DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Sédévacantisme et catholicisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 30 Oct 2009, 17:27

Arc-en-Ciel a écrit:
Doumé a écrit:
Stylite ne raconte malheureusement pas d'histoires.

Il suffit de lire, entre autre, le livre de Michel de Saint Pierre :
"les fumées de Satan", aux éditions de la table ronde, pour le réaliser.
Connaissez-vous ce grand écrivain catholique ?

Seule nuance de ma part : les problèmes sont moins aigus actuellement d'un endroit à l'autre. Mais ne nous voilons pas la face : l'après concile a été terrible, mal compris, mal appliqué, et source de confusions pour beaucoup...

Oui, c'est très vrai. Mais aujourd'hui, je constate qu'il y a de moins en moins de prêtres "progressistes".
Le C.E.C. de Jean-Paul II y a remis "bon ordre". Very Happy

Et les "fidèles" qui n'ont pas désertés ont contribués par leur union aux souffrances du Christ et par leurs pauvres prières, en priant davantage pour nos prêtres, avec tous les Saints et Saintes de Dieu, avec La Vierge Marie, à la vraie application de Vatican II.

Et c'est avec une vraie reconnaissance que je peux voir dans de nombreuses églises paroissiales, à ce qui n'a jamais été interdit ou aboli par Vatican II : liturgie et reprises des vêtements liturgiques, encens, quelques prières en latin (Credo et Pater Noster), Adoration du Très Saint-sacrement, chapelet communautaire.......

Peut-être pas encore dans toutes nos églises paroissiales, celles de nos quartiers, et c'est bien pour cela que nous devons continuer à prier et l'aimer en y restant "fidèles".

Exprimé bien maladroitement Embarassed

Je revois aussi avec bonheur dans nos paroisses : la reprise des vêtements liturgiques, à la consécration des servants d'autel à genoux encensent l'autel, des prières en latin surtout Kyrie, Gloria, Sanctus, Agnus Dei....... l'Adoration quotidienne revient... le chapelet aussi... j'ai encore la nostalgie du mois de mai où avait lieu le soir le salut du mois de Marie, j'y allais avec ma mère en notre église paroissiale.
Les processions dans les rues reviennent aussi.

Je ne dis pas que parfois il y a quelques années, j'ai pas eu envie de quitter le navire ..... Embarassed avant Jean-Paul II....

Mais je suis restée à bord et je m'en réjouis cheers
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 30 Oct 2009, 17:35

-Julienne a écrit:
Arc-en-Ciel a écrit:
Doumé a écrit:
Stylite ne raconte malheureusement pas d'histoires.

Il suffit de lire, entre autre, le livre de Michel de Saint Pierre :
"les fumées de Satan", aux éditions de la table ronde, pour le réaliser.
Connaissez-vous ce grand écrivain catholique ?

Seule nuance de ma part : les problèmes sont moins aigus actuellement d'un endroit à l'autre. Mais ne nous voilons pas la face : l'après concile a été terrible, mal compris, mal appliqué, et source de confusions pour beaucoup...

Oui, c'est très vrai. Mais aujourd'hui, je constate qu'il y a de moins en moins de prêtres "progressistes".
Le C.E.C. de Jean-Paul II y a remis "bon ordre". Very Happy

Et les "fidèles" qui n'ont pas désertés ont contribués par leur union aux souffrances du Christ et par leurs pauvres prières, en priant davantage pour nos prêtres, avec tous les Saints et Saintes de Dieu, avec La Vierge Marie, à la vraie application de Vatican II.

Et c'est avec une vraie reconnaissance que je peux voir dans de nombreuses églises paroissiales, à ce qui n'a jamais été interdit ou aboli par Vatican II : liturgie et reprises des vêtements liturgiques, encens, quelques prières en latin (Credo et Pater Noster), Adoration du Très Saint-sacrement, chapelet communautaire.......

Peut-être pas encore dans toutes nos églises paroissiales, celles de nos quartiers, et c'est bien pour cela que nous devons continuer à prier et l'aimer en y restant "fidèles".

Exprimé bien maladroitement Embarassed

Je revois aussi avec bonheur dans nos paroisses : la reprise des vêtements liturgiques, à la consécration des servants d'autel à genoux encensent l'autel, des prières en latin surtout Kyrie, Gloria, Sanctus, Agnus Dei....... l'Adoration quotidienne revient... le chapelet aussi... j'ai encore la nostalgie du mois de mai où avait lieu le soir le salut du mois de Marie, j'y allais avec ma mère en notre église paroissiale.
Les processions dans les rues reviennent aussi.

Je ne dis pas que parfois il y a quelques années, j'ai pas eu envie de quitter le navire ..... Embarassed avant Jean-Paul II....

Mais je suis restée à bord et je m'en réjouis cheers

Que celui qui n'a pas eu cette tentation nous jette la première pierre ;)

Mais pour ceux qui ont déserté notre Mère l'Eglise, ils ne peuvent voir ce que nous voyons et qui nous réjouis cheers
Revenir en haut Aller en bas
Thoma in petto



Messages : 50
Inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 30 Oct 2009, 19:00

LMCD a écrit:
boudo a écrit:
LMCD me demandait : " C'est quoi ça , le point omega ? " .
Je lui conseille de relire le livre de l'Apocalypse de Saint-Jean, où le Christ est décrit comme
l'alpha et l'omega (l’aleph et le tav, dans le texte en hébreu) .

Merci de votre info.

Avec l'Alpha et l'Oméga dans l'Apocalypse, ça va. Ce qui m'avait frappé surtout dans votre intervention c'est le point oméga. C'est l'expression « point oméga » que je ne comprends pas.

merci, cher boudo, de votre indulgence envers moi.

Merci de votre patience LMCD… je pense que j’ai trouvé le fameux "point Oméga" :



Citation :
(…) Nous voici enfin arrivés à la religion cosmique, proposée aux générations présente et avenir, et qui séduit tant la théologie nouvelle qu’on la voit employer parfois les mêmes termes pour exprimer une solidarité christique, diffuse et infuse dans la masses "des humanités voyageuses" vers le point Oméga du P. Teilhard de Chardin ! Alors à quoi bon l’ "orthodoxie romaine", ou plutôt pourquoi ne pas concevoir le catholicisme comme une partie intégrante et intégrée de ce cosmisme spirituel ? (…) Dans la préface du livre du F .•. Marsaudon : "L’ŒCUMÉNISME VU PAR UN FRANC-MAÇON DE TRADITION", le F.•. Riandey, après avoir affirmé son accord avec le P. Teilhard de Chardin, l’auteur le plus lu dans les Loges et dans les Séminaires…

(Mystère d’Iniquité Mysterium Iniquitatis , Pierre Virion, pp. 112-3, Ed. Saint Michel, 1966 ) .
.
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 30 Oct 2009, 19:02

Doumé a écrit:
Stylite ne raconte malheureusement pas d'histoires.

Il suffit de lire, entre autre, le livre de Michel de Saint Pierre :
"les fumées de Satan", aux éditions de la table ronde, pour le réaliser.
Connaissez-vous ce grand écrivain catholique ?

Seule nuance de ma part : les problèmes sont moins aigus actuellement d'un endroit à l'autre. Mais ne nous voilons pas la face : l'après concile a été terrible, mal compris, mal appliqué, et source de confusions pour beaucoup...

Pourriez-vous rappeler la première date de parution du livre que vous citez?

Quant à la question que j'ai posée à stylite,je n'ai toujours pas de réponse !
C'est curieux : dès que l'on pose des questions précises,on n'a jamais de réponses !
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 30 Oct 2009, 22:45

stylite a écrit:
Dans ma paroisse, le prètre invitait parfois le pasteur, car le temple était en face de l'église.

J'ai vu des choses incroyables, et l'évêque les approuvait, bien que des gens se plaignaient de ces "ouvertures".

Et d'autres horreurs du style "on pourrait croire que Paul avait fumé avant d'écrire ça...".

Je fus horrifié.

Cher ami, j'ai pour ma part également assisté à des vertes et des pas mûres dans ma paroisse, et mes cousins aussi qui ne vivent pas dans la même. Et bien souvent lors de repas de famille est arrivée sur le tapis la question "mais que fout l'évêque ?"
Je comprends que vous fûtes horrifié. A plusieurs reprises, mes parents se sont engueulés avec notre ancien curé (un homme charmant au demeurant, avec qui nous sommes toujours restés en bons termes) à cause de ses inventions, comme faire faire le sermon par des paroissiens ou leur faire lire l'Evangile à sa place,par exemple.
Fort heureusement, nous avons trouvé une liturgie belle et profonde chez les dominicains de Toulouse, mais je sais que ce n'est toujours pas le cas de tous les catholiques qui le souhaiteraient.

Mais dans mes moments de révolte à l'adolescence, où l'envie disparaît d'aller à la messe de peur de ce que l'on va y trouver, mon père m'a toujours (et à mes frères) répété la même chose : à la messe, ce n'est pas le prêtre ou les autres que vous allez voir.

Ce n'est pas la faute du Pape si parfois c'est le bordel. D'ailleurs, j'ai souvent vu des sortes de tracts circuler de la part de petits groupes de paroissiens progressistes et dans lesquels ils invectivaient "l'évêque de Rome" (même l'appeler "Pape" les aurait écorchés) à l'époque Jean-Paul II.

Tout ce que vous dénoncez ici, c'est ce que le pape Benoît appelle le "faux esprit de Vatican II", à savoir le bordel au prétexte du Concile, alors que le Concile n'appelle pas ces débordements.
SI vous voulez être fidèles au Christ, ne soyez pas sédévacs mais rentrez dans la communion pour aider à l'unité de l'Eglise, et rééquilibrer la balance progressiste, déjà moribonde !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
stylite



Messages : 287
Inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 00:50

Je vous répndrai à tous deux, je suis malheureusement très pris ce week-end. Excusez moi, je vous prie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 17:18

Questions aux sédévacantistes.

Bonsoir,
j'ai parcouru ce sujet.
Apparement vous reprochez au pape de l'Eglise Catholique ( je pense que vous preferez le nommer Mr Ratzinger ;) ) de recontrer des musulmans, des juifs, des protestants... d'aller dans leurs mosqués, synagogues, temples.
Or je suis Chrétien Catholique Pratiquant, et marié avec une hindoux; de ce fait je vais quelque fois aux fêtes religieuses hindoux.
J'ai fait un mariage catholique mais aussi hindoux, un pretre hindoux m'a même donner une sorte de bénédiction, et recommander à une déesse lorsque j'ai accompagné ma femme à ses prières ( elle aussi d'ailleurs elle vient parfois à la messe et reçois la benecdiction du pretre).
Pour vous je dois etre en état d'apostastie, bon pour l'enfer alors?
:P
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 17:28

Géraud a écrit:
Doumé a écrit:
Stylite ne raconte malheureusement pas d'histoires.

Il suffit de lire, entre autre, le livre de Michel de Saint Pierre :
"les fumées de Satan", aux éditions de la table ronde, pour le réaliser.
Connaissez-vous ce grand écrivain catholique ?

Seule nuance de ma part : les problèmes sont moins aigus actuellement d'un endroit à l'autre. Mais ne nous voilons pas la face : l'après concile a été terrible, mal compris, mal appliqué, et source de confusions pour beaucoup...

Pourriez-vous rappeler la première date de parution du livre que vous citez?

Quant à la question que j'ai posée à stylite,je n'ai toujours pas de réponse !
C'est curieux : dès que l'on pose des questions précises,on n'a jamais de réponses !

Bonjour Géraud,

J'ai le livre sous les yeux : cette édition est de 1976.
Quand à Michel de saint Pierre, demandez à Arnaud : il doit certainement en avoir entendu parler. Il est fondateur de l'association CREDO Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 17:38

louis74 a écrit:
Questions aux sédévacantistes.

Bonsoir,
j'ai parcouru ce sujet.
Apparement vous reprochez au pape de l'Eglise Catholique ( je pense que vous preferez le nommer Mr Ratzinger ;) ) de recontrer des musulmans, des juifs, des protestants... d'aller dans leurs mosqués, synagogues, temples.
Or je suis Chrétien Catholique Pratiquant, et marié avec une hindoux; de ce fait je vais quelque fois aux fêtes religieuses hindoux.
J'ai fait un mariage catholique mais aussi hindoux, un pretre hindoux m'a même donner une sorte de bénédiction, et recommander à une déesse lorsque j'ai accompagné ma femme à ses prières ( elle aussi d'ailleurs elle vient parfois à la messe et reçois la benecdiction du pretre).
Pour vous je dois etre en état d'apostastie, bon pour l'enfer alors?
:P

Pas besoin d'être sédévac, Louis, pour voir qu'il y a effectivement problème.
Aimer votre femme, c'est normal mais adhérer à un culte anti chrétien, de plus avec la bénédiction d' une déesse affraid
C'est une œcuménisme mal compris et dangereux. Si vous connaissiez ce que sont ces déesses, vous verriez l'antinomie de cette démarche.
je comprends que vous n'ayez pas voulu froisser la famille de votre épouse mais vous n'êtes pas tenu d'épouser sa religion, tout de même !
Toutes les religions ne se valent pas et ne peuvent s'unir. C'est la base du catholicisme et bas"e sur un bon sens élémentaire.
Si votre femme volait ou tuait, le feriez-vous avec elle sous prétexte que vous l'aimez ? Non, bien sûr. Il en est de même avec sa religion. Nous devons être fiers d'être chrétien, cela sans ostentation et fanfaronnade, évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 17:58

Cher Louis74

Comme Doumé le fait remarquer, on ne peut pas participer activement à un culte non-catholique.

Cela se nomme la "communicatio in sacris" ou communion dans le sacré.

Ce fait , pourtant c'est perdue dans la mémoire des catholiques à force de voir les autorités de la religion montinienne multiplier ce genre de cérémonie.

Assise et Shiva dsont deux faits très parlants. Prenons Assise, comment concevoir que des infidèles invoquent leurs divinités pour la paix et croire que ces "prières" auront des fruits.

Comment admettre de placer Notre-Seigneur sur le même plan que des idôles... car c'est bien de cela qu'il s'agit.


Lorsqu'on place Bouddha sur l'autel , on lui donne un place d'honneur, place qui revient en droit et titre exclisivement qu'à Dieu seul.

Le plus étrange dans tout cela, alors que les catholiques ne voient que du feu, les grecs nomment JPII un faux-prophète ...

Pour ceux qui comprennent l'anglais voici une vidéo... les images sont très parlantes aussi..

http://www.sfaturiortodoxe.ro/filme-video/orthodox-awareness-film.php

Ça vaut la peine d'être visionné
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 18:12

Doumé a écrit:
louis74 a écrit:
Questions aux sédévacantistes.

Bonsoir,
j'ai parcouru ce sujet.
Apparement vous reprochez au pape de l'Eglise Catholique ( je pense que vous preferez le nommer Mr Ratzinger ;) ) de recontrer des musulmans, des juifs, des protestants... d'aller dans leurs mosqués, synagogues, temples.
Or je suis Chrétien Catholique Pratiquant, et marié avec une hindoux; de ce fait je vais quelque fois aux fêtes religieuses hindoux.
J'ai fait un mariage catholique mais aussi hindoux, un pretre hindoux m'a même donner une sorte de bénédiction, et recommander à une déesse lorsque j'ai accompagné ma femme à ses prières ( elle aussi d'ailleurs elle vient parfois à la messe et reçois la benecdiction du pretre).
Pour vous je dois etre en état d'apostastie, bon pour l'enfer alors?
:P

Pas besoin d'être sédévac, Louis, pour voir qu'il y a effectivement problème.
Aimer votre femme, c'est normal mais adhérer à un culte anti chrétien, de plus avec la bénédiction d' une déesse affraid
C'est une œcuménisme mal compris et dangereux. Si vous connaissiez ce que sont ces déesses, vous verriez l'antinomie de cette démarche.
je comprends que vous n'ayez pas voulu froisser la famille de votre épouse mais vous n'êtes pas tenu d'épouser sa religion, tout de même !
Toutes les religions ne se valent pas et ne peuvent s'unir. C'est la base du catholicisme et bas"e sur un bon sens élémentaire.
Si votre femme volait ou tuait, le feriez-vous avec elle sous prétexte que vous l'aimez ? Non, bien sûr. Il en est de même avec sa religion. Nous devons être fiers d'être chrétien, cela sans ostentation et fanfaronnade, évidemment.

Voila je m'en doutais de votre réponse...
Quand je me suis laisser benir par ce pretre, je n'ai aucunement adherer à sa religion, je me montre simplement par la mon respect envers sa différence (et je n'oublie de prier notre seigneur pour lui).
et ce n'ai pas moi qui prie la déesse mais lui pour moi comme je peux prier pour lui Jesus, il n'en deviens pas pour autant chretien.
Quand je vais a la cérémonie de la religion de ma femme c'est en invité et non en fidèle, jamais dans mes prière vient le nom de Shiva, Ganesh ou autre...et je pense aussi que c la meme chose pour le pape quand il se rend dans une mosquée jamais dans ces prières ne vient le nom d'allah, mahomet ou autre.
Voila ou je voulais en venir, les sedévantistes utilisent des photos et leurs font dire ce qu'ils veulent; on peut prendre une photo de moi dans un temple hindoux et dire que je suis devenus adepte de tel ou tel dieux alors que tel n'est pas le cas.

Une precision encore, avant de connaitre ma femme, j'étais athée limite agnostique, mais c elle qui m'a fait découvrir le religion chrétienne cheers car sa famille est mélangé hindoux catholique(je veux dire certains sont catho et d'autres hindoux). Faut voir avant comment je pestais contre le pape les curés l'Eglise... Embarassed
L'esprit est comme le vent on ne sait ou il va et d'ou il vient.
Qui vous a dit que les hindouisme est antichrétien?Certes nous n'avons pas la meme vision de divin (et je le répète je crois non je sais que seul Jesus est la lumière), mais de la à penser que tous les hindoux veulent masacrer les chrètiens.Je suis au courant des persecutions en Inde.
Mais dans d'autre endroits les relations sont bonnes...
Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 18:17

louis74 a écrit:
Voila ou je voulais en venir, les sedévantistes utilisent des photos et leurs font dire ce qu'ils veulent; on peut prendre une photo de moi dans un temple hindoux et dire que je suis devenus adepte de tel ou tel dieux alors que tel n'est pas le cas.


La photographie de JR a paru dans le monde entier, et la cérémonie fut télévisée

Quant à votre attitude, elle est condamné non par les sédévac mais par l'Église Catholique.
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 18:39

louis74 a écrit:
Doumé a écrit:
louis74 a écrit:
Questions aux sédévacantistes.

Bonsoir,
j'ai parcouru ce sujet.
Apparement vous reprochez au pape de l'Eglise Catholique ( je pense que vous preferez le nommer Mr Ratzinger ;) ) de recontrer des musulmans, des juifs, des protestants... d'aller dans leurs mosqués, synagogues, temples.
Or je suis Chrétien Catholique Pratiquant, et marié avec une hindoux; de ce fait je vais quelque fois aux fêtes religieuses hindoux.
J'ai fait un mariage catholique mais aussi hindoux, un pretre hindoux m'a même donner une sorte de bénédiction, et recommander à une déesse lorsque j'ai accompagné ma femme à ses prières ( elle aussi d'ailleurs elle vient parfois à la messe et reçois la benecdiction du pretre).
Pour vous je dois etre en état d'apostastie, bon pour l'enfer alors?
:P

Pas besoin d'être sédévac, Louis, pour voir qu'il y a effectivement problème.
Aimer votre femme, c'est normal mais adhérer à un culte anti chrétien, de plus avec la bénédiction d' une déesse affraid
C'est une œcuménisme mal compris et dangereux. Si vous connaissiez ce que sont ces déesses, vous verriez l'antinomie de cette démarche.
je comprends que vous n'ayez pas voulu froisser la famille de votre épouse mais vous n'êtes pas tenu d'épouser sa religion, tout de même !
Toutes les religions ne se valent pas et ne peuvent s'unir. C'est la base du catholicisme et bas"e sur un bon sens élémentaire.
Si votre femme volait ou tuait, le feriez-vous avec elle sous prétexte que vous l'aimez ? Non, bien sûr. Il en est de même avec sa religion. Nous devons être fiers d'être chrétien, cela sans ostentation et fanfaronnade, évidemment.

Voila je m'en doutais de votre réponse...
Quand je me suis laisser benir par ce pretre, je n'ai aucunement adherer à sa religion, je me montre simplement par la mon respect envers sa différence (et je n'oublie de prier notre seigneur pour lui).
et ce n'ai pas moi qui prie la déesse mais lui pour moi comme je peux prier pour lui Jesus, il n'en deviens pas pour autant chretien.
Quand je vais a la cérémonie de la religion de ma femme c'est en invité et non en fidèle, jamais dans mes prière vient le nom de Shiva, Ganesh ou autre...et je pense aussi que c la meme chose pour le pape quand il se rend dans une mosquée jamais dans ces prières ne vient le nom d'allah, mahomet ou autre.
Voila ou je voulais en venir, les sedévantistes utilisent des photos et leurs font dire ce qu'ils veulent; on peut prendre une photo de moi dans un temple hindoux et dire que je suis devenus adepte de tel ou tel dieux alors que tel n'est pas le cas.

Une precision encore, avant de connaitre ma femme, j'étais athée limite agnostique, mais c elle qui m'a fait découvrir le religion chrétienne cheers car sa famille est mélangé hindoux catholique(je veux dire certains sont catho et d'autres hindoux). Faut voir avant comment je pestais contre le pape les curés l'Eglise... Embarassed
L'esprit est comme le vent on ne sait ou il va et d'ou il vient.
Qui vous a dit que les hindouisme est antichrétien?Certes nous n'avons pas la meme vision de divin (et je le répète je crois non je sais que seul Jesus est la lumière), mais de la à penser que tous les hindoux veulent masacrer les chrètiens.Je suis au courant des persecutions en Inde.
Mais dans d'autre endroits les relations sont bonnes...

Attention, Louis, ne me faîtes pas dire ce que je n'ai pas dit : que les tous hindous veulent massacrer les chrétiens. J'affirme seulement que leur religion n'est pas chrétienne et que de faire une sorte de syncrétisme, d'union, ne peut se faire dogmatiquement même avec les meilleurs sentiments de part et d'autre. Aimer les gens, nos frères hindoux, etc; c'est normal et louable mais nous n'avons pas la même religion et aller dans leur temple est aussi illogique que, pour eux, venir dans nos églises. Cela ne veut pas dire qu'il va y avoir la guerre. Que chacun prie et agisse bien et Dieu fera le reste ! Mais cet œcuménisme qui veut tout mélanger est mauvais et stupide car il s'embarrasse de sentimentalisme sans lumière et bon sens.

Bien amicalement cher Louis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 18:40

Cupertino a écrit:
louis74 a écrit:
Voila ou je voulais en venir, les sedévantistes utilisent des photos et leurs font dire ce qu'ils veulent; on peut prendre une photo de moi dans un temple hindoux et dire que je suis devenus adepte de tel ou tel dieux alors que tel n'est pas le cas.


La photographie de JR a paru dans le monde entier, et la cérémonie fut télévisée

Quant à votre attitude, elle est condamné non par les sédévac mais par l'Église Catholique.

Et qu'aurais je du faire selon vous? Ma femme me presente à un pretre qu'elle connait depuis des années, il veut faire une benedictiion (je ne lui demande rien, il l'a fait spontament), selon vous je lui dit vade retro satanas? Shocked
Prouvez moi qu'il m'est inderdit en temps que catholique d'entrer dans un lieux de culte different du mien et regarder (je dis bien bien regarder pas participer) les autres prier. rien ne m'empeche aussi de réciter pendant ce temps un chapelet...
J'en parlerais à un prètre catholique...
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 18:41

Cupertino a écrit:
louis74 a écrit:
Voila ou je voulais en venir, les sedévantistes utilisent des photos et leurs font dire ce qu'ils veulent; on peut prendre une photo de moi dans un temple hindoux et dire que je suis devenus adepte de tel ou tel dieux alors que tel n'est pas le cas.


La photographie de JR a paru dans le monde entier, et la cérémonie fut télévisée

Quant à votre attitude, elle est condamné non par les sédévac mais par l'Église Catholique.

Quelle bonne blague lol! Ahhhh! l'humour sédévacantiste :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 18:46

[quote="Doumé"][quote="louis74"][quote="Doumé"]
louis74 a écrit:
Questions aux sédévacantistes.



Attention, Louis, ne me faîtes pas dire ce que je n'ai pas dit : que les tous hindous veulent massacrer les chrétiens. J'affirme seulement que leur religion n'est pas chrétienne et que de faire une sorte de syncrétisme, d'union, ne peut se faire dogmatiquement même avec les meilleurs sentiments de part et d'autre. Aimer les gens, nos frères hindoux, etc; c'est normal et louable mais nous n'avons pas la même religion et aller dans leur temple est aussi illogique que, pour eux, venir dans nos églises. Cela ne veut pas dire qu'il va y avoir la guerre. Que chacun prie et agisse bien et Dieu fera le reste ! Mais cet œcuménisme qui veut tout mélanger est mauvais et stupide car il s'embarrasse de sentimentalisme sans lumière et bon sens.

Bien amicalement cher Louis.

Je ne mélange pas...je ne prie pas les dieux hindoux quand je suis dans un temple. Croyez que'un athée qui visite une église, regarde une messe, deviens un chretien pratiquant. Croyez moi quand je suis à la messe mon attidude est differente que quand je suis dans un temple ou des hindoux prient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 18:47

Et que disent les scribes et pharisiens dans ce cas?
Si vous me permettez..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 18:49

Pour ma phrase : Mais cet œcuménisme qui veut tout mélanger est mauvais et stupide car il s'embarrasse de sentimentalisme sans lumière et bon sens.

Le terme œcuménique est impropre. J'aurais du écrire mélange des religions, syncrétisme.

Pour vous répondre, Louis, votre intention était bonne mais c'est leur prêtre qui n'a pas bien agis d'où le risque de rentrer dans des lieux de culte différent...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 18:50

Cupertino a écrit:
louis74 a écrit:
Voila ou je voulais en venir, les sedévantistes utilisent des photos et leurs font dire ce qu'ils veulent; on peut prendre une photo de moi dans un temple hindoux et dire que je suis devenus adepte de tel ou tel dieux alors que tel n'est pas le cas.


La photographie de JR a paru dans le monde entier, et la cérémonie fut télévisée

Quant à votre attitude, elle est condamné non par les sédévac mais par l'Église Catholique.

D'ailleurs, quand saint Paul a loué les grecs pour leur nombreux Dieux dont le "dieu inconnu", il a été immédiatement rejeté de l'Eglise catholique et brûlé vif comme hérétique ! Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 18:53

Doumé a écrit:
Pour ma phrase : Mais cet œcuménisme qui veut tout mélanger est mauvais et stupide car il s'embarrasse de sentimentalisme sans lumière et bon sens.

Le terme œcuménique est impropre. J'aurais du écrire mélange des religions, syncrétisme.

Pour vous répondre, Louis, votre intention était bonne mais c'est leur prêtre qui n'a pas bien agis d'où le risque de rentrer dans des lieux de culte différent...

L'œcuménisme tel que défini par Vatican II est un respect de l'autre religion chrétienne en vertu de la charité, SANS MÉLANGE DANS LES DOCTRINE OPPOSÉES.

Ex : Je respecte les Luthériens dans leur refus du culte des saints, et dans leur amour de Jésus. Mais je garde mon culte des saints, je leur en explique la raison

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 18:58

Et pourtant on doit faire attention à ne pas surexploiter les ressources naturelles..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 19:04

Doumé a écrit:
Pour ma phrase : Mais cet œcuménisme q
Pour vous répondre, Louis, votre intention était bonne mais c'est leur prêtre qui n'a pas bien agis d'où le risque de rentrer dans des lieux de culte différent...

Je ne vois pas le mal, pourquoi aurais t'il mal agit? c un geste d'amitié.
Quand le curé benit ma femme (non baptisé), il agit mal aussi?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 19:11

Vous écriviez:
un pretre hindoux m'a même donner une sorte de bénédiction, et recommander à une déesse lorsque j'ai accompagné ma femme à ses prières.

D'où le malentendu. Ou bien, il a cru que vous êtiez converti hindoux et il n'a pas mal agi ou bien il ne s'est pas embarrassé de vérifier et a mal agis.
Ceci dit, la situation prêtait à confusion...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 19:18

Non il savait que je ne suis pas hindoux, il l'a fait sans doute parce que je suis le mari...en signe d'amitié. tout comme je peux dire pour un ami non chrétien: "que dieu te benisse Henri"
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 19:23

Cher Louis74,
J'espère que tu ne te laisseras pas impressionner par l'odeur de souffre qui se dégage avec nos amis sédévacantistes dont leur culte est vacant. ;)

Ils confondent tout.
Aimer son prochain comme Dieu nous aime, oui, mais à condition d'être sédéva. (Discours et jugement très sectaire)

Ils confondent sentimentalisme avec reniement et adhésion à ce qui n'est que respect et reconnaissance de l'autre dans ce qu'il est tout comme notre Dieu voit dans leur coeur.

RIEN de l'Amour du Christ ne transparaît que des condamnations et des jugements faux.

La liste étant trop longue j'arrête avant de me mettre tout à fait en colère.Sinon je finirais par griller sur leur bûcher


Si tu aimes Notre Seigneur : Aime et fais tout ce qui te plaît.

Que le Seigneur bénisse avec notre douce Mère la Vierge Marie, votre couple et petite famille et garde toujours en toi sa Paix. :stefamille:
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 19:28

Arnaud Dumouch a écrit:
Doumé a écrit:
Pour ma phrase : Mais cet œcuménisme qui veut tout mélanger est mauvais et stupide car il s'embarrasse de sentimentalisme sans lumière et bon sens.

Le terme œcuménique est impropre. J'aurais du écrire mélange des religions, syncrétisme.

Pour vous répondre, Louis, votre intention était bonne mais c'est leur prêtre qui n'a pas bien agis d'où le risque de rentrer dans des lieux de culte différent...

L'œcuménisme tel que défini par Vatican II est un respect de l'autre religion chrétienne en vertu de la charité, SANS MÉLANGE DANS LES DOCTRINE OPPOSÉES.

Ex : Je respecte les Luthériens dans leur refus du culte des saints, et dans leur amour de Jésus. Mais je garde mon culte des saints, je leur en explique la raison

Je me permet de remettre ton message, Arnaud, mieux expliqué et exprimé que le mien Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 19:46

Merci Arnauld et Arc en ciel ;)

Je prie aussi bien sur pour nos frères les sédévacantistes! :angebig:
( Croyez vous qu'ils prient pour le Pape eux? :P )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 19:52

Il faut quand même dire, Arc en ciel, que le mariage entre un catholique et une Hindou est invalide. Soyons cohérent, tout de même. Que chacun prenne ses responsabilités mais en réalisant ces choses clairement.

Exposer des fait n'est pas de l'intolérance et la majeur partie d'entre nous ne savons plus grand chose de notre catéchisme. L'important est de se remettre en causes sans jugements, n'est-ce pas ?

Les sédévacs sont des gens comme nous. Ne nous diabolisons pas SVP.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 19:57

louis74 a écrit:
Merci Arnauld et Arc en ciel ;)

Je prie aussi bien sur pour nos frères les sédévacantistes! :angebig:
( Croyez vous qu'ils prient pour le Pape eux? :P )

Bonsoir Louis,

Sois sans inquiétude et reste dans la Paix du Christ.

Tu as lu le message d'Arnaud et de Arc-En-Ciel. Je sens en toi une âme scrupuleuse et cela est tout à ton honneur. J'en conviens les scrupules éxagérés sont nocifs et Arnaud me le dirait..... mais quelque scrupules ne nuisent pas il me semble.

Prions pour nos frères séparés les sédévacantistes, peu importe qu'ils prient pour le Pape, tu sais la grâce de Dieu fera le reste ;)
Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 22:14

Arnaud Dumouch a écrit:
Cupertino a écrit:
louis74 a écrit:
Voila ou je voulais en venir, les sedévantistes utilisent des photos et leurs font dire ce qu'ils veulent; on peut prendre une photo de moi dans un temple hindoux et dire que je suis devenus adepte de tel ou tel dieux alors que tel n'est pas le cas.


La photographie de JR a paru dans le monde entier, et la cérémonie fut télévisée

Quant à votre attitude, elle est condamné non par les sédévac mais par l'Église Catholique.

D'ailleurs, quand saint Paul a loué les grecs pour leur nombreux Dieux dont le "dieu inconnu", il a été immédiatement rejeté de l'Eglise catholique et brûlé vif comme hérétique ! Mr.Red

A-t-il participer à leur cérémonie idôlatre spiderman

A force de vous lire et relire à tout propos et hors propos le bûcher, je me dis, sans doute il aimerait avoir un beau foyer chez lui, si ne n'est que ça, dites-le , on va s'arranger pour vous en poster un en express Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 22:16

[quote]
Doumé a écrit:
Il faut quand même dire, Arc en ciel, que le mariage entre un catholique et une Hindou est invalide. Soyons cohérent, tout de même. Que chacun prenne ses responsabilités mais en réalisant ces choses clairement.

Cher Doumé, dire que le serment de fidélité à vie entre un homme et une femme est invalide car l''un des deux n'a pas la religion de l'autre, c'est oublier que le Dieu unique, qui a créé tous les hommes, voit le "oui" de chacun et, à l'heure de la mort, demandera compte de sa conscience.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Sam 31 Oct 2009, 22:31

Arc-en-Ciel a écrit:
Cupertino a écrit:
louis74 a écrit:
Voila ou je voulais en venir, les sedévantistes utilisent des photos et leurs font dire ce qu'ils veulent; on peut prendre une photo de moi dans un temple hindoux et dire que je suis devenus adepte de tel ou tel dieux alors que tel n'est pas le cas.


La photographie de JR a paru dans le monde entier, et la cérémonie fut télévisée

Quant à votre attitude, elle est condamné non par les sédévac mais par l'Église Catholique.

Quelle bonne blague lol! Ahhhh! l'humour sédévacantiste :mdr:

Enfin, quelqu'un qui a le sourire Very Happy

Mais, pour la photo ce n'est pas une blague.. pukel . si ma mémoire est bonne c'était en 85 ou 87

Pour louis74...

Le canon 1258 du code de 1917 ( naturellement) vous y trouverez ce que je vous disais.

L'assistance passive est permise, pour des raisons graves seulement.
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Tonino



Masculin Messages : 133
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Dim 01 Nov 2009, 00:31

Arc-en-Ciel a écrit:

Si tu aimes Notre Seigneur : Aime et fais tout ce qui te plaît. :

Euh ta phrase ca tiens plus de Aleister Crowley que de l'enseignement Catholique ...
Revenir en haut Aller en bas
Tonino



Masculin Messages : 133
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Dim 01 Nov 2009, 00:33

[quote="Tonino"]
Arc-en-Ciel a écrit:

Si tu aimes Notre Seigneur : Aime et fais tout ce qui te plaît. :

Euh ta phrase ca tiens plus de la philosophie a la Aleister Crowley que de la théologie Catholique ...
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Dim 01 Nov 2009, 00:34

Tonino a écrit:
Tonino a écrit:
Arc-en-Ciel a écrit:

Si tu aimes Notre Seigneur : Aime et fais tout ce qui te plaît. :

Euh ta phrase ca tiens plus de la philosophie a la Aleister Crowley que de la théologie Catholique ...

Elle est de St Augustin et Charles de Foucauld se l'est appliqué Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tonino



Masculin Messages : 133
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Dim 01 Nov 2009, 00:38

Arc-en-Ciel a écrit:

Elle est de St Augustin et Charles de Foucauld se l'est appliqué Very Happy

Tu aurais du la sourcer ta phrase.

Je croyais qu'elle etait de toi.

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Dim 01 Nov 2009, 00:47

C'était dans un petit but intentionnel flower
Revenir en haut Aller en bas
Tonino



Masculin Messages : 133
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Dim 01 Nov 2009, 00:51

Je suis un peu fatigué ce soir. drunken

Je vais me coucher.

Bonne nuit et bon Dimanche a vous tous. :hello:
Revenir en haut Aller en bas
Onésime



Messages : 14
Inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Dim 01 Nov 2009, 00:53

Citation :
cébé a écrit :

Citation:
Lorsque l'on vous prouve par A + B que Vatican2 n'a pas touché à la doctrine Catholique, même non- entrée en matière ....


Comment expliquez- vous ces déclarations ?

Au sujet de la liberté religieuse Congar disait « On ne peut nier que la Déclaration sur la liberté religieuse ne dise matériellement autre chose que le Syllabus de 1864 et même à peu près le contraire » Y. Congar, La crise de l’Église et Mgr Lefebvre, le Cerf 1977, p. 54 ; cf. Essais œcuméniques, p. 85. Le Syllabus est un recueil de propositions condamnées publié par Pie IX.

Congar : « A la demande du pape, j’ai collaboré aux deux derniers paragraphes de la déclaration sur la liberté religieuse. Il s’agissait de montrer que le thème de la liberté religieuse apparaissait déjà dans l’Écriture; or, il n’y est pas ». E. Vatré, A la droite du Père, Edition de Maismie, 1994, p. 118....

Hans Küng : « Lefebvre a tout à fait le droit de remettre en cause la Déclaration conciliaire sur la liberté religieuse, parce que sans donner d'explications, Vatican II a complètement renversé la position de Vatican I »

Ratzinger : " Si l'on cherche un diagnostic global du texte Gaudium et Spes, on pourrait dire qu'il est une révision du Syllabus de Pie IX, une sorte de contre-Syllabus "

J'attends votre réponse.

Philippe Fabri a écrit :


Citation :
Personnellement, j'ai déjà répondu 10 fois. Cherchez.


Je n'y ai trouvé que votre opinion personnelle, où est la doctrine de l'Eglise catholique qui appuie vos dires ?
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Dim 01 Nov 2009, 00:59

Tonino a écrit:
Je suis un peu fatigué ce soir. drunken

Je vais me coucher.

Bonne nuit et bon Dimanche a vous tous. :hello:
Bonne nuit Tonino et bonne fête de la TOUSSAINT. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Thoma in petto



Messages : 50
Inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Dim 01 Nov 2009, 01:08

Onésime a écrit:
Citation :
cébé a écrit :

Citation:
Lorsque l'on vous prouve par A + B que Vatican2 n'a pas touché à la doctrine Catholique, même non- entrée en matière ....


Comment expliquez- vous ces déclarations ?

Au sujet de la liberté religieuse Congar disait « On ne peut nier que la Déclaration sur la liberté religieuse ne dise matériellement autre chose que le Syllabus de 1864 et même à peu près le contraire » Y. Congar, La crise de l’Église et Mgr Lefebvre, le Cerf 1977, p. 54 ; cf. Essais œcuméniques, p. 85. Le Syllabus est un recueil de propositions condamnées publié par Pie IX.

Congar : « A la demande du pape, j’ai collaboré aux deux derniers paragraphes de la déclaration sur la liberté religieuse. Il s’agissait de montrer que le thème de la liberté religieuse apparaissait déjà dans l’Écriture; or, il n’y est pas ». E. Vatré, A la droite du Père, Edition de Maismie, 1994, p. 118....

Hans Küng : « Lefebvre a tout à fait le droit de remettre en cause la Déclaration conciliaire sur la liberté religieuse, parce que sans donner d'explications, Vatican II a complètement renversé la position de Vatican I »

Ratzinger : " Si l'on cherche un diagnostic global du texte Gaudium et Spes, on pourrait dire qu'il est une révision du Syllabus de Pie IX, une sorte de contre-Syllabus "

J'attends votre réponse.

Philippe Fabri a écrit :


Citation :
Personnellement, j'ai déjà répondu 10 fois. Cherchez.


Je n'y ai trouvé que votre opinion personnelle, où est la doctrine de l'Eglise catholique qui appuie vos dires ?

Bonne réponse Onésime...



.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Dim 01 Nov 2009, 05:10

Citation :
[quote="Cupertino"
A-t-il participer à leur cérémonie idôlatre spiderman

Saint Paul mangeait des viandes immolées aux idoles et commentait : "quelle importance ! les idoles n'existent pas.

Par contre, face aux âmes faibles comme vous, il disait : "il ne vaut mieux pas en manger pour ne pas scandaliser ceux qui ne sont pas adultes dans leur foi".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Dim 01 Nov 2009, 13:30

-Julienne a écrit:
louis74 a écrit:
Merci Arnauld et Arc en ciel ;)

Je prie aussi bien sur pour nos frères les sédévacantistes! :angebig:
( Croyez vous qu'ils prient pour le Pape eux? :P )

Bonsoir Louis,

Sois sans inquiétude et reste dans la Paix du Christ.

Tu as lu le message d'Arnaud et de Arc-En-Ciel. Je sens en toi une âme scrupuleuse et cela est tout à ton honneur. J'en conviens les scrupules éxagérés sont nocifs et Arnaud me le dirait..... mais quelque scrupules ne nuisent pas il me semble.

Prions pour nos frères séparés les sédévacantistes, peu importe qu'ils prient pour le Pape, tu sais la grâce de Dieu fera le reste ;)

Salut Julienne,

Ho tu sais au sujet des relations avce la religion de ma femme, je n'ai pas de scrupule...Mes scrupules vont plutôt dans les péchés que parfois je commets hélas Embarassed

Ce qui me choque c le fait qu'on prend une photo pour lui faire dire ce qui nous arrangent ( les pape depuis Jean XIII, font du syncretisme religieux, avec l'Islam, le boudhisme, l'hindousime... c du n'importe quoi)
On croirait voir des pharisiens qui epient les faits et gestes de Jesus pour le contredire à tous bout de champs (lorsques qu'il mangeait avce des pecheurs, lorsque ces disciples ne jeunait pas...ect)
Enfin...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Dim 01 Nov 2009, 13:39

[quote="La Chartreuse"][quote="-Julienne"][quote="nilamitp"]
Citation :



Le signe de la déesse Shiva....

Mais ma foi, il était d'une politesse à en faire crever

Petite precision pour cette photo, cette femme a voulu montrer son respect envers Jean Paul II, bien qu'il ait une difference de croyance entre eux. Ce n'est pas une onction d'huile.
Elle ne le marque pas du signe d'un dieu.
Il ne devient pas Hindoux...
Petite precision, Shiva est un Dieux (masculin) pas une déesse (feminin)


Dernière édition par louis74 le Dim 01 Nov 2009, 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Dim 01 Nov 2009, 16:16

Je l'apprends , cher Louis74 . Shiva est bien le dieu qui a beaucoup de bras ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Dim 01 Nov 2009, 21:34

boudo a écrit:
Je l'apprends , cher Louis74 . Shiva est bien le dieu qui a beaucoup de bras ?

Non c Kali qui a beaucoup de bras et c une femme.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Lun 02 Nov 2009, 12:55

Paco a écrit:
Oyez Oyez braves sédévacantistes !!!!

Voici un article tiré d'un blog de fidèles de la FFSPX à propos du sédévacantisme.
Je suis ravi de voir que les termes psychologiquement instable, paranoïa, sont enfin lâchés.

de http://christus.imperat.over-blog.com/article-25359615.html

Le sédévacantisme ou l’absurdité radicale

Depuis quarante années que dure cette terrible crise de l'Eglise, un certain nombre de personnes a trouvé refuge dans une position qui s'appelle le sédévacantisme. Par refus du modernisme qui veut faire cohabiter deux vérités contradictoires, ils sont passés à une position qui les amène à l'exact opposé de ce à quoi ils disent adhérer : l'Eglise Catholique Romaine.

Si le modernisme et ses composantes ne sont pas aisés à analyser, étant « l'égout collecteur des hérésies », le sédévacantisme représente une véritable jungle de personnes, de méthodes et de positions, unie seulement par une contradiction naturelle dans les faits de leur position avec l'Eglise catholique : les lignes qui suivent le montrent aisément.

Le socle de base du sédévacantisme consiste à dire que Jean XXIII ainsi que Paul VI ayant proféré des hérésies sont excommuniés (d'autres disent encore que ce n'est pas Jean XXIII qui a été élu et qu'il n'est donc pas pape). Etant excommuniés ils ne sont plus papes, donc les cardinaux ne sont plus cardinaux, donc les papes suivant ne sont pas papes. Mais ils considèrent également le rite de Paul VI comme intrinsèquement invalides, ce qui fait donc que les évêques ne sont plus évêques, et les prêtres ne sont plus prêtres. Bref plus personne n'est plus grand-chose !

Parmi les tenants de ces théories, nous pouvons tenter d'esquisser trois profils :

- Le sédévacantiste de base : il y adhère de bonne foi, mène une vie conforme avec les préceptes de l'Eglise, du moins le croit-il. Car la réalité est tout autre.
Les lieux de messe sédévacantistes étant plus que rares, et refusant d'assister à toute messe même de St Pie V dite « una cum » (en communion) avec le pape, et donc aux messes dites par un prêtre de la FSSPX, ils se coupent de toute pratique religieuse et de tout sacrement. De catholiques qu'ils veulent être, les sédévacantistes sont menés, pour la plupart, à l'abandon de la pratique religieuse.
Même les personnes qui « bénéficient » encore à ce jour de prêtres sédévacantistes seront amenées tôt ou tard dans cette situation de non pratique car n'ayant ni structure ni hiérarchie, ces prêtres indépendants ne seront pas remplacés.

- Les opportunistes : ce sont toutes ces personnes qui se servent des arguments que peut leur fournir la crise de l'Eglise pour rejeter toute hiérarchie et « se mettre à leur compte ». Il y a plusieurs spécimens dans le genre qui profitent à des degrés divers.
On a le cas d'un prêtre à Nantes dont nous tairons le nom qui mène sa petite chapelle sans trop faire de bruit, bien que se trouvent parmi ses paroissiens certains ses fidèles comme un certain Monsieur Rémy qui sont des champions du dénigrement de la Fraternité Sacerdotale St Pie X, qui se font les chantres de la morale alors que la clarté de leur situation matrimoniale laisse à désirer.
Il y a aussi des gens plus dangereux : c'est ainsi que l'on a eu le cas malheureusement scandaleux de l'abbé de Nantes, qui est passé du sédévacantisme à un progressisme pour le moins original, puis qui a tout simplement glissé vers la secte, problème judiciaire à l'appui.
Et puis il y a ceux qui s'inventent des sacrements ou des dignités : c'est ainsi que certains prêtres sédévacantistes sont allés se faire sacrer par un évêque fou ou par d'autres, dont la validité de l'épiscopat est plus que douteuse, certaines de ces personnes ayant même été « sacrées » plusieurs fois. Tout ceci afin que ces prêtres élaborent autour de leur « épiscopat » de « petites églises » n'ayant pour seul maître qu'eux-mêmes. Sans parler de ceux qui se sont autoproclamés pape.

- Les fous : les compteurs des éternels complots. Ils travaillent souvent avec les précédents. Vous ne connaissez pas le réseau allemand, ayant à sa tête l'abbé Ratzinger et son complice l'abbé Schimdberger, infiltré ayant pour but de rallier la FSSPX ! Et l'abbé Célier, franc maçon renommé ayant la main mise sur l'abbé de Cacqueray et les organes de communication de la FSSPX ! Et ne connaissez-vous pas le terrible Mgr Williamson, qui dirige un réseau de prêtres aux mœurs plus que douteuse ! Leur dernière trouvaille est de laisser entendre que Mgr Lefebvre aurait été assassiné !
Voici le genre d'absurdités qui circulent sur Internet du fait de ces sédévacantistes. Nous en rions ici, mais les graves diffamations répandues par ces imbéciles ne sont pas drôles.
Mais les délires de ces déséquilibrés ne s'arrêtent pas là. Ils s'inventent des « comités internationaux » (composés en réalité d'une personne), des « philosophes éclairés », des études « étonnantes et lumineuses », des « scoops » de fidèles qu'ils inventent eux-mêmes, etc. A ceci s'ajoutent les « survivantistes » qui imaginent toujours que Paul VI kidnappé est toujours en vie, et qui par conséquent, professent leur foi en un pape de 110 ans.
Nous avons donc à faire soit à des gens psychologiquement instables sombrant dans une grave paranoïa, soit à des pervers, soit à des manipulateurs, ou bien les trois à la fois.


Rien dans cette mouvance sédévacantiste n'est catholique Seuls de braves gens abusés par des manipulateurs et des opportunistes conservent au fond de leur cœur la « paix aux hommes de bonne volonté ». Pour ceux-là la crise de l'Eglise est sans doute la bonne raison de leur écart. Pour le reste rien n'est catholique, tout va contre la nature de l'Eglise catholique : refus du pape, ce qui amène nombre d'antipapes, aucune hiérarchie ne les organise, chapelles « autocéphales », arrêt de la pratique religieuse, éloignement des sacrements, manipulations grossières, diffamations immondes.
Le sédévacantisme éloigne de l'Eglise autant qu'il rapproche de la secte. De catholique, les sédévacantistes n'en n'ont ni la doctrine (les porte de l'enfer ne prévaudront pas contre l'Eglise), ni l'attitude (schismatique par refus du pape), ni la volonté (sans hiérarchie ni ordonnancement).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Lun 02 Nov 2009, 16:08

Sad
Revenir en haut Aller en bas
Tonino



Masculin Messages : 133
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Lun 02 Nov 2009, 16:28

La FSSPX a été infiltré depuis belle lurette. Smile

Mais attention cependant car il y a encore des prêtres non una cum aujourd'hui dans la fraternité.

A lire:

http://sedevacantisme.free.fr/documents/traditionalmass.org/text/tdm_reponse_accusation_fratstpie10.htm
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Lun 02 Nov 2009, 17:59

Tonino a écrit:
La FSSPX a été infiltré depuis belle lurette. Smile


affraid ILS SONT PARTOUTaffraid
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Lun 02 Nov 2009, 18:22

adamev a écrit:
Tonino a écrit:
La FSSPX a été infiltré depuis belle lurette.


ILS SONT PARTOUT


Cela me rappelle une blague du temps de JP II :

"Dieu est partout ...... mais Jean Paul II y est déjà allé".
Revenir en haut Aller en bas
PARADISO



Féminin Messages : 106
Inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Lun 02 Nov 2009, 23:06

Arnaud Dumouch a écrit:
Paco a écrit:
Oyez Oyez braves sédévacantistes !!!!

Voici un article tiré d'un blog de fidèles de la FFSPX à propos du sédévacantisme.
Je suis ravi de voir que les termes psychologiquement instable, paranoïa, sont enfin lâchés.

de http://christus.imperat.over-blog.com/article-25359615.html

Le sédévacantisme ou l’absurdité radicale

Depuis quarante années que dure cette terrible crise de l'Eglise, un certain nombre de personnes a trouvé refuge dans une position qui s'appelle le sédévacantisme. Par refus du modernisme qui veut faire cohabiter deux vérités contradictoires, ils sont passés à une position qui les amène à l'exact opposé de ce à quoi ils disent adhérer : l'Eglise Catholique Romaine.

Si le modernisme et ses composantes ne sont pas aisés à analyser, étant « l'égout collecteur des hérésies », le sédévacantisme représente une véritable jungle de personnes, de méthodes et de positions, unie seulement par une contradiction naturelle dans les faits de leur position avec l'Eglise catholique : les lignes qui suivent le montrent aisément.

Le socle de base du sédévacantisme consiste à dire que Jean XXIII ainsi que Paul VI ayant proféré des hérésies sont excommuniés (d'autres disent encore que ce n'est pas Jean XXIII qui a été élu et qu'il n'est donc pas pape). Etant excommuniés ils ne sont plus papes, donc les cardinaux ne sont plus cardinaux, donc les papes suivant ne sont pas papes. Mais ils considèrent également le rite de Paul VI comme intrinsèquement invalides, ce qui fait donc que les évêques ne sont plus évêques, et les prêtres ne sont plus prêtres. Bref plus personne n'est plus grand-chose !

Parmi les tenants de ces théories, nous pouvons tenter d'esquisser trois profils :

- Le sédévacantiste de base : il y adhère de bonne foi, mène une vie conforme avec les préceptes de l'Eglise, du moins le croit-il. Car la réalité est tout autre.
Les lieux de messe sédévacantistes étant plus que rares, et refusant d'assister à toute messe même de St Pie V dite « una cum » (en communion) avec le pape, et donc aux messes dites par un prêtre de la FSSPX, ils se coupent de toute pratique religieuse et de tout sacrement. De catholiques qu'ils veulent être, les sédévacantistes sont menés, pour la plupart, à l'abandon de la pratique religieuse.
Même les personnes qui « bénéficient » encore à ce jour de prêtres sédévacantistes seront amenées tôt ou tard dans cette situation de non pratique car n'ayant ni structure ni hiérarchie, ces prêtres indépendants ne seront pas remplacés.

- Les opportunistes : ce sont toutes ces personnes qui se servent des arguments que peut leur fournir la crise de l'Eglise pour rejeter toute hiérarchie et « se mettre à leur compte ». Il y a plusieurs spécimens dans le genre qui profitent à des degrés divers.
On a le cas d'un prêtre à Nantes dont nous tairons le nom qui mène sa petite chapelle sans trop faire de bruit, bien que se trouvent parmi ses paroissiens certains ses fidèles comme un certain Monsieur Rémy qui sont des champions du dénigrement de la Fraternité Sacerdotale St Pie X, qui se font les chantres de la morale alors que la clarté de leur situation matrimoniale laisse à désirer.
Il y a aussi des gens plus dangereux : c'est ainsi que l'on a eu le cas malheureusement scandaleux de l'abbé de Nantes, qui est passé du sédévacantisme à un progressisme pour le moins original, puis qui a tout simplement glissé vers la secte, problème judiciaire à l'appui.
Et puis il y a ceux qui s'inventent des sacrements ou des dignités : c'est ainsi que certains prêtres sédévacantistes sont allés se faire sacrer par un évêque fou ou par d'autres, dont la validité de l'épiscopat est plus que douteuse, certaines de ces personnes ayant même été « sacrées » plusieurs fois. Tout ceci afin que ces prêtres élaborent autour de leur « épiscopat » de « petites églises » n'ayant pour seul maître qu'eux-mêmes. Sans parler de ceux qui se sont autoproclamés pape.

- Les fous : les compteurs des éternels complots. Ils travaillent souvent avec les précédents. Vous ne connaissez pas le réseau allemand, ayant à sa tête l'abbé Ratzinger et son complice l'abbé Schimdberger, infiltré ayant pour but de rallier la FSSPX ! Et l'abbé Célier, franc maçon renommé ayant la main mise sur l'abbé de Cacqueray et les organes de communication de la FSSPX ! Et ne connaissez-vous pas le terrible Mgr Williamson, qui dirige un réseau de prêtres aux mœurs plus que douteuse ! Leur dernière trouvaille est de laisser entendre que Mgr Lefebvre aurait été assassiné !
Voici le genre d'absurdités qui circulent sur Internet du fait de ces sédévacantistes. Nous en rions ici, mais les graves diffamations répandues par ces imbéciles ne sont pas drôles.
Mais les délires de ces déséquilibrés ne s'arrêtent pas là. Ils s'inventent des « comités internationaux » (composés en réalité d'une personne), des « philosophes éclairés », des études « étonnantes et lumineuses », des « scoops » de fidèles qu'ils inventent eux-mêmes, etc. A ceci s'ajoutent les « survivantistes » qui imaginent toujours que Paul VI kidnappé est toujours en vie, et qui par conséquent, professent leur foi en un pape de 110 ans.
Nous avons donc à faire soit à des gens psychologiquement instables sombrant dans une grave paranoïa, soit à des pervers, soit à des manipulateurs, ou bien les trois à la fois.


Rien dans cette mouvance sédévacantiste n'est catholique Seuls de braves gens abusés par des manipulateurs et des opportunistes conservent au fond de leur cœur la « paix aux hommes de bonne volonté ». Pour ceux-là la crise de l'Eglise est sans doute la bonne raison de leur écart. Pour le reste rien n'est catholique, tout va contre la nature de l'Eglise catholique : refus du pape, ce qui amène nombre d'antipapes, aucune hiérarchie ne les organise, chapelles « autocéphales », arrêt de la pratique religieuse, éloignement des sacrements, manipulations grossières, diffamations immondes.
Le sédévacantisme éloigne de l'Eglise autant qu'il rapproche de la secte. De catholique, les sédévacantistes n'en n'ont ni la doctrine (les porte de l'enfer ne prévaudront pas contre l'Eglise), ni l'attitude (schismatique par refus du pape), ni la volonté (sans hiérarchie ni ordonnancement).


Austremoine à son meilleur!

Il sévit sur le FC de Xa.... il y a belle lurette que plus personne ne s'occupe de ces délires

Tout aussi ridicule ceux qui prêtent foi à ce genre d'argumentation Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 05 Nov 2009, 00:03

Deux questions à nos "amis" sédévacantistes :

1° Reconnaissez-vous comme saint(e)s toutes les personnes canonisées à partir de Vatican II ?

Je pense notamment à Saint Padre PIO, entre autres.

2° Que pensez-vous de Marthe Robin et des Foyers de Charité ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Sédévacantisme et catholicisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vieux-catholicisme et sédévacantisme
» D'où vient le catholicisme?
» Histoire Adventiste et son anti -Catholicisme
» LE CATHOLICISME - QUI SONT ILS ?
» Débat sur le sédévacantisme.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: