DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sédévacantisme et catholicisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 14:38

Je ne confond rien, ma foi...

Citation :
DIEU soit loué, Cupertino, Vatican II est arrivé. Quand on relit Vatican I , on se prend à transpirer : et si on était encore, en ce XXIème siècle, sous le poids de ces enseignements d’une autre âge !!!!!!!!!!!!!

ou alors, les mots n'ont plus aucun sens, aussi bien se parler par signe.

Cette petite phrase acclamée par les cheers est la négation des dogmes et l'hérésie du moderniste ( saint Pie X )qui prétend à une évolution du dogme.
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
La Chartreuse



Messages : 577
Inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 14:39

-Julienne a écrit:
nilamitp a écrit:
Citation :
Le petit livre rouge de Mao est un livre dictatorial, je ne pense pas que Benoît XVI embrasserait ce livre.

Le Coran est le livre saint pour les Musulmans, tout comme la Bible est l'Ecriture Sainte pour les chrétiens et c'était dans le sens du dialogue inter-religieux !
L'Eglise invite a un regard de bienveillance sur l'Islam. C'est une des plus grandes religion après le Christianisme.

Mais Mao lui c'est une dictature.

Et voilà ce qui fait toute la différence !

Qu'en penses tu ???
Ma chère Julienne, désolé d'être aussi sec avec vous mais :
ma question était fermée : oui ou non.

Je suis communiste : le communisme est ma religion, le peuple est mon dieu, le petit livre rouge de Mao est un livre saint pour moi, et Mao est mon Prophète. Je ne vous permet pas d'insulter Mao qui s'est sacrifié pour le peuple Chinois en le traitant de dictateur et son livre comme un livre dictatorial.

Est-ce que Benoît XVI peut embrasser le petit livre rouge devant les caméra en signe de respect et d'amitié pour le peuple Chinois ?


Ah donc Cher Nilamitp vous attendiez de moi un OUI ou un NON bon je réponds : NON !

Le Coran est nada... le fait du nombre d'adepte ne change pas sa source. Il est le fait d'un homme qui a déconné... nous devons aucun respect à ce livre qui nie Jésus-Christ , il est sur le même pied que le livre de Mao.

Et ça, c'est au nom de quoi...




Le signe de la déesse Shiva....

Mais ma foi, il était d'une politesse à en faire crever
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 14:51

Citation :
Le Coran est nada... le fait du nombre d'adepte ne change pas sa source. Il est le fait d'un homme qui a déconné...
Il ne l'a pas écrit tout seul.

Citation :
nous devons aucun respect à ce livre qui nie Jésus-Christ
Il ne parle pas de Jésus-Christ mais d'un certain messie 'Issa.

Citation :
il est sur le même pied que le livre de Mao.
je suis d'accord.

Et selon vous, pourquoi serait-il faux ? Qu'est-ce qui ne va pas dans le livre ?
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 15:09

La Chartreuse a écrit:




Le signe de la déesse Shiva....

Mais ma foi, il était d'une politesse à en faire crever

ça veut dire quoi "à en faire crever"?

apparemment, vous, ce n'est pas la politesse qui vous étrangle... envers un homme qui a tout de même payé de sa personne.

vous déconsidérez votre position par de tels propos.
Revenir en haut Aller en bas
La Chartreuse



Messages : 577
Inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 15:21

nilamitp a écrit:
Citation :
Le Coran est nada... le fait du nombre d'adepte ne change pas sa source. Il est le fait d'un homme qui a déconné...
Il ne l'a pas écrit tout seul.

Citation :
nous devons aucun respect à ce livre qui nie Jésus-Christ
Il ne parle pas de Jésus-Christ mais d'un certain messie 'Issa.

Citation :
il est sur le même pied que le livre de Mao.
je suis d'accord.

Et selon vous, pourquoi serait-il faux ? Qu'est-ce qui ne va pas dans le livre ?

Le Coran est le livre sacré de l'islam. Sa tradition le présente comme le premier ouvrage rédigé en langue arabe claire[1], affirmation à la base de la notion d'« inimitabilité » du Coran.

Le Coran regroupe les paroles de Dieu qui auraient été révélées au prophète et messager de l'islam Mahomet par l'archange Gabriel. Cette révélation s'étend sur une période de vingt-trois ans. Le Coran est parfois appelé simplement al-kitâb (le livre) ou adh-dhikr (le rappel). Il constitue une des deux parts de la révélation à Mahomet, l'autre part étant constituée des hadiths prophétiques. Les musulmans le considèrent comme une manifestation d'un attribut divin, le kalam, qui représente la capacité de Allah (le nom de Dieu en arabe) à transmettre à ses prophètes certaines informations relatives au bien et au mal, à la vie et à la mort, au paradis et à l'enfer, ainsi qu'aux lois fixant les limites entre le licite et l'illicite. En ce sens, il est, pour les musulmans, l'expression incréée de cet attribut d'Allah adressée à l'intention de toute l'humanité, c'est-à-dire détenteur d'une vocation universelle, contrairement aux révélations précédentes qui étaient destinées en tout premier lieu à un peuple en particulier.

Selon le Coran, l'ange Gabriel (Jibraïl) aurait eu pour mission de faire descendre le contenu du Coran céleste et de le transmettre à Mahomet.

« Ceci est, au contraire, un Coran glorieux écrit sur une table gardée ! »
— Le Coran (LXXXV ; 21-22)

« Le Coran est la parole de Dieu révélée à Son prophète et transcrite sur les pages du Livre. »
— Ibn Khaldoun, Le livre des exemples. Muqaddima VI, X

Comme perfection on peut repasser

Mahomet et ses petits copains ont calqués sur la Bible. Il y eu des ajouts car on retrouve l'histoire de Jésus (Issa) .

Lors de son voyage en Ankara JPaul2 n'avait rien trouvé de mieux que d'aller s'incliner devant la tombe d'ATATURK, responsable du massacre de plusieurs milliers de catholiques! Décidément JP2 s'était promis d'imiter Paul VI en tout; lisez ce discours impensable, effrayant qu'il prononça à Ankara:

Citation :
"Les Musulmans ont comme nous la foi d'Abraham dans le Dieu unique, tout-puissant et miséricordieux...La foi en Dieu que professent les descendants spirituels d'Abraham, Chrétiens, Musulmans et Juifs, quand elle est sincèrement vécue, qu'elle pénètre la vie, est un fondement assuré de la dignité, de la fraternité et de la liberté des hommes et un principe de rectitude morale de la vie en société. Et il y a plus; par suite de cette foi en Dieu Créateur et transcendant, l'homme se retrouve au sommet de la création...Le principe d'une collaboration en vue d'un progrès de l'homme, de l'émulation dans le bien, de l'extension de la paix et de la fraternité dans la libre profession de la foi propre à chacun."

Vraiment il avait de l'audace, c'est une bien cynique comédie qu'il jouait. Rectifions maintenant les faussetés que contient ce discours.

Notre foi en Dieu n'a rien de semblable à celle des musulmans.

I) Dans la religion de l'Islam, le fatalisme est un "dogme", c'est-à-dire que Dieu a créé des êtres pour le ciel et d'autres pour l'enfer sans que ces êtres ne puissent rien y faire.

Dites-nous, vous qui devez enseigner la vérité, où voyez-vous, dans cet enseignement de l'Islam, la foi en Dieu miséricordieux?

II) Toujours dans l'Islam, ceux qui sont élus ne vont pas au ciel pour jouir de la vision béatifique, non; le "bonheur" des élus consiste dans la possession d'Éphèbes et de Houris, avec lesquels ils pourront satisfaire éternellement une bestiale sensualité! Franchement, l'idée que se faisait du ciel JP2 est bien basse!

III) Dieu est si puissant qu'Il peut faire les contradictoires, c'est-à-dire que de Dieu peut venir également la vérité et le mensonge. Dès lors, affirmer que chrétiens et musulmans ont la même foi en Dieu Tout-Puissant et Miséricordieux est une hérésie doublée d'un exécrable blasphème.

Alors, le baiser du Coran est de soi un acte sacrilège et une apostasie de la divinité de Notre-Seigneur Jésus-Christ, car pour tous les catholiques, ce geste est une vénération, comme on embrasse une relique... et qu'on arrête avec la politesse.

Ou si on veut parler de politesse, imaginez-vous entrant dans une maison ou la coutume est de cracher sur un crucifix... alors, allons-y , après tout, ce n'est qu'un geste de politesse envers nos hôtes..
Revenir en haut Aller en bas
La Chartreuse



Messages : 577
Inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 15:34

Karl a écrit:
La Chartreuse a écrit:




Le signe de la déesse Shiva....

Mais ma foi, il était d'une politesse à en faire crever

ça veut dire quoi "à en faire crever"?

Tout simplement en n’en mourir tellement que le geste est scandaleux (expression québécoise! !

apparemment, vous, ce n'est pas la politesse qui vous étrangle... envers un homme qui a tout de même payé de sa personne.

Pourquoi serais-je polie avec un des destructeurs de la Sainte Église
(Tes ennemis Seigneur je les hais d’une haine mortelle)


vous déconsidérez votre position par de tels propos.

Il a été démontré au début de ce fil la rupture de V2 avec l’Église!

Vous devez maintenant montrer que cela est faux, qu’attendez-vous pour sortir vos preuves, serait-ce que vous n’en avez aucune Question
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 15:34

I double prédestination.
je prends.
II paradis de fornication
je prends.
III incompatibilité avec le Christianisme
je prends.

-----------------

Mais pourquoi le Coran ne peut-il pas être de Dieu, et les Chrétiens dans l'erreur ? Cela doit être facile à voir que le narrateur ne peut pas être Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 15:58

[quote="La Chartreuse"]

Citation :
Lors de son voyage en Ankara JPaul2 n'avait rien trouvé de mieux que d'aller s'incliner devant la tombe d'ATATURK, responsable du massacre de plusieurs milliers de catholiques! Décidément JP2 s'était promis d'imiter Paul VI en tout; lisez ce discours impensable, effrayant qu'il prononça à Ankara:

Citation :
"Les Musulmans ont comme nous la foi d'Abraham dans le Dieu unique, tout-puissant et miséricordieux...La foi en Dieu que professent les descendants spirituels d'Abraham, Chrétiens, Musulmans et Juifs, quand elle est sincèrement vécue, qu'elle pénètre la vie, est un fondement assuré de la dignité, de la fraternité et de la liberté des hommes et un principe de rectitude morale de la vie en société. Et il y a plus; par suite de cette foi en Dieu Créateur et transcendant, l'homme se retrouve au sommet de la création...Le principe d'une collaboration en vue d'un progrès de l'homme, de l'émulation dans le bien, de l'extension de la paix et de la fraternité dans la libre profession de la foi propre à chacun."

ça n'a rien d'effrayant.
Et ce n'est pas Ataturk (prempier chef d'état de la Turquie moderne et... laique) qui a massacré les arméniens, mais l'empire ottoman. Cela dit Ataturk n'était pas un saint loin de là et il s'est débrouillé pour chasser les grecs d'Ionie en 1920-23... Mais de massacres, point: ils étaient déjà commis.


Citation :
Vraiment il avait de l'audace, c'est une bien cynique comédie qu'il jouait. Rectifions maintenant les faussetés que contient ce discours.

Notre foi en Dieu n'a rien de semblable à celle des musulmans.

ce n'est pas ça qui est dit, mais "comme nous la foi d'Abraham dans le Dieu unique"; c'est cela que nous avons en commun, point. Le reste c'est une autre histoire.

Citation :

II) Toujours dans l'Islam, ceux qui sont élus ne vont pas au ciel pour jouir de la vision béatifique, non; le "bonheur" des élus consiste dans la possession d'Éphèbes et de Houris, avec lesquels ils pourront satisfaire éternellement une bestiale sensualité! Franchement, l'idée que se faisait du ciel JP2 est bien basse!

ce n'est évidemment pas l'idée que s'en faisait JPII (que je n'ai jamais tant eu envie de défendre que contre des attaques si sottes dans leur méchanceté, qu'elles me paraissent presque justifier a posteriori l'action de ce pape).

Citation :
Alors, le baiser du Coran est de soi un acte sacrilège et une apostasie de la divinité de Notre-Seigneur Jésus-Christ, car pour tous les catholiques, ce geste est une vénération, comme on embrasse une relique... et qu'on arrête avec la politesse.

Posons que JPII a vénéré ds le coran, ce qu'il peut contenir de bon, et qu'on ne peut nier; sur ce point, je suis comme vous: troublé, mais je me dis aussi qu'il y a sans doute autre chose à faire que mépriser, et insulter: d'abord il faut un formidable courage (qui n'est pas le propre des serviteurs de satan) pour aller ainsi, avec sa foi chrétienne, vers des religions qui brillent surtout par leur intolérance; ensuite, on peut essayer de comprendre un geste qui devrait nous inciter à réfléchir, ns chrétiens sinon les fidèles d'en face... qui auront eu au moins la démonstration de la charité chrétienne en acte, à son plus haut niveau; si ce n'est pas le cas, JPII aura échoué; pê aussi aura-t-il dégoûté définitivement des chrétiens de le suivre, qui iront à l'islam, à Shiva... qui peut savoir?
Je songe à cette parole du sage taoiste (les autres diront que je radote, mais je la mets ici rien que pour vous, chère Chartreuse): "la grande intelligence englobe; la petite discrimine": c'est ce qu'a fait JPII.

Je dis tout cela et pourtant, croyez-moi, j'ai écris ici contre l'islam quelques-unes des pires diatribes (auprès desquelles les votres -néanmoins bien senties- ne sont que de la roupie de sansonnet).

Citation :
Ou si on veut parler de politesse, imaginez-vous entrant dans une maison ou la coutume est de cracher sur un crucifix... alors, allons-y , après tout, ce n'est qu'un geste de politesse envers nos hôtes...

Un crucifix que JPII portait bien haut, malgré tout...


Dernière édition par Karl le Ven 23 Oct 2009 - 16:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tonino



Masculin Messages : 133
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 16:03

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 16:08

Philippe Fabry a écrit:
Cupertino a écrit:


Salut!

Place la polysémie que tu voudras, ce qu'hier était mauvais, ne deviendra jamais bon aujourd'hui.

Si ela était, Dieu ne serait pas immuable, il ne serait pas la Vérité Éternelle, il serait comme l'homme, changeant selon les temps et circonstances.

Le ciel et la terre passeront mais mes paroles ne passeront point.

Un enseignement infaillible hier, ne peut être contredit par un autre enseignement soi-disant infaillible,

si on admettait ce faux principe, alors il faut en conclure, que l'infaillibilité n'existe pas, car ce que nous croyons aujourd'hui au sujet de la Sainte Vierge ( Assomption) demain dans 100 ans, les gens pourront croirent autre chose.

Et on nomme ça de la théologie.... Shocked

Parce que vous confondez la pastorale, le gouvernement de l'Eglise dans le temps, et les vérités de foi.

Tout-à-fait Cupertino vous n'avez pas compris le message de Franc_lazur qui est pourtant très clair !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 16:28

-Julienne a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Cupertino a écrit:


Salut!

Place la polysémie que tu voudras, ce qu'hier était mauvais, ne deviendra jamais bon aujourd'hui.

Si ela était, Dieu ne serait pas immuable, il ne serait pas la Vérité Éternelle, il serait comme l'homme, changeant selon les temps et circonstances.

Le ciel et la terre passeront mais mes paroles ne passeront point.

Un enseignement infaillible hier, ne peut être contredit par un autre enseignement soi-disant infaillible,

si on admettait ce faux principe, alors il faut en conclure, que l'infaillibilité n'existe pas, car ce que nous croyons aujourd'hui au sujet de la Sainte Vierge ( Assomption) demain dans 100 ans, les gens pourront croirent autre chose.

Et on nomme ça de la théologie.... Shocked

Parce que vous confondez la pastorale, le gouvernement de l'Eglise dans le temps, et les vérités de foi.

Tout-à-fait Cupertino vous n'avez pas compris le message de Franc_lazur qui est pourtant très clair !!!!

Il est facile Julienne de réfuter, surtout lorsqu'on se cache constamment derrière le texte d'un autre...

Frank dit qu'on l'a échappé belle de ne pas être sous la doctrine de Vatican I... prouvez-le donc.

Il oppose deux doctrines de façon claire, il cache son opposition sour le terme "polysémie" en clair hypocrisie et moderniste selon Saint Pie X...

Rupture il y a eu...

J'attends encore votre preuve de la non-rupture.... je pense que j'ai le temps d'aller faire une promenade..
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
La Chartreuse



Messages : 577
Inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 16:28

nilamitp a écrit:
I double prédestination.
je prends.
II paradis de fornication
je prends.
III incompatibilité avec le Christianisme
je prends.

Mais pourquoi le Coran ne peut-il pas être de Dieu, et les Chrétiens dans l'erreur ? Cela doit être facile à voir que le narrateur ne peut pas être Dieu.

Le Kallif othman ibn afan a brûlé toutes les 31 versions du coran pour garder sa version qui circule aujourd’hui, c’est pourquoi il y a un seul coran.


Le dieu Allah de l'Islam est-il le même que la Sainte Trinité des Chrétiens ?Monseigneur Louis Pavy, évêque d'Alger, en la cathédrale d'Alger pendant le Carême de ... 1853. - (ru; cf. J.P.Migne,
1844-1892. 84, 1856, col. 1257-1287).


*
Pour commencer, "celui qui prétend être le prophète d'Allah, Mahomet,
devrait avoir des lettres de créances", c'est-à-dire la prophétie, les
miracles et l'intégrité de l'ensemble de sa vie...

"Rien de tout cela ne se trouve chez Mahomet, cet homme de pillage et de sang qui
prêche sa doctrine à coup de cimeterres, en promenant la mort sur un tiers du globe alors connu !"

* Prophète ? "Il n'a même pas su deviner qu'on jour le poison lui serait servi par des mains soumises."

*
Et les miracles ? "Mahomet répète jusqu'à satiété que Moïse, Jésus-Christ et les autres prophètes ont fait des miracles, témoignage précieux pour notre foi, mais que lui n'est pas chargé d'en faire: il n'est chargé que de la prédication ; voilà la confession de son impuissance et par conséquent de son imposture et de son erreur." Par ailleurs, dit Monseigneur, "j'ai lu le récit de ses 18 miracles, d'après les auteurs arabes. Ce sont des phénomènes sans raison d'être,des contes puérils ou tout au plus des tours de sorcellerie qui feraient rire de pitié nos fameux prestidigitateurs... Tantôt ce sont des arbres qui se promènent, des pierres qui parlent et autres niaiseries que nous avons honte de rapporter ici. Voilà tout son bagage de thaumaturge !" Et manque d'arguments et de miracles, Mahomet fait croire que "le miracle des miracles, c'est le Coran, prodige qui dépasserait en beauté toutes les formes humaines..."

* "4 ou 5
chapitres du Coran sont assez agréablement tournés, j'en conviens ; mais... qu'est-ce que peuvent faire 5 chapitres pour racheter les prodigieuses niaiseries, les maximes jetées sans ordre, les hiéroglyphes bizarres, les non-sens habituels et les flagrantes contradictions qui remplissent les 114 chapitres de ce tome indigeste?"

*
"Dans le Coran je n'ai rien trouvé de bien neuf. Presque tout, excepté les infamies, y est emprunté et contrefait. Ce qui est vrai se trouve dans le Pentateuque et dans l'Évangile; ce qui est faux, dans le Talmud, dans les légendes arabes ou sabéennes, dans les évangiles Apocryphes... Or, on voudrait faire descendre fraîchement du Ciel ce qui est déjà vieux sur la terre, et ce que je rencontre au fond de la boue!"

*"Le sabre n'est point un argument pour l'intelligence humaine".

*
"Parce que Jésus s'était choisi 12 apôtres parmi les fidèles, Mahomet en choisit 12 parmi ses sectateurs, ce qui l'a fait appeler par un écrivain du Moyen Age le 'copieur de Dieu'."... "À la place de la simplicité, de la douceur, de la bénignité, de l'esprit de paix et de pardon, de la pauvreté volontaire, de l'humilité, de l'amour des souffrances de Jésus, vous voyez éclater dans Mahomet la duplicité, la cruauté, la soif des jouissances, du butin, de la domination, de la vengeance et de l'orgueil, à leur paroxysme le plus élevé."

*
"Pourquoi suis-je obligé, poursuit Monseigneur Pavy, de taire ses 21 épouses qu'il se donne après s'être engagé à n'en avoir que 4, sans compter ses 4 concubines, et cette infâme loi qui lui accorde toute femme musulmane dont le coeur se sentira incliné vers lui", fût-ce une Fillette de 8 ans ?... "Donc, il n'est pas l'envoyé de Dieu".

*
"Le Coran exprime, en de pompeuses paroles, les grandes idées des vertus naturelles, et lâche en même temps ouvertement la bride aux penchants les plus violents et les plus sulfureux... Il supprime les remords en introduisant le fatalisme... Mahomet, vaincu par la chair, accepte comme une loi divine sa domination absolue", par ses instincts les plus indignes.

* "Mahomet emprunte à chacune des religions existant à son époque une portion de ses doctrines, et de cet amalgame incohérent qui prétend ménager le Chrétien, le juif, le sabéen, l'idolâtre, il forme son symbole et lui donne pour suprême couronnement son aphorisme: 'Il n'y a de Dieu que Dieu, et Mahomet est son prophète'... Il se fonde sur l'amalgame des doctrines, et se couronne par l'orgueil de la personne"... "Mais la vérité n'est pas une propriété dont on puisse abandonner même une parcelle, dans l'intérêt prétendu de la paix".
Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 16:30

Citation :
Je songe à cette parole du sage taoiste (les autres diront que je radote, mais je la mets ici rien que pour vous, chère Chartreuse): "la grande intelligence englobe; la petite discrimine": c'est ce qu'a fait JPII.

Et le syncrétisme ruine
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 16:32

[quote="La Chartreuse"]
Citation :
Pourquoi serais-je polie avec un des destructeurs de la Sainte Église
(Tes ennemis Seigneur je les hais d’une haine mortelle)

êtes-vs bien certaine de ne pas vous adresser à Allah?


Citation :
Il a été démontré au début de ce fil la rupture de V2 avec l’Église!

démonstration je ne sais; rupture certainement, avec certains points de doctrine, et c'est troublant, c'est vrai; moi-même en suis déchiré, ayant retrouvé la foi ds ce contexte de déchirement entre catholiques, mais les écritures sont ce qu'elles sont: les portes de l'enfer ne prévaudront pas contre Elle; et il n'y a qu'une seule Eglise; de toute manière, la quitter quand elle serait malade -ici je rejoins Philippe qui a écrit quelque chose de semblable-, ne lui ni ne nous servirait pas.
Consacrez votre pain et votre vin dans votre coin, chère Chartreuse; nous sommes tous prêtres prophètes et rois; mais vous ne faites pê ainsi que hâter le moment -annonçé- où vous ou moi ou quelque autre devra le faire seul.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 16:39

Citation :
Cupertino a écrit:
Citation :
Je songe à cette parole du sage taoiste (les autres diront que je radote, mais je la mets ici rien que pour vous, chère Chartreuse): "la grande intelligence englobe; la petite discrimine": c'est ce qu'a fait JPII.

Et le syncrétisme ruine


absolument!
et je ne vois pas ce qui a pu être introduit d'islamique ds le rite romain, ni d'hindouiste ds la ste Messe;
vs voyez bcp de statues de Shiva ds les églises?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 16:45

La Chartreuse a écrit:
-Julienne a écrit:
nilamitp a écrit:
Citation :
Le petit livre rouge de Mao est un livre dictatorial, je ne pense pas que Benoît XVI embrasserait ce livre.

Le Coran est le livre saint pour les Musulmans, tout comme la Bible est l'Ecriture Sainte pour les chrétiens et c'était dans le sens du dialogue inter-religieux !
L'Eglise invite a un regard de bienveillance sur l'Islam. C'est une des plus grandes religion après le Christianisme.

Mais Mao lui c'est une dictature.

Et voilà ce qui fait toute la différence !

Qu'en penses tu ???
Ma chère Julienne, désolé d'être aussi sec avec vous mais :
ma question était fermée : oui ou non.

Je suis communiste : le communisme est ma religion, le peuple est mon dieu, le petit livre rouge de Mao est un livre saint pour moi, et Mao est mon Prophète. Je ne vous permet pas d'insulter Mao qui s'est sacrifié pour le peuple Chinois en le traitant de dictateur et son livre comme un livre dictatorial.

Est-ce que Benoît XVI peut embrasser le petit livre rouge devant les caméra en signe de respect et d'amitié pour le peuple Chinois ?


Ah donc Cher Nilamitp vous attendiez de moi un OUI ou un NON bon je réponds : NON !

Le Coran est nada... le fait du nombre d'adepte ne change pas sa source. Il est le fait d'un homme qui a déconné... nous devons aucun respect à ce livre qui nie Jésus-Christ , il est sur le même pied que le livre de Mao.

Je ne suis pas d'accord pour dire que le Coran est nada : je reconnais que le Coran enseigne des vérités contraires à la foi catholique et n'est pas un texte divin ! Mais le Coran ne peut être comparé au livre rouge de Mao.

La source de l'islam est le Coran; et le modèle de la moralité décrit dans le Coran est complètement différent de ce qui est véhiculé en Occident. Le Coran est basé sur les concepts de la bonne moralité, de l'amour, de la compassion, de la miséricorde, de l'humilité, du dévouement, de la tolérance et de la paix. Un musulman qui vit selon ces préceptes moraux est raffiné, réfléchi, tolérant, digne de confiance et obligeant. Il offre l'amour, le respect, la paix et une joie de vivre à ceux qui l'entourent.



Et ça, c'est au nom de quoi...




Le signe de la déesse Shiva....

Mais ma foi, il était d'une politesse à en faire crever


Et cette vulgarité : à en faire crever c'est quoi cela La Chartreuse ?????

Notre pape Jean-Paul II sera bientôt béatifié, ce fut un grand pape !
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 16:52

[quote="-Julienne"]
La source de l'islam est le Coran; et le modèle de la moralité décrit dans le Coran est complètement différent de ce qui est véhiculé en Occident. Le Coran est basé sur les concepts de la bonne moralité, de l'amour, de la compassion, de la miséricorde, de l'humilité, du dévouement, de la tolérance et de la paix. Un musulman qui vit selon ces préceptes moraux est raffiné, réfléchi, tolérant, digne de confiance et obligeant. Il offre l'amour, le respect, la paix et une joie de vivre à ceux qui l'entourent.

Entre musulmans, chère Julienne, ENTRE MUSULMANS.
Envers les non-musulmans, c'est autre chose....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 16:55

Tiens, voilà des choses intéressantes :

l'intégrité de l'ensemble de sa vie
Oui, c’est surtout cela pour le personnage de Mahomet,
car il aurait pu être mandaté pour donner une saine doctrine aux hommes et pas forcément les éblouir par des miracles et des prophéties. Mais puisqu’il est censé être « un bel exemple » pour le croyant dans le Coran et que les "sira" considérées comme les plus authentiques (ibn hischam et ibn ishaq) le massacrent au niveau de la morale, cela est plus donc que douteux.

- Mahomet fait croire que "le miracle des miracles, c'est le Coran, prodige qui dépasserait en beauté toutes les formes humaines..."
Et bien lisons-le.

- Dans le Coran je n'ai rien trouvé de bien neuf
Cela est vrai.

- Mahomet emprunte à chacune des religions existant à son époque une portion de ses doctrines
Cela est vrai.

Bon, il reste à montrer que le Coran ne peut pas être un miracle.
Il est toujours possible pour un musulman de se cacher derrière la langue arabe pour dire qu'en français (par exemple) la beauté poétique ne marche pas. Certes, il y a bien les Chrétiens arabes et les musulmans apostats pour nous le dire. Mais pour nous, il reste des arguments très solides pour affirmer que le Coran n'est pas de Dieu. Lesquels ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 16:57

[quote="Karl"]
-Julienne a écrit:

La source de l'islam est le Coran; et le modèle de la moralité décrit dans le Coran est complètement différent de ce qui est véhiculé en Occident. Le Coran est basé sur les concepts de la bonne moralité, de l'amour, de la compassion, de la miséricorde, de l'humilité, du dévouement, de la tolérance et de la paix. Un musulman qui vit selon ces préceptes moraux est raffiné, réfléchi, tolérant, digne de confiance et obligeant. Il offre l'amour, le respect, la paix et une joie de vivre à ceux qui l'entourent.

Entre musulmans, chère Julienne, ENTRE MUSULMANS.
Envers les non-musulmans, c'est autre chose....

Que voulez vous dire Cher Karl ?

Je connais des musulmans très corrects et respectueux.

Il faut surtout faire la différence entre bons musulmans qui pratiquent leur foi et ne pas les confondre avec les musulmans intégristes.

Enfin c'est mon avis...

Vous savez dans toutes les religions il y a des choses à reprocher, qui ne sont pas bonnes....

Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 17:03

nilamitp a écrit:
Tiens, voilà des choses intéressantes :

l'intégrité de l'ensemble de sa vie
Oui, c’est surtout cela pour le personnage de Mahomet,
car il aurait pu être mandaté pour donner une saine doctrine aux hommes et pas forcément les éblouir par des miracles et des prophéties. Mais puisqu’il est censé être « un bel exemple » pour le croyant dans le Coran et que les "sira" considérées comme les plus authentiques (ibn hischam et ibn ishaq) le massacrent au niveau de la morale, cela est plus donc que douteux.

- Mahomet fait croire que "le miracle des miracles, c'est le Coran, prodige qui dépasserait en beauté toutes les formes humaines..."
Et bien lisons-le.

- Dans le Coran je n'ai rien trouvé de bien neuf
Cela est vrai.

- Mahomet emprunte à chacune des religions existant à son époque une portion de ses doctrines
Cela est vrai.

Bon, il reste à montrer que le Coran ne peut pas être un miracle.
Il est toujours possible pour un musulman de se cacher derrière la langue arabe pour dire qu'en français (par exemple) la beauté poétique ne marche pas. Certes, il y a bien les Chrétiens arabes et les musulmans apostats pour nous le dire. Mais pour nous, il reste des arguments très solides pour affirmer que le Coran n'est pas de Dieu. Lesquels ?

Le Coran n'est pas de Dieu parce que déjà Mohamet s'est inspiré des récits aprocyphes de son époque, des récits oraux qui circulaient dans les caravanes....

Le Coran enseigne des vérités contraires à la Foi Catholique telles que Jésus n'est pas mort sur la croix, Dieu n'est pas Trinitaire....
Jésus n'est pas Dieu.

De plus Mahomet était illettré et donc c'est un scribe qui transcrivait ce qu'il dictait. Bon ce n'est pas un argument valable sans doute pour dire que l'ange Gabriel (Jibril) n'a pu l'inspirer...

Le Coran n'enseigne pas que des choses mauvaises, il enseigne aussi la bonté, la Miséricorde...

Je ne reconnais pas le Coran cependant comme inspiré par Dieu.

Et nous pouvons encore en chercher des arguments pour démontrer que ce texte n'est pas divin !
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 17:06

Citation :
[quote="-Julienne"]
Karl a écrit:
-Julienne a écrit:

La source de l'islam est le Coran; et le modèle de la moralité décrit dans le Coran est complètement différent de ce qui est véhiculé en Occident. Le Coran est basé sur les concepts de la bonne moralité, de l'amour, de la compassion, de la miséricorde, de l'humilité, du dévouement, de la tolérance et de la paix. Un musulman qui vit selon ces préceptes moraux est raffiné, réfléchi, tolérant, digne de confiance et obligeant. Il offre l'amour, le respect, la paix et une joie de vivre à ceux qui l'entourent.

Entre musulmans, chère Julienne, ENTRE MUSULMANS.
Envers les non-musulmans, c'est autre chose....

Que voulez vous dire Cher Karl ?

Je connais des musulmans très corrects et respectueux.

Il faut surtout faire la différence entre bons musulmans qui pratiquent leur foi et ne pas les confondre avec les musulmans intégristes.

Enfin c'est mon avis...

Vous savez dans toutes les religions il y a des choses à reprocher, qui ne sont pas bonnes....

Fraternellement.


Je veux dire ce que le coran dit: ses messages d'amour de tolérance et de paix, ils s'adressent aux musulmans; le coran dit tout et son contraire qd il désigne les "infidèles" (nous chrétiens, les juifs...): tour à tour il les tolère et les massacre; mais qd il parle des musulmans il ne se contredit pas: "vous êtes la meilleure communauté"... Qd le coran parle de la bonne moralité, de l'amour, de la compassion, de la miséricorde, de l'humilité, du dévouement, de la tolérance et de la paix, c'est surtout entre les musulmans, rarement sinon jamais (ou avec des versets qui contredisent) vis-à-vis des infidèles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 17:11

[quote="-Julienne"]
Karl a écrit:
-Julienne a écrit:

La source de l'islam est le Coran; et le modèle de la moralité décrit dans le Coran est complètement différent de ce qui est véhiculé en Occident. Le Coran est basé sur les concepts de la bonne moralité, de l'amour, de la compassion, de la miséricorde, de l'humilité, du dévouement, de la tolérance et de la paix. Un musulman qui vit selon ces préceptes moraux est raffiné, réfléchi, tolérant, digne de confiance et obligeant. Il offre l'amour, le respect, la paix et une joie de vivre à ceux qui l'entourent.

Entre musulmans, chère Julienne, ENTRE MUSULMANS.
Envers les non-musulmans, c'est autre chose....

Que voulez vous dire Cher Karl ?

Je connais des musulmans très corrects et respectueux.

Il faut surtout faire la différence entre bons musulmans qui pratiquent leur foi et ne pas les confondre avec les musulmans intégristes.

Enfin c'est mon avis...

Vous savez dans toutes les religions il y a des choses à reprocher, qui ne sont pas bonnes....

Fraternellement.

Chère Julienne,

c'est le contraire. ;)

Les « bons musulmans qui pratiquent leur foi », ce sont des gens très dangereux. Idea

Les musulmans très corrects et respectueux, c'est ceux qui ont une lecture symbolique non réaliste du Coran, ce sont des musulmans par tradition, ou bien des équivalents des hans Küng et Monseigneur Gaillot chez nous, bref, des mauvais musulmans et de bien piètres théologiens. Idea

Mais à partir du moment où le musulman commence à admirer Muhammad, à le prendre comme excellent modèle et à croire dans le dogme de la dictée divine (tout cela est lié), le totalitarisme n'est pas loin. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 17:16

[quote="Karl"]
Citation :
-Julienne a écrit:
Karl a écrit:
-Julienne a écrit:

La source de l'islam est le Coran; et le modèle de la moralité décrit dans le Coran est complètement différent de ce qui est véhiculé en Occident. Le Coran est basé sur les concepts de la bonne moralité, de l'amour, de la compassion, de la miséricorde, de l'humilité, du dévouement, de la tolérance et de la paix. Un musulman qui vit selon ces préceptes moraux est raffiné, réfléchi, tolérant, digne de confiance et obligeant. Il offre l'amour, le respect, la paix et une joie de vivre à ceux qui l'entourent.

Entre musulmans, chère Julienne, ENTRE MUSULMANS.
Envers les non-musulmans, c'est autre chose....

Que voulez vous dire Cher Karl ?

Je connais des musulmans très corrects et respectueux.

Il faut surtout faire la différence entre bons musulmans qui pratiquent leur foi et ne pas les confondre avec les musulmans intégristes.

Enfin c'est mon avis...

Vous savez dans toutes les religions il y a des choses à reprocher, qui ne sont pas bonnes....

Fraternellement.


Je veux dire ce que le coran dit: ses messages d'amour de tolérance et de paix, ils s'adressent aux musulmans; le coran dit tout et son contraire qd il désigne les "infidèles" (nous chrétiens, les juifs...): tour à tour il les tolère et les massacre; mais qd il parle des musulmans il ne se contredit pas: "vous êtes la meilleure communauté"... Qd le coran parle de la bonne moralité, de l'amour, de la compassion, de la miséricorde, de l'humilité, du dévouement, de la tolérance et de la paix, c'est surtout entre les musulmans, rarement sinon jamais (ou avec des versets qui contredisent) vis-à-vis des infidèles.

Merci Karl, pour ces explications.

Quand vous dites des versets qui contredisent vous voulez dire des versets qui abrogent comme les haddiths ???

Donc si je comprends bien Karl, et pardonnez moi si je me trompe il faudrait considérer tous les Musulmans comme des personnes sans aucune ouverture d'esprit, le dialogue inter-religieux étant inutile alors ?

Ceci dit dans le débat bien sûr ! car je cherche à comprendre et à apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 17:20

Citation :
[quote="-Julienne"]
Karl a écrit:


Je veux dire ce que le coran dit: ses messages d'amour de tolérance et de paix, ils s'adressent aux musulmans; le coran dit tout et son contraire qd il désigne les "infidèles" (nous chrétiens, les juifs...): tour à tour il les tolère et les massacre; mais qd il parle des musulmans il ne se contredit pas: "vous êtes la meilleure communauté"... Qd le coran parle de la bonne moralité, de l'amour, de la compassion, de la miséricorde, de l'humilité, du dévouement, de la tolérance et de la paix, c'est surtout entre les musulmans, rarement sinon jamais (ou avec des versets qui contredisent) vis-à-vis des infidèles.

Merci Karl, pour ces explications.

Quand vous dites des versets qui contredisent vous voulez dire des versets qui abrogent comme les haddiths ???

Donc si je comprends bien Karl, et pardonnez moi si je me trompe il faudrait considérer tous les Musulmans comme des personnes sans aucune ouverture d'esprit, le dialogue inter-religieux étant inutile alors ?


Mais bien sûr que non! je vous ai dit ce que dit le coran, pas ce que pensent les musulmans, et qui peut-être différent... Cela dit, le coran malheureusement influence les esprits!


Dernière édition par Karl le Ven 23 Oct 2009 - 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 17:21

-Julienne a écrit:
Merci Karl, pour ces explications.

Quand vous dites des versets qui contredisent vous voulez dire des versets qui abrogent comme les haddiths ???

Pas des haddiths, mais des passages du corrants qui subbrogent (des versets meilleurs). Ces versets meilleurs, postérieur dans la révélation, sont toujours les plus violents. C'est en fonction du contexte qu'on décide d'aplliquer ces versets meilleurs ou de s'en garder aux versets anciens plus consensuels ( vous avez donc là une tromperie sournoise sur l'islam tel qu'il se présente à nous, la takkyia). Si la France devient petit à petit mûre pour l'islam, ce seront assurément les versets les plus durs qui vont s'appliquer (la dhimmitude sera mise en place).

Citation :
Donc si je comprends bien Karl, et pardonnez moi si je me trompe il faudrait considérer tous les Musulmans comme des personnes sans aucune ouverture d'esprit, le dialogue inter-religieux étant inutile alors ?

Pas les musulmans comme personnes. ;) L'islam comme système théologique et idéologie politique (deux choses inséparables). Idea

Et l'islam, c'est tout simplement la communauté des musulmans (d'où le danger de la présence de trop de musulmans sur notre sol). Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
La Chartreuse



Messages : 577
Inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 17:45

-Julienne a écrit:
La Chartreuse a écrit:
-Julienne a écrit:
nilamitp a écrit:
Citation :
Le petit livre rouge de Mao est un livre dictatorial, je ne pense pas que Benoît XVI embrasserait ce livre.

Le Coran est le livre saint pour les Musulmans, tout comme la Bible est l'Ecriture Sainte pour les chrétiens et c'était dans le sens du dialogue inter-religieux !
L'Eglise invite a un regard de bienveillance sur l'Islam. C'est une des plus grandes religion après le Christianisme.

Mais Mao lui c'est une dictature.

Et voilà ce qui fait toute la différence !

Qu'en penses tu ???
Ma chère Julienne, désolé d'être aussi sec avec vous mais :
ma question était fermée : oui ou non.

Je suis communiste : le communisme est ma religion, le peuple est mon dieu, le petit livre rouge de Mao est un livre saint pour moi, et Mao est mon Prophète. Je ne vous permet pas d'insulter Mao qui s'est sacrifié pour le peuple Chinois en le traitant de dictateur et son livre comme un livre dictatorial.

Est-ce que Benoît XVI peut embrasser le petit livre rouge devant les caméra en signe de respect et d'amitié pour le peuple Chinois ?


Ah donc Cher Nilamitp vous attendiez de moi un OUI ou un NON bon je réponds : NON !

Le Coran est nada... le fait du nombre d'adepte ne change pas sa source. Il est le fait d'un homme qui a déconné... nous devons aucun respect à ce livre qui nie Jésus-Christ , il est sur le même pied que le livre de Mao.

Je ne suis pas d'accord pour dire que le Coran est nada : je reconnais que le Coran enseigne des vérités contraires à la foi catholique et n'est pas un texte divin ! Mais le Coran ne peut être comparé au livre rouge de Mao.

La source de l'islam est le Coran; et le modèle de la moralité décrit dans le Coran est complètement différent de ce qui est véhiculé en Occident. Le Coran est basé sur les concepts de la bonne moralité, de l'amour, de la compassion, de la miséricorde, de l'humilité, du dévouement, de la tolérance et de la paix. Un musulman qui vit selon ces préceptes moraux est raffiné, réfléchi, tolérant, digne de confiance et obligeant. Il offre l'amour, le respect, la paix et une joie de vivre à ceux qui l'entourent.



Et ça, c'est au nom de quoi...




Le signe de la déesse Shiva....

Mais ma foi, il était d'une politesse à en faire crever


Et cette vulgarité : à en faire crever c'est quoi cela La Chartreuse ?????

J'ai déjà répondu à cette question!!!!!!!!!!!!!

Notre pape Jean-Paul II sera bientôt béatifié, ce fut un grand pape !

Bien oui, béatifié par un anti pape ça vaut pas grand-chose ça!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
La Chartreuse



Messages : 577
Inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 17:49

A quand la démonstration de la non-rupture de l’Église Question

J’attends vos preuves avec impatience scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 18:06

[quote="Karl"]
Citation :
-Julienne a écrit:
Karl a écrit:


Je veux dire ce que le coran dit: ses messages d'amour de tolérance et de paix, ils s'adressent aux musulmans; le coran dit tout et son contraire qd il désigne les "infidèles" (nous chrétiens, les juifs...): tour à tour il les tolère et les massacre; mais qd il parle des musulmans il ne se contredit pas: "vous êtes la meilleure communauté"... Qd le coran parle de la bonne moralité, de l'amour, de la compassion, de la miséricorde, de l'humilité, du dévouement, de la tolérance et de la paix, c'est surtout entre les musulmans, rarement sinon jamais (ou avec des versets qui contredisent) vis-à-vis des infidèles.

Merci Karl, pour ces explications.

Quand vous dites des versets qui contredisent vous voulez dire des versets qui abrogent comme les haddiths ???

Donc si je comprends bien Karl, et pardonnez moi si je me trompe il faudrait considérer tous les Musulmans comme des personnes sans aucune ouverture d'esprit, le dialogue inter-religieux étant inutile alors ?


Mais bien sûr que non! je vous ai dit ce que dit le coran, pas ce que pensent les musulmans, et qui peut-être différent... Cela dit, le coran malheureusement influence les esprits!

D'accord Karl Very Happy j'en prends note !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 18:07

Kafir a écrit:
-Julienne a écrit:
Merci Karl, pour ces explications.

Quand vous dites des versets qui contredisent vous voulez dire des versets qui abrogent comme les haddiths ???

Pas des haddiths, mais des passages du corrants qui subbrogent (des versets meilleurs). Ces versets meilleurs, postérieur dans la révélation, sont toujours les plus violents. C'est en fonction du contexte qu'on décide d'aplliquer ces versets meilleurs ou de s'en garder aux versets anciens plus consensuels ( vous avez donc là une tromperie sournoise sur l'islam tel qu'il se présente à nous, la takkyia). Si la France devient petit à petit mûre pour l'islam, ce seront assurément les versets les plus durs qui vont s'appliquer (la dhimmitude sera mise en place).

Citation :
Donc si je comprends bien Karl, et pardonnez moi si je me trompe il faudrait considérer tous les Musulmans comme des personnes sans aucune ouverture d'esprit, le dialogue inter-religieux étant inutile alors ?

Pas les musulmans comme personnes. ;) L'islam comme système théologique et idéologie politique (deux choses inséparables). Idea

Et l'islam, c'est tout simplement la communauté des musulmans (d'où le danger de la présence de trop de musulmans sur notre sol). Mr. Green

Merci Kafir, je vais réfléchir à tout ceci avec vous et Karl j'ai de quoi méditer ! Merci à tous les deux Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 18:09

La Chartreuse a écrit:
-Julienne a écrit:
La Chartreuse a écrit:
-Julienne a écrit:
nilamitp a écrit:
Citation :
Le petit livre rouge de Mao est un livre dictatorial, je ne pense pas que Benoît XVI embrasserait ce livre.

Le Coran est le livre saint pour les Musulmans, tout comme la Bible est l'Ecriture Sainte pour les chrétiens et c'était dans le sens du dialogue inter-religieux !
L'Eglise invite a un regard de bienveillance sur l'Islam. C'est une des plus grandes religion après le Christianisme.

Mais Mao lui c'est une dictature.

Et voilà ce qui fait toute la différence !

Qu'en penses tu ???
Ma chère Julienne, désolé d'être aussi sec avec vous mais :
ma question était fermée : oui ou non.

Je suis communiste : le communisme est ma religion, le peuple est mon dieu, le petit livre rouge de Mao est un livre saint pour moi, et Mao est mon Prophète. Je ne vous permet pas d'insulter Mao qui s'est sacrifié pour le peuple Chinois en le traitant de dictateur et son livre comme un livre dictatorial.

Est-ce que Benoît XVI peut embrasser le petit livre rouge devant les caméra en signe de respect et d'amitié pour le peuple Chinois ?


Ah donc Cher Nilamitp vous attendiez de moi un OUI ou un NON bon je réponds : NON !

Le Coran est nada... le fait du nombre d'adepte ne change pas sa source. Il est le fait d'un homme qui a déconné... nous devons aucun respect à ce livre qui nie Jésus-Christ , il est sur le même pied que le livre de Mao.

Je ne suis pas d'accord pour dire que le Coran est nada : je reconnais que le Coran enseigne des vérités contraires à la foi catholique et n'est pas un texte divin ! Mais le Coran ne peut être comparé au livre rouge de Mao.

La source de l'islam est le Coran; et le modèle de la moralité décrit dans le Coran est complètement différent de ce qui est véhiculé en Occident. Le Coran est basé sur les concepts de la bonne moralité, de l'amour, de la compassion, de la miséricorde, de l'humilité, du dévouement, de la tolérance et de la paix. Un musulman qui vit selon ces préceptes moraux est raffiné, réfléchi, tolérant, digne de confiance et obligeant. Il offre l'amour, le respect, la paix et une joie de vivre à ceux qui l'entourent.



Et ça, c'est au nom de quoi...




Le signe de la déesse Shiva....

Mais ma foi, il était d'une politesse à en faire crever


Et cette vulgarité : à en faire crever c'est quoi cela La Chartreuse ?????

J'ai déjà répondu à cette question!!!!!!!!!!!!!

Notre pape Jean-Paul II sera bientôt béatifié, ce fut un grand pape !

Bien oui, béatifié par un anti pape ça vaut pas grand-chose ça!!!!!!!!!!


C'est votre point de vue La Chartreuse de dire que Benoît XVI est un anti pape !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 18:12

-Julienne a écrit:
franc_lazur a écrit:
DIEU soit loué, Cupertino, Vatican II est arrivé. Quand on relit Vatican I , on se prend à transpirer : et si on était encore, en ce XXIème siècle, sous le poids de ces enseignements d’une autre âge !!!!!!!!!!!!!

Mais DIEU n’en a pas voulu ainsi !

Tu vas me dire : mais comment interpréter de façon si différente les mêmes Textes sacrés ???

C’est-ce que j’appellerais l’ interprétations plurielle de la Bible… Il est évident pour moi que tous les textes sacrés sont polysémiques, ET CELA EST BIEN, ET CELA A ETE VOULU PAR DIEU, puisqu'il est évident que tous peuvent être interprétés, verset après verset, de façons différentes selon les individus et selon les époques, quel formidable outil, si on s'en donne la peine, de défi à l’intelligence, et au pluralisme.

Et c'est cela la richesse de la Parole divine, c'est qu' elle est polysémique et donc UNIVERSELLE ! pour tous les peuples et pour tous les siècles ! et pour chaque homme en particulier avec son intelligence et sa liberté !

Paul Ricoeur, dans "Penser la Bible", et René Girard dans "Le bouc émissaire" ont très bien analysé le phénomène. Pour eux, le texte respire et cette respiration invite à une lecture interprétative. Tout texte, fût-il inspiré, supporte la pluralité.

Pluralité selon les époques, justement ……………..


sunny cherry Fraternellement.

MERCI FRANC_LAZUR tu parles comme un véritable théologien !

Je ne savais pas que La Parole divine est polysémique.......

Mes compliments pour ton intervention, tu devrais venir plus souvent sur ce forum
heureux :bisou:


MERCI, chère Julienne pour ton approbation. Et, venant de toi, cela a du poids ........ Very Happy sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 18:29

Cupertino a écrit:

Salut!

Place la polysémie que tu voudras, ce qu'hier était mauvais, ne deviendra jamais bon aujourd'hui.

Si ela était, Dieu ne serait pas immuable, il ne serait pas la Vérité Éternelle, il serait comme l'homme, changeant selon les temps et circonstances.

Le ciel et la terre passeront mais mes paroles ne passeront point.

Un enseignement infaillible hier, ne peut être contredit par un autre enseignement soi-disant infaillible,

si on admettait ce faux principe, alors il faut en conclure, que l'infaillibilité n'existe pas, car ce que nous croyons aujourd'hui au sujet de la Sainte Vierge ( Assomption) demain dans 100 ans, les gens pourront croirent autre chose.
..............................;


Bonsoir, Cupertino


Bien sûr que si ! Car si DIEU est immuable, si la Vérité est éternelle, la Parole divine s’adapte aux temps. La Parole évolue. Lis l’Ancien Testament et lis le Nouveau ! N’y vois-tu pas une évolution de la pensée.

Et de même entre Vatican 1 et Vatican 2 , il y a eu évolution de la pensée, grâce à l’inspiration divine qui ne dit pas tout en une seule fois !!!

La liberté de conscience , au Moyen-Age aurait été une Vérité inaudible; DIEU a attendu que tous soient prêts à entendre cette Vérité !

Dommage que certains aient préféré rester au bord de la route !!! .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 18:38

[quote="Karl"]
Citation :
-Julienne a écrit:
Karl a écrit:


Je veux dire ce que le coran dit: ses messages d'amour de tolérance et de paix, ils s'adressent aux musulmans; le coran dit tout et son contraire qd il désigne les "infidèles" (nous chrétiens, les juifs...): tour à tour il les tolère et les massacre; mais qd il parle des musulmans il ne se contredit pas: "vous êtes la meilleure communauté"... Qd le coran parle de la bonne moralité, de l'amour, de la compassion, de la miséricorde, de l'humilité, du dévouement, de la tolérance et de la paix, c'est surtout entre les musulmans, rarement sinon jamais (ou avec des versets qui contredisent) vis-à-vis des infidèles.

Merci Karl, pour ces explications.

Quand vous dites des versets qui contredisent vous voulez dire des versets qui abrogent comme les haddiths ???

Donc si je comprends bien Karl, et pardonnez moi si je me trompe il faudrait considérer tous les Musulmans comme des personnes sans aucune ouverture d'esprit, le dialogue inter-religieux étant inutile alors ?


Mais bien sûr que non! je vous ai dit ce que dit le coran, pas ce que pensent les musulmans, et qui peut-être différent... Cela dit, le coran malheureusement influence les esprits!


Ce que pensent la majorité des Musulmans, certes !!!! Mais il y a nombre d'intellectuels musulmans qui ont une approche du Coran en quelque sorte très proche de l'approche que les Chrétiens ont vis-à-vis de l'Ancien Testament ....Ce sont ceux qu'on appelle "les nouveaux Penseurs de l'Islam".

Aidons les Musulmans, par notre esprit fraternel dans les débats interreligieux , aidons-les à se rapprocher peu à peu de cette compréhension historique du Texte Coranique ...


Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 18:53

La Chartreuse a écrit:
A quand la démonstration de la non-rupture de l’Église Question

J’attends vos preuves avec impatience scratch

Nous n'avons rien à démontrer, c'est vous qui accusez.

Et vous pouvez faire tout les discours que vous voulez sur la possibilité de se débarrasser d'un pape hérétique, mais j'attends vos explications sur Concile hérétique+ Pape hérétique qui le ratifie. Ca finit par faire beaucoup d'hérétiques chargés de l'Eglise par l'Esprit Saint.
Ou alors c'est vous qui avez pas tout bité... ce qui paraît tout de même plus probable !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 19:00

franc_lazur a écrit:
-Julienne a écrit:
franc_lazur a écrit:
DIEU soit loué, Cupertino, Vatican II est arrivé. Quand on relit Vatican I , on se prend à transpirer : et si on était encore, en ce XXIème siècle, sous le poids de ces enseignements d’une autre âge !!!!!!!!!!!!!

Mais DIEU n’en a pas voulu ainsi !

Tu vas me dire : mais comment interpréter de façon si différente les mêmes Textes sacrés ???

C’est-ce que j’appellerais l’ interprétations plurielle de la Bible… Il est évident pour moi que tous les textes sacrés sont polysémiques, ET CELA EST BIEN, ET CELA A ETE VOULU PAR DIEU, puisqu'il est évident que tous peuvent être interprétés, verset après verset, de façons différentes selon les individus et selon les époques, quel formidable outil, si on s'en donne la peine, de défi à l’intelligence, et au pluralisme.

Et c'est cela la richesse de la Parole divine, c'est qu' elle est polysémique et donc UNIVERSELLE ! pour tous les peuples et pour tous les siècles ! et pour chaque homme en particulier avec son intelligence et sa liberté !

Paul Ricoeur, dans "Penser la Bible", et René Girard dans "Le bouc émissaire" ont très bien analysé le phénomène. Pour eux, le texte respire et cette respiration invite à une lecture interprétative. Tout texte, fût-il inspiré, supporte la pluralité.

Pluralité selon les époques, justement ……………..


sunny cherry Fraternellement.

MERCI FRANC_LAZUR tu parles comme un véritable théologien !

Je ne savais pas que La Parole divine est polysémique.......

Mes compliments pour ton intervention, tu devrais venir plus souvent sur ce forum
heureux :bisou:


MERCI, chère Julienne pour ton approbation. Et, venant de toi, cela a du poids ........ Very Happy sunny


MERCI CHER FRANC_LAZUR ALORS puisque cela vient de moi et que cela a du poids (je suis très sensible à ce que tu me dis là) alors tu vas revenir.... je me permets un peu de chantage..... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 19:03

[quote="franc_lazur"]
Karl a écrit:
Citation :
-Julienne a écrit:
Karl a écrit:


Je veux dire ce que le coran dit: ses messages d'amour de tolérance et de paix, ils s'adressent aux musulmans; le coran dit tout et son contraire qd il désigne les "infidèles" (nous chrétiens, les juifs...): tour à tour il les tolère et les massacre; mais qd il parle des musulmans il ne se contredit pas: "vous êtes la meilleure communauté"... Qd le coran parle de la bonne moralité, de l'amour, de la compassion, de la miséricorde, de l'humilité, du dévouement, de la tolérance et de la paix, c'est surtout entre les musulmans, rarement sinon jamais (ou avec des versets qui contredisent) vis-à-vis des infidèles.

Merci Karl, pour ces explications.

Quand vous dites des versets qui contredisent vous voulez dire des versets qui abrogent comme les haddiths ???

Donc si je comprends bien Karl, et pardonnez moi si je me trompe il faudrait considérer tous les Musulmans comme des personnes sans aucune ouverture d'esprit, le dialogue inter-religieux étant inutile alors ?


Mais bien sûr que non! je vous ai dit ce que dit le coran, pas ce que pensent les musulmans, et qui peut-être différent... Cela dit, le coran malheureusement influence les esprits!


Ce que pensent la majorité des Musulmans, certes !!!! Mais il y a nombre d'intellectuels musulmans qui ont une approche du Coran en quelque sorte très proche de l'approche que les Chrétiens ont vis-à-vis de l'Ancien Testament ....Ce sont ceux qu'on appelle "les nouveaux Penseurs de l'Islam".

Aidons les Musulmans, par notre esprit fraternel dans les débats interreligieux , aidons-les à se rapprocher peu à peu de cette compréhension historique du Texte Coranique ...


Fraternellement.

MOI JE SUIS D'ACCORD POUR T'AIDER CHER FRANC ! flower

Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
La Chartreuse



Messages : 577
Inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 19:19

Citation :
C'est votre point de vue La Chartreuse de dire que Benoît XVI est un anti pape !

Ce n'est pas mon point de vue, mais celui de l'Église du Christ!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 19:20

La Chartreuse a écrit:
Citation :
C'est votre point de vue La Chartreuse de dire que Benoît XVI est un anti pape !

Ce n'est pas mon point de vue, mais celui de l'Église du Christ!!!!

Vous parlez des trois péquenots même pas d'accord entre eux dont vous faites partie ? Je me gausse.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Thoma in petto



Messages : 50
Inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 19:29

Louis a écrit:
Thoma in petto a écrit:

Comparez ce que Saint Thomas dit à propos des infidèles et ce que B 16 en dit et vous verrez la rupture. Saint Thomas n’est pas le Magistère mais il fut enseigné pendant 800 ans dans l’Église; pensez-vous que l’Église eut toléré Saint Thomas pendant 800 ans si Elle ne l’eut pas appuyé? Pourquoi la sainte Église mit-Elle la Somme Théologique et les Saints Évangiles sur l’autel durant le Concile de Trente ?
Vous devriez vous renseigner un peu mieux cher Thoma. La pensée de saint Thomas d'Aquin a été déclarée doctrine officielle de l'Église en 1879 par le pape Léon XIII, dans son l'encyclique Æterni Patris. Ca fait donc 130 ans et non 800.
Après sa mort et pendant longtemps, Saint Thomas fut suspecté d'hérésie.

De plus, St Thomas dit lui-même au début de sa somme, que son enseignement est pour les débutants !

Personnellement, je préfère l'enseignement des docteurs et saints du Carmel qui sont plus proches de la Vérité car plus mystique et moins intello.

Vous parlez de l’Encyclique Æterni Patris ? Parlons-en ! En voici un extrait :

Citation :
Il y a plus encore : les Pontifes romains, nos prédécesseurs, ont honoré la sagesse de Thomas d'Aquin de remarquables éloges et des plus glorieux suffrages.
Clément VI, Nicolas V, Benoît XIII, d'autres encore témoignent de l'éclat que son admirable doctrine donne à l'Église universelle. Saint Pie V reconnaît que cette même doctrine confond, terrasse et dissipe les hérésies, et que chaque jour elle délivre le monde entier de funestes erreurs ; d'autres, avec Clément XII, affirment que des biens abondants ont découlé de ses écrits sur l'Église universelle, et qu'on lui doit à lui-même les honneurs et le culte que l'Église rend à ses plus grands docteurs, Grégoire, Ambroise, Augustin et Jérôme ; d'autres enfin ne crurent pas trop faire en proposant saint Thomas aux académies et aux grandes écoles, comme un modèle et un maître qu'elles pouvaient suivre sans crainte d'erreur. Et, à ce propos, les paroles du bienheureux Urbain V à l'académie de Toulouse méritent d'être rappelées ici : " Nous voulons et, par la teneur des présentes, Nous vous enjoignons de suivre la doctrine du bienheureux Thomas, comme étant véridique et catholique, et de vous appliquer de toutes vos forces à la développer." À l'exemple d'Urbain V, Innocent XII impose les mêmes prescriptions à l'université de Louvain, et Benoît XIV au collège dionysien de Grenade. Pour couronner ces jugements portés par les Pontifes suprêmes sur saint Thomas d'Aquin, Nous ajoutons ce témoignage d'Innocent VI : " La doctrine de saint Thomas a, plus que toutes les autres, le droit canon excepté, l'avantage de la propriété des termes, de la mesure dans l'expression, de la vérité des propositions, de telle sorte que ceux qui la possèdent ne sont jamais surpris hors du sentier de la vérité, et que quiconque l'a combattue a toujours été suspect d’erreur. "

Voici les dates du règne des Papes dont il est question plus haut : Clément VI (1342-1352); Innocent VI (1352-1362); Urbain V (1362-1370); Nicolas V (1447-1455); Innocent XII (1691-1700); Benoît XIII (1724-1730) et Benoît XIV (1740-1758)


Et cet autre extrait :


Citation :
Le Pape Pie X, de sainte mémoire, ne tarda pas à s’engager dans la même voie, notamment par le Motu proprio Doctoris angelici , qui contient ce magnifique éloge : « Depuis la bienheureuse mort du saint Docteur, l’Eglise n’a pas tenu un seul Concile auquel Thomas n’ait participé par les trésors de sa doctrine. (Extrait de l’Encyclique Studiorum Ducem, S.S. Pie IX, 29 juin 1923) (http://docteurangelique.free.fr)



Citation :
Après sa mort et pendant longtemps, Saint Thomas fut suspecté d'hérésie.

St Thomas fut canonisé en 1323; on ne peut donc plus, au moins à partir de cette date, le suspecter d’hérésie.

Citation :
De plus, St Thomas dit lui-même au début de sa somme, que son enseignement est pour les débutants !

On est toujours des débutants face à la science sacrée qu’est la théologie et n’est-ce pas Notre-Seigneur qui a dit de Saint Thomas : "Tu as bien parlé de moi Thomas"

Citation :
Personnellement, je préfère l'enseignement des docteurs et saints du Carmel qui sont plus proches de la Vérité car plus mystique et moins intello.

Plus proches de la Vérité ? Pourtant, les deux ont été canonisés par l’Église…


Dernière édition par Thoma in petto le Mar 27 Oct 2009 - 22:46, édité 1 fois (Raison : ajout d'un url)
Revenir en haut Aller en bas
Tonino



Masculin Messages : 133
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 19:54

Citation :
Combattez aujourd'hui, avec l'armée des Anges bienheureux, les combats du Seigneur, comme vous avez combattu jadis contre le chef de l'orgueil Lucifer et ses anges rebelles ; et ils n'eurent pas le dessus, et on ne trouva plus leur place dans le ciel.

Mais il fut jeté, ce grand dragon, l'antique serpent, celui qu'on appelle diable et Satan, celui qui égare le monde entier ; et il fut jeté sur la terre, et ses anges furent jetés avec lui (Apoc. 12, 8-9).

Voilà que cet antique ennemi et homicide s'est dressé avec véhémence.

Déguisé en ange de lumière, avec toute la horde des mauvais esprits, il parcourt et envahit la terre profondément, afin d'y effacer le nom de Dieu et de Son Christ, et de voler, tuer et perdre de la mort éternelle les âmes destinées à la couronne de la gloire éternelle.

Le poison de sa malice, comme un fleuve répugnant, le dragon malfaisant le fait couler dans des hommes à l'esprit dépravé et au cœur corrompu ; esprit de mensonge, d'impiété et de blasphème ; et souffle mortel de la luxure et de tous les vices et iniquités. -

L'Église, épouse de l'Agneau immaculé, des ennemis très rusés l'ont saturée d'amertume et abreuvée d'absinthe ; ils ont porté leurs mains impies sur tout ce qu'elle a de plus précieux.

Là où a été établi le Siège du bienheureux Pierre et la Chaire de la Vérité pour la lumière des nations, là ils ont posé le trône de l'abomination de leur impiété ; de sorte qu'en frappant le Pasteur, ils puissent aussi disperser le troupeau.

EXORCISME CONTRE SATAN ET LES ANGES REBELLES
publié par l'ordre du Souverain Pontife Léon XIII

http://catholique.over-blog.fr/article-exorcisme-contre-satan-et-les-anges-rebelles-publie-par-l-ordre-du-souverain-pontife-leon-xiii-37708041.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 19:59

La Chartreuse a écrit:
Citation :
C'est votre point de vue La Chartreuse de dire que Benoît XVI est un anti pape !

Ce n'est pas mon point de vue, mais celui de l'Église du Christ!!!!

Vous voulez dire l'Eglise schismatique du Christ ????
L' Eglise qui ne reconnaît plus la Primauté de Pierre depuis Pie XII et le Concile Vatican II !

Une Eglise hérétique !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 20:05

Il y a des éléments complémentaires des deux côtés, chère Julienne, d'où la difficulté du rassemblement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 20:09

Doumé a écrit:
Il y a des éléments complémentaires des deux côtés, chère Julienne, d'où la difficulté du rassemblement.

Veux tu Chère Doumé me parler de ces éléments complémentaires.

Les sédévacantistes ne reconnaissent pas le Concile Vatican II et donc les papes élus depuis le Concile sont pour eux des usurpateurs et ils se disent catholiques !!! scratch
Revenir en haut Aller en bas
LMCD



Messages : 107
Inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 20:50

Cupertino 23 octobre 15 28

Citation :
J'attends encore votre preuve de la non-rupture.... je pense que j'ai le temps d'aller faire une promenade.

Vous aurez le temps de faire le tour de la terre à pied (si c’était possible) (40,000 km ?) beaucoup de fois parce que votre énoncé du

22 octobre à 23 : 26

Cupertino a écrit:
-Julienne a écrit:
Tonino a écrit:
fredsinam a écrit:
Ce que je pense c'est que la sainte Eglise catholique est et reste fidele à sa tradition , à la doctrine autour de Pierre et ce que tu pense c'est que ce n'est pas le cas en annocant des argument fallacieux dont le moteur c'est la peur et non la joie et la charité

-Julienne a écrit:
Une simple question cher Tonino !

Vous croyez donc détenir la Sainte Vérité Catholique ????

« l’essence du catholicisme consiste dans la soumission de l’intelligence à l’enseignement du Christ transmis par l’Eglise, et dans la soumission de la volonté à l’autorité du Christ exercée par l’Eglise ». (Bienheureux Colomba Marmion)

J'espère qu'un jour on ce comprendra. ;)

Je ne crois pas Cher Tonino et c'est dommage !!!!! que nous nous comprendons.

vous refusez d'admettre l'action de l'Esprit-Saint dans l'Eglise, or l'Esprit Saint fut envoyé par Jésus à ses disciples, à son Eglise, l'Esprit le conduit et la dirige.... l'Esprit l'inspire.....

Pour vous l'Esprit-Saint n'a pas soufflé sur le concile Vatican II or il est inconcevable , inimaginable que jamais l'Esprit abandonne son Eglise.... donc lors du Concile Vatican II l'Esprit fut fidèle car c'est l'un ses principaux attributs.


Cordialement.

Très bien Julienne, alors je suppose que vous vous ne refusez pas l'action du Saint-Esprit, ni le considérer comme un girouette..

Citation :
Un concile général est infaillible (Vatican 1: Dei Filius, ch. 3), à condition qu’il soit confirmé par le pontife romain (Codex iuris canon ici de 1917, canon 227).


Citation :
I -DOCTRINE GÉNÉRALE SUR LA LIBERTÉ RELIGIEUSE

2. Objet et fondement de la liberté religieuse

Le Concile du Vatican déclare que la personne humaine a droit à la liberté religieuse. Cette liberté consiste en ce que tous les hommes doivent être soustraits à toute contrainte de la part soit des individus, soit des groupes sociaux et de quelque pouvoir humain que ce soit, de telle sorte qu'en matière religieuse nul ne soit forcé d'agir contre sa conscience, ni empêché d'agir, dans de justes limites, selon sa conscience, en privé comme en public, seul ou associé à d'autres. Il déclare, en outre, que le droit à la liberté religieuse a son fondement dans la dignité même de la personne humaine telle que l'a fait connaître la Parole de Dieu et la raison elle-même (2).

Ce droit de la personne humaine à la liberté religieuse dans l'ordre juridique de la société doit être reconnu de telle manière qu'il constitue un droit civil.

En vertu de leur dignité tous les hommes, parce qu'ils sont des personnes, c'est-à-dire doués de raison et de volonté libre, et par suite, pourvus d'une responsabilité personnelle, sont pressés par leur nature même et tenus par obligation morale à chercher la vérité, celle tout d'abord qui concerne la religion. Ils sont tenus aussi à adhérer à la vérité dès qu'ils la connaissent et à régler toute leur vie selon les exigences de cette vérité. Or, à cette obligation les hommes ne peuvent satisfaire, d'une manière conforme à leur propre nature, que s'ils jouissent, outre la liberté psychologique, de l'immunité à l'égard de toute contrainte extérieure. Ce n'est donc pas dans une disposition subjective de la personne mais dans sa nature même qu'est fondé le droit à la liberté religieuse. C'est pourquoi le droit à cette immunité persiste en ceux-là même qui ne satisfont pas à l'obligation de chercher la vérité et d'y adhérer; son exercice ne peut être entravé dès lors que demeure sauf un ordre public juste.

Donc cela est infaillible, puisque contenu dans la Révélation Divine.

Maintenant

Citation :
« Toutes les fois donc que la parole de ce Magistère déclare que telle ou telle vérité fait partie de l'ensemble de la doctrine révélée, chacun doit croire avec certitude que cela est vrai ;

car si cela pouvait en quelque manière être faux, il s'ensuivrait, ce qui est évidemment absurde, que Dieu Lui-même serait l'auteur de l'erreur des hommes. »
(Léon XIII, Enc. Satis cognitum, 29/6/1896)

Paul VI dit ceci

Citation :
Le fait que le concile Vatican II a été pastoral n’enlève rien à son autorité de magistère, comme l’a bien expliqué le pape Paul VI : « étant donné le caractère pastoral du concile, il a évité de prononcer d’une manière extraordinaire des dogmes comportant la note d’infaillibilité, mais il a muni ses enseignements de l’autorité du magistère ordinaire suprême ; ce magistère ordinaire et manifestement authentique doit être accueilli docilement et sincèrement par tous les fidèles, selon l’esprit du concile concernant la nature et les buts de chaque document. »

Mais le hic... est que...

cette même liberté religieuse est condamnée infailliblement par Sa Sainteté le Pape Pie IX.

Citation :
« Et contre la doctrine de la Sainte Ecriture, de l’Eglise et des Saints Pères, ils affirment sans hésitation que :

« La meilleure condition de la société est celle où on ne reconnaît pas
au pouvoir le devoir de réprimer, par des peines légales, les
violations de la loi catholique, si ce n’est dans la mesure où la
tranquillité publique le demande.».

A partir de cette idée tout à fait fausse du gouvernement des sociétés, ils ne craignent pas desoutenir cette opinion erronée, funeste au maximum pour l’Eglise catholique, et le salut des âmes, que Notre prédécesseur Grégoire XVI, d’heureuse mémoire, qualifiait de délire :

« La liberté de conscience et des cultes est un droit propre à chaque homme. Ce droit
doit être proclamé et garanti par la loi dans toute société bien
organisée. Les citoyens ont droit à l’entière liberté de manifester
hautement et publiquement leurs opinions quelles qu’elles soient, par
les moyens de la parole, de l’imprimé ou toute autre méthode sans que
l’autorité civile ni ecclésiastique puisse lui imposer une limite.»

(Quanta Cura n° 5)

« Au milieu donc d’une telle perversité d’opinions corrompues,
Nous souvenant de Notre charge apostolique, dans notre plus vive
sollicitude pour notre très sainte religion, pour la saine doctrine, et
pour le salut des âmes à Nous confiées par Dieu, et pour le bien de la
Société humaine elle-même, Nous avons jugé bon d’élever à nouveau Notre Voix Apostolique.

En conséquence, toutes
et chacune des opinions déréglées et des doctrines rappelées en détail
dans ces Lettres, Nous les réprouvons et condamnons de Notre Autorité
Apostolique, et Nous voulons et ordonnons que tous les fils de l’Eglise
Catholique les tiennent absolument pour réprouvées, proscrites et
condamnées.»

Méchant problème....V2 afirme ce que la Sainte Église a condamnée....

n’a pas été encore prouvé faux de la part de ceux qui disent qu’il n’y a pas de rupture.

Car, comme le dit Onésime le 23 octobre à 1 : 39

Citation :
Effectivement, il y a vraiment contradiction. Comment soutenir que ces deux affirmations pontificales peuvent être vraies alors qu'elles sont contradictoires ?

J’espère Cupertino que vos souliers ont de bonnes semelles !... . ;)

_____________________________________________________

p.s. je m'excuse d'avoir répété ici un grands fil : est-il possible de ne les indiquer que par des liens sur lesquels on peut cliquer pour y accéder ? Merci de votre indulgence.
Revenir en haut Aller en bas
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 21:09

j'ai vu les photos des bouddhistes faisant leur culte dena l'église.
bouddha est il un dieu ? je parle vis à vis des croyants de la religion qu'il a fondé, bien sur.
pour un chretien, il ne l'est évidement pas.
question ssecondaire : est ce que les bouddhistes adorent bouddha ou simplement le venere, comme nous venerons nos saints ?


Dernière édition par caesor le Ven 23 Oct 2009 - 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 21:11

Julienne, je vous aime beaucoup mais :

Ils y a des gens bien chez les musulmans comme chez les chrétiens et les athées.
Ils y a des gens pas bien chez les musulmans comme chez les chrétiens et les athées

Si vous n'arrivez pas à comprendre que embrasser le coran c'est comme embrasser le petit livre rouge, alors vous ne comprenez rien du tout. C'est juste que vous ne connaissez ni le petit livre rouge, ni le coran, ni mahomet, ni mao tse toung mais que vous jugez sur des a priori car vous n'aimez pas les athées mais par contre vous aimez quelques musulmans dans votre entourage.

La politesse, le respect et la gentille ne doit pas faire dire et raconter n'importe quoi.

n'assimilez jamais le messie 'Issa du coran avec le Christ-Jésus.
n'appelez jamais mahomet "prophète".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 21:32

caesor a écrit:
j'ai vu les photos des bouddhistes faisant leur culte dena l'église.
bouddha est il un dieu ? je parle vis à vis des croyants de la religion qu'il a fondé, bien sur.
pour un chretien, il ne l'est évidement pas.
question ssecondaire : est ce que les bouddhistes adorent bouddha ou simplement le venere, comme nous venerons nos saints ?
Vous connaissez déjà la réponse.
Il n'y a pas de dieu dans le bouddhisme et bouddha est un homme.
Il est respecté et vénéré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 21:36

Le dialogue inter-religieux, ça ne sert à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Tonino



Masculin Messages : 133
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 21:41

nilamitp a écrit:
Le dialogue inter-religieux, ça ne sert à rien.

+ 1

Et toujours dans ce "débat" le désert niveau arguments théologiques du coté des conciliaires...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 21:45

Julienne

Citation :
Le Coran n'est pas de Dieu parce que déjà Mohamet s'est inspiré des récits aprocyphes de son époque, des récits oraux qui circulaient dans les caravanes....

> Le Coran n'est pas de Dieu, parce que cela voudrait dire que les Chrétiens des 6 premiers siècle sont de meilleurs théologiens que Dieu lui-même.

Citation :
Le Coran enseigne des vérités contraires à la Foi Catholique telles que Jésus n'est pas mort sur la croix, Dieu n'est pas Trinitaire.... Jésus n'est pas Dieu.
Le Coran parle de Issa ou Aïssa, qu'il faudrait assimiler à Jésus.

Citation :
De plus Mahomet était illettré et donc c'est un scribe qui transcrivait ce qu'il dictait. Bon ce n'est pas un argument valable sans doute pour dire que l'ange Gabriel (Jibril) n'a pu l'inspirer...
Mahomet savait lire et écrire, mais peut-être pas très bien. Il avait de nombreux scribes. Il a été inspiré -dans son principe- par Lucifer : c'est-à-dire qu'il a voulu s'approprier pour son compte personnels la révélation judéo-chrétienne. Cela ne veut absolument pas dire que les musulmans soient méchants, pervers et/ou ne peuvent pas croire en Dieu. cet origine luciférienne, Il faut voir le Coran plutôt comme un ouvrage collectif autour de la prédication de Mahomet pendant et après sa mort. D'après Arnaud Dumouch, l'islam a été béni après coup par Dieu. D'après moi, il peut même y avoir une lecture chrétienne inspirée du Coran. D'après Cruchoix puisque A et non(A) peuvent être valables simultanément et en absolu, il n'y a aucun problème. Le plus intéressant est sans doute de voir symboliquement le rôle de l'islam par rapport au christianisme, dont le coran est au cœur.

Citation :
Le Coran n'enseigne pas que des choses mauvaises, il enseigne aussi la bonté, la Miséricorde...
Oui, mais pas que ça. La lecture musulmane est de fait plus littérale que la lecture chrétienne. Le coran possède de belles pages d'écriture.


Dernière édition par nilamitp le Ven 23 Oct 2009 - 21:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 21:49

Tonino a écrit:
Et toujours dans ce "débat" le désert niveau arguments théologiques du coté des conciliaires...
Bonsoir.
C'est-à-dire ?
Dans le dialogue entre qui et qui ?
Des arguments théologiques par rapport à quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Tonino



Masculin Messages : 133
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 22:01

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009 - 22:25



Une très chère amie à moi Via Crucis, dont j'ai placé l'image en haut, convertie du judaïsme au catholicisme elle à suivie un long cheminement avant d'arriver à ce que l'on nomme "sédévacantisme"

Ne pouvant s'inscrire sur DOCTEUR ANGÉLIQUE , elle me demande de vous livrer son témoignage.

Via Crucis a écrit:
Philippe Fabry a écrit dans le forum Docteur Angélique :

http://docteurangelique.forumactif.com/temoignages-discernement-cas-concrets-f3/sedevacantisme-et-catholicisme-t8852-100.htm

Citation :
La Sainte doctrine nous commande d'abord l'obéissance au Pape, et de faire en conséquence l'effort de voir pourquoi il n'y a pas de contradiction de fond entre VII et ce qui a précédé, au lieu de se braquer comme vous le faites.

Mais nous ne sommes pas dupes : ce que vous regrettez avant tout, c'est une certaine société catholique, un certain orgueil catholique.
Je serai, en ce qui me concerne, bien moins indulgent qu'Arnaud avec vous. Pour moi, vous êtes des déserteurs, qui avez laissé les petits copains dans la mouise quand les progressistes ont commencé à faire n'importe quoi sous prétexte de VII. Vous vous êtes claquemuré dans votre orgueil en laissant les autres subir le calvaire de la cuculisation. Vous avez préféré votre petit confort à la fidélité à Rome



La Sainte Doctrine nous commande d'abord d'obéir à Dieu et à Celui qu'il a envoyé ! Or Celui que Dieu a envoyé c'est Jésus-Christ ! Et Jésus a dit aux Apôtres : "Moi aussi je vous envoie comme mon Père m'a envoyé" ! Un Pape valide et licite est envoyé par Jésus-Christ ! Or les "papes" vaticandesques par qui ont-ils été envoyés ? Certainement pas par Jésus-Christ !

Qui a envoyé Roncalli et Montini ? Qui a envoyé Wojty ? Qui a envoyé Ratzi ? Ce sont Bugnini, FM, Protestants, Juifs and Co. ! Ce n'est donc pas Dieu car Dieu n'envoie pour des missions particulières que des gens qu'il choisit lui-même pour le but qu'il veut atteindre ! Il ne va pas chercher des pourfendeurs de sa doctrine pour en ériger une autre qu'il vomit ! Il a terrassé St Paul sur le chemin de Damas mais St Paul a prêché ensuite Jésus-Christ Crucifié !

Puisque rien ne se fait sans la permission de Dieu, Dieu a seulement permis l'usurpation de titre mais cela ne veut pas dire qu'il approuve les déclarations du concile Vatican II ni ces hommes installés à Rome ! Il a permis cette usurpation pour que l'on puisse voir et reconnaître les vrais visages des menteurs et des hypocrites afin que son peuple à lui s'écarte de ces mauvaises gens ! Afin de séparer l'ivraie du bon grain !!!

Par conséquent puisque des éléments non catholiques ont été consultés pour concocter Vatican II, ce prétendu concile n'est pas inspiré du Saint Esprit et cela d'autant plus qu'il prêche le contraire de ce que le Saint Esprit a toujours prêché depuis la prédication de Jésus-Christ !

"Nul ne va au Père si ce n'est par le Fils" !

Or Vatican II prêche que les peuples peuvent aller au Père sans passer par le Fils !!! Sans oublier les addendums encycliquaires et consorts de l'accession à l'état utopique d' "Homme Intégral" sur terre pour arriver à une paix internationale généralisée terrestre et durable !!! C'est nier ni plus ni moins toute la Révélation !

Il n'y a pas d'homme qui n'ait péché sur terre au moins une fois dans sa vie (hormis Jésus et la Vierge Marie bien sûr)! Par conséquent, il y aura toujours un homme qui assassinera, un autre qui violera, un troisième qui volera, un quatrième qui adultèrera, un cinquième qui avortera etc... et cela multiplié par quelques milliards de fois parmi tous les peuples de la terre, et par conséquent cette fameuse paix vaticandesque n'est qu'un mensonge éhonté et même une grosse farce ubuesque !

Et au lieu de prêcher Jésus-Christ Crucifié, c'est à dire ce Dieu si doux et si bon qu'il nous enseigne l'humilité et la sainteté en descendant Lui-même des hauteurs célestes afin de mourir sur une Croix pour nous sauver ( malgré sa toute puissance, sa divinité et sa sainteté), ces papes antichrists vaticandesques prêchent uniquement l'Humanisme Intégral ! C'est à dire l'Evangile du Diable, oui j'ose l'affirmer : ils prêchent le Diable Intégral (consommez, mangez et buvez vous aurez la nourriture, l'argent, le travail, la paix sur terre, il suffit que vous nommiez un gouvernement mondial et après-vous le déluge) !

Le Diable, pour se faire accepter, il faut bien qu'il dissémine quelques vérités au milieu du flot de ses paroles mensongères pour attraper des "poissons" bons pour crémation éternelle, alors il parsème dans quelques phrases quelques uns de ces éléments de vérité enseignés par le Magistère valide et licite, pour donner le change aux imbéciles et ainsi mieux tromper !

"Des pauvres vous en aurez toujours avec vous mais moi vous ne m'aurez pas toujours !"

Jésus a dit en désignant St Jean : En vérité je vous le dis il n'est pas d'homme né d'une femme qui soit plus grand que lui et pourtant il y a dans le Royaume de Dieu un plus petit que lui"

Et St Jean où était-il ? Au pied de la Croix AVEC la Vierge Marie ! Ils étaient DEVANT Dieu et non devant un autel shismatique avec un prêtre schismatique qui tourne le dos à Dieu !!!

Quant à regretter la société catholique tel que vous nous le reprochez à nous sédévacantistes, veuillez regarder la poutre dans votre oeil d'abord ! Vous nous reprochez de vouloir rester dans notre confort ?!!! Quel toupet ! C'est vous qui êtes enflés d'orgueuil et d'autosuffisance à tel point que vous ne savez même plus ce dont vous parlez !

Nous sommes tous les jours insultés, injuriés, vus comme des parias ou même pire que des parias ! Même les mahométans et les bouddhistes ont droit à tous les égards de votre part mais nous, nous sommes des pestiférés à vos yeux ! Moins que des lépreux !

Par contre vous, comme tous infidèles, les hérétiques et schismatiques en tous genres vous aimez que l'on vous voie sur les places publiques tous les dimanches pour qu'on vous prenne pour ce que vous n'êtes pas ! C'est vous qui aimez vous rassembler pour célébrer vos messes modernistes et vous montrer sur les parvis des églises, c'est vous qui rêvez d'avoir des foules à vos pieds ! Vous n'êtes que des sépulcres blanchis pour reprendre les termes même de Jésus-Christ !

Sachez que toutes les insultes que vous nous faites c'est à Dieu que vous les faites ! C'est à Jésus-Christ Lui-même que vous vous attaquez ! Le Canon de l'Eglise c'est SA VOIX ! Prenez-garde : le blasphème contre le Saint Esprit ne vous sera pas pardonné si vous ne voulez ouvrir les yeux !
"

J'ai gardé les crarctères gras, car Via a des problèmes visuels.

_______________
Cupertino
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
 
Sédévacantisme et catholicisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vieux-catholicisme et sédévacantisme
» D'où vient le catholicisme?
» Histoire Adventiste et son anti -Catholicisme
» LE CATHOLICISME - QUI SONT ILS ?
» Débat sur le sédévacantisme.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: