. Ce que j’avance, je le prouve. Je le prouve en dix points.

Premièrement : son nom.
Tout le monde sait que le soleil, c’est Apollon, ainsi nommé par les Grecs. La différence entre Apollon et Napoléon n’est pas grande. En effet, Apollon est le même mot qu’Apoléon. Appoluo et Apoléo sont deux verbes grecs qui signifient : perdre, tuer, exterminer. Or, on nous présente le prétendu Napoléon comme le plus grand exterminateur d’hommes de son temps.
Vous me direz : oui, mais dans Napoléon, il y a : Na. Soit, mais en grec, né ou nai constitue une grande affirmation. Nous pouvons traduire cette syllabe par : véritablement. D’où il suit que Napoléon signifie : véritablement Apollon.
Certes, ce personnage se nomme aussi Bonaparte. Mais comment interpréter Bonaparte, sinon par bonne partie, en opposition avec mala parte : mauvaise partie ? Il est donc absolument évident que Napoléon Bonaparte veut dire : l’astre dans la bonne partie ; Apollon, le soleil, quand il monte au firmament pour chasser les ténèbres.

Deuxièmement : sa naissance.
Apollon, suivant la mythologie grecque, naît dans une île de la Méditerranée : Délos. Ainsi a-t-on fait naître Napoléon dans une île méditerranéenne : la Corse. Vous observerez en outre qu’ayant voulu le faire régner sur la France, comme Apollon régna sur la Grèce, on a choisi la Corse dont la situation, par rapport à la France, est identique à celle de Délos par rapport à la Grèce.
Il est vrai que Pausanias donne à Apollon le titre de divinité égyptienne. Sans être né en Egypte, il y est un dieu. De même nous dit-on qu’en Egypte, où sa carrière commence, Napoléon fut considéré comme être surnaturel, ami de Mahomet, et reçut des hommages qui tenaient de l’adoration.

Troisièmement : sa mère.
On nous raconte que sa génitrice se nommait Loeticia. Il est clair que sous ce nom, qui signifie la joie, on désigne l’Aurore, dont la lumière enjoue la nature. L’aurore enfante au monde le soleil et lui ouvre, de ses doigts, les portes de l’Orient.
Dans la mythologie grecque, la mère d’Apollon se nomme Léto. Ainsi Loeticia a-t-il été choisi comme substantif du verbe loetor, ou de l’inusité loeto qui se traduit par : inspirer de la joie.
On prête enfin à la mère de Napoléon cette parole familière : « Pourvu que ça dure ! » C’est l’antique prière des hommes à l’astre du jour, afin qu’il continue de distribuer sur eux ses bienfaisants rayons.

Quatrièmement : ses sœurs.
Selon l’affabulation, ce Napoléon-le-Soleil, fils de Loeticia-l’Aurore, aurait eu trois sœurs. Ce sont évidement les trois Grâces qui, avec les Muses, font l’ornement et le charme de la cour d’Apollon, leur frère.
Tout cela est transparent. Poursuivons.

Cinquièmement : ses frères.
La légende veut que cette personnification de l’astre qui règne sur la terre ait eu quatre frères. Trois, dit-on, furent rois. Ce sont le Printemps, qui régit les fleurs, l’Eté qui fait les moissons, l’automne qui gonfle les fruits. Comme ces trois saisons tiennent leur puissance du Soleil, les trois frères de l’imaginaire Napoléon tenaient de lui leur trône, et ne régnaient que par lui. L’un ne fut point roi. Des quatre saisons, l’une ne règne sur rien : c’est l’Hiver.
Accordons cependant à l’Hiver la triste principauté des neiges et des frimas. Que trouvons-nous dans la prétendue histoire napoléonienne ? L’empire de l’Astre s’étant écroulé, le quatrième frère trouva un exigu refuge dans la principauté du village de Canino. Et Canino vient de Cani qui signifie : les cheveux blancs de la froide vieillesse.
Que découvrons-nous enfin dans l’affabulation ultime ? Quand il ne reste plus rien des trois belles saisons et que le soleil se trouve dans son plus grand éloignement, une invasion, venant du nord, décolore nos champs, nos campagnes, nos sillons, et recouvre tout de son manteau blanc. Ainsi, la légende évoque un drapeau blanc, qui aurait chassé un drapeau de diverses couleurs, après le retirement du fabuleux Napoléon. Il est facile de voir la concordance entre les rythmes solaires célébrés dans l’Antiquité, et les ingénieuses fables imaginées au XIXème siècle.

Sixièmement : ses femmes.
D’après le même système affabulatoire, Napoléon aurait eu deux épouses. Ainsi attribuait-on deux compagnes au Soleil : la Lune, selon les Grecs (Plutarque l’atteste) et la Terre, selon les Egyptiens. Avec la Lune, le Soleil n’eut point de postérité : c’est la première épouse stérile. De la Terre, il eut le petit Horus. C’est la seconde épouse de l’imaginaire Napoléon. Horus, né de la Terre fécondée par le Soleil, symbolise les produits de l’agriculture. Ainsi a-t-on placé la naissance du fils du prétendu Napoléon un 20 mars, à l’équinoxe de printemps.

Septièmement : son action politique.
Il s’agit d’une fable. C’est évidemment le serpent Python, terreur des Grecs, et qu’Apollon étouffa à peine sorti de son berceau. Voilà pourquoi l’on nous dit que Napoléon commença son règne en étouffant la Révolution. Que faut-il entendre par Révolution, dans cette légende ? Une chimère, un monstre. Au reste, révolution est emprunté au mot latin revolvo, qui indique bien le serpent enroulé sur soi. C’est le Python de ma mythologie antique.

Huitièmement : ses maréchaux.
Ce fabuleux guerrier aurait eu douze maréchaux en activité, et quatre en réserve. Les douze premiers, bien entendu, sont les douze signes du zodiaque, qui marchent sous les ordres du soleil et commandent chacun des armées d’étoiles. Les quatre autres sont les points cardinaux, immobiles au sein du mouvement général.

Neuvièmement : ses victoires et sa défaite.
On nous dit encore que Napoléon parcourut glorieusement les contrées du Midi. Mais, qu’ayant pénétré trop avant dans le Nord, il ne put s’y maintenir. Or cela caractérise parfaitement la marche du soleil. Après l’équinoxe de printemps, le soleil tente de gagner les régions septentrionales en s’éloignant de l’équateur. Mais, au bout de trois mois de marche,, il rencontre le tropique boréal qui l’oblige à revenir sur ses pas vers le Midi en suivant le signe du Cancer, ou de l’Ecrevisse, signe qui exprime la rétrogradation. C’est là-dessus que l’on a calqué l’imaginaire expédition vers le nord, vers Moscou, et la retraite qui s’ensuivit. Ses succès et ses revers ne sont que des allusions relatives au cours du soleil.

Dixièmement : son ascension et sa chute.
Enfin, chacun le sait, le soleil se lève à l’orient, se couche à l’occident. Il semble, pour les spectateurs des extrémités de la Terre, sortir le matin des mers orientales pour s’abîmer le soir dans les mers occidentales. C’est ce que nous devons entendre dans la légende selon laquelle l’empereur allégorique vint par la mer de l’Orient (l’Egypte) pour régner, et s’éteignit dans les mers occidentales (Sainte-Hélène) après un règne de douze années : les douze heures pendant lesquelles le soleil brille sur l’horizon.

Résumons-nous. A la lumière de la science des symboles, il est maintenant évident que la prétendue histoire de l’élévation, du déclin et de la chute d’un fabuleux personnage nommé allusivement Napoléon, est une résurgence du mythe solaire antique dans la mentalité moderne. Le prétendu héros historique est une figure allégorique dont tous les aspects sont empruntés à la religion apollinienne. Cela est prouvé par son nom, par le nom de sa mère, par ses trois sœurs, ses quatre frères, ses deux femmes, son fils, ses maréchaux et ses exploits. C’est prouvé par le lieu de sa naissance, par le temps qu’il employa à parcourir sa carrière, et par la région où il disparut.
Ce Napoléon Bonaparte, dont on a dit tant de choses, sur lequel on a tant écrit, n’a aucune sorte d’existence réelle. C’est une chimère, une parabole. En y accordant une croyance historique, vous avez été victime d’un quiproquo. Vous avez pris pour de l’histoire une mythologie du XIXème siècle, renouvelée de l’antique.

Maintenant, je vous dois une explication pour toutes ces élucubrations :

C’était un résumé d’un opuscule que quarante-cinq pages, imprimé à Agen en 1835, sans nom d’auteur. C’est une rareté bibliographique. Cet opuscule porte un titre mirifique : « Grand Erratum, source d’un nombre infini d’Errata ».

Les thèses de cet opuscule firent grand bruit à l’époque. Elles étaient, en effet, au cœur d’un débat philosophique et religieux essentiel. Ce débat n’est d’ailleurs pas clos. L’auteur est un ancien oratorien, puis magistrat. Un défenseur de la religion catholique, Jean-Baptiste Pérès. Croyait-il à ce qu’il écrivait ? Pas du tout. Son propos n’est pas de démontrer que Napoléon n’a pas existé. Mais de montrer, par l’absurde, que Jésus Christ a existé. Et donc que la religion est juste.

Pérès invente ce génial canular pour ridiculiser les esprits de son temps qui, à l’instigation des philosophes du XVIIIè siècle, nient la réalité du Nouveau Testament, et donc de Jésus. Pour ceux-ci, il s’agit simplement de la mythologie solaire antique, mise au goût juif. Ils s’inspirent de deux ouvrages, dont l’influence fut considérable : « L’origine de tous les cultes ou religion universelle », par Charles Dupuis (1794) et « Ruines ou Méditations sur les révolutions des empires », par François de Chasseboeuf, futur comte de Volney (1791).

L’origine de tous les cultes, pour ces auteurs et leurs disciples, c’est le culte de la Nature La religion universelle, c’est la religion du Soleil. Toutes les formes de religion ne sont que des aspects du culte solaire.

Voici ce qu’écrit Dupuis :
« Le christianisme n’est en réalité, que le culte de la Nature et celui du Soleil. Le héros des légendes connues sous le nom d’Evangiles est le même héros qui a été chanté avec beaucoup plus de génie dans les poèmes sur Bacchus, Osiris, Hercule, Adonis, etc. Quand nous aurons fait voir que l’histoire prétendue d’un dieu qui est né d’une vierge au solstice d’hiver, qui ressuscite à Pâques, c’est-à-dire à l’équinoxe du printemps, après être descendu aux enfers ; d’un dieu qui mène avec lui un cortège de douze apôtres dont le chef a tous les attributs de Janus ; d’un dieu vainqueur du Prince des Ténèbres, qui fait passer les hommes dans l’empire de la lumière et qui répare les maux de la nature n’est qu’une fable solaire, il sera aussi indifférent d’examiner s’il y a eu un homme nommé Christ, qu’il est d’examiner si quelque prince s’est appelé Hercule, pourvu qu’il reste démontré que l’être consacré sous le nom de Christ est le soleil, et que le merveilleux de la légende ou du poème a pour objet cet astre ; car alors il paraîtra prouvé que les Chrétiens ne sont pas les adorateurs du soleil. »

Phrase un peu longue. On en a le souffle coupé. L’Eglise elle-même en étouffa un peu. Et c’est pourquoi Pérès voulut lui redonner de l’air en montrant qu’avec des « symboles », on peut tout prouver. Par exemple que Napoléon n’a pas existé. Qu’il s’agit d’un erratum, source d’un nombre infini d’errata.

Pérès a retourné l’opinion. Avec le sourire. Ses quarante-cinq petites pages (10x6 cm) ont, pour un temps, eu raison des gros ouvrages de Dupuis et Volney.

Dispute philosophique bien plaisante, et plaise à Dieu que nos idéologues actuels se disputent de cette manière-là. On s’amuserait davantage. »

Extrait de Guy Breton et Louis Pauwels, « Histoires Magiques de l’Histoire de France ».

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Sam 30 Mai 2009, 16:13

Je connais ce texte. Mais Napoléon n'est pas un dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Mar 02 Juin 2009, 07:54

Et toc !

Évidement, tu es d'accord avec toi-même...

Zeus dit "JCMP.

salut
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5025
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Mar 02 Juin 2009, 08:20

Tourterelle a écrit:
Zeus dit "JCMP"

Ah ! Merci, je me disais bien que je connaissais cette réincarnation, mais je n'identifiais pas les chromosomes de son Karma. Maintenant, c'est fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Mar 02 Juin 2009, 10:23

Tourterelle a écrit:
Et toc !

Évidement, tu es d'accord avec toi-même...

Zeus dit "JCMP.

salut

Et revoici celle pour qui le mal est de ne pas penser comme elle.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Mar 02 Juin 2009, 10:57

Zeus a écrit:
Scat a écrit:
j'ai été à nazareth.
Des fouilles ont été faites sur place et une maison en particulier datant du 1er siècle étaient "vénéré" car entourer plus tard par une église byzantine....
Bon je crois qu'il faut être sérieux 5mn....soit on se base sur des faits historiques de gens sérieux soit on lit Da Vinci Code et autre exegète du genre Dusquesnes et là faut pas s'etonner de trouver de tout et surtout du n'importe quoi...

Le fait que ce lieu s'appelle aujourd'hui "Nazareth" ne prouve pas qu'il portait ce nom au Ier siècle, pas plus que l'existence d'habitats sur les sites de Cro-Magnon et de Mohenjo Daro ne prouvent que leurs habitants leur donnaient ces noms là il y a des milliers d'années.

Quand on étudie un peu la toponymie on voit très vite que les noms de lieux sont ce qui est de plus stable dans une langue donnée. Parce que le toponyme correspond à une caractéristique précise du lieu (forme, couleur... ) permettant un repérage facile. Et nos anciens n'avaient pas de raisons d'en changer dans les temps successifs.

Ceci étant il y a discussion autout du cas "nazareth".
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Mar 02 Juin 2009, 10:58

adamev a écrit:
Zeus a écrit:
Scat a écrit:
j'ai été à nazareth.
Des fouilles ont été faites sur place et une maison en particulier datant du 1er siècle étaient "vénéré" car entourer plus tard par une église byzantine....
Bon je crois qu'il faut être sérieux 5mn....soit on se base sur des faits historiques de gens sérieux soit on lit Da Vinci Code et autre exegète du genre Dusquesnes et là faut pas s'etonner de trouver de tout et surtout du n'importe quoi...

Le fait que ce lieu s'appelle aujourd'hui "Nazareth" ne prouve pas qu'il portait ce nom au Ier siècle, pas plus que l'existence d'habitats sur les sites de Cro-Magnon et de Mohenjo Daro ne prouvent que leurs habitants leur donnaient ces noms là il y a des milliers d'années.

Quand on étudie un peu la toponymie on voit très vite que les noms de lieux sont ce qui est de plus stable dans une langue donnée. Parce que le toponyme correspond à une caractéristique précise du lieu (forme, couleur... ) permettant un repérage facile. Et nos anciens n'avaient pas de raison d'en changer dans les temps successifs.

Ceci étant il y a discussion autout du cas "nazareth".
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Mar 02 Juin 2009, 16:16

Dans les Evangiles, les noms sont accompagnés de qualificatifs relatifs à la fonction du personnage dans l'histoire et non à son lieu de naissance.

Ainsi Jésus est appelé "le nazaréen" d'après la prophétie de Gn 49 où l'on trouve le titre "nazir d'entre ses frères".

Judas est dit Iscariote d'après une déformation du verbe SKR, livrer, car il livre Jésus.

Marie est dite Magdala d'après le vere "GDL", élever (des enfants), le préfixe m servant à former le participe.

Simon est dit de Cyrène car c'est à l'origine un personnage docète remplaçant Jésus sur la croix comme le bélier qui fut substitué à Isaac, et "qeren" signifie "corne" en hébreu.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Mar 02 Juin 2009, 16:32

Un peu péremptoires , ces affirmations .
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Jésus... de Nazareth?   Mar 02 Juin 2009, 16:56

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Dans les Evangiles, les noms sont accompagnés de qualificatifs relatifs à la fonction du personnage dans l'histoire et non à son lieu de naissance.

Ainsi Jésus est appelé "le nazaréen" d'après la prophétie de Gn 49 où l'on trouve le titre "nazir d'entre ses frères".

Judas est dit Iscariote d'après une déformation du verbe SKR, livrer, car il livre Jésus.

Marie est dite Magdala d'après le vere "GDL", élever (des enfants), le préfixe m servant à former le participe.

Simon est dit de Cyrène car c'est à l'origine un personnage docète remplaçant Jésus sur la croix comme le bélier qui fut substitué à Isaac, et "qeren" signifie "corne" en hébreu.

C'est marrant on retombe exactement sur le genre d'interprétations que pastiche le texte cité par Arnaud sur Napoléon.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
 
Jésus... de Nazareth?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» O MARIE DE NAZARETH
» MARIE de Nazareth (film)
» Le Martyr des martyrs, JÉSUS DE NAZARETH!
» Jésus de Nazareth pour nos jeunes !
» Nazareth est l'école de l'Evangile (II)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: