DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 De l'identité nationale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Dim 07 Fév 2010, 17:00

Abou-Sayyaf a écrit:
romuald1972 a écrit:
C'est pas de ça dont je parlais
c'est de la violence des aggressions permanentes au quotidien envers les Français blancs
Dans les écoles le métro les commerces..
Pourquoi on ne parle pas plus de cela?
Pauvre petite victime !!!!!
Je ne sais plus qui a dit : la beauté de notre visage reflète celle de notre âme.
Peut-être que tu te fais agresser parce que tu es trés moche !
Non au contraire je me fais agresser parceque je suis très beau
La jalousie.. you see what I mean?,
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Dim 07 Fév 2010, 20:47

Abou-Sayyaf a écrit:
Clotilde a écrit:
Abou-Sayyaf a écrit:
Peut-être que tu te fais agresser parce que tu es trés moche !

What a Face affraid

Je blague Clotide, nous savons tous que ce ne peut être un motif valable Very Happy

ta réponse ne donne pas l'impression d'être une blague et cela peut donner une très mauvaise impression sur ta foi et ta moralité... Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Dim 07 Fév 2010, 21:47

TOBIE a écrit:
Pierre75 a écrit:
Bonjour Romuald,
on peut aussi dire que les parents, venus du Maghreb pour travailler en France, ont travaillé dur dans les usines et ont été assez mal traités. Peut-être que leurs enfants, voyant leurs parents modestes et travailleurs peu reconnus, ont pensé qu'il serait plus "payant" de s'imposer, de gueuler etc. et non de faire profil bas comme leurs parents ouvriers exploités...

bonsoir a tous

djamel debouze a dit un jour sur canal+

"mon pere a travaille tres dur toute sa vie;pour etre tres tres pauvre silent
Excellent exemple d'insertion que cette crapule de djamel debouze.



Son jeu favori dans le métro, était, accompagné de ses copains, de bousculer les gens lorsqu'une rame arrivait à la station, accessoirement pour piquer un blouson...
Un jour, emporté par son enthousiasme et sa bonne humeur légendaire (exemplaire ?), il a raté son coup et s'est retrouvé coincé entre la rame et le quai. Il lui est resté ce petit handicap qui permet de l'identifier à nul autre pareil.
Sa victime, elle, par chance, a sauvé son blouson ... mais est morte écrasée par la rame de métro. - Un point de détail bien sûr !
Nul doute que la plupart de ses admirateurs (trices) ignorent les vrais talents cachés de ce minable personnage, qui joue sur ce fait de gloire pour "faire pleurer Margot".
A présent, vous savez !!!

http://www.elleraconte.com/article-jamel-debbouze-rattrape-par-son-passe-a_2840_0_0.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Lun 08 Fév 2010, 20:25

Avec le débat sur l'identité nationale on a bien vu que c'est pas les Français qui sont racistes
En revanche on a bien entendu notamment sur les différentes radios notamment RMC que s'est développé un fort sentiment anti-français et racistes envers les Français dans une garnde part de la population immigrée
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Iderntité nationale !   Mar 09 Fév 2010, 00:17

Aux Oliviers, le 16 janvier 2010.

Modeste contribution d’un modeste Français au débat sur l’IDENTITE NATIONALE.

D’après le « Larousse » la définition de l’identité est « ce qui fait qu’une chose est de même nature qu’une autre », pour nation, le dictionnaire nous donne "communauté humaine le plus souvent installée sur un même territoire, et qui, du fait d’une certaine unité historique, linguistique, religieuse ou même
économique, est animée d’un vouloir vivre commun", et pour nationale : "qui appartient à une nation".

Après plusieurs hésitations je me décide à livrer mon point de vue au débat sur la nationalité française, même si les dés paraissent pipés et l’issue de ce débat déjà décidée.

Il me paraît important de préciser que je suis né il y a quelques dizaines d’années en Algérie, dite alors française. L’éclat particulier de la lumière dans cette Algérie française qui m’a vu naître a certainement influé sur mon tempérament, et m’a donné un caractère entier et spontané qui ignore souvent les
nuances et les pénombres. Dès mon plus jeune âge j’ai même fréquenté l’école coranique avant l’école de la République pour y apprendre la langue arabe dialectale et son écriture. Plus tard au lycée j’ai opté, en plus, pour l’apprentissage de la langue arabe classique en lieu et place de l’anglais et
l’espagnol.
J’ai eu la chance dans ma vie d’exercer plusieurs professions, officier dans l’armée auprès de musulmans engagés à nos côtés, en temps de guerre, puis enseignant et agriculteur.
Comme beaucoup de mes compatriotes pieds–noirs et harkis, j’ai choisi de rester Français et de regagner le "territoire national". J’y ai fait ma vie en travaillant et en élevant mes enfants ; j’ai respecté ses lois et je me suis investi dans le travail, seule façon de m’élever dans la dignité et d’apporter ma quote-part indispensable à "ma" Nation française, de la remercier de ce qu’elle m’avait apporté.

Mon propos ne sera ni idéologique, ni philosophique, ni partisan mais simplement réaliste, c’est le résultat de nombreuses réflexions découlant de constats indéniables. Peut-être le trouverez vous parfois un peu hors sujet, mais cela explique le tout. Dans un premier temps, je vais me contenter d’énumérer, pour rafraîchir les mémoires, des faits remarquables et connus de tous ; dans un deuxième temps je vous livrerai mes réflexions personnelles.

Les constats.

La constitution de l’Europe a déjà ébranlé notre patrie, et l’élargissement aux pays d’Europe Centrale n’est pas fait pour renforcer notre patriotisme et notre culture : certains se sentent plus Européens que Français.

Mes différents apprentissages avec la culture musulmane m’ont ouvert les yeux et m’ont conforté dans l’idée que l’intégration des musulmans, longtemps préconisée par les Pouvoirs publics, ne pouvait réussir sauf à les convertir. Si parallèlement, les racines chrétiennes et laïques de l’Europe ont permis aux Espagnols, aux Italiens et autres Polonais de s’intégrer, d’adopter notre mode de vie et de défendre nos valeurs dans la vie civile, cela n’est pas possible pour les musulmans attachés au Coran.

Aujourd’hui, nous observons que dans les pays musulmans, de l’Egypte au Mali, en passant par le Niger et ailleurs, les petites minorités chrétiennes sont pourchassées et assassinées. En effet la Nature même de l’Islam est de combattre tout ce qui n’est pas musulman, de le convertir ou de le faire "mourir par le
glaive". En France, les musulmans, tournés vers La Mecque, pèsent de plus en plus dans notre démocratie et ceux qui veulent pratiquer leur religion se heurtent à de nombreuses difficultés ; ils sont parfois obligés de barrer les rues, notamment à Paris ou Marseille, pour faire leurs cinq prières quotidiennes et cela à même le sol. Ils n’ont aucune possibilité de s’arracher de la religion pour intégrer notre monde moderne et notre culture historique qui n’est pas prévue pour eux. On pouvait penser que la seconde génération y parviendrait, mais ce n’est pas le cas ; une petite minorité semble cependant y parvenir au prix de terribles représailles. D’autres, de plus en plus nombreux, réclament des passe-droits en contradiction totale avec notre mode de vie en société.

Je me souviens des propos de mon professeur musulman d’arabe du lycée racontant cette religion monothéiste, évoquant les cavaliers porteurs du sabre et du Coran, qui prêchent la guerre sainte contre les infidèles (nous) : tout guerrier qui meurt pour la foi est assuré du Paradis.
Si le Coran contient les enseignements de Mahomet, il édicte de nombreuses règles morales et juridiques, il règle aussi les aspects de la vie sociale, familiale et personnelle comme ceux de la vie religieuse, c’est la « charia ».
Allah à la primauté sur l’individu (kamikazes, fatwas). Aucun rapprochement n’a jamais pu se faire entre religion catholique et musulmane.
Force donc est de constater l’islamisation galopante de la France et son effondrement : notre harmonie sociale est mise à mal. D’autres pays européens sont confrontés aux mêmes problèmes : l’Europe chrétienne est devenue une terre d’immigration musulmane. Si on n’y prend garde, nous allons droit, à très court terme, à une guerre civile ethnique ; certains d’entre nous refuseront que leur nombre et notre système démocratique leur donne le pouvoir pour établir leurs lois : l’Islam n’est pas l’avenir de la France, il est incompatible avec la démocratie, même si nos dirigeants politiques l’acceptent et l’encouragent.

Cette immigration qui arrive, en constante augmentation, contribue à creuser les déficits : déficit démographique de population française d’origine, déficit économique mais aussi déficit moral, culturel et idéologique. La crise mondiale offre moins d’emplois, la non qualification des immigrés et leur méconnaissance de la langue, ne facilitent pas leur intégration, sans parler de leur religion.
On peut même se demander s’ils la souhaitent. Ils ne trouvent pas de travail, mais en veulent-il vraiment ? On constate sur les images pourtant censurées et partisanes des médias que les jeunes refusent notre culture et font front à la Police, refusant aussi tout contrôle. On a l’impression que c’est un devoir pour eux de tout détruire.
L’Etat n’assure plus la Loi dans certaines banlieues. Des véhicules sont incendiés chaque nuit depuis plusieurs années et aucune solution n’a encore été trouvée.
Les « rencontres » avec la Police sont souvent explosives et empêchent tout dialogue.
Des incidents fréquents, volontaires, calculés et réfléchis entraînent une poignée d’individus à se mettre en grève et c’est tous les transports en commun qui sont perturbés avec une bonne partie de
l’économie.

Les politiques irresponsables des gouvernements après de Gaulle nous forcent à constater l’islamisation de la France : problème de viande de porc dans les établissements scolaires, de docteurs masculins dans les hôpitaux publics, piscines pour femmes, port du voile, liberté des femmes, polygamie, circoncision, racisme…notre culture et nos traditions sont à l’inverse. Faudra t’il des règles spéciales pour les musulmans ? Va-t-on devoir faire une politique pour l’Islam, les catholiques, les juifs, les athées… ? Qu’en sera-t-il de notre état laïc ? Certains réclament déjà la « charia » en France.
Notre système démocratique leur en donnera le pouvoir dans peu de temps en voulant déjà accorder le droit de vote aux étrangers. J’ai toujours pensé que le droit de vote était attaché à l’appartenance à la Nation.

La France qui travaille s’appauvrit de plus en plus ; les autres, qui vivent des allocations et autres aides sociales, roulent belles voitures et vivent confortablement. Si on n’y prend garde, on prépare la guerre : la situation de la France est de plus en plus explosive. Les dettes de l’Etat, l’absence de création de richesses suffisantes, l’effondrement prévisible de notre système social en sont un avertissement qu’il faut prendre très au sérieux.

Le maintien des aides sociales sous leur forme actuelle conduit le pays à la ruine, il n’encourage nullement au travail mais sert de pompe pour l’immigration : l’Etat ne peut impunément et indéfiniment emprunter pour couvrir les déficits.
Le bon sens du paysan, habitant du pays, c’est de ne pas dépenser plus qu’il ne gagne. A quand la responsabilisation des politiques qui dépensent nos impôts ?

Mes réflexions.

Pourquoi suis-je Français ? Passionnément, déraisonnablement Français.
Importante question, mais tout simplement parce que mes parents l’étaient, et nos ancêtres aussi ; Parce que le droit du sang, la filiation est légitime, c’est mon hérédité ;
Parce que le droit du sol est une absurdité : un cheval qui naît dans une étable n’est pas une vache ;
Parce que être Français c’est aussi être capable de se battre, de mettre sa vie en jeu pour la France même et y compris contre son pays d’origine (rappelez-vous la France engagée militairement au TCHAD face à la Libye et l’Algérie) ;
Parce que j’ai une seule nationalité et une seule ; parce que je me reconnais en tant que Français et que je suis fier de l’être ;
Parce que ma culture, mon éducation, ma nourriture, avec du porc et du vin, ma façon de vivre un béret sur la tête ;
Parce que je partage avec mes voisins, ensemble, une Histoire commune, une même langue, des lieux de mémoire, une liberté totale d’expression ;
Parce que je revendique un héritage et des traditions chrétiennes ; parce que ma Patrie c’est aussi le cimetière de mes ancêtres, ce sera le mien et celui de ma descendance ;
Parce que ma patrie accorde autant de droits à la femme qu’à l’homme ;
Parce que la culture de mon pays respecte les droits de l’homme, qu’il n’est pas un pays dictatorial, oppressif et tyrannique à parti unique, parce que j’ai des valeurs en commun avec mes compatriotes ;
Parce que je veux transmettre tout cet héritage à mes enfants et petits enfants, héritage qu’ils transmettront ensuite aux générations futures ;
Parce que je ne souhaite pas que des étrangers, quelle que soit leur valeur, puissent venir avec la pression démographique, changer les Lois et la Culture de mon pays ;
Parce que je respecte les lois de mon pays, ses principes républicains et laïcs ;
Parce que ma nationalité même m’impose de défendre ma nationalité française ;
Parce qu’il m’appartient de défendre ma Patrie face à l’invasion étrangère inassimilable ;
Parce que je ne supporte pas d’entendre siffler la « Marseillaise » et voir brûler le drapeau tricolore ;
Parce que je ne veux plus voir cracher sur les valeurs de la république ;
Parce que je ne veux plus voir de voitures incendiées ;
Parce que je n’accepte pas que des voyous qui vivent à nos dépens saccagent les commissariats et les magasins, agressent la Police, les Pompiers ou les Médecins ;
Parce que je refuse que le Président français se fasse lapider dans les cités ;
Parce que je ne veux pas que mon pays devienne musulman comme le Kosovo ;
Parce que je refuse le suicide de ma nation ;
Parce que je ne veux pas qu’on prêche contre la France dans les mosquées, et qu’on impose à mes petits enfants une culture discriminante que je ne leur aurais pas transmise ;
Parce que, parce que……

En guise de conclusion.

Parce que mon pays avec ses Hommes et ses Valeurs a été, et doit rester tel qu’il l’est, un modèle pour l’Humanité.

Depuis deux millénaires nos anciens ont construit avec beaucoup de difficultés et de sacrifices le pays, ils l’ont mené à la Paix, ils ont su l’enrichir et le préserver, ils ont accueilli et intégré des hommes de tous
horizons qui ont partagé nos valeurs et les ont défendues ; à notre tour de participer et de transmettre ; je me sens aussi coupable du trou abyssal du déficit financier de ma nation et il grand temps d’y porter remède.

Il nous appartient, à nous tous Français, de contrôler la grave menace de l’immigration qui vient en conquérant, alourdir le pays et détruire notre nation. En revanche, il nous appartient aussi d’accueillir dignement sur notre sol, ceux qui veulent devenir Français et le manifestent sincèrement. Déjà, le Général de Gaulle disait dans les années soixante "ceux qui prônent l’intégration des musulmans dans la république ont une cervelle de colibri… essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre … les musulmans sont les musulmans et les Français sont les Français".

La France a dépensé des milliards de francs et d’euros pour aider l’Afrique.
Cela a servi à rien, sinon à nous appauvrir et à encourager la corruption. Les "anciens colonisés" n’ont eu de cesse de se battre, aidés par des "porteurs français de valises" pour leur indépendance qu’ils ont obtenue ; qu’ont-ils fait de leurs pays indépendants ? On leur avait pourtant laissé les infrastructures et une économie florissante, que n’ont-ils fait pour la maintenir ? Leur désir le plus cher aujourd’hui c’est de venir vivre dans leur ancien pays colonisateur, la France, sans vouloir adopter notre culture et nos
règles mais pour bénéficier de nos lois sociales et d’en prendre le pouvoir avec le ventre de leurs épouses.

Si les finances publiques sont calamiteuses et leur gestion totalement irresponsable c’est qu’en lieu et place d’encourager le travail, on l’a taxé de plus en plus, jusqu’à le rendre sans intérêt.
Dans le même temps par des aides injustifiées on a encouragé l’oisiveté mère de tous les vices.

On ne doit pas pouvoir exonérer les responsables politiques et les fonctionnaires qui les ont accompagnés : ils ont des comptes à rendre, au même titre qu’un père inceste devant ses enfants. Comment peut-on se dire Français et agir si mal et si peu dans l’intérêt de la France ? Dans la défense de son intégrité, de ses valeurs et de sa culture ?

Jean-Pierre Richarte, agriculteur, 47140 AURADOU
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Mar 09 Fév 2010, 02:35

Eric Besson, pour nous montrer la vraie voie ....... de l'identité nationale : Va-t-il se convertir à l'Islam ???



Nous avions oublié que depuis 1789, nous étions entrés dans l'ère des "sans-culotte". Mr. Green

http://fr.novopress.info/48356/eric-besson-pourrait-se-convertir-a-lislam/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+novopressfrance+%28%3A%3A+Novopress.info+France%29
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Mer 10 Fév 2010, 11:53

Oui, c'est le même qui fait la chasse aux "strangers" .

Eric Besson (Ministre des expulsions) partage sa vie depuis quelques mois avec une jeune étudiante tunisienne. Et pour l'épouser, révèle Bakchich, le ministre aurait promis de se convertir... avant de changer d'avis.
Une jeune femme qui est l'arrière petite-fille de Wassila Bourguiba, la femme de l'ancien président et père de l'indépendance tunisienne Habib Bourguiba, précise Le Figaro.
Dans ce communiqué, le ministre de l'immigration et de l'identité nationale "déplore d’avoir à démentir une conversion à une religion pour laquelle j’ai par ailleurs du respect, je suis très attaché au caractère laïc de notre République".
Eric Besson précisant qu'il a chargé son avocat "d'étudier les conditions dans lesquelles des poursuites pourraient être engagées sur le fondement de l’atteinte à la vie privée"..

Comme au bon vieux temps des colonies ... et des porteurs de valises ?
Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Le France devient totalitaire !   Mer 10 Fév 2010, 13:18

Non, le débat sur l’identité nationale n’a pas accouché d’une souris. Il est en train d’enfanter un monstre. Un nouveau totalitarisme. Celui d’une France qui veut imposer à tous les "valeurs républicaines". Quitte à endoctriner les enfants rebaptisés "jeunes citoyens". Quitte aussi à envisager de déchoir de la citoyenneté ceux qui n’auraient pas bien compris comment ils doivent penser ! Effrayant.

Exemplaire ! François Fillon a trouvé "exemplaire" le débat sur l’identité nationale conduit par Eric Besson à la demande de Nicolas Sarkozy. Il l’a été en effet, et il va continuer de l’être dans les prochains mois, mais pas au sens où veut le faire croire le premier ministre. Ce "débat", cadré le 31 mars 2009 par la lettre de mission adressée par le chef de l’Etat à son ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Développement solidaire, n’aura été qu’un leurre. Voire une escroquerie politique et intellectuelle.

Pour comprendre le sens des mesures – pas si bénignes qu’on a pu l’entendre lors des réactions recueillies à chaud – annoncées à l’issue du séminaire gouvernemental de lundi sur l’identité nationale, il faut opérer un long retour sur ce qui s’était passé trois jours plus tôt, et sur lequel la majeure partie de nos confrères ne s’est pas arrêté, sauf pour donner des chiffres issus de deux études de la Sofrès que l’Agence France Presse a allègrement mélangées.

Des débats très sereins… surtout ceux annulés !

Le vendredi 5 février, Eric Besson a publié un "point d’étape" du "grand débat sur l’identité nationale".
Un document de près de 90 pages que, bien entendu, pas grand-monde n’a lu, comme pas grand-monde ne lit les nombreuses publications de l’Elysée, de Matignon et des différents ministères, où pourtant tout est (presque) toujours dit. A condition de savoir lire entre les lignes. Mais à force de sarkozysme triomphant, on a fini par apprendre…

Sous couvert de "point d’étape", Eric Besson expliquait à la fois la méthode suivie (la vraie, pas le simulacre) et les objectifs poursuivis. La méthode, c’est le trucage. Comme d’avoir fait mine de tenir durant des mois "350 réunions réunissant toutes les catégories de la population française […] dans le respect de la liberté de parole de chacun". Quel audacieux raccourci, alors que, dans toutes les régions de France, chacun a pu constater que ces réunions étaient ou non ouvertes au public selon le bon vouloir des préfets.

Deux exemples suffiront. A Bordeaux, l’accès aux débats était réservé aux personnes munies d’une invitation délivrée par la préfecture. Comme par hasard, l’auteur de ces lignes, qui habite Bordeaux et est bien connu des services préfectoraux (défavorablement s’entend…) n’a pu obtenir d’invitation. Je n’ai pas été le seul. Dans l’Hérault, certaines réunions publiques ont été purement et simplement annulées ! Motif, relaté par la presse locale : "Le préfet a préféré annuler certains débats sur l’identité nationale, dont celui prévu à Sète : les Identitaires de la Ligue du Midi […], qui présente une liste aux régionales et dont le slogan favori est “Restons Maîtres chez nous“, prenaient en effet un malin plaisir à Nîmes, à Carcassonne, etc., à “animer“ et “pimenter“ les réunions officielles de réflexions peu goûtées par les autorités."

Quelques jours plus tôt, Richard Roudier, chef de file de la Ligue du Midi, liste en lice pour les élections régionales en Languedoc-Roussillon, avait pris la parole pour expliquer que Eric Besson, par sa définition de la France, "simple conglomérat de peuples qui veulent vivre ensemble", avait fait preuve de "négationnisme" car "les premiers mots de la Constitution de 1958 citent explicitement “le peuple français“, le préambule de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen fait de même et le Conseil constitutionnel a retoqué un projet de loi en 1991 pour un motif similaire". Il ne fallait que Roudier récidive. Il eût été difficile qu’on lui en fît interdire l’entrée et à lui seul, alors qu’il avait été annoncé que les autres débats étaient aussi ouverts à tous. Donc le préfet les a annulés…

La France a commencé en 1917 ou en 1789 ?

Moyennant quoi le ministre de l’Immigration et de l’Intégration avant d’être celui de l’Identité nationale tire comme enseignement de ces discussions "conduites dans la sérénité grâce à une préparation soignée des organisateurs" (sic) qu’elles ont "souligné le besoin de faire vivre et respecter les valeurs que notre nation revendique (place des symboles, lutte contre les discriminations, intégration des étrangers)".

Forcément, quand tel intervenant, qui veut juste dire : "Pour moi la patrie, c’est la terre de mes ancêtres", se fait retirer le micro, ou quand tel autre, qui veut rappeler que "les Français ou Européens de souche représentent tout de même 80 à 85 % de la population" se fait couper le sifflet, quand aussi les comptes rendus préfectoraux adressés au ministère sont aseptisés des aspérités qui ont quand même fait le sel de certains débats, il ne reste que le prétendument consensuel "vivre ensemble" et les "valeurs républicaines", formule devenue synonyme de "valeurs" tout court, ce qui n’est pourtant pas du tout la même chose.

Si le document essentiel est bien le "point d’étape" du 3 février, c’est qu’il expose la batterie de mesures qui auraient été envisagées, présentées, défendues lors de ces "débats" et dont celles qui ont été présentées lundi sont extraites, comme une mise en bouche avant que de passer au plat de résistance, et même à la suite de plats tels qu’on en servait lors des agapes familiales du temps de nos grands-parents (de souche).

La vision bessonienne de l’identité nationale, finalement, ce n’est rien d’autre qu’une conception dite républicaine de la société, déconnectée de toute réalité historique, dégagée de toute filiation autre qu’idéologique, où le mot patrie (le pays des pères) n’a plus sa place et où les ancêtres n’ont droit de cité (républicaine, démocratique et laïque) que si leur nom peut être inscrit au Panthéon des Grands Ancêtres de la République.

Que cite Eric Besson lorsqu’il ose évoquer les "événements ou personnages" qui sont des "symboles forts" de notre identité ? Verdun et le Chemin des Dames – d’accord avec lui –, Jean Moulin, le général De Gaulle, le Conseil national de la Résistance. C’est tout ! Les rois qui ont fait la France ? Aux poubelles de l’histoire ! Le […]


http://fr.novopress.info/48521/avant-premiere-minute-n%C2%B02447-du-10-fevrier-2010-le-debat-sur-lidentite-accouche-dun-monstre/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+novopressfrance+%28%3A%3A+Novopress.info+France%29
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Mer 10 Fév 2010, 13:28

Source : Backcich Info

http://www.bakchich.info/Besson-trebuche-dans-le-tapis-de,09972.html

Éric Besson n’est pas à la noce. D’un côté, son débat sur l’identité nationale, dont le séminaire gouvernemental se tient aujourd’hui. De l’autre, il promet à sa future belle-famille de se convertir à l’islam…

Le chantre de l’identité nationale, Éric Besson, n’ est pas à la noce...D’après certains sondages, une moitié des Français, veut-on croire, pensent que la pratique de la religion musulmane est incompatible avec la vie en société. Diable ! Voici Besson en bien mauvaise posture, lui qui est tombé raide amoureux, cet été, d’une jeune étudiante tunisienne, Yasmine Tordjman. Et qui a promis à la belle famille de se convertir à l’islam. Tout cela fait un peu désordre.
(d)ébats franco-tunisiens

À Paris, le ministre déchaîne des flots de xénophobie ; à Tunis, l’amoureux transi se dit prêt à une conversion aussi soudaine qu’inattendue. À l’origine de cet imbroglio politico- sentimental, le producteur Tarek Ben Ammar. Neveu de Wassila Bourguiba, l’épouse de l’ex-président tunisien, cet homme de l’art, avait vu sa cote s’effondrer auprès de Ben Ali et de son épouse Leila lorsqu’il leur avait conseillé des placements à la Banque Medici à Vienne (Autriche).

Laquelle plaça le magot chez le financier Madoff, dont la faillite fut retentissante. Pour se remettre en selle, Tarek Ben Ammar avait cru bon d’inviter Éric Besson, devenu provisoirement l’un des chouchous de l’Élysée, et l’avait somptueusement logé dans une villa du quartier Marsacube, à Lamarsa.

C’est là, à la hauteur de la résidence de l’ambassadeur français, que la jet-set franco- tunisienne prend ses quartiers d’été. Hélas, les amours entre la jeune Yasmine et le bel Éric n’ont pas eu l’air de plaire à Nabila, la grand-mère de la petite et fille de Wassila Bourguiba. Avant Noël, Besson dut faire un voyage éclair en Tunisie, calmer grand-maman et s’engager à se convertir avant les noces en juin prochain. L’identité nationale, version Besson, tourne à la farce !

Pardon mais je ne peux m'empêcher de faire un rapprochement : après Carla ... Yasmine ! - Ils sont très fort au Mossad ! What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Dim 21 Fév 2010, 01:11

Le ministre français de l'Immigration et l’identité nationale Eric Besson, qui partage sa vie avec une jeune Tunisienne, a démenti avoir l'intention de se convertir à l'islam pour épouser sa compagne.

L'information circulait depuis plusieurs jours des sites Internet. "Je déplore d'avoir à démentir une conversion à une religion pour laquelle j'ai par ailleurs du respect, je suis très attaché au caractère laïc de notre République", a affirmé M. Besson. Il faut ici rappeler qu’Éric Besson est né au Maroc (le 2 avril 1958) à Marrakech. Sa mère Marie-Thérèse Musa, est d'origine libanaise. Son père était pilote-instructeur pour l'armée française. Ce dernier s'est tué en vol trois mois avant sa naissance.

Après la mort de son père, sa mère se remarie avec un chirurgien-dentiste, d'origine libanaise égyptienne, de la famille Bahri, avec lequel elle a cinq autres enfants. Besson est pensionnaire de la 6e à la 3e à Témara dans un établissement agricole jésuite. Puis il passe son baccalauréat au Lycée Lyautey de Casablanca. Éric Besson rejoint la France seulement à l'âge de 17 ans. Ce ministre né au Maroc, d’origine franco- libanais, a divorcé de sa femme, Sylvie Brunel, géographe, écrivain et ancienne présidente d'Action contre la faim. Suite à son divorce, il décide d'attaquer tous les journaux qui publieront une photo de sa petite amie musulmane.

L'hebdomadaire Voici a ainsi été condamné par le juge des référés du Tribunal de Grande Instance de Paris, à verser 8 000 euros à Eric Besson et 12 000 euros à la Tunisienne âgée de 22 ans qui l'accompagne : « Voici ne s'est pas contenté de faire état de la relation amoureuse existant entre Eric Besson et une jeune femme. En effet, l'hebdomadaire […] révèle son prénom, son âge, ses liens familiaux, ses activités et publie plusieurs clichés permettant une identification incontestable » estime la juge dans sa décision, citée par Le Monde. Sylvie Brunel relate son mariage avec Éric Besson dans son livre "Manuel de guérilla à l'usage des femmes "qui est apparu en novembre dernier et dans lequel elle a donné une analyse de son ex-mari. Ce dernier serait passé du Parti socialiste (PS) à l'UMP par ....opportunisme.

S'étant mis à dos nombre de ses anciens proches du (PS) sur le plan politique, il n'aurait une revanche sur ces derniers qu'après une seconde victoire à l'élection présidentielle de Nicolas Sarkozy, ce qui expliquerait son profond investissement dans un domaine (l'immigration) qui n'est pas sa prédilection selon elle. Eric Besson a ouvert un débat sur l'identité nationale le 2 novembre 2009. Le débat est clôturé le dimanche 31 janvier 2010.

La question de savoir si ce ministre deviendra musulman se pose encore plus aujourd'hui car Eric Besson se trouve très affaibli politiquement et psychologiquement. La cause: l'échec du débat sur l'identité nationale en France. En plus, selon les règles de l’islam, le ministre de l'Immigration, en couple avec une jeune Tunisienne, devra se convertir à l'islam pour épouser sa compagne. L'islam interdit le mariage entre une musulmane et un homme qui n'a pas la même religion.

Eric Besson partage depuis quelques mois sa vie avec cette jeune Tunisienne, étudiante dans une école d'art à Paris, qui est d'allieurs l'arrière petite fille de Wassila Bourguiba, la femme de l'ancien président tunisien Habib Bourguiba. Selon Bakchich Info, Eric Besson a dû faire un voyage éclair en Tunisie avant Noël pour voir la mère de sa compagne et s'engager à se convertir avant les noces en juin 2010. Il devra aussi changer son prénom …

Il semble qu'il soit prêt à tout pour épouser sa belle ! (L’arrière petite-fille de Wassila Bourguiba). Bef un Joli programme pour un ministre …. de l’identité nationale ! Ftouh Souhail, Tunis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Ven 12 Mar 2010, 14:35

J'ai une idée pour le débat sur l'identité nationale.. on n'a qu'à faire comme si ça n'avais pas existé et comme ça on continue comme avant..
Et tiens pour les élections régionales en France on fait pareil.. on ne fait pas de campagne politique.. on ne parle de rien et comme ça tout continue comme avant..
Et si il y a des problèmes dans le futur.. et bien on dira qu'on ne savait pas.. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Ven 12 Mar 2010, 14:52

Je viens de recevoir les enveloppes pour les régionales: ici en Lorraine, nous avons une liste "pas de minarets", assez de mosquées etc.; en plus du FN; et alors! après tout il y a bien plusieurs listes de gauche, avec des trotskistes et autres traitres à la nation; je vais voter pour "pas de minarets", na!

Comme les suisses.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Ven 12 Mar 2010, 15:37

Je rappelle qu’il y a 400 000 à 500 000 de nouveaux immigrés par an en France, alors que nous avons 5 millions de chômeurs. A quand une vraie politique migratoire ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Ven 12 Mar 2010, 16:06

euhhh...
il faut bien comprendre que dans l'économie de marché il n'y a pas de quota "de places de travail" il n'y a que Martine Aubry et JM Lepen pour croire cela.
Il n'y a pas un nombre d'emploi donné dans un pays ; car il dépend directement des caractéristiques structurelles du pays, de la volonté des gens en fonction de la politique social, et de l'état de l'économie.

Le problème de l'immigration ultra-massive n'est pas vraiment l'augmentation du chômage, mais les déséquilibres énormes que cela produit avec augmentation de la précarité, problèmes culturels, de langue, appauvrissement, insécurité, racisme, communautarisation, ethnicisation, et à terme... colonisation.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Ven 12 Mar 2010, 16:25

Citation :
Le problème de l'immigration ultra-massive n'est pas vraiment l'augmentation du chômage

Ce n’est pas ce que je dis, ce que je dis, c’est qu’on ne peut plus accueillir, alors que nous sommes en pleine crise économique et sociale…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Ven 12 Mar 2010, 16:49

même en l'absence de crise, on ne pourrait plus "accueillir", car on a BEAUCOUP TROP "accueilli" au cours des trente dernières années.
Revenir en haut Aller en bas
noblevoyageur



Masculin Messages : 40
Inscription : 30/01/2010

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Lun 15 Mar 2010, 08:49

La nouvelle identité nationale???
Je viens de recevoir par mail ce message, je n'ai pu vérifier personnellement les sources...

> Cela devient inquiétant ... Edifiant, mais inquiétant !!
> Ce qui arrive en France, se passe également en Belgique et dans toute l'Europe !!!
> - Saviez-vous que
de jeunes musulmanes réclament d'être exemptées des cours de sport et de biologie, sans être pénalisées pour leur examen ?



(Source : Nouvel Observateur)






- Saviez-vous que
les musulmanes exigent et obtiennent de nos élus locaux des horaires qui leur sont exclusivement réservés dans nos piscines municipales?



(Source : Revue politique)






- Saviez-vous que
des étudiantes musulmanes, lors de leur examen, exigent et obtiennent d'être accompagnées de leur mari et d'être jugées par une femme ?



(Source : Nouvel Observateur)






- Saviez-vous qu
une association musulmane ('Unir' à l'Université Paris XIII) remet en cause le droit d'un professeur de culture occidentale de juger le travail d'un étudiant musulman ?



(Source l'Express)






- Saviez-vous que
des musulmans réclament et obtiennent la suppression de la fête de Noël dans certaines écoles primaires?


- Saviez-vous que
des étudiants musulmans, prenant comme excuse la loi de la laïcité, réclament et obtiennent le retrait des sapins de Noël, dans différents établissements scolaires, jusque dans les maternelles ?


(Source: Le Parisien)






- Saviez-vous que
des musulmans réclament et obtiennent l'interdiction de la viande non hallal dans les écoles françaises où ils sont majoritaires ?


- Saviez-vous que
dans l'administration, des musulmans réclament des jours de congés supplémentaires pour leurs fêtes islamiques ?


- Saviez-vous que
des musulmans réclament des salles de prières dans nos collèges, nos lycées et nos universités ?


- Saviez-vous que
des musulmans demandent aux écoles, universités et lieux de travail des horaires aménagés pour leurs cinq prières quotidiennes ?


- Saviez-vous que
des musulmans réclament une révision de nos livres d'histoire pour y intégrer l'histoire de leur pays et de leur religion ?



(Source : Nouvel Observateur)






- Saviez-vous que
dans nos manuels scolaires, vont être supprimés toutes références à Charles Martel ou autres Jeanne d'Arc, afin de ne pas froisser les français musulmans ?


- Saviez-vous que
des musulmanes exigent de pouvoir pratiquer des métiers publics (administration, hôpitaux, écoles, Justice) avec un tchador ?


- Saviez-vous que
des musulmanes voilées et étudiantes en médecine exigent de NE soigner que des femmes



(Source : Le Monde, Le Figaro)






- Saviez-vous que
Des médecins se sont faits tabasser pour avoir soigné Des femmes sans Le consentement de leurs maris musulmans ?



(Source : Le Monde, Le Figaro)






- Saviez-vous que
sur bon nombre de collèges français à majorité afro-maghrébine, on trouve les inscriptions « Morts aux Juifs », « Mort aux chrétiens » ou « Vive Ben Laden » ?


- Saviez-vous que
lors des manifestations contre la guerre en Irak, certains « pacifistes » musulmans exhibaient des portraits de Ben Laden ou de Saddam ?



(Source : Les 4 vérités)






- Saviez-vous que
le sauvageon nommé Djamel qui a brûlé vive la jeune fille, Sohane, s'est vu acclamé dans sa cité du Val de Marne lors de sa venue à la reconstitution Des faits ?



(Source : JT de France 2)






- Saviez-vous que
les jeunes noirs et musulmans ayant brûlé vif un vigile de race blanche d'un supermarché à Nantes (en 2002) n'éprouvent aucun remord et sont fiers d'eux ?



(Source : Témoignage de l'avocat)






- Saviez-vous qu
un manuel de bonne conduite « Le licite et l'illicite en Islam », vendu en France depuis 10 ans, explique comment un bon musulman doit frapper sa femme : « avec la main », « sans fouet »
> > > > > > > > ni « morceau de bois », et en épargnant le visage ?



(Source : l'Express)






- Saviez-vous que
des milices islamiques patrouillent dans les rues d'Anvers et d'ailleurs pour 'surveiller les mauvais flics blancs racistes' et appliquer leur propre loi ?



(Source : Libération)






- Saviez-vous que
des nouvelles lois vont obliger la police, l'armée et la fonction publique en générale à embaucher en priorité des « jeunes » issus de l'immigration et que 35 entreprises dont France Télévision, Peugeot ou encore le groupe alimentaire Casino ont signé un contrat de préférence étrangère pour l' embauche de leur personnel ?



(Source : gouvernementale et syndicale).






- Saviez-vous que
dans des lycées, des musulmanes enfilent leur manteau avant d'aller au tableau afin de n'éveiller aucune convoitise, que dans des écoles primaires des pères musulmans refusent que leurs fillettes soient laissées dans la classe d'un instituteur remplaçant l'institutrice, qu'une école a dû organiser un sas, sans fenêtres, pour reconnaître les mères, voilées de la tête au pied, avant de leur rendre leurs enfants ?



Source : Le Monde 09/07/04)






- Saviez-vous que
dans des écoles primaires, Des élèves sont allés jusqu'à instituer l' usage séparé des deux robinets des toilettes, l'un réservé aux « musulmans », l'autre aux « autres » ou qu'un responsable local du culte musulman a demandé de prévoir des vestiaires séparés dans les salles de sport, car, selon lui, « un circoncis NE peut se déshabiller à côté d' un impur » ?



(Source : Le Monde 09/07/04)









- Saviez-vous que
les autres communautés religieuses,(juive, hindouiste, bouddhiste, etc.) n' exigent pas de revendications équivalentes?
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Lun 15 Mar 2010, 11:03

Excellente initiative ! Les bonnes réponses sont toujours dans la qualité des décisions individuelles et non pas dans le quantitatif du collectif "démon-cratique" comme on voudrait nous le faire croire !!! What a Face

Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Lun 15 Mar 2010, 12:53

L'Islam viens nous défier et réussira, dans 20 ans la France sera une république Islamique.

Les médias, en particulier Le Monde, Libération,

Canal +, BFM, Itéle,

sont acquis à la cause islamique.

Même les autres n'en sont pas loin et ont censurés les représentants des forces culturelles et politiques nationales,

Est ce normal qu'un parti comme le Front National qui réussit régulièrement de gros scores dans les élections nationales soient écartés de l'assemblée nationale soit représenté nul part ?

Qui est le plus dangereux LE PEN ou RAMADAN ,

Que dire même de soi disant philosophe comme BHL qui a dit qu'il détestait la France des Clochers et des saucissons et font la main à l'Islam, comme Minc, Gluckssmann, Sormann, ce dernier faux penseur de droite...

Nous sommes appelés à devenir les futurs déracinés à l'intérieur de notre propre pays d'origine.

Des quartiers entiers mais aussi des villes entières sont dhimisées (Villes du Nord, Lille, Roubaix, etc, des villes du Sud, par ailleurs Saint Etienne, Lyon est par la pratique devenue une ville haut lieu de l'Islamisme)

Cette situation,

C'est bien fait pour notre gueule, nous la méritons car nous l'avons voulu !

Y compris l'Eglise Catholique dont 90% de leurs clercs ont préféré diabolisé Le Pen que de défendre les valeurs de notre pays et font des courbettes à des dirigeants musulmans qui ont rien à foutre du dialogue inter-religieux.

Et on comprend pourquoi qu'avec tous ces Chamberlain, l'Eglise Catholique soit une proie si facile, de même la République Française.

On a ce que l'on mérite.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Lun 15 Mar 2010, 13:13

[quote]
Atomic a écrit:
L'Islam viens nous défier et réussira, dans 20 ans la France sera une république Islamique.

Les médias, en particulier Le Monde, Libération,

Canal +, BFM, Itéle,

sont acquis à la cause islamique.

Vous vous trompez. Ils sont acquis à la cause du MINORITAIRE, quel qu'il soit, serait-il le diable (sauf s'il est d'extrême Droite nationaliste).

Autrement dit, ils ont un logiciel datant de 1945 qui accepte TOUT du moment que c'est peu nombreux et que ça ne ressemble pas à Pétain.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Lun 15 Mar 2010, 13:21

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
Atomic a écrit:
L'Islam viens nous défier et réussira, dans 20 ans la France sera une république Islamique.

Les médias, en particulier Le Monde, Libération,

Canal +, BFM, Itéle,

sont acquis à la cause islamique.

Vous vous trompez. Ils sont acquis à la cause du MINORITAIRE, quel qu'il soit, serait-il le diable (sauf s'il est d'extrême Droite nationaliste).

Autrement dit, ils ont un logiciel datant de 1945 qui accepte TOUT du moment que c'est peu nombreux et que ça ne ressemble pas à Pétain.



Pas d'accord! les juifs sont bien plus minoritaires; mais ils sont aussi les riches oppresseurs des palestiniens colonisés;
Non ils sont acquis à la sensiblerie de gauche.

Parce que s'ils étaient acquis au minoritaire, ils soutiendraient de même les malheureux chrétiens d'orient, persécutés, spoliés et chassés de leurs pays, mais les médias préfèrent croire les arabes musulmans qui voient en eux des collaborateurs d'Israel.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Lun 15 Mar 2010, 13:28

La Gauche dont vous parlez déteste les Juifs et exaltent les Palestiniens car les Juifs, bien que peu nombreux, sont PUISSANTS.

Et cela, la Gauche n'aime pas. Tout ce qui est opprimé est selon eux, bon, honnête, à soutenir (sauf Pétain). Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Lun 15 Mar 2010, 13:35

Arnaud Dumouch a écrit:
La Gauche dont vous parlez déteste les Juifs et exaltent les Palestiniens car les Juifs, bien que peu nombreux, sont PUISSANTS.

et riches! c'est bien ce que je disais; vs ne m'avez pas lu.


Et cela, la Gauche n'aime pas. Tout ce qui est opprimé est selon eux, bon, honnête, à soutenir (sauf Pétain). Mr.Red

Sauf Pétain, et ces pauvres c...s de chrétiens d'orient, que les médias, ds leur abyssale ignorance, s'imaginent sans doute être un reliquat de la colonisation européenne...?
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Lun 15 Mar 2010, 13:41

Arnaud Dumouch a écrit:

Et cela, la Gauche n'aime pas. Tout ce qui est opprimé est selon eux, bon, honnête, à soutenir (sauf Pétain). Mr.Red


Oui, la gauche n'a jamais pu imaginer qu'il puisse exister des "salauds de pauvres" (Marcel Aymé)
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Lun 15 Mar 2010, 16:14

Le Général De Gaulle avait raison

Citation :
« L’établissement, entre les deux guerres mondiales, car il faut remonter jusque là, l’établissement d’un foyer sioniste en Palestine et puis, après la deuxième guerre mondiale, l’établissement d’un Etat d’Israël, soulevaient, à l’époque, un certain nombre d’appréhensions. On pouvait se demander, en effet, et on se demandait même chez beaucoup de juifs, si l’implantation de cette communauté sur des terres qui avaient été acquises dans des conditions plus ou moins justifiables et au milieu des peuples arabes qui lui étaient foncièrement hostiles, n’allait pas entraîner d’incessants, d’interminables frictions et conflits. Certains même redoutaient que les juifs, jusqu’alors dispersés, qui étaient restés ce qu’il avaient été de tout temps, un peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur, n’en viennent, une fois qu’ils seraient rassemblés dans le site de leur ancienne grandeur, à changer en ambition ardente et conquérante les souhaits très émouvants qu’ils formaient depuis dix-neuf siècles : l’an prochain à Jérusalem.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Lun 15 Mar 2010, 17:07

Citation :
En Christ a écrit:
Le Général De Gaulle avait raison

Citation :
« L’établissement, entre les deux guerres mondiales, car il faut remonter jusque là, l’établissement d’un foyer sioniste en Palestine et puis, après la deuxième guerre mondiale, l’établissement d’un Etat d’Israël, soulevaient, à l’époque, un certain nombre d’appréhensions. On pouvait se demander, en effet, et on se demandait même chez beaucoup de juifs, si l’implantation de cette communauté sur des terres qui avaient été acquises dans des conditions plus ou moins justifiables et au milieu des peuples arabes qui lui étaient foncièrement hostiles, n’allait pas entraîner d’incessants, d’interminables frictions et conflits. Certains même redoutaient que les juifs, jusqu’alors dispersés, qui étaient restés ce qu’il avaient été de tout temps, un peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur, n’en viennent, une fois qu’ils seraient rassemblés dans le site de leur ancienne grandeur, à changer en ambition ardente et conquérante les souhaits très émouvants qu’ils formaient depuis dix-neuf siècles : l’an prochain à Jérusalem.


Sur l'histoire, en effet, le général a svt été prophète; c'est qu'il l'a connaissait, l'histoire, contrairement à bien d'autres responsables; mais l'expression qu'il utilise pour qualifier le peuple juif a été diversement appréciée: il aurait pu s'en dispenser, du moins telle quelle, car il est vrai tout de même que les arabes sur la même terre pendant 15 siècles n'en ont pas fait autre chose qu'une friche; les juifs, eux, en ont fait une terre prospère, capable de nourrir une population 10 fois plus nombreuse qu'en 1948. C'est leur travail et leur ingéniosité, en plus de leur solidarité, qui permettent aux juifs de dominer la scène; de même, c'est l'entêtement des palestiniens et des arabes à manifester leur haine pour ces voisins trop entreprenants, qui leur vaut le sous-développement et la ghettoisation dans leur propre patrie, au lieu de bénéficier d'une prospérité qui pourrait être générale: les citoyens arabes de l'état d'Israel -je ne parle pas des palestiniens!- ont le plus haut niveau de vie de la région (même s'il est inférieur à celui des juifs...).
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Lun 15 Mar 2010, 17:36

Citation :
Sur l'histoire, en effet, le général a svt été prophète; c'est qu'il l'a connaissait, l'histoire, contrairement à bien d'autres responsables; mais l'expression qu'il utilise pour qualifier le peuple juif a été diversement appréciée: il aurait pu s'en dispenser, du moins telle quelle, car il est vrai tout de même que les arabes sur la même terre pendant 15 siècles n'en ont pas fait autre chose qu'une friche; les juifs, eux, en ont fait une terre prospère, capable de nourrir une population 10 fois plus nombreuse qu'en 1948. C'est leur travail et leur ingéniosité, en plus de leur solidarité, qui permettent aux juifs de dominer la scène; de même, c'est l'entêtement des palestiniens et des arabes à manifester leur haine pour ces voisins trop entreprenants, qui leur vaut le sous-développement et la ghettoisation dans leur propre patrie, au lieu de bénéficier d'une prospérité qui pourrait être générale: les citoyens arabes de l'état d'Israel -je ne parle pas des palestiniens!- ont le plus haut niveau de vie de la région (même s'il est inférieur à celui des juifs...).
Mais Israël ne serait rien sans l’aide des Etats-Unis.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Lun 15 Mar 2010, 17:50

En Christ a écrit:

Mais Israël ne serait rien sans l’aide des Etats-Unis.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Lun 15 Mar 2010, 19:42

Arnaud Dumouch a écrit:
En Christ a écrit:

Mais Israël ne serait rien sans l’aide des Etats-Unis.


Et à part ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Lun 15 Mar 2010, 20:49

Cher En Christ, que voulez vous que l'on ajoute à votre remarque ! Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Lun 15 Mar 2010, 21:17

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher En Christ, que voulez vous que l'on ajoute à votre remarque ! Mr.Red

N'est-ce point la vérité ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Lun 15 Mar 2010, 23:57

Haïti, actuellement, ne vit que grâce à l'aide internationale.

Pas Israël, qui sait très bien se gérer et transformer le désert en terre fertile.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Mar 16 Mar 2010, 09:31

Arnaud Dumouch a écrit:
Haïti, actuellement, ne vit que grâce à l'aide internationale.

Pas Israël, qui sait très bien se gérer et transformer le désert en terre fertile.

Je précise que Washington donne 3 milliards de dollars par an à Israël.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Mar 16 Mar 2010, 09:41

3 milliards ne suffisent pas, s'il n'y a personne pour les gérer convenablement; c'est le cas ds trop de pays sous-développés, où l'aide disparait dans la corruption générale, comme ds le tonneau des danaides.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Mar 16 Mar 2010, 10:05

Karl a écrit:
3 milliards ne suffisent pas, s'il n'y a personne pour les gérer convenablement; c'est le cas ds trop de pays sous-développés, où l'aide disparait dans la corruption générale, comme ds le tonneau des danaides.

C'est pourquoi il faut qu'il y ait un Etat Palestinien.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Mar 16 Mar 2010, 11:41

En Christ a écrit:
Karl a écrit:
3 milliards ne suffisent pas, s'il n'y a personne pour les gérer convenablement; c'est le cas ds trop de pays sous-développés, où l'aide disparait dans la corruption générale, comme ds le tonneau des danaides.

C'est pourquoi il faut qu'il y ait un Etat Palestinien.

L'autortité Palestinienne reçoit 4 fois plus de l'Europe et des USA.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Mar 16 Mar 2010, 11:56

Arnaud Dumouch a écrit:
En Christ a écrit:
Karl a écrit:
3 milliards ne suffisent pas, s'il n'y a personne pour les gérer convenablement; c'est le cas ds trop de pays sous-développés, où l'aide disparait dans la corruption générale, comme ds le tonneau des danaides.

C'est pourquoi il faut qu'il y ait un Etat Palestinien.

L'autortité Palestinienne reçoit 4 fois plus de l'Europe et des USA.

Et Israël n'impose pas un blocus à Gaza ?

Sans parler de crime de guerre par le rapport golstone.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Mar 16 Mar 2010, 11:58

En Christ a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
En Christ a écrit:
Karl a écrit:
3 milliards ne suffisent pas, s'il n'y a personne pour les gérer convenablement; c'est le cas ds trop de pays sous-développés, où l'aide disparait dans la corruption générale, comme ds le tonneau des danaides.

C'est pourquoi il faut qu'il y ait un Etat Palestinien.

L'autortité Palestinienne reçoit 4 fois plus de l'Europe et des USA.

Et Israël n'impose pas un blocus à Gaza ?

Sans parler de crime de guerre par le rapport Goldstone.
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Mar 16 Mar 2010, 12:19

texte lumineux de Remi Fontaine.

quelques extraits:
" Sous prétexte de répondre à son souffle( celui de VI) ou à son « esprit », on s’est livré véritablement à ce que nous avons appelé une « IVT » : interruption volontaire de tradition ! Une rupture non pas accidentelle mais bien volontaire dans la continuité de la tradition. Une interruption et non pas une cessation – comme l’est en vérité l’« IVG » (cf. p. 4) – car l’Eglise, qui a les paroles de la Vie éternelle, ne peut jamais en définitive connaître la rupture complète de sa tradition et de son magistère vivant.
(...)
Reste que les dégâts demeurent, qui ont sérieusement altéré aussi bien l’Eglise que la France qui en était la fille aînée. L’interprétation (qui demeure dominante) de la liberté religieuse selon « l’esprit » du Concile, fait par exemple que la France chrétienne s’est en quelque sorte rendue à la France laïciste, tout en devenant vulnérable à l’invasion islamiste de plus en plus arrogante, portée par une immigration massive de plus en plus encombrante.

(...)
Certes, la tradition catholique n’est pas la tradition nationale sur laquelle la première exerçait une influence légitime. Mais les deux traditions ont vocation en France à coopérer ou bien à péricliter ensemble. Les deux patries (celle des anciens et celles de révolutionnaires) ou les deux Eglises (la traditionnelle et la conciliaire) : ces formules sont éclairantes et fondées dans la réalité, mais limitées dans l’analogie. Elles rendent compte avec vigueur du drame que vivent respectivement la France et l’Eglise depuis des lustres.
"


texte intégral:
Etat des lieux entre deux tours
Une interruption volontaire de tradition !



Qu’on nous permette, entre ces deux tours, de prendre un peu de champ pour un état des lieux général, politique et religieux, alors même que nos évêques, qui ont des yeux pour voir, ne voient apparemment toujours pas les signes flagrants de ce temps…

Entre l’incursion croissante du sécularisme dans le monde (surtout depuis la Révolution par les prétendues Lumières) et la nouvelle poussée conquérante de l’islamisme (aux abords du IIe millénaire), il y a eu dans l’Eglise un événement historique préparé intellectuellement et sociologiquement qui s’appelle le concile Vatican II. Par une tentation sous l’apparence de bien, consistant à vouloir adapter le message chrétien à la modernité, il a été en réalité l’occasion d’un tsunami mental chez les catholiques.

Sous prétexte de répondre à son souffle ou à son « esprit », on s’est livré véritablement à ce que nous avons appelé une « IVT » : interruption volontaire de tradition ! Une rupture non pas accidentelle mais bien volontaire dans la continuité de la tradition. Une interruption et non pas une cessation – comme l’est en vérité l’« IVG » (cf. p. 4) – car l’Eglise, qui a les paroles de la Vie éternelle, ne peut jamais en définitive connaître la rupture complète de sa tradition et de son magistère vivant.

Il n’empêche que des « plombs » ont bien sauté quelque part, plongeant dans une certaine obscurité l’ensemble des fidèles aussi bien dans la transmission de leur foi que dans la transmission de leur piété nationale. En redressant aujourd’hui les « interrupteurs », si l’on peut dire, Benoît XVI remet peu à peu le courant dans l’Eglise, comme après la tempête. C’est, par son intention déclarée (cf. discours à la Curie romaine de décembre 2005), la rupture de la rupture conjuguée à la réforme de la réforme, qui apparaît comme un véritable retour au réel !

Reste que les dégâts demeurent, qui ont sérieusement altéré aussi bien l’Eglise que la France qui en était la fille aînée. L’interprétation (qui demeure dominante) de la liberté religieuse selon « l’esprit » du Concile, fait par exemple que la France chrétienne s’est en quelque sorte rendue à la France laïciste, tout en devenant vulnérable à l’invasion islamiste de plus en plus arrogante, portée par une immigration massive de plus en plus encombrante.

Certes, la tradition catholique n’est pas la tradition nationale sur laquelle la première exerçait une influence légitime. Mais les deux traditions ont vocation en France à coopérer ou bien à péricliter ensemble. Les deux patries (celle des anciens et celles de révolutionnaires) ou les deux Eglises (la traditionnelle et la conciliaire) : ces formules sont éclairantes et fondées dans la réalité, mais limitées dans l’analogie. Elles rendent compte avec vigueur du drame que vivent respectivement la France et l’Eglise depuis des lustres. Ces dualismes ne doivent pas, cependant, être poussés trop loin, sous risque de manichéisme, de scepticisme, voire de péché contre l’espérance, surtout quant à la nature divine de l’Eglise. C’est contre cela aussi que combat précisément le Saint-Père par son herméneutique de la continuité, avec une intelligence et une charité politique hors du commun. Car « la vraie tradition est critique », même si l’adage maurrassien ne s’applique pas de la même façon à la tradition religieuse et à la tradition politique.

Le mal français, pour en revenir aux deux patries, est un manque. La France révolutionnaire, c’est l’être amoindri, dévié, défiguré de la France chrétienne, mais c’est encore de l’être. La patrie dévoyée, c’est encore la France ! Et si le mal peut « tourner en bien » (comme on dit que le lait tourne en beurre !), c’est dans la mesure où il subsiste dans l’être qu’il éprouve des potentialités vers le bien. Ce n’est pas le mal qui est ainsi fécondable en tant que tel, c’est-à-dire la patrie révolutionnaire, mais l’être (moral) de la France qui demeure en elle. Sans se confondre, le bien et le mal s’entrecroisent, « s’anastomosent ineffablement », comme dit Gustave Thibon. N’est-ce pas au reste la « solidarité » du bien et du mal qui est enseignée dans la parabole du bon grain et de l’ivraie ?

Comme le coucou dans le nid du voisin, le mal laïciste et le mal islamiste ne peuvent aujourd’hui exister en France qu’en empruntant son « être au bien » (national et chrétien) qu’ils veulent détruire sans se détruire eux-mêmes. Ils s’y livrent même un duel nouveau, étranger à la France, où l’islam pourrait rapidement prendre la place du coucou dominateur, surtout si le catholicisme ne sait pas faire entendre la voix qui convient, en redevenant lui-même. En faisant « tourner » par exemple la laïcité positive vers la saine et légitime laïcité de l’Etat (selon Pie XII) ? En se ralliant théoriquement à la neutralité religieuse de l’Etat (jusqu’à laisser faire l’« IVG » !), l’Eglise de France a, au contraire, ajouté un mal au mal : cela ne transforme pas un mal en bien ! La bonne conversion passe par un retour à une identité et à une visibilité catholiques dignes de ce nom. Lesquelles passent elles-mêmes par ce que nous appelons politiquement un sain et légitime communautarisme national et chrétien. Les catholiques ne pourront rien pour la France tant qu’ils ne se résoudront pas, avec l’appui des évêques, à reconstruire un ordre et un pouvoir temporels spécifiquement chrétiens, par lesquels ils puissent exister politiquement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Mar 16 Mar 2010, 12:20

Citation :
Arnaud Dumouch a écrit:
En Christ a écrit:
Karl a écrit:
3 milliards ne suffisent pas, s'il n'y a personne pour les gérer convenablement; c'est le cas ds trop de pays sous-développés, où l'aide disparait dans la corruption générale, comme ds le tonneau des danaides.

C'est pourquoi il faut qu'il y ait un Etat Palestinien.

L'autortité Palestinienne reçoit 4 fois plus de l'Europe et des USA.


A perte.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Mar 16 Mar 2010, 12:33

Même les Américains critiquent Israël

Citation :
Lieberman:crise USA/Israël surmontable
AFP
16/03/2010

La sérieuse crise diplomatique entre Israël et les Etats-Unis, déclenchée par la politique de colonisation juive, sera surmontée, a affirmé ce matin le chef de la diplomatie israélienne Avigdor Lieberman. "Les choses vont se calmer car ni les Etats-Unis ni Israël n'ont intérêt à l'escalade", a-t-il déclaré à la radio publique. "Nous parlons directement via divers canaux aux responsables de l'administration américaine".

La veille, le porte-parole du département d'Etat Philip Crowley a déclaré qu'Israël "est un allié stratégique des Etats-Unis et le restera", tout en soulignant que Washington attendait "une réponse formelle" de l'Etat juif à leurs critiques envers de nouvelles constructions à Jérusalem-est.

Une grave crise de confiance a éclaté entre Israël et son allié américain quand le ministère israélien de l'Intérieur a annoncé, durant la visite le 9 mars du vice-président américain Joe Biden, la construction de 1.600 logements dans un quartier juif orthodoxe à Jérusalem-est annexée par Israël en 1967.

Cette annexion n'est pas reconnue par la communauté internationale. Plusieurs membres de l'équipe de Barack Obama, dont M. Biden, la secrétaire d'Etat Hillary Clinton et le principal conseiller du président américain, David Axelrod, ont ensuite critiqué en termes très durs ce projet à Jérusalem-est et le moment choisi pour l'annoncer.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Mar 16 Mar 2010, 13:28

En Christ a écrit:


Et Israël n'impose pas un blocus à Gaza ?
.

Regardez la carte : un blocus est impossible sans que l'Egypte n'y participe. Donc écrivez à l'Egypte !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Mar 16 Mar 2010, 13:49

Arnaud Dumouch a écrit:
En Christ a écrit:


Et Israël n'impose pas un blocus à Gaza ?
.

Regardez la carte : un blocus est impossible sans que l'Egypte n'y participe. Donc écrivez à l'Egypte !

Mais si il n’y avait pas de blocus israélien, il n’y aurait pas de problème avec l’Egypte.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Mar 16 Mar 2010, 16:32

Expliquez moi pourquoi l'Egypte bloque la frontière avec la bande de Gaza aussi férocement qu'Israël ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Mar 16 Mar 2010, 16:35

Arnaud Dumouch a écrit:
Expliquez moi pourquoi l'Egypte bloque la frontière avec la bande de Gaza aussi férocement qu'Israël ?

L'Oncle Sam donne des subventions pour.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Mar 16 Mar 2010, 16:45

Ben voyons ! Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Mar 16 Mar 2010, 16:50

Bah c'est vrai, il y a des pressions américaines...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Mar 16 Mar 2010, 17:07

Les palestiniens emmerdent tout le monde; même leurs voisins arabes directs, qui ont d'ailleurs fait la paix avec Israel, ou sont en voie de la faire, comme la Syrie.
Seul les occidentaux sont aussi abrutis que l'Iran pour les soutenir.
La Jordanie coopère avec Israel pour entre autres un grand projet de canal ou de conduit mer rouge-mer morte afin d'alimenter celle-ci et de stopper l'abaissement de son niveau... Ce sont des coopérations comme celle-là qui rapprochent les peuples: c'est réaliste.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Mar 16 Mar 2010, 18:33

On est en pleine inversion des valeurs, Israël colonise la Palestine et c’est les palestiniens qui emmerdent toute le monde…
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Mar 16 Mar 2010, 18:37

Tel n'est pas la question. La question est celle de votre OBJECTIVITE : Vous parlez du Blocus venant d'Israël alors que c'est un blocus d'Israël ET de l'Egypte, unis contre les fanatiques du Hamas.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Mar 16 Mar 2010, 18:42

Citation :
Tel n'est pas la question. La question est celle de votre OBJECTIVITE : Vous parlez du Blocus venant d'Israël alors que c'est un blocus d'Israël ET de l'Egypte, unis contre les fanatiques du Hamas.

Ou la résistance du Hamas tout dépend du point de vu.
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Ven 19 Mar 2010, 09:57

Vendredi 19 mars 2010 5 19 /03 /2010 05:31
La mosquée de Drancy et les islamistes : peurs et lâchetés au
quotidien, par Farid Hannache
Dans l'espace culturel de leur ville, les fidèles de la mosquée de
Drancy fêtaient, en famille, le 8 mars, le Mawlid : la naissance du
prophète Mahomet. Au même moment, des islamistes, salafistes
professionnels, intégristes opportunistes ou apprentis fascistes, se
sont introduits dans la mosquée ; ils ont proféré des insultes et des
menaces, agressé plusieurs fidèles, trois ont déposé plainte, dont le
muezzin : celui qui appelle à la prière et qui la dirige parfois. N'en
déplaise au procureur qui a dit à la presse que le muezzin avait eu un
malaise à cause de son diabète, et malgré les menaces, malgré les
risques, cet homme a déposé plainte, même si celle-ci est, peut-être,
classée sans suite. C'est le processus d'intimidation et de "terrorisme
moral" qui a de la suite dans les idées.

Le jeudi 11 mars, les fidèles de la mosquée et les élèves de l'école se
sont rassemblés devant la préfecture de Bobigny pour demander l'action
de la République et l'intervention des pouvoirs publics afin de
rétablir l'ordre et la sérénité au sein de leur mosquée, et garantir la
sécurité des 450 enfants de leur école. Mais aucun fidèle, aucun
représentant musulman n'a été reçu pour cause de campagne électorale.
Celle-là même qui a été le prétexte à un déferlement de propos racistes
contre les musulmans. Un fidèle a déclaré : "Nous avons reçu le préfet
à plusieurs reprises à la mosquée, nous l'avons accueilli à l'intérieur
même de la salle de prière, et quand nous avons besoin de lui, il nous
abandonne dans le froid et dans la peur."


J'ai vu le député et maire de Drancy supplier l'Etat d'intervenir pour
protéger ses citoyens. Hallucinant. Je ne pensais pas que démocratie
pouvait rimer avec impuissance. Je ne pensais pas qu'un représentant de
notre nation pouvait se sentir seul face à une secte islamiste
politicienne qui a ensanglanté plusieurs pays musulmans ou occidentaux.
Alors, ce vendredi 12 mars, la bande de l'émir Abdelhakim Sifrioui a de
nouveau déferlé. La mosquée a été barricadée et une quinzaine de
fidèles, dont des femmes, ont formé une barrière de sécurité pour
empêcher les émeutiers de profaner de nouveau la mosquée.


Nous avons été insultés, bousculés, menacés... mais nous avons résisté.
Mais nous avons tous été filmés, et maintenant, nous sommes tous cloués
au pilori d'Internet comme ennemis de l'islam. C'est cet "affichage de
visages" qui terrifie les fidèles. Toute agression contre l'un de ces
fidèles engagera la responsabilité de l'Etat.

Devant les forces de l'ordre, sur le parking d'un centre commercial,
Sifrioui a éructé un prêche, puis a dirigé une prière, puis a escaladé
sa fourgonnette pour insulter les musulmans traîtres et la France
raciste. Puis il a entonné le refrain morbide du Front islamique du
salut (FIS), ce mot d'ordre qui a précipité l'Algérie dans une guerre
civile de plus de 300 000 morts : "Avec ça, nous vivons. Pour ça, nous
allons mourir. Pour ça, nous faisons le djihad. Avec ça, nous
rencontrerons Allah." Aveuglant.


Je ne pensais pas que la France pouvait être une base arrière ou un
levier du fascisme. J'ai quitté l'Algérie parce que les islamistes ont
pourri ce pays et gâché notre vie. Je ne pensais pas les retrouver ici
en France. Je ne les laisserai pas pourrir le pays de mes enfants et
gâcher leur vie. Ceux qui refusent le terrorisme et le totalitarisme
doivent enfin se manifester.


Ceux qui misent sur le pourrissement à Drancy pour étouffer une
nouvelle voix musulmane ou stigmatiser l'ensemble des musulmans font un
mauvais calcul. Le fascisme se nourrit du pourrissement. Laisser le
groupuscule Sifrioui endoctriner et embrigader en toute liberté est une
attitude munichoise. Cette bande est en train de hisser son étendard et
de tisser son réseau.


N'oublions pas ce qui s'est passé en Grande-Bretagne il y a quelques
années. Islamistes, activistes et terroristes s'y mélangeaient sous le
nez flegmatique ou grâce à la tolérance énigmatique du gouvernement
britannique, qui semblait ne pas sentir l'odeur de la poudre. Des
groupes terroristes avaient pignon sur rue dans la capitale anglaise.
Pendant plus d'une décennie, Londres a été un bastion du
fondamentalisme, un étendard de la guerre et une base arrière pour la
promotion, le recrutement et le financement du terrorisme.


Il a fallu attendre les attentats de Londres (56 morts et plus de 700
blessés) pour que cesse cette impunité, pour que les imams de la haine
soient arrêtés, pour que quelques organisations terroristes soient
dissoutes, pour qu'une partie de leurs comptes soient gelés, pour que
quelques mosquées infiltrées soient surveillées... Mais une fois qu'on
a permis l'éclosion et la dissémination de la haine terroriste, il ne
suffit plus de décapiter les cellules, de désinfecter les comptes ou
d'aseptiser les mosquées : le terreau peut se trouver n'importe où,
même en prison, et il n'y a que les imams qui puissent stériliser la
propagande islamiste, assécher la fertilisation de l'extrémisme et
extirper la tentation du terrorisme.

http://www.drzz.info/article-la-mosquee-de-drancy-et-les-islamistes-peurs-et-lachetes-au-quotidien-par-farid-hannache-46969041.html
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: De l'identité nationale   Dim 21 Mar 2010, 18:10

Citation :
Ban Ki-moon: Le blocus israélien à Gaza «cause des souffrances inacceptables»


PROCHE-ORIENT - Le secrétaire général de l'ONU condamne fermement la politique de bouclage israélienne...
Après s'être prononcé samedi en faveur d'un Etat palestinien «viable et indépendant», lors de sa visite en Cisjordanie, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a affirmé dimanche que le blocus israélien contre la bande de Gaza «cause des souffrances humaines inacceptables», lors d'une visite dans l'enclave palestinienne.

«J'ai dit clairement et de manière répétée aux dirigeants israéliens que leur politique de bouclage n'est pas tenable et qu'elle est mauvaise», a déclaré le chef de l'ONU à Khan Younès, dans le sud du territoire. «Cette politique est également contre-productive. Elle affaiblit les modérés et au contraire donne du pouvoir aux extrémistes», a-t-il souligné.

Levée du blocus

Ban Ki-moon s'est rendu dans un quartier endommagé par l'offensive israélienne à Gaza, où il est arrivé pour exprimer sa «solidarité» avec le peuple palestinien et demander la levée du blocus israélien. Le secrétaire général de l'ONU a été accueilli à Gaza par un petit groupe de manifestants qui agitaient des drapeaux palestiniens. Des enfants palestiniens arboraient des pancartes appelant à la réouverture des frontières de Gaza et à la levée du blocus imposé depuis 2007 par Israël.

Le secrétaire général de l'ONU, qui bénéficie d'une permission exceptionnelle des autorités israéliennes pour transiter via le territoire de l'Etat hébreu, est arrivé dans la bande de Gaza via le terminal routier d'Erez, qui relie l'enclave palestinienne au territoire israélien.

Le médiateur américain attendu à Jérusalem

Il s'est immédiatement rendu dans un quartier de la ville de Gaza pour se rendre compte des destructions causées par l'offensive militaire israélienne (27 décembre 2008 - 18 janvier 2009) contre le mouvement islamiste palestinien Hamas qui contrôle la bande de Gaza (depuis juin 2007).

Le secrétaire général de l'ONU est arrivé dimanche matin dans l'enclave palestinienne dans le cadre d'une tournée régionale en Israël et dans les territoires palestiniens au moment où les Etats-Unis s'efforcent de relancer le processus de paix via leur médiateur George Mitchell, attendu dimanche à Jérusalem. Il s'agit de sa deuxième visite dans le territoire palestinien depuis une dévastatrice offensive israélienne fin 2008/début 2009.
Revenir en haut Aller en bas
 
De l'identité nationale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'identité nationale , c'est quoi ?
» Identité nationale
» Patrick Boucheron, le Monde: "la recherche de l'identité est contraire à l'idée-même d'Histoire"
» j ai lu que tous porteront la marque de la bete sur la main droite ou sur le front???
» Napoléon et Louis XIV virés des manuels scolaires ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: