DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le nouveau commandement du Christ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Le nouveau commandement du Christ   Jeu 19 Nov 2009, 11:18

...Et même plus,pour un chrétien:"Je vous donne un commandement nouveau:

Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés".(Jn 14,34 )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le nouveau commandement du Christ   Jeu 19 Nov 2009, 14:33

Jeb a écrit:
Pour en revenir à la phrase que vous citiez plus haut, et tout en tenant compte de votre réponse ci-dessus, alors que veut dire pour vous :"Tu aimeras ton prochain comme toi-même" ?

Je voulais simplement faire remarquer qu'il y a une "exception" à ce commandement : l'amour inconditionnel existe.

1- Peut-on supporter d'aimer son proche (ou prochain) inconditionnellement sans avoir de l'amour de soi? Oui.

L'amour inconditionnel existe : une mère, dans l'oubli d'elle-même, qui se nourrit exclusivement du bonheur de son enfant (parce qu'elle a été maltraitée ou mal-aimée durant son enfance, elle fait tout pour ne pas faire vivre à son enfant ce qu'elle a elle-même enduré ; je n'ai pas été heureuse dans mon enfance, je ne veux que le bonheur de mon enfant. Plus rien d'autre n'a d'importance).

2- Peut-on supporter d'aimer son proche (ou prochain) inconditionnellement sans avoir de l'amour en soi? La réponse est évidemment non.

3- Peut-on supporter d'aimer son proche (ou prochain) inconditionnellement sans avoir de l'amour pour soi? Oui.
Le bonheur de l'enfant lui suffit.

"Tu aimerais ton prochain comme toi-même" ne signifie pas "tu ne peux aimer ton prochain si tu ne t'aimes pas toi-même".
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1270
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Le nouveau commandement du Christ   Jeu 19 Nov 2009, 15:20

TdarkyT a écrit:
Vincent01 a écrit:
Tout ce que je peux désirer ou imaginer pour mon bonheur, je ne l'attends pas dans cette vie mais dans l'autre.

Même si je possédais à moi seul tous les biens du monde, et si je profitais de tous les plaisirs qui s'y attachent, je n'oublierais pas que tout cela est éphémère. Ainsi mon âme, tu ne peux trouver épanouissement et joie parfaite qu'en Dieu, consolateur des pauvres et refuge des humble.

Patiente encore un peu, mon âme, attends que se réalise la divine promesse, et tu posséderas alors dans le ciel une profusion de richesses.

"Tu aimeras ton prochain comme toi-même"

Je vais être désagréable mais.... il y a un truc qui me surprend : comment se fait-il que les chrétiens modèle de ce forum ne parlent pas, ou très rarement, de l'amour du prochain?

Pour quoi vivre?

"Pour connaître, aimer et servir Dieu et être heureux avec lui dans le Paradis!"

Espérer le Paradis, ne penser qu'à son petit bonheur dans ce monde d'atrocités, de fléaux : famine, pauvreté....c'est d'un égoïsme pathologique. Tout le monde peut sauver des vies mais peu le font. Trop de chrétiens restent passifs.

Une espérance sans amour pour autrui, une espérance dans l'égoïsme pur, est bien triste. L'espérance implique la Foi, la confiance. L'espérance, au sens pur et vrai suppose l'amour, l'amitié.

Un passage que j'aime beaucoup, Où est le mal? de Jean-Claude Barreau, p. 73-74 :

"La mort d'une certaine façon, c'est l'oubli. L'oubli que l'autre existe, donc que Dieu existe et que j'existe moi-même. C'est une fermeture. Quand nous refusons de faire attention à nos frères, nous les éliminons de notre vie par une espèce d'homicide psychologique. Le secret de la cruauté de ce somnambulisme est simple : c'est qu'il est l'expression d'une totale mort intérieure, au moins momentanée. Or la mort intérieure rend l'homme indifférent à l'autre.

Cette mort-là est satanique. Satan est le grand fermé, le grand indifférent, le grand somnambule, et c'est pourquoi il est froid comme le péché. Quand l'homme se ferme ainsi, il se met à lui ressembler car Satan est le premier exemple de mort spirituelle (....) C'est pourquoi elle est le plus grand symptôme du péché. Le péché n'est pas en effet, comme le pensent les moralisants, la transgression d'une loi, ce n'est pas non plus ce sentiment de culpabilité que traquent les psychologues, car en sa racine une sorte de prétention de vivre par soi-même et sans l'autre."


Je suis assez d'accord avec vous, seulement mon passage tiré du livre l'imitation de Jésus Christ, parle du bonheur qui est impossible sans Dieu. Le seul bonheur pour l'homme c'est Dieu, les bonheurs de la terre sont éphémère et à force nous rende malheureux.

Alors oui il faut aimer les autres, et s'oublier car c'est ainsi qu'a fait Jésus Christ et aussi beaucoup de Saints, par contre celui qui s'attache (et quelque part je pense qu'ici bas peu arrivent à ne pas s'attacher) à la matière, au plaisir éphémères etc... un attachement fort et même petit fait que cela nous détache de Dieu.

Heureusement Dieu nous ramène plus d'une fois sur le droit chemin, a aucun moment il n'oblige, il n'impose pas. A tout moment l'homme peut et si il veut ce détacher de Dieu.

Et l'égoïsme n'est pas le seul vice dont l'être humain possède en lui.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le nouveau commandement du Christ   Jeu 19 Nov 2009, 19:19

J'ajoute que, dans le message du Christ, outre ce commandement de l'amour qui est une nouveauté ABSOLUE, il y a une autre nouveauté : c'est cette notion de KENOSE, à savoir d'humilité totale jusqu'à s'abaiszer au dessous de soi-même.

On n'a pas assez insisté sur cette seconde notion révélée dans ce texte (et à la croix) :

Citation :
Jean 13, 5 Puis il met de l'eau dans un bassin et il commença à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge dont il était ceint.
Jean 13, 6 Il vient donc à Simon-Pierre, qui lui dit : "Seigneur, toi, me laver les pieds?"
Jean 13, 7 Jésus lui répondit : "Ce que je fais, tu ne le sais pas à présent ; par la suite tu comprendras."
Jean 13, 8 Pierre lui dit : "Non, tu ne me laveras pas les pieds, jamais!" Jésus lui répondit : "Si je ne te lave pas, tu n'as pas de part avec moi."
Jean 13, 9 Simon-Pierre lui dit : "Seigneur, pas seulement les pieds, mais aussi les mains et la tête!"
Jean 13, 10 Jésus lui dit : "Qui s'est baigné n'a pas besoin de se laver ; il est pur tout entier. Vous aussi, vous êtes purs ; mais pas tous."
Jean 13, 11 Il connaissait en effet celui qui le livrait ; voilà pourquoi il dit : "Vous n'êtes pas tous purs."
Jean 13, 12 Quand il leur eut lavé les pieds, qu'il eut repris ses vêtements et se fut remis à table, il leur dit : "Comprenez-vous ce que je vous ai fait?
Jean 13, 13 Vous m'appelez Maître et Seigneur, et vous dites bien, car je le suis.
Jean 13, 14 Si donc je vous ai lavé les pieds, moi le Seigneur et le Maître, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns aux autres.
Jean 13, 15 Car c'est un exemple que je vous ai donné, pour que vous fassiez, vous aussi, comme moi j'ai fait pour vous.
Jean 13, 16 En vérité, en vérité, je vous le dis, le serviteur n'est pas plus grand que son maître, ni l'envoyé plus grand que celui qui l'a envoyé.
Jean 13, 17 Sachant cela, heureux êtes-vous, si vous le faites.

Ce mystère et celui de l'AMOUR, soulevé par Géraud au début de ce sujet est l'explication du SANG (l'amour) et de l'EAU (la kénose) qui sortent du coeur de Dieu dans ce texte :

Citation :
Jean 19, 34 mais l'un des soldats, de sa lance, lui perça le côté et il sortit aussitôt du sang et de l'eau.
Jean 19, 35 Celui qui a vu rend témoignage - son témoignage est véritable, et celui-là sait qu'il dit vrai - pour que vous aussi vous croyiez.


On touche au coeur même d'où sort toute compréhension de TOUS les mystères chrétiens, y compris de la nécessité pour nous de passer par la croix pour être sauvés.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le nouveau commandement du Christ   Jeu 19 Nov 2009, 20:06

Arnaud Dumouch a écrit:
On touche au coeur même d'où sort toute compréhension de TOUS les mystères chrétiens, y compris de la nécessité pour nous de passer par la croix pour être sauvés.

Ce n'est pas un mystère scratch

Je copie-colle le message que j'avais posté sur un autre forum (qui je crois a fermé) :

« On pourrait comprendre le mot "rédemption" comme une "délivrance", une "libération". Redemptio, en latin, signifie "action de racheter". Racheter un prisonnier, c'est le libérer moyennant une rançon.

La difficulté que tu signales est intéressante : "Quelle conception de l'amour peut avoir un Dieu qui fait un tel marché : les hommes que j'ai créés m'ont déçu, faire mourir l'un d'entre eux ".

Je pense qu'on ne peut le comprendre que d'un point de vue spirituel : l'humanité est atteinte d'une maladie, spirituellement, psychologiquement (guerres, famines, violence....) et le christianisme va guérir cette humanité malade, tout comme le médecin ou le psychiatre qui soigne son malade (travail de rédemption ou de "libération").

Jésus, qui est pensée de Dieu, a consenti à mourir sur la croix pour communiquer à l'humanité le message de dieu : l'humanité s'en trouve ainsi élevée spirituellement. Il n'y a que l'amour qui peut "sauver le monde", qui peut nous aider à nous libérer de notre condition de créature souffrante : "Aime ton prochain comme toi-même." Dieu s'est servi de Jésus pour communiquer à l'humanité malade son message.
Le christ, en consentant de souffrir et mourir sur la croix, par amour des hommes, a communiqué à l'humanité (malade) le message de Dieu : "Aime ton prochain comme toi-même", "Il n'y a que l'amour qui peut "sauver le monde", qui peut nous aider à nous libérer de notre condition de créature souffrante....

L'humanité est malade, elle commet des atrocités (famines, guerres etc....). »
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le nouveau commandement du Christ   Jeu 19 Nov 2009, 20:43

Votre message ne contredit en rien la notion de "MYSTERE" qui signifie : "Une notion INTENSE, INFINIE, IDENTIQUE A DIEU, QU'ON NE PEUT COMPRENDRE QUE DANS LA VISION BEATIFIQUE".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Le nouveau commandement du Christ   Jeu 19 Nov 2009, 22:58

TdarkyT a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
On touche au coeur même d'où sort toute compréhension de TOUS les mystères chrétiens, y compris de la nécessité pour nous de passer par la croix pour être sauvés.




Jésus, qui est pensée de Dieu, a consenti à mourir sur la croix pour communiquer à l'humanité le message de dieu : l'humanité s'en trouve ainsi élevée spirituellement. Il n'y a que l'amour qui peut "sauver le monde", qui peut nous aider à nous libérer de notre condition de créature souffrante : "Aime ton prochain comme toi-même." Dieu s'est servi de Jésus pour communiquer à l'humanité malade son message.
Le christ, en consentant de souffrir et mourir sur la croix, par amour des hommes, a communiqué à l'humanité (malade) le message de Dieu : "Aime ton prochain comme toi-même", "Il n'y a que l'amour qui peut "sauver le monde", qui peut nous aider à nous libérer de notre condition de créature souffrante....

L'humanité est malade, elle commet des atrocités (famines, guerres etc....). »

Le précepte:"aime ton prochain comme toi même" n'est pas nouveau et se trouve déjà dans la Loi donnée à Moïse (Lev.XIX,18 ).Ce n'est donc pas pour nous apprendre ce précepte que le Christ s'est incarné !
Dans l'Ancien Testament,c'est l'amour de soi qui était la mesure de l'amour du prochain."Mais le type et la règle de la charité chrétienne,c'est l'amour même que Jésus a eu pour les hommes,un amour généreux,désintéressé,qui affronte le mépris et la souffrance,et va jusqu'à donner même sa vie.C'est donc là un commandement nouveau,si l'on considère la mesure et le degré de charité." ( Note du Chanoine Crampon,dans sa Bible de 1885 ).

On peut ajouter que le Christ est venu accomplir la loi de l'Ancien Testament,et notamment le précepte de l'amour fraternel,en le portant à un degré et à une perfection qui n'avaient jamais été atteints :"Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime".Et cela,Jésus l'a réalisé,et les chrétiens,à sa suite,sont appelés à le réaliser aussi.Cela va beaucoup plus loin que le précepte ancien.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4321
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le nouveau commandement du Christ   Jeu 19 Nov 2009, 23:06

Géraud a écrit:
On peut ajouter que le Christ est venu accomplir la loi de l'Ancien Testament,et notamment le précepte de l'amour fraternel,en le portant à un degré et à une perfection qui n'avaient jamais été atteints :"Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime".Et cela,Jésus l'a réalisé,et les chrétiens,à sa suite,sont appelés à le réaliser aussi.Cela va beaucoup plus loin que le précepte ancien.
A condition que notre vie ait du prix à nos yeux, c'est-à-dire de s'aimer d'abord soi-même (j'y tiens Laughing ), sinon notre don n'a pas grande valeur.

Jésus s'aime lui-même d'abord, comme le Père s'aime d'abord Lui-même, mais pour Dieu cet acte d'Amour de soi-même et d'Amour de l'Autre est "instantané", "naturel" si je puis dire puisque Dieu est Amour (St Jean).
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Le nouveau commandement du Christ   Ven 20 Nov 2009, 00:05

Il est certain que la haine de soi-même,qui peut conduire jusqu'au scuicide,est un grave péché et non une vertu,encore moins une spititualité ( qui a néanmoins existé chez les cathares ).

Pourtant,le Christ nous appelle à un amour plus grand que l'amour de nous-même : On doit préférer le Christ à sa propre vie,sinon,il nous dit clairement que nous ne sommes pas digne de Lui. Les martyrs,jusqu'à notre époque en ont donné l'exemple !
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28028
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le nouveau commandement du Christ   Ven 20 Nov 2009, 00:12

Géraud a écrit:
Il est certain que la haine de soi-même,qui peut conduire jusqu'au scuicide,est un grave péché et non une vertu,encore moins une spititualité ( qui a néanmoins existé chez les cathares ).

Pourtant,le Christ nous appelle à un amour plus grand que l'amour de nous-même : On doit préférer le Christ à sa propre vie,sinon,il nous dit clairement que nous ne sommes pas digne de Lui. Les martyrs,jusqu'à notre époque en ont donné l'exemple !

Et lui-même a donné sa propre vie par amour pour nous, ce qui est une immense preuve d'amour!
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4321
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le nouveau commandement du Christ   Ven 20 Nov 2009, 00:35

Géraud a écrit:
Il est certain que la haine de soi-même,qui peut conduire jusqu'au scuicide,est un grave péché et non une vertu,encore moins une spititualité ( qui a néanmoins existé chez les cathares ).
Sans aller jusqu'à la haine, il y a la non-acceptation de ses faiblesses, de ses limites, qui est un non-amour de soi.

Pourtant,le Christ nous appelle à un amour plus grand que l'amour de nous-même : On doit préférer le Christ à sa propre vie,sinon,il nous dit clairement que nous ne sommes pas digne de Lui.
Je ne pense pas avoir dit le contraire.
S'aimer soi-même ça veut dire quoi (comme dirait qui vous savez) ?
Pour moi ça veut dire : de s'accepter tel que l'on est, avec nos défauts physiques, nos faiblesses, nos limites psychologiques et intellectuelles, etc. C'est de l'humilité il me semble.
Et qui peut dire en toute honnêteté qu'il s'aime vraiment tel qu'il est ?
Quelqu'un qui se reconnait pécheur et faible, qui tombe 100 fois et se relève 100 fois, et qui ne compte que sur Dieu, en tout temps.
Et pour moi c'est aussi ça "préférer le Christ à sa propre vie".


Les martyrs,jusqu'à notre époque en ont donné l'exemple !
Le martyre est une grâce que Dieu ne donne pas à tous.
Point n'est besoin d'être martyr pour "préférer le Christ à sa propre vie". C'est un choix à renouveler chaque jour.

Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Le nouveau commandement du Christ   Ven 20 Nov 2009, 15:58

Oui,Jeb,je suis bien évidemment d'accord avec toutes les précisions que vous apportez mais qui me semblaient acquises pour la plupart d'entre nous.
Mais je préfère m'effacer devant St-Jean,qui nous parle en deux endroits du commandement nouveau:

Voici le second passage de St Jean où il parle de ce commandement nouveau:

"Bien-aimés,ce n'est pas un commandement nouveau que je vous écris,c'est un commandement ancien,que vous avez reçu dès le début(ab initio).
"Ce commandement ancien est la parole que vous avez entendue.
"D'autre part,c'est un commandement nouveau que je vous écris,lequel s'est vérifié en lui et en vous,car les ténèbres se dissipent et déjà brille la lumière véritable."
(I Jn,II,7-8

Saint-Jean,derrière son langage simple,n'est pas si facile à comprendre.
Ce commandement est ancien,car gravé dans le coeur de l'homme depuis sa création et rappelé aux hommes dans le Lévitique.
D'autre part,il est nouveau,car il a reçu son plein accomplissement dans le Christ et dans ses disciples,il s'est vérifié en lui et en eux:"Jésus,la vraie lumière,opère dans les âmes une transformation,et comme une nouvelle création,dont la charité est le principe."(A.Crampon)

Enfin,il faut aussi comprendre qu'il n'y a qu'UN AMOUR,mais qui s'exerce de deux manières:à l'égard de Dieu d'une part,à l'égard du prochain d'autre part.
Aussi,lorqu'on grandi dans l'amour,c'est à la fois envers Dieu et envers le prochain.
C'est pourquoi St-Jean peut écrire plus loin(v.10):
"Celui qui aime son frère demeure dans la lumière."
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le nouveau commandement du Christ   Ven 20 Nov 2009, 16:10

Pour Jeb:"aime ton prochain comme toi-même" ...cela dit bien ce que tu as écrit

Certains qui enfin s'ouvrent aux autres enfin apprennent à s'aimer ,car l'attention au prochain est source de guérison et de bienfaits
Revenir en haut Aller en bas
 
Le nouveau commandement du Christ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En Christ, sommes-nous morts à la loi ? 
» Notre nouveau pape François serait-il le pape de la fin des temps?
» Méditation Quotidienne : Le nouveau commandement, le nouvel amour
» Le nouveau commandement, le nouvel amour. Saint Jean, 15, 12-17
» Nouveau film"Marie mere du Christ avec Al Pacino en avril 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: