DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Comment craindre le Seigneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antoine L.



Masculin Messages : 1402
Inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Comment craindre le Seigneur   Jeu 3 Sep 2009 - 19:39

Les Ecritures nous parlent sans cesse de la nécessité de craindre le Seigneur. Loin de discuter cette injonction, je me pose cependant la question de savoir en quoi consiste la crainte que nous devons avoir vis a vis du Seigneur. Quelle est votre opinion sur la question ?
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Comment craindre le Seigneur   Jeu 3 Sep 2009 - 21:23

Antoine L. a écrit:
Les Ecritures nous parlent sans cesse de la nécessité de craindre le Seigneur. Loin de discuter cette injonction, je me pose cependant la question de savoir en quoi consiste la crainte que nous devons avoir vis a vis du Seigneur. Quelle est votre opinion sur la question ?

Cher Antoine,

C'est simple, il s'agit de la peur de décevoir et pas de la peur de se faire gronder. Cette crainte elle vient du désir de faire plaisir à Dieu ; c'est craindre de ne pas lui faire plaisir ; ce qui fait qu'on fait tout pour éviter de le décevoir, par amour pour Lui.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Comment craindre le Seigneur   Ven 4 Sep 2009 - 1:11

Dans la ligne de petero

Ésaïe 63 17. Pourquoi, Yahvé, nous laisser errer loin de tes voies et endurcir nos cœurs en refusant ta crainte ? Reviens, à cause de tes serviteurs et des tribus de ton héritage.

et

Jérémie 32:40. (...)je ne cesserai pas de les suivre pour leur faire du bien et je mettrai ma crainte en leur cœur pour qu'ils ne s'écartent plus de moi.


__________________

Cette crainte non seulement est le début de la sagesse mais encore s'y trouve à son acmée

La crainte (sacrée,filiale) n'est pas la peur
Revenir en haut Aller en bas
Kerux



Masculin Messages : 365
Inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Comment craindre le Seigneur   Lun 7 Sep 2009 - 15:28

j'aime beaucoup cette phrase de Fernando Rielo, fondateur des missionnaires Identès sur la crainte de Dieu, qui rejoint ce que vous avez dit au-dessus:

"la crainte de Dieu, c'est la peur de faire verser une larme à quelqu'un qui nous aime".
Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Comment craindre le Seigneur   Lun 7 Sep 2009 - 17:34

petero a écrit:

C'est simple, il s'agit de la peur de décevoir et pas de la peur de se faire gronder. Cette crainte elle vient du désir de faire plaisir à Dieu ; c'est craindre de ne pas lui faire plaisir ; ce qui fait qu'on fait tout pour éviter de le décevoir, par amour pour Lui.

Cordialement

Petero

Oui.

Et il y a aussi un autre sens.

La crainte de Dieu est une sorte de 'tremblement' de la créature en présence de son Créateur. Ce n'est pas de la peur, mais plutôt une forme extraordinaire de respect qui prend l'âme à sa racine, et que nous ne pouvons expérimenter avec aucune créature. Une définition plus précise peut se trouver chez de nombreux Pères et théologiens.

Les théologiens d'Occident, et plus particulièrement à notre époque, insistent davantage sur la dimension amicale, amoureuse de notre relation à Dieu. Cela est vrai, mais cela ne doit pas nous faire ignorer la différence de nature entre l'homme et Dieu, et son effet sur l'âme. En effet : "Tu es celle qui n'est pas. Je suis celui qui suis" dit le Seigneur à St Catherine de S.

Pour le Card. Journet, en ce sens le don de "crainte de Dieu" est le premier des sept dons du Saint Esprit car il permet à l'âme, par un acte d'humilité, de reconnaître et se tourner vers son Créateur. Notre docilité aux six autres dons du Saint Esprit dépend donc de notre réponse au premier. Selon le Cardinal, par manque d'humilité, nous sommes souvent tentés de refuser la plénitude de ce premier don de la Crainte de Dieu, et ainsi devenons peu perméables aux six autres dons.

Il est bon de tenir les deux sens, complémentaires, de l'expression "crainte de Dieu".

Antoine
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Comment craindre le Seigneur   Lun 7 Sep 2009 - 19:45

Très juste AntoineG,combien de prophètes furent saisis de cette crainte quand Dieu vint leur parler!


Dans la lignée de ce que j'ai cité ci-dessus,il y a :

Ecclesiastique - 14. Le principe de la sagesse, c'est de craindre le Seigneur; en même temps que les fidèles, elle est créée dès le sein maternel.

16. La plénitude de la sagesse, c'est de craindre le Seigneur, elle les enivre de ses fruits;

18. Le couronnement de la sagesse, c'est la crainte du Seigneur, elle fait fleurir bien-être et santé.


.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Comment craindre le Seigneur   Lun 7 Sep 2009 - 20:32

AntoineG a écrit:
Et il y a aussi un autre sens.

La crainte de Dieu est une sorte de 'tremblement' de la créature en présence de son Créateur. Ce n'est pas de la peur, mais plutôt une forme extraordinaire de respect qui prend l'âme à sa racine, et que nous ne pouvons expérimenter avec aucune créature. Une définition plus précise peut se trouver chez de nombreux Pères et théologiens.

AntoineG,

Je ne sais pas si la crainte dont tu parles fait trembler. Elle doit certainement nous placer dans un certain émoi, un certain trouble ; cet émoi dont les femmes au tombeau ont été comme saisi ; émoi auquel était mélangé certainement beaucoup de joie et d'un certain bonheur, ce qui explique qu'elles étreignent ses pieds tout en se prosternant devant lui. Je leur dit Jésus ? "Ne craignez point ...."

Jésus rassure, comme l'Ange du Seigneur qui rassure Zacharie : "A cette vue, Zacharie fut troublé et la crainte fondit sur lui. Mais l'ange lui dit : "Sois sans crainte, Zacharie (Luc 1, 12-13) où comme l'Ange Gabiel qui rassure Marie, elle même troublée quand l'Ange la salue.

Je crois que cette crainte, les voyants de Fatima l'ont aussi ressenti.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Antoine L.



Masculin Messages : 1402
Inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: Comment craindre le Seigneur   Mar 8 Sep 2009 - 10:05

Jésus Ben-Sirac (l'ecclésiastique) ne cesse de rapeller l'importance de la crainte de Dieu pour acquérir la Sagesse.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Comment craindre le Seigneur   Mar 8 Sep 2009 - 10:28

Craindre Dieu c'est l'aimer, le respecter. C'est là le sens premier du mot hébreux dans le texte si je ne m'abuse.

Ce tout sauf avoir peur de Lui (il est d'ailleurs marqué 366 fois dans la Bible "ne crains pas").
Revenir en haut Aller en bas
respect13



Messages : 470
Inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Comment craindre le Seigneur   Mar 8 Sep 2009 - 13:25

Antoine L. a écrit:
Les Ecritures nous parlent sans cesse de la nécessité de craindre le Seigneur. Loin de discuter cette injonction, je me pose cependant la question de savoir en quoi consiste la crainte que nous devons avoir vis a vis du Seigneur. Quelle est votre opinion sur la question ?

Pour moi c'est craindre de ne pas lui rendre gloire (¨être infidèle à son Amour pour nous), et faire toute chose allant dans ce sens.
Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Comment craindre le Seigneur   Mar 8 Sep 2009 - 14:57

La référence que j'ai faite plus haut au Cardinal Journet était inexacte: il s'agissait de Dom Prosper Gueranger (ancien abbé de Solesmes).

Voici son propos sur le don de crainte, premier des sept dons du Saint Esprit :

Citation :

L'obstacle au bien en nous est l'orgueil. C'est l'orgueil qui nous porte à résister à Dieu, à mettre notre fin en nous-mêmes, en un mot à nous perdre. L'humilité seule peut nous sauver d'un si grand péril. Qui nous donnera l'humilité ? l'Esprit-Saint, en répandant en nous le Don de la Crainte de Dieu.

Ce sentiment repose sur l'idée que la foi nous donne de la majesté de Dieu, en présence duquel nous ne sommes que néant, de sa sainteté infinie, devant laquelle nous ne sommes qu'indignité et souillure, du jugement souverainement équitable qu'il doit exercer sur nous au sortir de cette vie, et du danger d'une chute toujours possible, si nous manquons à la grâce qui ne nous manque jamais, mais à laquelle nous pouvons résister.

Le salut de l'homme s'opère donc "dans la crainte et le tremblement", comme l'enseigne l'Apôtre (Saint Paul) ; mais cette crainte, qui est un don de l'Esprit-Saint, n'est pas un sentiment grossier qui se bornerait à nous jeter dans l'épouvante à la pensée des châtiments éternels. Elle nous maintient dans la componction du cœur, quand bien même nos péchés seraient depuis longtemps pardonnés ; elle nous empêche d'oublier que nous sommes pécheurs, que nous devons tout à la miséricorde divine, et que nous ne sommes encore sauvés qu'en espérance.

Cette crainte de Dieu n'est donc pas une crainte servile ; elle devient au contraire la source des sentiments les plus délicats. Elle peut s'allier avec l'amour, n'étant plus, n'étant plus qu'un sentiment filial qui redoute le péché à cause de l'outrage qu'il fait à Dieu. Inspirée par le respect de la majesté divine, par le sentiment de la sainteté infinie, elle met la créature à sa vrai place, et saint Paul nous enseigne qu'ainsi épurée, elle contribue à "l'achèvement de la sanctification ". Aussi entendons-nous ce grand Apôtre, qui avait été ravi jusqu'au troisième ciel, confesser qu'il est rigoureux envers lui-même "afin de n'être pas réprouvé".

L'esprit d'indépendance et de fausse liberté qui règne aujourd'hui contribue à rendre plus rare la crainte de Dieu, et c'est là une des plaies de notre temps. La familiarité avec Dieu tient trop souvent la place de cette disposition fondamentale de la vie chrétienne, et dès lors tout progrès s'arrête, l'illusion s'introduit dans l'âme, et les divins Sacrements, qui au moment d'un retour à Dieu avaient opéré avec tant de puissance, deviennent à peu près stériles. C'est que le don de Crainte a été étouffé sous la vaine complaisance de l'âme en elle-même. L'humilité s'est éteinte ; un orgueil secret et universel est venu paralyser les mouvements de cette âme. Elle arrive, sans s'en douter, à ne plus connaître Dieu, par cela même qu'elle ne tremble plus devant lui.

Conservez donc en nous, ô divin Esprit, le Don de la Crainte de Dieu que vous avez répandu en nous dans notre baptême. Cette crainte salutaire assurera notre persévérance dans le bien, en arrêtant les progrès de l'esprit d'orgueil. Qu'elle soit donc comme un trait qui traverse notre âme de part en part, et qu'elle y reste toujours fixée comme notre sauvegarde. Qu'elle abaisse nos hauteurs, qu'elle nous arrache à la mollesse, en nous révélant sans cesse la grandeur et la sainteté de celui qui nous a créés et qui doit nous juger.

Nous savons, ô divin Esprit, que cette heureuse crainte n'étouffe pas l'amour ; loin de là, elle enlève les obstacles qui l'arrêteraient dans son développement. Les Puissances célestes voient et aiment avec ardeur le souverain Bien, elles en son énivrées pour l'éternité ; cependant elles tremblent devant sa majesté redoutable, tremunt Potestates. Et nous, couverts des cicatrices du péché, remplis d'imperfections, exposés à mille pièges, obligés de lutter contre tant d'ennemis, nous ne sentirions pas qu'il nous faut stimuler par une crainte forte, et en même temps filiale, notre volonté qui s'endort si aisément , notre esprit que tant de ténèbres assiègent! Veillez sur votre œuvre, ô divin Esprit ! préservez en nous le précieux don que vous avez daigné nous faire ; apprenez-nous à concilier la paix et la joie du cœur avec la crainte de Dieu, selon cet avertissement du Psalmiste :

" Servez le Seigneur avec crainte, et tressaillez de bonheur en tremblant devant lui ".

(Dom Prosper Gueranger)

Cette perpective est différente de celle qui présente la crainte comme la délicatesse de celui qui ne veut pas blesser un être aimé. Les deux voies me paraissent complémentaires et également vraies. Very Happy

Antoine
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Comment craindre le Seigneur   Mer 9 Sep 2009 - 10:59

Avec toi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Comment craindre le Seigneur   Mar 29 Sep 2009 - 13:51

Antoine L. a écrit:
Les Ecritures nous parlent sans cesse de la nécessité de craindre le Seigneur. Loin de discuter cette injonction, je me pose cependant la question de savoir en quoi consiste la crainte que nous devons avoir vis a vis du Seigneur. Quelle est votre opinion sur la question ?

Cher Antoine, il existe trois sortes de craintes :

1° La crainte du méchant. Elle ne peut exister en même temps que la charité mais Dieu terrorise souvent les grands pécheurs, comme dans une première étape, pour les faire réfléchir (Ex: les NDE négatives).

2° La crainte du serviteur : ainsi les hommes de l'Ancien Testament et les musulmans peuvent craindre d'offenser Dieu ca il est grand et que sa justice existe. Cette crainte peut exister avec la charité mais elle ne procède pas de la charité, juste de la méditation sur la justice de Dieu.

3° La crainte chaste (celle de l'épouse aimante). Elle fait craindre d'offenser le coeur de son bien-aimé. C'est cette crainte la qui est chrétienne et qui vient de l'amour de charité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Comment craindre le Seigneur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment craindre le Seigneur
» Pensons-nous à remercier le Seigneur pour tous ses bienfaits ?
» Comment faire pour vivre une intimité plus profonde avec Notre-Seigneur Jésus ?
» SONDAGE PERMANENT : Comment avez-vous connu le Forum "Viens, Seigneur Jésus !" ?
» Comment le Seigneur peut-Il m'aider ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: