DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Face à l'esclavage musulman : l'Ordre de la Merci

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80781
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Face à l'esclavage musulman : l'Ordre de la Merci   Ven 25 Sep 2009, 04:36

Sainte Marie de la Merci (I)

La Bienheureuse Vierge Marie est considérée comme l'inspiratrice de la fondation par saint Pierre Nolasque (1180 - 1245) de l'Ordre de la Merci.



Saint Pierre Nolasque naquit près de Toulouse (France) vers 1180, à son adolescence sa famille s'établit à Barcelone (Espagne). Le premier témoignage de sa présence à Barcelone date de 1203, quand profondément attristé de voir en quel état misérables étaient réduits les chrétiens devenus esclaves des Maures, alors maitre d'une grande partie de l'Espagne, il se fit marchand pour voyager facilement dans le territoire occupé et racheter à Valence trois cent esclaves avec ses propres deniers.



Sa fortune épuisée, il s'unit à d'autres nobles et généreux jeunes gens, pour recueillir des dons et répéter chaque année le rachat de groupes d'esclaves. Malgré tous leurs efforts ils ne cessaient de voir augmenter le nombre des esclaves. La situation des esclaves, transportés en pays arabes, devint de plus en plus préoccupante pour Pierre Nolasque et ses compagnons, qui durant 15 années avaient opéré les rachats, dits "rédemptions", de milliers de chrétiens.



Pierre, à ce point, songea à se retirer du monde pour mener une vie contemplative, se sentant impuissant à endiguer la situation. C'est lors d'une de ses nuits de prières, la nuit du 1er au 2 aout 1218 que la Vierge Marie lui inspira, éclairant son intelligence, de fonder un ordre religieux qui se dédia aux oeuvres de miséricorde, spécialement à la rédemption des esclaves, même au prix de la vie.



Après en avoir parlé avec le jeune roi d'Aragon, Jean I, et avec l'évêque de Barcelonne Berenguer, le 10 aout 1218, Pierre Nolasque constitua officiellement le nouvel ordre religieux, dans la cathédrale Sainte Croix de Barcelone, en prenant la règle de Saint Augustin. L'évêque donna pour habit aux jeunes gens du groupe un vêtement de laine blanche en hommage à la pureté immaculée de la Vierge Marie.



Sous la conduite du fondateur se mit en place une organisation entièrement dédiée à la libération des chrétiens tombés en esclavage, qui en plus d'avoir perdu la liberté, étaient en danger, par les souffrances et les pressions subies, d'abjurer leur foi et de passer à l'islam.

La "rédemption" (le rachat) consistait à verser une somme d'argent au patron de l'esclave par l'entremise d'un intermédiaire. L'argent était recueilli dans toutes les classes sociales. La "rédemption" (le rachat) était préparé avec un grand soin et précédé d'une cérémonie religieuse avant l'embarquement, l'expédition étant pleine de périls, à cause des pirates infestant la méditerranée, des naufrages fréquents et d'une possible traitrise d'arabes s'emparant de l'argent et gardant les religieux en esclavage dans l'attente d'un autre rachat.

Très nombreux furent les religieux qui moururent, et de façon atroce, dans l'accomplissement de cette mission rédemptrice. On a calculé qu'avec ce système 52 000 esclaves chrétiens ont été libérés dans les premières 130 années après la constitution de l'ordre. Au retour victorieux de l'expédition, un solennel "Te Deum" de remerciement était chanté à la cathédrale avec les esclaves libérés.

Un des caractéristiques héroïques des Mercédaires lors des rédemptions était de s'offrir, en remplacement de l'esclave si l'argent ne suffisait pas, comme prisonnier jusqu'à l'arrivée d'Europe de la somme suffisante, ce qui n'advenait pas toujours à temps à cause des pirates. Le religieux était dans ce cas sauvagement tué en guise de représailles.

L'Ordre fut approuvé par le pape Grégoire IX le 17 janvier 1235. Dès sa fondation il était sous la protection et le patronage de Marie son inspiratrice. En 1272, les rédacteurs de sa constitution établirent que l'Ordre assumerait le nom de "Santa Maria della Mercede" (Sainte Marie de la Merci), titre qui lui fut attribué parce que le roi Alfonso X "le sage" (1221 - 1284) avait dit "Racheter les esclaves est oeuvre de grande Merci" c'est-à-dire de grande Miséricorde.

La Vierge est considéré des religieux mercédaires comme leur mère et la mère des esclaves pour le salut éternel desquels ils se dévouent.



D'après Antonio Borrelli
www.santiebeati.it/dettaglio/71800

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Turquoise



Féminin Messages : 1392
Inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Face à l'esclavage musulman : l'Ordre de la Merci   Ven 25 Sep 2009, 12:57

J'avais lu ça aussi, si je me souviens bien, Pierre Nolasque, le roi et l'évesque ont eu tout les trois le même rêve (vision?) et ont décicé de fonder cet ordre.

Est-il encore actif aujourd'hui?
Revenir en haut Aller en bas
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Face à l'esclavage musulman : l'Ordre de la Merci   Ven 25 Sep 2009, 13:48

j'espere qu'il l'est : c'est pas le boulot qui manque du coté de l'afrique et en arabie.
Revenir en haut Aller en bas
spoutnik



Masculin Messages : 254
Inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Face à l'esclavage musulman : l'Ordre de la Merci   Jeu 01 Oct 2009, 00:50

caesor a écrit:
j'espere qu'il l'est : c'est pas le boulot qui manque du coté de l'afrique et en arabie.
Je me souviens en Mauritanie avoir vu un cas assez flagrant de relation d'esclavage (ce n'y est officiellement aboli que depuis 1985) et j'ai aussi entendu des gens au Sénégal qui m'en ont parlé franchement. Dans le cas de figure les esclaves sont musulmans tout comme les maîtres. C'est avant tout l'ethnie qui joue, et aussi la culture, terriblement. On voit même parfois des anciens esclaves prendre des esclaves...

J'avais déjà entendu parler de l'ordre dont parle Arnaud. C'est un exemple incroyable de charité!

Spoutnik
Revenir en haut Aller en bas
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Face à l'esclavage musulman : l'Ordre de la Merci   Jeu 01 Oct 2009, 13:10

pourtant c'est ordre devrait travailler, si il existe, sur un plan supplementaire, en plus de son champ de travail actuel.

Il devrait s'attacher au developpement des machines et robots, car ce sont eux qui font et feront disparaitre l'esclavage.

regardez en france : la revolution abolit l'esclavage par la loi ---> l'esclavage continue. La revolution industrielle passe et en 1848, la revolution abolit à nouveau l'esclavage, et cette fois cela marche. Idem aux USA : l'esclavage est aboli par les états du nord industrialisés, contre ceux du sud qui ne le sont pas.
si les pays où reigne l'esclavage ont des machines, l'esclavage disparaitra.
Revenir en haut Aller en bas
 
Face à l'esclavage musulman : l'Ordre de la Merci
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Madonna, la sabbataïste qui veut instaurer l’islam du nouvel ordre mondial
» Notre-Dame de la Merçi et commentaire du jour "Dieu se donne à voir en Jésus, son Fils bien-aimé"
» Prophétie de Marie Anne de Jésus Torres
» Les Chrétiens face à l'Islam
» En difficulté face à mon piano

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: