DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Pédophilie en Irlande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
S?bastien



Messages : 66
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Pédophilie en Irlande   Jeu 26 Nov 2009, 20:44

Comment croire l'Eglise divinement inspirée après des horreurs comme ça ?

http://www.lemonde.fr/europe/article/2009/11/26/violences-sexuelles-un-rapport-accablant-pour-l-eglise-d-irlande_1272731_3214.html#ens_id=1272199&xtor=AL-32280151[url][/url]

Lettre pastorale du Saint-Père Benoît XVI aux catholiques d'Irlande

Citation :
. CHERS FRERES ET SŒURS DE L'EGLISE EN IRLANDE, c'est avec une profonde préoccupation que je vous écris en tant que Pasteur de l'Eglise universelle. Comme vous, j'ai été profondément bouleversé par les nouvelles apparues concernant l'abus d'enfants et de jeunes vulnérables par des membres de l'Eglise en Irlande, en particulier par des prêtres et des religieux. Je ne peux que partager le désarroi et le sentiment de trahison que nombre d'entre vous ont ressentis en prenant connaissance de ces actes scandaleux et criminels et de la façon dont les autorités de l'Eglise en Irlande les ont affrontés.

Comme vous le savez, j'ai récemment invité les évêques irlandais à une rencontre ici, à Rome, pour rendre compte de la façon dont ils ont affronté ces questions par le passé et présenter les mesures qu'ils ont prises pour répondre à cette grave situation. Avec certains prélats de la Curie romaine, j'ai écouté ce qu'ils avaient à dire, tant individuellement qu'en groupe, tandis qu'ils présentaient une analyse des erreurs commises et des leçons apprises, et une description des programmes et des protocoles aujourd'hui mis en place. Nos réflexions ont été franches et constructives. Je nourris l'espoir que, par conséquent, les évêques se trouvent à présent dans une position plus forte pour accomplir le devoir de réparer les injustices du passé et pour affronter les thèmes plus vastes liés à l'abus des mineurs selon des modalités conformes aux exigences de la justice et aux enseignements de l'Evangile.

2. Pour ma part, compte tenu de la gravité de ces fautes, et de la réponse souvent inadéquate qui leur a été réservée de la part des autorités ecclésiastiques dans votre pays, j'ai décidé d'écrire cette Lettre pastorale pour vous exprimer ma proximité et vous proposer un chemin de guérison, de renouveau et de réparation.

En réalité, comme de nombreuses personnes dans votre pays l'ont observé, le problème de l'abus des mineurs n'est pas propre à l'Irlande, ni à l'Eglise. Toutefois, le devoir qui se présente désormais à vous est celui d'affronter le problème des abus qui ont lieu au sein de la communauté catholique irlandaise et de le faire avec courage et détermination. Personne ne peut imaginer que cette situation douloureuse sera résolue dans de brefs délais. Des progrès positifs ont été accomplis, mais il reste encore beaucoup à faire. La persévérance et la prière sont nécessaires, ainsi qu'une grande confiance dans la force de guérison de la grâce de Dieu.

Dans le même temps, je dois également exprimer ma conviction que, pour se reprendre de cette blessure douloureuse, l'Eglise qui est en Irlande doit en premier lieu reconnaître devant le Seigneur et devant les autres, les graves péchés commis contre des enfants sans défense. Une telle reconnaissance, accompagnée par une douleur sincère pour les préjudices portés à ces victimes et à leurs familles, doit conduire à un effort concerté afin d'assurer la protection des enfants contre de tels crimes à l'avenir.

Tandis que vous affrontez les défis de ce moment, je vous demande de vous rappeler du «rocher d'où l'on vous a taillés» (Is 51, 1). Réfléchissez aux contributions généreuses, souvent héroïques, offertes à l'Eglise et à l'humanité tout entière par les générations passées d'hommes et de femmes irlandais, et faites en sorte que cela constitue un élan pour un examen de conscience honnête et un programme de renouveau ecclésial et personnel convaincu. Je prie pour que, assistée par l'intercession de ses nombreux saints et purifiée par la pénitence, l'Eglise en Irlande surmonte la crise présente et redevienne un témoin convaincu de la vérité et de la bonté de Dieu tout-puissant, manifestées dans son Fils Jésus Christ.

3. Tout au long de l'histoire, les catholiques d'Irlande se sont révélés une immense force de bien tant dans leur patrie qu'à l'étranger. Des moines celtes comme saint Colomban, diffusèrent l'Evangile en Europe occidentale en jetant les fondements de la culture monastique médiévale. Les idéaux de sainteté, de charité et de sagesse transcendante découlant de la foi chrétienne, ont trouvé une expression dans la construction d'églises et de monastères et dans l'institution d'écoles, de bibliothèques et d'hôpitaux qui contribuèrent à renforcer l'identité spirituelle de l'Europe. Ces missionnaires irlandais ont tiré leur force et leur inspiration de la foi ferme, de la direction solide et des comportements moraux justes de l'Eglise dans leur terre natale.

A partir du XVIe siècle, les catholiques d'Irlande ont subi une longue période de persécution, au cours de laquelle ils ont lutté pour maintenir vivante la flamme de la foi dans des circonstances dangereuses et difficiles. Saint Oliver Plunkett, l'archevêque martyr d'Armagh, est l'exemple le plus célèbre d'une multitude de fils et de filles courageux d'Irlande, prêts à donner leur vie pour la fidélité à l'Evangile. Après l'Emancipation catholique, l'Eglise fut libre de croitre à nouveau. Des familles et d'innombrables personnes qui avaient préservé leur foi au cours de la période de l'épreuve, devinrent le moteur d'une grande renaissance du catholicisme irlandais au XIXe siècle. L'Eglise offrit l'éducation, en particulier aux pauvres, et cela devait apporter une contribution importante à la société irlandaise. Parmi les fruits des nouvelles écoles catholiques, figura une croissance des vocations: des générations de prêtres, de religieuses et de frères missionnaires quittèrent leur patrie pour servir sur chaque continent, en particulier dans le monde anglophone. Ils furent admirables non seulement en raison de leur grand nombre, mais également en raison de la force de leur foi et de la solidité de leur engagement pastoral. De nombreux diocèses, en particulier en Afrique, en Amérique et en Australie, ont bénéficié de la présence de clergé et de religieux irlandais qui prêchèrent l'Evangile et fondèrent des paroisses, des écoles et des universités, des cliniques et des hôpitaux, qui servirent tant les catholiques, que la société en général, avec une attention particulière pour les besoins des pauvres.

Dans presque toutes les familles d'Irlande, il y a eu quelqu'un - un fils ou une fille, une tante ou un oncle - qui a donné sa vie à l'Eglise. Les familles irlandaises nourrissent à juste titre une grande estime et une grande affection pour leurs proches qui ont consacré leur vie au Christ, en partageant le don de la foi avec d'autres et en mettant en pratique cette foi dans le service généreux de Dieu et du prochain.

4. Au cours des dernières décennies, toutefois, l'Eglise dans votre pays a dû affronter de nouveaux et graves défis à la foi, découlant de la transformation et de la sécularisation rapides de la société irlandaise. Un changement social très rapide a eu lieu, qui a souvent eu des effets contraires à l'adhésion traditionnelle des personnes à l'égard de l'enseignement et des valeurs catholiques. Très souvent, les pratiques sacramentelles et de dévotion qui soutiennent la foi et lui permettent de croître, comme par exemple la confession fréquente, la prière quotidienne et les retraites annuelles, ont été négligées. Au cours de cette période, apparut également la tendance déterminante, également de la part de prêtres et de religieux, à adopter des façons de penser et à considérer les réalités séculières sans référence suffisante à l'Evangile. Le programme de renouveau proposé par le Concile Vatican ii fut parfois mal interprété et en vérité, à la lumière des profonds changements sociaux qui avaient lieu, il était très difficile de comprendre comment les appliquer de la meilleure façon possible. En particulier, il y eut une tendance, dictée par de justes intentions, mais erronée, une tendance à éviter les approches pénales à l'égard de situations canoniques irrégulières. C'est dans ce contexte général que nous devons chercher à comprendre le problème déconcertant de l'abus sexuel des enfants, qui a contribué de façon très importante à l'affaiblissement de la foi et à la perte de respect pour l'Eglise et pour ses enseignements.

Ce n'est qu'en examinant avec attention les nombreux éléments qui ont donné naissance à la crise actuelle qu'il est possible d'entreprendre un diagnostic clair de ses causes et de trouver des remèdes efficaces. Il est certain que parmi les facteurs qui y ont contribué, nous pouvons citer: des procédures inadéquates pour déterminer l'aptitude des candidats au sacerdoce et à la vie religieuse; une formation humaine, morale, intellectuelle et spirituelle insuffisante dans les séminaires et les noviciats; une tendance dans la société à favoriser le clergé et d'autres figures d'autorité, ainsi qu'une préoccupation déplacée pour la réputation de l'Eglise et pour éviter les scandales, qui a eu pour résultat de ne pas appliquer les peines canoniques en vigueur et de ne pas protéger la dignité de chaque personne. Il faut agir avec urgence pour affronter ces facteurs, qui ont eu des conséquences si tragiques pour les vies des victimes et de leurs familles et qui ont assombri la lumière de l'Evangile à un degré que pas même des siècles de persécution ne sont parvenus à atteindre.

5. En plusieurs occasions depuis mon élection au Siège de Pierre, j'ai rencontré des victimes d'abus sexuels, et je suis disposé à le refaire à l'avenir. Je me suis arrêté pour parler avec eux, j'ai écouté leurs récits, j'ai pris acte de leur souffrance, j'ai prié avec eux et pour eux. Auparavant, au cours de mon pontificat, soucieux d'affronter ce thème, j'avais demandé aux évêques d'Irlande, à l'occasion de leur visite ad limina de 2006, d'«établir la vérité sur ce qui est arrivé par le passé, de prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter que cela ne se reproduise à l'avenir, d'assurer que les principes de justice soient pleinement respectés et, surtout, de soutenir les victimes et tous ceux qui sont victimes de ces crimes monstrueux» (Discours aux évêques d'Irlande, 28 octobre 2006).

Avec cette Lettre, mon intention est de vous exhorter tous, en tant que peuple de Dieu qui est en Irlande, à réfléchir sur les blessures infligées au Corps du Christ, sur les remèdes, parfois douloureux, nécessaires pour les panser et les guérir, et sur le besoin d'unité, de charité et d'aide réciproque dans le long processus de reprise et de renouveau ecclésial. Je m'adresse à présent à vous avec des paroles qui me viennent du cœur, et je désire parler à chacun de vous individuellement et à vous tous en tant que frères et sœurs dans le Seigneur.

6. Aux victimes d'abus et à leurs familles

Vous avez terriblement souffert et j'en suis profondément désolé. Je sais que rien ne peut effacer le mal que vous avez subi. Votre confiance a été trahie, et votre dignité a été violée. Beaucoup d'entre vous, alors que vous étiez suffisamment courageux pour parler de ce qui vous était arrivé, ont fait l'expérience que personne ne vous écoutait. Ceux d'entre vous qui ont subi des abus dans les collèges doivent avoir eu l'impression qu'il n'y avait aucun moyen d'échapper à leur souffrance. Il est compréhensible que vous trouviez difficile de pardonner ou de vous réconcilier avec l'Eglise. En son nom, je vous exprime ouvertement la honte et le remord que nous éprouvons tous. Dans le même temps, je vous demande de ne pas perdre l'espérance. C'est dans la communion de l'Eglise que nous rencontrons la personne de Jésus Christ, lui-même victime de l'injustice et du péché. Comme vous, il porte encore les blessures de sa souffrance injuste. Il comprend la profondeur de votre peine et la persistance de son effet dans vos vies et dans vos relations avec les autres, y compris vos relations avec l'Eglise. Je sais que certains d'entre vous trouvent également difficile d'entrer dans une église après ce qui s'est passé. Toutefois, les blessures mêmes du Christ, transformées par ses souffrances rédemptrices, sont les instruments grâce auxquels le pouvoir du mal s'est brisé et nous renaissons à la vie et à l'espérance. Je crois fermement dans le pouvoir de guérison de son amour sacrificiel - également dans les situations les plus sombres et sans espérance - qui apporte la libération et la promesse d'un nouveau départ.

En m'adressant à vous comme pasteur, préoccupé par le bien de tous les fils de Dieu, je vous demande avec humilité de réfléchir sur ce que je vous ai dit. Je prie afin que, en vous approchant du Christ et en participant à la vie de son Eglise - une Eglise purifiée par la pénitence et renouvelée dans la charité pastorale - vous puissiez redécouvrir l'amour infini du Christ pour chacun de vous. Je suis confiant dans le fait que, de cette manière, vous serez capables de trouver la réconciliation, une guérison intérieure profonde et la paix.

7. Aux prêtres et aux religieux qui ont abusé des enfants

Vous avez trahi la confiance placée en vous par de jeunes innocents et par leurs parents. Vous devez répondre de cela devant Dieu tout-puissant, ainsi que devant les tribunaux constitués à cet effet. Vous avez perdu l'estime des personnes en Irlande et jeté la honte et le déshonneur sur vos confrères. Ceux d'entre vous qui sont prêtres ont violé la sainteté du sacrement de l'Ordre sacré, dans lequel le Christ se rend présent en nous et dans nos actions. En même temps que le dommage immense causé aux victimes, un grand dommage a été perpétré contre l'Eglise et la perception publique du sacerdoce et de la vie religieuse.

Je vous exhorte à examiner votre conscience, à assumer la responsabilité des péchés que vous avez commis et à exprimer avec humilité votre regret. Le repentir sincère ouvre la porte au pardon de Dieu et à la grâce du véritable rachat. En offrant des prières et des pénitences pour ceux que vous avez offensés, vous devez chercher à faire personnellement amende pour vos actions. Le sacrifice rédempteur du Christ a le pouvoir de pardonner même le plus grave des péchés et de tirer le bien également du plus terrible des maux. Dans le même temps, la justice de Dieu exige que nous rendions compte de nos actions sans rien cacher. Reconnaissez ouvertement vos fautes, soumettez-vous aux exigences de la justice, mais ne désespérez pas de la miséricorde de Dieu.

8. Aux parents

Vous avez été profondément bouleversés en apprenant les choses terribles qui eurent lieu dans ce qui aurait dû être le milieu le plus sûr de tous. Dans le monde d'aujourd'hui, il n'est pas facile de construire un foyer domestique et d'éduquer les enfants. Ils méritent de grandir dans un milieu protégé, aimés et désirés, avec un profond sens de leur identité et de leur valeur. Ils ont le droit d'être éduqués aux valeurs morales authentiques, enracinés dans la dignité de la personne humaine, à être inspirés par la vérité de notre foi catholique et à apprendre des manières de se comporter et d'agir qui les conduisent à une saine estime de soi et au bonheur durable. C'est à vous, leurs parents, qu'est confié en premier lieu ce devoir noble et exigeant. Je vous exhorte à accomplir votre part pour assurer le meilleur soin possible des enfants, que ce soit à la maison ou dans la société en général, alors que l'Eglise, pour sa part, continue à mettre en œuvre les mesures adoptées ces dernières années pour protéger les jeunes dans les milieux paroissiaux et éducatifs. Alors que vous exercez vos importantes responsabilités, soyez certains que je suis proche de vous et que je vous assure du soutien de ma prière.

9. Aux enfants et aux jeunes d'Irlande

Je désire vous offrir une parole particulière d'encouragement. Votre expérience d'Eglise est très différente de celle de vos parents et de vos grands-parents. Le monde a beaucoup changé depuis qu'ils avaient votre âge. Malgré cela, tous, à chaque génération, sont appelés à parcourir le même chemin de vie; indépendamment des circonstances. Nous sommes tous scandalisés par les péchés et les échecs de certains membres de l'Eglise, en particulier de ceux qui furent choisis de manière particulière pour guider et servir les jeunes. Mais c'est dans l'Eglise que vous trouverez Jésus Christ qui est le même hier, aujourd'hui et à jamais (cf. He 13, 8). Il vous aime et c'est pour cela qu'il s'est offert lui-même sur la Croix. Recherchez une relation personnelle avec lui dans la communion de son Eglise, car il ne trahira jamais votre confiance! Lui seul peut satisfaire vos attentes les plus profondes et donner à vos vies leur signification la plus pleine, en les orientant au service des autres. Gardez les yeux fixés sur Jésus et sur sa bonté et protégez dans votre cœur la flamme de la foi. Avec vos frères catholiques en Irlande, je me tourne vers vous pour que vous soyez de fidèles disciples de notre Dieu et que vous contribuiez, avec votre enthousiasme et votre idéalisme si nécessaires, à la reconstruction et au renouveau de notre Eglise bien-aimée.

10. Aux prêtres et aux religieux d'Irlande

Nous souffrons tous à la suite des péchés de nos confrères qui ont trahi une consigne sacrée ou qui n'ont pas affronté de manière juste et responsable les accusations d'abus. Face à l'outrage et à l'indignation que cela a provoqué, non seulement parmi les laïcs mais également parmi vous et vos communautés religieuses, un grand nombre d'entre vous se sentent personnellement découragés et même abandonnés. En outre, je suis conscient qu'aux yeux de certains vous apparaissez coupables par association, et que vous êtes vus comme si vous étiez en quelque sorte responsables des méfaits d'autres personnes. En ce temps de souffrance, je veux rendre acte du dévouement de votre vie de prêtres et de religieux et de vos apostolats, et je vous invite à réaffirmer votre foi en Christ, votre amour envers son Eglise et votre confiance dans la promesse de rédemption, de pardon et de renouveau intérieur de l'Evangile. De cette manière, vous démontrerez à tous que, là où le péché abonde, la grâce surabonde (cf. Rm 5, 20).

Je sais qu'un grand nombre d'entre vous sont déçus, déconcertés et fâchés pour la manière dont ces questions ont été affrontées par certains de vos supérieurs. Malgré cela, il est essentiel que vous collaboriez de près avec ceux qui représentent l'autorité et que vous vous prodiguiez pour faire en sorte que les mesures adoptées pour répondre à la crise soient vraiment évangéliques, justes et efficaces. Je vous exhorte en particulier à devenir de manière toujours plus claire des hommes et des femmes de prière, en suivant avec courage la voie de la conversion, de la purification et de la réconciliation. De cette manière, l'Eglise en Irlande tirera une nouvelle vie et vitalité de votre témoignage au pouvoir rédempteur du Seigneur rendu visible dans votre vie.

11. A mes frères évêques

On ne peut pas nier que certains d'entre vous et de vos prédécesseurs ont manqué, parfois gravement, dans l'application des normes du droit canonique codifiées depuis longtemps en ce qui concerne les crimes d'abus sur les enfants. De graves erreurs furent commises en traitant les accusations. Je comprends combien il était difficile de saisir l'étendue et la complexité du problème, d'obtenir des informations fiables et de prendre des décisions justes à la lumière de conseils divergents d'experts. Malgré cela, il faut admettre que de graves erreurs de jugement furent commises et que des manquements dans le gouvernement ont eu lieu. Tout cela a sérieusement miné votre crédibilité et efficacité. J'apprécie les efforts que vous avez accomplis pour porter remède aux erreurs du passé et pour assurer qu'elles ne se répètent pas. Outre à mettre pleinement en œuvre les normes du droit canonique en affrontant les cas d'abus sur les enfants, continuez à coopérer avec les autorités civiles dans le domaine de leur compétence. Les supérieurs religieux doivent clairement en faire tout autant. Ils ont, eux aussi, participé aux rencontres récentes, ici à Rome, pour établir une approche claire et cohérente de ces questions. Il est nécessaire que les normes de l'Eglise en Irlande pour la protection des enfants soient constamment revues et mises à jour et qu'elles soient appliquées de manière totale et impartiale, conformément au droit canonique.

Seule une action ferme menée de l'avant de manière pleinement honnête et transparente pourra rétablir le respect et l'affection des Irlandais envers l'Eglise, à laquelle nous avons consacré notre vie. Cela doit naître, avant tout, de l'examen de vos propres personnes, de la purification intérieure et du renouveau spirituel. La population irlandaise attend à juste titre que vous soyez des hommes de Dieu, que vous soyez saints, que vous viviez avec simplicité, que vous recherchiez chaque jour la conversion personnelle. Pour elle, selon l'expression de saint Augustin, vous êtes des évêques, et pourtant avec eux vous êtes appelés à être des disciples du Christ (cf. Discours 340, 1). Je vous exhorte donc à renouveler votre sens des responsabilités devant Dieu, à croître dans la solidarité avec votre peuple et à approfondir votre sollicitude pastorale pour tous les membres de votre troupeau. Soyez en particulier sensibles à la vie spirituelle et morale de chacun de vos prêtres. Soyez un exemple à travers vos vies elles-mêmes, soyez proches d'eux, écoutez leurs préoccupations, offrez-leur votre encouragement en ce moment de difficulté et nourrissez la flamme de leur amour pour le Christ et leur engagement dans le service à leurs frères et sœurs.

Les laïcs doivent eux aussi être encouragés à jouer leur rôle dans la vie de l'Eglise. Faites en sorte qu'ils soient formés de telle manière qu'ils puissent rendre raison, de manière articulée et convaincante, de l'Evangile dans la société moderne (cf. 1 P 3, 15), et qu'ils coopèrent plus pleinement à la vie et à la mission de l'Eglise. Cela vous aidera également à recommencer à être des guides et des témoins crédibles de la vérité rédemptrice du Christ.

12. A tous les fidèles d'Irlande

L'expérience qu'un jeune fait de l'Eglise devrait toujours porter du fruit dans une rencontre personnelle et vivifiante avec Jésus Christ dans une communauté qui aime et qui offre une nourriture. Dans ce domaine, les jeunes doivent être encouragés à croître jusqu'à leur pleine stature humaine et spirituelle, à aspirer aux idéaux élevés de sainteté, de charité et de vérité et à tirer inspiration des richesses d'une grande tradition religieuse et culturelle. Dans notre société toujours plus sécularisée, dans laquelle nous aussi chrétiens nous trouvons difficile de parler de la dimension transcendante de notre existence, nous avons besoin de trouver de nouveaux chemins pour transmettre aux jeunes la beauté et la richesse de l'amitié avec Jésus Christ dans la communion de son Eglise. En affrontant la crise présente, les mesures pour faire face de manière juste aux crimes individuels sont essentielles, toutefois elles ne suffisent : il faut une nouvelle vision pour inspirer la génération présente et les générations futures à tirer profit du don de notre foi commune. En marchant sur la voie indiquée par l'Evangile, en observant les commandements et en conformant votre vie de manière toujours plus proche à la personne de Jésus Christ, vous ferez l'expérience du renouveau profond dont il y a aujourd'hui un besoin si urgent. Je vous invite tous à persévérer le long de ce chemin.

13. Chers frères et sœurs dans le Christ, c'est avec une profonde préoccupation envers vous tous en ce temps de douleur, dans lequel la fragilité de la condition humaine a été aussi clairement révélée, que j'ai souhaité vous offrir ces paroles d'encouragement et de soutien. J'espère que vous les accueillerez comme une signe de ma proximité spirituelle et de ma confiance dans votre capacité à répondre aux défis du temps présent en tirant une inspiration renouvelée et une force des nobles traditions de l'Irlande de fidélité à l'Evangile, de persévérance dans la foi et de fermeté dans le recherche de la sainteté. Avec vous tous, je prie avec insistance qu'avec la grâce de Dieu, les blessures qui ont frappé un grand nombre de personnes et de familles puissent être guéries et que l'Eglise qui est en Irlande puisse faire l'expérience d'une saison de renaissance et de renouveau spirituel.

14. Je souhaite vous proposer des initiatives concrètes pour affronter la situation.

Au terme de ma rencontre avec les évêques d'Irlande, j'ai demandé que le carême de cette année soit considéré comme un temps de prière pour une effusion de la miséricorde de Dieu et des dons de sainteté et de force de l'Esprit Saint sur l'Eglise dans votre pays. Je vous invite tous à présent à consacrer vos pénitences du vendredi, pendant une année entière, d'aujourd'hui jusqu'à la Pâque 2011, à cette fin. Je vous demande d'offrir votre jeûne, votre prière, votre lecture de la Sainte Ecriture et vos œuvres de miséricorde pour obtenir la grâce de la guérison et du renouveau pour l'Eglise qui est en Irlande. Je vous encourage à redécouvrir le sacrement de la Réconciliation et à recourir plus fréquemment à la force transformatrice de sa grâce.

Une attention particulière devra aussi être réservée à l'adoration eucharistique, et dans chaque diocèse, il devra y avoir des églises ou des chapelles spécifiquement réservées à cette fin. Je demande que les paroisses, les séminaires, les maisons religieuses et les monastères organisent des temps d'adoration eucharistique, de manière à ce que tous aient la possibilité d'y prendre part. A travers la prière fervente face à la présence réelle du Seigneur, vous pouvez accomplir la réparation pour les péchés d'abus qui ont fait tant de mal, et dans le même temps implorer la grâce d'une force renouvelée et d'un sens plus profond de la mission de la part de tous les évêques, les prêtres, les religieux et les fidèles.

Je suis confiant dans le fait que ce programme conduira à une renaissance de l'Eglise en Irlande, dans la plénitude de la vérité même de Dieu, car c'est la vérité qui nous rend libres (cf. Jn 8, 32).

En outre, après avoir pris conseil et avoir prié sur la question, j'ai l'intention de convoquer une Visite apostolique dans plusieurs diocèses d'Irlande, ainsi que dans des séminaires et des congrégations religieuses. La Visite se propose d'aider l'Eglise locale dans son chemin de renouveau et sera établie en coopération avec les bureaux compétents de la Curie romaine et la conférence épiscopale irlandaise. Les détails seront communiqués en temps utile.

Je propose en outre que soit organisée une Mission au niveau national pour tous les évêques, les prêtres et les religieux. Je nourris l'espérance que, en puisant à la compétence d'experts prédicateurs et organisateurs de retraites, venus d'Irlande ou d'ailleurs, et en réexaminant les documents conciliaires, les rites liturgiques de l'ordination et de la profession et les récents enseignements pontificaux, vous parveniez à une analyse plus profonde de vos vocations respectives, de manière à redécouvrir les racines de votre foi en Jésus Christ et à boire abondamment aux sources de l'eau vive qu'il vous offre à travers son Eglise.

En cette Année consacrée aux prêtres, je vous confie de manière toute particulière la figure de saint Jean Marie Vianney, qui eut une compréhension si riche du mystère du sacerdoce. «Le prêtre, écrivit-il, a la clé des trésors du ciel: c'est lui qui ouvre la porte, c'est lui le dispensateur du bon Dieu, l'administrateur de ses biens». Le curé d'Ars a parfaitement compris combien une communauté est bénie quand elle est servie par un prêtre bon et saint: «Un bon pasteur, un pasteur selon le cœur de Dieu, est le trésor le plus grand que le bon Dieu puisse donner à une paroisse et l'un des dons les plus précieux de la divine miséricorde». Par l'intercession de saint Jean Marie Vianney, puisse le sacerdoce en Irlande reprendre vie et puisse toute l'Eglise en Irlande croître dans l'estime du grand don du ministère sacerdotal.

Je saisis cette opportunité pour remercier dès à présent tous ceux qui seront impliqués dans l'organisation de la Visite apostolique et la Mission, ainsi que les nombreux hommes et femmes qui, dans toute l'Irlande, œuvrent déjà pour la protection des enfants dans les milieux ecclésiaux. Dès que la gravité et l'extension du problème des abus sexuels contre les enfants dans des institutions catholiques a commencé à être pleinement compris, l'Eglise a accompli un énorme travail dans de nombreuses régions du monde, afin de l'affronter et d'y trouver remède. Tandis qu'il ne faut épargner aucun effort pour améliorer et mettre à jour les procédures déjà existantes, je suis encouragé par le fait que les pratiques de protection en vigueur, adoptées par les Eglises locales, sont considérées, dans certaines parties du monde, comme un modèle à suivre pour les autres institutions.

Je souhaite conclure cette Lettre avec une Prière pour l'Eglise en Irlande, que je vous envoie avec l'attention qu'un père a pour ses enfants et avec l'affection d'un chrétien comme vous, scandalisé et blessé par ce qui est arrivé dans notre bien-aimée Eglise. Lorsque vous aurez recours à cette prière dans vos familles, vos paroisses et vos communautés, puisse la Bienheureuse Vierge Marie vous protéger et vous guider sur le chemin qui conduit à une union plus étroite avec son Fils, crucifié et ressuscité. Avec une grande affection et une ferme confiance dans les promesses de Dieu, je vous donne à tous de tout cœur ma Bénédiction apostolique en gage de force et de paix dans le Seigneur.

Du Vatican, le 19 mars 2010, solennité de saint Joseph

BENEDICTUS PP. XVI

Prière pour l'Eglise en Irlande

Dieu de nos pères,
renouvelle-nous dans la foi qui est pour nous vie et salut,
dans l'espérance qui promet pardon et renouveau intérieur,
dans la charité qui purifie et ouvre nos cœurs
à t'aimer, et à travers toi, tous nos frères et sœurs.
Seigneur Jésus Christ,
puisse l'Eglise en Irlande renouveler son engagement millénaire
à la formation de nos jeunes sur le chemin de la vérité,
de la bonté, de la sainteté et du service généreux à la société.
Esprit Saint, consolateur, avocat et guide,
inspire un nouveau printemps de sainteté et de zèle apostolique
pour l'Eglise en Irlande.

Puissent notre tristesse et nos larmes,
notre effort sincère pour redresser les erreurs du passé,
et notre ferme intention de repentir,
porter des fruits abondants de grâce
pour l'approfondissement de la foi
dans nos familles, nos paroisses, nos écoles et nos communautés,
pour le progrès spirituel de la société irlandaise,
et pour faire grandir la charité, la justice, la joie et la paix,
dans la famille humaine tout entière.

A toi, Sainte Trinité,
avec une confiance totale dans la protection pleine d'amour de Marie,
Reine de l'Irlande, Notre Mère,
et de saint Patrick, de sainte Brigitte et de tous les saints,
nous nous en remettons, ainsi que nos enfants,
et les besoins de l'Eglise en Irlande.

Amen

© Copyright du texte original : Librairie éditrice du Vatican
Revenir en haut Aller en bas
roll



Masculin Messages : 533
Inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Jeu 26 Nov 2009, 22:04

Inspirée c'est (très) différent de contrôlée. L'église n'est pas la marionnette de l'Ésprit Saint.
Revenir en haut Aller en bas
http://freesciences.be
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Jeu 26 Nov 2009, 23:19

Cette triste histoire ne doit pas nous faire oublier que les prêtres sont des humains et ne sont pas à l'abri du mal et qu'avant de lancer la première pierre, il faut se demander si notre conscience ne nous reproche rien...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Jeu 26 Nov 2009, 23:28

Un peu facile!!!

Ce n'est pas parce que ma conscience me reproche de manger trop de chocolat que je ne dois pas désavouer le prêtre pédophile ou le criminel de sang... Question de degré ne croyez-vous pa?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Jeu 26 Nov 2009, 23:36

adamev a écrit:
Un peu facile!!!

Ce n'est pas parce que ma conscience me reproche de manger trop de chocolat que je ne dois pas désavouer le prêtre pédophile ou le criminel de sang... Question de degré ne croyez-vous pa?

Jésus avait-il en tête le péché d'adultère quand il disait: "Que celui qui n'a jamais péché lance la première pierre."?
Revenir en haut Aller en bas
S?bastien



Messages : 66
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Ven 27 Nov 2009, 00:03

Excuse moi Paul mais là je trouve que vous y allez un peu fort... La compassion ou l'indignation devant l'horreur, ça vous dit quelque chose ? Avec le genre de propos que vous tenez, il n'y a qu'un pas pour excuser l'inexcusable... Les prêtres sont des humains, ok... Quelques milliers de prêtres de par le monde sont d'ignobles pervers... d'accord.

Mais que les plus hautes autorités de l'Eglise cachent et couvrent ces ignominies... ces mêmes autorités que sont censées être des guides spirituels et qui vont se la ramener sur l'Eglise inspirée, sur la "morale sexuelle" et autres principes "naturalistes" bidons, vous ne voyez pas le problème ????
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Ven 27 Nov 2009, 00:06

S?bastien a écrit:
Excuse moi Paul mais là je trouve que vous y allez un peu fort... La compassion ou l'indignation devant l'horreur, ça vous dit quelque chose ? Avec le genre de propos que vous tenez, il n'y a qu'un pas pour excuser l'inexcusable... Les prêtres sont des humains, ok... Quelques milliers de prêtres de par le monde sont d'ignobles pervers... d'accord.

Mais que les plus hautes autorités de l'Eglise cachent et couvrent ces ignominies... ces mêmes autorités que sont censées être des guides spirituels et qui vont se la ramener sur l'Eglise inspirée, sur la "morale sexuelle" et autres principes "naturalistes" bidons, vous ne voyez pas le problème ????

Oui, il faut dénoncer les abus commis par des prêtres. Je parlais de ceux qui sont vite à sauter aux conclusions du genre: "L'Église est un repère de pédophiles!"
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Ven 27 Nov 2009, 01:45

S?bastien a écrit:
Comment croire l'Eglise divinement inspirée après des horreurs comme ça ?
On a toujours tendance à faire l'amalgame entre l'Eglise, c'est-à-dire son Enseignement, son Magistère, son infaillibité dans les dogmes, inspirés par l'Esprit-Saint, et les membres de l'Eglise, tous pécheurs depuis le Pape, les Evêques, les Prêtres, les laïcs, moi y compris. Confused
Revenir en haut Aller en bas
S?bastien



Messages : 66
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Ven 27 Nov 2009, 09:11

Citation :
On a toujours tendance à faire l'amalgame entre l'Eglise, c'est-à-dire son Enseignement, son Magistère, son infaillibité dans les dogmes, inspirés par l'Esprit-Saint, et les membres de l'Eglise, tous pécheurs depuis le Pape, les Evêques, les Prêtres, les laïcs, moi y compris.

Mais oui, c'est que le Magistère inspiré par l'Esprit Saint peut-être exercé par des gens tout à fait abominables, c'est là que ça coince et c'est là où les gens se détournent de l'Eglise. En effet, comme vous le savez, être spirituel n'est pas suivre des lois (canonique ou religieuse) à la lettre mais bien d'incarner la Lumière du Christ. Or on peut dire que quand l'Eglise cache les exactions commises par ces membres, elle incarne quoique ce soit autre que l'ignominie.

D'autre part, lorsque le prêtre dit la messe, n'est-il pas censé être le Christ ? Sur ce coup là, juste après avoir violé un enfant, je pense que c'est un peu raté... Oui mais pendant tout ce temps, ils en ont dit des messes en Irlande alors tout les gens qui ont reçu l'eucharistie des mains d'un pédophile, ou qui se sont confessés en toute confiance... :beurk:

Alors évidemment que tous ne sont pas comme ça mais avant de proclamer l'infaillibilité du magistère et donner des leçons sur la contraception, faudrait peut-être voir à faire le ménage chez soi... Et dire que ce soir je rentre en catéchuménat... je commence sérieusement à me demander si je fais bien... What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Ven 27 Nov 2009, 09:38

".../...Et dire que ce soir je rentre en catéchuménat... je commence sérieusement à me demander si je fais bien.../..."

Ce n'est pas parce que le chemin est semé d'embûches qu'il n'est pas Le Chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Ven 27 Nov 2009, 09:44

Cette affaire est un nouveau scandale, proprement inacceptable.

A croire que certains prélats, qui devraient d'abord aider les faibles, n'ont plus aucune notion du bien et du mal. Sad

Je dirai un mot sur les conséquences de ces petits accomodements venant de la haute hierarchie de l'Eglise, et de l'effet que cela fait sur certains militants laïques français. Idea
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Ven 27 Nov 2009, 11:47

S?bastien a écrit:
Jeb a écrit:
On a toujours tendance à faire l'amalgame entre l'Eglise, c'est-à-dire son Enseignement, son Magistère, son infaillibité dans les dogmes, inspirés par l'Esprit-Saint, et les membres de l'Eglise, tous pécheurs depuis le Pape, les Evêques, les Prêtres, les laïcs, moi y compris.

Mais oui, c'est que le Magistère inspiré par l'Esprit Saint peut-être exercé par des gens tout à fait abominables, c'est là que ça coince et c'est là où les gens se détournent de l'Eglise. En effet, comme vous le savez, être spirituel n'est pas suivre des lois (canonique ou religieuse) à la lettre mais bien d'incarner la Lumière du Christ. Or on peut dire que quand l'Eglise cache les exactions commises par ces membres, elle incarne quoique ce soit autre que l'ignominie.
Ce n'est pas l'Eglise, mais certains de ses membres.
A titre de comparaison : ce n'est pas parce qu'un Président ou quelques uns de ses ministres a été ou sont "pourris" que la République en elle-même est mauvaise et pourrie.


D'autre part, lorsque le prêtre dit la messe, n'est-il pas censé être le Christ ? Sur ce coup là, juste après avoir violé un enfant, je pense que c'est un peu raté... Oui mais pendant tout ce temps, ils en ont dit des messes en Irlande alors tout les gens qui ont reçu l'eucharistie des mains d'un pédophile, ou qui se sont confessés en toute confiance... :beurk:
Je sais que c'est une abomination et une horreur, et j'en suis tout autant scandalisé, mais quelque soit l'état de péché du prêtre, lorsqu'il agit en tant que prêtre, les sacrements qu'il donne sont valides. Il est prêtre pour l'éternité.
Regardons depuis 2000 ans les millions de saints et de saintes, prêtres, religieux(ses), laïcs connus et inconnus, et tous ces saints d'aujourd'hui inconnus qui oeuvrent chaque jour. Sinon c'est à désespérer et à se flinguer...


Alors évidemment que tous ne sont pas comme ça mais avant de proclamer l'infaillibilité du magistère et donner des leçons sur la contraception, faudrait peut-être voir à faire le ménage chez soi...
Les papes et les évêques ne cessent d'appeler les prêtres, les religieux, à une vie de sainteté. Jean-Paul II a commencé et Benoît XVI continue de faire le ménage en durcissant les conditions et les critères d'admission au sacerdoce. Ce n'est pas pour rien que Benoît XVI a déclaré cette année comme Année Sacerdotale sous le patronage du Saint Curé d'Ars.

Et dire que ce soir je rentre en catéchuménat... je commence sérieusement à me demander si je fais bien... What the fuck ?!?
Le Malin continuera à semer des embûches sur le chemin de chacun de nous, comme le dit justement Adamev, pour nous empêcher de suivre Celui qui est le Chemin, la Vérité et la Vie. Et ce chemin est bien souvent un chemin de Croix. Ce qui nous blesse profondément comme un coup de lance dans le coeur, blesse encore plus le Coeur du Christ.
Tenez bon cher S?bastien.

Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Ven 27 Nov 2009, 13:24

adamev a écrit:
".../...Et dire que ce soir je rentre en catéchuménat... je commence sérieusement à me demander si je fais bien.../..."

Ce n'est pas parce que le chemin est semé d'embûches qu'il n'est pas Le Chemin.

Avis remarquable,Adamev en même temps que coulant de source

Je me demande pourquoi.... ,
croyant au ressuscité et Messie...

on finit par avoir une vision monolithique,c'est à dire que croire que tous les membres d'un corps institué est à lui seul le Corps de Christ ,
et à partir des actes de certains de ses membres en finir par vouloir couper la tête terrestre d'une institution...
alors qu'il faudrait plus ou moins apprécier l'institution (les institutions) mais savoir que le Corps de Christ donné pour la multitude devenu Eglise (et là c'est l'Eglise sans aucune dénomination) est strictement l'assemblée des coeurs de ceux qui croient lui et en sont disciples....


.
Revenir en haut Aller en bas
S?bastien



Messages : 66
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Ven 27 Nov 2009, 16:17

Tout d'abord, merci pour vos réponses concernées et chaleureuses, cela me fait beaucoup de bien sunny

Citation :
à partir des actes de certains de ses membres en finir par vouloir couper la tête terrestre d'une institution..

C'est, je pense, le revers de la médaille de toute institution pyramidale, la défaillance d'un niveau rejailli sur l'ensemble des niveaux inférieurs, c'est inévitable.

Il est évident, que pour ma part je désire me convertir au Christ et signifier cette conversion par le baptême. J'ai aussi le désir d'être en communion avec
Citation :
l'assemblée des coeurs de ceux qui croient lui et en sont disciples....
Mais je me méfie énormément de l'Eglise en tant qu'institution (pas en tant qu'assemblée) car c'est le poids de l'institution qui permet des choses comme il vient de se passer et comme il s'est déjà passé dans l'histoire.
Enfin... je me dis que de toute façon les hommes sont les hommes et l'important est mon cheminement personnel avec le Christ

Sur ce, je vais me préparer, encore merci :jesus:
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Ven 27 Nov 2009, 17:55

Vas et réjouis-toi!
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Ven 27 Nov 2009, 18:08

Enlui a écrit:
adamev a écrit:
".../...Et dire que ce soir je rentre en catéchuménat... je commence sérieusement à me demander si je fais bien.../..."

Ce n'est pas parce que le chemin est semé d'embûches qu'il n'est pas Le Chemin.

Avis remarquable,Adamev en même temps que coulant de source

Je me demande pourquoi.... ,
croyant au ressuscité et Messie... on est quand même franc-maçon :gna: .
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Ven 27 Nov 2009, 19:14

adamev a écrit:
Enlui a écrit:
adamev a écrit:
".../...Et dire que ce soir je rentre en catéchuménat... je commence sérieusement à me demander si je fais bien.../..."

Ce n'est pas parce que le chemin est semé d'embûches qu'il n'est pas Le Chemin.

Avis remarquable,Adamev en même temps que coulant de source

Je me demande pourquoi.... ,
croyant au ressuscité et Messie... on est quand même franc-maçon :gna: .

J'ai écris: "Je me demande pourquoi.... ,
croyant au ressuscité et Messie...

on finit par avoir une vision monolithique,c'est à dire que croire que tous les membres d'un corps institué est à lui seul le Corps de Christ ,
et à partir des actes de certains de ses membres en finir par vouloir couper la tête terrestre d'une institution...
alors qu'il faudrait plus ou moins apprécier l'institution (les institutions) mais savoir que le Corps de Christ donné pour la multitude devenu Eglise (et là c'est l'Eglise sans aucune dénomination) est strictement l'assemblée des coeurs de ceux qui croient lui et en sont disciples...."

Mais ne pensais pas du tout à toi,Adamev, au contraire, car je pensais bien que tu es dans une sensibilité transconfessionnelle.

Et j'insistais sur le fait que chacun doit savoir que le Corps du Christ,l'Eglise,est fait de chacun des coeurs des croyants et qu'il n'est pas possible d'en faire une institution.

Cela dit je ne proclame pas que la confession catholique ne bénéficie pas d'une attention spéciale du Saint-Esprit en ce qui concerne la théologie
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Ven 27 Nov 2009, 19:19

Adamev:lorsque j'ai écrit en réponse à ta phrase :"Ce n'est pas parce que le chemin est semé d'embûches qu'il n'est pas Le Chemin."....:"Avis remarquable,Adamev en même temps que coulant de source"
coulant de source signifie que quiconque peut le remarquer et comprendre

.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: PRETRES PEDOPHILE EN IRLANDE   Ven 27 Nov 2009, 21:37

journal télévise de france 2 Vendredi 20H

"L'église catholique accusée d'avoir couvert des viols"
l'archidiocese de DUBLIN a étouffé de façon obsessionnelle des violences sexuelles commise par des prêtres de 1960 a 1990"

en lisant entièrement l'article sur le site de france 2,il y a de quoi gerber

lundi le catho de service que je suis va en prendre plein la poire au boulot
deja;essayer d'annoncer la bonne nouvelle a mes chers collègues athées ,ca les fait bien rigoler,la j'abandonne


rambo
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Ven 27 Nov 2009, 22:33

TOBIE a écrit:
journal télévise de france 2 Vendredi 20H

"L'église catholique accusée d'avoir couvert des viols"
l'archidiocese de DUBLIN a étouffé de façon obsessionnelle des violences sexuelles commise par des prêtres de 1960 a 1990"

en lisant entièrement l'article sur le site de france 2,il y a de quoi gerber

lundi le catho de service que je suis va en prendre plein la poire au boulot
deja;essayer d'annoncer la bonne nouvelle a mes chers collègues athées ,ca les fait bien rigoler,la j'abandonne


rambo

Cher Tobie, ce sujet a été ouvert sur Témoignages, discernement, cas concrets : Eglise divinement inspirée?
Pourrais-tu remettre ton titre en minuscule comme Clotilde, notre modérateur, l'a conseillé.?

Devant ce fait triste et scandaleux, dans le domaine de l'enseignement et des éducateurs, tes collègues n'ont rien à gausser. Les mêmes faits se sont passés.
Est-ce pour autant, qu'ils n'enverront plus leurs enfants à l'école ou dans les centres aérés?
Ne pas en faire une généralité sera bien plus sage.


Dernière édition par Arc-en-Ciel le Ven 27 Nov 2009, 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Ven 27 Nov 2009, 22:43

Et que dire des politiciens et des artistes pédophiles qui passent sans faire de vagues ..... ou pire, qui sont soutenus publiquement ...


Gardez courage, Tobie !

.... surtout que les médias gonflent ce qu'ils ont à gonfler, plutôt que de parler de choses essentielles ....
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Ven 27 Nov 2009, 22:45

Et le monde, qui encourage l'hypersexualisation menant à la perversion (pornographie), n'a aucune leçon à donner à l'Église.
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Ven 27 Nov 2009, 23:48

C'est une histoire infecte, abominable, c'est sûr! ....... 1960 -1990 ...... il n'y devrait bien entendu pas y avoir de prescription, mais s'il leur a fallu 20 ans pour sortir ça, c'est qu'ils manquent de foin ... Et qu'ils se trompent de cible comme le souligne Paul.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Sam 28 Nov 2009, 00:19

S?bastien a écrit:
Comment croire l'Eglise divinement inspirée après des horreurs comme ça ?

http://www.lemonde.fr/europe/article/2009/11/26/violences-sexuelles-un-rapport-accablant-pour-l-eglise-d-irlande_1272731_3214.html#ens_id=1272199&xtor=AL-32280151[url][/url]

Cher Sébastien, que les chrétiens soient pécheurs, que vous et moi, qui sommes l'Eglise donnions un visage boursoufflé de l'Eglise, c'est vrai. Embarassed

Cela n'empêche en rien que l'Esprit Saint dirige ce peuple de baptiser vers le salut et, par toutes sortes de moyens, dont l'épreuve et la mort, il fera tout pour nous sauver.

L'Eglise est divinement inspirée en ce sens que l'Esprit la conduit vers le salut (ROI), l'Esprit lui enseigne des vérité (PROPHETE) et l'Esprit la sanctifie par les sacrement (PRETRE).

Elle n'est pas divinement inspirée par la sainteté de ses membres indignes que nous sommes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Sam 28 Nov 2009, 01:46

Les sacrements administrés par un prêtre pédophile sont valables quand même?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Sam 28 Nov 2009, 08:10

Paul a écrit:
Les sacrements administrés par un prêtre pédophile sont valables quand même?

Absolument. Le prêtre n'est que l'instrument de Dieu et son péché ne joue pas ici.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
S?bastien



Messages : 66
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Sam 28 Nov 2009, 08:28

Citation :
Et le monde, qui encourage l'hypersexualisation

Oui enfin, faut remettre les choses à leur place quand même un film porno, même si c'est vachement crados, c'est pas violer un enfant..hmmm What the fuck ?!?

Citation :
Cher Sébastien, que les chrétiens soient pécheurs, que vous et moi, qui sommes l'Eglise donnions un visage boursoufflé de l'Eglise, c'est vrai. Embarassed

Ici aussi, faut quand même pas comparer nos imperfections banales avec l'ignominie "diabolique" sciemment accomplie...

Citation :
Et que dire des politiciens et des artistes pédophiles qui passent sans faire de vagues .

C'est vrai mais le problème, c'est pas tant les prêtres fautifs que la haute hiérarchie qui a couvert le truc... Imaginez qu'on apprenne que cela fait depuis Mitterand que les Présidents français couvrent des affaires de cette ampleur implicant des dizaines de ministres sur trois générations... on a fait des révolutions pour moins que ça....

Non, non, je prie vraiment pour que l'Eglise se débarrasse une fois pour toute d'une certaine tradition d'hypocrisie, sincèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Sam 28 Nov 2009, 10:07

Si chacun se souvient de ce que Paul dit aux galates par exemple,on comprend que dès l'origine parmi les membres de l'église il y avait de graves choses.

Par contre les anciens,les bergers semblaient ne pas y tremper,à part qu'ils tiraient la couverture à eux pour certains,constituant autour d'eux des chapelles...
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Sam 28 Nov 2009, 10:38

Ces prêtres pédophiles seraient d'excellent candidats pour la castration chimique... Les forte pulsions (il s'agit de déviation sexuelle donc les pulsions sont presque incontrôlable) étant diminuées, ils arriveraient à contrôler leurs esprits (pensés)... Probablement que cela serait un grand soulagement pour eux (une délivrance)... Et il y aurait moins de victimes...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Sam 28 Nov 2009, 11:07

Enlui a écrit:
Si chacun se souvient de ce que Paul dit aux galates par exemple,on comprend que dès l'origine parmi les membres de l'église il y avait de graves choses.

Par contre les anciens,les bergers semblaient ne pas y tremper,à part qu'ils tiraient la couverture à eux pour certains,constituant autour d'eux des chapelles...

La faute des autorités religieuses, mais aussi académiques et politiques a été de croire que les pédophiles pourraient s'amender et qu'il suffisait de les gronder et de les déplacer.

La faute est en passe de recommencer avec l'adoption d'enfant par des couple homosexuels masculins. On proclame haut et fort que c'est sans rapport. On refuse de remarquer que les victimes des prêtres et instituteurs pédophiles sont systématiquement (ou presque) des garçons. Ils verront bien dans 20 ans ...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Sam 28 Nov 2009, 13:05

[quote="Arnaud Dumouch"

La faute est en passe de recommencer avec l'adoption d'enfant par des couple homosexuels masculins. .[/quote]

et féminins.



Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Sam 28 Nov 2009, 15:36

Paco a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:


La faute est en passe de recommencer avec l'adoption d'enfant par des couple homosexuels masculins. .

et féminins.



Crying or Very sad

Non. La violence féminine n'est que très rarement dans l'abus sexuel. Par contre, bonjour du côté de l'étouffement affectif, si la grâce du père (qui coupe le cordon ombilical) n'est pas là ...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
S?bastien



Messages : 66
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Sam 28 Nov 2009, 17:18

Citation :
La faute est en passe de recommencer avec l'adoption d'enfant par des couple homosexuels masculins.

Voilà un amalgame qui me déçoit mon cher Arnaud, vous m'aviez habitué à plus de subtilité dans le jugement confused

Ne me dites pas que vous pensez que pédophilie et homosexualité sont deux mêmes choses... Beaucoup de pédophile sont hétéro et jettent leur dévolu sur des petites filles... (cfr notre "vedette" Polanski), ça n'a rien à voir je pense....

Je ne suis pas forcément favorable à l'adoption par les homo mais faudrait pas confondre autour et alentour comme me disait mon grand père...
Revenir en haut Aller en bas
S?bastien



Messages : 66
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Sam 28 Nov 2009, 17:24

Citation :
Ces prêtres pédophiles seraient d'excellent candidats pour la castration chimique...
ou pour les bûchers... :twisted:

En tout cas pour un long long long très long séjour en prison....
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Sam 28 Nov 2009, 17:32

S?bastien a écrit:
Citation :
Et le monde, qui encourage l'hypersexualisation

Oui enfin, faut remettre les choses à leur place quand même un film porno, même si c'est vachement crados, c'est pas violer un enfant..hmmm What the fuck ?!?

Oui mais celui qui se tape de la porno au cinéma ou sur Internet va en vouloir plus et pourrait décider de violer un enfant ou une femme...

Regarde ces vidéos (non-pornos ;) ), tu vas en apprendre beaucoup. Et le monde encourage ça Shocked !

http://gloria.tv/?media=28568

http://gloria.tv/?media=28642

http://gloria.tv/?media=28757

http://gloria.tv/?media=29057
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Sam 28 Nov 2009, 17:58

[quote]
S?bastien a écrit:


Voilà un amalgame qui me déçoit mon cher Arnaud, vous m'aviez habitué à plus de subtilité dans le jugement confused

Votre confusion vient d'un dogme médiatique. Mais prenez une minute pour réfléchir à ce dogme en notant, tout d'abord, que je ne dis absolument pas que TOUS les homosexuels sont des pédophiles vers les garçonnets.

J'établis cependant un rapport avec une proportion non négligeable.


Citation :

Ne me dites pas que vous pensez que pédophilie et homosexualité sont deux mêmes choses... Beaucoup de pédophile sont hétéro et jettent leur dévolu sur des petites filles... (cfr notre "vedette" Polanski), ça n'a rien à voir je pense...
Cher Sébastien, les pédophiles qui jettent leur dévolu sur des fillettes sont la plupart du temps des gens mariés (hétérosexuels). Vous voyez le rapport ? Moi je le vois. Ils sont hétérosexuels ET PÉDOPHILES.

Mais l'immense fréquence de la pédophile sur des garçons touche des CÉLIBATAIRES dont on remarque le manque d'attirance pour les femmes et l'attirance homosexuelle.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Sam 28 Nov 2009, 18:38

hétérosexuels ET PÉDOPHILES.
homosexuels ET PÉDOPHILES.

faut-il mettre entre ces deux groupes un coéfficient de risque plus ou moins grand ?


C'est comme si tu disais,Arnaud,qu'un couple homosexuel,car constitué en couple et satisfaisant ses désirs,ne posait pas plus de risque qu'un couple hétérosexuel en ce qui concerne la pedophilie

A cause de " l'immense fréquence de la pédophile sur des garçons touche des CÉLIBATAIRES dont on remarque le manque d'attirance pour les femmes et l'attirance homosexuelle."

Ceci dit je ne suis pas pour cette adoption d'enfant par les homoseuxels/elles

______________

Ceci dit nous sommes un peu à côté du sujet du fil

Je comprends qu'un homme,dix hommes,fassent mal,mais si de nombreuses autorités de leur institution le dissimule,on comprend aussi l'écoeurement de croyants comme de non- croyants

.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Sam 28 Nov 2009, 18:52

Reste a confirmer, mais j'ai lu dans un article (je ne sais plus lequel ni de quel journaux) que les cas de pédophlie les plus nombreux serait (en proportion) dans les familles "reconstitués"( ex le beau père qui "abuse" de la fille de sa compagne)
Revenir en haut Aller en bas
S?bastien



Messages : 66
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Sam 28 Nov 2009, 19:10

Citation :
J'établis cependant un rapport avec une proportion non négligeable.

les cas de pédophlie les plus nombreux serait (en proportion) dans les familles "reconstitués"

Mouais pour faire ce genre d'assertions, il faut posséder des données statistiques sociologiquessérieuses, impartiales et hyper précises ce qui n'a jamais été fait à ma connaissance...

Citation :
Mais l'immense fréquence de la pédophile sur des garçons touche des CÉLIBATAIRES dont on remarque le manque d'attirance pour les femmes et l'attirance homosexuelle.

On est donc d'accord que permettre à des hommes mariés et équilibrés de devenir prêtre diminuerait de beaucoup la concentration de pédophiles parmi les prêtres ?

Citation :
Je comprends qu'un homme,dix hommes,fassent mal,mais si de nombreuses autorités de leur institution le dissimule,on comprend aussi l'écoeurement de croyants comme de non- croyants

C'est EXACTEMENT ça !!!! Qu'il y ait des pervers incontrôlables et des débiles parmi le clergé, c'est normal il y en a partout mais le pire c'est ceux qui, à priori, ne sont pas pervers et cachent les choses par froid calcul... hou ça craint ça... et ça dégoûte....
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Sam 28 Nov 2009, 21:07

Enlui a écrit:
hétérosexuels ET PÉDOPHILES.
homosexuels ET PÉDOPHILES.

faut-il mettre entre ces deux groupes un coéfficient de risque plus ou moins grand ?


C'est comme si tu disais,Arnaud,qu'un couple homosexuel,car constitué en couple et satisfaisant ses désirs,ne posait pas plus de risque qu'un couple hétérosexuel en ce qui concerne la pedophilie

A cause de " l'immense fréquence de la pédophile sur des garçons touche des CÉLIBATAIRES dont on remarque le manque d'attirance pour les femmes et l'attirance homosexuelle."

Ceci dit je ne suis pas pour cette adoption d'enfant par les homoseuxels/elles

______________

Ceci dit nous sommes un peu à côté du sujet du fil

Je comprends qu'un homme,dix hommes,fassent mal,mais si de nombreuses autorités de leur institution le dissimule,on comprend aussi l'écoeurement de croyants comme de non- croyants

.

En tout cas l'Eglise a fini par comprendre et, sous l'impulsion du Cardinal Ratzinger, elle n'accepte plus des candidats au sacerdoce ayant "une tendance homosexuelle fortement inscrite en eux."
L'Eglise a fini par faire le rapprochement. Après avoir eu du retard, elle a pris de l'avance sur une prise de conscience qui rattrapera tôt ou tard la naïveté du monde.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Sam 28 Nov 2009, 23:01

S?bastien a écrit:
Citation :
J'établis cependant un rapport avec une proportion non négligeable.

les cas de pédophlie les plus nombreux serait (en proportion) dans les familles "reconstitués"

Mouais pour faire ce genre d'assertions, il faut posséder des données statistiques sociologiquessérieuses, impartiales et hyper précises ce qui n'a jamais été fait à ma connaissance...

Citation :
Mais l'immense fréquence de la pédophile sur des garçons touche des CÉLIBATAIRES dont on remarque le manque d'attirance pour les femmes et l'attirance homosexuelle.

On est donc d'accord que permettre à des hommes mariés et équilibrés de devenir prêtre diminuerait de beaucoup la concentration de pédophiles parmi les prêtres ?


Si S,bastien des études ont été faites notament j'ai lu une étude sur la prison de Caen ou il est notés que 71,5% des viols sur mineurs de moins de 15 ans sont des incestes (il ne precise si c'est entre parent/enfant ou freres soeur...)
Mais le fait d'etre marié ne garantie pas contre la pédophilie.
Et quelle est la concentration de pédophiles parmi les pretres? quelle est la proportion de pédophile parmi les hommes mariès? parmi les célibataires?
Les statistiques de la prison de Caen montre que l'on aurait bien des surprises, les pédophiles ne serait pas forcement ceux que l'on croit.

Voici le lien sur la prison de Caen: http://www.psychiatrieviolence.ca/articles/dauver.pdf

Cela dit a nous catholique d'etre vigilant sur ce point, et surveillons "les montons noirs" qui ont recus le sacrement de l'ordre et le sallisse.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Dim 29 Nov 2009, 14:13

Louis74 tout cela est fortement désirable

Arnaud "En tout cas l'Eglise a fini par comprendre et, sous l'impulsion du Cardinal Ratzinger, elle n'accepte plus des candidats au sacerdoce ayant "une tendance homosexuelle fortement inscrite en eux."
Tout cela est fort bien

S?bastien,quoique non d'accord avec toi sur bien des points,il restera toujours vrai que des autorités ne peuvent et ne doivent pas tricher en ce genre de domaine,surtout pas des supérieurs haut placés.

Que chacun s'accorde à souscrire à cette révolte de S?bastien ,et lui critique toute autre assertion de sa part,qui serait une exploitation abusive des faits incriminés....

Neammoins,tu le sais bien ,dans l'histoire de l'église,il y eut entre autres choses,des papes trop laids et trop pervers,

Arnaud dit suffisamment souvent que cela n'a pas affecté sa théologie et la définition des dogmes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Dim 29 Nov 2009, 17:12

Je me joint à la révolte de S?bastien en tout cas et comme Arnaud je fais tjs confiance à l'Eglise comme gardienne des dogmes et des Sacrements, et en restant persuader que la très grande majorité des prètres sont clean.

Seulement je ne suis pas d'accord avec l'idée que la solution serait des prètres mariès.
On rammène tjs cet argument, aussi pour le manque de vocation (mais je pense que les protestants ont le même problème de vocation bien qu'ils peuvent etre mariès) Embarassed je m'ecarte un peu du sujet pardon.

la solution est que la haute autorité de l'Eglise soit très ferme et très attentive sur ce sujet (j'espère qu'Arnaud a raison). Je souhaiterais que le Pape promulge que si un chrétien est coupable de viol (sur majeur et sur mineur) il risque l'excommunication.Car le viol est une atteinte grave au corps et à l'âme de la victime.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Dim 29 Nov 2009, 17:43

[quote]
louis74 a écrit:

Seulement je ne suis pas d'accord avec l'idée que la solution serait des prêtres mariès.

La solution n'est effectivement pas les prêtres mariés. La pédophilie sur des garçonnet est une déviation de la sexualité que le mariage ne peut guérir.


Citation :

Je souhaiterais que le Pape promulge que si un chrétien est coupable de viol (sur majeur et sur mineur) il risque l'excommunication.Car le viol est une atteinte grave au corps et à l'âme de la victime.

Ce serait pédagogiquement inutile. Le viol est unanimement reconnu comme un crime. L'excommunication, l'Eglise la garde pour les crimes que le monde considère comme des choses bonnes (Ex : avortement).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Dim 29 Nov 2009, 22:43

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
louis74 a écrit:

Seulement je ne suis pas d'accord avec l'idée que la solution serait des prêtres mariès.

La solution n'est effectivement pas les prêtres mariés. La pédophilie sur des garçonnet est une déviation de la sexualité que le mariage ne peut guérir.


Citation :

Je souhaiterais que le Pape promulge que si un chrétien est coupable de viol (sur majeur et sur mineur) il risque l'excommunication.Car le viol est une atteinte grave au corps et à l'âme de la victime.

Ce serait pédagogiquement inutile. Le viol est unanimement reconnu comme un crime. L'excommunication, l'Eglise la garde pour les crimes que le monde considère comme des choses bonnes (Ex : avortement).

Ne serait-ce pas utile, au contraire, de dire à celui qui commet un viol qu'il ne peut plus recevoir la communion? Après tout, ce que l'on fait aux plus petits des frères et soeurs du Christ, c'est à Lui qu'on le fait.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6699
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Dim 29 Nov 2009, 23:44

S?bastien a écrit:
Comment croire l'Eglise divinement inspirée après des horreurs comme ça ?

http://www.lemonde.fr/europe/article/2009/11/26/violences-sexuelles-un-rapport-accablant-pour-l-eglise-d-irlande_1272731_3214.html#ens_id=1272199&xtor=AL-32280151[url][/url]
Bonjour Sébastien,


Jésus savait bien que certains dans l'Eglise et aussi hors l'Eglise se comporteraient en témoin de l'enfer, et c'est pour cela qu'IL a eu a Dire " Mais celui qui sera une occasion de chute, pour un seul de ces petits qui sont a Moi, mieux vaudrait pour lui s'attacher au cou une meule que tourne les ânes et se jeter a la mer !"
c'est la même remarque que pour Judas " mieux vaudrait pour lui ne pas être né !"

donc Jésus savait tous cela et justement le péché c'est sortir de l'inspiration du Saint Esprit LUI Seul qui Fonde l'Eglise car Il Est L'Esprit de Jésus et faire ce qu'on fait ces personnes c'est rejeter Jésus.

le pire est le silence de la hiérarchie qui comme du temps d'Israel pour sauver le temple se cache de Dieu , le résultat on le connais !

c'est sur quoi je râle sans cesse , quand l'Eglise devient une religion une administration ça ne peut que produire des choses comme cela !
l'homme est déjà inconstant mais quand il regarde plus a la machine qu'il représente qu'Au Dieu qui est Censé aimer et Manifester il choisi l'apparence pas le réel Spirituel !

de plus si tu lis ce que la Vierge Marie a dit sur ce qui se passerait dans l'avenir pour des prêtres dans l'Apparition a la Salette, elle pleurait de l'abandon des religieux de la trahison répendue , certains disent "c'est faux c'est invent !" mais quelle exactitude pour un mensonge !

tu vois Dieu ne Se défile pas LUI ; quand il faut venir dire la Vérité même a l'encontre de ceux qu'IL appel a l'intimité et Amitié avec LUi, IL ne Se Taît pas , Il vient en larme mais IL parle !

l'inspiration demeure pour l'Eglise , qui Est L'Eglise ?
"Celui qui entend Ma Parole et La met en pratique ! celui qui Vite de Mon Esprit, il ne s'agit pas de Me dire Seigneur Seigneur pour entrer au Royaume de Dieu, il faut faire La Volonté de Mon Père qui EST aux Cieux ! "

ceux d'on tu parles ne l'on pas fait !

on peu prier parce qu'ils risque trés gros !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Lun 30 Nov 2009, 00:00

Paul a écrit:


Ne serait-ce pas utile, au contraire, de dire à celui qui commet un viol qu'il ne peut plus recevoir la communion? Après tout, ce que l'on fait aux plus petits des frères et soeurs du Christ, c'est à Lui qu'on le fait.

Si l'Eglise usait de cette pastorale, alors que dirait la maman de l'enfant assasciné mais non violé : Pourquoi le criminel n'est-il pas excommunié ? Et l'excommunication perdrait de son poids puisqu'il faudrait l'appliquer à celui qui frappe sa femme, celui qui vole les pauvres, celui qui exploite l'ouvrier etc.

L'Eglise la garde donc pour des cas spéciaux.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Lun 30 Nov 2009, 00:09

Arnaud Dumouch a écrit:
En tout cas l'Eglise a fini par comprendre et, sous l'impulsion du Cardinal Ratzinger, elle n'accepte plus des candidats au sacerdoce ayant "une tendance homosexuelle fortement inscrite en eux."
L'Eglise a fini par faire le rapprochement. Après avoir eu du retard, elle a pris de l'avance sur une prise de conscience qui rattrapera tôt ou tard la naïveté du monde.
Il me semble que les "bougres" sont disqualifiés pour l'accession à la prêtrise.
Il en est de même, même si certains l'ont oublié, pour toute véritable initiation (même maçonnique).
Bougre, bègue, boiteux, bossu, borgne etc...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Lun 30 Nov 2009, 00:12

Les handicaps physiques ne sont plus des empêchements au sacerdoce depuis le CDC de 1983.

Il y avait confusion avec le sacerdoce lévitique, qui était charnel et qui exigeait un corps parfait.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pédophilie en Irlande   Lun 30 Nov 2009, 00:14

Arnaud Dumouch a écrit:
Les handicaps physiques ne sont plus des empêchements au sacerdoce depuis le CDC de 1983.

Il y avait confusion avec le sacerdoce lévitique, qui était charnel et qui exigeait un corps parfait.

Cela veut-il dire qu'un aveugle peut devenir prêtre?
Revenir en haut Aller en bas
 
Pédophilie en Irlande
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pédophilie en Irlande
» Lettre du pape sur la pédophilie, à l'Eglise d'Irlande
» O.N.U VATICAN ET PÉDOPHILIE
» [IRLANDE] Héraldique irlandaise
» manifestez contre la pédophilie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: