DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 débat autour de l'islam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Sam 17 Juin 2006, 14:22

L'islam dans les textes...

Fort complet, très didactique.

Pour ceux qui doutent encore...
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Sam 17 Juin 2006, 15:33

philippe a écrit:
Sur le terrain, l'action à mené est plus délicate que l'on pourrait penser, car beaucoup de musulmans ne sont ni des nazis ni des nazis modérés, mais sont dans un "Islam rêvé". Ils ne lisent jamais le Coran : trop ambiguë pour eux. N'ont jamais lu la vie du prophète. Voient l'islamisme comme un mauvais rêve qui les met, eux, en danger. Mais ils sont pris par cette magie, cette fascination de l'Islam. Et puis pour eux l'Islam, c'est la grand-mère, ce sens esthétique des arabes, des souvenirs d'enfance; eux qui ont si peu de point de repère.

-Alors nous, si on arrive avec nos gros sabots et notre Islamoseptiscisme, on va les braquer et empêcher chez eux une lente prise de conscience .
-Mais d'un autre coté si on joue les doux, on risque fort de les manipuler, ce qui est un manque de respect.

Et puis le problème Islam est complexe. Il y a :
-Les émigrés soft et intégrés.
-Les voyous des banlieues.
-Les harkis.
-Les kabyles (antiarabes et Chrétiens).
-Les musulmans non arabes et non politiques.
-Les musulmans pieux et zélés.
-Les Islamistes.

En fait il faudrait plutôt parler d'une : "galaxie Islam" et plus exactement de la : "galaxie émigration". Heu ? Non! Les Portugais aussi sont des émigrés. J'attends des propositions pour la dénomination.

Hier soir je parcourais les fils d'un autre forum de discussion sur l'Islam et les musulmans et je me disais: il manque quelque chose... Et je crois que j'ai trouvé quoi en lisant ton ton résumé, Philippe: la nuance.

Je sais que pour certains il n'est plus temps de faire des nuances, mais pour ma part je ne peux pas ne pas en faire en proportion de ce que l'on peut voir "sur le terrain". Oui, il y a de la violence manifeste et gratuite, violence haineuse ciblée, oui il y a de l'extrémisme, de l'abus, de l'injustice, de l'hypocrisie, oui...il serait ridicule de le nier parce que nous en sommes témoins et parce que "chez nous" aussi ça existe, mais.....MAIS il n'y a pas que cela, il y a aussi toutes ces autres attitudes que Philippe a relevé dans ce résumé: la méconnaissance, l'ignorance, le besoin de repères, de racines culturelles, le respect mutuel ou l'indifférence, l'ouverture à l'autre...etc.

Oui, il nous faut défendre nos valeurs ou plutôt les retrouver...car si l'islamisme a progressé de façon si spectaculaire n'est-ce pas parce qu'il a trouvé la place libre..? Oui il nous faut sanctionner les gestes racistes et criminels, oui il nous faut dénoncer les abus, les atteintes à la dignité de la personne....MAIS sans faire l'économie de la nuance, sans virer dans la généralisation, sans mettre tout le monde dans le même panier de l'excés, car nous adopterions alors ce même excés que nous condamnons.

C'est un équilibre difficile à tenir, dont je doute que nous serons capables de le tenir parce que notre histoire est parsemée d'exemples où nous sommes toujours passés, successivement, d'un extrème à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Sam 17 Juin 2006, 16:03

Clotilde

Citation :
Hier soir je parcourais les fils d'un autre forum de discussion sur l'Islam et les musulmans et je me disais: il manque quelque chose... Et je crois que j'ai trouvé quoi en lisant ton ton résumé, Philippe: la nuance.

Et bien commençons. beaucoup sont dans un : "Islam rêvé" qu'ils fabriquent plus qu'ils ne reçoivent. Leur Islam est à l'Islam ce que Venise est à l'Orient, ne lisant ni ne connaissant le prophète.
-Limitons desormais le flux migratoire.
-rendons la justice et l'équité aux voyous de cités.
-accueillons les musulmans avec leur Islam révé sans les blesser.
-reconnaissons nos fautes (torture en algérie, abandon des Arkis etc...).
-Et chassons les terroristes hors de France.

Avec ces cinq mesures, tout devrait rentrer dans l'ordre.

MAIS un problème demeure:

La France est la fille ainée de l'Eglise.
Tant que nous ne serons pas fidèle à notre bâptème et que nous nous donnerons des dirigeants impis, le problème d'une manière ou d'une autre subsistera.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 21 Juin 2006, 14:33

Reprise de l'info, à la demande de certains membres du forum Idea

Citation :
Ségolène Royal sacralise un voleur et un assassin et veut restaurer le délit de blasphème

La candidate P.S. à la Présidence de la République « trouve inadmissible qu'on insulte l'image sacrée du Prophète musulman ».
Extrait d'un article du Monde intitulé « Hollande-Royal : duel en duo » :

« Un dimanche de février, à l'occasion d'une promenade dans un jardin public parisien, Jean-Pierre Mignard, parrain de deux de leurs enfants, lance la discussion sur l'affaire des caricatures de Mahomet. Ségolène Royal, qui se dit "croyante", trouve inadmissible qu'on insulte l'image sacrée du Prophète musulman. François Hollande, lui, est beaucoup plus Charlie Hebdo. On ne touche pas à la liberté de penser et d'écrire. Leur ami commun, catholique de gauche, penche plutôt - une fois n'est pas coutume - pour elle. "N'aie pas peur, Jean-Pierre ! Je ne laisserai pas insulter Dieu !", lance, bravache, la présidente de la région Poitou-Charentes. » (paru dans l'édition du 17.06.06.)

Ainsi donc, Ségolène Royal veut interdire l'insulte à Mahomet, qu'elle respecte comme « Prophète » et comme « sacré » !

Sacraliser un homme qui s'est conduit comme un voleur et un assassin, allant juqu'à faire égorger des tribus juives entières, n'est-ce pas un peu étrange pour une personne qui prétend restaurer une certaine morale en politique, et combattre la délinquance ?

Et l'instar des député UMP Raout et Roubaud, Ségolène Royal veut également restaurer le délit de blasphème, puisqu'elle déclare : « Je ne laisserai pas insulter Dieu ! ».

Que ceux qui se faisaient encore des illusions sur la rupture annoncée par la candidate P.S. à la Présidence de la République déchantent ! Nous avons affaire à une Savonarole au féminin, doublée d'une dhimmie mahométophile.

Les « 3 I » (Insécurité - Immigration - Islamisation) sont des enjeux majeures de la future élection présidentielle. Ségolène Royal propose quelques mesurettes sur le premier. Elle se tait sur le second. Quant au troisième, elle s'aligne sur Mouloud Aounit et l'UOIF.

La messe est dite.


--------------------------------------------------------------------------------

Un échonaute écrit à Ségolène Royal :

Ainsi donc l'insulte de l'image sacrée du "prophète" musulman vous offusque. Vous trouvez cela inadmissible.

Soit. Si mes souvenirs sont exacts, vous ne vous êtes jamais indignée de la sorte devant des caricatures religieuses anti-chrétiennes, ou anti-juives. Et si mes souvenirs sont exacts vous ne vous êtes jamais indignée devant des caricatures tout court dont la nature même de caricature induit la notion de ridicule quand ce n'est pas l'introduction partisane d'images mentales trompeuses. (Je pense par exemple à une caricature mettant en scène Ariel Sharon dévorant de gentils petits enfant palestiniens).

Mais telle est la règle du jeu de la libre expression et particulièrement celle de la caricature.

Devant des caricatures, pensez-vous que la souffrance d'homme appréciant ou aimant Ariel Sharon, ne soit pas égale à celle de l'homme adorant Mahomet. Pour autant que j'eusse aimé l'homme politique israélien vous seriez-vous tout autant indignée pour moi ? Et si certains sont convaincus de la criminalité de l'homme politique, celle-ci n'a rien à envier à celle de Mahomet. Et qu'il soit "le beau modèle " pour les musulmans ne change pas le fond du problème.

Cela sera peut-être une insulte à votre culture de vous rappeler ( mais si vous savez tout cela… pourquoi donc votre indignation ?) que Mahomet comme "prophète" et comme "modèle" :

- a eu des rapports sexuels avec une jeune enfant de 9 ans. Ne me parlez pas de "c'était un autre temps" car comme vous le savez ( devrai-je en douter ?) l'age légal du mariage en Iran a été calqué sur le modèle proposé par Mahomet : 9 ans.

- introduit avec moult détails la pratique de l'amputation pour les voleurs.

- a massacré ou fait massacrer des Juifs (femmes, enfants, vieillards) ; ou tué les hommes et pris les femmes en esclavage. Ne me dites pas encore que l'on trouve des horreurs dans chaque religion et notamment dans la religion Chrétienne. Vous ne trouverez nulle part dans le nouveau testament un "beau modèle" (Jésus Christ) pratiquant et JUSTIFIANT devant Dieu des telles horreurs.

- la liste est si longue… si édifiante et si évidente que je me trouve entre colère et perplexité devant vos propos.

Si les Musulmans adorent ou sacralisent de telles images morbides et meurtrières c'est leur affaire. La nôtre est de rester libre. Libre de critiquer ; libre de s' amuser de ces croyances d'un autre âge ; libre de caricaturer… Vous interdirait-on de critiquer, de caricaturer les hommes de droite ? ? ? Et ceux-là sont à mes yeux beaucoup plus dignes de respect que ne peut l'être Mahomet qui reste aujourd'hui à mes yeux le modèle de l'assassin. Vous m'interdiriez vous de l'évoquer comme je l'entends ? ? ?

Et à vous écouter et à écouter l'ensemble de ma famille de gauche je commence à avoir honte de celle-ci.

Honte de les entendre bêler ces phrases si convenues "toute religion est respectable"… On a vu !

Honte de les entendre parler de respect envers une religion qui PARTOUT dans le monde asservit l'homme et persécute ceux des autres religions.

Serai-je le seul homme de gauche à regarder plus sérieusement vers le candidat qui n'a peur de nommer les choses par leur nom ? ? ? ? D'après mes dernières informations il semblerait que non.

Francis.P

Voilà un cas d'école pour participer à l'opération SITA. Ayez le reflexe SITAYEN (génial jeu de mots de notre ami Chico Ray).

Adresses de madame Royale :

1) Casier de la Poste, Palais Bourbon, 75355 Paris 07 SP

2) Quartier Mairie, 79500 Melle

Youguy

Francis Percy Blake
blake@france-echos.com

http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=9627
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 21 Juin 2006, 14:39

Citation :
Porcinet le mécréant...



Turquie : "Porcinet", le petit porcelet, interdit d'antenne

La télévision publique turque TRT, contrôlée par le gouvernement islamo-conservateur, a interdit la diffusion du dessin animé de Walt Disney "Winnie l'Ourson", sous prétexte que l'un de ses héros est un porcelet. Plusieurs autres dessins animés montrant des cochons à l'écran ont été censurés. La chaîne de télévision avait d'abord envisagé de couper les scènes montrant "Porcinet", mais avait dû renoncer à cette idée en raison des trop fréquentes apparitions du petit personnage rose. Le cochon est considéré comme impur chez les musulmans.

Article du Dauphiné Libéré signalé par MD.
Article de www.cyberpresse.ca signalé par Michel
Dessin par Porkinette

http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=9629
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 21 Juin 2006, 15:47



Mais en fait, c'est inquiétant: des fondamentalistes de la pire espèce envahissent cette religion.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 21 Juin 2006, 16:05

Voici les entrevues Rockik de la semaine dernière Idea


Anne-Marie Delcambre du 16 juin 2006

http://d1541037.u50.infinology.net/files/free/RocKIK_AnneMarieDelcambre_060616.mp3

Super Résistant du 14 juin 2006

http://d1541037.u50.infinology.net/files/free/RocKIK_SuperResistant_060614.mp3

Les autres intervenants sont ici: http://www.rockik.com/fr/download.php?id=

http://www.rockik.com/fr/index.php?id=

http://www.libertyvox.com/
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 21 Juin 2006, 16:07

Citation :
ais en fait, c'est inquiétant: des fondamentalistes de la pire espèce envahissent cette religion.

Je ne réponds plus aux commentaires, désormais ce sera l'info, et rien d'autre...les disputes stériles ne m'intéressant pas vraiment...

A chacun de se faire sa propre opinion, j'ai exposé la mienne, inutile d'y revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Jeu 22 Juin 2006, 18:11

Citation :
Un dhimmi qui se nomme Grosdidier

Le député-maire UMP de Woippy François Grosdidier vient de déposer une proposition de loi afin de « modifier la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat et permettre aux collectivités locales de construire des lieux de culte » et d'« intégrer le culte musulman dans le droit concordataire d'Alsace et de Moselle ». Autrement dit, ce député UMP veut que le contribuable français finance la construction de mosquées, et que le contribuable d'Alsace-Moselle paie les salaires d'imams enseignant l'islam avec toutes ses horreurs.

François Grosdidier est l'un de ces politiciens qui ne songe plus qu’à une chose : les voix musulmanes de sa circonscription. Au nom de la laïcité, on a coupé le lien charnel entre le catholicisme et le peuple français. Au nom de l’Islam et de l’intérêt électoral, des Grodsdidier, des Sarkozy, des Raoult veulent mettre à bas la laïcité. Face à cette véritable trahison le peuple français doit choisir la résistance sous peine de disparaître. Pour appeler le dhimmi Grosdidier en sa mairie et le féliciter : Tél. : 03 87 34 63 00

http://limes.hautetfort.com/archive/2006/06/22/un-dhimmi-qui-se-nomme-grosdidier.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Jeu 22 Juin 2006, 18:57

Citation :

LANCEMENT SUR FRANCE-ECHOS DE L'OPERATION SITA (Sensibilisation Tous Azimuts de l'Islam)

Après avoir envoyé 2 exemplaires de l'argumentaire anti-islam à chacun des députés, c'était l'opération SDI dont la cible était les députés, nous agrandissons la cible pour qu'elle devienne l'ensemble des Français. Pour participer, cliquez ici

SITA UN MOMENT, SITA UN TIMBRE ALORS PARTICIPE A L'OPERATION SITA !

Après avoir envoyé 2 exemplaires de l'argumentaire anti-islam à chacun des députés, c'était l'opération SDI dont la cible était les députés, nous agrandissons la cible pour qu'elle devienne l'ensemble des Français afin de les mettre en garde contre la nocivité de l'islam et cela lors de chaque évênement favorable signalé sur france-echos ou ailleurs comme le projet de construction d'une mosquée ou un projet de loi contre le blasphème.

Exemples que l'on trouve actuellement sur france-echos:

1) Les musulmans de pontcarral (un quartier de Toulon) défilent pour exiger que la mairie les aide à construire une mosquée. Riposte immédiate avec SITA pour sensibiliser les riverains non musulmans de la future mosquée.

2) Dans un exemplaire récent du Monde on peut lire : Ségolène Royal, qui se dit "croyante", trouve inadmissible qu'on insulte l'image sacrée du Prophète musulman. Apparemment elle n'a pas du lire notre argumentaire et ce qui est écrit sur le "beau modèle" donc il faut en remettre une couche avec SITA.

Déchaînez-vous avec SITA, vous avez toute latitude de choisir vos cibles locales ou nationales, l'important étant de réagir au quart de tour en vertu du principe qu'il faut battre le fer quand il est chaud, en gardant toujours présent à l'esprit la philosophie de la fourmi-attitude.

http://www.occidentalis-leblog.info/index.php/lancement-sur-france-echos-de-l-operation-sita-sensibilisation-tous-azimuts-de-l-islam
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Dim 25 Juin 2006, 14:32

Citation :
Le voile de fer

Ecoeuré par une classe dirigeante laissant s'abattre sur nous le voile de fer de l'islam, André Dufour nous livre tout son dégoût.

http://www.libertyvox.com/article.php?id=197

Bonne lecture !

La Rédaction
LibertyVox

http://www.libertyvox.com/

André Dufour, grand résistant pendant la WWII, à plus de 80 ans, continue le combat pour la (nos) Liberté(s).

Respect...
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Dim 25 Juin 2006, 14:46

Citation :
Louis Chagnon sur Radio-Courtoisie


Louis CHAGNON participera à l'émission de Claude Reichman à Radio-Courtoisie sur 95.6, le mardi 27 juin à partir de 19h 30.
Il abordera le thème des débuts de l'islam en rapport avec son livre "Les débuts des conquêtes arabo-musulmanes, mythes et réalité" dans le cadre de la problématique de l'émission qui sera l'islamisation de la France, en compagnie de Gérard Pince et de Georges Clément.

http://voxgalliae.blogspot.com/2006/06/louis-chagnon-sur-radio-courtoisie.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Dim 25 Juin 2006, 15:48

Citation :
"Tous contre le Voile agressé"

Durant la crise qui a secoué la France, lors du vote de la loi sur le voile – ce n’est pas si loin – un site animé par Lucien Samir Ouhlabib a été particulièrement actif pour lutter contre l’offensive islamiste des UOIF, MRAP et autres mouvements "bien-pensants".

Il s’agit de Tous contre le voile.

Ce site a été hacké, vidé de son contenu et détourné. Des mois de travail réduits à néant !

A la place du site, des études, articles, pétitions, on trouve maintenant cette phrase : « Il n'y a de dieu qu'Allah et Mohammad est le Messager d'Allah » lâ ilâha illâ Allah Muhammadun rasûlu Llâhi.

Une preuve supplémentaire de la volonté et surtout la culture de dialogue de certains groupes musulmans extrémistes en France.

Liberté d’expression !

http://www.primo-europe.org/selection.php?numdoc=Br-212131818
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 26 Juin 2006, 12:48

Citation :
L'Islam n'a pas deux visages

Y aurait-il deux Islams ? L'un guerrier et l'autre tolérant et pacifique ? Anne-Marie Delcambre lève le voile sur ce qui apparaît bien être un attrape nigauds.
http://www.libertyvox.com/article.php?id=198

Bonne lecture !

La Rédaction
LibertyVox

http://www.libertyvox.com/
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 26 Juin 2006, 19:28

Les interventions Rockik de la semaine dernière Idea

Super Résistant :

Mercredi 21 juin
http://www.rockik.com/fr/getfile.php?id=&Nom=Entrevue_SuperResistant_060621&Redirect=2

Anne-Marie Delcambre :

Vendredi 23 juin
http://www.rockik.com/fr/getfile.php?id=&Nom=Entrevue_AnneMarieDelcambre_060623&Redirect=2

http://www.rockik.com/fr/index.php?id=

http://www.libertyvox.com/
Revenir en haut Aller en bas
Seb



Messages : 1087
Inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 26 Juin 2006, 20:16

France echos -> Site de haine, de rascisme... Franchement je vois pas ce que vous trouvez dans se site qui transforme du petit en crise d'état avec une grosse dose de mauvaise fois.

Je suis d'accord que l'Islam comporte des sujets tres critiquables, qu'une bonne partie de leur dérigeant ont des cervelles de moineau mais de la a la déscendre comme Occidentalis, France echos, ....
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 26 Juin 2006, 20:23

Mon Dieu !

C'est la guerre entre Sebastounet et Laurounet qui commence... What a Face


Pitié Laurent, pas repondre... :no :DD

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 26 Juin 2006, 20:25

Citation :
L'Islam n'a pas deux visages

dans les textes (Coran et sunna) oui, mais dans la pratique, dans la réalité des personnes qui se disent "musulman", non. Idea
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 26 Juin 2006, 20:26

Clotilde a écrit:
Citation :
L'Islam n'a pas deux visages

dans les textes (Coran et sunna) oui, mais dans la pratique, dans la réalité des personnes qui se disent "musulman", non. Idea

C'est ce que je vient d'écrire en MP à Laurent

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 26 Juin 2006, 20:28

Seb a écrit:
Je suis d'accord que l'Islam comporte ....

Ben alors Seb, je croyais que tu étais tanné de ces discussions sur le sujet de l'Islam qui envahissent tous les fils du forum...? 8) ...et c'est toi qui relance le débat.... Shocked ..t'a un casque? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 26 Juin 2006, 20:30

Arnaud Dumouch a écrit:
Clotilde a écrit:
Citation :
L'Islam n'a pas deux visages

dans les textes (Coran et sunna) oui, mais dans la pratique, dans la réalité des personnes qui se disent "musulman", non. Idea

C'est ce que je vient d'écrire en MP à Laurent

y va croire à un coup monté.... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 26 Juin 2006, 21:12

J'ai dit que je ne répondais plus aux commentaires Idea

Il y en a qui n'aiment pas ???

Eh bien, qu'ils ne lisent pas, il y a des centaines d'autres fils consacrés à d'autres sujets sur le forum...
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 28 Juin 2006, 00:25

Citation :

Appel aux dirigeants politiques occidentaux

(Adressé par le Père Samuel)

Au nom de la démocratie et de l’humanisme, les gouvernements occidentaux accueillent de nombreux musulmans qu’ils scolarisent, instruisent, à qui ils octroient tous les avantages sociaux conquis de haute lutte par les générations passées et à qui ils offrent naïvement la nationalité. Or, ces musulmans, que les Occidentaux ont cherché à intégrer, sont ceux-là mêmes qui commettent des attentats et tuent des milliers d’Occidentaux innocents. Depuis le 11 septembre 2001, l’Occident est constamment sur le qui-vive : les gouvernements, par mesure de sécurité, placent partout des policiers (gares, aéroports, ambassades, synagogues,…).

Le loup est dans la bergerie

Mais cette politique-là est incapable de protéger efficacement les citoyens occidentaux. Toutes les réunions que vous pourrez tenir et toutes les mesures que vous pourrez prendre, comme celle de créer un Monsieur Terrorisme, en vue de garantir la sécurité des populations occidentales, sont malheureusement vouées à l’échec parce que l’ennemi n’est pas à l’extérieur mais bien à l’intérieur des pays occidentaux. Le loup est dans la bergerie, l’ennemi est dans la maison.

En effet, l’ennemi, le terroriste musulman, se terre en Occident, vivant en « bon père de famille », mais faisant partie de ces réseaux dormants tant redoutés par l’Occident. Deux exemples récents : les attentats du 11 mars 2004 à Madrid et ceux du 7 juillet 2005 à Londres. Qui a placé les bombes dans les trains, métros et bus pour tuer un maximum d’Occidentaux innocents ? Ce sont des musulmans qui ont été accueillis naïvement par l’Espagne et l’Angleterre.

Rappelez-vous, avant même que l’Irak ne soit envahi par les Américains, plusieurs musulmans résidant aux États-Unis ont attaqué les tours jumelles de New York et fait ainsi plus de 3000 morts innocents en employant les moyens techniques que les Occidentaux ont naïvement mis à leur disposition. Par ailleurs, il est intéressant de remarquer que la Chine et le Japon, deux pays qui n’ouvrent pas leurs portes à l’islam, ne font pas l’objet d’attentats islamiques sur leur sol.

Amalgame

Quand on parle des crimes, notamment des attentats terroristes, commis par des musulmans sur des non-musulmans, la plupart des responsables politiques, religieux, et culturels, qu’ils soient musulmans ou non, s’empressent de dire qu’il ne faut pas faire d’amalgame et d’affirmer que ces musulmans-là ne représentent qu’une minorité qui ne respecte pas les préceptes de l’islam, cette religion qu’on présente toujours comme un modèle de paix, d’amour et de tolérance.

Mais il faut savoir qu’il n’y a pas d’islam modéré ni d’islam intégriste, il y a l’islam tout court, celui du Coran et de Mahomet. Voulez-vous que tous les musulmans aillent en Hollande pour assassiner Théo Van Gogh ; ou que tous les musulmans se mettent aux commandes d’avions afin de massacrer les victimes innocentes des Tours Jumelles à New York, ou encore que tous les musulmans aillent poser des bombes dans les trains espagnols ainsi que dans le métro et les bus londoniens pour tuer des Européens innocents ?

Les musulmans les plus fervents sont ceux-là mêmes qui massacrent les non-musulmans. Certes, comme le fait remarquer le brillant psychanalyste français Daniel Sibony, l’islam n’est pas le terrorisme, mais il produit le terrorisme. Dès lors, on peut se poser les questions suivantes et y répondre :

1) Qui a engendré et éduqué ces terroristes ? Des familles musulmanes.
2) Au nom de qui mènent-ils leurs actions ? Au nom d’Allah, le dieu des musulmans, qui ordonne :

« Lorsque vous rencontrez des infidèles, eh bien ! tuez-les au point d’en faire un grand carnage, et serrez fort les entraves des captifs. »
Le Coran, sourate 47, v.4 (trad. de KASIMIRSKI, p.415)

« Ce n’est pas vous [Musulmans] qui les avez tués [les infidèles] mais Dieu [Allah] les a tués. »
Le Coran, sourate 8, v.17 (trad. de D. MASSON, p.214)

3) Selon quels principes agissent ces terroristes ? Selon les principes du Coran (tenu pour la parole d’Allah) et de la Tradition islamique (c’est-à-dire l’ensemble des paroles du prophète d’Allah, Mahomet, qui était d’ailleurs chef de guerre et guerrier lui-même).

On va alors me répondre, encore une fois, qu’il ne faut pas faire d’amalgame car « les préceptes coraniques ont été dictés dans un certain contexte ; il faut donc les interpréter selon ce contexte et non pas les généraliser. » Pourtant, quand le Coran ordonne aux musulmans de faire le Ramadan (sourate 2, v.180-181/184-185), d’aller en pèlerinage à La Mecque (sourate 3, v.91/97), de se tourner vers La Mecque pour prier (sourate 2, v.144-145/149-150) ou encore de ne pas consommer du vin (sourate 5, v.92/90) ou du porc (sourate 2, v.168/173), les musulmans respectent ces paroles à la lettre, sans les interpréter.

Alors, pourquoi parler d’interprétation quand le même Coran ordonne aux mêmes musulmans de faire la guerre aux non-musulmans ? Ainsi dans le Coran, sourate 9, v.29 :

« Tuez ceux qui ne croient pas en Allah ni au Dernier Jour [ça, c’est pour les athées, francs maçons et libres penseurs],
Et qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son Apôtre [Mahomet] ont interdit [ça, c’est pour tous ceux qui notamment consomment du vin et de la viande de porc],
Et quiconque ne pratique pas la religion de la vérité [c’est-à-dire l’islam, selon le Coran],
Parmi ceux qui ont reçu le Livre [ça, ce sont les juifs et les chrétiens] jusqu’à ce qu’ils aient payé le tribut de leurs propres mains et qu’ils soient humiliés [c’est-à-dire en étant frappés et insultés]. »

Quant à ceux qui répètent sans cesse que l’islam est paix, amour et tolérance, et que les actes terroristes sont incompatibles avec la doctrine de l’islam, je leur citerai simplement ces quelques paroles du Coran et de Mahomet, paroles sacrées pour tous les musulmans :

« Une fois passés les mois sacrés, tuez les incroyants (les non-musulmans) où que vous les trouviez. Prenez-les, assiégez-les, dressez-leur des embuscades. »
Le Coran, sourate 9, v.5.

Le Coran donne également l’ordre aux musulmans de torturer, de mutiler, de crucifier tous ceux qui s’opposent à Allah et à Mahomet :

« Voici quelle sera la récompense de ceux qui font la guerre à Dieu [Allah] et à son envoyé [Mahomet] et qui emploient toutes leurs forces à commettre des désordres sur la terre : vous les mettrez à mort, ou vous leur ferez subir le supplice de la croix ; vous leur couperez les mains et les pieds alternés. »
Le Coran, sourate 5, v.37/33.

Mahomet dit : « Quiconque change sa religion [l’islam], tuez-le. »
EL-BOKHARI, Les Traditions islamiques, titre 88, chap.2, t.4, p.425.

Mahomet dit : « Vous combattrez tous les Juifs au point que si l’un d’eux se cache derrière une pierre, la pierre dira : Musulman ! voilà un Juif derrière moi, tue-le ! »
EL-BOKHARI, Les Traditions islamiques, titre 56, chap.94, t.2, p.322.

Ces paroles ne sont pas celles d’un roi ou d’un pape mais celles du fondateur de l’islam, le prophète Mahomet, modèle par excellence des musulmans.

Croisades

Fanatisés par ces paroles, les musulmans ont envahi et pillé les pays chrétiens du Proche-Orient (Irak, Syrie, Palestine) d’Afrique (Egypte, Libye, Tunisie, Algérie, Maroc) et même d’Europe (Espagne, France, Italie) plus de quatre siècles avant la première croisade. En 846, les musulmans ont même pillé le Vatican, centre du monde chrétien. Or la première croisade n’a commencé qu’en 1096 ! Et j’ajouterai ceci : heureusement que nous avons eu les Croisades car sans elles, l’Occident aurait été envahi, ravagé et conquis par l’Islam.

Textes fondateurs

Au sujet du Coran et des paroles de Mahomet, Anne-Marie DELCAMBRE, docteur d’État en droit et docteur en civilisation islamique, dit très justement :

« Celui qui veut s’en tenir au texte, à la lettre, à la lecture littérale du Coran, peut trouver de quoi justifier une action guerrière et même terroriste. L’Islam pose en effet problème parce qu’il est dans l’impossibilité absolue d’échapper à ses textes fondateurs [le Coran et les paroles de Mahomet]. Or on ne pourra pas éternellement faire comme si le Coran ne comportait que des versets de paix et de tolérance et comme si le Prophète de l’Islam [Mahomet] n’avait jamais appelé à la vengeance, jamais fait verser le sang.

Au risque de choquer, il faut avoir le courage de dire que l’intégrisme n’est pas la maladie de l’Islam. Il est l’intégralité de l’Islam. Il en est la lecture littérale, globale et totale de ses textes fondateurs. L’Islam des intégristes, des islamistes, c’est tout simplement l’Islam juridique qui colle à la norme.

Aussi, même si on arrive, ce qui est souhaitable, à juguler ce qu’on appelle l’intégrisme militant, à éviter les attentats, à mettre tous les islamistes sous les verrous, il restera toujours et partout cet intégrisme diffus dans la société musulmane qui n’est en fait que le désir d’application totale du Coran et de la Sunna [paroles de Mahomet] à la lettre. »
Anne-Marie DELCAMBRE, L’Islam des interdits, Paris, Desclée de Brouwer, 2003, p.10-11.

Immigration et intégration

Si des millions de Chinois, de Japonais, de Congolais, de Mexicains, de bouddhistes, et des centaines de dalaï-lamas venaient s’établir en Occident, il n’y aurait aucun problème, aucun danger. Mais un seul imam, une seule mosquée sur le sol occidental, et voilà qu’un danger permanent et éternel s’installe. On ne peut pas comparer les peuples musulmans qui arrivent aujourd’hui en Occident aux peuples de l’Europe de l’Est ou du Sud, d’Afrique noire (non-musulmane) ou d’Amérique latine qui ont émigré ou émigrent encore et s’intègrent heureusement en Occident.

Inassimilables

En ce qui concerne les musulmans, par contre, il n’y a pas d’intégration possible car ils rejettent les lois, la culture et la civilisation occidentales ainsi que les droits de l’Homme. Comme le faisait pertinemment remarquer le célèbre historien belge Henri Pirenne (mort en 1935) : à cause de leur religion, les musulmans sont inassimilables. (H. PIRENNE, Mahomet et Charlemagne, PUF, Collection Hier, 1970, p.109).

Je lance donc un appel urgent aux gouvernants occidentaux

Aujourd’hui, l’intégrisme musulman est implanté dans tous les pays européens. Un jour viendra où, je signe et j’engage ma signature, les terroristes musulmans lanceront des attaques simultanées contre toutes les grandes capitales européennes. Mais l’Islam n’est pas pressé…

Mesdames et Messieurs les dirigeants politiques, ne soyez pas naïfs ! Tant que le loup est dans la bergerie, vous ne pourrez jamais mettre fin au terrorisme ni protéger vos concitoyens. On n’a vraiment pas le droit de laisser plus longtemps les populations occidentales se faire massacrer par les « kamikazes islamistes » que l’on croit intégrés parce qu’ils ont obtenu la nationalité des pays occidentaux. Empêchons donc le mal futur, car, comme disait Cicéron (mort en 43 av. J.-C.) : « Qui n’empêche pas le mal, le favorise. »

L’écrivain belge Maeterlinck (1862-1949) disait : « Si j’étais Dieu, j’aurais pitié de l’humanité. » Et moi, votre serviteur, le Père SAMUEL, qui voit très clairement l’avenir, je dis :

« Si j’étais Dieu, j’aurais pitié des populations européennes qui, dès avant l’année 2033, seront abominablement persécutées et humiliées par les musulmans vivant au cœur même de l’Europe. »

pour rappel, le Père Samuel est actuellement traîné devant les tribunaux belges pour "incitation à la haine raciale", pour avoir critiqué la RATP.

Eh oui, pour notre "justice", l'islam n'est pas une religion, mais...une race :|
Revenir en haut Aller en bas
Seb



Messages : 1087
Inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 28 Juin 2006, 01:11

Erf pourquoi la France est gouverné par des hypocrites?
Revenir en haut Aller en bas
merove



Messages : 58
Inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 28 Juin 2006, 23:13

APPEL DE 70 INTELLECTUELS AUX
MUSULMANS DE FRANCE

Pierre-Charles Aubrit Saint Pol

A l’occasion de la sortie du livre « l’Islam en France » qui est de l’initiative de deux chercheurs du CNRS : Zarka et Fleury, en collaboration avec l’écrivain Taussig, ceux-ci ont accordé un entretien à Thierry Portes du Figaro.
Portes présente cet ouvrage comme un outil de référence pour la défense des valeurs républicaines que les intégristes islamiques mettent à mal.
Les auteurs de ce livre, au nombre de soixante-dix, appellent les musulmans à exercer un esprit critique :

L’islam ne peut devenir républicain qu’à la double condition qu’il intègre l’esprit critique jusque dans le champ du sacré et qu’il rejette les structures sociales inégalitaires auxquelles il est pourtant lié. ( Zarka )

Les églises chrétiennes : orthodoxes et catholique ne peuvent s’inféoder à aucune praxie politique, surtout pas pour l’Eglise Catholique Romaine. Une église ne peut devenir républicaine, ni monarchiste pas plus qu’elle ne devrait se laisser infecter par telle ou telle idéologie.
La Vérité évangélique est la Vérité Incarnée. Elle ne procède pas d’une praxie, elle est révélée. Elle n’est et ne peut être soumise au vouloir de l’homme, à aucun vouloir humain fut-il autoritaire.
Il y a une exception : les courants de la Réforme. Ces sectes, car elles ne peuvent être considérées comme des églises, ont inspiré, collaboré à l’émergence d’autres praxies politiques, voir à des cultures révolutionnaires. Elles sont, par leur histoire et leur nature, associées au pouvoir politique et institutionnel. ( Lors de la révolution de 1789, les protestants ont vu dans tous ces évènements la réalisation de leur projet politique.) Citation venant des autorités protestantes.
Il faut noter que le judaïsme, selon les récents propos du Grand Rabbin de France, contribua à l’émergence de la République et de la démocratie et chaque année les juifs prient pour la République : comment peut-on prier pour une praxie de gouvernement !
Pour la religion musulmane et, de manière plus aiguë pour les islamistes, il ne saurait y avoir séparations des pouvoirs civiles et religieux. Car, et c’est là tout le drame, nous sommes en présence d’une religion qui n’est pas révélée, qui procède par un principe absolu d’autorité, générateur d’un concept abominable : celui de l’esclave de Dieu, le soumis. Ce concept quasi pathologique génère le refus de reconnaître dans l’humain autre chose qu’un individu, ce qui amène le rejet de toute liberté de conscience, le rejet de la notion de personne, de l’être de la personne. Nous sommes en présence d’une religion aliénante. Elle génère une paranoïa plus ou moins active selon les situations politiques et sociales qui l’entourent ainsi qu’une peur qu’elle tend à projeter sur les autres. Elle ne peut ni ne veut être respectueuse de l’autre et surtout pas tolérante.
Il est impossible pour une société majoritairement musulmane de correspondre à un schéma politique occidental. Il est dans sa nature profonde d’imposer son propre schéma social et politique dans les sociétés occidentales. Comme il a été cité plus haut, nous sommes en présence d’un mur culturel et religieux. La confrontation de fait est là :

Elle avait paru exorbitante (la critique), pour le judaïsme et le christianisme qui y ont été pourtant soumis. (Zarka)

Zarka pense au catholicisme, plus loin il développe son opinion, qualifiant les mouvements de la Réforme de salutaires.
Le magistère catholique ne s’est pas soumis à une critique en lien avec les ‘valeurs’ républicaines qui sont toujours à démontrer. L’Eglise, par les conciles et les synodes, adapte sa méthode en vue de sa mission, elle tient compte des réalités du temps.
User du terme « soumission à une auto-critique » en vue de coller à la praxie républicaine révèle un orgueil proche d’une certaine démence et témoigne une étrange inculture et incompréhension de l’Eglise Catholique Romaine.
Il semble, pour ces auteurs, qu’il s’agisse d’une vision du religieux bien plus pernicieuse qu’il n’y paraît. Leur réflexion reprend un thème condamné, une sorte d’utopie macabre. Ils rejoignent les concepteurs du mouvement appelé ‘Sillon’ – dont était membre François Mauriac -, dans lequel des catholiques rêvaient de faire de l’Eglise une alliée de la culture révolutionnaire, républicaine. Dans la mouvance du courant moderniste – le très malheureux toast d’Alger et, après la guerre et le Concile, avivé par les désastreux courants : Theillard de Chardin, les idéologies socialistes et communistes, on assista à une nouvelle tentative qui devait aboutir à la condamnation justifiée des courants de la théologie dite « de libération. »
L’Eglise est au service de Dieu et de l’Homme par l’Evangile qu’elle enseigne à temps et contre temps. Elle ne peut se soumettre à rien qui soit extérieur ou opposé à sa mission. Elle ne peut s’apostasier. Des esprits chagrins ne cessent de travailler à ce projet. Ils veulent, ils espèrent par ce biais se rassurer quant à leur position vis à vis du monde. Quelle pose remarquable que d’avoir une jambe dans l’Eglise et l’autre avec l’esprit du monde ! Une ère de complaisance, d’esprit en paix où la vérité ne serait que toute relative… Cette période se vivra, car il faut que toute chose s’accomplisse, mais qui sera l’Eglise, pas ceux qui auront travaillé à cette apostasie.
Dieu ne permettra pas que son Epouse soit soumise à une volonté qui ne soit pas la sienne. Il viendra un jour où elle sera rejetée socialement de tous. Il ne restera qu’un petit nombre, qu’importe, elle sera toujours l’Eglise et, ce sera la pleine mesure de justice :

Nous défendons les valeurs de la démocratie, des valeurs […] universelles. (Zarka)

Depuis quand la démocratie est-elle génératrice de valeurs, elle n’en est nullement la matrice : la liberté, le respect de l’autre, la séparation des pouvoirs, sont des valeurs inhérentes à la dignité de l’homme, donc à la dignité de l’humanité, l’Eglise les a toujours défendues. La démocratie est un mode de gouvernement qui favorise leur exhaussement, est-il le seul ? Elle est actuellement si pervertie, si pernicieuse.
L’urgence est-il de défendre la démocratie ? Ne serait-il pas plus urgent de défendre la liberté de conscience, la notion de personne, de l’être de la personne, ainsi qu’une réelle liberté d’expression si malmenée en Occident par des médias et des intellectuels de convenance tout à la fois orgueilleux et lâches ? :

D'emblée il nous est apparu que la France ne comprenait pas ce qu'elle était en train de vivre. Comme si la réalité lui était incompréhensible ! Pourtant l'islam, dès son origine, est une religion de conquête. Et cet esprit n'a pas disparu. Il prend aujourd'hui la forme de l'islamisme. (Zarka)

Il y a longtemps que l’on sait que la religion musulmane est une religion de conquête, sa symbolique est le sabre. Elle n’a que deux possibilités, soumettre ou se soumettre. ‘L’infidèle’ qui séjourne en terre d’Islam ne peut prétendre à un statut équivalent au musulman.
Lors de l’un de ses voyages en France, Hassan II, au cours d’un entretien, affirma que c’était une erreur d’envisager une possible intégration, à moins que le musulman cesse de l’être :

Ne nous y trompons pas : l’objectif est de passer d’une minorité oppressive à une minorité tyrannique, c’est à dire au stade où celle-ci peut dicter sa loi au plus grand nombre, à la nation tout entière. (Zarka)

L’islam ne se reformera pas de l’intérieur. […] Il existe bien des réformateurs de l’islam, mais ils sont tous exilés en Occident. […] Le travail de réforme ne peut être conduit que par des musulmans. Il faut des hommes, des femmes qui aient le courage de mettre leur vie en jeu pour le savoir et la vérité, […] (Zarka)

J’ignorai qu’il fut possible de dissocier la Vérité du Savoir ! Rechercher et trouver la Vérité, c’est acquérir le savoir. La connaissance ne saurait échapper à l’exigence de la vérité, car la vérité en est sa finalité et, posséder la vérité c’est connaître.

Si l’islam ne peut être réformer de l’intérieur, ce qui semble évident, comment peut-on attendre de réformateurs musulmans qu’ils travaillent de l’extérieur à cette réforme ?

On ne peut attendre des musulmans qu’ils réforment leur religion. C’est un peut demander à des prisonniers de droits communs, à des criminels, de réformer la loi.

Nos trois intellectuels à l’origine de ce manifeste sont très engagés dans un concept idéologique de la laïcité, une laïcité néo-messianique. Leur effort est très louable, il ne peut pourtant être reçu. Il ne nous paraît pas que ce genre d’esprit soit le plus approprié pour aborder un tel problème. Leur démarche sous-tend un principe très autoritaire, comme tout ce que génère une idéologie. Ils sont dans l’espoir, c’est légitime, mais hors de propos.

Le religieux ne peut s’aborder que dans l’espérance.

Il y a un autre aspect qui n’est pas assez développé : l’Etat de droit. Que le musulman ait la liberté de culte, très bien, mais qu’il se soumette sans restriction au droit du pays sur lequel il vit et, qu’il respecte, faute de la comprendre, la culture, la civilisation du peuple qui l’accueille. Il appartient à l’Etat, aux institutions de faire respecter la loi et de veiller à défendre la culture du peuple.
Il est inacceptable que des lycéens de confession musulmane empêchent un professeur d’enseigner tel ou tel auteur, telle matière. La loi doit s’appliquer en tout lieu du territoire.

La France doit rompre radicalement avec une laïcité qui demeure profondément anti-religieuse, profondément idéologique. C’est le gros handicap ! Elle ne pourra décrisper le débat que si elle-même se détend en la matière ; sur ce point, il est urgent qu’elle passe à l’âge adulte. Que le bon sens et le courage triomphent !

Dans cet entretien, ce qui est significatif, c’est qu’il n’est à aucun moment question de la compréhension qu’à l’islam de l’homme.

L’islam reconnaît-il l’homme comme une personne ? Non.
L’islam reconnaît-il la liberté de conscience ? Non.

L’islam considère l’humain comme un individu indissociable de sa communauté et lui interdit d’en sortir.

Voilà ce qui définit une aliénation religieuse, une aliénation de type idéologique : l’humain objet, sujet et non pas malheureusement sujet, roi.

Or, Dieu a voulu l’homme si grand qu’il lui a permis de le rejeter. Voilà la pierre angulaire de la culture occidentale, pour elle, il faut réapprendre à dire : « NON »

En résumé, il est remarquable que seules les religions puissent se parler entre elles. Aidons-les à se rencontrer. Les églises orthodoxes et catholique ont une grâce particulière. Elles seules peuvent mettre la discussion avec le monde musulman dans la perspective du salut. Elles ne doivent pas cesser leur effort, même si le point de rupture est vite atteint.

Dans ce débat, il n’y a pas la place pour les idéologies, ce n’est pas la place des politiques.

Laissons les hommes de prière se parler et qu’eux-mêmes n’oublient pas la part inaliénable qui revient à Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
merove



Messages : 58
Inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 28 Juin 2006, 23:17

[ :|

Allez sur le site: lescatholiques.free.fr, article de madame Abdel Hamid, docteur d'etat en sociologie et histoire des religions, vous aurez une surprise de taille.
Allez aussi sur: sos islam.com, prenez là un bon cordial
salut, merové
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 28 Juin 2006, 23:25

(merove, est-ce possible d'écrire vos textes normalement ? le tout en gras ne rend pas la lecture plus facile... merci, et c'est tout Smile )
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
merove



Messages : 58
Inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Jeu 29 Juin 2006, 16:14

...c'est tout!!!
L'avez-vous après votre biberon ???

charmant
Revenir en haut Aller en bas
Seb



Messages : 1087
Inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Jeu 29 Juin 2006, 21:31

merove a écrit:
...c'est tout!!!
L'avez-vous après votre biberon ???

charmant


Mais en citation, c'est plus sympa ;-)
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Jeu 29 Juin 2006, 21:33

merove a écrit:
...c'est tout!!!
L'avez-vous après votre biberon ???

charmant

euh? j'ai pas compris ?? :oops: :oops: :oops: :oops:
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
merove



Messages : 58
Inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Jeu 29 Juin 2006, 21:42

:P c'est tout, c'est en général l'expression d'un primaire qui quitte un copain un peu fâché; mais peut-être r^vez-vous au biberon d'entant :P :P :P :P
bien à vous, mérové geek geek geek
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Jeu 06 Juil 2006, 11:39

Citation :
Le 5 juillet 1962, à Oran

Alors que Bouteflika insultait de nouveau la France dimanche dernier, sans doute n'est-il pas inutile de rappeler ce qui s'est passé le 5 juillet 1962. Ce jour là à Oran, encore ville française du département d'Algérie, 4 jours après le vote d'indépendance de l'Algérie, la foule musulmane armée, poignards dissimulés sous les voiles des fatmas, arriva en masse des quartiers arabes vers les quartiers européens au petit matin.
Ce fut le déferlement d'une haine raciste sans précédent contre les Blancs, les Européens :

"On égorgea, on tua au revolver ou à la mitraillette, on prit des rues en enfilade, tuant tout ce qui bougeait. On pénétra dans les restaurants, les magasins, les appartements, assassinant les pauvres gens avec des raffinements de cruauté, arrachant des yeux, coupant des membres. On vit même des femmes musulmanes dépecer des vivants avec les dents… Les auxiliaires de l'armée algérienne, les A.T.O., emmenaient les Européens prisonniers par longs cortèges vers le commissariat central où ils étaient battus et tués, ou vers le Petit Lac, ou vers la Ville Nouvelle".

Le général Katz avait donné l'ordre aux 18000 soldats français présents à Oran de rester l'arme au pied, impassibles au génocide atroce perpétré sous leurs yeux contre leurs propres compatriotes…

Après 6 heures de tuerie, on comptait plus de 3000 morts. Certains étaient encore pendus à des crocs de bouchers, d'autres dans les poubelles… Les disparus furent parfois signalés dans les prisons les plus terribles du FLN, les femmes prostituées dans les bars les plus sales d'Alger, torturées, livrées au FLN.

Michel Janva

Source : le Salon Beige, lesalonbeige.blogs.com

Voir aussi :
- http://oran1962.free.fr/sommaire1.htm
- http://www.memopnha.com/oran0762.html
- http://nice.algerianiste.free.fr/pages/5juillet.html

http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=9730

Citation :
Le Mrap, mouvement allié des bouchers racistes du FLN

Le Mouvement « contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples » soutient le pire génocide raciste sur la terre française au cours du 20ème siècle.
J'ai pris connaissance d'un communiqué du Mrap sous forme de « Lettre ouverte à Monsieur Hamlaoui MEKACHERA Ministre délégué aux Anciens Combattants » ( http://www.mrap.asso.fr/interventions/anciens_combattants/view ) pour critiquer une cérémonie à l'Arc de Triomphe, honorant les morts du 5 juillet 1962 ( http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=9730 ).

Mais pour qui se prend le Mrap ? Né dans la filiation du communisme aux 100 millions de morts, ce mouvement flirte désormais avec les néo-fascistes que sont les islamistes. Beau palmarès pour un mouvement antiraciste !

Et voilà qu'il condamne une cérémonie destinée à honorer les victimes du plus grand génocide sur le sol français lors du dernier siècle, à savoir les massacres racistes du 5 juillet 1962 à Oran. Et je ne compte plus tous les soutiens du Mrap aux « indigènes » héritiers du FLN qui n'arrêtent pas de souiller la mémoire de tous les Français, d'origine européenne ou musulmane, qui défendirent leur patrie contre les ordures du FLN.

Mouloud Aounit ose-t-il regarder en face les horreurs de ses amis islamo-communistes ? Les femmes éventrées, leurs enfants poignardés dans leurs ventres, les hommes décapités avec les couilles dans la bouche, les villages razziés par le FLN, les centaines de milliers de harkis et de proches mutilés, violés, égorgés ?

Comme président d'un mouvement antiraciste, a-t-il jamais dénoncé le pire pogrom organisé sur le sol français ? Jamais ! Tout au contraire, il soutient les égorgeurs de jadis, et il ose s'attaquer à ceux qui résistèrent contre l'islamo-fascisme de l'époque, les armes à la main, pour défendre le droit de leur peuple à disposer de lui-même.

Comme petite-fille et fille de « harkis », je pleure aujourd'hui 5 juillet toutes les victimes de la barbarie islamique de l'époque, qu'ils soient d'origine européenne ou non. La Résistance Française, sous l'étiquette OAS ou autre, n'a fait que résister à cette barbarie tout comme d'autres résistants résistèrent au nazisme 20 ans plus tôt. Mais Mouloud Aounit, pourtant d'origine kabyle et dont la famille fut accueillie par la métropole, a choisi le camp des salauds du FLN. C'est son droit, mais qu'il ne parle plus alors d'antiracisme, puisqu'il se fait l'allié du pire crime racisme perpétré sur le sol français au cours du 20ème siècle.

Oui, des centaines de milliers de Français, de toutes confessions, furent victimes de cette barbarie sans nom, violés devant leurs enfants, pendus à des crochets de boucherie, asphyxiés dans des fours, mutilés vivants, écorchés vifs. Voilà les victimes sur lesquelles crache le Mrap, voilà l'horreur absoute par ce mouvement qui n'a plus d'antiraciste que le nom.

Une horreur rare, et pourtant attestée par tous les rapports officiels, tous les documents de médecines légales, toutes ces photos qu'on n'ose montrer aux enfants. Des tortures d'un autre âge, une sauvagerie sans nom, voilà ce que défend aujourd'hui le Mrap sous la conduite de Mouloud Aounit.

Où est l'antiracisme ? Où sont les droits de l'homme ?

Mouloud Aounit qui défile avec des mouvements criant « Mort aux Juifs ! » et appelant à l'extermination d'Israël se souvient-il de tous ces Juifs d'Algérie, dont les familles vivaient là depuis deux millénaires et que la France a délivrés de la dhimmitude ? Eux aussi, plus Algériens que les Arabes, ont vu le couteau sous la gorge : « La valise ou le cercueil ». Mouloud Aounit peut-il se prétendre antisémite alors qu'il se fait l'allié des bourreaux de ces Juifs ? Et des tortionnaires de ses frères de race ? Les couilles dans la bouche, ça ne l'empêche pas de dormir ? Moi si !

Je pourrais en dire autant des Européens de souche, et de tous ces musulmans d'Algérie victime des ordures du FLN aujourd'hui encensés par les révisionnistes communistes et islamiques. Pas étonnant que Mouloud Aounit, allié du PCF et des extrémistes musulmans, se retrouve au milieu de ces salauds racistes ! Où est le Mrap luttant contre l'antisémitisme ? Il est dévoyé en un mouvement servant la soupe aux Frères Musulmans ! D'ailleurs le Mrap n'a jamais condamné les massacres des années 90 en Algérie, commis au nom de l'islam. Ce n'est guère étonnant quand on flirte avec Tariq Ramadan et l'UOIF…

Le Mrap organise une contre-manif ce soir, à l'Arc de Triomphe, avec ses amis islamistes. Mais quand est-ce qu'on mettra hors d'état de nuire ce mouvement résolument anti-français, allié des bouchers du FLN et des pires racistes ? Avant la seconde guerre mondiale, et même après, on a dissous des ligues factieuses pour moins que ça !

Mouloud Aounit, traître à la France, porte sur son visage les stigmates de la haine. Il suffit de regarder ses photos, d'écouter ses éructations, de voir qui il fréquente pour comprendre que ce mec ne défend pas l'amitié entre les peuples, mais plutôt l'animosité raciste entre les peuples. Quand à la France, il la déteste, méprisant ses valeurs de laïcité en demandant l'instauration de la charia dans les écoles et dans les tribunaux.

Le Mrap est un mouvement pro-islamiste, totalitaire, stalinien, donc haineux et discriminatoire. Il nous le prouve une fois de plus, en crachant sur les victimes de ses alliés du FLN.

Je n'ai plus de mots pour dire tout le dégoût que m'inspire ces islamo-fascistes d'un autre âge. Des néonazis font l'apologie d'Hitler, et le Mrap est à ces néonazis ce que l'islamisme est au nazisme. Les uns pendaient les Européens et les patriotes français à des crocs de boucherie dans les banlieues d'Oran et d'Alger, les autres pendaient les Juifs et les résistants aux mêmes crocs dans des camps d'extermination. Si le nombre de victimes fut différent, c'est dû à des contingences historiques, mais le principe de haine est le même, chez les islamistes comme chez les nazis et les communistes. Les attentats islamiques partout dans le monde sont là pour nous rappeler que la bête immonde du racisme et de la haine n'est pas morte. Le Mrap s'en fait l'allié. J'ai honte que mon pays abrite de telles organisations sur son sol au 21ème siècle.

Et maintenant, je vais pleurer, de tristesse et de rage. Quand j'ai vu des images des massacres commis par les islamistes en Algérie dans les années 90, il m'est remonté à la mémoire les images des massacres commis par les amis islamo-communistes du Mrap dans les années 50-60. La même horreur, les mêmes mutilations, les mêmes égorgements, le même sang répandu, les enfants tués dans le ventre de leurs mères. Le Mrap n'a jamais condamné les massacres islamistes en Algérie, normal quand on est l'allié des islamistes. Et pas étonnant que le Mrap, mouvement communiste reconverti à l'islamisme, prenne encore aujourd'hui la défense des bourreaux contre les victimes.

J'ai rarement la haine, mais aujourd'hui je sors de mes gonds et j'ai envie de gifler tous ces alliés du fascisme vert-rouge qui entretiennent la haine entre les peuples en toute impunité.

F.A.

NDLR : la préfecture de police a finalement interdit la manif prévue le 5 juillet à l'Arc de Triomphe, à cause des provocations organisées par les contre-manifestants qui comptaient en découdre physiquement. Une fois de plus, l'Etat français se couche devant le terrorisme du Mrap et de ses alliés.

http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=9733

Attention aux âmes sensibles, ne suivez pas les liens Idea


Dernière édition par le Ven 07 Juil 2006, 18:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Jeu 06 Juil 2006, 11:51

Citation :
Football: récupération politique par les mondialistes

Azouz Begag: "Les enfants scolarisés [sans papier] doivent rester dans notre pays, ils seront les Ribéry et Zidane de demain" (on notera au passage que pour Begag un français de souche converti à l'islam est assimilé de son point de vue un français d'origine immigrée).

Azmaal HYDOO: "si la France se privait de tous ses “Blacks” et autres étrangers, elle ne se qualifierait même pas pour participer à la Coupe du monde…"

Sepp Blatter: "Avec l’équipe de France nous avons quelque chose pour laquelle nous avons lutté, c’est cette intégration, c’est cette lutte contre la discrimination, la lutte contre le racisme"

Jean-Christophe Buchot: "Mais si l'on devait féliciter l'équipe de France de football sur un seul point, ce serait bien sur celui-là : huit ans après, et plus que jamais, l'équipe "blacks, blancs, beurs" reste une parfaite illustration, au grand dam de l'entraîneur espagnol, de l'apport essentiel du métissage interculturel, interethnique et intergénérationnel pour espérer l'emporter dans toutes compétitions mondiales."

L'Humanité: "Ces jeunes qui vibrent pour l’équipe de France et agitent le drapeau tricolore sont les mêmes que ceux qui se sont sentis insultés lorsque Nicolas Sarkozy évoqua les « racailles » et promit le nettoyage au Karcher, ceux qui subissent des contrôles au faciès."

http://voxgalliae.blogspot.com/2006/07/football-rcupration-politique-par-les.html

Citation :
Equipe de France: un choix politique selon Jean-Marie Le Pen

Jean-Marie Le Pen, invité de radio courtoisie, a fait part de son sentiment selon lequel la composition de l'équipe de France de football ne répondait pas seulement à des raisons sportives : elle « ne reflète pas la France telle qu’elle est, j’ai peine à croire qu’il n’existe pas des Français de grande qualité pas forcément issus de l’Outre mer ». Mais, a-t-il ajouté, le sélectionneur Raymond Domenech, qui a dit qu’il était « d’extrême gauche », a « fait ses choix selon ses opinions politiques ».

http://voxgalliae.blogspot.com/2006/07/equipe-de-france-un-choix-politique.html

Note pour les nouveaux, je suis plutôt pro-MPF que FN.

Donc pas la peine de me tomber dessus...


Dernière édition par le Jeu 06 Juil 2006, 12:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Jeu 06 Juil 2006, 11:55

Comme la dernière fois, hélas, ils rêvent...

Comme ils auraient aimé que ce soit comme cela dans les banlieux...

Et c'est vrai que l'immigration a bien marché pour les Vietnamiens, les chinois, les slaves, les sud-américains qui, très vite, ne sont plus qualifiés de population d'origine étrangère...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Jeu 06 Juil 2006, 12:00

Ils sont surtout aveugles :|
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Jeu 06 Juil 2006, 12:07

Voilà le réel :

Citation :
France-Portugal : scènes de liesse...

La police a procédé à 15 interpellations à Marseille. Une heure après la rencontre, des incidents ont éclaté entre plusieurs groupes de casseurs, qui ont jeté bouteilles et canettes de bière, et les forces de l'ordre. 2 vitrines de boutiques de la rue de Rome, dans le même centre-ville, ont été brisées. De son côté, la Régie des transports marseillais a subi des dégradations sur plusieurs de ses bus et rames de métro. Le service de nuit a dû être stoppé à 0h15.

A Lyon, les pompiers ont secouru une vingtaine de personnes blessées par des violences. Des voitures incendiées étaient signalées dans les IIIe et VIIIe arrondissements de Lyon, ainsi qu'à Villeurbanne. Dès la fin de la rencontre, des incidents se sont produits aux abords de la place Bellecour. Une centaine de jeunes répartis en plusieurs groupes ont bousculé et marché sur des voitures arrêtées par la foule, alors que des bouteilles et des poubelles étaient jetées.
Des gens dans leurs voitures ont été choqués et de nombreux vols dans des véhicules ont été signalés.

A Paris, près du stade Charléty, où le match était retransmis sur écran géant, une personne a été blessée à l'arme blanche. "Une quinzaine de bagarres" entre groupes de jeunes ont été "identifiées" et une "quinzaine de personnes ont été évacuées pour des tirs de fumigènes". D'autres incidents ont éclaté sur les Champs-Elysées. Des groupes de jeunes isolés ont jeté des bouteilles et d'autres projectiles sur les forces de l'ordre qui ont répliqué en chargeant et en utilisant des gaz lacrymogènes. Une vitrine a été brisée dans le haut des Champs-Elysées. Au total, 189 personnes ont été arrêtées, principalement pour vols, violences, dégradations et ivresse publique. Cent-dix-sept ont été placées en garde à vue.

La banlieue n'était pas en reste puisqu'une série d'incidents ont eu lieu dans l'Essonne. Sur tout le département, les sapeurs-pompiers sont intervenus pour éteindre une quarantaine de feux de poubelles et 15 voitures incendiées. A La Grande Borne de Grigny, 2 policiers ont été légèrement blessés par un tir de feux d'artifice et à Etampes la police a été visée par des cailloux et des cocktails molotov sans qu'il y ait d'interpellations. A Evry, une voiture a été retournée et des abris-bus vandalisés sur le boulevard des Coquibus. A Corbeil-Essonnes, 2 individus ont été interpellés après un caillassage de la police municipale et un autre parce qu'il conduisait ivre. A Draveil, 5 personnes ont été interpellées à la suite de dégradations et de jets de cailloux sur la police.

A Grenoble, 12 personnes ont été interpellées, en grande partie pour avoir jeté des canettes sur des policiers. Des feux de poubelles ont également été répertoriés et une voiture a failli être incendiée. 14 personnes ont été légèrement blessées dans des bagarres.

A Dijon, une quinzaine de personnes ont été arrêtées pour des faits similaires. A Montpellier, un jeune homme de 24 ans a été tué d'un coup de couteau à la gorge. 11 jeunes d'une vingtaine d'années ont été interpellés alors qu'ils tentaient de prendre la fuite.

A dimanche.

Michel Janva

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/franceportugal_.html

A ajouter : un mort station Opera :

http://fr.news.yahoo.com/06072006/202/mondial-liesse-en-france-endeuillee-par-la-chute-d-un.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Jeu 06 Juil 2006, 12:11

Citation :
Communiqué de Bernard Antony

Communiqué de Bernard Antony, président de l'AGRIF du 4 juillet 2006

Bernard Antony se réjouit que l’on ait mis loyalement en avant au Front National, sa proximité avec deux membres nouvellement désignés au Bureau Politique et qui ont toute sa confiance : son ancienne collaboratrice et amie de toujours Marie-Christine Boutonnet et Wallerand de Saint-Just* son ami, son avocat, qu’il a par ailleurs fait élire vice-président de l’Agrif. Il sait que ce dernier défendra avec vigueur au sein du Bureau Politique le respect des valeurs fondamentales de la culture de vie et de l’identité chrétienne de la France et que pas plus que lui, il ne transigera sur cela.

http://voxgalliae.blogspot.com/2006/07/communiqu-de-bernard-antony.html

* : également vice-président de Chrétienté-Solidarité.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Jeu 06 Juil 2006, 12:27

Citation :
Une manif de plus

On passe son temps comme on peut. Ce dimanche 2 Juillet, je me suis donc rendu à la manif « contre les crimes d’Israël et sa fameuse " pluie d'été" ».

Donc : "E-TAT d'ISRAEL, E- TAT CRIMINEL"....ça, je l'avais déjà deviné. Ainsi que « SIO-NISTE ASSASSIN ».

Départ de la manif place du Châtelet : au troisième étage d'un immeuble autour de la place, un couple de quadragénaires, voire quinqua, avait disposé une sono : HAMAS ASSASSIN HAMAS ASSASSIN !!!! entrecoupé de ce magnifique chant qu'est la TIKVA .... Very Happy Very Happy Very Happy ( je dois dire que ce chant suscite en moibeaucoup plus d'émotion que notre Marseillaise. Ne tirez pas trop vite de conclusions. La chanson kabyle « A Vava Inouva» du chanteur kabyle Idir - années 1970 - me fait le même effet).

Donc HAMAS ASSASSIN et la TIKVA planant en départ de manif au dessus d'une foule excitée....Ambiance !

Arrivés près du Louvre, une femme connue, Olivia Zémor, harangue SA foule à l'aide d’une sono : " le peuple Israélien qui se prend pour le peuple élu....."(je sens en moi monter une grande fierté, j'avais oublié ma supériorité divine) " SIONISTE ASSASSIN » répond la foule.

Puis je filme ce passage dont il me manque le début et dont je vous retranscrits le texte (presque intégral puisque certaines phrases restent inaudibles) : un homme en sono motorisée entame ce discours (télécharger la vidéo):

Qui est Arno Klarsfeld ? C’est un policier, c’est un policier Israélien [??]…non pour faire (huées de la foule...assassin, assassin) ( l’ orateur reprend) ….assassin, assassin….d’avoir fait son service militaire en Israël , non pas pour défendre un pays qu’aucun état de la région n’a les moyens d’attaquer, mais dans les rangs des gardes frontières, cette police dont la mission unique est de maltraiter et de pourchasser la population palestinienne. Arno Klarsfeld (huées de la foule...assassin, assassin) a d‘ailleurs exercé ses talents à Bethléem dans les territoires palestiniens occupés.

Et c’est ce même mercenaire celui qui disait au check point quel jeune palestinien avait le droit de passer et quel autre était embarqué, ce même mercenaire qui va dire ici en France quel enfant émigré sera autorisé à rester et quel autre sera expulsé (la foule scande « Klarsfeld assassin »)….On croit rêver…


Et l'aveu se poursuit

La politique du gouvernement français vis à vis de la Palestine fait partie d’une offensive [ ???….] pour éprouver les peuples du monde entier en prostituant le langage avec des mots comme laïcité, démocratie, lutte contre le fanatisme.

Cette offensive est utilisée en premier lieu contre les peuples arabes, ou les peuples de la sphère musulmane et finalement contre les peuples ( les pauvres ?) du monde entier, en commençant[…] ici en France aux populations issues de l’immigration[… ??? ]….à tous ceux qui souffrent d’un ordre social injuste. Il y a déjà quelque temps un militant du proche orient nous déclarait que les palestiniens par leur résistance,[étaient un ?.] rempart de l’humanité contre la barbarie.

Que venait faire Arno Klarsfeld dans cette galère ?

Mais le message est clair : A travers l'exemple d'Arno Klarsfeld, tout soldat israélien, donc tout citoyen israélien est un assassin. Les terroristes (disons « des combattants » pour faire propre) sont des remparts contre la barbarie.

J'ai cherché en vain une quelconque affiche dénonçant le meurtre d'un citoyen israélien et l'enlèvement d'un soldat.

Ayant eu l'occasion de discuter avec une manifestante, lui faisant part de mon étonnement de cette dénonciation à sens unique. Elle me répondit que le citoyen assassiné était un colon et que les colons tuaient plusieurs dizaines de palestiniens par jour, que le soldat n'avait que ce qu'il méritait dans une situation de guerre.

Je n'ai pas osé lui répondre que la guerre était vraiment une saloperie et que les palestiniens n'avaient que ce qui pouvait les attendre dans la même situation. Surtout quand l'adversaire était le plus fort.

Et puis, je pensais que tout ces gens étaient vraiment des cons : Leurs manifestations encourageaient les actions terroristes contre Israël qui, immanquablement, répondait alors violemment, semant son lot de malheur sur une population qui faisait les frais d'avoir écouté ces conseilleurs mais pas payeurs.

Ces gens qui « implicitement » (le mot est à la mode) encourageaient le terrorisme mais qui n'étaient jamais ni privés de courant le soir après leurs manifs, ni bombardés de près ou de loin lors d'actions d'éradications de chef terroriste….toujours cette même population qui aurait soutenu à l’époque les khmers rouges et applaudi leur entrée au Cambodge.

Je croise un petit attroupement : il s’agit d’un jeune garçon, un peu «fashion victim» qui paraît avoir atterri dans la manif. Il semble éberlué d’entendre le pays qu’il aime être traité de criminel. Eberlué et scandalisé et qui a voulu le faire savoir. « Vous ne pouvez pas dire cela !! » « Vous êtes trompés par les médias » .

« Mon D.ieu » me dis-je… « un poussin qui vient de naître ».

Il tente d’argumenter comme nous l’avons tous fait en notre temps et comme cela nous arrive encore peut-être dans des situations plus « sereines ».

« je passe tous mes étés en Israël, je connais ce pays et il n’est pas celui que vous décrivez ». Il ose même affirmer à ses opposants « d’ailleurs je vais aller faire mon service là-bas »…. !!! Je regarde autour de moi un peu affolé. Un manifestant lui propose gentiment (écrit sans ironie) de quitter les lieux.

Je le prends à part et lui dis tout aussi gentiment que, s’il comptait s’engager dans l’armée israélienne, il devait s’attendre à bien pire et maîtriser un peu plus son sens de l’indignation.

Je peux témoigner qu’il est reparti vivant.

Francis © Primo Europe, 3 Juillet 2006

http://www.primo-europe.org/selection.php?numdoc=Ac-93564494
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Jeu 06 Juil 2006, 23:47

Citation :
Plusieurs milliers de familles sans-papiers seront régularisées

PARIS (Reuters) - Plusieurs milliers de familles immigrées dont les enfants sont scolarisés en France seront régularisées, annonce la préfecture de police de Paris.

Le ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy, avait évoqué dans un premier temps la possibilité de délivrer un titre de séjour à près de 1.200 familles menacées d'expulsion après la fin de la période scolaire.

Une nouvelle circulaire du 13 juin dernier définit toutefois des critères susceptibles de bénéficier à un plus grand nombre de parents d'enfants admis à l'école en France.

"L'actuelle circulaire, elle, concerne les familles. Nous savons que nous allons régulariser plusieurs milliers d'entre elles", explique Yannick Blanc, directeur de la police générale à la préfecture de police, dans le Monde daté du 7 juillet.

"A Paris, nous avions recensé 120 familles en attente de reconduite. Or nous avons déjà fixé 2.300 rendez-vous, et ce n'est pas terminé", ajoute-t-il.

Le président du Front national, Jean-Marie Le Pen, a estimé qu'en permettant "à des milliers d'illégaux de jouer à chat perché avec les lois de la République, Nicolas Sarkozy finit de jeter le masque".

"Le directeur général de la police, à la préfecture de police de Paris, a plus de courage que le ministre de l'Intérieur. Il ose en effet avouer publiquement que le ministère de l'Intérieur s'apprête à régulariser des milliers de clandestins", écrit-il dans un communiqué.

Nicolas Sarkozy a affirmé à maintes reprises qu'il n'y aurait pas de régularisation massive mais un examen "au cas par cas" des familles des enfants les plus intégrés.

Les associations de soutien estiment cependant que le ministre de l'Intérieur s'est lui-même mis dans la situation de devoir régulariser beaucoup plus de familles que prévu, notamment sous la pression de l'opinion publique.

Elles demeurent toutefois prudentes sur les intentions affichées par les autorités, qui ont assuré qu'il n'y aurait pas d'expulsions pendant l'été.

Les familles ont en effet jusqu'au 13 août pour déposer leurs demandes de régularisation.

Les mesures de clémence annoncées par Nicolas Sarkozy n'ont pas empêché la reprise des expulsions par vols groupés.

Dans la soirée, le ministère de l'Intérieur a annoncé la reconduite à Bucarest, par un vol charter, de 76 Roumains sous le coup d'un arrêté d'expulsion du territoire.

Un avion a quitté l'aéroport parisien de Roissy jeudi matin avec 60 Roumains à bord. L'appareil a ensuite fait escale à Tarbes pour permettre à 16 autres Roumains d'embarquer.

"A 15h00, les 76 reconduits ont été confiés aux autorités roumaines. Ce vol groupé s'est déroulé sans incident", a précisé le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

http://fr.news.yahoo.com/06072006/290/plusieurs-milliers-de-familles-sans-papiers-seront-regularisees.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Jeu 06 Juil 2006, 23:53

Citation :
Des Anglicans ne veulent plus de St Georges

Une faction du clergé anglican britannique a trouvé un nouveau cheval de bataille : destituer Saint Georges comme patron de l'Angleterre. The Times :

Certains curés actuels [...] évitent de célévrer sa fête parce qu'ils n'aiment pas l'association d'idée avec la violence des croisades contre le monde islamique.

Pauvre Georges ! Mort martyr en 303, trois siècles avant l'Hégire, et déjà coupable d'islamophobie !

David Stancliffe, évêque de Salisbury, a déclaré : "Il y a une époque où l'image de Saint Georges, associée à un caractère belliqueux, était utile, en particulier lors de notre passé impérial. Mais je pense que cela a changé et maintenant nous voulons honorer la sainteté."

Les partisans d'un changement proposent Saint Alban comme successeur.

[Le curé de St Matthew's, Westminster, à l'origine de la proposition] a ajouté : "Nous ne sommes pas du tout sûrs que Georges ait même existé... mais nous sommes certains que St Alban est un personnage réel. De plus, il a vécu dans ce pays."

Drôle de mélange, dans cette proposition, de faiblesse vis-à-vis de l'Islam, et d'une "préférence nationale" incongrue. Mais Saint Georges se consolera : le clergé anglican qui le soupçonne de n'avoir pas existé n'est souvent plus très sûr non plus de l'historicité de la Résurrection - le serviteur n'est pas plus grand que le Maître !

Henri Védas (via Bafweb)

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/07/des_anglicans_n.html

spiderman spiderman spiderman
Revenir en haut Aller en bas
Seb



Messages : 1087
Inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 07 Juil 2006, 00:03

En même temps il n'y a pas que l'Islam comme danger, un fou est remonter dans les devant de la scène en balancant 2 bombes a 600Km d'une cote Japonaise.


Pitain si on fesait le tour des mencaces potentiel et beinh pitain on est dans la merde jusqu'au cheveux Mr. Green .



Y'a pas a chier, j'aimerais connaitre son coiffeur et voir s'il a eu réelement sont diplome.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 07 Juil 2006, 00:22

Les infos sont sur le fil iran...

;)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 07 Juil 2006, 07:29

Seb a écrit:




Y'a pas a chier, j'aimerais connaitre son coiffeur et voir s'il a eu réelement sont diplome.

Et son général, à gauche, il en a des décorations... Il y en a partout !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 07 Juil 2006, 11:43

Very Happy

C'est à ca qu'on reconnaît les Rouges, à la masse de quincaillerie qu'ils se trimballent Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 07 Juil 2006, 14:55

Citation :
Le Grand Cirque !

C’est le “Grand Cirque” dans une France où tout est “droit” et jamais “devoir”. André Dufour en profite pour répondre à José Melchor Gonzales*, Rauni Brauman et quelques autres.

http://www.libertyvox.com/article.php?id=201

* : réponse à l'article "L'étoile rose", également publié sur LV Idea
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 07 Juil 2006, 14:59

Citation :
Les entrevues de RocKIK.com

La dernière de la saison... de retour le 14 août !
Une larme à l'œil parce que c'est la dernière de la saison ?

Eh bien non ! Réjouissez-vous plutôt ! Et je vais vous en donner LA PREUVE ULTIME :

Un grand total de 18 entrevues avec Anne-Marie Delcambre qui totalisent attention… 25839 téléchargements. Mais ENCORE MIEUX, il faut ajouter à ceci les statistiques de LibertyVox qui sont en quelque sorte un site miroir pour les entrevues d'Anne-Marie Delcambre et Super Résistant entre autres. Mais ENCORE ENCORE MIEUX, le nombre de personnes (plutôt incalculable vous en conviendrez, mais certain) qu'il faut ajouter dû au gens qui se partagent les MP3, se les envoient et aussi ceux qui écoutent les entrevues plusieurs dans une même pièce.

DONC, si on fait une grossière estimation, corrigez-moi si je me trompe, nous pouvons donc évaluer à un minimum de 50 000 personnes qui ont reçu un savoir n'ayant pas de prix de la part d'Anne-Marie Delcambre.

La BOMBE a PARLÉ, c'est maintenant un FAIT ACCOMPLI, qu'on le veuille ou non ! Les racines sont maintenant bien prises, il ne reste qu'à faire pousser tout le reste, alors, continuons à botter des culs !

Maintenant passons à cette fameuse dernière !

Anne-Marie Delcambre, The Bomba :
Vendredi 30 juin
http://www.rockik.com/fr/getfile.php?id=&Nom=Entrevue_AnneMarieDelcambre_060630&Redirect=2

St-Jean :
Vendredi 30 juin
http://www.rockik.com/fr/getfile.php?id=&Nom=Entrevue_SaintJean_060630&Redirect=2

Je tiens à remercier tout le monde au nom de toute l'équipe RocKIK.com. Nous sommes fiers d'être à vos cotés afin de mettre un peu de liberté dans un discours qui ne cesse de plus en plus d'être limité. Soyez fier et passez le mot, c'est à votre tour maintenant d'en donner, parlez de Rockik, nous serons de retour vers les 14 août !

Entre-temps, n'hésitez pas à venir jaser au salon WakeUp ou Hard Sports, à partir de notre site, RocKIK.com.

Salutations distinguées à tous,

Jonathan « de retour le 14 août plus en forme que jamais » Bouchard

http://www.rockik.com/fr/index.php?id=

http://www.libertyvox.com/
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 07 Juil 2006, 17:16

Citation :
Ségolène Royal au pas de charge en Gironde


BORDEAUX (AFP) - Ségolène Royal, candidate à la candidature socialiste pour la présidentielle 2007, a sillonné jeudi au pas de charge la Gironde, dénonçant lors d'une réunion publique "le système de production de délinquance de masse" laissé par la droite.

Devant plus de 1.000 sympathisants réunis à Martignas-sur-Jalle, dans la banlieue bordelaise, Mme Royal a affirmé que "le tour de force de la droite, c'est de nous laisser un système de production de la délinquance de masse"


"Il y a deux fois plus de voitures brûlées cette année que l'année dernière, il y a 20% d'augmentation des agressions sur les personnes, il y a une surpopulation carcérale et à la sortie deux personnes sur trois qui sortent de prison récidivent", a-t-elle ajouté.

Elle a une nouvelle fois évoqué des alternatives à la prison pour les mineurs, "y compris avec des chantiers encadrés par des pompiers, des gendarmes et des militaires". Pour Mme Royal, "la gauche devra reprendre à zéro l'ensemble de la question de la sécurité".

Elle a par ailleurs dénoncé le concept "d'immigration choisie", estimant "qu'on avait assez pillé nos anciennes colonies". "Aujourd'hui, on irait piller leur matière grise et choisir les immigrés qui nous intéressent", s'est-elle insurgée.

Suite : http://fr.news.yahoo.com/06072006/202/segolene-royal-au-pas-de-charge-en-gironde.html

Shocked Shocked Shocked What a Face

Là il faut appeler un médecin, et de toute urgence !!!
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 07 Juil 2006, 18:10

Le bloc-notes d'Ivan Rioufol :

Citation :
Israël : leçons incorrectes

irioufol@lefigaro. fr . Publié le 07 juillet 2006

Israël est indéfendable, forcément : ce pays contredit le bien-pensisme antiraciste, longtemps soutenu d’ailleurs par nombre d’intellectuels juifs. Aux éloges du cosmopolitisme, du déracinement et du métissage culturel, les Israéliens répondent qu’une nation, même multiethnique, doit savoir exiger de ses membres une commune identité. Ils disent qu’un État souverain est libre de choisir ses immigrés. À bon entendeur.

Ces leçons incorrectes sont une provocation pour le discours dominant qui, en France, incite à la culpabilisation, au relativisme, à l’accommodement. Elles expliquent les effarements politico-médiatiques face aux réactions de défense de l’État hébreu. Son intransigeance devant les provocations du Hamas n’est qu’un épisode de cette incompréhension.

La brutalité de la riposte à l’enlèvement, par un commando terroriste, du soldat Gilad Shalit, 19 ans, est critiquable. Arrêter des élus du Hamas est faire peu de cas de leur légitimité démocratique. Lundi, Philippe Douste-Blazy a suggéré « la retenue ». Reste qu’Israël est le seul pays au monde dont l’existence est contestée, Coran à l’appui. Où sont, là, les appels à la décence ? Les belles âmes s’agacent de voir ce peuple – « le plus surprenant de la planète », dit Ivan Levaï (Israël,mon amour, Seuil) – résister à un djihad qui a juré sa perte dès 1947. L’Europe angélique, confrontée au même obscurantisme qui gagne certains nouveaux venus, préfère apaisements et ronds de jambes. Ce faisant, l’insoumission israélienne révèle la tentation capitularde de l’Occident.

Eliad Moreh Rosenberg a été victime d’un attentat, le 31 juillet 2002 (9 morts, 90 blessés), à l’université de Jérusalem. Elle m’expliquait récemment : « Je ne trouve pas normal qu’on veuille m’assassiner et qu’il n’y ait pas de place dans l’opinion pour la souffrance israélienne. À travers nous, c’est le monde libre qui est pris pour cible par l’islamisme. Il ne faut pas chercher à le justifier. Il faut le reconnaître, le nommer, le combattre. »

Voilà ce que n’aiment pas entendre les vigiles de l’Empire du Bien, qui trouvent plus d’excuses au nazislamisme du Hamas qu’à la démocratie juive assiégée. Ils se refusent à admettre la conclusion à laquelle l’État hébreu est arrivé, d’une impossible cohabitation avec l’islam extrémiste. Là-bas, le divorce est acquis : le prix à payer pour que la plus vieille des nations puisse vivre encore. Prétention indéfendable ?

Fiertés retrouvées

En réalité, les gens n’écoutent plus les laborantins du grand brassage, leur haine des origines et du « Français de souche ». Ce sont les Français qui, en refusant l’Homme européen promis par le référendum du 29 mai 2005, ont réhabilité la Nation, après laquelle courent depuis les politiques. Ce sont les Allemands qui, à l’occasion de la Coupe du monde, ont redécouvert l’expression patriotique (un drapeau au balcon d’une maison sur dix, selon La Croix). Jamais la fierté nationale ne s’est, partout, autant exprimée que ces derniers jours.

Pas plus que les Israéliens, les peuples d’Europe n’ont envie de disparaître sous une mondialisation indifférente aux cultures d’accueil. Il suffit d’observer l’attachement que portent les régions à leurs coutumes, les pays à leurs spécificités. Et si la menace existe d’une déculturation de la France, voire d’une créolisation de sa langue, nombre de professeurs et de parents s’affolent enfin de ce désastre, rendu possible par mépris des héritages.

Les déchirements entre Palestiniens et Israéliens dépassent leurs querelles. De semblables fractures se voient ailleurs. Au Darfour, des milices arabomusulmanes massacrent par milliers. En Turquie, les chrétiens sont des cibles (encore un prêtre agressé cette semaine). En Algérie, Bouteflika ne cesse ses accusations contre la colonisation, jugée dimanche « une des formes les plus barbares de l’histoire ».Pas un mot pour les centaines de civils français tués à Oran par le djihad du FLN, le 5 juillet 1962.

Et les attentats islamistes de Londres, il y a un an, ont confirmé le fossé entre deux mondes. Selon un récent sondage britannique ICM, 40 % des musulmans vivant en Grande-Bretagne souhaiteraient l’application de la charia dans certaines parties du pays, tandis que 32 % estimeraient que les musulmans doivent s’engager pour mettre fin à la civilisation occidentale. Une possible séparation serait-elle en train de s’installer dans les esprits, en Europe aussi ?

Immigration choisie ?

Naturellement, les faussaires s’empressent de dédramatiser : l’euphorie française aux victoires black, blanc, beur illustrerait l’intégration des minorités visibles, tandis que le succès des parrainages citoyens d’enfants de sans-papiers prouverait l’adhésion à une France multiculturelle. Ces illusionnistes omettent de signaler les violences qui émaillent chaque victoire des Bleus. Ils trouvent sans objet les craintes soulevées par les repliements de communautés indifférentes à leur hôte.

Dans un sondage de l’institut YouGov réalisé en Grande- Bretagne et publié mercredi, 75 % des Britanniques interrogés estiment que trop d’immigrés viennent dans leur pays. 55 % jugent que la situation s’est aggravée car « quelque chose de la culture traditionnelle a disparu ». Ces inquiétudes sont de celles que nos pouvoirs publics feraient bien d’écouter. En attendant, le gouvernement s’apprête à régulariser « plusieurs milliers » de sans-papiers, au lieu des 2 500 annoncés. Immigration choisie, vraiment ?

Reconstruire les Tuileries

Signe de l’intérêt des Français à leur histoire : l’audience que recueille le projet, avancé, de reconstruction (par souscription nationale et mécénat) des Tuileries, incendiées sous la Commune, en mai 1871 (voir le site www.tuileries.org).

http://www.lefigaro.fr/debats/20060707.WWW000000253_israel_lecons_incorrectes.html

Excellent Ivan Rioufol...
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 07 Juil 2006, 18:46

Citation :
Philippe de Villiers se reconnaît dans l'équipe de France

Philippe de Villiers avoue qu'il s'est reconnu dans une équipe de France "Bleu, blanc, rouge".
"La France n'est pas une couleur de peau", a-t-il expliqué. "Le problème de l'immigration est culturel. Quand Thuram a dit 'je suis Français, je suis Guadeloupéen', il n'y a rien à dire d'autre."
"Jamais on n'a vu autant de drapeaux tricolores depuis la libération. Jamais on n'a entendu des marseillaises spontanées. Jamais on n'a entendu des cris de jeunes "vive la France".

http://voxgalliae.blogspot.com/2006/07/philippe-de-villiers-se-reconnat-dans.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 07 Juil 2006, 19:25

Citation :
Echec d'un projet d'attentat dans les tunnels de New York, selon les autorités

WASHINGTON (AP) - Les autorités ont déjoué un projet d'attentat fomenté par des étrangers contre des tunnels de New York, ont affirmé vendredi des responsables américains.

Des agents du FBI surveillant sur Internet les forums de discussion fréquentés par des extrémistes ont été informés au cours des derniers mois de cette conspiration destinées à frapper l'économie de la ville en détruisant des réseaux de transports cruciaux, selon l'une de ces sources.

Le projet d'attentat a été évoqué d'abord dans l'édition de vendredi du "New York Daily News", alors que l'on commémorait à Londres le premier anniversaire des attentats-suicide qui avaient tué 52 personnes plus les kamikazes. Selon un responsable américain, les préparatifs n'étaient pas très avancé.

D'après le "Daily News", les conspirateurs voulaient faire exploser le Holland Tunnel, un passage sous l'Hudson qui relie Manhattan au New Jersey afin d'inonder le quartier financier de New York, pourtant situé au-dessus du niveau du fleuve, mais un responsable gouvernemental a démenti cette allégation.

"Pour l'heure, nous n'avons aucun indice de menace imminente sur les transports new-yorkais ou ailleurs aux Etats-Unis", a affirmé Richard Kolko, agent spécial de la police fédérale à Washington, dans un communiqué reçu par l'Associated Press Radio.

A la demande des Etats-Unis, les autorités libanaises ont arrêté l'un des terroristes présumés, qui se nommerait Amir Andalousli, d'après une autre source ayant elle aussi requis l'anonymat. Un haut responsable libanais de la sécurité a déclaré que le suspect avait été interpellé il y a un mois, que son vrai nom était Assem Hammoud, qu'il était originaire de Beyrouth et avait avoué participer au projet d'attentat. "C'est un membre d'Al-Qaïda", a ajouté cette source.

L'ambassade américaine dans la capitale libanaise a déclaré être informée mais n'a rien voulu livrer de plus.

Le mois dernier, les autorités américaines avaient annoncé l'arrestation à Miami et Atlanta de sept hommes préparant des attentats contre la tour Sears de Chicago, le plus haut gratte-ciel du pays, et des bâtiments fédéraux, mais le groupe paraissait plus motivé qu'efficace. AP

http://fr.news.yahoo.com/07072006/5/echec-d-un-projet-d-attentat-dans-les-tunnels-de.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 07 Juil 2006, 21:32

Commémoration des massacrés d'Oran, suite :

Citation :
5 juillet, nouvelle forfaiture au nom des enfants du général


Beaucoup d'entre vous m'ont demandé un compte rendu. Préalablement, je remercie tous ceux qui depuis hier soir m'adressent des messages en m'assurant de leur compassion et de leur amitié pour "la tristesse" qui doit être la mienne suite à l'interdiction de déposer une gerbe à l'Arc de Triomphe.

Il s'agissait d'honorer quelques centaines à 3000 (source État Major en 1962) compatriotes disparus dans les conditions atroces que l'on sait. Il s'est agi d'un véritable nettoyage ethnique destiné à conduire à la fuite ceux des Pieds noirs qui auraient voulu demeurer en Algérie. Fait aggravant, la France, encore sur place et non contrainte, entrait dans l'Histoire comme le pays ayant donné l'ordre à son Armée de ne pas sortir des casernes pour protéger ses ressortissants! Un général, le dénommé, KATZ salissait son uniforme en se retranchant derrière l'ordre donné par un autre général, Président.

Oui j'ai été abattu, mais pas longtemps. Car le mépris de ce Gouvernement pour notre Communauté (comme jamais depuis 1962) me renforce à chaque fois (Comment aller plus loin que "j'irais cracher sur vos tombes?").

Mais surtout parce que ma déception n'est rien au regard des familles des victimes, victimes elles mêmes d'une triple peine :

- perte de l'être cher,
- non connaissance des conditions exactes et du martyr enduré (que ne dit on pas, à juste raison, quand une personne disparaît en France, avec soupçon de crime, quant aux parents qui "ne peuvent faire leur deuil"),
- perte de la terre natale qui retient quelque part les pauvres restes de l'être aimé.

Pardon! à vous familles de n'avoir pas réussi ce simple hommage auxquels ont droit tous les Français victimes de drames collectifs.

Mais Messieurs SARKOZY et MEKACHERA sont impitoyables pour les Français d'Algérie et ont pour la première fois interdit un dépôt de gerbe, ce que même les Nazis n'avaient jamais imposé.

Il me faut revenir sur l'historique de cette opération.

Association représentative d'Oranais et d'Oraniens, nous avons obtenu du Comité de la Flamme (courrier du 5 juin) de pouvoir déposer une gerbe le 5 juillet et de raviver la Flamme en souvenir de ces victimes à Oran.

Nous avons informé les associations de Français d'Algérie comme les associations patriotiques.

La plupart de celles qui disposent d'un site ont repris notre communiqué. Parmi elles, parmi trente peut-être, une association qui représente d'anciens résistants à l'abandon de l'Algérie française.

Le MRAP et son président, Mouloud AOUNIT, la Ligue des Droits de l'Homme (nous ne sommes pas des Hommes pour elle) et le journal l'Humanité, à travers une de ses journalistes, Madame MOUSSAOUI, membre du PC, ont monté un véritable campagne de désinformation, prétextant que l'OAS téléguidait notre opération!

Il était clair qu'il s'agissait en réalité de continuer à cacher le véritable génocide qu'ont subi les Français d'Algérie et pas seulement ce 5 juillet (pensons à nos disparus et victimes, y compris après le 19 mars, aux Harkis après l'Indépendance ). Génocide programmé dès 1954 par le FLN ami de Monsieur Mouloud AOUNIT et de Madame MOUSSAOUI.

Mardi 4 juillet, Monsieur Henri d'ABZA, Chef de cabinet du Préfet de Paris, sous les ordres de Monsieur SARKOZY, m'informait vers 19 h que je recevrais le lendemain une notification d'interdiction pour la cérémonie de la Flamme. Il m'indiquait clairement qu'il risquait d'y avoir des troubles à l'Ordre public en provenance de ces organisations, dont nous avions pu juger des menaces dans l'Humanité et dans la lettre adressée par M AOUNIT au ministre. La notification me parviendrait le mercredi 5 juillet au matin, au siège de l'association ou à mes bureaux.

Mardi 4 juillet, vers 21 H, Monsieur le Général de Corps d'Armée Jean COMBETTE, Président du Comité de la Flamme, me contactait pour m'indiquer que Monsieur Gilles de La CAUSSADE, Chef de Cabinet de Monsieur MEKACHERA, l'avait informé que "notre" Ministre interdisait la cérémonie, mais cette fois comme à deux autres associations (d'Anciens combattants) qui devaient raviver la Flamme avec les Anciens du Lycée Lamoricière d'Oran. "Il s'agissait donc d'un simple report dû essentiellement au match de foot " (même s'il était sous-entendu que les "Services de Renseignements" avaient vent d'une possible et virulente contre manifestation. Il m'était confirmé qu'une notification me parviendrait le mercredi 5 juillet au matin.

Je prenais contact dès mardi soir, puis mercredi matin avec un avocat afin d'envisager un recours auprès du Tribunal administratif, dès que je serais en possession de la notification.

Je m'attendais à recevoir au petit matin ou à mes bureaux une estafette. N'ayant rien reçu, je ne décommandais pas la manifestation, ce qu'il m'aurait été, de toute façon, impossible de réaliser en une journée (contacts courriers). En l'attente, mon épouse ne quittait le siège de l'association que vers 14 h, et sans qu'aucun courrier ne nous soit parvenu.

Aussi, ayant un faible espoir (deux correspondants ayant vérifié l'interdiction par un appel à la Préfecture), je me présentais à 17h30 au PC (dit familièrement Bunker) du Général COMBETTE, après avoir non seulement passé un barrage apparemment léger de CRS (encore que tous les accès à la place étaient "pourvus" de cars et de CRS sur équipés), mais aussi constaté qu'un grand nombre de militaires, pris sur le contingent Vigipirate, étaient littéralement "cachés" dans le souterrain, empêchant tout coup de force si cela nous avait tenté.

Le général était en conversation avec le fils du Commissaire GAVOURY (responsable d'une lutte sans merci anti OAS, il fut exécuté par celle-ci). Ce dernier lui mettait sous le nez sa carte de "pupille de la nation" en disant à peu près: "Demandez au gens de l'association s'ils ont ce type de carte". Après m'être présenté, comme le président de l'association, j'expliquais à ce Monsieur que nous avions dans nos rangs de Français d'Algérie non seulement des quantités de porteurs de cartes d'enfants de "Morts pour la France", mais aussi de nombreuses décorations, y compris Légion d'Honneur, Croix de guerre, Valeur militaire, etc. Mais il préféra s'en aller. Dommage! Car même si j'étais dans le camp opposé et ai autant de griefs à son égard, je respecte ce Monsieur. Je peux comprendre, qu'en tant que fils, je pourrais réagir comme lui. Malgré les défauts qu'on lui prête, FRANCO a su ériger un Monument à toutes les victimes de la Guerre civile: dans la vallée de Los Caïdos. Mais il est vrai que la guerre que l'on nous a fait continue.

Le général m'accueillit courtoisement et me montra les documents en sa possession.

1) Une lettre signée de Monsieur MEKACHERA, datée du 5 juillet indiquant que les Anciens du Lycée Lamoricière étaient "susceptibles de créer des troubles à l'ordre public" (mensonge et forfaiture) et demandant en conséquence au Préfet d'interdire notre dépôt de gerbe.

2) Un arrêté N° 2006-206658, daté du même jour, signé du Préfet Pierre MUTZ, sous les ordres de M SARKOZY, interdisant la manifestation pour les mêmes raisons.

3) Une lettre informant des possibilités de "voies de délais et recours" (ce qui est une information légale).

Je n'y avais pas pensé, mais il est évident que je n'avais pas directement reçu de notification de l'interdiction pour ne pas me permettre un éventuel recours (deuxième forfaiture). Le policier qui laissa un message l'après midi sur mon répondeur censé me notifier l'interdiction m'assure ne pas être en possession du document, ce qui nous interdit, pour l'instant, de porter plainte pour préjudice.

Il faut noter que :

. nous étions jugés par Monsieur MEKACHERA comme responsables d'éventuels troubles à l'Ordre public, alors que nous n'y étions pour rien, les seules menaces apparaissant clairement dans le courrier que Mouloud AOUNIT, président du MRAP, lui avait adressé. Étant le premier concerné, puisque directement menacé, sa lettre nous accusant d'être "susceptibles de créer des troubles" à l'occasion d'une cérémonie autorisée est donc bien mensongère.
. Monsieur MEKACHERA ne fait aucune allusion au match, car effectivement les risques indus surviendront au plus tôt quatre heures après.
. Monsieur MEKACHERA ne demande pas un report, mais une suppression.
. Monsieur MEKACHERA n'interdit pas la cérémonie aux trois associations prévues, mais à la seule représentant les Français d'Algérie, même si les deux autres ont fini par être victimes de sa décision, provisoirement dans leur cas.



Lisant à l'envers, je constatais la présence sur le bureau de ce dernier de quatre ou cinq lettres de particuliers adressées au Général à l'initiative du MRAP et de l'Humanité.

Après un entretien courtois d'une vingtaine de minutes avec le général, je rejoignais nos compatriotes empêchés de passer par les CRS, au moment même où les derniers touristes arrivés avant étaient chassés du terre plein central. Avant l'heure du ravivage, évènement jamais intervenu à ce jour!

J'informais mes compatriotes et amis métropolitains présents des faits décrits plus haut.

L'émotion était grande. Je vis des femmes pleurer et l'indignation et le désespoir de tous.

Certains tentant naïvement de convaincre les policiers en uniforme ou en civil (équipés de portables). On me proposa de forcer le barrage (impossible, d'autant que je ne le souhaitais pas par respect de ce Haut lieu de la Mémoire). D'autres me proposaient de disperser la gerbe en fleurs à lancer, d'autres encore de l'écraser sous les voitures des Champs-Elysées. D'autres enfin de traverser une partie de Paris pour rejoindre le monument des années passées (Lyautey). Je pris la décision de conserver la gerbe jusqu'à ce qu'elle se dessèche. Nous en ferons une photo pour l'Internet -avant et après- (hommage à nos morts et honte à cette mère Patrie si ingrate, l'image et son histoire perdurera ainsi des années sur la "Toile"). J'offrirais la gerbe desséchée à un organisme comme le CDHA, et en cas d'impossibilité ALLO la conservera pieusement. Nous entonnâmes ensuite le Chant des Africains, puis fîmes une Minute de silence en mémoire de nos Compatriotes disparus le 5 juillet, mais aussi pour l'ensemble de nos victimes civiles et militaires, pour tous nos martyrs.

Pendant ce temps, pour la première fois, le Président de la Flamme et deux ou trois vieux soldats, qui s'y dévouent chaque soir, la ravivaient sans public et sans déposer de gerbe! MEKACHERA, Ministre des Anciens Combattants, n'avait pas jugé bon de suppléer aux conséquences de sa forfaiture.

Nous stationnâmes près de deux heures, nos amis ne voulant plus se quitter. J'étais interviewé par téléphone sur la seule réelle radio amie des Pieds noirs (hors peut-être au Sud) Radio Courtoisie, par Serge de BEKETCH (en pièce jointe). Malgré mes différents courriers adressés depuis des jours aux Médias et à l'AFP, aucun ne s'était présenté, sauf semble-t-il un caméraman de FR3. Mais il ne m'a pas approché et ils ne se déplacent en général jamais seuls, le caméraman n'étant pas le journaliste. Je n'ai d'ailleurs constaté aucune émission à ce sujet. J'ai donc des doutes (RG?). Il est vrai qu'un journaliste ne pouvait enregistrer les troubles promis par Mrs SARKOZY et MEKACHERA et que le Match avait une toute autre importance que quelques milliers de victimes françaises ayant eu le tort de naître dans les départements français d'Algérie! Notons à ce sujet, qu'en dehors de Monsieur GAVOURY, nous n'avons vu aucun opposant.

J'invitais enfin, à regret, à la dissolution.

De nombreuses associations étaient représentées par au moins un de leur responsable national ou local. J'ai bien sûr peur d'oublier beaucoup de personnalités. Je leur demande de bien vouloir m'en excuser et ferai un additif si elles se font connaître à ma mémoire défaillante. Etaient présents, d'abord le Peuple Pieds noirs, puis pour le CLAN, M. le Ministre AUGARDE, son épouse et Mme CHAVRONDIER, le GNPI (Mrs LEVY, SENECLAUZE, ESCLAPEZ), l'AAA (Gérard GARCIA ), le CNFA (M. SPINA), l'ANFANOMA (Yves SAINSOT et Nicole FERRANDIS-DELVARRE), celle-ci représentant aussi l'A.F.V. 26 MARS 1962, France AFRIQUE (Monsieur Denys FADDA), et pour faire plaisir à nos amis du MRAP et de l'Huma, les Amis du général SALAN (Monsieur ZELLER) et, n'en déplaise aux mêmes, ROSSIGNOL de l'ADIMAD, quelques personnalités, dont Mr et Mme CLEMENT, Mme Isabelle CASANOVA, Messieurs DESCAVES et BAECKEROOT, élus du FN venus à titre privé, Mrs FALAVIGNA, PEREZ et BENAÏCH, enfin, ALLO bien sûr, à travers son président d'Honneur Sydney ZEMOR, mais aussi Marie-Thérèse LARMANDE, notre trésorière (et son époux en grande tenue de Colonel de réserve), M et Mme Bernard ESCLAPEZ du CA, et plusieurs de nos adhérents, dont GOURION, NIEL, DUARD, etc.

Je représentais aussi ALLO, mais aussi DEPATRIES.

VERITAS s'était associée avec Anne CAZAL et Joseph HATTAB PACHA, comme le Souvenir du 26 mars et Notre Dame d'Afrique et plusieurs Cercles algérianistes. Enfin, nous étions en communion avec nos trois amies filles de disparus, organisatrices de la marche silencieuse à Marseille, Marie-Claude TEUMA, Elise AGUERA et Viviane EZAGOURI, avec lesquelles nous nous sommes promis, "l'année prochaine à ... Paris".

Pour mémoire, Messieurs SARKOZY et Hamlaoui MEKACHERA, censé être chargé des "Rapatriés", ont obéi à deux sinistres individus en interdisant d'honorer la Mémoire de Français parce qu'assassinés par le FLN :




- Madame MOUSSAOUI, 28 ans, membre de la Direction du Mouvement des Jeunes communistes, membre élu du Congrès du Parti communiste, journaliste à l'Humanité mais aussi d'un journal algérien (Le Soir d'Algérie) insultant la France, son Histoire et son Armée y compris son ancien Chef d'État Major, le général SCHMITT.
Madame MOUSSAOUI, est par ailleurs une fan de Monsieur MANDOUZE et elle hait les Harkis.
- Monsieur Mouloud AOUNIT, président du MRAP.

Mais il est vrai que, bien avant l'invasion des Champs-Elysées par une foule footballistique, brandissant les drapeaux français et Algériens, pendant notre propre réunion, des voitures circulaient abhorrant le drapeau qui pour nous, victimes du "vent de l'Histoire", restera toujours celui des égorgeurs de nos mères, pères, frères et soeurs.

Mais à toutes ces forfaitures, Messieurs SARKOZY et MEKACHERA allaient en ajouter une énorme. Époustouflante et ignoble! Alors que nous ne pouvions honorer nos victimes, alors que nos compatriotes juifs présents parmi nous ne pouvaient honorer plus particulièrement les leurs, en bas des Champs Elysées, au même moment quelques dizaines de pseudos palestiniens manifestaient aux cris de "Israël fasciste, assassin, abolition du système colonial et raciste d'israel, soutien aux résistants palestiniens qui luttent contre l' armée coloniale d' occupation, lutter contre les dirigeants sionistes" et parait-il insultant les Juifs. Autorisés par le même SARKOZY, MEKACHERA ne trouvant lui rien à redire, semble-t-il, puisque les Forces de Police mobilisées contre nous ou pour le match et Vigipirate n'intervenaient pas. Sans doute parce que moins susceptibles de troubles à l'Ordre public que notre pacifique association d'anciens du lycée dont le plus jeune a 54 ans.

Trop c'est trop!

Jean-Pierre RONDEAU

(article signalé par Fantomas - LV Idea )


Dernière édition par le Ven 07 Juil 2006, 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 07 Juil 2006, 21:33

Citation :
5 juillet 2006, l’humiliation.
Champs Elysées, 17 h 30. Chaud soleil, foule de touristes tiersmondisée, c'est-à-dire clochardisée, groupes de Français d’un autre âge, reconnaissables à leurs tenues « convenables » comme on disait dans le temps.

Ils n’avaient guère besoin de déclarer leurs identités pour ne pas être autorisé à accéder à l’Arc de Triomphe, le délit de sage-gueule suffisant désormais.

Devant la bouche d’accès, un cordon de CRS, et l’imperturbable interdiction de se rendre auprès de la Flamme.

L’islamogauchisme et l’islamogaullisme avaient frappé. L’Humanité n’est pas subventionnée en vain par l’Etat et les magnats des affaires : elle surveille les manifestations de patriotisme ou les commémorations de massacres s’étant produits dans l’Algérie Heureuse, celle d’avant 1962, avec le soin jaloux du bourreau sur un tas de cadavres, guettant le moindre soubresaut signe d’une vie encore à l’œuvre pour l’achever d’une balle dans la tête. Car toute appartenance, ou patriotisme, est sectaire par nature, et donc raciste par destination. Et les « racistes » doivent être exterminés, comme autrefois les juifs, les Arméniens ou…les bourgeois.

Les Oranais, regroupés en face du monument à la Grande Armée, pleurèrent, chantèrent, puis se dispersèrent sans pouvoir ranimer la flamme ni fleurir leurs morts assassinés, avec rage et raffinement tout à la fois, parce qu’Européens, dans la fournaise de l’été oranien, quarante quatre ans plus tôt, et qui n’auront pas le droit d’entrer dans le cercle des martyrs de la France.

Certes, je pus relativiser, puisqu’il m’avait été donné d’assister à l’impensable dans la froidure de décembre 2005 : l’absence de tout « officiel » pour représenter le gouvernement sous l’Arc de Triomphe où l’on célébrait la victoire des braves et de leur empereur à Austerlitz, 200 ans auparavant.

Les murs inscrits de leurs faits d’armes ne furent pas interdit à ceux qui restaient fidèles à leur mémoire, mais on leur faisait comprendre qu’ils n’y étaient plus les bienvenus, qu’ils ne représentaient pas la France, et que, sans doute un jour, on martèlerait les noms de leurs victoires et de leurs généraux gravés sur ces murailles de gloire.

La France n’est plus en France, et les « Français » un peuple antique.
Nous assistons à une trahison des élites, une démission du peuple, une forme de conversion collective qui exclut tout acte de gloire passé, quel qu’il fut, comme sacrilège.

Nous allons devoir connaître et assumer le sort des Vendéens de 93 dans leurs « grottes » où ils célébraient les messes interdites, devoir replier nos aigles et nos autels, refermer nos yeux sur nos cœurs pour survivre car la France n’est plus.

Et s’il fallait une preuve de cette mutation vers l’islamo-mondialisme des gouvernants français elle tiendrait dans la relation du fait suivant : Au même moment, sur la même avenue, quand on interdisait la commémoration du nettoyage ethnique d’Oran 62 au prétexte d’un risque de « troubles de l’ordre public », une manifestation violente anti-israélienne se déroulait plus bas avec l’assentiment des pouvoirs publics. Banderoles et slogans insultaient les Israéliens et les juifs pour oser utiliser leurs forces armées afin de poursuivre les terroristes qui bombardent leurs villes, tuent leurs enfants et enlèvent leurs soldats.

Il ne manque au drapeau de l’Etat français qu’un croissant et une étoile pour qu’il soit en conformité avec sa politique et pour que chacun sache où se tient désormais ce pays avec son arsenal nucléaire : aux cotés des terroristes.





Les deux articles : http://www.algerie-francaise.org/cgi-bin/ultra/UltraBoard.pl?Action=ShowPost&Board=board2&Post=366&Idle=0&Sort=0&Order=Descend&Page=0&Session=
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 07 Juil 2006, 22:12

Citation :
Les parrainages républicains de Martine Aubry


Novopress annonce que le Conseil municipal de Lille et Martine Aubry ont organisé hier, une « cérémonie de parrainage » républicain à l’Hôtel de ville, en faveur d’immigrés clandestins. Cette cérémonie s’est tenue sous l’impulsion du RESF (Réseau éducation sans frontières) qui a lancé la campagne « nous les prenons sous notre protection ! ».

Mais Lille n’est pas la seule ville de la région Nord Pas-de-Calais à avoir été le théatre de ces mascarades: Mons-en-Baroeul, Roubaix, ou Boulogne-sur-Mer se sont également engagées dans le « parrainage ».
Martine Aubry s’est prononcée pour une régularisation massive et régulière de clandestins.

C'est ce genre de gesticulations qui rendent Martine Aubry si peu populaire dans la région lilloise...

http://voxgalliae.blogspot.com/2006/07/les-parrainages-rpublicains-de-martine.html
Revenir en haut Aller en bas
 
débat autour de l'islam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 17 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» La terre est ronde, le soleil et la lune tourne autour
» Les Chretiens Martyrs de l'Islam
» Pourquoi l’Islam fait peur ?
» MARIE ET L'ISLAM
» l'unicité de dieu en islam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Société, Politique-
Sauter vers: