DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 débat autour de l'islam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 03 Fév 2006, 17:52

Citation :
Ah bon, parce que quand on est chrétien on doit être contre la liberté d'expression ?
D'ailleurs, je ne vois pas de différence officielle entre Laurent et moi, par exemple. Laurent est baptisé, moi aussi, nous sommes donc tous les deux chrétiens. La seule différence, c'est notre approche de la foi : Laurent n'y croit pas trop, moi j'y crois un peu. Et ça c'est le secret des coeurs et des esprit, et ça comporte des nunaces infinies d'une personne à l'autre. Mais vu de l'extérieur, Laurent et moi, c'est pareil.

Thumright

Citation :
La liberté d'expression ne dispense pas de la charité la plus élémentaire. De plus, lorsqu'on se moque de quelqu'un, il ne faut pas s'étonner des retours de bâton.

Vous me faites qd mm marrer...mais à quoi croyez-vous que ca sert, une caricature ????

Citation :
Disons que c'est une crise passagère dans une crise générale.
Mais quand même, c'est d'un cocasse : parce que ces caricatures assimilent l'islam au terrorisme, les musulmans y réagissent par le terrorisme ! C'est à se demander s'ils réfléchissent !

C'est surtout révélateur...

Citation :
Les plus ignorants, certainement.

Eh non, c'est l'inverse...

Arnaud l'a très justement relevé, il n'y a eu qu'un seul musulman à réagir normalement (le Jordanien)...

Citation :
Chaque pays a son histoire, et la Paslestine est un cas à part. Les Palestiniens se sont fait spolier leurs terres par les sionistes aidés par l'ONU pour créer l'état d'Israël. On en est arrivé là car la communauté internationale n'a pas défendu les droits des Palestiniens musulmans qui habitaient là depuis des siècles. La pauvreté et l'humiliation mènent à la guerre. C'est pas nouveau.

puker

Bref, c'est encore la faute aux Juifs, comme d'hab'

Pour info, les "palestiniens" ont déjà un Etat : la Jordanie.

Citation :
Ca ne veut rien dire cette phrase! En tout cas, ça ne dit pas que la création de l'état d'Israël était une bonne chose.

T'inquiète, Louis, le brave musulman Adolf Ahmadinejad va régler le problème, tu pourras dormir tranquille...

Et si, en plus, tu n'es pas d'accord avec ce qu'a annoncé le Christ...

Dernière remarque, sur le sujet initial du fil, les caricatures :

En fait, ce que cette affaire met de facon éclatante en relief, c'est le réveil général de l'Islam :|

Le choc des civilisations, tant redouté et jusqu'ici plus ou moins évité (à coups de bassesses et de concessions de la part de l'Occident, entre autres), est bien sur le point de se produire...

Comme le dit si bien Ludovic Monnerat dans son excellente analyse, l'Europe entre en guerre, et s'accroche désespérément à ses dernières illusions...

C'est la veillée d'armes...
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 03 Fév 2006, 17:59

Citation :
Caricatures de Mahomet: manifestations de milliers de musulmans

agrandir la photo


JERUSALEM (AFP) - Des milliers de musulmans en colère ont manifesté vendredi contre les caricatures de Mahomet publiées en Europe, dénoncées comme "une agression" contre l'islam par le prédicateur de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem.

Sur l'esplanade des mosquées dans la vieille ville de Jérusalem, des milliers de fidèles ont manifesté après la prière, scandant des slogans contre le Danemark, la France et la Norvège. "Les condamnations ne suffisent pas, il faut riposter par le feu" (NDLR: les armes), ont-ils crié.


agrandir la photo

Des manifestants ont piétiné, puis brûlé un drapeau danois. Des échauffourées, rapidement maîtrisées, ont éclaté à la sortie de la mosquée entre fidèles palestiniens et policiers israéliens, ont indiqué des témoins sans faire état de blessés.

Le prédicateur Mohammad Hussein a vivement dénoncé la publication des caricatures de Mahomet, la qualifiant "d'agression flagrante contre l'islam et une expression de dédain à l'encontre de la nation musulmane".


agrandir la photo

"Ceux qui sont derrière cet acte honteux ont cherché à propager un racisme haineux et à lancer une guerre contre les valeurs de l'islam et du prophète", a-t-il ajouté.

La publication le 30 septembre par le quotidien danois Jyllands-Posten de 12 caricatures du prophète Mahomet a provoqué la colère du monde musulman. Des journaux européens, notamment en Norvège et en France, ont ensuite reproduit les caricatures controversées au nom de la liberté d'expression.


agrandir la photo

Cheikh Hussein a appelé les gouvernements arabes et musulmans à "revoir les relations diplomatiques", avec les pays dont les journaux ont reproduit les caricatures controversées.

Il a toutefois appelé à épargner les ressortissants européens vivant dans les pays musulmans, affirmant qu'ils ne devaient payer "pour ces atteintes" à l'islam.

A Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, plus de 20.000 personnes ont manifesté contre les caricatures. Des drapeaux danois, français et norvégiens ont été brûlées.

"Les criminels (auteurs des caricatures) n'échapperont pas à la punition des peuples musulmans, qui sont prêts à se sacrifier pour notre prophète", a tonné, en haranguant la foule, Yasser Mansour, un cadre du Hamas qui vient d'être élu député lors des législatives, remportées haut la main par le groupe islamiste palestinien.

Une imposante manifestation, organisée par le Hamas, a également eu lieu après la prière du vendredi à Ramallah.

A Gaza, des milliers de fidèles de différentes mosquées, scandant des slogans anti-occidentaux et anti-israéliens, se sont rassemblés après la prière devant le Conseil législatif.

"Nous n'acceptons pas les +regrets+ exprimés par le Danemark. Ceux qui ont publié ces caricatures doivent avoir la tête tranchée, nous n'accepterons pas moins que cela", a lancé le prédicateur de la Grande mosquée de Gaza lors de son prêche.

Suite : http://fr.news.yahoo.com/03022006/202/caricatures-de-mahomet-manifestations-de-milliers-de-musulmans.html
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 03 Fév 2006, 18:13

Cher Matthieu,

Citation :
L'islam, ce n'est rien d'autre qu'une religion de bazar, un syncrétisme pseudo-biblique, qui n'apporte qu'une régression au regard du monothéisme hébraïque.
"Il n'y a de Dieu que Dieu", nous dit la Chahada. Félicitations ! Les Juifs le disaient depuis deux mille ans, les chrétiens depuis six siècles.
Et la négation de la divinité du Christ ? La négation de la crucifixion ? La négation du libre-arbitre de la créature (mektoub) ?
L'islam, ce faisant, nie tout ce qui fait l'essence du Christianisme. Envolée, la métaphysique de l'Union. Envolé, le Deus-caritas. Envolée, la promesse de la Nouvelle Alliance...
Un chrétien peut-il accepter cela ? Non.

C'est sans doute vrai. Nul ne vous contredira sur ces faits théologiques.

Et pourtant, cette religion a été bénie de Dieu. C'est d'ailleurs étonnant comme la Bible le prophétise, à travers les DEUX déscendances (pas une seule) promises à Abraham, explicitement, dans le livre de la Genèse:

1- Isaac, Fils de la femme libre, voulu par Dieu qui l'annonça à Abraham en lui apparaissant sous forme de la Trinité (Genèse 18, 1)

2- Ismaël, Fils de l'esclave (muslim), non né de l'initiative de Dieu puis tout de même béni par Dieu
Citation :
(Genèse 16, 11 L'Ange de Yahvé lui dit: "Tu es enceinte et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom d'Ismaël, car Yahvé a entendu ta détresse.
Genèse 16, 12 Celui-là sera un onagre d'homme, sa main contre tous, la main de tous contre lui, il s'établira à la face de tous ses frères."

D'autre prophéties sont données sur Ismaël dont son caractère guerrier.

Il faut donc être prudent et éviter de qualifier un chose que Dieu peut établir. Gamaliel nous en avertissait déjà:

Citation :
Actes 5, 34 Alors un Pharisien nommé Gamaliel se leva au milieu du Sanhédrin; c'était un docteur de la Loi respecté de tout le peuple. Il donna l'ordre de faire sortir ces hommes un instant.
Actes 5, 35 Puis il dit aux sanhédrites: "Hommes d'Israël, prenez bien garde à ce que vous allez faire à l'égard de ces gens-là.
Actes 5, 36 Il y a quelque temps déjà se leva Theudas, qui se disait quelqu'un et qui rallia environ 400 hommes. Il fut tué, et tous ceux qui l'avaient suivi se débandèrent, et il n'en resta rien.
Actes 5, 37 Après lui, à l'époque du recensement, se leva Judas le Galiléen, qui entraîna du monde à sa suite; il périt, lui aussi, et ceux qui l'avaient suivi furent dispersés.
Actes 5, 38 A présent donc, je vous le dis, ne vous occupez pas de ces gens-là, laissez-les. Car si leur propos ou leur oeuvre vient des hommes, elle se détruira d'elle-même;
Actes 5, 39 mais si vraiment elle vient de Dieu, vous n'arriverez pas à les détruire. Ne risquez pas de vous trouver en guerre contre Dieu."

L'islam semle être un fouet voulu par Dieu face à nos péchés de chrétiens, comme notre orgueil et notre capacité à nous vautrer dans les excès que donnent la liberté.

Citation :

L'orgueil de Mahomet doit être rabaissé.

Cela me semble être, bien évidement, l'étape de l'histoire où nous sommes. Et le fait que l'islam sombre dans la haine des Juifs est un signe qui ne trompe pas. Dieu, en effet, place en général son peuple élu "comme une pierre d'achoppement à l'orgueil des nations". Nous le savons, nous les nations chrétiennes. Nous avons trébuché sur cette pierre au XX° siècle pour notre grande repentance.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 03 Fév 2006, 18:18

Cher Laurent,

:no

Cela rappelle 1933.

Ma grand-mère regardait aux actualités les foules Allemandes et les cris rauques du guide...

Les conséquences sont venues aussi sûrement que la cause produit l'effet...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 03 Fév 2006, 18:58

Oui, l'analogie est vraiment frappante...
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 03 Fév 2006, 20:06

Citation :
Certains observateurs et analystes s’interrogent sur le laps de temps qui s’est écoulé entre la publication des caricatures litigieuses par un quotidien danois, le 30 septembre dernier et le déclenchement de la crise qui se développe aujourd’hui et qui tend à se mondialiser.

Il serait certes excessif de dire que cette publication n’avait provoqué aucune réaction. Le 14 octobre, 5 000 musulmans en colère avaient manifesté (pacifiquement) à Copenhague et, deux semaines plus tard, les pays musulmans avaient commencé à protester. D’abord l’Egypte (le 2 novembre) puis l’ensemble des pays membres de la Conférence Islamique, quelques jours plus tard. Puis, les choses s’étaient calmées.

D’après nos renseignements, ce calme n’était qu’apparent.

Suite : http://www.occidentalis.com/article.php?sid=2874&thold=0

Citation :
"O frères dans la religion, c'est la guerre contre l'Islam...dégainez vos épées!", hurle cheikh Badr ben Nader al-Machari, dans le dernier cri de guerre cyberjihadiste, mis en ligne vendredi, en réplique à la publication en Europe de caricatures du prophète Mahomet.


Références politico-religieuses à l'appui, l'ouléma saoudien veut démontrer que les caricatures publiées par un quotidien danois, dont une montrant le prophète affublé d'un turban en forme de bombe à la mèche allumée, "font partie de la guerre menée par l'Occident décadent contre l'Islam triomphant".


"O milliard de musulmans. Où sont vos armées? Vos ennemis ont bafoué notre prophète. Debout!", hurle cheikh Machari, imam d'une mosquée à Ryad, dans "une conférence" d'une heure et demie, entrecoupée de sanglots.

Sa supplique est la dernière en date des cris de guerre des cyber-islamistes en colère contre les caricatures controversées publiés par Jyllands-Posten et reproduits par d'autres journaux européens.

Plusieurs jours avant les protestations publiques enregistrées dans le monde musulman, les jihadistes avaient lancé, via le Net, une campagne tous azimuts de boycottage des produits danois.

Mais , le prosélytisme jihadiste a versé dans la surenchère :

"Pourquoi boycotte-t-on le Danemark et pas l'Amérique qui commet pire, protège les sionistes et verse le sang des musulmans? Pourquoi notre gouvernement hypocrite rappelle-t-il son ambassadeur à Copenhague et pas celui de Washington après la profanation du Coran?", s'indigne Khaled contre l'Arabie saoudite, sans la nommer.

"Trêve de boycottage et de messages de protestation, place aux bombes et aux explosifs", tonne "Achiqat al-Jihad" (l'adoratrice de la guerre sainte). "Notre prophète est de nouveau bafoué... par la France. Le boycottage ne rime à rien. Ce qu'il faut c'est des bombes et des explosifs", approuve Abou Badr. "Il n'y a plus d'excuse. Maudit soit celui qui trahit la nation en ces jours historiques"..."Si vous tombez sur un occupant danois ou norvégien, égorgez-le à la manière de Zarqaoui", renchérit Oubada.


Cet appel au meurtre coïncide avec la publication par le quotidien arabe londonien, Al-Quds Al-Arabi, d'un communiqué attribué aux "Brigades Abou Hafs Al-Masri", menaçant le Danemark et tous ceux qui offensent le prophète, d'"une guerre sanglante".


"Ceci est notre message au gouvernement danois et à quiconque ose agresser le plus noble de messagers... un message selon lequel vous n'aurez pas de paix et de sécurité. Les infidèles doivent savoir que les prochains jours verront une guerre sanglante et une série de conquêtes bénies", y lit-on notamment.


Plus direct, "al-Khatabi" interpelle les musulmans du Danemark. "N'y a-t-il pas d'homme courageux parmi vous pour effacer l'opprobre à la manière de Mohammed Bouyeri?", l'islamiste marocco-néerlandais, assassin du cinéaste Théo van Gogh en novembre 2004 à Amsterdam, se demande cet internaute. Ce même Bouyeri qui déclara lors de son plaidoyer :

"Est-ce que le Prophète était un pacifiste ? Celui qui croit cela est un ignorant ou un menteur. Il a utilisé la violence et l'a prêchée".

....

Concrétement, une grenade a été jetée dans la nuit de jeudi à vendredi sur le complexe du centre culturel français dans la bande de Gaza, mais elle n'a fait aucune victime, rapportent des responsables de la sécurité. Cet incident est intervenu quelques heures après une mise en garde du ministère français des Affaires étrangères, qui a rappelé jeudi qu'il recommandait depuis plusieurs mois aux Français de ne plus se rendre dans la bande de Gaza. La menace vaut également pour les Danois et les Norvégiens...


....

Des manifestants ont brûlé après la prière du vendredi le drapeau danois et déchiré le drapeau français en Turquie pour protester contre la publication par plusieurs journaux européens de caricatures du prophète Mahomet. A Diyarbakir, chef-lieu du sud-est anatolien peuplé majoritairement de kurdes, quelque 70 personnes se sont rassemblées devant la principale mosquée de la ville, scandant des slogans hostiles aux pays où les caricatures ont été publiées. Le groupe a déchiré l'emblème national français avant de se disperser dans le calme.

Selon AFP et Reuters

* http://www.occidentalis.com/article.php?sid=2755

http://www.occidentalis.com/article.php?sid=2875&thold=0
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 03 Fév 2006, 22:18

Citation :
La bataille fait rage autour des caricatures de Mahomet

agrandir la photo

PARIS (Reuters) - La bataille entre défenseurs inconditionnels de la liberté d'expression et musulmans outragés par la publication de caricatures de Mahomet s'accentue, les premiers diffusant dans les médias les dessins à l'origine du scandale, les seconds dénonçant le "blasphème" de la représentation du prophète.

Au milieu, les gouvernements occidentaux tentent de jouer l'apaisement en défendant un droit à la caricature respectueux des croyances religieuses de chacun.

En Indonésie, environ 300 musulmans ont saccagé le hall d'un immeuble abritant le siège de l'ambassade du Danemark, pays où sont pour la première fois parus en septembre les caricatures de Mahomet avant d'être reprises dans la presse française, norvégienne, allemande ou espagnole.

Les fidèles sortant des prières du vendredi dans les mosquées du Proche-Orient ont laissé éclater leur colère après avoir parfois entendu des prêches virulents à l'encontre des Européens.

"Nous n'accepterons rien de moins que les têtes des responsables", a lancé un prédicateur de la mosquée Al Omari, dans la bande de Gaza.

Le Hamas, vainqueur des élections législatives palestiniennes du 25 janvier, a organisé une manifestation qui a rassemblé 50.000 personnes. "Que les mains qui les ont dessinées soient tranchées", ont scandé les manifestants.

A Toulkarem, en Cisjordanie, ce sont 10.000 personnes qui ont conspué le Danemark, dont le drapeau et des produits alimentaires ont été brûlés.

"DÉPÊCHEZ VOUS DE PRÉSENTER DES EXCUSES"

Un drapeau français a par ailleurs été taillé en pièce à Ramallah.

Le Centre culturel Français de Gaza avait déjà été la cible, dans la nuit, d'un jet de grenade qui n'a pas fait de victimes.

Khaled Méchaal, chef en exil du bureau politique du Hamas, a conseillé aux Européens: "Dépêchez vous de présenter vos excuses à notre nation (musulmane) parce que sinon vous le regretterez. Aujourd'hui, vous combattez les soldats de Dieu."

Des avertissements similaires ont été lancés en Arabie saoudite, au Liban, au Qatar ou encore en Egypte.

Suite : http://fr.news.yahoo.com/03022006/290/la-bataille-fait-rage-autour-des-caricatures-de-mahomet.html

A quand la première victime de ces fous furieux ????
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Sam 04 Fév 2006, 00:34

Citation :
Guerre civile au Danemark ?

Copenhague, Danemark, Vendredi 3 février 2006, 22h.
La ville est en quasi état de siége, ainsi que l'aéroport.
Demain, samedi 4 février 2006, en début d'aprés-midi, sont prévues deux manifestations antagonistes.

La première, place de la mairie à Copenhague, à l'appel des imams locaux, où il est prévu que le drapeau danois soit brulé.

La deuxième, à l'appel de la droite nationale, qui a pour objet final de bruler la prose islamique, un autodafé qui risque de faire beaucoup de bruit.

Sedfleck

http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=8250

Eh be ca promet Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Seb



Messages : 1087
Inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Sam 04 Fév 2006, 01:22

Arf et je parie que 3/4 des bouffons qui appellent a la guerre sont des mecs qui se voilent derrière une religion (en l'occurence l'ISLAM) pour amener leurs idéaux à un groupe de personne qui es tres sensible et pret a tous gober point de vue religion.

silent
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Sam 04 Fév 2006, 13:46

Cher Antoine,
Les musulmans condamnent la representation du prophète de l'islam. Il est clair que cette règle ne s'adresse qu'à eux, de même que la règle du vendredi chômé pour eux. Ainsi, 10 des douze caricatures, n'étant pas autre chose que des dessins neutres, ne posent pas de problème

Parmi les 12 caricatures, deux d'entre elles sont déclarées blasphématoires par les musulmans: Celle avec une grenade dans le turban et l'autre avec un poignard dans la main.

La question est: Sont-ce vraiment des caricatures ?

Pour moi, s'il s'agit d'identifier Islam et barbarie salafiste, c'est certainement une caricature grave. Ces mouvements fanatiques ont toujours existé mais sont des déviations de l'islam (Satan infiltré dans l'islam).

Mais s'il s'agit de reconnaître que l'islam s'est développé, sur ordre d'Allah, par la guerre, je ne crois pas que c'est caricatural. Il en est de même d'ailleurs pour les sikhs (une branche de l'hindouisme).

Par contre, ce n'est pas le cas de Jésus (bien que certains de ces disciples aient tué en son nom), de Mani (fondateur du manichéisme), ni de Hasan al-Basri (642-728) fondateur du soufisme.

Je pense qu'il est nuisible aux musulmans eux-mêmes qu'ils nient leurs racines (tout en pratiquant la menace si les caricatures sont publiées).

Ma position vous paraît-elle juste?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Sam 04 Fév 2006, 14:06

Arnaud Dumouch a écrit:

Mais s'il s'agit de reconnaître que l'islam s'est développé, sur ordre d'Allah, par la guerre, je ne crois pas que c'est caricatural.
Cher Arnaud

Même si cela est vrai, il est important de tenir compte du milliard de musulmans d'aujourd'hui qui ne sont musulmans que parce qu'ils sont nés dans ces pays à fortes traditions. Ils n'ont pas demandé à naître là, et nous devons nous mettre à leur place. La grande majorité d'entre eux n'aspirent qu'à vivre en paix comme tout être humain.

Le danger de ces caricatures, tout comme le discours de certains (je pense à de Villiers hier soir sur la 3), est de faire l'amalgame entre musulmans et islamistes.

Je connais quelques musulmans tout à fait pacifiques, et ils sont tristes de voir la tournure que prend ces évènements.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Sam 04 Fév 2006, 14:24

Cher Louis, c'est vrai. Ces caricatures ne vont pas calmer les choses.

Cependant, en regardant du mieux que je peux, je ne crois pas qu'elle soient la cause de ce grand trouble, mais l'effet.

Il y a 20 ans, personne, même parmi les musulmans, n'aurait relevé.

Maintenant, et chaque jour davantage, la moindre incartade occidentale est déclarée provocation par les agitateurs professionnels.

Je pense qu'il faut conseiller à nos amis musulmans de faire le gros dos et d'attendre que l'orage passe. Il va falloir être vraiment fort, dans les années à venir et pendant plusieurs décénies, dans la grande crise qui commence, pour continuer à distinguer islam et islamisme.

chacun voit bien que la crise ne se calmera plus et que la seule chose qu'on peut faire, c'est d'empêcher les fous de Dieu de se procurer l'arme nucléaire, en Iran... trop tard pour le Pakistan. Et c'est un vrai drame, dont l'humanité payera les conséquences.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Sam 04 Fév 2006, 14:31

Arnaud Dumouch a écrit:

Cependant, en regardant du mieux que je peux, je ne crois pas qu'elle soient la cause de ce grand trouble, mais l'effet.
Non ce n'est pas la cause. En médecine on appelerait ça un facteur déclenchant. Mais le fait que ce soit un journal chrétien (voir extrait ci-dessus) qui ait relancé la polémique de plus belle, je trouve ça grave.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Sam 04 Fév 2006, 14:42

Cher Louis,

Dans le grand trouble à venir, il y a un regard chrétien qui doit présider à ces évènements.

Nous chrétiens avons eu l'expérience des épreuves et de l'humiliation que nous a valu notre propre orgueil depuis 200 ans. Nous aussi, nous avons eu notre crise et l'Antijudaïsme des deux siècles passés en est le symptome. La Bible prévient je ne sais plus où : "Je placerais Israël comme l'aiguillon de David au milieu des nations, pour révéler à nu son orgueil."

Il me semble que cette expérience douloureuse nous a valu une bonne correction venant de Dieu, et il même a fallu la perte de bataillons importants de fidèles pour que les papes nous mettent sur une nouvelle voie: celle de l'humilité.

Il me semble que l'Islam se précépite maintenant tête baissée dans les mêmes excès dus à un orgueil semblable: et on retrouve cette haine d'Israël, ce symptome sacré.

J'espère que, au moment voulu, si la violence venant des plus fanatiques, conduit comme il est prévisible, à leur humiliation par les armes, nous serons là pour expliquer le sens spirituel de fcette histoire:
Citation :
"Dieu rend humble tout ceux qui veulent s'approcher de lui".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Sam 04 Fév 2006, 14:48

Bon, parlons clairement : parmi toutes les religions existantes, une seule pose problème, et ce partout où elle se trouve : l'Islam.

Peux-tu m'expliquer pourquoi, Louis ?

De plus, cette "affaire" des caricatures montre de manière éclatante l'incompatibilité totale de cette religion avec nos démocraties.

Reste à en tirer les conséquences...
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Sam 04 Fév 2006, 15:01

Citation :
Caricatures: le Vatican parle d'une "provocation inacceptable"

CITE DU VATICAN (AP) - Dans le premier commentaire officiel du Saint-Siège sur la polémique sur les caricatures de Mahomet, le Vatican a estimé samedi que certaines formes de critiques constituent une "provocation inacceptable", tout en jugeant "déplorables" les manifestations de violence.

"Le droit à la liberté de pensée et d'expres​sion(...) ne peut entraîner le droit d'offenser le sentiment religieux des croyants", juge le Vatican dans un communiqué.

"La coexistence humaine exige un climat de respect mutuel pour favoriser la paix entre les hommes et les nations", ajoute le communiqué. "En outre, certaines formes de critique extrême ou de dérision des autres témoignent d'un manque de sensibilité humaine et peuvent dans certains cas constituer une provocation inacceptable".

Dans le même temps, le Saint-Siège rappelle que "l'offense causée par un individu ou un organe de presse ne peut être imputée aux institutions publiques du pays concerné". "Les actions violentes de manifestations sont ainsi de même déplorables". AP

Histoire d'alimenter le débat Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mathieu



Messages : 306
Inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Sam 04 Fév 2006, 22:03

Citation :
L'islam semle être un fouet voulu par Dieu face à nos péchés de chrétiens, comme notre orgueil et notre capacité à nous vautrer dans les excès que donnent la liberté.

L'islam, fouet voulu par Dieu. Je suis prêt à vous l'accorder.
MAIS dans la mesure où :
1) Ce n'est pas Dieu qui agit à travers l'islam, puisqu'il respecte le libre-arbitre des hommes.
2) Le christianisme n'interdit pas la légitime défense, loin de là.
Alors nous sommes fondés, aussi bien politiquement que moralement, à réagir, et à ne pas laisser se développer une folie collective qui n'a que de tristes équivalents dans l'histoire de l'humanité.
La dhimmitude ne me sied point. Et je sais qu'à vous non plus.

De plus, j'ai la faiblesse de me souvenir de la pantalonnade de 1938 et de l'humiliation de 1940, et je suis furieux de voir que les leçons n'ont pas été apprises, et qu'on se redirige vers le gouffre avec la même insouciance et la même suffisance ...

Il est facile de résister contre le nazisme en 2006, comme le fait Chirac. Il est moins facile de débusquer le danger de notre époque et de s'y préparer lucidement.


Citation :
Même si cela est vrai, il est important de tenir compte du milliard de musulmans d'aujourd'hui qui ne sont musulmans que parce qu'ils sont nés dans ces pays à fortes traditions. Ils n'ont pas demandé à naître là, et nous devons nous mettre à leur place. La grande majorité d'entre eux n'aspirent qu'à vivre en paix comme tout être humain.

Je serais plus prudent que vous... Dire que la grande majorité ne demande qu'à vivre en paix, vous faites là de l'ethnocentrisme. Vous projetez sur un milliard d'hommes les sentiments dominants des Européens du début du XXIème s.
Il y a un siècle, si quelqu'un avait dit : "les Allemands/les Français ne rentreront jamais en guerre ; ils n'aspirent qu'à vivre en paix", ce n'eût pas été exact... Le désir de revanche était si fort à l'époque que les contingents de conscrits sont partis au front, des deux côtés, la fleur au fusil, Vers Berlin, ou Nach Paris.
De même, aujourd'hui, le ressentiment des masses musulmanes à l'égard d'un Occident qu'ils détestent ouvertement et jalousent secrètement est bien réel. Un ressentiment dû, non à de quelconques mauvaises actions des Européens et Américains à leur égard (ça, c'est de l'ethnomasochisme, spécialité hélas ! occidentale), mais à l'incapacité du monde musulman lui-même de secouer le joug mahométan.
Jean-François Revel, philosophe peu suspect de sympathies "fascistes", remarquait dans son récent ouvrage sur "L'Obsession Anti-Américaine", combien les masses musulmanes étaient silencieuses face au terrorisme. Et il avait raison.
Les seules manifestations spontanées auxquelles on assiste dans le monde musulman, du Maroc à l'Indonésie, sont celles où l'on brûle des drapeaux occidentaux. L'affaire des "caricatures" est à cet égard absolument symptômatique de l'effet d'aubaine dans lequel s'engouffrent les islamistes dès qu'ils en ont l'occasion, comme le fait remarquer Arnaud.
Ce que veulent les forces dynamiques du monde arabo-musulman aujourd'hui, ce n'est pas vivre en paix, mais briser un monde occidental qui a l'immense désavantage, à leurs yeux, de résister à l'islam.


Citation :
Le danger de ces caricatures, tout comme le discours de certains (je pense à de Villiers hier soir sur la 3), est de faire l'amalgame entre musulmans et islamistes.

Si De Villiers a dit ou sous-entendu cela, je ne peux lui donner tort.
Car qui a commencé ? Qui tend le bâton pour se faire battre ?
Certes, tous les musulmans ne sont pas terroristes. Mais la plupart des terroristes, aujourd'hui, sont musulmans, et agissent au nom de la parole d'Allah, figée dans le Coran.
Et puis, de quel amalgame parle-t-on ? Discutons donc de la vie de Mahomet, le fondateur... On verra de quelle manière il a imposé ses vues aux Arabes. L'ennui, c'est que les islamistes, gens zélés, sont les meilleurs imitateurs de leur prophète.
Le silence assourdissant des masses dites "modérées" est éloquent à cet égard. S'ils ne disent rien, n'est-ce pas parce que, au fond d'eux-mêmes, ils savent que rien ne peut islamiquement être reproché à celui qui s'engage sur la voie du Djihad en posant des bombes et égorgeant des prisonniers ?...


Citation :
Je connais quelques musulmans tout à fait pacifiques, et ils sont tristes de voir la tournure que prend ces évènements.

Bien sûr. J'en connais aussi.
Mais cela est un accident. L'arbre ne doit pas nous cacher la forêt.


Citation :
Voilà exactement le noeud du problème : on ne se pose plus la question de savoir si l'Islam est compatible avec le Dieu d'Amour mais s'il est compatible avec nos démocraties!... et inversement, si nos démocraties compatibles avec le Dieu d'Amour.

Eh bien dans ce cas, cher Antoine, demandons-nous :

"L'islam est-il compatible avec le Dieu d'Amour ?"

Poser la question, c'est y répondre.



Amitiés,


Mathieu
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mathieu



Messages : 306
Inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Sam 04 Fév 2006, 22:50

Citation :
Oui, mais à condition, cher Mathieu, de se poser aussi la même question vis-à-vis de nos démocraties.


Non, pas "à condition". On ne doit pas s'interdire de juger l'islam avant d'avoir jugé le principe démocratique. Les problèmes sont séparés.
Même si, je suis d'accord avec vous, la démocratie représentative moderne, sous sa forme républicaine, notamment, est un abus de confiance juridique qui repose, et c'est plus grave, sur la philosophie dominante de l'humanisme sans Dieu.
Mais la critique de la démocratie est une critique interne, une histoire de famille, si j'ose dire, alors que prendre conscience du danger islamique s'impose à tous, démocrates-sans-Dieu et autres. C'est une menace immédiate et à court terme, alors que la question philosophico-politique peut se traiter différemment, et à plus long terme.

Il faut parer au plus pressé, et le plus pressé, ce sont les ambassades qui brûlent et les banlieues qui explosent... Les deux étant reliés par un dénominateur commun...


Amitiés,


Mathieu
Revenir en haut Aller en bas
gilabert jorge



Masculin Messages : 241
Inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Sam 04 Fév 2006, 23:55

Ne pensez vous pas que les bombardements sur nos frangins serbes pour aider des traficants de drogue et des terroristes musulmans ont montrés a ces gents qu il pouvaient tout s autoriser et que nous on était une bande de rigolos :DD
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Dim 05 Fév 2006, 00:43

Citation :
Affaires des caricatures : à qui profite le crime (rumeurs)
04.02.2006


Le crime profite à celui qui doit faire passer les démocraties occidentales pour des fauteurs de troubles, des anti-négociateurs, des provocateurs…


Ahmadinejad, le chevalier noir de l’islam politique, a rompu son silence sur l’affaire des caricatures et il a ordonné samedi la rupture des contrats économiques de l’Iran avec le Danemark et « les pays où ont été publiées des caricatures du prophète Mahomet ».

Certains chez nous prétendent que l’affaire est orchestrée par nos chers mollahs qui voudraient rompre eux-mêmes les amarres avec les pays d’Europe pour une cause supérieure en rapport avec l’islam ce qui pourrait soulever l’ensemble du monde musulman pour leur croisade nucléaire. L’affaire des caricatures remontait à plus de 5 mois et comme par hasard cette affaire vient saper la paix sociale en Europe juste après la victoire du Hamas, le protégé des mollahs et au plus fort du bras de fer Iran-Europe.

Les mollahs ont bien fait de rester en retraite, laissant la mayonnaise prendre toute seule. Nous vous disons sans cesse qu’il s’agit d’un régime terroriste. Il finance des réseaux terroristes, des attentats, des écoles coraniques, des chaînes de Télévision comme Sahar et Al Manar. Il s’agit d’une méthode globale qui comprend des unités de combat mais surtout des unités de propagande et des unités de réflexion. L’affaire des caricatures a permis de déchaîner les musulmans européens. Il s’agit d’une démonstration de force qui montre la « qualité du message intégriste » que peuvent propager ce genre de réseaux. Évidemment, tous les dirigeants de tous les pays musulmans (des plus modérés aux plus exaltés) ont profité de l’aubaine pour se légitimer à travers leur défense des valeurs de l’Islam. C’est là, la force d’une stratégie de qualité : Laisser faire le travail par les autres.

C’est la marque de la république islamique. Comme dans le cas de Lockerbie, le projet vient d’Iran, les capitaux aussi et les exécutants sont des musulmans d’autres pays. Idem pour les attentats de Paris. In extremis, Ahmadinejad « s’incruste » dans l’affaire des caricatures, alors que pendant une semaine, la république des mollahs s’était tenue à l’écart de ce tohu-bohu.

La république des mollahs se mêle au mouvement général tardivement pour escamoter son rôle dans cette affaire. Alors qu’elle possède les réseaux, les liens avec les frères musulmans, les mosquées européennes, les chaînes par satellites ! Magistrale.

Ahmadinejad a justifié sa décision en dénonçant « l’insulte de certains médias occidentaux contre le Prophète qui montre la haine envers l’islam et les musulmans qu’éprouvent les sionistes qui gouvernent ces pays et l’absence d’action sérieuse de la part des responsables de ces pays ». La boucle est bouclée avec la citation sur les « sionistes » et les mollahs champions de la lutte contre le sionisme raflent la mise.

Mais l’objectif n’était pas de rafler la mise et chercher une rupture commerciale respectable ; l’objectif était de montrer qu’ils pouvaient mettre toute l’Europe sans dessus dessous et lancer un avertissement à l’UE. Mais comme toute action terroriste, l’affaire nécessite des fonds et peut être combattue si les victimes (Européens) ne cèdent pas à la panique et gèrent l’affaire avec fermeté et intelligence.

http://www.iran-resist.org/article1502

Excellente analyse Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Dim 05 Fév 2006, 14:24

Citation :
La mission diplomatique danoise incendiée à Beyrouth

BEYROUTH (AP) - Des manifestants protestant contre les caricatures du prophète Mahomet publiées au Danemark ont mis le feu dimanche à un bâtiment abritant la mission diplomatique danoise à Beyrouth. Les forces de sécurité ont fait usage de gaz lacrymogène et tiré en l'air à plusieurs reprises pour tenter de les arrêter.

Selon des responsables des services de sécurité, au moins 18 personnes ont été blessées dans les incidents, dont des policiers, des pompiers et des protestataires. Des témoins ont quant à eux rapporté qu'au moins 10 manifestants avaient été évacués par des ambulances.

Le Danemark, par le biais de son ministère des Affaires étrangères, a exhorté ses ressortissants à quitter le Liban dès que possible, après avoir lancé la veille un appel similaire aux Danois se trouvant en Syrie où son ambassade a été incendiée.

A Beyrouth, plusieurs milliers de personnes ont pris part au rassemblement visant à dénoncer la publication des dessins satiriques de Mahomet.

La manifestation a rapidement dégénéré, lorsqu'un groupe d'islamistes extrémistes a tenté d'enfoncer la barrière de sécurité. Les forces de sécurité ont alors fait usage de gaz lacrymogène et de canons à eau pour tenter de les disperser.

Elles ont également tiré en l'air et au-dessus des protestataires à plusieurs reprises pour tenir les manifestants à distance. AP

Citation :
Manif à Londres : "Massacrez ceux qui insultent l'islam"
Posté le Dimanche 05 février 2006 @ 11:19:47 par occidentalis

Manif à Londres : "Massacrez ceux qui insultent l'islam"

http://groups.google.com/group/via-resistancia/subscribe

Des milliers de musulmans ont manifesté à Londres, en brandissant rien de moins que des appels au meurtre - voir photo ci jointe -
"Massacrez ceux qui insultent l'islam" pouvait on lire sur les pancartes, ou différentes "variantes" étaient aussi proposées : "égorgez ceux..", "Au bûcher ceux qui...", "Tuez ceux... " etc. bref un florilège digne de la "religion de paix et d'amour" qu'est l'islam.
Pour info, cette manifestion a réunit plus de musulmans que celle organisée en juillet dernier dans la capitale britannique quand les musulmans avaient été appelé à manifester contre le terrorisme

Le gouvernement travailliste de M. Blair, qui avait trouvé "insultant" les caricatures danoises, ne semble en revanche pas choqué des appels au meurtre d'occidentaux brandit par les musulmans dans les rues de Londres à deux pas du 10 downing street. L'administration Bush n'a pas réagit, Chirac et Villepin n'ont pas appelé les musulmans au "respect" de leurs hôtes occidentaux.

http://www.occidentalis.com/article.php?sid=2885&thold=0
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Dim 05 Fév 2006, 14:36

Citation :
Caricatures Mahomet: l'Iran va rappeler son ambassadeur au Danemark
(Belga)

TEHERAN 05/02 (BELGA/AG) = L'Iran a décidé de rappeler lundi son ambassadeur au Danemark pour protester contre la publication dans ce pays de caricatures du prophète, a annoncé dimanche le porte-parole de la diplomatie iranienne Hamid Reza Assefi. "L'Iran va rappeler son ambassadeur au Danemark lundi", a dit le responsable en jugeant que les caricatures, qui ont provoqué une vague de colère dans le monde musulman, étaient "un acte très laid et vilain". M. Assefi a estimé que la reprise de ces dessins par plusieurs journaux en Europe prouvait qu'il s'agit d'une conspiration contre l'islam. "Avec sa répétition il est apparu que c'était un acte planifié", a-t-il dit. Il a aussi annoncé qu'il y aurait "des restrictions pour les journaux et journalistes danois", sans en préciser la nature. (VAD)

"un acte très laid et vilain" Shocked

Et pendre une pauvre adolescente victime d'un viol pour avoir eu le malheur de se défendre, c'est quoi ???

Ah oui, la charia...

spiderman
Revenir en haut Aller en bas
Mathieu



Messages : 306
Inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Dim 05 Fév 2006, 15:30

Une chose est certaine, c'est que cette histoire sort à point nommé pour servir les intérêts d'Ahmadinejad...

D'ailleurs, je crois, accessoiremetn, qu'on peut remercier le président iranien. En effet, sa rhétorique franche et sans détour met enfin l'occident et l'ONU au pied du mur...


M.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Dim 05 Fév 2006, 20:45

D'une manière générale, nous devons dire merci à tous ces fanatiques, car ce sont eux, par leur folie et leur fanatisme, qui ont réveillé l'Occident...

Le gag là-dedans étant que ce sont eux qui nous sauvent de la menace !

Les musulmans "modérés" ne se privent d'ailleurs pas de leur taper dessus à cause de ca, vu que l'islamisation silencieuse, rampante qui marchait si bien commence maintenant à être sérieusement mise à mal...
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Dim 05 Fév 2006, 20:49

Citation :
Un prêtre catholique italien abattu dans son église en Turquie

agrandir la photo

ANKARA (Reuters) - Un prêtre catholique italien a été abattu dans son église, à Trabzon, sur les côtes de la mer Noire, annonce la police turque sans autres précisions.

La chaîne de télévision CNN Türk croit savoir que la police recherche un jeune homme que des témoins ont vu quitter les lieux en courant.


agrandir la photo

L'agence de presse Anatolia a précisé pour sa part l'identité du prêtre. Il s'agit du père Andrea Santaro, 60 ans. Il vivait en Turquie depuis plusieurs années.

"Nous condamnons cette agression contre un homme de religion. Il y a eu des témoins. La police tente d'attraper le suspect grâce à ces témoignages", a déclaré le gouverneur Trabzon, Huseyin Yavuzdemir.

La population turque est presque totalement musulmane. La communauté chrétienne est minuscule.
Revenir en haut Aller en bas
Mathieu



Messages : 306
Inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Dim 05 Fév 2006, 21:25

Citation :
Quels intérêts?
Prendre le risque d'une frappe nucléaire préventive d'ici à la fin de l'année? et croyez vous vraiment que si tel était le cas cela resterait sans représailles catastrophiques?

Une frappe nucléaire préventive ? Sur l'Iran ?
Non, dans l'état actuel des choses, c'est impossible. Il faudrait un 11 Septembre non-conventionnel, avec fortes présomptions pesant sur l'islam chiite, pour qu'une telle éventualité se fasse jour...
Pour l'instant, le "pire" que l'on puisse envisager, et encore, pas à court terme, c'est une série de frappes conventionnelles sur les installations nucléaires. Mais cette option militaire, qui semble indispensable si l'on veut vraiment empêcher l'Iran d'accéder à l'arme atomique, reste encore lointaine.
Les Américains sont militairement engagés et politiquement embourbés en Irak, à la merci des 60% de chiites qui y vivent, et qui n'attendent qu'un geste de Moktada al-Sadr pour entrer dans la lutte armée. Si cela se produisait, les Américains seraient forcés de quitter le pays, à moins : 1) d'accepter des pertes bien plus importantes qu'aujourd'hui, et ce dans tout le pays ; 2) de monter d'un cran dans la répression, mais je vois mal comment ils pourraient mater une insurrection dans laquelle sunnites et chiites feraient l'union sacrée.
Restent les Européens et les Israéliens. Malheureusement, les Européens ont décidé que la guerre était un mal absolu, et que mieux valait le déshonneur (refrain connu) à l'affrontement. Du reste, ce n'est pas l'armée française seule, dont la logistique est inexistante et la profondeur stratégique plus que faible, qui peut faire quoi que ce soit. Et avant que les puissances européennes, dans leurs beaux salons, se mettent d'accord sur une intervention militaire dans le monde réel, de l'eau aura coulé sous les ponts...
Alors, les Israéliens ? Tout le monde, secrètement, espère que Tel-Aviv, poussé à bout, prenne l'initiative. Après tout, ils ont les possibilités militaires, et rien de ce qu'ils feront ne pourra les faire descendre plus bas dans l'estime que le monde musulman leur porte.
Mais bombarder les installations nucléaires iraniennes, ce n'est pas aussi simples que raser Osirak. C'est plus loin, plus grand, plus difficile à atteindre.
Et le contexte est décidément explosif (absence de Sharon, victoire du Hamas, déstabilisation du Liban, etc.).

Quand je parlais d'intérêt pour Ahmadinejad, il est bien plus prosaïque, et bien plus évident. Un pays mis au ban des nations, aux côtés de la Syrie (comme la Lybie en son temps), ne peut espérer redorer son blason qu'en jouant la course en avant. C'est ce que fait le président iranien avec ses déclarations de plus en plus provocatrices sur les Juifs et Israël. Jouer la carte des caricatures, c'est hâter la radicalisation du monde musulman, laquelle ne peut que servir l'idéologie qu'il défend.


Citation :
Nous sommes en réalité conduits dans un jeu de dupes extrêmement dangereux où chacun se croit le plus fort et détenir la vérité.

Pas exactement, et là, nous ne jouons pas à armes égales.
Il n'y a qu'un seul camp qui prétend détenir la vérité, et c'est le camp musulman. Même face aux Américains, pourtant bien plus sûrs que nous, en apparence. Sans 11 septembre, pas de "remodelage du moyen-orient"... La campagne de Bush n'est qu'une réaction.
Et ce ne sont pas les Européens, qui doutent de tout, et surtout d'eux-mêmes, qui peuvent opposer quoi que ce soit au monde islamique sur ce plan-là. Voyez les campagnes permanentes d'auto-dénigrement qui se jouent en France. On atteint les sommets du grotesques : peuple de colonisateurs, de collabos (en 1940), de mutins (en 1917), de racistes, de criminels contre l'humanité (l'esclavage), j'en passe et des meilleurs !

L'Europe, face au sabre de Mahomet, n'est qu'une motte de beurre !

Nous sommes revenus en 1938. Sauf qu'à l'époque, il n'y avait pas un milliard de nazis sur Terre, et pas de SA dans nos rues...


Amitiés,


Mathieu
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Dim 05 Fév 2006, 21:34

Citation :
Mais bombarder les installations nucléaires iraniennes, ce n'est pas aussi simples que raser Osirak. C'est plus loin, plus grand, plus difficile à atteindre.

On recense plus ou moins 300 installations reliées à leur programme nucléaire, dont plusieurs enterrées sous des villes...

Des semaines de frappes aériennes seront nécessaires si on veut en venir à bout...

Ils ont retenu les leçons de l'Irak...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Dim 05 Fév 2006, 22:28

Je ne puis que constater avec Mathieu que nos gouvernements répètent exactement les mêmes erreurs qu'à l'époque :|

Et soyez bien assurés qu'elles produiront les mêmes effets...

Citation :
Nous sommes revenus en 1938. Sauf qu'à l'époque, il n'y avait pas un milliard de nazis sur Terre, et pas de SA dans nos rues...

Et surtout ils n'avaient pas la Bombe (la "bombe islamique" pakistanaise)...
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Dim 05 Fév 2006, 22:32

Citation :
HISTOIRE JUIVE POUR CARICATURES MAHOMÉTANES
Cela se passe pendant la seconde guerre mondiale. Trois Juifs sont attachés au poteau d’exécution, les yeux bandés, mais juste avant de donner l’ordre au peloton de tirer, l’officier allemand leur propose d’exécuter leur dernière volonté.

Il détache le premier, lui ôte son bandeau et lui demande ce qu’il souhaite. L’homme voudrait qu’on transmette une lettre à sa famille. On lui donne du papier et un crayon, il s’exécute (!) et on le rattache.

On délivre le second, même procédure, il demande à prier, on lui indique la direction de Jérusalem et lui laisse le temps de faire sa prière puis on le recolle au poteau.

Le troisième, à peine détaché, se met à insulter les Allemands : « Bande de salauds, vous finirez par perdre la guerre, vive la France, vive la liberté ! »

Les deux autres se tournent vers lui et glapissent : « Enfin, Moyshé, tu ne crois pas qu’on a assez d’ennuis comme ça ? C’est pas le moment de les énerver ! »



Caricature dans un journal pakistanais (2004)
relevée par Palestinian Médias Watch. Le rat à l'étoile de David grignote le chapelet musulman.

Les chancelleries occidentales me rappellent étrangement cette histoire drôle, enfin pas drôle mais juive, enfin une drôle d’histoire juive qui ne fait rire – jaune - que ceux qui portaient l’étoile de cette même couleur.

Il a donc fallu six mois au monde arabo-musulman pour se fédérer autour d’un combat à sa mesure. S’agit-il de l’analphabétisme majeur dénoncé par le rapport de l’ONU ? (lire sur le site de l'ONU)

De la misère endémique des peuples dont le sous-sol recèle les plus grandes richesses du monde ?

De la pauvreté intellectuelle qui dénombre chez eux le plus bas quota de découvertes, brevets, traductions et publications au monde ?

De l’absence de droits de l’homme et surtout de la femme et de l’enfant qui en fait les champions des « crimes d’honneur » et des enfants transformés en bombes ?

Non. Il a fallu six mois entre la publication de caricatures de Mahomet et le soulèvement de « la rue arabe » y compris dans les capitales occidentales, pour appeler au meurtre des auteurs du blasphème, de leurs voisins, de leurs cousins et de ceux qui auraient pu l’être.

Whaou ! Ils devaient être abominables, ces dessins !

Non : comparés aux horreurs qui célèbrent le chemin d’Allah pavé de crânes de Juifs, ils étaient plutôt inoffensifs et d’une belle facture graphique.



Légende de cette affiche " nous ferons des crânes des Juifs un pont vers le paradis" (2001)

Alors ils devaient proférer des insultes insupportables ? Bien sûr, une caricature n’est pas faite pour flatter son sujet. Tous ceux qui ont un jour été croqués en obèse au gros pif Place du Tertre et ne se sont pas reconnus en savent quelque chose.

Qu’il soit insupportable à un croyant de voir ironiser sur son prophète est parfaitement légitime. C’est même pour cela qu’il y a une 17ème chambre au Tribunal correctionnel de Paris ! Et sa présidente pourra vous dire qu’avec les dieux donnés aux uns et aux autres, elle ne chôme pas.

N’empêche. Indépendamment du fait que la presse danoise n’est pas distribuée dans les kiosques des pays totalitaires, ces caricatures n’auraient jamais été remarquées par la rue arabe qui est habituée à l’excès en tout genre (paroles, menaces, dessins…), si on ne lui avait pas indiqué qu’il était temps d’entamer un Djihad.

Mais alors, pourquoi ce poids des mots après le choc des photos ? Cela aurait-il un rapport avec l’autre sujet qui, en ce moment, mobilise l’attentisme diplomatique et les contorsions tergiversatoires des chancelleries ?

Mais oui, mais c’est bien sûr ! La recherche par un grand producteur de pétrole de pacifiques sources d’énergie renouvelables !

De mauvais esprits iraient jusqu’à imaginer que le message envoyé par les manifestants anti-caricature est « Laissez l’Iran poursuivre la création de son armement nucléaire sinon, voici ce qui vous attend ».

De fait, ce qu’on a pu lire sur les pancartes des manifestants : « Décapitez les blasphémateurs », « Tuez ceux qui insultent l’Islam », « Le blasphème est un signe du terrorisme occidental », « Egorgez ceux qui offensent l’Islam », n’est pas de nature à faire considérer l’islam comme une religiondepaixetdetolérance (en un mot).

Les premières victimes de ces excès ne sont-elles pas justement les musulmans occidentaux, majoritaires mais silencieux, qui sont venus dans des pays laïques pour que leur religion reste confinée strictement entre leur dieu et eux ?

Hélas, nous avons une telle habitude de la lâcheté que nos prosternations dépassent les cinq prières quotidiennes du bon musulman.

« Enfin, Jacques, tu ne crois pas qu’on a assez d’ennuis comme ça ? C’est pas le moment de les énerver ! Laisse-les accéder à la puissance nucléaire sinon ils vont encore nous crier dessus ! »

Liliane Messika © Primo-Europe, 5 février 2006

http://www.primo-europe.org/

Thumright

(sorry pr la 1ere mouture incomplète du post, ai cliqué par inadvertance sur envoyer au lieu de prévisualisation...)
Revenir en haut Aller en bas
Mathieu



Messages : 306
Inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Dim 05 Fév 2006, 23:40

Citation :
Je ne sais pas vous, mais moi à l'époque je n'étais pas né. Cela dit vous prenez l'entière responsabilité de vos propos.


Moi non plus, je n'étais pas né.
Mais ça ne m'empêche pas de voir que l'histoire, malheureusement pour ce cas précis, à tendance à bégayer.
On nous bassine à longueur de temps avec la Seconde Guerre Mondiale, et nos courageuses élites passent toutes leurs journées à montrer qu'ils sont de grands résistants à Hitler (soixante ans après), et que le fascisme ne passera pas.
En retard d'une guerre, comme toujours...
Mais le danger bien réel de l'islam, personne n'ose le dénoncer. J'irai même jusqu'à dire : il est juridiquement interdit de le faire. Celui qui a l'outrecuidance de pointer la menace du doigt le fait à ses risques et périls. Il se trouvera toujours une association vertueuse, comme le MRAP ou la Ligue des Droits de l'Homme, pour le rappeler à l'ordre républicain.

Entre 1933 et 1938, nos gouvernants, lâches, ont laissé Hitler s'armer et préparer ses forces. Il eut été possible de le stopper avant, et aisément. Mais on a préféré tergiverser, penser que "le chancelier Hitler veut la paix" (d'ailleurs, il le répétait à qui voulait l'entendre).
Pourtant, nul n'était dupe, et le réarmement de l'Allemagne, l'annexion de la Rhénanie, l'Anschluss, l'affaire de Dantzig et des Sudètes, tout montrait que son objectif était la conflagration européenne. Et je ne parle pas de Mein Kampf...
On a préféré laisser faire, en pensant : "après moi, le déluge". Malheureusement, le déluge est arrivé, et il y a eu cinquante millions de morts.

Aujourd'hui, nous avons une idéologie criminelle, qui pousse ses sectateurs à décapiter des civils et lancer des avions commerciaux sur des immeubles, à faire sauter les trains et les restaurants. Nous avons un président iranien qui annonce calmement que son objectif est la destruction d'Israël et l'accession de son pays au rang de puissance atomique, avec, comme en écho, le radicalisme du Hamas, dont l'objectif affiché est de purger le Dar-el-Islam de toute présence juive.
Nous avons, chez nous, dans nos rues, dans nos banlieues, des dizaines de milliers de "jeunes", de culture musulmane, qui détestent notre civilisation, brûlent 10 000 voitures en deux semaines et caillassent les forces de l'ordre aux cris de "Allah Ouakbar !".

Alors, oui, je pense que l'histoire se répète, dans les mêmes formes générales que dans les années 30. J'assume pleinement la responsabilité de mes propos.

Et je préfèrerai qu'il en soit autrement. Car, à la différence des enturbannés fanatisés, j'aimerais mieux vivre en paix.


Amitiés,



Mathieu
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 06 Fév 2006, 00:21

Citation :
Caricatures: la Norvège va porter plainte auprès de l'Onu

agrandir la photo

OSLO (Reuters) - La Norvège va porter plainte auprès des Nations unies après l'incendie de son ambassade à Damas, samedi, au cours d'une manifestation contre la publication des caricatures du prophète Mahomet, a déclaré le Premier ministre Jens Stoltenberg, accusant Damas d'avoir failli à son devoir de protection de la mission.

"Nous condamnons fermement ce qui s'est passé à Damas; c'est totalement inacceptable et nous allons soulever la question aux Nations unies parce qu'il s'agit d'une violation du droit international", a déclaré le chef du gouvernement de centre gauche dans un entretien accordé à Reuters.

"Nous tenons le gouvernement syrien pour responsable de la sécurité du personnel diplomatique norvégien et allons demander réparation à la Syrie pour les dégâts occasionnés", a-t-il poursuivi

En d'autres temps et d'autres lieux, un tel saccage (toute ambassade est considérée comme territoire national à part entière) aurait conduit immédiatement à une déclaration de guerre...

Ce qui est sûr, par contre, c'est que l'incendie d'une ambassade est un acte de guerre.

Un juriste peut-il confirmer ? Olivier ???

A propos de caricatures, Philippe Val, rédac chef de Charlie Hebdo, vient d'annoncer (chez le roquet) la publication d'autres caricatures...de leur cru.

Et s'ils sont fidèles à leur réputation, ca promet...
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 06 Fév 2006, 08:40

Prêtre italien assassiné en Turquie, douleur de sa paroisse romaine


Citation :
ROME, Dimanche 5 février 2006 (ZENIT.org) – Les paroisses romaines de Jésus de Nazareth et des SS. Fabiano et Venanzio desservies naguère par don Andrea Santoro, assassiné en Turquie, où il était parti comme « fidei donum » il y a cinq ans, sont aujourd’hui bouleversées.

Le prêtre, missionnaire de Charles de Foucauld, âgé de 60 ans, aurait été assassiné aujourd’hui par balles, alors qu’il allait prier dans l’église Sainte-Marie, de la ville de Trabzon, sur la Mer Noire, par un jeune de 17 ans que des témoins ont vu fuir. Le jeune aurait prononcé la prière jaculatoire: « Dieu est grand », confirme le nonce apostolique en Turquie, Mgr Giacomo Lucibello.

Le prêtre était pourtant un ardent promoteur du dialogue entre chrétiens et musulmans, un « optimiste par nature », soulignent ses paroissiens.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 06 Fév 2006, 09:49

Le pouvoir du mal est trerrible.

Un seul geste, une balle pesant 50 grammes, et on peut enlever la vie.

Cependant, une méthode statistique sur la nature et la quantité de ces attaques permet de mesurer la croissance ou lla décroissance de la haine. Car, comme dit Jésus:

Citation :
Matthieu 15, 19 Du coeur en effet procèdent mauvais desseins, meurtres, adultères, débauches, vols, faux témoignages, diffamations.
Matthieu 15, 20 Voilà les choses qui souillent l'homme;

Or ces actes augmentent, et dans une proportion importante.

Attention, soyons honnête: Depuis 15 ans, ce sont d'abord les MUSULMANS modérés qui ont payé le prix du sang. Les fanatiques s'en prennent de plus en plus directement aux Occidentaux, depuis quelques années car leur méthode de terreur n'a pas soumis les peuples musulmans, du moins en Algérie, au Maroc, au Liban...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 06 Fév 2006, 10:10

Antoine a écrit:
Vis-à-vis de l'Islam, il y a 2 écueils à éviter :

- faire de l'"angélisme" ;

- tomber dans l'excès inverse en "diabolisant" chaque musulman.

Or, ce sont précisément ces deux attitudes extrêmes, antichrétiennes qui sont favorisées par les faiseurs d'opinion dans nos pays démocratiques et il ne faut donc pas s'étonner dans ces conditions, les mêmes causes produisant les mêmes effets de retomber à chaque fois dans les mêmes erreurs.

Antoine

Je suis d'accord. Et la distinction entre islam et crise fanatique de l'islam est aussi importante à faire qu'entre christianisme et crise hédoniste du christianisme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 06 Fév 2006, 10:35

Citation :
"crise hédoniste du christianisme" mais la crise hédoniste de l'"apostasie du christianisme" qui prend le nom de démocratie.

Les musulmans, c'est amusant, disent la même chose:

Ils se récrient:

"""Je ne dis pas "crise fanatique de l'islam" mais la crise fanatique de l'"apostasie de l'islam" qui prend le nom de pan-islamisme politique.""""

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jean-Marie



Messages : 4
Inscription : 24/01/2006

MessageSujet: débat à propose des caricatures   Lun 06 Fév 2006, 10:36

Combien de musulmans Charles de Foucauld a-t-il converti par l'Amour ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.librairie-paideia.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat à propose des caricatures   Lun 06 Fév 2006, 10:40

Jean-Marie a écrit:
Combien de musulmans Charles de Foucauld a-t-il converti par l'Amour ?

Aucun. Mais ils priaient pour lui, disant qu'il était dommage qu'un tel homme aille en enfer puisqu'il n'était pas musulman.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 06 Fév 2006, 13:03

Antoine a écrit:
Citation :
Jean-Marie a écrit:
Combien de musulmans Charles de Foucauld a-t-il converti par l'Amour ?


Aucun.

Ah bon? Comment le savez-vous?

Antoine

Cher Antoine, J'ai lu une vie de Charles de Foucault et l'auteur disait cela.

Il disait aussi que personne n'a pu entrer dans son ordre de son vivant tant la règle était austère, verticale, à son image.

Mais attention, s'il n'a pas provoqué de conversion DE SON VIVANT et SUR TERRE, tous les musulmans sans exception (sauf ceux qui choisissent de refus), deviennent disciples de Jésus au moment où le Christ leur paraît, c'est-à-dire à l'heure de la mort.

Car les fruits spirituels ne se voient pas en ce monde.

Ils se voient dans l'autre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 06 Fév 2006, 13:12

Citation :
Donc : démocratie = pan-islamisme politique. CQFD

Ecrite comme cela, cette phrase ne va pas.

La démocratie est un système politique. Il a été inventé pare la Grèce antique. Et la Démocratie chrétienne a été inventée en Suisse par un certain saint Nicolas de Flue. Ce système politique est bon lorsque ceux qui votent ne sont pas majoritairement dans une phase de crise. S'ils votent pour un tyran ou une idéologie mortelle, la démocratie devient mauvaise.

En Occident, ce n'est pas la démocratie qui est mauvaise, c'est le culte exclusif et hédoniste de l'individu. On sacrifie à cette idole ce qu'il y a de plus précieux (je pense à l'IVG, aux divorces).

Le pan-islamisme politique est par contre, comme le nationalisme de Guillaume II, une idéologie de guerre agressive. Chez Zarquauoi ou Ben Lafden, elle devient ce que le Nazisme est à Guillaume II.

Donc j'écrirais:

Donc : L'égoïsme hédonisme est au christianisme ce que le pan-islamisme politique est à l'islam: une tentation

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 06 Fév 2006, 13:45

Arnaud Dumouch a écrit:
Antoine a écrit:
Citation :
Jean-Marie a écrit:
Combien de musulmans Charles de Foucauld a-t-il converti par l'Amour ?


Aucun.

Ah bon? Comment le savez-vous?

Antoine

Cher Antoine, J'ai lu une vie de Charles de Foucault et l'auteur disait cela.

Il n'en a converti aucun. Mais il n'a pas été assassiné au nom de l'Islam. Il a été assassiné par des particuliers, sans préméditation. C'était un accident, si je me souviens bien le livre que j'avais lu.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 06 Fév 2006, 15:26

Citation :
Attention, soyons honnête: Depuis 15 ans, ce sont d'abord les MUSULMANS modérés qui ont payé le prix du sang. Les fanatiques s'en prennent de plus en plus directement aux Occidentaux, depuis quelques années car leur méthode de terreur n'a pas soumis les peuples musulmans, du moins en Algérie, au Maroc, au Liban...

Oubliée, la condition de la femme en terre d'islam, oubliées, les persécutions ininterrompues envers les chrétiens, oubliées les attaques incessantes (attentats pour la Palestine) contre Israël...

Bon, j'arrête là...
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 06 Fév 2006, 19:51

Français, européens, chrétiens : Réagissons !


Citation :
Europae Gentes organise une manifestation jeudi soir place Wagram à proximité de l'ambassade de Turquie à partir de 19h15 pour protester contre le meurtre d'un prêtre catholique en Turquie .

Un prêtre catholique missionnaire de Charles de Foucauld, le père Andrea Santaro, âgé de 60 ans a été tué par balles dimanche à Trébizonde, dans le nord de la Turquie, à la sortie de la messe dominicale. L'auteur de ce crime aurait prononcé les cris de " Allah O Akbar " ( Dieu est grand).

Ø Contre les atteintes et persécutions contre la foi chrétienne dans les pays musulmans !
Ø Contre la christianophobie des autorités turques !
Ø Pour le droit à pratiquer le culte dans la paix et la dignité

Français, européens, chrétiens : Réagissons !
Défendons notre foi et notre identité !
VENEZ NOMBREUX!
A L'APPEL DE NOMBREUSES ASSOCIATIONS
RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN
JEUDI 9 FEVRIER A 19H15
PLACE WAGRAM A PARIS
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 06 Fév 2006, 20:17

Citation :
Un grand prêcheur musulman « modéré » demande à l'Occident de s'adapter à l'islam

Amr Khaled, télé-prêcheur très populaire sur les chaînes de télévision arabes et généralement présenté comme « modéré », nous demande tout simplement… d'exclure de notre « liberté d'expression » toute critique du criminel Mahomet. Selon ce taliban light, la « liberté d'expression » des Occidentaux « doit être reformée pour ne pas se heurter aux valeurs musulmanes ». Compte là-dessus, adorateur du pédophile voleur et assassin !
Morceaux choisis de son « Message pour l'Occident » publié sur son site : http://www.amrkhaled.net/articles/articles1243.html

« Je m'adresse ensuite aux Occidentaux pour leur dire qu'il y a chez eux une problématique de civilisation, qui résulte du conflit entre deux concepts. La liberté d'expression, concept majestueux, humanitaire, que nous respectons et estimons et la vénération du Messager d'Allah (BP sur lui) très importante pour les Musulmans. D'une part, les non musulmans n'arrivent pas à concevoir la valeur du Messager d'Allah (BP sur lui) pour les Musulmans et d'autre part, l'idée de la liberté d'expression n'est pas claire chez ces derniers à cause du manque de pratique.

Les deux civilisations doivent pouvoir rapprocher ces concepts. Nous ne refusons pas la liberté d'expression. Nous voulons tout simplement qu'elle ne se heurte pas à la vénération du Messager d'Allah, valeur très importante pour les Musulmans.

(…)

Je dis aux Occidentaux que leur liberté d'expression doit être reformée pour ne pas se heurter au concept du respect et de la vénération des Musulmans envers le Messager d'Allah (BP sur lui). Vous devez le respectez ainsi que tout ce qui est sacré pour le Musulmans comme vous respectez les rois et le sémitisme chez vous.

Donc, mon message dit aux Musulmans que nous ne devons jamais négliger la vénération du Messager et je dis aux Occidentaux que leur liberté d'expression doit être reformée pour ne pas se heurter aux valeurs musulmanes. »

Francis Percy Blake
blake@france-echos.com

http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=8300

Shocked Shocked Shocked

Continuez comme ca, chers amis muslims, et vous verrez bientôt ces caricatures honnies par vous à la une de tous les journaux occidentaux !

La liberté d'expression, fondement de nos démocraties, n'est-pas-né-go-cia-ble !!!!

Nous sommes chez nous, et personne, absolument personne ne viendra nous dire ce que nous avons à faire où ne pas faire !!!
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 06 Fév 2006, 20:28

Citation :

Muslimus pacificus democraticus ?

Donc l'année 2006 commencerait par cette découverte phénoménale, par les scientifiques occidentaux, d'une nouvelle espèce totalement inconnue jusqu'ici le musulman paisible démocratique, muslimus pacificus democraticus, qui évolue dorénavant dans le milieu des pays occidentaux, bien qu'il soit très difficile à repérer. Il a recours à un parfait mimétisme, ce qui ne le fait pas distinguer à première vue des intégristes islamistes, lesquels empoisonnent l'environnement avec leurs incessantes revendications, protestations et humiliations de tous genres.

En fait, la publication des caricatures danoises ne pénètre pas sous la peau du musulman paisible démocratique, glissant sur elle comme les gouttes d'eau sur un ciré et laissant le musulman paisible démocratique de marbre, comme n'importe quel autre citoyen libre, voué au principe de la sacro-sainte Altérité.



Prenons acte de cette fabuleuse découverte et concluons - tous ceux qui font tant de vacarme, allant des manifestation bruyantes jusqu'aux destructions des bâtiments, attaques contre les populations chrétiennes et menaces très explicites de mort (là où ils peuvent se le permettre impunément, dans les pays totalement islamisés), tous ceux-là sont des intégristes islamistes, certes au degré d'intensité variable, mais des intégristes islamistes tout de même. Espèce prédatrice et dangereuse, dont le muslimus pacificus democraticus diffère de façon radicale.

Ce dernier s'est parfaitement adapté au nouveau milieu, se nourrit de la même manière que la faune originelle et on peut le rencontrer, accompagné de toute sa famille, dans les musées, salles de concert et galeries, où il apprend à sa progéniture, ébahie par cette merveilleuse possibilité d'en bénéficier, tout cet admirable et fabuleux patrimoine culturel et spirituel du nouveau terroir, où il a élu, plein de gratitude envers la faune d'accueil, sa niche.

Il est conscient que le Coran contient une énorme quantité de passages qui sont en effet assez terrifiantes et très peu recommandables, et qui ont de quoi profondément heurter les sentiments plus profonds de chaque non musulman.

Il sait, et raconte lors de longues soirées d'hiver à sa fille, que le respect des convictions religieuses - ou spirituelles, dans le sens large - ne signifie absolument rien de plus que de respecter le droit à ces convictions et n'implique aucunement le respect du contenu d'une croyance. Surtout si cette dernière, au lieu de relever simplement d'une pratique intime personnelle, de composition inconnue du monde extérieur, étale sa doctrine au grand jour, s'organise en une institution et à fortiori se donne pour but un prosélytisme actif et de surcroît méprisant, voire carrément hostile à d'autres convictions religieuses ou spirituelles.

Il sait qu'une caricature n'est qu'un simple dessin, dépourvu de toute réalité autre que celle de quelques traits d'encre sur un morceau de papier. Egalement, il sait se procurer les informations suivantes : <> et <>

Et alors il s'abstient de faire un quelconque amalgame entre une "jurisprudence musulmane" et une "conviction religieuse" et il sait que dans cette affaire artificielle, montée de toutes pièces par les intégristes islamistes, ce n'est pas en réalité une quelconque "conviction religieuse" qui aurait été heurtée, mais bel et bien la "jurisprudence musulmane", dans sa prétention de régenter la planète entière et de dicter arbitrairement à tous ce qui "est permis" et d'interdire à tous ce qu'elle abhorre, de son propre chef d'une autorité oppressive et enivrée jusqu'à la démence totale par son pouvoir, qu'elle croit détenir directement de Dieu-même.

Il sait que ce cruel Dieu-là, au vue des dégâts incommensurables qui ont été infligés à l'humanité en son nom, au cours de quatorze longs siècles, devrait demander pardon à tous les représentants de l'espèce muslimus pacificus democraticus, pour l'insupportable poids des remords qui accablent leur mémoire…

Ah, excusez-moi, je me suis probablement un peu égaré dans les rêveries…

http://www.occidentalis.com/article.php?sid=2891&thold=0
Revenir en haut Aller en bas
 
débat autour de l'islam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» La terre est ronde, le soleil et la lune tourne autour
» Les Chretiens Martyrs de l'Islam
» Pourquoi l’Islam fait peur ?
» MARIE ET L'ISLAM
» l'unicité de dieu en islam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Société, Politique-
Sauter vers: