DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 débat autour de l'islam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Mathieu



Messages : 306
Inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Dim 19 Fév 2006, 23:26

Ben, ils (en l'occurrence, elles) n'aiment pas trop les "Juifs-mécréants-qui-tuent", ni "l'Europe des Croisés", ni "l'Amérique décadente", et quand ils voient que Hitler a tué des Juifs à tour de bras, a envahi l'Europe en foulant aux pieds le christianisme, et a fait la guerre contre l'Amérique, ce ne peut être qu'un héros pour eux.
C'est aussi simple que ça.
D'autant que les dignitaires nazis, s'ils vomissaient bien entendu le Judaïsme et cette "superstition syrienne" qu'est le Christianisme, voyait l'islam avec un oeil assez bienveillant. Religion "solaire", virile, culte de la force, c'est ce qui se disait dans l'entourage de Himmler.
Et puis le mufti de Jérusalem était bien copain avec Onkel Adi...


Amitiés,


Mathieu
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Dim 19 Fév 2006, 23:29

Consultez-donc ça. Ahurissant!

puker puker puker

http://www.col.fr/breve-2090.html
Revenir en haut Aller en bas
Yann



Messages : 152
Inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 20 Fév 2006, 00:26

Mais Hilter il aimait pas les arabes aussi Shocked Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 20 Fév 2006, 00:35

Le sujet a déjà été traité ici, Yann, pas mal de posts y sont consacrés...

En vrac :

Le Hamas, maintenant au pouvoir en palestine :




Ensuite, Mein Kampf, best-seller absolu dans tous les pays musulmans, Turquie comprise.

Et enfin, les collusions entre islam et nazisme :

http://www.upjf.org/fichiers/dossier_nazis_palestiniens.htm

http://www.desinfos.com/article.php?id_article=789

Le recyclage des criminels de guerre allemands (SS et Gestapo) :

http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=5143

Etc, etc, jusqu'à la nausée puker


Dernière édition par le Lun 20 Fév 2006, 00:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yann



Messages : 152
Inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 20 Fév 2006, 00:36

puker puker puker puker puker Shocked je suis dégouté
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 20 Fév 2006, 00:43

Fais l'effort de lire les articles qu'on t'a mis en url, c'est très instructif...

Tiens, encore un :

http://www.primo-europe.org/showdocs.php?rub=4.php&numdoc=Do-465001467

Bonne lecture ;)
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 20 Fév 2006, 20:35

Citation :
L’affaire des caricatures – aspects d’une opération militaire

Submitted by Ram Zenit on Wed, 2006-02-15 20:22.

L’affaire des caricatures est une opération, parmi d’autres, dans la guerre de l’Islam contre l’Occident et ses valeurs democratiques.
Comme toute opération militaire, elle a été planifiée, et mise à exécution, en prenant en considération les facteurs classiques:
1) le « terrain » - les masses musulmanes d’Europe, la sensibilité musulmane générale quant à sa « victimisation »
2) le « temps » - la proximité d’évènements comme les discours du président iranien, les pressions occidentales sur le plan nucléaire iranien et sur la Syrie, les émeutes en France, la victoire du Hamas, l’hiver européen avec la « déprime » habituelle qu’il engendre, la montée des prix du pétrole et l’inquiétude qui l’accompagne
3) les « forces ennemies » - ses points faibles, selon l’approche islamique, sont le manque de force morale d’une société vouée à la consommation matérielle, de son refus du conflit au prix de sa liberté (le « foutez-moi la paix ») et de sa conscience, sa préférence pour l’arrangement, les règles démocratiques qui peuvent aisément être instrumentalisées. Les points faibles sont donc en Europe, ce qui correspond au choix du terrain
4) les « forces amies » - sa volonté du combat et de la puissance, son idéalisation de la mort, sa discipline et la facilité de la manier, sa préparation à tous les niveaux psychologiques et idéologiques
5) les « forces alliées lointaines » - la Chine qui, avec un taux de développement élevé, doit assurer son approvisionnement en matières premières et en énergie, ne peut se permettre de mettre en danger ses sources
6) les « actions possibles de l’ennemie » - les deux réponses possibles de l’ennemie à une action offensive sont 1) la soumission qui se traduira par des excuses, le versement de deniers biens sonnants et la législation de lois permettant une discrimination positive des forces offensives 2) la résistance à différents degrés. Quelque soit l’action adoptée par l’ennemie, elle apporte la réussite de l’offensive : pour l’alternative 1 c’est clair ; pour l’alternative 2 la résistance ennemie sera accompagnée de dissensions internes, elle permettra une extrémisation positive des perceptions du conflit ce qui préparera le terrain des futures opérations

Les caricatures sont un prétexte pour préparer et lancer l’offensive – tout comme la visite de Sharon sur l’esplanade du Temple en 2000 a été le prétexte pour Bargouti et ses sbires de lancer l’offensive de la deuxième Intifada préparée depuis longtemps
Le temps passé entre la parution des caricatures et les émeutes, l’agitation des coordinateurs durant cette période entre l’Europe et les pays musulmans et d’autres indices indiquent une organisation et une planification de « l’affaire ».
(Voir l’article de C. Moniquet de l’ESISC)
Gageons que quelque part, quelqu’un a su évaluer la situation avant de planifier l’action !

http://politiquearabedelafrance.net/
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 20 Fév 2006, 20:42

Citation :
IR-RES-PON-SABLES ! À la mémoire d’Ilan

André Dufour nous demande de publier ce complément à son bloc-notes du 18 février concernant Ilan Halimi.


Notre amie Jane B. (pas Birkin) est indignée par le traitement médiatique et politique de l’horrible martyre d’Ilan Halimi. On le serait à moins. Avant de donner mon point de vue, je ne résiste pas à la tentation de livrer in extenso ces quelques lignes qu’elle a envoyées à ses amis. En exprimant préalablement mon désaccord sur un point: la France n’est pas devenue «collabo», la «collaboration» étant le fait d’un pays militairement vaincu et occupé. Non, la France est devenue une nation «dhimmie», vassalisée sans livrer de combat, rendue impuissante par l’injection à dose massive d’auto culpabilisation et de repentance.

«Quand les politiques mentent sur un crime innommable, que la police impose le silence à la famille de la victime, que les associations "représentatives" s'écrasent, que la presse se fait complice, on n'est plus dans un pays libre.»

«Quand on assiste à un déferlement de haine et de saccages parce qu'un musulman est mort accidentellement, ou a cause d'un dessin, et que d'autre part, on fait silence lorsqu'un juif est torturé sur le sol français parce qu'il est juif, et par un musulman, il ne faut plus se contenter de s'inquiéter, il faut d'urgence "que la peur change de camp" à moins de reconnaître que l'on est des collabos!.»

«Sébastien Sellem a été sauvagement assassiné au nom d'Allah, on a dit que son agresseur était «débile mental» !

«Isaac Autard a été massacré à coup de bâtons à son domicile à Toulouse, par un Algérien, on a dit que le criminel était irresponsable.»

«Je viens d'entendre dire par Devedjian que Fofana serait "déséquilibré", sans blague!
«Réciter le coran lorsqu'on est au téléphone avec la famille de la victime qui hurle de douleur, ça «exclut toute explication, ça mérite le cachot à perpétuité, et personnellement je pense que ça mérite la mort! Mais il est sans doute plus correct d'éviter une crise des banlieues?»

«Ce crime atroce n'est pas un incident, il n'est pas le coup de folie d'un excité, il est notre futur «proche, le quotidien que nous nous préparons ainsi qu'à nos enfants si nous continuons à tolérer que nos dirigeants tremblent au lieu de sévir.»

En effet, lorsqu’un «jeune des banlieues» meurt accidentellement, victime de sa propre délinquance, toute la France tremble devant le déferlement de violences, de vandalisme, de pillages, de pyromanie mais aussi devant les philippiques du Mrap et autres syndicats de l’indignation professionnelle sélective que notre gouvernement débile subventionne. Ils ne manquent pas alors de nous jeter à la face notre «racisme», notre «islamophobie», notre «héritage colonial» et notre «passé esclavagiste». Pour que la France se fasse pardonner des saccages et incendies commis par les «jeunes des banlieues», la Première Dame de France se déplacera au chevet d’un petit connard rescapé d’un transformateur EDF, traité en héros national, et ira présenter ses condoléances à la famille des victimes (attention, il ne s’agit pas du brave citoyen massacré à Epinay-sur-Seine par des «jeunes» «désespérés» et «humiliés» mais les deux gamins accidentellement électrocutés), et notre Président n’aura pas à rogner sur son allocation de «frais de bouche» pour augmenter, pour la énième fois, les subventions croissantes aux associations «représentatives», comme prix d’achat de la paix civile et des bonnes grâces des tarés islamo-pétroliers.

Par contre, la torture et le meurtre d’un Juif commis par des musulmans agissant en bande organisée, passe dans un banal «fait divers» et le chœur des journalistes et politiciens dhimmis, niant, contre toute évidence, le caractère antisémite de ce genre de crime atroce, le mettent sur le compte d’un «déséquilibré», d’un malade mental. Et la «première Dame de France» n’aura donc pas à se déranger pour manifester sa solidarité aux proches de la victime.

Suite : http://www.libertyvox.com/article.php?id=162
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 20 Fév 2006, 23:21

Citation :
Caricatures: fatwa d'un tribunal islamique indien contre les auteurs

(Belga) Un tribunal islamique de Lucknow, ville du nord de l'Inde, a lancé lundi une fatwa (décret religieux), condamnant à mort les 12 auteurs des caricatures du prophète Mahomet publiées fin septembre dans le quotidien danois Jyllands-Posten.

La fatwa a été lancée par le chef du tribunal Idar-e-Sharia Daroul Kaza de Lucknow, la capitale de l'Etat indien de l'Uttar Pradesh (nord). "La mort est la seule sentence pour les auteurs des caricatures qui ont dessiné des caricatures sacrilèges du prophète", a déclaré lundi Maulana Mufti Abul Irfan, le responsable du tribunal. Selon ce responsable, il est clairement indiqué dans le Coran que celui qui offense le prophète mérite une punition et que la sentence est applicable partout où vivent des fidèles. Cette décision du tribunal est contraignante pour les musulmans, mais elle peut être contestée dans le cadre de la loi indienne. (GFR)

Salman Rushdie n'est plus tout seul, maintenant spiderman

Tas de cinglés !!!!

Tenez, bande d'enfoirés, condamnez-moi à mort !!!!!



La seule réaction possible, de la part de l'Occident, est de mettre ces putains de caricatures à la une de tous les journaux, en signe de solidarité, comme je viens de le faire !

Soutien total aux dessinateurs danois !!!
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 21 Fév 2006, 00:01

Citation :
L’Iran recrute des tueurs kamikazes pour lutter contre le « Blasphème Mondial » 19.02.2006



Iran Focus, Téhéran, 19 février – Un groupe affilié au corps des gardiens de la révolution a lancé une nouvelle campagne de recrutement de tueurs kamikazes à Téhéran afin de lutter contre le «Blasphème Mondial», ont rapporté les agences de presse officielles.

L’agence de presse Mehr a publié samedi un article annonçant qu’un événement intitulé « Analyse des moyens d’agir contre l’offensive du Blasphème Mondial » a eu lieu à Téhéran pour marquer l’anniversaire de la fatwa, ou décret religieux, de l’ayatollah Rouhollah Khomeiny pour le meurtre de l’auteur britannique d’origine indienne, Salman Rushdie.

Le programme de la conférence était majoritairement dominé par l’agitation provoquée par la publication de caricatures du prophète de l’islam, Mahomet.

Mohammad-Ali Samadi, porte-parole du Quartier général de la commémoration des martyrs du mouvement islamique mondial, campagne orchestrée par le gouvernement pour recruter des tueurs kamikazes, a déclaré au meeting que plus de 52.000 « volontaires pour des opérations martyres » étaient inscrits dans son organisation, qui porte aussi le nom de Estech’hadioun, ou chercheurs de martyre.
Le groupe a été formé par les gardiens de la révolution d’Iran en 2004. Ceux qui le rejoignent ont trois possibilités : mener des attentats suicides contre les « infidèles occupant l’Irak », contre Israël ou contre Salman Rushdie.

http://www.iranfocus.com/french/modules/news/article.php?storyid=2718
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 21 Fév 2006, 00:21

Citation :
Le choc de la barbarie

Au moins 54 morts en Afrique comme en Asie, une quinzaine d’églises incendiées entre le Nigéria et le Pakistan, une dizaine de bâtiments consulaires attaqués et endommagés dans le monde entier, des manifestations appelant au meurtre et à la guerre sainte : les réactions à la publication des 12 fameuses caricatures de Mahomet n’en finissent pas de prolonger un spectacle sidérant de violence et d’intolérance. Ces foules à répétition brûlant les mêmes drapeaux, scandant les mêmes slogans, portant les mêmes parements d’un continent à l’autre donnent l’apparence d’une colère globale et symbolisent une force planétaire ; mais elles représentent également une barbarie choquante, un obscurantisme déroutant, qui vont probablement marquer les esprits et accélérer leur basculement.

Les éruptions sanglantes de l’extrémisme musulman n’ont pourtant pas été anodines, ces dernières années, y compris en Occident ; cependant, les courants de pensée dominants – tout spécialement dans les médias – avaient pour coutume de contextualiser et de relativiser les massacres commis au nom de l’islam : l’attentat manqué du WTC en 1993 était « du » à la présence américaine sur la péninsule arabique, les attentats à Paris en 1995 étaient « dus » au soutien apporté par la France à l’Etat algérien, les attaques du 11 septembre 2001 étaient « dues » au soutien apporté par les Etats-Unis à Israël (entre autres), le massacre de Bali en 2002 était « du » à la présence australienne en Afghanistan, les bombes de Madrid en 2004 étaient « dues » à la présence espagnole en Irak, tout comme celle de la Grande-Bretagne pour les attentats de Londres l’an passé. Je ne parle même pas d’Israël.

A chaque horreur correspondait une explication qui la rationalisait, qui la rendait logique et évitable – si seulement on n’avait pas agi de telle ou telle manière ; la culpabilité finissait tôt ou tard par être – au moins partiellement – imputée à la victime, en une inversion d’autant plus aisée que l’Etat pris pour cible avait un passé colonial ou impérialiste. Mais l’algorithme s’est grippé avec l’élargissement des cibles, comme le meurtre de Theo Van Gogh, dont le « crime » se résumait à une filmographie corrosive et critique à souhait, et plus encore avec les caricatures de Mahomet, dont le caractère polémique est pour le moins limité. Dans ce dernier cas, la disproportion entre l’acte commis et les réactions manifestées était trop criante pour laisser beaucoup de place aux explications. Les appels à la modération ont été nombreux, les couplets sur la sensibilité islamique aussi, mais la machine relativiste tourne largement à vide.

C’est que les enjeux perçus sont d’une ampleur différente. Les attaques terroristes mentionnées ci-dessus pouvaient être interprétées comme la matérialisation de griefs visant un pays en particulier, voire même un gouvernement ; la contestation vociférante de la liberté d’expression s’en prend à une valeur trop généralisée pour se satisfaire d’une telle interprétation. Tout un brouillard de perceptions artificielles s’est dissipé en quelques jours, en quelques chocs visuels et sémantiques, en quelques prises de conscience alarmantes : les barbares existent, ils sont en colère, ils nous haïssent, ils brûlent nos drapeaux, ils revendiquent nos terres comme nos consciences – et certains vivent parmi nous. Le choc n’a pas fait de vague, puisqu’il a touché la majorité silencieuse, mais il se répercutera dans les urnes. Il a déjà commencé à le faire…

Sans doute serait-il bon de ne jamais perdre de vue le fait que la barbarie guette l’homme en permanence.

http://www.ludovicmonnerat.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 21 Fév 2006, 18:17

Ce mardi soir, vous aurez sans doute noté les émissions sur la chaîne télévisée Arte : reportage sur la montée de l'islamisme, à 20h 45, puis, à 21 h 45, débat sur les caricatures du prophète... Cela promet!
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 21 Fév 2006, 19:00

Citation :
(Belga) Un tribunal islamique de Lucknow, ville du nord de l'Inde, a lancé lundi une fatwa (décret religieux), condamnant à mort les 12 auteurs des caricatures du prophète Mahomet publiées fin septembre dans le quotidien danois Jyllands-Posten.

La fatwa a été lancée par le chef du tribunal Idar-e-Sharia Daroul Kaza de Lucknow, la capitale de l'Etat indien de l'Uttar Pradesh (nord). "La mort est la seule sentence pour les auteurs des caricatures qui ont dessiné des caricatures sacrilèges du prophète", a déclaré lundi Maulana Mufti Abul Irfan, le responsable du tribunal. Selon ce responsable, il est clairement indiqué dans le Coran que celui qui offense le prophète mérite une punition et que la sentence est applicable partout où vivent des fidèles. Cette décision du tribunal est contraignante pour les musulmans, mais elle peut être contestée dans le cadre de la loi indienne. (GFR)

Je n'ai pas suivie ce débat. Mais il me semble que les auteurs de ces caricatures ne sont pas musulmans, donc ils ne sont pas soumis aux lois de ce tribunal musulman. confused confused

Citation :
La seule réaction possible, de la part de l'Occident, est de mettre ces putains de caricatures à la une de tous les journaux, en signe de solidarité, comme je viens de le faire !

Soutien total aux dessinateurs danois !!!


Doucement, doucement cher Laurent... respire par le nez... Je ne crois pas que d'ajouter des sentiments de révolte calme cette hystérie religieuse...

Ces juges musulmans ont-il un réel pouvoir sur la vie de ces hommes (auteurs des caricatures) qui ne me semble pas être musulman?
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 21 Fév 2006, 20:30

Tourterelle a écrit:


Doucement, doucement cher Laurent... respire par le nez... Je ne crois pas que d'ajouter des sentiments de révolte calme cette hystérie religieuse...

Ces juges musulmans ont-il un réel pouvoir sur la vie de ces hommes (auteurs des caricatures) qui ne me semble pas être musulman?

Chère Tourterelle,

Laurent est un passionné. Il explose lorsqu'il estime qu'une injustice est commise. Et en la circonstance, je lui donne raison. Comme je l'ai indiqué à maintes reprises, arrive un moment ou la philosophie ne suffit plus, où elle doit s'effacer devant l'action. Si nous restons muets face à de tels agissements, nous sommes coupables de complicité, pour ne pas dire d'intelligence avec l'ennemi. Il est temps que cela cesse.

De quel droit, les islamistes radicaux prétendent-ils nous dire, ce que nous devons écrire ou dessiner? Ce sont eux qui sont soumis à cette restriction. En tant que chrétiens, nous ne sommes pas tenus de nous inféoder aux lois islamiques, qui par ailleurs sont interprêtées par des imams qui n'ont aucune objectivité et sont totalement incapables de discernement.

Quant au pouvoir exercé par ces tarés, oui il l'ont. Pour eux, tuer un chrétien est un acte de foi. Nos églises sont incendiées, des centaines de chrétiens massacrés. Nous avons juste droit à un entrefilet sur ces événements dans la rubrique des faits divers. Mais, qu'un instituteur ou un proviseur, refuse l'accès de l'établissement à une musulmane qui refuse de retirer sa moustiquaire et c'est le tollé général. Toutes les associations s'en mêlent, y compris le pouvoir politique.

Eh bien, je suis solidaire avec Laurent. Qu'ils viennent un peu me marcher sur les plates-bandes tous ces connards et je fais un carton à l'arme de guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Baisse El Froc   Mar 21 Fév 2006, 20:37



C'est du propre! Mon Dieu, faites quelque chose! SVP!
Revenir en haut Aller en bas
Mathieu



Messages : 306
Inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 21 Fév 2006, 20:49

Je suis d'accord avec Ecossais et Laurent, et je pardonne volontiers à ce dernier son léger sursaut verbal.

Il y a un temps pour tout, dit l'Ecclesiaste, un temps pour toute chose sous les cieux.
Le balancement de ses propositions ne fait qu'illustrer l'équilibre nécessaire à la vie humaine. En somme : le pragmatisme.


Citation :
Comme je l'ai indiqué à maintes reprises, arrive un moment ou la philosophie ne suffit plus, où elle doit s'effacer devant l'action.

Un sergent, hélas ! récemment décédé de ma compagnie avait pour habitude de dire : "là où le philosophe se demande : pourquoi ? l'homme d'action demande : comment ?".
Je ne suis pas tout-à-fait d'accord : on peut parfaitement à la fois philosopher et agir.
L'islam nous montre les dangers de l'action (fanatique) sans réflexion.
L'Europe contemporaine nous montre les dangers de l'inaction idéologique.
Il faut trouver impérativement un juste milieu, et relever le gant quand il le faut.

Il y a un temps pour la guerre, et un temps pour la paix.
Mais à force de refuser le premier terme à tout prix, on se condamne à le subir précipitemment, et avec combien plus de destruction et de larmes...



Amitiés,



Mathieu
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 21 Fév 2006, 21:55

Chère Tourterelle,

Ce qu'ils ont oublié de t'expliquer, c'est que selon le principe de la guerre sainte, tout musulman est autorisé à assassiner les auteurs des caricatures. C'est ça, le "droit" dont tu parles.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 22 Fév 2006, 00:27

Citation :
Ce qu'ils ont oublié de t'expliquer, c'est que selon le principe de la guerre sainte, tout musulman est autorisé à assassiner les auteurs des caricatures. C'est ça, le "droit" dont tu parles.

Dans le cas d'une fatwa, comme ici, il ne s'agit pas d'une autorisation, mais d'une obligation, pour tout musulman, vu que la sentence est censée émaner d'Allah lui-même...


La soirée Arte : quand j'ai vu la tronche de Dany le pédophile, vous m'excuserez, hein, mais j'ai arrêté les frais avant même que ca ne commence...juste un petit zapping au moment du débat, pour entendre une "spécialiste" essayer d'expliquer que les musulmans au Danemark étaient "une population stigmatisée", sans cesse soumise à la discrimination des sales racistes Danois... What a Face

J'avais des envies de meurtre en écoutant cette (censuré) de sale traître débiter sa foutue propagande !!!

spiderman spiderman spiderman puker puker puker

Raaahhh, que ca fait du bien quand ca sort !!!!

;)
Revenir en haut Aller en bas
Seb



Messages : 1087
Inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: Baisse El Froc   Mer 22 Fév 2006, 00:40

Ecossais a écrit:


C'est du propre! Mon Dieu, faites quelque chose! SVP!

puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker pukerpuker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker puker
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 22 Fév 2006, 00:49

Citation :
Ils ont la haine (Brigitte Gabriel)
Posté le Mardi 21 février 2006 @ 22:24:51 par occidentalis

ILS ONT LA HAINE…

Par Brigitte Gabriel, extrait d'un discours au Sommet du Renseignement américain à Washington, le 18/02/06


Publié par www.FrontPageMagazine.com


Traduit par Albert Soued, www.chez.com/soued/conf.htm pour www.nuitdorient.com

NDLR : même si cela vous semble long, lisez, tout y est !


Nous sommes aujourd'hui réunis pour mettre en commun notre information et notre savoir. Mais le Renseignement ce n'est pas seulement des chiffres bruts, des dimensions d'une force, d'un armement ou d'une armée. La chose la plus importante est de comprendre l'état d'esprit et les intentions de l'ennemi. Pendant 30 ans, l'Occident s'est complu dans l'ignorance et la dénégation de l'extrémisme musulman qui pourtant sévissait contre des victimes innocentes au nom de Allah.

J'avais 10 ans quand ma maison a explosé autour de moi, m'ensevelissant sous les décombres et m'obligeant à boire mon propre sang pour survivre, alors que dehors, ceux qui avaient commis ce crime hurlaient "Allah Aqbar"! Mon seul crime à moi était d'être née Chrétienne, vivant dans une ville chrétienne. À 10 ans, j'ai appris le sens du mot "infidèle".

J'ai suivi un cours intensif de survie. Pas chez les Scouts féminins, mais dans un abri souterrain où j'ai vécu 7 ans, dans un épaisse obscurité, dans le froid, buvant de l'eau usée et mangeant de l'herbe pour survivre. À 13 ans j'étais encore habillée de mes guenilles d'enterrement et j'allais dormir tous les soirs dans l'angoisse d'être égorgée. À 20 ans, j'avais enterré la plupart de mes amis, tués par les Musulmans. Nous n'étions pas des Américains vivant à New York, ni des Anglais vivant à Londres. Nous étions des Arabes chrétiens vivant au Liban.

Victime de la terreur islamique, j'étais sidérée quand j'ai vu des Américains se réveillant le 12/09/01 se demandant "pourquoi ils nous haïssent?" Les experts en psychanalyse se précipitaient pour avancer toutes sortes d'excuses sur ce que nous avions fait pour offenser le monde de l'Islam. Mais si l'Amérique et l'Occident s'étaient réellement penchés sur le Moyen Orient, ils n'auraient pas posé cette question. En bref, ils nous haïssent parce qu'à leurs yeux nous sommes tout simplement des "infidèles".

Sous la bannière de l'Islam "la illah illa allah, wé-mouh'amed rassoul allah" (il n'y a de dieu qu'Allah et Mohamed est l'envoyé de Allah), ils ont massacrés des enfants Juifs en Israël, des Chrétiens au Liban, des Coptes en Egypte, des Assyriens en Syrie, des Hindous en Inde, ils ont expulsés 900 000 Juifs des terres musulmanes. Nous, les infidèles du Moyen Orient, nous avons payé le prix fort ce moment là. Mais aujourd'hui partout dans le monde les infidèles sont en train de payer le prix de l'indifférence et du manque de perspicacité.

Tolérer le mal est un crime. En aucun cas, apaiser des assassins n'achète une protection, mais il entraîne plutôt le non respect et le mépris de l'ennemi. Cependant, c'est par apathie que l'Occident est en train de se suicider. Le "politiquement correct" est en train de serrer les entraves autour de nos chevilles, avec lesquelles les islamistes nous mèneront à notre fin.

Dans cette guerre, à moins de réagir et de se lever pour combattre le véritable ennemi, l'Islam, l'Amérique et l'Occident sont condamnés à perdre. On vous dit que l'Islam Wahabi ou Salafi est la seule forme extrémiste de l'Islam et que les autres Musulmans sont de merveilleux modérés.

Les images de la violence irrationnelle en réaction aux caricatures danoises sur Mohamed sont plus près de la vérité. De l'incendie d'ambassades aux appels à égorger ceux qui se moquent de l'Islam et aux menaces d'un autre holocauste pour l'Occident, toutes ces images nous ont donné un petit aperçu de la face réelle de cet ennemi. Toutes les images de ces événements sont comme une toile de la haine, peinte par toutes les nationalités qui ont la même idéologie de l'intolérance, de la bigoterie et du rejet de l'autre. Cette idéologie vient d'une seule source, l'Islam authentique, un Islam qui se réveille après des siècles d'assoupissement et qui rallume sa colère contre l'infidèle pour dominer le monde, un Islam qui a déclaré son "intifada" contre l'Occident.

L'Occident et les Etats-Unis ne peuvent plus se permettre de rester dans la lourdeur paresseuse de l'ignorance. Cette maladie mentale est en train de ronger leur corps et si des mesures ne sont pas prises pour l'enrayer, la mort va bientôt frapper.

Pour bien saisir la nature de l'ennemi, imaginez une tapisserie avec des dessins de serpents ou un nid de vipères. Ils glissent, ils sifflent, ils s'entredévorent, puis s'unissent dans une masse hideuse, pour parvenir à leur fin commune, imposer l'Islam dans le monde entier. C'est cela la face horrible de l'ennemi que nous combattons. Nous sommes face à une idéologie puissante capable d'altérer les instincts de base de l'être humain. Une idéologie, capable de transformer une mère en une rampe de lancement vers la mort. Un exemple parfait c'est cette femme du Hamas récemment élue députée à l'Assemblée palestinienne qui délire dans une joie céleste d'avoir déjà expédié dans l'au delà 3 de ses fils et s'apprêtant à offrir les autres sur l'autel de la même cause. Cette idéologie est capable d'envoyer à la mort des gens éduqués, tels des médecins et des avocats, qui y trouveraient alors plus d'intérêt que dans une vie sociale, leur apportant statut et respect.

Les Etats-Unis sont devenus un objectif majeur de l'Islam radical, de sa haine et de terreur. Tous les vendredis, les mosquées du Moyen Orient vibrent de prières et de chants monotones appelant à la mort, à la destruction et à la damnation de l'Amérique et des Américains. Et les actes des Islamistes radicaux suivent ces appels. Depuis la crise des otages en Iran, plus de 3000 américains sont morts victimes de campagnes de terreur, sans précédent en cruauté, ainsi que des milliers d'autres citoyens dans le monde. Même les nazis n'ont pas transformé leurs enfants en bombes humaines, se réjouissant de leur mort et de la mort des victimes. Ces meurtres préparés et tout azimut de citoyens innocents sont justifiés et glorifiés au nom de l'Islam.

L'Amérique ne peut pas se défendre dans cette guerre, si le peuple américain n'a pas compris la nature de l'ennemi qu'il a en face de lui. Même après le drame du 9/11, il y a ceux qui cherchent encore à "comprendre" les motivations de ces terroristes et qui prônent d'aller au devant de leurs griefs. Que veulent-ils? Détruire notre liberté de culte, notre liberté de parole, notre vie démocratique, la prééminence de la loi issue du plus grand nombre, et non de la voix d'un seul prophète. Ils veulent détruire le respect que nous enseignons à nos enfants à l'égard de la foi d'autrui, la justice que nous déployons à tout être humain quel qu'il soit et la volonté que nous avons pour que le monde soit meilleur pour toute l'humanité. Ils veulent détruire la bonté et le respect que tout homme a vis à vis de toute femme, la miséricorde que nous accordons à l'ennemi. Et on ne peut pas répondre à ces griefs en nous excusons de ce que nous sommes.

Notre attitude timorée dans cette confrontation face aux forces de la haine et de la bigoterie ont renforcé celles-ci et elles peuvent aujourd'hui se permettre d'attaquer à grande échelle les libertés que nous chérissons et d'imposer leurs valeurs et un mode de vie étranger à notre civilisation.


Si nous ne réveillons pas pour contenir cet assaut et pour mettre au défi la Communauté musulmane de mettre de l'ordre en son sein, en isolant les terroristes et les agitateurs, si nous ne croyons plus en nos valeurs comme Américains, nous allons payer cher nos illusions. Pour l'amour de nos enfants et de notre pays, nous devons nous lever et agir devant ce torrent de haine et d'invectives, devant ces meurtres et cette terreur. Depuis trop longtemps nous vivons dans l'ignorance et nous ne cherchons pas à comprendre ce qui nous pend au nez. Plus longtemps nous resterons couchés, plus dur sera de se lever.

http://www.occidentalis.com/article.php?sid=2951&thold=0
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 22 Fév 2006, 00:57

Pour Krystyna et Tourterelle : concernant les fatwas, je vous mets celle émise à l'encontre de Salman Rushdie en guise d'exemple :

Citation :
Le 14 février 1989, une fatwa réclamant l'éxecution de Rushdie a été proclamée sur Radio Téhéran par l' Ayatollah Rouhollah Khomeini, chef de l'Iran dénonçant le livre comme "blasphématoire" envers l'Islam. Comme le roman suggère que Rushdie ne croit plus en l'Islam, Khomeini l'a aussi condamné pour apostasie, ce qui selon le Hadith est passible de mort. Khomeini précisa alors que c'était la responsabilité de tout musulman "zélé" d'exécuter Rushdie et ses éditeurs:

" Au nom de Dieu tout puissant. Il n'y a qu'un Dieu à qui nous retournerons tous. Je veux informer tous les musulmans que l'auteur du livre intitulé Les versets sataniques, qui a été écrit, imprimé et publié en opposition à l'Islam, au prophète et au Coran, aussi bien que ceux qui l'ont publié, connaissant son contenu, ont été condamnés à mort. J'appelle tous les musulmans zélés à les exécuter rapidement, où qu'ils les trouvent, afin que personne n'insulte les saintetés islamiques. Celui qui sera tué sur son chemin sera considéré comme un martyr. C'est la volonté de Dieu. De plus, quiconque approchera l'auteur du livre, sans avoir le pouvoir de l'exécuter, devra le traduire devant le peuple afin qu'il soit puni pour ses actions. Que Dieu vous bénisse tous." Rouhollah Musavi Khomeini.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Salman_Rushdie
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 22 Fév 2006, 01:29

Faut dire que les musulmans dans mon pays sont plutôt "relaxe"... pour l'instant. Ils ont manifestés contre ces caricatures très calmement.

J'imagine qu'il y a des lois qui interdisent les mises à mort... Mais bon... je sais qu'un musulman radical tout comme un terroriste s'imagine faire la volonté de Dieu, donc il se croit être au-dessus des lois humaines. Je le sais pour avoir discutée avec plusieurs d'entre-eux. Mais il ne faut pas oublier qu'ils existent aussi des musulmans modérés.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 22 Fév 2006, 10:16

Le mariage de Figaro par Beaumarchais.

Acte V, scène 3.


Je broche une comédie dans les moeurs du sérail; auteur espagnol, je crois pouvoir y fronder Mahomet, sans scrupule: à l'instant, un envoyé... de je ne sais où se plaint que j'offense, dans mes vers, la Sublime Porte, la Perse, une partie de la presqu'île de l'Inde, toute l'Egypte, les royaumes de Barca, de Tripoli, de Tunis, d'Alger et de Maroc: et voilà ma comédie flambée, pour plaire aux princes mahométans, dont pas un, je crois, ne sait lire, et qui nous meurtrissent l'omoplate, en nous disant: "chiens de chrétiens"!

Pour un auteur du siècle des Lumières, je trouve que Beaumarchais fut un visionnaire averti.

Les mêmes causes provoquent toujours les mêmes effets.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 22 Fév 2006, 11:44

Citation :
C'est du propre! Mon Dieu, faites quelque chose! SVP!

Pour ma part, depuis que j'ai vu cette info, Carrefour n'aura plus un centime de ma part. Et c'est pareil pour toutes les boîtes qui se couchent devant l'ennemi.

Faites comme moi boycottez ces vendus !

Citation :
Faut dire que les musulmans dans mon pays sont plutôt "relaxe"... pour l'instant. Ils ont manifestés contre ces caricatures très calmement.

Ils ont quand même revendiqué dernièrement l'instauration de tribunaux islamiques appliquant la Charia...

Citation :
Mais il ne faut pas oublier qu'ils existent aussi des musulmans modérés.

On se demande où ils sont...

Citation :
Pour un auteur du siècle des Lumières, je trouve que Beaumarchais fut un visionnaire averti.

Les mêmes causes provoquent toujours les mêmes effets.

N'oublie pas Voltaire et son Mahomet ;)

Une des représentations a d'ailleurs été annulée sous la pression des muslims suisses...

Ainsi va la vie en Eurabia...

puker
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 22 Fév 2006, 11:48

Info très intéressante relevée sur f-e :

Citation :
Quand les fichiers d'oumma.com atterrissent chez Sarko…

Deux lecteurs nous signalent un e-mail qu'ils ont reçu de l'UMP pour une réunion publique. Problème : les adresses e-mail utilisées étaient celles qu'ils réservaient jadis au forum d'oumma.com…
Difficile de savoir par quels intermédiaires, régies publicitaires ou vendeurs de listes, ont circulé ces deux adresses que ces échonautes réservaient exclusivement à leur travail d'infiltration d'oumma.com et de mejliss.com.

Mais ils ont reçu, à quelques heures d'intervalle, exactement le même courrier pour les inviter à une réunion publique de Nicolas Sarkozy à Lyon, et évidemment pour adhérer à l'UMP.

Oumma.com vend ses listes d'abonnés à une régie publicitaire, nous le savions déjà. Mais contrôlent-ils l'utilisation de leurs fichiers par ces intermédiaires marchands ?

En tout cas ce n'est pas la première qu'on peut établir un lien entre le site islamiste et les sarkozystes. L'ex-secrétaire d'Etat Tokia Saïfi n'avait-elle pas placé deux personnes de sa « smala » au conseil d'administration de l'association Oumma, dont… son propre frère ?

Abdelkrim Saïfi, frère de l'ex-sous-ministresse, ancien journaliste, possédait également une entreprise d'informatique qui raflait les contrats d'informatisation des CRCM, et plaçait Emmanuel Dubuc, webmaster d'oumma.com et de mejliss.com, comme webmaster des sites de ces « clients ». Abdelkrim Saïfi arrangeait également ses fins de mois en étant salarié d'une association de Maubeuge créée par la famille Saïfi (plus exactement par deux autres frères, ex-Génération Ecologie devenus madeliniste puis UMP, qui étaient également salariés de cette association). Et cette association, grassement sponsorisée par les pouvoirs publics, avait pour porte-parole Moussa Allem l'ancien secrétaire général de l'association Oumma, par ailleurs "imam" d'une mosquée. Que le monde islamo-umpiste est petit…

Francis Percy Blake
blake@france-echos.com

http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=8499
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 22 Fév 2006, 18:27

Citation :
Ils ont quand même revendiqué dernièrement l'instauration de tribunaux islamiques appliquant la Charia...

Les femmes musulmanes se sont oposées (très fortement) à la charia... Very Happy Et heureusement ces tribunaux Isalamiques ont été refusées, il me semble...
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 22 Fév 2006, 21:16

Citation :
Les femmes musulmanes se sont oposées (très fortement) à la charia... Et heureusement ces tribunaux Isalamiques ont été refusées, il me semble...

Absolument.

Je me fais d'ailleurs assez souvent la réflexion, au sujet de la situation ici, que ce sont peut-être nos femmes qui nous sauveront...

Non seulement elles sont les plus belles, mais en plus, quand on touche à leurs droits, ce sont les plus teigneuses, les plus tenaces et les plus vindicatives spiderman

Bref, l'islam est très mal barré avec elles :DD


Vive nos femmes !!!

Very Happy ;)
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Jeu 23 Fév 2006, 03:50

Se sera peut-être la solution pour votre pays aussi... Idea À partir de ce moment tout à changé... ;) Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Jeu 23 Fév 2006, 13:51

Citation :
Le Vatican se réveillerait-il ?

Monseigneur Velasio De Paolis, secrétaire du Tribunal suprême de la signature apostolique au Vatican, a reproché mercredi à l'Occident ses peurs face à un islam "fermé au point de ne pas admettre la réciprocité", dans une interview au quotidien italien La Stampa.
Le ministre des Affaires étrangères du Vatican, Mgr Giovanni Lajolo, a pour sa part estimé que les Etats occidentaux, "qui garantissent à juste titre la liberté de conscience, d'expression et de religion à tous", devaient demander la réciprocité aux pays musulmans.

"L'exigence de réciprocité doit être soulignée dans tous les contacts avec les autorités des pays musulmans, et encore plus dans les contacts culturels", a souligné Mgr Lajolo dans une interview au Corriere della Sera.

Il a relevé que les violences visant les chrétiens "ont augmenté de façon impressionnante en fréquence et en intensité ces dernières années, et encore plus après les caricatures irresponsables de Mahomet", mais a rejeté toute idée de vengeance, soulignant que "l'Eglise ne croit pas à la loi du talion".

Sur un ton plus dur, Mgr De Paolis s'en est pris à la faiblesse des réactions européennes face aux manifestations de colère dansle monde musulman, liées à la publication dans la presse occidentale de caricatures de Mahomet.

La suite sur http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-26826031@7-37,0.html

Article signalé par Galaad

Citation :
Re : La Vatican se réveillerait-il ?

le prélat romain a également déclaré :

« Si tendre l'autre joue signifie renoncer à être soi même, il y a, en effet danger (…) ; le problème principal, c'est que l'Islam est fermé au point de ne pas admettre la réciprocité, et que la limite de l'Occident est qu'il parle de ses valeurs mais qu'ensuite, parce qu'il a besoin de commercer avec la Chine et du pétrole islamique, il ferme les yeux, comme il l'a fait autrefois avec Hitler ; le risque est que les musulmans dialoguent tant qu'il restent une minorité en Occident, mais après, qu'en sera-t-il des valeurs chrétiennes ? ».

Et Monseigneur de Paolis d'estimer que, dans ces conditions :

« l'autodéfense de l'Occident est un devoir ».

source : http://lignedroite.hautetfort.com/

http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=8508

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Jeu 23 Fév 2006, 13:54

Je mets l'article mis en lien :

Citation :
23.02.2006

"AUTODEFENSE DE L'OCCIDENT"

Loin des utopies oeucuménistes et relativistes qui l’ont trop souvent emporté vers des rivages périlleux, le Vatican s’éveillerait-t-il aux menaces réelles de ce début de troisième millénaire ? Les propos tenus mercredi par Monseigneur Velasio de Paolis, membre éminent de la Curie, semble l’indiquer.


Revenant sur l’affaire des caricatures, le prélat romain s’est en effet inquiété : « Si tendre l’autre joue signifie renoncer à être soi même, il y a, en effet danger (…); le problème principal, c’est que l’Islam est fermé au point de ne pas admettre la réciprocité, et que la limite de l’Occident est qu’il parle de ses valeurs mais qu’ensuite, parce qu’il a besoin de commercer avec la Chine et du pétrole islamique, il ferme les yeux, comme il l’a fait autrefois avec Hitler ; le risque est que les musulmans dialoguent tant qu’il restent une minorité en Occident, mais après, qu’en sera-t-il des valeurs chrétiennes ? ». Et Monseigneur de Paolis d’estimer que, dans ces conditions, « l’autodéfense de l’Occident est un devoir ».



Cette déclaration du Secrétaire au Tribunal suprême de la signature apostolique, théologien très proche de Benoît XVI, venant après celle du « ministre des Affaires étrangères » du Vatican, Monseigneur Lajolo, dénonçant la forte croissance des violences faites aux Chrétiens dans le monde musulman, n’est pour l’heure qu’un îlot minuscule dans l’océan d’une politique pontificale encore lourde des restes de Vatican 2. Il n’en reste pas moins qu’elles sont de nature à déclencher une prise de conscience chez nombre de fidèles qui, depuis longtemps ne savent plus, si l’on ose dire, à quel saint se vouer.



Au-delà de l’Eglise, c’est un sursaut encore hésitant mais bien réel, que l’on sent en passe de naître dans les âmes et les esprits des européens. Un sursaut qui, pour ceux qui croient au ciel comme pour ceux qui n’y croient pas, est d’essence spirituelle autant qu’il est déclenché par un simple instinct de survie.



C’est le souvenir diffus et trop longtemps enfoui de notre grandeur, de notre histoire, de notre mission française et européenne, qui crée les conditions de ce réveil possible et peut être déjà entamé.



Jean-François Touzé

23/02/06

http://lignedroite.hautetfort.com/
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Jeu 23 Fév 2006, 14:49

Laurent a écrit:
Citation :
Les femmes musulmanes se sont oposées (très fortement) à la charia... Et heureusement ces tribunaux Isalamiques ont été refusées, il me semble...

Absolument.

Je me fais d'ailleurs assez souvent la réflexion, au sujet de la situation ici, que ce sont peut-être nos femmes qui nous sauveront...

Non seulement elles sont les plus belles, mais en plus, quand on touche à leurs droits, ce sont les plus teigneuses, les plus tenaces et les plus vindicatives spiderman

Bref, l'islam est très mal barré avec elles :DD


Vive nos femmes !!!

Very Happy ;)

Les femmes musulmanes sont souvent moins intégristes que les hommes. Si on leur proposait de supprimer le voile, je pense que beaucoup accepteraient. La libération de l'islam passerait-elle par la libération des femmes musulmanes vivant en territoire français ?
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Jeu 23 Fév 2006, 18:17

Very Happy

Je parlais de nos femmes !

;)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Jeu 23 Fév 2006, 18:26

Laurent a écrit:
Je mets l'article mis en lien :

Citation :
23.02.2006

"AUTODEFENSE DE L'OCCIDENT"

Loin des utopies oeucuménistes et relativistes qui l’ont trop souvent emporté vers des rivages périlleux, le Vatican s’éveillerait-t-il aux menaces réelles de ce début de troisième millénaire ? Les propos tenus mercredi par Monseigneur Velasio de Paolis, membre éminent de la Curie, semble l’indiquer.


Revenant sur l’affaire des caricatures, le prélat romain s’est en effet inquiété : « Si tendre l’autre joue signifie renoncer à être soi même, il y a, en effet danger (…); le problème principal, c’est que l’Islam est fermé au point de ne pas admettre la réciprocité, et que la limite de l’Occident est qu’il parle de ses valeurs mais qu’ensuite, parce qu’il a besoin de commercer avec la Chine et du pétrole islamique, il ferme les yeux, comme il l’a fait autrefois avec Hitler ; le risque est que les musulmans dialoguent tant qu’il restent une minorité en Occident, mais après, qu’en sera-t-il des valeurs chrétiennes ? ». Et Monseigneur de Paolis d’estimer que, dans ces conditions, « l’autodéfense de l’Occident est un devoir ».



Cette déclaration du Secrétaire au Tribunal suprême de la signature apostolique, théologien très proche de Benoît XVI, venant après celle du « ministre des Affaires étrangères » du Vatican, Monseigneur Lajolo, dénonçant la forte croissance des violences faites aux Chrétiens dans le monde musulman, n’est pour l’heure qu’un îlot minuscule dans l’océan d’une politique pontificale encore lourde des restes de Vatican 2. Il n’en reste pas moins qu’elles sont de nature à déclencher une prise de conscience chez nombre de fidèles qui, depuis longtemps ne savent plus, si l’on ose dire, à quel saint se vouer.



Au-delà de l’Eglise, c’est un sursaut encore hésitant mais bien réel, que l’on sent en passe de naître dans les âmes et les esprits des européens. Un sursaut qui, pour ceux qui croient au ciel comme pour ceux qui n’y croient pas, est d’essence spirituelle autant qu’il est déclenché par un simple instinct de survie.



C’est le souvenir diffus et trop longtemps enfoui de notre grandeur, de notre histoire, de notre mission française et européenne, qui crée les conditions de ce réveil possible et peut être déjà entamé.



Jean-François Touzé

23/02/06

http://lignedroite.hautetfort.com/

Cher Laurent,

L'évidence et la vérité de cette position est la raison pour laquelle, dans sa partie philosophique, ce site a toujours soutenu vos avertissements sur la montée du danger islamiste.
Et le fait que cet évêque, ministre de l'Etat du Vatican, compare la lâcheté des Occidentaux à la lâcheté des démocraties face à Hitler est tout-à-fait bienvenu, de même que comparer l'Islamisme au Nazisme (ce qui doit être une comparaison bien pesée, rarement utilisée dans nos débats sur d'autres idéologies, tant elle pèse en horreur).

Cependant, tous les textes de Vatican II sur l'islam restent valables. Il sont d'une autre portée, non pas pratique et politique (face à l'islamisme), mais théologique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Jeu 23 Fév 2006, 18:54

Laurent a écrit:
Very Happy

Je parlais de nos femmes !

;)

Oui, et moi je parlais de leurs femmes. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Jeu 23 Fév 2006, 20:33

Bon, il en ont aussi des mauvaises.

j'ai vu ces candidates palestiniennes qui se présentaient en se vantant que leurs fils s'étaient fait sauté dans des bus Israéliens. What a Face

Je préfère pas avoir épousé ce genre de beauté vénimeuse...

_________________
Arnaud


Dernière édition par le Jeu 23 Fév 2006, 20:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Jeu 23 Fév 2006, 20:36

"Nous conquerrons l'Europe par le ventre de nos femmes"

Boumedienne.
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 24 Fév 2006, 00:16

Moi aussi je parlais de leurs femmes... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 24 Fév 2006, 10:58

Relevé sur le forum Libertyvox :

Citation :
Raciste ?


Pol GLINEUR
Avocat
Professeur à l'Université libre de Bruxelles
p.glineur@liedekerke-law.be


Au nom d'Allah, des musulmans s'envolent et tuent des milliers de personnes en fonçant directement sur les tours jumelles en 2001. Aucune révolte, ni aucune manifestation.

En 2005, des musulmans bloquent la sortie d'une école alors que des jeunes filles tentent de fuir un feu dévastateur. Ils ont mis le feu car ces jeunes filles n'étaient pas voilées. Six mortes. Aucune révolte, ni aucune manifestation.

À Paris, une famille musulmane assassine sa fille qui refuse de vivre selon les lois musulmanes. Dans le monde musulman, aucune révolte, aucune manifestation.



En Indonésie, des musulmans tranchent la tête de 3 adolescentes chrétiennes qui se rendaient à l'école. Aucune révolte, aucune manifestation.

Des musulmans iraquiens assassinent des profs qui n'enseignent pas le Coran selon la méthode classique. Aucune révolte, aucune manifestation.

En Égypte, des musulmans assassinent 80 touristes en utilisant des bombes à proximité de quelques cafés et en bordure des hôtels. Aucune révolte, aucune manifestation.

Un musulman attaque une école tenue par des missionnaires en Inde.Six morts. Aucune révolte, aucune manifestation.

Il y a plus d'un an, des musulmans attaquent une école à Breslan, Russie. Des centaines d'enfants périssent. Ils les abattent à la mitraillette dans les classes. Aucune révolte, aucune manifestation.

Des musulmans tirent des roquettes dans les écoles israéliennes et tuent des enfants sans distinction. Aucune révolte, aucune manifestation.

Au pays de Tony Blair, des musulmans tuent 50 passagers qui empruntent le métro de Londres. Plus de 700 blessés. Aucune révolte, aucune manifestation.

À Bali, les musulmans tuent plus de 200 personnes. Aucune révolte, aucune manifestation.

Dans les journaux musulmans, on publie des dessins antisémites, anticatholiques, antiprotestants, antimaçons, des dessins mutl-anti, à profusion.Aucune révolte, aucune manifestation.

Au nom d'Alllah, des musulmans tuent, pillent, massacrent, lapident, surtout les femmes, les possèdent, les violent, les couvrent, les réduisent à l'indigence, les cadenassent, les enferment... pour ne les libérer que lorsqu'elles sont à l'agonie. Aucune révolte, aucune manifestation.

Des musulmans sont impliquées dans plus de 54% des conflits mondiaux qui sévissent sur la Planète. Aucune révolte, aucune manifestation.

Au Danemark, un éditeur publie UNE caricature qui dépeint le Prophète avec une bombe en guise de ciboulot. Des musulmans éclatent! Allah est grand et Mahomet est son Prophète. Quelle insulte! Ils n'en peuvent plus, la communauté internationale offense Mahomet. Révolte, manifestation, assassinats, pillages, incendies.

http://www.libertyvox.com/phpBB/viewtopic.php?t=410&start=120&sid=cf94c8e08e45a9aaa32591a830b55714
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 24 Fév 2006, 11:35

Citation :

Caricatures ou amalgame en temps réel ?

Alexandre del Valle pour Sur le Ring le 19 février 2006

Voir aussi http://www.alexandredelvalle.com/


Nous avons tous constaté ces dernières semaines, au travers des manifestations de masse organisées par diverses associations musulmanes dans le monde islamique et même en Europe et en France, à quel point « les Musulmans du monde entier » se sont sentis "outragés" par les caricatures publiées dans un journal (publié en septembre 2005), pratiquement inconnu en dehors du petit Danemark, puis reprises par France Soir, Charlie Hebdo, etc, depuis. Deux observations viennent immédiatement à l’esprit de tout observateur lucide et dépassionné.

- Premièrement, et même si nous ne nions pas que les caricatures peuvent effectivement avoir blessé des Musulmans pieux et sincères, RIEN, absolument RIEN ne justifie les débordements de violences, les manifestations de haine organisées un peu partout dans le Dar al Islam, les drapeaux français, danois ou israéliens brûlés, les innocents musulmans tués sauvagement lors de certaines manifestations au Pakistan, tout comme l’assimilation honteuse des Danois à la Chrétienté « croisée » et même aux « Sionistes », ou encore les concours de dessins caricaturant la Shoah organisés en « représailles » en Iran par le nouveau pouvoir ultra-islamiste et anti-occidental de Mahmoud Ahmadinejad.

- Deuxièmement, les Islamistes et les institutions islamiques officielles à l’origine des débordements, plaintes et manifestations, notamment les Frères musulmans égyptiens et palestiniens, la très « respectable » Ligue Islamique Mondiale ou l’Organisation de la Conférence Islamique, pilotées par l’Arabie Saoudite, sans oublier la Ligue arabe, ont délivré un terrifiant contre-message en soufflant sur les braises du fanatisme, de sorte que les nouveaux censeurs islamistes apparaissent en fin de compte comme les premiers artisans de l’amalgame Islam=obscurantisme ; Nous invitons toutes les victimes occidentales récentes de « l’islamiquement correct » à méditer cette question centrale : qui caricature l’Islam ? Ceux qui dénoncent la violence coranique, chariatique et terroriste perpétrée au nom du Prophète et d’un Islam hélas jamais réformé depuis le XIème siècle ? Ceux qui caricaturent bêtement, certes, cette triste réalité de tous les jours ? Ou ceux-là mêmes qui tuent, égorgent, massacrent, interdisent, censurent et hurlent au nom du Prophète et de l’Islam ?

- Troisièmement ; on est en droit de demander aux « Indignés professionnels » précités, tout comme aux mouvements « antiracistes sélectifs » tel le MRAP en France (et bien sûr les Frères musulmans de l’UOIF ou les « modérés » de la Mosquée de Paris qui attaquent en justice Charlie Hebdo) qui voudraient rétablir la pénalisation du blasphème au nom de la lutte contre « l’islamophobie », pourquoi on ne les a jamais vus défiler et s’indigner après l’horreur du 11 septembre , lorsque 19 terroristes musulmans se sont écrasés « au nom d’Allah » sur les tours du World Trade Center et sur le Pentagone, faisant plus de 3000 victimes innocentes, dont des centaines de Musulmans ? Certes, les plus « anti-impérialistes », anti-américains et antisionistes d’entre eux répondront à demi-mot que les « victimes » américaines ou « sionistes » ne sont jamais totalement innocentes… Mais alors, on peut leur demander où manifestaient les Musulmans antiracistes "outragés" lorsque d’autres musulmans ont continué de salir l’Islam - bien plus que les caricaturistes danois et en « temps réel » - en abattant sauvagement des Noirs Soudanais chrétiens, animistes et même musulmans (dans le Darfour et ailleurs au Soudan méridional ? Le seul tort de ces Noirs étaient de n’être ni Arabes ni Islamistes, ce qui « provoquait » et « indignait » la dictature militaro-islamiste du Nord Soudan. On est également en droit de demander aux indignés sélectifs où défilaient leurs coreligionnaires « humiliés » lorsque les égorgeurs professionnels du GIA algérien ont exterminé méthodiquement 150.000 musulmans, violé leurs filles et leurs femmes puis pillé leurs biens et même pulvérisé des futurs nouveau-nés dans le ventre de leurs mères ? Certains d’entre eux nous répondent de façon éhontée que les islamistes algériens n’ont « jamais tué » mais que la « Sécurité » algérienne (bref les militaires anti-islamistes d’Alger) ont perpétré des carnages pour en « accuser injustement les GIA »… Sachons tout de même que cette vulgate exonératoire est non seulement livrée dans nos médias mais enseignée dans nombre de facs françaises et européennes… Mais continuons notre énumération et notre questionnement :

Le MRAP et l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) ont-ils manifesté leur indignation et leur horreur avec autant d’indignation qu’aujourd’hui face aux « caricatures » lorsque des terroristes algériens (peu importe de quelle mouvance d’ailleurs) ont égorgé comme des moutons des moines de Tibéhirine, lesquels n’étaient même pas « prosélytes » ?

Qu’ont dit les Musulmans "outragés" - qui défilent aujourd’hui même à Karachi, Bagdad, Téhéran ou à Gaza et qui pillent églises, consulats et magasins - lorsque d’autres Musulmans du Hezbollah massacrèrent, le 18 juillet 1994, près de cent innocents argentins majoritairement juifs, et avec eux le prêtre catholique du quartier?

Où étaient les musulmans "outragés" quand les Talibans afghans firent sauter les statues de Bouddha en Afghanistan, assassinèrent tant d’innocents au nom de la Charià et refusèrent même aux femmes d’être soignées, donnant ainsi de l’Islam « orthodoxe » la pire image qui soit ? Où étaient les musulmans "outragés" qui manifestent ces jours-ci lorsque deux bombes du mouvement islamiste anti-kémaliste IBDA-C explosèrent devant deux synagogues d'Istanbul, tuant plusieurs dizaines d’innocents ?

Où ont donc manifesté en masse les Musulmans « blessés » dans leur foi ou « refusant l’amalgame » (ce qui est légitime), lorsque ce même amalgame fut une fois de plus assuré par des terroristes se réclamant de l’Islam des « pieux ancêtres » (Salafistes) si fiers d’avoir fait exploser les trains de Madrid le 11 Mars 2005 au nom d’Allah, carnage qui provoqua la mort de près de 200 innocents ? Mais il est vrai que l’une des grandes nostalgies des Frères Musulmans est, avec la Palestine, la perte de l’Andalousie musulmane, l’Espagne étant considérée en guerre contre l’Islam depuis … 1492, et tant qu’elle ne sera pas « revenue » à l’Islam …

Les Musulmans « indignés » refusant à juste titre que l’on assimile leur Prophète à un terroriste n’auraient-ils pas pu réagir un peu plus nettement, comme ils le font face aux caricatures, lorsque d’autres Musulmans du Jema Islamiye ont tué 12 personnes et blessé 150 autres à l’hôtel Marriott à Jakarta en Indonésie ? , lorsque d’autres terroristes-kamikazes ont tué 28 personnes au Maroc à Casablanca, 12 autres innocents au Kenya à l' hôtel Paradis, 200 touristes dans une boîte de nuit de l' île indonésienne de Bali, ou encore des centaines de milliers de Chrétiens indonésiens assassinés sauvagement par des commandos paramilitaires au nom de la « défense de l’Indonésie musulmane », ceci dans l’indifférence générale et en l’absence totale de déclarations officielles d’indignation des Frères musulmans, de l’OCI ou de la Ligue arabe ou de la Ligue islamique mondiale, d’habitude si « vigilantes » face à « l’islamophobie »… ???

Last but not least, le MRAP, les « indignés » de « l’islamophobie » ont-ils réagi aussi violemment qu’aujourd’hui lorsque des meurtres sacrificiels d’une barbarie inouïe furent perpétrés en direct devant caméra vidéo, notamment l’égorgement de Daniel Pearl ou du Carabinier italien Quattrocchi en Irak, mutilés comme des moutons au nom de l’Islam et au cri d’« Allah Ouakbar » ?

Nos vigilants nouveaux maîtres-censeurs ont-ils réagi officiellement lorsque les islamikazes égyptiens ont massacré 58 touristes et 4 Egyptiens à Louxor, finissant au couteau ceux que la mitraillette n’avait pas achevés…? Qu’ont fait, dit ou même susurré les bons Musulmans "indignés » et « blessés » par l’amalgame lorsque qu’un nouvel « amalgame en temps réel » assimilant Islam et terrorisme fut orchestré lors des attentats de Londres (7 juillet 2005), de Taba (34 morts 100 blessés) et de Charm El Sheikh, où d’autres touristes européens amoureux de l’Egypte furent déchiquetés par les bombes des Islamikazes au nom d’Allah ? Précisons que, comme cela est souvent le cas et comme ce fut le cas aussi lors des attentats islamistes de 1995-1996, des Musulmans innocents trouvèrent systématiquement la mort dans les différents attentats perpétrés au nom d’Allah, de sorte que les « bons musulmans » modérés ou intégristes auraient dû être les premiers à réagir, à dénoncer l’injustice et l’amalgame.

Concurrence intra-jihadiste sur le marché de la haine anti-occidentale ?

Comme nous l’avons vu dans un article précédent, le but réel des Islamistes et organisations islamiques « indignées », à l’origine de l’embrasement actuel, s’inscrit dans le cadre d’une Grande stratégie de conquête et d’intimidation mise en œuvre depuis une dizaine d’années par les grands pôles du Totalitarisme islamiste (Frères Musulmans, Pakistan ; Arabie saoudite-salafisme-OCI, Iran et Islamisme turc) décidés à faire progressivement plier l’Occident et à conquérir l’Europe. Or ces différents pôles, s’ils partagent une même aversion obsessionnelle envers l’Occident et l’Europe, n’en sont pas moins concurrents entre eux et divisés. Certains spécialistes occidentaux en profitent pour déclarer doctement que cette même division au sein de l’Islam rend caduque et peu crédible une quelconque « Menace islamiste » anti-occidentale.

En vérité, loin de rendre la menace néo-totalitaire de l’Islamisme inopérante, cette division-concurrence au sein de la Oumma ne fait qu’augmenter les potentialités destructrices et galvaniser les différents pôles de l’islamo-totalitarisme à l’assaut de l’Europe : car dans le cadre d’une concurrence chiito-sunnite et arabo-iranienne pour la récupération de la cause palestinienne et islamiste anti-occidentale, puis, bien sûr, dans le contexte géostratégique général de nucléarisation de l’Iran, les cinq pôles du Totalitarisme islamiste n’ont jamais été aussi enclins à surenchérir pour décrocher le leadership islamique et le prix du meilleur opposant à l’Ordre occidental et « sioniste ». D’où l’actuelle course aux manifestations de haine envers les Juifs et les Chrétiens (Al Yahoud wa’l Salibiyoun), véritable compétition du ressentiment et de la vengeance post-coloniale qui pousse, pour leur plus grand malheur, les nations musulmanes dans mortifère leur pente néo-obscurantiste et leur régression théocratique sur fond de dictatures et de corruption généralisée des Gouvernements en place..

C’est dans ce contexte que le président chiite iranien - trop heureux des succès récents de ses protégés Chiites en Irak et au Liban et sunnites ( Hamas) en Palestine, et cherchant à montrer son pouvoir international de nuisance face aux « pressions » occidentales et à ses concurrents sunnites arabes -, n’a pas hésité à accuser une fois de plus les Juifs « sionistes » d’être les responsables occultes « véritables » des caricatures de Mahomet, lançant même un concours en Iran visant à récompenser les meilleures caricatures de la Shoah et des Juifs en « représailles » de l’offense faite à « Un milliard trois cent mille Musulmans »…

Tester les réactions de l’Europe

Plus globalement, l’affaire des caricatures doit être replacée dans le contexte global d’une accélération de l’Histoire et d’une réelle stratégie de conquête mise en œuvre par les grands pôles de l’Islamisme mondial depuis plusieurs décennies et dont les objectifs sont les suivants :

1/ Réislamiser les pays musulmans « apostats » ou « tièdes » ; si possible avec l’aide objective des « idiots utiles » occidentaux qui hébergent au nom de la « démocratie » tous les opposants islamistes poursuivis chez eux ;

2/ profiter de la présence islamique croissante en Europe pour exercer des pressions internes sur les politiques étrangères des pays d’accueil (Irak, Afghanistan, Israël, Balkans, Turquie, Tchétchénie, etc), mais aussi des pressions externes (ingérences) obligeant l’Europe et les nations occidentales en général à faciliter l’expansion de l’islamisme communautariste au nom du « droit à la différence » subverti et de l’antiracisme dévoyé (lutte contre l’« islamophobie »).

A cet égard, et dans ce contexte, on peut dire que l’affaire des caricatures est arrivée à point nommé comme une occasion de « tester » les faiblesses et les potentialités réactives de l’Europe culpabilisée. D’où les demandes d’excuses de la Ligue arabe, du Congrès du Monde musulman et de l’Organisation de la Conférence islamique exigeant des Occidentaux et des anciens colonisateurs européens qu’ils s’excusent et se rabaissent, bref, se soumettent… Là aussi, on le voit, la tentation néo-obscurantiste et munichoise visant à céder aux demandes d’excuses ne font qu’accentuer chez les Islamistes et les Etats islamiques, la vision méprisable d’une Vieille Europe atteinte d’un syndrome de Stockholm généralisé, terrorisée psychologiquement et prête à toutes les faiblesses et tous les reniements pour tenter de calmer ses futurs bourreaux islamistes : car c’est bien de la montée inéluctable de l’Islamisme dans le monde dont l’Europe inféconde et post-coloniale a peur.


* Alexandre del Valle, géopolitologue, est notamment l’auteur de l’essai « Le totalitarisme islamiste à l’assaut des démocraties », et du « Dilemme turc, les Vrais enjeux de la candidature d’Ankara », paru aux éditions des Syrtes.


© Objectif-info.com

http://www.objectif-info.com/Europe_etats-unis/caricatures2.htm

MAGISTRAL !!!
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 24 Fév 2006, 16:44

Citation :
l’Europe culpabilisée.

Voilà la carte maîtresse... C'est vrai que la France (Europe) me semble en pleine crise de culpabilisation au point qu'elle n'arrive plus à faire respecter ces propres droits dans son propre pays. C'est aussi mon avis.

Je ne veux pas mettre de l'huile sur le feu mais cela me semble évident... Le respect des différences ne doit pas aller que dans un seul sens. Vous devez vous aussi faire respecter votre différence dans votre propre pays et cela n'est pas du racisme. Je crois que le problème est là... Ce sentiment de culpabilité est vraiment disproportionné d'avec la réalité et il existait bien avant les caricatures à mon avis. C'est juste une impression...
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 24 Fév 2006, 17:03

Tourterelle a écrit:
Citation :
l’Europe culpabilisée.

Voilà la carte maîtresse... C'est vrai que la France (Europe) me semble en pleine crise de culpabilisation au point qu'elle n'arrive plus à faire respecter ces propres droits dans son propre pays. C'est aussi mon avis.

Je ne veux pas mettre de l'huile sur le feu mais cela me semble évident... Le respect des différences ne doit pas aller que dans un seul sens. Vous devez vous aussi faire respecter votre différence dans votre propre pays et cela n'est pas du racisme. Je crois que le problème est là... Ce sentiment de culpabilité est vraiment disproportionné d'avec la réalité et il existait bien avant les caricatures à mon avis. C'est juste une impression...

Tu as parfaitement raison Tourterelle. Le problème est que avec la fameuse loi Gays-saut, nous n'avons plus les moyens de nous exprimer, sans risquer d'être taxés d'antisémitisme, de racisme, d'homophobie etc. Cette loi prévoit des amendes exorbitantes, avec en prime des peines lourdes d'emprisonnement.

Il faut mettre fin à la République et revenir à la Monarchie. Une Vrai Monarchie. Telle qu'elle existait avant la révolution. Dieu y retrouvera sa place. D'ailleurs, à la reconstitution du procès de Louis XVI, il a été innocenté. Ce qui veut dire qu'aujourd'hui il ne serait pas guillotiné.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 24 Fév 2006, 18:55

Citation :
Il faut mettre fin à la République et revenir à la Monarchie. Une Vrai Monarchie. Telle qu'elle existait avant la révolution. Dieu y retrouvera sa place. D'ailleurs, à la reconstitution du procès de Louis XVI, il a été innocenté. Ce qui veut dire qu'aujourd'hui il ne serait pas guillotiné.

Cher Ecossais,

Le royaume de Belgique prend les mêmes lois.

Je ne pense pas que la forme de gouvernement soit en cause mais plutôt une psychanalyse profonde des peuples européens, de leur histoires et de leurs crimes passés.

la culpabilité explique tout et ces peuples européens se lavent jusqu'au suicide dans l'antiracisme comme il s'était plongé 60 ans plus tôt dans le racisme

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 24 Fév 2006, 21:24

Citation :
Le royaume de Belgique prend les mêmes lois.

lol Arnaud a été plus rapide que moi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 24 Fév 2006, 21:33

ENORME article de France-échos sur les officines "antiracistes" !

Lisez également les commentaires, c'est un peu long, mais ca vaut le coup :

Citation :
SOS Racisme traite le Mrap de « crapuleux » et le menace de procès

Rebondissement dans l'affaire de la manif de dimanche ! Patrick Klugman, vice-président de SOS Racisme, règle son compte au Mrap dans le quotidien gratuit « 20 minutes ». Par contre il merdouille grave concernant la présence du MPF… et nos lecteurs savent déjà pourquoi !
Question : « Vous assurez que le FN ne sera pas autorisé à participer. Mais c'est pourtant la raison qu'a invoquée le Mrap pour retirer son soutien à la manifestation… »

Réponse de Patrick Klugman : « Cet argument est crapuleux. Le Mrap sait très bien que le FN ne sera pas autorisé à manifester avec nous. Mais il n'est pas nouveau qu'il y a un malaise au sein de ce mouvement sur les questions de l'antisémitisme. S'il continue à laisser entendre que le FN est le bienvenu à la manifestation, SOS Racisme se réserve le droit d'attaquer le Mrap et son dirigeant, Mouloud Aounit, en diffamation. »

A France-Echos, ça fait longtemps qu'on dit que le Mrap est crapuleux ! Et on n'a pas eu besoin d'invoquer le FN pour cela…

Par ailleurs, si Patrick Klugman confirme que « le FN ne sera pas autorisé à manifester » dimanche, en revanche il est plus gêné concernant la présence de Philippe de Villiers. Le vice-président de SOS Racisme explique : « Nous n'assimilons pas Villiers à Le Pen. Pour autant, l'identité même de ce parti choque certains organisateurs, notamment en raison des propos qu'a tenus son président dans le passé sur les Maghrébins. Philippe de Villiers n'est pas le bienvenu. Sa participation est une récupération politique indécente et nous gêne : nous ne le laisserons pas intégrer le cortège des antiracistes. Mais nous ne pouvons pas pour autant l'empêcher de manifester à côté de nous. »

Ah bon ? Philippe de Villiers a tenu des propos choquants sur « les Maghrébins » ? Etrangement, Patrick Klugman omet de les citer… Confondrait-il, tout comme Mouloud Aounit, critique de l'islam et racisme ?

Et puis maintenant, la présence de Villiers ne choque plus que « certains organisateurs » alors qu'hier, SOS Racisme affirmait qu'elle choquait tous les organisateurs... Faudrait savoir !

En tout cas, très étrangement, SOS Racisme interdit le F.N. de manif, mais « ne peut pas empêcher » Philippe de Villiers de « manifester à ses côtés ». Patrick Klugman veut-il simplement passer sous silence que le MPF a reçu la bénédiction d'autres organisateurs de la manif, comme nous le disions dans un précédent article ?

Dans un communiqué d'aujourd'hui, SOS Racisme affirme : « Mouloud Aounit avait personnellement reçu la garantie de la part de SOS Racisme que tout serait fait pour qu'aucun de ces deux partis [le FN et le MPF] ne soit présent. »

Donc si je comprends bien, SOS Racisme a fait « tout pour », mais n'a pas réussi à empêcher Villiers d'être « à ses côtés »… Quel aveu de la division des organisateurs ! Je pense que SOS Racisme pourra bientôt concourir aux côtés d'Aounit et d'Alaoui dans l'art de la takia et de la bourde…

Amusant et ridicule tout ça… Finalement, tous ces « antiracistes autoproclamés » ne font que payer par leur pédalage dans la semoule verbale, leurs années de langue de bois politiquement correcte. Laissons-les aller au bout de leurs contradictions et continuons à dénoncer les tarfuffes !

Et raison de plus pour manifester dimanche, « aux côtés » de Villiers et des VRAIS antiracistes, pas de ceux qui récupèrent indécemment la mort d'Ilan pour jouer les vierges effarouchées alors qu'ils nient pertinemment le racisme anti-blanc et qu'ils organisent des « testings » malhonnêtes et… sur des bases purement racistes !

Francis Percy Blake
blake@france-echos.com

http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=8532

Tous ces traîtres collabos sont en train de se bouffer entre eux, la chape de plomb explose, le vent tourne

Mais ce n'est qu'un début...

Citation :
COMMUNIQUE DE PRESSE DE PHILIPPE DE VILLIERS Vendredi 24 février 2006

Le Parti Communiste comme le Mrap mettent leurs considérations partisanes au dessus de la douleur et la mémoire que l'on doit à Ilan Halimi, et du nécessaire sursaut dont la France a besoin.

Fils d'un héros de la résistance plusieurs fois torturé par les nazis au camp de représailles de Lübeck, Philippe de Villiers n'a aucune leçon de démocratie à recevoir d'associations d'extrême gauche comme le Mrap et Sos-racisme.


Philippe de Villiers maintient plus que jamais sa participation à la manifestation de dimanche en tant que porte-parole de l'unité républicaine face au communautarisme islamiste



thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Mathieu



Messages : 306
Inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 24 Fév 2006, 22:22

Où l'on voit les pleureuses se noyer dans un verre d'eau...


En ce qui concerne la monarchie, je suis de l'avis d'Ecossais, sans toutefois jeter l'opprobre sur la date précise de 1789. En 1789, Louis XVI n'a jamais cessé d'être roi. Un roi d'ailleurs bien averti des besoins de réforme de l'état, qui s'était ruiné pour donner le jour à une république (les Insurgents américains) et à qui on n'a pas laissé le temps de développer un règne qui eût été grand, je n'en doute pas.
Mais en 1790, nombreux étaient ceux qui pensaient que la Révolution était terminée (sauf les excités, les sanguinaires et les terroristes), et pendant la Fête de la Fédération, on criait : "vive le Roi !".
Les Français avaient (et cela se voit dans les cahiers de doléance) pleine confiance en leur roi.

Aujourd'hui, pour des raisons à la fois politiques et historiques, autant pour rétablir l'équilibre du système institutionnel et politique que pour préserver l'unité du pays, consacrer la réconciliation nationale et renouer la chaîne des temps (selon l'expression de Louis XVIII), je pense que la Monarchie qui a fait plus de treize siècles d'histoire de France sur quinze (excusez du peu), a encore un rôle à jouer.
Bien sûr, ce n'est en rien une baguette magique. Les problèmes demeureraient.
Mais je ne vois pas en revanche d'instauration possible et souhaitable d'une Monarchie dirigée par les descendants des Ultras de 1815 (ce sont eux qui ont perdu Charles X), dominés par un jansénisme rigoriste et formaliste. Si seulement Charles X avait accordé le suffrage universel ! Il était sûr de rester sur le trône jusqu'à sa mort.

Sur la France, il faut lire le court essai de Max Gallo, "Fier d'être Français", qui, partant d'un point de vue républicain parle de la France sans omettre Clovis, Saint-Louis, Jeanne d'Arc ou Louis XIV, et rejette le bal des procureurs au petit pied, des charognards et des fossoyeurs. Fait rare aujourd'hui.



Amitiés,



Mathieu
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Ven 24 Fév 2006, 23:52

Donc mon impression était juste... merci bien de la confirmer. ;)

Citation :
la culpabilité explique tout et ces peuples européens se lavent jusqu'au suicide dans l'antiracisme comme il s'était plongé 60 ans plus tôt dans le racisme

Et il faut comprendre qu'il est très facile de manipuler un peuple et un gouvernement qui se sent déjà coupable et qui a peur, c'est une autre impression...
Il faut faire face à ce sentiment de culpabilité qui n'a plus sa raison d'être aujourd'hui à mon avis. Il faut trouver un juste équilibre. Un pays qui est assimilé perd son identité. Et des invités peuvent devenir envahissants lorsqu'ils savent qu'elle carte utiliser (culpabilité) pour imposer leur propre identité à tout un peuple qui est différent. Ne pas vouloir être assimilé, ce n'est pas du racisme, c'est vouloir être chez-soi dans sa propre demeure (respect de vos droits dans votre propre pays). Vous devez redéfinir ce qu’est réellement le racisme. Moi je dirais que vous usez de racisme envers vous-même. Évidement faire face à cette réalité sera douloureux (réveiller de vieux fantôme de votre histoire) mais vous en ressortirai plus fort (équilibre) et plus Français. Excusez-moi si je me trompe… je suis un peu loin pour évaluer la situation clairement et je ne connais pas bien votre pays et je ne connais rien à la politique. Mais il me semble vraiment très urgent que vous réagissiez..
Réagir ne veut pas dire devenir violent mais bien être réfléchis afin de prendre les bonnes décisions qui ne sont pas le résultat d'un sentiment de culpabilité sans aucun rapport avec la réalité d'aujoud'hui.


Dernière édition par le Sam 25 Fév 2006, 00:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mathieu



Messages : 306
Inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Sam 25 Fév 2006, 00:01

D'où êtes-vous, Tourterelle ? Québec ?

Citation :
Évidement faire face à cette réalité sera douloureux (réveiller de vieux fantôme de votre histoire) mais vous en ressortirai plus fort (équilibre) et plus Français. Excusez-moi si je me trompe…

Oh non, vous êtes loin de vous tromper !
Quant à affronter notre histoire, je suis d'accord pour le faire : on trouverait bien plus de pages glorieuses que de squelettes dans des placards.
France, nouvel Israël, telle est ma conviction...


Amitiés,



Mathieu
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Sam 25 Fév 2006, 00:42

Que l'exemple de l'Europe et de la France vous serve d'avertissement, amis québecois...

Ne commettez pas les mêmes erreurs, et, surtout, ne laissez pas tous ces "antiracistes" et autres pourrisseurs de nations vendre votre pays et vous trahir, comme ils l'ont fait ici...

La guerre civile est sur le point d'éclater (qqes mois ou années, sans parler de la crise internationale qui, elle aussi, couve)) chez nous, et je le répète, que cet immense gâchis vous serve d'avertissement !
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Sam 25 Fév 2006, 01:22

Tu sais Laurent, au Québec vouloir que nos différences québécoises (langue française) soient respectées dans notre propre province fait partie de notre histoire Québécoise. Je dirais que cette volonté est inscrite dans nos gènes... ;) Mais effectivement cette situation que vous vivez est une très belle leçon pour nous et un guide certain pour le future...

Tout n'est pas perdu... En fait je crois que l'avenir dépendra des décisions que vous prendrai. Donc de ce qui motivera les choix de vos décisions. Mais évidement ces décisions ne plairont pas à tous...
Revenir en haut Aller en bas
Rita



Messages : 104
Inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Sam 25 Fév 2006, 03:42

Tu as raison Tourterelle cette situation qu'eux vivent est une très belle leçon pour nous. Nous sommes pivilègés, sachons donc nous en souvenir.
Amitié
Rita flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Sam 25 Fév 2006, 12:48

Tourterelle a écrit:
Tu sais Laurent, au Québec vouloir que nos différences québécoises (langue française) soient respectées dans notre propre province fait partie de notre histoire Québécoise. Je dirais que cette volonté est inscrite dans nos gènes... ;) Mais effectivement cette situation que vous vivez est une très belle leçon pour nous et un guide certain pour le future...

Tout n'est pas perdu... En fait je crois que l'avenir dépendra des décisions que vous prendrai. Donc de ce qui motivera les choix de vos décisions. Mais évidement ces décisions ne plairont pas à tous...

VIVE LE QUEBEC..... VIVE LE QUEBEC LIBRE.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Sam 25 Fév 2006, 12:53

Citation :
Fed up with muslims !

Les British aussi en ont plus que marre des musulmans qui se croient tout permis chez eux, encouragés par la passivité de leur gouvernement et de leur police.
La guerre civile de libération de la RATP est pour bientôt. Voir la vidéo par le lien ci-dessous.

http://www.segamike.pwp.blueyonder.co.uk/englishcivilwar.wmv

http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=8539

Petite vidéo ex-cel-len-te mise en ligne sur f-e, sur l'air du London Calling de Clash (pour ceux qui connaissent ;) ).

Attention aux âmes sensibles, certaines images sont très dures.

Les anglais commencent enfin à se réveiller !!!

A VOIR !!!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Sam 25 Fév 2006, 13:00

C'est étoonnant:

Ces manifestations musulmanes apéllant au meurtre de citoyens britaniques sont tolérées au royaume Uni !

Inimaginable. J'imagine la même chose par des partis européens: les plaintes immédiates etc.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
débat autour de l'islam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» La terre est ronde, le soleil et la lune tourne autour
» Les Chretiens Martyrs de l'Islam
» Pourquoi l’Islam fait peur ?
» MARIE ET L'ISLAM
» l'unicité de dieu en islam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Société, Politique-
Sauter vers: