DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Comment la femme peut-elle redécouvrir sa féminité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Comment la femme peut-elle redécouvrir sa féminité ?   Mer 02 Déc 2009, 01:11

Comment la femme peut-elle redécouvrir sa féminité ?

Entretien avec Alice von Hildebrand

ROME, (ZENIT.org) - Dans un monde sécularisé, il est important de rappeler aux femmes que leur rôle de mère a une valeur infinie aux yeux de Dieu, affirme la femme du célèbre philosophe Dietrich von Hildebrand.

Alice von Hildebrand est également philosophe et est l'auteur de "The Privilege of Being a Woman" (Le privilège d'être une femme) (cf. Sapientia). Elle a expliqué à Zenit comment selon elle, toute femme peut trouver une force surnaturelle dans ce que le féminisme considère comme étant une faiblesse, et prendre Marie comme modèle de la féminité parfaite. Alice von Hildebrand a obtenu un doctorat en philosophie à l'Université de Fordham et est professeur émérite du Hunter College de la City University of New York.

"Le poison de la sécularisation a pénétré en profondeur dans notre société, explique Alice von Hildebrand. La pénétration a eu lieu par étapes. L'homme a été sa première victime : il s'est laissé convaincre de plus en plus que pour être "quelqu'un" il devait réussir dans la vie. Le succès signifie l'argent, le pouvoir, la célébrité, la reconnaissance, la créativité, l'esprit inventif, etc.
Beaucoup d'hommes ont sacrifié leur vie de famille pour atteindre ce but : ils rentraient à la maison pour se reposer ou s'amuser. Le travail était la partie sérieuse de leur vie. De nombreux mariages ont été détruits par cette attitude. Les femmes ont senti à juste titre qu'elles n'étaient que des appendices, une relaxation nécessaire. Les maris avaient peu de temps pour les échanges amoureux, puisqu'ils étaient trop occupés. Les enfants voyaient peu leur père. Le fait que les femmes souffrent n'était pas seulement compréhensible mais légitime".

"La chose étonnante, poursuit Alice von Hildebrand, est que le féminisme, au lieu d'aider les femmes à prendre davantage conscience de la beauté et de la dignité de leur rôle en tant que femmes et mères, et du pouvoir spirituel qu'elles peuvent exercer sur leurs maris, les a convaincues qu'elles aussi devaient adopter une mentalité "sécularisée" ; qu' elles aussi devaient entrer dans le monde du travail ; qu'elles aussi devaient prouver à elles-mêmes qu'elles étaient "quelqu'un" en obtenant des diplômes, en entrant en compétition avec les hommes sur le marché du travail, en montrant qu'elles étaient égales à eux, et quand l'opportunité se présentait, qu'elles pouvaient être plus malines qu'eux".

"Elles se sont laissées convaincre que féminité signifiait faiblesse, poursuit Alice von Hildebrand. Elles ont commencé à mépriser les vertus comme la patience, le désintéressement, le don de soi, la tendresse, et ont cherché à devenir comme les hommes en tout. (…) Elles sont devenues aveugles au fait que les hommes et les femmes, bien qu'égaux en dignité ontologique, ont été créés différents par choix de Dieu : homme et femme il les créa. Différents et complémentaires.
Chaque sexe a ses propres forces et ses propres faiblesses. Selon le plan admirable de Dieu, le mari doit aider sa femme à surmonter ces faiblesses afin que tous les trésors de sa féminité puissent s'épanouir pleinement, et vice versa".

"Combien d'hommes deviennent vraiment "eux-mêmes" grâce à l'amour de leurs femmes ? Combien de femmes sont transformées par la force et le courage de leur mari ? s'interroge la femme de Dietrich von Hildebrand.

"La tragédie du monde dans lequel nous vivons est que nous sommes devenus des apostats. Beaucoup ont abandonné les trésors qui nous ont été donnés par la révélation - le surnaturel", estime-t-elle.

"Le péché originel était essentiellement une attaque de la hiérarchie des valeurs : l'homme a voulu devenir comme Dieu, sans Dieu. La punition a été terrible : le corps de l'homme s'est révolté contre son âme. Aujourd'hui, ce renversement de la hiérarchie des valeurs va si loin que Peter Singer nie la supériorité de l'homme sur l'animal, et que l'on sauve les bébés des baleines pendant que l'on tue les bébés des hommes", explique-t-elle.

Alice von Hildebrand est convaincue que la soi-disant faiblesse des femmes peut devenir une source de force.

"Etant donné que du point de vue de la nature les hommes sont plus forts, non seulement parce qu'ils sont physiquement plus forts mais aussi parce qu'ils sont plus créatifs, plus inventifs et plus productifs, la plupart des grandes œuvres en théologie, en philosophie et dans les beaux arts ont été réalisées par des hommes. Ils sont les grands ingénieurs, les grands architectes. Mais le message chrétien dit que, sans nier la valeur de toutes ces inventions, elles ne sont que poussière et cendres comparé à tout acte vertueux. Puisqu'une femme de par sa nature, est maternelle - car toute femme mariée ou non, est appelée à la maternité biologique, psychologique ou spirituelle - elle sait de manière intuitive que donner, nourrir, prendre soin des autres, souffrir avec et pour eux - car la maternité implique la souffrance - a infiniment plus de valeur aux yeux de Dieu que de conquérir des nations ou d'aller sur la lune", affirme-t-elle.

"Lorsqu'on lit la vie de sainte Thérèse d'Avila ou de sainte Thérèse de Lisieux, on est frappé par le fait qu'elles font continuellement référence à leur "faiblesse". La vie de ces femmes héroïques - et il y en a beaucoup - nous enseigne que la conscience et l'acceptation de sa propre faiblesse, associée à une confiance sans limite dans l'amour et la puissance de Dieu, donne à ces âmes privilégiées une force extraordinaire parce que surnaturelle, poursuit-elle.

"La force naturelle ne peut pas se mesurer à la force surnaturelle. C'est pourquoi Marie, la femme bénie, est "aussi forte qu'une armée prête pour le combat". Et pourtant elle est appelée "clemens, pia, dulcis Virgo Maria". La force surnaturelle explique, comme l'indique Dom Prosper Gueranger dans "The Liturgical Year", que le diable craint cette humble vierge plus que Dieu car sa force surnaturelle, qui écrase sa tête, est plus humiliante pour lui que la force de Dieu.

"C'est pour cela que le Mauvais est aujourd'hui en train de lancer la pire des attaques qui aient été lancées contre la féminité au cours de l'histoire du monde. Se rapprochant de la fin des temps et sachant que sa défaite finale approche, il redouble d'efforts pour attaquer son grand ennemi : la femme. On lit dans la Genèse 3, 15 "Je mettrai une hostilité entre toi et la femme." La victoire finale appartient à la femme, comme on le voit dans la femme couronnée de soleil", explique Alice von Hildebrand.

"Le féminisme a commencé dans les pays protestants, pour la simple raison qu'ils avaient tourné le dos à la mère du Christ, comme si le Sauveur du monde devait se sentir privé de l'honneur donné à sa Mère bien-aimée. Marie - que l'Apocalypse entoure de tant de gloire - est le modèle des femmes. C'est en se tournant vers elle, en la priant et en contemplant ses vertus, que les femmes retrouveront le chemin de la beauté et de la dignité de leur mission", estime-t-elle.

"Marie nous a enseigné deux voies conduisant à la sainteté. La première : "Je suis la servante du Seigneur. Qu'il me soit fait selon ta parole". Ceci indique que la mission de la femme est de se laisser féconder par la grâce, la sainte réceptivité. La deuxième : "Faites tout ce qu'il vous dira". C'est le saint programme que l'Eglise nous offre. Il est évident que si les femmes comprenaient ce message, le mariage, la famille et l'Eglise surmonteraient la crise terrible que nous traversons. Comme le dit la liturgie, "Dieu a mis le salut entre les mains d'une femme", conclut Alice von Hildebrand.

http://www.zenit.org/article-6874?l=french
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Comment la femme peut-elle redécouvrir sa féminité ?   Mer 02 Déc 2009, 01:49

"Marie nous a enseigné deux voies conduisant à la sainteté. La première : "Je suis la servante du Seigneur. Qu'il me soit fait selon ta parole". Ceci indique que la mission de la femme est de se laisser féconder par la grâce, la sainte réceptivité. La deuxième : "Faites tout ce qu'il vous dira". C'est le saint programme que l'Eglise nous offre. Il est évident que si les femmes comprenaient ce message, le mariage, la famille et l'Eglise surmonteraient la crise terrible que nous traversons. Comme le dit la liturgie, "Dieu a mis le salut entre les mains d'une femme", conclut Alice von Hildebrand.


I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you

En tant que femme et mère, je ne peux que prier et crier le nom de Marie au nom de toutes ces femmes qui ont reçues un mauvaise image de la femme de par leur mère, souvent dûe à une mauvaise interprétation et incompréhension. :stefamille:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment la femme peut-elle redécouvrir sa féminité ?   Mer 02 Déc 2009, 15:54

Voir les écrits d'Hildegard von Bingen sur le sujet
Revenir en haut Aller en bas
roll



Masculin Messages : 533
Inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: Comment la femme peut-elle redécouvrir sa féminité ?   Mer 02 Déc 2009, 16:31

Citation :
Etant donné que du point de vue de la nature les hommes sont plus forts, non seulement parce qu'ils sont physiquement plus forts mais aussi parce qu'ils sont plus créatifs, plus inventifs et plus productifs, la plupart des grandes œuvres en théologie, en philosophie et dans les beaux arts ont été réalisées par des hommes. Ils sont les grands ingénieurs, les grands architectes.

N'importe quoi...

Pourquoi vouloir toujours combattre un extrême par un autre extrême? Parce que là c'est simplement faux. Si les femmes ont moins été présentes dans ces choses là, c'est à cause de la domination faite par les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
http://freesciences.be
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Comment la femme peut-elle redécouvrir sa féminité ?   Mer 02 Déc 2009, 17:32

roll a écrit:
Citation :
Etant donné que du point de vue de la nature les hommes sont plus forts, non seulement parce qu'ils sont physiquement plus forts mais aussi parce qu'ils sont plus créatifs, plus inventifs et plus productifs, la plupart des grandes œuvres en théologie, en philosophie et dans les beaux arts ont été réalisées par des hommes. Ils sont les grands ingénieurs, les grands architectes.

N'importe quoi...

Pourquoi vouloir toujours combattre un extrême par un autre extrême? Parce que là c'est simplement faux. Si les femmes ont moins été présentes dans ces choses là, c'est à cause de la domination faite par les hommes.

Ne serait-ce pas plutôt parce que Dieu a fait la femme différente de l'homme? Et puis certaines femmes ont été de grandes saintes, même si elles n'ont pas construites de basiliques ou peint de grands tableaux religieux. Dieu a fait l'homme et la femme avec leurs différences mais pour qu'ils ne forment qu'une seule chair. Et le fruit de leur union est bien plus grand que la plus grande basilique ou la plus belle fresque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment la femme peut-elle redécouvrir sa féminité ?   Sam 05 Déc 2009, 11:21

Pour moi, l'émancipation de la femme est un évènement récent, et pour l'instant elle est en phase d'apprentissage.
Je pense que c'est pour cela que la femme doit élaborer une identité correspondante, alors que pour l'instant, il est vrai, et c'est un sujet hyper-polémique, pour moi la femme est un peu dans le flou artistique, avec des tendances de masculinisation, de libertinage ou encore d'illusion face à des situations qu'elle comprends mal, et dont elle ne cherche pas à élaborer des comportements adaptés.
En attendant, les hommes galèrent..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment la femme peut-elle redécouvrir sa féminité ?   Sam 05 Déc 2009, 13:45

bonjour a tous

suis-je tombe dans une faille spatio-temporelle???

suis-je bien en 2009??? geek
Revenir en haut Aller en bas
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Comment la femme peut-elle redécouvrir sa féminité ?   Sam 05 Déc 2009, 15:27

romuald1972 a écrit:
Pour moi, l'émancipation de la femme est un évènement récent, et pour l'instant elle est en phase d'apprentissage.
.
????????????????? AH bon ?
Caesor

tout est relatif.

Einstein
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment la femme peut-elle redécouvrir sa féminité ?   Dim 06 Déc 2009, 14:49

caesor a écrit:
romuald1972 a écrit:
Pour moi, l'émancipation de la femme est un évènement récent, et pour l'instant elle est en phase d'apprentissage..
????????????????? AH bon ?
tout est relatif.
Einstein
Oui mais pas tant que ça
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Comment la femme peut-elle redécouvrir sa féminité ?   Lun 07 Déc 2009, 02:24

Comment la femme peut-elle redécouvrir sa féminité ?

A part le dictat d'un certain microcosme composé de post-soixante-huitards égalitaristes politico-pseudo-philosophico-médiatico-progressistes envahissants, la question se pose-telle vraiment ?

En fait, le vrai problème se pose plutôt en ces termes : une femme ne peut découvrir sa féminité qu'en retrouvant l' "homme" !

Mais : où sont les hommes ?

Nous vivons dans un monde d' "assistés" où l'homme "mâle" ne joue plus sont rôle, et les "modèles" comportementaux politico-médiatiques imposés que nous proposent nos références "que le monde entier nous envie" (Jack Lang, Fred Mitterand et autres briseurs de biscottes) - "quand ils en ont, c'est pas les leurs... -", n'engage évidemment pas la femme à retrouver sa féminité.

Aujourd'hui, on demande aux hommes, sous prétexte d' "égalitarisme" (?) d'être plus "femmes" que les femmes, et aux femmes, pour les mêmes raisons d'être plus "hommes" que les hommes (en fait la raison n'a rien à voir là dedans, il s'agit plutôt d'un problème de pathologie mentale due à une perte de repère et donc d'identité).

"Il est contraire à tout discernement de soumettre les femmes et les hommes à la même règle, d’imposer aux faibles les même charges qu’aux forts. On ne place pas sous le même joug la génisse et le taureau, parce qu’il est contre l’équité et le bon sens d’imposer de pareilles tâches à ceux à qui la nature n’a pas donné des forces identiques".
Héloïse
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Comment la femme peut-elle redécouvrir sa féminité ?   Mar 08 Déc 2009, 00:14

L'abbé Pagès parle du rôle de la femme dans le couple:

http://gloria.tv/?media=30556
Revenir en haut Aller en bas
 
Comment la femme peut-elle redécouvrir sa féminité ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment la femme peut-elle redécouvrir sa féminité ?
» Olivier Derain - Une femme peut-elle se maquiller et porter des bijoux ?
» une femme peut elle demander le divorce?
» Le femme peut-elle enseigner ? Officiellement non. Officieusement oui.
» la femme peut elle danser?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: