DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Missel 2010, dérapage confirmé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rastignac



Masculin Messages : 30
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Missel 2010, dérapage confirmé   Sam 14 Nov 2009, 13:51

Le missel pour 2010 est arrivé (I)
Des omissions obstinées
dans la messe en français
L'année liturgique commence avec le premier dimanche de l'Avent, qui tombe cette fois le 29 novembre. Notre épiscopat édite, pour sa messe en français, un Missel des dimanches qui change chaque année : puisque le monde change, la liturgie doit changer elle aussi, ainsi l'a voulu, paraît-
'le Concile ' (Vatican 11).
Ce qui pourtant ne change pas, c'est qu'il s'agit toujours d'un missel devenu apatride, malgré les protestations qu'il provoque depuis des années. La France est privée de ses saintes patronnes, comme si déjà elle n'existait plus, anéantie par l'évolution mondialiste.
A l'intention des catholiques pratiquants qui risquent désormais de l'ignorer si, depuis trente-six ans, ils vont chaque dimanche à la messe en français et y amènent leurs enfants, rappelons ici que la France a dans le Ciel trois saintes patronnes, qui lui ont été très officiellement attribuées par la Papauté. Il y a d'abord la « patronne principale », qui est Notre-Dame de'l'Assomption et dont la fête est le 15 août. Et deux « patronnes secondaires » : sainte Jeanne d'Arc, solennité ' le second dimanche de mai, et sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face, fêtée le 1er octobre par la messe en français (mais le 3 octobre par la messe traditionnelle). La solennité de Jeanne d'Arc a été la première abandonnée par l'épiscopat. Les autres ont suivi, il n'a même pas respecté la relation privilégiée de la SaiuteYerge avec les Français._
' Pourquoi ces suppressions ? On pense d'abord qu'il pourrait s'agir d'un scrupule rationaliste devant l'idée audacieuse que les saints du Ciel puissent exercer un « patronage » sur nos activités terrestres. Cette idée relèverait d'un passé périmé, tributaire d'un contexte culturel hideusement médiéval.
• Mais cette explication par un simple silence n'est pas tenable. Elle a contre elle le témoignage de sainte Thérèse de l'Enfant Jésus : la messe en français lui reconnaît le titre de « patronne des missions ». C'est seulement son patronagefrançais qui a été retranché.
• On imagine alors que le titre de patronne « des missions » a été maintenu parce qu'il s'agit d'un patronage religieux, tandis que le patronage de la nation française serait de nature trop politique. Explication insoutenable elle aussi, puisque si la France a perdu ses patronnes, « l'Europe » au contraire en a été comblée. La messe en français célèbre le 23 juillet « sainte Brigitte, patronne de l'Europe » ; elle célèbre le 9 août « sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix, patronne de l'Europe », et elle n'oublie pas de fêter le 11 juillet « saint Benoit, patron de l'Europe » (que la messe traditionnelle fête le 21 mars).
Peut-être ne s'agit-il pas forcément d'une volonté délibérée de rendre rigoureusement apatride le missel de la messe en français. Une autre hypothèse explicative est possible. B faudrait comprendre que l'épiscopat français respecte les décisions pontificales dans tous les cas où la France n'est pas directement concernée mais, par une déviation nationaliste inattendue, veut réputer nul et non avenu ce qui est décidé par le Pape pour la France sans le consentement préalable de la collégialité épiscopale française. Comme pour le catéchisme.
Quelles que soient les intentions, il y a les résultats, et les responsables de ces résultats. La « nouvelle gouvernante de l'Eglise de France », comme dit La Croix, est représentée en l'occurrence par Mgr Le Gall, ` président de la Commission épiscopale pour la liturgie ». C'est lui qui donne chaque année l'imprimatur au Missel des dimanches. Lisez bien : Mgr Robert Le Gall (avec deux l), archevêque de Toulouse, à ne pas confondre avec Mgr Patrick Le Gal (avec un seul I). Si le missel en français est devenu apatride, il n'est pas anonyme. « Les auteurs » sont mentionnés en page 2 : un dominicain, un bénédictin, un curé de paroisse, un diacre et six laïcs, et par-dessus tous ceux-là, Mgr Le Gall qui les cautionne au nom de l'épiscopat, Il faudra bien que ces responsables en viennent un jour ou l'autre à faire connaître les raisons de tant d'anomalie.
JEAN MADIRAN
du journal 'Présent' cité par Rastignac
Revenir en haut Aller en bas
Rastignac



Masculin Messages : 30
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Missel 2010 ,2ème partie , dérapage confirmé   Sam 14 Nov 2009, 13:57

Le missel pour 2010 est arrivé ` (II)
Une liste des fêtes qui
s'est beaucoup allomee
^ La suppression obstinée, par qui contient les prières de la mes-
l'épiscopat français, des fêtes pa- se ». Selon le Grand et le Petit
tronales de la France, est com- Robert, il s'agit bien du « livre li-
pensée, dans le Missel des di- turgique qui contient les prières
manches, par l'arrivée en masse et les lectures nécessaires à la cé-
de fêtes que l'on n'avait jamais lébration de la messe pour l'an-
vues, avant la messe en français, née entière ». Et si l'on trouve ces
s'introduire parmi les célébra- références sémantiques trop ex-
tions catholiques. Nous lisons clusivement profanes, interro-
dans ce « missel » : geons le Dictionnaire de la foi
Le 29 novembre 2009: « Dans chrétienne publié par les très ca-
la communauté musulmane, Aid tholiques Editions du Cerf, il
al Kabir, fête du sacrifice du bé- confirme que le missel est bien un
lier qu'Abraham a immolé en « livre liturgique contenant les
remplacement de son fils. » textes et les rubriques pour la ce-
lébration de la messe ».
Du 12 au 19 décembre : « Fête
juive de Hanoukkah commémo- ^ Je laisse à de plus savants le
rant la victoire des Maccabées et soin de décider quelle qualifica-
la nouvelle dédicace de l'autel du lion juridique et morale mérite
temple de Jérusalem après sa donc le (soi-disant) Missel des di-
profanation par les Grecs en 160 manches ` 2010 : « abus de
avant notre ère. » confiance » ? « tromperie sur la
Le 18 décembre : « Fête du marchandise » ? ou quelque
autre,? En tout cas le fait est là:
nouvel an pour la communauté
musulmane. » - ce prétendu missel contient aussi
d'autres choses que les « textes et
Le 27 février 2010: « Fête juive briques pour la célébration de
de Pourrira où la communauté la messe ». Il serait plus honnête
fait mémoire du jeûne d'Esther, de lui donner désormais un Vitre
lorsque le peuple a été libéré du titre que celui de « missel ».
projet d'extermination des juifs Simple suggestion à l'adresse de
exilés en Perse. » Mgr Robert Le Gall.
Page 192 : « Il y a quatorze M Aux plus savants je laisse aussi
siècles, en 610n Mahomet, alors
la d
a charge 'examiner si Ies insuf-
simple caravanier, commença à la charg
théologiques de cette
pour ramener le peuple
messe modermssime onteté réel-
du
de La Mecque à la religion du
de
Dieu unique et lui enseigner la lement corrigées. Limitons-nous
soumission à la volonté divine. » ici à quelques-unes des observa-
tions qui peuvent sauter aux yeux
Le 21 mars : « Collecte des dons du simple laïc.
pour le CCFD.
Par exemple, page 65, nous ap-
Le 19 niai: « Fête juive dr Chu- prenons que dans-la messe en
vouot, fête des moissons t•t du français, ce sont « les fidèles qui
don de I Loi. » . vont donner Id- communion i,
Le 12 août « commence ° '. deo° sujipe-
les musulmans le mois de jeûne sées « circonstances exception-
du Ramadan ». nelles » qui avaient naguère servi
Le 18 septembre « la commu- de prétexte (provisoire) pour in-
nàuté juive célèbre le grand par- troduire cette communion - laïci-
don, Yom Kippour, le jour le plus sée. Elle est devenue le rite ordi-
solennel de l'année, consacré à na ire et obligatoire de la messe en
l'expiation des péchés ». franç .
Du 23 septembre au ler oc- On remarquera aussi la sup-
tobre, « dans la communauté jui- pression obstinée du « consub-
ve, fête de Soukkot ou des Tentes, stantiel » dans le Creda. Cette
commémorant le séjour au désert suppression dans la messe en
lors de l'Exode ». français est antérieure de pl u-
sieurs anné.la promulgation
années à
Dernier dimanche d'octobre : d une messe nouvelle par
Fête de la Réformation. » Paul VI: par quoi 1 on voit qu en
France, le vrai problème n'est
Ce n'est plus pas purement et simplement celui
un missel de la messe de Paul VI, mais en
outre et surtout celui d'une messe
^ Un missbl, dit le Littré, est le Particulière, et particulièrement
« livre ecclésiastique qui contient acceptable : la messe en fran-.
çass' la messe de notre épiscopat,
les messes propres aux différents à nulle autre pareille.

Madiran du journal' Présen't , cité par Rastignac
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Missel 2010, dérapage confirmé   Sam 14 Nov 2009, 14:04

Je n'ai rien compris au sens scratch
Aucune phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Missel 2010, dérapage confirmé   Sam 14 Nov 2009, 17:05

Cher Rastignac,

La présence de la mémoire des fêtes des autres religion est une démarche pastorale qui ne vise aucunement à mettre ces religions au même niveau que celle du Christ.

Elle est une démarche de respect pour, selon l'expression de saint Paul, "ce qui porte le nom de Dieu".

Ce Missel ne fait pas une messe pour fêter l'entrée en Ramadan ou pour fêter la Réforme de Luther, comme votre message polémique le suggère.

Il se contente de faire mémoire des dates des autres religions.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Missel 2010, dérapage confirmé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Brevet 2010
» ORPHANEWS-Bulletin du 13 mai 2010
» CRPE 2010 : programme d'histoire-géo
» info : 16 et 17 octobre 2010 à Toulouse
» Rituel de Samain-31 octobre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: