DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sédévacantisme et catholicisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 16:27



La Chartreuse a écrit:
personne n’a rien dit encore quand, dans la même cérémonie, ils (les bouddhistes) ont posé outrageusement leur idole à la place du Crucifix sur le Tabernacle, pour en faire l’objet de leur adoration

Les photo vient , elle, du net...
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 16:30

Mat 8:10 (Un romain vient demander la guérison de son fils) Après l’avoir entendu, Jésus fut dans l’étonnement, et il dit à ceux qui le suivaient : Je vous le dis en vérité, même en Israël je n’ai pas trouvé une aussi grande foi.
11 Or, je vous déclare que plusieurs viendront de l’orient et de l’occident, et seront à table avec Abraham, Isaac et Jacob, dans le royaume des cieux.

Conclusion il est bon qu'un pâpe reconnaisse la spiritualité des autres religions.
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 16:35

Cupertino a écrit:

La Chartreuse a écrit:
personne n’a rien dit encore quand, dans la même cérémonie, ils (les bouddhistes) ont posé outrageusement leur idole à la place du Crucifix sur le Tabernacle, pour en faire l’objet de leur adoration
Les photo vient , elle, du net...
On ne voit rien sur cette photo. scratch Quelle idole? est-ce une église chrétienne?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 16:38

Enlui a écrit:
Mat 8:10 (Un romain vient demander la guérison de son fils) Après l’avoir entendu, Jésus fut dans l’étonnement, et il dit à ceux qui le suivaient : Je vous le dis en vérité, même en Israël je n’ai pas trouvé une aussi grande foi.
11 Or, je vous déclare que plusieurs viendront de l’orient et de l’occident, et seront à table avec Abraham, Isaac et Jacob, dans le royaume des cieux.

Conclusion il est bon qu'un pâpe reconnaisse la spiritualité des autres religions.


Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 16:39

Citation :
personne n’a rien dit encore quand, dans la même cérémonie, ils (les bouddhistes) ont posé outrageusement leur idole à la place du Crucifix sur le Tabernacle, pour en faire l’objet de leur adoration
En fait les bouddhistes n'adorent aucune idole.
Et les bouddhiste n'adorent pas [Dieu] justement, et c'est un peu ce qu'on leur reproche.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 16:40

Cupertino a écrit:


Mais non , je ne mélange rien.

Primo: connaissez-vous les écrits de Rosmini?

Je ne suis pas spécialiste, je sais qu'il était libéral sur plusieurs points, notamment sur l'idée que l'Eglise et l'Etat ne doivent pas être mêlés, ce que l'Eglise n'était certes pas prête à entendre à l'époque, pas plus que la liberté religieuse, qui est un corollaire. Ces choses qui lui étaient reprochés n'étaient pas, à ma connaissance, des erreurs sur le dogme de la foi, mais plutôt des réflexions sur la conduite et la place de l'Eglise en tant qu'institution.

Secundo: il ne fut pas "béatifié" pour sa repentance... mais non, [...]

Je n'ai pas dit qu'il avait été béatifié pour sa repentance.
D'abord, il ne semble pas qu'il ait commis une "faute" justifiant repentance, mais plutôt qu'il a émis une opinion qui a été condamnée comme erronnée, et qu'il n'a pas insisté. A proprement parler, il paraît donc que Rosmini n'avait pas commis de faute, à ce que j'ai compris. Il a eu certains propos, l'autorité a condamné et il n'a pas insisté.
Si il n'y a pas eu de faute, on ne peut parler de repentance.
En revanche, devant l'obéissance immédiate d'un penseur qui s'incline parce que l'Eglise rejette ses idées, on est forcé de reconnaître une belle vertu d'humilité, là où de si nombreux ont persisté, et persistent aujourd'hui, dans la moindre idée farfelue qui leur traverse l'esprit, et souvent sur des points de foi !



La repentance ou soumission serait donc, des signes de l'héroicité des vertus. affraid

L'obéissance à l'Eglise est bien une vertu pour un prêtre, et l'orgueil est si fréquent chez les penseurs que l'obéissance immédiate de Rosmini est remarquable. Bien sûr, ce n'est sans doute pas là la cause de sa béatification, mais disons que cela ne l'a pas desservi.

De plus, il y a contradiction flagrante entre Joseph Ratzinger et les Pie IX, Léon XIII

Logiquement, quelqu'un a tort.

Si c'est sur des questions pastorales et "politiques" sur le positionnement Eglise/Etat et la gestion de l'institution, cela n'est pas un problème et ne justifie en aucun cas les accusations à l'encontre du Saint Père.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 16:41

Si des philosophes grecs ont pu découvrir le principe trinitaire sans être en contact avec les juifs et avant l'incarnation du verbe, pourquoi d'autres sur cette terre ne parviendrait pas hors du Christ à atteindre un peu de Dieu ?

Exemple: la kénose pour les bouddhistes.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 16:42

Cupertino a écrit:


La Chartreuse a écrit:
personne n’a rien dit encore quand, dans la même cérémonie, ils (les bouddhistes) ont posé outrageusement leur idole à la place du Crucifix sur le Tabernacle, pour en faire l’objet de leur adoration

Les photo vient , elle, du net...
Qu'en savez-vous si dans leurs coeurs ils n'adorent pas aussi Dieu présent dans le Tabernacle ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 16:44

nilamitp a écrit:
Citation :
personne n’a rien dit encore quand, dans la même cérémonie, ils (les bouddhistes) ont posé outrageusement leur idole à la place du Crucifix sur le Tabernacle, pour en faire l’objet de leur adoration
En fait les bouddhistes n'adorent aucune idole.
Et les bouddhiste n'adorent pas [Dieu] justement, et c'est un peu ce qu'on leur reproche.

Sur Wikipedia je trouve ceci :

Le bouddhisme est, selon les points de vue traditionnels, une philosophie, une spiritualité ou une religion apparue en Inde au Ve siècle av. J.-C. Elle compterait aujourd'hui entre 230 et 500 millions d'adeptes. Le bouddhisme présente un ensemble ramifié de pratiques méditatives, de pratiques éthiques, de théories psychologiques, philosophiques et cosmogoniques, abordées dans la perspective de la libération de l'insatisfaction, du plein épanouissement du potentiel humain, et ce, en relation personnelle avec une intangible et ultime réalité spirituelle.

Je ne vois rien de mal dans le boudhisme... ah j'en aurais peut-être bien besoin pour me libérer d'un certain stress Mr. Green tous les forums ne se ressemblent pas ! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 16:45

SJA a écrit:
Si des philosophes grecs ont pu découvrir le principe trinitaire sans être en contact avec les juifs et avant l'incarnation du verbe
...être inspiré ou réfléchir à ce genre de chose... tout comme Lao Tseu ou encore certains hindouistes.
Mais aucune découverte avant la Révélation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 16:46

Citation :
Je ne vois rien de mal dans le boudhisme...
Moi non plus,
sauf les histoires de réincarnation,
mais ce n'est pas bien méchant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 16:47

Citation :
Qu'en savez-vous si dans leurs cœurs ils n'adorent pas aussi Dieu présent dans le Tabernacle ?
Il me semble qu'un bouddhiste n'adore rien par définition...
Revenir en haut Aller en bas
La Chartreuse



Messages : 577
Inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 16:48

-Julienne a écrit:


Je ne vois rien de mal dans le boudhisme... ah j'en aurais peut-être bien besoin pour me libérer d'un certain stress Mr. Green tous les forums ne se ressemblent pas ! Mr.Red

Savez-vous ma chère Julienne que le libéralisme est un péché, vous en êtes gravement atteinte! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 16:56

Jeb a écrit:
Cupertino a écrit:


La Chartreuse a écrit:
personne n’a rien dit encore quand, dans la même cérémonie, ils (les bouddhistes) ont posé outrageusement leur idole à la place du Crucifix sur le Tabernacle, pour en faire l’objet de leur adoration

Les photo vient , elle, du net...
Qu'en savez-vous si dans leurs coeurs ils n'adorent pas aussi Dieu présent dans le Tabernacle ?

Faut pas charrier...

Des réponses enfantines et nulles, vous en avez beaucoup comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 16:58

Oui Jeb,même s'ils n'en n'ont pas la révélation.Se souvenir de :

Ac 17:23 Car, en parcourant votre ville et en considérant les objets de votre dévotion, j’ai même découvert un autel avec cette inscription : A un dieu inconnu ! Ce que vous révérez sans le connaître, c’est ce que je vous annonce.

Un autre passage

Je l'ai cité dans un autre fil mais ça vaut le coup:Esaïe 19:21

Et l'Eternel sera connu des Egyptiens, Et les Egyptiens connaîtront l'Eternel en ce jour–là ; Ils feront des sacrifices et des offrandes, Ils feront des vœux à l'Eternel et les accompliront.

22 Ainsi l’Eternel frappera les Egyptiens, Il les frappera, mais il les guérira ; Et ils se convertiront à l’Eternel, Qui les exaucera et les guérira.

24 En ce même temps, Israël sera, lui troisième, Uni à l’Egypte et à l’Assyrie, Et ces pays seront l’objet d’une bénédiction.

25 L’Eternel des armées les bénira, en disant : Bénis soient l’Egypte, mon peuple, Et l’Assyrie, œuvre de mes mains, Et Israël, mon héritage !

Bref le pape parcourant le monde a du penser à tout cela....et a eu la lumière de reconnaitre que chaque religion a reçu quelque chose de Dieu...
Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 16:59

nilamitp a écrit:
Citation :
Je ne vois rien de mal dans le boudhisme...
Moi non plus,
sauf les histoires de réincarnation,
mais ce n'est pas bien méchant.

Pas méchant la réincarnation... What the fuck ?!? que non! c'est la négation de la Résurrection et de la Rédemption..

alors mon ami, pleurez, car l'enfer va s'ouvrir sous nos pieds... car la Christ n'est pas venue...
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 17:01

nilamitp a écrit:
SJA a écrit:
Si des philosophes grecs ont pu découvrir le principe trinitaire sans être en contact avec les juifs et avant l'incarnation du verbe
...être inspiré ou réfléchir à ce genre de chose... tout comme Lao Tseu ou encore certains hindouistes.
Mais aucune découverte avant la Révélation.

Ben justement, ils n'en étaient pas loin :

CHAPITRE XXV.
DE LA DIVISION DE LA PHILOSOPHIE EN TROIS PARTIES.





Tel est aussi, autant qu’on en peut juger, le principe de cette division de la philosophie en trois parties, établie ou, pour mieux dire, reconnue par les sages; car si la philosophie se partage en physique, logique et éthique, ou, pour employer des mots également usités, en science naturelle, science rationnelle et science morale, ce ne sont pas les philosophes qui ont fait ces distinctions, ils n’ont eu qu’à les découvrir. Par où je n’entends pas dire qu’ils aient pensé à Dieu et à la Trinité, quoique Platon, à qui on rapporte l’honneur de la découverte, ait reconnu Dieu comme l’unique auteur de toute la nature, le dispensateur de l’intelligence et l’inspirateur de cet amour qui est la source d’une bonne et heureuse vie; je remarque seulement que les philosophes, tout en ayant des opinions différentes sur la nature des choses, sur la voie qui mène à la vérité et sur le bien final auquel nous devons rapporter toutes nos actions, s’accordent tous à reconnaître cette division générale, et nul d’entre eux, de quelque secte qu’il soit, ne révoque en doute que la nature n’ait une cause, la science une méthode et la vie une loi.


Saint Augustin


Dernière édition par SJA le Jeu 22 Oct 2009, 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 17:01

Enlui a écrit:
Oui Jeb,même s'ils n'en n'ont pas la révélation.Se souvenir de :


La révélation, par Jésus-Christ, est ouverte à toutes les nations !

Le tout, c'est de la vouloir !
Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 17:03

Enlui a écrit:
Oui Jeb,même s'ils n'en n'ont pas la révélation.Se souvenir de :

Ac 17:23 Car, en parcourant votre ville et en considérant les objets de votre dévotion, j’ai même découvert un autel avec cette inscription : A un dieu inconnu ! Ce que vous révérez sans le connaître, c’est ce que je vous annonce.

Un autre passage

Je l'ai cité dans un autre fil mais ça vaut le coup:Esaïe 19:21

Et l'Eternel sera connu des Egyptiens, Et les Egyptiens connaîtront l'Eternel en ce jour–là ; Ils feront des sacrifices et des offrandes, Ils feront des vœux à l'Eternel et les accompliront.

22 Ainsi l’Eternel frappera les Egyptiens, Il les frappera, mais il les guérira ; Et ils se convertiront à l’Eternel, Qui les exaucera et les guérira.

24 En ce même temps, Israël sera, lui troisième, Uni à l’Egypte et à l’Assyrie, Et ces pays seront l’objet d’une bénédiction.

25 L’Eternel des armées les bénira, en disant : Bénis soient l’Egypte, mon peuple, Et l’Assyrie, œuvre de mes mains, Et Israël, mon héritage !

Bref le pape parcourant le monde a du penser à tout cela....et a eu la lumière de reconnaitre que chaque religion a reçu quelque chose de Dieu...

Ce que les "religions" reçoivent de Dieu du côté du salut c'est néant.

Ce que les gens appartenant à ces religions reçcoivent de Dieu se sont des qualités naturelles...
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
La Chartreuse



Messages : 577
Inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 17:05

Jeb a écrit:
La Chartreuse a écrit:
Jeb a écrit:
La Chartreuse et Tonino,

Vos copier-coller de sites sédévacantistes sont irrecevables parce que non objectifs.

Les citations de Jean-Paul II et Benoit XVI sont sorties de leur contexte. On peut faire dire tout et son contraire à leurs auteurs.

Je m’excuse jeune homme je n’ai copié aucun site ceci est le fruit de mes recherches!
Je m'excuse jeune fille mais vous n'allez pas me dire que vous n'avez pas fait un copier-coller, même si ce n'est pas d'un site quelconque. Laughing

Avez-vous besoin de lunette où d’un ajustement de votre lentille, la source est dans le texte!

Jugement téméraire en plus, quand vous ne savez pas comment vous en sortir vous dites n'importe quoi!
ça c'est une réponse quand on ne sait pas justement donner des arguments solides.

Les citations sont très véridiques et ne sont pas du tout sorties de leur contexte,
Ben voyons ! Rolling Eyes

la lumière qui s'en dégage serait telle trop vive pour vous Question
Lucifer aussi porte la lumière, non Question
C'est le souffre qui s'en dégage qui me dérange le plus...

Et vous vous gardez bien de répondre à ce qui suit :
Dans son message de jeudi 22 Oct. à 13h09, Jeb a écrit:
A mon avis ce serait même, en plus, un blasphème, croyant que l'Esprit-Saint soit incapable d'inspirer un choix pour le successeur de Pierre et faire de Jésus un menteur en pensant qu'Il n'accomplit pas sa Parole : "Les portes de l'Enfer ne prévaudront pas contre l'Eglise".

Vous préférez faire des copier-coller de textes interminables qui frisent le "flood" plutôt que de donner des arguments concis de votre cru.

Jeune homme, me prenez-vous pour une menteuse?

Quand je dis, que cela ne vient pas du net, cela ne vient pas du net.

Vous êtes Pierre, et sur cette pierre je bâtirai...

La Pierre est le Christ.

Les portes de l'enfer.

Sont les doctrines hérétiques.

Ne pas prévaloir

La Sainte Église demeure et sera toujours sans tache, jamais de la chaire de Pierre, l'hérésie ne sortira. Jamais en matière de Foi ou de morale un Pontife ne pourra errer, or Montini, Luciani Wojtyla et Ratzinger ont errés.. donc il ne pouvaient être les chefs légitimes de la Sainte Église. ( sentence de saint Robert Bellarmin)

V2 est un conciliabule, car,

Il contredit des enseignements dotés du sceau de l'infaillibilité.

Vous voyez, vous êtes en sens inverse. Parce que Notre-Seigneur est la vérité même et qu'il ne peut nous tromper, force est de conclure la rupture, sinon, on barre 1958 ans d'enseignement infaillible....
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 17:15

La Chartreuse a écrit:
Jeb a écrit:
La Chartreuse a écrit:
Jeb a écrit:
La Chartreuse et Tonino,

Vos copier-coller de sites sédévacantistes sont irrecevables parce que non objectifs.

Les citations de Jean-Paul II et Benoit XVI sont sorties de leur contexte. On peut faire dire tout et son contraire à leurs auteurs.

Je m’excuse jeune homme je n’ai copié aucun site ceci est le fruit de mes recherches!
Je m'excuse jeune fille mais vous n'allez pas me dire que vous n'avez pas fait un copier-coller, même si ce n'est pas d'un site quelconque. Laughing

Avez-vous besoin de lunette où d’un ajustement de votre lentille, la source est dans le texte!

Jugement téméraire en plus, quand vous ne savez pas comment vous en sortir vous dites n'importe quoi!
ça c'est une réponse quand on ne sait pas justement donner des arguments solides.

Les citations sont très véridiques et ne sont pas du tout sorties de leur contexte,
Ben voyons ! Rolling Eyes

la lumière qui s'en dégage serait telle trop vive pour vous Question
Lucifer aussi porte la lumière, non Question
C'est le souffre qui s'en dégage qui me dérange le plus...

Et vous vous gardez bien de répondre à ce qui suit :
Dans son message de jeudi 22 Oct. à 13h09, Jeb a écrit:
A mon avis ce serait même, en plus, un blasphème, croyant que l'Esprit-Saint soit incapable d'inspirer un choix pour le successeur de Pierre et faire de Jésus un menteur en pensant qu'Il n'accomplit pas sa Parole : "Les portes de l'Enfer ne prévaudront pas contre l'Eglise".

Vous préférez faire des copier-coller de textes interminables qui frisent le "flood" plutôt que de donner des arguments concis de votre cru.

Jeune homme, me prenez-vous pour une menteuse?

J'ignore quel âge vous avez, mais Jeb a 63 ans. What a Face


Quand je dis, que cela ne vient pas du net, cela ne vient pas du net.

Vous êtes Pierre, et sur cette pierre je bâtirai...

La Pierre est le Christ.

Les portes de l'enfer.

Sont les doctrines hérétiques.

Ne pas prévaloir

La Sainte Église demeure et sera toujours sans tache, jamais de la chaire de Pierre, l'hérésie ne sortira. Jamais en matière de Foi ou de morale un Pontife ne pourra errer, or Montini, Luciani Wojtyla et Ratzinger ont errés.

Où ça ?

donc il ne pouvaient être les chefs légitimes de la Sainte Église. ( sentence de saint Robert Bellarmin)

V2 est un conciliabule, car,

Il contredit des enseignements dotés du sceau de l'infaillibilité.

Dans ce cas, pourquoi le siège n'est-il pas vacant depuis Honorius ?

Vous voyez, vous êtes en sens inverse. Parce que Notre-Seigneur est la vérité même et qu'il ne peut nous tromper, force est de conclure la rupture, sinon, on barre 1958 ans d'enseignement infaillible....

Et pour récupérer un pape, on fait comment dans votre schéma sédévacantiste ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 17:23

Dans son message de Jeu 22 Oct 2009 - 17:05, La Chartreuse a écrit:
Parce que Notre-Seigneur est la vérité même et qu'il ne peut nous tromper, force est de conclure la rupture, sinon, on barre 1958 ans d'enseignement infaillible....
Et vous vous barrez 51 ans (2009 - 1958) d'action de l'Esprit Saint donné à son Eglise par "Notre-Seigneur [qui] est la vérité même et qu'il ne peut nous tromper".

Avec ça de quel côté est la rupture ? scratch

P.S. : Vous pouvez donc enlever le "romain" dans votre profil, ça serait plus conforme à la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 17:25

Jeb a écrit:
Dans son message de Jeu 22 Oct 2009 - 17:05, La Chartreuse a écrit:
Parce que Notre-Seigneur est la vérité même et qu'il ne peut nous tromper, force est de conclure la rupture, sinon, on barre 1958 ans d'enseignement infaillible....
Et vous vous barrez 51 ans (2009 - 1958) d'action de l'Esprit Saint donné à son Eglise par "Notre-Seigneur [qui] est la vérité même et qu'il ne peut nous tromper".

Avec ça de quel côté est la rupture ? scratch

Et la Saint Vierge qui protège le Saint-Père quand on lui tire dessus, c'est parce qu'elle aime bien les antipapes ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 17:29

La Chartreuse a écrit:
...Jamais en matière de Foi ou de morale un Pontife ne pourra errer, or Montini, Luciani Wojtyla et Ratzinger ont errés.. donc il ne pouvaient être les chefs légitimes de la Sainte Église. ( sentence de saint Robert Bellarmin)

Et Roncalli alors ? SS Jean XXIII n'a pas erré ?







P.S. : je ne parle pas de Baldassarre Cossa...
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 17:37

La Chartreuse a écrit:
Jeb a écrit:
La Chartreuse a écrit:
Jeb a écrit:
La Chartreuse et Tonino,

Vos copier-coller de sites sédévacantistes sont irrecevables parce que non objectifs.

Les citations de Jean-Paul II et Benoit XVI sont sorties de leur contexte. On peut faire dire tout et son contraire à leurs auteurs.

Je m’excuse jeune homme je n’ai copié aucun site ceci est le fruit de mes recherches!
Je m'excuse jeune fille mais vous n'allez pas me dire que vous n'avez pas fait un copier-coller, même si ce n'est pas d'un site quelconque. Laughing

Avez-vous besoin de lunette où d’un ajustement de votre lentille, la source est dans le texte!

Jugement téméraire en plus, quand vous ne savez pas comment vous en sortir vous dites n'importe quoi!
ça c'est une réponse quand on ne sait pas justement donner des arguments solides.

Les citations sont très véridiques et ne sont pas du tout sorties de leur contexte,
Ben voyons ! Rolling Eyes

la lumière qui s'en dégage serait telle trop vive pour vous Question
Lucifer aussi porte la lumière, non Question
C'est le souffre qui s'en dégage qui me dérange le plus...

Et vous vous gardez bien de répondre à ce qui suit :
Dans son message de jeudi 22 Oct. à 13h09, Jeb a écrit:
A mon avis ce serait même, en plus, un blasphème, croyant que l'Esprit-Saint soit incapable d'inspirer un choix pour le successeur de Pierre et faire de Jésus un menteur en pensant qu'Il n'accomplit pas sa Parole : "Les portes de l'Enfer ne prévaudront pas contre l'Eglise".

Vous préférez faire des copier-coller de textes interminables qui frisent le "flood" plutôt que de donner des arguments concis de votre cru.

Jeune homme, me prenez-vous pour une menteuse?

Quand je dis, que cela ne vient pas du net, cela ne vient pas du net.

Vous êtes Pierre, et sur cette pierre je bâtirai...

La Pierre est le Christ.

Les portes de l'enfer.

Sont les doctrines hérétiques.

Ne pas prévaloir

La Sainte Église demeure et sera toujours sans tache, jamais de la chaire de Pierre, l'hérésie ne sortira. Jamais en matière de Foi ou de morale un Pontife ne pourra errer, or Montini, Luciani Wojtyla et Ratzinger ont errés.. donc il ne pouvaient être les chefs légitimes de la Sainte Église. ( sentence de saint Robert Bellarmin)

V2 est un conciliabule, car,

Il contredit des enseignements dotés du sceau de l'infaillibilité.

Vous voyez, vous êtes en sens inverse. Parce que Notre-Seigneur est la vérité même et qu'il ne peut nous tromper, force est de conclure la rupture, sinon, on barre 1958 ans d'enseignement infaillible....

Il faudra qu'un jour les intégristes nous expliquent si sœur Lucie la voyante de Fatima est une conciliaire , et hérétique
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 18:06

Citation :
Pas méchant la réincarnation... que non! c'est la négation de la Résurrection et de la Rédemption..
alors mon ami, pleurez, car l'enfer va s'ouvrir sous nos pieds... car la Christ n'est pas venue...
Il faut donc partir au Tibet évangéliser tous ces pauvres moines.

Citation :
on barre 1958 ans d'enseignement infaillible....
peut-être que je compte mal, ou alors Jésus a commencé ses enseignements au berceau, entre l'âne et le bœuf.
Revenir en haut Aller en bas
Tonino



Masculin Messages : 133
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 18:42

Ah mais attendez on l'avais oublié celle la:


14 mai 1999 - Jean-Paul II embrasse le Coran au Vatican



Certaines personnes, gênées par le scandale, prétendent que Jean-Paul II n'a pas embrassé le Coran. Soit elles disent que ce livre (sur la photo) n'est pas le Coran soit elles affirment qu'il s'agit d'une photo trafiquée ! Ces objections sont faciles à réfuter.

Tout d'abord, voici un témoignage (traduit en français) du patriarche chaldéen catholique Raphael qui était présent le 14 mai 1999 extrait d'une entrevue avec FIDES News Service du 1 Juin, 1999 :

"Le 14 Mai j'ai été reçu par le pape, avec une délégation composée de l'imam chiite de Khadum mosquée sunnite et le président du conseil d'administration de la Banque islamique irakien. Il y avait aussi un représentant du ministère irakien de religion. ....

«À la fin de l'audience, le Pape s'est incliné devant le livre saint musulman, le Coran, présentée par la délégation, et il l'embrassa comme un signe de respect. La photo de ce geste a été projetté à maintes reprises à la télévision iraquienne et elle démontre que le Pape n'a pas seulement conscience de la souffrance du peuple irakien, mais qu'il a également beaucoup de respect pour l'Islam ».


Ce témoignage pourrait suffire mais on pourrait citer aussi quelques articles parus dans les certains médias :

- Article paru dans Le Monde des religions à l’occasion du décès de Jean-Paul II :

"...Jean-Paul II, lui, a posé des gestes symboliques sans précédent. Il aura été ainsi le premier pape à réunir dans la prière les chefs spirituels des principales confessions de la planète, le premier à entrer dans une synagogue, le premier aussi à pénétrer dans une mosquée, il a embrassé publiquement le Coran, s’est recueilli à Jérusalem devant le Mur Occidental, il a même participé plusieurs fois à des rites non monothéistes… N’oublions pas qu’il fut avant tout un pape voyageur, et donc naturellement confronté, à chacun de ses déplacements ou presque, à la question de l’altérité. Or, chaque fois qu’il s’est trouvé en face de populations non catholiques, il a tenté, avec un sens aigu du symbole, d’entrer en relation de fraternité avec leurs représentants religieux..."

- Article paru dans La Vie du 10.09.08 :

Déclaration de Rémi Brague, professeur de philosophie à la Sorbonne et à Munich lors d'une interview :

Quelle est son attitude [de Benoît XVI] profonde face à l’islam ?
R. B. "Je ne crois pas qu’il le connaisse bien. Il n’a eu aucune raison de l’étudier. Et je ne sais pas qui le conseille à ce sujet. J’espère qu’il évitera des erreurs du genre de celle, majeure, de Jean Paul II, d’embrasser le Coran… Il aurait mieux fait de le lire."

- Article paru dans Valeurs actuelles et repris par le Salon Beige :

Déclaration d'Annie Laurent, politologue et écrivain française :

"Le baiser de Jean-Paul II au Coran, offert par une délégation irakienne, en 1999, suscita un trouble réel chez les chrétiens d’Occident et d’Orient, comme une attestation officielle de la vérité de l’islam."

Enfin, le fait que Jean-Paul II ait embrassé le Coran n'a jamais été démenti par le Vatican. Au contraire, il n'est pas étonnant que cet apostat ait embrassé le Coran, livre niant la Sainte Trinité, niant la divinité de Jésus-Christ et contenant des appels au meurtre, à la haine, à la violence, à l'impureté. En effet, toutes ses déclarations vont dans ce sens :

« Que St. Jean Baptiste protège l’Islam » (21 mars 2000 - Osservatore romano, édition française du 28 mars 2000)

“Chers musulmans, mes frères... vous êtes conscients d'être porteurs de certaines qualités spécifiques, parmi lesquelles la culture de l'islam est peut-être la plus évidente... C'est seulement dans ce cadre de religion et dans des promesses de foi partagée que l'on peut réellement parler de respect mutuel, d'ouverture et de collaboration entre chrétiens et musulmans". (Discours de J.P. Il aux musulmans de l’île Mindanao, Philippines, 20-2-1981)

«Les musulmans sont nos frères dans la foi au Dieu unique» (discours aux musulmans, Paris 31 mai 1980)

http://www.catholique-sedevacantiste.com/article-32851059.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 19:18

La Chartreuse a écrit:
-Julienne a écrit:


Je ne vois rien de mal dans le boudhisme... ah j'en aurais peut-être bien besoin pour me libérer d'un certain stress Mr. Green tous les forums ne se ressemblent pas ! Mr.Red

Savez-vous ma chère Julienne que le libéralisme est un péché, vous en êtes gravement atteinte! Sad

Ma Chère La Chartreuse,


C'est que moi je n'ai pas une pensée toute faite ! Mr. Green

Et si je suis atteinte de grave péché priez pour moi un chapelet cela vous passera le temps chère amie et vous ferez là acte de charité !
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 19:35

Tonino a écrit:
Ah mais attendez on l'avais oublié celle la:



Certaines personnes, gênées par le scandale, prétendent que Jean-Paul II n'a pas embrassé le Coran.

il l'a fait et si c'était à refaire je suis sûr qu'il le ferait.

Est- ce que tu sais la difference entre ces deux images de deux japonaise ? :





Je vais te le dire la première image représente une japonaise qui prie ( acte d'adoration) , la 2eme image représente une japonaise qui dit bonjour ( acte de respect ) . Mais pour une personne comme toi ce sont deux actes qui revient au même. Qui n'a jamais embrasse un objet attachante (bague , photo , livre,...) d'une personne qu'il aime pour lui témoigne son respect et son amour ? Le pape en embrassant le coran a temoigné au nom de tous les catholique du respect que nous avons pour eux ,pour leur dignité d'homme et pour leur croyance
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 19:42

fredsinam a écrit:
Tonino a écrit:
Ah mais attendez on l'avais oublié celle la:



Certaines personnes, gênées par le scandale, prétendent que Jean-Paul II n'a pas embrassé le Coran.

il l'a fait et si c'était à refaire je suis sûr qu'il le ferait.

Est- ce que tu sais la difference entre ces deux images de deux japonaise ? :





Je vais te le dire la première image représente une japonaise qui prie ( acte d'adoration) , la 2eme image représente une japonaise qui dit bonjour ( acte de respect ) . Mais pour une personne comme toi ce sont deux actes qui revient au même. Qui n'a jamais embrasse un objet attachante (bague , photo , livre,...) d'une personne qu'il aime pour lui témoigne son respect et son amour ? Le pape en embrassant le coran a temoigné au nom de tous les catholique du respect que nous avons pour eux ,pour leur dignité d'homme et pour leur croyance


Vive notre cher Pape BENOIT XVI ! :pape:
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 19:44

Tonino a écrit:
Ah mais attendez on l'avais oublié celle la:


14 mai 1999 - Jean-Paul II embrasse le Coran au Vatican



On peut dire beaucoup de choses à propos de cela.

On peut dire que c'était un acte de respect envers une religion qui partage certains traits avec notre foi : monothéisme, certains commandements moraux... et le choix de souligner les ressemblances plutôt que les dissemblances, dans un espoir de paix.
On peut dire que c'était un acte politique pour montrer que la chrétienté ce n'est pas la prise de Jérusalem et le sang des croisades, mais le message d'amour du Christ avant tout.
On peut dire aussi que c'était une erreur, voire une insulte à l'égard des chrétiens persécutés en terre d'Islam.
On peut dire trivialement que c'était une c.onnerie.

En revanche, on ne peut pas dire "Jean-Paul II est un antipape" à cause de cela, c'est parfaitement excessif, et occulte tout le dévouement d'un Pape qui a reçu de nombreuses attaques de la part du monde pour son intransigeance sur la foi et la morale, et qui n'a pas vacillé malgré l'épreuve terrible qu'il a eu à endurer dans sa chair.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 19:56

Philippe Fabry a écrit:
Tonino a écrit:
Ah mais attendez on l'avais oublié celle la:


14 mai 1999 - Jean-Paul II embrasse le Coran au Vatican



On peut dire beaucoup de choses à propos de cela.

On peut dire que c'était un acte de respect envers une religion qui partage certains traits avec notre foi : monothéisme, certains commandements moraux... et le choix de souligner les ressemblances plutôt que les dissemblances, dans un espoir de paix.
On peut dire que c'était un acte politique pour montrer que la chrétienté ce n'est pas la prise de Jérusalem et le sang des croisades, mais le message d'amour du Christ avant tout.
On peut dire aussi que c'était une erreur, voire une insulte à l'égard des chrétiens persécutés en terre d'Islam.
On peut dire trivialement que c'était une c.onnerie.

En revanche, on ne peut pas dire "Jean-Paul II est un antipape" à cause de cela, c'est parfaitement excessif, et occulte tout le dévouement d'un Pape qui a reçu de nombreuses attaques de la part du monde pour son intransigeance sur la foi et la morale, et qui n'a pas vacillé malgré l'épreuve terrible qu'il a eu à endurer dans sa chair.

En tous les cas on peut dire que c'est un grand acte d'Amour, de tolérance, un geste de paix fraternel....

Jean-Paul II en effet n'a jamais vacillé, et Benoit XVI jusqu'à présent son digne successeur ne vacille pas ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 20:01

Citation :
En tous les cas on peut dire que c'est un grand acte d'Amour, de tolérance, un geste de paix fraternel....
Non ça s'appelle une c.onnerie, Julienne. On n'embrasse pas le coran même quand on aime les musulmans.

Les musulmans qui confessent que le Coran est le Verbe Incréé de Dieu sont des associateurs païens qui assimilent la volonté de Mahomet (et de ses scribes) à celle de Dieu. De même ils croient au djinns païens.

On peut dire que l'on partage la même croyance au Dieu unique avec certains musulmans, mais pas avec les musulmans, et pas avec l'islam.
Revenir en haut Aller en bas
Joseph



Messages : 6
Inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 20:20

Je suis d'accord avec vous, Julienne, Jean-Paul II n'a jamais vaicillé par rapport à la doctrine de Vatican II.
Nous le voyons ici embrasser le Coran mais ce baiser au Coran est en parfaite conformité avec la doctrine de Vatican II, Lumen Gentium 16 où il est précisé que tous les Pères de Concile Vatican II, adorent avec les musulmans, je cite...
Citation :
"le Dieu unique miséricrodieux, futur Juge des hommes au dernier jour."

Cette affirmation du Concile qui se trouve dans le contexte de l'infaillibilité pontificale engage à croire que l'Eglise conciliaire croit :

que Allah, dieu non trinitaire,
que ce dieu non trinitaire est le Dieu unique,
que Allah est miséricordieux sans la divinité de Jésus
et que c'est Allah et non pas Jésus qui viendra juger les vivants et les morts.

l'explication que j'ai à vous demander est la suivante.
Votre forum est basé sur la théologie catholique de Saint Thomas d'aquin. Or, le DOcteur ANgélique dit au sujet des infidèles et de leur faux dieu, la chose suivante :

Citation :
“ croire Dieu ne convient pas aux infidèles dans le sens que renferme l’acte de Foi ; car ils ne croient pas que Dieu existe dans les conditions déterminées par la Foi ; ce qui fait qu’ils ne croient pas véritablement Dieu parce que, comme le dit le philosophe, quand il s’agit d’êtres non composés, il suffit, pour qu’il y ait défaut de connaissance, qu’ils ne soient pas atteints en leur totalité”.
La Somme théologique de Saint Thomas d’Aquin (IIa, IIae, question II article 2)

Par conséquent, vous n'avez pas le choix soit, vous croyez à la Théologie de Saint Thomas et vous devez croire que l'église conciliaire de Vatican II fait partie des infidèles qui ne croient même pas au vrai Dieu.
Ou soit, vous continuez de croire à l'église de Vatican II en adoptant sa doctrine et vous faites alors partie des infidèles qui ne croient pas au vrai Dieu et en aucune manière, vous pouvez prétendre à la catholicité de Saint Thomas ou celle de l'Eglise catholique !
Revenir en haut Aller en bas
Tonino



Masculin Messages : 133
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 20:25

Si moi je rentre dans une mosquée en embrassant le coran et que j'enlève mes chaussures et que je me met a prier qu'est ce que ca voudrais dire?

Ca voudrais dire que je suis coupable d'apostasie envers ma religion Catholique.

L'apostasie est punie d'excommunication si je ne m'abuse...

Ouvrez les yeux mes frères et sœurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 20:29

Citation :
Si moi je rentre dans une mosquée en embrassant le coran et que j'enlève mes chaussures et que je me met a prier qu'est ce que ca voudrais dire?
non, un catholique peut prier dans une mosquée, en fait, il peut prier où il veut, par contre, ce n'est pas la peine d'aller embrasser le coran.
Revenir en haut Aller en bas
Tonino



Masculin Messages : 133
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 20:36

Le resultat de Vatican II



Le mouvement "pro-débaptisation" tisse sa Toile


Un Manifeste pour une
"débaptisation" massive circule sur Internet. Les discours et décisions
controversées du pape, ces derniers mois, semblent avoir relancé le
mouvement des "excommuniés volontaires".

"Tous ensemble, nous voulons être débaptisés!" Ce groupe Facebook
appelle à une action d'envergure. Lundi 30 mars, près de 170 personnes
ne souhaitaient "plus appartenir à une église qui considère l'IVG comme
plus grave que le viol et le négationnisme" et adhéraient d'office au
Manifeste pour une "débaptisation" massive. Ces internautes ne
souhaitent plus être inscrits sur les registres de baptême, "parce
qu'aujourd'hui, [ils contestent] les positions de Benoit XVI sur la
contraception. (...) Parce qu'[ils] refuse[nt] l'obscurantisme (...) et
ne [se] reconnaiss[ent] plus dans cette Eglise qui ne sait que
condamner".

Le Manifeste est relayé sur internet, notamment sur le site de Dom,
qui se considère comme une "excommuniée volontaire". Sa démarche est un
moyen de se dresser contre les décisions du pape. Elle "refuse de
cautionner davantage par un baptême non désiré cette église qui [lui]
fait de plus en plus horreur."

Ce mouvement rappelle la campagne de
"débaptisation" de 1996. A cette époque, en réaction à la question
"France, qu'as-tu fait de ton baptême?" formulée par Jean-Paul II, des
"catholiques-malgré-eux" ont décidé de se faire "débaptiser" pour
prouver que des expressions telle que "France, fille aînée de l'église"
étaient sans fondement. "Les gens contestaient par ce biais la
religion, souligne Christian Eyschen, secrétaire général de la Libre pensée. Aujourd'hui c'est différent: ils s'opposent ainsi à Benoît XVI."

"Actuellement, on est dans un pic"

En Italie entre 2000 et 3000 personnes seraient passées à l'acte ces derniers mois a indiqué au Parisien
Ennio Montesi, responsable -en Italie- du Mouvement international pour
la libre pensée, non à l'Eglise, non à la religion. "Actuellement on
est dans un pic" confirme Christian Eyschen. Du côté du clergé,
Ludivine De la Rochère demeure sceptique. Chargée des relations presse
pour la Conférence des évêques,
elle ne note pas un accroissement des demandes de "débaptisation"; mais
reconnaît également qu'il n'y a pas "de recensement automatique".

Sur la toile, certains témoignent des raisons qui les poussent à entamer aujourd'hui une démarche de "débaptisation". Marie-Isabelle
explique "que c'est à titre personnel le seul moyen que je puisse
utiliser pour montrer que je n'en peux plus de ces prêcheurs de tous
poils qui propagent l'horreur au nom d'un soit-disant Bien agissant
contre un soit-disant Mal." Sur Rue 89
Yoms a pris cette décision pour ne plus être "comptabilisé comme un
mouton de l'église, une brebis peureuse mais bien comme un loup qui
prend ses responsabilités..." Pour sa part, Joseph, la cinquantaine,
revient dans Libération sur les propos du pape concernant le préservatif, la réintégration des catholiques intégristes et les excommunications après l'avortement d'une fillette violée au Brésil.
"Après toutes ces déclarations, je n'ai plus envie de faire partie de
leurs statistiques [religieuses]". Monseigneur Bernard Podvin,
porte-parole des évêques de France, est conscient du malaise actuel et
appelle au dialogue. "S'il y a de la souffrance, il faut se parler,
avoir une communication directe" pour comprendre notamment les
évenements de ces derniers mois.

Si la "débaptisation" est pour certains
une façon de revenir sur un événement qu'ils n'ont pas choisi, il est
aussi un acte militant. "En France, l'Etat est séparé de l'église, donc
la "débaptisation" n'a aucune incidence sur la vie civile, rappelle
Christian Eyschen. En Allemagne, au contraire, enlever son nom des
registres de baptêmes permet de ne plus payer l'impôt d'église. Les
motivations peuvent être économiques, alors qu'en France, elles sont
purement militantes!"

Débaptisation: la méthode en ligne

De la définition de l'apostasie aux
modèles de lettres, le site Atheisme informe sur les démarches à suivre
pour supprimer son nom des registres paroissiaux. Un cyber curé peut
également répondre aux questions des internautes sur Catholique
Nanterre. Le site évoque les procédures de" débaptisation" et donne des
données chiffrées sur le nombre de "débaptisés".

L'avis de l'Eglise

Plus de 340 000
baptêmes ont été célébrés en France en 2008. Pour l'Eglise catholique,
la "débaptisation" n'a aucun effet car ce sacrement est considéré comme
indélébile.
http://apostasie.canalblog.com/archives/2009/04/07/13296002.html
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 20:43

Tonino a écrit:
Si moi je rentre dans une mosquée en embrassant le coran et que j'enlève mes chaussures et que je me met a prier qu'est ce que ca voudrais dire?

Ca voudrais dire que je suis coupable d'apostasie envers ma religion Catholique.

Si vous êtes un personnage officiel, qui prêche sa foi avec conviction, quitte à être attaqué pour cela, et que dans le cadre d'une visite officielle, vous êtes amené à pénétrer dans une mosquée (où, au passage, on n'a strictement pas le droit de pénétrer chaussé) et à faire quelques gestes d'amitié, on pourra seulement déduire que sans rien renier de votre foi, vous avez voulu faire preuve de bonne volonté pour faire oeuvre d'apaisement dans l'espoir d'améliorer des relations violentes depuis des siècles.

C'est toute la différence entre un jugement sommaire et une véritable prise en compte du contexte.

Encore une fois, vous pouvez dire que c'était une biperie. Mais pas que c'est une preuve d'apostasie, ce que contredit toute la vie de Jean-Paul II.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 20:46

Tonino a écrit:
Le resultat de Vatican II



Le mouvement "pro-débaptisation" tisse sa Toile


Un Manifeste pour une
"débaptisation" massive circule sur Internet. Les discours et décisions
controversées du pape, ces derniers mois, semblent avoir relancé le
mouvement des "excommuniés volontaires".

"Tous ensemble, nous voulons être débaptisés!" Ce groupe Facebook
appelle à une action d'envergure. Lundi 30 mars, près de 170 personnes
ne souhaitaient "plus appartenir à une église qui considère l'IVG comme
plus grave que le viol et le négationnisme" et adhéraient d'office au
Manifeste pour une "débaptisation" massive. Ces internautes ne
souhaitent plus être inscrits sur les registres de baptême, "parce
qu'aujourd'hui, [ils contestent] les positions de Benoit XVI sur la
contraception. (...) Parce qu'[ils] refuse[nt] l'obscurantisme (...) et
ne [se] reconnaiss[ent] plus dans cette Eglise qui ne sait que
condamner".

C'est hallucinant.
D'une main, vous nous expliquez que tous les Papes depuis Jean XXIII sont des usurpateurs.
De l'autre, vous exhibez comme une preuve le fait que le monde rejette l'enseignement des Papes en matière de morale et de combat pour la vie, ce qui paraît plutôt être le signe de leur rectitude.
Vous êtes prodigieux.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 21:07

nilamitp a écrit:
Citation :
En tous les cas on peut dire que c'est un grand acte d'Amour, de tolérance, un geste de paix fraternel....
Non ça s'appelle une c.onnerie, Julienne. On n'embrasse pas le coran même quand on aime les musulmans.

Les musulmans qui confessent que le Coran est le Verbe Incréé de Dieu sont des associateurs païens qui assimilent la volonté de Mahomet (et de ses scribes) à celle de Dieu. De même ils croient au djinns païens.

On peut dire que l'on partage la même croyance au Dieu unique avec certains musulmans, mais pas avec les musulmans, et pas avec l'islam.

Bonsoir Nilamitp,

Il est certain que je sais ce que confessent les Musulmans :
- Dieu n'a pas de vie trinitaire
- Jésus est homme seulement homme
- Jésus n'est pas mort sur la croix
- la charité avec Dieu est une imagination blasphématoire
- le paradis ne consiste pas dans la vision béatifique

Voilà les contradictions dogmatiques.

Jean-Paul II a embrassé le coran dans un geste de respect, de dialogue, de fraternité et ce geste le grandit...... cela n'implique pas une reconnaissance de l'origine divine du Coran, cela n'implique pas que Jean-Paul reconnait le Coran en tant que texte divin !!!!

Un Musulman embrassera t'il la Bible par respect pour un chrétien ??? la question reste posée ???? !!!


Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 21:11

Tonino a écrit:
Si moi je rentre dans une mosquée en embrassant le coran et que j'enlève mes chaussures et que je me met a prier qu'est ce que ca voudrais dire?

Ca voudrais dire que je suis coupable d'apostasie envers ma religion Catholique.

L'apostasie est punie d'excommunication si je ne m'abuse...

Ouvrez les yeux mes frères et sœurs.

Il me semble que vous voyez très vite un signe d'apostasie Cher Tonino.

Ceci dit,
Ce serait moindre d'entrer prier dans une mosquée que de considérer les papes depuis Vatican II comme des usurpateurs.

Alors que vous professez être Catholique ???? !!! je me trompe ????

Bien fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Thoma in petto



Messages : 50
Inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 21:14

.

Bravo Joseph pour votre citation de Saint Thomas, qui montre bien, comme le mentionnait également Cupertino et la Chartreuse, qu’il y a bien eu rupture entre V2 et l’Église catholique. Si vous le voulez bien, pour être plus complet, donnons l’argument 3 de Saint Thomas à la question : Convient-il de faire des distinctions dans l’acte de foi en ceci qu’il y a à : croire à Dieu, croire Dieu et croire en Dieu? ; puis la réponse du Docteur Angélique à cet argument:





IIa-IIæ, qu. 2, diff.3 et sol. 3 par R. Bernard, O.P., Éd. Des Jeunes, Paris, 1950. a écrit:


Citation :
Diff. 3. Bien plus, ce qui se trouve même chez des infidèles ne peut pas être classé acte de foi. Or, même des infidèles croient Dieu : ils croient que Dieu existe. Croire Dieu ne doit donc pas être compté parmi les actes de la foi.


Sol. 3. Croire Dieu ne se trouve pas chez les infidèles sous l'aspect où nous en faisons l'acte de la foi. Ils ne croient pas que Dieu existe dans ces conditions que détermine la foi. Aussi n'est-ce pas vraiment Dieu qu'ils croient, puisque, selon la remarque du Philosophe, en face d'un être simple notre connaissance est en défaut du seul fait qu'elle n'atteint pas cet être en sa totalité.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 21:25

Thoma in petto a écrit:
.

Bravo Joseph pour votre citation de Saint Thomas, qui montre bien, comme le mentionnait également Cupertino et la Chartreuse, qu’il y a bien eu rupture entre V2 et l’Église catholique. Si vous le voulez bien, pour être plus complet, donnons l’argument 3 de Saint Thomas à la question : Convient-il de faire des distinctions dans l’acte de foi en ceci qu’il y a à : croire à Dieu, croire Dieu et croire en Dieu? ; puis la réponse du Docteur Angélique à cet argument:





IIa-IIæ, qu. 2, diff.3 et sol. 3 par R. Bernard, O.P., Éd. Des Jeunes, Paris, 1950. a écrit:


Citation :
Diff. 3. Bien plus, ce qui se trouve même chez des infidèles ne peut pas être classé acte de foi. Or, même des infidèles croient Dieu : ils croient que Dieu existe. Croire Dieu ne doit donc pas être compté parmi les actes de la foi.


Sol. 3. Croire Dieu ne se trouve pas chez les infidèles sous l'aspect où nous en faisons l'acte de la foi. Ils ne croient pas que Dieu existe dans ces conditions que détermine la foi. Aussi n'est-ce pas vraiment Dieu qu'ils croient, puisque, selon la remarque du Philosophe, en face d'un être simple notre connaissance est en défaut du seul fait qu'elle n'atteint pas cet être en sa totalité.

Désolé, mais je ne vois pas en quoi la citation de Saint Thomas appuie votre propos, ni en quoi elle démontre une rupture.
D'autant qu'encore une fois, Saint Thomas n'est pas le Magistère. Toute son oeuvre est respectée, mais "seules" les 24 thèses sont approuvées.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 21:31

Joseph a écrit:
Je suis d'accord avec vous, Julienne, Jean-Paul II n'a jamais vaicillé par rapport à la doctrine de Vatican II.
Nous le voyons ici embrasser le Coran mais ce baiser au Coran est en parfaite conformité avec la doctrine de Vatican II, Lumen Gentium 16 où il est précisé que tous les Pères de Concile Vatican II, adorent avec les musulmans, je cite...
Citation :
"le Dieu unique miséricrodieux, futur Juge des hommes au dernier jour."

Cette affirmation du Concile qui se trouve dans le contexte de l'infaillibilité pontificale engage à croire que l'Eglise conciliaire croit :

que Allah, dieu non trinitaire,
que ce dieu non trinitaire est le Dieu unique,
que Allah est miséricordieux sans la divinité de Jésus
et que c'est Allah et non pas Jésus qui viendra juger les vivants et les morts.


Explication fallacieuse, cher Joseph.

L'Eglise ne fait absolument pas sienne ce qui, dans l'islam, nie la foi catholique.

Elle fait sienne ce qui est commun à la foi catholique et à la foi musulmane, à savoir ce qui nous est commun avec le judaïsme, à savoir ce que résume ici l'épitre aux Hébreux :


Citation :
Hébreux 11, 6 Or sans la foi il est impossible de lui plaire. Car celui qui s'approche de Dieu doit croire qu'il existe et qu'il se fait le rémunérateur de ceux qui le cherchent.

Certes ce passage de l'épître aux Hébreux cite des hommes de l'AT qui n'avaient pas la grâce et ne croyaient ni à la Trinité, ni à l'incarnation et à la rédemption. Mais le but de l'épître aux Hébreux n'est pas de réduire l'évangile à cela. C'est, dit le Concile de Trente dans sa 6° session, pour montrer que certaines qualités comme la foi, si elles ne sauvent pas seules, n'en dispose pas moins le coeur au salut (qui vient par Jésus Christ).





Citation :
“ croire Dieu ne convient pas aux infidèles dans le sens que renferme l’acte de Foi ; car ils ne croient pas que Dieu existe dans les conditions déterminées par la Foi ; ce qui fait qu’ils ne croient pas véritablement Dieu parce que, comme le dit le philosophe, quand il s’agit d’êtres non composés, il suffit, pour qu’il y ait défaut de connaissance, qu’ils ne soient pas atteints en leur totalité”.

Les Juifs et les musulmans adorent dit Jésus (aux Juifs) ce qu'ils ne connaissent pas. Cela ne veut pas dire que le Dieu qu'Abraham adorait et ne connaissait pas n'était pas le vrai Dieu !



Citation :

Par conséquent, vous n'avez pas le choix soit, vous croyez à la Théologie de Saint Thomas et vous devez croire que l'église conciliaire de Vatican II fait partie des infidèles qui ne croient même pas au vrai Dieu.

Mettre en parallèle un Docteur de l'Eglise (même éminent) mais faillible avec le Magistère infaillible de l'Eglise, voici une erreur de théologie bien surprenante chez des personnes qui, comme vous, reçoivent pourtant la foi du Concile Vatican I !

Quand à votre interprétation de saint Thomas d'Aquin, elle tombe une fois de plus dans ce manichéisme que Jésus récusait dans ce texte, à la grande fureur d'éminents théologiens :
Citation :

Luc 4, 25 "Assurément, je vous le dis, il y avait beaucoup de veuves en Israël aux jours d'Elie, lorsque le ciel fut fermé pour trois ans et six mois, quand survint une grande famine sur tout le pays ;
Luc 4, 26 et ce n'est à aucune d'elles que fut envoyé Elie, mais bien à une veuve de Sarepta, au pays de Sidon.
Luc 4, 27 Il y avait aussi beaucoup de lépreux en Israël au temps du prophète Elisée ; et aucun d'eux ne fut purifié, mais bien Naaman, le Syrien."
Luc 4, 28 Entendant cela, tous dans la synagogue furent remplis de fureur.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 21:37

Philippe Fabry a écrit:
Tonino a écrit:
Le resultat de Vatican II



Le mouvement "pro-débaptisation" tisse sa Toile


Un Manifeste pour une
"débaptisation" massive circule sur Internet. Les discours et décisions
controversées du pape, ces derniers mois, semblent avoir relancé le
mouvement des "excommuniés volontaires".

"Tous ensemble, nous voulons être débaptisés!" Ce groupe Facebook
appelle à une action d'envergure. Lundi 30 mars, près de 170 personnes
ne souhaitaient "plus appartenir à une église qui considère l'IVG comme
plus grave que le viol et le négationnisme" et adhéraient d'office au
Manifeste pour une "débaptisation" massive. Ces internautes ne
souhaitent plus être inscrits sur les registres de baptême, "parce
qu'aujourd'hui, [ils contestent] les positions de Benoit XVI sur la
contraception. (...) Parce qu'[ils] refuse[nt] l'obscurantisme (...) et
ne [se] reconnaiss[ent] plus dans cette Eglise qui ne sait que
condamner".

C'est hallucinant.
D'une main, vous nous expliquez que tous les Papes depuis Jean XXIII sont des usurpateurs.
De l'autre, vous exhibez comme une preuve le fait que le monde rejette l'enseignement des Papes en matière de morale et de combat pour la vie, ce qui paraît plutôt être le signe de leur rectitude.
Vous êtes prodigieux.
Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 21:55

Arnaud Dumouch a écrit:
Joseph a écrit:
Je suis d'accord avec vous, Julienne, Jean-Paul II n'a jamais vaicillé par rapport à la doctrine de Vatican II.
Nous le voyons ici embrasser le Coran mais ce baiser au Coran est en parfaite conformité avec la doctrine de Vatican II, Lumen Gentium 16 où il est précisé que tous les Pères de Concile Vatican II, adorent avec les musulmans, je cite...
Citation :
"le Dieu unique miséricrodieux, futur Juge des hommes au dernier jour."

Cette affirmation du Concile qui se trouve dans le contexte de l'infaillibilité pontificale engage à croire que l'Eglise conciliaire croit :

que Allah, dieu non trinitaire,
que ce dieu non trinitaire est le Dieu unique,
que Allah est miséricordieux sans la divinité de Jésus
et que c'est Allah et non pas Jésus qui viendra juger les vivants et les morts.


Explication fallacieuse, cher Joseph.

L'Eglise ne fait absolument pas sienne ce qui, dans l'islam, nie la foi catholique.

Elle fait sienne ce qui est commun à la foi catholique et à la foi musulmane, à savoir ce qui nous est commun avec le judaïsme, à savoir ce que résume ici l'épitre aux Hébreux :


Citation :
Hébreux 11, 6 Or sans la foi il est impossible de lui plaire. Car celui qui s'approche de Dieu doit croire qu'il existe et qu'il se fait le rémunérateur de ceux qui le cherchent.

Certes ce passage de l'épître aux Hébreux cite des hommes de l'AT qui n'avaient pas la grâce et ne croyaient ni à la Trinité, ni à l'incarnation et à la rédemption. Mais le but de l'épître aux Hébreux n'est pas de réduire l'évangile à cela. C'est, dit le Concile de Trente dans sa 6° session, pour montrer que certaines qualités comme la foi, si elles ne sauvent pas seules, n'en dispose pas moins le coeur au salut (qui vient par Jésus Christ).





Citation :
“ croire Dieu ne convient pas aux infidèles dans le sens que renferme l’acte de Foi ; car ils ne croient pas que Dieu existe dans les conditions déterminées par la Foi ; ce qui fait qu’ils ne croient pas véritablement Dieu parce que, comme le dit le philosophe, quand il s’agit d’êtres non composés, il suffit, pour qu’il y ait défaut de connaissance, qu’ils ne soient pas atteints en leur totalité”.

Les Juifs et les musulmans adorent dit Jésus (aux Juifs) ce qu'ils ne connaissent pas. Cela ne veut pas dire que le Dieu qu'Abraham adorait et ne connaissait pas n'était pas le vrai Dieu !



Citation :

Par conséquent, vous n'avez pas le choix soit, vous croyez à la Théologie de Saint Thomas et vous devez croire que l'église conciliaire de Vatican II fait partie des infidèles qui ne croient même pas au vrai Dieu.

Mettre en parallèle un Docteur de l'Eglise (même éminent) mais faillible avec le Magistère infaillible de l'Eglise, voici une erreur de théologie bien surprenante chez des personnes qui, comme vous, reçoivent pourtant la foi du Concile Vatican I !

Quand à votre interprétation de saint Thomas d'Aquin, elle tombe une fois de plus dans ce manichéisme que Jésus récusait dans ce texte, à la grande fureur d'éminents théologiens :
Citation :

Luc 4, 25 "Assurément, je vous le dis, il y avait beaucoup de veuves en Israël aux jours d'Elie, lorsque le ciel fut fermé pour trois ans et six mois, quand survint une grande famine sur tout le pays ;
Luc 4, 26 et ce n'est à aucune d'elles que fut envoyé Elie, mais bien à une veuve de Sarepta, au pays de Sidon.
Luc 4, 27 Il y avait aussi beaucoup de lépreux en Israël au temps du prophète Elisée ; et aucun d'eux ne fut purifié, mais bien Naaman, le Syrien."
Luc 4, 28 Entendant cela, tous dans la synagogue furent remplis de fureur.


thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 21:58

Citation :
Bonsoir Nilamitp,
Bonsoir Julienne

Citation:
Il est certain que je sais ce que confessent les Musulmans :
- Dieu n'a pas de vie trinitaire
- Jésus 'Issa est homme seulement homme mais une Parole de Dieu jetée en Marie
- Jésus 'Issa n'est pas mort sur la croix mais remplacé par un faux-semblant
- la charité avec Dieu est une imagination blasphématoire
- le paradis ne consiste pas dans la vision béatifique mais essentiellement en de la fornication, de l'ivresse et des lieux somptueux

Voilà les contradictions dogmatiques.

Citation:
Jean-Paul II a embrassé le coran dans un geste de respect, de dialogue, de fraternité et ce geste le grandit...... cela n'implique pas une reconnaissance de l'origine divine du Coran, cela n'implique pas que Jean-Paul reconnait le Coran en tant que texte divin !!!!

Pourquoi n'embrasse-t-il pas le petit livre rouge en public ?
C'est une c o n n e r i e
C'est comme s'il avait eu un bâtard avec une prostituée
Ce geste a été très mal compris par tous


Citation:
Un Musulman embrassera t'il la Bible par respect pour un chrétien ??? la question reste posée ???? !!!

Dans le privé, vous pourrez inviter des amis musulmans prendre le thé et vous embrasserez ensemble des corans et des bibles.

1/ Les musulmans sunnites n'ont pas de Pape. Les Bibles et les non-musulmans sont complètement interdits à La Mecque.
2/ Les musulmans chiites ont des mollah et autres mais vous pourrez toujours courir pour qu'ils embrassent une Bible.
3/ Vous connaissez pas l'islam : ceci n'est pas vu comme un geste de respect, de dialogue, de fraternité qui le grandit. Une prière commune silencieuse est beaucoup mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 22:01

Philippe Fabry a écrit:
C'est hallucinant.
D'une main, vous nous expliquez que tous les Papes depuis Jean XXIII sont des usurpateurs.
De l'autre, vous exhibez comme une preuve le fait que le monde rejette l'enseignement des Papes en matière de morale et de combat pour la vie, ce qui paraît plutôt être le signe de leur rectitude.
Vous êtes prodigieux.
Philippe ! Réfléchis bien...
Revenir en haut Aller en bas
Tonino



Masculin Messages : 133
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 22:07

Philippe Fabry a écrit:
Si vous êtes un personnage officiel, qui prêche sa foi avec conviction, quitte à être attaqué pour cela, et que dans le cadre d'une visite officielle, vous êtes amené à pénétrer dans une mosquée (où, au passage, on n'a strictement pas le droit de pénétrer chaussé) et à faire quelques gestes d'amitié, on pourra seulement déduire que sans rien renier de votre foi, vous avez voulu faire preuve de bonne volonté pour faire oeuvre d'apaisement dans l'espoir d'améliorer des relations violentes depuis des siècles.

Citez moi un seul homme d'Eglise qui soit aller prié dans une mosquée ou embrassé le coran avant 1962.
Revenir en haut Aller en bas
Tonino



Masculin Messages : 133
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 22:12

Philippe Fabry a écrit:
C'est hallucinant.
D'une main, vous nous expliquez que tous les Papes depuis Jean XXIII sont des usurpateurs.
De l'autre, vous exhibez comme une preuve le fait que le monde rejette l'enseignement des Papes en matière de morale et de combat pour la vie, ce qui paraît plutôt être le signe de leur rectitude.
Vous êtes prodigieux.


Qui a fait apostasier les états Catholiques ?


http://foicatholique.cultureforum.net/questions-reponses-f20/qui-a-fait-apostasier-les-etats-catholiques-t2684.htm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 22:35

nilamitp a écrit:
Citation :
Bonsoir Nilamitp,
Bonsoir Julienne

Citation:
Il est certain que je sais ce que confessent les Musulmans :
- Dieu n'a pas de vie trinitaire
- Jésus 'Issa est homme seulement homme mais une Parole de Dieu jetée en Marie
- Jésus 'Issa n'est pas mort sur la croix mais remplacé par un faux-semblant
- la charité avec Dieu est une imagination blasphématoire
- le paradis ne consiste pas dans la vision béatifique mais essentiellement en de la fornication, de l'ivresse et des lieux somptueux

Voilà les contradictions dogmatiques.

Citation:
Jean-Paul II a embrassé le coran dans un geste de respect, de dialogue, de fraternité et ce geste le grandit...... cela n'implique pas une reconnaissance de l'origine divine du Coran, cela n'implique pas que Jean-Paul reconnait le Coran en tant que texte divin !!!!

Pourquoi n'embrasse-t-il pas le petit livre rouge en public ?
C'est une c o n n e r i e
C'est comme s'il avait eu un bâtard avec une prostituée
Ce geste a été très mal compris par tous


Citation:
Un Musulman embrassera t'il la Bible par respect pour un chrétien ??? la question reste posée ???? !!!

Dans le privé, vous pourrez inviter des amis musulmans prendre le thé et vous embrasserez ensemble des corans et des bibles.

1/ Les musulmans sunnites n'ont pas de Pape. Les Bibles et les non-musulmans sont complètement interdits à La Mecque.
2/ Les musulmans chiites ont des mollah et autres mais vous pourrez toujours courir pour qu'ils embrassent une Bible.
3/ Vous connaissez pas l'islam : ceci n'est pas vu comme un geste de respect, de dialogue, de fraternité qui le grandit. Une prière commune silencieuse est beaucoup mieux.

Bonsoir Nilamipt,

Dans votre avatar c'st indiqué ; Nazoréen ??? puis je me permettre de vous demander ce que cela signifie ???

Puisque vous appelez Jésus Issa vous êtes donc Musulman ???

Je n'ai rien de contraire à cela , l'Eglise appelle à un regard de bienveillance envers nos frère musulmans !

Eh oui car moi je considère aussi les Musulmans comme mes frères, nous sommes tous frères non par la chair mais l'Esprit !

Je veux d'abord voir ce qui nous unit avant de voir ce qui nous divise...

Je ne suis pas d'accord évidemment avec vous, cher ami quand vous dites que Jean-paul II a fait là une biperie !

Fraterniser... n'est jamais une biperie au contraire !!! ce serait de ne pas vouloir fraterniser qui serait une biperie à mon sens.

Et je vous ferai remarquer j' habite une petite commune où musulmans et personnes de toutes cultures, chrétiens etc... cohabitent....

Il n'y a pas de problèmes .... car c'st une grande richesse que de vouloir rencontrer d'autres cultures pour apprendre, s'enrichir les uns les autres.

Je fais la distinction entre musulmans pieux et musulmans intégristes.

J'ai des amis musulmans ceux ci ne m'ont jamais manqué de respect, chacun respecte la foi de l'autre......

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 22:40

Tonino a écrit:

Dites moi Tonito parlons sérieusement je veux bien que nous tu ne nous connais pas mais pense tu vraiment que tu es le seul vrai catholique , que par exemple Mere teresa , Sr Lucie ,tous les fils spirituel de padre Pio , tous les voyante de Banneux ,Rwanda ,... sont des faux catholique Lorsque tu t'agenouilles devant le saint sacrement ou que tu communie tu te dis vraiment que Jean Paul II , Mere teresa ou d'autre sont des hérétiques .

Lorsque tu prend la peine de mediter tu pense vraiment que les seul catholique subsiste seulement dans le poigne des fidèles Sédévacantistes qui n'existe que dans quelque pays d'occidents ?
Revenir en haut Aller en bas
Tonino



Masculin Messages : 133
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 22:48

fredsinam a écrit:
Tonino a écrit:

Dites moi Tonito parlons sérieusement je veux bien que nous tu ne nous connais pas mais pense tu vraiment que tu es le seul vrai catholique , que par exemple Mere teresa , Sr Lucie ,tous les fils spirituel de padre Pio , tous les voyante de Banneux ,Rwanda ,... sont des faux catholique Lorsque tu t'agenouilles devant le saint sacrement ou que tu communie tu te dis vraiment que Jean Paul II , Mere teresa ou d'autre sont des hérétiques .
Lorsque tu prend la peine de mediter tu pense vraiment que les seul catholique subsiste seulement dans le poigne des fidèles Sédévacantistes qui n'existe que dans quelque pays d'occidents ?

Mais ce n'est pas la question de savoir ce que moi ou toi pensons,mais ce que la Sainte doctrine nous commande de faire!

Nos état d'âmes non rien a faire la dedans sinon on devient tel des protestants qui prennent ce qui les arrangent dans le Christianisme et oublie le reste.
Revenir en haut Aller en bas
 
Sédévacantisme et catholicisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vieux-catholicisme et sédévacantisme
» D'où vient le catholicisme?
» Histoire Adventiste et son anti -Catholicisme
» LE CATHOLICISME - QUI SONT ILS ?
» Débat sur le sédévacantisme.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: