DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Suisse: L'église juge la démocratie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
adamev



Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Jeu 03 Déc 2009, 23:13

TOBIE a écrit:
Bonsoir a tous
je n'ai jamais lu le coran jusqu'a present;mais vos post sur une religion politique m'interpelle
quelqu'un pourrait il m'en donner les grandes lignes que je puisse me faire une idee
merci sunny

La ligne est simple. Dans le principe il n'y a pas de différence entre l'état et la religion. Aujourd'hui encore dans beaucoup de cas les responsables politiques sont aussi chefs religieux.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Jeu 03 Déc 2009, 23:17

-Julienne a écrit:
Paul a écrit:
-Julienne a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
-Julienne a écrit:

Il invoque le concile Vatican II qui, souligne-t-il, indique « clairement » qu'il est « licite pour toutes les religions de construire des édifices religieux, et les minarets sont des édifices religieux ».

Les évêques confondent religion et culture. Les musulmans doivent s'adapter et construire des mosquées sans minarets. Quand on vient habiter chez quelqu'un on prend garde de ne pas le heurter en s'imposant. Les musulmans sont français, certes, mais l'islam des minarets ne l'est pas. C'est une question de civilisation.

Ces naïfs ne se rendent même pas compte que ce sont eux qui livrent comme otages les chrétiens en terre musulmane en acceptant d'en faire un objet de négociation chez nous. Que croyez-vous que les pays musulmans feront, en s'apercevant qu'ils peuvent utiliser nos frères chrétiens pour faire monter les enchères et nous imposer l'islam ? C'est la version moderne de la conversion à coup de sabre.

Encore une fois, je le dis quel irrespect envers les évêques !

Tu as raté ta vocation Philippe très certainement ;)

Les évêques sont des humains comme nous et ne disent pas toujours de bonnes choses. Et on a le droit de dénoncer toute parole d'évêque contraire au bon sens ou à la doctrine catholique.


On se doit aussi d'obéir à l'Evêque et à l'Eglise avant de frotter la manche de quiconque....

Pas étonnant qu'il y a eu des guerres de religion... suffit de parcourir les forums lol!

Dans le dossier des minarets, doit-on opiner du bonnet à toute parole d'évêque qui semble prendre parti pour l'envahissement progressif de l'islam dans nos sociétés, alors que le catholicisme perd du terrain? Les évêques doivent défendre notre religion d'abord et proclamer l'Évangile aux peuples qui ne connaissent pas le Christ (c'est le devoir de tout fidèle aussi).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Jeu 03 Déc 2009, 23:19

Paul a écrit:
-Julienne a écrit:
Paul a écrit:
-Julienne a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
-Julienne a écrit:

Il invoque le concile Vatican II qui, souligne-t-il, indique « clairement » qu'il est « licite pour toutes les religions de construire des édifices religieux, et les minarets sont des édifices religieux ».

Les évêques confondent religion et culture. Les musulmans doivent s'adapter et construire des mosquées sans minarets. Quand on vient habiter chez quelqu'un on prend garde de ne pas le heurter en s'imposant. Les musulmans sont français, certes, mais l'islam des minarets ne l'est pas. C'est une question de civilisation.

Ces naïfs ne se rendent même pas compte que ce sont eux qui livrent comme otages les chrétiens en terre musulmane en acceptant d'en faire un objet de négociation chez nous. Que croyez-vous que les pays musulmans feront, en s'apercevant qu'ils peuvent utiliser nos frères chrétiens pour faire monter les enchères et nous imposer l'islam ? C'est la version moderne de la conversion à coup de sabre.

Encore une fois, je le dis quel irrespect envers les évêques !

Tu as raté ta vocation Philippe très certainement ;)

Les évêques sont des humains comme nous et ne disent pas toujours de bonnes choses. Et on a le droit de dénoncer toute parole d'évêque contraire au bon sens ou à la doctrine catholique.


On se doit aussi d'obéir à l'Evêque et à l'Eglise avant de frotter la manche de quiconque....

Pas étonnant qu'il y a eu des guerres de religion... suffit de parcourir les forums lol!

Dans le dossier des minarets, doit-on opiner du bonnet à toute parole d'évêque qui semble prendre parti pour l'envahissement progressif de l'islam dans nos sociétés, alors que le catholicisme perd du terrain? Les évêques doivent défendre notre religion d'abord et proclamer l'Évangile aux peuples qui ne connaissent pas le Christ (c'est le devoir de tout fidèle aussi).

Ce n'est pas à nous de dicter la conduite des évêques et de l'Eglise !

Eux connaissent les enjeux mieux que nous.

Sur ce très bonne nuit ! I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Jeu 03 Déc 2009, 23:23

-Julienne a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
franc_lazur a écrit:


« Et si c’est le cas, ironise-t-il, une mosquée doit alors ressembler à un chalet suisse et l’appel à la prière, le cas échéant, doit être fait du balcon avec un cor des Alpes ! » Mais il doute que cela garantirait l’intégration de l’islam dans la réalité helvétique. Pour lui, un minaret dans le paysage suisse ne serait pas un corps tellement plus étrange que le M de McDonald’s, « qui, pour beaucoup, semble avoir presque une force d’attraction religieuse ».



Et je note que Monseigneur envisage sans aucune gêne l'appel à la prière.



Les évêques qui se prononcent sur les minarets parlent précisément de choses totalement extérieures à l'Eglise catholique, et partant leur avis n'est pas moins criticable que celui de Jo le Clodo.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Jeu 03 Déc 2009, 23:27

-Julienne a écrit:

Ce n'est pas à nous de dicter la conduite des évêques et de l'Eglise !

Eux connaissent les enjeux mieux que nous.

Tiens donc et par quel miracle ?
Dans ce cas mettons en un à l'Elysée, remplissons-en l'Assemblée nationale et la Cour de cassation. Laughing

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Jeu 03 Déc 2009, 23:35

Je ne suis pas contre pour des lieux de prières, mais contre des minarets qui sont un symbole voulant dépasser nos clochers. faut pas se leurrer.
Et par respect pour tous les chrétiens qui sont persécutés.
Je vais faire appel à DON CAMILLO Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 00:57

-Julienne a écrit:
Géraud a écrit:
D'après le texte de franc-lazur,les catholiques suisses ont dû attendre trois siècles dans les cantons protestants pour bâtir des églises,et pourtant la religion qui a précédé le protestantisme était bien le catholicisme pendant des siècles : en témoigne la magnifique cathédrale romane de Genève,toujours confisquée par les protestants !

Dans ces conditions,je ne vois pas pourquoi les musulmans n'attendraient pas trois siècles avant de pouvoir construire des minarets ! Surtout que toutes les mosqués n'en n'ont pas !

Quant à Julienne,elle met toutes les religions sur un pied d'égalité,ce qui est évidemment incompatible avec la Foi chrétienne...Beaucoup actuellement perdent la foi sans s'en rendre compte !

Désolée Géraud, je mets la Foi en Dieu sur un pied d'égalité !

Nos frères Musulmans croient en un Dieu UNIQUE et l'Eglise appelle à un regard de respect et de dialogue envers eux...

Je suis en parfait accord avec l'Eglise.....

Et quand à Franc_lazur il connait bien les questions concernant l'Islam, il a écrit un essai très intéressant....

Je lui laisse le soin d'en parler lui-même !!!!

Mr. Green


Vous mettez toute Foi en Dieu sur un pied d'égalité,c'est bien ce que je pensais : Vous n'avez plus la Foi catholique !

Et arrêtez de dire :"Nos frères musulmans"! Cette récupération devient agaçante à la fin.
Quant à moi,je n'ai de frères que dans le Christ !

Enfin,je n'ai pas d'oeillères,j'essaye d'être lucide,c'est tout.
Je vois que par cette expression,vous n'hésitez pas à être agressive avec ceux qui ne sont pas de votre avis !

Depuis le début de cette discussion,vous n'avez même pas sorti un seul argument valable,ni aucun argument d'ailleurs !
ce n'est pas avec des sentiments d'une niaiserie confondante que l'on fait de la politique !
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 01:24

Bonjour,

bon sans être Suisse je comprend qu'ils veillent aussi a ne pas se faire manger tous cru , car ils sont peu nombreux pas un grand pays et vu la vitesse de progression de l'islam et le nombre d'enfants par famille , s'ils n'y veillent pas ils auront rapidement 30% de musulman chez eux.
l'islam étant comme elle est (on voit bien en France la manière de faire !) la Suisse deviendrait rapidement un Royaume genre pays du golf !

peut on se protéger d'une invasion islamique (ou autre) sans être nommé raciste ?
peut on dire non a l'entrée importante d'une communauté religieuse (assez intolérante) sans briser l'Amour du Christ ? car le coup de la démocratie et république si c'est que du légalisme , alors on ne peut empêcher personne d'entrer, quitte a se fair ebouffer tout cru.

ce qui me dérange c'est que les Suisses sont assez lucide pour se dire " si on commence là ensuite on ne pourra plus freiner car c'est un message d'ouverture trop fort" ils sont assez sage pour prévenir plutot que guérir ;
mais alors pourquoi dire oui au commerce d'arme qui est tout de même une négation de l'autre car faire du fric avec la vente d'arme ça c'est tout de même crasseux ! tout le monde est pour la paix mais tout le monde vend la mort !
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 01:44

Les minarets poussent et nos églises se vident...

Y a peut-être une raison ?

Peut-être que les chrétiens, et nous catholiques, on y est un peu aussi pour quelque chose ? scratch

Ceci dit, j'aime bien les minarets...
quand ils sont chez les autres... Laughing

Une mosquée ne nécessite pas forcément un minaret. Regardez la mosquée Al-Aqsâ à Jérusalem.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 06:59

Bonjour,
je crois comprendre pourquoi Julienne n'a pas de souci dans ses discussions avec ses frères musulmans : elle ne doit pas poser de questions qui fâchent, ou du moins qui questionnent... Ce qu'elle ne semble pas voir c'est que le problème, c'est que nos frères musulmans - qui effectivement croient au même Dieu, même s'ils récusent le Christ comme l'ignore Julienne - ne considèrent pas les chrétiens comme des frères. Ils les voient (dans de nombreux cas, il y a toujours pas mal d'exceptions, les soufis par ex.) comme des falsificateurs des textes, donc des menteurs, qui ont trahis ou modifié la Parole divine. Ils voient (là aussi avec d'heureuses exceptions) les chrétiens comme des "associateurs", des gens qui associeznt à Dieu d'autres "dieux", Jésus, l'Esprit saint, et même la vierge (chez les moins cultivés).
Cette hostilité essentielle à l'égard des chrétiens se manifeste de mille façons : agressions, persécutions... Combien d'Eglises vandalisées dont nos médias parlent à peine? C'est cela qui fait monter un rejet assez inquiétant (car injuste vis à vis de nombreux musulmans sécularisés ou spiritualisés) de l'islam, des mosquées et des musulmans.
Si les musulmans se comportaient comme les bouddhistes, y aurait-il tant de débts, questions, doutes, "islamophobies" etc.?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 07:10

Citation :
je crois comprendre pourquoi Julienne n'a pas de souci dans ses discussions avec ses frères musulmans : elle ne doit pas poser de questions qui fâchent
Et c'est bien mieux ainsi! Ces amis ne doivent pas être des islamistes, ne connaissent rien à la théologie catholique, et Julienne ne connait rien à l'islam.
Pourquoi dans ces conditions poser des questions qui fâchent ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 07:26

Pour en revenir au titre : Suisse: l'église juge la démocratie

Qu'est-ce que l'église ?

- l'église est une démocratie : une assemblée de chrétiens tous égaux en Christ
- l'église est une monarchie avec un Roi au Ciel et un roi sur terre
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 07:28

Ici, on entend sous le mot "Eglise" les autorités pastorales de l'Eglise.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 07:32

oui, en fait je dérivais volontairement, car je me suis déjà exprimé sur ceux-là.
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 07:39

Je trouve la Suisse vraiment très courageuse... Se n'était pas évident d'exercer leur droit à la libre expres​sion(démocratie) tout en affrontant un système de culpabilisation qui a été mit en place (subtilement depuis quelques années) par les musulmans extrémistes... Mais franchement, c'est un grand pas de fait..

:chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 09:09

Géraud a écrit:
-Julienne a écrit:
Géraud a écrit:
D'après le texte de franc-lazur,les catholiques suisses ont dû attendre trois siècles dans les cantons protestants pour bâtir des églises,et pourtant la religion qui a précédé le protestantisme était bien le catholicisme pendant des siècles : en témoigne la magnifique cathédrale romane de Genève,toujours confisquée par les protestants !

Dans ces conditions,je ne vois pas pourquoi les musulmans n'attendraient pas trois siècles avant de pouvoir construire des minarets ! Surtout que toutes les mosqués n'en n'ont pas !

Quant à Julienne,elle met toutes les religions sur un pied d'égalité,ce qui est évidemment incompatible avec la Foi chrétienne...Beaucoup actuellement perdent la foi sans s'en rendre compte !

Désolée Géraud, je mets la Foi en Dieu sur un pied d'égalité !

Nos frères Musulmans croient en un Dieu UNIQUE et l'Eglise appelle à un regard de respect et de dialogue envers eux...

Je suis en parfait accord avec l'Eglise.....

Et quand à Franc_lazur il connait bien les questions concernant l'Islam, il a écrit un essai très intéressant....

Je lui laisse le soin d'en parler lui-même !!!!



Vous mettez toute Foi en Dieu sur un pied d'égalité,c'est bien ce que je pensais : Vous n'avez plus la Foi catholique !

Et arrêtez de dire :"Nos frères musulmans"! Cette récupération devient agaçante à la fin.
Quant à moi,je n'ai de frères que dans le Christ !

Enfin,je n'ai pas d'oeillères,j'essaye d'être lucide,c'est tout.
Je vois que par cette expression,vous n'hésitez pas à être agressive avec ceux qui ne sont pas de votre avis !

Depuis le début de cette discussion,vous n'avez même pas sorti un seul argument valable,ni aucun argument d'ailleurs !
ce n'est pas avec des sentiments d'une niaiserie confondante que l'on fait de la politique !



j'ai envie de dire "mes frères Musulmans"


Sur ce, bonne journée sunny Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 09:14

« Les musulmans ne peuvent prétendre se doter de grandes mosquées en Allemagne tant que les pays musulmans n’accordent pas plus de liberté religieuse aux chrétiens », a estimé un évêque catholique allemand dans une interview publiée vendredi. Intervenant dans la controverse sur le projet de construction à Cologne d’une des plus grandes mosquées d’Allemagne, l’évêque d’Augsbourg, Mgr Walter Mixa, a affirmé au quotidien Rheinischen Post que les pays de culture chrétienne étaient en droit d’attendre une certaine mesure de réciprocité de la part des pays musulmans quant à la liberté de culte. « Dans les pays majoritairement musulmans, les chrétiens n’ont à ce jour quasiment pas le droit d’exister », a déclaré l’évêque.

« Si ceci ne change pas, on serait en droit en Allemagne de dire aux musulmans, en toute amitié: alors justement il n’y a pas lieu d’avoir de grandes mosquées, d’aspect ostentatoire, avec de hauts minarets, car il devrait suffire dans un pays de tradition de culture chrétienne pour les musulmans d’avoir des lieux de prière modestes », a-t-il déclaré.



L'évêque suisse ou l'évêque allemand ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 10:02

-Julienne a écrit:

j'ai envie de dire "mes frères Musulmans"


Sur ce, bonne journée sunny Very Happy


Et tu as raison , Julienne, car nous sommes tous frères EN CHRIST, car nous sommes tous les enfants ce Celui "par qui tout a été fait ..."


La fraternité, sans concession doctrinale, oui, mais la fraternité commence par s'accepter en frères !


Aucun Catholique ne pourra dire le contraire !


Bonne journée, ma soeur.

Bonne journée, soeurs et frères de DA.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 10:10

franc_lazur a écrit:
-Julienne a écrit:

j'ai envie de dire "mes frères Musulmans"


Sur ce, bonne journée sunny Very Happy


Et tu as raison , Julienne, car nous sommes tous frères EN CHRIST, car nous sommes tous les enfants ce Celui "par qui tout a été fait ..."


La fraternité, sans concession doctrinale, oui, mais la fraternité commence par s'accepter en frères !


Aucun Catholique ne pourra dire le contraire !


Bonne journée, ma soeur.

Bonne journée, soeurs et frères de DA.


OUI nous sommes tous frères EN CHRIST, les enfants de Dieu CREATEUR ! il n'est certes pas question de faire des concessions doctrinales.

Je suis d'accord avec ton message mon frère Franc,


Bonne journée à toi sunny fleur 6

Bonne journée à tous nos frères et soeurs de DA.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 12:22

Arnaud Dumouch a écrit:
Ici, on entend sous le mot "Eglise" les autorités pastorales de l'Eglise.

Il aurait fallu mettre "le clergé juge la démocratie".

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 12:24

franc_lazur a écrit:

Et tu as raison , Julienne, car nous sommes tous frères EN CHRIST, car nous sommes tous les enfants ce Celui "par qui tout a été fait ..."


La fraternité, sans concession doctrinale, oui, mais la fraternité commence par s'accepter en frères !

Si votre frère vient s'installer chez vous avec chaque jour une nouvelle exigence, vous êtes en droit de lui faire remarquer qu'il va trop loin.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 12:39

Citation :
OUI nous sommes tous frères EN CHRIST, les enfants de Dieu CREATEUR ! il n'est certes pas question de faire des concessions doctrinales.
Cette fois-ci vous tombez carrément dans l'hérésie.

Seuls les Chrétiens sont frères en Christ.

Les musulmans ne connaissent pas le Christ, mais un faux-semblant dénommé 'Issa, une coquille vide, un homme inconnaissable mais ayant réellement existé dans l'histoire, quelqu'un représentant la Personne du Messie et les tous espoirs attendus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 13:20

Philippe Fabry a écrit:
franc_lazur a écrit:

Et tu as raison , Julienne, car nous sommes tous frères EN CHRIST, car nous sommes tous les enfants ce Celui "par qui tout a été fait ..."


La fraternité, sans concession doctrinale, oui, mais la fraternité commence par s'accepter en frères !

Si votre frère vient s'installer chez vous avec chaque jour une nouvelle exigence, vous êtes en droit de lui faire remarquer qu'il va trop loin.


Je ne dirai rien sachant que chez lui, aux temps glorieux de la colonisation, j'ai bâti moult clochers plus hauts qeu les minarets : à Tanger, Rabat, Casablanca, pour ne citer que quelques villes .....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 13:27

franc_lazur a écrit:
Je ne dirai rien sachant que chez lui, aux temps glorieux de la colonisation, j'ai bâti moult clochers plus hauts qeu les minarets : à Tanger, Rabat, Casablanca, pour ne citer que quelques villes .....

Donc, vous admettez qu'avec les minarets, on a bien affaire à une colonisation. Idea
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 13:38

Citation :
Kafir a écrit:
franc_lazur a écrit:
Je ne dirai rien sachant que chez lui, aux temps glorieux de la colonisation, j'ai bâti moult clochers plus hauts qeu les minarets : à Tanger, Rabat, Casablanca, pour ne citer que quelques villes .....

Donc, vous admettez qu'avec les minarets, on a bien affaire à une colonisation. Idea


Thumright

Les villes suscitées comptent-elles tant de clochers? Je ne sais pas mais j'en doute.
D'ailleurs, les parties modernes de ces mêmes villes ont été largement bâties par les européens, qui n'ont rien touché à leurs quartiers anciens.
Qu'ont donc apporté les immigrés maghrébins dans nos villes? Qu'ont-ils construit? qui légitimerait la présence de leurs mosquées?

De plus je rappelle que la présence des français au Maghreb à l'origine, c'est la volonté (avec la bénédiction de toutes les puissances européennes d'alors) de mettre fin à la piraterie barbaresque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 13:40

nilamitp a écrit:
franc_lazur a écrit:
]OUI nous sommes tous frères EN CHRIST, les enfants de Dieu CREATEUR ! il n'est certes pas question de faire des concessions doctrinales.

Cette fois-ci vous tombez carrément dans l'hérésie.

Seuls les Chrétiens sont frères en Christ.

Les musulmans ne connaissent pas le Christ, mais un faux-semblant dénommé 'Issa, une coquille vide, un homme inconnaissable mais ayant réellement existé dans l'histoire, quelqu'un représentant la Personne du Messie et les tous espoirs attendus.

Nous sommes TOUS frères, Nilamitp, athées , Bouddhistes, animistes, Chrétiens .... , car tous créatures descendant des mêmes Adam et Eve !!!

Un des buts de la Révélation divine était, tu sembles l’ignorer !!! de nous apprendre que nous sommes tous frères, et c'est le récit de la création de l'homme ("un seul premier homme'), récit à peu près identique dans la Bible et le Coran. Ensuite il fallait bien que Dieu utilise de la "pédagogie" pour nous faire accepter ce fait et Sa volonté : nous devons traiter tous les autres comme des frères. Il s'est donc d'abord adressé à un peuple choisi, un peuple pas meilleur que les autres , certes, mais c'est celui-là qu'Il a choisi, avec un message d'amour, entre Lui et ce peuple. Puis, 1800 ans environ après ABRAHAM, Il s'est adressé à l'humanité entière et ce fut Jésus, qui a proposé cette alliance d'amour entre Dieu et toute l'Humanité. Telle est du moins la conception chrétienne de la Révélation. Je n'ai fait, Nilamitp, que répondre à ton exclamation !!!.


Un Musulman me disait un jour :merci a toi franc que Dieu t'agrée et te place au paradis parmi les gens de bien car oui tu mon frére en Dieu comme tous croyants monothéiste.

ton frére kamal.amen.


Et je lui avais répondu :

MERCI, mon frère et ami Kamal. Oui, j'y crois. DIEU nous agréera tous en Son Paradis. Nous nous y retrouverons, quand notre heure sera venue, tous, Musulmans sincères, Chrétiens sincères, athées sincères, oui, nous nous retrouverons tous et quand je te retrouverai, cher Kamal, nous danserons de joie, MAIN DANS LA MAIN, AMIN !


Si un jour on pouvait faire un pique nique géant avec les musulmans, les chrétiens, les juifs les ... on se rendrait compte que nous avons les mêmes besoins, les mêmes problemes, et que nos larmes ont le même goût ... nos sourires la même lumière !


Enrico Macias, un Juif, chantait il y a une trentaine d'années :


ENFANTS DE TOUS PAYS

Enfants de tous pays, tendez vos mains meurtries
Semez l'amour et puis donnez la vie
Enfants de tous pays et de toutes couleurs
Vous avez dans le cœur notre bonheur

C'est dans vos mains que demain notre terre
Sera confiée pour sortir de notre nuit
Et notre espoir de revoir la lumière
Est dans vos yeux qui s'éveillent à la vie
Séchez vos larmes, jetez vos armes
Faites du monde un paradis

{Refrain}

Il faut penser au passé de nos pères
Et aux promesses qu'ils n'ont jamais tenues
La vérité c'est d'aimer sans frontières
Et de donner chaque jour un peu plus
Car la sagesse, et la richesse
N'ont qu'une adresse : le paradis

{Refrain}

Et puis le jour où l'amour sur la terre
Deviendra roi, vous pourrez vous reposez
Lorsque la joie couvrira nos prières
Vous aurez droit à votre éternité
Et tous les rires de votre empire
Feront du monde un paradis


AMEN
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 13:52

nilamitp a écrit:
Citation :
OUI nous sommes tous frères EN CHRIST, les enfants de Dieu CREATEUR ! il n'est certes pas question de faire des concessions doctrinales.
Cette fois-ci vous tombez carrément dans l'hérésie.

Seuls les Chrétiens sont frères en Christ.

Les musulmans ne connaissent pas le Christ, mais un faux-semblant dénommé 'Issa, une coquille vide, un homme inconnaissable mais ayant réellement existé dans l'histoire, quelqu'un représentant la Personne du Messie et les tous espoirs attendus.

Cher Nilamipt,

Jésus serait-il hérétique ?

Citation :
Jean 10, 16 J'ai encore d'autres brebis qui ne sont pas de cet enclos ; celles-là aussi, il faut que je les mène ; elles écouteront ma voix ; et il y aura un seul troupeau, un seul pasteur ;

Ah non ! Les brebis de Jésus ne sont pas nos frères ! ouf ! Jésus n'est pas hérétique !

Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 13:58

Karl a écrit:
Citation :
Kafir a écrit:
franc_lazur a écrit:
Je ne dirai rien sachant que chez lui, aux temps glorieux de la colonisation, j'ai bâti moult clochers plus hauts qeu les minarets : à Tanger, Rabat, Casablanca, pour ne citer que quelques villes .....

Donc, vous admettez qu'avec les minarets, on a bien affaire à une colonisation. Idea

.......................................
De plus je rappelle que la présence des français au Maghreb à l'origine, c'est la volonté (avec la bénédiction de toutes les puissances européennes d'alors) de mettre fin à la piraterie barbaresque.

En partie, mais partie, mais pas essentiellement.

Lu sur Wikipedia :


Sous la Troisième République, Jules Ferry, partisan actif voire zélé de l'expansion coloniale française, n'a pas caché ses intentions racistes lors de son intervention au Sénat le 28 juillet 1885 où il déclare ouvertement : « Les supérieurs ont le droit sur les inférieurs ».

« Mais il y a une autre forme de colonisation, c'est celle qui s'adapte aux peuples qui ont, ou bien un excédent de capitaux, ou bien un excédent de produits.[...] Les colonies sont pour les pays riches un placement de capitaux des plus avantageux.[...] Dans la crise que traversent toutes les industries européennes, la fondation d'une colonie, c'est la création d'un débouché… ». (Extrait du bulletin officiel du 28 juillet 1885).

Le parti colonial ou colonialiste fondé en 1890 par D'Arenberg, qui joua un rôle non négligeable surtout dans le développement de l'information et de propagande, avait pour but de recueillir les fonds nécessaires pour divers missions d'explorations, d'études ou de recherches. Le parti rassemblait notamment diverses formations dans la société française (banquiers, officiers, écrivains, syndicalistes, députés).

Après le règlement de leurs contentieux politiques, en particulier avec l'Allemagne (Coup d'Agadir), le « gâteau marocain » revient à l'Espagne et la France. Le Maroc cèdera de son autorité en signant une série de conventions, au profit des colonialistes, qui aboutiront au rétrécissement de l'indépendance du Maroc, considéré comme un lion en papier. La "colonisation" du Maroc est donc très particulière comparativement aux autres pays colonisés, étant d'une part sous protectorat français, et ayant subi, d'autre part, moins longtemps la présence française
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 14:21

Kafir a écrit:
franc_lazur a écrit:
Je ne dirai rien sachant que chez lui, aux temps glorieux de la colonisation, j'ai bâti moult clochers plus hauts qeu les minarets : à Tanger, Rabat, Casablanca, pour ne citer que quelques villes .....

Donc, vous admettez qu'avec les minarets, on a bien affaire à une colonisation. Idea


Euh, la colonisation elle a commencé bien avant...
Par exemple :
Carthage fut phénicienne, romaine, vandale, byzantine, arabe, française et désormais tunisienne !!!
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 14:30

Citation :
Arnaud Dumouch a écrit:
Karl a écrit:

La consécration de la Russie demandée à Fatima? JPII l'a faite, oui, mais pas comme il était demandé, pas au grand jour, devant le Monde, mais en catimini!

Cher Karl, seriez vous davantage au courant des pensées du Ciel que soeur Lucie de Fatima qui a affirmé que la seconde consécration de la Russie en a été parfaitement agréée ?


Sur le message de Fatima, "tout a été publié", avait déclaré Sœur Lucie en décembre 2001 à Mgr Bertone, qui était alors secrétaire de la Congrégation romaine pour la Doctrine de la Foi : elle mettait fin ainsi à des rumeurs persistantes. "La consécration désirée par Notre-Dame a été faite en 1984 et elle a été acceptée par le Ciel", précisait la voyante.

Soit, mais ça ne dit pas que c'est fait comme ND l'a voulu; l'agrément du Ciel ne le signifie pas non plus.
Et qu'avait-on besoin de la caution de la soeur? Le cardinal Bertone était donc si peu sûr de lui?
En 2001, on ne devait plus avoir de doutes: la Russie communiste avait éclaté depuis 10 ans...
Faire taire les cercles intégristes? Ils étaient donc si dangereux, qu'on ait besoin du secours d'une vieille femme nonagénaire?
Par ailleurs il existe d'autres témoignages contradictoires au sujet dela soeur et de son opinion; mais allez savoir ce qui est vrai...
J'observe ce que le monde devient, et je constate.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 14:30

franc_lazur a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
franc_lazur a écrit:

Et tu as raison , Julienne, car nous sommes tous frères EN CHRIST, car nous sommes tous les enfants ce Celui "par qui tout a été fait ..."


La fraternité, sans concession doctrinale, oui, mais la fraternité commence par s'accepter en frères !

Si votre frère vient s'installer chez vous avec chaque jour une nouvelle exigence, vous êtes en droit de lui faire remarquer qu'il va trop loin.



Je ne dirai rien sachant que chez lui, aux temps glorieux de la colonisation, j'ai bâti moult clochers plus hauts qeu les minarets : à Tanger, Rabat, Casablanca, pour ne citer que quelques villes .....


Il y avait des clochers à Tanger, Rabat, Casablanca avant qu'il n'y ait le moindre minaret, faudrait pas l'oublier non plus. Hippone n'était pas dans les Pays de Loire.

Mais pour en revenir au sujet : je suis tout à fait d'accord que les musulmans exercent leur culte en France, mais aux efforts d'une culture pour accueillir une religion qui ne fait pas partie d'elle (effort d'accueil qui est un fait) les musulmans doivent répondre par un compromis raisonnable, au moins pour un temps, en n'en exigeant pas trop d'un coup. C'est une question de savoir-vivre.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 14:59

Philippe Fabry a écrit:
franc_lazur a écrit:

Et tu as raison , Julienne, car nous sommes tous frères EN CHRIST, car nous sommes tous les enfants ce Celui "par qui tout a été fait ..."


La fraternité, sans concession doctrinale, oui, mais la fraternité commence par s'accepter en frères !

Si votre frère vient s'installer chez vous avec chaque jour une nouvelle exigence, vous êtes en droit de lui faire remarquer qu'il va trop loin.

sauf s'il exige les même avantage que toi avantage qu'on peut lui refuse s'il n'est pas vraiment ton frère mais ton invite . Le problème c'est ke la laïcité lui donne le statut de frère et non d'invite


Dernière édition par fredsinam le Ven 04 Déc 2009, 15:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 15:06

Jeb a écrit:
Les minarets poussent et nos églises se vident...

Y a peut-être une raison ?

Peut-être que les chrétiens, et nous catholiques, on y est un peu aussi pour quelque chose ? scratch

Évidement , le premier fautif c'est la loi de 1905

Citation :
Ceci dit, j'aime bien les minarets...
quand ils sont chez les autres... Laughing
Cette phrase n'est pas catholique . Lorsque la foi est vraiment catholique elle doit être animer d'un désir universel et pas seulement local ou national .
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 15:35

fredsinam a écrit:
Jeb a écrit:
Les minarets poussent et nos églises se vident...

Y a peut-être une raison ?

Peut-être que les chrétiens, et nous catholiques, on y est un peu aussi pour quelque chose ? scratch

Évidement , le premier fautif c'est la loi de 1905
Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire, cher Fredsinam.
Je parlais de notre responsabilité personnelle, et je m'y inclus, quant à la Foi de ma génération de catholiques qui a fait partie plus d'une tradition culturelle que d'une réelle conviction.


Citation :
Ceci dit, j'aime bien les minarets...
quand ils sont chez les autres... Laughing
Cette phrase n'est pas catholique . Lorsque la foi est vraiment catholique elle doit être animer d'un désir universel et pas seulement local ou national .
Ne prenez pas ma boutade au 1er degré. Je suis né au Maroc et j'y ai vécu toute mon enfance, ayant été "bercé" par le "chant" des muezzins à longueur de journée. Les paroles et le "chant" (pas très mélodieux) sont gravés dans ma mémoire...

Je reconnais que j'ai des goûts personnels sur l'architecture qui, à mon avis, ne remettent pas en cause ma foi catholique et le fait que j'admette parfaitement qu'il y ait des mosquées. Beaucoup de musulmans dits modérés reconnaissent que le minaret n'a rien à voir avec le fait religieux et est inutile en Occident et en France en particulier.

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 15:39

fredsinam a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
franc_lazur a écrit:

Et tu as raison , Julienne, car nous sommes tous frères EN CHRIST, car nous sommes tous les enfants ce Celui "par qui tout a été fait ..."


La fraternité, sans concession doctrinale, oui, mais la fraternité commence par s'accepter en frères !

Si votre frère vient s'installer chez vous avec chaque jour une nouvelle exigence, vous êtes en droit de lui faire remarquer qu'il va trop loin.

sauf s'il exige les même avantage que toi avantage qu'on peut lui refuse s'il n'est pas vraiment ton frère mais ton invite . Le problème c'est ke la laïcité lui donne le statut de frère et non d'invite

Remarquez, je vais vous dire une chose (comme dirait le camarade Nikolaï), moi je suis plutôt contre les minarets de la même manière que je suis contre cela :

(photo trouvée ici : http://blog.voyagesmillebornes.com/public/Paris/.Paris_colonnes_de_buren_1_m.jpg)
ou ça : (image trouvée ici : http://www.lesmanantsduroi.com/Images12/koons-homard.jpg )
C'est pas une question de religion, mais de culture.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com


Dernière édition par Philippe Fabry le Dim 28 Fév 2010, 12:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 15:53

... d'harmonie.
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 16:15

franc_lazur a écrit:
nilamitp a écrit:
franc_lazur a écrit:
]OUI nous sommes tous frères EN CHRIST, les enfants de Dieu CREATEUR ! il n'est certes pas question de faire des concessions doctrinales.

Cette fois-ci vous tombez carrément dans l'hérésie.

Seuls les Chrétiens sont frères en Christ.

Les musulmans ne connaissent pas le Christ, mais un faux-semblant dénommé 'Issa, une coquille vide, un homme inconnaissable mais ayant réellement existé dans l'histoire, quelqu'un représentant la Personne du Messie et les tous espoirs attendus.

Nous sommes TOUS frères, Nilamitp, athées , Bouddhistes, animistes, Chrétiens .... , car tous créatures descendant des mêmes Adam et Eve !!!

Nous sommes tous descendants d'Adam et Eve,c'est certain,dans la Foi.
Mais le Christ est le Nouvel Adam,qui est venu accomplir un création nouvelle,une Nouvelle Alliance dans son sang,en tant qu'unique Médiateur entre Dieu et les hommes,et il n'est pas d'autre Nom sous le ciel par lequel nous puissions être sauvés !
Si nous appartenons au Christ,nous sommes membres de son Corps Mystique dont il est la Tête.Nous sommes alors frères dans le Christ et non plus seulement en Adam.Par le Christ,nous sommes fils adoptifs du Père,et si nous sommes fils nous sommes également co-héritiers du Royaume avec le Christ,Fils par nature.

Qui appartient exactement au Christ en ce monde ? Personne ne peut le dire,sauf Dieu.
Néanmoins le Christ a tout de même dit :"Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé,celui qui ne croira pas sera condamné."(A la fin des Evangiles synoptiques )

On ne peut donc appeler "frère" un homme qui rejette le Christ et qui n'est pas baptisé,même si nous espérons qu'il soit finalement sauvé !


Dernière édition par Géraud le Ven 04 Déc 2009, 18:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 17:30

Acri a écrit:
« Les musulmans ne peuvent prétendre se doter de grandes mosquées en Allemagne tant que les pays musulmans n’accordent pas plus de liberté religieuse aux chrétiens », a estimé un évêque catholique allemand dans une interview publiée vendredi. Intervenant dans la controverse sur le projet de construction à Cologne d’une des plus grandes mosquées d’Allemagne, l’évêque d’Augsbourg, Mgr Walter Mixa, a affirmé au quotidien Rheinischen Post que les pays de culture chrétienne étaient en droit d’attendre une certaine mesure de réciprocité de la part des pays musulmans quant à la liberté de culte. « Dans les pays majoritairement musulmans, les chrétiens n’ont à ce jour quasiment pas le droit d’exister », a déclaré l’évêque.

« Si ceci ne change pas, on serait en droit en Allemagne de dire aux musulmans, en toute amitié: alors justement il n’y a pas lieu d’avoir de grandes mosquées, d’aspect ostentatoire, avec de hauts minarets, car il devrait suffire dans un pays de tradition de culture chrétienne pour les musulmans d’avoir des lieux de prière modestes », a-t-il déclaré.



L'évêque suisse ou l'évêque allemand ?

salut Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 18:47

Bonsoir a tous

FRÈRES CHRÉTIENS RANGEZ VOS ÉPÉES

AMIS MUSULMANS LAISSEZ VOS MINARETS

C'EST LE TEMPS DE L'AVENT,C'EST LE TEMPS DE NOËL

PAIX SUR LA TERRE AUX HOMMES DE BONNE VOLONTE

Very Happy Very Happy Very Happy cheers cheers cheers sunny sunny sunny :sos: :sos: :sos:
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 19:45

" Ma mère et mes frères sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la mettent en pratique." (Luc 8, 20)

Les musulmans ne sont donc pas nos frères.
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 19:55

ps. À partir du moment où suite à des demandes d'accommodements dit raisonnables de la part des musulmans, ont se retrouve face à des accusations de racisme et de manque de charité (système de culpabilisation), c'est ce que ces demandes viennent de musulmans extrémistes et non modérés.

Les musulmans modérés ne s'intéressent pas vraiment à cette histoire de minarets qui finalement ne seraient pas utilisés (n'exerceront pas leur vocation première d'appel à la prières parce que trop bruyant).

En ce moment dans ce file vous êtes confrontés à ce système de culpabilisation (manipulation). Les chrétiens s'accuseront entre eux de manquer de charité (et cela charitablement) et les démocrates s'accuseront entre eux d'être des racistes. Et pourtant il y a bien eu un vote démocratique. C'est la démocratie qui c'est exprimé par ce vote (la libre expression du peuple suisses). Mais ont opposera à la démocratie, les droit de l'homme. La démocratie contre la démocratie. C'est un peu contradictoire. Cela est le système de culpabilisation des musulmans extrémistes. Rien à voir avec les musulmans modérés.

C'est dommage mais les catholiques s'accuseront entre eux de manquer de charité... Vous n'arriverez pas a discuter sur le fond du sujet. Ce sujet sera transformer (et c'est déjà le cas) en procès des uns et des autres parce que le système de culpabilisation est bien en place. Finalement le sujet sera ce système de culpabilisation (accusation de racisme et de manque de charité). Ce sujet atteindra des extrêmes (accusations extrêmes) tout simplement parce que ce système de culpabilisation (manipulation) a été mit en place dans l'inconscient collectif par des extrémistes. Plus personnes n'osera s'exprimer sans risquer d'être accuser de manque de charité et de racisme. J'imagine que c'est cela être frères... scratch Ne vous contenter pas d'apparence de bonne chrétienneté (apparence de bon chrétien) et d'apparence de bonne démocratie...


Dernière édition par Tourterelle le Ven 04 Déc 2009, 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 20:03

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Nilamipt,

Jésus serait-il hérétique ?

Citation :
Jean 10, 16 J'ai encore d'autres brebis qui ne sont pas de cet enclos ; celles-là aussi, il faut que je les mène ; elles écouteront ma voix ; et il y aura un seul troupeau, un seul pasteur ;

Ah non ! Les brebis de Jésus ne sont pas nos frères ! ouf ! Jésus n'est pas hérétique !

Mr.Red
S'il n'y a que des frères en Christ, alors S. Paul est hérétique selon vous.

2 Co 11, 26
Voyages sans nombre, dangers des rivières, dangers des brigands, dangers de mes compatriotes, dangers des païens, dangers de la ville, dangers du désert, dangers de la mer, dangers des faux frères !

Gal 2, 4
Mais à cause des intrus, ces faux frères qui se sont glissés pour espionner la liberté que nous avons dans le Christ Jésus, afin de nous réduire en servitude, gens auxquels nous refusâmes de céder, fût-ce un moment, par déférence, afin de sauvegarder pour vous la vérité de l'Évangile...
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 20:37

Tourterelle a écrit:
ps. À partir du moment où suite à des demandes d'accommodements dit raisonnables de la part des musulmans, ont se retrouve face à des accusations de racisme et de manque de charité (système de culpabilisation), c'est ce que ces demandes viennent de musulmans extrémistes et non modérés.

Les musulmans modérés ne s'intéressent pas vraiment à cette histoire de minarets qui finalement ne seraient pas utilisés (n'exerceront pas leur vocation première d'appel à la prières parce que trop bruyant).

En ce moment dans ce file vous êtes confrontés à ce système de culpabilisation (manipulation). Les chrétiens s'accuseront entre eux de manquer de charité (et cela charitablement) et les démocrates s'accuseront entre eux d'être des racistes. Et pourtant il y a bien eu un vote démocratique. C'est la démocratie qui c'est exprimé par ce vote (la libre expression du peuple suisses). Mais ont opposera à la démocratie, les droit de l'homme. La démocratie contre la démocratie. C'est un peu contradictoire. Cela est le système de culpabilisation des musulmans extrémistes. Rien à voir avec les musulmans modérés.

C'est dommage mais les catholiques s'accuseront entre eux de manquer de charité... Vous n'arriverez pas a discuter sur le fond du sujet. Ce sujet sera transformer (et c'est déjà le cas) en procès des uns et des autres parce que le système de culpabilisation est bien en place. Finalement le sujet sera ce système de culpabilisation (accusation de racisme et de manque de charité). Ce sujet atteindra des extrêmes (accusations extrêmes) tout simplement parce que ce système de culpabilisation (manipulation) a été mit en place dans l'inconscient collectif par des extrémistes. Plus personnes n'osera s'exprimer sans risquer d'être accuser de manque de charité et de racisme. J'imagine que c'est cela être frères... scratch Ne vous contenter pas d'apparence de bonne chrétienneté (apparence de bon chrétien) et d'apparence de bonne démocratie...

Très juste, Tourterelle I love you


Dernière édition par Arc-en-Ciel le Sam 05 Déc 2009, 09:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 21:12

Arnaud Dumouch a écrit:

Jésus serait-il hérétique ?

Citation :
Jean 10, 16 J'ai encore d'autres brebis qui ne sont pas de cet enclos ; celles-là aussi, il faut que je les mène ; elles écouteront ma voix ; et il y aura un seul troupeau, un seul pasteur ;

Ah non ! Les brebis de Jésus ne sont pas nos frères ! ouf ! Jésus n'est pas hérétique !
Mr.Red

Commentaire du Chanoine Crampon concernant ce passage,dans sa Bible de 1885 :

"D'autres brebis,les Gentils.<Il n'y aura plus,après ma mort,qu'une bergerie: le mur de séparation entre le judaïsme et le paganisme sera renversé (Eph.II,14 sv;Col.II,15 ).

Il ne s'agit donc pas des musulmans,mais des païens "qui écouteront" la "voix" du Christ !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 21:15

Cher Géraud, les païens sont encore plus éloignés du Christ que les musulmans, comme le montre le Concile Vatican II dans sa description des religions et de ce qui est bien en elles. Ce texte concerne donc évidement de nos jours aussi les musulmans qui, comme les païens, ne sont pas dans la bergerie du Christ mais se verront proposé le salut par le Christ.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 23:04

... mais c'est oublier que c'est dans l'islam que se trouve justement les pires païens du monde. Car il ne suffit pas de dire "je crois en un seul Dieu" pour ne pas être païen, si après on adore quelque chose d'autre que Dieu...

voilà quelque chose que j'ai appris grâce au Coran : nous sommes tous un peu païen et faux-prophète comme mahomet.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Ven 04 Déc 2009, 23:38

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Géraud, les païens sont encore plus éloignés du Christ que les musulmans, comme le montre le Concile Vatican II dans sa description des religions et de ce qui est bien en elles. Ce texte concerne donc évidement de nos jours aussi les musulmans qui, comme les païens, ne sont pas dans la bergerie du Christ mais se verront proposé le salut par le Christ.

L'ennui, c'est qu'on ne peut pas traiter un non-converti comme s'il s'était déjà converti, sous prétexte qu'il semble être sur le chemin par certains côtés. Il ne faut pas oublier la part importante d'empêchement.

Personnellement, je vois le refus suisse des minarets comme le refus d'une femme d'épouser un homme dont elle n'est pas suffisamment sûre de la sincérité.
De fait, nous n'avons pas assez de garanties de la sincérité de l'Islam.

On nous objecte sans cesse qu'on ne peut refuser à l'Islam ce que l'on accorde aux autres, je répondrais simplement que l'Islam lui-même s'exclut de l'ensemble des religions, par sa propension fortement marquée pour la violence, pour non pas le prosélytisme, qui est religieux, mais pour l'impérialisme, qui est politique. L'Islam donne des raisons de se méfier, et je pense que les peuples d'occident ont un droit à la prudence tant qu'ils ne sont pas convaincus de la bonne foi de leur interlocuteur.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Sam 05 Déc 2009, 07:16

Cher Philippe, absolument. Ils ne sont pas de la berherie du Christ.

Mais je répondais à ceux qui traitaient Julienne d'hérétique sous prétexte qu'elle emploie l'expression "mes frères musulmans".

Jésus parle de SES brebis qui ne sont pas de cet enclos. Ce qui signifie que Jésus a de l'amour pour tous les hommes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Sam 05 Déc 2009, 09:19

Philippe Fabry a écrit:
...

Remarquez, je vais vous dire une chose (comme dirait le camarade Nikolaï), moi je suis plutôt contre les minarets de la même manière que je suis contre cela :


ou ça :
C'est pas une question de religion, mais de culture.

Exactement . Et d'harmonie , comme l'a fait remarquer Karl . J'ai toujours été vaguement mal à l'aise
vis-à-vis de Ayya Sofia , la version musulmane de la basilique Sainte Sophie à Istanbul ( je ne fais pas ici de politique ou de religion ) .
La féminité resplendissante de rondeurs de Sainte Sophie a été comme étroitement encadrée et surveillée par les minarets , symboles de virilité non-relationnelle . Cela jure , me semble-t-il .

A l'opposé , dans un ancien hymne à la Vierge , on célébrait Marie comme " Tour d'ivoire , maison d'or , arche d'alliance " . Ces paroles ont été retirées parce que ce sont des symboles sexuels évidents , L'abbé Eugène Drewermann l'avait fait remarquer . Il reste qu'elles célébraient la relation , ce que ne fait pas Ayya Sofia . A mon humble avis , ses minarets devraient être penchées en direction de la basilique ancienne .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Sam 05 Déc 2009, 09:45

nilamitp a écrit:
... mais c'est oublier que c'est dans l'islam que se trouve justement les pires païens du monde. Car il ne suffit pas de dire "je crois en un seul Dieu" pour ne pas être païen, si après on adore quelque chose d'autre que Dieu...

voilà quelque chose que j'ai appris grâce au Coran : nous sommes tous un peu païen et faux-prophète comme mahomet.


Si l'on suit ton raisonnement, nilamitp, les Musulmans seraient donc les meilleurs des croyants car eux se refusent d'adorer qui que ce soit d'autre que DIEU !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Sam 05 Déc 2009, 09:58

Philippe Fabry a écrit:
On nous objecte sans cesse qu'on ne peut refuser à l'Islam ce que l'on accorde aux autres, je répondrais simplement que l'Islam lui-même s'exclut de l'ensemble des religions, par sa propension fortement marquée pour la violence, pour non pas le prosélytisme, qui est religieux, mais pour l'impérialisme, qui est politique. L'Islam donne des raisons de se méfier, et je pense que les peuples d'occident ont un droit à la prudence tant qu'ils ne sont pas convaincus de la bonne foi de leur interlocuteur.
Exact. Surtout lorsque l'on voit l'évolution ces 20 à 30 dernières années.

On aurait pu croire que l'islam pouvait devenir une religion comme les autres dans des pays laïques comme la France ou encore la Turquie.
Cela a été effectivement le cas individuellement pour beaucoup de musulmans, c'est vraiment une chance pour eux, et je m'en réjouit.
Mais rien à faire, le cœur de la maladie de l'islam de mahomet est là, tenace, hargneux, cherchant à récupérer toutes les frustrations, jouant sur l'ignorance et utilisant l'adversaire, il vient de Satan, et les sectes politiques, voire païennes se développent jusque chez nous.
Ce n'est pas pour rien que la charia s'est étranglée de colère, lorsqu'en 2004, elle a compris qu'elle se cassait les dents sur la loi de 1905.

Citation :
Cher Philippe, absolument. Ils ne sont pas de la berherie du Christ.

Mais je répondais à ceux qui traitaient Julienne d'hérétique sous prétexte qu'elle emploie l'expression "mes frères musulmans".

Jésus parle de SES brebis qui ne sont pas de cet enclos. Ce qui signifie que Jésus a de l'amour pour tous les hommes.
C'est ennuyeux de voir ses messages réduits à ce point. On peut dire mes "frères musulmans et hindouistes", étant tous fils d'Adam.
Je disais que l'on ne peut pas dire "frère en Christ", et que c'était même une hérésie, et j'expliquais pourquoi dans le cas des musulmans. Vous trouvez peut-être mon explication stupide, mais jusque là, personne ne l'a contredite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Sam 05 Déc 2009, 10:03

franc_lazur a écrit:
nilamitp a écrit:
... mais c'est oublier que c'est dans l'islam que se trouve justement les pires païens du monde. Car il ne suffit pas de dire "je crois en un seul Dieu" pour ne pas être païen, si après on adore quelque chose d'autre que Dieu...

voilà quelque chose que j'ai appris grâce au Coran : nous sommes tous un peu païen et faux-prophète comme mahomet.

Si l'on suit ton raisonnement, nilamitp, les Musulmans seraient donc les meilleurs des croyants car eux se refusent d'adorer qui que ce soit d'autre que DIEU !
c'est effectivement la définition inspirée de musulman.
Les Chrétiens sont d'excellents musulmans, tout comme les bahaïs.
Nous n'associons pas Jésus à Dieu, Jésus est Dieu, Dieu qui s'associe à nous.

Beaucoup de musulmans, ceux que j'appelle plus précisément les mahométans, ont tendance à tomber facilement dans le paganisme en adorant la volonté de mahomet, et de part leur dogme sur le coran, à faire des scribes de mahomet et des califes, leurs dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suisse: L'église juge la démocratie   Sam 05 Déc 2009, 11:32

Bonjour a tous

je suis avec beaucoup d'intérêt vos echanges depuis qq jours
vous avez tous une parfaite connaissance des écritures tant biblique que coranique

tres impressionnant

mais pensez vous vraiment que les suisses ont répondu,grace a leurs references theologique?

J'en doute,les connaissances des 2 religions sont affaire de specialiste,de passionnes
comme vous l'etes

mais le commun des croyants et encore plus des athees n'ont pas ces connaissances

le vote suisse n'est qu'un rejet de l'autre,comme il existe aussi en france
comparez le avec le debat sur l'identite nationale en FRANCE
ou meme les maires raconte n'importe quoi

ne cherchez pas midi a quatorze heure

scratch
Revenir en haut Aller en bas
 
Suisse: L'église juge la démocratie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Suisse: L'église juge la démocratie
» On ne juge pas le Pape
» l'Église..PAS UNE autocratie, PAS UNE oligarchie, PAS UNE démocratie mais une Christocratie.
» Suisse : les juges refusent de dispenser une jeune musulmane de piscine.
» HUG Genève Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: