DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vaut-il mieux prier Dieu ou ses saints ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
S?bastien



Messages : 66
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Vaut-il mieux prier Dieu ou ses saints ?   Jeu 05 Nov 2009, 18:51

J'ai une petite question personnelle qui s'écarte (un chouïa) de la question posée : qui vaut-il mieux prier : Jésus - Le Saint Esprit - la Vierge - son Ange Gardien ?

Vous faites quoi vous ? Parce que moi parfois j'hésite, désolé si cette question est un peu plate mais c'est vrai, parfois j'hésite vers qui envoyer mes pensées... :angebig:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vaut-il mieux prier Dieu ou ses saints ?   Jeu 05 Nov 2009, 18:57

LA SAINTE TRINITÉ !!!
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4321
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Vaut-il mieux prier Dieu ou ses saints ?   Jeu 05 Nov 2009, 19:29

S?bastien a écrit:
J'ai une petite question personnelle qui s'écarte (un chouïa) de la question posée : qui vaut-il mieux prier : Jésus - Le Saint Esprit - la Vierge - son Ange Gardien ?

Vous faites quoi vous ? Parce que moi parfois j'hésite, désolé si cette question est un peu plate mais c'est vrai, parfois j'hésite vers qui envoyer mes pensées... :angebig:
Quand j'étais petit, selon mes besoins (pas que les gros Laughing ), selon mes demandes, mes souhaits, mes peines et mes joies, je m'adressais soit à maman, soit à papa, soit au deux en même temps.

Maintenant que j'ai un peu grandi je fais un peu pareil : je m'adresse au Père, ou au Fils, ou au St Esprit, ou aux Trois à la fois, ou encore à la Vierge Marie la Maman, ou encore aux frères et soeurs les Saint(e)s ou encore à mon Saint Patron ou encore à mon Ange Gardien.

Peu importe il me semble, puisque Dieu est en tous et que tous sont en Dieu. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3928
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Vaut-il mieux prier Dieu ou ses saints ?   Jeu 05 Nov 2009, 19:49

Lorsque nous prions, ne le fait-on pas en premier :

Au Nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit ?

Qu'importe que nous adressions nos demandes ou remerciements selon, à la Vierge Marie, aux Anges ou à tous les Saints et Saintes de Dieu, à Jésus ou au Père ou à l'Esprit-Saint .

Ne finissons pas toujours nos prières :
Au Nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit ? :amen:

Merci SBastien, pour cette question Very Happy . J'avoue que je ne me l'étais pas posée.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Vaut-il mieux prier Dieu ou ses saints ?   Jeu 05 Nov 2009, 20:49

Cher Sébastien,

C'est pareil. Le Ciel, c'est une vraie famille d'amour. Dieu qui en est le maître et Seigneur ne cesse de servir ceux qu'il aime. Ceux qui l'aiment aussi.

Du coup, tout ce qui passe par un saint atteint Dieu et réciproquement.

Cette théologie, très catholique, paraît aux Protestant enlever de l'honneur à Dieu.

Or l'honneur de Dieu, c'est justement ce mystère de sa petitesse, de son abaissement devant ceux qui m'aiment.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
S?bastien



Messages : 66
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Vaut-il mieux prier Dieu ou ses saints ?   Jeu 05 Nov 2009, 20:55

Merci pour vos réponses à tous sunny Voilà qui simplifie les choses ;-)
Revenir en haut Aller en bas
mariaangelica



Messages : 19
Inscription : 05/11/2009

MessageSujet: Re: Vaut-il mieux prier Dieu ou ses saints ?   Ven 06 Nov 2009, 19:02

Citation :
J'ai une petite question personnelle qui s'écarte (un chouïa) de la question posée : qui vaut-il mieux prier : Jésus - Le Saint Esprit - la Vierge - son Ange Gardien ?

Vous faites quoi vous ? Parce que moi parfois j'hésite, désolé si cette question est un peu plate mais c'est vrai, parfois j'hésite vers qui envoyer mes pensées...


-------------------------------------------------------------------------------------------------------
S' Bastien, bonsoir ! Je crois que lorsque nous prions, nous ne devons pas nous adresser directement à Dieu mais aux Saints, lesquels adressent nos prières à Dieu par Jésus. Autrement dit, toutes nos prières vont à Jésus par l'intercession des Saints, Lequel (Jésus) les transmets au Père. Jésus est le Médiateur entre Dieu et les hommes, tout passe par Jésus. Tout comme la Mère de Jésus, conduit à Son Fils et le Fils conduit au Père.
Revenir en haut Aller en bas
mariaangelica



Messages : 19
Inscription : 05/11/2009

MessageSujet: Re: Vaut-il mieux prier Dieu ou ses saints ?   Ven 06 Nov 2009, 19:07

Citation :
Milamit a dit : « Parlez poliment, payez honnêtement ce que vous achetez, rendez tout ce que vous empruntez, payez ou remplacez tout ce que vous endommagez, ne frappez pas et n'injuriez pas les gens, ne causez pas de dommages aux récoltes, ne prenez pas de libertés avec les femmes, ne maltraitez pas les prisonniers. » Mao Tsé-Toung



Payez vos impots comme tout bon citoyen fait comprendre Jésus lorsqu'il dit :

<< Rendez à César ce qui appartient à Cézar >>
Revenir en haut Aller en bas
venimeuse



Messages : 101
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Vaut-il mieux prier Dieu ou ses saints ?   Ven 06 Nov 2009, 19:08

nous pouvons aussi prier Dieu, Jésus nous a dit que nous pouvions meme l'appeler Abba
Revenir en haut Aller en bas
mariaangelica



Messages : 19
Inscription : 05/11/2009

MessageSujet: Re: Vaut-il mieux prier Dieu ou ses saints ?   Ven 06 Nov 2009, 19:16

Pouvez-vous m'éclairer sur l'Evangile du jour, je ne comprends pas très bien. Pour moi, ce gérant me parait m'alhonnête puisque quelque part il vole son Maître. Ce que je ne comprends pas c'est l'éloge du maître au gérant ?


Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 16,1-8.

Jésus disait encore à ses disciples : « Un homme riche avait un gérant qui lui fut dénoncé parce qu'il gaspillait ses biens.
Il le convoqua et lui dit : 'Qu'est-ce que j'entends dire de toi ? Rends-moi les comptes de ta gestion, car désormais tu ne pourras plus gérer mes affaires. '
Le gérant pensa : 'Que vais-je faire, puisque mon maître me retire la gérance ? Travailler la terre ? Je n'ai pas la force. Mendier ? J'aurais honte.
Je sais ce que je vais faire, pour qu'une fois renvoyé de ma gérance, je trouve des gens pour m'accueillir. '
Il fit alors venir, un par un, ceux qui avaient des dettes envers son maître. Il demanda au premier : 'Combien dois-tu à mon maître ? -
Cent barils d'huile. ' Le gérant lui dit : 'Voici ton reçu ; vite, assieds-toi et écris cinquante. '
Puis il demanda à un autre : 'Et toi, combien dois-tu ? - Cent sacs de blé. ' Le gérant lui dit : 'Voici ton reçu, écris quatre-vingts. '
Ce gérant trompeur, le maître fit son éloge : effectivement, il s'était montré habile, car les fils de ce monde sont plus habiles entre eux que les fils de la lumière.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
Revenir en haut Aller en bas
mariaangelica



Messages : 19
Inscription : 05/11/2009

MessageSujet: Re: Vaut-il mieux prier Dieu ou ses saints ?   Ven 06 Nov 2009, 19:35

Venimeuse a dit : nous pouvons aussi prier Dieu, Jésus nous a dit que nous pouvions meme l'appeler Abba

Nous pouvons appeler Papa en Jésus, avec Jésus et par Jésus. C'est en Jésus et par Jésus que j'aime le Père. C'est Jésus qui nous a fait connaître le Père, Son Père.

C'est aussi par Jésus que je prie le Père, et c'est avec Jésus que je chemine. C'est par ce seul chemin qu'est Jésus que j'irais vers le Père. Sans Jésus, rien n'est possible !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vaut-il mieux prier Dieu ou ses saints ?   Ven 06 Nov 2009, 20:41

mariaangelica a écrit:
Pouvez-vous m'éclairer sur l'Evangile du jour, je ne comprends pas très bien. Pour moi, ce gérant me parait m'alhonnête puisque quelque part il vole son Maître. Ce que je ne comprends pas c'est l'éloge du maître au gérant ?


Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 16,1-8.

Jésus disait encore à ses disciples : « Un homme riche avait un gérant qui lui fut dénoncé parce qu'il gaspillait ses biens.
Il le convoqua et lui dit : 'Qu'est-ce que j'entends dire de toi ? Rends-moi les comptes de ta gestion, car désormais tu ne pourras plus gérer mes affaires. '
Le gérant pensa : 'Que vais-je faire, puisque mon maître me retire la gérance ? Travailler la terre ? Je n'ai pas la force. Mendier ? J'aurais honte.
Je sais ce que je vais faire, pour qu'une fois renvoyé de ma gérance, je trouve des gens pour m'accueillir. '
Il fit alors venir, un par un, ceux qui avaient des dettes envers son maître. Il demanda au premier : 'Combien dois-tu à mon maître ? -
Cent barils d'huile. ' Le gérant lui dit : 'Voici ton reçu ; vite, assieds-toi et écris cinquante. '
Puis il demanda à un autre : 'Et toi, combien dois-tu ? - Cent sacs de blé. ' Le gérant lui dit : 'Voici ton reçu, écris quatre-vingts. '
Ce gérant trompeur, le maître fit son éloge : effectivement, il s'était montré habile, car les fils de ce monde sont plus habiles entre eux que les fils de la lumière.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Je vous recopie une explication tirée d'une bible expliquée. A nous ensuite de mediter ces verset:

"Jésus multiplie les paraboles qui déroutent l'auditeur et l'invite à se situer dans la perspective du règne de Dieu. Un thème domine ce chapitre, celui de la richesse et de l'argent...un obstacle redoutable, car celui qui s'y attache et en fait une idole ferme son coeur à ses frères et à Dieu. Or Jésus semble faire l'éloge d'un véritable escroc! Va t'il donner en exemple la malhonnètetè ou l'intelligence de ce gérant? En effet, placé dans une situation critique, ce dernier a choisi de se faire des amis en puissant dans les fonds qu'il est chargé de gérer.L'anecdocte permet de suggérer la meilleur façon de'user de l'argent, quand le Royaume arrive, et avec lui le moment de rendre des comptes à Dieu. Remettre des dettes ou tout simplement donner, voila le placement d'avenir. D'ailleurs, les richesses nous appartiennent-elles en propre ou bien Dieu nous les confie-til pour le bonheur des autres?

Demain il y a la suite de ce chapitre dans les lectures de la messe du jour, et elle eclaire ce passage.

Lisez tous le chap 16...
Revenir en haut Aller en bas
mariaangelica



Messages : 19
Inscription : 05/11/2009

MessageSujet: Re: Vaut-il mieux prier Dieu ou ses saints ?   Ven 06 Nov 2009, 20:58

Merci Louis XIV pour cette claire explication. En librairie chrétienne, trouve t-on la Bible expliquée ? Cette explication n'est pas mal du tout. Demain, je regarderais la suite de ce chapitre dans les lectures de la messe du jour. Merci encore. A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
mariaangelica



Messages : 19
Inscription : 05/11/2009

MessageSujet: Re: Vaut-il mieux prier Dieu ou ses saints ?   Ven 06 Nov 2009, 21:07

Erreur ! Non pas Louis XIV mais Louis 74
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vaut-il mieux prier Dieu ou ses saints ?   Sam 07 Nov 2009, 07:35

mariaangelica a écrit:
Erreur ! Non pas Louis XIV mais Louis 74

Non en effet je peche parfois par orgueill, mais pas au point de me prendre pour le roi soleil :P

Pour la bible, c'est en fait la bible expliquée traduite de l'hébreu et du grec en français courant des éditions biblio. Il est toutefois bon d'avoir aussi la bible de jerusalem dont la traduction est plus proche des textes originaux. pPour ma part je n'aime pas la traduction des spaumes et de certains cantiques, ainsi que les béatitudes dans la bible en français courant.
Revenir en haut Aller en bas
mariaangelica



Messages : 19
Inscription : 05/11/2009

MessageSujet: Re: Vaut-il mieux prier Dieu ou ses saints ?   Sam 07 Nov 2009, 09:57

Louis74, j'ai acheté il n'y a pas très longtemps justement la Bible de Jérusalem en petit format de poche. Je ne l'ai pas encore trop ouverte sinon uniquement feuilletée. Je vais tâcher de m'y interresser davantage. Merci Louis74, qui sait à part Dieu sans doute un jour serez vous roi ? Le nombre 74 est égal au nombre 22, la 22ème lettre de l'alphabet, le V[/b] de la Victoire, Victorieux Roi Louis 22.
Après notre dernier Président Monsieur Sarkosy, un Roi doit gourverner la France. Serait-ce vous ?
Revenir en haut Aller en bas
mariaangelica



Messages : 19
Inscription : 05/11/2009

MessageSujet: Re: Vaut-il mieux prier Dieu ou ses saints ?   Sam 07 Nov 2009, 10:11

Louis74 ? A moins que ce soit votre âge ? 74 ans, quel bel âge. Spendeur de l'âge mûr !
Revenir en haut Aller en bas
mariaangelica



Messages : 19
Inscription : 05/11/2009

MessageSujet: Re: Vaut-il mieux prier Dieu ou ses saints ?   Sam 07 Nov 2009, 20:15

France ! Je te sauverai malgré toi

Message du Seigneur à JNSR - 7 Avril 2005

JÉSUS : L’enfant insolent, qui s’insurge contre son Père en démolissant Sa Sainte Vérité, se place à côté des blasphémateurs.

Il ne reconnaît plus Celui qui lui a donné Sa Vie. Ce pays choisi par Dieu, c’est la France, qui déchire la robe blanche de son Baptême et commet le parjure le plus abominable qui soit en reniant la promesse faite à son Baptême.

La Fille aînée de l’Église ne veut plus de cette distinction.
Elle proclame, haut et fort, qu’elle est laïque et qu’elle préfère être indépendante des conceptions religieuses.
Volontairement, elle exclut l’Église et toutes ses fonctions et se place à côté des impies pour ne pas les froisser. JÉSUS Christ te demande, ê France :

A quoi sert ta vanité ? Ton choix entraîne tes enfants loin des valeurs chrétiennes. Personne ne peut rester neutre devant Ma question. Je la poserai à chacun des Peuples :
France, M’aimes-tu ? Aimes-tu ton Seigneur et ton Dieu ?
Ne sais-tu pas que celui qui n’est pas avec Moi est contre Moi !
Que veux-tu obtenir de Mes ennemis ? Des ovations, ces courbettes, des promesses. Ne sais-tu pas que tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute ? Comme une frileuse,
ta fausse prudence te jette dans les rangs de l’Ennemi de Dieu et des hommes jusqu’à ta destruction complète.
Ta loi institutionnelle se charge, à elle seule, de démolir les fondements de Mon Église. Mes Oeuvres sont critiquées, Ma Loi d’Amour est rejetée. Mais Je t’annonce une grande nouvelle : le projet de tous Mes enfants fidèles.

Des quatre coins cardinaux, ils arrivent pour rebâtir l’Église née des Saints Cœurs Unis de JÉSUS et de MARIE, ce qui a déjà été annoncé par votre Pape bien-aimé. Oui, l’Église vaincra. En elle est née ta Foi. Entends ton Maître,
France ! Je te sauverai malgré toi,
mais tu auras déjà goûté à ta propre moisson de larmes.

En Me rejetant, tu as semé la révolte
et tu récolteras la haine des tiens des toutes parts.

Tu goûteras aux fruits amers et rares de tes vergers. Tu fouleras tes terres arides sous le vent chaud ou le vent froid. Les rivages de tes fleuves et de tes mers seront couverts de poissons morts.

En regardant tes nappes phréatiques diminuer, et dans l’impossibilité de les reconstituer, alors tu te rappelleras la grande sécheresse annoncée par ton Dieu fidèle à Dozulé.

Avant que finisse cette épreuve, et lorsque tu auras goûté aux fruits décharnés de ton sol infécond, tu viendras en pleurant Me prier d’éloigner de toi le malheur qui affecte toutes les régions et ceux qui les habitent.

Avec ton Repentir sincère, Je te montrerai ton Pardon. Tu verras alors combien de Nations tu as entraînées à ta suite et que, par ton Repentir, seront relevées avec toi...

La Perfection est dans la Loi du Seigneur. Votre Pape vous a toujours guidés sainement et saintement. Et, sans que vous vous en doutiez, un grand nombre d’enfants de Dieu, jeunes et moins jeunes, vont se retrouver sur l’autre rive, celle qui est éclairée par le Soleil de Dieu, et où l’on voit les pas de votre Seigneur JÉSUS Christ qui vont jusqu’à la Maison du Père Très Bon.

Ceux qui ont choisi de suivre Mon enfant-choisi, votre Pape, ne sont pas restés orphelins
A son départ de la Terre, il a fait de vous des militants qui combattront pour la plus noble des causes : rebâtir l’Église de JÉSUS Christ avant qu’elle ne s’écroule tout à fait, asphyxiée par le modernisme qui abolit petit à petit la Loi d’Amour de Dieu qui est le fondement de l’Église :

« Tu aimeras ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toutes tes forces et ton prochain comme toi-même. » J'ajoute : « Tu porteras, avec Moi, ta Croix qui est aussi Ma Croix. Par elle, tu seras sauvé.
Avec elle, tu triompheras de tous tes ennemis qui sont aussi les Miens.
Et lorsque tu verras Ma Croix d'Amour toute illuminée dans le ciel, " Je suis là " tu chanteras avec Moi, ton Dieu qui portera Sa Croix Glorieuse. »

Vous verrez votre Sauveur qui vient finir l'Oeuvre que vous avez à moitié édifiée avec l'aide de Jean-Paul II qui est au Ciel de Dieu.

Cette rencontre avec tout le Ciel fut aussi rapide que l'éclair. Je suis venu réveiller son âme qui s'est mise à briller à Mon contact. Je l'ai élevée, entouré de Mes Anges radieux.
Déposé devant Ma Sainte Mère, ce Pape, qui a été le plus grand de tous les Papes, qui a été donné à la Terre, s'est réfugié dans les bras de sa Sainte Mère, sa Maman du Ciel, qui a accueilli sur Son Cœur maternel ce grand Saint déjà canonisé par Celui qui est Père, Fils et Esprit Saint.

L'éternelle jeunesse rayonne sur ce visage qui ne cesse de contempler la Sainte Mère de la Tendresse. Vois, Mon enfant, cette masse de croyants de toutes races qui cherchent encore l'image de leur bien-aimé Pape avant que la terre ne la retienne.
Ne cherchez plus ici-bas celui qui est, plus que jamais, le reflet de la Miséricorde divine et qui vous dit : « Le Chemin qui mène à Dieu est un chemin difficile, contrai-gnant, rude mais unique. Comme moi, suivez-le. Quelle joie lorsque vous l'aurez tous parcouru. Au bout du chemin se trouvent la Paix et la Joie de notre Dieu de Miséricorde qui EST tout Amour. »

JÉSUS Christ.
Revenir en haut Aller en bas
mariaangelica



Messages : 19
Inscription : 05/11/2009

MessageSujet: Re: Vaut-il mieux prier Dieu ou ses saints ?   Sam 07 Nov 2009, 21:32

Quelques messages de la Vierge Marie:

O France que j'aime entre toutes les nations, ô France que je voudrais sauver, pourquoi restes-tu sourde à mes appels? Préfères-tu voir tes champs devenir un champ de bataille, ta terre piétinée par des adversaires ne laissant derrière eux que cadavres et sol rougi? Préfères-tu voir tes villes détruites, anéanties, englouties? O France, ta vie est en danger. Je ne puis te sauver sans toi. Je trouve bien de ces âmes ardentes qui prient et se sanctifient selon mes demandes et mes désirs: avec elles je puis encore espérer ton salut. Mais tes fautes sont si graves, tes péchés sont si lourds, surtout tes péchés contre la pureté, qu'il faut que tous prient, prient toujours et sans se lasser! (27.12.1947)

Je descends pour relever la France. Dans quelque temps, je lui donnerai un grand chef, un roi. Elle connaîtra alors un tel redressement que son influence spirituelle sera prépondérante dans l'univers. Mais je descends surtout pour vos âmes, pour les pécheurs. C'est par la Bretagne, qui m'est restée le plus fidèle, que je veux rechristianiser la France qui, revenue au Christ, revêtira un caractère tellement religieux qu'elle redeviendra la lumière des peuples païens. (29.5.1948)

Je me tiens entre Dieu et vous, m'efforçant d'obtenir des délais à sa Justice et malgré cela, si les hommes ne se repentent et ne changent de vie, soufflera sur le monde une affreuse tourmente, et c'est pourquoi de si nombreuses fois J'interviens auprès de vous, cherchant à recréer la liaison des hommes avec le Christ et, par là, préserver l'humanité de la plus désastreuse des guerres, car c'est le peuple de France que J'ai choisi pour renouer les liens brisés du monde avec Dieu. (6.3.1949)

Mais, chrétiens, courage, le Règne de Dieu est proche. Il s'ouvrira par un fait aussi éclatant qu'inattendu. Dieu se plaira à confondre l'orgueil des impies. Il brisera les obstacles et renversera les projets de ceux qui empêchent la lumière de se faire.» (5.3.1955)

Priez beaucoup pour le Saint-Père, pour la Sainte Eglise que Je soutiendrai pour qu'elle puisse dans un jour prochain, triomphante et en toute liberté, après l'affreuse tourmente qu'elle aura traversée, prêcher partout l'Evangile du seul et vrai Christ qui sera alors aimé et servi par toute la terre, elle-même pacifiée... C'est par mon Coeur Douloureux et Immaculé que le Règne du Sacré-Coeur, qui est celui de la Justice et de l'Amour, s'étendra dans le monde. C'est par nos deux Coeurs Unis en tout, criblés des mêmes blessures et continuellement martyrisés par l'ingratitude des hommes, que le salut des peuples se fera et que l'Eglise se relèvera forte, unie, triomphante, et combien grande sera alors la splendeur et l'unité de l'Eglise du Christ.(12.5.1955)

Oui, les temps sont graves. Les nations et les gouvernements se sont coalisés contre Dieu et le Christ. Le monde a condamné à l'ostracisme Celui qui est la Vie et la Paix. Aussi voyons-nous ce monde trembler et se fendre comme la montagne du Calvaire dans une convulsion d'agonie, signe avant-coureur d'une mort certaine et rapprochée. Mais pour sauver ces nations sans base, ces peuples en débâcle, Je demande que le monde soit de nouveau consacré, mais cette fois à nos deux Coeurs Unis. Oh oui! Que vos familles, vos nations, le monde entier soient consacrés, mais dans une même consécration, au Coeur Sacré et Miséricordieux de Jésus et à mon Coeur Douloureux et Immaculé: à nos deux Coeurs Unis dans le Saint-Esprit. Cette consécration, d'un amour réparateur, transformera les plaies de nos Coeurs en des sources de vie et Nous permettra de revenir en conquérants sur cette terre bouleversée, dominer la tempête et dissiper d'un geste souverain ces nombreux apostats qui, avec une rage infernale, cherchent à détruire votre foi et à faire disparaître tout ce qui est de Dieu. Cette consécration sera l'harmonieuse voix qui remplira l'univers d'un mot d'invincible espérance pour tous, mais d'horrible épouvante pour Satan et ses suppôts, car elle mettra fin au règne de l'impiété, et le monde, irrémédiablement voué à la ruine, sera sauvé. Oui, le monde sera sauvé par nos deux Coeurs Unis, car ces deux Coeurs liés dans les mêmes souffrances, triompheront dans une même Royauté. Mais cette Royauté ne sera universellement réalisée que si elle est d'abord intérieure, dans vos coeurs. Car c'est au dedans de vous-mêmes, dans le sanctuaire secret de vos âmes que Nous tenons à mettre la base de Notre Royauté Divine qui sera de miséricorde, de lumière et d'amour, et apportera à la Terre une brise céleste de paix ineffable. (1.10.1955)

Que les actuels fléaux purificateurs vous mènent donc à la conversion et vous cesserez de craindre; sinon le ciel ne se purgera que par de plus grands châtiments. Ceux-ci auront le caractère de l'imprévu, de la soudaineté, de la violence et de l'irrésistibilité, provoquant une mortalité prodigieuse de l'espèce humaine. Le dernier choc surtout sera épouvantable, moins général que le Déluge, mais plus cruel, car il sera de feu et de sang. Dieu interviendra visiblement pour avoir raison de l'humanité révoltée, pour écraser l'impiété et afin d'éclairer le rationalisme. Il coupera, tranchant les membres gâtés et gangrenés de la société chrétienne, afin de sauver le reste du Corps mystique de son Eglise. Il vengera le sang de ses victimes et de ses justes que les impies auront persécutés. Bien que tant de fléaux et de châtiments aideront à convertir un bon nombre d'âmes, il y aura toujours des pécheurs jusqu'à la fin, des pécheurs impénitents, devenant de plus en plus méchants et furieux sous les coups de la Justice de Dieu. Sur ces pécheurs enracinés dans leur impénitence Dieu fera subitement tomber son tonnerre et les écrasera tous. Alors l'on saura qu'il est le maître de ce monde qu'Il a créé et dont on prétend le chasser... Que mes célestes messages soient donc une source constante de joie et d'espérance pour tous ceux qui, par leur foi, leur confiance et leur amour, aident à la réalisation de ce grand triomphe, aujourd'hui très proche, et qui sera un double Règne d'amour du Coeur de Jésus et de mon Coeur Immaculé.(21.11.1957)

Oui; c'est le péché qui vous a donné un univers malade. Tous les malheurs actuels en sont le signe angoissant. Unissez vos prières et vos pénitences à mes supplications pour arrêter les foudres vengeresses. Comprenez donc mes avertissements, mes larmes, non comme une menace, mais comme un ultimatum de la Miséricorde divine! Car plus le mal abonde, plus la Miséricorde divine surabonde. Ce sont les heures les plus sombres de l'histoire qui provoquent les interventions les plus émouvantes de l'Amour infini de Jésus, dont je suis la déléguée et l'ambassadrice. Dans ces temps troublés, tournez-vous avec confiance vers le Coeur Sacré et Miséricordieux de Jésus, mon Fils.(1.6.1956)

Les prophéties ont toujours existé dans l'Eglise de Dieu. L'ancien et le nouveau Testament en contiennent beaucoup et elles sont de foi... Dieu, par ses envoyés, n'avait-il pas annoncé le Déluge, l'incendie de Sodome, la captivité de Babylone, de même que la ruine de Jérusalem avec la dispersion de la race juive? Aujourd'hui, éprouvant le besoin de justifier les coups de sa colère avant le Jugement dernier, il a soin de nous avertir de l'arrivée de grands châtiments. Certes, les prophéties des malheurs sont toujours conditionnelles. Elles ne sont que des menaces paternelles de la part de Dieu pour nous forcer à revenir à lui par de saintes terreurs. Voilà pourquoi on doit avoir à coeur de les propager comme un excellent moyen de conversion, puisque la crainte de Dieu est le commencement de la sagesse, de la vertu et du salut des pécheurs. (18.2.1961)

Nul ne peut douter que je veuille donner la paix au monde, la vraie paix: celle qui exclut tout conflit, toute violence, tout trouble; celle qui engendre le bonheur et la joie du coeur. Cette paix, aidez-moi à l'obtenir de Dieu par votre charité et par votre prière.(26.4.1961)

Ce n'est pas Dieu qui a créé la souffrance et la mort; c'est l'homme qui les a introduites par le péché. Dieu est la vie; le péché, le rejet de Dieu. Mais quelle merveilleuse trouvaille de l'Amour du Seigneur de transformer en instrument de salut ce fruit naturel du péché, la souffrance! Elle devient purification pour qui la prend chrétiennement, s'efforçant de comprendre et d'accepter l'intention de Dieu. Le mérite qui peut jaillir de vos souffrances n'est pas un bien réservé à celui qui souffre; fruit de la charité, il vaut pour tout le Corps du Christ. Ainsi, toute la souffrance acceptée par amour a une puissance rédemptrice. Des âmes ont été aidées, soutenues, sauvées parce que, tel jour, quelqu'un a prié et souffert pour elles... Ne soyez donc pas dans la tristesse si la souffrance est votre partage, mais qu'une grande joie habite vos coeurs puisque d'avance vous savez que la victoire vous est acquise: elle prend sa source dans le Christ ressuscité. Vivez dans cette invincible espérance de la résurrection et dans la pacifiante certitude d'être associés, par la grâce, à la vie du Christ. (14.3.1964)

Et de notre Seigneur Jésus-Christ:
Lorsque le monde rejeta Dieu mon Père, Il m'envoya pour l'éclairer. Actuellement, le monde me rejette à nouveau, c'est pourquoi Je vous ai envoyé ma Mère. Sa lumière s'élève dans la nuit pour conduire le monde vers la paix. Pourquoi serait-Elle donc sujet de tant de contradictions? Elle est là pour une mission tellement grande! un lien entre Dieu et vous. Vous ne croyez pas assez à son rôle dans l'histoire du salut et pourtant vous ne pouvez concevoir et construire votre vie spirituelle sans Elle. Car Elle a une place et un rôle déterminés dans l'action divine, par laquelle l'Humanité est arrachée à sa condition péche resse pour participer à la vie de la Trinité. Vous ne pouvez donc accéder à l'économie rédemptrice sans acquérir une nouvelle situation vis-à-vis de ma Mère, car, soyez-en convaincus, Elle est de tout temps inscrite dans le salut des hommes. Elle ne s'ajoute pas à la Rédemption, Elle est dans la Rédemption même. Elle était essentielle à la Rédemption, c'est pourquoi Je L' ai voulue à mes côtés lorsque, pour vous, Je mourais sur la Croix, pour qu'Elle collabore, jusqu'au bout, à votre Rédemption. Au Ciel, Je L' ai voulue près de Moi, dans son Corps Virginal, sans attendre l'apothéose des derniers jours. Mes grâces, Je ne veux les distribuer seul, mais par Elle, qui devient ainsi le canal par où passent toutes les grâces. Sa dévotion n'est donc pas facultative, elle est absolument nécessaire. Comprenez-La donc comme mon Complément Divin, votre Co-Rédemptrice. Elle va avoir dans le monde une place de choix qui vous obligera tous à passer par Elle pour aller à Dieu. (28.4.1959)
Revenir en haut Aller en bas
mariaangelica



Messages : 19
Inscription : 05/11/2009

MessageSujet: Re: Vaut-il mieux prier Dieu ou ses saints ?   Dim 08 Nov 2009, 10:39

S'Bastien, je crois qu'il faut prier les Saints afin qu'ils intercèdent auprès de Dieu. Les Saints sont des exemples à suivre lesquels nous devons prier afin qu'à travers eux et par eux Dieu en Jésus et par Lui nous aide dans notre parcours terrestre. Dieu est Amour et si nous Lui demandons par Jésus, de nous aider à grandir dans la foi, l'espérance et la charité, la patience, la force etc...croyez moi, Dieu exaucera vos prières. Comment aider quelqu'un qui ne demande pas à être aidé, quelqu'un qui n'a pas besoin de Dieu ? Dieu par Jésus, nous a tout donné et c'est donné Lui-Même. Comprenez vous ? Le temps presse et le malin est là à nous faire perdre notre temps devant l'ordinateur ou encore la télévision et pendant tout ce temps perdu nous nous occupons pas de notre âme. Les Messages du ciel, appellent à la conversion. Et si demain, on nous redemandait notre âme, serions nous prêts ? Il faut se préparer avant le face à face devant le trône de toute justice. Convertissons nous ! Ayons recours aux Sacrements institués par Jésus dans Son Eglise. Sans Dieu, rien n'est possible ! Je vous en prie, le temps presse, ne perdez plus de temps. Que Dieu vous bénisse !
Revenir en haut Aller en bas
 
Vaut-il mieux prier Dieu ou ses saints ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vaut-il mieux être un corbeau tordu ou un renard conforme ?
» Un valet de ferme vaut-il mieux qu'un ....
» Faut-il prier Dieu seul, d'après Jésus ?
» Prier Dieu ou ses "saints"???
» Avec quoi vaut-il mieux de prier? (Que répondez-vous à cette question?)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: