DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sédévacantisme et catholicisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 22:35

nilamitp a écrit:
Citation :
Bonsoir Nilamitp,
Bonsoir Julienne

Citation:
Il est certain que je sais ce que confessent les Musulmans :
- Dieu n'a pas de vie trinitaire
- Jésus 'Issa est homme seulement homme mais une Parole de Dieu jetée en Marie
- Jésus 'Issa n'est pas mort sur la croix mais remplacé par un faux-semblant
- la charité avec Dieu est une imagination blasphématoire
- le paradis ne consiste pas dans la vision béatifique mais essentiellement en de la fornication, de l'ivresse et des lieux somptueux

Voilà les contradictions dogmatiques.

Citation:
Jean-Paul II a embrassé le coran dans un geste de respect, de dialogue, de fraternité et ce geste le grandit...... cela n'implique pas une reconnaissance de l'origine divine du Coran, cela n'implique pas que Jean-Paul reconnait le Coran en tant que texte divin !!!!

Pourquoi n'embrasse-t-il pas le petit livre rouge en public ?
C'est une c o n n e r i e
C'est comme s'il avait eu un bâtard avec une prostituée
Ce geste a été très mal compris par tous


Citation:
Un Musulman embrassera t'il la Bible par respect pour un chrétien ??? la question reste posée ???? !!!

Dans le privé, vous pourrez inviter des amis musulmans prendre le thé et vous embrasserez ensemble des corans et des bibles.

1/ Les musulmans sunnites n'ont pas de Pape. Les Bibles et les non-musulmans sont complètement interdits à La Mecque.
2/ Les musulmans chiites ont des mollah et autres mais vous pourrez toujours courir pour qu'ils embrassent une Bible.
3/ Vous connaissez pas l'islam : ceci n'est pas vu comme un geste de respect, de dialogue, de fraternité qui le grandit. Une prière commune silencieuse est beaucoup mieux.

Bonsoir Nilamipt,

Dans votre avatar c'st indiqué ; Nazoréen ??? puis je me permettre de vous demander ce que cela signifie ???

Puisque vous appelez Jésus Issa vous êtes donc Musulman ???

Je n'ai rien de contraire à cela , l'Eglise appelle à un regard de bienveillance envers nos frère musulmans !

Eh oui car moi je considère aussi les Musulmans comme mes frères, nous sommes tous frères non par la chair mais l'Esprit !

Je veux d'abord voir ce qui nous unit avant de voir ce qui nous divise...

Je ne suis pas d'accord évidemment avec vous, cher ami quand vous dites que Jean-paul II a fait là une biperie !

Fraterniser... n'est jamais une biperie au contraire !!! ce serait de ne pas vouloir fraterniser qui serait une biperie à mon sens.

Et je vous ferai remarquer j' habite une petite commune où musulmans et personnes de toutes cultures, chrétiens etc... cohabitent....

Il n'y a pas de problèmes .... car c'st une grande richesse que de vouloir rencontrer d'autres cultures pour apprendre, s'enrichir les uns les autres.

Je fais la distinction entre musulmans pieux et musulmans intégristes.

J'ai des amis musulmans ceux ci ne m'ont jamais manqué de respect, chacun respecte la foi de l'autre......

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 22:40

Tonino a écrit:

Dites moi Tonito parlons sérieusement je veux bien que nous tu ne nous connais pas mais pense tu vraiment que tu es le seul vrai catholique , que par exemple Mere teresa , Sr Lucie ,tous les fils spirituel de padre Pio , tous les voyante de Banneux ,Rwanda ,... sont des faux catholique Lorsque tu t'agenouilles devant le saint sacrement ou que tu communie tu te dis vraiment que Jean Paul II , Mere teresa ou d'autre sont des hérétiques .

Lorsque tu prend la peine de mediter tu pense vraiment que les seul catholique subsiste seulement dans le poigne des fidèles Sédévacantistes qui n'existe que dans quelque pays d'occidents ?
Revenir en haut Aller en bas
Tonino



Messages : 133
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 22:48

fredsinam a écrit:
Tonino a écrit:

Dites moi Tonito parlons sérieusement je veux bien que nous tu ne nous connais pas mais pense tu vraiment que tu es le seul vrai catholique , que par exemple Mere teresa , Sr Lucie ,tous les fils spirituel de padre Pio , tous les voyante de Banneux ,Rwanda ,... sont des faux catholique Lorsque tu t'agenouilles devant le saint sacrement ou que tu communie tu te dis vraiment que Jean Paul II , Mere teresa ou d'autre sont des hérétiques .
Lorsque tu prend la peine de mediter tu pense vraiment que les seul catholique subsiste seulement dans le poigne des fidèles Sédévacantistes qui n'existe que dans quelque pays d'occidents ?

Mais ce n'est pas la question de savoir ce que moi ou toi pensons,mais ce que la Sainte doctrine nous commande de faire!

Nos état d'âmes non rien a faire la dedans sinon on devient tel des protestants qui prennent ce qui les arrangent dans le Christianisme et oublie le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 23:00

Tonino a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Si vous êtes un personnage officiel, qui prêche sa foi avec conviction, quitte à être attaqué pour cela, et que dans le cadre d'une visite officielle, vous êtes amené à pénétrer dans une mosquée (où, au passage, on n'a strictement pas le droit de pénétrer chaussé) et à faire quelques gestes d'amitié, on pourra seulement déduire que sans rien renier de votre foi, vous avez voulu faire preuve de bonne volonté pour faire oeuvre d'apaisement dans l'espoir d'améliorer des relations violentes depuis des siècles.

Citez moi un seul homme d'Eglise qui soit aller prié dans une mosquée ou embrassé le coran avant 1962.

Affirmez qu'aucun Pape n'a fait de sottise notoire ou contredisant en pratique les enseignements de l'Eglise dans mille ans qui ont précédé.

Vous avez tronqué la suite de mon message : Jean-Paul II n'a-t-il pas, par ailleurs, fait la démonstration de sa foi ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 23:10

Tonino a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
C'est hallucinant.
D'une main, vous nous expliquez que tous les Papes depuis Jean XXIII sont des usurpateurs.
De l'autre, vous exhibez comme une preuve le fait que le monde rejette l'enseignement des Papes en matière de morale et de combat pour la vie, ce qui paraît plutôt être le signe de leur rectitude.
Vous êtes prodigieux.


Qui a fait apostasier les états Catholiques ?

Ce n'est pas apostasier que de décider que la foi n'a pas à être imposée. Le Christ dit lui-même aux apôtres, lorsqu'il les envoie en mission, de ne pas insister auprès de ceux qui refusent de les écouter. Bernadette disait de la Vierge Marie "Elle ne m'a pas dit de vous le faire croire, mais de vous le dire".
A votre avis, ce sont les papes qui ont fait apostasier ceux qui pensent que l'avortement c'est bien, qu'on a le droit de coucher à droite à gauche, etc ? Bien sûr que non ! Ce qui fait apostasier, c'est la même chose que d'habitude : le monde. Et les Papes ne cessent de lutter contre cette terrible tendance depuis 50 ans. Vous ne pouvez pas nier que Jean-Paul II ou Benoît XVI se démènent pour conduire la barque et tenir le cap. Et d'ailleurs, si leur volonté était de faire du chiffre, ce n'est pas cette intransigeance qu'ils pratiqueraient. Le fait que l'apostasie se soit étendue et s'étende est seulement la marque de ce que l'enseignement de l'Eglise est toujours pur au milieu d'un monde qui lui est hostile.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 23:18

Tonino a écrit:
fredsinam a écrit:
Tonino a écrit:

Dites moi Tonito parlons sérieusement je veux bien que nous tu ne nous connais pas mais pense tu vraiment que tu es le seul vrai catholique , que par exemple Mere teresa , Sr Lucie ,tous les fils spirituel de padre Pio , tous les voyante de Banneux ,Rwanda ,... sont des faux catholique Lorsque tu t'agenouilles devant le saint sacrement ou que tu communie tu te dis vraiment que Jean Paul II , Mere teresa ou d'autre sont des hérétiques .
Lorsque tu prend la peine de mediter tu pense vraiment que les seul catholique subsiste seulement dans le poigne des fidèles Sédévacantistes qui n'existe que dans quelque pays d'occidents ?

Mais ce n'est pas la question de savoir ce que moi ou toi pensons,mais ce que la Sainte doctrine nous commande de faire!

Nos état d'âmes non rien a faire la dedans sinon on devient tel des protestants qui prennent ce qui les arrangent dans le Christianisme et oublie le reste.

Tu sais Tonino, Arnaud te recommandait de rester fidèle à Rome. Ceci dit dans ton interêt.

Jésus après sa résurrection a demandé à Pierre au bord du lac par trois fois m'aime tu plus que ceux-ci ?

Pierre a répondu par l'affirmative , ne comprenant pas de suite que Jésus faisait allusion au triple reniement.

Par cette triple affirmation d'amour et de foi envers Jésus, Pierre était lavé de son péché et reintroduit dans la grâce de Dieu :
Jésus lui donc :

pais mes brebis ! il lui confie ses brebis c-à-d son Eglise.

Son Eglise qui subsiste encore de nos jours et donc la Primauté est celle de Pierre.

Non nous ne sommes pas des protestants, nous croyons que Jésus a confié les clefs de son Eglise à Pierre et que les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elles.

Et cela dure depuis 2000 ans....

Et je suis entièrement d'accord avec l'avis de Fredsiman,

Je prie pour toi Tonino afin que le Seigneur t'éclaire....
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 23:19

Tonino a écrit:
fredsinam a écrit:
Tonino a écrit:

Dites moi Tonito parlons sérieusement je veux bien que nous tu ne nous connais pas mais pense tu vraiment que tu es le seul vrai catholique , que par exemple Mere teresa , Sr Lucie ,tous les fils spirituel de padre Pio , tous les voyante de Banneux ,Rwanda ,... sont des faux catholique Lorsque tu t'agenouilles devant le saint sacrement ou que tu communie tu te dis vraiment que Jean Paul II , Mere teresa ou d'autre sont des hérétiques .
Lorsque tu prend la peine de mediter tu pense vraiment que les seul catholique subsiste seulement dans le poigne des fidèles Sédévacantistes qui n'existe que dans quelque pays d'occidents ?

Mais ce n'est pas la question de savoir ce que moi ou toi pensons,mais ce que la Sainte doctrine nous commande de faire!

Nos état d'âmes non rien a faire la dedans sinon on devient tel des protestants qui prennent ce qui les arrangent dans le Christianisme et oublie le reste.

La Sainte doctrine nous commande d'abord l'obéissance au Pape, et de faire en conséquence l'effort de voir pourquoi il n'y a pas de contradiction de fond entre VII et ce qui a précédé, au lieu de se braquer comme vous le faites.
Mais nous ne sommes pas dupes : ce que vous regrettez avant tout, c'est une certaine société catholique, un certain orgueil catholique.
Je serai, en ce qui me concerne, bien moins indulgent qu'Arnaud avec vous. Pour moi, vous êtes des déserteurs, qui avez laissé les petits copains dans la mouise quand les progressistes ont commencé à faire n'importe quoi sous prétexte de VII. Vous vous êtes claquemuré dans votre orgueil en laissant les autres subir le calvaire de la cuculisation. Vous avez préféré votre petit confort à la fidélité à Rome.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Joseph



Messages : 6
Inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 23:25

Cher Arnaud,

Je n'en crois pas mes yeux d'être sur un forum qui se dit Thomiste et de voir un des administrateur affirmer :
Citation :

Certes ce passage de l'épître aux Hébreux cite des hommes de l'AT qui n'avaient pas la grâce et ne croyaient ni à la Trinité, ni à l'incarnation et à la rédemption.

Comment pouvez-vous croire en connaissant St Thomas et en l'honorant qu'Abraham n'avait pas la grâce, qu'il ne croyait pas à la Trinité ni à l'incarnation ni à la Rédemption.

Alors si ce que vous dites est vrai, il est le Père des musulmans et rien d'autre.

Mais alors, Pourquoi, Jésus en parlant d'Abraham dit-il:
"Abraham a désiré mon jour et il l'a VU."

Comment pouvez-vous affirmer que David ne croyait pas au Christ à la Trinité et à la Redemption quand Jésus dit à son sujet :

“Jésus leur dit: Comment dit-on que le Christ est fils de David? David lui-même dit dans le livre des Psaumes: Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, Jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied. David donc l’appelle Seigneur; comment est-il son fils?(Luke 20:41-45 )

Je vous ai prouvé que la foi de l'église conciliaire est d'adorer le Dieu non trinitaire des musulmans et en ceci Jean Paul II est parfaitement cohérent avec cette église née dans l'infidélité, c'est à dire dans la non foi au vrai Dieu.
Cependant, son successeur fidèle à la même doctrine de Vatican II a proclamé qu'il ne croyait pas en la divinité de Jésus-Christ.
Vous ne considérez pas l'argument de Saint Thomas sur la divinité comme une vérité catholique. Alors s'il en était ainsi de Saint Thomas, il faudrait en faire un théologien de foire. Je ne comprends pas comment vous pouvez douter de la véracité d'un définition du Vrai Dieu par Saint Thomas ou alors trouvez un autre nom à votre forum !

Mais si vous le permettez, je crois pouvoir donner une explication.

En effet, pour vous Ratzinger, Benoit XVI est le vrai pape infaillible de l'Eglise catholique alors, il faut que vous adoptiez à 100 pour cent sa doctrine qui est celle de l'église conciliaire que j'ai cité plus haut.
Voila donc ci après la doctrine de VOTRE PAPE, de VOTRE EGLISE et par conséquent la votre telle que lui-même la défini et où il n'y a plus rien à rajouter.


Citations de Jésus de Nazareth de Ratzinger

Citation :
"On ne peut pas connaître Jésus ni d’après les Evangiles, ni d’après ce que l’Eglise a pu proclamer de Lui à partir des Evangiles. Si l’on prétend connaître ainsi Jésus, notre foi en Lui n’a plus aucune espèce sérieuse de signification

Or, que peut bien signifier la foi en Jésus le Christ, en Jésus le Fils du Dieu vivant, dès lors que l'homme Jésus est si différent de celui que les Evangiles représentent et de celui que l'Eglise proclame à partir des Evangiles ?


La foi en la divinité de jésus a été catastrophique pour connaître Jésus d’une manière fiable . Cette foi en sa divinité qui a surgi après coup a façonné sur l’identité de jésus une image déformée de ce qu’il est réellement. C’est cette foi tardive qui s’est répandu comme une trainée de poudre sur la Chrétienté et qui a comme obscurci la connaissance intime d’où peut naitre entre nous et lui une amitié non moins intime. Cette situation à été dramatique pour la foi car la chrétienté était alors privée de son vrai point d’appui.

Comme résultat naturel de ces tentatives, il ressort l'impression que nous savons très peu de choses fiables sur Jésus et que c'est la foi en sa divinité qui a façonné son image après coup. Dans le même temps cette impression a pénétré profondément la conscience collective de la chrétienté. Une telle situation est dramatique pour la foi, car le vrai point d'appui dont tout dépend— l'amitié intime avec Jésus — demeure incertain."

Comment pouvez vous dire alors qu'il y a continuité dans l'église conciliaire puisque son église au Concile Vatican II et son pape actuelle vous dit , droit dans ses bottes, que la Divinité de Jésus-Christ a été la grosse biperie de l'Eglise catholique?
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 23:29

Tonino a écrit:

Citez moi un seul homme d'Eglise qui soit aller prié dans une mosquée ou embrassé le coran avant 1962.

Les curés qui se sont succédés en l'église de l'Ascension de Mértola au Portugal et ce depuis 1238 !!!
Revenir en haut Aller en bas
Joseph



Messages : 6
Inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 23:30

Erreur message déjà posté excuse-me !


Dernière édition par Joseph le Jeu 22 Oct 2009, 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 23:31

Tonino a écrit:
fredsinam a écrit:
Tonino a écrit:

Dites moi Tonito parlons sérieusement je veux bien que nous tu ne nous connais pas mais pense tu vraiment que tu es le seul vrai catholique , que par exemple Mere teresa , Sr Lucie ,tous les fils spirituel de padre Pio , tous les voyante de Banneux ,Rwanda ,... sont des faux catholique Lorsque tu t'agenouilles devant le saint sacrement ou que tu communie tu te dis vraiment que Jean Paul II , Mere teresa ou d'autre sont des hérétiques .
Lorsque tu prend la peine de mediter tu pense vraiment que les seul catholique subsiste seulement dans le poigne des fidèles Sédévacantistes qui n'existe que dans quelque pays d'occidents ?

Mais ce n'est pas la question de savoir ce que moi ou toi pensons,mais ce que la Sainte doctrine nous commande de faire!

Nos état d'âmes non rien a faire la dedans sinon on devient tel des protestants qui prennent ce qui les arrangent dans le Christianisme et oublie le reste.

Ce que je pense c'est que la sainte Eglise catholique est et reste fidele à sa tradition , à la doctrine autour de Pierre et ce que tu pense c'est que ce n'est pas le cas en annocant des argument fallacieux dont le moteur c'est la peur et non la joie et la charité .l’Église catholique et sa Tradition ne sont pas immuables. L’une et l’autre, dans leur réalité terrestre sont soumises au temps et au changement. Ceux qui nous ont précédés ont écrit leurs pages, à nous d’écrire les nôtres , tout en gardant leur heritage .la Tradition est à la fois comme une donnée matérielle reçue des apôtres et vécue en Eglise en référence à l'Ecriture, et en même temps comme la dynamique par laquelle cette donnée matérielle est transmise.

Reflechi un jour comment le St Esprit te conduit à la sainteté , et tu verra qu'il conduit de la même façon l'Eglise .
Revenir en haut Aller en bas
Tonino



Masculin Messages : 133
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 23:31

Philippe Fabry a écrit:

Affirmez qu'aucun Pape n'a fait de sottise notoire ou contredisant en pratique les enseignements de l'Eglise dans mille ans qui ont précédé.

Vous avez tronqué la suite de mon message : Jean-Paul II n'a-t-il pas, par ailleurs, fait la démonstration de sa foi


http://docteurangelique.forumactif.com/temoignages-discernement-cas-concrets-f3/sedevacantisme-et-catholicisme-t8852-100.htm

aucun Pape depuis Saint Pierre(c'est à partir de la Pentecote qu'il le fut et pas avant!) jusqu'à Pie XII inclus n'a enseigné la moindre erreur ex-Cathedra(ce qui concerne: concile, encyclique, bulle etc..).

de plus ceci EST le Dogme de l'Infaillibilité (concile du Vatican, Pastor Aeternus).

vous n'y croyez pas?

or tous les antipapes bip-ciliaires ont enseignés l'erreur, et meme l'heresie!

ne serait-ce que cette liberté religieuse(dignitatis humanae) condamnée solennellement et infaillement par Sa Sainteté Pie IX(Quanta Cura)!

vous ne savez que baratiner et détourner le sujet.

des arguments? niet.

voir ici:

http://foicatholique.cultureforum.net/questions-reponses-f20/montini-paul-vi-et-dignitatis-humanae-t2125.htm?highlight=montini

quand à dire que certains Papes ne furent pas IMPECCABLES, j'en ai strictement rien à secouer, cela n'est pas le sujet, cela les regarde eux, et moi en bon Catholique que j'éssaie d'etre je ne les juge certainement pas car nul ne peut juger le Pape hormis Dieu(Bulle Unam Sanctam)!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 23:38

Tonino a écrit:
Philippe Fabry a écrit:

Affirmez qu'aucun Pape n'a fait de sottise notoire ou contredisant en pratique les enseignements de l'Eglise dans mille ans qui ont précédé.

Vous avez tronqué la suite de mon message : Jean-Paul II n'a-t-il pas, par ailleurs, fait la démonstration de sa foi


http://docteurangelique.forumactif.com/temoignages-discernement-cas-concrets-f3/sedevacantisme-et-catholicisme-t8852-100.htm

aucun Pape depuis Saint Pierre(c'est à partir de la Pentecote qu'il le fut et pas avant!) jusqu'à Pie XII inclus n'a enseigné la moindre erreur ex-Cathedra(ce qui concerne: concile, encyclique, bulle etc..).

de plus ceci EST le Dogme de l'Infaillibilité (concile du Vatican, Pastor Aeternus).

vous n'y croyez pas?

or tous les antipapes bip-ciliaires ont enseignés l'erreur, et meme l'heresie!

ne serait-ce que cette liberté religieuse(dignitatis humanae) condamnée solennellement et infaillement par Sa Sainteté Pie IX(Quanta Cura)!

vous ne savez que baratiner et détourner le sujet.

des arguments? niet.

voir ici:

http://foicatholique.cultureforum.net/questions-reponses-f20/montini-paul-vi-et-dignitatis-humanae-t2125.htm?highlight=montini

quand à dire que certains Papes ne furent pas IMPECCABLES, j'en ai strictement rien à secouer, cela n'est pas le sujet, cela les regarde eux, et moi en bon Catholique que j'éssaie d'etre je ne les juge certainement pas car nul ne peut juger le Pape hormis Dieu(Bulle Unam Sanctam)!


Une simple question cher Tonino !

Vous croyez donc détenir la Sainte Vérité Catholique ????


Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Tonino



Masculin Messages : 133
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 23:39

fredsinam a écrit:
Ce que je pense c'est que la sainte Eglise catholique est et reste fidele à sa tradition , à la doctrine autour de Pierre et ce que tu pense c'est que ce n'est pas le cas en annocant des argument fallacieux dont le moteur c'est la peur et non la joie et la charité

-Julienne a écrit:
Une simple question cher Tonino !

Vous croyez donc détenir la Sainte Vérité Catholique ????

« l’essence du catholicisme consiste dans la soumission de l’intelligence à l’enseignement du Christ transmis par l’Eglise, et dans la soumission de la volonté à l’autorité du Christ exercée par l’Eglise ». (Bienheureux Colomba Marmion)

J'espère qu'un jour on ce comprendra. ;)


Dernière édition par Tonino le Jeu 22 Oct 2009, 23:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 23:40

Tonino a écrit:

Citez moi un seul homme d'Eglise qui soit aller prié dans une mosquée ou embrassé le coran avant 1962.

Vous connaissez sans doute pas suffisamment l'histoire de la chrétienté.
Je vous invite à vous rendre à Jérusalem sur le Mont des Oliviers. Il y a une pierre avec l'empreinte d'un pied et qui serait celle de l'Ascension du Christ. Cette pierre est dans une mosquée et chaque année pour cette fête une messe y est célébrée. affraid
Revenir en haut Aller en bas
Tonino



Masculin Messages : 133
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 23:46

Citations de Jésus de Nazareth de Ratzinger


Citation :
"Onne peut pas connaître Jésus ni d’après les Evangiles, ni d’après ce que
l’Eglise a pu proclamer de Lui à partir des Evangiles. Si l’on prétend
connaître ainsi Jésus, notre foi en Lui n’a plus aucune espèce sérieuse
de signification

Or, que peut bien signifier la foi en Jésus le
Christ, en Jésus le Fils du Dieu vivant, dès lors que l'homme Jésus est
si différent de celui que les Evangiles représentent et de celui que
l'Eglise proclame à partir des Evangiles ?

La foi en la divinité de jésus a été catastrophique pour connaître Jésus d’une
manière fiable . Cette foi en sa divinité qui a surgi après coup a
façonné sur l’identité de jésus une image déformée de ce qu’il est
réellement. C’est cette foi tardive qui s’est répandu comme une trainée
de poudre sur la Chrétienté et qui a comme obscurci la connaissance
intime d’où peut naitre entre nous et lui une amitié non moins intime.
Cette situation à été dramatique pour la foi car la chrétienté était
alors privée de son vrai point d’appui.

Comme résultat naturel
de ces tentatives, il ressort l'impression que nous savons très peu de
choses fiables sur Jésus et que c'est la foi en sa divinité qui a
façonné son image après coup. Dans le même temps cette impression a
pénétré profondément la conscience collective de la chrétienté. Une
telle situation est dramatique pour la foi, car le vrai point d'appui
dont tout dépend— l'amitié intime avec Jésus — demeure incertain."

Comment pouvez vous dire alors qu'il y a continuité dans l'église conciliaire
puisque son église au Concile Vatican II et son pape actuelle vous dit
, droit dans ses bottes, que la Divinité de Jésus-Christ a été la
grosse biperie de l'Eglise catholique?



quel Catholique digne de ce Nom peut oser, après avoir lu cette monstruausité, encore dire que ce rat-zinger est Pape Infaillible et Vicaire de Jésus-Christ?!


Dernière édition par Tonino le Jeu 22 Oct 2009, 23:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 23:46

Joseph a écrit:
Cher Arnaud,

Je n'en crois pas mes yeux d'être sur un forum qui se dit Thomiste et de voir un des administrateur affirmer :
Citation :

Certes ce passage de l'épître aux Hébreux cite des hommes de l'AT qui n'avaient pas la grâce et ne croyaient ni à la Trinité, ni à l'incarnation et à la rédemption.

Comment pouvez-vous croire en connaissant St Thomas et en l'honorant qu'Abraham n'avait pas la grâce, qu'il ne croyait pas à la Trinité ni à l'incarnation ni à la Rédemption.

Alors si ce que vous dites est vrai, il est le Père des musulmans et rien d'autre.

Mais alors, Pourquoi, Jésus en parlant d'Abraham dit-il:
"Abraham a désiré mon jour et il l'a VU."

Comment pouvez-vous affirmer que David ne croyait pas au Christ à la Trinité et à la Redemption quand Jésus dit à son sujet :

“Jésus leur dit: Comment dit-on que le Christ est fils de David? David lui-même dit dans le livre des Psaumes: Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, Jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied. David donc l’appelle Seigneur; comment est-il son fils?(Luke 20:41-45 )

C'est fou comment on peut deformer la bible . je reste bouché bée à ces affirmation . Le premier chrétien ,c'est la vierge Marie et la premiere Eglise c'est la sainte Famille pcq c'est à eux qu'il fut revelé en premier le mystere qui fut caché tjs à toute l'humanité la trinité

Citation :
Ce mystère n'avait pas été porté à la connaissance des fils des hommes dans les autres générations comme il a été révélé maintenant par l'Esprit à ses saints apôtres et prophètes – 6 à savoir que les non-juifs ont un même héritage, sont un même corps et participent à la même promesse, en Jésus-Christ, par la bonne nouvelle 7 dont je suis devenu ministre, selon le don de la grâce de Dieu qui m'a été accordée par l'opération de sa puissance. A moi, le moindre de tous les saints, cette grâce a été accordée d'annoncer aux non-juifs, comme une bonne nouvelle, la richesse insondable du Christ et de mettre en lumière pour tous la réalisation du mystère caché de tout temps en Dieu, le créateur de tout ; afin que la sagesse de Dieu, dans sa grande diversité, soit maintenant portée, par l'Eglise, à la connaissance des principats et des autorités dans les lieux célestes selon le projet éternel qu'il a réalisé en Jésus-Christ, notre Seigneur. Ephésiens 3.8-11

je peux te trouve dans la bible des plus d'une trentaine des versets pareille dans la bible .IL FAUT ARRÊTER DE FALSIFIER LA BIBLE



STOP A LA FALSIFICATION DE LA BIBLE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 23:49

Tonino a écrit:
fredsinam a écrit:
Ce que je pense c'est que la sainte Eglise catholique est et reste fidele à sa tradition , à la doctrine autour de Pierre et ce que tu pense c'est que ce n'est pas le cas en annocant des argument fallacieux dont le moteur c'est la peur et non la joie et la charité

-Julienne a écrit:
Une simple question cher Tonino !

Vous croyez donc détenir la Sainte Vérité Catholique ????

« l’essence du catholicisme consiste dans la soumission de l’intelligence à l’enseignement du Christ transmis par l’Eglise, et dans la soumission de la volonté à l’autorité du Christ exercée par l’Eglise ». (Bienheureux Colomba Marmion)

J'espère qu'un jour on ce comprendra. ;)

Je ne crois pas Cher Tonino et c'est dommage !!!!! que nous nous comprendons.

vous refusez d'admettre l'action de l'Esprit-Saint dans l'Eglise, or l'Esprit Saint fut envoyé par Jésus à ses disciples, à son Eglise, l'Esprit le conduit et la dirige.... l'Esprit l'inspire.....

Pour vous l'Esprit-Saint n'a pas soufflé sur le concile Vatican II or il est inconcevable , inimaginable que jamais l'Esprit abandonne son Eglise.... donc lors du Concile Vatican II l'Esprit fut fidèle car c'est l'un ses principaux attributs.


Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 23:51

Joseph a écrit:

Citations de Jésus de Nazareth de Ratzinger

Citation :
"On ne peut pas connaître Jésus ni d’après les Evangiles, ni d’après ce que l’Eglise a pu proclamer de Lui à partir des Evangiles. Si l’on prétend connaître ainsi Jésus, notre foi en Lui n’a plus aucune espèce sérieuse de signification

Or, que peut bien signifier la foi en Jésus le Christ, en Jésus le Fils du Dieu vivant, dès lors que l'homme Jésus est si différent de celui que les Evangiles représentent et de celui que l'Eglise proclame à partir des Evangiles ?


La foi en la divinité de jésus a été catastrophique pour connaître Jésus d’une manière fiable . Cette foi en sa divinité qui a surgi après coup a façonné sur l’identité de jésus une image déformée de ce qu’il est réellement. C’est cette foi tardive qui s’est répandu comme une trainée de poudre sur la Chrétienté et qui a comme obscurci la connaissance intime d’où peut naitre entre nous et lui une amitié non moins intime. Cette situation à été dramatique pour la foi car la chrétienté était alors privée de son vrai point d’appui.

Comme résultat naturel de ces tentatives, il ressort l'impression que nous savons très peu de choses fiables sur Jésus et que c'est la foi en sa divinité qui a façonné son image après coup. Dans le même temps cette impression a pénétré profondément la conscience collective de la chrétienté. Une telle situation est dramatique pour la foi, car le vrai point d'appui dont tout dépend— l'amitié intime avec Jésus — demeure incertain."


Comment pouvez vous dire alors qu'il y a continuité dans l'église conciliaire puisque son église au Concile Vatican II et son pape actuelle vous dit , droit dans ses bottes, que la Divinité de Jésus-Christ a été la grosse biperie de l'Eglise catholique?

Pour ce que j'ai mis en rouge, j'ignore d'où vous le sortez, et je vous serai reconnaissant de me donner la référence exacte.
Pour le reste, c'est une honte, vous citez parfaitement hors contexte. Le Pape explique alors justement, en disant :

Or, que peut bien signifier la foi en Jésus le Christ, en Jésus le Fils du Dieu vivant, dès lors que l'homme Jésus est si différent de celui que les Evangiles représentent et de celui que l'Eglise proclame à partir des Evangiles ?
Comme résultat naturel de ces tentatives, il ressort l'impression que nous savons très peu de choses fiables sur Jésus et que c'est la foi en sa divinité qui a façonné son image après coup. Dans le même temps cette impression a pénétré profondément la conscience collective de la chrétienté. Une telle situation est dramatique pour la foi, car le vrai point d'appui dont tout dépend— l'amitié intime avec Jésus — demeure incertain."


les dégâts causés par la volonté d'expliquer Jésus sans les Evangiles.

D'ailleurs, plus loin, le Pape écrit (p.17) "Pour ma présentation de Jésus, cela signifie surtout que je fais confiance aux Evangiles".

Alors si c'est pour faire de la diffamation, vous feriez mieux de quitter ce forum !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Tonino



Masculin Messages : 133
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Jeu 22 Oct 2009, 23:53

Philippe Fabry a écrit:
Alors si c'est pour faire de la diffamation, vous feriez mieux de quitter ce forum !

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Thoma in petto



Messages : 50
Inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 00:11

Philippe Fabry a écrit:
Thoma in petto a écrit:
.

Bravo Joseph pour votre citation de Saint Thomas, qui montre bien, comme le mentionnait également Cupertino et la Chartreuse, qu’il y a bien eu rupture entre V2 et l’Église catholique. Si vous le voulez bien, pour être plus complet, donnons l’argument 3 de Saint Thomas à la question : Convient-il de faire des distinctions dans l’acte de foi en ceci qu’il y a à : croire à Dieu, croire Dieu et croire en Dieu? ; puis la réponse du Docteur Angélique à cet argument:





IIa-IIæ, qu. 2, diff.3 et sol. 3 par R. Bernard, O.P., Éd. Des Jeunes, Paris, 1950. a écrit:


Citation :
Diff. 3. Bien plus, ce qui se trouve même chez des infidèles ne peut pas être classé acte de foi. Or, même des infidèles croient Dieu : ils croient que Dieu existe. Croire Dieu ne doit donc pas être compté parmi les actes de la foi.


Sol. 3. Croire Dieu ne se trouve pas chez les infidèles sous l'aspect où nous en faisons l'acte de la foi. Ils ne croient pas que Dieu existe dans ces conditions que détermine la foi. Aussi n'est-ce pas vraiment Dieu qu'ils croient, puisque, selon la remarque du Philosophe, en face d'un être simple notre connaissance est en défaut du seul fait qu'elle n'atteint pas cet être en sa totalité.

Désolé, mais je ne vois pas en quoi la citation de Saint Thomas appuie votre propos, ni en quoi elle démontre une rupture.
D'autant qu'encore une fois, Saint Thomas n'est pas le Magistère. Toute son œuvre est respectée, mais "seules" les 24 thèses sont approuvées.


Comparez ce que Saint Thomas dit à propos des infidèles et ce que B 16 en dit et vous verrez la rupture. Saint Thomas n’est pas le Magistère mais il fut enseigné pendant 800 ans dans l’Église; pensez-vous que l’Église eut toléré Saint Thomas pendant 800 ans si Elle ne l’eut pas appuyé? Pourquoi la sainte Église mit-Elle la Somme Théologique et les Saints Évangiles sur l’autel durant le Concile de Trente ?



La fin de l’enseignement thomiste "coïncida" avec l’arrivée de Montini à Rome : autre rupture.

Vous dites que "seules" les 24 thèses sont approuvées. Or, si me souviens bien, pour que Saint Thomas fut canonisé, il ne devait se trouver rien qui soit en contradiction avec l’Église, dans ses faits et gestes et ses écrits, entre autres; vous pouvez alors rajouter les autres écrits, incluant la Somme évidemment. Comme l’a mentionné Cupertino plus haut, la Vacance du Siège se prouve et la légitimité des "papes" depuis v2 devrait être chose facile de votre côté.


.
Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 00:26

-Julienne a écrit:
Tonino a écrit:
fredsinam a écrit:
Ce que je pense c'est que la sainte Eglise catholique est et reste fidele à sa tradition , à la doctrine autour de Pierre et ce que tu pense c'est que ce n'est pas le cas en annocant des argument fallacieux dont le moteur c'est la peur et non la joie et la charité

-Julienne a écrit:
Une simple question cher Tonino !

Vous croyez donc détenir la Sainte Vérité Catholique ????

« l’essence du catholicisme consiste dans la soumission de l’intelligence à l’enseignement du Christ transmis par l’Eglise, et dans la soumission de la volonté à l’autorité du Christ exercée par l’Eglise ». (Bienheureux Colomba Marmion)

J'espère qu'un jour on ce comprendra. ;)

Je ne crois pas Cher Tonino et c'est dommage !!!!! que nous nous comprendons.

vous refusez d'admettre l'action de l'Esprit-Saint dans l'Eglise, or l'Esprit Saint fut envoyé par Jésus à ses disciples, à son Eglise, l'Esprit le conduit et la dirige.... l'Esprit l'inspire.....

Pour vous l'Esprit-Saint n'a pas soufflé sur le concile Vatican II or il est inconcevable , inimaginable que jamais l'Esprit abandonne son Eglise.... donc lors du Concile Vatican II l'Esprit fut fidèle car c'est l'un ses principaux attributs.


Cordialement.

Très bien Julienne, alors je suppose que vous vous ne refusez pas l'action du Saint-Esprit, ni le considérer comme un girouette..

Citation :
Un concile général est infaillible (Vatican 1: Dei Filius, ch. 3), à condition qu’il soit confirmé par le pontife romain (Codex iuris canon ici de 1917, canon 227).


Citation :
I -DOCTRINE GÉNÉRALE SUR LA LIBERTÉ RELIGIEUSE

2. Objet et fondement de la liberté religieuse

Le Concile du Vatican déclare que la personne humaine a droit à la liberté religieuse. Cette liberté consiste en ce que tous les hommes doivent être soustraits à toute contrainte de la part soit des individus, soit des groupes sociaux et de quelque pouvoir humain que ce soit, de telle sorte qu'en matière religieuse nul ne soit forcé d'agir contre sa conscience, ni empêché d'agir, dans de justes limites, selon sa conscience, en privé comme en public, seul ou associé à d'autres. Il déclare, en outre, que le droit à la liberté religieuse a son fondement dans la dignité même de la personne humaine telle que l'a fait connaître la Parole de Dieu et la raison elle-même (2).

Ce droit de la personne humaine à la liberté religieuse dans l'ordre juridique de la société doit être reconnu de telle manière qu'il constitue un droit civil.

En vertu de leur dignité tous les hommes, parce qu'ils sont des personnes, c'est-à-dire doués de raison et de volonté libre, et par suite, pourvus d'une responsabilité personnelle, sont pressés par leur nature même et tenus par obligation morale à chercher la vérité, celle tout d'abord qui concerne la religion. Ils sont tenus aussi à adhérer à la vérité dès qu'ils la connaissent et à régler toute leur vie selon les exigences de cette vérité. Or, à cette obligation les hommes ne peuvent satisfaire, d'une manière conforme à leur propre nature, que s'ils jouissent, outre la liberté psychologique, de l'immunité à l'égard de toute contrainte extérieure. Ce n'est donc pas dans une disposition subjective de la personne mais dans sa nature même qu'est fondé le droit à la liberté religieuse. C'est pourquoi le droit à cette immunité persiste en ceux-là même qui ne satisfont pas à l'obligation de chercher la vérité et d'y adhérer; son exercice ne peut être entravé dès lors que demeure sauf un ordre public juste.

Donc cela est infaillible, puisque contenu dans la Révélation Divine.

Maintenant

Citation :
« Toutes les fois donc que la parole de ce Magistère déclare que telle ou telle vérité fait partie de l'ensemble de la doctrine révélée, chacun doit croire avec certitude que cela est vrai ;

car si cela pouvait en quelque manière être faux, il s'ensuivrait, ce qui est évidemment absurde, que Dieu Lui-même serait l'auteur de l'erreur des hommes. »
(Léon XIII, Enc. Satis cognitum, 29/6/1896)

Paul VI dit ceci

Citation :
Le fait que le concile Vatican II a été pastoral n’enlève rien à son autorité de magistère, comme l’a bien expliqué le pape Paul VI : « étant donné le caractère pastoral du concile, il a évité de prononcer d’une manière extraordinaire des dogmes comportant la note d’infaillibilité, mais il a muni ses enseignements de l’autorité du magistère ordinaire suprême ; ce magistère ordinaire et manifestement authentique doit être accueilli docilement et sincèrement par tous les fidèles, selon l’esprit du concile concernant la nature et les buts de chaque document. »

Mais le hic... est que...

cette même liberté religieuse est condamnée infailliblement par Sa Sainteté le Pape Pie IX.

Citation :
« Et contre la doctrine de la Sainte Ecriture, de l’Eglise et des Saints Pères, ils affirment sans hésitation que :

« La meilleure condition de la société est celle où on ne reconnaît pas
au pouvoir le devoir de réprimer, par des peines légales, les
violations de la loi catholique, si ce n’est dans la mesure où la
tranquillité publique le demande.».

A partir de cette idée tout à fait fausse du gouvernement des sociétés, ils ne craignent pas desoutenir cette opinion erronée, funeste au maximum pour l’Eglise catholique, et le salut des âmes, que Notre prédécesseur Grégoire XVI, d’heureuse mémoire, qualifiait de délire :

« La liberté de conscience et des cultes est un droit propre à chaque homme. Ce droit
doit être proclamé et garanti par la loi dans toute société bien
organisée. Les citoyens ont droit à l’entière liberté de manifester
hautement et publiquement leurs opinions quelles qu’elles soient, par
les moyens de la parole, de l’imprimé ou toute autre méthode sans que
l’autorité civile ni ecclésiastique puisse lui imposer une limite.»

(Quanta Cura n° 5)

« Au milieu donc d’une telle perversité d’opinions corrompues,
Nous souvenant de Notre charge apostolique, dans notre plus vive
sollicitude pour notre très sainte religion, pour la saine doctrine, et
pour le salut des âmes à Nous confiées par Dieu, et pour le bien de la
Société humaine elle-même, Nous avons jugé bon d’élever à nouveau Notre Voix Apostolique.

En conséquence, toutes
et chacune des opinions déréglées et des doctrines rappelées en détail
dans ces Lettres, Nous les réprouvons et condamnons de Notre Autorité
Apostolique, et Nous voulons et ordonnons que tous les fils de l’Eglise
Catholique les tiennent absolument pour réprouvées, proscrites et
condamnées.»

Méchant problème....V2 afirme ce que la Sainte Église a condamnée....
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 00:35

Philippe Fabry a écrit:
Tonino a écrit:
fredsinam a écrit:
Tonino a écrit:

Dites moi Tonito parlons sérieusement je veux bien que nous tu ne nous connais pas mais pense tu vraiment que tu es le seul vrai catholique , que par exemple Mere teresa , Sr Lucie ,tous les fils spirituel de padre Pio , tous les voyante de Banneux ,Rwanda ,... sont des faux catholique Lorsque tu t'agenouilles devant le saint sacrement ou que tu communie tu te dis vraiment que Jean Paul II , Mere teresa ou d'autre sont des hérétiques .
Lorsque tu prend la peine de mediter tu pense vraiment que les seul catholique subsiste seulement dans le poigne des fidèles Sédévacantistes qui n'existe que dans quelque pays d'occidents ?

Mais ce n'est pas la question de savoir ce que moi ou toi pensons,mais ce que la Sainte doctrine nous commande de faire!

Nos état d'âmes non rien a faire la dedans sinon on devient tel des protestants qui prennent ce qui les arrangent dans le Christianisme et oublie le reste.

La Sainte doctrine nous commande d'abord l'obéissance au Pape, et de faire en conséquence l'effort de voir pourquoi il n'y a pas de contradiction de fond entre VII et ce qui a précédé, au lieu de se braquer comme vous le faites.
Mais nous ne sommes pas dupes : ce que vous regrettez avant tout, c'est une certaine société catholique, un certain orgueil catholique.
Je serai, en ce qui me concerne, bien moins indulgent qu'Arnaud avec vous. Pour moi, vous êtes des déserteurs, qui avez laissé les petits copains dans la mouise quand les progressistes ont commencé à faire n'importe quoi sous prétexte de VII. Vous vous êtes claquemuré dans votre orgueil en laissant les autres subir le calvaire de la cuculisation. Vous avez préféré votre petit confort à la fidélité à Rome.

Ayoye! tu règles ça vite mon ami.

L'obéissance au Pontife est nécessaire au salut... dac

L'obéissance a des antipapes, c'est complètement différents

Pas de contradiction de fond....

prouve-le
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 00:55

Pause café!

Salutation et bienvenue à Joseph et Thomas in petto.

salut
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 00:57

Thoma in petto a écrit:


Vous dites que "seules" les 24 thèses sont approuvées. Or, si me souviens bien, pour que Saint Thomas fut canonisé, il ne devait se trouver rien qui soit en contradiction avec l’Église, dans ses faits et gestes et ses écrits, entre autres; vous pouvez alors rajouter les autres écrits, incluant la Somme évidemment. Comme l’a mentionné Cupertino plus haut, la Vacance du Siège se prouve et la légitimité des "papes" depuis v2 devrait être chose facile de votre côté.[/size]

Des choses peuvent être "dans le silence" de l'enseignement de l'Eglise, et donc n'être pas en contradiction.
Et il est aussi question de mots. Saint Thomas parle de la foi catholique. L'Eglise, aujourd'hui, ne dit pas que les musulmans la partagent ! Elle dit que les musulmans ont une foi propre, qui n'est pas la foi catholique, mais qui sur certains points est en accord avec la foi catholique. Ex : il existe un Dieu unique et créateur, qui s'est adressé à Abraham.

Pour ce qui est de la légitimité des papes, elle est simple à voir : ils ont été tous canoniquement élus. Jean XXIII a été élu par des cardinaux nommés par son prédécesseur, Pie XII, que vous ne soupçonnez pas d'hérésie. Nous devons donc tenir, avec confiance en l'Esprit Saint, que les papes suivant sont légitimes. C'est aussi simple que cela.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
PARADISO



Féminin Messages : 106
Inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 01:27

Citation :
certains Papes ne furent pas IMPECCABLES


Tonino a raison, faut pas additonner des poires et des bananes.

L'Impecabilité n'est le fait de personne, pas même du Pape

Ce que nous devons regarder est l'infaillibilité.... et les "papes de v2" démontent clairement qu'ils ne l'ont pas. Pourquoi donc?
Revenir en haut Aller en bas
PARADISO



Féminin Messages : 106
Inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 01:31

Bienvenue à Joseph et Thomas in petto.


sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Onésime



Messages : 14
Inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 02:39

Cupertino a écrit :

Citation :
Méchant problème....V2 afirme ce que la Sainte Église a condamnée....


Effectivement, il y a vraiment contradiction. Comment soutenir que ces deux affirmations pontificales peuvent être vraies alors qu'elles sont contradictoires ?
Revenir en haut Aller en bas
Thoma in petto



Messages : 50
Inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 03:23

Philippe Fabry a écrit:
Thoma in petto a écrit:


Vous dites que "seules" les 24 thèses sont approuvées. Or, si me souviens bien, pour que Saint Thomas fut canonisé, il ne devait se trouver rien qui soit en contradiction avec l’Église, dans ses faits et gestes et ses écrits, entre autres; vous pouvez alors rajouter les autres écrits, incluant la Somme évidemment. Comme l’a mentionné Cupertino plus haut, la Vacance du Siège se prouve et la légitimité des "papes" depuis v2 devrait être chose facile de votre côté.[/size]

Des choses peuvent être "dans le silence" de l'enseignement de l'Eglise, et donc n'être pas en contradiction.
Et il est aussi question de mots. Saint Thomas parle de la foi catholique. L'Eglise, aujourd'hui, ne dit pas que les musulmans la partagent ! Elle dit que les musulmans ont une foi propre, qui n'est pas la foi catholique, mais qui sur certains points est en accord avec la foi catholique. Ex : il existe un Dieu unique et créateur, qui s'est adressé à Abraham.

Pour ce qui est de la légitimité des papes, elle est simple à voir : ils ont été tous canoniquement élus. Jean XXIII a été élu par des cardinaux nommés par son prédécesseur, Pie XII, que vous ne soupçonnez pas d'hérésie. Nous devons donc tenir, avec confiance en l'Esprit Saint, que les papes suivant sont légitimes. C'est aussi simple que cela.

Comme mentionné par Cupertino plus haut, je n'obéirai pas moi non plus à des antipapes, car ceux-ci sont en rupture avec l’Église. Ils n’enseignent pas la doctrine de l’Église. Ils ne sont pas de l’Église, quoique "canoniquement" élus comme vous dites, car s’ils ont été, ils ont perdu le Pontificat en se coupant de l’Église (Bulle Cum ex Apostolatus). A vous incombe la preuve que Montini, Wojtyla et autres sont en continuité doctrinale avec l’Église.
.


Dernière édition par Thoma in petto le Ven 23 Oct 2009, 03:37, édité 1 fois (Raison : retrait du point d'interrogation.)
Revenir en haut Aller en bas
LMCD



Messages : 107
Inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 03:24

.
Phillipe Fabry, le 22 octobre à 17 : 15, en réponse (en bleu) à La Chartreuse a écrit:
V2 est un conciliabule, car,

Il contredit des enseignements dotés du sceau de l'infaillibilité.
Dans ce cas, pourquoi le siège n'est-il pas vacant depuis Honorius ?

Bonjour, j'ai mis en citation ce à quoi je veux répondre:

Citation :
Il n'est pas hors de doute qu'Honorius ait été condamné au sixième concile général, deuxième de Constantinople.

En admettant la sincérité des actes du concile, Honorius a été condamné non pour avoir enseigné l’hérésie, mais pour en avoir favorisé la propagation par son silence.

Il paraît certain que la lettre présentée au concile n'était pas telle que le secrétaire d'Honorius l'avait écrite.

Telle que nous l'avons, cette lettre est susceptible d’un sens catholique.

Elle ne renferme aucune décision de foi, mais indique seulement une règle de conduite.

En fait, Honorius en l'indiquant fut inconsidéré, mais peut-être crut-il n'être que prudent.

Dans toute hypothèse, c'est un acte de correspondance privée, et non un document pontifical.


(L’histoire et l’Infaillibilité des Papes, abbé B.M. Constant, 1859.)
Revenir en haut Aller en bas
Thoma in petto



Messages : 50
Inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 03:29

Cupertino a écrit:
Méchant problème....V2 afirme ce que la Sainte Église a condamnée....

Comment se sortir de ce problème insoluble, à moins que V2 soit en rupture ?
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 08:57

Citation :
Bonjour Julienne,
Very Happy


Dernière édition par nilamitp le Ven 23 Oct 2009, 08:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 08:59

Citation :
Dans votre avatar c'st indiqué ; Nazoréen ??? puis je me permettre de vous demander ce que cela signifie ???
Ceci est un Grand Mystère !
La Bible de Jérusalem a décidé de retranscrire ναζωραιος « nazoraios » par Nazôréen (Jean 19,19, Actes 24, 5)

Citation :
Pilate rédigea aussi un écriteau et le fit placer sur la croix. Il y était écrit : « Jésus le Nazôréen, le roi des Juifs ».

Citation :
Cet homme, nous l'avons constaté, est une peste : il suscite des désordres chez tous les Juifs du monde entier, et c'est un meneur du parti des Nazôréens.

Alors que les Apôtres et les disciples se disaient de la communauté de Jésus, puis de l'Église du Christ, les autres les appelaient apparemment les Nazôréens, peut-être par une déformation du fait que pour eux leur "meneur" venait de Nazareth.

Citation :
Puisque vous appelez Jésus Issa vous êtes donc Musulman ???
NON. Quand on cite le Jésus-du-Coran ou Jésus-selon-les-musulmans, on doit dire ‘Issa ou Aïssa (qui est assimilé par les musulmans au vrai Jésus). Je vous expliquerai en détail pourquoi.

Citation :
Je ne suis pas d'accord évidemment avec vous, cher ami quand vous dites que Jean-paul II a fait là une biperie !
Bon, je vais nous mettre d’accord, il suffit que vous répondiez sincèrement à la question (fermée : oui ou non) suivante :
Si Benoît XVI était invité en Chine aujourd’hui et qu’il embrassait le petit livre rouge du président Mao Zedong, considériez-vous cela comme un beau geste de fraternité envers le peuple chinois ?
Si la réponse est oui, je retire tout ce que j'ai dit.

Citation :
J'ai des amis musulmans ceux ci ne m'ont jamais manqué de respect, chacun respecte la foi de l'autre......
Mais bien évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 09:32

Cupertino a écrit:

Méchant problème....V2 afirme ce que la Sainte Église a condamnée....

DIEU soit loué, Cupertino, Vatican II est arrivé. Quand on relit Vatican I , on se prend à transpirer : et si on était encore, en ce XXIème siècle, sous le poids de ces enseignements d’une autre âge !!!!!!!!!!!!!

Mais DIEU n’en a pas voulu ainsi !

Tu vas me dire : mais comment interpréter de façon si différente les mêmes Textes sacrés ???

C’est-ce que j’appellerais l’ interprétations plurielle de la Bible… Il est évident pour moi que tous les textes sacrés sont polysémiques, ET CELA EST BIEN, ET CELA A ETE VOULU PAR DIEU, puisqu'il est évident que tous peuvent être interprétés, verset après verset, de façons différentes selon les individus et selon les époques, quel formidable outil, si on s'en donne la peine, de défi à l’intelligence, et au pluralisme.

Et c'est cela la richesse de la Parole divine, c'est qu' elle est polysémique et donc UNIVERSELLE ! pour tous les peuples et pour tous les siècles ! et pour chaque homme en particulier avec son intelligence et sa liberté !

Paul Ricoeur, dans "Penser la Bible", et René Girard dans "Le bouc émissaire" ont très bien analysé le phénomène. Pour eux, le texte respire et cette respiration invite à une lecture interprétative. Tout texte, fût-il inspiré, supporte la pluralité.

Pluralité selon les époques, justement ……………..


Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 10:35

franc_lazur a écrit:
Cupertino a écrit:

Méchant problème....V2 afirme ce que la Sainte Église a condamnée....

DIEU soit loué, Cupertino, Vatican II est arrivé. Quand on relit Vatican I , on se prend à transpirer : et si on était encore, en ce XXIème siècle, sous le poids de ces enseignements d’une autre âge !!!!!!!!!!!!!

Mais DIEU n’en a pas voulu ainsi !

Tu vas me dire : mais comment interpréter de façon si différente les mêmes Textes sacrés ???

C’est-ce que j’appellerais l’ interprétations plurielle de la Bible… Il est évident pour moi que tous les textes sacrés sont polysémiques, ET CELA EST BIEN, ET CELA A ETE VOULU PAR DIEU, puisqu'il est évident que tous peuvent être interprétés, verset après verset, de façons différentes selon les individus et selon les époques, quel formidable outil, si on s'en donne la peine, de défi à l’intelligence, et au pluralisme.

Et c'est cela la richesse de la Parole divine, c'est qu' elle est polysémique et donc UNIVERSELLE ! pour tous les peuples et pour tous les siècles ! et pour chaque homme en particulier avec son intelligence et sa liberté !

Paul Ricoeur, dans "Penser la Bible", et René Girard dans "Le bouc émissaire" ont très bien analysé le phénomène. Pour eux, le texte respire et cette respiration invite à une lecture interprétative. Tout texte, fût-il inspiré, supporte la pluralité.

Pluralité selon les époques, justement ……………..


Fraternellement.

MERCI FRANC_LAZUR tu parles comme un véritable théologien !

Je ne savais pas que La Parole divine est polysémique.......

Mes compliments pour ton intervention, tu devrais venir plus souvent sur ce forum
heureux :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 10:37

nilamitp a écrit:
Citation :
Bonjour Julienne,

Very Happy

Bonjour nilamitp Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 10:43

Pour Nilamipt :

Bon, je vais nous mettre d’accord, il suffit que vous répondiez sincèrement à la question (fermée : oui ou non) suivante :
Si Benoît XVI était invité en Chine aujourd’hui et qu’il embrassait le petit livre rouge du président Mao Zedong, considériez-vous cela comme un beau geste de fraternité envers le peuple chinois ?
Si la réponse est oui, je retire tout ce que j'ai dit.


-----------------------------------------------------------

Je t'avoue que là tu me poses une colle Very Happy

Le petit livre rouge de Mao est un livre dictatorial, je ne pense pas que Benoît XVI embrasserait ce livre.

Le Coran est le livre saint pour les Musulmans, tout comme la Bible est l'Ecriture Sainte pour les chrétiens et c'était dans le sens du dialogue inter-religieux !
L'Eglise invite a un regard de bienveillance sur l'Islam. C'est une des plus grandes religion après le Christianisme.


Mais Mao lui c'est une dictature.

Et voilà ce qui fait toute la différence !

Qu'en penses tu ???
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 12:17

Ben moi, je puis comprendre (geste de paix) le baiser de JPII au coran; mais je ne puis l'approuver.
Mais la comparaison avec le petit livre rouge de Mao n'est pas ... raisonnable; le coran est un livre saint, parce que ce qu'il contient ne vient pas que des hommes.
Et je me demande si JPII a été bien conseillé, informé de l'islam... Tout comme je me demande s'il a été bien informé des demandes de Notre Dame de Fatima.
Revenir en haut Aller en bas
Tonino



Masculin Messages : 133
Inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 12:30

- Notre Dame de la Salette. Son apparition à Mélanie Calvat et Maximin Giraud. 1846.

" Rome perdra sa foi et deviendra le siège de l'Antéchrist."
" L'Eglise sera éclipsée, le Monde sera dans la consternation."
" Dieu sera servi et glorifié."
Paroles de Notre Dame à Mélanie Calvat et à Maximin Giraud à La Salette.

A lire ici:

http://foicatholique.cultureforum.net/les-saints-f3/notre-dame-de-la-salette-a-melanie-calvat-et-maximin-giraud-t2587.htm?highlight=notre+dame+de+la+salette


Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 12:35

Karl a écrit:
Ben moi, je puis comprendre (geste de paix) le baiser de JPII au coran; mais je ne puis l'approuver.
Mais la comparaison avec le petit livre rouge de Mao n'est pas ... raisonnable; le coran est un livre saint, parce que ce qu'il contient ne vient pas que des hommes.
Et je me demande si JPII a été bien conseillé, informé de l'islam... Tout comme je me demande s'il a été bien informé des demandes de Notre Dame de Fatima.

Karl, je pense aussi que la comparaison avec le petit livre rouge de Mao n'est pas raisonnable...

Je serais fort étonnée que Jean-Paul ait été mal conseillé ou mal informé de l'Islam, je pense que tout théologien donc Jean-Paul II également connaît l'Islam, l'étude des religions fait partie du programme au séminaire si je ne me trompe pas ?????

Pour les demandes de Notre-Dame de Fatima, oui je le pense, Jean-Paul II s'y fort intéressé et certes encore plus depuis l'attentat en 1981 car il attribue d'avoir été épargné grâce à la main maternelle de Notre-Dame de Fatima. Il s'y est d'ailleurs rendu en 1982 et a eu un entretien avec la dernière survivante Soeur Lucie Dos Santos.

Certes c'est mon point de vue.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 12:50

Tonino a écrit:
- Notre Dame de la Salette. Son apparition à Mélanie Calvat et Maximin Giraud. 1846.

" Rome perdra sa foi et deviendra le siège de l'Antéchrist."
" L'Eglise sera éclipsée, le Monde sera dans la consternation."
" Dieu sera servi et glorifié."
Paroles de Notre Dame à Mélanie Calvat et à Maximin Giraud à La Salette.

A lire ici:

http://foicatholique.cultureforum.net/les-saints-f3/notre-dame-de-la-salette-a-melanie-calvat-et-maximin-giraud-t2587.htm?highlight=notre+dame+de+la+salette


Smile

bonne lecture Tonino à lire ici :

http://eschatologie.free.fr/forum/findumonde/CtexteSecretSalette.htm
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 13:07

Thoma in petto a écrit:

Comparez ce que Saint Thomas dit à propos des infidèles et ce que B 16 en dit et vous verrez la rupture. Saint Thomas n’est pas le Magistère mais il fut enseigné pendant 800 ans dans l’Église; pensez-vous que l’Église eut toléré Saint Thomas pendant 800 ans si Elle ne l’eut pas appuyé? Pourquoi la sainte Église mit-Elle la Somme Théologique et les Saints Évangiles sur l’autel durant le Concile de Trente ?
Vous devriez vous renseigner un peu mieux cher Thoma. La pensée de saint Thomas d'Aquin a été déclarée doctrine officielle de l'Église en 1879 par le pape Léon XIII, dans son l'encyclique Æterni Patris. Ca fait donc 130 ans et non 800.
Après sa mort et pendant longtemps, Saint Thomas fut suspecté d'hérésie.

De plus, St Thomas dit lui-même au début de sa somme, que son enseignement est pour les débutants !

Personnellement, je préfère l'enseignement des docteurs et saints du Carmel qui sont plus proches de la Vérité car plus mystique et moins intello.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 13:47

Louis a écrit:
Thoma in petto a écrit:

Comparez ce que Saint Thomas dit à propos des infidèles et ce que B 16 en dit et vous verrez la rupture. Saint Thomas n’est pas le Magistère mais il fut enseigné pendant 800 ans dans l’Église; pensez-vous que l’Église eut toléré Saint Thomas pendant 800 ans si Elle ne l’eut pas appuyé? Pourquoi la sainte Église mit-Elle la Somme Théologique et les Saints Évangiles sur l’autel durant le Concile de Trente ?
Vous devriez vous renseigner un peu mieux cher Thoma. La pensée de saint Thomas d'Aquin a été déclarée doctrine officielle de l'Église en 1879 par le pape Léon XIII, dans son l'encyclique Æterni Patris. Ca fait donc 130 ans et non 800.
Après sa mort et pendant longtemps, Saint Thomas fut suspecté d'hérésie.

De plus, St Thomas dit lui-même au début de sa somme, que son enseignement est pour les débutants !

Personnellement, je préfère l'enseignement des docteurs et saints du Carmel qui sont plus proches de la Vérité car plus mystique et moins intello.

Oui, cher Louis, c'est également ma préférence flower
Les enseignements de St thomas d'Aquin sont à méditer... avec le chapelet à la main (conseil de notre théologien "bien-aimé") study
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 13:55

Citation :
Le petit livre rouge de Mao est un livre dictatorial, je ne pense pas que Benoît XVI embrasserait ce livre.

Le Coran est le livre saint pour les Musulmans, tout comme la Bible est l'Ecriture Sainte pour les chrétiens et c'était dans le sens du dialogue inter-religieux !
L'Eglise invite a un regard de bienveillance sur l'Islam. C'est une des plus grandes religion après le Christianisme.

Mais Mao lui c'est une dictature.

Et voilà ce qui fait toute la différence !

Qu'en penses tu ???
Ma chère Julienne, désolé d'être aussi sec avec vous mais :
ma question était fermée : oui ou non.

Je suis communiste : le communisme est ma religion, le peuple est mon dieu, le petit livre rouge de Mao est un livre saint pour moi, et Mao est mon Prophète. Je ne vous permet pas d'insulter Mao qui s'est sacrifié pour le peuple Chinois en le traitant de dictateur et son livre comme un livre dictatorial.

Est-ce que Benoît XVI peut embrasser le petit livre rouge devant les caméra en signe de respect et d'amitié pour le peuple Chinois ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 14:07

nilamitp a écrit:
Citation :
Le petit livre rouge de Mao est un livre dictatorial, je ne pense pas que Benoît XVI embrasserait ce livre.

Le Coran est le livre saint pour les Musulmans, tout comme la Bible est l'Ecriture Sainte pour les chrétiens et c'était dans le sens du dialogue inter-religieux !
L'Eglise invite a un regard de bienveillance sur l'Islam. C'est une des plus grandes religion après le Christianisme.

Mais Mao lui c'est une dictature.

Et voilà ce qui fait toute la différence !

Qu'en penses tu ???
Ma chère Julienne, désolé d'être aussi sec avec vous mais :
ma question était fermée : oui ou non.

Je suis communiste : le communisme est ma religion, le peuple est mon dieu, le petit livre rouge de Mao est un livre saint pour moi, et Mao est mon Prophète. Je ne vous permet pas d'insulter Mao qui s'est sacrifié pour le peuple Chinois en le traitant de dictateur et son livre comme un livre dictatorial.

Est-ce que Benoît XVI peut embrasser le petit livre rouge devant les caméra en signe de respect et d'amitié pour le peuple Chinois ?


Ah donc Cher Nilamitp vous attendiez de moi un OUI ou un NON bon je réponds : NON !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 14:09

-Julienne a écrit:
Ah donc Cher Nilamitp vous attendiez de moi un OUI ou un NON bon je réponds : NON !
Merci. Nous sommes donc bien d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
La Chartreuse



Messages : 577
Inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 14:18

fredsinam a écrit:


Il faudra qu'un jour les intégristes nous expliquent si sœur Lucie la voyante de Fatima est une conciliaire , et hérétique

Il faudra qu'un jour fredsiman, nous explique comment il arrive à être hors sujet à ce point.

On parle de la Vacance du Siège Apostolique, et non de la voyante de Fatima.

Faut dire que la doctrine et vous, je trouve que ça commence à faire deux mondes complètement différents !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
La Chartreuse



Messages : 577
Inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 14:21

Philippe Fabry a écrit:
La Chartreuse a écrit:


Jeune homme, me prenez-vous pour une menteuse?

J'ignore quel âge vous avez, mais Jeb a 63 ans. What a Face


Quand je dis, que cela ne vient pas du net, cela ne vient pas du net.

Vous êtes Pierre, et sur cette pierre je bâtirai...

La Pierre est le Christ.

Les portes de l'enfer.

Sont les doctrines hérétiques.

Ne pas prévaloir

La Sainte Église demeure et sera toujours sans tache, jamais de la chaire de Pierre, l'hérésie ne sortira. Jamais en matière de Foi ou de morale un Pontife ne pourra errer, or Montini, Luciani Wojtyla et Ratzinger ont errés.

Où ça ?

donc il ne pouvaient être les chefs légitimes de la Sainte Église. ( sentence de saint Robert Bellarmin)

V2 est un conciliabule, car,

Il contredit des enseignements dotés du sceau de l'infaillibilité.

Dans ce cas, pourquoi le siège n'est-il pas vacant depuis Honorius ?

Vous voyez, vous êtes en sens inverse. Parce que Notre-Seigneur est la vérité même et qu'il ne peut nous tromper, force est de conclure la rupture, sinon, on barre 1958 ans d'enseignement infaillible....

Et pour récupérer un pape, on fait comment dans votre schéma sédévacantiste ?

Dites-moi pas, qu'un catholique véhicule encore les théories fausses sur Honorius... misère.

Le Pape Honorius ne fut jamais déclaré antipape, il fut condamné non pour avoir enseigner l'hérésie, mais pour ne pas avoir été la flamme naissante de l'hérésie, d'ailleurs son nom n'est pas joint avec les hérétiques dans le décret.

Voilà pour l'histoire...

Il serait peut-être possible de montrer où ont errer les personnages ci-haut mentionnés, si vos amis ne faisaient pas de ce topic une foire ...

Pour votre dernière question... vous pensez pas , qu'il serait plus logique pour la compréhension de commencer par le début et non par la fin...
Revenir en haut Aller en bas
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 14:24

franc_lazur a écrit:
Cupertino a écrit:

Méchant problème....V2 afirme ce que la Sainte Église a condamnée....

DIEU soit loué, Cupertino, Vatican II est arrivé. Quand on relit Vatican I , on se prend à transpirer : et si on était encore, en ce XXIème siècle, sous le poids de ces enseignements d’une autre âge !!!!!!!!!!!!!

Mais DIEU n’en a pas voulu ainsi !

Tu vas me dire : mais comment interpréter de façon si différente les mêmes Textes sacrés ???

C’est-ce que j’appellerais l’ interprétations plurielle de la Bible… Il est évident pour moi que tous les textes sacrés sont polysémiques, ET CELA EST BIEN, ET CELA A ETE VOULU PAR DIEU, puisqu'il est évident que tous peuvent être interprétés, verset après verset, de façons différentes selon les individus et selon les époques, quel formidable outil, si on s'en donne la peine, de défi à l’intelligence, et au pluralisme.

Et c'est cela la richesse de la Parole divine, c'est qu' elle est polysémique et donc UNIVERSELLE ! pour tous les peuples et pour tous les siècles ! et pour chaque homme en particulier avec son intelligence et sa liberté !

Paul Ricoeur, dans "Penser la Bible", et René Girard dans "Le bouc émissaire" ont très bien analysé le phénomène. Pour eux, le texte respire et cette respiration invite à une lecture interprétative. Tout texte, fût-il inspiré, supporte la pluralité.

Pluralité selon les époques, justement ……………..


Fraternellement.

Salut!

Place la polysémie que tu voudras, ce qu'hier était mauvais, ne deviendra jamais bon aujourd'hui.

Si ela était, Dieu ne serait pas immuable, il ne serait pas la Vérité Éternelle, il serait comme l'homme, changeant selon les temps et circonstances.

Le ciel et la terre passeront mais mes paroles ne passeront point.

Un enseignement infaillible hier, ne peut être contredit par un autre enseignement soi-disant infaillible,

si on admettait ce faux principe, alors il faut en conclure, que l'infaillibilité n'existe pas, car ce que nous croyons aujourd'hui au sujet de la Sainte Vierge ( Assomption) demain dans 100 ans, les gens pourront croirent autre chose.

Et on nomme ça de la théologie.... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 14:31

Cupertino a écrit:


Salut!

Place la polysémie que tu voudras, ce qu'hier était mauvais, ne deviendra jamais bon aujourd'hui.

Si ela était, Dieu ne serait pas immuable, il ne serait pas la Vérité Éternelle, il serait comme l'homme, changeant selon les temps et circonstances.

Le ciel et la terre passeront mais mes paroles ne passeront point.

Un enseignement infaillible hier, ne peut être contredit par un autre enseignement soi-disant infaillible,

si on admettait ce faux principe, alors il faut en conclure, que l'infaillibilité n'existe pas, car ce que nous croyons aujourd'hui au sujet de la Sainte Vierge ( Assomption) demain dans 100 ans, les gens pourront croirent autre chose.

Et on nomme ça de la théologie.... Shocked

Parce que vous confondez la pastorale, le gouvernement de l'Eglise dans le temps, et les vérités de foi.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Cupertino



Messages : 590
Inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 14:38

Je ne confond rien, ma foi...

Citation :
DIEU soit loué, Cupertino, Vatican II est arrivé. Quand on relit Vatican I , on se prend à transpirer : et si on était encore, en ce XXIème siècle, sous le poids de ces enseignements d’une autre âge !!!!!!!!!!!!!

ou alors, les mots n'ont plus aucun sens, aussi bien se parler par signe.

Cette petite phrase acclamée par les cheers est la négation des dogmes et l'hérésie du moderniste ( saint Pie X )qui prétend à une évolution du dogme.
Revenir en haut Aller en bas
http://messe.forumactif.org
La Chartreuse



Messages : 577
Inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 14:39

-Julienne a écrit:
nilamitp a écrit:
Citation :
Le petit livre rouge de Mao est un livre dictatorial, je ne pense pas que Benoît XVI embrasserait ce livre.

Le Coran est le livre saint pour les Musulmans, tout comme la Bible est l'Ecriture Sainte pour les chrétiens et c'était dans le sens du dialogue inter-religieux !
L'Eglise invite a un regard de bienveillance sur l'Islam. C'est une des plus grandes religion après le Christianisme.

Mais Mao lui c'est une dictature.

Et voilà ce qui fait toute la différence !

Qu'en penses tu ???
Ma chère Julienne, désolé d'être aussi sec avec vous mais :
ma question était fermée : oui ou non.

Je suis communiste : le communisme est ma religion, le peuple est mon dieu, le petit livre rouge de Mao est un livre saint pour moi, et Mao est mon Prophète. Je ne vous permet pas d'insulter Mao qui s'est sacrifié pour le peuple Chinois en le traitant de dictateur et son livre comme un livre dictatorial.

Est-ce que Benoît XVI peut embrasser le petit livre rouge devant les caméra en signe de respect et d'amitié pour le peuple Chinois ?


Ah donc Cher Nilamitp vous attendiez de moi un OUI ou un NON bon je réponds : NON !

Le Coran est nada... le fait du nombre d'adepte ne change pas sa source. Il est le fait d'un homme qui a déconné... nous devons aucun respect à ce livre qui nie Jésus-Christ , il est sur le même pied que le livre de Mao.

Et ça, c'est au nom de quoi...




Le signe de la déesse Shiva....

Mais ma foi, il était d'une politesse à en faire crever
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sédévacantisme et catholicisme   Ven 23 Oct 2009, 14:51

Citation :
Le Coran est nada... le fait du nombre d'adepte ne change pas sa source. Il est le fait d'un homme qui a déconné...
Il ne l'a pas écrit tout seul.

Citation :
nous devons aucun respect à ce livre qui nie Jésus-Christ
Il ne parle pas de Jésus-Christ mais d'un certain messie 'Issa.

Citation :
il est sur le même pied que le livre de Mao.
je suis d'accord.

Et selon vous, pourquoi serait-il faux ? Qu'est-ce qui ne va pas dans le livre ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Sédévacantisme et catholicisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vieux-catholicisme et sédévacantisme
» D'où vient le catholicisme?
» Histoire Adventiste et son anti -Catholicisme
» LE CATHOLICISME - QUI SONT ILS ?
» Débat sur le sédévacantisme.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: