DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Benoît XVI et l'économie : "caritas in veritate".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Benoît XVI et l'économie : "caritas in veritate".   Lun 05 Oct 2009, 16:17

Citation :
Bonjour,

Vous trouverez ci-dessous et en annexe l'annonce d'une conférence-débat du plus haut intérêt : il s'agit de la dernière encyclique de Benoît XVI ("Caritas in Veritate") dont le contenu sera débattu par notre premier ministre fédéral, Herman Van Rompuy et par le Vice-Président de la Chambre des Députés italienne, Rocco Buttiglione.


Le sujet : l'Eglise face au déséquilibre économique international et les exigences d'un engagement pour la charité dans la vérité, semble important et d'actualité.

Pourriez-vous en faire également la publicité?

Merci d'avance.


Amitiés,


Yves Willemaers







Lundi
19 octobre 2009 à 20h





Salle
Académique de l’Université de Liège, Place du XX Août














Herman


VAN ROMPUY
Premier Ministre


de Belgique





Rocco BUTTIGLIONE
Vice-président de la
Chambre des Députés d’Italie



.










débattent sur


la
pensée sociale de
Benoît XVI





dans l’encyclique sociale Caritas in veritate du 29 juin 2009








Mgr Michel
Schooyans
, professeur émérite à l’Université Catholique de Louvain (U.C.L.) et membre
de l’Académie pontificale des sciences
sociales
introduit le débat par une
présentation de la lettre encyclique



M. Paul
Vaute
Chef d’édition de La Libre Belgique-La Gazette de Liège, modère le débat.




Résumé de l‘encyclique


« La charité dans la vérité est la force qui favorise le vrai
développement de la personne et de l'humanité... Eclairée par la foi et la
raison, elle seule permet d'atteindre un développement doté de valeurs humaines.
Le nouveau texte ne prétend pas "apporter de solutions pratiques aux
grands problèmes sociaux de notre monde...mais
veut rappeler les principes
fondamentaux d'un véritable développement humain
.


C'est pourquoi il porte son attention
sur la vie de l'homme, élément de tout véritable progrès, sur le respect de la
liberté religieuse...
Le développement de la personne s’étiole, si … l’homme …
prétend être l’unique artisan de soi-même
. Similairement, le développement des
peuples se dénature, si l’humanité croit pouvoir se recréer en s’appuyant sur
les “prodiges” de la
technologie. De même, le développement économique s’avère
factice et nuisible, s’il s’en remet aux “prodiges” de la finance pour soutenir
une croissance artificielle liée à une consommation excessive. Face à cette
prétention prométhéenne, nous devons manifester
un amour plus fort pour une
liberté qui ne soit pas arbitraire, mais vraiment humanisée
par la reconnaissance du bien qui la précède. Dans ce
but, il faut que l’homme rentre en lui-même pour reconnaître les normes
fondamentales de la loi morale que Dieu a inscrite dans son cœur. Pour cela, a
ajouté Benoît XVI, il faut des
"hommes justes en politique comme en économie,
avant tout attentifs au bien commun
».


Et à propos des fléaux mondiaux, le
Pape dit « l'urgence qu'il y a à sensibiliser l'opinion publique au
drame de la faim et à la sécurité alimentaire...Il faut
traiter la question avec décision en éliminan
t les causes structurelles de cette situation ».


En outre, « l'économie a besoin
de l'éthique pour fonctionner correctement
, mais aussi du principe de gratuité
et de la logique du don dans une économie de marché où le seul profit ne peut
être la règle... Il
faut également un
mode de vie nouveau pour l'humanité entière, avec des devoirs correspondant à
des droits qui
respectent l'environnement et la personne dans sa relation aux autres. Face aux
graves problèmes du moment, une "
autorité politique mondiale est nécessaire, qui respectera les principes de subsidiarité et de
solidarité
,
en mesure d'orienter positivement le bien général dans le respect des grandes
traditions morales et religieuses de l'humanité
».





L’encyclique est publiée sur le site du Vatican : http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/encyclicals/documents/hf_ben-xvi_enc_20090629_caritas-in-veritate_fr.html
et sera en vente lors de la conférence à l’Université de Liège.



Le Groupe de
réflexion sur l’éthique sociale
est né en 1998 sur l’initiative d’un groupe
de personnes intéressées aux questions sociales dans un contexte européen. Avec
le temps ce groupe s’est élargi et les invitations aux réunions ont été
étendues à tous ceux qui le désirent et qui nous le demandent par e-mail.
L'objectif du Groupe est d’approfondir l'aspect éthique de certains problèmes
politiques, économiques et sociaux qui sous-tendent le développement actuel de
l'Europe. Il s’agit de recueillir les inspirations qui viennent de
l’enseignement social de l’Église pour trouver des chemins sur lesquels
orienter les débats sociopolitiques vers des solutions qui mettent la personne
en valeur et développent la solidarité des groupes sociaux.


L’Union Royale des Étudiants Catholiques de Liège fondée en 1873, est aujourd’hui une association sans
but lucratif dont les statuts révisés ont été publiés au Moniteur belge le 7
avril 2006 et dont le siège social est établi Rue Vinâve d’île, 20 bte 64 à
4000 Liège. L’a.s.b.l. reconnaît et soutient actuellement deux cercles interfacultaire
de l’Ulg, dont l’un, le Cercle Gustave
Thibon
, organise au sein de l’Alma Mater liégeoise des formations sous
forme de conférences, projections de films et débats confrontant la pensée
chrétienne et la modernité à la lumière de la pensée de ce philosophe.


La
manifestation est organisée avec le concours du Centre Diocésain de Formationde Liège.

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Lun 05 Oct 2009, 17:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Benoît XVI et l'économie : "caritas in veritate".   Lun 05 Oct 2009, 16:36

Cool, un débat.

Citation :
La religion chrétienne et les autres religions ne peuvent apporter leur contribution au développement que si Dieu a aussi sa place dans la sphère publique, et cela concerne les dimensions culturelle, sociale, économique et particulièrement politique.

Qu'est-ce que les autres 'religions' sont sensées pouvoir apporter particulièrement à la politique ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Benoît XVI et l'économie : "caritas in veritate".   Lun 05 Oct 2009, 17:46

Les autres religions, dit Vatican II, en donnant aux hommes un sens de leur vie, les stabilise et répond à leurs angoisses. Certaines structure une forme d'économie. Je pense à l'islam et à sa gestion des prêtes sans intérêt.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Benoît XVI et l'économie : "caritas in veritate".   Lun 05 Oct 2009, 18:07

d'accord donc rien en politique, nous sommes d'accord.

Vos amis les infâmes-laïcards-athées font de la gestion de vrais prêts sans intérêts : ça s'appelle du prêt à zéro pourcent. Je suis vraiment étonné : vous ne m'avez pas cité leur 'religion' en premier !

[De plus, un vrai prêt "sans intérêts" devrait normalement être indexé sur l'inflation (+éventuellement quelques frais) donc avec un petit intérêt. Si un ami vous prête 100€ et qu'il y a eu 2% d'inflation, au bout d'un an, si vous êtes parfaitement honnête, vous devez lui rendre 102€]

Quand aux obligations "musulmanes", crédit islamique etc... ne vous leurrez pas :
1) Soit il y a un risque (adossé à un actif, un investissement), soit l'intérêt est en fait "déguisé" (vous rachetez votre baraque avec des "commissions").
2) 99,9 % des gens qui en prennent, je suis sûr qu'ils ont rien compris au montage ni au risque inhérent à celui-ci.

Bref, un bon prêt à taux fixe, on a rien inventé de mieux pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Benoît XVI et l'économie : "caritas in veritate".   Lun 05 Oct 2009, 20:46

Cher Nilamipt,

Pour ma part, je constate que le système économique le plus efficace n'est pas dans le prêt sans intérêt...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Benoît XVI et l'économie : "caritas in veritate".
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Joseph-Benoît Cottolengo, Saint Pie V Pape et commentaire du jour "Vos pères ont mangé la manne et...
» Que proposent les sédévacantistes pour que le "Siège de Pierre" ne soit plus vacant ?
» "Non prævalebunt". Comment et pourquoi Benoît XVI résiste aux attaques
» Dissertation "creation de valeur" ...
» Lycée Cuvier, Montbéliard : Les élèves ont "manqué 56 heures d'économie, soit presque trois mois" car l'enseignant n'est pas remplacé.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: