DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Anglicans: nous sommes sous l'autorité du Pape qui établit la vérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Anglicans: nous sommes sous l'autorité du Pape qui établit la vérité   Dim 25 Oct 2009, 22:10

Anglicans: nous sommes sous l'autorité du Pape qui établit la vérité
Nous sommes enfin de retour à la maison !
Le 25 octobre 2009 - Eucharistie Sacrement de la Miséricorde - Le Révérend John Anthony Hepworth, Primat de la Traditional Anglican Communion (TAC) - Eglise présente dans plus de quarante pays et forte de près de 400 000 fidèles - est le principal acteur du rapprochement de certains Anglicans avec l’Eglise catholique romaine. En exclusivité, il réagit à chaud à la décision du pape depuis Blackwood (Australie du sud).

Que vous inspire la décision du pape ?

La nuit où j’ai appris la décision du pape, j’ai appelé les évêques des quarante quatre pays où nous sommes présents et nous avons pleuré de joie… Cela fait plus de quatre cents ans que les Anglicans attendaient ce jour. Au nom des 400 000 fidèles de la TAC, je voudrais dire au pape notre immense gratitude ! Nous avons tant prié et jeûné pour que ce jour arrive… Enfin, nous passons de l’incertitude à la certitude, puisque nous sommes désormais sous l’autorité de celui qui a reçu, de la part du Christ, délégation pour établir la vérité. Nous sommes enfin de retour à la maison !

La décision du pape vous a-t-elle surpris ?

Il y a vingt cinq ans, exactement, nous allions pour la première fois à Rome pour parler avec le Saint Siège d’unité. Il y a deux ans nous avons remis au pape un texte signé de tous les évêques de notre Eglise exprimant notre acceptation pleine et entière du Catéchisme de l’Eglise Catholique et notre reconnaissance de la primauté du successeur de Pierre. En plus des précédents papes, Benoît XVI s’est engagé personnellement dans ce dossier. A chaque étape, il nous a écouté et conseillé. Et aujourd’hui, il offre à tous les anglo-catholiques (Anglicans respectueux du siège de Pierre) la possibilité d’être membre de l’Eglise catholique tout en gardant les particularités.

Une décision assez inédite dans l’histoire de l’Eglise ?

On a tendance à oublier qu’il existe une vingtaine de rites dans l’Eglise catholique ! Les Ukrainiens catholiques, par exemple, ont leur propre tradition et leur propre liturgie. Mais également les Maronites, chez qui existent comme chez nous des prêtres mariés. Il y a toujours eu de la place à l’intérieur de l’Eglise catholique romaine pour des Eglises aux traditions différentes. Les Anglais ont eux-mêmes une manière très ancienne d’être catholique avec un droit canon bien a eux. L’Eglise offre à de nombreuses églises particulières la possibilité d’être fidèle à la foi de l’Eglise universelle tout gardant leurs identités.

Quelles conditions le Saint-Siège a-t-il posé pour votre « retour » ?

La première condition était d’être un certain nombre, de croître et de porter du fruit ! La seconde consistait à prouver concrètement que nous étions capables d’avoir sur le terrain de bonnes relations avec les églises catholiques romaines. La troisième était d’avoir une bonne organisation interne. De notre côté, nous avions conditionné cette démarche d’unité au fait de pouvoir vivre pleinement notre anglicanisme, c’est-à-dire de garder notre spiritualité, notre manière de célébrer, notre théologie et enfin notre façon de gouverner qui comprend l’ordination d’hommes mariés.

Comment la Traditional Anglican Communion est-elle née ?

La TAC est née il y a trente ans en Amérique du nord. Pourquoi ? Tout simplement, parce que les Eglises anglicanes de ces pays ont commencé à ordonner des femmes et à prêcher des choses contraires à la foi catholique comme l’acceptation du mariage homosexuel ou l’accession à l’épiscopat de personnes homosexuelles. Nous n’avions alors plus d’autre le choix que de partir. La TAC s’est rapidement répandue à travers le monde : Angleterre, Australie, Nouvelle-Zélande, îles du Pacifique, Inde, puis dans de nombreux pays d’Afrique comme la Zambie, le Kenya ou le Congo, et jusqu’au Pakistan. La TAC est également née du désir de poursuivre le dialogue œcuménique engagé avec Rome, mis en péril par les graves décisions des églises anglicanes.

Vous êtes spirituellement très proche du cardinal Newman ?

Il y a toujours eu chez les Anglicans, une minorité qui rêve d’être à nouveau en communion avec Rome. Le cardinal Newman, grand théologien anglican en est l’un de ses plus imminents représentants. Il fut au XIXe siècle, l'une principales figures du Mouvement d'Oxford qui tenta de rapprocher l'Église d'Angleterre de ses racines catholiques romaines. Il finira par rejoindre l’Eglise catholique, mais il lui arrivait de pleurer en se souvenant de ses années anglicanes ; car au fond, il aurait préféré vivre sa foi catholique sans se déchirement. La décision du pape est la réponse aux larmes et à la prière du cardinal Newman !

Que diriez-vous aux lefebvristes à qui le pape à également tendu la main ?

Je les exhorte à considérer le Concile Vatican II avec une plus grande attention. Il n’y a aucune raison d’en avoir peur ! Bien loin d’être un obstacle à notre foi, il est une source d’enrichissement pour nous. Ce n’est pas parce que de nombreuses dérives ont suivi ce Concile qu’il est mauvais. Je voudrais les rassurer également sur les intentions de Benoît XVI. Ce pape ne recherche avant tout l’unité de l’Eglise. La preuve, c’est qu’aujourd’hui c’est devenu la course à l’unité ! On m’a rapporté que le Patriarche de Moscou – dont les relations avec Rome n’ont pas toujours été faciles - aurait récemment demandé à son responsable des relations œcuméniques de travailler plus rapidement à avec les catholiques ; et ce avant que les anglicans n’y parviennent ! (rires)

Cette décision pose-t-elle un problème pour le dialogue œcuménique, qu’en pensez-vous ?

C’est tout l’inverse ! Nous sommes justement un fruit de l’œcuménisme ! Le but de l’œcuménisme c’est en effet l’unité et pas seulement une entente entre les Eglises chrétiennes. Sans le long travail de rapprochement qui a été entrepris depuis le Concile Vatican II, nous n’en serions jamais arrivés là. Quant à savoir si cela peut porter préjudice au dialogue avec les Anglicans, il est déjà devenu très difficile. En 2008, lors de la conférence de Lambeth - étape importante de la séparation des Eglises Anglicans - trois cardinaux avaient fait le déplacement, pour expliquer que l’Eglise catholique pourrait être contrainte de renoncer au dialogue avec certaines Eglises anglicanes.

Concrètement, que va-t-il se passer dans les mois qui viennent ?

La proposition du pape va être soumise au vote de tous les fidèles de la TAC. Ensuite, les évêques présenteront leur démission au pape, lui laissant la liberté de les nommer où il le jugera opportun. Les évêques mariés redeviendront prêtres, seuls les évêques non-mariés resteront évêques. Les prêtres feront l’objet d’un profond discernement, et certains seront amenés à parfaire leur formation. Tout cela devrait prendre trois mois au plus, sauf dans des pays - comme l’Angleterre et les Etats-Unis - ou d’autres fidèles anglicans prendront le même chemin.

Croyez-vous que cela puisse décider beaucoup d’Anglicans ?

Le Primat de l’église anglicane du Nigéria, Mgr Peter Akinola, qui est à la tête d’une église de 20 millions de fidèles, a déjà annoncé que la décision de Rome le faisait réfléchir… En ces temps de miracle tous les espoirs sont permis ! Personnellement, je rêverais que toute la Communion anglicane soit à nouveau unie autour de l’évêque de Rome. Mais ce qui me semble réaliste, c’est que cinq cents milles personnes rejoignent immédiatement l’Eglise catholique, puis un million d’ici quelques années. De toute façon, nous ne pouvons qu’être optimistes : n’est-ce pas Dieu lui-même qui désire l’unité de l’Eglise ?

Emmanuel Pellat et Samuel Pruvot
http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=2510093_anglicans
Revenir en haut Aller en bas
spoutnik



Masculin Messages : 254
Inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Anglicans: nous sommes sous l'autorité du Pape qui établit la vérité   Dim 25 Oct 2009, 22:57

Je m'y attendais depuis quelques années mais cette nouvelle m'a fait une joie immense.

Paul a écrit:

La seconde consistait à prouver concrètement que nous étions capables d’avoir sur le terrain de bonnes relations avec les églises catholiques romaines.
Sur ce point, il est clair qu'il faudra veiller à ce que les Recusants et les cathos anglais des Midlands, traditionnellement décriés, moqués et persécutés, ne se sentent pas aliénés dans le processus. En bons catholiques, il devraient s'en réjouir comme tout le monde mais je pourrais comprendre que leur perspective soit un peu différente.

Le plus étonnant dans tout cela, c'est que la grande majorité des autorités anglicanes ne voient pas du tout cela d'un mauvais oeil et insistent même auprès de leurs fidèles sur le fait que ce n'est pas une attaque insidieuse de Rome. Un peu comme si le Vatican leur rendait service en leur enlevant une épine du pied. Ces Anglo-Catholiques partis, il y aura en effet moins de dissension dans la Communion Anglicane par rapport à l'ordination des femmes etc. Ils seront plus Low Church que jamais, plus à gauche et plus unis autour de ce pauvre Rowan.

Spoutnik
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Anglicans: nous sommes sous l'autorité du Pape qui établit la vérité   Dim 25 Oct 2009, 23:01

Moi aussi, j'ai ressenti une grande joie en lisant ce texte Very Happy ! Ça va en faire réfléchir certains sur les dérives de leurs églises, comme celles de Suède, qui vont permettre les mariages homosexuels Shocked !

Quelqu'un peut-il me citer un passage de la Bible sur le mariage homosexuel? J'ai lu et relu la sainte Écriture, je n'ai rien trouvé à ce sujet. Sans doute parce que Dieu n'a pas inspiré ce genre d'union...
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Anglicans: nous sommes sous l'autorité du Pape qui établit la vérité   Lun 26 Oct 2009, 09:58

Paul a écrit:
Moi aussi, j'ai ressenti une grande joie en lisant ce texte Very Happy ! Ça va en faire réfléchir certains sur les dérives de leurs églises, comme celles de Suède, qui vont permettre les mariages homosexuels Shocked !

Quelqu'un peut-il me citer un passage de la Bible sur le mariage homosexuel? J'ai lu et relu la sainte Écriture, je n'ai rien trouvé à ce sujet. Sans doute parce que Dieu n'a pas inspiré ce genre d'union...

"Lévitique 18:22 Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination.
Lévitique 20:13 Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable; ils seront punis de mort: leur sang retombera sur eux.

Romains 1:26 C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature;
Romains 1:27 et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement.
"

Il me semble évident que si les rapports homosexuels sont réprouvés à plus forte raison le mariage entre homosexuels.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Anglicans: nous sommes sous l'autorité du Pape qui établit la vérité   Lun 26 Oct 2009, 16:22

Il faudrait inviter ces Églises à relire ces passages très clairs, en plus de celui-ci:

"C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère pour s'unir à sa femme et, à deux, ne former qu'une seule chair." - Genèse 2, 24
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Anglicans: nous sommes sous l'autorité du Pape qui établit la vérité   Lun 26 Oct 2009, 16:37

Paul a écrit:
Il faudrait inviter ces Églises à relire ces passages très clairs, en plus de celui-ci:

"C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère pour s'unir à sa femme et, à deux, ne former qu'une seule chair." - Genèse 2, 24

Tout à fait.

L'"union" homosexuelle n'est pas une union.

C'est une non-union.

C'est Satan cherche à faire admettre que les deux unions se valent.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Anglicans: nous sommes sous l'autorité du Pape qui établit la vérité   Lun 26 Oct 2009, 16:44

Jeb a écrit:

Lévitique 20:13 Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable; ils seront punis de mort: leur sang retombera sur eux.

Il faudrait tempérer un peu car tuer un homosexuel va à l'encontre de ce commandement: "Tu ne commettras pas de meurtre". Confused

C'est comme ces extrémistes qui assassinent des médecins qui pratiquent des avortements en se disant pro-vie... Le meurtre d'un foetus ne justifie pas de tuer l'assassin.
Revenir en haut Aller en bas
 
Anglicans: nous sommes sous l'autorité du Pape qui établit la vérité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anglicans: nous sommes sous l'autorité du Pape...
» NOUS SOMMES - Clip officiel - Hopen (Vidéo - Le Groupe musical qui a été reçu par le pape François)
» « Le Père et moi, nous sommes Un »
» Nous sommes des méssagers
» Nous sommes tous handicapés quelque part, non ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: