DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 débat autour de l'islam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Christian



Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 06 Fév 2006, 19:51

Français, européens, chrétiens : Réagissons !


Citation :
Europae Gentes organise une manifestation jeudi soir place Wagram à proximité de l'ambassade de Turquie à partir de 19h15 pour protester contre le meurtre d'un prêtre catholique en Turquie .

Un prêtre catholique missionnaire de Charles de Foucauld, le père Andrea Santaro, âgé de 60 ans a été tué par balles dimanche à Trébizonde, dans le nord de la Turquie, à la sortie de la messe dominicale. L'auteur de ce crime aurait prononcé les cris de " Allah O Akbar " ( Dieu est grand).

Ø Contre les atteintes et persécutions contre la foi chrétienne dans les pays musulmans !
Ø Contre la christianophobie des autorités turques !
Ø Pour le droit à pratiquer le culte dans la paix et la dignité

Français, européens, chrétiens : Réagissons !
Défendons notre foi et notre identité !
VENEZ NOMBREUX!
A L'APPEL DE NOMBREUSES ASSOCIATIONS
RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN
JEUDI 9 FEVRIER A 19H15
PLACE WAGRAM A PARIS
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 06 Fév 2006, 20:17

Citation :
Un grand prêcheur musulman « modéré » demande à l'Occident de s'adapter à l'islam

Amr Khaled, télé-prêcheur très populaire sur les chaînes de télévision arabes et généralement présenté comme « modéré », nous demande tout simplement… d'exclure de notre « liberté d'expression » toute critique du criminel Mahomet. Selon ce taliban light, la « liberté d'expression » des Occidentaux « doit être reformée pour ne pas se heurter aux valeurs musulmanes ». Compte là-dessus, adorateur du pédophile voleur et assassin !
Morceaux choisis de son « Message pour l'Occident » publié sur son site : http://www.amrkhaled.net/articles/articles1243.html

« Je m'adresse ensuite aux Occidentaux pour leur dire qu'il y a chez eux une problématique de civilisation, qui résulte du conflit entre deux concepts. La liberté d'expression, concept majestueux, humanitaire, que nous respectons et estimons et la vénération du Messager d'Allah (BP sur lui) très importante pour les Musulmans. D'une part, les non musulmans n'arrivent pas à concevoir la valeur du Messager d'Allah (BP sur lui) pour les Musulmans et d'autre part, l'idée de la liberté d'expression n'est pas claire chez ces derniers à cause du manque de pratique.

Les deux civilisations doivent pouvoir rapprocher ces concepts. Nous ne refusons pas la liberté d'expression. Nous voulons tout simplement qu'elle ne se heurte pas à la vénération du Messager d'Allah, valeur très importante pour les Musulmans.

(…)

Je dis aux Occidentaux que leur liberté d'expression doit être reformée pour ne pas se heurter au concept du respect et de la vénération des Musulmans envers le Messager d'Allah (BP sur lui). Vous devez le respectez ainsi que tout ce qui est sacré pour le Musulmans comme vous respectez les rois et le sémitisme chez vous.

Donc, mon message dit aux Musulmans que nous ne devons jamais négliger la vénération du Messager et je dis aux Occidentaux que leur liberté d'expression doit être reformée pour ne pas se heurter aux valeurs musulmanes. »

Francis Percy Blake
blake@france-echos.com

http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=8300

Shocked Shocked Shocked

Continuez comme ca, chers amis muslims, et vous verrez bientôt ces caricatures honnies par vous à la une de tous les journaux occidentaux !

La liberté d'expression, fondement de nos démocraties, n'est-pas-né-go-cia-ble !!!!

Nous sommes chez nous, et personne, absolument personne ne viendra nous dire ce que nous avons à faire où ne pas faire !!!
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 06 Fév 2006, 20:28

Citation :

Muslimus pacificus democraticus ?

Donc l'année 2006 commencerait par cette découverte phénoménale, par les scientifiques occidentaux, d'une nouvelle espèce totalement inconnue jusqu'ici le musulman paisible démocratique, muslimus pacificus democraticus, qui évolue dorénavant dans le milieu des pays occidentaux, bien qu'il soit très difficile à repérer. Il a recours à un parfait mimétisme, ce qui ne le fait pas distinguer à première vue des intégristes islamistes, lesquels empoisonnent l'environnement avec leurs incessantes revendications, protestations et humiliations de tous genres.

En fait, la publication des caricatures danoises ne pénètre pas sous la peau du musulman paisible démocratique, glissant sur elle comme les gouttes d'eau sur un ciré et laissant le musulman paisible démocratique de marbre, comme n'importe quel autre citoyen libre, voué au principe de la sacro-sainte Altérité.



Prenons acte de cette fabuleuse découverte et concluons - tous ceux qui font tant de vacarme, allant des manifestation bruyantes jusqu'aux destructions des bâtiments, attaques contre les populations chrétiennes et menaces très explicites de mort (là où ils peuvent se le permettre impunément, dans les pays totalement islamisés), tous ceux-là sont des intégristes islamistes, certes au degré d'intensité variable, mais des intégristes islamistes tout de même. Espèce prédatrice et dangereuse, dont le muslimus pacificus democraticus diffère de façon radicale.

Ce dernier s'est parfaitement adapté au nouveau milieu, se nourrit de la même manière que la faune originelle et on peut le rencontrer, accompagné de toute sa famille, dans les musées, salles de concert et galeries, où il apprend à sa progéniture, ébahie par cette merveilleuse possibilité d'en bénéficier, tout cet admirable et fabuleux patrimoine culturel et spirituel du nouveau terroir, où il a élu, plein de gratitude envers la faune d'accueil, sa niche.

Il est conscient que le Coran contient une énorme quantité de passages qui sont en effet assez terrifiantes et très peu recommandables, et qui ont de quoi profondément heurter les sentiments plus profonds de chaque non musulman.

Il sait, et raconte lors de longues soirées d'hiver à sa fille, que le respect des convictions religieuses - ou spirituelles, dans le sens large - ne signifie absolument rien de plus que de respecter le droit à ces convictions et n'implique aucunement le respect du contenu d'une croyance. Surtout si cette dernière, au lieu de relever simplement d'une pratique intime personnelle, de composition inconnue du monde extérieur, étale sa doctrine au grand jour, s'organise en une institution et à fortiori se donne pour but un prosélytisme actif et de surcroît méprisant, voire carrément hostile à d'autres convictions religieuses ou spirituelles.

Il sait qu'une caricature n'est qu'un simple dessin, dépourvu de toute réalité autre que celle de quelques traits d'encre sur un morceau de papier. Egalement, il sait se procurer les informations suivantes : <> et <>

Et alors il s'abstient de faire un quelconque amalgame entre une "jurisprudence musulmane" et une "conviction religieuse" et il sait que dans cette affaire artificielle, montée de toutes pièces par les intégristes islamistes, ce n'est pas en réalité une quelconque "conviction religieuse" qui aurait été heurtée, mais bel et bien la "jurisprudence musulmane", dans sa prétention de régenter la planète entière et de dicter arbitrairement à tous ce qui "est permis" et d'interdire à tous ce qu'elle abhorre, de son propre chef d'une autorité oppressive et enivrée jusqu'à la démence totale par son pouvoir, qu'elle croit détenir directement de Dieu-même.

Il sait que ce cruel Dieu-là, au vue des dégâts incommensurables qui ont été infligés à l'humanité en son nom, au cours de quatorze longs siècles, devrait demander pardon à tous les représentants de l'espèce muslimus pacificus democraticus, pour l'insupportable poids des remords qui accablent leur mémoire…

Ah, excusez-moi, je me suis probablement un peu égaré dans les rêveries…

http://www.occidentalis.com/article.php?sid=2891&thold=0
Revenir en haut Aller en bas
croyant



Messages : 11
Inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 06 Fév 2006, 21:31

Personnellement je suis d'accord avec le fait que la réaction du monde mususlman est inaceptable. Je comprend d'un autre coté qu'ils se soient senti offusqué. On ne joue pas avec les croyance religieuse de personne, mususlman compris.

Ceux qui se disent religieux, croyant, peu importe de quelle religion ou secte ne devrait pas trouver admissible les blagues sur Dieu. C'est un manque de respect total.

Ceci étant dit il est vrai que cela ne justifie pas leurs réaction. Toute cette agitation est peut-être bien précurseur des prédictions de Nostradamus qui prédisait le prochain conflit mondial commençant avec le monde Arabe. Voyons voir la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Mathieu



Messages : 306
Inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 06 Fév 2006, 21:51

Citation :
Ceux qui se disent religieux, croyant, peu importe de quelle religion ou secte ne devrait pas trouver admissible les blagues sur Dieu. C'est un manque de respect total.

Mais Mahomet n'est pas Dieu... Je dirais même, en tant que Chrétien, que Mahomet n'a que peu de rapports avec Dieu... Malgré ce qu'en peut prétendre le Coran.

J'ajoute qu'il faut bien écouter les réaction musulmanes. Evidemment, si on écoute le mielleux Boubakeur, on se dit : "Mahomet était un homme de paix". Mais si on écoute certains imams étrangers, qui n'ont pas les pudeurs de leurs alter ego vivant en Occident, on entend un autre son de cloche. Ils affirment que Mahomet était un homme de guerre, et ils s'en glorifient.

Au passage, l'article sur le musulman "modéré" appelant l'Occident à s'adapter à l'islam est tout-à-fait édifiant. Merci à Laurent.


Citation :
Ceci étant dit il est vrai que cela ne justifie pas leurs réaction. Toute cette agitation est peut-être bien précurseur des prédictions de Nostradamus qui prédisait le prochain conflit mondial commençant avec le monde Arabe. Voyons voir la suite...

Ah, Nostradamus, j'ai du mal... What a Face
Si vous avez des clefs pour sa lecture, évidemment, je suis preneur, mais jusqu'ici, je n'ai pas été convaincu.



Amitiés,



Mathieu
Revenir en haut Aller en bas
croyant



Messages : 11
Inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Lun 06 Fév 2006, 21:58

La tu marque un point Mathieu, tu as parfaitement raison Mahomet n'est pas Dieu mais son prophète.

Tout de même je trouve inaproprié de se moquer de cela!

Quand a Nostradamus je suis d'accord aussi. Je trouve simplement intéressant de suivre ce que j'en ai entendu par rapport a ce qui se passe réellement de nos jours.

D'après ce que j'en ai entendu parler le monde Arabe serait responsable du prochain conflit mondial. Les Russe se ralieraient a eux pour combattre le monde capitaliste. On verra bien c'est juste intéressant a suivre et jusqu'a présent ça s'enligne comme il l'as dit!
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 01:21

Citation :
Le laitage, c'est bon pour les neurones

CARICATURES ECONOMIQUES ET GASTRONOMIE POLITIQUE :
LES DEUX MAMELLES DE L’HUMOUR

Freud l’avait expliqué en son temps : le mot d’esprit a un rapport avec l’inconscient. Un petit dessin valant mille mots, comment expliquer qu’à la vue des caricatures de Mahomet (LES caricatures), tant de beaux esprits perdent la boule ?

Le sens de l’humour n’a jamais été compatible avec l’intégrisme, aussi ne peut-on pas faire reproche aux ouailles du prophète de prendre la mouche.

Mais quid des hommes politiques européens qui, toute laïcité bue, compatissent avec componction avec les croyants et s’indignent du manque d’à-propos de la « provoc » ?

En remettant un peu d’ordre dans la chronologie, on s’aperçoit que la publication date d’un bon semestre (30 septembre 2005), qu’elle a été suivie, quinze jours plus tard d’une manifestation pacifique de quelques milliers de musulmans danois, et qu’il a encore fallu attendre deux autres semaines avant la première manifestation au Caire.

Est-ce à dire que les Egyptiens reçoivent la presse danoise avec un mois de retard ?

On connaît la spontanéité des « manifestations populaires » dans les grandes démocraties islamiques, aussi ne s’émerveille-t-on pas de la simultanéité des réactions dans les pays de la conférence islamique qui ont suivi celle du Caire.

En revanche, on peut s’étonner que cette saine indignation populaire soit aussitôt retombée tel un soufflé en période de Ramadan pendant la trêve des confiseurs.

S’agissait-il de laisser l’Occident ripailler à l’occasion de l’anniversaire du divin enfant ? Oncques point, nenni.

C’est le temps qu’il a fallu aux Frères musulmans (ces charmants activistes qui ont étendu leurs activités caritatives jusqu’à nos banlieues) pour organiser une protestation mondiale contre l’islamophobie des dessinateurs danois et, par extension, contre tous les Danois, puis les Occidentaux, les infidèles en général et l’Eglise en particulier.

Suite : http://www.primo-europe.org/selection.php?numdoc=Ed-404892169

Citation :
Le double langage des imams danois

Les imams danois attisent les flammes du conflit en cours à propos des caricatures de Mohammed.

Ils disent une chose en danois et une autre en arabe. Le Premier Ministre Anders Fogh Rasmussen a clairement dénoncé le double langage de ces chefs musulmans extrémistes au Danemark.

Les imams ont tenu des propos apaisants en danois au sujet du dégel des relations arabo-danoises ces jours récents et exactement le contraire sur les médias arabes.

Le conflit, qui date du mois de Septembre à propos de la publication de Jyllands-Posten de journal de 12 caricatures du prophète Mohammed, a été surévalué par des rapports faits en arabe aux médias à partir des pays musulmans.

« Nous avons clairement noté que, dans certaines situations, certains utilisent le double langage » a dit Rasmussen après avoir rencontré la Commission de la politique étrangère du parlement.

« Le gouvernement observe très étroitement quelles nouvelles sont diffusées dans les pays arabes. Ainsi, nous pouvons rattraper les fausses rumeurs et les corriger immédiatement. »

Rasmussen se référait spécifiquement à un incident dans lequel l'imam controversé Abu Laban a indiqué à Al-Jazeera, la chaîne de télévision Qatari, qu'il était heureux du boycott musulman. « Si les pays musulmans décident de boycotter, et si les musulmans estiment qu'il est de leur obligation de défendre le prophète, alors, c’est quelque chose dont nous pouvons nous réjouir »

Plus tard dans la même journée, Laban a indiqué à la station danoise TV2 de télévision qu'il inviterait des musulmans à arrêter le boycott immédiatement.

Suite : http://www.primo-europe.org/selection.php?numdoc=Do-526441282

Citation :
Iran : L’ambassade du Danemark cible d’une attaque 6.02.2006



Iran Focus, Téhéran, 6 février – Des grenades et des cocktails Molotov ont été lancés contre l’ambassade du Danemark à Téhéran lorsque plusieurs centaines d’islamistes ultras ont attaqué le bâtiment lundi soir pour protester contre la publication de caricatures du prophète Mohammad dans un quotidien danois.

Les protestataires, de la milice paramilitaire du Bassidj, affiliée au corps des gardiens de la révolution, ont demandé l’expulsion d’Iran de l’ambassadeur danois.

Des cris de « Mort à l’Amérique ! », et « Mort au Danemark ! », résonnaient pendant que des drapeaux danois brûlaient.

L’ambassade avait été évacuée avant la manifestation.

Des parties du bâtiment ont été incendiées durant cette attaque qui en suivait une autre contre l’ambassade d’Autriche, un peu plus tôt.

Près de 200 miliciens du Bassidj avaient violement manifesté devant l’ambassade d’Autriche pour protester contre la publication des caricatures incriminées dans les quotidiens européens et contre la résolution du Conseil des Gouverneurs de l’AIEA d’envoyer le dossier nucléaire de Téhéran au Conseil de Sécurité de l’ONU.

Les protestataires avait lancé des bombes incendiaires et des pierres contre cette ambassade, brisant les vitres de plusieurs fenêtres.

L’Autriche est le président actuel de l’Union européenne.

http://www.iranfocus.com/french/modules/news/article.php?storyid=2633
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 09:53

croyant a écrit:
Ceux qui se disent religieux, croyant, peu importe de quelle religion ou secte ne devrait pas trouver admissible les blagues sur Dieu. C'est un manque de respect total.

Cher Cousin,

En ce qui concerne les blagues sur Dieu, le Christ ou la Très Sainte Vierge Marie, je n'en suis pas non plus un farouche partisan. Cela dit, on peut plaisanter Dieu. Le caractère injurieux réside dans la forme et les mots. Pour faire court, on ne peut pas faire dire n'importe quoi à Dieu.
La plaisanterie a des degrés différents. Donc, savoir jusqu'où, on peut aller trop loin.

Jacques Martin, que tout le monde connait, du moins je suppose, avait une fâcheuse habitude à plaisanter Dieu lors de ses émissions de télévision, ce qui lui a valu un courrier abondant de protestations de la part de gens bien pensants. Puis un jour il a fait venir sur le plateau le Père qui était son confesseur, me semble-t-il, du temps où il était en pension chez les Jésuites. Une quinzaine d'années. Eh bien, les commentaires du Père Jésuite, contrairement à ce que tout le monde espérait, étaient d'une toute autre nature que celle exprimée dans les nombreuses lettres. Le Père avait un regret majeur à l'égard de Jacques Martin.
Son regret était que Jacques Martin ne chantait pas siffisamment, car il a une très belle voix et chante merveilleusement bien le Grégorien. Quant aux plaisanteries sur Dieu, le Père a ri de bon coeur avec Jacques Martin car il savait bien que son but n'était pas d'offenser Dieu.


Saviez-vous qu'en France, il y a 36 communes du nom de Montréal? Mais je présume que vous êtes au Québec.


Dernière édition par le Mar 07 Fév 2006, 10:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 10:06

Hier, j'ai consacré ma soirée à regarder l'émission de Paul Amar sur France 5 et dont le sujet était "La vidéo surveillance", puis celle de Yves Calvi sur France 2 "Mots croisés", consacrée aux caricatures qui font la Une depuis quelques jours.

J'aimerais avoir les réactions de celles et ceux qui ont suivi l'un des débats, voire les deux. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 10:18

J'ai regardé Mots croisés, et il y a en effet beaucoup à dire Mr. Green

Tout d'abord l'inénarrable Mouloud : ce mec est une véritable officine de recrutement pour le FN Very Happy

petit extrait :

Mouloud (je résume) : c'est du racisme ! ( Very Happy )

Philippe Tesson : mais c'est obsessionnel chez vous !

Yves Calvi : mais enfin, c'est le président du mrap !

Excellent Very Happy

Ensuite ceci : la muslim de service qui met au défi l'assistance, en montrant le coran, de trouver un seul verset appelant à la guerre !

Ca, c'est anthologique, à garder pour les générations futures :|

Ensuite, et c'est pour moi le plus important, il y a pas mal de vérités qui sont sorties, comme celle-ci, aveu formidable : toutes les boucheries sont hallal dans un rayon de deux kilomètres autour de la Cité de La Courneuve...
Revenir en haut Aller en bas
dawidi



Messages : 20
Inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 10:35

Bonjour,

Voici, par rapport aux caricatures de Mahomet, une analyse intéressante d'un journaliste juif d'Israël:

Citation :
Qui se moque du Prophète ?
Ugo Rankl pour Guysen Israël News
Lundi 6 février 2006 à 23:45
Finalement, toute cette affaire des caricatures sataniques commence bien par un coup de colère. Mais il ne s’agit pas de la furie musulmane qui embrase le monde de Londres à Damas et de Manille à Ryad. Non. A l’origine de l’affaire il y a bien une colère, mais danoise et luthérienne.

Contacté aux Etats-Unis où il s’est réfugié parce qu’il craint désormais pour sa vie, Flemming Rose, responsable des pages culturelles du journal Jylland Posten explique que tout a commencé quand il s’est rendu compte qu’aucun dessinateur danois ne voulait accepter de représenter le Prophète Mahomet pour illustrer un livre pour enfants. Les artistes danois avaient tout simplement peur, et pour éviter d’attirer sur eux la vindicte de leurs concitoyens musulmans, ils avaient choisi de s’autocensurer.

On pourrait se moquer du manque de courage évident des artistes danois. Mais ce serait oublier un peu vite que toute l’Europe du Nord a véritablement été traumatisée par l’horrible assassinat, en Novembre 2004, du réalisateur Théo Van Gogh qui avait « commis » un film blasphématoire au regard des islamistes car il y dénonçait la soumission des femmes musulmanes. Le meurtrier de Van Gogh, un certain Muhammad Bouyeri, né et élevé en Hollande, a longuement préparé son acte. Il a attendu le moment propice pour – en pleine rue – larder sa victime de plusieurs coups de couteau avant de lui trancher la tête.

Au cours de son procès, en Juillet dernier, Bouyeri s’est montré particulièrement fier de son acte. Il a ainsi déclaré à ses juges qu’il recommencerait à tuer pour l’honneur de l’islam dès qu’il serait libéré car la «sharia» lui impose de « couper la tête de quiconque insulte Allah ou son Prophète ».

A la mère de Van Gogh, présente dans la salle du Tribunal, Bouyeri a assené ces mots terribles : « Votre douleur m’indiffère car vous n’êtes qu’une Infidèle ».

Le soir de l’assassinat de Van Gogh, Amsterdam s’est couvert d’affichettes où l’on pouvait lire cette phrase lugubre : « La liberté du monde a été assassinée ». Mais les dénonciations n’empêchent pas la prudence, et de la Hollande au Cap Nord on préfère désormais s’autocensurer plutôt que de se faire égorger.

Mais Flemming Rose a voulu enrayer cet apprentissage de la soumission culturelle par la terreur. Il a donc commandé les douze dessins qui font scandale aujourd’hui. Son rédacteur en chef, Carsten Juste, accepte de le suivre. Lui non plus ne supporte pas la lâcheté ambiante au Danemark, où la liberté d’expression a toujours été scrupuleusement respectée. Sans être un islamophobe, Juste pense simplement que les Musulmans qui s’installent au Danemark doivent accepter que leur religion soit moquée comme l’est le christianisme ou le judaïsme.

Quelque temps avant la publication des caricatures de Mahomet, des affiches avaient représenté le Christ en érection sans que cela ne provoque de réactions violentes chez les Chrétiens. Carsten Juste avoue en avoir également assez de l’intolérance des Musulmans et des liens presque organiques de l’islam et du terrorisme. C’est pour cela que le 30 septembre 2005, il autorise la publication dans son journal des douze dessins représentant Mahomet.

Dès leur parution, ces caricatures provoquent une certaine mauvaise humeur chez les 200 000 musulmans officiellement recensés parmi 5,4 millions de danois. Mais les protestations restent dans les limites de la loi. Les défenseurs des musulmans du Danemark prennent même la retenue de ces derniers comme une preuve de leur parfaite intégration dans la société danoise. La communauté musulmane délègue même d’anciens ambassadeurs danois dans des pays musulmans pour qu’ils aillent protester – en y mettant toutes les formes diplomatiques – auprès du premier Ministre Anders Fogh Rasmussen. A l’étranger, il y a bien quelques menaces de mort contre les Danois, mais rien qui semble vraiment sérieux aux autorités de Copenhague.

Les choses ont pourtant bien changé en quelques mois. Aujourd’hui, Carsten Juste, le rédacteur en chef du Jylland Posten avoue sans honte : « Si j’avais su que la vie de soldats et de civils danois serait menacée, si j’avais su cela alors que mon doigt n’était qu’à un centimètre au dessus du bouton pour lancer l’impression des dessins, est-ce que je l’aurais fait ? Non. Aucun rédacteur en chef responsable ne l’aurait fait.»

Carsten Juste est rentré dans le rang des autocensurés. On peut et on doit le comprendre. L’affaire qui n’avait pas suscité un grand émoi au mois de septembre est devenue une espèce d’épreuve de force entre l’islam et l’Occident européen. D’un coté on prétend défendre l’honneur d’une religion, de l’autre on veut s’accrocher à des valeurs démocratiques de plus en plus chahutées par l’expansion de l’islam à l’extérieur des pays musulmans.

Au Danemark, l’affaire des dessins a surtout été utilisée par les organisations musulmanes pour culpabiliser la société danoise et l’amener à adopter une attitude plus souple sur la question de l’immigration et du regroupement familial. On veut voir dans les dessins l’expression d’un racisme qu’il convient de combattre, faute de quoi les Musulmans ne pourront pas s’intégrer et resteront une minorité hostile et méprisée au Danemark. La meilleure preuve de bonne volonté que les musulmans attendent des danois, est que ces derniers assouplissent les lois sur l’immigration et l’intégration, qui ont été adoptées dans le pays ces deux dernières années. Or les Danois ne veulent pas encore céder. Ils ont trop peur de voir basculer la balance ethnique dans leur pays.

En effet, en 2003, une étude démographique a démontré que d’ici trente ans Copenhague serait une ville à majorité musulmane si le flux des immigrés du Maghreb et du Moyen Orient n’était pas réduit à son minimum. En outre, d’autres études ont montré que si l’intégration des musulmans vivant dans le pays n’était pas imposée par des mesures autoritaires, toute la fabrique sociale du Danemark allait exploser.

Les autorités danoises ont donc adopté à partir de 2003 les lois sur l’immigration les plus restrictives d’Europe. L’installation dans le pays des jeunes de moins de 24 ans est désormais presque impossible. Si un couple veut venir vivre définitivement au Danemark, il doit apporter la preuve qu’il dispose d’un logement indépendant, salubre, dont il pourra payer le loyer sans compter sur la collectivité ou sa famille. Les nouveaux immigrés doivent apporter la preuve qu’ils sont totalement autonomes financièrement. Mais une mesure irrite tout particulièrement la communauté musulmane. Les autorités danoises exigent que les candidats à l’immigration apportent la preuve irréfutable que leurs liens avec le Danemark sont plus forts que ceux qui les unissent à leur pays d’origine.

Les Musulmans jugent cette mesure discriminatoire parce qu’elle suppose que les Algériens, les Palestiniens et les Marocains qui veulent vivre au Danemark devront renoncer à respecter certaines lois islamiques qui contredisent l’idéal démocratique et laïc du pays. Obligés de faire un choix clair et sans équivoque, de nombreux immigrés ont dû quitter le Danemark pour s’installer en Suède, réputée plus souple.

Depuis que ces lois ont été votées, le regroupement familial est devenu presque impossible. Les Musulmans ont introduit de nombreux recours arguant du caractère raciste de ces lois. Mais aucune des dispositions attaquées n’a été abrogée. Les Danois de souche avouent même retirer un certain sentiment de sécurité de l’existence de ces lois. Ils pensent en effet qu’elles leur éviteront d’avoir à quitter le Danemark pour fuir la délinquance, la violence et l’intolérance religieuse. C’est avec stupeur et effroi que les Danois ont appris, à travers des études publiées au début de l’année 2005, que de plus en plus de Hollandais quittaient leur pays car ils ne croyaient plus en l’avenir d’une nation où les tensions sociales et ethniques s’exacerbent à cause d’une présence musulmane trop importante. En 2004, 40 000 Hollandais de souche ont quitté leur pays pour cette raison.

Les Danois, même ceux qui ne partagent pas les points de vues extrémistes du Parti Populaire Danois, ne veulent pas en arriver là et assument sereinement la rigueur de leurs nouvelles lois. C’est pour briser cette trop bonne conscience que la communauté musulmane a saisi le prétexte des caricatures de Mahomet pour renvoyer à la société danoise l’image d’une communauté égoïste, figée et raciste.

On doit maintenant se demander pourquoi le monde musulman explose de fureur quatre mois après la publication des fameuses caricatures. Les Palestiniens installés au Danemark ont joué un rôle important dans l’embrasement général qui a surpris par sa soudaineté et sa violence.

Cela s’explique d’abord parce que les lois danoises sur l’immigration ont fermé la porte d’un véritable paradis aux Palestiniens qui représentaient une large proportion des immigrés au Danemark. Le pays leur a octroyé une liberté d’expression totale et les plus extrémistes d’entre eux ont pu diffuser leur propagande antisémite et anti-occidentale en toute liberté.

Parmi les plus extrémistes, on peut citer Fadi Abdul Latif, chef local du « Hizb ut Tahir », un mouvement qui veut instaurer un califat mondial. Latif a été poursuivi pour incitation à la haine raciale. Un autre palestinien fait beaucoup parler de lui au Danemark. Abu Ahmed, 33 ans, prêche le Jihad contre l’Occident. Il se prétend Imam et c’est sous sa férule qu’étudiaient cinq jeunes musulmans arrêtés en Octobre 2005 parce qu’ils préparaient des attentats suicides.

Enfin, Saïd Mansour, Marocain d’origine mais militant actif du Jihad et de la lutte palestinienne, vante les beautés de la guerre sainte en produisant et en diffusant des DVD où l’on présente la manière tchétchène de décapiter les « infidèles ».

Tous ces gens là ont profité largement de la générosité de la politique d’accueil des immigrés au Danemark surtout s’ils étaient Palestiniens ou prétendaient défendre la cause palestinienne. Le durcissement récent des lois sur l’entrée des étrangers dans le pays a donc été vécu comme une véritable trahison à la fois du gouvernement danois, mais également de la population qui – au grand désarroi de la communauté musulmane – n’est pas descendue en masse dans les rues pour protester contres des « lois racistes ».

Mais ce qui semble avoir vraiment mis le feu aux poudres, c’est la victoire du Hamas aux dernières élections palestiniennes. On se doute qu’au final, les Européens seront obligés d’entretenir les meilleures relations avec une Autorité Palestinienne dominée par un mouvement terroriste. Mais les musulmans du Danemark, via les associations palestiniennes actives dans le pays, ont voulu sanctionner les menaces de l’Union Européenne de ne plus financer le développement des Territoires si le Hamas ne renonçait pas à détruire Israël.

Les Palestiniens de Gaza ont ainsi été les premiers, 48 heures après la victoire électorale des Islamistes, à se déchaîner contre des dessins parus au Danemark plusieurs mois auparavant. Les ressortissants des pays européens où l’on avait eu l’outrecuidance de publier les caricatures de Mahomet, ont été menacés de mort. Les bâtiments de l’Union Européenne saccagés et brûlés. Les drapeaux danois, allemands et français ont été brûlés ou transformés en paillassons. Pour attiser le feu de la colère palestinienne, on a fait courir les rumeurs les plus folles.

Ainsi, un certain Abu Jihad, porte-parole des brigades Yasser Arafat a dit qu’au Danemark et dans plusieurs pays européens, la population s’apprêtait à uriner publiquement sur le Coran avant de brûler le livre sacré de l’islam en gigantesques autodafé. Abu Jihad a juré que si cette horreur se réalisait, ses hommes irait brûler les églises de Gaza.

Les Palestiniens, que l’on croyait divisés par les récentes élections, se sont rassemblés dans leur dénonciation du racisme de l’Europe et de son mépris supposé de l’islam. Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées pour écouter les Imams exiger la décapitation des dessinateurs danois et l’amputation des mains des responsables du Jylland Posten qui ont autorisé la publication des caricatures de Mahomet. Les Arabes israéliens, conduits par le Sheikh Raed Salah, chef du Mouvement Islamique, n’ont pas voulu être en reste. Six mille d’entre eux sont allés manifester dans la ville chrétienne de Nazareth. Leur démonstration de force s’est déroulée dans le calme, mais le message a été bien compris par les chrétiens palestiniens : ils sont les otages des islamistes et ce sont eux qui paieront le prix fort si l’Europe persistait trop longtemps dans une politique hostile au Hamas ou tolérait – au nom de sa sacro-sainte liberté d’expression – à insulter Allah, son prophète, et l’islam.

Des territoires palestiniens, la fureur musulmane s’est étendue à la Syrie, un pays qui a de nombreux griefs contre l’Europe. Le gouvernement de Bachar el-Assad a laissé la foule de Damas incendier les ambassades du Danemark et de la Norvège. Il n’a donné l’ordre à ses policiers de n’intervenir qu’au tout dernier moment, alors que les émeutiers s’apprêtaient à réduire en cendres l’ambassade de France. Les autorités syriennes ont clairement fait savoir aux Français que la prochaine fois, elles ne seraient probablement pas en mesure de contrôler la juste colère des musulmans syriens. Pour éviter que le pire ne se produise, il suffit que la France cesse de demander des comptes à la Surie sur l’assassinat de Rafik Hariri et revienne à une politique totalement pro arabe. En fait, Assad rêve d’être traité par la France avec autant d’indulgence que celle-ci en a accordée à Yasser Arafat. Le dictateur syrien ne comprend pas que Paris lui cherche des poux dans la tête pour un assassinat politique alors que l’Elysée et le Quai d’Orsay ont fermé les yeux pendant des années sur les agissements du chef historique palestinien. Le prétexte des caricatures sataniques était l’occasion idéale pour faire passer le message aux amis d’hier.

La question est maintenant de savoir comment l’Europe va réagir à cette dernière crise de fureur de l’islam. Le Premier ministre danois refuse toujours de faire des excuses publiques aux pays arabes, mais il a promis que des pourparlers allaient bientôt s’engager pour la construction d’une grande mosquée au Danemark. La construction de ce lieu de culte monumental exprimerait « le respect des Danois pour l’islam » et la contrition de la population européenne du pays après la publication des dessins blasphématoires.

Les autres pays européens défendent la liberté d’expression mais adoucissent la fermeté de leurs prises de décision en fixant implicitement des limites à la liberté de création des artistes.

On en appelle à leurs sens des responsabilités face à des communautés musulmanes qui viennent clairement de faire savoir qu’elle n’accepteraient aucune critique de leur religion ni la moindre remise en cause de leurs avantages acquis en Europe.

http://www.guysen.com/articles.php?sid=4164


Dernière édition par le Mar 07 Fév 2006, 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 10:36

retour à l'info :

Citation :
Caricatures de Mahomet: affrontements entre manifestants, policiers et soldats de l'OTAN en Afghanistan

KABOUL, Afghanistan (AP) - Des manifestants se sont heurtés à la police et aux soldats de l'OTAN, mardi, dans des manifestations en Afghanistan contre les caricatures de Mahomet, ont annoncé les autorités qui font état de plusieurs blessés.

Dans la capitale afghane de Kaboul, la police a fait usage de matraques pour battre des manifestants qui lapidaient la façade de la mission diplomatique du Danemark ainsi que les bureaux de la Banque mondiale.

Un journaliste de l'Associated Press a assisté à l'interpellation de plusieurs manifestants dont de nombreux blessés.

A Maymana, une ville du nord-ouest du pays, Des soldats norvégiens ont fait usage de grenades lacrymogènes pour disperser les manifestants devant leur base a dit Annie Gibson-Sexton, porte-parole de la Force internationale d'assistance à la sécurité (FIAS).

Selon un policier afghan, quelque 200 manidestants ont jeté des pierres sur la base. Deux passantes ont été blessées par les pierres. Elles ont été transportées à l'hôpital ainsi que plusieurs protestataires incommodés par le gaz lacrymogène. AP

Citation :
Copenhague conseille aux Danois de quitter l'Indonésie

agrandir la photo

DJAKARTA (Reuters) - Le Danemark recommande à ses ressortissants de quitter l'Indonésie, pays musulman le plus peuplé au monde, en raison de menaces liées à la parution dans un journal danois de caricatures de Mahomet.

"Le ministère des Affaires étrangères conseille aux Danois de ne pas se rendre en Indonésie et aux Danois déjà présents en Indonésie de quitter ce pays", a déclaré Reuters l'ambassadeur du Danemark en poste à Djakarta, Niels Erik Andersen.

"La situation en termes de sécurité a atteint un niveau tel que le ministère des Affaires étrangères déconseille toute présence en ces lieux.

Suite : http://fr.news.yahoo.com/07022006/290/copenhague-conseille-aux-danois-de-quitter-l-indonesie.html

Citation :
Manifestations meurtrières contre les caricatures

KABOUL, Afghanistan (AP) - Le vent de colère lié à la publication de caricatures du prophète Mahomet continue de souffler dans le monde malgré les appels au calme. Des milliers de musulmans ont encore protesté, parfois violemment, lundi au Proche et au Moyen-Orient, mais aussi en Asie, notamment en Afghanistan où quatre manifestants ont été tués.

La liste des pays musulmans touchés par ces manifestations de colère s'est allongée: Afghanistan, Iran, Inde, Thaïlande, Indonésie, Irak, Territoires palestiniens, et même Somalie ont rejoint la Syrie et le Liban.

Les protestations les plus violentes ont eu lieu lundi en Afghanistan avec un bilan total de quatre morts et une vingtaine de blessés, dont une dizaine de policiers. A Mihtarlam, dans le centre de l'Afghanistan, deux manifestants ont été tués par balles lorsque les forces de l'ordre ont ouvert le feu sur des centaines de manifestants musulmans en riposte à des tirs et des jets de pierres et couteaux, d'après un porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Près de Bagram, où se trouve la principale base américaine en Afghanistan, quelque 2.000 personnes ont tenté d'accéder par la force à ce site militaire placé pourtant sous haute protection. La police afghane a ouvert le feu sur la foule en colère, tuant deux manifestants, selon le chef du gouvernement local, Kabir Ahmed

http://fr.news.yahoo.com/06022006/5/manifestations-meurtrieres-contre-les-caricatures.html

Incroyable Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 10:43

Excellent article, dawidi Thumright

n'oubliez pas de mettre l'url des articles que vous postez (pour les problèmes de copyright) ;)
Revenir en haut Aller en bas
dawidi



Messages : 20
Inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 10:59

Merci Laurent,

voilà qui est fait ;)
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 11:00

Citation :
D'autres images de fidèles du « prophète Mahomet homme de paix » (selon Dalil Boubakeur)

"Ceux qui parmi les gens du Livre [les juifs et les chrétiens] ne pratiquent pas la vraie religion [l'islam], combattez les jusqu'à ce qu'ils payent directement le tribut après s'être humiliés" (Coran 9/29)

http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=8304

Faites l'effort d'aller voir les photos, c'est plus qu'édifiant :|
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 11:47

Code:
[quote="Laurent"]J'ai regardé Mots croisés, et il y a en effet beaucoup à dire

Je me doutais bien mon cher ami, que tu n'allais pas rater ça.

Code:
Tout d'abord l'inénarrable Mouloud : ce mec est une véritable officine de recrutement pour le FN, petit extrait :

Mouloud (je résume) : c'est du racisme !

Philippe Tesson : mais c'est obsessionnel chez vous !

Yves Calvi : mais enfin, c'est le président du mrap !

Excellent

J'ai apprécié aussi. Et je me demande qui est l'abruti qui lui a donné la Légion d'Honneur, et à quel titre ? J'ai ma petite idée, mais passons.

Code:
Ensuite ceci : la muslim de service qui met au défi l'assistance, en montrant le coran, de trouver un seul verset appelant à la guerre !

Ca, c'est anthologique, à garder pour les générations futures

Absolument. Et sa copine avec la serpière sur la tête qui en rajoute une couche. Le pauvre Lellouche a pratiqement été privé de parole. Bel exemple de "Liberté d'expression". Il a tout de même réussi à dire au "Mrapeur" que s'il était sur le plateau, c'est bien grâce aux lois françaises qui le lui permettent. Mais ça pour le Mouloud c'est normal. Ils ont des droits. Pour les devoirs, circulez, il n'y a rien à voir.
Cela dit, les élus et la presse à leur solde, sont responsables de cette situation ubuesque, puisque l'on n'arrête pas de satisfaire aux exigences desdits "modérés". Tarik Ramadan a été cité à plusieurs reprises comme grand intellectuel et comme exemple à suivre. Je rêve. Voilà un type, qui est membre de la confrérie depuis qu'il sait se tenir sur les pattes arrières, et qui tient de manière systématique un double langage. Mais cette ambivalence semble échapper comme par miracle, au Mrap et autres agitateurs du même acabit.


Code:
Ensuite, et c'est pour moi le plus important, il y a pas mal de vérités qui sont sorties, comme celle-ci, aveu formidable : toutes les boucheries sont hallal dans un rayon de deux kilomètres autour de la Cité de La Courneuve...

Tout à fait. Et ce n'est pas le seul exemple. On pourrait les multiplier.
Hubert Védrine, pour qui je n'ai pas une grande affection, a néanmoins dit quelque chose de très juste, en reconnaissant, ce que personnellement je pense depuis toujours, que l'Islam vit ses heures les plus noires, comme les chrétiens ont vécu les leurs à travers l'inquisition. Ce qui est vrai, malheureusement.

Ils ont un millénaire de retard. Mais peut-être finiront-ils par accoucher d'un modèle acceptable pour l'occident, quoique j'en doute sérieusement. C'est trop tard a mon humble avis.
Revenir en haut Aller en bas
dawidi



Messages : 20
Inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 13:43

On nage complètement dans l'absurde:

Shocked

Je trouve que ce qui suit ci-dessous montre bien que depuis le début l'Iran tire les ficelles et il se dénonce lui-même en faisant le lien avec le Hamas groupe qu''il finance totalement:

Citation :
Caricatures: le Guide suprême iranien dénonce une "conspiration sioniste"

TEHERAN - Le Guide suprême iranien l'ayatollah Ali Khamenei a dénoncé mardi la publication de caricatures du prophète Mahomet dans la presse européenne comme étant une "conspiration sioniste".

"Il s'agit d'une conspiration planifiée des sionistes pour provoquer une confrontation entre musulmans et chrétiens", a dit l'ayatollah, dans un discours devant des militaires retransmis par la télévision.

Selon lui "la raison de cette action sioniste s'explique par la défaite que leur a infligé le Hamas en reportant les élections" palestiniennes du 25 janvier.

Les caricatures, qui ont provoqué une vague de colère et d'indignation dans le monde arabe et musulman, ont été publiées en septembre dernier par un journal danois. Elles ont été reproduites en janvier par un journal norvégien avant d'être publiées dans plusieurs autres pays d'Europe.

L'ayatollah Khamenei, première figure de la république islamique, a dénoncé la "conception de la liberté" des Occidentaux, selon laquelle "tout doute ou démenti sur le mythe de l'assassinat de juifs (pendant l'Holocauste) est banni, mais insulter gratuitement plus d'un milliard et demi de musulmans est autorisé".

Le président ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad a provoqué une vague d'indignation dans une large partie de la communauté internationale en qualifiant l'Holocauste de "mythe".

D'après l'ayatollah Khamenei "la sainte colère (des musulmans contre la publication des caricatures du prophète, ndlr) n'est pas dirigée contre les chrétiens".

Des membres de la milice islamiste des bassidjis ont attaqué les ambassades d'Autriche et du Danemark à Téhéran lundi, ainsi que mardi pour la deuxième, pour protester contre la publication des caricatures de Mahomet dans la presse européenne.

(©AFP / 07 février 2006 13h23)

http://www.romandie.com/infos/news/060207122350.0tmb3mse.asp
Revenir en haut Aller en bas
dawidi



Messages : 20
Inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 14:03

Analyse intéressante:

Citation :
NDLR: Les auteurs sont d'ex-musulmans qui ont été persécutés pour avoir quitté l'Islam et qui sont actuellement menacés de mort.

L’islam se place-t-il au-dessus de toute critique ?
Rédigé par Al-Maqdesi & Solomon

La question du boycott du Danemark a fait couler beaucoup d’encre. La cause de ce boycott serait une bande dessinée qui est supposée présenter une caricature du prophète de l’Islam.

La crise a commencé en septembre 2005, lors de la publication par le Jylland Posten, un journal danois, d’une caricature de Mohamed, qui paraissait dans le rôle d’un terroriste. Ces caricatures sont aussi parues dans un quotidien norvégien.

En réaction à ces publications, des manifestations ont été menées par des musulmans au Danemark et dans de nombreux pays islamiques. Ces manifestations avaient pour but de protester contre ces publications.

Cependant depuis la semaine dernière des réactions en série, venant des pays arabes et islamiques, ont vu le jour pour protester contre les dessins publiés au Danemark. Hier, par exemple, de nombreux hommes armés d’origine palestinienne ont envahi les bureaux de l’Union Européenne à Gaza pour demander des excuses de la part du Danemark et de la Norvège.

L’Arabie Saoudite a rappelé son ambassadeur du Danemark et la Libye a fait la même démarche, tout en publiant un communiqué de presse sur sa décision d’introduire des sanctions contre le gouvernement de Copenhague pour protester contre l’absence de punition de la part des autorités danoises contre le journal Jylland-Posten.

En même temps, le ministère des affaires étrangères syrien a publié une déclaration musclée pour dénoncer cette offense à l’encontre des communautés arabes et les communautés islamiques. Cette déclaration a annoncé, d’autre part, que la Syrie faisait appel au gouvernement danois à agir afin de punir les coupables et faire en sorte que de telles offenses ne se répètent pas à l’avenir.

En Jordanie, l’ambassadeur danois a été convoqué par Abdallah AlKhatib, le ministre des affaires étrangères, afin d’entendre la protestation de la Jordanie. D’autre part, le Parlement Egyptien a demandé à son gouvernement de retirer ses ambassadeurs du Danemark et la Norvège.

De son côté, le Hezbollah, établi au Liban, a qualifié les desseins de crime grave contre l’Islam. Dans la même lignée, un nombre important de chercheurs religieux du Koweït ont demandé à leur gouvernement de prendre des mesures contre de tels outrages aux sensibilités des Musulmans.

Les ministres des affaires étrangères arabes ont dénoncé les actions du gouvernement danois en ce qui concerne son refus de sanctionner le journal, par la même occasion exprimant leur déception à l’égard des organisations européennes pour les droits de l’homme qui, selon eux, ont failli dans leur devoir de prendre position clairement pour l’Islam.

D’un autre côté, des centaines de personnes originaires du Koweït ont manifesté devant le consulat danois pour demander des excuses du gouvernement danois devant tous les Musulmans, ainsi que la cessation de toute insulte vis-à-vis de leur Prophète et de l’Islam, et un boycott par toute personne de nationalité koweitienne contre les produits danois.

Au Yémen, ceux qui menaient les protestations ont demandé le boycott de tous les produits norvégiens et danois, jusqu’à ce que les gouvernements de ces pays présentent des excuses pour la publication de ces images négatives sur leur prophète.

Aux Emirats, Muhammad Bin Nakhyara A’zahiri, ministre pour la Justice et les Affaires Islamiques a critiqué les dessins, qui montrent le côté immodéré du prophète et son dépassement de toutes les bornes au niveau de ce qui est raisonnable d'un point de vue rationnel. Dans aucun cas, disent-ils, pouvons-nous considérer ces dessins une manifestation de la liberté d’expression, telle que les autorités danoises ont voulu l’exprimer.

Presque partout dans le Golfe, des sociétés ont enlevé les produits danois de leurs boutiques et les grands magasins en Arabie Saoudite ont affiché des panneaux : ‘aucun produit danois n’est en vente ici’. Partout dans les pays arabes les gens s’envoyaient des sms pour s’encourager réciproquement à boycotter les produits danois.

Pourquoi les pays arabes et islamiques ont-ils réagi de la sorte, face à de simples bandes dessinées ? Et ceci malgré les regrets exprimés par le journal ? Efforçons nous de répondre logiquement, car la voix de la raison ne doit jamais être réduite au silence par l’épée, ni par la violence des châtiments corporels, le boycott des produits de certains pays, le retrait des ambassadeurs, ou le fait de brûler des drapeaux.

Une telle suppression de la liberté de l’expression n’a pas sa place dans la société occidentale.

Aussi ridicule et décevant que cela puisse paraître, ces zélés pour l’Islam pensent qu’ils peuvent punir les pays occidentaux en imposant une politique d’humiliation et privation globale, afin que l’Islam soit respecté par le bâillonnement de chaque voix qui s’y oppose.

La question que nous adressons à ceux qui demandent le boycott des produits danois et occidentaux est la suivante – comment réagiraient-ils si l’Occident coupait la fourniture de tous leurs produits, leur aide, leur sécurité et leur protection, en termes d’expertise aussi bien médicale que technique, refusant l’éducation à leurs enfants et détruisant tout possibilité de protection et de sécurité!

Pourquoi autant insister sur les événements au Danemark, pourquoi refuser de voir ou d’entendre ce que les médias dans les pays arabes et islamiques publient continuellement, diffusant un langage qui offense et insulte et des articles qui fragilise les droits et les croyances des Juifs et des Chrétiens? Tous les êtres humains ne méritent-ils pas d’être traité selon les mêmes critères de ce qui juste et ce qui est injuste?

Devons-nous comprendre par ces réactions et ces réponses de colère de la part d’arabes envers l' artiste, créateur de cette caricature, que tout ce qui pourrait offenser ou noircir un certain groupe religieux serait passible de punition?

Si la vraie raison de la rage et les réactions des Musulmans est leur souci que toutes les religions et leurs icônes reçoivent le même respect, ne serait-il pas logique que les Chrétiens aient le même droit de se mettre en colère et d’entamer des procès judicaires au niveau international contre le Qur’an pour son incitation à la haine contre les Juifs et les Chrétiens, et l’humiliation que ce dernier livre provoque à leur instar?

Sa majesté, roi de l'Arabie Saoudite pourrait-il dire clairement aux Occidentaux en général et aux Danois en particulier, dont il exige le respect de l’Islam, à qui la Sourate 1:7 fait allusion en disant “contre qui Allah exprime sa colère, contre tous les égarés”. Ne s’agit-il pas de tous les Juifs et les Chrétiens ?

Les Musulmans n’aimeraient-ils pas informer gentiment l’Occident et les Occidentaux dont on requiert qu’ils respectent l’Islam; à quoi la Sourate 7:176 fait allusion; “il est similaire à un chien, car si vous l’attaquez, il vous montre laconiquement sa langue et si vous le laissez en paix, il tire encore sa langue comme tous ceux qui rejettent nos dires” N’est-ce pas une manière de se référer au singulier au peuple juif?

Et puis quelques versets plus loin en 7:179, nous lisons "les djinns et les hommes que nous avons créés pour l’enfer, ont des coeurs qui ne comprennent rien, des yeux qui ne voient rien, et des oreilles qui n’entendent rien. Ils sont comme des vaches – non ils sont pire que des vaches, car ils n’écoutent pas.” Encore une fois, tous les chercheurs et tous les manuels sur l’Islam disent qu’ici on fait allusion aux Juifs.

Ils sont traités, non seulement de chiens mais aussi de vaches et même, maintenant, d’ânes, comme dans la Sourate 62:5 “ la similitude de ceux à qui l’on a confié la loi de Moïse, mais qui, par conséquent, ont failli dans leurs (obligations) à un âne qui porte d’énormes tomes sur son dos... Le mal est la similitude de personnes qui falsifient les dires d’Allah. Et Allah ne guide pas ceux qui font le mal”
“Comme des ânes terrifiés” Sourate 74:50
“Ceux qui ont encouru la malédiction d’Allah et de sa colère, ceux dont quelques-uns ont été transformés en singes et en cochons” Sourate 5:60, Impies et remplis d’iniquité selon 2:59, 5:25,47, injuste et pécheurs selon Sourate 5:45; Hypocrites 63:8, apostats 9:30, 4:155, 171, polythéistes 9: 28, 30. De surcroît, ce sont ceux qui ont corrompu et falsifié les Ecritures 2:75ff, 4:46, et 3:78, qui ont adoré leurs chefs, en en faisant des dieux, selon Sourate 9:31, et qui ont propagé la corruption partout sur la terre 5:33, 64

Comment pouvons-nous interpréter la notion du respect de l’autre, dans le cas présent des non Musulmans, lorsque le Coran les dépeint en des termes des plus humiliants ?

Est-ce par respect que le Coran décrit les non Musulmans comme étant profanes; Sourate 9:28 “O vous qui croyez, véritablement ils (les non Musulmans) sont profanes, dont ne permettez pas qu’après cette année ils puissent s’approcher de la mosquée sacrée.” De cette manière, La Mecque reste une ville exclusivement islamique, dont les non Musulmans sont exclus,

Le Coran déclare que tous les Chrétiens sont apostats, à cause de leur croyance en la divinité du Christ. Donc, par conséquent, serait-il approprié que les USA confisquent et censurent tous les livres Islamiques, arrêtant quiconque parmi les Musulmans réitère ceci? Si les USA devaient demander aux Musulmans d’enlever ou s’abstenir de publier tous les versets du Coran qui déclarent que les Chrétiens sont apostats, comment réagiraient les Musulmans? Comment est-ce qu’ils décriraient les USA?

Comme nous l’avons déjà constaté, le Coran déclare que les Juifs sont des singes et des cochons et qu’ils adorent Ezra… Donc serait-il approprié pour l’Etat d’Israël d’arrêter des Musulmans, en les accusant d’incitation à la haine raciale et religieuse et en leur interdisant de publier et de distribuer des livres Islamiques ou les versets coraniques qui méprisent la majorité dans l’Etat d’Israël?

Comment les Musulmans peuvent-ils demander aux autres de respecter l’Islam, de respecter leurs croyances, leurs icônes religieuses, alors que le Coran ordonne l’humiliation et la mise à mort des non Musulmans pour le simple fait de ne pas épouser l’Islam en tant que religion? Sourate 9:29

Si la publication de caricatures est considérée un affront à l’Islam, comment est-ce qu’ils décriraient les exhortations du Coran qui ont pour effet l’incitation à la haine et au meurtre de l’autre, c’est-à-dire des non Musulmans?

Comment Sa Majesté le roi de l’Arabie Saoudite peut-il dire aux Occidentaux en général et aux Danois en particulier, en les enjoignant au respect de l’Islam, que tous les Musulmans ont le devoir d’obéir à l’ordre d’Allah dans le Coran de haïr tous les Juifs et tous les Chrétiens du monde entier?
“ Ô vous qui croyez, ne prenez pas comme amis des Juifs, ni des Chrétiens …5:51
Qui sont ces Juifs et ces Chrétiens que le Qur’an interdit comme amis aux
Musulmans ? S’agit-il des Juifs et des Chrétiens de l’époque du Prophète? Ou s’agit-il plutôt des Juifs et des Chrétiens de tous les ages et toutes les générations passées, présentes et futures?
Si l’application de cette exhortation se limitait à l’époque de Mohamed; cela veut-il dire qu’elle ne serait plus valable pour notre époque, notre génération?
Et si au contraire, cela s’applique à notre époque et à notre génération, cela ne signifie-t-il pas une incitation directe à la haine vis-à-vis les Juifs et les Chrétiens?
Cela veut-il donc dire que ce verset est la pierre d’angle de très mauvais rapports entre les Muselmans et les non Musulmans?

Les Musulmans ne pratiquent-ils pas la prière quotidienne à Allah, afin de lui adresser leurs pétitions et surtout, tous les vendredis, leurs malédictions, prononcées en haut de la chaire des Mosquées à l’encontre des Juifs et les non-Chrétiens:
Ô Allah, que tu puissent tourner les apostats l’un contre l’autre, les polythéistes contre leurs semblables, tout en sauvant les Unitariens, les mettant à l’abri, avec leur butin O Seigneur des Mondes, O Allah, que leurs femmes deviennent veuves, leurs enfants orphelins, que leur sang devienne glace dans leurs veines, que leur nourriture colle à leur ventres O Allah détruis-les et envois-leur de grandes détresses, O Allah accorde-nous la victoire sur eux, O Allah envois sur eux ta punition, amène la division au milieu de leur union, disperse-les, éparpille-les, O Allah accorde-nous la victoire sur eux, O Allah qu’ils abattus et pris dans leurs propres pièges, O Allah montre-nous ta puissance, O Tout-puissant Vainqueur, O Allah montre-les-nous dans l’obscurité, comme aux jours d’A’ad et Thamud, O Allah fais trembler la terre sous leurs pieds, O Allah donne à des créatures venimeuses la domination sur eux et envois sur eux des orages de grêle, comme tu as fait sur A’ad et Thamud et livre-les captifs entre les mains de tes croyants en tant qu’esclaves, afin d’humilier les polythéistes et O Allah élève la bannière de l’Islam…

Comment cela peut être juste et légal que des Musulmans aient le droit de critiquer, dénoncer, diffamer et vilipender toute les autres religions de toutes les manières possibles, selon leur propre gré, en général et en particulier quand il s’agit de Juifs et de Chrétiens. Cependant, si on doit répondre à leur abus, leur vilification, des excuses publiques sont éxigées et une menace de mort est faite. Pourquoi s’agirait-il d’une vertu, pourquoi de telles actions sont-elles permises, halal et même obligatoires pour les Musulmans mais considérées comme des vices et interdites ou haram pour un non Musulman?

Pourquoi n’examinerions-nous pas les fondements de ces caricatures?
L’art, comme nous le savons, se repose sur une perspective subjective d’une certaine perception personnelle des choses: dans le cas présent, le meurtre de personnes innocentes, selon la Shari’A, la torture et des assassinats par des bombes humaines, des voitures piégées, des missions suicides dont les victimes sont à chaque fois des hommes et femmes innocents et des enfants sans défense.
La tuerie gratuite, sans distinction entre cible militaire et civile, entre les vieux et les jeunes, les hommes et les femmes, y compris des bébés, des décapitations, des corps humains brûlés, la chair humaine réduite en lambeaux, des enfants qui hurlent, des femmes qui se lamentent, et tout cela au nom de l’Islam, de la victoire pour les Musulmans.

Nous demandons à ceux qui désirent punir l’Occident par le boycott de ses produits, qui est vraiment responsable pour l’image gâchée de l’Islam, non seulement dans l’Occident mais dans le monde entier? Ceux qui tuent et défigurent les autres froidement, ne sont-t-ils pas les croyants de l’Islam?

Qui était responsable des attentats à la bombe à New York, Madrid, Londres, Riyadh et au Caire, … Et la liste continue ...

On se demande qui est le vrai coupable en ce qui concerne l’image de l’Islam? Est-ce l’artiste danois ou le moudjahidine musulman?

Après tout ça, les musulmans ont-ils encore l’audace d’exiger d’autres, aux non Musulmans, le respect des Musulmans et de l’Islam? Comment justifier le fait qu’ils contestent, qu’ils manifestent, qu’ils soutiennent qu’il ne s’agit pas de la liberté d’expression, mais plutôt d’offenses et de vilification des choses sacrées de l’Islam?

(Christian Institute for the Analysis of Islam - Disclaimer) ajoutée le 2006-02-07

http://www.voxdei.org//afficher_info.php?id=16221.23
Revenir en haut Aller en bas
dawidi



Messages : 20
Inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 14:39

J'aimerais encore attirer votre attention sur une sourate du Coran.

Imaginons que nous fassions fi de tous les autres textes et que nous gardions cette sourate, qui se place juste après l'énumération des viandes interdites tel le porc:

Il s'agit de la sourate 5.4 et 5.5: "A l'égard de celui qui, durant une famine, serait contraint de consommer des aliments interdits sans vouloir commettre de péché, Dieu est celui qui pardonne, il est miséricordieux."

Pour moi cette phrase est très importante ! Elle devrait l'être aux yeux des musulmans et elle devrait être méditée par tout autres.

Pourquoi ? Premièrement parce qu'elle nous donne un indice sur l'origine de la religion musulmane ! Deuxièmement car elle donne à Dieu une dimension que l'on retrouve très peu chez les islamistes, à savoir le pardon et la miséricorde !!!

Sans rentrer dans les détails, il est important d'examiner les origines et les sources de l'Islam. Et l'on verra que Mahomet a été imprégné du milieu de son époque, à savoir les hérésies chrétiennes de l'époque dont il a certainement eu connaissance de l'un ou l'autre évangile apocryphe par les contacts qu'il avait , le milieu juifs et et d'autres encore...

Bref c'est ce qui pourrait expliquer pourquoi l'on trouve une telle phrase: Dieu est celui qui pardonne, il est miséricorde.

Eh bien, tous les musulmans s'ils ne devaient retenir qu'un seule phrase, devrait retenir celle-ci ! Car si Dieu est celui qui pardonne, il est miséricorde, où sont ils ces gens qui pardonnent aujourd'hui, quand on n'aperçoit que ces logiques guerrières et barbares des milieux islamistes !

Autre remarque importante, dans une situation de famine, les musulmans sont autorisé à consommé du porc (!!!), justement car Dieu est miséricorde ! Combien n'en serait-il pas de même des musulmans qui, connaissant des situations de conflits, seraient obligés de fuir vers l'Europe pour trouver des situations plus vivables ! En effet, devant s'adapter à la culture dans laquelle il débarque, Dieu étant miséricorde, il serait compréhensible donc qu'ils suivent les us et coutumes du pays dans lequel il se trouve (sans pour autant interdire la foi qui est la leur) !!!

Pourtant on ne voit que haine et barbarie, pas de dialogues et encore moins de pardon et de miséricorde tel qu'écrit dans ce livre du Coran !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80806
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 16:30

Chers amis,

Ce matin Luc Ferry, ancien ministre français de l"éducation, a dit sur RTL:

"Comme en Allemahgne en 1933, nous assistons à la montée d'un Nazisme.

Et face à cela, en ce moment, la France possède deux projets: Etablir une date commemorative de l'esclavage; Retirer une loi sur les bienfais de la colonisation.

c'est tout simplement pitoyable.


Jamais je n'avais entendu une analyse aussi réaliste.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mathieu



Messages : 306
Inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 16:46

C'est bien lui qui a dit cela ? Incroyable !


M.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80806
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 16:49

Mathieu a écrit:
C'est bien lui qui a dit cela ? Incroyable !


M.

Cela prouve la rapidité de l'évolution des consciences. Il est clair que nous vivons, en acte, une de ces crises mondiales que plus rien ne pourra arrêter.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 17:13

Les yeux commencent à s'ouvrir thumleft

Pourvu que ca dure, parce qu'il y a plus qu'urgence :|
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 17:31

Le dragon rouge,La bête à deux têtes qui avait été égorgé revint à la vie. Et tout le monde était dans l'admiration de ce que, morte, elle soit de nouveau vivante. (Apocalypse, Jean).

Le marxisme est mort, et immédiatement c'est l'islamisme Salafiste.
No comment.
Revenir en haut Aller en bas
Rita



Messages : 104
Inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 17:31

Cher Laurent
Je viens de voir les photos, c'est épouvantable atroce. Je me demande pourquoi Dieu n'intervient-il pas pourtant des milliers de personnes prient pour la Paix. Pourquoi Arnauld..
Amitié
Rita
Revenir en haut Aller en bas
jean pierre



Messages : 176
Inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 17:49

le pire dans cette histoire c'est de voire l 'absurdité et la manque de proportion de la riposte musulmane face a des dessins humoristique


et si jamais il arrive quelquechose de grave a cause des dessins,il sera bientot difficile d'évangéliser chez nous une population écoeuré par toute cette violence au nom d'un Dieu de miséricorde qui conduit au fanatisme
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 18:36

Sans vouloir être trop pessimiste, je crois malheureusement que nous avancons, lentement mais sûrement, ici en Europe, vers une situation à l'israélienne.

Et je ne le dis pas de gaieté de coeur :|
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80806
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 18:42

Rita a écrit:
Cher Laurent
Je viens de voir les photos, c'est épouvantable atroce. Je me demande pourquoi Dieu n'intervient-il pas pourtant des milliers de personnes prient pour la Paix. Pourquoi Arnauld..
Amitié
Rita

Chère Rita,

Je pense que Dieu est sous cette histoire. C'est une de ses actions typiques pour rendre humbles les civilisations et les hommes.

Elle tient dans cette phrase de la Genèse:

Citation :
Exode 14, 4 Moi, Dieu, j'endurcirai le coeur de Pharaon et il se lancera à leur poursuite. Je me glorifierai aux dépens de Pharaon et de toute son armée, et les Egyptiens sauront que je suis Yahvé."

Ce n'est plus Pharaon qui est aveuglé, c'est l'islam à cause des islamistes.

Visiblement, au XX° siècle, Dieu a rendu plus modeste l'Occident européen en le laissant se livrer à des idéologies folles.

C'est maintenant au tour de la civilisation musulmane.

Pour le comprendre, lisez cette histoire qui est une parabole historique des actions de Dieu. Elle concerne une autre guerre, qui ressemble à celle là, la guerre des Juifs contre les Romains (70 ap. JC):

http://eschatologie.free.fr/histoires/zguerredesjuifs.htm

Après ces évènements, l'islam deviendra humble...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 18:52

Citation :
Caricatures de Mahomet: le Premier ministre danois qualifie les manifestations de "crise mondiale"

COPENHAGUE (AP) - Le Premier ministre danois a qualifié mardi de "crise mondiale" les manifestations liées à la publication de caricatures du prophète Mahomet, et il a lancé un appel au calme.

"Nous sommes confrontés actuellement à une crise mondiale qui prend de l'ampleur", a déclaré Anders Fogh Rasmussen lors d'une conférence de presse à Copenhague. "C'est devenu une question politique mondiale (...) Je lance un appel au calme".

"Au Danemark, nous avons une longue tradition visant à résoudre les différends par le dialogue et c'est ce que le gouvernement va faire, engager un dialogue", a-t-il ajouté. "Nous devons aller de l'avant et tout le monde doit contribuer à trouver une solution".

Des caricatures du prophète Mahomet ont été publiées le 30 septembre par un journal danois, le "Jyllands-Posten", puis reproduites dans plusieurs journaux européens, suscitant la colère dans le monde musulman et de nombreuses manifestations, parfois violentes. AP

Citation :
L'Allemagne va libérer l'islamiste Mounir el Motassadek

agrandir la photo

KARLSRUHE, Allemagne (Reuters) - Condamné en août dernier à sept ans de prison pour appartenance à une organisation terroriste, le Marocain Mounir el Motassadek, présumé lié aux pirates de l'air du 11 septembre 2001, va être libéré prochainement, annonce le ministère allemand de la Justice.

La Cour fédérale constitutionnelle de Karlsruhe a validé l'appel contre sa condamnation interjeté par ce membre de la "cellule de Hambourg" - qui a admis avoir connu trois des pirates de l'air - et ordonné au tribunal qui l'avait condamné de le rejuger.

Shocked Shocked Shocked What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 18:56

Citation :
Dernière nouvelle : l' « islam(isme) de France » est débouté dans son référé contre Charlie Hebdo. Tous à vos marchands de journaux pour les protéger contre les fascistes verts !

Victoire de la résistance, mais petite victoire, car le tribunal s'est appuyé sur un « vice de forme » et n'a pas statué sur le fond.
Une fois de plus, le débat sur les problèmes posés par l'islam en France a été évité dans les prétoires. Dommage que ce jugement en référé évite ainsi une jurisprudence qui aurait pu servir à France-Soir et d'autres médias.

Mais ne gâchons pas notre plaisir de voir les ayatollahs du CFCM et de toutes les officines à la solde d'intérêts étrangers qui le composent se voir débouter dans leur fatwa judiciaire.

Le Charlie Hebdo entièrement consacré à Mahomet et ses pompes devrait donc paraître demain. Selon CM732, un échonaute, la Une doit « être illustrée par un dessin de Cabu sur le prophète, visage un peu masqué qui pleure et dit : "C'est dur d'être aimé par des cons" ». Ca promet….

Soyons prudents et prévoyants pour acquérir le précieux journal résistant au fascisme vert et témoigner ainsi notre soutien à la liberté d'être islamophobe.

En effet, comme je le disais en réaction à un article précédent, les islamistes seront obligés de passer à la phase suivante du jihad. Hier s'est tenue une réunion dans une mosquée du 93 pour étudier des "moyens d'actions" plus musclés que ceux du CFCM. "En France, les islamistes à la solde de l'étranger ne brûlent pas les journaux islamoclastes : ils les font interdire", avais-je titré. Mais comme ils n'ont pu interdire, et comme l'islam leur ordonne de faire taire tout contradicteur du Coran ou de Mahomet par tous les moyens, il y aura intérêt à mettre des cordons de CRS (et de pompiers…) autour des kiosques à journaux mercredi. Les préfets préposés à la chasse aux gamelles de soupe au cochon seront-ils à la hauteur ?

Dépêchez-vous d'aller acheter Charlie Hebdo demain, d'une part parce qu'il y aura beaucoup de clients, d'autre part parce que les islamistes infiltrés dans les circuits de distribution de la presse peuvent commettre des sabotages. Ils l'ont déjà fait pour France-Soir, qui continue à être boycotté par des vendeurs musulmans. Et surtout parce que les exemplaires du journal satiriques pourraient être "saisis" directement par des barbus sur les lieux de vente puisqu'ils ne l'ont pas été par la justice.

Francis Percy Blake
blake@france-echos.com

http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=8320

Je sens que ca va chauffer demain Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 20:40

Vu les réactions possibles, prévisibles à la parution de Charlie-Hebdo demain, j'aimerais donner un conseil de prudence à nos amis français du forum...

Faites gaffe, les enfants, regardez autour de vous ce qui se passe avant d'entrer dans votre librairie favorite ;)

Mais allez-y, n'oubliez pas que les mecs de Charlie-hebdo risquent leur vie pour vous ...

Et je salue bien bas leur courage :|
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 22:52

Citation :

Désormais tous Danois, unis contre l'impérialisme islamique


L’enjeu essentiel de la bataille faisant rage autour des douze caricatures danoises du prophète Mahomet est le suivant: l’Occident va-t-il défendre ses usages et ses mœurs, y compris la liberté d’expression, ou les Musulmans vont-ils pouvoir imposer leur mode de vie à l’Occident? En fin d’analyse, aucun compromis n’est possible: les Occidentaux vont préserver leur civilisation, et conserver notamment le droit d’insulter et de blasphémer, ou pas.

Plus concrètement, les Occidentaux vont-ils adopter un double standard permettant aux Musulmans d’insulter le Judaïsme, le Christianisme, l’Hindouisme et le Bouddhisme alors que Mahomet, l’Islam et les Musulmans jouiraient de l’immunité en la matière? Les Musulmans publient régulièrement des caricatures beaucoup plus injurieuses que celles des Danois. Doivent-ils rester libres de répandre ce genre de choses tout en étant préservés de telles indignités?


Le quotidien allemand Die Welt aborda ce thème dans un éditorial: «Les protestations des Musulmans seraient prises plus au sérieux s’ils étaient moins hypocrites. Lorsque la télévision syrienne diffusa des documentaires dramatiques, aux meilleures heures d’écoute, décrivant les rabbins comme autant de cannibales, les imams restèrent silencieux.» Les imams n’ont d’ailleurs pas protesté non plus contre le piétinement de la croix chrétienne incluse dans le drapeau danois. La question de fond, toutefois, n’est pas ici l’hypocrisie des Musulmans, mais le suprématisme islamique. L’éditeur danois qui publia les caricatures, Flemming Rose, expliqua que si les Musulmans exigent «que moi, non-Musulman, je me plie à leurs tabous, (…), ils demandent en fait ma soumission

Absolument. Robert Spencer appela ainsi à juste titre le monde libre à soutenir «résolument le Danemark». Le Brussel Journal affirme clairement: «À présent, nous sommes tous Danois.»

Certains gouvernements le comprennent:

Norvège: «Nous n’allons pas présenter d’excuses, parce que dans un pays comme la Norvège, qui garantit la liberté d’expression, nous ne pouvons pas présenter des excuses pour ce que les journaux impriment», déclara le premier ministre Jens Stoltenberg.
Allemagne: «Pourquoi le gouvernement allemand devrait-il s’excuser [à la suite de la publication des caricatures dans des journaux allemands]? C’est là une manifestation de la liberté de la presse», expliqua le ministre de l’intérieur Wolfgang Schauble.
France: «Les caricatures politiques sont excessives par nature. Et je préfère un excès de caricature à un excès de censure», commenta le ministre de l’intérieur Nicolas Sarkozy.

D’autres gouvernements commirent l’erreur de présenter des excuses:

Pologne: «Les bornes de la liberté d’expression bien comprise ont été dépassées», affirma le premier ministre Marcinkiewicz.

Royaume-Uni: «Il n’était pas nécessaire de republier ces caricatures, c’était manquer de sensibilité, de respect, c’était une erreur», déclara le ministre des affaires étrangères Jack Straw.


Nouvelle-Zélande: «Une insulte gratuite», estima le ministre du commerce Jim Sutton.
Etats-Unis: «Une telle incitation à la haine religieuse ou ethnique n’est pas acceptable», déclara une attachée de presse du Département d’État, Janelle Hironimus.

Etrangement, alors que la «Vieille Europe» retrouve du tonus, la sphère anglophone vacille. La réaction du gouvernement américain a été si exécrable qu’elle lui a valu l’approbation de la principale organisation islamiste du pays, le Conseil des relations américano-islamiques. Cela n’a toutefois rien pour surprendre, car Washington cultive volontiers l’habitude d’accorder des privilèges particuliers à l’Islam. À deux reprises par le passé, il manqua de courage dans des affaires d’insultes concernant Mahomet.

En 1989, Salman Rushdie fit l’objet d’une condamnation à mort pour avoir fait la satire de Mahomet dans Les versets sataniques, un roman évoluant entre un monde magique et le réalisme. Au lieu de défendre la vie du romancier, le président George H.W. Bush mit en équivalence Les versets sataniques et la peine de mort, qualifiant tous deux d’«offensant». James A. Baker III, alors secrétaire d’État, qualifia la condamnation à mort de simplement «regrettable».



Pire encore, en 1997, lorsqu’une femme israélienne distribua une affiche représentant Mahomet sous la forme d’un cochon, le gouvernement américain négligea honteusement de protéger la liberté d’expression. Nicholas Burns, un porte-parole du Département d’État s’exprimant au nom du président Clinton, qualifia la femme en question de «soit malade, soit (…) malveillante» et déclara qu’«elle mérite de passer en jugement pour ces attaques outrageuses contre l’Islam». Le Département d’État soutient la notion d’un jugement criminel contre la libre expression? Et le contexte de cet accès d’incohérence est plus étrange encore. Comme je le relevais à l’époque, après avoir passé au peigne fin plusieurs semaines de comptes rendus des réunions du Département d’État, je «n’ai rien trouvé qui s’approche de ce type de vitupérations en relation avec les horreurs qui se déroulèrent au Rwanda, où des centaines de milliers de gens perdirent la vie. Au contraire, M. Burns se montra alors toujours prudent et diplomatique.»

Les gouvernements occidentaux devraient prendre un cours accéléré sur la législation islamique et sur le commandement historique musulman d’assujettir les peuples non musulmans. Ils pourraient commencer par lire le livre d’Efraim Karsh, Islamic Imperialism: A History (Yale), qui paraîtra sous peu.

Les peuples qui tiennent à rester libres doivent soutenir le Danemark sans réserve.

Daniel PIPES,
Traduction de Alain Jean-Mairet

Pour soutenir le Danemark et notre liberté d'expression :

http://www.petitiononline.com/danmark/petition.html

http://skender.be/supportdenmark/index.html

http://www.occidentalis.com/article.php?sid=2895&thold=0
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mar 07 Fév 2006, 23:00

Citation :
mardi 7 février 2006, 22h21
Washington "scandalisé" par le concours de caricatures sur l'holocauste

agrandir la photo


WASHINGTON (AFP) - Les Etats-Unis se sont déclarés mardi "scandalisés" par le concours de caricatures sur l'holocauste organisé en Iran en réponse à la publication de celles du prophète Mahomet en Europe, et en ont attribué la responsabilité au président iranien Mahmoud Ahmadinejad.

"C'est scandaleux", a déclaré le porte-parole du département d'Etat, Sean McCormack.

"Toute tentative de se moquer ou de dénigrer de quelque façon que ce soit l'horreur qu'a représenté l'holocauste, est simplement scandaleuse", a ajouté le porte-parole.

Le plus important journal iranien, le quotidien Hamshahri, publié par la municipalité de Téhéran a annoncé lundi le lancement d'un "concours international de dessins sur l'holocauste". Des pièces d'or seront offertes à 12 dessinateurs retenus, le même nombre que les dessins parus dans le journal conservateur danois Jyllands-Posten.

Suite : http://fr.news.yahoo.com/07022006/202/washington-scandalise-par-le-concours-de-caricatures-sur-l-holocauste.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 08 Fév 2006, 00:45

Citation :
Fouad Alaoui, critique littéraire, commente la Une de Charlie Hebdo

Le secrétaire général des Frères Musulmans de France (UOIF), comique troupier et spécialiste ès dessins de presse à ses heures, donne son avis d'expert sur le dessin illustrant la Une de Charlie Hebdo du 8 février 2006.
Photo France-Echos

http://www.france-echos.com/IMG/mp3/alaouicharlie.mp3
(MP3, 26.1 ko)


« D'abord il est ridicule. C'est un dessin qui est ridicule. Deuxièmement c'est un dessin qui ne respecte rien. Et être dans une société où le respect d'autrui n'est plus une valeur, je me pose de grandes questions. » (Journal de 20 heures de France 2, 7 février 2006)




(cliquez sur l'image pour l'agrandir)


Francis Percy Blake
blake@france-echos.com

http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=8321

Citation :
L'ombre

Un nouveau dessin de Steph Bergol
Un journal Danois a publié des caricatures de Mahomet. Scandale ! Blasphème !
Mais le Coran lui-même n'est-il pas déjà une claire représentation de la personne de Mahomet ?
Car ce qu'on y lit n'est certes pas parole divine.
Ce n'est que parole humaine, parole de haine, parole mahométane.




(cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Respectant le souhait de Mahomet, je ne l'ai pas dessiné. Je n'ai dessiné que son ombre...

Steph Bergol

Source : http://stephbergol.eurologis.com

http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=8322

Le 2eme dessin résume tout...excellentissime thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 08 Fév 2006, 01:35

L'interview percutante de Luc Ferry sur RTL ce matin :

http://www.rtl.fr/player/PlayerAudio.asp?player_id=P_INFO&Thema=info&mediaid=412432&titre=Luc%20Ferry&player=

(le plus intéressant à la fin ;) )

Citation :
Je trouve ça terrifiant, on a des leaders politiques de premier plan dans le monde musulman qui affichent carrément comme objectif la déstruction d'Israël. On a des foules qui font l'amalgame entre un journal et un peuple, "A mort le Danemark". Toute la population de l'occident est coupable. On a quelque chose d'effrayant qui est l'équivalent de la montée du nazisme, peut être même en pire, parce que plus nombreux, avec des objectifs comparables, avec une haine qui s'affiche à tout bout de champs, et nous sommes là à discuter de la liberté d'expression.

Merci à sos-france pour le lien ;)

http://www.sosfrance.com/
Revenir en haut Aller en bas
Rita



Messages : 104
Inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 08 Fév 2006, 02:28

Merci Arnauld
Vous avez raison cette guerre 70 resemble beaucoup à ce qui se passe aujourd'hui. Je sais bien que Dieu ne nous abandonne pas, mais évolué et orgueilleux comme nous le sommes combien de temps prendrons-nous à comprendre et nous agenouiller?? seul les prières peuvent nous sauver
Amitié
Rita flower
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 08 Fév 2006, 11:27

Encore une fois, c'est votre avis, pas le mien...

Toujours est-il qu'ils sont tous sous protection policière, ainsi que les locaux du journal...

Mais peut-être trouvez-vous que c'est normal ???

S'ils se font égorger, ca leur fera une bonne leçon, c'est ca ???
Revenir en haut Aller en bas
Scat



Masculin Messages : 1169
Inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 08 Fév 2006, 11:34

non ce ne sera pas une bonne leçon mais continuer dans la même perspective en jettant de l'huile sur le feu je ne vois pas à quoi ça sert ?
ce n'est pas de l'héroïsme pour moi, il vaut mieux dénoncer plutôt que d'en rajouter mais bon ce n'est que mon avis aussi :DD
Revenir en haut Aller en bas
http://www.linceul-turin.com
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 08 Fév 2006, 11:51

Tu te doutes bien que l'équipe de Charlie-hebdo a sauté sur l'occasion :DD

Pour une fois qu'ils ne tapent pas sur l'Eglise, hein ;)

Antoine dit avec raison que c'est de la bêtise et de la méchanceté, mais c'est ca, leur devise !!! Bêtes et méchants !

Ce qui est en jeu, c'est la liberté d'expression, Scat...

...et il faut aussi avouer que les muslims, par leurs réactions, ont tendu le bâton pour se faire battre...
Revenir en haut Aller en bas
Scat



Masculin Messages : 1169
Inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 08 Fév 2006, 12:10

désolé la liberté d'expression n'est pas un jeu et si leur devise est bête et méchant alors je n'adhère pas du tout....je ne dis pas d'aller les égorger (on est en démocratie) mais je les trouve aussi idiots que ceux d'en face.
Et je n'irai certaineemnt pas les soutenir ni acheter leur journal...
Désolé mais y'a des limites.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.linceul-turin.com
dawidi



Messages : 20
Inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 08 Fév 2006, 12:13

L'Osservatore Romano publie un article important:

Citation :
2006-02-07

Les caricatures de Mahomet ne sont pas le seul exemple d’intolérance

L’Osservatore Romano évoque l’anti-catholicisme en Espagne

ROME, Mardi 7 février 2006 (ZENIT.org) – « A propos des caricatures offensantes envers l’Islam », surtitre à la une L’Osservatore Romano des 6-7 février, pour un article intitulé « Progrès de la liberté ou marche arrière de la civilisation »? signé par Francesco M. Valiante et qui déplore (p.10), que ce type de représentation ne soit pas la « seule ».

En page 10 en effet, l’auteur affirme, à la fin de son article: « Le cas des caricatures sur Mahomet est un cas éclatant mais pas unique dans le genre. Ces jours-ci, on assiste en Espagne à certaines manifestations d’intolérance outrageante envers la religion et l’Eglise catholique qui laissent perplexes. Dans un spectacle théâtral, mis en scène à Madrid, on caricature le pontife actuel, on ridiculise son prédécesseur, on lance des menaces obscures contre les catholiques, on incite à l’apostasie. Et dans une vidéo diffusée à la télévision, le Crucifix se transforme même en ingrédient d’une recette culinaire aussi unique que dégoûtante ».

Et de commenter: « A toute personne dotée de bon sens échappe la valeur artistique et culturelle – ou simplement satirique – de telles initiatives. De même semble obscure leur prétention à représenter une expression de la liberté ou de « laïcité ». Mais hélas, le bon sens n’a pas grand chose à voir avec cela. Devant la vulgarité, l’insulte, le blasphème, l’intelligence de la raison se voit contrainte à abdiquer ».

Et l’auteur ajoute: « Il ne semble pas que les faits espagnols aient enflammé l’opinion publique d’indignation spéciale » (…).

L’article citait en particulier la « Déclaration sur l’élimination de toutes les formes d’intolérance et de discrimination fondées sur la religion ou le credo » adoptée par l’ONU en 1981.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 08 Fév 2006, 12:48

Citation :
désolé la liberté d'expression n'est pas un jeu et si leur devise est bête et méchant alors je n'adhère pas du tout....je ne dis pas d'aller les égorger (on est en démocratie) mais je les trouve aussi idiots que ceux d'en face.
Et je n'irai certaineemnt pas les soutenir ni acheter leur journal...
Désolé mais y'a des limites.

Chacun fait et pense ce qu'il veut, on est en démocratie ;)

En ce qui me concerne, il s'agit d'un acte de résistance à l'islamisation en cours.

Et je le répète, il y a urgence :|
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 08 Fév 2006, 13:12

Citation :
Revue de Presse : Caricatures, le syndrome de Copenhague
08.02.2006



Par André Grjebine, Philosophe, essayiste, directeur de recherche au Centre d’études et de recherches internationales de Sciences po (CERI). Il est l’auteur de : « Les valeurs perdues de la démocratie », ouvrage à paraître.
[Le Figaro - 06 février 2006]


Il y avait le syndrome de Munich, par référence au recul en 1938 des gouvernements britannique et français face à Hitler. Il y a eu ensuite celui de Stockholm, mis en évidence en 1978, désignant la propension des otages partageant la vie de leurs geôliers à adopter peu ou prou leur point de vue. Dans la suite de ces manifestations des reculades occidentales, y aura-t-il désormais un syndrome de Copenhague ? Que les caricatures de Mahomet publiées au Danemark, puis en Norvège, et ces jours-ci en France et dans d’autres pays européens aient provoqué une telle indignation dans les pays musulmans donne une idée du chemin qui leur reste à parcourir avant de devenir des démocraties libérales. Après la réaction indignée de la Fédération des journalistes arabes, basée au Caire, dont on mesure ainsi la tolérance et l’esprit critique, ce sont des voix officielles, celles des ministres de l’Intérieur de 22 pays arabes, qui se sont élevées contre une pleine liberté d’opinion en condamnant ces publications et en demandant des sanctions contre les journaux coupables. Certaines organisations musulmanes implantées en Europe, l’UOIF par exemple, ne sont pas en reste.

Suite : http://www.iran-resist.org/article1530

Article magistral de Max Gallo :

Citation :
Islam : ne rien abandonner à la politique de l'apaisement

«Ecartons les hypocrites, les habiles, les aveugles qui récusent l'évidence : il y a bien un choc de civilisations»
[08 février 2006]

Aurons-nous demain le courage – et la possibilité – d'exprimer ce que nous pensons, vrai ou faux, de l'islam ? Ou bien, au moment de dessiner une caricature, d'écrire, de publier, ou tout simplement de parler, et même de penser, devrons-nous nous autocensurer, nous souvenant des foules déchaînées incendiant des représentations diplomatiques du Danemark et de la Norvège, ces deux pays qui sont parmi les plus pacifiques, les plus démocratiques de tous les États du monde ?

Suite : http://www.lefigaro.fr/debats/20060208.FIG0209.html
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 08 Fév 2006, 13:42

Citation :
Donc , cher Laurent, vous voyez bien les objectifs cachés de cette campagne de dérision à l'encontre de tout ce qui porte (à tort ou à raison) le nom de Dieu.

Je suis hors de ce débat, puisqu'athée...mais je vous rappelle que partout où l'islam est présent, les chrétiens sont persécutés.

Dernier acte en date, le meurtre d'un prêtre catholique en Turquie, assassiné aux cris d'"Allah Akhbar"...

Et je vous rappelle que l'Europe a été déclarée "terre de conquête", "domaine de la guerre" (dar al harb)par l'Islam conquérant, et que le djihad est en cours.


Citation :
Donc vous comprendrez que la haine n'est pas l'apanage des "fascistes verts" mais de tous les fascimes qu'ils soient rouges ou bruns (à cet égard vous pouvez que Charlie-hebdo, à tendance libertaire, se rapproche des pires thèses de l'extrême droite anticléricale et qui est derrière tout ça? )

C'est ce que je me tue à répéter à longueur de post, Antoine...

Pour Charlie-Hebdo, je n'ai aucune sympathie particulière envers eux, mais je constate simplement, comme je l'ai dit plus haut, qu'ils posent un acte de résistance en publiant leur numéro d'aujourd'hui. peut-être est-ce effectivement idiot, toujours est-il qu'ils ont le courage de le faire...

Et je comprends parfaitement les réactions négatives à leur encontre, vu leurs attaques incessantes contre l'Eglise et le Pape :|

Citation :
Enfin, je suis persuadé que les véritables instigateurs de ce complot (parce que c'en est un) ne seront jamais inquiétés. Il faut appeler les choses par leur NOM.

Hugues, vite, un complot !!!

Citation :
Ce n'est que mon point de vue que vous n'êtes pas obligé de partager, cher Laurent, mais tenais quand même à vous dire.

En toute amitié

C'est tout à fait votre droit, nous sommes là pour en débattre, le forum est fait pour ca !

Tout aussi amicalement ;)
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 08 Fév 2006, 13:50

Citation :
Y aurait-il en Islam deux poids deux mesures dans l'indignation ? L'analyse de Renaud Girard *
[07 février 2006]

Mais que se passe-t-il donc en ce mo-ment ? Est-ce nous, les Occidentaux, qui avons un problème avec l'islam, ou est-ce l'islam qui a un problème avec nous ? A l'évidence, c'est la seconde branche de l'alternative qui est la bonne.

Pour comprendre, reprenons les faits. Il y a quatre mois, un journal danois publie des caricatures que personne n'avait particulièrement remarquées. Et puis, soudain, l'affaire est montée en épingle et présentée comme un «crime» justifiant qu'on se mette à incendier des ambassades européennes dans le monde arabo-musulman.


Les dessins incriminés mettent en scène Mahomet. Mais ce qu'ils caricaturent réellement, c'est l'usage que font les terroristes islamistes du Prophète, c'est le fait que les kamikazes se réclament de lui avant de perpétrer un attentat. Le dessin qui a le plus choqué est celui où le turban de Mahomet a été remplacé par une bombe, arme qui n'existait pas du temps du Prophète mais qui est constamment utilisée par des militants se réclamant de son enseignement. Les Danois, petit peuple pacifique, industrieux et tolérant du nord de l'Europe, n'ont rien contre Mahomet, ni pour lui. Ils ne le connaissent pas et ne l'ont jamais rencontré dans leur histoire. Simplement, comme tous les peuples du monde, ils doivent se plier à des contrôles de sécurité draconiens pour prendre un avion, depuis les attentats kamikazes du 11 Septembre, commis au nom de l'islam.


On a parfaitement le droit de trouver ces caricatures d'un goût douteux. Ce qui est intéressant dans le personnage de Mahomet, ce n'est pas la caricature de son enseignement fournie par le digest bâclé de Ben Laden et consorts, mais la réalité de son histoire. En son temps (le VIIe siècle), Mahomet était un homme de progrès. Qu'il ait civilisé la vie publique à Médine est indéniable. Avant lui, les femmes n'avaient aucun droit. Il leur en a donné. L'article de loi islamique qui veut que le témoignage d'une femme vaut la moitié de celui d'un homme apparaît aujourd'hui particulièrement rétrograde. Mais, à l'époque, cela constituait un immense progrès. Le problème de la religion musulmane avec le monde contemporain ne tient pas à l'enseignement particulier, en son temps, de Mahomet, mais au fait qu'à partir du XIIe siècle l'interprétation (l'ijtihad) a été gelée en Islam, bloquant de fait toute réforme. Si, depuis la Saint-Barthélemy, la religion catholique ne s'était pas réformée en profondeur, elle serait aujourd'hui totalement inaudible en Occident.


On est donc parfaitement fondé à trouver ces dessins inintéressants. Mais, dans ce cas-là, il n'y a qu'une réaction à avoir : on passe la page ou, au pire, on résilie son abonnement au journal danois en question.

Très troublantes sont les réactions disproportionnées du monde arabo-musulman à ces dessins publiés dans un journal dont personne n'avait jusque-là entendu parler. Il est évident que les foules musulmanes furieuses de Beyrouth ou de Téhéran ont été en partie manipulées : au Liban, par les partis prosyriens qui veulent qu'on enterre l'enquête internationale sur l'assassinat de Rafic Hariri, en Iran par un régime qui est accusé (non sans preuve) par l'Occident de violer le traité de non-prolifération nucléaire.


Mais, au-delà des inévitables manipulations, les manifestations qui se multiplient à travers le monde arabo-musulman signalent un fossé culturel extrêmement profond. On se heurte à un mur en rappelant des évidences sur le fonctionnement des sociétés occidentales. En quoi le gouvernement danois est-il responsable de ce qui est publié dans la presse danoise, qui est évidemment une presse libre ? Au cours des deux décennies passées, le Danemark s'est plutôt fait remarquer par sa grande générosité à l'égard du monde musulman (dons aux Palestiniens, accueil de dizaines de milliers de réfugiés bosniaques).


Si l'ignorance peut expliquer tel mouvement de foule en Afghanistan, on ne peut pas en dire autant d'une manifestation d'immigrés musulmans en Belgique. La valeur suprême de l'Occident, celle de liberté politique, fut éhontément exploitée par ceux-ci. A Bruxelles, les manifestants musulmans ont utilisé la liberté de manifester pour tenter d'assassiner la liberté d'expression.


Mais pourquoi ces musulmans de Belgique n'ont-ils jamais manifesté auparavant sur des sujets autrement importants ? Les a-t-on vus dans la rue pour exprimer leur rejet de la pensée Ben Laden après les attentats du 11 Septembre ? Les a-t-on entendus crier leur horreur devant la décapitation filmée de l'ingénieur américain Nick Berg ? Comment eux, qui bénéficient en Belgique de la liberté de religion, n'ont-ils jamais pensé manifester devant l'ambassade d'Arabie saoudite, pays qui interdit de dire la messe aux centaines de milliers de Philippins chrétiens qui y habitent ? N'ont-ils pas honte de ce régime saoudien qui, au nom de l'Islam, interdit à de pauvres travailleurs immigrés la simple pratique de leur religion ? Y aurait-il, en Islam, deux poids, deux mesures dans l'indignation ?


Pourtant, ces musulmans de Belgique n'ignorent pas que, dans l'histoire, des peuples ont parfois osé manifester publiquement leur honte. Après les massacres de Sabra et Chatila en 1982, plus d'un demi-million d'Israéliens sont sortis dans les rues de Tel-Aviv pour exprimer leur honte face aux familles palestiniennes massacrées (par la milice phalangiste d'Elie Hobeika, que l'armée israélienne avait laissé entrer dans les camps).

Si les cinq mille musulmans qui manifestaient dimanche à Bruxelles ont tant en horreur les valeurs occidentales de liberté et de laïcité, pourquoi ne leur vient-il pas à l'idée d'aller vivre en Arabie saoudite ?

En Europe, le droit d'asile politique, magnifique héritage des Lumières, a été détourné. Car il a toujours été entendu que le demandeur d'asile devait partager les valeurs fondamentales du pays dans lequel il souhaitait être invité.

Encore faudrait-il que les pays d'accueil sachent les défendre eux-mêmes sans concession. Comment Martine Aubry a-t-elle pu créer, comme au Pakistan, un «apartheid» femmes-hommes dans les piscines de Lille ?

Sachons, chez nous, défendre nos valeurs. Pour paraphraser Churchill, ne choisissons pas le déshonneur des concessions pour éviter la guerre. Car nous aurions au final et le déshonneur et la guerre.

* Grand reporter au service étranger du Figaro.

http://www.lefigaro.fr/debats/20060207.FIG0069.html?073334
Revenir en haut Aller en bas
Scat



Masculin Messages : 1169
Inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 08 Fév 2006, 14:00

pour une fois j'ai tout lu et c'est une bonne analyse.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.linceul-turin.com
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
jean pierre



Messages : 176
Inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 08 Fév 2006, 14:13

Citation :
Pour Charlie-Hebdo, je n'ai aucune sympathie particulière envers eux, mais je constate simplement, comme je l'ai dit plus haut, qu'ils posent un acte de résistance en publiant leur numéro d'aujourd'hui. peut-être est-ce effectivement idiot, toujours est-il qu'ils ont le courage de le faire...

hummm acte de resistance vous employez des mots qui n 'engage que vous

charlie hebdo vient de tirer a 160 000 exemplaires
60 000 de plus que d'habitude et bien sur tout est vendu

donc il vont réediter derriére tout ça il y a aussi l 'argent comme toujours
et je vous parle pas du coup de pub ça vaut le coup de risquer la vie de ceux qui bosse dans ce journal
,ne tombez pas tete baissé dans des considérations simpliste
Revenir en haut Aller en bas
dawidi



Messages : 20
Inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 08 Fév 2006, 14:38

Il est intéressant pour se faire un point de vue, d'avoir un certain recul et d'examiner les différentes positions, j'apprécie entre autre cet article suivant:

Citation :
Posté le 8 février 2006 à 12h41
Dessins : la charité entre provocation et vertu de force

Charlie Hebdo, dont le numéro spécial est épuisé dans de nombreux points de vente en milieu de matinée, a décidé de procéder à un nouveau tirage de 160.000 exemplaires. De son côté, le Canard Enchaîné a produit un numéro spécial ("Prophète l'amour pas la guerre") sur Mahomet, changeant pour l'occasion son sous-titre 'journal satirique' en journal 'satanique'.

C'est à ce titre qu'on peut juger la réaction de la Conférence des évêques suisses ("Si la Déclaration des droits de l'Homme prévoit le droit à la liberté de pensée et d'expression, cela n'implique pas le droit d'offenser le sentiment religieux des croyants"). Comme l'expliquait le Père de Blignières hier soir lors de son catéchisme mensuel, ce n'est pas en offensant les musulmans que l'on va les convertir. Ce n'est pas non plus en cédant devant leurs revendications que l'on pratique la charité. Si la surenchère de dessins plus ou moins provocateurs est la manifestation d'une intention contraire à la charité, ne pas exercer la vertu de force vis-à-vis de ces peuples, qui testent notre résistance, est également contraire à la vraie charité.

Michel Janva

http://lesalonbeige.blogs.com/
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 08 Fév 2006, 14:47

Code:
[quote="Laurent"]
Enfin, je suis persuadé que les véritables instigateurs de ce complot (parce que c'en est un) ne seront jamais inquiétés. Il faut appeler les choses par leur NOM.[/quote]

N.O.M. Nouvel Ordre Mondial ? Very Happy

Code:
Hugues, vite, un complot !!![/quote]

Allons Laurent. Tu sais bien que les complots ça existe que dans les films. :DD
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80806
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: débat autour de l'islam   Mer 08 Fév 2006, 14:53

Citation :
Donc , cher Laurent, vous voyez bien les objectifs cachés de cette campagne de dérision à l'encontre de tout ce qui porte (à tort ou à raison) le nom de Dieu.

Cher Antoine, cher Scat,

Un site chrétien et philosophique a une mesure: LA VERITE. Que pensez-vous de ces trois propositions:

- Appeler les islamistes des Nazis est tout à fait conforme à l'analogie.

- Qualifier l'islam de religion militaire est tout à fait conforme au Coran. Donc représenter le Prophète de l'islam avec un sabre est conforme à la vérité.

- Identifier Islam et islamisme n'est pas conforme à la vérité. Cependant, de manière pratique, il est clair que de plus en plus de musulmans sincères sont en train de céder aux sirènes satanique de l'islamisme.


Ce message vous paraît-il juste?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
débat autour de l'islam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» La terre est ronde, le soleil et la lune tourne autour
» Les Chretiens Martyrs de l'Islam
» Pourquoi l’Islam fait peur ?
» MARIE ET L'ISLAM
» l'unicité de dieu en islam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Société, Politique-
Sauter vers: