DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La royauté du Christ dans la Sainte Ecriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: La royauté du Christ dans la Sainte Ecriture   Ven 30 Oct 2009, 11:41

Merci d'avoir rectifié ma position stylite, il faut croire que je dormais quand j'ai lu.

Mon cher Arnaud, vous allez avoir une joie immense : constatant que je ne suis pas douée pour l'apologétique, je n'ai plus l'intention de parler là-dessus, du moins tant que je ne serais pas meilleure sur le sujet.

Ne croyez pas que j'ai envie de brûler les sorcières lol mais je veux qu'elles se convertissent et vivent éternellement. Ne croyez pas non plus que je sois forcément pour la peine de mort : mais ce que je sais, c'est qu'il vaut mieux arracher son oeil qu'entrer en enfer avec les deux yeux. D'où le fait que la société civile puisse mettre à mort, par le biais des "dieux", les juges, en vertu du pouvoir divin qui leur est conféré, un membre de la société qui est un danger pour tous, comme le sont les sorciers, à moins que vous n'ayez pas lu ma démonstration là-dessus. Mais ce pouvoir n'appartient qu'aux juges seulement, parce qu'ils sont des "dieux", et qu'ils participent au pouvoir de juger de Dieu. A eux de l'utiliser sans iniquité, et je me garderai bien de juger les sorcières à la place des "dieux". Ce pouvoir appartient d'autant plus à l'Eglise, mais seulement de manière spirituelle : d'où le fait qu'elle excommunie, rend des anathèmes, qui séparent de l'Eglise, et comme le répétait Léon XIII : Hors de l'Eglise, point de salut. L'anathème et l'excommunication sont donc des sentences bien pires que le pouvoir de mise à mort de la société civile, car anathémiser, c'est mettre hors d'état de faire son salut éternel quiconque est anathème. Réfléchissez bien à cela.

Parfois, je me demande si les gens savent ce que signifie Nostra Aetate (syncrétisme).

Jean XXIII a détruit un grand nombre d'âmes, c'est dommage, et Paul VI, n'en parlons pas : c'est le grand "réformateur" ou plutôt novateur, et je me demande d'ailleurs comment se fait-il que l'Eglise conciliaire ne l'ait pas encore proclamé au moins bienheureux. Saviez-vous que j'avais dans ma famille un grand-oncle prêtre ? Il s'est demandé lui-aussi si on pouvait suivre les enseignements de Vatican II, mais malheureusement, il a suivi le "pape". Dans l'Apocalypse, on trouve un faux pape qui sous les couverts de l'agneau (de la papauté) parle comme un dragon.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La royauté du Christ dans la Sainte Ecriture   Ven 30 Oct 2009, 12:00

[quote]
La Très Sainte Trinité a écrit:


Ne croyez pas que j'ai envie de brûler les sorcières lol mais je veux qu'elles se convertissent et vivent éternellement. Ne croyez pas non plus que je sois forcément pour la peine de mort : mais ce que je sais, c'est qu'il vaut mieux arracher son oeil qu'entrer en enfer avec les deux yeux.


Ce texte vise un acte spirituel. En l'interprétant matériellement, beaucoup d'hommes d'Eglise ont perdu leur âme et vivent encore actuellement le feu du repentir en purgatoire.




Citation :
D'où le fait que la société civile puisse mettre à mort, par le biais des "dieux", les juges, en vertu du pouvoir divin qui leur est conféré, un membre de la société qui est un danger pour tous, comme le sont les sorciers, à moins que vous n'ayez pas lu ma démonstration là-dessus.

La prison à vie pour les criminels vaut mieux que la peine de mort. Par contre, on ne combat pas une idée, une théologie, par de la prison. On la combat par une autre idée;



Citation :

Parfois, je me demande si les gens savent ce que signifie Nostra Aetate (syncrétisme).

Jean XXIII a détruit un grand nombre d'âmes, c'est dommage, et Paul VI, n'en parlons pas :
Ceux qui ont accaparé nostra aetate poyuir en déformer le sens, y mettant leurs propres aspiration (qu'ils soient intégristes ou progresistes) ont commi un péché. Cela ne veut pas dire que leuir âme est perdue pour l'éternité. Dieu laisse faire les gens et leur logique car il a le temps. Il aime, comme dit saint Paul, envoyer une influence qui nous égare, qui nous pousse à croire le mensonge, afin que notre orgueil s'y brise et qu'il puisse, au terme nous sauver.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: La royauté du Christ dans la Sainte Ecriture   Ven 30 Oct 2009, 12:09

Citation :

La prison à vie pour les criminels vaut mieux que la peine de mort. Par contre, on ne combat pas une idée, une théologie, par de la prison. On la combat par une autre idée;

Si on se place de l'ancien et donc vrai point de vue de l'Eglise, vous comprendrez pourquoi je ne peux pas être d'accord : ce n'est pas une idée mais une hérésie, quelque chose qui attaque la foi, et donc la vie de l'âme, car sans la foi et le baptême, nul ne peut être sauvé. Après, vous citerez Gaudium et Spes, mais évidemment, comme c'est contraire à l'ancien enseignement de l'Evangile, des Pères, de l'Eglise, je ne peux pas y croire tout simplement.

On condamne les meurtriers du corps, alors combien plus on doit condamner les meurtriers de l'âme. Comme le dit Saint Paul, il sont déjà jugés par le fait même.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La royauté du Christ dans la Sainte Ecriture   Ven 30 Oct 2009, 12:15

C'est absolument faux.

La vie de l'âme se défend par une âme vivante.

Jésus ne combat pas Luvifer par des mitrailleuses, mais par la manifestation douloureuse puis glorieuse de son humilité et de son amour.

Ce qu'on combat avec des armes corporelles, c'est celui qui tue le corps (Hitler par exemple).

Citation :
On condamne les meurtriers du corps, alors combien plus on doit condamner les meurtriers de l'âme. Comme le dit Saint Paul, il sont déjà jugés par le fait même.

En tuant le corps de l'hérétique, vous manifestez à tous la corruption de votre âme et tous ont envie de plaindre et de suivre l'hérétique martyre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La royauté du Christ dans la Sainte Ecriture   Ven 30 Oct 2009, 12:32

La Très Sainte Trinité a écrit:
De toutes manières, le Denzinger 773 version ancienne et non tronqué répond bien : selon le droit canon, il n'est pas selon l'esprit de l'Eglise de brûler les hérétiques.

En effet.
Cela dit, connaissez-vous la constitution Excommunicamus ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: La royauté du Christ dans la Sainte Ecriture   Ven 30 Oct 2009, 12:49

C'est vous qui parlez faux selon l'Eglise.

Je n'ai pas à juger les sorcières ou autres en tant qu'individus mis à part comme vous le dites si c'est manifesté, et alors on juge la manifestation, et non la conscience, mais je condamne avec les 10 commandements le meurtre. Si les juges veulent condamner à mort, je dis qu'ils en ont le droit, car le meurtre peut être puni de mort comme le montre le Lévitique, et après on peut agir avec clémence. Mais moi, je ne suis pas juge donc je ne condamne pas. Là est la différence. D'ailleurs, je ne sais pas si j'appliquerai la peine capitale ou non, si j'étais juge je prendrais le Denziger et autres documents pour agir selon l'esprit de l'Eglise. Un juge est avant tout chrétien, et donc doit suivre les commandements de Dieu plutôt que les lois de la société civile : en témoignent les magistrats qui désobéissant aux lois de Dieu condamnèrent les martyrs pour l'empereur.

Citation :

Jésus ne combat pas Luvifer par des mitrailleuses, mais par la manifestation douloureuse puis glorieuse de son humilité et de son amour.

On le combat aussi avec l'eau bénite et les exorcismes.

A chaque maux son remède :
L'humilité contre l'orgueil.
L'amour contre la haine.
L'eau bénite contre l'orgueil de Satan par rapport aux choses spirituelles. (une belle mitrailleuse de gouttes d'eau)
Les exorcismes qui sont soutenus de la Puissance de Dieu contre la puissance de Satan.
La Sainte Messe contre le péché, et la misère de l'homme.
Etc...

N'empêche, chaque fois que je vous lis, vous n'imaginez pas le nombre d'erreurs que je lis dans vos textes, c'est Shocked et pourtant, je ne suis pas la meilleure pour en repérer.
En même temps, votre esprit a manifestement perdu et son bon sens naturel et est englué dans l'erreur par la nouvelle théologie donc je comprends.

Citation :

Ce qu'on combat avec des armes corporelles, c'est celui qui tue le corps (Hitler par exemple).

A chaque maux son remède, mais là il faut parler des modalités qui permettent à un catholique de combattre avec des armes corporelles. Parfois la résistance pacifique est exigée, malgré qu'on tue les corps.

Maintenant voici un hérétique, il proclame des doctrines qui tuent les âmes, il arrive, les gens meurent pour la foi et donc pour la vie éternelle parce qu'on laisse agir cet hérétique. Si on l'avait empêché de tuer les âmes, elles seraient toujours en vie. Maintenant, elles sont mortes. Ne croyez-vous pas que l'emprisonnement devient une nécessité spirituelle ?

Philippe Fabry, j'ai parlé à tort parce que j'avais mal lu. En réalité, il est écrit dans le Denzinger bonne et vraie version que la proposition de Luther comme quoi il n'est pas selon l'esprit de l'Eglise de brûler les hérétiques avait été condamnée.
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: La royauté du Christ dans la Sainte Ecriture   Ven 30 Oct 2009, 17:43

Citation :
Maintenant voici un hérétique, il proclame des doctrines qui tuent les âmes, il arrive, les gens meurent pour la foi et donc pour la vie éternelle parce qu'on laisse agir cet hérétique. Si on l'avait empêché de tuer les âmes, elles seraient toujours en vie. Maintenant, elles sont mortes. Ne croyez-vous pas que l'emprisonnement devient une nécessité spirituelle ?

Tu sais au cours de ma vie, plusieurs personnes ont tentées de tuer mon âme, vraiment... Et c'est en effet très grave! Mais face à ces âmes je n'ai qu'une seule pensé "Seigneur, ne condamne pas ces âmes bien que leurs fautes soient très graves, mais convertie leurs âmes". Ça sert à rien de vouloir peupler l'enfer. biensûr Dieu pourrait me faire justice, mais ces âmes seraient probablement damnées. Et je ne ressentirai pas vraiment de satisfaction à ce que justice me soit faite en damnant ces âmes. Ces âmes avaient plus ou moins conscience de ce qu'elles faisaient mais elles le faisait tout de même... Je ne voudrais pas qu'une âme soit damnée à cause de moi. Je préfère l'idée qu'une âme soit sauvée à cause de moi.

Le premier ennemie de l'âme est bien souvent l'âme elle même. Se combattre soi-même est le plus difficile des combats. L'âme a chutée depuis Adam et Eve. Elle est constamment en contradiction avec elle-même. Comme si deux idées contraires qui l'habitent s'affrontaient constamment. Et cette "friction" entre entre ces deux idées contraires crée la contrition (feu du purgatoire). Si il faudrait emprisonné tout ce qui risque de tuer l'âme, il faudrait enfermer toutes les âmes. On ne peut échapper à soi-même...

Enprisonner les héritiques est une fausse sécurité...

Et tu oubli qu'aux yeux de l'église (V2), tu es héritique... Mais je ne dirais pas que ton âme est morte (perdue). Quelques fois l'être humains emprunte un chemin plus long afin d'arriver au même endroit.
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: La royauté du Christ dans la Sainte Ecriture   Ven 30 Oct 2009, 18:22

Citation :
]quote]Mais face à ces âmes je n'ai qu'une seule pensé "Seigneur, ne condamne pas ces âmes bien que leurs fautes soient très graves, mais convertie leurs âmes". Ça sert à rien de vouloir peupler l'enfer. biensûr Dieu pourrait me faire justice, mais ces âmes seraient probablement damnées. Et je ne ressentirai pas vraiment de satisfaction à ce que justice me soit faite en damnant ces âmes. Ces âmes avaient plus ou moins conscience de ce qu'elles faisaient mais elles le faisait tout de même... Je ne voudrais pas qu'une âme soit damnée à cause de moi. Je préfère l'idée qu'une âme soit sauvée à cause de moi.


peut-être avez-vous les ressources pour ne pas vous laisser entraîner par les corrupteurs, mais soyez certaine que ce n'est pas le cas du grand nombre

Citation :

Le premier ennemie de l'âme est bien souvent l'âme elle même. Se combattre soi-même est le plus difficile des combats. L'âme a chutée depuis Adam et Eve. Elle est constamment en contradiction avec elle-même. Comme si deux idées contraires qui l'habitent s'affrontaient constamment. Et cette "friction" entre entre ces deux idées contraires crée la contrition (feu du purgatoire). Si il faudrait emprisonné tout ce qui risque de tuer l'âme, il faudrait enfermer toutes les âmes. On ne peut échapper à soi-même...

si les corrupteurs se sont démultipliés c'est qu'en effet toutes les digues ont sauté depuis longtemps

Citation :

Enprisonner les héritiques est une fausse sécurité...

à coup sûr c'est impossible, inenvisageable de nos jours
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La royauté du Christ dans la Sainte Ecriture   Ven 30 Oct 2009, 18:27

[quote]
julieng a écrit:



peut-être avez-vous les ressources pour ne pas vous laisser entraîner par les corrupteurs, mais soyez certaine que ce n'est pas le cas du grand nombre
La seule ressource qui marche, c'est d'avoir une âme repentante et miséricordieuse. Vous verrez. Ca marche mieux que de brûler le corps de ses ennemis !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: La royauté du Christ dans la Sainte Ecriture   Ven 30 Oct 2009, 18:36

Citation :

Tu sais au cours de ma vie, plusieurs personnes ont tentées de tuer mon âme, vraiment... Et c'est en effet très grave! Mais face à ces âmes je n'ai qu'une seule pensé "Seigneur, ne condamne pas ces âmes bien que leurs fautes soient très graves, mais convertie leurs âmes". Ça sert à rien de vouloir peupler l'enfer. biensûr Dieu pourrait me faire justice, mais ces âmes seraient probablement damnées. Et je ne ressentirai pas vraiment de satisfaction à ce que justice me soit faite en damnant ces âmes. Ces âmes avaient plus ou moins conscience de ce qu'elles faisaient mais elles le faisait tout de même... Je ne voudrais pas qu'une âme soit damnée à cause de moi. Je préfère l'idée qu'une âme soit sauvée à cause de moi.

Smile

Je suis d'accord avec toi sauf pour ces paroles :
Citation :

Le premier ennemie de l'âme est bien souvent l'âme elle même. Se combattre soi-même est le plus difficile des combats. L'âme a chutée depuis Adam et Eve. Elle est constamment en contradiction avec elle-même. Comme si deux idées contraires qui l'habitent s'affrontaient constamment. Et cette "friction" entre entre ces deux idées contraires crée la contrition (feu du purgatoire). Si il faudrait emprisonné tout ce qui risque de tuer l'âme, il faudrait enfermer toutes les âmes. On ne peut échapper à soi-même...

Je suis d'accord, effectivement, à cause de la chute d'Adam, nous sommes soumis aux aléas de notre nature (c'est-à-dire notre âme et notre corps) corrompue qui nous fait tomber assez souvent. Nos passions aveuglent notre esprit, et souvent nous prenons le bien pour le mal. Ce que j'appelle "contrition", c'est un grâce qui est donnée par Dieu et que nous ne possédons pas par nature, mais que Dieu nous donne afin de regretter nos péchés. Les damnés n'ayant pas cette grâce ne peuvent donc pas regretter réellement leurs péchés, ils n'ont que l'attrition, qui consiste à regretter les péchés non par amour mais par peur de l'enfer.

Citation :

Enprisonner les héritiques est une fausse sécurité...

Pourquoi ? Ils ne peuvent plus nuire alors à la population nimême à eux-mêmes en devenant davantage des objets de scandale, mais on peut les amener en douceur à revenir sur leurs actes, ce dont qu'ils n'auraient pas bénéficié libres.

Citation :

Et tu oubli qu'aux yeux de l'église (V2), tu es héritique... Mais je ne dirais pas que ton âme est morte (perdue). Quelques fois l'être humains emprunte un chemin plus long afin d'arriver au même endroit.


He bien, si j'étais remise au bras séculier (à l'Etat) par l'Eglise conciliaire, je serais persécutée à cause du Christ et de la foi. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La royauté du Christ dans la Sainte Ecriture   Ven 30 Oct 2009, 18:38

Moi, je dirais que l'âme est notre petit coin pur, qui n'est pas corrompu !
Revenir en haut Aller en bas
La Très Sainte Trinité



Messages : 92
Inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: La royauté du Christ dans la Sainte Ecriture   Ven 30 Oct 2009, 18:53

[quote]
julieng a écrit:
Citation :
]quote]Mais face à ces âmes je n'ai qu'une seule pensé "Seigneur, ne condamne pas ces âmes bien que leurs fautes soient très graves, mais convertie leurs âmes". Ça sert à rien de vouloir peupler l'enfer. biensûr Dieu pourrait me faire justice, mais ces âmes seraient probablement damnées. Et je ne ressentirai pas vraiment de satisfaction à ce que justice me soit faite en damnant ces âmes. Ces âmes avaient plus ou moins conscience de ce qu'elles faisaient mais elles le faisait tout de même... Je ne voudrais pas qu'une âme soit damnée à cause de moi. Je préfère l'idée qu'une âme soit sauvée à cause de moi.

peut-être avez-vous les ressources pour ne pas vous laisser entraîner par les corrupteurs, mais soyez certaine que ce n'est pas le cas du grand nombre

Il suffit de voir comment le catholicisme est tombé en désuétude au cours du 19ème siècle. Ça me rappelle ce que l'Esprit dit aux Eglise (de mémoire) : J'ai contre toi que tu laisses faire Jézabel. Elle a bien eu le temps de se repentir mais elle continue.

Ça me rappelle aussi comment les anges si purs sont tombés : il leur a suffit d'un scandale, selon une pensée commune aux bons auteurs, et ils se sont soulevés les uns contre les autres. Il y eût une guerre dans le ciel, une guerre d'idée,
où les démons prônaient leur supériorité angélique pour ne pas adorer le Christ qui n'était qu'un homme et non pas une intelligence pure,
et saint Michel qui défendait la bonne doctrine : en effet, qui est comme Dieu ? Si Dieu se fait homme, comment oser aller contre le Christ s'il est Dieu ?

La suite montre qu'il fut précipité, le diable avec ses anges partisans, en enfer.

C'était à cause d'un unique scandale. Alors si un peut éviter le scandale en mettant un hérétique en prison, il vaut mieux agir ainsi, parce que en plus, nous sommes déjà corrompus par le péché originel, contrairement aux anges qui, eux, avaient eu une pureté très grande et sont quand même tombés.
Revenir en haut Aller en bas
 
La royauté du Christ dans la Sainte Ecriture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» La royauté du Christ dans la Sainte Ecriture
» L'ATTENTE DE LA VENUE DE JÉSUS-CHRIST DANS LA PARESSE...
» JMJ = Catéchèse sur le thème 'Témoins du Christ dans le monde' par Mgr Léonard
» La Crucifixion de JESUS dans la Sainte Bible
» La Trinité dans la Sainte Bible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: