DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Scandaleuse complicité de Famille Chrétienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chrysostome



Masculin Messages : 28499
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Scandaleuse complicité de Famille Chrétienne   Mar 13 Oct 2009, 17:39

Scandaleuse complicité de Famille Chrétienne



Fallait-il en parler ou le taire? La réponse méritait de rester en suspens tant que l'horrible Henri Tincq se faisait des gorgées chaudes de ce groupuscule fondamentalement anti-catholique. Mais maintenant que Famille Chrétienne publie un entretien de ces "emmerdeuses de bénitier" du "comité de la jupe", le scandale devient public et il convient d'y répondre.

Petit florilège des écrits de ces femmes qui se prétendent d'Eglise et étalent des titres en théologie en se comparant en toute humilité à sainte Catherine de Sienne :

" Le machisme ecclésial existe vraiment. Nous le relatons parfois dans le blog. Il écrase, humilie, écarte les femmes des responsabilités. Il agit sous la peur ancestrale de la femme. Et très souvent, il use de ses positions de pouvoir pour parler "à la place" des femmes. "Mulieris dignitatem" cette encyclique du pape Jean-Paul II a beau être pleine de compliments flatteurs, c'est un magnifique placard".

Défilant le jour de la canonisation de Jeanne Jugan dans Paris dont la sainte Patronne, sainte Geneviève, est une femme, dans un pays où toutes les cathédrales sont consacrées à Notre-Dame et dont les saintes patronnes sont des femmes (Notre-Dame de l'Assomption, sainte Pétronille, sainte Jeanne d'Arc et sainte Thérèse de Lisieux), elles osent écrire sans vergogne :

"Dans la société moderne, la femme a des droits civiques et elle n’en aurait pas dans l’Église".

Ce féminisme outrancier est à l'origine de l'idéologie du genre qu'on retrouve sur leur blog, niant ainsi la vocation propre de l'homme et celle de la femme :


"Le "féminin" n'est pas seulement chez la femme, ni le "masculin" seulement chez l'homme. Aussi nous nous interdisons impérativement de dire ce pour quoi la femme et l'homme sont faits. Il n'y a que "des" femmes, et "des" hommes. "La" femme n'existe pas, pas plus que "l'homme".

Reprise d'un vieux slogan soixant-huitard, "Il faut détruire le père" :

"On est dans un système patriarcal, hiérarchique, où l’autorité vient du haut [Oui, chapeau! "Je crois en Dieu le Père tout-puissant" de qui vient toute autorité. NDL]. À l’opposé d’un système participatif et adulte".

Déni du sacerdoce :

"Mais les Douze sont des hommes tout simples ! Les Douze de l’origine n’étaient pas prêtres ! La frontière entre le sacerdoce ministériel et le sacerdoce des baptisés n’est plus si forte… Si Jésus avait voulu des prêtres, il aurait été les chercher chez les Lévites. Non, il a été les chercher chez monsieur tout le monde. On ne peut pas dire que Jésus les a ordonnés".
Sans relever toutes leurs contradictions, en voici une parmi les plus flagrantes :

Dans Famille Chrétienne : "Nous ne voulons pas le pouvoir !"
Sur leur blog : "La réponse est oui. Oui, nous voulons le pouvoir. Sans honte".

Elles se disent d'Eglise et refusent l'enseignement de l'Eglise (Mulieris dignitatem, Ordinatio Sacerdotalis...) Elles se disent catholiques et renient le credo.

Qu'Henri Tincq se plaise une nouvelle fois à leur offrir une tribune, on a malheureusement l'habitude tant ce journaliste se complaît dans les miasmes des divisions et des malheurs de l'Eglise.

Mais que Famille Chrétienne leur donne la parole, publie cet entretien sans le moindre avertissement à l'intention de ses lecteurs et des membres des familles chrétiennes -dont des enfants - qui lisent sans méfiance cet hebdomadaire, cela mérite un blâme à double titre : participer au scandale de propager des propos aussi délétères et dénués de raison contre l'Eglise et abuser de la confiance des lecteurs pour les mettre à la portée des âmes des parents et des enfants... et le lien vers l'entretien de monseigneur Castet, évêque de Luçon qui démonte ces balivernes ne change rien : on est en droit d'attendre d'une revue catholique qu'elle défende l'Eglise et son enseignement et non qu'elle présente de façon égale et relativiste deux "points de vue".

Posté le 12 octobre 2009 à 22h14 par Lahire | Catégorie(s): L'Eglise : L'Eglise en France , L'Eglise : Vie de l'Eglise



http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2009/10/scandaleuse-complicit%C3%A9-de-famille-chr%C3%A9tienne.html
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Scandaleuse complicité de Famille Chrétienne   Mar 13 Oct 2009, 18:52

tu as raison .Il y a certain journaliste qui croit que donner la parole à tous le monde c'est faire preuve de tolérance . Oui ,il y a un débat dans l'Église mais lorsqu'on critique comme ces femmes le font le sacerdoce ministériel alors là il ne peut y avoir de discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28499
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Scandaleuse complicité de Famille Chrétienne   Mar 13 Oct 2009, 22:53

Dans l'Église, chacun a son rôle et le sacerdoce n'est pas le rôle de la femme. Ce n'est pas qu'elle serait incapable de remplir ce rôle mais c'est une question de tradition.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Scandaleuse complicité de Famille Chrétienne   Mar 13 Oct 2009, 23:36

Il s'agit sans doute là - je ne plaisante absolument pas - des futurs fondements de l'Eglise officielle que nous bricolera le régime humaniste athée à l'avenir, à l'instar des jureurs de la Révolution ou de l'Eglise officielle de la Chine communiste. Une Eglise qui ne dérange pas cette société sans Dieu ou du moins avec Dieu s'il n'en demande pas trop.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28499
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Scandaleuse complicité de Famille Chrétienne   Mar 13 Oct 2009, 23:49

Jean-Paul II reconnaît la place historique des femmes dans l'Église
LES FEMMES

Chaque fois que le progrès des femmes en matière d'égalité a été entravé, l'humanité a souffert de ce que Jean-Paul II appelle un « appauvrissement spirituel ». « La dignité de la femme est souvent méconnue... Elles sont fréquemment reléguées en marge de la société et même réduites en esclavage », écrit-il en 1995 dans sa Lettre aux Femmes, ajoutant que le moment est venu d'examiner courageusement le passé et de dénoncer ce qui doit être dénoncé.

Le message de l'Évangile est toujours pertinent car il montre la femme libérée de l'exploitation et de la domination de l'homme ; l'attitude même du Christ dépassait en effet les normes de sa propre culture et il traitait les femmes avec ouverture d'esprit et respect. Le pape Jean-Paul II fait remarquer que le Christ ne condamne pas la femme samaritaine qui avait eu cinq maris, pas plus qu'il ne condamne la femme adultère. Quand une pécheresse publique vient oindre ses pieds avec un parfum de grand prix dans la maison d'un pharisien scandalisé car l'opinion publique la condamnait, Jésus expliqua : « Ses péchés, ses nombreux péchés lui sont remis parce qu'elle a montré beaucoup d'amour. » En disant cela, le Christ honore la dignité de la femme telle qu'elle est depuis toujours dans le plan de Dieu. Le pape se demande si ce message est bien entendu et mis en œuvre.

Il se désole que dans de nombreuses parties du monde les femmes ne sont pas complètement intégrées dans les sphères sociale, politique et économique de la société, et il plaide pour une égalité réelle dans tous ces domaines. Ainsi il demande à travail égal un salaire égal, la protection des mères qui travaillent, l'égalité des chances dans la promotion de carrière, et la reconnaissance de tous ses droits et de ses devoirs de citoyen dans une démocratie.

Jean-Paul II pense que le mouvement féministe a eu un développement difficile et délicat, avec sa part d'erreurs, en particulier une tendance à la « masculinisation » des femmes. « Mais dans l'ensemble ce fut un moment positif, encore inachevé en raison des obstacles qui, en de nombreuses parties du monde, empêchent encore les femmes d'être reconnues, respectées et appréciées pour leur dignité spécifique. » II faut aller de l'avant non seulement en condamnant les discriminations, mais surtout en faisant une campagne efficace et intelligente pour la promotion des femmes.

Alors que dans l'Église catholique le débat sur le rôle des femmes se focalise sur l'ordination au sacerdoce, le pape déclare que, même s'il le voulait, il ne pourrait changer l'enseignement de l'Église, qui réserve l'ordination aux hommes. Si le prêtre agit in persona Christi (« dans la personne du Christ »), et le Christ étant un homme, le sacerdoce, du moins dans l'Église catholique, doit donc continuer à être réservé aux hommes. Être prêtre n'est pas un « droit », que ce soit pour un homme ou pour une femme. Et, si le Christ n'a choisi que des hommes pour le sacerdoce, ce n'était ni accidentel ni dû à des conditions culturelles, argumente Jean-Paul II, et cela n'affaiblit pas le rôle des femmes ou de toute autre personne qui n'est pas prêtre.

La diversité des rôles n'est pas préjudiciable aux femmes, déclare le pape, pour autant qu'il ne s'agit pas d'une position arbitraire, mais plutôt de l'expression de la spécificité de chacun, homme et femme. L'égalité n'exclut pas la complémentarité, et il voit la féminité comme une expression humaine équivalente à la masculinité, mais différente et complémentaire.

Jean-Paul II reconnaît la place historique et la contribution des femmes dans l'Église. Cette contribution est d'autant plus remarquable que l'éducation et la promotion des femmes étaient limitées par des siècles de préjugés. Il cite souvent deux grandes saintes, Catherine de Sienne et Thérèse d'Avila, qui ont reçu toutes les deux le titre de docteur de l'Église, qui n'a été attribué qu'à deux douzaines d'écrivains ayant contribué au développement de l'enseignement de l'Église. Jean-Paul II lui-même a proclamé Thérèse de Lisieux docteur de l'Église en 1997.

Le pape a dénoncé « la longue et dégradante histoire » de la violence sexuelle contre les femmes, les idées sexistes d'une culture,qui encourage l'exploitation des femmes et même des jeunes filles. En dépit de progrès certains, « combien de femmes, regrette-t-il, ont été et sont encore jugées sur leur aspect physique plus que sur leur compétence, leur valeur professionnelle, leur activité intellectuelle, la richesse de leur sensibilité » !

Bien des obstacles dans beaucoup de pays du monde réduisent les femmes à la marginalisation et à l'esclavage. En même temps, certaines sociétés pénalisent au lieu de récompenser la maternité, établissant une discrimination à l'encontre de celles qui ont choisi d'être femmes et mères. Les femmes sont meilleures que les hommes pour évaluer les individus, écrit le pape, qui pense que c'est en relation avec leur potentiel maternel, surtout pendant leur grossesse : « Ce genre unique de contact avec le nouvel être humain en gestation crée, à son tour, une attitude envers l'homme — non seulement envers son propre enfant mais envers l'homme en général - de nature à caractériser profondément toute la personnalité de la femme. »
http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=1103081_dignite
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12271
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Scandaleuse complicité de Famille Chrétienne   Mer 14 Oct 2009, 00:26

Citation :
Défilant le jour de la canonisation de Jeanne Jugan dans Paris dont la sainte Patronne, sainte Geneviève, est une femme, dans un pays où toutes les cathédrales sont consacrées à Notre-Dame et dont les saintes patronnes sont des femmes (Notre-Dame de l'Assomption, sainte Pétronille, sainte Jeanne d'Arc et sainte Thérèse de Lisieux), elles osent écrire sans vergogne :

Cette affirmation concernant les cathédrales de France n'est pas exacte. Seules les cathédrales du "premier cercle" ont droit à ce titre de Notre-Dame. Si ma mémoire ne me fait pas défaut elles doivent être 9 (nombre symbolique de la "perfection féminine"). Les autres cathédrales sont sous le vocable de saints (Etienne, Pierre et Paul...)
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Scandaleuse complicité de Famille Chrétienne   Mer 14 Oct 2009, 08:14

En effet, à Nantes, nous avons la cathédrale saint Pierre et saint Paul.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Scandaleuse complicité de Famille Chrétienne   Mer 14 Oct 2009, 09:53

Et à Metz, St Etienne...
A Lyon je crois c'est St Jean.
St Gatien à Tours, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Scandaleuse complicité de Famille Chrétienne   Mer 14 Oct 2009, 09:54

Cela dit c'est vrai que la femme est honorée à travers la Vierge Marie, les saintes (patronnes ou pas)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Scandaleuse complicité de Famille Chrétienne   Mer 14 Oct 2009, 10:41

Karl a écrit:
A Lyon je crois c'est St Jean.
exact.
Primatiale Saint-Jean-Baptiste.

sur wikipedia, quelqu'un a mis une photo de nuit lors d'une des dernières fête des lumières (en l'honneur de la Vierge Marie), allez voir c'est très joli :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Primatiale_Saint-Jean_de_Lyon
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Scandaleuse complicité de Famille Chrétienne   Sam 17 Oct 2009, 12:42

Je vous invite tous à reagir sur le forum du site du comité de la jupe .Ça fait une semaine que Je leur ait fait comprendre le fond de ma pensée

http://www.comitedelajupe.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Scandaleuse complicité de Famille Chrétienne   Sam 17 Oct 2009, 12:51

Acri a écrit:
En effet, à Nantes, nous avons la cathédrale saint Pierre et saint Paul.

Et à Bayonne, la Cathédrale Sainte Marie !
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Scandaleuse complicité de Famille Chrétienne   Sam 17 Oct 2009, 13:54

fredsinam a écrit:
Je vous invite tous à reagir sur le forum du site du comité de la jupe .Ça fait une semaine que Je leur ait fait comprendre le fond de ma pensée

http://www.comitedelajupe.fr/

Personnellement, je n'ai pas envie de gaspiller mon temps à aller répondre à 300 énièmes contestataires. Qu'ils aillent se faire voir chez les protestants.


On ne m'ôtera pas de la tête l'idée que ce genre de féminisme naît chez les femmes auxquelles il manque quelque chose...

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Scandaleuse complicité de Famille Chrétienne   Sam 17 Oct 2009, 14:52

fredsinam a écrit:
Je vous invite tous à reagir sur le forum du site du comité de la jupe .Ça fait une semaine que Je leur ait fait comprendre le fond de ma pensée

http://www.comitedelajupe.fr/

"le comité de la jupe" porte également bien "le pantalon"

"Personnellement je pense que le sacerdoce de la femme est plus grand que celui de l’homme mais différent. Je pense que le sacerdoce de l’homme est lié à la création première de l’homme et de la femme en deux sexes complémentaires et unis par Dieu pour faire une seule humanité, image de Dieu. Dieu assigna à l’homme de représenter l’autorité qui se met au service de l’amour et de témoigner par sa force et son travail.
Il fit de la femme le sacrement plus grand encore de l’amour lui-même, celui qui donne vie et ordonne tout à l’amour. Ce rôle réciproque, loin d’être un piège d’acier, est plutôt une vocation inscrite dans la nature et le tempérament des hommes et des femmes, avec souplesse et complémentarité.
Et lorsque Dieu vint sur la terre pour restaurer l’humanité, il mit dans le rapport sacerdoce ministériel / sacerdoce royal cette même dimension:

* Le prêtre – homme se montre, parle, enseigne, exerce l’autorité.
* La femme (sacerdoce royal) lui rappelle là où est l’ESSENTIEL (ce qui ne passe pas) à savoir l’Amour.
La femme en est donc LE SIGNE SACRAMENTEL
alors que l’homme étant, dans ces gestes SYMBOLIQUE, à travers LE SACERDOCE MINISTRIEL."


Fredsinam, si c'est toi l'auteur cheers

Mais je n'irais pas débattre, en temps que femme, sur ce sujet. Mettre en évidence complémentarité qui ne fait pas de l'autre un ennemi mais une "alliance" en opposition avec la légalité, qu'elles pensent juste, au risque de perdre son identité, sa vocation de femme.
(ce n'est que ma pensée Embarassed )


Cher Philippe, pour ce qui est écrit en tout petit, j'en ai une "vague idée" :beret:
Revenir en haut Aller en bas
 
Scandaleuse complicité de Famille Chrétienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Scandaleuse complicité de Famille Chrétienne
» Famille chrétienne sur Tomislav Vlasic
» Débat Anne Coffinier / Jean-Paul Brighelli sur l'éducation dans Famille chrétienne.
» Vie Chrétienne et vie de famille
» Comment partager la liberté chrétienne avec sa famille TJ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: