DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 15:37

SJA a écrit:
Cela dit, on comprend mieux à la lecture de ces lignes pourquoi il espérait que la foi seule sauve. Parce que pour la charité, il repasera.

Oui, Luther est certainement en enfer à l'heure actuelle (tout comme Mahomet) ... Confused
Revenir en haut Aller en bas
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 15:39

Citation :
çà c'est votre côté donneur de leçon

Mon cher Paco, croyez-vous que celui qui essaye d'enseigner les ignorants (une des oeuvres de miséricorde spirituelle) devrait se taire ?
Vous savez pourtant que c'est par l'enseignement qu'on transmet le catéchisme, qu'on transmet la Parole de Dieu.
Il ne faudrait donc plus enseigner, peut-être... ou alors avez-vous un autre point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 15:54

Kafir a écrit:
SJA a écrit:
Cela dit, on comprend mieux à la lecture de ces lignes pourquoi il espérait que la foi seule sauve. Parce que pour la charité, il repasera.

Oui, Luther est certainement en enfer à l'heure actuelle (tout comme Mahomet) ...

Qui sait, peut être qu'à la onzième heure ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 15:56

« Malheur à celui par qui le scandale arrive. » :twisted:

Comme dirait Arnaud, je n'aimerais pas avoir une telle parole du Christ contre moi. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 15:57

La Très Sainte Trinité a écrit:

Citation :

- "Le pape est TOUJOURS pur de toute erreur doctrinale et sa foi est à JAMAIS indéfectible" (Pie IX - Pastor aeternus)

Voilà une grande vérité qui est le fondement même du sédévacantisme.


Pour les fidèles du Magistère, cette affirmation signifie que le pape ne peut se tromper ds ce qu'il dit sur le plan doctrinal, ex-cathedra tandis que pour vous autres sédés, cela signifie que, ds la mesure où les papes après Pie XII ont commis des erreurs en revenant selon vous sur ce qui avait été dit auparavant, ils ne sont plus papes.

comment une même vérité peut-elle être interprétée aussi différement?
La première interprétation a duré 2 millénaires; la seconde, est apparue et dure depuis qques années...
Sans être de l'avis que seul est valable ce qui est éprouvé par le temps, il me semble qu'il y a là de quoi faire réfléchir...
D'autres contempteurs de l'Eglise romaine (la FSSPX par exple) ne vont toutefois pas jusqu'au sédévacantisme, et préfèrent prier pour le pape; d'une certaine manière le sédévacantisme va jusqu'au bout de la logique de contestation et par cela -même en démontre en quelque sorte la monstruosité: La privation pour l'Eglise de son Magistère, ce qui est la négation même de la parole du Christ ds l'Evangile, instituant Pierre comme fondement de l'Eglise.
Voilà qui me parait plus protestant que catholique. D'où pê le refus de la FSSPX (qui fait à Rome les mêmes reproches d'infidélité ou de "révisioniosme" doctrinal que vs autres sédés) de franchhhhhhhhir le pas et du sédévacantisme?

Saint Thomas d'Aquin : " L’Eglise universelle ne peut errer, car Celui qui est exaucé en tout au titre de sa dignité a dit à Pierre, sur la profession de foi duquel est fondée l’Église: J’ai prié pour toi pour que ta foi ne défaille point" (Somme théologique, supplément de la IIIe partie, q. 25, a. 1)

http://www.catholique-sedevacantiste.com/categorie-10723990.html

Le Pape Pie XI, dans Mortalium Animos, (1928) déclarait :

« Car, jamais au cours des siècles, l'Épouse mystique du Christ n'a été souillée, et elle ne pourra jamais l'être, au témoignage de Saint Cyprien: ‘L'Épouse du Christ ne peut commettre un adultère : elle est intacte et pure. Elle ne connaît qu'une seule demeure; par sa chaste pudeur, elle garde l'inviolabilité d'un seul foyer’ » (De cath. Ecclesiae unitate, VI).

« Aussi, dans aucun temps, elle ne saurait cesser d'attester et de prêcher la vérité de Dieu, laquelle guérit tout ; elle n'ignore pas qu'il lui la été dit : ‘Mon Esprit, qui est en toi, et mes paroles que j'ai déposées dans ta bouche, ne s'éloigneront jamais de ta bouche depuis ce jour jusqu'à l'éternité’ » (Isaïe LIX, 21).

------------------------------------------

« Fidèle à ce qu'elle a reçu de ses fondateurs les Princes des Apôtres, l'Église de Rome demeure sans tache jusqu'à la fin, depuis le commencement de la foi chrétienne ; et cela, en vertu de la divine promesse du Seigneur et Sauveur, lorsqu'il a dit, dans les saints Évangiles, au Chef de ses disciples : ‘Pierre, Pierre, voici que Satan a demandé à vous passer tous au crible comme le froment ; mais Moi j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas. Et toi, quand tu seras converti, confirme tes frères.’

Considérez donc que c'est le Sauveur du monde, le Seigneur de qui vient la foi, qui a promis que la foi de Pierre ne défaillirait pas, et qui lui a recommandé d'y affermir ses frères ».

« Pierre, J'ai prié pour toi afin que ta foi ne défaille pas » (Luc XXII, 32).

« Quelqu’un sera-t-il donc assez fou pour oser penser que la prière de celui pour qui vouloir c’est pouvoir puisse être sans effet sur un point ?

Le Siège du prince des apôtres de l'Église romaine, n’a-t-il pas, soit par Pierre lui-même, soit par ses successeurs, condamné, réfuté et vaincu toutes les erreurs des hérétiques ? N’a-t-il pas confirmé les cœurs des frères dans la foi de Pierre, qui jusqu’à maintenant n’a pas failli et qui, jusqu’à la fin ne faillira pas ? »

(Lettre In terra pax du 2 septembre 1053 de Léon XI)

Ne vous inquiétez pas, beaucoup de personnes ont passé au crible Pie XII, et sa foi n'a pas défailli. Mais il a fait quasiment autant d'erreurs malheureusement, et cela nous le reconnaissons, qu'il est possible à un Pape infaillible.
Il y a donc beaucoup de choses contre votre interprétation de ces paroles :

Citation :
- "Le pape est TOUJOURS pur de toute erreur doctrinale et sa foi est à JAMAIS indéfectible" (Pie IX - Pastor aeternus)

Voilà une grande vérité qui est le fondement même du sédévacantisme.

Pour les fidèles du Magistère, cette affirmation signifie que le pape ne peut se tromper ds ce qu'il dit sur le plan doctrinal, ex-cathedra tandis que pour vous autres sédés, cela signifie que, ds la mesure où les papes après Pie XII ont commis des erreurs en revenant selon vous sur ce qui avait été dit auparavant, ils ne sont plus papes.

comment une même vérité peut-elle être interprétée aussi différement?
La première interprétation a duré 2 millénaires; la seconde, est apparue et dure depuis qques années...

On ne juge pas le pape lui-même, mais on reconnaît l'arbre à ses fruits :

jamais on ne se permettra de juger le Pape sinon sur la foi, ce qui vaut aussi pour l'Antéchrist. Si on l'a fait même pour Pie XII, qui est un vrai pape, mais même pas pour tous, c'était que le clairon de Vatican II ayant sonné à nos oreilles, nous avons dû vérifier le problème à fond.

Léon XIII disait : Si grandes, en effet, que puissent être parmi les hommes l'astucieuse habileté de la dissimulation et l'habitude du mensonge, il est impossible qu'une cause, quelle qu'elle soit, ne se trahisse pas par les effets qu'elle produit : un bon arbre ne peut pas porter de mauvais fruits, et un mauvais n'en peut pas porter de bons.


A partir du moment où les enseignements divergent, on peut se poser la question du mauvais arbre qui porte de mauvais fruits, car c'est ainsi qu'on reconnaît les faux prophètes.
Revenir en haut Aller en bas
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 15:58

Léon XI disait : Considérez donc que c'est le Sauveur du monde, le Seigneur de qui vient la foi, qui a promis que la foi de Pierre ne défaillirait pas, et qui lui a recommandé d'y affermir ses frères ».

« Pierre, J'ai prié pour toi afin que ta foi ne défaille pas » (Luc XXII, 32).

Oui, et c'est pourquoi, à la lumière de Léon XI, il faut lire autrement ces paroles :

"Le pape est TOUJOURS pur de toute erreur doctrinale et sa foi est à JAMAIS indéfectible" (Pie IX - Pastor aeternus)
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 16:02

La Très Sainte Trinité a écrit:
« Pierre, J'ai prié pour toi afin que ta foi ne défaille pas » (Luc XXII, 32).



Et vous vous pensez que la prière de Jésus n'a pas été entendue.

Je me marre !
Revenir en haut Aller en bas
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 16:08

C'est faux, la prière a été entendue, d'où le fait que si un Pape manifeste le contraire de ce que manifestait les autres papes, alors il manifeste une autre foi et n'est donc pas pape.
Revenir en haut Aller en bas
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 16:09

La foi est une. Il n'existe pas deux foi mais une seule foi, un seul baptême, une seule Eglise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 16:10

La Très Sainte Trinité a écrit:
C'est faux, la prière a été entendue, d'où le fait que si un Pape manifeste le contraire de ce que manifestait les autres papes, alors il manifeste une autre foi et n'est donc pas pape.

Le raisonnement ne va pas. Un pape est pape ou ne l'est pas (canoniquement parlant), l'honnêteté intellectuelle commande qu'on ne peut pas en juger a posteriori sous prétexte qu'on (??) y aurait vu une hérésie. Sinon, on se comporte comme n'importe quel gamma hérético-chismatique. :twisted:
Revenir en haut Aller en bas
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 16:12

Non, on applique les paroles de la Ste Ecriture :

Léon XIII disait : Si grandes, en effet, que puissent être parmi les hommes l'astucieuse habileté de la dissimulation et l'habitude du mensonge, il est impossible qu'une cause, quelle qu'elle soit, ne se trahisse pas par les effets qu'elle produit : un bon arbre ne peut pas porter de mauvais fruits, et un mauvais n'en peut pas porter de bons.
(pardonnez la répétition)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 16:14

La Très Sainte Trinité a écrit:
Non, on applique les paroles de la Ste Ecriture :

Léon XIII disait : Si grandes, en effet, que puissent être parmi les hommes l'astucieuse habileté de la dissimulation et l'habitude du mensonge, il est impossible qu'une cause, quelle qu'elle soit, ne se trahisse pas par les effets qu'elle produit : un bon arbre ne peut pas porter de mauvais fruits, et un mauvais n'en peut pas porter de bons.
(pardonnez la répétition)

Vous bottez en touche. Mauvais fruits ? drunken On en revient tout simplement à votre obsession de la puissance politique, et à sa racine qui est dans votre conception dualiste du salut. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 16:17

Pourquoi dualiste ? Justement, si Pape 1 et Pape 2 se contredisent, par exemple en donnant deux dogmes absolument contradictoires, alors l'un des deux n'est pas pape puisque un seul a la foi. Aucun pape ne peut défaillir dans la foi.
Revenir en haut Aller en bas
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 16:19

Le dogme engage la foi pour être plus clair.

Pape 2 nie Pape 1. Lol.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 16:21

La Très Sainte Trinité a écrit:
Pourquoi dualiste ? Justement, si Pape 1 et Pape 2 se contredisent, par exemple en donnant deux dogmes absolument contradictoires, alors l'un des deux n'est pas pape puisque un seul a la foi. Aucun pape ne peut défaillir dans la foi.

Dualiste, dans le sens où votre interprétation du dogme extra ecclesiam nulla salus met en enfer 99,999999999% de l'humanité, et que dans ce contexte, la pastorale de VII sur la liberté religieuse est effectivement une catastrophe absolue. Car le salut de milliards d'hommes est mis en danger directement, à cause de VII (et Dieu ne peut qu'assister impuissant à cette catastrophe). Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 16:29

Disons plutôt que Dieu est patient, et lent à la colère. Sad

Non, tout le monde ne va pas aller en enfer, mais il faut prévoir un châtiment terrible dans les années à venir à cause de VII.
Je n'ai pas l'intention d'aller scruter les secrets jugements de Dieu mais il va se passer quelque chose de terrible pour ce siècle, c'est sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 16:32

La Très Sainte Trinité a écrit:
Disons plutôt que Dieu est patient, et lent à la colère. Sad

Non, tout le monde ne va pas aller en enfer, mais il faut prévoir un châtiment terrible dans les années à venir à cause de VII.
Je n'ai pas l'intention d'aller scruter les secrets jugements de Dieu mais il va se passer quelque chose de terrible pour ce siècle, c'est sûr.

Une petite date ? Mr.Red

Pour paraphraser Arnaud, 80% des Pères du Concile VII ont déjà expérimenté ce châtiment terrible ... :| Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 16:35

Ce n'est vraiment pas drôle, vous savez. Le châtiment de perdre la foi et d'apostasier, châtiment spirituel, a déjà eu lieu et a tué la foi de millions de personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 16:42

La Très Sainte Trinité a écrit:
Ce n'est vraiment pas drôle, vous savez. Le châtiment de perdre la foi et d'apostasier, châtiment spirituel, a déjà eu lieu et a tué la foi de millions de personnes.

L'apostasie de la France et de l'Europe ne date pas de VII comme d'une conséquence mécanique. Le Concile n'a fait que secouer ce qui était devenu chez beaucoup de catholiques européens comme un sépulcre blanchi. Ce rejet de la foi plonge ses racines jusqu'au moyen âge (intellectuellement d'abord chez Occam, et au plan sociologique dans les péchés des chrétiens).

« 24.12 Et, parce que l'iniquité se sera accrue, la charité du plus grand nombre se refroidira. »

Nul ne peut nier qu'on est en plein dedans depuis au moins 200 ans. Idea


Dernière édition par Kafir le Mer 04 Nov 2009, 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 16:43

La Très Sainte Trinité a écrit:
Jeb a écrit:
Je vous retourne la même remarque en traitant Vatican II de "collecteur d'ordures", d'hérétiques nos Papes depuis Paul VI, et je passe sur d'autres insultes de ce genre.
Vous nous blessez profondément. Au plus profond de notre Amour pour l'Eglise, le Pape et tous ses membres. De ce fait vous blessez une fois de plus Jésus : "Tout ce que vous faites au plus petit d'entre les miens c'est à moi que vous le faites."
Et vous prétendez avoir la charité ? La charité ne blesse pas même si on pense que l'autre est dans l'erreur, mais elle relève. Relisez St Paul en 1 Corinthiens 13, 1-8 s'il vous plait.

La charité blesse parfois lorsqu'elle dit la vérité, mon cher Jeb,
Votre suffisance à croire que vous posséder la vérité est renversante...
Dire ce qu'on croit être la vérité oui, mais sans insulter son frère. Vous connaissez ce passage ?
Eh bien moi, je vous dis : Tout homme qui se met en colère contre son frère en répondra au tribunal. Si quelqu'un insulte son frère, il en répondra au grand conseil. Si quelqu'un maudit son frère, il sera passible de la géhenne de feu. Matthieu 5, 22


et je souhaite votre conversion.
Tout comme je souhaite la votre.

Vous confondez deux vertus distinctes : la charité, et l'amabilité ou courtoisie, qui est la petite soeur de la charité et sait la faire accepter, comme disait st François d'Assise. Tout le monde n'est pas capable d'être aussi aimable que st François de Sales, parce que comme disait Mgr de Ségur les dons sont distribués aux uns et aux autres plus abondamment.
Si vous n'êtes pas capable au moins de courtoisie alors ne venez pas donner des leçons aux autres en les traitant d'hérétiques et de "collecteurs d'ordures".

Si vous adhérez à la vérité à la place de l'erreur, alors vous êtes relevé dans votre foi, et c'est ainsi que le glaive de l'esprit relève ceux qui sont tombés.
Encore une autre leçon sur la foi. Etes-vous seulement capable d'un acte de foi total, absolu ?
Etes-vous capable de dire en toute honnêteté :
"Seigneur je te fais une confiance absolue sachant que tu ne peux me tromper, alors conduis-moi là où tu veux que je sois, sans tenir compte de mes propres désirs de sédévacantisme."
Pouvez-vous faire cet acte de foi qui est un acte de Foi le plus parfait ?


Un exemple : l'enfer dérange beaucoup de monde, si on dit à quelqu'un : vous risquez d'aller en enfer si vous continuez cette attitude, ça ne va pas lui faire plaisir. La charité par la parole, ce n'est pas faire plaisir mais c'est dire la vérité. On peut cacher des vérités pour épargner, mais on ne le peut pas toujours, et surtout pas quand le dogme de l'infaillibilité est engagé.
C'est vous qui parlez du dogme de l'infaillibilité ? Shocked Faut oser la faire celle-là ! What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 16:57

Mon cher Jeb,

oui, je possède la vérité, j'en suis bien sûr du moins en ce qu'il s'agit de JPII, et vous, dites-moi, croyez-vous posséder la vérité. Je ne sais pas quand j'ai parlé de collecteur d'ordures à propos de quelqu'un. Si vous voulez parlez de VII, alors oui, c'est à mes yeux un collecteur d'ordures, je ne crois pourtant pas l'avoir dit. Je n'insulte personne, mais ce concile, parmi du bon vin, est mélangé de poison. Qui en est responsable ? Paul VI, qui s'y est engagé.

Je ne vous traite pas encore une fois d'hérétique, mais je constate. La foi est une, et le pape ne peut ni se tromper ni nous tromper, car l'Esprit-Saint ne l'abandonne jamais, d'où le fait qu'il ne peut jamais faire d'erreur doctrinale, même tout seul.

« Pierre, J'ai prié pour toi afin que ta foi ne défaille pas » (Luc XXII, 32).

Sa foi ne défaille donc jamais, même quand il est tout seul.

Si vous suivez des erreurs condamnées par les vrais papes, alors, selon la définition de l'hérésie qui veut dire qu'on est séparé de la vrai foi, vous êtes hérétique, que vous le vouliez ou non. C'est une question de logique.
Revenir en haut Aller en bas
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 17:00

Mon cher ami, je vais vous faire ce plaisir :

Seigneur, j'ai confiance en vous, conduisez-moi où vous le désirez. je renonce à toutes mes erreurs qui paraissent comme telles devant vos yeux et je veux adhérer à toute votre Vérité comme vous la concevez vous-même.

A votre tour, faites-moi ce plaisir. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 17:15

julieng a écrit:
cher Paco,

je vous félicite pour votre parcours et surtout pour votre réconciliation avec votre femme.

merci

je veux bien croire que vous comprenez mieux Dieu,
Merci d'avoir permis de faire descendre le ton de nos échanges.
mais vous avouerez qu'à votre témoignage peut être opposé un autre qui va dans le sens tout opposé

Tout à fait
.
si bien que c'est précisément par sur ce terrain qu'il nous faut débattre, mais bien sur le terrain théologique.

Non. Face à ce phénomène intégriste (croyez moi bien que je ne considère pas ce terme comme un mot valise) les deux ont leur place.
La psychologie peut en partie expliquer ce fameux blocage qui vous voile la compréhension de VII.
Certes on n'est pas sur un forum psycho c'est pour cela que je ne veux pas rentrer plus en profondeur dans l'argumentation.
Cette science ne s'oppose pas à Dieu il faut savoir la laisser à sa juste place.
Connaissez vous Denis Vasse ? Tony Anatrella?


vous n'êtes pas théologien, je le suis moins qu'Arnaud, n'étant pas docteur, mais licencié en théologie protestante et achevant un cycle de licence en théologie catholique. je peux vous assurer cependant que les options théologiques d'Arnaud m pour très cohérentes et très structurées qu'elles soient, ne sont de loin pas les seules et surtout pas les plus éclairantes.

L'infaillibilité du Magistère de l'Eglise et du Pape en ce qui concerne la foi ne sont pas des options théologiques et encore moins reservées à la théologie d'Arnaud.

Merci d'avoir permis de faire descendre le ton de nos échanges. Et encore une fois je ne vous ai pas insulté.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 17:25

Mon cher Paco, vous pourriez parler de votre façon de voir l'intégrisme ? Ca m'intéresse aussi. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 17:27

La Très Sainte Trinité a écrit:
Mon cher ami, je vais vous faire ce plaisir :

Seigneur, j'ai confiance en vous, conduisez-moi où vous le désirez. je renonce à toutes mes erreurs qui paraissent comme telles devant vos yeux et je veux adhérer à toute votre Vérité comme vous la concevez vous-même.

A votre tour, faites-moi ce plaisir. Smile
Il s'agit non pas d'erreurs mais plus de désirs profonds que l'on garde au fond de soi comme une "richesse" dont on doit se dépouiller pour entrer par le "chat de l'aiguille".

Si votre acte de foi est permanent, car la foi est une succession d'actes n'est-ce pas ? Dieu vous exaucera immaquablement.

En plus de 40 ans de vie d'adulte j'ai eu de nombreuses occasion de jouer les fils prodigues et l'occasion de crier vers Dieu pour qu'il me ramène à la Maison.

"En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi-même, et tu allais où tu voulais; mais quand tu seras vieux, tu étendras tes mains, et un autre te ceindra, et te mènera où tu ne voudras pas." Jean 21, 18

Voilà mon acte de foi, quasi quotidien, celui de croire que Dieu me conduit bien souvent là où je ne souhaite pas aller. Je ne comprends pas souvent où mais après avoir rechigné je refais un autre acte de foi en disant : "C'est toi qui sais Seigneur..."
Revenir en haut Aller en bas
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 17:33

Je me sens plutôt jeune lol. Smile

J'essaye de reformuler :
Seigneur, j'ai confiance en vous, conduisez-moi où vous le désirez. je renonce à toutes mes erreurs et désirs mauvais qui paraissent comme tels devant vos yeux et je veux adhérer à toute votre Vérité comme vous la concevez vous-même.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 17:44

La Très Sainte Trinité a écrit:
Je me sens plutôt jeune lol. Smile
Coquetterie de femme de ne pas indiquer son âge ? Laughing

J'essaye de reformuler :
Seigneur, j'ai confiance en vous, conduisez-moi où vous le désirez. je renonce à toutes mes erreurs et désirs mauvais qui paraissent comme tels devant vos yeux et je veux adhérer à toute votre Vérité comme vous la concevez vous-même.
Pourquoi "désirs mauvais" ?
Il y a des désirs bons et légitimes en soi, mais qui sont des "richesses" qui peuvent entraver notre marche, comme par exemple le Saint Curé d'Ars qui a tenté de s'enfuir plusieurs fois de sa paroisse pour rentrer à la Trappe et pleurer ses péchés.
Revenir en haut Aller en bas
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 17:55

Jeb a écrit:
La Très Sainte Trinité a écrit:
Je me sens plutôt jeune lol. Smile
Coquetterie de femme de ne pas indiquer son âge ? Laughing

Mystère... Laughing

Citation :

J'essaye de reformuler :
Seigneur, j'ai confiance en vous, conduisez-moi où vous le désirez. je renonce à toutes mes erreurs et désirs mauvais qui paraissent comme tels devant vos yeux et je veux adhérer à toute votre Vérité comme vous la concevez vous-même.
Pourquoi "désirs mauvais" ?
Il y a des désirs bons et légitimes en soi, mais qui sont des "richesses" qui peuvent entraver notre marche, comme par exemple le Saint Curé d'Ars qui a tenté de s'enfuir plusieurs fois de sa paroisse pour rentrer à la Trappe et pleurer ses péchés.


Reessai : Seigneur, j'ai confiance en vous, conduisez-moi où vous le désirez. je renonce à toutes mes erreurs et désirs mauvais, et seulement les désirs mauvais, pas les bons, qui paraissent comme tels devant vos yeux, et je veux adhérer à toute votre Vérité comme vous la concevez vous-même.

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 18:21

La Très Sainte Trinité a écrit:
Mon cher Paco, vous pourriez parler de votre façon de voir l'intégrisme ? Ca m'intéresse aussi. Smile

L'intégrisme est avant tout une attitude, une tendance spontanée de l'homme à la raideur, ce qui est pour moi un défaut et s'oppose à la rigueur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 21:46

Citation :
C'est par souci de vous faire grandir dans la foi, par souci des âmes qu'il y a des personnes sédévacantistes qui viennent ici.

Tu dois t'attendre à ce que nous vous fassions grandir aussi dans la foi et cela par souci de vos âmes puisque vous êtes sur un forum catholique qui n'est pas héritique.

Je suis désolée mais nous "reprenons" notre forum (qui est selon V1 et V2). Faudra vous y faire... Si v2 vous scandalise, nous n'y pouvons rien.. Il n'est plus question de tourné en rond...

Le fait d'adhérer à v1 ne fait pas de vous des hérétique. L'église n'exclue pas l'enseignement de v1, elle l'approfondi à mon avis, c'est tout. Donc se n'est pas nécessaire de tenter de nous convertir à v1 alors que v2 ne renie pas v1 (nous sommes déjà convertis à v1 et à v2, il s'agit d'une suite et non d'une rupture entre v1 et v2. C'est vous qui avez fait une rupture avec v2)... scratch Vous êtes hérétiques parce que vous rejetez les papes de V2, ainsi que les enseignements de v2 (enfin j'imagine), nuance... Il est toujours possible d'adhérer plus facilement à v1 sans pour autant devenir héritique (rejeté v2 et ses papes), à mon avis... Mais votre choix ne s'est pas limité à v1 mais au rejet de l'infaillibilité des papes de v2 (ce qui vous rend héritique, hors de l'église catholique). Vous manipuler votre propre esprit... Comme l'a dit SJA, il n'y a pas plusieurs église catholique. En rejetant v2 et son magistère, c'est toute l'église catholique que vous avez rejeté. Ne vous créez pas l'illusion (irréalité) d'appartenir à une possible église catholique en dehors de l'église catholique... Cela n'existe pas. Vous êtes tout simplement hors de l'église catholique (la seule qui existe).

P.S:
Les fausses pudeurs, s.v.p vous abstenir (peut importe qu'elles viennent des sédévacantistes ou des catholiques)... Il faut bien exprimer la réalité... La majorité d'entre vous l'avez bien compris... Une analyse n'est pas une insulte, ni une mise en accusation évidement. Mais il est possible que la réalité choque... Dans ce cas c'est qu'elle entre en conflit avec ce qu'il y a d'irréelle (fuite de la réalité, ) en nous.. C'est comme abattre un mure d'irréalité sans le vouloir, ni même sans le savoir, cela peut choquer certain... J'en suis désolée. Si le réalisme ne peut s'exprimer sans créer des scandales, je partirai... Il m'est impossible de m'exprimer sans être réaliste.

Je t'aime bien "La très sainte trinité"... ;) Si tu as besoin de mieux comprendre v2 (qui est l'approfondissement de v1), c'est le bonne endroit... Et cela vaut pour tout les sédévacantistes. Sinon, se n'est pas la peine...
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 22:58

Citation :
Ce n'est pas tant la crainte de l'enfer qui doit nous préoccuper que le désire d'être étroitement uni à Jésus dès ici bas.

on a pas craindre l'Amour, mais on doit craindre d'en être séparé, pour cela toutefois, il faut le vouloir. On ne se damne pas par accident.

Il est évident que la qualité spirituelle des fidèles de notre époque est supérieure au temps passé; ce qui est conforme aux intuitions de saint L.M.G. de Montfort.

L'Eglise doit passer son chemin et il n'y en a pas d'autre que celui pris par l'Epoux.
Il faut accepter qu'elle soit en mené au désert...
il y trouvera la plénitude de son humilité dans sa structure humaine, elle rayonnera véritablement et sera aimée par toutes les nations.
Bien des ntégristes ont un amour dur et s'inscrivent dans le sillage orgueilleux de Lucifer, mais Dieu les rattrapera par la même où ils auront nourri cet amour dépourvu d'une humble et ferme charité, d'un véritable esprit de pauvreté.




Citation :
Ce n'est pas tant la crainte de l'enfer qui doit nous préoccuper que le désire d'être étroitement uni à Jésus dès ici bas.

on a pas craindre l'Amour, mais on doit craindre d'en être séparé, pour cela toutefois, il faut le vouloir. On ne se damne pas par accident.

Il est évident que la qualité spirituelle des fidèles de notre époque est supérieure au temps passé; ce qui est conforme aux intuitions de saint L.M.G. de Montfort.

L'Eglise doit passer son chemin et il n'y en a pas d'autre que celui pris par l'Epoux.
Il faut accepter qu'elle soit en mené au désert...
il y trouvera la plénitude de son humilité dans sa structure humaine, elle rayonnera véritablement et sera aimée par toutes les nations.
Bien des ntégristes ont un amour dur et s'inscrivent dans le sillage orgueilleux de Lucifer, mais Dieu les rattrapera par la même où ils auront nourri cet amour dépourvu d'une humble et ferme charité, d'un véritable esprit de pauvreté.


Citation :
Ce n'est pas tant la crainte de l'enfer qui doit nous préoccuper que le désire d'être étroitement uni à Jésus dès ici bas.

on a pas craindre l'Amour, mais on doit craindre d'en être séparé, pour cela toutefois, il faut le vouloir. On ne se damne pas par accident.

Il est évident que la qualité spirituelle des fidèles de notre époque est supérieure au temps passé; ce qui est conforme aux intuitions de saint L.M.G. de Montfort.

L'Eglise doit passer son chemin et il n'y en a pas d'autre que celui pris par l'Epoux.
Il faut accepter qu'elle soit en mené au désert...
il y trouvera la plénitude de son humilité dans sa structure humaine, elle rayonnera véritablement et sera aimée par toutes les nations.
Bien des ntégristes ont un amour dur et s'inscrivent dans le sillage orgueilleux de Lucifer, mais Dieu les rattrapera par la même où ils auront nourri cet amour dépourvu d'une humble et ferme charité, d'un véritable esprit de pauvreté.


Citation :
Ce n'est pas tant la crainte de l'enfer qui doit nous préoccuper que le désire d'être étroitement uni à Jésus dès ici bas.

on a pas craindre l'Amour, mais on doit craindre d'en être séparé, pour cela toutefois, il faut le vouloir. On ne se damne pas par accident.

Il est évident que la qualité spirituelle des fidèles de notre époque est supérieure au temps passé; ce qui est conforme aux intuitions de saint L.M.G. de Montfort.

L'Eglise doit passer son chemin et il n'y en a pas d'autre que celui pris par l'Epoux.
Il faut accepter qu'elle soit en mené au désert...
il y trouvera la plénitude de son humilité dans sa structure humaine, elle rayonnera véritablement et sera aimée par toutes les nations.
Bien des ntégristes ont un amour dur et s'inscrivent dans le sillage orgueilleux de Lucifer, mais Dieu les rattrapera par la même où ils auront nourri cet amour dépourvu d'une humble et ferme charité, d'un véritable esprit de pauvreté.

SERAI-JE A CE POINT TOMBE JUSTE POUR QU'ON NE S'AVENTURE PAS A ME REPONDRE !
EST-CELA VOTRE CONCEPTION DE LA DISPUTE INTELLECTUELLE ????????
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 23:09

Pierre Aubrit St Pol a écrit:
Citation :
Ce n'est pas tant la crainte de l'enfer qui doit nous préoccuper que le désire d'être étroitement uni à Jésus dès ici bas.

on a pas craindre l'Amour, mais on doit craindre d'en être séparé, pour cela toutefois, il faut le vouloir. On ne se damne pas par accident.

Il est évident que la qualité spirituelle des fidèles de notre époque est supérieure au temps passé; ce qui est conforme aux intuitions de saint L.M.G. de Montfort.

L'Eglise doit passer son chemin et il n'y en a pas d'autre que celui pris par l'Epoux.
Il faut accepter qu'elle soit en mené au désert...
il y trouvera la plénitude de son humilité dans sa structure humaine, elle rayonnera véritablement et sera aimée par toutes les nations.
Bien des ntégristes ont un amour dur et s'inscrivent dans le sillage orgueilleux de Lucifer, mais Dieu les rattrapera par la même où ils auront nourri cet amour dépourvu d'une humble et ferme charité, d'un véritable esprit de pauvreté.


]

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 23:20

Citation :
Ce n'est pas tant la crainte de l'enfer qui doit nous préoccuper que le désire d'être étroitement uni à Jésus dès ici bas.

on a pas craindre l'Amour, mais on doit craindre d'en être séparé, pour cela toutefois, il faut le vouloir. On ne se damne pas par accident.

Il est évident que la qualité spirituelle des fidèles de notre époque est supérieure au temps passé; ce qui est conforme aux intuitions de saint L.M.G. de Montfort.

L'Eglise doit passer son chemin et il n'y en a pas d'autre que celui pris par l'Epoux.
Il faut accepter qu'elle soit en mené au désert...
il y trouvera la plénitude de son humilité dans sa structure humaine, elle rayonnera véritablement et sera aimée par toutes les nations.
Bien des ntégristes ont un amour dur et s'inscrivent dans le sillage orgueilleux de Lucifer, mais Dieu les rattrapera par la même où ils auront nourri cet amour dépourvu d'une humble et ferme charité, d'un véritable esprit de pauvreté.


thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 23:47

SJA a écrit:
La Très Sainte Trinité a écrit:
« Pierre, J'ai prié pour toi afin que ta foi ne défaille pas » (Luc XXII, 32).



Et vous vous pensez que la prière de Jésus n'a pas été entendue.

Je me marre !

Parce que cette prière a été entendue, il est de foi qu'un pape ne peut enseigner l'erreur...
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 23:51

Citation :
Bien des ntégristes ont un amour dur et s'inscrivent dans le sillage orgueilleux de Lucifer, mais Dieu les rattrapera par la même où ils auront nourri cet amour dépourvu d'une humble et ferme charité, d'un véritable esprit de pauvreté.

Tiens, selon Saint Pie X, c'est plutôt les modernistes qui suivent Lucifer..

Faudrait ouvrir un topic sur la véritable charité...un mot galvaudé en tout sens....

Citation :
"Vous serez appelés Papistes, cléricaux, rétrogrades, intransigeants. VANTEZ-VOUS EN !"
(Saint Pie X)
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 23:53

[quote="Pierre Aubrit St Pol"]
Citation :
Ce n'est pas tant la crainte de l'enfer qui doit nous préoccuper que le désire d'être étroitement uni à Jésus dès ici bas.

on a pas craindre l'Amour, mais on doit craindre d'en être séparé, pour cela toutefois, il faut le vouloir. On ne se damne pas par accident.

Il est évident que la qualité spirituelle des fidèles de notre époque est supérieure au temps passé; ce qui est conforme aux intuitions de saint L.M.G. de Montfort.

L'Eglise doit passer son chemin et il n'y en a pas d'autre que celui pris par l'Epoux.
Il faut accepter qu'elle soit en mené au désert...
il y trouvera la plénitude de son humilité dans sa structure humaine, elle rayonnera véritablement et sera aimée par toutes les nations.
Bien des ntégristes ont un amour dur et s'inscrivent dans le sillage orgueilleux de Lucifer, mais Dieu les rattrapera par la même où ils auront nourri cet amour dépourvu d'une humble et ferme charité, d'un véritable esprit de pauvreté.

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Mer 04 Nov 2009, 23:57

Cupertino a écrit:
Citation :
Bien des ntégristes ont un amour dur et s'inscrivent dans le sillage orgueilleux de Lucifer, mais Dieu les rattrapera par la même où ils auront nourri cet amour dépourvu d'une humble et ferme charité, d'un véritable esprit de pauvreté.

Tiens, selon Saint Pie X, c'est plutôt les modernistes qui suivent Lucifer..

Faudrait ouvrir un topic sur la véritable charité...un mot galvaudé en tout sens....

Citation :
"Vous serez appelés Papistes, cléricaux, rétrogrades, intransigeants. VANTEZ-VOUS EN !"
(Saint Pie X)

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Jeu 05 Nov 2009, 02:08

Cupertino a écrit:
SJA a écrit:
La Très Sainte Trinité a écrit:
« Pierre, J'ai prié pour toi afin que ta foi ne défaille pas » (Luc XXII, 32).



Et vous vous pensez que la prière de Jésus n'a pas été entendue.

Je me marre !

Parce que cette prière a été entendue, il est de foi qu'un pape ne peut enseigner l'erreur...

Jésus, selon vous, peut donc permettre l'élection légitime et valide d'un vrai pape (Jean XXIII). Il promet qu'il ne faillira pas dans la foi. Il engage sa toute puissance charismatique.

Or ce pape dit des hérésies.
C'est donc qu'il n'est pas pape malgré son élection valide !

Vous n'avez pas l'impression de vous mordre la queue ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Jeu 05 Nov 2009, 08:20

Pierre Aubri St Pol a écrit:

Citation :
L'Eglise doit passer son chemin et il n'y en a pas d'autre que celui pris par l'Epoux.
Il faut accepter qu'elle soit en mené au désert...
il y trouvera la plénitude de son humilité dans sa structure humaine, elle rayonnera véritablement et sera aimée par toutes les nations.
Bien des ntégristes ont un amour dur et s'inscrivent dans le sillage orgueilleux de Lucifer, mais Dieu les rattrapera par la même où ils auront nourri cet amour dépourvu d'une humble et ferme charité, d'un véritable esprit de pauvreté

l'eglise sera menée au désert... en occident elle l'est déjà passablement... observez comme elle est immdétiatement foulée au pied dès que par la voix du pape elle ose assumer sa tradition...
comme l'explique Cupertino pour l'instant elle reste accepté parce qu'elle a adopté le profil bas, parce que le modernisme la travaille de l'intérieur. mais dès qu'elle osera à nouveau pleinement dénoncer le modernisme alors vous allez voir la tempête. il faut arrêter ces discours de posture qui relèguent les "prétendus intégristes" - qui ne sont que " des catholiques intégraux", c'est Emile Poulat qui le dit, on peut pas vraiment l'accuser lui d'être intégriste - pour mieux tirer à soi la couverture de l'humilité. c'est ridicule! il y bien plus d'humilité dans la fidélité à la tradition que dans toutes les formes de modernisme ( de celle représenté par Golias à celle plus light, mais moderniste néanmoins, d'Arnaud)...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Jeu 05 Nov 2009, 11:25

Citation :

Bien des intégristes ont un amour dur et s'inscrivent dans le sillage orgueilleux de Lucifer, mais Dieu les rattrapera par la même où ils auront nourri cet amour dépourvu d'une humble et ferme charité, d'un véritable esprit de pauvreté

Tout le monde n'est pas ainsi. En fait, cet amour dur dépend des personnes, comme dans tous les milieux. C'est un préjugé. Je connais bien des gens qui sont très épanouis et heureux dans le milieu.

Citation :
L'Eglise doit passer son chemin et il n'y en a pas d'autre que celui pris par l'Epoux.

Oui, jamais on ne pourra revenir sur ces paroles de l'Evangile : "celui qui croira sera sauvé, celui qui ne croira pas sera condamné", reprise sous une autre forme par Pie VI : il n'y a pas de dogme plus ferme dans notre foi que "Hors de l'Eglise, point de salut. Tandis que l'on entend J-P II dire : cette formule est désormais dépassée. Un dogme qui en contredit un autre, c'est impossible, c'est dire que la vérité peut changer. Mais la vérité ne peut être sujette à aucun progrès, elle demeure telle qu'elle est. Une fois un dogme promulgué, aucun dogme ne pourrait le changer, car ce serait changer la foi et l'essence même de la vérité, qui est une.

Ma chère Tourterelle, je vous aime bien aussi, même si je sais que vous ne changerez pas d'avis facilement. Arnaud, qui se rend bien compte du problème, a bien parlé des différences VI/VII et parle également des erreurs soit disant pastorales des papes.

Mais si vous refusez d'admettre le vrai dogme de l'infaillibilité papal, tel qu'il a été promulgué, et selon que le Concile VI l'a promulgué, comme nous l'avons dit, alors jamais vous ne parviendrez à la vérité non plus. Ce dogme a provoqué un tollé terrible justement parce qu'il mettait le Pape à sa place d'honneur, sinon il n'y aurait jamais eu autant de remous lors de ce Concile. Les gallicans et libéraux se trouvaient d'un seul coup à la porte.
Etudiez l'histoire de l'infaillibilité et alors, nous parlerons sur le sujet. Le seul moyen de "convertir" un sédévac, c'est de s'attaquer aux fondements de sa doctrine : le dogme de l'infaillibilité papale. Dites-vous bien que nous buvons absolument toutes les paroles des papes sans jamais mettre une seule de leurs paroles en doute, y compris jusqu'à Pie XII. Quelle joie de pouvoir lire une encyclique et d'y apprendre la vérité pure comme si Dieu parlait lui-même. Celui qui comprend le dogme de l'infaillibilité lit une encyclique comme on lit l'Evangile, car il sait qu'il ne peut rien y avoir contre la foi et les moeurs, que l'Esprit-Saint parle par sa bouche en tous temps.

Mais quand on se rend compte qu'un pape a changé l'enseignement, sachant ce beau dogme de l'infaillibilité tel que promulgué et ne pouvant être changé car reposant sur la Ste Ecriture, alors la seule option possible pour conserver sa foi et les dogmes sacrés qui la composent, c'est de partir.
Nous demeurons dans l'Eglise car nous ne pouvons changer notre foi, qui demeure toujours inviolable.
Revenir en haut Aller en bas
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Jeu 05 Nov 2009, 11:30

Arnaud Dumouch a écrit:
Cupertino a écrit:
SJA a écrit:
La Très Sainte Trinité a écrit:
« Pierre, J'ai prié pour toi afin que ta foi ne défaille pas » (Luc XXII, 32).



Et vous vous pensez que la prière de Jésus n'a pas été entendue.

Je me marre !

Parce que cette prière a été entendue, il est de foi qu'un pape ne peut enseigner l'erreur...

Jésus, selon vous, peut donc permettre l'élection légitime et valide d'un vrai pape (Jean XXIII). Il promet qu'il ne faillira pas dans la foi. Il engage sa toute puissance charismatique.

Or ce pape dit des hérésies.
C'est donc qu'il n'est pas pape malgré son élection valide !

Vous n'avez pas l'impression de vous mordre la queue ?

Le fait qu'un pape aille contre des dogmes est la preuve et la conséquence directe qu'il n'a absolument pas pu être élu validement. Nous contestons la validité de cette élection, en particulier parce que Jean XXIII est considéré comme un franc-maçon. Un excommunié ne peut en aucun cas devenir pape.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Jeu 05 Nov 2009, 12:16

La Très Sainte Trinité a écrit:
Nous contestons la validité de cette élection, en particulier parce que Jean XXIII est considéré comme un franc-maçon.

Ah bon et de quelle loge faisait-il partie selon vous ? Attention, Adamev se renseignera auprès de cette loge. Nous vérifierons.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Jeu 05 Nov 2009, 12:47

Ce serait étonnant si on ne vous mentait pas, mais bon, lol.
Revenir en haut Aller en bas
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Jeu 05 Nov 2009, 13:01

En 1983 paraissait au Mexique un livre intitulé Introduction à la Franc-Maçonnerie. Son auteur, Jaime Ayala Ponce n’était pas n’importe qui : « Initié du 33e degré du rite écossais, membre actif du conseil suprême, premier écrivain maçonnique mexicain », nous dit-on dans la présentation du livre. Voici ce que dit cette dernière :

« En 1935, Angelo Roncalli, archevêque de Mesembria, est délégué apostolique en Turquie. Pour lui la vie n’est pas facile. C’est la guerre ; comme d’autres prêtres ou religieux, il doit porter des vêtements de laïc. C’est précisément à cette époque qu’il est invité à rentrer dans une société héritière des enseignements Rose-Croix à qui Louis Claude de Saint-Martin, le comte de Saint-Germain et le comte de Cagliostro donnèrent tant de force... Pier Carpi, sérieux chercheur journalistique et détracteur de ces types de sociétés secrètes, paradoxalement devait découvrir au cours de ses recherches, les preuves écrites de l’affiliation maçonnique en Turquie de Angelo Roncalli, qui plus tard serait connu sous le nom de Jean XXIII... Ce grand journaliste nous relate dans son livre le procédé d’affiliation et décrit dans le détail le rituel de cette affiliation. Ainsi il raconte que c’est lors d’une des séances dans une loge qu’Angelo Roncalli tombe en transe mystique et c’est précisément le moment où il énonce ses fameuses prophéties... Tous ceux qui veulent aller plus loin dans cette histoire et connaître davantage ces sociétés, peuvent se procurer dans n’importe quelle librairie l’œuvre Les Prophéties de Jean XXIII de Pier Carpi aux Éditions Martinet Roca (Espagne) ».

Franco Bellegrandi (Nichitaroncalli, Éditions Eiles, Rome, 1994, p. 176) écrit aussi que : « À l’époque du Concile fut répandue chez les Pères une publication circonstanciée qui accusait d’illégitimité l’élection de Jean XXIII parce que voulue par la Franc-Maçonnerie et qui indiquait Roncalli comme appartenant à cette Secte depuis les années de sa nonciature en Turquie ».

Prière du pape Jean XXIII, publiée dans le Journal de Genève dans son édition du 9 août 1966, transcrite de l’italien en portugais dans le Diario do congresso nacional brasileiro, le 4 mars 1971, sur la proposition du sénateur Benedito Ferreira :

« Seigneur et Grand Architecte, nous nous humilions à tes pieds et invoquons ton pardon pour notre erreur passée alors que nous sommes en cours de reconnaître nos frères francs-maçons comme tes fidèles de prédilection. Nous avons toujours lutté contre la libre pensée car nous n’avions pas compris que le premier devoir d’une religion, comme l’a affirmé le Concile, est de reconnaître même le droit de ne pas croire en Dieu. Nous avons persécuté tous ceux qui dans ta propre Église s’étaient éloignés du chemin de la Vérité en s’inscrivant dans les Loges, ignorant toutes les injures et les menaces.

Sans réfléchir, nous avions cru qu’un signe de croix était supérieur à trois points formant une pyramide. Pour tout cela nous te demandons pardon, Seigneur, et te demandons de nous faire comprendre qu’un compas sur un nouvel autel peut signifier autant que nos vieux crucifix. Amen. » (Revue Medio Dia en Punto, mars-avril 1978) », cité dans Sous la Bannière n°22, mars-avril 1989, pp. 23 et 24).

Dans le livre du Père paulinien Rosario Esposito, Les Grandes Concordances entre Église et maçonnerie, nous lisons le texte d’une interview accordée par le baron Yves Marsaudon, 33e (grade le plus élevé du Rite Écossais Ancien et Accepté), dans son livre L’œcuménisme vu par un Franc-Maçon de Tradition. Nous citons ci-après quelques extraits de cette interview accordée à Jean-André Faucher et publiée par le journal Juvénal du 25 septembre 1964 :

Marsaudon : « J’étais très lié à Mgr Roncalli, nonce apostolique à Paris. Il m’a reçu plusieurs fois à la Nonciature et à diverses occasions, il est venu à mon domicile de Bellevue en Seine-et-Oise. Quand j’ai été nommé ministre de l’Ordre de Malte, j’ai manifesté au Nonce mes perplexités à cause de mon appartenance à la maçonnerie. Mgr Roncalli m’a conseillé formellement de rester dans la maçonnerie. »

Faucher : « Vous a-t-il reçu après son élévation à la tiare ? »

Marsaudon : « Oui, il m’a reçu à Castelgandolfo en ma qualité de ministre émérite de l’Ordre de Malte, et il m’a donné sa bénédiction en me renouvelant son encouragement pour une œuvre de rapprochement entre les Églises, comme aussi entre l’Église et la maçonnerie de Tradition » (Docteur Carlo Alberto Agnoli, La Franc-Maçonnerie et le Concile, Congrès SiSi NoNo de 1996)

Un cardinal initié en Loge était alors excommunié ipso facto par le droit canon en vigueur (canon 2335). Un prélat franc-maçon ne peut devenir chef d’une Église dont il ne fait plus partie. Le chef de l’église conciliaire déclare « bienheureux » un Frère qui a rendu de grands services à la Secte, c’est tout à fait compréhensible. La Franc-Maçonnerie en France a su aussi prouver sa reconnaissance en baptisant un boulevard, dans beaucoup de grandes villes, au nom du traître.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Jeu 05 Nov 2009, 13:30

Mr.Red

Et donc vous les croyez !

Vous fondez votre refus de la papauté, de son élection légitime, sur votre foi en un ou deux auteurs dont le récit va jusqu'à vous faire quitter l'Eglise.

Tout cela est bien léger.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Jeu 05 Nov 2009, 13:56

tout cela est très troublant...

je ne parviens pas à être convaincu par ces quelques extraits...

peut-on authentifier la prière publiée dans le journal de Genève. est-elle vraiment de lui, la retrouve-t-on dans d'autres publications etc...?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Jeu 05 Nov 2009, 14:26

J'ai le livre "Les Prophéties de Jean XXIII" de Pier Carpi.

ça tient plus du Da Vinci Code que de la réalité historique.

Pier Carpi, lui-même franc-maçon, est un "romancier" très "branché" sur l'ésotérisme.
Encore un, comme Jacques Duquenne, qui aime faire du sensationnel pour assurer un bon tirage de ses livres avec la "théorie du complot".
Sur wikipédia :
"Théories du complot maçonnique
[...]
L'auteur de bandes dessinées, romancier et essayiste Pier Carpi indique dans son essai Les Prophéties de Jean XXIII[20], qu'en 1935 Angelo Roncalli, le futur pape Jean XXIII, aurait été invité à intégrer une société initiatique de type maçonnique héritière des enseignements rosicruciens à laquelle auraient appartenu dans le passé Louis-Claude de Saint-Martin, le comte de Cagliostro, Joseph Balsamo et le comte de Saint-Germain. Il mentionne également ce qu'il estime être des preuves documentaires de l'initiation maçonnique d'Angelo Roncalli en Turquie.
"
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9ories_du_complot_ma%C3%A7onnique
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Jeu 05 Nov 2009, 14:29

Jeb a écrit:
J'ai le livre "Les Prophéties de Jean XXIII" de Pier Carpi.

ça tient plus du Da Vinci Code que de la réalité historique.

Pier Carpi, lui-même franc-maçon, est un "romancier" très "branché" sur l'ésotérisme.
Encore un, comme Jacques Duquenne, qui aime faire du sensationnel pour assurer un bon tirage de ses livres avec la "théorie du complot".
Sur wikipédia :
"Théories du complot maçonnique
[...]
L'auteur de bandes dessinées, romancier et essayiste Pier Carpi indique dans son essai Les Prophéties de Jean XXIII[20], qu'en 1935 Angelo Roncalli, le futur pape Jean XXIII, aurait été invité à intégrer une société initiatique de type maçonnique héritière des enseignements rosicruciens à laquelle auraient appartenu dans le passé Louis-Claude de Saint-Martin, le comte de Cagliostro, Joseph Balsamo et le comte de Saint-Germain. Il mentionne également ce qu'il estime être des preuves documentaires de l'initiation maçonnique d'Angelo Roncalli en Turquie.
"
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9ories_du_complot_ma%C3%A7onnique

Merci Jeb ! Voilà la réponse.

Pouvez vous nous mettre un petit échantillon des absurdités qu'il dit, histoire de mettre en valeur l'autorité d'un homme qui fonde la foi des sédévacantistes jusqu'à leur faire quitter l'unité de l'Eglise ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Jeu 05 Nov 2009, 14:34

Arnaud Dumouch a écrit:
Jeb a écrit:
J'ai le livre "Les Prophéties de Jean XXIII" de Pier Carpi.

ça tient plus du Da Vinci Code que de la réalité historique.

Pier Carpi, lui-même franc-maçon, est un "romancier" très "branché" sur l'ésotérisme.
Encore un, comme Jacques Duquenne, qui aime faire du sensationnel pour assurer un bon tirage de ses livres avec la "théorie du complot".
Sur wikipédia :
"Théories du complot maçonnique
[...]
L'auteur de bandes dessinées, romancier et essayiste Pier Carpi indique dans son essai Les Prophéties de Jean XXIII[20], qu'en 1935 Angelo Roncalli, le futur pape Jean XXIII, aurait été invité à intégrer une société initiatique de type maçonnique héritière des enseignements rosicruciens à laquelle auraient appartenu dans le passé Louis-Claude de Saint-Martin, le comte de Cagliostro, Joseph Balsamo et le comte de Saint-Germain. Il mentionne également ce qu'il estime être des preuves documentaires de l'initiation maçonnique d'Angelo Roncalli en Turquie.
"
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9ories_du_complot_ma%C3%A7onnique

Merci Jeb ! Voilà la réponse.

Pouvez vous nous mettre un petit échantillon des absurdités qu'il dit, histoire de mettre en valeur l'autorité d'un homme qui fonde la foi des sédévacantistes jusqu'à leur faire quitter l'unité de l'Eglise ?
OK Arnaud.

Accordez-moi un peu de temps pour le rechercher dans les cartons...
Ensuite je passerai sur mon scanner quelques pages.
Dès que c'est fait je les mets sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Jeu 05 Nov 2009, 15:05

On ne fonde pas notre foi sur ces extraits, lol. On les fonde sur l'infaillibilité papale. Pour la théorie du complot, mon pauvre ami, même si vous n'êtes pas d'accord, ce n'est pas une théorie mais une réalité. Seulement, tout ça c'est bien caché. Mais il y a d'autres preuves qu'il était franc-maçon. Laughing

Ses écrits sont là pour en faire foi, n'est-ce pas ? Pacem in terris et les Droits de l'homme.



A votre avis, ça signifie quoi, le triangle avec un oeil ?
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Jeu 05 Nov 2009, 15:24

La Très Sainte Trinité a écrit:
On ne fonde pas notre foi sur ces extraits, lol. On les fonde sur l'infaillibilité papale. Pour la théorie du complot, mon pauvre ami, même si vous n'êtes pas d'accord, ce n'est pas une théorie mais une réalité. Seulement, tout ça c'est bien caché. Mais il y a d'autres preuves qu'il était franc-maçon. Laughing

Ses écrits sont là pour en faire foi, n'est-ce pas ? Pacem in terris et les Droits de l'homme.
Vous ne fondez pas votre foi sur des extraits, mais vous savez trouver de bien piètres arguments en vous servant de ceux des francs-maçons, ceux-là même que vous vouez au feu éternel. Vous aimez puisez dans les eaux troubles pourvu qu'elles apportent de l'eau à votre moulin.

Pas très honnête ça... pukel
Revenir en haut Aller en bas
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Jeu 05 Nov 2009, 15:36

Je n'ai pas utilisé les arguments des franc-maçons mais des faits. S'ils donnent ça pour arguments, c'est amusant, il semblerait que nous sommes d'accord.

D'ailleurs, le fait que les droits de l'homme ont toujours été condamnés par l'Eglise jusqu'ici est un fait aussi.

« Il Nous suffit de rappeler les 17 articles sur les droits de l’homme qui ne sont qu’une répétition fidèle de la déclaration faite par l’Assemblée Nationale de France de ces mêmes droits, si contraires à la religion et à la société.»

(Pie VI, Encyclique Adeo Nota, 23-4-1791)


Je n'aime pas aller plonger dans les eaux troubles car c'est dangereux pour la foi.


Magnifique doctrine de l'infaillibilité :
« L’Esprit-Saint, en effet, n’a pas été promis aux successeurs de Pierre pour dévoiler, par son inspiration, une nouvelle doctrine, mais pour qu’avec son assistance ils gardent saintement et exposent fidèlement la Révélation transmise par les Apôtres, c’est-à-­dire le Dépôt de la Foi.»

(Pie IX, Constitution Pastor Aeternus, Vat. I, Sess. IV Ch. IV, Dz. 1836)
Revenir en haut Aller en bas
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)   Jeu 05 Nov 2009, 16:33

« ... Quatrièmement : Je reçois sincèrement la doctrine de la Foi que les pères orthodoxes nous ont transmise des Apôtres, toujours dans le même sens et la même interprétation.

C’est pourquoi je rejette absolument la supposition hérétique de l’évolution des dogmes, d’après laquelle ces dogmes changeraient de sens pour en recevoir un différent de celui que l’Église lui a d’abord donné...


Enfin d’une manière générale, je professe être complètement indemne de cette erreur des modernistes prétendant qu’il n’y a rien de divin dans la tradition sacrée...

Pour conclure, je soutiens avec la plus grande fermeté et soutiendrai jusqu’à mon dernier soupir la foi des pères sur le critère certain de la vérité qui est, a été, et sera toujours dans l’épiscopat transmis par la succession des Apô­tres, non pas de telle sorte que cela seul soit soutenu qui peut sembler mieux adapté au degré de culture que comporte l’âge de chacun, mais de telle sorte que la vérité absolue et immuable prêchée par les apôtres des l’origine, ne soit jamais ni crue, ni com­prise, dans un autre sens.»

(Saint Pie X, extrait du Serment Anti-Moderniste)

Pour en revenir au sujet, voici le serment anti-moderniste ; autant dire que c'est la religion qui est totalement en jeu, lorsqu'on se permet de remplacer un dogme par un autre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Néo humanisme et religion de l'homme (sujet sédévacantiste)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» sujet type EAF Humanisme ou question de l'homme
» Le rire est le propre de l'Homme
» L'HOMME PARFAIT !
» L'impact des religions au fil de l'Histoire : bilan
» Le Sacre de L'homme (sujet deplacé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: