DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Arc-en-Ciel



Messages : 3928
Inscription : 26/04/2009

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Mer 12 Jan 2011, 22:38

philippe a écrit:
Cher Chris Prols.
Trop d’efficacité mène à l’athéisme disait le père Finet.

Il faut un équilibre entre la beauté de la liturgie et la sobriété monacale, mais dans la pauvreté. Rien ne me ravit plus que des vieilles bonnes soeurs chantant faux leur amour du Seigneur. c'est divin.
J'ai pu faire le même constat, cher Philippe, avec mes petites soeurs du Carmel, sauf qu'elles chantaient divinement. Very Happy

Même constatation avec les messes tridentines que j'ai connu enfant, et dont je n'ai aucun regret, et celle où j'ai voulu retourner pour la première et unique fois, au mois d'août, messes autorisées par notre Père Evêque à la demande de notre Pape Benoît XVI. C'était beau, bien officié, mais sans âme. Je ne suis pas arrivée à entrer en communion.
Les messes aux béatitudes, sont liturgiques, belles, sobres, te transportent dans la beauté du sacrifice de notre Seigneur et te font tomber à genoux devant sa Croix.

_______________________

Chris Prols, vous vous montrez insultant et je ne tolère pas que vous traitiez de dumoucherie les propos d'Arnaud. Et votre ironie me donne la nausée.

Je vous fais le pari, lorsque vous vous présenterez un jour, devant le Christ, avec Jean-Paul II à ses côtés pour vous accueillir, que vous êtes capable, aujourd'hui, dans l'état de mauvais esprit qu'est le votre, de refuser le Christ en rejetant notre Saint Pape Jean-PaulII.

Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Mer 12 Jan 2011, 22:58

Eh bien vous feriez mieux de ne pas prendre ce genre de pari, ma belle Arc-en-Ciel.

Car il est facile et d'autant plus dangereux de juger son prochain si peu charitablement, en s'en prenant aux personnes plutôt qu'aux arguments. Et pour y revenir, aux arguments, répondez-moi franchement, vu que vous avez la franchise de vos propos. ça vous arrive, à vous, d'embrasser des corans? Est-ce que ça vous plairait, si je vous donnais un coran et que je vous demandais de l'embrasser? Le feriez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Messages : 3928
Inscription : 26/04/2009

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Mer 12 Jan 2011, 23:19

Chris Prols a écrit:
Eh bien vous feriez mieux de ne pas prendre ce genre de pari, ma belle Arc-en-Ciel.
Merci! l'arc-en-ciel n'est plus très belle, car le rouge domine. Mr.Red

Car il est facile et d'autant plus dangereux de juger son prochain si peu charitablement, en s'en prenant aux personnes plutôt qu'aux arguments.

Ah oui! C'est charitable que de déformer un nom comme vous le faites, avec ironie et orgueil?
C'est charitable de traiter notre Mère l'Eglise d'hérétique?
Moi cela me fait très mal.


Et pour y revenir, aux arguments, répondez-moi franchement, vu que vous avez la franchise de vos propos. ça vous arrive, à vous, d'embrasser des corans? Est-ce que ça vous plairait, si je vous donnais un coran et que je vous demandais de l'embrasser? Le feriez-vous?
En tant que simple laîque, avec mes opinions, NON!
Mais je ne suis ni pape, ni une sainte, ni inspirée par l'Esprit-Saint. ;)
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4556
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Mer 12 Jan 2011, 23:29

" Vous pouvez , maintenant , par simple bon sens , vous rendre à l'évidence que l'Un ne peut être tout seul , s'il a QUALITE d'Unité .Sa qualité résulte précisément de ce qu'il unit , en un seul faisceau lumineux , les nuances de l'Amour , lesquelles ne peuvent être distinguées que grâce à des réalisations analogiques et théomorphiques . Il n'y a point de monothéisme en dehors du déisme - tout abstrait - des philosophes . Il n'y a jamais eu de monothéisme hébraïque . C'est une pure invention rabbinique , puis talmudique , après la perte des clefs !
Quant au monothéisme arabe , ce n'est que la copie , la singerie du monothéisme talmudique . " .

( Jean-Gaston Bardet Le trésor secret d'Ishraël p 231 ) .

Peut-être que ceux qui se réclament violemment de la Tradition , la connaissent moins qu'ils ne le pensent ...
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Jeu 13 Jan 2011, 01:17

Arnaud Dumouch a écrit:
Valtortiste91 a écrit:

Votre exégèse sur la phrase de Jésus : "Quand tu seras revenu" que vous traduisiez improprement par "quand tu seras converti", m'a choqué. Vous vous appuyiez sur une traduction tendancieuse pour écrire en gras, que la foi de Pierre était morte ou profondément endormie.
Cela au service de la faiblesse que vous attribuez à Jean-Paul II.
salut

d'autant plus que le charisme d'infaillibilité n'a pas de rapport avec la foi ou la sainteté d'un pape. Ce charisme vient du Christ et revêt LA FONCTION MAGISTERIELLE DU PAPE. autrement dit, imaginons que soit élu sur le trône de saint Pierre un prêtre qui n'ai plus la foi, eh bien ce prêtre ne pourrait sortir aucune hérésie ! Cela lui serait IMPOSSIBLE ! Sa langue, dit la bible de manière imagée, se collerait à son palais !


Cher Arnaud, je reviendrai sur ce point. Il y a apparemment un malentendu...

D'abord, je n'ai pas mis en gras ces termes "au service d'une faiblesse attribuée à JPII" comme le prétend Valtortiste !

La question de la perte de la foi de Pierre était traitée dans ma démonstration, indépendamment de celle du geste de JPII , ce qui n'était pas le cas de

Chris Prols effectivement... Malentendu qui ne vient pas du fait accessoire de cette ressassée mauvaise traduction de conversus en "converti".


Je note au passage que si cette traduction par "converti" était si mauvaise que cela, pourquoi le chanoine Fillion aurait-il choisi de le traduire tel quel alors

que, comme Valtortiste l'a paradoxalement dit, ses notes en contrediraient fondamentalement le sens ? Il aurait pu donc déjà, pour éviter toute

ambiguïté, préférer une autre expression comme "revenu (vers moi)" plutôt que "converti"... N'est-ce pas logique ? A moins évidemment qu'à l'époque

toute innovation eût été mal vue...


Mais bon, je préfère "affûter mes armes" avant de répondre à votre post ... Rolling Eyes





Dernière édition par Emmanuel75 le Jeu 13 Jan 2011, 08:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Jeu 13 Jan 2011, 05:14

julieng a écrit:
le grand problème de tous ces appels au dialogue, à la mutuelle compréhension dans des termes ambigus, par des gestes qui offensent la foi, c'est qu'au final à quoi ont-ils conduit? à la perte du sens de la mission, parce que l'on ose plus dire il n'y a que Jésus Christ qui sauve, il n'y qu'un sauveur, parce que l'on passe son temps à chercher des convergences...Il n'y a que le Christ qui sauve, il n'y que dans l'Eglise que l'on est sauvé. Depuis que Vatican II a investi dans la sémantique du monde, déployant un discours sans force, dans le sens du culte de l'homme, sans conscience du combat eschtologique que livre contre l'Eglise, ici-bas, les forces coalisées qui veulent l'anéantir en l'infiltrant, tout est en voie de décomposition.
la nouvelle évangélisation sera fera sous la bannière du Christ roi ou elle ne se fera pas. conclusion: le Christ roi est bientôt de retour...


D’un point de vue dogmatique, le pape a rappelé à de nombreuses reprises que les évènements interreligieux d’Assise ne sauraient signifier un syncrétisme ou un relativisme quelconque. Le plus long et clair développement à ce sujet nous est donné par le discours suivant :

« Je voudrais que ce fait (la première rencontre d’Assise), si important pour le processus de réconciliation des hommes avec Dieu et entre eux, soit vu et interprété par tous les fils de l’Église à la lumière du concile Vatican II et de ses enseignements.

Au Concile, en effet, l’Église a beaucoup réfléchi, sous l’inspiration du Saint-Esprit, sur sa position dans un monde toujours plus marqué par la rencontre des cultures et des religions.

Selon le Concile, l’Église est toujours plus consciente de sa mission et de son devoir, de ce qui est même sa vocation essentielle, d’annoncer au monde le vrai salut qui ne se trouve qu’en Jésus-Christ, Dieu et homme.

Oui, c’est dans le Christ seul que tous les hommes peuvent être sauvés. « Car aucun autre nom sous le ciel n’est offert aux hommes pour que nous puissions être sauvés. » (Ac. 4, 12) Mais puisque depuis le début de l’histoire tous les hommes sont ordonnés au Christ (Lumen gentium 16), celui qui est fidèle en vérité à l’appel de Dieu, dans la mesure où il connaît cet appel, peut arriver au salut acquis par le Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Jeu 13 Jan 2011, 05:31

Chris Prols a écrit:
. ça vous arrive, à vous, d'embrasser des corans? Est-ce que ça vous plairait, si je vous donnais un coran et que je vous demandais de l'embrasser? Le feriez-vous?

Pour ma part, avec le Concile Vatican II, j'admire et j'embrasse spirituellement ce qui est semence venant de l'Esprit Saint dans les religions que cite ce Concile : l'hindouisme et sa recherche du sens de la vie, le bouddhisme et et son goût de la compassion envers les êtres, le judaïsme et son attente du Sauveur, l'islam et sa foi dans le Dieu d'Abraham, son attente de la vie éternelle et de la résurrection.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Jeu 13 Jan 2011, 06:42

Quant à la thèse sédévac, je me range en ce qui me concerne à l’avis des plus grands : Lagrange, Biluart, Suarez, Cajetan qui ont tous reconnu qu’un pape restait pape même hérétique.

. « Selon l’opinion plus commune, le Christ, par une providence particulière, pour le bien commun et la tranquillité de l’Église, continue de donner juridiction à un pontife même manifestement hérétique, jusqu’à ce qu’il soit déclaré hérétique manifeste par l’Église » (Billuart, De Fide, diss. V, a. III, § 3, obj. 2).



Il serait temps que beaucoup quittent ici leur papolâtrie. On peut contester des papes et même des conciles aussi bancales que VII, il serait temps pour tous les papolâtres de se mettre à faire de la théologie. Les cathos bobos, ceux qui courent derrière ce concile bancal, approximatif, qui dit tout à la fois : chaque homme est intégré au Christ et que le salut universel doit être compris comme une proposition n'ont pas fini de courir.
Ce n’est pas moi qui ai le cul entre deux chaises, mais bel et bien le catho bobo qui refuse la royauté sociale du Christ et doit sans cesse composer avec des formules bancales. Ceux qui ont tiré le concile dans le sens d’une interprétation moderniste sont ceux-là mêmes qui l’ont fait. La rédaction truffée d’approximations n’est pas le fait du hasard, cela a été voulu pour mieux en tirer parti. Concile pastoral, cas unique dans l’histoire de ‘Eglise, qui devient le centre de référence de tout, voilà l’imposture. Pour la clarté il aurait fallu suivre la proposition de Mrg Lefebvre, une partie pastorale pour le peuple, une doctrinale, sans faille, pour que l’on ne soit pas condamné à avoir le cul entre deux chaises.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Jeu 13 Jan 2011, 10:39

julieng a écrit:
Quant à la thèse sédévac, je me range en ce qui me concerne à l’avis des plus grands : Lagrange, Biluart, Suarez, Cajetan qui ont tous reconnu qu’un pape restait pape même hérétique.

. « Selon l’opinion plus commune, le Christ, par une providence particulière, pour le bien commun et la tranquillité de l’Église, continue de donner juridiction à un pontife même manifestement hérétique, jusqu’à ce qu’il soit déclaré hérétique manifeste par l’Église » (Billuart, De Fide, diss. V, a. III, § 3, obj. 2).



Il serait temps que beaucoup quittent ici leur papolâtrie. On peut contester des papes et même des conciles aussi bancales que VII, il serait temps pour tous les papolâtres de se mettre à faire de la théologie. Les cathos bobos, ceux qui courent derrière ce concile bancal, approximatif, qui dit tout à la fois : chaque homme est intégré au Christ et que le salut universel doit être compris comme une proposition n'ont pas fini de courir.
Ce n’est pas moi qui ai le cul entre deux chaises, mais bel et bien le catho bobo qui refuse la royauté sociale du Christ et doit sans cesse composer avec des formules bancales. Ceux qui ont tiré le concile dans le sens d’une interprétation moderniste sont ceux-là mêmes qui l’ont fait. La rédaction truffée d’approximations n’est pas le fait du hasard, cela a été voulu pour mieux en tirer parti. Concile pastoral, cas unique dans l’histoire de ‘Eglise, qui devient le centre de référence de tout, voilà l’imposture. Pour la clarté il aurait fallu suivre la proposition de Mrg Lefebvre, une partie pastorale pour le peuple, une doctrinale, sans faille, pour que l’on ne soit pas condamné à avoir le cul entre deux chaises.

Le cul entre deux chaises ??????? Rolling Eyes Rolling Eyes

Vraiment pas très joli ni très élégant comme formule Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Jeu 13 Jan 2011, 10:52

[quote]
julieng a écrit:
Quant à la thèse sédévac, je me range en ce qui me concerne à l’avis des plus grands : Lagrange, Biluart, Suarez, Cajetan qui ont tous reconnu qu’un pape restait pape même hérétique.

. « Selon l’opinion plus commune, le Christ, par une providence particulière, pour le bien commun et la tranquillité de l’Église, continue de donner juridiction à un pontife même manifestement hérétique, jusqu’à ce qu’il soit déclaré hérétique manifeste par l’Église » (Billuart, De Fide, diss. V, a. III, § 3, obj. 2).

Un pape, de sa chaire magistérielle, ou un Concile uni au pape dans sa doctrine universelle, ne peuvent pas être hérétiques. Vous n'avez pas entendu parlé du charisme d'infaillibilité doctrinale voulu par Jésus ?

Et qu'un pape, comme personne privée, enseigne telle ou telle hérésie n'a aucune importance. C'est même arrivé souvent (Honorius 1er, Jean XXII etc.)


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
giacomorocca



Masculin Messages : 1298
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Jeu 13 Jan 2011, 10:55

Julienne a écrit:
julieng a écrit:
Quant à la thèse sédévac, je me range en ce qui me concerne à l’avis des plus grands : Lagrange, Biluart, Suarez, Cajetan qui ont tous reconnu qu’un pape restait pape même hérétique.

. « Selon l’opinion plus commune, le Christ, par une providence particulière, pour le bien commun et la tranquillité de l’Église, continue de donner juridiction à un pontife même manifestement hérétique, jusqu’à ce qu’il soit déclaré hérétique manifeste par l’Église » (Billuart, De Fide, diss. V, a. III, § 3, obj. 2).



Il serait temps que beaucoup quittent ici leur papolâtrie. On peut contester des papes et même des conciles aussi bancales que VII, il serait temps pour tous les papolâtres de se mettre à faire de la théologie. Les cathos bobos, ceux qui courent derrière ce concile bancal, approximatif, qui dit tout à la fois : chaque homme est intégré au Christ et que le salut universel doit être compris comme une proposition n'ont pas fini de courir.
Ce n’est pas moi qui ai le cul entre deux chaises, mais bel et bien le catho bobo qui refuse la royauté sociale du Christ et doit sans cesse composer avec des formules bancales. Ceux qui ont tiré le concile dans le sens d’une interprétation moderniste sont ceux-là mêmes qui l’ont fait. La rédaction truffée d’approximations n’est pas le fait du hasard, cela a été voulu pour mieux en tirer parti. Concile pastoral, cas unique dans l’histoire de ‘Eglise, qui devient le centre de référence de tout, voilà l’imposture. Pour la clarté il aurait fallu suivre la proposition de Mrg Lefebvre, une partie pastorale pour le peuple, une doctrinale, sans faille, pour que l’on ne soit pas condamné à avoir le cul entre deux chaises.

Le cul entre deux chaises ??????? Rolling Eyes Rolling Eyes

Vraiment pas très joli ni très élégant comme formule
Shocked

C'est vous qui le formulez ainsi; j'avoue que ce n'est pas très intéressant comme position.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Jeu 13 Jan 2011, 10:57

giacomorocca a écrit:
Julienne a écrit:
julieng a écrit:
Quant à la thèse sédévac, je me range en ce qui me concerne à l’avis des plus grands : Lagrange, Biluart, Suarez, Cajetan qui ont tous reconnu qu’un pape restait pape même hérétique.

. « Selon l’opinion plus commune, le Christ, par une providence particulière, pour le bien commun et la tranquillité de l’Église, continue de donner juridiction à un pontife même manifestement hérétique, jusqu’à ce qu’il soit déclaré hérétique manifeste par l’Église » (Billuart, De Fide, diss. V, a. III, § 3, obj. 2).



Il serait temps que beaucoup quittent ici leur papolâtrie. On peut contester des papes et même des conciles aussi bancales que VII, il serait temps pour tous les papolâtres de se mettre à faire de la théologie. Les cathos bobos, ceux qui courent derrière ce concile bancal, approximatif, qui dit tout à la fois : chaque homme est intégré au Christ et que le salut universel doit être compris comme une proposition n'ont pas fini de courir.
Ce n’est pas moi qui ai le cul entre deux chaises, mais bel et bien le catho bobo qui refuse la royauté sociale du Christ et doit sans cesse composer avec des formules bancales. Ceux qui ont tiré le concile dans le sens d’une interprétation moderniste sont ceux-là mêmes qui l’ont fait. La rédaction truffée d’approximations n’est pas le fait du hasard, cela a été voulu pour mieux en tirer parti. Concile pastoral, cas unique dans l’histoire de ‘Eglise, qui devient le centre de référence de tout, voilà l’imposture. Pour la clarté il aurait fallu suivre la proposition de Mrg Lefebvre, une partie pastorale pour le peuple, une doctrinale, sans faille, pour que l’on ne soit pas condamné à avoir le cul entre deux chaises.

Le cul entre deux chaises ??????? Rolling Eyes Rolling Eyes

Vraiment pas très joli ni très élégant comme formule
Shocked

C'est vous qui le formulez ainsi; j'avoue que ce n'est pas très intéressant comme position.

Je vous fais remarquer que ce n'est pas moi qui ait utilisé cette formule !!!
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1298
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Jeu 13 Jan 2011, 11:23

Arnaud Dumouch a écrit:
Chris Prols a écrit:
. ça vous arrive, à vous, d'embrasser des corans? Est-ce que ça vous plairait, si je vous donnais un coran et que je vous demandais de l'embrasser? Le feriez-vous?

Pour ma part, avec le Concile Vatican II, j'admire et j'embrasse spirituellement ce qui est semence venant de l'Esprit Saint dans les religions que cite ce Concile : l'hindouisme et sa recherche du sens de la vie, le bouddhisme et et son goût de la compassion envers les êtres, le judaïsme et son attente du Sauveur, l'islam et sa foi dans le Dieu d'Abraham, son attente de la vie éternelle et de la résurrection.

Jean Staune dans son livre "L'existence a t'elle un sens" donne cet exemple d'un jardin magnifique mais que nous ne pouvons entrevoir que par le trou de la serrure dans des portes situées tout le tour du jardin. Chaque trou permet d'apercevoir certaine caractéristiques du jardin, mais attention ce n'est pas une vision parfaite, mais elle permet d apercevoir quand même certains aspects du jardins, peut-être différents des autres portes. L'Eglise avec saint Pierre a les clefs d'une de ces portes avec un trou de serrure qui donne une vision plus globale du jardin. Mais je rajoute qu'il faut faire attention de prétendre que parce nous avons les clefs que la vision est parfaite. Un voile transparent demeure pour l'église militante pour permettre l'exercice de la foi et de l'espérance et de la charité et on ne peut prétendre avoir une vision clair et parfaite tant que l'on n'a pas traversé la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Jeu 13 Jan 2011, 12:48

Cher Giacomorocca,

Dans votre analogie, il faudrait dire ceci : Seul le Christ fait entrer non seulement dans le jardin de la maison, mais montre le coeur de son propriétaire. Voilà pourquoi, même si les autres religions donnes des aspects préparatoires, seul le Christ sauve.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Jeu 13 Jan 2011, 13:14

Mais non, mais non cher Emmanuel, Balthasar soutient que le catholique peut espérer que l’enfer est vide, c’est sa thèse de Mysterium Paschale, il a l’obligation « d’espérer le salut pour tous » écrit-il dans l’enfer, une question, or la proposition selon laquelle l’enfer est vide a été anathémisée



Avant de me donner des qualificatifs psychologiques peu aimables et avant de prétendre me faire la leçon commencez par vous regarder dans un miroir et à réviser vos leçons.

Citation :
Un pape, de sa chaire magistérielle, ou un Concile uni au pape dans sa doctrine universelle, ne peuvent pas être hérétiques. Vous n'avez pas entendu parlé du charisme d'infaillibilité doctrinale voulu par Jésus ?

Arnaud :

Vous vous prenez pour qui et me prenez pour qui Arnaud ? nous savons pertinemment, tous les deux , que vous n’avez que votre propre théorie ( eschatologisme ectoplasmique) pour soutenir que VII a fait usage de l’infaillibilité au titre du magistère extraordinaire, alors que j’ai l'essentiel des papes de Jean XXIII à Benoit XVI qui soutiennent le contraire. Le concile a explicitement refusé de faire usage de l’infaillibilité, c’est Jean XXIII qui l’a voulu ainsi. dans son discours d’ouverture dans lequel il précisait que les pères ne devraient pas faire œuvre dogmatique, définir des vérités divines, dénoncer des erreurs et surtout ne condamner personne. Paul VI fit encore davantage, il ordonna tout simplement d’annexer à Lumen Gentium une déclaration dont il avait déjà fait donner la lecture dans l’aula conciliaire par Mgr Felici, secrétaire du Concile. Elle est on ne peut plus limpide, elle se trouve dans toutes les éditions des Actes du Concile : « On a demandé quelle qualification théologique doit être attribuée à la doctrine qui est exposée dans ce schéma. La Commission doctrinale a répondu qu’on s’en rapporte aux règles générales connues de tous, et renvoie à sa déclaration du 6 mars : « Compte tenu de la coutume conciliaire et du but pastoral du présent Concile, ce saint Synode ne définit comme devant être tenus par l’Église que les seuls éléments relatifs à la foi et aux mœurs qu’il aura déclarés ouvertement tels. »

Mais précisément, aucun acte du Concile Vatican II n’a été déclaré ouvertement infaillible, c’est très facilement vérifiable. Ainsi, fait sans précédent dans l’histoire de l’église, le Magistère suprême en instance conciliaire solennelle, s’est interdit d’exercer son autorité infaillible…
Tous les dogmes solennels que vous lisez dans VII sont certes nécessaires pour soutenir vos délires théologiques, mais ils n’existent tout simplement pas, puisqu’aucune proposition de VII n’est définie explicitement et ouvertement comme engageant l’infaillibilité. Et ce n’est pas votre malheureux « nous devons tenir que ...» qui peut faire illusion, il contient aucune intention de définir, pipi de chat par rapport au traditionnel « Nous déclarons, nous proclamons, nous définissons », de plus il faudrait admettre qu’un tel dogme a été proclamé solennellement mais que cette proclamation solennelle a échappé à celui-là même qui l’a proclamée, puisque Paul VI a reconnu que VII n’avait proclamé aucun dogme solennel. Bref il est facile d’admettre que VII n’a proclamé aucun dogme sauf quand on a produit une thèse, et séduit avec elle des milliers de gens, qui prétend tirer son autorité d’un prétendu dogme.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Sam 15 Jan 2011, 07:56

julieng a écrit:
Citation :
Il est définit INFAILLBLEMENT que:

1) les évêques

2) lorsque même dispersés à travers le monde (on pourrait même dire lors d'une vidéo conférence Wink )

3) gardant entre eux le lien de communion avec le Pape (donc pas de clique)

4) s’accordent pour enseigner authentiquement qu’une doctrine concernant la foi et les mœurs

5) alors, c’est la doctrine du Christ qu’infailliblement ils expriment.

6) La chose est encore plus manifeste quand, dans le Concile œcuménique qui les rassemble ils font, pour l’ensemble de l’Église, en matière de foi et de mœurs, acte de docteurs et de juges, aux définitions desquels il faut adhérer dans l’obéissance de la foi.

Pour vous, je suppose, il aurait fallu que la CONSTITUTION DOGMATIQUE disent, en toutes les lettres:

7) Qu'il soit anathème celui qui....

Manifestement, vous n'avez aucune formation en théologie. Il s'agit bel et bien d'une définition qui explicite les conditions dans lesquelles s'exerçent le Magistère de l'Église (en l'occurence l'infailliblité du collège des évêques unit au Pape). VI a définit de la même manière les conditions dans lesquelles s'exerçait l'infaillibilté papale.

Question pour vous, comment définissait-on l'infailliblité papale avant Vatican I ? Quels critères utilisions nous avant VI pour déterminer l'infaillibilité du Pape ? L'infaillibilité papale existait-elle avant sa définition dans Vatican I ?


cou-couche panier Rex, ces phrases disent exactement le contraire de ce que vous prétendez. Elles disent que la doctrine qui est infaillible doit s’imposer de façon absolue, donc doit être explicitement ( ou ouvertement selon la note ajoutée par Paul VI à LG) présenté comme s’imposant de façon absolue.


L’acte de ne doit laisser planer aucun doute, or ce but n’est pas atteint si la vérité enseignée ne se fixe pas en un jugement présentant toutes garanties d’infaillibilité. L’intention d’imposer de façon absolue doit apparaître formellement. Sans la manifestation formelle de cette intention pas d’ infaillibilité. Je pourrais démontrer qu’il ressort précisément de Lumen Gentium que les auteurs du textes conçoivent désormais que le magistère ne doit plus être considéré plus comme la voix du christ en personne, mais veut se faire la voix de tout le corps mystique, qui exprime en parole la pensée que nourrissait déjà tous les membres : c’est ici le cœur de la folie libérale, cette folie qui empêche précisément de faire usage de l’infaillibilité. Ils ne peuvent faire usage de cette infaillibilité car ils y voient un exercice absusif de leurs fonctions : le cas de la lettre ordination sacerdotalis est très révélatrice à cet égard.

Résumö : L’acte d’infaillibilité ne doit laisser planer aucun doute sur l’intention d’enseigner de façon absolue, c’est ce que dit votre texte. Un acte infaillible ne se contente pas d’enseigner, d’expliquer, d’énoncer, il décrète qu’il enseigne de façon absolue. Or cette intention fait partout défaut dans VII, la preuve Paul VI n’était pas au courant de tous les dogmes inventoriés par Arnaud, preuve qu’ils ne sont pas des dogmes. Comment faisaient-ils avant ? ils manifestaient sans l’ombre d’un doute que l’enseignement était tenu pour absolu.

Mais non cher JulienG.

C'est le concile qui enseigne infailliblement les conditions dans lesquelles s'exercent l'infaillibilité du collège des Évêques, unit au Pape. Les conditions sont clairement établies. C'est une définition. Lisez, c'est limpide. Il s'agit ici de la définiton du magistère ordinaire universel des évêques dispersés dans le monde et unis au Pape qui enseignent la foi de l’Église. Il concerne des vérités révélées ou des vérités connexes à croire ou à tenir définitivement.

Voici une exemple de cette définiton en action Julien:

Citation :

Jean-Paul II, Evangelium Vitae, No. 57
Par conséquent, avec l'autorité conférée par le Christ à Pierre et à ses Successeurs, en communion avec tous les évêques de l'Eglise catholique, je confirme que tuer directement et volontairement un être humain innocent est toujours gravement immoral. Cette doctrine, fondée sur la loi non écrite que tout homme découvre dans son cœur à la lumière de la raison (cf. Rm 2, 14-15), est réaffirmée par la Sainte Ecriture, transmise par la Tradition de l'Église et enseignée par le Magistère ordinaire et universel.

Par ailleurs, je vous relance la question à laquelle vous n'avez pas répondu: Comment définissait-on l'infailliblité papale avant Vatican I ? Quels critères utilisaient-on avant VI pour déterminer l'infaillibilité du Pape ? L'infaillibilité papale existait-elle avant sa définition dans Vatican I ?

Deuxième question:Quels sont les critères utilisés par VI pour reconnaître les conditions dans lesquelles s'exerçent l'infaillibilté, seule, sans les Évêques ? Nommez-les.
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Sam 15 Jan 2011, 09:04

En fait, il y a deux infaillibilités dans l'Eglise :

- Celle du Pape, de pouvoir proclamer un dogme ou condamner une erreur Ex Cathedra.
- Celle du Pape et des Apôtres de mener infailliblement la barque à bon port, malgré les divagations du Pape ou des apôtres (ex : condamnation des vaccins à ses début ).
C'est la deuxième infaillibilité qui nous intéresse, et qui n'a peut être pas été assez mise en valeur à la proclamation dogmatique de l'infaillibilité. D'où les errements actuels des intégristes.

- Ce charisme d'infaillibilité est toujours présent chez le Pape avec les évêques. Et ceci malgré les erreurs ou les maladresse de l'Eglise, du Pape ou des évêques. A la fin du monde, on pourra juger que l'Eglise, malgré ses divagations, nous a mener à bon port et vers la Vérité tout entière.
- Le charisme de guide infaillible existe chez le Pape contre tous les évêque. ex : Proclamation de l'hérésie de l'Arianisme alors que tous les évêques sauf un étaient tombés dans cette erreur.
- Mais il existe aussi chez les évêques réunis solennellement en concile universelle. ex : Le concile de bâle qui dépose les deux Papes pour en nommer un troisième.
- Cette infaillibilité existe donc à plus forte raison et ipso facto dans un concile, en accord avec le Pape et les évêques. La forme et le style des textes peuvent être maladroits ou très incomplèts (ex : légitimité de l'Eglise de lever des indulgences au concile de Trente), mais ils ne peuvent en aucun cas être fausses.


Par exemple avec Arnaud, on se crêpe le chignon sur la constitution de Vatican II à propos de l'Islam : " l'Eglise estime les musulmans..........pour leur foi Islamique". Savoir si l'Eglise estime les musulmans et leur piété OU la doctrine islamique sur qq points précis. Le texte pourrait être plus claire et plus développé, mais le fond reste vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Sam 15 Jan 2011, 10:21

[quote]
philippe a écrit:
En fait, il y a deux infaillibilités dans l'Eglise :

- Celle du Pape, de pouvoir proclamer un dogme ou condamner une erreur Ex Cathedra.
- Celle du Pape et des Apôtres de mener infailliblement la barque à bon port, malgré les divagations du Pape ou des apôtres (ex : condamnation des vaccins à ses début ).


Cher Philippe, désolé mais il n'y a pas d'infaillibilité PASTORALE ou POLITIQUE des papes.

Le pape n'a aucune infaillibilité autre que celle qui, dans la doctrine universelle du salut, consiste à proclamer la vérité.

Citation :

C'est la deuxième infaillibilité qui nous intéresse, et qui n'a peut être pas été assez mise en valeur à la proclamation dogmatique de l'infaillibilité. D'où les errements actuels des intégristes.

- Ce charisme d'infaillibilité est toujours présent chez le Pape avec les évêques. Et ceci malgré les erreurs ou les maladresse de l'Eglise, du Pape ou des évêques. A la fin du monde, on pourra juger que l'Eglise, malgré ses divagations, nous a mener à bon port et vers la Vérité tout entière.

Ce qui est vrai par contre c'est que, malgré les erreurs ou les maladresse de l'Eglise, du Pape ou des évêques, l'Esprit Saint fera tout pour conduire le plus grand nombre au salut.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Sam 15 Jan 2011, 10:36

Arnaud a écrit:
Cher Philippe, désolé mais il n'y a pas d'infaillibilité PASTORALE ou POLITIQUE des papes.

Politique, non. Il n'est pas infaillible et ce ne sont pas ses oignons. (rendre à César...).
Pastorale, si. Car le Pape à le charisme de nous mener infailliblement à bon port.
Mais ce n'est pas une infaillibilité ponctuelle, car ici et là il peut divaguer avant de rectifier son erreur, et cela peut même prendre beaucoup de temps (les erreurs de l'inquisition). Mais il a le charisme de toujours finir par voir son erreur, et reprendre le chemin de la vérité au cours du temps.

On garde donc une liberté d'opinion, mais une communion de fond doit rester sous peine de perdre son chemin de salut.

Arnaud a écrit:
Ce qui est vrai par contre c'est que, malgré les erreurs ou les maladresse de l'Eglise, du Pape ou des évêques, l'Esprit Saint fera tout pour conduire le plus grand nombre au salut.
Si on reste en communion et en obéissance à l'Eglise, nous sommes garant de notre salut, car l'Eglise a reçu autorité du Christ de nous conduire. Par exemple Pie XII interdit les prêtres ouvriers (une erreur de sa part). Les prêtres ouvriers qui se sont défroqués alors ont perdu leur chemin, malgré l'erreur du Pape à leur égard.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Sam 15 Jan 2011, 11:25

[quote]
philippe a écrit:
Arnaud a écrit:
Cher Philippe, désolé mais il n'y a pas d'infaillibilité PASTORALE ou POLITIQUE des papes.

Politique, non. Il n'est pas infaillible et ce ne sont pas ses oignons. (rendre à César...).
Pastorale, si. Car le Pape à le charisme de nous mener infailliblement à bon port.

Justement non. Disons que, MALGRE SES ERREURS ET SES CRIMES DES PAPES au cours des siècles, l'Esprit Saint s'arrange pour mener l'Eglise infailliblement à bon port.

C'est très différent de l'infaillibilité doctrinale : là vous ne trouverez pas d'erreurs dogmatiques. C'est vraiment un charisme qui protège la personne du Magistère de l'erreur.

Citation :


Si on reste en communion et en obéissance à l'Eglise, nous sommes garant de notre salut, car l'Eglise a reçu autorité du Christ de nous conduire. Par exemple Pie XII interdit les prêtres ouvriers (une erreur de sa part). Les prêtres ouvriers qui se sont défroqués alors ont perdu leur chemin, malgré l'erreur du Pape à leur égard.

Au plan pastoral, si vous voyez un pape commettre une injustice grave ou une bêtise et que vous restez en communion avec lui sur ce point, vous vous perdrez.

Et cela ne doit pas vous empêcher de rester parfaitement fidèle à la foi définie par Pierre comme Magistère.

Je vous donne un exemple de désobéissance nécessaire, au temps de la contre-réforme, un pape décida d'excommunier tous les catholiques qui posséderaient et liraient une oeuvre de Luther. Saint Pierre Canissius, légat du pape en Allemagne, fit disparaître discrètement cette bulle qui était une bêtise pastorale crasse puisque les gens revenaient à l'unité catholique EN DÉBATTANT JUSTEMENT DES ERREURS DE LUTHER DANS SES ECRITS.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Sam 15 Jan 2011, 12:37

On peut et on doit avoir parfois une objection de conscience, mais sans aller jusqu'à la rupture.

La conscience restant notre vicaire suprême que rien ne remplace.

Parfois on devra obéir au Pape même s'il y a erreur de sa part (les prêtres ouvriers), et d'autres fois il nous sera un devoir de ne pas lui obéir si notre conscience nous l'interdit ( excommunication de ceux qui ne dénoncerait pas Callas à la justice humaine; Ou encore le Pape de l'époque qui frappe une médaille pour fêter le massacre de la saint Barthélemy ).

Et en fin de compte, le peuple de Dieu, Pape évêque et peuple, finit toujours par trouver le bon Chemin, et c'est le magistère qui entérine et confirme le chemin retrouvé.


Dixit :
Ne pas oublier les trois autorité de l'Eglise : Le Magistère, les saints et les docteurs, et la Vox Populi.

Et en ce moment le magistère et les docteurs feraient bien d'écouter la Vox Populi qui, avec son bon sens, invite à la prudence, vis-à-vis de l'Islam non convertible à la bonté sinon au Christ, et d'une immigration qui prend des allures de tsunami.

Revenir en haut Aller en bas
Julie



Féminin Messages : 663
Inscription : 26/05/2012

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Jeu 08 Aoû 2013, 19:47

PARADISO a écrit:


14 mai 1999 - Jean-Paul II embrasse le Coran au Vatican

Certaines personnes, gênées par le scandale, prétendent que Jean-Paul II n'a pas embrassé le Coran. Soit elles disent que ce livre (sur la photo) n'est pas le Coran soit elles affirment qu'il s'agit d'une photo trafiquée ! Ces objections sont faciles à réfuter.


Tout d'abord, voici un témoignage (traduit en français) du patriarche chaldéen catholique Raphael qui était présent le 14 mai 1999 (Source : extrait d'une entrevue avec FIDES News Service du 1 Juin, 1999) :


"Le 14 Mai j'ai été reçu par le pape, avec une délégation composée de l'imam chiite de Khadum mosquée sunnite et le président du conseil d'administration de la Banque islamique irakien. Il y avait aussi un représentant du ministère irakien de religion. ....

«À la fin de l'audience, le Pape s'est incliné devant le livre saint musulman, le Coran, présentée par la délégation, et il l'embrassa comme un signe de respect. La photo de ce geste a été projetté à maintes reprises à la télévision iraquienne et elle démontre que le Pape n'a pas seulement conscience de la souffrance du peuple irakien, mais qu'il a également beaucoup de respect pour l'Islam ».



Ce témoignage pourrait suffire mais on pourrait citer aussi quelques articles parus dans les certains médias :


- Article paru dans Le Monde des religions à l’occasion du décès de Jean-Paul II :


"...Jean-Paul II, lui, a posé des gestes symboliques sans précédent. Il aura été ainsi le premier pape à réunir dans la prière les chefs spirituels des principales confessions de la planète, le premier à entrer dans une synagogue, le premier aussi à pénétrer dans une mosquée, il a embrassé publiquement le Coran, s’est recueilli à Jérusalem devant le Mur Occidental, il a même participé plusieurs fois à des rites non monothéistes… N’oublions pas qu’il fut avant tout un pape voyageur, et donc naturellement confronté, à chacun de ses déplacements ou presque, à la question de l’altérité. Or, chaque fois qu’il s’est trouvé en face de populations non catholiques, il a tenté, avec un sens aigu du symbole, d’entrer en relation de fraternité avec leurs représentants religieux..."


- Article paru dans La Vie du 10.09.08 :

Déclaration de Rémi Brague, professeur de philosophie à la Sorbonne et à Munich lors d'une interview :

Quelle est son attitude [de Benoît XVI] profonde face à l’islam ?
R. B. "Je ne crois pas qu’il le connaisse bien. Il n’a eu aucune raison de l’étudier. Et je ne sais pas qui le conseille à ce sujet. J’espère qu’il évitera des erreurs du genre de celle, majeure, de Jean Paul II, d’embrasser le Coran… Il aurait mieux fait de le lire."
C'est ce baisé du pape sur le coran que je n'est pas accepter puker  

 St-pierre disais qu'il y aurais aussi de faux enseignant qui allais renier le maitre :jesus: qui les a racheté !
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Jeu 08 Aoû 2013, 20:02

Bonsoir jojo

Et le pape François est dans la continuité de Jean-Paul II. Je pense au contraire que c'est l'Esprit Saint qui les guide, un Esprit de Paix et d'Amour.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Julie



Féminin Messages : 663
Inscription : 26/05/2012

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Jeu 08 Aoû 2013, 20:08

Arnaud Dumouch a écrit:
Le grand signe de Jean-Paul II qui embrasse le Coran signifie de manière concrète le respect immense qu'a l'Eglise pour les semences de vérités présente dans ce livre et que décrit le concile Vatican II en détail:

Citation :
3. L'Eglise regarde aussi avec estime les musulmans, qui adorent le Dieu Un, vivant et subsistant, miséricordieux et tout-puissant, créateur du ciel et de ta terre (5), qui a parlé aux hommes. Ils cherchent à se soumettre de toute leur âme aux décrets de Dieu, même s'ils sont cachés, comme s'est soumis à Dieu Abraham, auquel la foi islamique se réfère volontiers. Bien qu'ils ne reconnaissent pas Jésus comme Dieu, ils le vénèrent comme prophète; ils honorent sa mère virginale, Marie, et parfois même l'invoquent avec piété. De plus, ils attendent le jour du jugement où Dieu rétribuera tous les hommes ressuscités. Aussi ont-ils en estime la vie morale et rendent-ils un culte à Dieu, surtout par la prière, l'aumône et le jeûne.
Si, au cours des siècles, de nombreuses dissensions et inimitiés se sont manifestées entre les chrétiens et les musulmans, le Concile les exhorte tous à oublier le passé et à s'efforcer sincèrement à la compréhension mutuelle, ainsi qu'à protéger et à promouvoir ensemble, pour tous les hommes, la justice sociale, les valeurs morales, la paix et la liberté.
Ce baiser ne signifie en rien l'adhésion à ce qui, dans la foi musulmane, est faux (refus de la Trinité, de l'incarnation du Verbe, de la passion du Christ, de la Vision béatifique).

C'est ainsi qu'il faut interpréter ce geste, de manière authentique (voir les explications du pape Jean-Paul II)

D'autre part, ce geste a réalisé une prophétie dont la seconde partie n'est pas encore réalisée. Il annonce la façon dont, bientôt, le christianisme et l'islam (rendu humble par une mystérieuse épreuve à venir) se réconcilieront.

La prophétie est contenue dans ce texte biblique. Jacob est l'image du christianisme. Il se prosterne devant son frère. Esaü symbolise l'islam. Il fond en larmes. Lorsque cette prophétie sera réalisée, chaque religion respectera l'autre, avant que le Christ, à la fin du monde, ne manifeste à tous sa vérité.

Je vous mets le texte :




Citation :
Genèse 33, 1 Jacob levant les yeux, vit qu'Esaü arrivait accompagné de 400 hommes. Alors, il répartit les enfants entre Léa, Rachel et les deux servantes,
Genèse 33, 2 il mit en tête les servantes et leurs enfants, plus loin Léa et ses enfants, plus loin Rachel et Joseph.
Genèse 33, 3 Cependant, lui-même passa devant eux et se prosterna sept fois à terre avant d'aborder son frère.
Genèse 33, 4 Mais Esaü, courant à sa rencontre, le prit dans ses bras, se jeta à son cou et l'embrassa en pleurant.
Genèse 33, 5 Lorsqu'il leva les yeux et qu'il vit les femmes et les enfants, il demanda : "Qui sont ceux que tu as là?" Jacob répondit : "Ce sont les enfants dont Dieu a gratifié ton serviteur."
Genèse 33, 6 Les servantes s'approchèrent, elles et leurs enfants, et se prosternèrent.
Genèse 33, 7 Léa s'approcha elle aussi avec ses enfants et ils se prosternèrent ; enfin Rachel et Joseph s'approchèrent et se prosternèrent.
Genèse 33, 8 Esaü demanda : "Que veux-tu faire de tout ce camp que j'ai rencontré" -- "C'est, répondit-il, pour trouver grâce aux yeux de Monseigneur."
Genèse 33, 9 Esaü reprit : "J'ai suffisamment, mon frère, garde ce qui est à toi."
Genèse 33, 10 Mais Jacob dit : "Non, je t'en prie! Si j'ai trouvé grâce à tes yeux, reçois de ma main mon présent. En effet, j'ai affronté ta présence comme on affronte celle de Dieu, et tu m'as bien reçu.
Genèse 33, 11 Accepte donc le présent qui t'est apporté, car Dieu m'a favorisé et j'ai tout ce qu'il me faut" et, sur ses instances, Esaü accepta.
Genèse 33, 12 Celui-ci dit : "Levons le camp et partons, je marcherai entête."
Genèse 33, 13 Mais Jacob lui répondit : "Monseigneur sait que les enfants sont délicats et que je dois penser aux brebis et aux vaches qui allaitent : si on les surmène un seul jour, tout le bétail va mourir.
Genèse 33, 14 Que Monseigneur parte donc en avant de son serviteur ; pour moi, je cheminerai doucement au pas du troupeau que j'ai devant moi et au pas des enfants, jusqu'à ce que j'arrive chez Monseigneur, en Séïr."
La question est clair et net que je me pose cher Arnaud !

Est ce que l'ont peut embrasser le maudit ?? Si je pose cette question ce n'est pas pour faire mal mais
savoir pourquoi le pape ne suis pas le nt et st - paul ?

Galates 1:6-9

6 Je m'étonne que vous vous détourniez si vite de celui qui vous a appelés par la grâce de Christ pour passer à un autre évangile.

7 Ce n’est pas qu'il y ait un autre évangile, mais il y a des gens qui vous troublent et qui veulent déformer l'Evangile de Christ.

8 Mais si quelqu’un – même nous ou même un ange venu du ciel – vous annonçait un évangile différent de celui que nous vous avons prêché, qu'il soit maudit!

9 Nous l'avons déjà dit, et je le répète maintenant: si quelqu'un vous annonce un autre évangile que celui que vous avez reçu, qu'il soit maudit!



:bougie: 
Revenir en haut Aller en bas
Julie



Féminin Messages : 663
Inscription : 26/05/2012

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Jeu 08 Aoû 2013, 20:11

Espérance a écrit:
Bonsoir jojo

Et le pape François est dans la continuité de Jean-Paul II. Je pense au contraire que c'est l'Esprit Saint qui les guide, un Esprit de Paix et d'Amour.
L'esprit saint c'est l'amour oui très vrais ! mais il y a des gens tetus ma chère Espérance neutral il n'écoute pas
et ne suivents meme pas les premiers chrétiens

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Jeu 08 Aoû 2013, 20:12

Jean-Paul II n'embrasse pas l'erreur présente dans le Coran mais les semences du Christ qui préparent à la venue du salut pour eux.

Le Coran n'est pas un Evangile différent de l'Evangile de Jésus. Il n'est tout simplement pas un Evangile : Il ne donne pas le salut (= une relation d'amour d'amitié avec Dieu) mais une relation de serviteur du Tout-Puissant qu'il reconnait ne pas connaître.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28062
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Jeu 08 Aoû 2013, 20:14

À quand un mufti embrassant la Bible ? :bisou: study
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Jeu 08 Aoû 2013, 20:16

Simon1976 a écrit:
À quand un mufti embrassant la Bible ? :bisou:study
Il leur faudra beaucoup souffrir d'abord pour toucher du doigt l'humilité. Mais ça se fera. C'est Prophétisé :

Citation :

Genèse 33, 3 Cependant, Jacob (symbole du christianisme) passa devant eux et se prosterna sept fois à terre avant d'aborder son frère.
Genèse 33, 4 Mais Esaü (symbole de l’islam), courant à sa rencontre, le prit dans ses bras, se jeta à son cou et l'embrassa en pleurant.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Julie



Féminin Messages : 663
Inscription : 26/05/2012

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Jeu 08 Aoû 2013, 20:29

Arnaud Dumouch a écrit:
Jean-Paul II n'embrasse pas l'erreur présente dans le Coran mais les semences du Christ qui préparent à la venue du salut pour eux.

Le Coran n'est pas un Evangile différent de l'Evangile de Jésus. Il n'est tout simplement pas un Evangile : Il ne donne pas le salut (= une relation d'amour d'amitié avec Dieu) mais une relation de serviteur du Tout-Puissant qu'il reconnait ne pas connaître.
Le probleme est : le livre que le pape a embrasser dit ceci allah dit ceci :

Sourate Le Repentir  Verset 111

 Certes, Allah a acheté des croyants, leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattent dans le sentier d´Allah : ils tuent, et ils se font tuer. C´est une promesse authentique qu´Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l´évangile et le Coran. Et qui est plus fidèle qu´Allah à son engagement ? Réjouissez-vous donc de l´échange que vous avez fait : Et c´est là le très grand succès .

Allah dan le coran mais thora , évangile et coran égaut ! Comme une révélation authentique égale au autre révélations .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Jeu 08 Aoû 2013, 20:37

Tant que vous regarderez le geste sans l'explication de Jean-Paul II, vous ne comprendrez pas.

Vous serez comme ces musulmans qui voient les chrétiens se prosterner devant l'image de Marie et qui croient donc qu'elle est Dieu pour eux !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Julie



Féminin Messages : 663
Inscription : 26/05/2012

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Jeu 08 Aoû 2013, 20:44

Arnaud Dumouch a écrit:
Tant que vous regarderez le geste sans l'explication de Jean-Paul II, vous ne comprendrez pas.

Vous serez comme ces musulmans qui voient les chrétiens se prosterner devant l'image de Marie et qui croient donc qu'elle est Dieu pour eux !
:beret:  sa je sais oui des musulmans pensent que nous adorons marie comme dieu ! clown 

J'irai lire son explication tentot !

Revenir en haut Aller en bas
Julie



Féminin Messages : 663
Inscription : 26/05/2012

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Jeu 08 Aoû 2013, 21:11

Puisque je ne sais pas d'ou viens ce livre je reste prudente et je ne peut pas etre d'accord avec tout ce que le pape fait mais il y a de magnifique chose que jean paul 2 a fait il a pardonner a celui qui lui a tirer dessu avec une arme a feu !!!! Quel grand geste de sa part :chapeau: 
 
samedi soir il y a une messe j'irai parler ouvertement a un pretre et lui demander  si je suis excomunier pour un ou 2 désacord avec le pape , la soeur de mon village ma dit non je ne pense pas qu'il t'excomunie car cela ne nuie en rien ta foie en jésus
 
bonne soirée  Arnaud et tout les autres  fleur1 fleur5 fleur6 fleur2
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14190
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Jeu 08 Aoû 2013, 21:47

Arnaud Dumouch a écrit:
Jean-Paul II n'embrasse pas l'erreur présente dans le Coran mais les semences du Christ qui préparent à la venue du salut pour eux.

Le Coran n'est pas un Evangile différent de l'Evangile de Jésus. Il n'est tout simplement pas un Evangile : Il ne donne pas le salut (= une relation d'amour d'amitié avec Dieu) mais une relation de serviteur du Tout-Puissant qu'il reconnait ne pas connaître.
M'ouais, m'ouais. Il a embrassé un livre du diable comme auteur, mais dans le but de faire pleuuuusir à nos vindicatifs du long terme.

Pourquoi un livre du diable? Car sous des apparences pouvant être séductrices, c'est anti christique de résultat, exactement
comme le diable souhaite, séduire pour ensuite mieux faire diviser. Pas pour rien que j'ai inséré une conclusion d'un général qui malgré qu'il ne fut du tout théologien, sa lecture du cocoran lui a fait conclure tout naturellement, par le simple bon sens, que
le christianisme devrait être enseigné à ces musulmans détournés.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Ven 09 Aoû 2013, 04:36

ysov a écrit:

M'ouais, m'ouais. Il a embrassé un livre du diable comme auteur, mais dans le but de faire pleuuuusir à nos vindicatifs du long terme.

Pourquoi un livre du diable? Car sous des apparences pouvant être séductrices, c'est anti christique de résultat, exactement
comme le diable souhaite, séduire pour ensuite mieux faire diviser. Pas pour rien que j'ai inséré une conclusion d'un général qui malgré qu'il ne fut du tout théologien, sa lecture du cocoran lui a fait conclure tout naturellement, par le simple bon sens, que
le christianisme devrait être enseigné à ces musulmans détournés.
Vous raisonnez comme Marcion à propos de l'Ancien Testament : "Les livres de Moïse sont des livres du diables. Ils sont clairement antichristique puisqu'ils visent à la conquête d'une terre par le massacre de ses habitant, et non à une conquête du Ciel par l'amour du prochain".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Ven 09 Aoû 2013, 08:03

Espérance a écrit:
Bonsoir jojo

Et le pape François est dans la continuité de Jean-Paul II. Je pense au contraire que c'est l'Esprit Saint qui les guide, un Esprit de Paix et d'Amour.

Bonjour à tous , à mon humble avis il ne faut pas toujours regarder ce que fait le pape dans le sens négatif des choses , dans un esprit sectaire les 3/4 sur ce forum vous êtes catholiques et devez obéissance au pape , puisqu'il est le conducteur de l'Eglise catholique et il est conduit par l'Esprit Saint !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Ven 09 Aoû 2013, 08:06

jojo a écrit:
Puisque je ne sais pas d'ou viens ce livre je reste prudente et je ne peut pas etre d'accord avec tout ce que le pape fait mais il y a de magnifique chose que jean paul 2 a fait il a pardonner a celui qui lui a tirer dessu avec une arme a feu !!!! Quel grand geste de sa part :chapeau: 
 
samedi soir il y a une messe j'irai parler ouvertement a un pretre et lui demander  si je suis excomunier pour un ou 2 désacord avec le pape , la soeur de mon village ma dit non je ne pense pas qu'il t'excomunie car cela ne nuie en rien ta foie en jésus
 
bonne soirée  Arnaud et tout les autres  fleur1 fleur5 fleur6 fleur2
Mais non jojo, tu ne seras pas excommuniée. On peut ne pas être d'accord avec le pape. Il y a d'ailleurs une phrase du Père d'Alzon, le fondateur des Pères Assomptionnistes : "parfois SANS Rome, mais jamais CONTRE Rome"

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)


Dernière édition par Espérance le Ven 09 Aoû 2013, 08:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Ven 09 Aoû 2013, 08:10

L'obéissance est une vertu bien oubliée...ainsi que sa sœur la fidélité. C'est bien pourquoi l'humilité se fait rare tandis que "les egos" enflent, enflent !pale 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Ven 09 Aoû 2013, 09:23

Cécile a écrit:
L'obéissance est une vertu bien oubliée...ainsi que sa sœur la fidélité. C'est bien pourquoi l'humilité se fait rare tandis que "les egos" enflent, enflent !pale 

Bonjour Cécile , être humble , fidèle , et obéissant  sont des denrées très rares à l'heure actuel mais c'est indispensable , Jésus nous aiment tel que nous sommes et ne nous jugent jamais .
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28062
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Ven 09 Aoû 2013, 10:46

Espérance a écrit:
jojo a écrit:
Puisque je ne sais pas d'ou viens ce livre je reste prudente et je ne peut pas etre d'accord avec tout ce que le pape fait mais il y a de magnifique chose que jean paul 2 a fait il a pardonner a celui qui lui a tirer dessu avec une arme a feu !!!! Quel grand geste de sa part :chapeau: 
 
samedi soir il y a une messe j'irai parler ouvertement a un pretre et lui demander  si je suis excomunier pour un ou 2 désacord avec le pape , la soeur de mon village ma dit non je ne pense pas qu'il t'excomunie car cela ne nuie en rien ta foie en jésus
 
bonne soirée  Arnaud et tout les autres  fleur1 fleur5 fleur6 fleur2
Mais non jojo, tu ne seras pas excommuniée. On peut ne pas être d'accord avec le pape. Il y a d'ailleurs une phrase du Père d'Alzon, le fondateur des Pères Assomptionnistes : "parfois SANS Rome, mais jamais CONTRE Rome"
Sur tout ce qui n'est pas du domaine de la foi et de la morale, on peut être en désaccord avec le pape. thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Ven 09 Aoû 2013, 11:14

Sur tout ce qui n'est pas du domaine de la DOCTRINE UNIVERSELLE DE LA foi et de la morale.

Mais, face au décisions pastorales faillibles des papes, il est demandé une attitude d'ouverture positive (bref pas tout de suite la critique aigre).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Ven 09 Aoû 2013, 11:58

"Mais, face au décisions pastorales faillibles des papes, il est demandé une attitude d'ouverture positive (bref pas tout de suite la critique aigre)."

Et c'est pourtant ce qu'on voit de plus en plus, y compris sur ce forum... Certaines personnes se jugeant plus aptes que quiconque à juger du bien-fondé des déclarations ou des actes du pape...

Admettre qu'on ne comprend pas tout, tout de suite, est devenu rarissime. Alors, au lieu de réfléchir, de chercher, on exprime son désaccord...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Ven 09 Aoû 2013, 12:10

Thumright 

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Ven 09 Aoû 2013, 12:19

Cécile a écrit:
"Mais, face au décisions pastorales faillibles des papes, il est demandé une attitude d'ouverture positive (bref pas tout de suite la critique aigre)."

Et c'est pourtant ce qu'on voit de plus en plus, y compris sur ce forum... Certaines personnes se jugeant plus aptes que quiconque à juger du bien-fondé des déclarations ou des actes du pape...

Admettre qu'on ne comprend pas tout, tout de suite, est devenu rarissime. Alors, au lieu de réfléchir, de chercher, on exprime son désaccord...
tout à fait ça. C'est tellement plus facile de critiquer Mad 

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28062
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Ven 09 Aoû 2013, 12:39

On dirait que certains veulent être pape à la place du pape... :pape:
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14190
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Ven 09 Aoû 2013, 12:46

Arnaud Dumouch a écrit:
ysov a écrit:

M'ouais, m'ouais. Il a embrassé un livre du diable comme auteur, mais dans le but de faire pleuuuusir à nos vindicatifs du long terme.

Pourquoi un livre du diable? Car sous des apparences pouvant être séductrices, c'est anti christique de résultat, exactement
comme le diable souhaite, séduire pour ensuite mieux faire diviser. Pas pour rien que j'ai inséré une conclusion d'un général qui malgré qu'il ne fut du tout théologien, sa lecture du cocoran lui a fait conclure tout naturellement, par le simple bon sens, que
le christianisme devrait être enseigné à ces musulmans détournés.
Vous raisonnez comme Marcion à propos de l'Ancien Testament : "Les livres de Moïse sont des livres du diables. Ils sont clairement antichristique puisqu'ils visent à la conquête d'une terre par le massacre de ses habitant, et non à une conquête du Ciel par l'amour du prochain".
Mais au moins Moïse fut avant l'accomplissement, ce point est capital.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Ven 09 Aoû 2013, 12:49

Les musulmans et les Juifs sont avant l'accomplissement de la Venue du Christ en gloire. Voilà pourquoi ces religions sont des PREPARATIONS.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14190
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Ven 09 Aoû 2013, 12:54

Le coran c'est six siècles après l'accomplissement et les hadiths c'est 150 ans de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Ven 09 Aoû 2013, 13:12

Il reste un accomplissement à attendre : le retour du Christ.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14190
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Ven 09 Aoû 2013, 13:21

Oui mais que veut dire l'accomplissement des écritures? ça inclut ultérieurement mahomet? si oui alors en effet c'est ce dernier qui accomplit et non le Christ. Autrement, un anachronisme semblable ne peut
avoir autrement comme auteur une bibite à cornes.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Ven 09 Aoû 2013, 13:27

Mohamed réalise juste la prophétie des DEUX descendances (pas une seule, deux) promises à Abraham :
Citation :

Genèse 17, 20 En faveur d'Ismaël (le fils de la servante conçu d’une volonté humaine, image de l'islam) aussi, je t'ai entendu : je le bénis, je le rendrai fécond, je le ferai croître extrêmement, il engendrera douze princes et je ferai de lui une grande nation.
Genèse 17, 21 Mais mon alliance, je l'établirai avec Isaac (le fils de la femme libre conçu lors d’une apparition de la Trinité Gn 18, 2, image du Christianisme), que va t'enfanter Sara, l'an prochain à cette saison."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Ven 09 Aoû 2013, 13:32

Espérance a écrit:
Cécile a écrit:
"Mais, face au décisions pastorales faillibles des papes, il est demandé une attitude d'ouverture positive (bref pas tout de suite la critique aigre)."

Et c'est pourtant ce qu'on voit de plus en plus, y compris sur ce forum... Certaines personnes se jugeant plus aptes que quiconque à juger du bien-fondé des déclarations ou des actes du pape...

Admettre qu'on ne comprend pas tout, tout de suite, est devenu rarissime. Alors, au lieu de réfléchir, de chercher, on exprime son désaccord...
tout à fait ça. C'est tellement plus facile de critiquer Mad 

Boonjour Espérance , selon-toi la critique est-elle de l'argumentation svp explique-moi pourquoi !!!
Revenir en haut Aller en bas
Julie



Féminin Messages : 663
Inscription : 26/05/2012

MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Ven 09 Aoû 2013, 14:37

Simon1976 a écrit:
Espérance a écrit:
jojo a écrit:
Puisque je ne sais pas d'ou viens ce livre je reste prudente et je ne peut pas etre d'accord avec tout ce que le pape fait mais il y a de magnifique chose que jean paul 2 a fait il a pardonner a celui qui lui a tirer dessu avec une arme a feu !!!! Quel grand geste de sa part :chapeau: 
 
samedi soir il y a une messe j'irai parler ouvertement a un pretre et lui demander  si je suis excomunier pour un ou 2 désacord avec le pape , la soeur de mon village ma dit non je ne pense pas qu'il t'excomunie car cela ne nuie en rien ta foie en jésus
 
bonne soirée  Arnaud et tout les autres  fleur1 fleur5 fleur6 fleur2
Mais non jojo, tu ne seras pas excommuniée. On peut ne pas être d'accord avec le pape. Il y a d'ailleurs une phrase du Père d'Alzon, le fondateur des Pères Assomptionnistes : "parfois SANS Rome, mais jamais CONTRE Rome"
Sur tout ce qui n'est pas du domaine de la foi et de la morale, on peut être en désaccord avec le pape. thumleft
sunny  Cette phrase du fondateur des Pères Assomptionnistes est encourageante chère Espérance , je verrai samedi soir !

Espérons que la jojo julie ne sois pas décu samedi :pape: :vexe: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?   Ven 09 Aoû 2013, 14:51

@ Jojo bonjour , ne t'inquiète pas tu ne seras pas déçues demain car ce Père Assomptionniste , a beaucoup de sagesse et sait dire les choses de la bonne manière Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
 
Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le signe de Jean-Paul II embrassant le Coran ?
» Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)
» Jean Paul II embrasse LE CORAN
» Jean-Paul 2 donne un signe dans le ciel de Fatima le 13 mai 2011!
» Jean-Paul II repose dans la chapelle saint sébastien, un signe de la Ste Vierge?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: