DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un homme d’affaires britannique quitte tout

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Un homme d’affaires britannique quitte tout   Dim 29 Nov 2009, 14:32

Grande-Bretagne - Mark Boyle, 30 ans, a quitté son travail et tout ce qu'il possédait pour vivre une vie désargentée dans une vieille caravane. Il se déclare fatigué du consumérisme et assure avoir pris la meilleure décision de toute sa vie.



Le jeune trentenaire se nourrit désormais de légumes qu'il cultive lui-même, de baies, de noix ou des déchets provenant de restaurants et de supermarchés. Il a également remplacé le dentifrice par une mixture à base de fenouil et utilise de vieux journaux comme papier toilette. "Les gens me demandent souvent si mon ancienne vie me manque... le stress, les embouteillages, les factures. Pourquoi cela me manquerait-il ? Maintenant que j'ai goûté à la vie sans argent, je ne retournerai jamais à mon ancienne vie" déclare-t-il.M. Boyle avoue cependant que son style de vie lui à coûté sa dernière relation amoureuse. Sa petite amie ne partageant pas la même vie... Toutefois, il ne désespère pas de rencontrer quelqu'un qui appréciera cette existence loin de la société de consommation.Mark Boyle raconte avoir écrit un livre sur son expérience, mais le jeune homme ne sait cependant pas quoi faire de l'argent que cela pourrait lui apporter. "Que vais-je pouvoir en faire ? Le donner ? Ouvrir un compte en banque ? Tout ça me stresse déjà !" déclare t-il.

Source http://fr.news.yahoo.com/55/20091129/tod-un-homme-daffaires-britannique-quitt-17baed7.html
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un homme d’affaires britannique quitte tout   Dim 29 Nov 2009, 18:13

joker911 a écrit:
Maintenant que j'ai goûté à la vie sans argent, je ne retournerai jamais à mon ancienne vie" déclare-t-il.

Si la motivation de son départ est juste la fuite du stress de l'argent, je parie qu'il ne restera pas toute sa vie à faire les poubelles. La plupart des hippies qui, dans les années 70, firent comme lui, sont aujourd'hui gras et en pantoufles avec des titres en banque. Très peu gardent encore des mouton au Larzac.

Il est passé de Charybde en Scylla (= d'un excès à l'autre). Dans quelques mois, il comprendra que le bonheur est au juste milieu, dans son jardin, au pied de son arbre, disait Voltaire.

Tout quitter, prendre sur soi la pauvreté totale TOUTE UNE VIE, il faut un motif beaucoup plus fort que le surmenage d'une vie insensée. Il faut une finalité POSITIVE, comme par exemple l'amour et l'imitation du Christ pauvre (voir sai,nt François d'Assise).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Un homme d’affaires britannique quitte tout   Dim 29 Nov 2009, 21:04

Arnaud Dumouch a écrit:
joker911 a écrit:
Maintenant que j'ai goûté à la vie sans argent, je ne retournerai jamais à mon ancienne vie" déclare-t-il.

Si la motivation de son départ est juste la fuite du stress de l'argent, je parie qu'il ne restera pas toute sa vie à faire les poubelles. La plupart des hippies qui, dans les années 70, firent comme lui, sont aujourd'hui gras et en pantoufles avec des titres en banque. Très peu gardent encore des mouton au Larzac.

Il est passé de Charybde en Scylla (= d'un excès à l'autre). Dans quelques mois, il comprendra que le bonheur est au juste milieu, dans son jardin, au pied de son arbre, disait Voltaire.

Tout quitter, prendre sur soi la pauvreté totale TOUTE UNE VIE, il faut un motif beaucoup plus fort que le surmenage d'une vie insensée. Il faut une finalité POSITIVE, comme par exemple l'amour et l'imitation du Christ pauvre (voir sai,nt François d'Assise).

J'avais une prof de latin qui remarquait lors d'un cours sur l'épicurisme et le stoïcisme"ceux qui disent qu'ils veulent élever des chèvres loin de tout pour fuir le matérialisme sont encore des matérialistes, puisqu'ils accordent de l'importance à leur environnement matériel. Le non matérialiste s'en fiche de dîner avec des couverts en argent ou en bois."

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un homme d’affaires britannique quitte tout   Dim 29 Nov 2009, 21:11

Thumright

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un homme d’affaires britannique quitte tout   Lun 14 Déc 2009, 15:48

Philippe Fabry a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
joker911 a écrit:
Maintenant que j'ai goûté à la vie sans argent, je ne retournerai jamais à mon ancienne vie" déclare-t-il.

Si la motivation de son départ est juste la fuite du stress de l'argent, je parie qu'il ne restera pas toute sa vie à faire les poubelles. La plupart des hippies qui, dans les années 70, firent comme lui, sont aujourd'hui gras et en pantoufles avec des titres en banque. Très peu gardent encore des mouton au Larzac.

Il est passé de Charybde en Scylla (= d'un excès à l'autre). Dans quelques mois, il comprendra que le bonheur est au juste milieu, dans son jardin, au pied de son arbre, disait Voltaire.

Tout quitter, prendre sur soi la pauvreté totale TOUTE UNE VIE, il faut un motif beaucoup plus fort que le surmenage d'une vie insensée. Il faut une finalité POSITIVE, comme par exemple l'amour et l'imitation du Christ pauvre (voir sai,nt François d'Assise).

J'avais une prof de latin qui remarquait lors d'un cours sur l'épicurisme et le stoïcisme"ceux qui disent qu'ils veulent élever des chèvres loin de tout pour fuir le matérialisme sont encore des matérialistes, puisqu'ils accordent de l'importance à leur environnement matériel. Le non matérialiste s'en fiche de dîner avec des couverts en argent ou en bois."

Bien dit Philippe ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un homme d’affaires britannique quitte tout   Lun 14 Déc 2009, 17:28

Avez vous remarquer aussi la différence entre ceux qui quittent "tout" pour se faire religieux/religieuse/prêtre et les Hippies des 70's.
Depuis de centaines d'années, les institutions religieuses existent encore, alors que les idealistes hippies sont quasiment inexistant, après à peine dix ans ces formes de vie ont disparues.
En effet comme Arnaud le dit,il faut plus pour s'extraire d'une vie basé sur le matérialisme.

Je pense aussi qu'un chrétien(ne) mari(é) qui veux se detacher de la surconsommation, le fera sans pour autant quitter sa femme/son mari, du moins il fera tout pour.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Un homme d’affaires britannique quitte tout   Lun 14 Déc 2009, 17:55

Bouddha a bien tout quitté pour une vie errante, cela a fait de lui une légende, un mythe.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un homme d’affaires britannique quitte tout   Lun 14 Déc 2009, 18:06

En Christ a écrit:
Bouddha a bien tout quitté pour une vie errante, cela a fait de lui une légende, un mythe.

Oui mais il n'était pas hippie ! Il cherchait vraiment une finalité spirituelle.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un homme d’affaires britannique quitte tout   Lun 14 Déc 2009, 18:08

En Christ a écrit:
Bouddha a bien tout quitté pour une vie errante, cela a fait de lui une légende, un mythe.

Oui en effet, mais il faisait une recherche spirituel en plus (comme bcp de yogis): pourquoi le mal sur terre, comment etre heureux. ;)
Après un temps d'acese très voir trop sévère, il choisit la voie du millieu.
Son fils est devenu ensuite l'un de ses disciples (sa femme aussi je crois). Issue d'une famille riche, sa femme et son enfant n'ont pas du etre abandonné, surtout qu'en Inde, c'est bien vu que l'on devienne acsece.Dans des grandes familles, le père peut quitter femme et enfants pour aller dans un ashram (sorte d'ermitage ou monastère) pour un temps; si la famille a de quoi subsiter et souvent si les enfants sont grands.Après ils reviennent pout transmettre ce qu'ils ont appris.
C'est peut etre ce qui s'est passer pour Bouddha.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Un homme d’affaires britannique quitte tout   Lun 14 Déc 2009, 18:09

Arnaud Dumouch a écrit:
En Christ a écrit:
Bouddha a bien tout quitté pour une vie errante, cela a fait de lui une légende, un mythe.

Oui mais il n'était pas hippie ! Il cherchait vraiment une finalité spirituelle.

L'illumination !
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Un homme d’affaires britannique quitte tout   Lun 14 Déc 2009, 18:13

louis74 a écrit:
En Christ a écrit:
Bouddha a bien tout quitté pour une vie errante, cela a fait de lui une légende, un mythe.

Oui en effet, mais il faisait une recherche spirituel en plus (comme bcp de yogis): pourquoi le mal sur terre, comment etre heureux. ;)
Après un temps d'acese très voir trop sévère, il choisit la voie du millieu.
Son fils est devenu ensuite l'un de ses disciples (sa femme aussi je crois). Issue d'une famille riche, sa femme et son enfant n'ont pas du etre abandonné, surtout qu'en Inde, c'est bien vu que l'on devienne acsece.Dans des grandes familles, le père peut quitter femme et enfants pour aller dans un ashram (sorte d'ermitage ou monastère) pour un temps; si la famille a de quoi subsiter et souvent si les enfants sont grands.Après ils reviennent pout transmettre ce qu'ils ont appris.
C'est peut etre ce qui s'est passer pour Bouddha.

Cela dit tout abandonner demande du courage, surtout dans notre époque vuglaire au marché de masse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un homme d’affaires britannique quitte tout   Lun 14 Déc 2009, 18:18

je recopie ce que j'ai lu sur le site sur les Ashram le dernier point est important

Citation :
Le mot désigne aussi les quatre stades de la vie qu'un brâhmane doit traverser selon la tradition védique. Ces quatre périodes sont les suivantes:

Le brâhmâchârya : le jeune hindou, en présence de son maître ou gurû, observe une période de formation aussi bien profane que spirituelle. Il y développera son savoir et sa vertu.
Le grihastha ou gârhasthya : l'hindou entre dans la vie mondaine, il se marie et fonde une famille, qui est aussi un devoir religieux. Durant cette période, il a le droit de jouir de la vie tout en apprenant à se maîtriser.
Le vânaprastha ou vânaprasthya : après avoir accompli son devoir social, l'hindou quitte sa famille, à qui il a laissé les moyens de sa subsistance, et va vivre une période d'étude des écritures sacrées dans le « séjour dans la forêt ». Il y pratiquera la méditation et le jeûne.
Le sannyâsa ou samnyâsa : l'hindou réalise l'état de renoncement, en se désintéressant du monde, c'est alors qu'il devient un sannyasi (sannyas ou sannyasin). Détaché du monde, il peut retourner auprès des siens puisqu'il ne craint plus les tentations matérielles. Il pourra alors faire profiter son entourage de son expérience et de son savoir.
Ou comme le dit philippe :
Citation :
Le non matérialiste s'en fiche de dîner avec des couverts en argent ou en bois."

;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un homme d’affaires britannique quitte tout   Lun 14 Déc 2009, 20:32

Saint François d'Assisse, saint Jean Baptiste, et bien d'autre ont certes mener une vie très "frugal" mais tout ça sous le regard de Dieu; et surtout ils n'ont pas oublier de transmettre quequechose aux autres.
Les monastères qui n'oublie pas l'hospitalité.
Ce que je pense n'est pas dans la vision de cet homme d'affaires.Il semble juste vouloir gerer son "tress"
la preuve est que deja il pense à l'argent de son livre qu'il ne sait deja pas quoi en faire (deja un retour en arrierre).
l'abbé Pierre, soeur Emmanuelle et mère Terésa auraient su eux...
Revenir en haut Aller en bas
 
Un homme d’affaires britannique quitte tout
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un homme d’affaires britannique quitte tout
» Un homme promis à une belle carrière quitte tout pour devenir ermite. Reportage-vidéo !
» 11 Juillet l'évangile me dit " pour celui qui quitte tout pour suivre Jésus a en héritage la vie éternelle.
» L'homme qui se souvient de tout grâce à une mémoire extraordinaire
» Tout homme a naturellement droit à tout ce qui lui est nécessaire: Du Contrat Social, J.J.Rousseau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: