DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Jeu 19 Nov 2009, 10:15

Pouvez m'expliquer les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13) ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Jeu 19 Nov 2009, 10:52

Matthieu 25
25:1Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux.
25:2Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq sages.
25:3Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles ;
25:4mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases.
25:5Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent.
25:6Au milieu de la nuit, on cria : Voici l'époux, allez à sa rencontre !
25:7Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes.
25:8Les folles dirent aux sages : Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent.
25:9Les sages répondirent : Non ; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous.
25:10Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva ; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée.
25:11Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent : Seigneur, Seigneur, ouvre-nous.
25:12Mais il répondit : Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas.
25:13Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Jeu 19 Nov 2009, 11:54

Cher Arnaud,

Pouvez vous me donner clairement l'interprétation de cette parabole.
C'est important car c'est un sujet abordé par un peintre contemporain (Philippe Lejeune) qui traite cette parabole sous forme de deux tableaux ( les vierges sages et les vierges folles).
C'est un excellent peintre mais qui a une interpretation intégriste des évangiles. Plusieurs de ces tableaux contiennent des erreurs théologiques.

Merci de me répondre.

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Jeu 19 Nov 2009, 12:05

Paco a écrit:
Pouvez m'expliquer les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13) ?

On parle maintenant de jeunes filles prévoyantes et de jeunes filles qui le sont moins !


Dernière édition par doris le Jeu 19 Nov 2009, 19:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28062
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Jeu 19 Nov 2009, 17:30

Je dirais que cette parabole signifie qu'il faut être prêt pour le retour du Seigneur et que ceux qui n'auront pas attendu se verront refuser l'entrée du Royaume. Est-ce correct comme interprétation?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Jeu 19 Nov 2009, 17:59

Paul a écrit:
Je dirais que cette parabole signifie qu'il faut être prêt pour le retour du Seigneur et que ceux qui n'auront pas attendu se verront refuser l'entrée du Royaume. Est-ce correct comme interprétation?

En fait, il s'agit d'aller à la rencontre de l'époux ! Les jeunes filles partent donc !
Les unes emportent leur lampes pour éclairer leur route, et l'huile pour recharger lesdites lampes.
Les autres partent pour cette même rencontre avec leur lampe, mais n'emportent pas l'hule pour recharger leur lampes.
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Jeu 19 Nov 2009, 18:04

Paul a écrit:
Je dirais que cette parabole signifie qu'il faut être prêt pour le retour du Seigneur et que ceux qui n'auront pas attendu se verront refuser l'entrée du Royaume. Est-ce correct comme interprétation?

C'est cela il faut veiller car nous ne savons ni l'heur ,ni le jour
Revenir en haut Aller en bas
Turquoise



Féminin Messages : 1392
Inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Jeu 19 Nov 2009, 18:50

Les lampes peuvent symboliser la foi (qui éclaire nos vies) et l'huile: la charité!
Donc les dix ont la foi et vont au devant de l'Époux (le Christ), mais pour seulement 5 d'entre elles, la foi est animé par la charité (Amour de Dieu et du prochain).

Du moins, c'est ainsi que je le vois. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Les vierges folles et les vierges sages.   Jeu 25 Nov 2010, 14:13

Pendant l'adoration, brusquement j'ai compris la parabole des vierges sages. Cette parabole décrit la grande nuit d'Orient qui comprend: La nuit du cœur, la nuit de l'esprit et la nuit obscure.

Je trouvais les vierges sages bien égoïstes de ne pas vouloir partager leur huile avec les vierges folles. Et la charité, et l'apostolat, et l'évangélisation? Comment le Seigneur pouvait-il les accueillir, après s'être comporté en petites capitalistes avares ?

En fait il s'agit de nos tendances dans notre âme: Les bonnes et les mauvaises.
Vierge : Toute notre âme est promise à Dieu. Mais le Seigneur n'attend pas que nous soyons parfaits pour nous appeler à lui. Il y a en nous de bonnes et de mauvaises tendances, qui sont autant de vierges folles et des vierges sages. Parfois même, il nous attire par une seule mèche de nos cheveux; Comme dit le cantique des cantiques. Une seule bonne tendance en nous lui suffit. Une seule vierge sage.

La lampe et l'huile :
Même au cœur de la plus grande nuit, on garde une petite lumière pour nous guider. Sinon ça ne serait plus que le chaos et la confusion sans aucun fruit. Comme dit saint Jean de la Croix: "Et je n'avais pour toute lumière que cette flamme qui brûle dans mon cœur". Mais il faut l'huile, qui est le désir d'aller vers Jésus et de l'aimer, quel que soit le prix à payer pour cela. Bref, les bonnes tendances peuvent dire avec la fiancée du cantique: "Je dors mais mon coeur veille".

Puis un cri dans la nuit: "L’époux vient".
Alors, les bonnes tendances peuvent s'élancer dans la nuit obscure vers l'époux, éclairées seulement de la vive flamme d'amour pour le Seigneur.
Elles ne peuvent pas donner d'huile (de l'amour) aux mauvaises tendances, car tout doit être pour Jésus.
Les mauvaises tendances voudraient elles aussi participer à la joie de l'âme; Elle cherche le moyen de se justifier (elles vont acheter de l'huile) mais elles ne peuvent aller à Jésus qui donne joie faute d'un amour véritable. Elles sont donc rejetées.

Je résume, La grande nuit d'Orient

Fin des cinquièmes demeures. Purification de la charité. La nuit du cœur.
On reçoit le feu; Un amour véhément venant du ciel. Et un amour qui tombe au coeur même de notre pauvreté. Qu'importe que ce soit un amour pour Jésus, un frère ou une sœur. Mais cet amour du ciel nous est insupportable. Et Dieu nous prend tel que nous sommes. C'est la nuit du cœur.

Sixième demeure. Purification de la foi. La nuit de l'esprit.
Cet amour venu du ciel nous introduit dans la nuit de l'esprit. Il commence à vraiment purifier nos mauvaises tendances de fond en comble, et nous donne le moteur pour aller jusqu'au mariage spirituel. La nuit obscure commence.

Septième demeure. Purification de l’espérance. La nuit obscure.
Alors, poussé par la véhémence de l'amour, nos bonnes tendances s'enfoncent dans la nuit profonde, pendant que le reste brûle dans la nuit de l'esprit. Tout s'inverse dans la psychologie : Ma consolation est de ne pas en avoir. Je suis dans la nuit, mais je veux aller là où il fait encore plus nuit. O ! Nuit qui m'éclaire plus sûrement que le jour. La nuit éclaire la nuit. Je ne comprends plus rien de mon chemin et ne veux plus rien comprendre dans la confiance. Plus de plan, plus de programmation spirituelle. Que l'amour donné dans le moment présent. Plus d'affections, plus d'amis, plus de familles. Dieu seul suffit. Je suis de toute évidence plus nul que les autres. Tout perdu en Dieu trouvé. C'est la paix.......et le bonheur.

Mais le Seigneur ne change pas un iota de ce que nous sommes. C'est ça qui est chouette. On doit aller jusqu'à perdre nos propres vertus pour ne se revêtir que des vertus de Jésus. Nos vertus personnelles ont pu nous aider un peu pour améliorer notre vie terrestre, mais elle ne compte plus.


Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Sam 27 Nov 2010, 09:24

Pendant l'adoration, brusquement j'ai compris la parabole des vierges sages. Cette parabole décrit la grande nuit d'Orient qui comprend: La nuit du cœur, la nuit de l'esprit et la nuit obscure.

Je trouvais les vierges sages bien égoïstes de ne pas vouloir partager leur huile avec les vierges folles. Et la charité, et l'apostolat, et l'évangélisation? Comment le Seigneur pouvait-il les accueillir, après s'être comporté en petites capitalistes avares ?

En fait il s'agit de nos tendances dans notre âme: Les bonnes et les mauvaises.
Vierge : Toute notre âme est promise à Dieu. Mais le Seigneur n'attend pas que nous soyons parfaits pour nous appeler à lui. Il y a en nous de bonnes et de mauvaises tendances, qui sont autant de vierges folles et des vierges sages. Parfois même, il nous attire par une seule mèche de nos cheveux; Comme dit le cantique des cantiques. Une seule bonne tendance en nous lui suffit. Une seule vierge sage.

La lampe et l'huile :
Même au cœur de la plus grande nuit, on garde une petite lumière pour nous guider. Sinon ça ne serait plus que le chaos et la confusion sans aucun fruit. Comme dit saint Jean de la Croix: "Et je n'avais pour toute lumière que cette flamme qui brûle dans mon cœur". Mais il faut l'huile, qui est le désir d'aller vers Jésus et de l'aimer, quel que soit le prix à payer pour cela. Bref, les bonnes tendances peuvent dire avec la fiancée du cantique: "Je dors mais mon coeur veille".

Puis un cri dans la nuit: "L’époux vient".
Alors, les bonnes tendances peuvent s'élancer dans la nuit obscure vers l'époux, éclairées seulement de la vive flamme d'amour pour le Seigneur.
Elles ne peuvent pas donner d'huile (de l'amour) aux mauvaises tendances, car tout doit être pour Jésus.
Les mauvaises tendances voudraient elles aussi participer à la joie de l'âme; Elle cherche le moyen de se justifier (elles vont acheter de l'huile) mais elles ne peuvent aller à Jésus qui donne joie faute d'un amour véritable. Elles sont donc rejetées.

Je résume, La grande nuit d'Orient

Fin des cinquièmes demeures. Purification de la charité. La nuit du cœur.
On reçoit le feu; Un amour véhément venant du ciel. Et un amour qui tombe au coeur même de notre pauvreté. Qu'importe que ce soit un amour pour Jésus, un frère ou une sœur. Mais cet amour du ciel nous est insupportable. Et Dieu nous prend tel que nous sommes. C'est la nuit du cœur.

Sixième demeure. Purification de la foi. La nuit de l'esprit.
Cet amour venu du ciel nous introduit dans la nuit de l'esprit. Il commence à vraiment purifier nos mauvaises tendances de fond en comble, et nous donne le moteur pour aller jusqu'au mariage spirituel. La nuit obscure commence.

Septième demeure. Purification de l’espérance. La nuit obscure.
Alors, poussé par la véhémence de l'amour, nos bonnes tendances s'enfoncent dans la nuit profonde, pendant que le reste brûle dans la nuit de l'esprit. Tout s'inverse dans la psychologie : Ma consolation est de ne pas en avoir. Je suis dans la nuit, mais je veux aller là où il fait encore plus nuit. O ! Nuit qui m'éclaire plus sûrement que le jour. La nuit éclaire la nuit. Je ne comprends plus rien de mon chemin et ne veux plus rien comprendre dans la confiance. Plus de plan, plus de programmation spirituelle. Que l'amour donné dans le moment présent. Plus d'affections, plus d'amis, plus de familles. Dieu seul suffit. Je suis de toute évidence plus nul que les autres. Tout perdu en Dieu trouvé. C'est la paix.......et le bonheur.

Mais le Seigneur ne change pas un iota de ce que nous sommes. C'est ça qui est chouette. On doit aller jusqu'à perdre nos propres vertus pour ne se revêtir que des vertus de Jésus. Nos vertus personnelles ont pu nous aider un peu pour améliorer notre vie terrestre, mais elle ne compte plus.


Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Sam 27 Nov 2010, 15:49

Cher Philippe, que dire d'autre que merci! ... Quand je réfléchissais à cette parabole, je butais aussi sur l'égoïsme apparent des 5 vierges sages .... Maintenant j'y vois plus clair.

Depuis que vous aviez placé votre interprétation, il y a quelques jours, un déclic s'est fait Very Happy

Un début de réponse se faisait en voyant que la seule Vierge qui a tenu haut sa lampe, c'est Marie, au Samedi Saint ...


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Sam 27 Nov 2010, 19:17

Très beau post de Philippe.

L'huile est l'amour de longue durée ce qui rend durablement vivant l'amour

Les vierges folles sont bien allées chercher de l'huile chez le marchand,n'auraient-elles pas pu courir rejoindre l'époux....mais cela aurait été sans lumière dans leur coeur.

Quant à l'huile achetée me fait penser à une amour fardé et de feinte
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Dim 28 Nov 2010, 00:02

U
Citation :
n début de réponse se faisait en voyant que la seule Vierge qui a tenu haut sa lampe, c'est Marie, au Samedi Saint ...

Oui; Marie la seule vierge sage Very Happy Et je n'y avais même pas pensé.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Dim 28 Nov 2010, 06:20

Paco a écrit:
Cher Arnaud,

Pouvez vous me donner clairement l'interprétation de cette parabole.
C'est important car c'est un sujet abordé par un peintre contemporain (Philippe Lejeune) qui traite cette parabole sous forme de deux tableaux ( les vierges sages et les vierges folles).
C'est un excellent peintre mais qui a une interpretation intégriste des évangiles. Plusieurs de ces tableaux contiennent des erreurs théologiques.

Merci de me répondre.

Amicalement

Mon interprétation :

Cette parabole montre non seulement que Jésus peut revenir à n'importe quel instant mais que, si nous jouons avec le péché, nous ne trouverons pas assez d'amour en nous pour l'aimer lorsqu'il apparaîtra.

Nous risquons de vouloir entrer dans la vision béatifique (la salle des noces) sans amour (et juste pour profiter des richesse qu'elle apporte), alors qu'il est impossible de s'unir à Dieu sans l'aimer. Ce péché là est fréquent chez les damnés : il s'appelle la présomption. Ils veulent voir Dieu à leurs propres conditions et refusent l'humilité et l'amour qui sont nécessaires.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Dim 28 Nov 2010, 08:14

Aller acheter de l'huile au dernier moment me fait alors penser à courir aux sacrements,ou recourir à toute autre panacée, indûment, à la dernière heure,sans vrai amour au coeur:Jésus arrivera avant et ruinera cette conduite
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Dim 28 Nov 2010, 10:21

Je crois que l’exégèse Catholique nous dit que l’Évangile peut avoir différents sens à différents niveaux, qui ne se contredisent pas et se complètent.

- Cette parabole peut vouloir dire simplement qu'il faut se tenir prêt et ne pas compter sur la générosité des autres quant à son propre salut.

- mais elle peut être aussi un enseignement plus profond pour l'âme.


Où est la contradiction ?
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Dim 28 Nov 2010, 10:40

Les versets:25:8Les folles dirent aux sages : Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent.
25:9Les sages répondirent : Non ; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous

indiquent qu'il est matériellement impossible de partager cette huile.Pas plus que spirituellement.

_____


quant à "l'époux arriva ; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée." me fait penser à la porte de l'arche qui a l'heure voulue fut fermée.

Ceci veut dire qu'au retour de Christ les dés seront jetés,ceux qui sont prêts seront avec lui et non les autres.
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Lun 29 Nov 2010, 01:35

Et bien moi le peu d'huile que j'ai, je veux la partager. Si mon frère est perdu je suis perdu aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Lun 29 Nov 2010, 06:19

philippe a écrit:
Et bien moi le peu d'huile que j'ai, je veux la partager. Si mon frère est perdu je suis perdu aussi.

Impossible d partager. L'huile est la qualité intime de votre coeur. On peut être charitable envers l'autre mais l'autre ne peut être charitable que par les qualités de son coeur.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Lun 29 Nov 2010, 09:55

Voici une petite interprétation "perso" de cette parabole qui, loin de contredire les vôtres très pertinentes, souligne peut-être un autre aspect de celle-ci.
Les dix vierges attendent que s'ouvrent les portes de la fête des noces, l'arrivée de l'Epoux. Quelle est la sagesse des unes et quelle est la folie des autres?
Ne serait-ce pas une sagesse qui pressent la splendeur infinie de la fête d'amour qu'elles attandent pour les premières, ne serait-ce pas la folie des secondes qui, n'ayant pas saisi le "grandiose" de la noce à venir et, trouvant le temps long, ont préféré faire des petits feux d'artifices de pacotille dans leur coin? Et si tous les renoncements que Jésus nous demande en cette vie, s'il insiste tant sur l'importance de mourir à soi-même avait pour but de nous empêcher de nous attacher à ces artifices réducteurs du monde? Quel dommage que nous soyons si souvent en extase devant des loupiotes alors que Jésus nous invite à nous préparer patiemment à danser ensemble avec lui dans un soleil d'Amour.
Ceci dit, je crois que la sagesse des vierges qui ont de l'huile dans leur lampe est une sagesse pleine d'ardeur, une sagesse effectivement, mais une sagesse passionnée, brûlante d'amour pour l'Epoux et d'impatience contenue. C'est la sagesse des Saints.

Amitié à vous tous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Lun 29 Nov 2010, 10:21

Merci Nanou !
Ce qui est certain, c'est qu'il ne faut pas interpréter cette parabole comme si Jésus allait rejeter des pécheresse repentante.

Il dit suffisamment PARTOUT AILLEURS, qu'il pardonne 77 fois 7 fois.

Non, ces pécheresses n'ont pas d'amour et n'en trouve pas en elles. Autrement dit,; elle pensent entrer dans la salle de noces sans aimer.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Lun 29 Nov 2010, 10:24

salut
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Lun 29 Nov 2010, 11:42

Arnaud Dumouch a écrit:
philippe a écrit:
Et bien moi le peu d'huile que j'ai, je veux la partager. Si mon frère est perdu je suis perdu aussi.

Impossible d partager. L'huile est la qualité intime de votre coeur. On peut être charitable envers l'autre mais l'autre ne peut être charitable que par les qualités de son coeur.
Il y a ce que l'on appelle la communion des saints, où les mérites et la prière de l'un peuvent servir à l'autre.

La maman de Marthe Robin est monté directement au ciel, alors que Marthe est resté six mois sans plus un seul amour dans le coeur. Elle appelait le père Finet : "Monsieur".
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Lun 29 Nov 2010, 13:28

Oui ! Mais cette huile ne symbolise pas ici hélas la communion des saints. Elle symbolise la CHARITE.

Et si une personne, toute sa vie, a cultiver l'égoïsme, le Christ lui-même accompagné du Ciel pourra lui apparaître pour se convertir au dernier moment, elle n'aura que mépris pour cette huile là.

Elle se sera trop habituée et complue dans l'huile de l'enfer (l'égoïsme).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Lun 29 Nov 2010, 14:13

Marthe a pu donner à sa mère l'huile de sa propre charité, au point qu'elle s'est retrouvé elle-même comme sans amour et sans plus aucune charité (en apparence). Il suffit du consentement de celui qui est sans amour.

Je m'accroche de toute mes forces à ceux qui se damnent; quel que soit le prix à payer pour cela. Et je ne lâcherais prise que quand le Père des cieux lui-même m'en donnera l'ordre.

Regarde de plus près O! vierge sage. Ton bien-aimé est dans la vierge folle. Voilà ta nuit profonde. Perdre jusqu'à ton bien le plus sacré.

Seigneur, si mon frère est perdu, que je sois perdu avec lui.
Seigneur, que mon frère, que ma soeur, soit plus élevé que moi, dans l'ordre de la grâce, de l'amour et de la sainteté.

Ici commence la démesure divine.

C'est Marthe qui m'a dicté les trois dernières phrases.......en 91

Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3928
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Lun 29 Nov 2010, 14:45

philippe a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
philippe a écrit:
Et bien moi le peu d'huile que j'ai, je veux la partager. Si mon frère est perdu je suis perdu aussi.

Impossible d partager. L'huile est la qualité intime de votre coeur. On peut être charitable envers l'autre mais l'autre ne peut être charitable que par les qualités de son coeur.
Il y a ce que l'on appelle la communion des saints, où les mérites et la prière de l'un peuvent servir à l'autre.

La maman de Marthe Robin est monté directement au ciel, alors que Marthe est resté six mois sans plus un seul amour dans le coeur. Elle appelait le père Finet : "Monsieur".

Je pense que tu ne peux partager de l'huile qui est un don que seul le Seigneur donne aux âmes qui l'accueillent.

Tu peux t'unir et t'offrir à Celui qui t'a donné cette huile sainte, par Sa Passion et par Sa Croix, pour ceux qui ne l'ont pas reçue, ignorée ou enfouie afin qu'elles ouvrent la porte de leurs coeurs à l'onction de cette huile et au don de Sa miséricorde, que le Seigneur seul peut donner.

C'est en ce sens, que je comprends qu'il est impossible de la partager.

Ce que dit Arnaud, en fait, est plus simple que mon explication. shaking

Marthe Robin :

"Le Seigneur m'a demandé de faire le purgatoire de ma maman ; je dois donc immédiatement pendant neuf mois subir une augmentation de la peine des sens, et les trois deniers mois vivre la peine du dam."
Pendant la peine du dam (trois mois), Marthe n'avait plus conscience de la paternité de Dieu, ni de la paternité du Père Finet.

Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Lun 29 Nov 2010, 15:24

Si je donne mon huile (ma charité) a celui qui en manque, je garde mes bonnes dispositions pour la recevoir de nouveau. Et donc mes bonnes tendances, sans partages avec les mauvaises tendances des vierges folles ou de moi mêmes. Si j'aime mon prochain comme moi-même, je ne fais plus de distinction entre moi et lui. La question revient donc à aimer le bien-aimé OU le prochain avec ses bonne tendances, et ne plus donner son huile, son amour et son coeur, à nos mauvaises tendances ou celles du frère. Et ça, c'est sans partage.

D'ailleurs, aller jusqu'à offrir sa propre charité (son huile) pour sauver son frère n'est qu'une impression de perte. Car plus on donne par amour jusqu'à ne plus rien sentir, plus on se met dans la charité. Plus on donne de l'huile au prochain, plus on en reçoit.

L'essentiel est d'être sans partage et sans compromis avec les mauvaises tendances, qu'elles soient en nous ou chez le prochain.

Tout donner jusqu'à avoir l'impression de ne plus aimer le Seigneur est l'acte suprême de charité.

Mais il faudra tout de même que le prochain consente à recevoir le don (l'huile) méritée par un autre dans la communion des saints.
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Mar 30 Nov 2010, 02:52

Arnaud Dumouch a écrit:
philippe a écrit:
Et bien moi le peu d'huile que j'ai, je veux la partager. Si mon frère est perdu je suis perdu aussi.

Impossible d partager. L'huile est la qualité intime de votre coeur. On peut être charitable envers l'autre mais l'autre ne peut être charitable que par les qualités de son coeur.

La communion des saints et la réversibilité des mérites peut faire obtenir la charité à celui qui ne le mérite pas si toutefois il y consent. C'est communicable.

- sinon, les vierges sages auraient dit : "Je ne puis donner d'huile, car l'huile est dans la lampe et je ne peux la retirer".
- S'il s'agissait seulement d'exemples entre des hommes bons et d'autres mauvais, les vierges sages, pour ne pas déroger à la charité fraternelle, auraient dit aux vierges folles : "je n'ai qu'une seule lampe, mais marche à mes cotés".

Non; Il s'agit bien de notre cœur qui doit être sans partage et tout donné au Seigneur; Et donc ne plus porter d'amour aux vierges folles de nos mauvaises tendances.

MAIS la première exégèse plus simple reste vraie : Il faut veiller et prier car on ne connaît ni le jour ni l'heure, et il serait présomptueux de ne faire compter notre salut que sur l’hypothétique générosité des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Mar 30 Nov 2010, 06:46

Cher Philippe, on peut donc inviter les autres à la conversion.

Mais seuls EUX peuvent se convertir. On ne peut se convertir pour eux.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Mar 30 Nov 2010, 10:34

Ha! Non ça c'est impossible. C'est terrifiant et merveilleux de penser que, Tout comme le Père des Cieux, notre liberté jaillit du néant. Sinon ça ne serait pas la liberté.

Mais, vaste débat............


Si on ne croit pas au Père jaillissant du néant pour crier son Verbe, on ne peut d'avantage croire en notre propre liberté qui nécessairement jaillit elle aussi du néant.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)   Mar 30 Nov 2010, 16:47

25:3Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles ;
25:4mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases.

Pensez à la parabole de la parole qui tombe sur le chemin,dans les ronces,ou dans la bonne terre, est un biais pour entendre ces deux versets.

Les vierges folles si elles étaient intendantes de la maison du Maitre ne seraient pas de bonnes intendantes.
Elles négligent la ressource fondamentale de la lumière qui vient à manquer "au milieu de la nuit" quand s'annonce l'Epoux!....Comme la parole qui est tombée dans une terre caillouteuse n'aura pas pu porter des fruits.Elle n'aura pas tenu jusqu'à la douzième heure....

Notez qu'au départ toutes allaient à la rencontre de l'époux,à la fin c'est l'époux qui arrive,car lui-même fait sa part de chemin.Il ne demande en contrepartie qu'à trouver des lumières et des coeurs prêts à son arrivée.

_______________

Je comprends ce don inouï dont tu parles Philippe et il est juste.

Un jour j'en suis jusqu'à aller à offrir ma vie dans le royaume pour le salut d'une âme.
Pensant que Dieu saurait regarder ma charité et décider dans sa justice de mon destin.

Je pense bien que ce jour là j'ai présenté une offre démesurée au Seigneur,plus que démesurée,dangereuse,mortifère ,et lourde d'un péché dont je ne saurais dire s'il n'est pas un jumeau du péché contre l'Esprit-Saint.

Ce jour-là mon âme faisait partie des vierges folles mais dans un excès contraire:je donnais tout jusqu'à mon âme ,je répandais aux pieds d'une être toute mon huile.






Revenir en haut Aller en bas
 
les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les sens de la parabole des "dix vierges" (Mat 25,1-13)
» Jésus a-t-il dit "je suis" ou bien "j'étais" ?
» Folie et difficulté à "lâcher" une possible "qualité spirituelle"
» Signification du mot "3bd-Serviteur" / ???? ???? ??? / Meaning of "A'bd"
» "Activités" autour du "théâtre", en 1ère, en classe entière...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: