DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 la psychologie incompatible avec la religion catholique?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: la psychologie incompatible avec la religion catholique?   Sam 18 Juin 2005, 10:57

Christian a écrit:

Le jour où la "psy-machin" aura compris ce principe unique (de l'amour), elle ne sera plus au service du diable.
La psy... n'est pas une science, que je sache et n'a rien à voir , ni à comprendre là-dedans.

Cher amis,

J'ouvre un nouveau fil suite à cette intervention de Christian.

La psychologie est reconnue en France et fait partie des sciences humaines. Pour ceux qui veulent comprendre ce qu'est une science il est nécessaire d'étudier un minimum d'épistémologie. Les auteurs les plus connus sont Popper et Kuhn, et le courant relativiste devrait tout spécialement vous interesser.

Pour ce qui concerne la psychanalyse, c'est différent. Je ne suis pas d'accord avec tout mais les principes de base sont reconnus et utilisés par la grande majorité de psychiatres et de psychologues.

Je connais un prêtre qui est aussi psychanalyste, auteur de deux ouvrages "le point aveugle" et "Le Bigot et le Pèlerin" aux éditions du Cerf. Avec d'autres chrétiens et un théologien catholique, ils organisent chaque année 4 séminaires sur le thème "bible et psychanalyse" dans ma région.

La psy est-elle au service du diable?
Qu'en pensez-vous?


Dernière édition par le Dim 19 Juin 2005, 09:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: la psychologie incompatible avec la religion catholique?   Sam 18 Juin 2005, 14:31

Cher Louis


Citation :
La psy est-elle au service du diable?
Qu'en pensez-vous?

venant de répondre à Sousou sur l'autre fil, je fais un copié/collé de ma réponse: ce sera plus simple que de redire les mêmes choses.


Citation :
Cher Sousou

Christian a écrit:

Citation:
Le jour où la "psy-machin" aura compris ce principe unique, elle ne sera plus au service du diable.


pardonne moi de te le dire... mais tu me casses les c... avec ton "diable" : "démon-cratie, technologies au service du diable" etc... tu me donnes moins envie de me faire chrétien. désolé mais fallait que ça sorte !


Tu as raison Sousou, il vaut mieux que cela sorte et je savais très bien que je suciterai des réactions comme la tienne.
Et puis, entre sourd..on s'entend mieux.

1) J'ai travaillé en psychiatrie, il y a plus de 30 ans; j'ai donc vu des choses de l'intérieur.
2) En dehors des psy qui ont la Foi vive, ceux soignent vraiment leurs patients dans et par l'Amour de Dieu, le psy ne fait "que remuer la merde et lorsque l'on remue la merde...ça pue" (parle d'un psy, diplômé en philosophie et pas mal d'autres choses, mais très humble je te l'assure).
3) Comment vois-tu la haine et la violence? Est-ce Dieu qui nous pousse à massacrer, torturer, violer les femmes et les enfants, à les transpercer, de chair et d'âme?
4)Notre âme est le siège de notre propre combat: appelle nos adversaires des mots que tu veux, mais il n'empêche que l'Adversaire, mon Adversaire, porte un nom (c'est plus facile pour l'identifier), et c'est le diable en eprsonne.
5) Si il te montrait son vrai visage, qu'elle serait ta réaction. Beaudelaire disait (et tout le monde sait qu'il a longtemps été dans une secte satanique) que sa plus grande victoire est de faire croire qu'il n'existe pas. Ainsi, il est tout à fait libre.
6) As-tu vu des psy (endehors de cuex à la Foi vive) guérir leurs malades. Moi, Jamais! Ils peuvent soigner monmentannément, mais jamais arracher la racine du mal.
7)Tu dois savoir que la moitié ou les 3/4 des malades mentaux sont infestés par ce démon, et que l'exorcisme est tout puissant pour leurs guérisons (y compris et surtout en hôpitaux; j'en ai vu pas mal).
Comment expliques-tu ces meurtres complètements azimutés, 50 100 200 coups de couteau contre le père la mère le fils, la grand-mère. Les accès de folie destructeurs soudains, ravageants tout en 1/4 de secondes.
Des études ont été faites là-dessus et publiées, même par des théologiens.
9)Comment expliques-tu le silence total des médias là-dessus.
10) Le foisonnement des sectes, qui prend depuis 10 ans une ampleur vertigineuse (dont on ne parle plus maintenant que c'est vraiment catastrophique), sais-tu que ce sont toutes toutes toutes des sectes sataniques? Les adeptes passent un pacte avec le diable. TOUS.
Pour être Franc-maçon, et pour accéder à des hauts grades, il faut aussi passer par là. Je te parle en connaissance de cause, j'en connais et nous en voyons à la TV (tv que je ne vois jamais..) tous les jours. Ils ont tous un aspect BCBG, Oh! Oui. Comme dans les meilleures sectes qui se respectent.

Bref, je m'arrête là, mais pourrais continuer ainsi très longtemps. Nier l'action continuelle du diable, c'est nier la réalité de Lucifer et donc nier tout le reste, Dieu et l'homme par dessus le marché.

Citation:
tu me donnes moins envie de me faire chrétien.

Petite parenthèse: on ne se fait pas chrétien soi-même.

amitiés
Christian

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la psychologie incompatible avec la religion catholique?   Sam 18 Juin 2005, 17:03

Cher Christian,

Je vous parlais d'amour narcissique, et vous me parlez de fous !? geek

1) Il y a bien longtemps que l'Eglise n'envoie plus d'exorciste pour guérir des personnes atteintes de maladies mentales. Il doit bien exister un texte du magistère décrivant la différence entre les signes de possession démoniaque et la maladie psychique. quelqu'un peut-il nous renseigner?

2) Il faut bien différencier quatre branches qui concernent des cas pathologiques bien différents:
- Le psychiatre traite les cas graves, la folie, et a la plupart du temps pour seule méthode la prescription de médicaments psychotropes (tranquillisants, antidépresseurs..).
- Le psychologue est formé principalement aux thérapies comportementales et cognitives, seules méthodes scientifiques, et son action a pour but de faire disparaître le symptôme.
- Le psychanalyste tente de mettre à jour la signification inconsciente de ce qu'exprime un individu à travers ses paroles, ses actes, ses rêves.. La cure dure de nombreuses années car on ne cherche pas à traiter le symptôme mais à comprendre sa cause.
- Le psychothérapeute dispose de nombreuses méthodes selon les cas (thérapie de groupe, familiale, écoute et relation d'aide...). Il existerait plus de 400 psychothérapies.

Enfin, vous comprenez que l'on ne peut pas généraliser.
Et votre expérience ne concerne que la psychiatrie, domaine qui a évolué depuis 30 ans.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: la psychologie incompatible avec la religion catholique?   Sam 18 Juin 2005, 17:50

Cher Louis

Citation :
J'ouvre un nouveau fil suite à cette intervention de Christian.

désolé Louis, je n'ai fait qu'un copié/collé de ma réponse de l'autre fil. Qui y correspondait

Alors pourquoi me faites-vous dire ce que je n'ai jamais dit?????????

Je parlais de "psy-machin" et pas de psychologus pointus!
christian
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la psychologie incompatible avec la religion catholique?   Sam 18 Juin 2005, 18:07

Cher Christian,

Il n'y a pas de problème!
C'est l'occasion pour moi d'éclaircir certains concepts.
L'amour peut-il parfois avoir une cause diabolique? Quand on voit les dégâts (parfois irréversibles, suicides..) que produit cet amour passionnel, on peut se poser la question, non?
Que la cause soit purement psychologique ou démoniaque, il faut déjà reconnaître cette imitation d'amour, et puis désirer s'en libérer.
Vous savez comme moi que le prince du mensonge et de l'imitation est très fort! :twisted:

En union de prière
Louis
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: la psychologie incompatible avec la religion catholique?   Sam 18 Juin 2005, 18:29

Cher Louis

Citation :
L'amour peut-il parfois avoir une cause diabolique? Quand on voit les dégâts (parfois irréversibles, suicides..) que produit cet amour passionnel, on peut se poser la question, non?


Peut-être faut-il d'abord définir le mot amour? il y a plusieurs sens possibles.


- Amour de la chair et des plaisir (de toutes sortes, honneurs, argent etc..): que l'on peut mettre en bas de l'échelle.
- Amour platonique (de tête, cher à Stendhal).
- Amour idéalogique (est-ce français, ce mot?): peut se voire envers une créature, une idée (philosophique, poétique etc...)
- Amour passager,volage: comme papillonant (à rapprocher de l'Amour du plaisir).
- Amour de raison: par principe et conventions (exemple: mariage de principe ou de raison)
- Amour durable: celui qui a besoin de durer pour exister.
- Amour passionnel: de déraison, souvent, car irrésonnable.
_ Amour divin: enflammé par l'Amour de Dieu.

La liste n'est pas exhaustive


Alors, il va vous falloir ranger votre proposition dans un de ces tiroirs, et en rajouter s'il vous en vient d'autres à l'esprit.

A 1ère vue, seul l'Amour divin, peut échapper totalement à l'emprise du diabolique

Qu'en pensez-vous?

Toute ma grande amitié
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la psychologie incompatible avec la religion catholique?   Dim 19 Juin 2005, 07:18

Chers amis,
Il est clair que, comme la médecine, si le diagnostique des psy est éronné, il y aura peu de chances de guérisons. Mais, globalement, psychiatrie médicale et psychologie philosophiques peuvent être très positivement utilisés, sachant que, souvent, au moins pour les cas les moins graves, l'amitié et l'écoute font des miracles.

Ce qui pose problème et est remis en question dans sa légitimité même, ce sont les analyse même de la psychalyse freudienne.
Nul ne peut nier que l'enfance a une influence énorme sur le comportement adulte.
Nul ne peut nier l'importance de cequi est inconsciement refoulé pour expliquer le conscient.

Mais je dois vous avouer que le complexe d'oedipe, le complexe de castration, la place exclusive donnée à la libido (sexuelle ou sexué selon les interprétations), bref, l'explication Freudienne par la seule clef de la sexualité et du rejet du père relève pour moi du mythe moderne, voir de l'idéologie.
Freud, dans son enfance puritaine, a me semble-t-il, plaquer ses propres souffrances pour en faire une système exaustif qu'il a rendu en apparence imparable puisque, si un omme en nie la validité, il est accuser de faire un refoulement inconscient de vérités génante pour son propre sur-moi... What the fuck ?!?
Ci-après: un symbole freudien. Cherchez: elephant

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: la psychologie incompatible avec la religion catholique?   Dim 19 Juin 2005, 08:52

Cher Arnaud

Citation :
Mais, globalement, psychiatrie médicale et psychologie philosophiques peuvent être très positivement utilisés, sachant que, souvent, au moins pour les cas les moins graves, l'amitié et l'écoute font des miracles.
Oui. Mais uniquement parce qu'elle prend la place du confesseur: c'est le nouveau confesseur des temps actuels, sauf que le psy ne soit pas Jésus et que ce n'est pas son sang (dixit Curé d'Ars) qui lave le "patient" de tout le poids qui l'alourdit. Donc le psy, ne fait rien de spécial, il fait uniquement ce que n'importe qui, un ami, une rencontre X pourrait faire: être à l'écoute.

Citation :
Ce qui pose problème et est remis en question dans sa légitimité même, ce sont les analyse même de la psychalyse freudienne.
Nul ne peut nier que l'enfance a une influence énorme sur le comportement adulte.
Nul ne peut nier l'importance de cequi est inconsciement refoulé pour expliquer le conscient.

Aussi d'accord. Et quand on remue la m ---! Car ensuite il faut restaurer l'individu et cela est un exercice si délicat que bon nombre de psy détruisent en fait le moi profond. La surface paraît restautée, mais l'intérieur est détruit. Nous en avons des exemples spectaculaires quotidiennement.
Alors que l'Eglise (voir Renouveau) propose (avec l'aide de psy souvent, d'ailleurs) des prières de guérisions intérieures, de restauration semblant d'une très grande efficacité. Et en plus, cela vient de Dieu, donc c'est gratuit.
Les psy, cela ne vient pas de Dieu, donc c'est payant (et souvent cela vous plume littéralement pendant 10 ans).

En fait la psy moderne a été "codifiée" en même temps qu'a été décrétée "la mort de Dieu": c'est tout dire.
Mais les meileurs psychologues, ceux qui ont le mieux analysé et compris l'âme humaine, ne sont-ce pas Saint J.de la Croix et Ste Th.d'Avila?

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la psychologie incompatible avec la religion catholique?   Dim 19 Juin 2005, 10:11

Cher Christian,

Citation :
Mais les meileurs psychologues, ceux qui ont le mieux analysé et compris l'âme humaine, ne sont-ce pas Saint J.de la Croix et Ste Th.d'Avila?

Tout dépend de la maladie de l'âme dont il s'agit. Et pour le comprendre, il faut en revenir à l'analyse psychologique faite dans l'autre débat sur les quatre degrés unifiés par l'âme humaine.
Citation :
1° Physique
2° sensitif
3° spirituel au sens d'untelligence et volonté naturelle.
4° Mystique, au sens de soif d'éternité, donc de Dieu.

Il est certain que le niveau numéro 4 est le plus profond. Mais, il serait non réaliste de croire que TOUTES LES MALADIES MENTALES VIENNENT DE LUI.

1° L'expérience montre que certaines maladies mentales sont purement physique (niveau 1, liées à une substance chimique, une toxine, un microbe). La, il n'y a rien à faire, il faut un médicament fourni par un médecin psychiatre.

2° D'autres sont liées à un équilibre psychologique non acquis dans l'enfance (niveau 2). Là, une psychanalyse réaliste puis une reconstruction sont utiles (pas Freud! affraid)

3° D'autres, effectivement sont spirituelles (niveau 3), c'est-à-dire liées à une incapacité à créer un amour d'amitié solide. Là, une formation humaine simple, une éducation morale doit être utilisée.

4° Enfin, on constate de plus en plus des angoisses destructrices liées à l'absence de sens profond à la vie (niveau 4). Là, effectivement, seule la découverte d'une vie mystique, d'une relation à Dieu, de la prière, peut aider.

Et, vous le voyez, cette analyse simple permet de comprendre que
Citation :
"psychologie humaine et psychologie mystique (saint Jean de la croix) doivent marcher ensemble, comme deux affectionnées."

Citation :
Alors que l'Eglise (voir Renouveau) propose (avec l'aide de psy souvent, d'ailleurs) des prières de guérisions intérieures, de restauration semblant d'une très grande efficacité. Et en plus, cela vient de Dieu, donc c'est gratuit.
Il ne faut pas que le Renouveau se passe des psy mais travaille la main dans la main avec eux. Car ce que Dieu peut guérir par la nature, il ne saurait être bien d'exiger de lui qu'il le guérisse par le miracle.


Citation :
En fait la psy moderne a été "codifiée" en même temps qu'a été décrétée "la mort de Dieu": c'est tout dire.
C'est tout à fait vrai de la psychanalyse freudienne, qui est en grande partie une idéologie athée. Mais il y a aussi des progrès importants, y compris en psychiatrie et dans le domaine des substances chimiques.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: la psychologie incompatible avec la religion catholique?   Dim 19 Juin 2005, 10:33

Cher Arnaud

Citation :
Il ne faut pas que le renouveau se passe des psy mais travaille la main dans la main avec eux. Car ce que Dieu peut guérir par la nature, il ne saurait être bien d'exiger de lui une guérison par le miracle.

Oui, mais tu sais bien que toute guérison (psychique, ou physique) vient de Dieu; le médecin est son instrument. Il ne s'agit pas de chercher le miracle (bien que le miracle soit partout et constant: exemple, le fait qu'il y ait toujours des fleurs et des arbres, malgré tout ce que l'homme a pu pervertir de la nature, est un miracle si éclatant!!!que peu le voient!).

Citation :
Mais il y a aussi des progrès importants, y compris en psychiatrie et dans le domaine des substances chimiques
.
J'appelle cela des camisoles chimiques remplaçant la lobotomie (c'est plus "propre"), faisant de toute une population des zombies. Mais c'est un tout autre débat.

En définitive, on peut dire que l'homme, depuis le siècle "des lumières" (lumières artificielles), a voulu vivre sans Dieu (marxisme, totalitarismes de toutes sortes , militaire, économique, du plaisir,du sexe, de l'argent, philosophies abracadabrantes...), a voulu se couper du Dieu qui est en lui, et s'est donc amputé d'une partie de lui-même. L'homme, dans sa grande majorité est devenu incomplet et boîte , il lui manque une partie de lui-même. Et c'est essentielement là que l'on trouve la cause réelle du mal psychique qui prend tant d'ampleur, avec pour corrolaire, cette impossiblité de vivre tout simplement, d'où augmentation vertigineuse de suicides (chez les jeunes, jusque chez les personnes agées).

Lorsque l'on coupe un arbre de ses racines, il meurt. Se voulant sans-Dieu, l'homme ne meurt pas véritablement, car Dieu est toujours en lui (et en toutes ses parties), mais il vit avec un grand manque que ne peuvent et ne pourront jamais combler la psychiatrie.
D'autant plus que tout vide demande à être comblé,("la nature a horreur du vide") et là, c'est tout bénèf. pour Lucifer. La porte lui est largement ouverte. A ce stade là, un psy est pieds et poings liés, et ne peut qu'assister dans l'incompréhension totale (puisque lui aussi se veut coupé de ces racines divines).
Cela n'est bien sûr pas exacte pour tous ces nouveaux psy travaillant de concert avec l'Eglise (l'exemple du Renouveau, du moins en France). Encore, peut-être les effets de la nouvelle génération de croyants, la génération JPII.

Citation :
Citation:
1° Physique
2° sensitif
3° spirituel au sens d'untelligence et volonté naturelle.
4° Mystique, au sens de soif d'éternité, donc de Dieu.

On peut donc penser, que tout déséquilibre psychique provient du 3°) et du 4°)

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la psychologie incompatible avec la religion catholique?   Dim 19 Juin 2005, 11:48

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
1° Physique
2° sensitif
3° spirituel au sens d'untelligence et volonté naturelle.
4° Mystique, au sens de soif d'éternité, donc de Dieu.

2° D'autres sont liées à un équilibre psychologique non acquis dans l'enfance (niveau 2). Là, une psychanalyse réaliste puis une reconstruction sont utiles

Le niveau 2 est bien plus vaste que vous ne semblez le penser. Les déséquilibres ne viennent pas seulement de l'enfance, mais ont lieu tout au long de notre vie. Pensez aux catastrophes naturelles, tsunami, tremblements de terre, accidents de la route, attentats, relations conflictuelles sociales, familiales, au travail, divorces, agressions diverses, viol, pédophilie... et j'en passe

Dans tous ces cas, les psychologues et les psychothérapeutes font un travail formidable et il faut les en remercier.

Christian a écrit:

On peut donc penser, que tout déséquilibre psychique provient du 3°) et du 4°)

Dans l'absolu vous avez raison, mais dans la vie quotidienne cela se passe autrement. Les sessions de guérison dont vous parlez sont extrêmement minoritaires. Que fait-on de la majorité des gens qui n'ont pas la foi chrétienne?

Cela me fait penser à la parole de Jésus :
Ce ne sont pas les bien-portants qui ont besoin du médecin, mais les malades.


Bon dimanche
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la psychologie incompatible avec la religion catholique?   Dim 19 Juin 2005, 12:25

Cher Louis, vous avez raison, les causes des déséquilibres purement psychique (niveau 2) sont bien plus vastes que l'enfance. Et celles que vous citez sont absolument à considérer.

Cher Christian, Vous écrivez:
Citation :
On peut donc penser, que tout déséquilibre psychique provient du 3°) et du 4°)

Je ne le pense pas. Les causes 1 et 2 sont pas à négliger.

En voici une preuve:
Dans les années 30, on amène en HP une femme qu entend des voix qui lui ordonne de se suicider, d'insulter lesautres etc. Elle est souvent prsesde rises qui ressemblent à des possession démoniaques. Elle se retrouve bliquée en hyperextension durant deds heures.

On vérifie sa santé et on trouve une infection de l'intestin: un colibacile, passé dans le sang, empoisonnait sons sang avec une toxine.

Elle a guéri en deux jours grâce à ... des antibiotiques.

En fait, cequ'il faut rejeter, ce sont les abus idéologiques.

Il faut absolument maintenir dans ce genre de discernement des maladies mentales les 4 causes, les 4 degrés de vie, en en ajoutant une autre: la possibilité de l'infestion d'un mauvais esprit.

Tel doit être, selon moi, l'ouverture intellectuelle d'un bon psychologie. Il doit être philosophe (et théologien). Il ne saurait rejeter un niveau de ce qui fait l'homme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: la psychologie incompatible avec la religion catholique?   Dim 19 Juin 2005, 14:09

Chers Louis et Arnaud

En effet, vous avez raison tous les deux mais:
Citation :
3° spirituel au sens d'intelligence et volonté naturelle.
4° Mystique, au sens de soif d'éternité, donc de Dieu.

N'est-ce pas cette déficience des 3°) et 4°) qui entrainent tous ces mots. Cette déficience n'est pas nouvelle, elle a empiré, nous le savons au XVIIIè siècle.

Nous en sommes donc aujourd'hui, où le sacré, le divin n'a plus lieu d'être (ou quasi) à ne plus pouvoir opérer qu'aux niveaux 2°) et 1°).

Prenons l'exemple d'une personne qui a la Foi brûlante. Il est clair qu'elle a passé certains stades de l'évolution spirituelle. Croyez-vous possible qu'un jour elle tombe dans les travers des 1°) et 2°)? Cela semble hors de question. Et là interviennent la psychologie de nos deux Docteurs Catholiques cités précédemment.
Car en quelque sorte:
Citation :
1° Physique
2° sensitif
deviennent plaisir et don. Ne peuvent donc plus être maladifs ou pervers.

Qu'en pensez-vous?

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la psychologie incompatible avec la religion catholique?   Dim 19 Juin 2005, 14:33

Cher christian,

Citation :
Prenons l'exemple d'une personne qui a la Foi brûlante. Il est clair qu'elle a passé certains stades de l'évolution spirituelle. Croyez-vous possible qu'un jour elle tombe dans les travers des 1°) et 2°)?

Oui, j'en suis sûr. Et si cela ne vient pas de ses déséquilibres naturels (1° et 2°), alors Dieu le suscite lui-même.

Saint paul le confirme:

Citation :
2 Corinthiens 12, 7 Et pour que l'excellence même de ces révélations ne m'enorgueillisse pas, il m'a été mis une écharde en la chair, un ange de Satan chargé de me souffleter - pour que je ne m'enorgueillisse pas! A ce sujet, par trois fois, j'ai prié le Seigneur pour qu'il s'éloigne de moi. Mais il m'a déclaré: "Ma grâce te suffit: car la puissance se déploie dans la faiblesse." C'est donc de grand coeur que je me glorifierai surtout de mes faiblesses, afin que repose sur moi la puissance du Christ.

Marthe Robin se demandait la nature de cette écharde. Et elle répondait: "Sans doute ce qu'ont les hommes, ce manque de controle de sa sexualité."

Mais là où vous avez raison, c'est que, au Ciel, Dieu et sa grâce harmoniseront ces quatre degrés de vie. Car ces humiliations de la faiblesse n'auront plus leur utilité pour notre humilité...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: la psychologie incompatible avec la religion catholique?   Dim 19 Juin 2005, 14:51

Cher Arnaud

Citation :
Oui, j'en suis sûr. Et si cela ne vient pas de ses déséquilibres naturels (1° et 2°), alors Dieu le suscite lui-même.

Oui! Tu as raison! Et c'est même courant chez tous les mystiques.
Mais cela reste dans ce cas de figure, accessoire et non plus le 1er plan de l'être, car cette âme sait plus ou moins, où elle en est et d'où "viennent les coups"

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la psychologie incompatible avec la religion catholique?   Dim 19 Juin 2005, 14:58

Citation :
Mais cela reste dans ce cas de figure, accessoire et non plus le 1er plan de l'être, car cette âme sait plus ou moins, où elle en est et d'où "viennent les coups"

C'est vrai, cher Christian, celui qui a souffert des niveaux 3° et 4° sait que les vrais souffrances viennent de là.

Des souffrances physiques et pires, sensibles, avec la science de leur signification et leur but sont comme une tempête à la lumière d'un phare.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: la psychologie incompatible avec la religion catholique?   Dim 19 Juin 2005, 15:27

Cher Arnaud

Citation :
C'est vrai, cher Christian, celui qui a souffert des niveaux 3° et 4° sait que les vrais souffrances viennent de là.

Des souffrances physiques et pires, sensibles, avec la science de leur signification et leur but sont comme une tempête à la lumière d'un phare.

C'est bien Dieu qu'il faut remettre dans le coeur des gens, surtout des souffrants (mais c'est une lapalissade, n'est-ce pas?)

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la psychologie incompatible avec la religion catholique?   Dim 19 Juin 2005, 16:33

Je vous suis absolument.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la psychologie incompatible avec la religion catholique?   Lun 20 Juin 2005, 16:20

Juste en passant, il existe un livre tres interessant sur la psychanalyse : Les illusions de la psychanalyse, de Jacques van Rillaer, qui demontre a quel point cette "discipline" est non-scientifique, de facon clairement argumentee. J'ai longtemps ete interesse par ce sujet, mais cette seule etude a "tout fichu par terre", et tant mieux. La psychanalyse est une mythologie tentaculaire et venimeuse, mais c'est tres difficile a admettre en France, alors que c'est nettement plus evident ici, outre-Atlantique ou la psychologie scientifique a pris le dessus - encore qu'ils tombent dans un autre travers, le materialisme du tout neurologique, mais bon...

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la psychologie incompatible avec la religion catholique?   Lun 20 Juin 2005, 16:40

Cher Marc,
La raison en est simple selon moi:
Ici plusqu'outre atlantique, la génération de mai 68 a fondé ne bonne partie de son projet de vie sur une déculpabilisation de la relation sexuelle centrée sur le seulplaisir... Et Freud en est, pour elle, comme la caution scientifique...

Freud mourra avec l'entrée de cette génération dans le temps de la récolte de ce qu'elle a préparé pour ses vieux jours. Je veux dire que celui qui sème pour le plaisir immédiat dans sa jeunesse récolte comme la cigale de la fable, quand la bise vient...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: la psychologie incompatible avec la religion catholique?   Lun 20 Juin 2005, 21:43

Cher Marc

Citation :
La psychanalyse est une mythologie tentaculaire et venimeuse
Très très content de lire votre phrase. Bien décrit.
amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la psychologie incompatible avec la religion catholique?   Lun 20 Juin 2005, 22:00

Il faudrait préciser:
Citation :
"La psychanalyse freudienne."


Car il existe une psychanalyse réaliste qui étudie les conséquences chez l'enfant des insuffisances de ces trois nécessités de l'enfance:
- L'amour tendre.
- L'amour d'autorité.
- L'intelligence dans l'explication et l'ordre des valeurs.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la psychologie incompatible avec la religion catholique?   Lun 20 Juin 2005, 23:54

Cher Christian,

Merci. Il y aurait du reste du menage a faire, mais la societe francaise n'est pas prete, j'imagine. Ceci-dit, cette mythologie appliquee correspond tellement bien a la mentalite nombriliste que je ne sais pas s'il ne faut pas desesperer un peu de la voir dipsaraitre un jour ?

Cher Arnaud,

Il conviendrait de preciser les methodes de ces "psychanalyses". Un des plus gros travers des psychanalyse freudienne, adlerienne, jungienne etc. c'est qu'elles pretendent expliquer les choses a partir d'idees meme pas bien definies, a priori, infalsifiables etc. Bref, il faut lire le bouquin de van Rillaer, je ne pretends pas le reprendre ici, mais il montre bien comme la notion meme de complexe d'Oedipe... c'est du vent. Un des criteres capitaux, finalement, est le meme que dans toute autre discipline scientifique : la falsifiabilite.
A quoi pensez-vous exactement quand vous parlez de psychanalyse realiste (ce qui sonne un peu comme un oxymore a mes oreilles) ?

Bien cordialement,

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la psychologie incompatible avec la religion catholique?   Mar 21 Juin 2005, 08:26

Cher Christian,

Citation :
c'est qu'elles pretendent expliquer les choses a partir d'idees meme pas bien definies, a priori, infalsifiables etc
Ce sont des idéologies. Une idéologie consiste à prendre une petite vérité découverte par intuition et d'expliquer TOUT LE REEL par elle.

Ainsi, prenons le complexe d'Oedipe.
A l'époque de Freud, les familles sont patriarchales: La mère est en état de minorité légale, et les pères sont souvent déçus à la naissance d'une fille.
La mère s'occupe des enfants et, lorsque le père paraît, c'est souvent l'autorité et la sanction qui parait (le sur-moi).
Ainsi, en analysant la pensée de Freud, on a la description caricaturale d'une famile pathologique marquée de puritanisme du XIX° siècle...

L'idéologie a consisté à dire que, par définition, la famille et le père, l'autorité, partout dans le monde, est ce qu'il décrit...

Une psychalalyse réaliste consiste à essayer de découvrir, à partir de l'expérience de l'éducation, de quel amour et de quelle autorité un enfant a besoin. La méthode n'est pas chez les idéologues mais dans l'observation des éducations réussies.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
la psychologie incompatible avec la religion catholique?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» REIKI et religion Catholique
» Preuve de la divinité de la Religion Catholique
» Jouer avec la religion
» Baiser de JP II sur le Coran : Blocage insurmontable avec l'Eglise Catholique
» Mystères Douloureux avec Ste Thérèse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: