DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le climatisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le climatisme   Mar 03 Nov 2009, 21:41

Cher Géraud, La molécule d'eau (H²O des nuages) est 100 fois plus efficace en effet de serre que le CO².

Idem pour le méthane. Argument des écologistes à propos du méthane :
Citation :
les vaches par leur rots, produisent 18% de l'effet de serre ! Supprimons les vaches !
C'est un argument ridicule. Il y a 30 000 ans, il y avait autant de vaches que maintenant sous formes sauvage (bisons, gnous, zébus, Auroch etc.)

Autre chose : le CO² dégagé par l'homme vient du pétrole. C'est vrai. Et d'où vient le pétrole ? de millions de plantes et d'animaux morts au jurassique et au carbonifère. Autrement dit, ce CO² vient de l'atmosphère.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Géraud



Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Le climatisme   Mar 03 Nov 2009, 22:37

Cher Arnaud,
Les nuages arrêtent plutôt les rayons du Soleil,me semble-t'il ! Et il y en a toujours eus.
Quant au méthane,il y en a effectivement toujours eu.

Toutefois il faut bien considérer qu'autrefois les massifs forestiers qui prennent du CO² le jour étaient autrement plus considérable qu'aujourd'hui !
Non,ce n'est pas du côté de la nature qu'il faut chercher les causes,piusqu'elles sont relativement stables,mais du côté de l'homme !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le climatisme   Mar 03 Nov 2009, 22:52

[quote]
Géraud a écrit:
Cher Arnaud,
Les nuages arrêtent plutôt les rayons du Soleil,me semble-t'il !


Et retiennent puissamment la chaleur. Un nuit sans nuage produit, l'hiver, du gel. Un couverture nuageuse plus rarement.



Citation :

Et il y en a toujours eus.

Le CO² a diminué drastiquement après le jurassique ...


Quant au méthane,il y en a effectivement toujours eu.
Citation :

Toutefois il faut bien considérer qu'autrefois les massifs forestiers qui prennent du CO² le jour étaient autrement plus considérable qu'aujourd'hui !

On m'a dit que la forêt européenne actuelle était plus vaste qu'au temps des Gaulois. Partout où les sols sont durs à cultiver, la nature reprend ses droits. Est-ce vrai ?
Citation :


Non,ce n'est pas du côté de la nature qu'il faut chercher les causes, puisqu'elles sont relativement stables,mais du côté de l'homme !

C'est certain. C'est le fait d'exalter comme une apocalypse le CO² qui me dérange alors que l'homme, par ses nuisances, (exploitation excessive de la nature, de la forêt primaire, de la faune rare etc.) détruit VRAIMENT et de manière IRRÉMÉDIABLE la nature.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le climatisme   Mar 03 Nov 2009, 23:00

Arnaud Dumouch a écrit:
..

On m'a dit que la forêt européenne actuelle était plus vaste qu'au temps des Gaulois. Partout où les sols sont durs à cultiver, la nature reprend ses droits. Est-ce vrai ?
...

La forêt française est de loin la plus grande d'Europe mais elle est beaucoup plus mal entretenue que par le passé ( le ramassage du bois mort n'est presque plus pratiqué et les forêts méridionales de chênes ont fait place depuis longtemps à la garrigue , facilement inflammable ) .

Cependant , elle est beaucoup moins importante que du temps des druides , par exemple .
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le climatisme   Mar 03 Nov 2009, 23:31

boudo a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
..

On m'a dit que la forêt européenne actuelle était plus vaste qu'au temps des Gaulois. Partout où les sols sont durs à cultiver, la nature reprend ses droits. Est-ce vrai ?
...

La forêt française est de loin la plus grande d'Europe mais elle est beaucoup plus mal entretenue que par le passé ( le ramassage du bois mort n'est presque plus pratiqué et les forêts méridionales de chênes ont fait place depuis longtemps à la garrigue , facilement inflammable ) .

Cependant , elle est beaucoup moins importante que du temps des druides , par exemple .

D'après Wikipedia, pour les forêts françaises :
* 9 millions d'hectares au milieu du XIXe siècle : cela correspond à l'expansion maximale des terres agricoles et de la population rurale, avant le début de l'exode rural.
* 11 millions d'hectares en 1950 : la forêt a gagné un peu, mais l'absence de mécanisation et le maintien de fortes densités agricoles limite le mouvement de déprise agricole et d'abandon.
* 15,5 millions d'hectares en 2005 (source IFN) : la mécanisation a entraîné une rétractation de l'agriculture sur les portions potentiellement les plus productives ou facilement mécanisables. Certaines régions anciennement peu boisées ont vu une forte augmentation des superficies : Bretagne. D'autres correspondent à de grands massifs traditionnels qui continuent à croître : Auvergne, Limousin.


Je ne pense pas que la forêt européenne actuelle soit plus vaste qu'au temps des Gaulois, ce qui est certain c'est qu'elle est plus vaste qu'à l'époque de la Révolution industrielle, et nettement comme le montrent ces chiffres : on est passé de 9 millions d'hectares à 15, 5 millions, soit une augmentation de 72%, ce qui est considérable.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Le climatisme   Mer 04 Nov 2009, 11:35

Il est vrai que la surface des forêts est plus importante aujourd'hui qu'elle ne l'était même au XVIII ème siècle,en France.

Toutefois cette comparaison est parfaitement illusoire pour deux raisons :

1) L'aménagement de l'espace rural est très différent.
2) La nature des forêts est différente.

L'espace rural a été profondément modifié au XX ème S. par le remembrement,la destruction des bocages,encore en place en 1950, la mécanisation et l'agriculture intensive.Ce que nos ancêtres avaient mis des siècles à façonner a été détruit en deux décennies...

La destruction du bocage dans l'ouest de la France a été particulièrement calamiteuse.
Le bocage comprenait un nombre d'arbres extrêmement important.Nous pouvons nous en rendre compte là où il a été préservé.Il comprend un maillage de haies d'arbres,de chemins creux bordés de haies,de bosquets qui abritaient souvent des rûches,de ruisseaux bordés d'arbres également...
Vu en hauteur et en regardant l'horizon,on a l'impression d'une immense forêt ! Les essences d'arbres qui s'y trouvaient étaient d'une grande richesse biologique : chênes,frênes,saules,érables,etc.

Le bocage préservait l'humidité des sols,il arrêtait les vents et protégeait du soleil, freinant ainsi l'évapotranspiration des plantes cultivées ou des pâtures.En cas de fortes pluies,il retenait l'eau.En cas de sécheresse,il limitait considérablement ses effets par l'humidité qu'il recélait.

De plus,ses arbres offraient un refuge à quantité d'espèces animales,oiseaux en particulier,et constituaient un écosystème extrêmement utile à l'agriculture même.

On peut donc dire que,globalement,même si la superficie des forêt a augmenté,le nombre d'arbres à,au contraire,diminué...

( J'aborderai la nature des forêts ultérieurement,notamment la forêt méditéranéenne,extrêmement dégradée comme quelqu'un l'a fait remarquer plus haut )
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Le climatisme   Mer 04 Nov 2009, 16:45

Avant d'enchaîner sur les forêts il faut préciser que c'est davantage la juste et judicieuse répartition des arbres qui compte,plutôt que leur nombre global.Nous avons des régions qui en manquent et d'autres où les massifs forestiers s'accroîssent...

La nature des forêts françaises a changé plus ou moins selon les régions:
1) La forêt méditéranéenne est celle qui a probablement le plus changée.L'arbre par excellence de la forêt méditéranéenne était le chêne vert ( Quercus ilex ).Dans l'antiquité il peuplait tout le tour du bassin méditéranéen.Sa destruction a entraîné un assèchement de l'ensemble des pays méditéranéens.Certaines îles,comme Malte,doivent recevoir l'eau par des conduites sous-marines,alors qu'elles étaient autonomes auparavant...Ne parlons pas des Iles grecques qui doivent être ravitaillées en eau par bateaux alors qu'elles sont habitées depuis l'antiquité !

Son remplacement par le pin maritime entraîne les incendies que l'on connaît chaque été...

2) Les forêts de plaines étaient essentiellement peuplées de chênes pédonculés.Elles subissent des coupes rases et sont replantées en résineux en vue d'un profit rapide.Cela entraîne un appauvrissement considérable de la bio-diversité.Peut-on appeler cela des forêts ? De plus les résineux produisent une terre acide et ne retiennent que très peu d'eau...Il est alors difficile de revenir en arrière !

Quant aux forêts de montagne,c'est celles qui s'en sortent le mieux :l'impossibilité de faire des coupes rases à cause de l'érosion des sols que cela provoquerait oblige à les exploiter en "fûtaie jardinée" :On ne coupe que les plus vieux arbres de loin en loin.

Si l'on additionne tous ces facteurs,on ne s"étonnera plus que les rivières débordent et inondent certaines villes dès qu'il pleut un peu trop fort,ou,à l'inverse,que certaines rivières soient complètement à sec l'été comme ce fut le cas cette année dans la région Poitou-Charente ! L'agriculture intensive qui pompe l'eau des nappes phréatiques a aussi sa part de responsabilité...Et tout cela c'est bien l'homme qui le fait et pas la nature !
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le climatisme   Mer 04 Nov 2009, 18:29

Merci pour la leçon , cher Géraud . J'avais bien une idée d'ensemble de ces problèmes forestiers mais vos précisions sont les bienvenues .

Il faut ajouter que le reboisement des Alpes de Haute-Provence en feuillus , dû à un seul homme au début du 20e siècle , a malheureusement fait long feu suite à un incendie . Je ne connais pas l' actualité de cette forêt .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le climatisme   Mer 04 Nov 2009, 22:40

Merci cher Géraud.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le climatisme   Jeu 05 Nov 2009, 05:56

Sur l'oeuvre de Elzear Bouffier :

http://www.cddp91.ac-versailles.fr/IMG/pdf/DDHommearbre.pdf

et

http://www.echoff.fr/2009/01/lhomme-qui-plantait-des-arbres-de-jean-giono-mis-en-image-par-frederic-back/
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Le climatisme   Jeu 05 Nov 2009, 11:13

Magnifique exemple que celui d'Elzéar Bouffier,si bien raconté par Jean Giono dont l'oeuvre est par ailleurs un véritable hymne à la terre.
Cet exemple illustre parfaitement notre sujet de discussion,et il n'y a plus qu'à le méditer...Cet homme avait tout compris !
On retrouve avec plaisir la voix de Philippe Noiret qui conte si bien cette histoire.
Merci,donc....
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le climatisme   Ven 06 Nov 2009, 05:44

Les forêts sont hélas sujettes aux incendies :

http://crdp.ac-amiens.fr/edd/risques_majeurs/historique/incendie_europe.htm


Une partie des feuillus plantés par Elzear Bouffier a été remplacée par des pins noirs d'Autriche , plus précoces mais bien plus inflammables .

J'ai tendance aussi à croire que le défaut de ramassage du bois mort ( qui était traditionnellement réservé aux pauvres , si j'en juge par le " bois des manants " de Gosselies - agglomération de Charleroi en Belgique ) , a contribué à l'accroissement du nombre des incendies . J'ai récemment revu le " bois des manants " de mon enfance . Il est dans un état
pitoyable . S'il survenait un été très sec , il pourrait lui aussi prendre feu .
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Le climatisme   Ven 06 Nov 2009, 17:31

Toutes les forêts ne sont pas sujettes aux incendies :Les hêtraies,par exemple,ou bien les forêts de chênes verts,dont l'ombre est trop dense pour qu'il y ait de la végétation au sol,mais il n'en reste presque plus.Le chêne liège résiste bien à l'incendie à cause de son écorce,mais ne supporte guère une température inférieure à - 5 °.

D'une manière générale,toute forêt ayant atteind son"climax",c'est-à-dire la fin de l'évolution naturelle de son peuplement,est stable,ombrée,et peu sujette aux incendies :
C'est le cas des hêtraies pyrénéennes par exemple.

Ces forêts ont en commun d'avoir un sol propre et même s'il y a des branches mortes,elles sont dispersées,pourissent vite,et ne peuvent être un facteur d'incendie.

Les incendie se produisent toujours là où il y a une mauvaise gestion de la forêt par l'homme,et il faudrait des siècles pour rattraper certaines erreurs.
Revenir en haut Aller en bas
mandonnaud



Messages : 984
Inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Le climatisme   Ven 06 Nov 2009, 20:54

Les Eglises face au changement climatique
Lettre commune de la KEK et du CCEE aux Eglises d’Europe

ROME, Vendredi 6 novembre 2009 (ZENIT.org) - Nous publions ci-dessous la lettre adressée par la Conférence des Eglises européennes (KEK) et le Conseil des Conférences épiscopales d'Europe (CCEE) sur le thème du changement climatique.

* * *

Chers frères et sœurs,

La lettre que vous recevez aujourd'hui est une lettre commune de la Conférence des Eglises européennes (KEK) et du Conseil des Conférences épiscopales d'Europe (CCEE). Elle a pour sujet l'une des grandes sources de préoccupation que nous devons affronter ensemble.

Le changement climatique est une question qui nous concerne toutes et tous. Il affecte la vie de la planète tout entière. La terre et tous ses écosystèmes sont un don précieux que nous avons reçu de Dieu.

Face aux crises mondiales - économique, écologique ou de toute autre nature -, nous sommes appelés à vivre d'une manière qui manifeste notre foi et notre espérance, l'amour que nous portons à Dieu, et notre respect à l'égard de toute la création de Dieu.

Dans un monde aux ressources naturelles limitées, nous devons promouvoir un style de vie qui prévienne tout usage abusif des dons de Dieu dans la création et encourage une bonne intendance de tout ce que Dieu nous a donné dans la création. Dans cette perspective, nous devons réduire notre dépendance à l'égard d'une consommation d'énergie croissante, en particulier d'énergie d'origine fossile.

Les pays industrialisés doivent prendre la tête de ces efforts, notamment du fait de leur responsabilité dans l'accumulation, depuis des décennies, de gaz à effet de serre (GES) dans l'atmosphère terrestre. L'effet cumulatif de ces GES est l'un des nombreux défis que nous devons relever au niveau des décisions politiques. Il nous met aussi en demeure de modifier notre comportement dans la vie quotidienne, en tant que communautés et individus.

Lors de la prochaine Conférence des Nations Unies sur le changement climatique qui se déroulera du 7 au 18 décembre prochain à Copenhague, d'importantes décisions seront prises qui influenceront de nombreux aspects de notre vie, maintenant et dans l'avenir proche. La KEK et le CCEE, de même que de nombreuses Eglises individuelles en Europe, ont la conviction que les questions discutées à cette conférence et les défis auxquels nous sommes confrontés ne concernent pas seulement les aspects techniques du changement climatique: l'éthique, la culture, la foi et la religion sont des éléments essentiels de notre style de vie qui doivent être pris en compte si nous voulons véritablement nous attaquer efficacement au problème du changement climatique et garantir un développement humain intégral. Nous savons que seule une écologie humaine authentique, considérant non seulement nos droits mais aussi nos responsabilités les uns à l'égard des autres et envers les générations futures, nous donnera les moyens de mieux prendre soin de l'environnement.

Nous croyons que l'UE doit intensifier ses efforts pour mettre en évidence la responsabilité commune des pays membres de lutter contre le changement climatique.

En conséquence, nous encourageons les Eglises et les chrétiens et chrétiennes d'Europe à prendre, dans les semaines à venir, des mesures appropriées pour faire face au défi du changement climatique :

Nous les encourageons à prendre contact avec leurs gouvernements respectifs et à les inviter à faire preuve d'une générosité courageuse en prenant des mesures énergiques pour atténuer les effets du changement climatique et s'y adapter. L'impact de la crise économique ne doit pas être une excuse pour éviter d'agir concrètement en faveur de la protection de l'environnement.

Nous encourageons les Eglises d'Europe à noter que le défi du changement climatique est une question de justice. Les personnes qui ont contribué le moins au problème du changement climatique parce qu'elles vivent dans des régions moins développées et moins industrialisées sont les premières à en subir les effets. Nous devons distinguer leurs préoccupations et nous unir pour y répondre.

Nous devons reconnaître que le changement climatique peut causer des souffrances et des difficultés indescriptibles, faire obstacle au développement humain intégral et nuire à la création. Nous soutenons la mise en place de nouveaux instruments financiers permettant d'aborder ces problèmes.

Nous encourageons les Eglises à soutenir les initiatives d'économies d'énergie, à promouvoir les énergies renouvelables, à s'attaquer aux effets négatifs du changement climatique et à former les esprits à la responsabilité écologique dans la perspective d'une écologie humaine authentique.

Nous encourageons le travail en réseaux et le partage d'initiatives et de bonnes pratiques orientées sur la sauvegarde de la création, dans la ligne des recommandations issues du Troisième Rassemblement œcuménique européen qui s'est déroulé en 2007 à Sibiu (Roumanie).

Nous invitons les Eglises à s'engager dans la prière commune, en solidarité avec tous ceux et celles qui souffrent des effets négatifs du changement climatique, dans la quête commune de la sagesse et de la persévérance dont nous avons besoin pour changer nos styles de vie inappropriés. Le dimanche 13 décembre 2009, un service œcuménique sera célébré à la cathédrale luthérienne de Copenhague, dans le cadre de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique. Nous vous invitons à participer à ces prières à votre manière, en vous joignant à la vaste communauté des personnes qui prieront à Copenhague et dans de nombreuses parties du monde. A 15h00, les cloches des églises du Danemark sonneront et tous les chrétiens dans le monde seront invités à leur faire écho en faisant sonner leurs propres cloches 350 fois à 15h00, heure locale.

Vous trouverez de plus amples informations sur cette initiative sur le site www.bellringing350.org. L'initiative envisage une chaîne de carillons et de prières s'étendant dans le temps depuis les îles Fidji dans le Pacifique Sud - là où la journée commence et où les effets du changement climatique sont déjà perceptibles aujourd'hui - jusqu'à l'Europe du Nord, et à travers le reste du monde.

Nous demandons à Dieu de nous donner, dans sa grâce et sa sagesse, la capacité de faire face aux défis de la crise environnementale actuelle. Nous faisons cela en réponse à l'appel de Jésus, dont témoigne l'Evangile, en faveur de sociétés fondées sur la justice et la solidarité.

Le CCEE et la KEK, en étroite coopération avec le Réseau environnemental chrétien européen (ECEN), suivront attentivement l'évolution de la situation. Nous répondrons avec plaisir à toutes vos questions ou demandes d'éclaircissements à propos de cette lettre.

Que la bénédiction de Dieu s'étende sur vous toutes et tous !

St. Gall/Genève, le 6 novembre 2009

Père Duarte da Cunha - Secrétaire général du CCEE

Vénérable Colin Williams - Secrétaire général de la KEK

Je souhaite envoyer cette information á un ami

Retour à la page initiale
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mandonnaud.net
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le climatisme   Sam 07 Nov 2009, 09:39

Excellentes recommandations . Il est dommage que le changement climatique paraisse y être attribué à une unique cause , les gaz à effet de serre produits par l'activité humaine .
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Le climatisme   Lun 09 Nov 2009, 16:33

Citation :
Le réchauffement climatique affecterait la planète Mars

La planète rouge subit le même sort que la Terre. Et provoque l'émoi au sein de la communauté scientifique internationale.

Dès 1997, les données communiquées par la mission Mars Global Surveyor, un programme de la NASA à partir de la planète rouge, créèrent une vague de stupéfaction parmi les chercheurs. Ces derniers notent en effet qu’un processus de réchauffement climatique assez rapide affecte Mars.

Après diverses études interprétatives, 2 conclusions sont publiées en 2001. A l’époque, très peu de données sont à disposition des scientifiques et une étude ancrée dans la durée ne pouvait se faire.

Or, à ce jour, de nouveaux éléments sont à rajouter au dossier. Les informations récentes et actualisées montrent que ce phénomène de réchauffement a perduré et, plus intéressant (inquiétant '), s’est accéléré. Les glaces polaires de Mars fondent à une vitesse préoccupante. Les opinions explicatives – et divergentes – n’ont pas tardé à se manifester dans la clique des scientifiques.


It’s Getting Hot In Here
Habibullo Abdussamatov, par exemple, directeur de l’Observatoire Astronomique de St. Petersburg Pulkovo en Russie, affirme que le réchauffement simultané de la Terre et de Mars n’est pas une coïncidence. Selon lui, ce double phénomène peut être expliqué par des changements au niveau du rayonnement solaire.

Le magazine et l’institution National Geographic a aussi publié une étude sur ledit phénomène, et semble aller dans le sens de Habibullo Abdussamatov. De son côté, Colin Wilson, un autre scientifique, pense que ce sont des changements dans l’orbite martienne qui ont provoqué ce réchauffement à grande échelle.

Les opinions et la polémique allant crescendo, diverses voix commencent à s’élever. Ainsi, le Professeur Eigil Friis-Christensen du Centre Spatial Danois, appuie la théorie de Habibullo Abdussamatov. L’objet et les résultats de ses recherches sont actuellement diffusés dans une série de documentaires sur Channel 4 au Royaume-Uni.

Enfin, pour le climatologue Henrik Svensmark, rien de tout cela n’est bien nouveau. Dans son dernier ouvrage, il explique les conclusions des travaux menés par son équipe. Conclusions qui mettent en relation l’activité solaire et la diminution des formations nuageuses sur Terre. Moins de nuages équivaut à moins de couverture, à plus d’exposition et à une planète plus « chaude ».

Qui a raison, qui a tort. Là n'est peut-être pas la question. Dans tous les cas, réponse dans quelques décennies…
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le climatisme   Lun 09 Nov 2009, 16:36

Mr. Green

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le climatisme   Lun 09 Nov 2009, 20:11

En Christ a écrit:
Citation :
Le réchauffement climatique affecterait la planète Mars
...

Qui a raison, qui a tort. Là n'est peut-être pas la question. Dans tous les cas, réponse dans quelques décennies…

On ne peut pas se permettre d'attendre si longtemps . Les Pays-Bas réagissent , à défaut d'obtenir un relèvement commun des digues de la mer du Nord par la Belgique , la France et l'Allemagne .
Ils construisent des îles artificielles au large de leur côte .
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6699
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le climatisme   Jeu 12 Nov 2009, 02:04

bonjour,

j'ai habité plusieurs régions de France entre autre la Champagne et le Berry et travaillé dans le Nord un bon moment et je passe pas mal de temps dans le Sud maintenant.

je connaissais le baratin officiel qui se veut toujours rassurant (faut bien que les fonctionnaires en charge justifient leurs postes en faisant des comptes rendus positifs, sinon ils sont virés. mais en faisant ainsi on a que de fausses analyses et résultats); en me déplaçant j'ai constaté partout des Forêts pauvres en gros arbres et une invasion de sapins de toutes sortes au détriment des autres, comme le dis Géraud cela pousse vite donc rapporte vite !
où sont les arbres qui permettaient de faire les poutres phénoménales que l'on voit dans divers châteaux ??

aujourd'hui on coupe des arbres jeunes des chênes de taille très moyenne parce que l'on a mis une telle pression sur les forêts qu e l'on aplus de gros arbres ancien et que l'on a pas le temps d'attendre , mais a y regarder nos forêts sont vilaines , certe sil en reste encore quelques unes d'assez bien, mais les vieux ont connu l'ensemble des forêts bien plus belle, et le stress en cours sur la végétation rend les bois assez vulnérable?
on peut regarde rle nombres d'arbres morts un peu partout, il s'accroit de plus en plus, maladie manque d'eau, trop de chaleur d'un coup, et aussi les traitements qui ne leurs sont pas destinés mais qui leur arrive aux racines.

pour l'eau en Berry (et ce doit être assez général) lorsqu'il pleut a cause des drainages les fossées ressemble a des ruisseaux et en a peine 3 jours l'eau est repartie a la mer. de ce fait pas de pénétration pour les nappes phréatiques, de même les forêts qui étaient un peu marécageuses ont séchées , les animaux ont désertés .
il serait assez simple (sauf a cause des produit phyto sanitaire) de créer de étangs de déversement qui permettraient une pénétration vers les nappes (mais une concentration des engrais !) dans le passé il y avait partout au bord des champs et des bois des réserves d'eau parfois assez profondes, aujourd'hui pour que les tracteurs labourent en ligne droite on a tout remblayée, adieu toute la petite vie aquatique.
au bord des étangs de la Brennes on peu encore voir un peu tout cela mais meme là on constate des dégât surtout la baisse des eaux.
il est encore temps d'y voir mais il faut faire vite, car une fois les niveaux d'eau bas et le sforêts réduites, on va découvrir ce que c'est que la vie sèche !

un ami avec qui je correspond dans l'Indre me dis que jusqu'a maintenant il est tombé depuis aout 80mm d'eau dans son secteur, alors que en principe il tombe au mons 700mm et que cela été déja peu pour les nappes d'eau se refaire, et la température est de 13 a 16° le soir a 22h en cette saison ce qui est du jamais vu !

en Champagne de toute façon c'est ou la course a raser les coteaux classable (qui n'ont jamais vu de champagne avant) on arrache les forets on décape les coteaux on rapporte 2 mètres de haut de craie, on nivle cela au laser , bonne pente exposition aux normes, je te plante de la vigne, je te met toutes les sa,lo,pe,ries qui existe pour que ça pousse vite et produise ; et quand il pleut toutes les routes sont inondées et les villages en bas prennent un bain de boue , pas grave c'est de l'or qui pousse plus haut ! du coup la champagne devient aussi belle qu'une étagère ! parce que sur l'autre partie qui n'est pas classée Champagne, on fait de la culture , pareil on rase les bois, et Mr le gros cultivateur qui ne bosse plus mais a des employés se fait des champs de 50 hectares; des amis ont des fermes de plus de 400hectars ; déja dans le passé on a bien bousillé le paysage et la terre pour faire de la betterave sucrière, mais là on améliore le menu.
le mot champagne veut dire champ pauvre, car la terre n'y était pas bonne mais avec les engrais phosphates "merveille ça pousse !" pour encore combien de temps ?
dommage que nos têtes ne servent souvent que de calculatrices !!

donc coté réchauffement on se porte bien et si on ne maintient l'humidité sur le pays le temps qu'il pleut encore ensuite on ne pourras rien faire sinon regretter nos sottises !
mais le dieu pognon reste fidèle a lui même et l'homme un grand adorateur !
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Le climatisme   Ven 13 Nov 2009, 16:08

Théodéric,votre long témoignage est éloquent !

Heureusement qu'il y a des gens ,comme vous,qui ne sont pas déconnectés de la réalité naturelle et environnementale,pour voir ce qui se passe vraiment sur le terrain !

Il est certain que la terre,telle que nous l'avait léguée nos ancêtres,aurait beaucoup mieux résisté aux aléas climatiques que nous connaissons,quelle qu'en soit la cause d'ailleurs.

En ce qui concerne l'Indre,il faut bien préciser que c'est la pluviométrie annuelle qui va de
600mm (dans le nord) à 800mm (dans le sud),ce qui donne bien une moyenne de 700mm,
qui correspond à la pluviométrie des marais de la Brenne que j'aime beaucoup et dont je suis désolé d'apprendre que le niveau des eaux a baissé ! Je m'en doutais d'ailleurs,étant donné les fortes températures de cet été cummulé au déficit de pluie.

Colbert,qui avait créé l'Administration des Eaux et Forêts,transformé en Office National des Forêts,à caractère rentable à court terme dans les années 1960,doit se retourner dans sa tombe !

Un homme politique,même au plus haut niveau,dans nos démocraties,raisonne en fonction de sa carrière,donc à court terme.
Pour le moment,je ne crois pas que les démocraties arriverons à sauver la terre...sauf s'il y a une sensibilisation extême de leur électorat !
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Le climatisme   Ven 13 Nov 2009, 16:23

Le constat est alarmant et il est d'autant plus que nous pauvres êtres humains ne savons pas du tout ce qu'il adviendra avec les prochains changements climatiques, personnellement j'ai foi en Dieu et je n'écoute pas plus que ça les alarmistes, si catastrophe il y a c'est ainsi.

Et ce qui est bien, c'est qu'avoir confiance en Dieu balaye toutes angoisses . Elle est peut être la la solution, avoir confiance en Dieu et s'en remettre uniquement en lui.


Bien sûr je rejoins, l'avis qui est de protéger les forets et préserver le meilleur des mondes pour les générations futurs, seulement je me dis que même la crise économique passé rien ne freinera le capitalisme dominant actuel. ( je ne suis pas anti-capitaliste Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Le climatisme   Sam 14 Nov 2009, 13:25

Arnaque du Réchauffement Climatique

http://www.dailymotion.com/video/xaxnfz_parlement-europeen-arnaque-du-recha_news
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Le climatisme   Sam 14 Nov 2009, 23:30

C'est bizarre,si la terre se refroidit depuis 2002 comme le prétend ce fonctionnaire de Bruxelles,comment se fait-il que la banquise ne cesse de reculer et que les glaciers ne cessent de fondre ? Ce monsieur est un menteur en costume-cravate...Mais là,le mensonge est trop gros pour passer !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le climatisme   Dim 15 Nov 2009, 00:49

Géraud a écrit:
C'est bizarre,si la terre se refroidit depuis 2002 comme le prétend ce fonctionnaire de Bruxelles,comment se fait-il que la banquise ne cesse de reculer et que les glaciers ne cessent de fondre ? Ce monsieur est un menteur en costume-cravate...Mais là,le mensonge est trop gros pour passer !

Certains scientifiques calculent de manière GLOBALE.

L'hémisphère Nord subirait un réchauffement global, compensé par un refroidissement de l'hémisphère Sud.

A vérifier.

Pour ma part, il me paraît certain que depuis la fin du règne de Louis XIV, il y a un réchauffement. Mais que ce réchauffement n'a pas encore atteint celui de l'an 1000 qui fit du Groenland une terre en partie viable (avant un refroidissement soudain qui tua la population viking de cette ile).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le climatisme   Dim 15 Nov 2009, 10:26

Ce fonctionnaire de Bruxelles n'est pas seul . Je me souviens d'une climatologue canadienne
qui , il y a quelque 20 ans , avait affirmé que la Terre était dans une période de refroidissement , masquée par le réchauffement dû à l'effet de serre . Allez savoir ...
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6699
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le climatisme   Mer 18 Nov 2009, 21:32

bonjour,


personnellement je constate a ma petite échelle :

qu'il pleut beaucoup moins partout où j'ai vécu, et que dans certaines région cela aborde la catastrophe si ça dure encore 2 a 3 ans.
Actuellement dans l'Indre il fait 13° la nuit mais lundi il faisait 16° ce qui est vraiment chaud pour la saison, les petits vieux disent on va voir au printemps les arbres qui se réveillent !

le déficit en eau ce poursuit il pleut mais le pluviomètre ne se remplis pas (je devrais peut être le sortir de sous le hangar a vélo ?) il tombe quelques millimétre en une journée, la météo pour rassurer annonce " il pleut" oui c'est vrai c'est un mensonge bien dit !

bon cela ne me traumatise pas, je crois que l'on doit s'attendre a des complications en tout domaines .
la part de l'homme la dedans ? je ne sais pas si j'ai besoin de quantifier, mais je sais qu'aujourd'hui je suis conscient bien plus que nos aïeux que nous pouvons influencer et même détruire beaucoup de choses par notre manière responsable et irresponsable de vivre.
je ne vais pas vivre dans la crainte de péter en pensant que cela détruit la couche d'ozone comme les vaches a qui ont fait manger trop d'ensilage de maïs et je fais gaffe aux vendeurs de scrupules qui voudraient caracoler en têtes des sondages pour les élections.
mais je me méfis aussi de ceux qui ayant trop d'amis industriels et qui voient d'abord la finance comme solution du bonheur.

je pense que ce n'est pas en vain que l'ange explique a Saint Jean que les hommes détruirons la terre et ne se détourneront pas des œuvres de leurs mains !
c'est une prophétie vraiment incroyable quand on y regarde , car un homme ne savait pas la taille de la terre, donc dire que les hommes feraient des dégâts a la nature et terre entière c'était se jeter dans l'inconnu complet !
de plus quand on a a peine une charrue et un âne pour labourer comment annoncer que les hommes détruiront la terre qui leur semblé sans mesure !

aujourd'hui même si on veut fuir et dire "c'est pas de nous que cela parle !" on comprend ce texte entier et il est pertinent face a nos actes et responsabilités !

je crois malgré tout que l'on va s'adapter sans changer radicalement notre plaisante irresponsabilité , même si les dégâts vont impliquer de grandes hécatombes humaines , soit par maladie, dérèglement violent et affolement de la nature et aussi les inévitables guerres pour raison de fuite de pays invivable ou de famines !
ensuite devant le bazar et la monté en puissance de la mondialisation aux mains de gens pour le moins bizarre et qui veulent déjà établir d'autres normes de vie a ce monde, on arrivera vite a ce qui est décrit dans l'apocalypse !
lorsque l'on voit le flirt entre une certaine finance mondiale avec la Chine qui ne renie pas grand chose de son passé criminel tout en faisant croire le contraire , on peut craindre que face aux difficultés certains et tendances a choisir la manière Chinoise comme modèle dans l'avenir surtout si ils sont du bon coté du manche !

l'avancer c'est de permettre a chaque homme de devenir une personne , mais on va de plus en plus vers le renforcement d'une société qui lisse la personnalité la dissout, pour avoir des indivue a la norme.
on prétend la liberté mais on a jamais tant eu de béni oui oui du prés a penser !


pour revenir au sujet Jésus a décrit ce qui se passerait avant Son retour, Il n'a pas dit " 8 jours avant Mon retour " mais avant ,
donc ce qui précèdera Son retour ; un beau bazar mondiale !
et un effondrement du ciel et de la terre !
pour le moment pour moi on entre dans les douleurs de l'enfantement et ça peut durer un moment (y a qu'a demander aux femmes !)
enfanter quoi ? ce que l'homme refuse d'être , responsable et spirituel, donc ceux qui ont encore les moyens de tricher devront aussi être cassé et alors les branches de l'esprit humain (plutôt rebelle)deviendront souples au souffle de l'Esprit Saint et on accouchera d'un Sens Voulu issue de l'Evangile du Christ !

en attendant y a pas d'eau dans ma marre et les poissons flottent le ventre en l'air !
il existe des tas de solutions encore faisable pour éviter des dégâts qui seront trés long a réparer, mais tout est devenu si complexe et inefficace que peu de personnes si impliquent.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le climatisme   Dim 22 Nov 2009, 12:24

Citation :
A quelques semaines de Copenhague, un véritable "ClimateGate" a été déclenché hier.
Le CRU de l'université de East Anglia, auquel on doit notamment les courbes de reconstruction des températures du globe à l'appui desquelles le GIEC soutient la thèse d'un réchauffement climatique dû au CO2, a été piraté par un individu à l'identité inconnue.
Des milliers de documents et de correspondances électroniques ont été lâchés dans la nature !
Les blogs des "climatosceptiques" sont en effervescence, et pour cause : certains emails font état de démarches beaucoup plus politiques que scientifiques et même de manipulation des données, comme celui-ci, qui fait référence à la fameuse courbe en crosse de hockey de Michael Mann :
Citation :

I've just completed Mike's Nature trick of adding in the real temps to each series for the last 20 years (ie from 1981 onwards) amd from 1961 for Keith's to hide the decline.
Je viens de terminer d'utiliser l'astuce Nature (ndt: la revue scientifique) de Mike (ndt: Michael Mann) qui consiste à incorporer les vraies températures à chaque série depuis les 20 dernières années (çad depuis 1981) et depuis 1961 pour celles de Keith's (ndt: probalement Briffa) afin de masquer le déclin. (ndt: des températures....)


D'autres font part de leurs propres doutes quant à la réalité du réchauffement :
Citation :
The fact is that we can’t account for the lack of warming at the moment and it is a travesty that we can’t. The CERES data published in the August BAMS 09 supplement on 2008 shows there should be even more warming: but the data are surely wrong. Our observing system is inadequate.
Le fait est que nous ne savons pas expliquer l'absence de réchauffement actuellement et c'est ridicule. Les données du CERES publiées dans le supplément d'Août BAMS 09 en 2008 montre qu'il devrait y avoir encore plus de réchauffement : mais les données sont certainement fausses. Notre système d'observation est déficient.


D'autres évoquent la destruction de preuves, au moment de l'affaire du Freedom of Information Act qui exigeait que leurs données brutes et leurs algorithmes soient révélés :

Can you delete any emails you may have had with Keith re AR4? Keith will do likewise. He’s not in at the moment – minor family crisis.
Can you also email Gene and get him to do the same? I don’t have his new email address.
We will be getting Caspar to do likewise.
Peux-tu effacer tous les emails que tu as échangés avec Keith re AR4? Keith fera pareil.
Peux-tu également écrire à Gene et lui dire de faire de même ?
On va demander à Caspar de faire pareil.


Ici est évoquée la tentative de masquer la période de l'Optimum Médiéval (pédiode médiévale pendant laquelle il faisait plus chaud qu'actuellement) :


I think that trying to adopt a timeframe of 2K, rather than the usual 1K, addresses a good earlier point that Peck made w/ regard to the memo, that it would be nice to try to “contain” the putative “MWP”, ...
Je pense que le fait d'utiliser une période de 2000 ans plutôt que 1000 répond au problème soulevé précédemment par Peck par rapport au mémo, et que ce serait bien pour essayer de "contenir" le soi-disant "OM" (ndt : Optimum Médiéval)


On y découvre également les pressions exercées sur les revues scientifiques afin que les études réfutant le réchauffement climatique ne soient pas publiées...

Citation :
I think we have to stop considering “Climate Research” as a legitimate peer-reviewed journal. Perhaps we should encourage our colleagues in the climate research community to no longer submit to, or cite papers in, this journal. We would also need to consider what we tell or request of our more reasonable colleagues who currently sit on the editorial board…What do others think?
Je pense qu'il va falloir cesser de considérer "Climate Research" comme une revue à comité de lecture légitime. Peut-être devrions-nous encourager nos collègues de la communauté de la recherche climatique de ne plus soumettre d'article à ce journal ni citer d'articles de ce journal. Nous devrions aussi penser à en parler à nos collègues plus raisonnables qui siègent au comité éditorial... Qu'en pensez-vous ?

Sources: The Examiner, Telegraph

Le New York Times en parle
http://www.nytimes.com/2009/11/21/science/earth/21climate.html

Le Guardian en parle
http://www.guardian.co.uk/environment/2009/nov/20/climate-sceptics-email-hacking

Wired News en parle
http://www.wired.com/threatlevel/2009/11/climate-hack

Fox News en parle
http://www.foxnews.com/story/0,2933,576009,00.html?test=latestnews

BBC News en parle
http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/8371597.stm

Nature en parle
http://www.nature.com/news/2009/091120/full/news.2009.1101.html

Register en parle
http://www.theregister.co.uk/2009/11/20/cru_climate_hack/

NPR en parle
http://www.npr.org/blogs/thetwo-way/2009/11/emails_cru_east_anglia_climate.html

Le Wall Street Journal en parle
http://www.npr.org/blogs/thetwo-way/2009/11/emails_cru_east_anglia_climate.html

Science Magazine en parle
http://blogs.sciencemag.org/scienceinsider/2009/11/data-breach-emb.html

Eco Factory en parle
http://www.ecofactory.com/news/climategate-leaked-climate-scientist-emails-expose-manipulation-112009

Alter Net en parle
http://www.alternet.org/rss/the_wire_provided_by_huffington_post/98450/kevin_grandia:_stolen_climate_science_emails_just_ain't_the_conspiracy_some_want_it_to_be/

Daily Tech en parle
http://www.dailytech.com/Climategate+Stunning+Deception+and+Misconduct+at+UK+Warming+Research+Center+Revealed/article16889.htm

Examiner en parle
http://www.examiner.com/x-28973-Essex-County-Conservative-Examiner~y2009m11d20-CRU-files-scandal-reaches-print-media

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
mandonnaud



Messages : 984
Inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Le climatisme   Sam 28 Nov 2009, 15:52

Bonjour les amis !
Nous sommes fiers que Gilles Clément, le jardinier promoteur du jardin en mouvement et du tiers-paysage, nous apporte publiquement son soutien.(au vert)
Pour découvrir les facettes de cet écologiste mondialement apprécié, voir : http://www.gillesclement.com/
Je vous propose de lire particulièrement les textes en copyleft :
http://www.gillesclement.com/cat-copylefttextes-tit-Textes-en-copyleft
avec l'exposé magistral sur "l'alternative ambiante" qui fait le point sur l'écologie politique et explique finalement son engagement à nos côtés...
Détail amusant,et prémonitoire, Gilles Clément est à l'honneur dans le dernier magazine du CR, la lettre du Limousin, qui ne parle quasiment que d'écologie.
Enfin quand Gilles évoque la récupération de l'écologie par l'hyperlibéralisme, une bonne illustration de la "green-attitude tendance branchouille", est à voir sur le blog
http://www.green-girls.org/
Bon week-end
paul de limoges
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mandonnaud.net
mandonnaud



Messages : 984
Inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Le climatisme   Dim 29 Nov 2009, 19:22

Chere lucienne Angelo,(pour sa mort vendredi)
Ta foi et ton engagement militant au-prés des verts avait comme moi, des bases solides que notre églises nous donnaient sans que cela se sache beaucoup, ainsi
Sous le titre Ecologie Chemin de la Paix le pape Jean-Paul II nous disait, fin de l’année 1989 :
L’exploitation désordonnée des ressources de la Terre engendre l’insécurité, nourrit l’égoïsme collectif et peut déboucher sur des conflits.
Les menaces qui pèsent sur la vie terrestre deviennent de plus en plus concrètes : Tchernobyl, les marées noires, l’effet de serre, la disparition de la couche d’ozone, sensibilisent nos contemporains. S’il s’entête à saccager la Terre, l’homme risque de disparaître.
Si l’homme n’est pas en paix avec Dieu, la Terre entière souffre. Si les ressources terrestres sont dévastées et la nature mise à sac, c’est parce que l’homme se conduit en conquérant sans scrupules, prêt à tout faire pour des profits faciles.
Les progrès techniques ont séparé l’homme de la Nature, la transformant en matière à exploiter. Aujourd’hui, nous devons apprendre à nous sentir solidaires de la création et non pas extérieurs à elle.
L’homme doit vivre avec elle dans une sorte de fraternité responsable.
S’il ne respecte pas sa soeur la Terre, comme une part de lui-même, l’homme disparaîtra. Le temps presse...
Bien des valeurs éthiques d’importance fondamentale pour le développement d’une société pacifique, sont en rapport avec le problème de l’environnement.
L’interdépendance des défis nombreux que le monde actuel doit affronter, confirme la nécessité de solutions concertées, fondées sur une vision morale et cohérente du monde.
Pour les chrétiens, cette vision du monde repose sur les convictions religieuses qui viennent de la Révélation. Je souhaite que ceux qui ne partagent pas notre foi puissent y trouver aussi des éléments utiles pour une réflexion et des actions ,
Il ajoutait jean paulII LA CRISE ECOLOGIQUE EST UN PROBLEME MORAL
Il faut y inscrire en premier lieu l’application sans discernement des progrès scientifiques et technologiques.
Beaucoup de découvertes ont apporté à l’humanité des bienfaits indiscutables. Elles manifestent même la noblesse de la vocation de l’homme à participer de manière responsable à l’oeuvre créatrice de Dieu dans le monde.
On a cependant constaté que l’application de certaines découvertes dans le cadre industriel et agricole produit à long terme des effets négatifs que l’on ne peut se dispenser de prendre en considération notamment pour les générations à venir.
Mais le signe le plus profond et le plus grave des implications morales du problème écologique se trouve dans les manquements au respect de la vie qui se manifestent dans de nombreux comportements entraînant la pollution.
Les conditions de la production prévalent souvent sur la dignité du travailleur et les intérêts économiques l’emportent sur le bien des personnes, sinon même sur celui de populations entières.
Dans ces cas, la pollution ou la destruction de l’environnement sont le résultat d’une vision réductrice et antinaturelle qui dénote parfois un véritable mépris de l’homme.
De même, des équilibres écologiques délicats sont bouleversés par une destruction incontrôlée des espèces animales et végétales ou par une exploitation imprudente des ressources ; et tout cela, il faut le rappeler, ne tourne pas à l’avantage de l’humanité, même si on le fait au nom du progrès et du bien-être.
D’autre part, la Terre est essentiellement un héritage commun dont les fruits doivent profiter à tous. Le Concile Vatican II l’a réaffirmé
Dieu a destiné la Terre et tout ce qu’elle contient à l’usage de tous les hommes et de tous les peuples. Cela entraîne des conséquences directes pour notre problème.
Il n’est pas juste qu’un petit nombre de privilégiés continuent à accumuler des biens superflus en dilapidant les ressources disponibles alors que des multitudes de personnes sont dans des conditions de misère, au niveau le plus bas de survie.
C’est maintenant l’ampleur dramatique du désordre écologique qui nous enseigne à quel point la cupidité et l’égoïsme individuels et collectifs sont contraires à l’ordre de la création dans lequel est inscrite légalement l’interdépendance mutuelle.
En concluant ce message, je voudrais m’adresser directement à mes frères et sieurs de l’Eglise Catholique pour leur rappeler l’obligation grave de prendre soin de toute la création. L’engagement du croyant pour un environnement sain découle directement de sa foi en Dieu Créateur...
voilà l'engagement que tu as prie, et tes convictions ont été renforcé par Benoit XVI appeler le pape Vert qui disaitRome, le 27 août 2006
La dégradation de l’environnement, menace pour « l’existence des pauvres »
Le pape Benoît XVI appelle à combattre la « dégradation de l’environnement » qui menace particulièrement « l’existence des pauvres de la terre ».
Le pape voit dans la création un « grand don de Dieu exposé à de sérieux risques par les choix et les styles de vie qui peuvent la dégrader ».
Or, « la dégradation de l’environnement rend en particulier insoutenable l’existence des pauvres de la terre » , a dénoncé Benoît XVI.
Le pape invitait à l’unité des chrétiens autour de cette cause en disant : « En dialogue avec les chrétiens des différentes confessions il faut s’engager à prendre soin de la création, sans en dilapider les ressources et en les partageant de façon solidaire ».
Le pape renouvelle les appels pour la protection de la nature et l’unité des chrétiens autour de cette cause. Lors de l’audience du mercredi 5 juillet, Benoît XVI a soutenu une initiative du patriarche œcuménique de Constantinople, Bartholomaios Ier, en faveur de la sauvegarde de la création.
Le pape avait lancé un appel à la sauvegarde de la création en saluant les participants d’un symposium qui s’est tenu au Brésil.
« Je souhaite que cette initiative promue par le patriarche de Constantinople, Batholomaios Ier, contribue, disait le pape, à promouvoir un respect toujours plus grand de la nature confiée par Dieu aux mains actives et responsables de l’homme ». Enfin tu fus renforcé dans tes conviction avec les verts ses derniers jours par ces paroles de Benoit XVI Le Vendredi 23 octobre 2009 sur ;
Environnement : Le pape invite les chrétiens à la responsabilité
« Les chrétiens sont appelés à s'unir pour offrir au monde un témoignage crédible quant à la responsabilité de sauvegarder la création et de collaborer, autant que possible, pour assurer que notre terre puisse conserver intacte ce que Dieu lui a donné : grandeur, beauté, générosité ». 
C'est ce qu'a affirmé Benoît XVI dans un message envoyé à l'occasion d'un congrès à la Nouvelle Orléans consacré au fleuve Mississipi, sur le thème : « Rétablir l'équilibre : le grand fleuve Mississipi » et auquel participe le patriarche œcuménique Bartholomée Ier. « La solution des crises écologiques de notre époque » demande nécessairement un changement profond « de la part de nos contemporains », a dit le pape dans son message. A ce sujet, le Saint-Père s'est dit « pleinement d'accord » avec le patriarche Bartholomée Ier sur le fait que « les problèmes urgents qui concernent le soin et la protection de l'environnement », en touchant d'importantes questions politiques, économiques, techniques et scientifiques, sont toutefois « essentiellement de nature éthique ». En citant l'encyclique Caritas in veritate, Benoît XVI a rappelé que la nature « est une priorité pour tous » et comme fondement de notre vie, elle doit être utilisée « de manière responsable » et « avec respect ». Une connaissance du progrès « purement économique et technologique » provoquera inévitablement « des conséquences négatives » pour les individus, les peuples et la création.  Pour le Saint-Père, un développement humain authentique appelle à une justice entre les générations et à la solidarité avec les hommes et les femmes du futur, qui ont eux aussi le droit de jouir des biens que la création, comme Dieu l'a voulu, répand en abondance pour tous. Voilà se que tu as voullu temoigné dans tes engagement et manifestation ou tu étais toujours fidels, Le créateur ne peut que te recevoir avec Joie en son royaume ou il t'as préparé une deumeure fruit de tes luttes, a ton exemple nous aussi nous allons marcher, merci pou ta vie, ton exemple, et a bientôt dans l'éternité,
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mandonnaud.net
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Le climatisme   Mar 23 Mar 2010, 20:31

Bobo ecologie developpement durable groland

http://www.dailymotion.com/video/x8n2mo_bobo-ecologie-developpement-durable_fun
Revenir en haut Aller en bas
mandonnaud



Messages : 984
Inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Le climatisme   Mar 23 Mar 2010, 20:43

un rien de relache et cela gaspille tout....mais en tiers monde????
maheurs aux riches!!!
paul
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mandonnaud.net
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Le climatisme   Mar 01 Juin 2010, 12:05

Je rajoute, pour l’écologie de marché en France, le triumvirat: Hulot, Borloo, Cohn-Bendit...
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Le climatisme   Mar 01 Juin 2010, 13:22

En Christ a écrit:
Je rajoute, pour l’écologie de marché en France, le triumvirat: Hulot, Borloo, Cohn-Bendit...

en tout cas maintenant on ne parle lpus de tout ces biperies Very Happy ca fait plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Le climatisme   Mar 01 Juin 2010, 14:08

joker911 a écrit:
En Christ a écrit:
Je rajoute, pour l’écologie de marché en France, le triumvirat: Hulot, Borloo, Cohn-Bendit...

en tout cas maintenant on ne parle lpus de tout ces biperies Very Happy ca fait plaisir.

C’est exact, le gauchisme, l’antiracisme, le verdisme sont en perdition. C’est toujours ça de gagner.
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Le climatisme   Sam 05 Juin 2010, 21:27

Les activités de la mafia dans le secteur de l'environnement ont représenté en 2009 un 'chiffre d'affaires' de 20,5 milliards d'euros, selon un rapport publié vendredi 4 juin à Rome par l'organisation italienne de défense de l'environnement Legambiente.




Parmi les activités principales de la mafia, qui relèvent toutes de l'économie souterraine, figurent notamment la gestion des déchets et sa kyrielle d'infractions générant notamment des pollutions côtières et marines, ainsi que la fabrication de ciment de mauvaise qualité.

Selon Legambiente, la mafia de l'environnement est "la seule activité insensible à la crise, avec des bilans toujours positifs. Les déchets (y compris électroniques) et le ciment (appauvri) sont toujours en tête, mais l'activité de la mafia s'étend aussi aux centres commerciaux, au trafic d'animaux et à l'agriculture".




57 % DES INFRACTIONS CONSTATÉES DANS CINQ RÉGIONS DU SUD DE L'ITALIE

Dans la gestion des déchets, les infractions portent sur le dépôt dans des décharges sauvages ou l'envoi vers l'Afrique ou l'extrême-Orient de parties inutilisables d'ordinateurs présentées comme des appareils en état de marche. Les infractions ont fortement augmenté en 2009 dans ce secteur des déchets (+33 %). Les atteintes à la faune ont aussi enregistré une hausse de 58 %.

Le célèbre journaliste et écrivain Roberto Saviano, auteur du best-seller Gomorra, sur la Camorra, la mafia napolitaine, a estimé dans la préface au rapport de Legambiente que "le business des déchets est devenu l'un des plus rentables au cours des années". "Utiliser le territoire italien comme une mine dans laquelle enfouir les déchets est plus rentable que cultiver cette même terre", ajoute Roberto Saviano.

La Campanie, qui englobe Naples, est la région où se produisent le plus d'infractions (17 % du total), suivie par le Latium (12 %), qui englobe Rome, la Calabre (10 %), les Pouilles (9 %) et la Sicile (8,8 %). Ces cinq régions du sud de l'Italie (sur un total de vingt) cumulent à elles seules 57,5 % des infractions. Selon le rapport, réalisé à partir de données recueillies auprès des forces de l'ordre, les arrestations ont augmenté en 2009 de 43 %, de même que le nombre de saisies (+11 %) et de plaintes (+33 %).




UNE "HOLDING SOLIDE ET PUISSANTE"

La mafia se confirme comme "une holding solide et puissante" qui "menace gravement l'avenir du pays en soustrayant des ressources précieuses à l'économie légale", commente le président de Legambiente, Vittorio Cogliati Dezza. "A travers leurs affaires dans le secteur de l'environnement, les groupes criminels obtiennent des bénéfices annuels supérieurs à ceux de Fiat (...) ou de Benetton", affirme Roberto Saviano, qui vit sous protection policière depuis que la mafia l'a menacé.




LeMonde
Revenir en haut Aller en bas
 
Le climatisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le climatisme
» Le tourisme et la Méditerrannée française et monégasque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: